Les nanostructures de carbone, un matériau polyvalent pour les biocapteurs et les (bio)piles à combustibles

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les nanostructures de carbone, un matériau polyvalent pour les biocapteurs et les (bio)piles à combustibles"

Transcription

1 CR-Université Joseph Fourier UMR Grenoble Les nanostructures de carbone, un matériau polyvalent pour les biocapteurs et les (bio)piles à combustibles Michael olzinger, UMR CR 5250, ICMG FR CR 2607 Université Joseph Fourier, BP 53, Grenoble, Cedex 9, France :

2 Biocapteurs CR-Université Joseph Fourier UMR Grenoble Plan Immobilisation des bio-récepteurs Les anotubes de carbone (CTs) Fonctionnalisation des CTs Fonctionnalisation non-covalent Fonctionnalisation électrochimique Dip coating 3D nanostructures utilisant CTs et nanoparticules «Câblage» des enzymes rédox avec des CTs Principes Transfert d électrons direct Transfert d électrons avec médiateurs Biopiles à combustibles Principes Application : Biopiles implantables Exemples (Escargots, clams, cafard, homard, rats) Conclusion

3 Analyte Biosystèmes Électrochimiques Récepteurs Biocapteurs CR-Université Joseph Fourier UMR Grenoble Interface (allotropes de carbone) Amplification +ignal 2 C Fibre ptique Biomolécules enzyme, anticorps, antigène, AD, AR, polypeptide, micro-organismes QCM Électrode (Transistor)

4 CR-Université Joseph Fourier UMR Grenoble Méthodes d immobilisation des bio-récepteurs Adsorption Réticulation Interactions affines Piégeage Liaisons covalentes

5 CR-Université Joseph Fourier UMR Grenoble Les nanotubes de Carbone (CTs) Multi-Walled Carbon anotubes MWCTs ingle-walled Carbon anotubes WCTs

6 Biosystèmes Électrochimiques CR-Université Joseph Fourier UMR Grenoble Propriétés exceptionnelles des anotubes Conductivité unidimensionnelle Conducteur balistique D (a.u.) D (a.u.) di/dv di/dv (13, 7) aut Youngs modulus (10, 0) (12, 6) Energy (ev) Energy (ev) 2 aute résistance à l étirement

7 Biosystèmes Électrochimiques CR-Université Joseph Fourier UMR Grenoble aute surface spécifique ~1000m²/g

8 CR-Université Joseph Fourier UMR Grenoble Fonctionnalisation fonctionnalisation des défauts CT fonctionnalisation noncovalente Création des défauts et des groupes fonctionnels par oxydation fonctionnalisation covalente couches minces via électropolymérisation t-bu n WCT n-

9 Biosystèmes Électrochimiques CR-Université Joseph Fourier UMR Grenoble Fonctionnalisation non-covalente des WCTs avec biotine et Construction d un capteur de glucose + 2 C Gx- biotinylée C 2 2 I (µacm -2 ) na 100 s Polypyrrole Pt electrode Pt electrode -e Pt electrode 0 0,01 0,02 0,03 0,04 0,05 0,06 c (Glucose) (mol/l) M. olzinger, et al., J. anosci. anotechnol. 2009, 9,

10 Biosystèmes Électrochimiques Biotine électropolymérisable CR-Université Joseph Fourier UMR Grenoble Électropolymérisation de Pyrrole-Biotine sur une couche de WCTs 17, ,5 Pt electrode I (µa) 10 7,5 Électropolymérisation 2 C 5 2,5 0 Gx- biotinylée 2 C Pt electrode Polypyrrole Pt electrode 0 0,01 0,02 0,03 0,04 0,05 0,06 0,07 c (Glucose) (mol/l) 2 2 -e M. olzinger, R. addad, A. Maaref,. Cosnier, J. anosci. anotechnol. 2009, 9,

11 Purification, séchage + CR-Université Joseph Fourier UMR Grenoble Fonctionnalisation de CTs par interaction des systèmes π CTs (solide) Dispersion Électrode modifiée avec WCTs Dip coating 30 (solide) 25 Re-dispersion I (µacm -2 ) [Glucose] (mmoll-1) Rinçage Électrodes modifiées avec pyrène biotine CTs R. addad, M. olzinger, A. Maaref,. Cosnier, Electrochim. Acta., 2010, 55,

12 Biosystèmes Électrochimiques CR-Université Joseph Fourier UMR Grenoble Fonctionnalisation préalable vs dip coating Densité des particules varie selon méthode de fonctonnalisation R. addad, M. olzinger, R. Villalonga, A. eumann, J. Roots, A. Maaref and. Cosnier, Carbon 2011, 49,

13 Biosystèmes Électrochimiques CR-Université Joseph Fourier UMR Grenoble anostructures 3D utilisant des nanodiamants et CTs Assemblage couche par couche CTs C C C + pyrène-ta Gox biotinylée Cu2+ Électropolymérisation nanodiamants Dépôt d un mélange 5nA M. ingh, M. olzinger,. Biloivan,. Cosnier, Carbon, 2013, 61, s

14 CR-Université Joseph Fourier UMR Grenoble anostructures 3D utilisant nanoparticules magnétiques et CTs Détection d anti choléra toxine Interactions magnétiques anoparticule magnétique M. ingh et al., soumis 140 Ps (500nm) Limite de détection : 10 ng ml -1 Fe-impuretés de ipc WCTs Enzyme (RP) transduction par ampérométrie J max (µa cm -2 ) Interactions non spécifiques CTs Double couche Mono couche Ps (100nm) Mono Double Mono Double µps (2.4µm) Double Mono Antigène Anticorps econdaire Cible Anticorps β-cd

15 CR-Université Joseph Fourier UMR Grenoble Autres nanostructures pour la bioanalyse et la conversion d énergie 100 nm Graphène G. P. Keeley, et al, Phys. Chem. Chem. Phys., 2011, 13, G. P. Keeley, et al., Chem. Mater. 2014, in press (doi: /cm403501r). Forêts de nanotubes M. ingh et al., en préparation anostructures par l électrofilage Graphite pyrolytique nano-cristallin G. Keeley, et al., Anal. Methods, 2012, 4, anofils protéiques semi-conducteurs V. Forge et al., en préparation

16 CR-Université Joseph Fourier UMR Grenoble Challenge : Connexion électrique d enzymes Transfert d électrons entre le centre actif de l enzyme rédox et l électrode Problématique : chaque enzyme a des propriétés distinctes (structure et position du centre rédox) Exemples: Laccase Glucose oxydase

17 CR-Université Joseph Fourier UMR Grenoble Avantages des anotubes de Carbone pour la connexion électrique d enzymes La structure de CTs permet l approche au centre actif de l enzyme Exemple : glucose oxydase 2 C Glucose 2 C - 2e - Gluconolactone e -

18 CR-Université Joseph Fourier UMR Grenoble Adsorption de nitrite réductase sur les dépôts de nanotubes itrite réductase PDB ID: 1A Adsorption par l interaction hydrophobe I (µa) U (V) c ( 2- ) 1µM 10µM 50µM 100µM 150µM 200µM 300µM 400µM 600µM 800µM 1400µM 2200µM Transfert d électrons direct C. M. ilveira, J. Baur, M. olzinger, J. J. G. Moura,. Cosnier, M. G. Almeida, Electroanalysis 2010, 22,

