Fonctionnalisation de surfaces de carbone nanostructuré et son effet sur la réponse électrochimique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fonctionnalisation de surfaces de carbone nanostructuré et son effet sur la réponse électrochimique"

Transcription

1 Fonctionnalisation de surfaces de carbone nanostructuré et son effet sur la réponse électrochimique

2 Méthodes d analyses chimiques et microbiologiques dites alternatives ou rapides : Biocapteurs Utilisation sur le terrain Matrice complexe Analyse en temps réel -Matériaux micro/nano structurés compatibles avec les procédés de micro et nano technologie -Intégration dans des systèmes "microfluidiques" - Diminution des coût (réactifs et échantillons) - Dosage multi-analytes

3 Biocapteurs basés sur le Transfert direct d électrons entre l enzyme rédox et la surface de l électrode Site Rédox Electrode J.J. Gooding I. Willner

4 Réactivité électrochimique du Carbone k2 k1 k1, k 1>> k2, k 2 K 1 k 2

5 Biocapteurs basés sur le Transfert direct d électrons entre l enzyme rédox et la surface de l électrode Gooding and al., Electrochemistry Communications (2007)

6 Objectifs Notre stratégie : du silicium au biocapteur Dépôt film a-c IPVD Si dopé Electrodépôt du catalyseur : nanoparticules de Nickel Biomolécules Croissance de CNTs ECR-PECVD Modification chimique

7 Préparation de l électrode : Principales étapes E. Luais et al, Integration of carbon nanotubes based electrode in silicon microtechnology to fabricate electrochemical transducers, Nanotechnology, 2008

8 Etape 1 : Modification du Si par du a-c et son effet sur la réponse électrochimique XPS C1s Coil power 150 W = IPVD Intensity (µa) Coil power 0 W = conventional PVD Time growth > 60 s K 3 [Fe(CN) 6 ] = 5 mm v = 50 mv/s Potential (mv/sce)

9 Etape 1 : Synthèse de la couche de carbone amorphe a-c PVD IPVD

10 Préparation de l électrode : Principales étapes E. Luais et al, Integration of carbon nanotubes based electrode in silicon microtechnology to fabricate electrochemical transducers, Nanotechnology, 2008

11 Etape 2: Synthèse des nanotubes de carbone a-c film growth IPVD Doped silicon Biomolecules Time (s) Catalyst electrodeposition : Nickel nanoparticles CNTs growth ECR-PECVD -6 Q (mc) Ni(NO3)2-1 V vs SCE Functionalizations

12 Etape 3 : Synthèse des nanotubes de carbone Plasma Enhanced Chemical Vapour Deposition Luais, E.; Boujtita, M.; Gohier, A.; Tailleur, A.; Casimirius, S.; Djouadi, M. A.; Granier, A.; Tessier, P. Y. Nanotechnology 2008, 19,

13 Traitement électrochimique : purification des CNTs Catalyst at the ends of CNTs for a «tip-growth» synthesis 5 nm µm nm

14 Traitement électrochimique : purification des CNTs before electrochemical etching after electrochemical etching

15 Traitement électrochimique : purification des CNTs Surface non traitée Surface traitée

16 Traitement électrochimique : purification des CNTs

17 Fonctionnalisation de la surface des électrodes After water bath Collapsing Grafting of new functional groups N 2 /H 2 plasma Amine NH 2 CO 2 plasma Carboxylic acids -COOH To decrease the interaction between the CNT walls To explore several ways for covalent immobilization of enzymes

18 Fonctionnalisation de la surface des électrodes Grafting of new functional groups Raw CNTs N 2 /H 2 plasma Amine NH 2 Functionalized CNTs raw CNTs Functionalized CNTs [Fe(CN) 6 ] 3/4- = 2 mm KCl = 0.1 M v = 50 mv/s

19 Fonctionnalisation de la surface des électrodes Grafting of new functional groups CO 2 plasma Carboxylic -COOH Raw CNTs Functionalized CNTs raw CNTs Functionalized CNTs [Fe(CN) 6 ] 3/4- = 2 mm KCl = 0.1 M v = 50 mv/s

20 Fonctionnalisation de la surface des électrodes CNT non modifié CNT / CO2 CNT / N2/H2 SIE - Courbes de Nyquist - 2 mm [Fe(CN)6]3/4- in 0.1 M KCl

21 Fonctionnalisation de la surface des électrodes Grafting of new functional groups Raw CNTs N 2 /H 2 plasma Amine NH 2 Functionalized CNTs raw CNTs Functionalized CNTs [Fe(CN) 6 ] 3/4- = 2 mm KCl = 0.1 M v = 50 mv/s

22 Effet sur l intensité de la réponse électrochimique Diffusion plane Diffusion radiale

23 Biocapteur basé sur le transfert direct d électrons Substrat en solution Matériel biologique Transducteur Signal électrochimique 2H 2 O HRP ox électron H 2 O 2 HRP red électrode

24 Biocapteur basé sur le transfert direct d électrons PBS 0.1 M ; ph 7.2. KCl 0.1 M E = 0 V/SCE Intensity (µa) µm 20 µm 40 µm 80 µm 100 µm 140 µm Time (s) as grown CNTs (EDS NHS) NH 2 -modified CNTs COOH-modified CNTs

25

26 Introduction Carbone amorphe & Nanotubes Nanocomposite Carbone-Titane Conclusion Biocapteurs à HRP basés sur le transfert direct d électrons Immobilisation covalente de l enzyme Modification électrochimique de l électrode : électrogreffage d une amine N N + O N + O e - O C N + H 3 C O N + O - O - N Intensité (µa) Etape 1 : électro-greffage Solution de para-nitrobenzène diazonium tétrafluoroborate 5 mm dans acétonitrile Tétra-N- Butylammonium tétrafluoroborate 1M déoxygéné Potentiels (mv/sce) 50/68

