Lab-on-chip: microsystème pour l analyse biologique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Lab-on-chip: microsystème pour l analyse biologique"

Transcription

1 Lab-on-chip: microsystème pour l analyse biologique Claude Vauchier 1

2 Domaines d applications et compétences Lab on a Chip In-vivo In vitro Diagnostics Environment Monitoring Life Science Chemistry In vivo & wearable Molecular Imaging µsystems for in vitro diagnostics µsystems for environment monitoring & homeland security µsystems for in vitro pharmacology & chemistry Implanted devices Nanobiopsies Smart textiles Development of probes & instruments for in vivo optical imaging Applications ptical detection Electrochemistry Instrumentation Competencies Biology microtechnologies, microelectronics Chemistry Biochemistry Microfluidics Packaging 2

3 Intérêts des microsystèmes pour la biologie BILGIE MICRELECTRNIQUE Nouveaux outils CHIMIE MICRTECHNLGIE * pas tout le temps * pas une solution miracle pas adapté au dispositif unique de RF *permet de figer des paramètres difficilement maîtrisables en macro Meilleure sensibilité Vitesse de réaction Intégration fonctionnelle * Faible volume d échantillons et de réactifs * peut aider à créer de nouvelles fonctions * autorise la parallèlisation, le multiparamétrique 3

4 Biopuces: applications en génomique, protéomique et cellomique Activité Carte du génome humain Technologie ADN Génomique pharmacogénomique Biotechnologies Diagnostic Environnement. ARNm; ADNc Protéines Protéomique Cellules Cellomique Pharma Cibles thérapeutiques Médicaments Drug design Chimie combinatoire Criblage 4

5 rdre de grandeur des cellules et de leurs constituants Diamètre moyen d'un cellule animale = µm Diamètre d'un globule rouge = 8 µm Diamètre d'une bactérie = 1 à 10 µm (Escherichia coli = 2 µm) Diamètre d'un virus = 15 à quelques centaines de nm Protéine globulaire de 2 à 10 nm Molécule d'adn = 2nm d'épaisseur 5

6 Analyse biologique : les grandes fonctions solide extraction échantillon action mécanique extract. ϕ solide ADN, ARN purification préparation échantillon réaction sur mol. spécifique détection optique électro. liquide protéines amplification mass. spec. vortex, impact cellules culture air détect. cell. 6

7 Principe de la puce à ADN hybridation extraction de l ADN Amplification de l ADN (PCR) ou Détection sur puce à ADN Il n existe pas de PCR pour copier les protéines! 7

8 2 compétences fondamentales Chimie de surface pour les microsystèmes Contrôle & reproductibilité des protocoles de fonctionnalisation de surface Boîte à outil microfluidique Contrôle du déplacement des fluides 8

9 Surface engineering for microsystems Microtechnologies fabrication Surface chemistry Biochip Microfluidics circuit for lab on a chip µarrays substrate Silanisation step (silane grafting + spacer) Functionalisation with biochemical compounds Characterization Liquid phase or Gas phase Spotting or hydrodynamic flow Fluorescence or mass spectrometry 9

10 Micro- & nano systèmes fonctionnels Support solide système fonctionnel robuste ingénierie de surface fonctionnalisation modification de surface (~ Å à nm) & greffage covalent de molécules synthèse organique fonctionnalité molécules de captures ou molécules activables N 3 H Si Si M-TEPP Porphyrins N N N N N M N N 3 N M = Co, Fe, and Mn Au, InP Thiols M-S Solgels, Solgels hybrides (précurseurs silylés) M--C Conducteurs, semi-conducteurs matériaux à surface hydrogénée nanofils Si, nanotubes de carbone, fullerènes Molécules insaturées M-C / Si, Ge-C / C-C Verre, pyrex, quartz, oxydes métalliques, oxydes semi-conducteurs matériaux denses, poreux, microstructurés & nanoparticules Silanes M--C Polymères organiques en bulk («plastiques»), résines (SU8, rdy), etc. H H H Si Si Si DNA_ DNA_ DNA_ NH NH Et Et Si Et NH Si Polymères (fonctionnels, téflon, etc.) M--C Si Si Si 10

11 Process, Covalent Grafting (Glass, Pyrex, Quartz, Si2, Si3N4, IT, ) mm 2 ; 2400 Spots (d = 150 µm) Step = 400 µm Varaiblity Intra chip < 10 % Variability Inter puce < 30 % Exact MMC CY3 Target 10 nm (Saturation) 2MMC MME CY3 Target 1 pm (Low) 12

12 «CEA2» Process, Applications Monoc. Antibody Peptides (Alexa 532 Labelled) Hybridization Area N N N N Si Si Si Si N N Si Si N N N N Si Si Si Si N N Si Si Si Si Si Si 0,5 Immuno-Assay Collaboration with CEA-DSV (SPI Saclay) rapport signal / témoin 3 2,5 2 1,5 1 zoom Si Si Si Si concentration en pm PCR utlets PCR Inlets Digestion of Proteins by Immobilised Trypsin. Trysin is covalently bonded on Si/Si 2 columns. Micro -colonnes CY3 Target 10 nm Grafted fluorescent enzyme CY3 Target 1 pm 13

13 A microfluidics toolbox 3 ways for fluid handling architecture: Monophasic microfluidics Droplets in channel Discrete microfluidics Technology Microfluidics circuits with etched channel. Specific packaging steps (low T C) Microfluidics circuits (glass or PDMS) Microdroplets are actuated on microelectodes pathway Microfluidics Fluid actuation Valve or pump architecture dispensing Mono-phasic Hydrodynamics force electro-osmotic force Thermopneumatic actuation; passive valves; mechanical; Capillaries, wells Di-phasic Hydrodynamics External pump Capillaries diphasic (air/water; oil/water; air/ionic liquid) Electrostatic, SAW No need Integrated tanks 14

14 DIAGNSTIC IN-VITR APPLICATINS 15

15 Le challenge de l intégration Microtechnologies & microfluidiques doivent permettre de miniaturiser et d intégrer toutes les étapes d un protocole d analyse biologique Collecte Collecte de de l échantillon l échantillon (sang, (sang, eau, eau, air, air, biopsie ) biopsie ) Extraction Extraction purification purification Reconnaissance Reconnaissance moléculaire moléculaire Detection Detection Analyse Analyse données données Miniaturisation Fabrication collective, petit volume d échantillon et de réactifs, Reproductibilité, sensibilité Intégration Réactions séquentielles et/ou parallèles Automatisation Système automatisé «point of care» ou borne d analyse 16

16 Collecte PC : fonctions de base à intégrer Préparation échantillon Analyse AIR m 3 10ml à 10µl Liquide en litre Sang en ml ou µl 17

17 Analyses médicales du sang Collecte Centrifugation Concentration Purification, stabilisation Protocole d analyse détection Difficulté d integration : discontinuité disversité de volume d échantillons remplacer la centrifugation 18

18 Point f Care : fonctions de base à intégrer Sang Sang Plasma Globules blancs Globules rouges Diagnostic par Point of care: Deux types de prélèvement adressant différents besoins : Petit volume : 50µl Collecte + fractionnement du sang + stabilisation de la fraction Grand volume : 2ml fractionnement du sang + stabilisation de la fraction 19