19 CR-Université Joseph Fourier UMR Grenoble BF 4 - Piégeage d une hydrogénase sur les nanotubes + I / µa.cm I / µa.cm I cat sous GC 2 sous Ar E / V vs EC WCTs sous I cat sous Ar 2 C 10 + BF 4 - Electropolymérisation E / V vs EC -200 I / µa.cm MWCTs sous I cat sous Ar J. Baur, A. Le Goff,. Dementin, M. olzinger, M. Rousset,. Cosnier, Int. J. ydrogen Energ., 2011, 36, E / V vs EC

20 Biosystèmes Électrochimiques CR-Université Joseph Fourier UMR Grenoble Piégeage d une hydrogénase sur les nanotubes MWCTs vs WCTs J. Baur, A. Le Goff,. Dementin, M. olzinger, M. Rousset,. Cosnier, Int. J. ydrogen Energ., 2011, 36,

21 CR-Université Joseph Fourier UMR Grenoble Piégeage d une hydrogénase sur les nanotubes : ptimisation du transfert d électrons médiaté J. Baur, A. Le Goff,. Dementin, M. olzinger, M. Rousset,. Cosnier, Int. J. ydrogen Energ., 2011, 36,

22 CR-Université Joseph Fourier UMR Grenoble Biopiles à combustibles principes + e - e - - Anode [ife] 2 ase (- 0.5 V) MV 2+ /MV + ( V) GX ( V) s 2+ /s 3+ (- 0.3 V) Q/Q 2 (0.07 V) Fc/Fc + (0.35 V) Fuel 2, glucose Enzyme ( 2 ase; GX ) Product +, glucolactone 2 Enzyme (Laccase, BD ) 2 Cathode ABT 2- /ABT - (0.44 V) s 3+ /s 2+ (0.51 V) Laccase (0.55 V) E (V) vs CE

23 CR-Université Joseph Fourier UMR Grenoble Applications possibles pour les biopiles à glucose : Conversion d énergie des liquides corporels Conversion d énergie in vivo: ~50µM 2 and ~5mM glucose dans fluides extracellulaires Electrodes de neuromodulation : nw Appareils de mesure implantables : 100nW 10µW Délivrance de médicament - Micro-actionneurs : 1mW 10mW Fonctions vitales défaillantes (cœur, rein, artificiels: 10mW 1W

24 CR-Université Joseph Fourier UMR Grenoble Biopiles implantées 6.5 µw à 0.13 V Durée de vie : quelques jours P. Cinquin, et al. PLo E 2010, 5, e ± 6 μw/cm 2 à 0.2 V (Ø électrode 0.02cm²). durée de vie : quelques heures M. Rasmussen, et al. J. Am. Chem.oc. 2012, μw (30 μw cm 2 ) durée de vie : 3h sous décharge L. alámková, et al. J. Am. Chem. oc., 2012, 134, µw (ca. 40 µw cm 2 ) énergie fournie : 28.8 mj Durée de vie : 3 5 jours A. zczupaket al. Energy Environ. ci. 2012, 5, mw (ca mw cm -2 ) Durée de vie : quelques heures K. MacVittie, et al. Energy Environ. ci. 2013, 6, 81.

25 Biopiles à glucose CR-Université Joseph Fourier UMR Grenoble MWCTs, Enzyme Bio cathode (MWCTs, Laccase) e - Bio anode (MWTs, GX, Catalase) e - in vitro : (air saturé, 5 mm glucose) 1.3 mw à 0.6V (CV 0.95V) Construction de l électrode par compression : transfert d électrons direct Brevet : «Biopile à transfert direct» n de dépôt en France : 10/56672 ; Zebda, A. et al. at. Commun. 2011, 2, 370 In vivo : Puissance réelle : ~60 µw pendant 20 min d expérience Zebda et al, cientific reports 2013, 3, 1516 Partenaires industriels

26 CR-Université Joseph Fourier UMR Grenoble Packaging de la biopile pour l implantation Volume: 0.1mL tube de silicone bioélectrode Volume total de l implant : ~2mL A. Zebda,. Cosnier, J.-P. Alcaraz, M. olzinger, A. Le Goff, C. Gondran, F. Boucher, F. Giroud, K. Gorgy,. Lamraoui, P. Cinquin, ci. Rep., 2013, 3, 1516.

27 CR-Université Joseph Fourier UMR Grenoble Capacité électrique des CTs : ybride Biopile à glucose supercondensateur Production et stockage d énergie 1 pulse = 2mW glucose gluconolactone 2 electrolyte 2 Gx e - e - Lacc 110 mv pulses sur 5 jours temps ) Brevet : «upercondensateur électrochimique» n de dépôt en France : 13/52046 C. Agnès et al., Energy & Environmental cience 2014, in press (doi: /C3EE43986K). P (mw) ~1cm 30mA ~3cm 11mA E (V)

28 Glucose xydase Transfert d électrons direct CR-Université Joseph Fourier UMR Grenoble Amélioration des performances À l anode à base de DET, seulement 0.1% des enzymes sont connectées! médiateurs rédox Utilisation d une Micro Electrode à Cavité = enzyme = médiateur redox Transfert d électrons médiaté Anode -0,45 3 ox réd 1,4-Q DQ VK 2-0,3-0,2-0,1 0,1 PQ E / V vs. EC 0 MBQ Transfert d électrons direct Laccase Fabien Giroud (Thèse) 2012 Les médiateurs ont été aussi évalués à la cathode 0 Cathode Do 0,1 2 4-MC Transfert d électrons médiaté TTF 0,2 Fe Fc 0,3 GZ ABT 0,4 E / V vs. EC 0,6

29 CR-Université Joseph Fourier UMR Grenoble ouvelle génération de bioélectrodes Anode (MET) : Utilisation des médiateurs pour le transfert d électrons via naphthoquinone glucose gluconolactone Glucose oxidase e - Q e - e - - Augmentation du courant catalytique x 14 (+) - baisse du potentiel d abandon (-) B. Reuillard, A. Le Goff, C. Agnès, M. olzinger, A. Zebda, C. Gondran, K. Elouarzaki,. Cosnier, Phys. Chem. Chem. Phys., 2013, 15,

30 CR-Université Joseph Fourier UMR Grenoble ouvelle génération de bioélectrodes Cathode (DET) : immobilisation et orientation de la laccase 2 2 Cette poche agit comme hôte pour : Anthraquinone M. osna et al, Phys. Chem. Chem. Phys. 2012, 14, e - Anthracène M. T. Meredith, AC Catal. 2011, 1, T 1 aphthalène M. Karaśkiewicz, et al., Electrochem. Commun. 2012, 20, 124. T 2 / T 3 Poche hydrophobe Pyrène. Lalaoui, et al. Chem. Commun., 2013, 49,

31 CR-Université Joseph Fourier UMR Grenoble ouvelle génération de bioélectrodes Cathode (immobilisation et orientation de la laccase) Anthraquinone Fonctionnalisation de CTs par : Greffage via diazonium Couplage peptidique 2 2 e - T 1 Problématique : Forte probabilité de «π-stacking» avec les CTs