27 Introduction Carbone amorphe & Nanotubes Nanocomposite Carbone-Titane Conclusion Biocapteurs à HRP basés sur le transfert direct d électrons Immobilisation covalente de l enzyme Modification électrochimique de l électrode : électrogreffage d une amine O + 6 e H + H C N + 3 H 3 C NH 2 O - Etape 2 : réduction du groupement nitro- en amino- Solution de HCl 1 M NaCl 1 M 6 4 I en µa E en mv vs SCE Ar-NHOH Ar-NO + 2H+ + 2e - Ar-NO 2 + 4H + + 4e - Ar-NHOH + H 2 O Ar-NHOH + 2H + + 2e - Ar-NH 2 + H 2 O 51/68

28 Introduction Carbone amorphe & Nanotubes Nanocomposite Carbone-Titane Conclusion Biocapteurs à HRP basés sur le transfert direct d électrons Immobilisation covalente de l enzyme Modification électrochimique de l électrode : électrogreffage d une amine H H 3 C NH 2 + C H 3 C N CH 3 O NaBH 3 CN 5mM 24 h NH 52/68

29 Introduction Carbone amorphe & Nanotubes Nanocomposite Carbone-Titane Conclusion Biocapteurs à HRP basés sur le transfert direct d électrons Spectroélectrochimie HRP HRP + H 2 O 2 Electrode modifiée par HRP 63/68

30 Introduction Carbone amorphe & Nanotubes Nanocomposite Carbone-Titane Conclusion Conclusion générale et perspectives Synthèse de nouveaux matériaux d électrode et leurs caractérisations physiques et électrochimiques De nombreuses conditions de synthèse restent à explorer : longueur des nanotubes de carbone, autres voies de synthèse de nanotubes, fonctionnalisations des nanotubes par des procédés plasmas nanocomposites Carbone-Métal Conception de transducteurs électrochimiques adaptés à la miniaturisation développement de microélectrodes et dispositif intégré

31 Remerciements Mohammed Boujtita Christine Thobie Fouad Ghamouss Pierre-Yves Tessier Abdou Djouadi Agnès Granier Aurélien Gohier Aurélien Tailleur Ivaylo Hinkov Stéphane Casimirius

Nanovecteurslipidiques bimodaux pour l imagerie in vivo

Nanovecteurslipidiques bimodaux pour l imagerie in vivo Nanovecteurslipidiques bimodaux pour l imagerie in vivo Aurélie Jacquart 1, I. Texier-Nogues 1, F. Mittler 1, F. Navarro 1, R. Boisgard 2, F. Ponce 3, D. Camporese 4, J. Boutet 5 1 CEA-LETI, Minatec-Campus,

Plus en détail

Mesures in situ et sur site

Mesures in situ et sur site Mesures in situ et sur site Avantages de la mesure in-situ pas de perturbation du milieu pas d échantillonnage (prélèvement, conditionnement, stockage) mesure en temps réel Senseurs chimiques Biocapteurs

Plus en détail

Les nanostructures de carbone, un matériau polyvalent pour les biocapteurs et les (bio)piles à combustibles

Les nanostructures de carbone, un matériau polyvalent pour les biocapteurs et les (bio)piles à combustibles CR-Université Joseph Fourier UMR-5250 - Grenoble Les nanostructures de carbone, un matériau polyvalent pour les biocapteurs et les (bio)piles à combustibles Michael olzinger, UMR CR 5250, ICMG FR CR 2607

Plus en détail

BICNanoCat. Bombardement Ionique pour la Création de Nano Catalyseurs. Denis Busardo Directeur Scientifique, Quertech

BICNanoCat. Bombardement Ionique pour la Création de Nano Catalyseurs. Denis Busardo Directeur Scientifique, Quertech BICNanoCat Bombardement Ionique pour la Création de Nano Catalyseurs Denis Busardo Directeur Scientifique, Quertech ANR BICNanoCat DAS Concerné : Énergie Environnement Appel à projets : réduction des émissions

Plus en détail

Laboratoire de Photophysique et de Photochimie Supra- et Macromoléculaires (UMR 8531)

Laboratoire de Photophysique et de Photochimie Supra- et Macromoléculaires (UMR 8531) Unité Mixte du CNRS (UMR8531) Institut de Chimie Directeur : Keitaro NAKATANI (PU ENS Cachan) Courrier électronique : nakatani@ppsm.ens-cachan.fr http://www.ppsm.ens-cachan.fr Problématique générale :

Plus en détail

Étude électrochimique des systèmes binaires et ternaire engageant les éléments bismuth, antimoine et tellure

Étude électrochimique des systèmes binaires et ternaire engageant les éléments bismuth, antimoine et tellure J. Phys. IV France 1 () 53-58 EDP Sciences, Les Ulis DOI: 1.151/jp:17 Étude électrochimique des systèmes binaires et ternaire engageant les éléments bismuth, antimoine et tellure D. Del Frari, S. Diliberto,

Plus en détail

Introduction générale aux nanomatériaux

Introduction générale aux nanomatériaux Introduction générale aux nanomatériaux J.Lecomte, M.Gasparini 16/10/2014 le centre collectif de l industrie technologique belge Notre centre Federation for the technology industry Collective centre of

Plus en détail

Les biopiles enzymatiques pour produire de l électricité

Les biopiles enzymatiques pour produire de l électricité Les biopiles enzymatiques pour produire de l électricité Sophie Tingry, Marc Cretin et Christophe Innocent Résumé Mots-clés Abstract Keywords La production d énergie devient un enjeu majeur et l impact

Plus en détail

5.5.5 Exemple d un essai immunologique

5.5.5 Exemple d un essai immunologique 5.5.5 Exemple d un essai immunologique Test de grossesse Test en forme de bâtonnet destiné à mettre en évidence l'hormone spécifique de la grossesse, la gonadotrophine chorionique humaine (hcg), une glycoprotéine.