19 e-lab on card: diagnostic card & optronic hybridisation detection Hybridisation Hybridisation + + enzymatic enzymatic labelling labelling detection detection Data Data analysis analysis Detection by chemiluminescence: - no more optical scanner scanner - sensibility = fluorescence - APS chip: low cost - toward reader integration APS optosensor Enzymatic labelling, luminescence, Hybridisation from 50 fm to 10 nm, dynamic = 1000 Specific detection 10 pm Plastic card (credit card foramt) 20

20 Concentration module based on magnetic beads Microcomponent for sample concentration volume reduction: from 1 µl to 0.1 µl Fluidic functions: handling magnetic microbeads, filling, Agitation, Anti-diffusion Applications:Fast analysis tools, multichannels and portable Biosensors, Immunosensors DNA chip µtotal Analysis System Agitation by thermo Pneumatic valves FLUX Small chamber 4 Magnet Magnet 0.1µl magnet 10µl 22

21 ENVIRNMENT MNITRING 23

22 Discret microfluidics: EWD on a chip EWD: ElectroWetting n Dielectric Fluid handling by electrowetting Droplet volume : 10nl to 2µl 24

23 Microfluidique en goutte: réacteur mobile Principe: Electrowetting on Dielectric «EWD» V V V capot huile goutte capot huile goutte capot goutte espaceur Couche diélectrique électrodes V = 0 V V = 80 V Surface hydrophobe Surface hydrophile bus stockage 100nl Stockage 100nl Input / output Fonction de base: dispense de gouttes à partir d un réservoir Microprocesseur fluidique Fonctions fluidiques de base: déplacer, mixer des gouttes de qq nl à 2µl 25

24 Balise de détection de pathogènes sur site (PCR en temps réel) Lecteur de fluorescence Démonstrateur intégré pour l analyse génomique basée sur l électromouillage Puce sur PCBoard «RealTimePCR» ou quantitative PCR DNA Extraction FLURESCENT DETECTIN RT PCR n cycles Partie thermique Biosoc Tube goutte ADN humain 4 cycles 20 Réservoir Échantillon ADN (1) (2) Analyse en goutte par RT PCR Zone de détection Poubelle Réservoirs: PCR r2actifs (1 ABI SNP kit per pathogen) Déplacement de la goutte en boucle sur des zones thermiques ( PCR cycles) cyclage thermique: Activation 10 min. à 95 C 40 Cycles 60 min.: 92 C 30, 60 C 30 déplacement dans l huile pendant la PCR Fluorophore FAM 5-10 copies / goutte 1 goutte ( 60 nl) PCR cycles 26

25 Microsystème pour l analyse de métaux lourds dans l eau bjectifs: Surveiller, détecter, alerter Rapidité, fiabilité, aide à la décision Extralab Application: Constellation de capteurs pour le suivi d un réseau d eau capteur Central Microcomposant Si/verre Microcanal diphasique Vue des entrées du composant Piliers stabilisateurs des 2 phases non miscibles Stabilisation physique des interfaces Extraction concentrante Détection par spectrophotomètre portable à fibres optiques Application à la détection de métaux lourds dans l eau objectif: réalisation d un capteur autonome sur site Entrée eau Fibre à analyser optique Source UV-visible Source UV visible (fibre) Phase aqueuse Eau polluée Pb 2+ Pb 2+ Principe de la microextraction concentrante 110µm 110µm 1,5cm Ligne de pilier Stabilisation diphasique Phase organique: boucle d extraction concentrante Phase organique Complexant spécifique du plomb (macrocycle type calixarène) Pb X X S S X X NH HN S S NH NH Complexant du plomb de type Calixarène X = CF3, Ph, PhMe, dansyl cavitands HN S X Me Me NH S X Sortie eau Fibre optique vers détecteur UV visible portable Absorbance / cm -1 0,20 0,15 1 mg.l -1 0,10 2 0,05 3 0,00 4-0,05-0,10-0,15-0,20-0,25-0,30-0,35-0,40-0,45-0,50-0,55-0,60-0,65-0, longueur d'onde / nm Microfluidique diphasique Eau + fluorescéine Débit Q 1 = 1 µl/min Chloroforme Débit Q 2 = 2 µl/min capteur capteur Écoulement diphasique calixarènes 27

26 LIFE SCIENCE APPLICATINS 28

27 De nouveaux outils pour l analyse des protéine par spectrométrie de masse Digestion Digestion protéines protéines separation separation peptides peptides Electrospray Electrospray Mass spec Mass spec détection détection Analyse de Analyse données de données Séparation des peptides sur µcolonne (nano LC chip) 2,8 kv 20 bar Plume électrospray intégrée (ESI) Interface LC ESI Chip avec spectromètre de masse (Trap Thermo MS) Injection de la solution peptidique Biochiplab test espray d 196 (3.893) Cm (40:271) 100 TF MS ES+ 6.13e4 UL072011(0.478) Cm(10:20) TFMSES+ 1.65e4 1,5 µm % injection du mix protéines % UL069418(0.776) Cm(10:20) Microréacteur pour la digestion de protéines (digeste de cytochrome C ; 10pmol/µl; débit: 80nl.min -1 ) TFMSES+ 1.80e4 Structure interne du microréacteur pour l application chromatographie. (phase C18 hydrophobe greffée sur les micropiliers) Spectre de la GFP (Glu- Fibrinopeptide) 5 pmol/µl in ACN/H2/FA débit : 200 nl/min m/z 29

28 LC chip with integrated ESI nozzle MS Fluidic pattern for LC separation 1,5 µm 3 wafers Technology 1mm 800µm 5X50µm 2 slit 5x50 µm 2 30

29 bjectifs: intégration et réponse aux applications spécifiques Intégration d un système d analyse du plasma pour le diagnostic du cancer: Loccandia (EU) Échantillon sang Préparation échantillon sang Mélange de protéines Lab-on-chip & spectromètre de masse Peptide spectrogrammme technologie de l information Diagnostic information BI NAN INF Material flow Information flow En développement : microréacteurs génériques fonctionnalisés selon l application & amélioration des performances avec les nano matériaux Micro concentrateur Nouvelle génération de réacteur avec Nanotube de carbone in-situ 31

30 DNA Chip with in-situ syntheses: YAMATAKE polymer masking step using ink-jet printer colorimetric detection 81 probes per chip marketed in Japan since June 2006 Glass slide format Fabrication process 32

31 Application pour le in-vivo 33

32 util pour le clinicien: PRTL TM Clinical-Biological question Peak intensity (arbitrary units) Global Proteomic Analysis Molecular masses (Da) A B Identification Purification Functional annotation A * * * * * * ** * * * Le concept Nanobiopsie protéomique concept Sampling rod ( 800µm) Guide ( 1mm) Imprint window (2cm) Contact entre l outil et le tissu Collaboration LETI / Inserm U318 (CHU Grenoble) 34

33 W WY WY W WY WY W Y Y WY WY W Y WY WY W Y Y WY WY util pour le clinicien: PRTL TM Technologie LETI: Guide = 1mm Tige de capture = 800µm Microsystème silicium Surface micro structurée => efficacité de la capture de protéines HYDRPHILIC HYDRPHBIC ARMATIC HYDRPHILIC HYDRPHBIC ARMATIC autres... Fonctionnalisation chimique / spatialisation de la tige => specificité Avantages: sensibilité & specificité de capture de protéines, reproductibilité & simplicité du protocole, vitesse 35