32 CR-Université Joseph Fourier UMR Grenoble ouvelle génération de bioélectrodes Cathode (immobilisation et orientation de la laccase avec Anthraquinone) Pyr-AQ(1) Pyr-AQ(2) MWCTs MWCTs MWCT/Pyr-AQ(1) M. Bourourou, et al. Chemistry - A European Journal, 2013, 19, MWCT/Pyr-AQ(2)

33 CR-Université Joseph Fourier UMR Grenoble ouvelle génération de bioélectrodes Cathode (immobilisation et orientation de la laccase avec Anthraquinone) 2 0,0-0,2 CV/MWCT/Lacc CV/MWCT/Pyr-AQ(1)/Lacc CV/MWCT/Pyr-AQ(2)/Lacc i (ma.cm -2 ) -0,4-0,6-0,8-1, temps (s) M. Bourourou, K. Elouarzaki,. Lalaoui, C. Agnès, A. Le Goff, M. olzinger, A. Maaref,. Cosnier, Chemistry - A European Journal, 2013, 19,

34 Réticulant - médiateur CR-Université Joseph Fourier UMR Grenoble Mise en forme des bioélectrodes : Buckypaper Bis-Pyr-ABT e - e - CTs 0,0 e - I (ma) -0,5-1,0-1,5 Laccase immobilisée Laccase en solution 200 nm 40 µm M. Bourourou, et al., Chemical cience 2014, in press (doi: /C3C53544D). -2, Time (s)

35 CR-Université Joseph Fourier UMR Grenoble Alternatif: Piles à glucose abiotiques MWCT/ catalyseur Co Co Load e - e - R glucose R Rh gluconate R R Rh Co e - 2 or Membrane 2 de afion Première pile à glucose purement à base de catalyseurs moléculaires K. Elouarzaki, A. Le Goff, M. olzinger, J. Thery,. Cosnier, J. Am. Chem. oc. 2012, 134, or e - R Rh R MWCT/ catalyseur Problématique : catalyseur anodique performant seulement à p > 13

36 CR-Université Joseph Fourier UMR Grenoble Merci Financial support : Industrials Partners : Academic cooperation: Biofuel cell design for implantation : TIMC-IMAG UJF /CR, Grenoble

Fonctionnalisation de surfaces de carbone nanostructuré et son effet sur la réponse électrochimique

Fonctionnalisation de surfaces de carbone nanostructuré et son effet sur la réponse électrochimique Fonctionnalisation de surfaces de carbone nanostructuré et son effet sur la réponse électrochimique Méthodes d analyses chimiques et microbiologiques dites alternatives ou rapides : Biocapteurs Utilisation

Plus en détail

Les biopiles enzymatiques pour produire de l électricité

Les biopiles enzymatiques pour produire de l électricité Les biopiles enzymatiques pour produire de l électricité Sophie Tingry, Marc Cretin et Christophe Innocent Résumé Mots-clés Abstract Keywords La production d énergie devient un enjeu majeur et l impact

Plus en détail

Bioélectrodes enzymatiques pour des applications en biocapteurs et en biopiles

Bioélectrodes enzymatiques pour des applications en biocapteurs et en biopiles ECOLE NATIONALE SUPERIEURE DE CHIMIE DE MONTPELLIER THESE DE DOCTORAT Pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L ECOLE NATIONALE SUPERIEURE DE CHIMIE DE MONTPELLIER Discipline : Ecole Doctorale : Chimie Sciences

Plus en détail

Élaboration et caractérisation de cellules photovoltaïques de troisième génération à colorant (DSSC)

Élaboration et caractérisation de cellules photovoltaïques de troisième génération à colorant (DSSC) Faculté Polytechnique Élaboration et caractérisation de cellules photovoltaïques de troisième génération à colorant (DSSC) Prof. André DECROLY Dr Abdoul Fatah KANTA andre.decroly@umons.ac.be Service de

Plus en détail

TS Physique L automobile du futur Electricité

TS Physique L automobile du futur Electricité P a g e 1 TS Physique Electricité Exercice résolu Enoncé Le moteur thermique, étant très certainement appelé à disparaître, les constructeurs automobiles recourront probablement au «tout électrique» ou

Plus en détail

Biocapteurs électrochimiques pour le dosage du glucose

Biocapteurs électrochimiques pour le dosage du glucose Biocapteurs électrochimiques pour le dosage du glucose SIMON DELVARRE, NICOLAS WITCZAK IC2M4 SOMMAIRE Introduction... 3 1. Les biocapteurs... 4 1.1. Définition... 4 1.2. Biocapteurs ampérométriques...

Plus en détail

La microscopie à force atomique (AFM)

La microscopie à force atomique (AFM) NANOFONC 5 mars 2010 Nantes La microscopie à force atomique (AFM) http://www.univ-lemans.fr/~bardeau/labolpec/surfpropspec/indexsurface.html N. DELORME (MC), J.F. BARDEAU (CR) Laboratoire de Physique de

Plus en détail

Le projet HBS. LETI/DSIS Jean-Jacques Chaillout jean-jacques.chaillout@cea.fr. CEA. All rights reserved

Le projet HBS. LETI/DSIS Jean-Jacques Chaillout jean-jacques.chaillout@cea.fr. CEA. All rights reserved Le projet HBS LETI/DSIS Jean-Jacques Chaillout jean-jacques.chaillout@cea.fr Les buts du projet HBS En 2010 : 8.3 milliards, 1.3 millions d implantations par an, forte croissance dans pays émergents Réduire

Plus en détail

Introduction générale aux nanomatériaux

Introduction générale aux nanomatériaux Introduction générale aux nanomatériaux J.Lecomte, M.Gasparini 16/10/2014 le centre collectif de l industrie technologique belge Notre centre Federation for the technology industry Collective centre of

Plus en détail

Laboratoire de Photophysique et de Photochimie Supra- et Macromoléculaires (UMR 8531)

Laboratoire de Photophysique et de Photochimie Supra- et Macromoléculaires (UMR 8531) Unité Mixte du CNRS (UMR8531) Institut de Chimie Directeur : Keitaro NAKATANI (PU ENS Cachan) Courrier électronique : nakatani@ppsm.ens-cachan.fr http://www.ppsm.ens-cachan.fr Problématique générale :

Plus en détail

Pourquoi un fort intérêt de l industrie du pneumatique pour les nanomatériaux?

Pourquoi un fort intérêt de l industrie du pneumatique pour les nanomatériaux? Pourquoi un fort intérêt de l industrie du pneumatique pour les nanomatériaux? Les faits nous interpellent! En 1950 il y avait 50 millions de véhicules sur terre En 2009 : il y a 800 millions de véhicules

Plus en détail

Notions élémentaires sur les cellules électrochimiques

Notions élémentaires sur les cellules électrochimiques Département des Sciences et Génie des Matériaux Notions élémentaires sur les cellules électrochimiques Cours et exercices G. BARRAL B. LE GORREC C. MONTELLA (UJF) (IUT 1) (ISTG) GRENOBLE 2003 SOMMAIRE

Plus en détail

5.5.5 Exemple d un essai immunologique

5.5.5 Exemple d un essai immunologique 5.5.5 Exemple d un essai immunologique Test de grossesse Test en forme de bâtonnet destiné à mettre en évidence l'hormone spécifique de la grossesse, la gonadotrophine chorionique humaine (hcg), une glycoprotéine.