Plus en détail

PLASMA / SOLAIRE / NANO. Françoise MASSINES PROMES - CNRS LIA STEP

PLASMA / SOLAIRE / NANO. Françoise MASSINES PROMES - CNRS LIA STEP PLASMA / SOLAIRE / NANO Françoise MASSINES PROMES - CNRS LIA STEP Notre laboratoire : PROMES Procédés Matériaux Energie Solaire Unité propre du CNRS, laboratoire de l INSIS (Institut des Sciences de l

Plus en détail

EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points)

EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points) Bac S 2015 Antilles Guyane http://labolycee.org EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points) La benzocaïne (4-aminobenzoate d éthyle) est utilisée en médecine comme anesthésique local

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUESDE BIOCHIMIE L1

TRAVAUX PRATIQUESDE BIOCHIMIE L1 TRAVAUX PRATIQUESDE BICHIMIE L1 PRINTEMPS 2011 Les acides aminés : chromatographie sur couche mince courbe de titrage Etude d une enzyme : la phosphatase alcaline QUELQUES RECMMANDATINS IMPRTANTES Le port

Plus en détail

Élaboration et caractérisation de cellules photovoltaïques de troisième génération à colorant (DSSC)

Élaboration et caractérisation de cellules photovoltaïques de troisième génération à colorant (DSSC) Faculté Polytechnique Élaboration et caractérisation de cellules photovoltaïques de troisième génération à colorant (DSSC) Prof. André DECROLY Dr Abdoul Fatah KANTA andre.decroly@umons.ac.be Service de

Plus en détail

Traitement des surfaces métalliques et contrôle des interfaces. GIS Surface des Matériaux Journée Thématique 21 Février 2006

Traitement des surfaces métalliques et contrôle des interfaces. GIS Surface des Matériaux Journée Thématique 21 Février 2006 Traitement des surfaces métalliques et contrôle des interfaces GIS Surface des Matériaux Journée Thématique 21 Février 2006 Les défis d aujourd hui: Les nouveaux substrats Revêtir et préserver Fonctionnaliser

Plus en détail

Utilisation historique de nanomatériaux en pneus et possibilités de nouveaux développements

Utilisation historique de nanomatériaux en pneus et possibilités de nouveaux développements Utilisation historique de nanomatériaux en pneus et possibilités de nouveaux développements 7 juin 2012 Francis Peters Bien qu il n y ait pas de nano particules dans les usines qui produisent les mélanges

Plus en détail

Date du dépôt Financement : Lot 2: Sujet avec demande de financement institutionnel en cours

Date du dépôt Financement : Lot 2: Sujet avec demande de financement institutionnel en cours Date du dépôt : 3/25/2015 9:58:24 AM Financement : Lot 2: Sujet avec demande de financement institutionnel en cours Date limite de candidature : Conditions restrictives de candidature : Un co-financement

Plus en détail

Biosensor Microprobe Arrays for In Vivo Monitoring of Neurotransmitters

Biosensor Microprobe Arrays for In Vivo Monitoring of Neurotransmitters Biosensor Microprobe Arrays for In Vivo Monitoring of Neurotransmitters THÈSE N O 4614 (2010) PRÉSENTÉE LE 11 MARS 2010 À LA FACULTÉ SCIENCES ET TECHNIQUES DE L'INGÉNIEUR LABORATOIRE DE CAPTEURS, ACTUATEURS

Plus en détail

La microscopie à force atomique (AFM)

La microscopie à force atomique (AFM) NANOFONC 5 mars 2010 Nantes La microscopie à force atomique (AFM) http://www.univ-lemans.fr/~bardeau/labolpec/surfpropspec/indexsurface.html N. DELORME (MC), J.F. BARDEAU (CR) Laboratoire de Physique de

Plus en détail

Impact de la disponibilité en azote sur la formation du bois: une analyse fonctionnelle

Impact de la disponibilité en azote sur la formation du bois: une analyse fonctionnelle Impact de la disponibilité en azote sur la formation du bois: une analyse fonctionnelle Frédéric Pitre Laboratoire de Chimie Biologique GDR-AMV, Pessac 2005 Plantations (quelque part en Normandie) Introduction

Plus en détail

Pourquoi un fort intérêt de l industrie du pneumatique pour les nanomatériaux?

Pourquoi un fort intérêt de l industrie du pneumatique pour les nanomatériaux? Pourquoi un fort intérêt de l industrie du pneumatique pour les nanomatériaux? Les faits nous interpellent! En 1950 il y avait 50 millions de véhicules sur terre En 2009 : il y a 800 millions de véhicules

Plus en détail

Premiers pas dans le «nano-monde»

Premiers pas dans le «nano-monde» Premiers pas dans le «nano-monde» Pascale Launois Directeur de Recherche au CNRS Laboratoire de Physique des Solides, Université Paris Sud, Orsay launois@lps.u-psud.fr Nano : qu est-ce que c est? quel

Plus en détail

Module Physico-chimie

Module Physico-chimie Université Paris XII-Val de Marne ENPC Université Paris 7 Module Physico-chimie chimie Chap. 2.4. Équilibres de complexation D. Thévenot & B. Aumont thevenot@cereve.enpc.fr aumont@lisa.univ-paris12.fr

Plus en détail

Ecole d été des spectroscopies d électrons.

Ecole d été des spectroscopies d électrons. Lundi 08 juin 2015 16h00 16h30 Principe et fondements de la technique - Les interactions photon-matière, l émission des photoélectrons - l analyse chimique par XPS Jean-Charles DUPIN Appareillage et instrumentation

Plus en détail

La gravure. *lagravureparvoiehumide *lagravuresèche

La gravure. *lagravureparvoiehumide *lagravuresèche La gravure Après avoir réalisé l étape de masquage par lithographie, il est alors possible d effectuer l étape de gravure. L étape de gravure consiste à éliminer toutes les zones non protégées par la résine

Plus en détail

K W = [H 3 O + ] [OH - ] = 10-14 = K a K b à 25 C. [H 3 O + ] = [OH - ] = 10-7 M Solution neutre. [H 3 O + ] > [OH - ] Solution acide

K W = [H 3 O + ] [OH - ] = 10-14 = K a K b à 25 C. [H 3 O + ] = [OH - ] = 10-7 M Solution neutre. [H 3 O + ] > [OH - ] Solution acide La constante d autoprotolyse de l eau, K W, est égale au produit de K a par K b pour un couple acide/base donné : En passant en échelle logarithmique, on voit donc que la somme du pk a et du pk b d un