34 CNCLUSINS ET PERSPECTIVES 36

35 Perspectives: Exemples d applications des nanotechnologies Capteurs moléculaires Cantilevers arrays fonctionnalisés Détection sur Nanofils 37

36 Perspectives: RADMAP DES LAB N A CHIP PUR LE DIAGNSTICS AU CEA LETI 2015 bjectif pour le futur: Haute sensibilité et spécificité Détection sans marquage Détection ADN et protéines sur des plateformes identiques Détection sans marquage (nanofils.) 2010 Full integration Lab on chip Intégration préparation échantillons (sang, air, eau..) Parallèlisation réactions séquentielles réactifs embarqués PCR temps réel en goutte 2001 Intégration detection APS chimieluminescence Intégration PCR + puce ADN In silicon chip 1999 puce ADN Lecteur bas coût fluorescence 38

37 Les moteurs possibles de la croissance et opportunités Vieillissement de la population: demande croissante des pays industrialisés - Les coûts des soins médicaux demandent des solutions - diagnostic «au lit du malade» PC - drug discovery: trouver de nouveaux médicaments (effet des génériques) - Home «wellness»: marché potentiel? Biodéfense,, biosécurité: - réponse au bioterrorisme - réponse aux impacts des infections: - légionnelle (fort impact sur les populations) - salmonelle (impact économique) - Menace émergente: SRAS, grippe aviaire.. Multidisciplinarité entre science et engeneering: - point clé pour développer de nouveaux concept de biocapteurs - croisement microbiologie, MEMS et microfluidique: fort potentiel mise en œuvre aux USA, Japon et Europe 39

38 Innovation for industry les biopuces, X.Gidrol, S.Baghdoyan, Y.Roupioz; Techniques de l ingénieur, , RE 17-1 puces à ADN, P.Soularue, X.Gidrol; Techniques de l ingénieur, , RE 6-1 Revue spécialisée: Lab on a chip 40

39 You will be welcome to the 7 th Leti Annual Review, 18 and 19 June at Minatec For more information : 41

Micro-nano technologies et traitement de l information : une intégration système

Micro-nano technologies et traitement de l information : une intégration système Appels IT en e-anté du PCRD Journée de concertation du jeudi 3 janvier Micro-nano technologies et traitement de : une intégration système Jean CHABBAL, Pierre GRANGEAT, Régis GUILLEMAUD LETI (CEA DRT),

Plus en détail

Micro/Nanofabrication pour la microfluidique et la biologie

Micro/Nanofabrication pour la microfluidique et la biologie 1 Workshop Dispositifs Médicaux 20 novembre 2012 Micro/Nanofabrication pour la microfluidique et la biologie Anne-Marie HAGHIRI-GOSNET LABORATOIRE DE PHOTONIQUE ET DE NANOSTRUCTURES route de Nozay, 91460

Plus en détail

ELECTROMOUILLAGE : APPLICATIONS AUX LABOPUCES

ELECTROMOUILLAGE : APPLICATIONS AUX LABOPUCES ELECTROMOUILLAGE : APPLICATIONS AUX LABOPUCES Yves Fouillet NOVEMBRE 2013 CEA 10 AVRIL PAGE 20121 Plan L électromouillage Microfluidique digitale AC-EWOD et autres curisotées Mouillage, Démouillage, Imprégnation

Plus en détail

Optimisation de forme pour une résistance de chauffe dans un microsystème

Optimisation de forme pour une résistance de chauffe dans un microsystème pour une résistance de chauffe dans un microsystème Bertrand Selva Bertrand.selva@bretagne.ens-cachan.fr 1 Plan de la présentation Présentation des microsystèmes Dimensions caractéristiques, technique

Plus en détail

Fonctionnalisation de surfaces de carbone nanostructuré et son effet sur la réponse électrochimique

Fonctionnalisation de surfaces de carbone nanostructuré et son effet sur la réponse électrochimique Fonctionnalisation de surfaces de carbone nanostructuré et son effet sur la réponse électrochimique Méthodes d analyses chimiques et microbiologiques dites alternatives ou rapides : Biocapteurs Utilisation

Plus en détail

De la micro à la nano-électronique

De la micro à la nano-électronique De la micro à la nano-électronique Christian Ngô ECRIN LT M ngo@ecrin.asso.fr LE PUCE MICR-ELECTRNIQUE AU QUTIDIEN Cafetière électrique 1 puce 10 000 T Pèse personne 1 puce 10 000 T Télévision 10 puces

Plus en détail

POPULATION D ADN COMPLEXE - ADN génomique ou - copie d ARNm = CDNA

POPULATION D ADN COMPLEXE - ADN génomique ou - copie d ARNm = CDNA POPULATION D ADN COMPLEXE - ADN génomique ou - copie d ARNm = CDNA Amplification spécifique Détection spécifique Clonage dans des vecteurs Amplification in vitro PCR Hybridation moléculaire - hôte cellulaire

Plus en détail

Quelques notions de génomique fonctionnelle: l exemple des puces à ADN

Quelques notions de génomique fonctionnelle: l exemple des puces à ADN Quelques notions de génomique fonctionnelle: l exemple des puces à ADN Frédéric Devaux Laboratoire de génétique moléculaire Ecole Normale Supérieure Le «dogme central» de la biologie moléculaire Transcription

Plus en détail

3. Biotechnologie de l ADN

3. Biotechnologie de l ADN 3. Biotechnologie de l ADN 3.1. Technologie de l ADN recombinant 3.1.1. Isolation d ADN et d ARN 3.1.2. Fragmentation de l ADN (les Endonucléases) 3.1.3. Analyse d ADN sur d agarose et d acrylamide 3.1.4.

Plus en détail

Spectrométrie de masse Introduction Intérêts de la Spectrométrie de masse :

Spectrométrie de masse Introduction Intérêts de la Spectrométrie de masse : Spectrométrie de masse Introduction Intérêts de la Spectrométrie de masse : Sensibilité, limite de détection faible ( fento mole dans certaines conditions ) Variétés des applications : analyses chimiques

Plus en détail

REGULATION GLOBALE DE L EXPRESSION DES GENES

REGULATION GLOBALE DE L EXPRESSION DES GENES REGULATION GLOBALE DE L EXPRESSION DES GENES TP4 : Les puces à ADN -introduction 21 -réactifs et matériel 22 -protocoles extraction des ARN totaux de levure 23 purification des ARN messagers 24 synthèse

Plus en détail

Microfluidique digitale

Microfluidique digitale 2008 Microfluidique digitale Yves Fouillet CEA / LETI-Minatec 1 Plan Introduction Fonction fluidiques Electromouillage Principe physique Les filières technologiques Architectures et exemples d applications

Plus en détail

Kit d extraction PicoPure DNA

Kit d extraction PicoPure DNA Directement à la PCR Le kit PicoPure DNA permet une extraction simple et rapide de l ADN génomique prêt à l utilisation en PCR. Extraire et amplifier l ADN dans le même tube, sans phase d extraction organique

Plus en détail

Voyage dans le nano monde: Observation des atomes par Microscopie à Effet Tunnel Contact: sophie.guezo@univ rennes1.fr

Voyage dans le nano monde: Observation des atomes par Microscopie à Effet Tunnel Contact: sophie.guezo@univ rennes1.fr Observation des atomes par Microscopie à Effet Tunnel Contact: sophie.guezo@univ rennes1.fr Monoxyde de Carbone sur Platine Galerie IBM Institut de Physique de Rennes: présentation Unité Mixte de Recherche

Plus en détail

Hybridation et marquage Affymetrix puce HU133 Plate-Forme. plus 2

Hybridation et marquage Affymetrix puce HU133 Plate-Forme. plus 2 PRECAUTIONS GENERALES : HYBRIDATION AFFYMETRIX - Toutes les manipulations se font avec des gants de façon à limiter le risque de dépôt de RNAses présentes en grande quantité sur notre peau. - Tout le matériel

Plus en détail

«Conversion de la biomasse en

«Conversion de la biomasse en «Conversion de la biomasse en combustible par procédé plasma» (Décharge élémentaire stationnaire à la pression atmosphérique) Présentation d études préliminaires de laboratoire GFC-23 novembre 2007 Jocelyn

Plus en détail

Les Biopuces : Des microtechnologies au service de la biologie. Damien Grenier

Les Biopuces : Des microtechnologies au service de la biologie. Damien Grenier Les Biopuces : Des microtechnologies au service de la biologie Damien Grenier Ecole Normale Supérieure de Cachan, Antenne de Bretagne UMR CNRS 8029 SATIE, Equipe BIOMIS 1. Introduction Qu est-ce que les

Plus en détail

EPREUVE ECRITE D'ADMISSIBILITE

EPREUVE ECRITE D'ADMISSIBILITE CAPET BIOTECHNOLOGIES option biochimie - génie biologique concours interne Session 2002 EPREUVE ECRITE D'ADMISSIBILITE ETUDE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE Durée : 6 heures Calculatrice interdite Aucun

Plus en détail

Solutions d encapsulation et d interconnexion de MEM S et MOEM S

Solutions d encapsulation et d interconnexion de MEM S et MOEM S Solutions d encapsulation et d interconnexion de MEM S et MOEM S Gilles Poupon CEA Grenoble LETI, 17 Rue des Martyrs 38054 Grenoble Cedex 9 Sommaire Les évolutions : - Microélectronique - Contexte - Packaging

Plus en détail

Biotechnologies. 114-1 - - 1 -Les Biotechnologies

Biotechnologies. 114-1 - - 1 -Les Biotechnologies 114-1 - - 1 -Les Utilisation des processus biologiques pour produire des biens et des services. Les biotechologies tirent leur efficacité des techniques clés engendrées par les progrès conjoints de la

Plus en détail

www.mesureo.com A N A L Y S E U R E N L I G N E D A G V D E S B I C A R B O N A T E S D E L A L C A L I N I T E

www.mesureo.com A N A L Y S E U R E N L I G N E D A G V D E S B I C A R B O N A T E S D E L A L C A L I N I T E www.mesureo.com A N A L Y S E U R E N L I G N E D A G V D E S B I C A R B O N A T E S D E L A L C A L I N I T E Solutions pour l analyse de l eau en ligne AnaSense Analyseur en ligne d AGV, des bicarbonates

Plus en détail

Litographie. L'écriture laser vectorielle

Litographie. L'écriture laser vectorielle Litographie L application la plus connue et la plus industrialisée des technologies d'écriture directe par laser vient du secteur de l imprimerie. Dans ce secteur, les résolutions recherchées sont de l

Plus en détail

Capteurs de gaz optique dans le domaine industriel Enjeux et positionnement du LETI S.Joly

Capteurs de gaz optique dans le domaine industriel Enjeux et positionnement du LETI S.Joly Capteurs de gaz optique dans le domaine industriel Enjeux et positionnement du LETI S.Joly Optics and Photonics Division (DOPT) CEA-LETI Minatec Campus Agenda La problématique des procédés biocarburants

Plus en détail

Laurent DUHAU Sanofi R&D

Laurent DUHAU Sanofi R&D Laurent DUHAU Sanofi R&D 2 avril 2014 Immunoconjugués Une nouvelle classe de médicaments en pleine expansion dans le domaine de l oncologie Etudes cliniques en cours en 2011/2013 Immunoconjugué: structure

Plus en détail

Scale up Scale down : vers une meilleure intégration industrielle des biotechnologies blanches

Scale up Scale down : vers une meilleure intégration industrielle des biotechnologies blanches Agro-Bio Tech Scale up Scale down : vers une meilleure intégration industrielle des biotechnologies blanches Frank Delvigne (Ulg GxABT) Exploitation industrielle des micro organismes : biotechnologies

Plus en détail

Guide d utilisation des kits Perfect Master Mix SYBR Green

Guide d utilisation des kits Perfect Master Mix SYBR Green Guide d utilisation des kits Perfect Master Mix SYBR Green Pour les produits AnyGenes : Cat # PMSX-F2S Cat # PMSX-F4S Cat # PMSX-F8S Cat # PMSX-F12S Cat # PMSX-F24S (* Cat # pour toutes les références

Plus en détail

CNRS/ IFR121/SATIE/BIOMIS

CNRS/ IFR121/SATIE/BIOMIS CNRS/ IFR121/SATIE/BIOMIS activitités scientifiques biopuces à cellules: Resp. scientif.: B. Le Pioufle, L. Griscom, Microfluidique: Responsable scientifique: C. Jullien tracking cellulaire in-vivo : Responsable

Plus en détail

Principales techniques utilisées en génie génétique Ces différentes techniques peuvent également se combiner entre elles. Séquençage de l ADN

Principales techniques utilisées en génie génétique Ces différentes techniques peuvent également se combiner entre elles. Séquençage de l ADN Principales techniques utilisées en génie génétique Ces différentes techniques peuvent également se combiner entre elles Séquençage de l ADN 1- Un brin complémentaire de l ADN à séquencer est fabriqué

Plus en détail

Examen Méthodes spectroscopiques 2

Examen Méthodes spectroscopiques 2 16 décembre 2010 Examen Méthodes spectroscopiques 2 Durée 2 h Calculatrice et tables spectroscopiques (fournies en début d année) autorisées Exercice 1 (3 pts 10min) Il est possible de doser simultanément

Plus en détail

2D-Differential Differential Gel Electrophoresis & Applications en neurosciences

2D-Differential Differential Gel Electrophoresis & Applications en neurosciences 2D-Differential Differential Gel Electrophoresis & Applications en neurosciences Jean-Etienne Poirrier Centre de Neurobiologie Cellulaire et Moléculaire Centre de Recherches du Cyclotron Université de

Plus en détail

La PCR en temps réel frederic.gevaudant@bordeaux.inra.fr

La PCR en temps réel frederic.gevaudant@bordeaux.inra.fr La PCR en temps réel frederic.gevaudant@bordeaux.inra.fr INRA Centre de recherche de Bordeaux UMR Biologie du Fruit et Pathologie Historique 1985 : Invention par Kary Mullis de la technique de (PCR). 1991

Plus en détail

Méthodes et techniques de la biologie du développement

Méthodes et techniques de la biologie du développement Méthodes et techniques de la biologie du développement 1. Etude de l expression des gènes : Détecter les transcrits et les protéines au cours de l ontogenèse l outil anticorps 1.1. La RT-PCR La réaction

Plus en détail

www.gbo.com/bioscience 1 Culture Cellulaire Microplaques 2 HTS- 3 Immunologie/ HLA 4 Microbiologie/ Bactériologie Containers 5 Tubes/ 6 Pipetage

www.gbo.com/bioscience 1 Culture Cellulaire Microplaques 2 HTS- 3 Immunologie/ HLA 4 Microbiologie/ Bactériologie Containers 5 Tubes/ 6 Pipetage 2 HTS 3 Immunologie / Immunologie Informations Techniques 3 I 2 ELISA 96 Puits 3 I 4 ELISA 96 Puits en Barrettes 3 I 6 en Barrettes de 8 Puits 3 I 7 en Barrettes de 12 Puits 3 I 8 en Barrettes de 16 Puits

Plus en détail

RNAseq et NGS. Adriana Alberti Karine Labadie

RNAseq et NGS. Adriana Alberti Karine Labadie RNAseq et NGS Séquençage et Diversité LES ORGANISMES EUCARYOTES animaux plantes champignons protistes BACTERIES ARCHEES VIRUS METAGENOMES LES SOURCES ADN GENOMIQUE ARN / cdna AMPLICONS BACs ET FOSMIDES

Plus en détail

Chimie des matériaux CHM506

Chimie des matériaux CHM506 Chimie des matériaux CHM506 Yue Zhao Properties of Materials Mary Anne White Qu est-ce qui est dans la chimie des matériaux? Covers solid-state chemistry, both inorganic and organic, and polymer chemistry,

Plus en détail

www.gbo.com/bioscience 1 Culture Cellulaire Microplaques 2 HTS- 3 Immunologie/ HLA 4 Microbiologie/ Bactériologie Containers 5 Tubes/ 6 Pipetage

www.gbo.com/bioscience 1 Culture Cellulaire Microplaques 2 HTS- 3 Immunologie/ HLA 4 Microbiologie/ Bactériologie Containers 5 Tubes/ 6 Pipetage 3 Microtubes/ 2 Couvercles/ Cryogénie 0 Biochips/ 4 Accessoires Culture 0 Biochips / Biochips Informations Techniques 0 I 2 Supports HTA TM 0 I 4 HTA TM Slides 0 I 4 HTA TM Plate 0 I 6 Tampons HTA TM 0

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialité : Biotechnologies SESSION 2013 Sous-épreuve écrite de Biotechnologies Coefficient de la sous-épreuve : 4 Ce sujet est

Plus en détail

La révolution dans la surveillance et le contrôle de votre eau. Système d analyse en ligne 8905.

La révolution dans la surveillance et le contrôle de votre eau. Système d analyse en ligne 8905. La révolution dans la surveillance et le contrôle de votre eau. Système d analyse en ligne 8905. 2 I I 3 L innovation pour Burkert? L indépendance financière, le leadership en technologies et en qualité

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES INRA Centre de Recherche ANGERS - NANTES SERVICES DECONCENTRES D APPUI A LA RECHERCHE Service des Marchés Rue de la Géraudière Bâtiment Erdre BP 71627

Plus en détail

Approfondissement des connaissances en biologie moléculaire

Approfondissement des connaissances en biologie moléculaire Approfondissement des connaissances en biologie moléculaire nicolas.glaichenhaus@unice.fr Master IADE Année 2013-2014 Plan du cours Rappels de biologie moléculaire et de biologie cellulaire Les molécules

Plus en détail

LES BICOUCHES À L INTERFACE AIR-EAU : UN NOUVEAU SYSTÈME MODÈLE DES MEMBRANES BIOLOGIQUES. Julie Saccani

LES BICOUCHES À L INTERFACE AIR-EAU : UN NOUVEAU SYSTÈME MODÈLE DES MEMBRANES BIOLOGIQUES. Julie Saccani G LES BICUCHES À L INTERFACE AIR-EAU : UN NUVEAU SYSTÈME MDÈLE DES MEMBRANES BILGIQUES Julie Saccani LPCM UMR 5803 - Université Bordeaux 1 INTRDUCTIN Cellule = unité séparée du milieu extérieur par une

Plus en détail

TD de Biochimie 4 : Coloration.

TD de Biochimie 4 : Coloration. TD de Biochimie 4 : Coloration. Synthèse de l expérience 2 Les questions posées durant l expérience 2 Exposé sur les méthodes de coloration des molécules : Générique Spécifique Autres Questions Pourquoi

Plus en détail

Les appareillages des Spectrométrie optique

Les appareillages des Spectrométrie optique ATELIERS DE BIOPHOTONIQUE Les appareillages des Spectrométrie optique 1. Spectroscopies optiques conventionnelles Spectrophotomètre, Spectrofluorimètre, 2. Analyse Spectrale en Microscopie de fluorescence

Plus en détail

Spectrophotomètre double faisceau modèle 6800

Spectrophotomètre double faisceau modèle 6800 Spectrophotomètre double faisceau modèle 6800 Spectrophotomètre double faisceau modèle 6800 Double faisceau avec optiques parfaitement stables. Bande passante 1,5 nm. Logiciel de navigation Jenway Flight

Plus en détail

Désolvatation et ionisation de molécules biologiques par électronébullisation

Désolvatation et ionisation de molécules biologiques par électronébullisation Désolvatation et ionisation de molécules biologiques par électronébullisation Guillaume van der Rest Equipe «Spectrométrie de masse analytique» DCMR Ecole Polytechnique 91128 Palaiseau Cedex Plan Un peu

Plus en détail

Etude du transcriptome et du protéome en Neurooncologie

Etude du transcriptome et du protéome en Neurooncologie Etude du transcriptome et du protéome en Neurooncologie Principes, aspects pratiques, applications cliniques François Ducray Neurologie Mazarin, Unité Inserm U711 Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière Etude

Plus en détail

NANOPARTICULES D ORD Qu en attendent les biologistes?

NANOPARTICULES D ORD Qu en attendent les biologistes? NANOPARTICULE D ORD Qu en attendent les biologistes? Gérard Morel Laboratoire de Physiologie Intégrative Cellulaire et Moléculaire UMR 5123 CNR téphane Roux Laboratoire de Physico-Chimie des Matériaux

Plus en détail

et des sciences du vivant. Les microtechnologies

et des sciences du vivant. Les microtechnologies Les nano-biotechnologies Les nano-biotechnologies se situent à l interface des nanosciences et de la biologie. Elles tirent profit des méthodes de miniaturisation et de fabrication collective développées

Plus en détail

Principe des études moléculaires en génétique médicale Méthodes d analyse des microlésions du génome

Principe des études moléculaires en génétique médicale Méthodes d analyse des microlésions du génome Mercredi 23 Octobre LECLERCQ Barbara L2 GM Pr Krahn 10 pages Principe des études moléculaires en génétique médicale Méthodes d analyse des microlésions du génome Plan A. Introduction B. Techniques courantes

Plus en détail

Biologie cellulaire. Perfectionnement à la culture cellulaire. Programme. ParTIe PraTIQUe. ParTIe THÉorIQUe. durée : 4 jours

Biologie cellulaire. Perfectionnement à la culture cellulaire. Programme. ParTIe PraTIQUe. ParTIe THÉorIQUe. durée : 4 jours Biologie cellulaire Perfectionnement à la culture cellulaire durée : 4 jours ingénieurs, chercheurs et chefs de projet connaissances de base en culture cellulaire ou validation du module «initiation à

Plus en détail

Clonage de Vénus et transformation de E.Coli.

Clonage de Vénus et transformation de E.Coli. Clonage de Vénus et transformation de E.Coli. Samueal Joseph, Romain Laverrière, Elias Laudato, Noé Mage Assisstants : Gisele Dewhurst, Charlotte Gehin, Miwa Umebayashi Résumé [1] L expérience consiste

Plus en détail

Protocole de laboratoire pour la purification manuelle de l ADN d un échantillon de 0,5 ml

Protocole de laboratoire pour la purification manuelle de l ADN d un échantillon de 0,5 ml Protocole de laboratoire pour la purification manuelle de l ADN d un échantillon de 0,5 ml Pour la purification de l ADN génomique des kits de prélèvements Oragene et ORAcollect. Pour tout protocole et

Plus en détail

5.5.5 Exemple d un essai immunologique

5.5.5 Exemple d un essai immunologique 5.5.5 Exemple d un essai immunologique Test de grossesse Test en forme de bâtonnet destiné à mettre en évidence l'hormone spécifique de la grossesse, la gonadotrophine chorionique humaine (hcg), une glycoprotéine.

Plus en détail

Activités et projets de recherche du laboratoire de spectroscopie femtoseconde

Activités et projets de recherche du laboratoire de spectroscopie femtoseconde Activités et projets de recherche du laboratoire de spectroscopie femtoseconde par Denis Morris Département de physique, Université de Sherbrooke Septembre 2013 Activités de recherche en cours Étude des

Plus en détail

Les microréacteurs : Quelles opportunités pour les industries chimiques. Expérience IFP. IFP-Lyon 14 mars 2007

Les microréacteurs : Quelles opportunités pour les industries chimiques. Expérience IFP. IFP-Lyon 14 mars 2007 Les microréacteurs : Quelles opportunités pour les industries chimiques Expérience IFP C. Boyer P. Font IFP-Lyon 14 mars 2007 Les microréacteurs : quelles opportunités pour les industries chimiques, IFP-Lyon,

Plus en détail

Single Molecule Real Time (SMRT) Sequencing : PacBio RS II

Single Molecule Real Time (SMRT) Sequencing : PacBio RS II Single Molecule Real Time (SMRT) Sequencing : PacBio RS II Input sample Genome DNA, Amplicons, cdna Input sample amounts according to the protocols (10ng-10µg) High Input sample quality (integrity and

Plus en détail

Kit d extraction PicoPure RNA

Kit d extraction PicoPure RNA Isoler des ARN même à partir d une cellule Le kit d extraction PicoPure RNA a été développé pour obtenir une haute qualité des ARNs totaux à partir d un minimum de dix cellules. Le haut rendement obtenu

Plus en détail

Fabrication et caractérisation électrique d'un capteur de gaz à base de nanofils de silicium suspendus

Fabrication et caractérisation électrique d'un capteur de gaz à base de nanofils de silicium suspendus Fabrication et caractérisation électrique d'un capteur de az à base de nanofils de silicium suspendus A-C. SALAÜN, R. ROGEL, E. JACQUES et L. PICHON anne-claire.salaun@univ-rennes1.fr Groupe Microélectronique,

Plus en détail

www.gbo.com/bioscience 1 Culture Cellulaire Microplaques 2 HTS- 3 Immunologie/ HLA 4 Microbiologie/ Bactériologie Containers 5 Tubes/ 6 Pipetage

www.gbo.com/bioscience 1 Culture Cellulaire Microplaques 2 HTS- 3 Immunologie/ HLA 4 Microbiologie/ Bactériologie Containers 5 Tubes/ 6 Pipetage 10 Biochips / Biochips Introduction 10 I 2 Kits de Dépistage 10 I 4 PapilloCheck 10 I 4 PapilloCheck haut-risque 10 l 4 Kit de prélèvement PapilloCheck 10 l 4 ParoCheck 10 I 5 CarnoCheck 10 I 6 Kit d extraction

Plus en détail

Interprétation des résultats et troubleshooting

Interprétation des résultats et troubleshooting Interprétation des résultats et troubleshooting Le Service de séquençage du Centre d innovation Génome Québec et Université McGill utilise des appareils 3730xl DNA Analyzer d Applied Biosystems. Cette

Plus en détail

Grille de cours en 1 ère année de formation MAGA

Grille de cours en 1 ère année de formation MAGA Grille horaire Catégorie Technique Grille de cours en 1 ère année de formation MAGA FORMATION Heures ECTS Interdisciplinarité Gestion économique et financière 30 2 Gestion de la qualité 30 2 Communication

Plus en détail

Importance du développement des biomarqueurs par un industriel

Importance du développement des biomarqueurs par un industriel Importance du développement des biomarqueurs par un industriel Dr Frédéric Eberlé, responsable médical Roche Diagnostics France Marseille, 27 mars 2015 Terminologie Biomarqueurs, Tests de diagnostic, Tests-compagnons

Plus en détail

www.gbo.com/bioscience 1 Culture Cellulaire Microplaques 2 HTS- 3 Immunologie/ HLA 4 Microbiologie/ Bactériologie Containers 5 Tubes/ 6 Pipetage

www.gbo.com/bioscience 1 Culture Cellulaire Microplaques 2 HTS- 3 Immunologie/ HLA 4 Microbiologie/ Bactériologie Containers 5 Tubes/ 6 Pipetage 2 HTS 2 HTS Informations Techniques 2 I 2 96 Puits 2 I 6 96 Puits en Polystyrène 2 I 6 96 Puits DemiPuits en PS 2 I 9 96 Puits en PP 2 I 10 384 Puits 2 I 12 384 Puits en Polystyrène 2 I 12 384 Puits en

Plus en détail

État des lieux des biotech en France vision macroéconomique Pierre-Yves Arnoux

État des lieux des biotech en France vision macroéconomique Pierre-Yves Arnoux État des lieux des biotech en France vision macroéconomique Pierre-Yves Arnoux Leem Direction des Affaires scientifiques pharmaceutiques et médicales 11 décembre 2008 Le plan d études du Leem Les segments

Plus en détail

Chapitre 10 L isolement et la manipulation de gènes. Injection d ADN étranger dans une cellule animale

Chapitre 10 L isolement et la manipulation de gènes. Injection d ADN étranger dans une cellule animale Chapitre 10 L isolement et la manipulation de gènes Injection d ADN étranger dans une cellule animale Comment amplifier un gène d intérêt? Amplification in vivo à l aide du clonage d ADN L ensemble formé

Plus en détail

Ingénieur c est bon pour la Santé? 10 ans de X-Biotech FM, 17 mars 2014

Ingénieur c est bon pour la Santé? 10 ans de X-Biotech FM, 17 mars 2014 Ingénieur c est bon pour la Santé? 10 ans de X-Biotech FM, 17 mars 2014 biomérieux 50 ans. Pure player de diagnostic in vitro (#1 en microbiologie clinique, #1 en contrôle industriel). > 8 000 personnes

Plus en détail

PHARMACIEN POLYTECHNICIEN SCIENCES CHIMIQUES VERSUS DE LA SANTÉ SCIENCES BIOLOGIQUES?

PHARMACIEN POLYTECHNICIEN SCIENCES CHIMIQUES VERSUS DE LA SANTÉ SCIENCES BIOLOGIQUES? PHARMACIEN POLYTECHNICIEN DE LA SANTÉ SCIENCES CHIMIQUES VERSUS SCIENCES BIOLOGIQUES? Professeur Pascale Cohen Professeur Marc Leborgne ISPB-Pharmacie Université Lyon I Quelle est la place actuelle de

Plus en détail

AGREGATION DE BIOCHIMIE GENIE BIOLOGIQUE

AGREGATION DE BIOCHIMIE GENIE BIOLOGIQUE AGREGATION DE BIOCHIMIE GENIE BIOLOGIQUE CONCOURS EXTERNE Session 2005 TRAVAUX PRATIQUES DE BIOCHIMIE PHYSIOLOGIE ALCOOL ET FOIE L éthanol, psychotrope puissant, est absorbé passivement dans l intestin

Plus en détail

Quelques notions de génomique fonctionnelle: l exemple des puces à ADN

Quelques notions de génomique fonctionnelle: l exemple des puces à ADN Quelques notions de génomique fonctionnelle: l exemple des puces à ADN Frédéric Devaux Laboratoire de génétique moléculaire Ecole Normale Supérieure Le «dogme central» de la biologie moléculaire Transcription

Plus en détail

Les bionanotechnologies au Québec

Les bionanotechnologies au Québec Les bionanotechnologies au Québec Josée Blanchard, Ph.D., MBA Directeur, développement des affaires, Sciences de la vie Sherbrooke Innopole CA de NanoQuébec Un peu d info sur moi Formation en Biologie

Plus en détail

Un nouveau dispositif de type RMX pour le mélange et le contrôle des réactions chimiques à l état fondu

Un nouveau dispositif de type RMX pour le mélange et le contrôle des réactions chimiques à l état fondu Un nouveau dispositif de type RMX pour le mélange et le contrôle des réactions chimiques à l état fondu René MULLER Groupe d Intensification and d Intrapolation des Procédés Polymères (G2IP) LIPHT EAc

Plus en détail

La technologie Plasma dans l industrie automobile SLIDE # 1

La technologie Plasma dans l industrie automobile SLIDE # 1 La technologie Plasma dans l industrie automobile SLIDE # 1 SLIDE # 2 Presentation Qu est qu un plasma Définition Caractéristiques du Plasma Types de plasma Procédés plasma Les relations entre le Plasma

Plus en détail

Spectrophotomètres. www.jenway.com

Spectrophotomètres. www.jenway.com Imlab Oude Vijvers 1 B-3370 Boutersem Spectrophotomètres www.jenway.com Bibby Scientific France - ZI du Rocher Vert - BP 79-77793 Nemours Cedex Tél. : 01 64 45 13 13 - Fax : 01 64 45 13 00 - email : bsf@bibby-scientific.fr

Plus en détail

Responsable scientifique: Johanne Tremblay Responsable technique: Gilles Corbeil

Responsable scientifique: Johanne Tremblay Responsable technique: Gilles Corbeil Responsable scientifique: Johanne Tremblay Responsable technique: Gilles Corbeil Service de biopuces Équipements Affymetrix au CRCHUM Acquisition en 2004 (FCI - Dr Hamet) Système GeneChip (Format cartouche)

Plus en détail

Recherche et Formation dans un environnement de pointe. Contact: Eric.Beaugnon@ujf-grenoble.fr

Recherche et Formation dans un environnement de pointe. Contact: Eric.Beaugnon@ujf-grenoble.fr Recherche et Formation dans un environnement de pointe Contact: Eric.Beaugnon@ujf-grenoble.fr 1 Grenoble: forte synergie recherche formation relations industrielles Années 8 International training courses

Plus en détail

Chromatographie en phase gazeuse (CPG): Le 8 décembre 2011 Filières SVI S5 et STE Professeur SAALAOUI Ennouamane

Chromatographie en phase gazeuse (CPG): Le 8 décembre 2011 Filières SVI S5 et STE Professeur SAALAOUI Ennouamane Chromatographie en phase gazeuse (CPG): Le 8 décembre 2011 Filières SVI S5 et STE Professeur SAALAOUI Ennouamane Principe Le principe de la séparation par C.P.G. consiste à partager l'échantillon à analyser

Plus en détail

Étude de validation du Bluestar Forensic

Étude de validation du Bluestar Forensic Étude de validation du Bluestar Forensic I. Matériels et matières utilisés II. des tests 2.1. Détermination du seuil de sensibilité du kit Bluestar 2.2. Détermination de taches en fonction de leur volume

Plus en détail

La métabolomique par spectrométrie de masse et imagerie in situ

La métabolomique par spectrométrie de masse et imagerie in situ La métabolomique par spectrométrie de masse et imagerie in situ Dimitri Heintz Dimitri.heintz@ibmp-cnrs.unistra.fr AE2BM 13 septembre 2013 1 Activité Institut de botanique Chromatographie Spectrométrie

Plus en détail

CATALOGUE PRODUITS HYGIENE INDUSTRIELLE

CATALOGUE PRODUITS HYGIENE INDUSTRIELLE CATALOGUE PRODUITS HYGIENE INDUSTRIELLE 2014 2014 1. PRÉSENTATION DE L ENTREPRISE...P1 2. HYGIÈNE INDUSTRIELLE...P2 3. PRÉLEVEUR DE NANOPARTICULES A. MINI PARTICULE SAMPLER...P3 4. ANALYSEURS EN CONTINU

Plus en détail

La microscopie à force atomique (AFM)

La microscopie à force atomique (AFM) NANOFONC 5 mars 2010 Nantes La microscopie à force atomique (AFM) http://www.univ-lemans.fr/~bardeau/labolpec/surfpropspec/indexsurface.html N. DELORME (MC), J.F. BARDEAU (CR) Laboratoire de Physique de

Plus en détail

Spectrométrie de Masse

Spectrométrie de Masse Spectrométrie de Masse ENCPB, 2012 1 Repères historiques 1910 : J.J. THOMSON mesure des abondances isotopiques du néon 20 et 22 (gaz). (Prix Nobel en 1906) 1938 : Premier spectre de masse d'une molécule

Plus en détail

SESSION 2005. CAPET externe et CAFEP TRAVAUX PRATIQUES. Première partie : Techniques de biochimie

SESSION 2005. CAPET externe et CAFEP TRAVAUX PRATIQUES. Première partie : Techniques de biochimie SESSION 2005 CAPET externe et CAFEP Section : Biotechnologies Option : Biochimie - génie biologique TRAVAUX PRATIQUES Première partie : Techniques de biochimie Durée totale : 4 heures SUIVI DE LA PURIFICATION

Plus en détail

1. Description sommaire d un chromatographe en phase gazeuse.

1. Description sommaire d un chromatographe en phase gazeuse. Page 1 sur 6 1. Description sommaire d un chromatographe en phase gazeuse. 2. Four. C est un four à bain d air, pourvu de résistances chauffantes et d un système de ventilation et de brassage pour l homogénéisation

Plus en détail

Laser combiné à l eau pour un usinage sans dommage. Delphine Perrottet Synova SA, Ecublens, Suisse

Laser combiné à l eau pour un usinage sans dommage. Delphine Perrottet Synova SA, Ecublens, Suisse Laser combiné à l eau pour un usinage sans dommage Delphine Perrottet Synova SA, Ecublens, Suisse Principe du laser guidé par jet d eau Laser Avantages: Lentille de focalisation Le jet d eau agit comme