Plus en détail

Date du dépôt Financement : Lot 2: Sujet avec demande de financement institutionnel en cours

Date du dépôt Financement : Lot 2: Sujet avec demande de financement institutionnel en cours Date du dépôt : 3/25/2015 9:58:24 AM Financement : Lot 2: Sujet avec demande de financement institutionnel en cours Date limite de candidature : Conditions restrictives de candidature : Un co-financement

Plus en détail

PLASMA / SOLAIRE / NANO. Françoise MASSINES PROMES - CNRS LIA STEP

PLASMA / SOLAIRE / NANO. Françoise MASSINES PROMES - CNRS LIA STEP PLASMA / SOLAIRE / NANO Françoise MASSINES PROMES - CNRS LIA STEP Notre laboratoire : PROMES Procédés Matériaux Energie Solaire Unité propre du CNRS, laboratoire de l INSIS (Institut des Sciences de l

Plus en détail

Précision, Ergonomie, Traçabilité. inolab at its best

Précision, Ergonomie, Traçabilité. inolab at its best Précision, Ergonomie, Traçabilité. inolab at its best NOUVEAU inolab at its best : www.inolab.de/en Quick-Link für Smartphones/ Tablets Précision. Ergonomie. Traçabilité. inolab at its best La nouvelle

Plus en détail

Notes. Schéma général PRODUCTION ÉLECTROLYTIQUE Composés inorganiques, nonmétaux

Notes. Schéma général PRODUCTION ÉLECTROLYTIQUE Composés inorganiques, nonmétaux XXXX C25 PROCÉDÉS ÉLECTROLYTIQUES OU ÉLECTROPHORÉTIQUES; APPAREILLAGES À CET EFFET (électrodialyse, électro-osmose, séparation de liquides par l électricité B01D; usinage du métal par action d une forte

Plus en détail

Guylaine POULIN-VITTRANT

Guylaine POULIN-VITTRANT Source : Princetown Univ. Source : designboom.com Source : SolarBotanic Récupération d énergie Etat de l art, perspectives Source : Airbus Guylaine POULIN-VITTRANT Chargée de Recherche au LEMA (UMR 6157

Plus en détail

Microscopies en champ proche ou à sonde locale Gilles Parent

Microscopies en champ proche ou à sonde locale Gilles Parent Microscopies en champ proche ou à sonde locale Gilles Parent Nancy, 26 avril 2012 Introduction, historique STM (Scanning tunneling Microscope, microscope à effet tunnel électronique) : Binnig et Rohrer

Plus en détail

BICNanoCat. Bombardement Ionique pour la Création de Nano Catalyseurs. Denis Busardo Directeur Scientifique, Quertech

BICNanoCat. Bombardement Ionique pour la Création de Nano Catalyseurs. Denis Busardo Directeur Scientifique, Quertech BICNanoCat Bombardement Ionique pour la Création de Nano Catalyseurs Denis Busardo Directeur Scientifique, Quertech ANR BICNanoCat DAS Concerné : Énergie Environnement Appel à projets : réduction des émissions

Plus en détail

Étude électrochimique des systèmes binaires et ternaire engageant les éléments bismuth, antimoine et tellure

Étude électrochimique des systèmes binaires et ternaire engageant les éléments bismuth, antimoine et tellure J. Phys. IV France 1 () 53-58 EDP Sciences, Les Ulis DOI: 1.151/jp:17 Étude électrochimique des systèmes binaires et ternaire engageant les éléments bismuth, antimoine et tellure D. Del Frari, S. Diliberto,

Plus en détail

Le monde nano et ses perspectives très prometteuses.

Le monde nano et ses perspectives très prometteuses. Le monde nano et ses perspectives très prometteuses. I/ Présentation du monde nano. Vidéo «Science Suisse : Christian Schönenberger, nano-physicien», 12 min. «Christian Schönenberger conduit le Swiss Nanoscience

Plus en détail

Procédés plasmas à faisceau d ions. P.Y. Tessier

Procédés plasmas à faisceau d ions. P.Y. Tessier Procédés plasmas à faisceau d ions P.Y. Tessier Institut des Matériaux Jean Rouxel, CNRS Groupe des plasmas et des couches minces Université de Nantes Plan Introduction Gravure par faisceau d ions Dépôt

Plus en détail

Les nanotubes de carbone : 1. Structure et croissance

Les nanotubes de carbone : 1. Structure et croissance Les nanotubes de carbone : 1. Structure et croissance Les différentes formes de carbone sp 2 Structure des nanotubes mono-feuillets Structure électronique des nanotubes mono-feuillets Modèle de croissance

Plus en détail

Énergies renouvelables et pile à combustible dans l'enseignement pratique du génie électrique R. Saïsset, G. Fontes, C. Turpin et S.

Énergies renouvelables et pile à combustible dans l'enseignement pratique du génie électrique R. Saïsset, G. Fontes, C. Turpin et S. J3eA, Journal sur l enseignement des sciences et technologies de l information et des systèmes, Volume 4, Hors-Série, 9 (5) DOI : http://dx.doi.org/1.151/bib-j3ea:579 EDP Sciences, 5 Énergies renouvelables

Plus en détail

Nanotechnologies et Chimie. Armand LATTES Professeur Emérite à l Université Paul Sabatier

Nanotechnologies et Chimie. Armand LATTES Professeur Emérite à l Université Paul Sabatier Nanotechnologies et Chimie Armand LATTES Professeur Emérite à l Université Paul Sabatier 1 NANOTECHNOLOGIES NANOMONDE NANOTECHNOLOGIES: conception, manipulation, production contrôlée de substances, de

Plus en détail

TECHNIQUES: Principes de la chromatographie

TECHNIQUES: Principes de la chromatographie TECHNIQUES: Principes de la chromatographie 1 Définition La chromatographie est une méthode physique de séparation basée sur les différentes affinités d un ou plusieurs composés à l égard de deux phases

Plus en détail

Réalisation et automatisation d un banc de mesure de résistance pour capteurs de gaz, sous le logiciel LabVIEW.