Plus en détail

I. Principe des dosages :

I. Principe des dosages : Dans les cours d'eau, notamment canalisés, et dans les régions densément habitées ou d'agriculture intensive, les nitrites sont souvent un paramètre important de déclassement des cours d'eau. Chez l'homme

Plus en détail

Parylène C. Parylène D. www.comelec.ch

Parylène C. Parylène D. www.comelec.ch Parylène C Parylène D www.comelec.ch Présentation du parylène, des parylènes. Voie d obtention et conséquences. Principales propriétés Matériel de prédilection pour le médical et la pharmacologie. Exemples

Plus en détail

De la micro à la nano-électronique

De la micro à la nano-électronique De la micro à la nano-électronique Christian Ngô ECRIN LT M ngo@ecrin.asso.fr LE PUCE MICR-ELECTRNIQUE AU QUTIDIEN Cafetière électrique 1 puce 10 000 T Pèse personne 1 puce 10 000 T Télévision 10 puces

Plus en détail

Biocapteurs électrochimiques pour le dosage du glucose

Biocapteurs électrochimiques pour le dosage du glucose Biocapteurs électrochimiques pour le dosage du glucose SIMON DELVARRE, NICOLAS WITCZAK IC2M4 SOMMAIRE Introduction... 3 1. Les biocapteurs... 4 1.1. Définition... 4 1.2. Biocapteurs ampérométriques...

Plus en détail

Nanotechnologies et Chimie. Armand LATTES Professeur Emérite à l Université Paul Sabatier

Nanotechnologies et Chimie. Armand LATTES Professeur Emérite à l Université Paul Sabatier Nanotechnologies et Chimie Armand LATTES Professeur Emérite à l Université Paul Sabatier 1 NANOTECHNOLOGIES NANOMONDE NANOTECHNOLOGIES: conception, manipulation, production contrôlée de substances, de

Plus en détail

Procédés plasmas à faisceau d ions. P.Y. Tessier

Procédés plasmas à faisceau d ions. P.Y. Tessier Procédés plasmas à faisceau d ions P.Y. Tessier Institut des Matériaux Jean Rouxel, CNRS Groupe des plasmas et des couches minces Université de Nantes Plan Introduction Gravure par faisceau d ions Dépôt

Plus en détail

Sartorius DocuClip & Docu-pH Meter. La nouvelle référence pour des analyses électrochimiques sûres

Sartorius DocuClip & Docu-pH Meter. La nouvelle référence pour des analyses électrochimiques sûres Sartorius DocuClip & Docu-pH Meter La nouvelle référence pour des analyses électrochimiques sûres Docu-pH Meter Une base solide pour des résultats sûrs La sécurité commence par un fonctionnement facile

Plus en détail

et des sciences du vivant. Les microtechnologies

et des sciences du vivant. Les microtechnologies Les nano-biotechnologies Les nano-biotechnologies se situent à l interface des nanosciences et de la biologie. Elles tirent profit des méthodes de miniaturisation et de fabrication collective développées

Plus en détail

Le monde nano et ses perspectives très prometteuses.

Le monde nano et ses perspectives très prometteuses. Le monde nano et ses perspectives très prometteuses. I/ Présentation du monde nano. Vidéo «Science Suisse : Christian Schönenberger, nano-physicien», 12 min. «Christian Schönenberger conduit le Swiss Nanoscience

Plus en détail

Dr Berdj Haroutunian, 5, Chemin Gottret ch-1255 VEYRIER tél 00 41 (0)22 784-01-18 www.haroutunian.ch E-mail : berdj@haroutunian.ch

Dr Berdj Haroutunian, 5, Chemin Gottret ch-1255 VEYRIER tél 00 41 (0)22 784-01-18 www.haroutunian.ch E-mail : berdj@haroutunian.ch 1 L UTILISATION DU PLOMB EN DENTISTERIE : MYTHE OU REALITE Dr Berdj HAROUTUNIAN, Genève Le plomb ne devrait en principe pas être utilisé en dentisterie car il n est pas considéré comme un oligo-élément

Plus en détail

LES NANOMATERIAUX. Groupe 2 PRST2 2012

LES NANOMATERIAUX. Groupe 2 PRST2 2012 LES NANOMATERIAUX Groupe 2 PRST2 16 Février 2012 LE NANOMONDE Des matériaux de l ordre de grandeur de virus Modification des propriétés fondamentales (physiques, chimiques, biologiques ) Nouveaux produits

Plus en détail

Bioélectrodes enzymatiques pour des applications en biocapteurs et en biopiles

Bioélectrodes enzymatiques pour des applications en biocapteurs et en biopiles ECOLE NATIONALE SUPERIEURE DE CHIMIE DE MONTPELLIER THESE DE DOCTORAT Pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L ECOLE NATIONALE SUPERIEURE DE CHIMIE DE MONTPELLIER Discipline : Ecole Doctorale : Chimie Sciences

Plus en détail

4. Conditionnement et conservation de l échantillon

4. Conditionnement et conservation de l échantillon 1. Objet S-II-3V1 DOSAGE DU MERCURE DANS LES EXTRAITS D EAU RÉGALE Description du dosage du mercure par spectrométrie d absorption atomique de vapeur froide ou par spectrométrie de fluorescence atomique

Plus en détail

Sophie Guézo Alexandra Junay

Sophie Guézo Alexandra Junay Sophie Guézo Alexandra Junay sophie.guezo@univ-rennes1.fr alexandra.junay@univ-rennes1.fr Unité Mixte de Recherche (UMR) Université Rennes I et CNRS Physique moléculaire Matière molle Matériaux Nanosciences

Plus en détail

Les méthodes potentiométriques

Les méthodes potentiométriques Le ph-mètre (réf :Skoog, West, Holler, Section 19-A. p 412) Les méthodes potentiométriques 2 e partie Erreur dans la mesure d une tension à l aide d un ph-mètre (ionomètre) Maintenant que nous avons explorés