Plus en détail

PLASMA / SOLAIRE / NANO. Françoise MASSINES PROMES - CNRS LIA STEP

PLASMA / SOLAIRE / NANO. Françoise MASSINES PROMES - CNRS LIA STEP PLASMA / SOLAIRE / NANO Françoise MASSINES PROMES - CNRS LIA STEP Notre laboratoire : PROMES Procédés Matériaux Energie Solaire Unité propre du CNRS, laboratoire de l INSIS (Institut des Sciences de l

Plus en détail

P ô l e C N F M d e T O U L O U S E

P ô l e C N F M d e T O U L O U S E INSTITUT NATIONAL POLYTECHNIQUE DE TOULOUSE INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE TOULOUSE LABORATOIRE D'ANALYSE ET D'ARCHITECTURE DES SYSTEMES UNIVERSITE PAUL SABATIER A T E L I E R I N T E R U

Plus en détail

Nanovecteurslipidiques bimodaux pour l imagerie in vivo

Nanovecteurslipidiques bimodaux pour l imagerie in vivo Nanovecteurslipidiques bimodaux pour l imagerie in vivo Aurélie Jacquart 1, I. Texier-Nogues 1, F. Mittler 1, F. Navarro 1, R. Boisgard 2, F. Ponce 3, D. Camporese 4, J. Boutet 5 1 CEA-LETI, Minatec-Campus,

Plus en détail

P.C.R. POLYMERASE CHAIN REACTION ou AMPLIFICATION PAR POLYMERISATION EN CHAÎNE

P.C.R. POLYMERASE CHAIN REACTION ou AMPLIFICATION PAR POLYMERISATION EN CHAÎNE P.C.R. POLYMERASE CHAIN REACTION ou AMPLIFICATION PAR POLYMERISATION EN CHAÎNE P.C.R.: Méthode rapide d'amplification d'une séquence déterminée d'a.d.n. à partir d'une matrice. Elle permet d'obtenir plusieurs

Plus en détail

TP de Biochimie Groupe 4 Forestier Michèle 25.05.2010 Fournier Coralie Freyre Christophe Manipulation d ADN

TP de Biochimie Groupe 4 Forestier Michèle 25.05.2010 Fournier Coralie Freyre Christophe Manipulation d ADN MANIPULATION D ADN Clonage du gène «venus» dans des plasmides et expression de celui-ci chez les bactéries E.Coli. Assistants: U. Loizides M. Umebayashi C. Gehin - 1 - 1. Résumé Lors de notre expérience,

Plus en détail

2: Les enzymes de restriction

2: Les enzymes de restriction 2: Les enzymes de restriction Les enzymes de restriction sont des protéines synthétisées par des bactéries pour se protéger des infections de virus (bactériophages). Ces enzymes coupent l ADN viral à des

Plus en détail

LE MEB : UN OUTIL D INVESTIGATION ORIGINAL POUR LE DIAMANT DE SYNTHÈSE

LE MEB : UN OUTIL D INVESTIGATION ORIGINAL POUR LE DIAMANT DE SYNTHÈSE LE MEB : UN OUTIL D INVESTIGATION ORIGINAL POUR LE DIAMANT DE SYNTHÈSE 6 ème journées CAZAC Colin Delfaure 21 MAI 2015 CEA 21 MAI 2015 PAGE 1 LABORATOIRE CAPTEURS DIAMANT MAÎTRISE DE LA SYNTHESE DU DIAMANT

Plus en détail

Microscopie à Force Atomique (AFM) en Master 2 Nanosciences

Microscopie à Force Atomique (AFM) en Master 2 Nanosciences Microscopie à Force Atomique (AFM) en Master 2 Nanosciences Alexandre Dazzi, Université Paris-Sud, Laboratoire de Chimie Physique, PMIPS bâtiment 201-P2, Orsay Alexandre.dazzi@u-psud.fr Introduction La

Plus en détail

SVE 222 & PCL-442. Fascicule de Travaux Pratiques

SVE 222 & PCL-442. Fascicule de Travaux Pratiques SVE 222 & PCL-442 Fascicule de Travaux Pratiques 2014-2015 Institut Supérieur de l Education et de la Formation Continue Bassem Jamoussi & Radhouane Chakroun 1 Sommaire PCL 442/SVE222 - TP N 1 : Etude

Plus en détail

Notions de spéctrométrie de masse et de spectroscopie RMN 13 C

Notions de spéctrométrie de masse et de spectroscopie RMN 13 C Notions de spéctrométrie de masse et de spectroscopie RMN 13 C Cyril BARSU Laboratoire de Chimie Département des sciences de la matière Spectrométrie de masse - Actuellement, le secteur le plus dynamique

Plus en détail

HIBRYDATION IN SITU METHODOLOGIE EN ANATOMIE PATHOLOGIE SESSION 2008-2009

HIBRYDATION IN SITU METHODOLOGIE EN ANATOMIE PATHOLOGIE SESSION 2008-2009 METHODOLOGIE EN ANATOMIE PATHOLOGIE SESSION 2008-2009 HIBRYDATION IN SITU Dr Mokrane Yacoub. AHU Histologie Faculté de médecine de Poitiers Service d anatomie pathologique PLAN I- Définition et principes

Plus en détail

Les virus dans les aliments : un nouveau défi pour les laboratoires de microbiologie

Les virus dans les aliments : un nouveau défi pour les laboratoires de microbiologie : un nouveau défi pour les laboratoires de microbiologie Véronique ZULIANI, Institut de la Filière Porcine Jean Christophe Augustin, ENVA, ASA Qu est ce qu un virus? Microorganisme de 15 à 40 nm Environ

Plus en détail

Le silicium partiellement cristallisé (nano-poly Si)

Le silicium partiellement cristallisé (nano-poly Si) 1 Le silicium partiellement cristallisé (nano-poly Si) Contexte : Limitations du a-si:h Le silicium nanocristallin déposé par plasma La cristallisation en phase solide (silicium poly-cristallin) Le recuit

Plus en détail

Surveillance des nouvelles molécules de pesticides dans les eaux du département des Côtes d Armor

Surveillance des nouvelles molécules de pesticides dans les eaux du département des Côtes d Armor Surveillance des nouvelles molécules de pesticides dans les eaux du département des Côtes d Armor Laboratoire de Développement et d Analyses de Côtes d Armor LDA22 C.Prodhomme 19 mars 2008 WWW.LDA22.com

Plus en détail

Taq'Ozyme Purple Mix MANUEL D UTILISATION

Taq'Ozyme Purple Mix MANUEL D UTILISATION Taq'Ozyme Purple Mix OZYA003-40 - 40 réactions OZYA003-200 - 200 réactions (avec supplément de MgCl 2 ) OZYA003-200XL - 200 réactions (avec supplément de MgCl 2 ) OZYA003-1000 - 1000 réactions (avec supplément

Plus en détail

2000 Nouveau domaine.

2000 Nouveau domaine. Aujourd hui Didier Letourneur BIOMATERIAUX Conception de systèmes 3D pour l ingénierie tissulaire Futur? BIOMATERIAUX Médecine Régénératrice/réparatrice Problèmes après 60 années de recherche et de développement!

Plus en détail