Réalisation et automatisation d un banc de mesure de résistance pour capteurs de gaz, sous le logiciel LabVIEW. Réalisation et automatisation d un banc de mesure de résistance pour capteurs de gaz, sous le logiciel LabVIEW. Minh-Tri Ta (1) (2), Ouafae Bennis (1) (3), Zitouni Messai (2), Toufik Mouet (2), Valérie

Plus en détail

4.2 Instruments. 4.3 Théorie du transistor. Transistor à jonction 1 LE TRANSISTOR À JONCTION

4.2 Instruments. 4.3 Théorie du transistor. Transistor à jonction 1 LE TRANSISTOR À JONCTION Transistor à jonction 1 LE TRANSISTOR À JONCTION 4.1 But de l expérience 1. Tracer la courbe caractéristique d un transistor 2. Afficher la caractéristique à l écran d un oscilloscope 3. Utiliser le transistor

Plus en détail

Technologie de fabrication des pointes AFM et leur utilisation en mode électrique Gilbert GILLMANN NanoAndMore France

Technologie de fabrication des pointes AFM et leur utilisation en mode électrique Gilbert GILLMANN NanoAndMore France Technologie de fabrication des pointes AFM et leur utilisation en mode électrique Gilbert GILLMANN NanoAndMore France Initiation à la Microscopie à force atomique - Spécialisation électrique 12 Mars 2008

Plus en détail

Quantification en tomographie d émission

Quantification en tomographie d émission Quantification en tomographie d émission Irène Buvat Imagerie et Modélisation en Neurobiologie et Cancérologie UMR 8165 CNRS - Paris 7 - Paris 11 buvat@imnc.in2p3.fr http://www.guillemet.org/irene Séminaire

Plus en détail

Contribution des faisceaux d ions à l élaboration de dispositifs pour l électronique souple

Contribution des faisceaux d ions à l élaboration de dispositifs pour l électronique souple Comité National Français de Radioélectricité Scientifique Section française de l Union Radio Scientifique Internationale Siège social : Académie des Sciences, Quai de Conti Paris Journées scientifiques

Plus en détail

Sophie Guézo Alexandra Junay

Sophie Guézo Alexandra Junay Sophie Guézo Alexandra Junay sophie.guezo@univ-rennes1.fr alexandra.junay@univ-rennes1.fr Unité Mixte de Recherche (UMR) Université Rennes I et CNRS Physique moléculaire Matière molle Matériaux Nanosciences

Plus en détail

Application des technologies de pointe pour la durabilité et autosuffisance des populations isolées

Application des technologies de pointe pour la durabilité et autosuffisance des populations isolées Application des technologies de pointe pour la durabilité et autosuffisance des populations isolées 28 octobre 2014 Catalin Harnagea, Riad Nechache, Jennifer Macleod, and Federico Rosei Institut National

Plus en détail

MAB Solut. vos projets. MABLife Génopole Campus 1 5 rue Henri Desbruères 91030 Evry Cedex. www.mabsolut.com. intervient à chaque étape de

MAB Solut. vos projets. MABLife Génopole Campus 1 5 rue Henri Desbruères 91030 Evry Cedex. www.mabsolut.com. intervient à chaque étape de Mabsolut-DEF-HI:Mise en page 1 17/11/11 17:45 Page1 le département prestataire de services de MABLife de la conception à la validation MAB Solut intervient à chaque étape de vos projets Création d anticorps

Plus en détail

Aiguilleurs de courant intégrés monolithiquement sur silicium et leurs associations pour des applications de conversion d'énergie

Aiguilleurs de courant intégrés monolithiquement sur silicium et leurs associations pour des applications de conversion d'énergie Aiguilleurs de courant intégrés monolithiquement sur silicium et leurs associations pour des applications de conversion d'énergie ABDELILAH EL KHADIRY ABDELHAKIM BOURENNANE MARIE BREIL DUPUY FRÉDÉRIC RICHARDEAU

Plus en détail

1 er sujet : ancre GPI et association aux rafts (64 points)

1 er sujet : ancre GPI et association aux rafts (64 points) Université Joseph Fourier - Grenoble I Année 2007-2008 Epreuve de BIO121 1 ère session mai 2008 Durée : 2 heures Les documents, la calculette et le téléphone portable ne sont pas autorisés. Total des points

Plus en détail

Enova 2014. Le technorama de la REE. Jean-Pierre HAUET Rédacteur en Chef REE. Le 11 septembre 20141

Enova 2014. Le technorama de la REE. Jean-Pierre HAUET Rédacteur en Chef REE. Le 11 septembre 20141 Enova 2014 Le technorama de la REE Jean-Pierre HAUET Rédacteur en Chef REE Le 11 septembre 20141 La REE La REE (Revue de l Electricité et de l Electronique) : principale publication de la SEE 5 numéros

Plus en détail

hydrogène au service des énergies renouvelables

hydrogène au service des énergies renouvelables Le stockage solide de l hydrogl hydrogène au service des énergies renouvelables P. de Rango, D. Fruchart, S. Miraglia, Ph. Marty*, M. Jehan** J. Chabonnier, A. Chaise, S. Garrier, B. Delhomme, S. Nachev,

Plus en détail

Optimisation du Rendement de Conversion Photovoltaïque des Cellules Solaires à base de GaAs et de Si

Optimisation du Rendement de Conversion Photovoltaïque des Cellules Solaires à base de GaAs et de Si Rev. Energ. Ren. : Valorisation (1999) 2731 Optimisation du Rendement de Conversion Photovoltaïque des Cellules Solaires à base de GaAs et de Si T. Baghdadli, A. Zerga et B. Benyoucef Laboratoire de Physique

Plus en détail

ANTICORPS POLYCLONAUX ANTI IMMUNOGLOBULINES

ANTICORPS POLYCLONAUX ANTI IMMUNOGLOBULINES L OUTIL IDEAL POUR TOUTES LES DETECTIONS IMMUNOCHIMIQUES pour toutes les techniques immunodosages (EIA/ELISA) dot/ westernblot immunohistochimie immunocytochimie cytométrie en flux quel que soit le système

Plus en détail

SUPERCONDENSATEURS : Patrice SIMON. Chaire Développement durable Environnement, Énergie et Société. Chaire annuelle Année académique 2010-2011

SUPERCONDENSATEURS : Patrice SIMON. Chaire Développement durable Environnement, Énergie et Société. Chaire annuelle Année académique 2010-2011 Chaire Développement durable Environnement, Énergie et Société Chaire annuelle Année académique 2010-2011 SUPERCONDENSATEURS : Principes et Evolutions Patrice SIMON Université Paul Sabatier CIRIMAT UMR

Plus en détail

Nanovecteurslipidiques bimodaux pour l imagerie in vivo

Nanovecteurslipidiques bimodaux pour l imagerie in vivo Nanovecteurslipidiques bimodaux pour l imagerie in vivo Aurélie Jacquart 1, I. Texier-Nogues 1, F. Mittler 1, F. Navarro 1, R. Boisgard 2, F. Ponce 3, D. Camporese 4, J. Boutet 5 1 CEA-LETI, Minatec-Campus,

Plus en détail

IMMUNOLOGIE. La spécificité des immunoglobulines et des récepteurs T. Informations scientifiques

IMMUNOLOGIE. La spécificité des immunoglobulines et des récepteurs T. Informations scientifiques IMMUNOLOGIE La spécificité des immunoglobulines et des récepteurs T Informations scientifiques L infection par le VIH entraîne des réactions immunitaires de l organisme qui se traduisent par la production

Plus en détail

PRODUCTION D HYDROGÈNE PAR ÉLECTROLYSE DE L EAU

PRODUCTION D HYDROGÈNE PAR ÉLECTROLYSE DE L EAU Mémento de l Hydrogène FICHE 3.2.1 PRODUCTION D HYDROGÈNE PAR ÉLECTROLYSE DE L EAU Sommaire 1 Introduction 2 - Quelques rappels sur l électrolyse 3 - Les technologies en concurrence 4 - L hydrogène par

Plus en détail

Autonomie énergétique des objets communicants : Choix technologiques et optimisation de la consommation

Autonomie énergétique des objets communicants : Choix technologiques et optimisation de la consommation Autonomie énergétique des objets communicants : Choix technologiques et optimisation de la consommation r.briand@estia.fr Octobre 2012 ASPROM ESTIA-Recherche Enseignant-Chercheur à l ESTIA Ecole Supérieure

Plus en détail

Utilisation des matériaux magnétostrictifs filaires comme capteurs de mesure de champ magnétique

Utilisation des matériaux magnétostrictifs filaires comme capteurs de mesure de champ magnétique Utilisation des matériaux magnétostrictifs filaires comme capteurs de mesure de champ magnétique Eric CRESCENZO 1 Evagelos HRISTOFOROU 2 1) IXTREM 9 rue Edouard Denis Baldus, F-711 CHALON SUR SAONE Tél

Plus en détail

Origine du courant électrique Constitution d un atome

Origine du courant électrique Constitution d un atome Origine du courant électrique Constitution d un atome Electron - Neutron ORIGINE DU COURANT Proton + ELECTRIQUE MATERIAUX CONDUCTEURS Électrons libres CORPS ISOLANTS ET CORPS CONDUCTEURS L électricité

Plus en détail

Nanofluides et transfert de chaleur par convection naturelle

Nanofluides et transfert de chaleur par convection naturelle Journée Thématique SFT Paris, 15 mars 2012 «Intensification des transferts dans les échangeurs thermiques et multifonctionnels : Techniques, Outils d analyse et Optimisation» Nanofluides et transfert de

Plus en détail

Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance : application à l onduleur basse tension

Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance : application à l onduleur basse tension Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance : application à l onduleur basse tension Cyril BUTTAY CEGELY VALEO 30 novembre 2004 Cyril BUTTAY Contribution à la conception

Plus en détail

Utilisation historique de nanomatériaux en pneus et possibilités de nouveaux développements

Utilisation historique de nanomatériaux en pneus et possibilités de nouveaux développements Utilisation historique de nanomatériaux en pneus et possibilités de nouveaux développements 7 juin 2012 Francis Peters Bien qu il n y ait pas de nano particules dans les usines qui produisent les mélanges

Plus en détail

Transferts thermiques en plasmas thermiques

Transferts thermiques en plasmas thermiques Arc Electrique et Procédés Plasmas Thermiques Transferts thermiques en plasmas thermiques P. Freton, M. Masquère, J.J. Gonzalez LAPLACE : «Arc électrique et procédés plasmas thermiques» Les enjeux de la

Plus en détail

Premiers pas dans le «nano-monde»

Premiers pas dans le «nano-monde» Premiers pas dans le «nano-monde» Pascale Launois Directeur de Recherche au CNRS Laboratoire de Physique des Solides, Université Paris Sud, Orsay launois@lps.u-psud.fr Nano : qu est-ce que c est? quel

Plus en détail

MODÉLISATION ET DÉVELOPPEMENT D UN CODE DE CALCUL POUR LA SIMULATION DE CONVERTISSEURS SO 2 /SO 3

MODÉLISATION ET DÉVELOPPEMENT D UN CODE DE CALCUL POUR LA SIMULATION DE CONVERTISSEURS SO 2 /SO 3 MODÉLISATION ET DÉVELOPPEMENT D UN CODE DE CALCUL POUR LA SIMULATION DE CONVERTISSEURS SO 2 /SO 3 Belkacem Abdous, Lhachmi Kamar, Omari Lhoussaine Direction de Recherche et Développement, OCP S.A. SOMMAIRE

Plus en détail

Le Stockage d énergie. Technologies. Conversion d énergie en gaz combustible. Le Stockage d énergie - C. Bouallou (Dir.) (Dir.

Le Stockage d énergie. Technologies. Conversion d énergie en gaz combustible. Le Stockage d énergie - C. Bouallou (Dir.) (Dir. Technologies Le Stockage d énergie - C. Bouallou (Dir.) Chakib Bouallou (Dir.) Le Stockage d énergie Conversion d énergie en gaz combustible Presses des Mines Chakib Bouallou (dir.), Le Stockage d énergie.

Plus en détail

De la micro à la nano-électronique

De la micro à la nano-électronique De la micro à la nano-électronique Christian Ngô ECRIN LT M ngo@ecrin.asso.fr LE PUCE MICR-ELECTRNIQUE AU QUTIDIEN Cafetière électrique 1 puce 10 000 T Pèse personne 1 puce 10 000 T Télévision 10 puces

Plus en détail

Mesures in situ et sur site

Mesures in situ et sur site Mesures in situ et sur site Avantages de la mesure in-situ pas de perturbation du milieu pas d échantillonnage (prélèvement, conditionnement, stockage) mesure en temps réel Senseurs chimiques Biocapteurs

Plus en détail

BTS BAT 1 Notions élémentaires de chimie 1

BTS BAT 1 Notions élémentaires de chimie 1 BTS BAT 1 Notions élémentaires de chimie 1 I. L ATOME NOTIONS EÉLEÉMENTAIRES DE CIMIE Les atomes sont des «petits grains de matière» qui constituent la matière. L atome est un système complexe que l on

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES D INTRODUCTION À L ÉTUDE DES RÉACTIONS ÉLECTROCHIMIQUES

TRAVAUX PRATIQUES D INTRODUCTION À L ÉTUDE DES RÉACTIONS ÉLECTROCHIMIQUES Elèves-Ingénieurs en Sciences et Génie des Matériaux 2ème année TRAVAUX PRATIQUES D INTRODUCTION À L ÉTUDE DES RÉACTIONS ÉLECTROCHIMIQUES G. BARRAL B. LE GORREC C. MONTELLA (UJF) (IUT 1) (ISTG) GRENOBLE

Plus en détail

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010 Energie photovoltaïque Filière Physique des Composants Nanostructurés PHELMA Septembre 2010 Anne Kaminski 1, Mathieu Monville 2 1 INP Grenoble - INSA Lyon 2 Solarforce 1 PLAN DU COURS 1- Panorama de l

Plus en détail

CELLINE. Bioréacteur à usage unique pour une expression efficace des protéines

CELLINE. Bioréacteur à usage unique pour une expression efficace des protéines CELLINE Bioréacteur à usage unique pour une expression efficace des protéines Une technologie à double compartiment Nutriments Déchets Glucose Glutamine Lactate Ammonium Compartiment du milieu de culture

Plus en détail

Mesure et détection de substances dangereuses : EX-OX-TOX (IS-013) Version CT-Q 2011-11-15

Mesure et détection de substances dangereuses : EX-OX-TOX (IS-013) Version CT-Q 2011-11-15 Mesure et détection de substances dangereuses : EX-OX-TOX (IS-03) Version CT-Q 0--5 Groupe cible Collaborateurs qui doivent effectuer des mesures EX-OX-TOX sur un terrain d exploitation, les interpréter

Plus en détail

Traitement des surfaces métalliques et contrôle des interfaces. GIS Surface des Matériaux Journée Thématique 21 Février 2006

Traitement des surfaces métalliques et contrôle des interfaces. GIS Surface des Matériaux Journée Thématique 21 Février 2006 Traitement des surfaces métalliques et contrôle des interfaces GIS Surface des Matériaux Journée Thématique 21 Février 2006 Les défis d aujourd hui: Les nouveaux substrats Revêtir et préserver Fonctionnaliser

Plus en détail

Les batteries électriques pour les camions et bus électriques Etat de l'art, perspectives et interrogations

Les batteries électriques pour les camions et bus électriques Etat de l'art, perspectives et interrogations Les batteries électriques pour les camions et bus électriques Etat de l'art, perspectives et interrogations L Ion Rallye 2012 : Camions et Bus électriques - Le transport branché Lyon 30/11/2012 Serge PELISSIER

Plus en détail

Capteur à CO2 en solution

Capteur à CO2 en solution Capteur à CO2 en solution Référence PS-2147CI Boîtier adaptateur Sonde ph Sonde température Sonde CO2 Page 1 sur 9 Introduction Cette sonde est conçue pour mesurer la concentration de CO 2 dans les solutions

Plus en détail

www.gbo.com/bioscience 1 Culture Cellulaire Microplaques 2 HTS- 3 Immunologie/ HLA 4 Microbiologie/ Bactériologie Containers 5 Tubes/ 6 Pipetage

www.gbo.com/bioscience 1 Culture Cellulaire Microplaques 2 HTS- 3 Immunologie/ HLA 4 Microbiologie/ Bactériologie Containers 5 Tubes/ 6 Pipetage 2 HTS 3 Immunologie / Immunologie Informations Techniques 3 I 2 ELISA 96 Puits 3 I 4 ELISA 96 Puits en Barrettes 3 I 6 en Barrettes de 8 Puits 3 I 7 en Barrettes de 12 Puits 3 I 8 en Barrettes de 16 Puits

Plus en détail

Transport des gaz dans le sang

Transport des gaz dans le sang UE3-2 - Physiologie Physiologie Respiratoire Chapitre 9 : Transport des gaz dans le sang Docteur Sandrine LAUNOIS-ROLLINAT Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

Anodes nanostructurées pour microbatteries 3D Li-ion

Anodes nanostructurées pour microbatteries 3D Li-ion Délivré par l université Toulouse III Paul Sabatier Discipline ou spécialité : Sciences et Génie des Matériaux Présentée par Laurent BAZIN Anodes nanostructurées pour microbatteries 3D Li-ion JURY F. FAVIER

Plus en détail

Dans l image configuration codes : 948705 948704 948701

Dans l image configuration codes : 948705 948704 948701 ECOLOGIE - ENVIRONNEMENT LMER - Laboratoire Energies Renouvelables Dans l image configuration codes : 948705 948704 948701 1. Généralité Laboratoire compact conçu pour introduire la question des principales

Plus en détail

Énergie. 26] Énergie Pour la Science - n 405 - Juillet 2011

Énergie. 26] Énergie Pour la Science - n 405 - Juillet 2011 Énergie V. Artero, N. Guillet, D. Fruchart et M. Fontecave À l heure où la plupart des constructeurs automobiles annoncent la mise sur le marché de véhicules électriques pour 2011, faut-il encore croire

Plus en détail

arium advance EDI Désionisation électrochimique parfaitement fiable Avantages Description Applications ijust

arium advance EDI Désionisation électrochimique parfaitement fiable Avantages Description Applications ijust arium advance EDI Désionisation électrochimique parfaitement fiable Avantages Eau de type 2 de qualité constamment élevée grâce à la technologie EDI moderne Consommation d eau optimisée auto matique ment

Plus en détail

La conversion d énergie dans les systèmes photovoltaïque

La conversion d énergie dans les systèmes photovoltaïque La conversion d énergie dans les systèmes photovoltaïque A. SCHELLMANNS, Maîtres de conférences à l Université de Tours Responsable de département à Polytech Tours ambroise.schellmanns@univ-tours.fr Congrès

Plus en détail

Solutions pour la mesure. de courant et d énergie

Solutions pour la mesure. de courant et d énergie Solutions pour la mesure de courant et d énergie Mesure et analyse de signal Solutions WAGO pour la surveillance et l économie d énergie Boucles de mesure Rogowski, série 855 pour la mesure non intrusive

Plus en détail

Parylène C. Parylène D. www.comelec.ch

Parylène C. Parylène D. www.comelec.ch Parylène C Parylène D www.comelec.ch Présentation du parylène, des parylènes. Voie d obtention et conséquences. Principales propriétés Matériel de prédilection pour le médical et la pharmacologie. Exemples

Plus en détail

MEMOIRE. Mémoires à Nanocristaux Organisés

MEMOIRE. Mémoires à Nanocristaux Organisés MEMOIRE Mémoires à Nanocristaux Organisés Tâche 4: caractérisation électrique et modélisation des structures mémoire Damien Deleruyelle Pascal Masson Sommaire 1. Etat de l art 2. Objectif général pour

Plus en détail

Métaux stratégiques des réponses par la R&D

Métaux stratégiques des réponses par la R&D Métaux stratégiques des réponses par la R&D Les métaux stratégiques, Enjeux et solutions pour les entreprises Ministère du Redressement Productif Etienne Bouyer, Frédéric Schuster etienne.bouyer@cea.fr

Plus en détail

Projet SETHER Appel à projets 2008. Adrien Patenôtre, POWEO Adrien.patenotre@poweo.com

Projet SETHER Appel à projets 2008. Adrien Patenôtre, POWEO Adrien.patenotre@poweo.com Projet SETHER Appel à projets 2008 Adrien Patenôtre, POWEO Adrien.patenotre@poweo.com SETHER STOCKAGE D ELECTRICITÉ SOUS FORME THERMIQUE À HAUTE TEMPÉRATURE Partenaires : POWEO, SAIPEM, CEA, CNAM, GEMH,

Plus en détail

APPLICATIONS DE L'IMPLANTATION IONIQUE POUR LE BIOMEDICAL

APPLICATIONS DE L'IMPLANTATION IONIQUE POUR LE BIOMEDICAL Ion Beam Services ZI Peynier / Rousset Rue G. Imbert Prolongée 13790 Peynier, France Tel. : +33 4 42 53 89 53 Fax : + 33 4 42 53 89 59 Email : frank.torregrosa@ion-beam-services.fr APPLICATIONS DE L'IMPLANTATION

Plus en détail

PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE

PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE XXXX H02 PRODUCTION, CONVERSION OU DISTRIBUTION DE L ÉNERGIE ÉLECTRIQUE XXXX APPAREILS POUR LA TRANSFORMATION DE COURANT ALTERNATIF EN COURANT ALTERNATIF, DE COURANT ALTERNATIF EN COURANT CONTINU OU VICE

Plus en détail

Le GBF Générateur basse fréquence

Le GBF Générateur basse fréquence Le GBF Générateur basse fréquence Il génère des signaux alternatifs ( carré, sinusoïdale et triangulaire ) en sa sortie ( output- 50 ) Pour chaque signal, on peut modifier : l amplitude ( en agissant sur

Plus en détail

Rapport de Stage de Master

Rapport de Stage de Master Noël HADDAD Mars-Juin 2005 Rapport de Stage de Master Parcours de «Physique Expérimentale des Atomes et des Molécules» Effet de l application d un champ électrique dans la synthèse de nanotubes de carbone

Plus en détail

Nouvelles électrodes de batteries pour le stockage électrique à haute densité

Nouvelles électrodes de batteries pour le stockage électrique à haute densité 1- BATT+ Nouvelles électrodes de batteries pour le stockage électrique à haute densité Université de Mons, Laboratoire de Physique des Surfaces et Interfaces, Professeur Joël De Coninck Le projet BATT+

Plus en détail

Appareils de table de mesure de la qualité

Appareils de table de mesure de la qualité MANUEL D UTILISATION Appareils de table de mesure de la qualité des eaux, Série WQ Modèle WQ500 permet de mesurer : ph, ORP et température Modèle WQ510 permet de mesurer : ph, ORP, conductivité, TDS, salinité

Plus en détail

Méthodes Numériques Dynamique moléculaire Licence L3 Physique UNS Thomas Frisch, Franck Celestini

Méthodes Numériques Dynamique moléculaire Licence L3 Physique UNS Thomas Frisch, Franck Celestini Méthodes Numériques Dynamique moléculaire Licence L3 Physique UNS Thomas Frisch, Franck Celestini 1) Introduction : Années 1950 : arrivée des ordinateurs Possibilité de simuler les équations de Newton

Plus en détail

Utilisation des symboles de dangers sur les fiches des portes

Utilisation des symboles de dangers sur les fiches des portes FACULTE DES SCIENCES DE BASE SERVICE SECURITE ET SANTE AU TRAVAIL EPFL SB-SST Bât CH Station nº 6 CH-1015 Lausanne Site web : http://sb-sst.epfl.ch/ Utilisation des symboles de dangers sur les fiches des

Plus en détail

Boîtier de contrôle et de commande avec EV 3/2 voies intégrée

Boîtier de contrôle et de commande avec EV 3/2 voies intégrée A B C Boîtier de contrôle et de commande avec EV 3/2 voies intégrée Conception Le boîtier de contrôle / commande type GEMÜ avec électrovanne pilote 3/2 voies intégrée pour les actionneurs pneumatiques

Plus en détail

De la carte perforée à L atome...

De la carte perforée à L atome... bertrand kierren - LPM PSV LPS Orsay - 2006 http://www.lpm.u-nancy.fr/activite_surface/ De la carte perforée à L atome... CONQUETE À l échelle du nano Le nano monde 1 nm 1 μm 1 mm 1 m Les nano technologies

Plus en détail

La géothermie avec Thermo Pieux

La géothermie avec Thermo Pieux La géothermie avec Thermo Pieux Mini colloque sur les électro technologies Avril 2010 La présentation Le Groupe Techno Pieux; Les Produits; La géothermie avec les capteurs géothermiques Thermo Pieux (THP);

Plus en détail

Semi-conducteurs. 1 Montage expérimental. Expérience n 29

Semi-conducteurs. 1 Montage expérimental. Expérience n 29 Expérience n 29 Semi-conducteurs Description Le but de cette expérience est la mesure de l énergie d activation intrinsèque de différents échantillons semiconducteurs. 1 Montage expérimental Liste du matériel

Plus en détail

Structure quantique cohérente et incohérente de l eau liquide

Structure quantique cohérente et incohérente de l eau liquide Structure quantique cohérente et incohérente de l eau liquide Prof. Marc HENRY Chimie Moléculaire du Solide Institut Le Bel, 4, Rue Blaise Pascal 67070 Strasbourg Cedex, France Tél: 03.68.85.15.00 e-mail:

Plus en détail

INSTRUMENTS DE MESURE

INSTRUMENTS DE MESURE INSTRUMENTS DE MESURE Diagnostique d impulsions lasers brèves Auto corrélateur à balayage modèle AA-10DD Compact et facile d emploi et de réglage, l auto corrélateur AA-10DD permet de mesurer des durées

Plus en détail

Sondes de conductivité pour applications industrielles hygiéniques

Sondes de conductivité pour applications industrielles hygiéniques Sondes de conductivité pour applications industrielles hygiéniques Technologie à 2 ou à 4 électrodes Large plage de mesure 0,05 S/cm... 500 ms/cm process, matériaux, état de surface adaptés aux applications

Plus en détail

PAGE PERSONNELLE RESEARCH CV TOPICS RESEARCH TOPICS

PAGE PERSONNELLE RESEARCH CV TOPICS RESEARCH TOPICS PAGE PERSONNELLE Emmanuelle Trévisiol Chargée de Recherche CNRS Biopuces - Nanobiotechnologies +33 (0) 5 61 55 94 71 INSA de Toulouse 135 avenue de Rangueil 31077 Toulouse cedex 4 - FRANCE emmanuelle.trevisiol@insa-toulouse.fr

Plus en détail

Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées»

Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées» 30/04/10 Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées» Arrêté du 23 octobre 2009 portant homologation de la décision n 2009 DC 0150 du 16/07/09 de l ASN définissant les critères techniques

Plus en détail

Metrohm. ph-mètre 780 ph-/ionomètre 781. Un nouveau concept qui fait référence. Analyse des ions

Metrohm. ph-mètre 780 ph-/ionomètre 781. Un nouveau concept qui fait référence. Analyse des ions Metrohm Analyse des ions ph-mètre 780 ph-/ionomètre 781 Un nouveau concept qui fait référence Des fonctions multiples faciles à utiliser Le ph-mètre 780 et le ph-/ionomètre 781 associent la qualité Metrohm

Plus en détail

FIOLAX. SCHOTT Instruments Solutions. Les solutions tampon dans les ampoules uniques à deux pointes offrent une haute sureté et précision.

FIOLAX. SCHOTT Instruments Solutions. Les solutions tampon dans les ampoules uniques à deux pointes offrent une haute sureté et précision. SCHOTT Instruments Solutions Les solutions tampon dans les ampoules uniques à deux pointes offrent une haute sureté et précision. L exactitude de la mesure de ph dépend de l exactitude de l étalonnage.

Plus en détail

Recommandations pour le contrôle par méthode électrique des défauts des revêtements organiques appliqués sur acier en usine ou sur site de pose

Recommandations pour le contrôle par méthode électrique des défauts des revêtements organiques appliqués sur acier en usine ou sur site de pose RECOMMANDATION PCRA 003 Octobre 2003 Rev.0 Commission Protection Cathodique et Revêtements Associés Recommandations pour le contrôle par méthode électrique des défauts des revêtements organiques appliqués

Plus en détail

Récapitulatif. Fiche technique 70.7030 (95.6530) Page 1/10. dtrans T03 J Type 707030/...

Récapitulatif. Fiche technique 70.7030 (95.6530) Page 1/10. dtrans T03 J Type 707030/... JUMO GmbH & Co. KG Adresse de livraison : Mackenrodtstraße 14, 3039 Fulda, Allemagne Adresse postale : 303 Fulda, Allemagne Téléphone : 49 1 0030 Télécopieur : 49 1 00307 EMail : mail@jumo.net Internet

Plus en détail

laissez entrer des vitrages. la lumière! Juliette Ruchmann Les vitrages : laissez entrer la lumière!

laissez entrer des vitrages. la lumière! Juliette Ruchmann Les vitrages : laissez entrer la lumière! Les vitrages : laissez entrer la lumière! Juliette Ruchmann Les vitrages : laissez entrer la lumière! Ancienne élève de l École Normale Supérieure de Cachan, ingénieure diplômée de l École Nationale Supérieure

Plus en détail