Plus en détail

http://carboninspired.com Newsletter #4 - Mars 2012 Par Alberto Tielas Coordinateur du réseau CarbonInspired

http://carboninspired.com Newsletter #4 - Mars 2012 Par Alberto Tielas Coordinateur du réseau CarbonInspired http://carboninspired.com Newsletter #4 - Mars 2012 Editorial Par Alberto Tielas Coordinateur du réseau CarbonInspired Horizon 2020: Une innovation radicale ou une amélioration continue? Le 30 Novembre,

Plus en détail

A PROPOS DE NANOWORLD

A PROPOS DE NANOWORLD A PROPOS DE NANOWORLD La Nanotechnologie est notre spécialité. La précision, notre tradition. L innovation est notre raison de vivre. C est pourquoi nous nous sentons particulièrement bien en Suisse, une

Plus en détail

Voir dans le nanomonde

Voir dans le nanomonde Voir dans le nanomonde Spectroscopie La lumière visible permettra-t-elle de «voir» les atomes? Fréquence micro onde Infrarouge Visible et UV Rayon X réaction des molécules rotation vibration des liaisons

Plus en détail

FIOLAX. SCHOTT Instruments Solutions. Les solutions tampon dans les ampoules uniques à deux pointes offrent une haute sureté et précision.

FIOLAX. SCHOTT Instruments Solutions. Les solutions tampon dans les ampoules uniques à deux pointes offrent une haute sureté et précision. SCHOTT Instruments Solutions Les solutions tampon dans les ampoules uniques à deux pointes offrent une haute sureté et précision. L exactitude de la mesure de ph dépend de l exactitude de l étalonnage.

Plus en détail

EXERCICE I : Où il est question de lumière (8 points) PARTIE A. Figure 2

EXERCICE I : Où il est question de lumière (8 points) PARTIE A. Figure 2 EXERCICE I : Où il est question de lumière (8 points) PARTIE A 1. Figure 2 D On observe sur l'écran un étalement du faisceau laser, perpendiculaire à la direction du fil, constitué d'une tache centrale

Plus en détail

Les composites thermoplastiques

Les composites thermoplastiques Les composites thermoplastiques Définition Par définition, un thermoplastique (anglais :thermoplast) est un matériau à base de polymère (composé de macromolécules) qui peut être mis en forme, à l état

Plus en détail

L'analyse élémentaire en "routine"!

L'analyse élémentaire en routine! L'analyse élémentaire en "routine"! Christophe Cloquet SARM- CNRS Basé à Vandoeuvre-lès-Nancy dans le Centre de Recherches Pétrographiques et Géochimiques (CRPG) UMR7358 Le SARM, comme le CRPG font parties

Plus en détail

Notions élémentaires sur les cellules électrochimiques

Notions élémentaires sur les cellules électrochimiques Département des Sciences et Génie des Matériaux Notions élémentaires sur les cellules électrochimiques Cours et exercices G. BARRAL B. LE GORREC C. MONTELLA (UJF) (IUT 1) (ISTG) GRENOBLE 2003 SOMMAIRE

Plus en détail

Rapport de stage. Des colloïdes Janus aux micronageurs autonomes

Rapport de stage. Des colloïdes Janus aux micronageurs autonomes Ecole Normale Supérieure de Lyon Département Sciences de la Matière Laboratoire Physique de la Matière Condensée et nanostructures Groupe Liquides aux Interfaces Rapport de stage Avril - Juillet 2006 Des

Plus en détail

CENTRE DE PROMOTION DU GENIE DES PROCEDES DANS L INDUSTRIE

CENTRE DE PROMOTION DU GENIE DES PROCEDES DANS L INDUSTRIE CENTRE DE PROMOTION DU GENIE DES PROCEDES DANS L INDUSTRIE Répondre à des problématiques industrielles en génie des procédés et environnement en s appuyant sur les compétences de laboratoires académiques

Plus en détail

Les nanotubes de carbone : 1. Structure et croissance

Les nanotubes de carbone : 1. Structure et croissance Les nanotubes de carbone : 1. Structure et croissance Les différentes formes de carbone sp 2 Structure des nanotubes mono-feuillets Structure électronique des nanotubes mono-feuillets Modèle de croissance

Plus en détail

PROPOSITION TECHNIQUE ET FINANCIERE

PROPOSITION TECHNIQUE ET FINANCIERE Avenue des Etangs Narbonne, F-11100, France Votre correspondant : Romain CRESSON INRA Transfert Environnement Avenue des Etangs Narbonne, F-11100, France Tel: +33 (0)4 68 46 64 32 Fax: +33 (0)4 68 42 51

Plus en détail

Applications des nanotechnologies à la médecinem

Applications des nanotechnologies à la médecinem Applications des nanotechnologies à la médecinem Étude sur la compétitivité et l attractivité de la France Horizon 2025 Mars 2009 1 Résumé Exécutif Le champ d application de la présente étude est circonscrit

Plus en détail

a-si:h/c-si heterojunction solar cells: back side assessment and improvement

a-si:h/c-si heterojunction solar cells: back side assessment and improvement a-si:h/c-si heterojunction solar cells: back side assessment and improvement Sílvia Martín de Nicolás Résumé La diminution du coût des cellules photovoltaïques en silicium cristallin (c-si) passe par une

Plus en détail

T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur?

T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur? T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur? Pour ce module, sont proposés et présentés des phases de recherche documentaire, de

Plus en détail

Biologie Appliquée. Dosages Immunologiques TD9 Mai 2015. Stéphanie Sigaut INSERM U1141 stephanie.sigaut@inserm.fr

Biologie Appliquée. Dosages Immunologiques TD9 Mai 2015. Stéphanie Sigaut INSERM U1141 stephanie.sigaut@inserm.fr Biologie Appliquée Dosages Immunologiques TD9 Mai 2015 Stéphanie Sigaut INSERM U1141 stephanie.sigaut@inserm.fr 1 ELISA 2 3 4 [Ac] 5 6 7 8 9 Correction : Faire la moyenne D0-1 et D0-2 pour toute les valeurs

Plus en détail

Procédé de fabrication industriel de cellules solaires flexibles sur film plastique mince

Procédé de fabrication industriel de cellules solaires flexibles sur film plastique mince Energy research Active solar energy Photovoltaic programme Swiss Federal Office of Energy SFOE Annual Report 2001 Procédé de fabrication industriel de cellules solaires flexibles sur film plastique mince

Plus en détail

METHODES DE SEPARATION DE PROTEINES : PURIFICATION DE LA GST PAR AFFINITE AU GLUTATHION

METHODES DE SEPARATION DE PROTEINES : PURIFICATION DE LA GST PAR AFFINITE AU GLUTATHION Laboratoire de Physiologie Végétale Université de Neuchâtel (2005) Travaux pratiques METHODES DE SEPARATION DE PROTEINES : PURIFICATION DE LA PAR AFFINITE AU GLUTATHION INTRODUCTION: Les protéines tiennent

Plus en détail

Programme consultant expert (PCE)

Programme consultant expert (PCE) Programme consultant expert (PCE) Bénéficiez par le biais du PCE de l expertise d un consultant sénior et/ou d un jeune chercheur expérimenté Ce programme s adresse aux entreprises de la filière chimie

Plus en détail

Olympiade francophone de chimie 2009 : 1 ère épreuve Niveau 1 Correctif

Olympiade francophone de chimie 2009 : 1 ère épreuve Niveau 1 Correctif Olympiade francophone de chimie 2009 : 1 ère épreuve Niveau 1 Correctif 1. Question 1 Etant donné que le germanium (Ge) est dans la même colonne que le carbone, cela implique qu il possède 4 électrons

Plus en détail

Mode d emploi ph-mètre Basic Sartorius PB-11

Mode d emploi ph-mètre Basic Sartorius PB-11 Mode d emploi ph-mètre Basic Sartorius PB-11 98648-012-09 Sommaire 4 Vue d ensemble 6 Conseils de sécurité 7 Installation et entretien des électrodes 9 Etalonnage pour mesure de ph 13 Menu Setup 15 Etalonnage

Plus en détail

Technologie de fabrication des pointes AFM et leur utilisation en mode électrique Gilbert GILLMANN NanoAndMore France

Technologie de fabrication des pointes AFM et leur utilisation en mode électrique Gilbert GILLMANN NanoAndMore France Technologie de fabrication des pointes AFM et leur utilisation en mode électrique Gilbert GILLMANN NanoAndMore France Initiation à la Microscopie à force atomique - Spécialisation électrique 12 Mars 2008

Plus en détail

------- SESSION 2013 ÉPREUVE À OPTION. (durée : 4 heures coefficient : 6 note éliminatoire 4 sur 20) CHIMIE

------- SESSION 2013 ÉPREUVE À OPTION. (durée : 4 heures coefficient : 6 note éliminatoire 4 sur 20) CHIMIE CNCURS SUR ÉPREUVES UVERT AUX CANDIDATS TITULAIRES D UN DIPLÔME U TITRE CNFÉRANT LE GRADE DE MASTER U D'UN DIPLÔME U TITRE HMLGUÉ U ENREGISTRÉ AU RÉPERTIRE NATINAL DES CERTIFICATINS PRFESSINNELLES AU NIVEAU

Plus en détail

Circuits intégrés micro-ondes

Circuits intégrés micro-ondes Chapitre 7 Circuits intégrés micro-ondes Ce chapitre sert d introduction aux circuits intégrés micro-ondes. On y présentera les éléments de base (résistance, capacitance, inductance), ainsi que les transistors

Plus en détail

Solutions pour le calibrage et l entretien Gamme complète d accessoires indispensables

Solutions pour le calibrage et l entretien Gamme complète d accessoires indispensables Solutions laboratoires Solutions pour les laboratoires Tampons ph Étalons de conductivité Solutions de mesure redox et O 2 dissous Solutions de mesure ISE Solutions de maintenance Solutions pour le calibrage

Plus en détail

Hinni vous souhaite la bienvenue

Hinni vous souhaite la bienvenue Hinni vous souhaite la bienvenue 1 1 Hinni SA Notre société Fondée en 1990. Champs d activité: hydrantes, pièces de rechange, contrôle et révision des hydrantes, contrôle des vannes, système de surveillance

Plus en détail

HRP H 2 O 2. O-nitro aniline (λmax = 490 nm) O-phénylène diamine NO 2 NH 2

HRP H 2 O 2. O-nitro aniline (λmax = 490 nm) O-phénylène diamine NO 2 NH 2 ! #"%$'&#()"*!(,+.-'/0(,()1)2"%$ Avant d effectuer le dosage en IR de la biotine, il est nécessaire de s assurer de la reconnaissance du traceur par la streptavidine immobilisée sur les puits. Pour cela,

Plus en détail

Recuit sous hydrogène des couches du silicium poreux

Recuit sous hydrogène des couches du silicium poreux Revue des Energies Renouvelables ICRESD-07 Tlemcen (2007) 47 52 Recuit sous hydrogène des couches du silicium poreux F. Otmani *, Z. Fekih, N. Ghellai, K. Rahmoun et N.E. Chabane-Sari Unité de Recherche

Plus en détail

AGREGATION DE BIOCHIMIE GENIE BIOLOGIQUE

AGREGATION DE BIOCHIMIE GENIE BIOLOGIQUE AGREGATION DE BIOCHIMIE GENIE BIOLOGIQUE CONCOURS EXTERNE Session 2005 TRAVAUX PRATIQUES DE BIOCHIMIE PHYSIOLOGIE ALCOOL ET FOIE L éthanol, psychotrope puissant, est absorbé passivement dans l intestin

Plus en détail

Nicolas Géraud CXO dasein interactions. Extraits de l intervention de

Nicolas Géraud CXO dasein interactions. Extraits de l intervention de Les technologies clés, horizon 2015 Une synthèse de trois rapports de prospective technologique, et une exploration de l imaginaire du public des entretiens de la cité. Extraits de l intervention de Nicolas

Plus en détail

TD de Biochimie 4 : Coloration.

TD de Biochimie 4 : Coloration. TD de Biochimie 4 : Coloration. Synthèse de l expérience 2 Les questions posées durant l expérience 2 Exposé sur les méthodes de coloration des molécules : Générique Spécifique Autres Questions Pourquoi

Plus en détail

Être ou ne pas être connecté? objets connectés

Être ou ne pas être connecté? objets connectés Être ou ne pas être connecté? objets connectés N9 DynaKar, voiture connectée communicante Etude simple du mouvement (vitesse et accélération), de la collision et de la résistance à l air Communication

Plus en détail

Abschlusskonferenz OUI Biomasse / Conférence de clôture OUI Biomasse. www.oui-biomasse.info 1 26.06.2015

Abschlusskonferenz OUI Biomasse / Conférence de clôture OUI Biomasse. www.oui-biomasse.info 1 26.06.2015 Umweltauswirkungen durch Biomassenutzung Etude d impact de l utilisation de la biomasse sur l environnement 26.Juni 2015 / 26 juin 2015 Akademiehotel Karlsruhe Abschlusskonferenz OUI Biomasse / Conférence

Plus en détail

Prévisions des eaux de drainage & programme d essai de lixiviation des métaux: pratiques actuelles

Prévisions des eaux de drainage & programme d essai de lixiviation des métaux: pratiques actuelles Février 2012 Prévisions des eaux de drainage & programme d essai de lixiviation des métaux: pratiques actuelles CONFIDENTIEL Sommaire Mise en contexte sur DMA / LM Objectifs du programme de DMA / LM Composantes

Plus en détail

Développement d un procédé de précipitation des phosphates sous forme de STRUVITE

Développement d un procédé de précipitation des phosphates sous forme de STRUVITE Développement d un procédé de précipitation des phosphates sous forme de STRUVITE Naskeo Environnement Créé en 2005 25 employés 3 sites 2 Naskeo: une entreprise innovante Le Laboratoire de Biotechnologie

Plus en détail

Implications environnementales des nanotechnologies: risques et détection

Implications environnementales des nanotechnologies: risques et détection Implications environnementales des nanotechnologies: risques et détection Jean-Yves BOTTERO CEREGE UMR 7330 CNRS-Aix- Marseille Université-IRD-Collège de France Commercialized nanomaterial/nanoproducts

Plus en détail

www.gbo.com/bioscience 1 Culture Cellulaire Microplaques 2 HTS- 3 Immunologie/ HLA 4 Microbiologie/ Bactériologie Containers 5 Tubes/ 6 Pipetage

www.gbo.com/bioscience 1 Culture Cellulaire Microplaques 2 HTS- 3 Immunologie/ HLA 4 Microbiologie/ Bactériologie Containers 5 Tubes/ 6 Pipetage 2 HTS 3 Immunologie / Immunologie Informations Techniques 3 I 2 ELISA 96 Puits 3 I 4 ELISA 96 Puits en Barrettes 3 I 6 en Barrettes de 8 Puits 3 I 7 en Barrettes de 12 Puits 3 I 8 en Barrettes de 16 Puits

Plus en détail

Mesure de ph/redox on-line. Mesurer Surveiller Réguler. Mesure de ph/redox on-line. Installations d épuration des eaux

Mesure de ph/redox on-line. Mesurer Surveiller Réguler. Mesure de ph/redox on-line. Installations d épuration des eaux Mesure de ph/redox on-line Mesurer Surveiller Réguler La mesure du ph est l une des plus fréquentes en analyse des eaux, eaux usées et eaux industrielles; le ph joue en effet un rôle important dans de

Plus en détail

Rapport de Stage de Master

Rapport de Stage de Master Noël HADDAD Mars-Juin 2005 Rapport de Stage de Master Parcours de «Physique Expérimentale des Atomes et des Molécules» Effet de l application d un champ électrique dans la synthèse de nanotubes de carbone

Plus en détail

Association Aristote Groupe PIN Projets de technologies innovantes pour les supports de stockage 22 mars 2012

Association Aristote Groupe PIN Projets de technologies innovantes pour les supports de stockage 22 mars 2012 ARNANO Le hiéroglyphe du 3 ème millénaire. Association Aristote Groupe PIN Projets de technologies innovantes pour les supports de stockage 22 mars 2012 Conservation sécurisée à très long terme de documents

Plus en détail

Dans l image configuration codes : 948705 948704 948701

Dans l image configuration codes : 948705 948704 948701 ECOLOGIE - ENVIRONNEMENT LMER - Laboratoire Energies Renouvelables Dans l image configuration codes : 948705 948704 948701 1. Généralité Laboratoire compact conçu pour introduire la question des principales

Plus en détail

STENTS ET FLOW-DIVERTERS : la porosité finale peut différer de la porosité théorique

STENTS ET FLOW-DIVERTERS : la porosité finale peut différer de la porosité théorique STENTS ET FLOW-DIVERTERS : la porosité finale peut différer de la porosité théorique Bing Fabrice, Darsaut Tim, Tieu Tai, Salazkin Igor, Guylaine Gevry, Guilbert François, Roy Daniel, Weill Alain, Raymond

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL

UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL ANALYSE DU PROCÉDÉ ET DES PARAMÈTRES DE FABRICATION PAR ÉCRITURE-DIRECT ASSISTÉE PAR LUMIÈRE ULTRAVIOLET POUR DES APPLICATIONS D EMMAGASINAGE D ÉNERGIE MÉCANIQUE MATTHEW BECKER DÉPARTEMENT

Plus en détail

33-Dosage des composés phénoliques

33-Dosage des composés phénoliques 33-Dosage des composés phénoliques Attention : cette manip a été utilisée et mise au point pour un diplôme (Kayumba A., 2001) et n a plus été utilisée depuis au sein du labo. I. Principes Les composés

Plus en détail

Elaboration de matériaux micro et nanostructurés

Elaboration de matériaux micro et nanostructurés Elaboration de matériaux micro et nanostructurés Thierry FOURNIER CNRS/Institut Néel thierry.fournier@grenoble.cnrs.fr Tel:0476889071 SMB2009 Sciences de la Miniaturisation et Biologie 1 FEYNMAN 29/12/1959

Plus en détail

Professeur Patrice FAURE

Professeur Patrice FAURE UE1 : Biochimie métabolique Chapitre 2 : Méthodes d étude du glucose en biologie Professeur Patrice FAURE Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. Plan

Plus en détail

Méthode automatisée de dosage colorimétrique du dioxyde de soufre total dans les vins

Méthode automatisée de dosage colorimétrique du dioxyde de soufre total dans les vins Méthode automatisée de dosage colorimétrique du dioxyde de soufre total dans les vins Marc DUBERNET* et Françoise GRASSET* Laboratoire DUBERNET - 9, quai d Alsace - 11100 Narbonne France 1. Objet Méthode

Plus en détail

2 C est quoi la chimie?

2 C est quoi la chimie? PARTIE 1 AVANT LA CHIMIE VERTE... 2 C est quoi la chimie? L inconnu étant source d angoisse, nous allons essayer de définir les grands domaines de la chimie pour mieux la connaître, l appréhender et donc

Plus en détail

β-galactosidase A.2.1) à 37 C, en tampon phosphate de sodium 0,1 mol/l ph 7 plus 2-mercaptoéthanol 1 mmol/l et MgCl 2 1 mmol/l (tampon P)

β-galactosidase A.2.1) à 37 C, en tampon phosphate de sodium 0,1 mol/l ph 7 plus 2-mercaptoéthanol 1 mmol/l et MgCl 2 1 mmol/l (tampon P) bioch/enzymo/tp-betagal-initiation-michaelis.odt JF Perrin maj sept 2008-sept 2012 page 1/6 Etude de la β-galactosidase de E. Coli : mise en évidence d'un comportement Michaélien lors de l'hydrolyse du

Plus en détail

Sommaire. Introduction 01. Chapitre I Etat de l art sur les biomatériaux

Sommaire. Introduction 01. Chapitre I Etat de l art sur les biomatériaux REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEURE ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE N D ordre : Série : UNIVERSITE CONSTANTINE 1 FACULTE DES SCIENCES DEPARTEMENT DE PHYSIQUE

Plus en détail

Comment suivre l évolution d une transformation chimique? + S 2 O 8 = I 2 + 2 SO 4

Comment suivre l évolution d une transformation chimique? + S 2 O 8 = I 2 + 2 SO 4 Afin d optimiser leurs procédés, les industries chimiques doivent contrôler le bon déroulement de la réaction de synthèse menant aux espèces voulues. Comment suivre l évolution d une transformation chimique?

Plus en détail

Demande chimique en oxygène

Demande chimique en oxygène Table des matières Introduction Réactifs DCO Azote et phosphore HI 83214 HI 83099 HI 839800 HI 3898 Page J3 J5 J6 J7 J8 J10 J11 J1 Tableau comparatif Paramètre Photomètre Photomètre Thermo-réacteur Trousse

Plus en détail

PLATE-FORME DE MICROSCOPIE ÉLECTRONIQUE À TRANSMISSION

PLATE-FORME DE MICROSCOPIE ÉLECTRONIQUE À TRANSMISSION PLATE-FORME DE MICROSCOPIE ÉLECTRONIQUE À TRANSMISSION Dr. Mohamed SENNOUR Responsable de la plate-forme JOURNÉE PLATES-FORMES EVRY, GÉNOCENTRE 25 juin 2013 Contexte et historique 2000 : constitution du

Plus en détail

Aiguilleurs de courant intégrés monolithiquement sur silicium et leurs associations pour des applications de conversion d'énergie

Aiguilleurs de courant intégrés monolithiquement sur silicium et leurs associations pour des applications de conversion d'énergie Aiguilleurs de courant intégrés monolithiquement sur silicium et leurs associations pour des applications de conversion d'énergie ABDELILAH EL KHADIRY ABDELHAKIM BOURENNANE MARIE BREIL DUPUY FRÉDÉRIC RICHARDEAU

Plus en détail

L analyse chimique du vin avec Metrohm

L analyse chimique du vin avec Metrohm L analyse chimique du vin avec Metrohm Analyse von ph Wert, Gesamtsäure, freie und gesamte schwefelige Säure La titration tactile le 916 Ti-Touch Complément au ph mètre : 876 Manual Titrator Plus Exécution

Plus en détail

FiveGo. FiveGo Appareils portables ph mv / Redox Conductivité TDS Teneur en sel Oxygène dissous. Economique & fiable L accès mobile au monde du ph

FiveGo. FiveGo Appareils portables ph mv / Redox Conductivité TDS Teneur en sel Oxygène dissous. Economique & fiable L accès mobile au monde du ph FiveGo FiveGo Appareils portables ph mv / Redox Conductivité TDS Teneur en sel Oxygène dissous Economique & fiable L accès mobile au monde du ph FiveGo 5 x 5 arguments pour FiveGo ph, conductivité et oxygène

Plus en détail

TITRONIC et TitroLine. Les nouveaux titrateurs et burettes

TITRONIC et TitroLine. Les nouveaux titrateurs et burettes TITRONIC et TitroLine Les nouveaux titrateurs et burettes Un pas en avant pour la titration Si vous cherchez l innovation: SI Analytics vous propose ses nouveaux TitroLine 6000 et 7000 et ses nouvelles

Plus en détail

Transport des gaz dans le sang

Transport des gaz dans le sang UE3-2 - Physiologie Physiologie Respiratoire Chapitre 9 : Transport des gaz dans le sang Docteur Sandrine LAUNOIS-ROLLINAT Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

Transport des gaz dans le sang

Transport des gaz dans le sang UE3-2 - Physiologie Physiologie Respiratoire Chapitre 9 : Transport des gaz dans le sang Docteur Sandrine LAUNOIS-ROLLINAT Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail