altona altona RealStar CMV PCR Kit 1.0 always a drop ahead. 04/2015 altona Diagnostics GmbH Mörkenstr Hamburg Germany

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "altona altona RealStar CMV PCR Kit 1.0 always a drop ahead. 04/2015 altona Diagnostics GmbH Mörkenstr. 12 22767 Hamburg Germany"

Transcription

1 altona DIAGNOSTICS altona DIAGNOSTICS RealStar CMV PCR Kit /2015 altona Diagnostics GmbH Mörkenstr Hamburg Germany phone fax always a drop ahead.

2 RealStar CMV PCR Kit 1.0 Pour utilisation avec Mx 3005P QPCR System (Stratagene) VERSANT kpcr Molecular System AD (Siemens) ABI Prism 7500 SDS and 7500 Fast SDS (Applied Biosystems) LightCycler 480 Instrument II (Roche) Rotor-Gene 3000/6000 (Corbett Research) Rotor-Gene Q5/6 plex Platform (QIAGEN) 0483 Usage en diagnostic in vitro N o de produit: réactions MAN FR-02 Conserver à -25 C C Avril 2015 altona Diagnostics GmbH Mörkenstraße 12 D Hamburg

3 Sommaire 1. Usage prévu Composants du kit Interprétation des résultats Analyse qualitative Analyse quantitative Conservation Matériel requis non fourni Informations générales Description du produit Mises en garde et précautions Mode d emploi Préparation de l échantillon Préparation du Mastermix Préparation de la réaction Evaluation des performances Sensibilité analytique Sensibilité analytique indépendante de la méthode d extraction Sensibilité analytique considérant une méthode d extraction... particulière Spécificité analytique Linéarité Précision Evaluation en diagnostic Répétabilité Limitations et précautions Contrôle qualité Programmation des instruments de PCR en temps réel Paramètres Marqueurs de fluorescence (fluorophores) Profil de température et aquisition du fluorophore Analyse des données Validité du test de diagnostic Test de diagnostic valide (qualitatif) Test de diagnostic invalide (qualitatif) Test de diagnostic valide (quantitatif) Test de diagnostic invalide (quantitatif) Assistance technique Marques commerciales et avis de non-responsabilité Explication des symboles...35 Notes

4 1. Usage prévu Le kit est un test de diagnostic in vitro, basé sur la technologie de PCR en temps réel, pour la détection et la quantification de l ADN spécifique du cytomegalovirus (CMV) dans le plasma humain. Il convient d éviter des cycles répétés de congélation-décongélation (plus de deux fois) car cela peut affecter les performances du test. Les réactifs doivent être congelés en aliquote en cas d utilisation occasionnelle. La conservation à +4 C ne doit pas excéder une période de deux heures. Le Master A et le Master B doivent être conservés à l abri de la lumière. 2. Composants du kit 4. Matériel requis non fourni Couleur du couvercle Bleu Violet Vert Rouge Blanc Composants Master A Master B Nombres de tubes Contrôle interne 1 Étalons 2 Eau ultra-pure Volume [µl/tube] contrôle interne (CI), internal control (IC) 2 Le kit contient quatre étalons (QS1-QS4) 3 pour biologie moléculaire, PCR grade water Instrument adapté à la PCR en temps réel (Chapitre 6: Description du produit) Système ou kit approprié à l extraction des acides nucléiques Centrifugeuse de paillasse avec rotor pour tubes réactionnels de 2 ml Centrifugeuse avec rotor pour microplaques, si sont utilisées des plaques de 96 puits de réaction Vortex Plaques de 96 puits ou tubes de réaction avec matériel de fermeture (optique) correspondant Pipettes (réglables) Cônes avec filtres (jetables) Gants non talqués (jetables) 3. Conservation Le kit est expédié sous glace carbonique. Les composants du kit doivent arriver congelés. Si un ou plusieurs composants ne sont pas congelés à la réception, ou si l un des tubes a été endommagé pendant le transport, merci de contacter altona Diagnostics GmbH pour assistance. Tous les composants doivent être conservés à -25 C C dès leur réception. NOTE Merci de vous assurer que les instruments ont été installés, calibrés, vérifiés et entretenus selon les instructions et les recommandations du fabricant. 6 7

5 5. Informations générales Le cytomégalovirus humain (CMV) est un membre de la famille des Herpesviridae et appartient à la sous famille des Betaherpesvirinae. Il est composé d une capside icosaédrique à double brin d ADN d environ 230 kpb, d un tégument et d une enveloppe externe. Le CMV est présent partout dans le monde et infecte les hommes à tout âge, sans suivre un modèle saisonnier ou épidémique. La séroprévalence du CMV augmente avec l âge dans toutes les populations et s échelonne de 40 à 100%. Comme pour les autres infections par les virus de l herpes, une infection primaire par le CMV se manifeste par des infections latentes ou persistantes. La réactivation du virus peut se produire suite à différents stimuli, en particulier en cas d immunodépression. La grande majorité des infections par le CMV sont asymptomatiques ou subcliniques mais les infections congénitales et les infections chez les patients immunodéprimés peuvent être symptomatiques et sérieuses. Chez les hôtes immunodéprimés, comme les patients greffés, ceux atteints par le VIH ou par un cancer, une infection par le CMV ou sa réactivation peut être fatale. 6. Description du produit Le kit, basé sur la technologie de PCR en temps réel, est un test de diagnostic in vitro conçu pour la détection et la quantification de l ADN spécifique du CMV. Le kit comprend un système d amplification hétérologue (contrôle interne, internal control (IC)) afin d identifier d éventuelles inhibitions de la PCR et de confirmer l intégrité des réactifs du kit. Le test repose sur la technologie de PCR en temps réel, utilisant une réaction d amplification en chaîne par polymérase (PCR) pour l amplification de séquences de cibles spécifiques ainsi que des sondes spécifiques à ces cibles pour la détection de l ADN amplifié. Les sondes sont marquées par un reporter fluorescent et un quencher. Les sondes spécifiques à l ADN du CMV sont marquées par le fluorophore FAM. La sonde spécifique au contrôle interne (IC) est marquée par le fluorophore JOE. L utilisation de sondes associées à des fluorophores différents permet la détection en parallèle de l ADN spécifique du CMV et du contrôle interne (IC) dans les canaux correspondants de l instrument de PCR en temps réel. Le test consiste en deux processus réalisés dans un même tube réactionnel: l amplification par PCR de l ADN cible et du contrôle interne (IC) la détection simultanée des amplicons par des sondes marquées par fluorescence Le kit a été développé et validé pour être utilisé avec les instruments de PCR en temps réel suivants: Mx 3005P QPCR System (Stratagene) VERSANT kpcr Molecular System AD (Siemens) ABI Prism 7500 SDS and 7500 Fast SDS (Applied Biosystems) LightCycler 480 Instrument II (Roche) Rotor-Gene 3000/6000 (Corbett Research) Rotor-Gene Q 5/6 plex Platform (QIAGEN) Le kit est composé de: Deux Masters (Master A et Master B) Un contrôle interne (IC) Quatre étalons (QS1 QS4) De l eau ultra-pure (pour biologie moléculaire) 8 9

6 Les réactifs du Master A et du Master B contiennent tous les composants nécessaires (tampon, enzymes, amorces et sondes) afin de réaliser en une seule étape l amplification par PCR et la détection spécifique de l ADN du CMV ainsi que le contrôle interne (IC). Les étalons contiennent des concentrations standardisées en ADN spécifique du CMV. Ces étalons ont été calibrés selon les standards internationaux de l OMS pour les techniques d amplification des acides nucléiques du CMV (code NIBSC: 09/162). Les étalons peuvent être utilisés soit individuellement comme contrôle positif soit tous ensembles pour la réalisation d une courbe d étalonnage afin de quantifier le virus CMV dans l échantillon. Les concentrations suivantes sont utilisées: 7. Mises en garde et précautions L utilisation de ce produit est limitée au personnel qualifié et formé aux techniques de PCR en temps réel et aux procédures de diagnostic in vitro. Manipuler les échantillons comme s ils étaient infectieux et/ou dangereux, en accord avec les procédures de sécurité en vigueur dans le laboratoire. Porter des gants jetables non talqués, une blouse de laboratoire et des lunettes de protection lors de la manipulation des échantillons. Eviter les contaminations microbiennes et nucléaires (par ADNase/ARNase) de l échantillon et des composants du kit. Toujours utiliser des pipettes à cônes jetables avec filtre, non contaminées par de l ADNase et de l ARNase. Toujours porter des gants de protection non talqués lors de la manipulation des composants du kit. Étalons QS1 QS2 QS3 QS4 Concentration [UI/µL] 1.00E E E E+01 Utiliser des zones de travail séparées les unes des autres pour les différentes activités de (i) préparation des échantillons, (ii) préparation de la réaction et (iii) les étapes d amplification/détection. Le sens de travail dans le laboratoire doit être unidirectionnel. Porter des gants dans chaque zone de travail et les changer avant d entrer dans une zone différente. Dédier des fournitures et du matériel pour chaque zone de travail et ne pas les déplacer d une zone à une autre. Conserver le matériel positif et/ou potentiellement positif séparément des autres composants du kit. Ne pas ouvrir les tubes/plaques de réaction après l amplification afin d éviter toute contamination par les amplicons. Des témoins additionnels peuvent devoir être testés selon les directives des organisations locales/gouvernementales ou des organismes d accréditation. Ne pas utiliser des composants au-delà de leur date d expiration. Eliminer les échantillons et les déchets de l essai conformément aux règles de sécurité

7 8. Mode d emploi 8.1 Préparation de l échantillon Pour toute information complémentaire ou assistance technique sur le prétraitement et la préparation des échantillons, merci de contacter notre support technique: L ADN extrait constitue l échantillon de départ pour le kit RealStar CMV PCR Kit 1.0. La qualité de l ADN extrait a un impact significatif sur les performances de l ensemble du test. Il est important de s assurer que le système d extraction des acides nucléiques utilisé est compatible avec la technologie de PCR en temps réel. Le kit d extraction des acides nucléiques suivant a été validé pour être utilisé avec le kit : QIAamp MinElute Virus Spin Kit (QIAGEN) Afin d augmenter la sensibilité du système, le protocole du kit QIAamp MinElute Virus Spin (QIAGEN) peut être modifié selon le tableau 3: Adaptation du protocole pour le kit QIAamp MinElute Virus Spin (QIAGEN) (page 24). téléphone: +49-(0) Préparation du Mastermix Tous les réactifs doivent être complètement décongelés, homogénéisés (par pipetage ou léger vortexage) et brièvement centrifugés avant utilisation. Le kit contient un contrôle interne (IC) hétérologue pouvant être utilisé soit comme contrôle d inhibition de la PCR soit comme contrôle de la préparation de l échantillon (extraction de l acide nucléique) et de l inhibition de la PCR. Si la préparation des échantillons s effectue sur une colonne comportant des tampons de lavage à l éthanol, une étape de centrifugation supplémentaire de 10 minutes à environ x g (~ tr/min), dans un nouveau tube à essai, est vivement recommandée avant l élution des acides nucléiques. NOTE Si le contrôle interne (IC) est utilisé comme contrôle d inhibition de la PCR, mais non comme contrôle de préparation de l échantillon, le Mastermix doit être préparé selon le schéma de pipetage suivant: Nombre de réactions 1 12 Master A 5 µl 60 µl L utilisation d ARN porteur (carrier) est crucial pour l efficacité de l extraction et la stabilité de l acide nucléique extrait. L éthanol est un fort inhibiteur de la PCR en temps réel. Si votre système de préparation des échantillons utilise des tampons de lavage à l éthanol, assurez vous d éliminer toute trace d éthanol avant de procéder à l élution de l acide nucléique. Master B 15 µl 180 µl Contrôle interne (IC) 1 µl 12 µl Volume de Mastermix 21 µl 252 µl 12 13

8 Si le contrôle interne (IC) est utilisé comme contrôle de préparation de l échantillon et d inhibition de la PCR, le contrôle interne (IC) doit être ajouté au moment de la procédure d extraction de l acide nucléique. Quelque soit la méthode ou le système utilisé pour l extraction de l acide nucléique, le contrôle interne (IC) ne doit jamais être ajouté directement à l échantillon. Il doit toujours être ajouté au mélange échantillon/tampon de lyse. Le volume du contrôle interne à ajouter dépend toujours et uniquement du volume d élution, dont il représente 10%. Par exemple si l acide nucléique doit être élué dans 60 µl de tampon d élution ou d eau, 6 µl du contrôle interne par échantillon doivent être ajoutés au mélange échantillon/tampon de lyse. NOTE Ne jamais ajouter le contrôle interne directement à l échantillon! 8.3 Préparation de la réaction Pipeter 20 µl de Mastermix dans chacun des puits nécessaires d une plaque 96 puits ou d un tube permettant les détections optiques. Ajouter 10 µl de l échantillon (éluat issu de l extraction des acides nucléiques) ou 10 µl des contrôles (étalons, contrôles positifs ou négatifs). Veiller à ce qu au moins un contrôle positif et un contrôle négatif soient utilisés par essai. Pour une analyse quantitative, tous les étalons (QS1 à QS4) doivent être utilisés. Homogénéiser avec soin les échantillons et les contrôles avec le Mastermix par pipettage. Couvrir la plaque de 96 puits avec un film adhésif transparent approprié et les tubes réactionnels à l aide des couvercles appropriés. Centrifuger les plaques de 96 puits à l aide d un rotor à microplaques pendant 30 secondes à environ 1000 x g (~ 3000 tr/min). Si le IC a été ajouté pendant la phase de préparation de l échantillon, le Mastermix doit être préparé selon le schéma de pipetage suivant: Nombre de réactions (rxns) 1 12 Préparation de la réaction Mastermix 20 µl Echantillon ou contrôle 10 µl Volume total 30 µl Master A 5 µl 60 µl Master B 15 µl 180 µl Volume de Mastermix 20 µl 240 µl 9. Programmation des instruments de PCR en temps réel Pour obtenir des informations générales sur la préparation et la programmation des différents instruments de PCR en temps réel, veuillez consulter les manuels d utilisation des instruments respectifs. Pour des instructions de programmation relative à l utilisation du kit avec un instrument de PCR en temps réel spécifique, merci de contacter notre support technique

9 9.1 Paramètres 10. Analyse des données Définir les paramètres suivants: Paramètres Volume de réaction 30 µl Pour des informations de base concernant l analyse des données sur un instrument de PCR en temps réel spécifique, merci de se référer au manuel concerné. Pour des informations détaillées concernant l analyse des données avec le kit sur différents instruments de PCR en temps réel, merci de contacter notre support technique. Taux de rampe Référence passive par défaut ROX 10.1 Validité du test de diagnostic 9.2 Marqueurs de fluorescence (fluorophores) Test de diagnostic valide (qualitatif) Définir les marqueurs de fluorescence (fluorophores): Détection Nom du marqueur Reporter Quencher ADN spécifique au CMV CMV FAM (aucun) Contrôle interne IC JOE (aucun) Pour qu un test de diagnostic qualitatif soit valide, les valeurs suivantes des contrôles doivent être obentues: Nom du contrôle Canal de détection FAM Canal de détection JOE Contrôle positif (QS) POSITIF POSITIF Contrôle négatif NEGATIF POSITIF 9.3 Profil de température et aquisition du fluorophore Définir le profil de température et l aquisition du fluorophore: Test de diagnostic invalide (qualitatif) Dénaturation Étape Nombre cycles Aquisition Temperature Durée Stationnaire C 10:00 min Amplification Cyclique C 0:15 min 58 C 1:00 min Un test de diagnostic qualtitatif est invalide, (i) si l essai n est pas complet ou (ii) si les différentes conditions de contrôle pour un test de diagnostic valide ne sont pas remplies. En cas d invalidité du test de diagnostic, répéter le test avec les acides nucléiques purifiés restants ou recommencer depuisc l échantillon de départ. 1 hold, 2 cycling 16 17

10 Test de diagnostic valide (quantitatif) 10.2 Interprétation des résultats Un test de diagnostic quantitatif est valide si toutes les conditions de validation des contrôles sont remplies (Chapitre : Test de diagnostic valide (qualitatif)). De plus, pour des résultats quantitatifs précis, il est nécessaire de s assurer de la validité de la courbe d étalonnage générée. Pour un test de diagnostic quantitatif valide, les paramètres de contrôles suivants doivent être obtenus: Analyse qualitative N de Canal de Canal de l échantillon détection FAM détection JOE Interprétation des résultats A POSITIF POSITIF* ADN spécifique au CMV détecté. Paramètres de contrôle Valeurs valides Pente / Efficacité de la PCR 85% / 115% R carré (R 2 ) > 0.98 B NEGATIF POSITIF C NEGATIF NEGATIF ADN spécifique au CMV non détecté. L échantillon ne contient pas de quantités détectables d ADN au CMV. Inhibition de la PCR ou défaillance des réactifs. Répéter le test à partir de l échantillon d origine ou bien prélever et tester un nouvel échantillon. NOTE Les différents instruments de PCR en temps réel n affichent pas tous les paramètres donnés par le logiciel. Pour des informations détaillées, merci de vous référer au manuel de votre instrument Test de diagnostic invalide (quantitatif) Un test de diagnostic quantitatif est invalide, (i) si l essai n est pas complet ou (ii) si les différentes conditions de contrôle pour un test de diagnostic valide ne sont pas remplies. * La détection du contrôle interne (IC) dans le canal de détection JOE n est pas requise pour des résultats positifs dans le canal de détection FAM. De hautes charges virales en CMV dans l échantillon peuvent conduire à des signaux absents ou très faibles pour le contrôle interne. Un résultat positif spécifique du CMV peut être attendu avec un taux supérieur à 95%, si l échantillon analysé contient au moins UI de CMV par ml d échantillon d origine (intervalle de confiance 95%: UI/mL). Ainsi que pour tout test de diagnostic, les résultats obtenus avec le kit RealStar CMV PCR Kit 1.0 doivent être interprétés en prenant en compte tous les symptômes cliniques et les résultats du laboratoire. En cas d invalidité du test de diagnostic, répéter le test avec les acides nucléiques purifiés restants ou recommencer depuis l échantillon de départ

11 Analyse quantitative NOTE Le kit fournit quatre étalons (QS). Afin de générer une courbe d étalonnage pour les analyses quantitatives, les QS doivent être définis comme des standards avec des concentrations appropriées (chapitre 6: description du produit). Pour l analyse quantitative, une courbe d étalonnage est générée à partir d étalons de concentration connue. C t = Cycle seuil C t = m log (N 0 ) + b m = Pente N o = Concentration initiale b = Ordonnée à l origine La concentration de l échantillon est affichée en UI/µL et se réfère à la concentration de l éluat. Afin de déterminer la charge virale de l échantillon d origine, la formule suivante doit être appliquée: Charge virale (échantillon) [UI/mL] = Volume (Eluat) [µl] x Charge virale (Eluat) [UI/µL] Volume d échantillon [ml] La concentration de l échantillon peut alors être déterminée comme suit: N 0 = 10 (Ct-b)/m 11. Evaluation des performances A B La performance analytique du kit a été évaluée à l aide de l ADN spécifique du CMV préalablement quantifié. Les étalons ont été calibrés en accord avec le 1 er standard international de l OMS concernant les techniques d amplification des acides nucléiques pour le CMV (code NIBSC: 09/162). Fluorescence Threshold Cycle Cycle Number Log Concentration Figure 1: (A) Etalons de quantification (en noir), un échantillon positif au CMV (en rouge) et un échantillon négatif (en bleu) affichés dans l écran d amplification; (B) analyse de la courbe d étalonnage 11.1 Sensibilité analytique La sensibilité analytique (ou limite de détection LoD) du kit RealStar CMV PCR Kit 1.0 est définie comme étant la concentration de molécules d ADN spécifique au virus CMV qui peuvent être détectées avec un taux supérieur à 95%. La sensibilité analytique peut être déterminée soit de manière indépendante de la méthode d extraction des acides nucléiques à partir d échantillons de concentration connue en ADN du CMV, soit en prenant en considération une méthode d extraction des acides nucléiques à partir d échantillons de plasma de concentration connue en ADN du CMV connue

12 Sensibilité analytique indépendante de la méthode d extraction Des dilutions en série de l ADN du CMV ont été réalisées de 1.21 UI/µL à nominal UI/µL et analysées en utilisant le kit en combinaison avec les instruments de PCR en temps réel suivants: Mx 3005P QPCR System (Stratagene) ABI Prism 7500 SDS and 7500 Fast SDS (Applied Biosystems) LightCycler 480 Instrument II (Roche) Rotor-Gene 3000/6000 (Corbett Research) / Rotor-Gene Q 5/6 plex Platform (QIAGEN) Les essais ont été réalisés sur deux jours différents, chacun avec huit réplicats par concentration à chaque fois. Les résultats ont été déterminés par analyse probit. Tableau 1: Résultats de PCR pour le calcul de la sensibilité analytique du kit RealStar CMV PCR Kit 1.0 sur l instrument Mx 3005PTM QPCR System (Stratagene) [C] initiale [UI/µL] Nombre de cycles Nb de résultats positifs Taux de succès [%] Tableau 2: Sensibilité analytique indépendante de la méthode d extraction des acides nucléiques avec le kit déterminée par analyse Probit sur les différents instruments de PCR en temps réel. Instrument LoD (p 0.05) Intervalle de confiance (IC: 95%) ABI Prism 7500 Fast SDS UI/µL UI/µL Rotor-Gene 6000/Q 5/6 plex UI/µL UI/µL LightCycler 480 Instrument II UI/µL UI/µL Mx 3005P TM QPCR System UI/µL UI/µL Sensibilité analytique considérant une méthode d extraction particulière La sensibilité analytique considérant une méthode particulière d extraction des acides nucléiques a été déterminée en utilisant des dilutions en série selon le 1 er standard international de l OMS pour les techniques d amplification des acides nucléiques pour le CMV (code NIBSC: 09/162), soit de 316 UI/mL à 0.03 UI/mL dans des plasmas EDTA négatifs au CMV. Sur deux jours, huits aliquots par concentration ont été soumis à l extraction de l acide nucléique, en utilisant le kit QIAamp MinElute Virus Spin (QIAGEN). Le protocole du kit QIAamp MinElute Virus Spin (QIAGEN) a été adapté comme décrit dans le tableau 3 (page 24) NTC

13 Tableau 3: Adapations du protocole pour le kit QIAamp MinElute Virus Spin (QIAGEN) Protocole Qiagen [µl] Adaptation [µl] Echantillon Protease Tampon de lyse (AL) Ethanol 1 (abs.) Tampon de lavage (AW1) Tampon de lavage (AW2) Ethanol 2 (abs.) ajouté au mix échantillon/tampon de lyse 2 3 ème étape de lavage Chaque éluat a été analysé en utilisant le kit en combinaison avec les instruments de PCR en temps réel suivants: Tableau 4: Les résultats de PCR utilisés pour le calcul de la sensibilité analytique considérant la méthode d extraction des acides nucléiques du kit en combinaison avec l instrument LightCycler 480 Instrument II (Roche): [C] initiale [UI/mL] Nombre de cycles Nb de résultats positifs Taux de succès [%] NTC Mx 3005P QPCR System (Stratagene) ABI Prism 7500 Fast SDS (Applied Biosystems) LightCycler 480 Instrument II (Roche) Rotor-Gene 6000 (Corbett Research) / Rotor-Gene Q 5/6 plex Platform (QIAGEN) Tableau 5: Sensibilité analytique considérant la méthode d extraction des acides nucléiques pour le kit déterminée par analyse Probit en combinaison avec les différents instruments de PCR en temps réel. Les résultats ont été déterminés par analyse Probit. Instrument LoD (p 0.05) Intervalle de confiance (I 95%) ABI Prism 7500 Fast SDS UI/mL UI/mL Rotor-Gene 6000/ Q 5/6 plex UI/mL UI/mL LightCycler 480 Instrument II UI/mL UI/mL Mx 3005P TM QPCR System UI/mL UI/mL 24 25

14 11.2 Spécificité analytique La spécificité analytique du kit est assurée par une sélection minutieuse des oligonucléotides (amorces et sondes). Les séquences de ces derniers ont été comparées aux séquences publiques disponibles afin de s assurer que toutes les souches intéressantes de CMV seront détectées. Plus d une centaine d échantillons de plasma négatifs au CMV ont été analysés avec le kit. Aucun n a présenté de signal positif spécifique au CMV, alors que tous ont montré un signal valide pour le IC. De plus, la spécificité du kit a été évaluée en testant un panel d ADN/ARN génomique extrait à partir d autres herpèsvirus ou d autres pathogènes importants chez des patients immunodéprimés. Tableau 6: Les organismes testés afin de démontrer la spécificité analytique du kit RealStar CMV PCR Kit 1.0 Organismes Canal FAM (CMV) Canal JOE (IC) Herpes simplex virus 1 Négatif Valide Herpes simplex virus 2 Négatif Valide Varicella-Zoster virus Négatif Valide Epstein-Barr virus Négatif Valide Human herpesvirus 6 A Négatif Valide Human herpesvirus 6 B Négatif Valide Human herpesvirus 7 Négatif Valide Human herpesvirus 8 Négatif Valide Parvovirus B19 Négatif Valide BK virus Négatif Valide JC virus Négatif Valide Simian virus 40 Négatif Valide Hepatitis A virus Négatif Valide Hepatitis B virus Négatif Valide Hepatitis C virus Négatif Valide Human immunodeficiency virus I Négatif Valide Le kit n a présenté aucune réaction croisée avec l un des organismes spécifiés ci-dessus

15 11.3 Linéarité La linéarité du kit a été évaluée par l analyse d une série de dilutions logarithmiques d ADN spécifique du CMV en utilisant des concentrations variants de 1.21 UI/µL à 1.21 x 10 9 UI/µL, avec les instruments de PCR en temps réel suivants: A Mx 3005P QPCR System (Stratagene) ABI Prism 7500 Fast SDS (Applied Biosystems) LightCycler 480 Instrument II (Roche) Rotor-Gene 6000 (Corbett Research) / Rotor-Gene Q 5/6 plex Platform (QIAGEN) Chaque concentration a été analysée en huit réplicats par instrument de PCR en temps réel. Result [UI/µL] B y = 1.035x R 2 = Result [UI/µL] C y = 1.023x R 2 = Log 10 Nominal CMV DNA Input Concentration [UI/µL] Log 10 Nominal CMV DNA Input Concentration [UI/µL] Result [UI/µL] D y = 1.028x R 2 = Result [UI/ µl] E y = 1.041x R 2 = Log 10 Nominal CMV DNA Input Concentration [UI/µL] Log 10 Nominal CMV DNA Input Concentration [UI/µL] Figure 2: Courbes d amplification sur ABI Prism 7500 Fast SDS (Applied Biosystems) [A] et de régression linéaire des dilutions en série sur ABI Prism 7500 Fast SDS (Applied Biosystems) [B], sur Mx 3005PTM QPCR System (Stratagene) [C], sur LightCycler Instrument 480 II (Roche) [D], et sur Rotor-Gene 6000 (Corbett Research) / Rotor-Gene Q 5/6 plex Platform (QIAGEN) [E]

16 11.4 Précision 11.5 Evaluation en diagnostic Les données de précision du kit ont été déterminées comme étant la variabilité intra-essai (variabilité au sein d une expérience), la variabilité inter-essai (variabilité entre différentes expériences) et la variabilité inter-lot (variabilité entre différents lots de production). La variabilité des données est exprimée en termes d écart type, de variance et de coefficient de variation. Les données sont basées sur l analyse quantitative d un contrôle positif fort (HPC: 121 UI/µL), sur la valeur du cycle seuil (C t ) d un contrôle positif faible (LPC: 1.8 UI/µL) et sur le contrôle interne (IC). Au moins huit réplicats par échantillon ont été analysés. Le kit a été évalué par une étude comparative avec un test de PCR en temps réel marqué CE de chez Abbott Diagnostics. 124 échantillons de plasma EDTA ont été évalués lors de tests de routine de dépistage du CMV. Le système d extraction des acides nucléiques utilisé est le m2000sp (Abbott Diagnostics). Les échantillons ont ensuite été analysés par le kit de détection du CMV par RT-PCR d Abbott Diagnostics, marqué CE, sur l instrument m2000rt (Abbott Diagnostics). Les éluats d ADN ont été conservés à -20 C puis réutilisés avec le kit sur l instrument m2000rt (Abbott Diagnostics). Tableau 7: Données de précision pour le kit en terme de coefficient de variation de la variance totale sur différents instruments de PCR en temps réel. Tableau 8: Resultats de l évaluation de la sensibilité et de la spécificité en diagnostic du kit. Instrument de PCR en temps réel Contrôle positif fort Variance totale / Coefficient de Variation (%) Contrôle positif faible Contrôle interne (IC) POSITIF NEGATIF ABI Prism 7500 Fast SDS LightCycler 480 Instrument II Rotor-Gene 6000 / Q 5/6 plex Mx 3005P TM QPCR System Abbott CMV PCR Kit POSITiF NEGATIF La sensibilité et la spécificité du kit comparée au kit de RT-PCR de détection du CMV d Abbott Diagnostic est de 99.04% et 100% respectivement

17 Log Results y = = 0.988x 0,988x R 2 = Log Log 10 Results 10 Results Abbott Abbott CMV CMV System System Figure 3: Corrélation des résultats de quantification du CMV entre le kit RealStar CMV PCR Kit 1.0 et le kit de PCR en temps réel d Abott. La corrélation est de R = Répétabilité La spécificité, la sensibilité et la précision du kit ont été évaluées à l aide de panel de compétence établis pour le CMV. Afin de s assurer de la répétabilité du kit, un panel de compétence ainsi que des échantillons cliniques caractérisés ont été analysés de manière régulière. 12. Limitations et précautions L utilisation de ces produits est limitée au personnel compétent et formé aux techniques de PCR en temps réel et aux procédures de diagnostic in vitro. Le respect des bonnes pratiques de laboratoire est essentiel pour garantir le bon fonctionnement de ce test. Une attention particulière doit être aportée à la préparation des échantillons afin de préserver la pureté des composants du kit. Tous les réactifs doivent faire l objet d une surveillance étroite afin d éviter impuretés et contaminations. Tout réactif suspect doit être éliminé. Il est nécessaire de respecter les procédures de prélèvement, de transport, de conservation et de traitement des échantillons afin d assurer les performances optimales du test. Ce test n est pas destiné à être réalisé directement sur l échantillon. Des méthodes appropriées d extraction des acides nucléiques doivent être employées avant son utilisation. La présence d inhibiteurs de PCR est susceptible d entraîner des résultats faussement négatifs ou erronés. De potentielles mutations dans les zones cibles du génome du virus couvertes par l amorce et/ou les sondes du test peuvent empêcher la détection de pathogènes. Le kit est un test de diagnostic. En conséquence, ses résultats doivent être interprétés en prenant en considération l ensemble des symptômes cliniques et des résultats obtenus en laboratoire

18 13. Contrôle qualité 16. Explication des symboles Conformément au système de management de la qualité d altona Diagnostics GmbH, certifié ISO EN 13485, chaque lot du est testé selon des spécifications prédéfinies afin de garantir une qualité constante des produits. 14. Assistance technique Pour obtenir une assistance sur nos produits, merci de contacter notre support technique: téléphone: +49-(0) Dispositif médical de diagnostic in vitro Référence produit Numéro de lot Contient suffisament pour réaliser n tests (rxns) Limites de température 15. Marques commerciales et avis de non-responsabilité RealStar (altona Diagnostics GmbH); Mx 3005P (Stratagene); ABI Prism (Applied Biosystems); HighPure, LightCycler (Roche); Rotor-Gene, QIAamp (QIA- GEN); VERSANT (Siemens). Version À utiliser avant le Les noms et marques déposés cités dans ce document, même si non mentionnés comme tels, ne doivent pas être considérés comme non protégés par la loi. Attention Le kit est un test de diagnostic in vitro, marqué CE conformément à la Directive européenne 98/79/CE relative aux dispositifs de diagnostic in vitro. Produit distribué dans certains pays uniquement. Lire les instructions d utilisation Fabricant 2015 altona Diagnostics GmbH; tous droits réservés

altona altona RealStar EBV PCR Kit 1.0 always a drop ahead. 11/2012 altona Diagnostics GmbH Mörkenstr. 12 22767 Hamburg Germany

altona altona RealStar EBV PCR Kit 1.0 always a drop ahead. 11/2012 altona Diagnostics GmbH Mörkenstr. 12 22767 Hamburg Germany altona DIAGNOSTICS altona DIAGNOSTICS RealStar EBV PCR Kit 1.0 11/2012 altona Diagnostics GmbH Mörkenstr. 12 22767 Hamburg Germany phone +49 40 548 06 76-0 fax +49 40 548 06 76-10 e-mail info@altona-diagnostics.com

Plus en détail

altona altona RealStar HSV PCR Kit 1.0 always a drop ahead. 11/2012 altona Diagnostics GmbH Mörkenstr. 12 22767 Hamburg Germany

altona altona RealStar HSV PCR Kit 1.0 always a drop ahead. 11/2012 altona Diagnostics GmbH Mörkenstr. 12 22767 Hamburg Germany altona DIAGNOSTICS altona DIAGNOSTICS RealStar HSV PCR Kit 1.0 11/2012 altona Diagnostics GmbH Mörkenstr. 12 22767 Hamburg Germany phone +49 40 548 06 76-0 fax +49 40 548 06 76-10 e-mail info@altona-diagnostics.com

Plus en détail

altona altona RealStar WNV RT-PCR Kit 1.0 always a drop ahead. 07/2015 altona Diagnostics GmbH Mörkenstr. 12 22767 Hamburg Germany

altona altona RealStar WNV RT-PCR Kit 1.0 always a drop ahead. 07/2015 altona Diagnostics GmbH Mörkenstr. 12 22767 Hamburg Germany altona DIAGNOSTICS altona DIAGNOSTICS RealStar WNV RT-PCR Kit 1.0 07/2015 altona Diagnostics GmbH Mörkenstr. 12 22767 Hamburg Germany phone +49 40 548 06 76-0 fax +49 40 548 06 76-10 e-mail info@altona-diagnostics.com

Plus en détail

altona altona RealStar Dengue RT-PCR Kit 2.0 always a drop ahead. 07/2015 altona Diagnostics GmbH Mörkenstr. 12 22767 Hamburg Germany

altona altona RealStar Dengue RT-PCR Kit 2.0 always a drop ahead. 07/2015 altona Diagnostics GmbH Mörkenstr. 12 22767 Hamburg Germany altona DIAGNOSTICS altona DIAGNOSTICS RealStar Dengue RT-PCR Kit 2.0 07/2015 altona Diagnostics GmbH Mörkenstr. 12 22767 Hamburg Germany phone +49 40 548 06 76-0 fax +49 40 548 06 76-10 e-mail info@altona-diagnostics.com

Plus en détail

RealStar Influenza S&T RT-PCR Kit 3.0 11/2012

RealStar Influenza S&T RT-PCR Kit 3.0 11/2012 RealStar Influenza S&T RT-PCR Kit 3.0 11/2012 RealStar Influenza S&T RT-PCR Kit 3.0 Pour utilisation avec m2000rt (Abbott Diagnostics) Mx 3005P QPCR System (Stratagene) VERSANT kpcr Molecular System AD

Plus en détail

Guide d utilisation des kits Perfect Master Mix SYBR Green

Guide d utilisation des kits Perfect Master Mix SYBR Green Guide d utilisation des kits Perfect Master Mix SYBR Green Pour les produits AnyGenes : Cat # PMSX-F2S Cat # PMSX-F4S Cat # PMSX-F8S Cat # PMSX-F12S Cat # PMSX-F24S (* Cat # pour toutes les références

Plus en détail

Apport de la PCR en temps réel en maladies infectieuses

Apport de la PCR en temps réel en maladies infectieuses Apport de la PCR en temps réel en maladies infectieuses Biologie moléculaire Amplification PCR I. Dénaturation ADN 95 C II. Hybridation t = Tm III. Extension t dépend de la polymérase employée PCR «classique»

Plus en détail

PRINCIPES THEORIQUES DE LA PCRq

PRINCIPES THEORIQUES DE LA PCRq PRINCIPES THEORIQUES DE LA PCRq Ce chapitre aborde les notions présentées rapidement dans l introduction (Ct, droite standard, principes de la quantification). Il détaille les différents formats de fluorescence

Plus en détail

Annales du Contrôle National de Qualité des Analyses de Biologie Médicale

Annales du Contrôle National de Qualité des Analyses de Biologie Médicale Annales du Contrôle National de Qualité des Analyses de Biologie Médicale Carge virale du VHB : ADN-VHB ADN-VHB 11CHB1 Mars 2011 Edition : Septembre 2011 Afssaps -143/147, Bd Anatole France F-93285 Saint

Plus en détail

Pour utilisation en vue de la préparation et de l isolement de lymphocytes purifiés directement à partir de sang total NOTICE

Pour utilisation en vue de la préparation et de l isolement de lymphocytes purifiés directement à partir de sang total NOTICE Pour utilisation en vue de la préparation et de l isolement de lymphocytes purifiés directement à partir de sang total NOTICE Pour test diagnostique in vitro PI-TT.610-FR-V5 Instructions Utilisation visée

Plus en détail

LA PCR QUANTITATIVE EN TEMPS REEL OU LA "TAQMAN"

LA PCR QUANTITATIVE EN TEMPS REEL OU LA TAQMAN LA PCR QUANTITATIVE EN TEMPS REEL OU LA "TAQMAN" I- Terminologie Le terme TaqMan est souvent utilisé par abus de langage pour désigner : - la technique de PCR quantitative par détection en temps réel de

Plus en détail

La PCR en temps réel

La PCR en temps réel La PCR en temps réel Hôpital La Rabta Tunis 6 juin 2013 Dr Sabine Favre-Bonté Maître de Conférences, Université Claude Bernard Lyon 1 UMR CNRS 5557 Ecologie Microbienne Equipe Multi-résistance environnementale

Plus en détail

Infections aiguës respiratoires

Infections aiguës respiratoires Infections aiguës respiratoires Apport de la biologie moléculaire Marie-Claude Bernard D I symposium infections aiguës respiratoires 29/03/05 - p.1 Le diagnostic Culture EIA ICT (immunochromato) Immuno

Plus en détail

Protocole de laboratoire pour la purification manuelle de l ADN d un échantillon de 0,5 ml

Protocole de laboratoire pour la purification manuelle de l ADN d un échantillon de 0,5 ml Protocole de laboratoire pour la purification manuelle de l ADN d un échantillon de 0,5 ml Pour la purification de l ADN génomique des kits de prélèvements Oragene et ORAcollect. Pour tout protocole et

Plus en détail

INSTRUCTIONS PRINCIPALES Destiné exclusivement à l analyseur Sofia. Analyzer and Influenza A+B FIA. Choisir le mode de l analyseur.

INSTRUCTIONS PRINCIPALES Destiné exclusivement à l analyseur Sofia. Analyzer and Influenza A+B FIA. Choisir le mode de l analyseur. Eject Analyzer and Influenza FIA INSTRUCTIONS PRINCIPALES Destiné exclusivement à l analyseur Sofia. PROCÉDURE DU TEST Tous les échantillons cliniques doivent être à température ambiante avant de commencer

Plus en détail

L AMPLIFICATION GÉNIQUE PAR PCR. (Polymérase Chain Reaction)

L AMPLIFICATION GÉNIQUE PAR PCR. (Polymérase Chain Reaction) L AMPLIFICATION GÉNIQUE PAR PCR (Polymérase Chain Reaction) ATELIER DE FORMATION SUR LE DIAGNOSTIC DE LA FIEVRE APHTEUSE 21 mai 2012 Corinne SAILLEAU Corinne.sailleau@anses.fr Agence Nationale de Sécurité

Plus en détail

La PCR en temps réel frederic.gevaudant@bordeaux.inra.fr

La PCR en temps réel frederic.gevaudant@bordeaux.inra.fr La PCR en temps réel frederic.gevaudant@bordeaux.inra.fr INRA Centre de recherche de Bordeaux UMR Biologie du Fruit et Pathologie Historique 1985 : Invention par Kary Mullis de la technique de (PCR). 1991

Plus en détail

Annales du Contrôle National de Qualité des Analyses de Biologie Médicale

Annales du Contrôle National de Qualité des Analyses de Biologie Médicale Annales du Contrôle National de Qualité des Analyses de Biologie Médicale ARN du virus de l hépatite C : ARN-VHC ARN-VHC 03VHC1 Novembre 2003 Edité : mars 2006 Annales ARN-VHC 03VHC1 1 / 8 ARN-VHC 03VHC1

Plus en détail

Notice d utilisation M5-01-002. Epigenomics AG, 10178 Berlin, Allemangne

Notice d utilisation M5-01-002. Epigenomics AG, 10178 Berlin, Allemangne Notice d utilisation Avant d utiliser ce kit, veuillez lire attentivement la notice et suivre scrupuleusement les instructions afin de garantir la fiabilité et la pertinence des résultats des tests. IFU

Plus en détail

Manuel du PAXgene Blood RNA Kit

Manuel du PAXgene Blood RNA Kit Manuel du PAXgene Blood RNA Kit Version 2 Le système PAXgene Blood RNA est composé d un tube à prélèvement sanguin (PAXgene Blood RNA tube) et d une trousse de purification d acides nucléiques (PAXgene

Plus en détail

ATELIER EPIGENETIQUE

ATELIER EPIGENETIQUE Juin 2012 ATELIER EPIGENETIQUE Utilisation de la Q-PCR pour analyser des données de ChIP ou de MeDIP Emmanuèle Mouchel-Vielh I. La PCR quantitative: principe et généralités II. Interprétation des résultats

Plus en détail

Maxwell 16 Blood DNA Purification System

Maxwell 16 Blood DNA Purification System Manuel Technique Maxwell 16 Blood DNA Purification System Attention, cartouches à manipuler avec précaution, les bords scellés peuvent être tranchants. 2800 Woods Hollow Rd. Madison, WI USA Dispositif

Plus en détail

Procédure normalisée de fonctionnement du RCBT Dérivés de tissus Extraction d ARN

Procédure normalisée de fonctionnement du RCBT Dérivés de tissus Extraction d ARN Procédure normalisée de fonctionnement du RCBT Dérivés de tissus Extraction d ARN Numéro de PNF: 08.03.009 Version: f2.0 Remplace: 8.3.009 f1.0 Catégorie: Manipulation et documentation du matériel Tissu

Plus en détail

Guide sur le PCR en temps réel (qpcr)

Guide sur le PCR en temps réel (qpcr) Guide sur le PCR en temps réel (qpcr) Un service complet est offert par la plateforme de génomique de l IRIC pour le qpcr incluant l analyse de votre ARN, la préparation de vos cdna, le design des essais,

Plus en détail

PROTEINE URINE (URP) DIMENSIONS KIT REF 39064 F360 Analyseur F560 Analyseur R1 3x100 ml Σ R1 3x100 ml Σ CAL 1x5 ml.

PROTEINE URINE (URP) DIMENSIONS KIT REF 39064 F360 Analyseur F560 Analyseur R1 3x100 ml Σ R1 3x100 ml Σ CAL 1x5 ml. PROTEINE URINE (URP) USAGE PREVU Pour la détermination quantitative in vitro des Protéines Totales dans l urine et le liquide cérébrospinal (CSF). Ce produit est destiné à l utilisation sur les instruments.

Plus en détail

Les méthodes de diagnostic en virologie

Les méthodes de diagnostic en virologie Les méthodes de diagnostic en virologie Pourquoi faire du diagnostic en virologie? Dons de sang, d organes et de tissus (dépistage obligatoire) Suivi biologique des infections (VIH, VHB, VHC) Mesures prophylactiques

Plus en détail

P.C.R. POLYMERASE CHAIN REACTION ou AMPLIFICATION PAR POLYMERISATION EN CHAÎNE

P.C.R. POLYMERASE CHAIN REACTION ou AMPLIFICATION PAR POLYMERISATION EN CHAÎNE P.C.R. POLYMERASE CHAIN REACTION ou AMPLIFICATION PAR POLYMERISATION EN CHAÎNE P.C.R.: Méthode rapide d'amplification d'une séquence déterminée d'a.d.n. à partir d'une matrice. Elle permet d'obtenir plusieurs

Plus en détail

Les différentes stratégies de quantification :

Les différentes stratégies de quantification : Les différentes stratégies de quantification : Ce chapitre présente les 2 principales stratégies de quantification relative utilisée classiquement : la méthode des droites standards et celle des Ct. Les

Plus en détail

Les virus dans les aliments : un nouveau défi pour les laboratoires de microbiologie

Les virus dans les aliments : un nouveau défi pour les laboratoires de microbiologie : un nouveau défi pour les laboratoires de microbiologie Véronique ZULIANI, Institut de la Filière Porcine Jean Christophe Augustin, ENVA, ASA Qu est ce qu un virus? Microorganisme de 15 à 40 nm Environ

Plus en détail

Interprétation des résultats et troubleshooting

Interprétation des résultats et troubleshooting Interprétation des résultats et troubleshooting Le Service de séquençage du Centre d innovation Génome Québec et Université McGill utilise des appareils 3730xl DNA Analyzer d Applied Biosystems. Cette

Plus en détail

MLVA Streptococcus pneumoniae

MLVA Streptococcus pneumoniae H.I.A. Robert Picqué Bordeaux Laboratoire de Biologie moléculaire Version Internet 2 MLVA Streptococcus pneumoniae 1. DESCRIPTION DES OPERATIONS 1.1 Culture et extraction des ADN NB : prévoir dans la série

Plus en détail

Trousses HISTO SPOT SSO

Trousses HISTO SPOT SSO Notice utilisateur Trousses HISTO SPOT SSO Trousses de test pour le typage des allèles HLA par méthode de génétique moléculaire IVD Lire attentivement les instructions figurant dans le manuel d utilisation

Plus en détail

Principales techniques utilisées en génie génétique Ces différentes techniques peuvent également se combiner entre elles. Séquençage de l ADN

Principales techniques utilisées en génie génétique Ces différentes techniques peuvent également se combiner entre elles. Séquençage de l ADN Principales techniques utilisées en génie génétique Ces différentes techniques peuvent également se combiner entre elles Séquençage de l ADN 1- Un brin complémentaire de l ADN à séquencer est fabriqué

Plus en détail

Kit d extraction PicoPure DNA

Kit d extraction PicoPure DNA Directement à la PCR Le kit PicoPure DNA permet une extraction simple et rapide de l ADN génomique prêt à l utilisation en PCR. Extraire et amplifier l ADN dans le même tube, sans phase d extraction organique

Plus en détail

CONTRÔLE DE LA QUALITE ANALYTIQUE AU LABO. Août 2009 Hilde De Boeck

CONTRÔLE DE LA QUALITE ANALYTIQUE AU LABO. Août 2009 Hilde De Boeck CONTRÔLE DE LA QUALITE ANALYTIQUE AU LABO Août 2009 Hilde De Boeck SOMMAIRE 1. Introduction 2. Mise en œuvre d un CQI 3. Préparation d un échantillon CQI 4. Calcule des valeurs cibles 5. Réalisation du

Plus en détail

Q PCR sur LC480 Roche

Q PCR sur LC480 Roche Q PCR sur LC480 Roche!! NE JAMAIS LAISSER DE PLAQUE DANS L APPAREIL!! Généralités : lampe xénon à arc : s éteint 30 min après chaque run durée d un run : plq 96p = 1h10 environ plq 384p = 40 50 min environ

Plus en détail

2: Les enzymes de restriction

2: Les enzymes de restriction 2: Les enzymes de restriction Les enzymes de restriction sont des protéines synthétisées par des bactéries pour se protéger des infections de virus (bactériophages). Ces enzymes coupent l ADN viral à des

Plus en détail

POPULATION D ADN COMPLEXE - ADN génomique ou - copie d ARNm = CDNA

POPULATION D ADN COMPLEXE - ADN génomique ou - copie d ARNm = CDNA POPULATION D ADN COMPLEXE - ADN génomique ou - copie d ARNm = CDNA Amplification spécifique Détection spécifique Clonage dans des vecteurs Amplification in vitro PCR Hybridation moléculaire - hôte cellulaire

Plus en détail

ED Biologie moléculaire. E. Turpin J. Lehmann-Che 5-6 novembre 2007

ED Biologie moléculaire. E. Turpin J. Lehmann-Che 5-6 novembre 2007 ED Biologie moléculaire E. Turpin J. Lehmann-Che 5-6 novembre 2007 PCR 1983: Kary Mullis Amplification in vitro par une méthode enzymatique d'un fragmentd'adn en présence de deux oligonucléotides spécifiques

Plus en détail

TP de Biochimie Groupe 4 Forestier Michèle 25.05.2010 Fournier Coralie Freyre Christophe Manipulation d ADN

TP de Biochimie Groupe 4 Forestier Michèle 25.05.2010 Fournier Coralie Freyre Christophe Manipulation d ADN MANIPULATION D ADN Clonage du gène «venus» dans des plasmides et expression de celui-ci chez les bactéries E.Coli. Assistants: U. Loizides M. Umebayashi C. Gehin - 1 - 1. Résumé Lors de notre expérience,

Plus en détail

Isolement automatisé d ADN génomique à partir de culots de cellules sanguines à l aide de l appareil Tecan Freedom EVO -HSM Workstation

Isolement automatisé d ADN génomique à partir de culots de cellules sanguines à l aide de l appareil Tecan Freedom EVO -HSM Workstation PROTOCOLE AUTOMATISÉ Isolement automatisé d ADN génomique à partir de culots de cellules sanguines à l aide de l appareil Tecan Freedom EVO -HSM Workstation Mode d emploi des produits A1751 et A2751 Réservé

Plus en détail

10b : La PCR (locus PV92)

10b : La PCR (locus PV92) 10b : La PCR (locus PV92) Cette expérience a été mise en place afin de remplacer le protocole intitulé "PCR (locus D1S80)". L amplification est en effet meilleure et les résultats plus simples à interpréter.

Plus en détail

3. Biotechnologie de l ADN

3. Biotechnologie de l ADN 3. Biotechnologie de l ADN 3.1. Technologie de l ADN recombinant 3.1.1. Isolation d ADN et d ARN 3.1.2. Fragmentation de l ADN (les Endonucléases) 3.1.3. Analyse d ADN sur d agarose et d acrylamide 3.1.4.

Plus en détail

Travailler en toute sécurité dans un laboratoire de biologie moléculaire

Travailler en toute sécurité dans un laboratoire de biologie moléculaire VWR Tour 2012! Travailler en toute sécurité dans un laboratoire de biologie moléculaire Christian Siatka Directeur général Consultant qualité règlementations européennes Master BIOTIN Management de la

Plus en détail

COLLOQUE DU SNBH 2005. Technologie og. Real-time PCR, real-time NASBA, microbiology, meningitidis.

COLLOQUE DU SNBH 2005. Technologie og. Real-time PCR, real-time NASBA, microbiology, meningitidis. Ian DORVAL 1, Françoise GEFFROY 1 Microbiologie, PCR en temps réel en routine : applications «maison» ou trousses? Technologie og RÉSUMÉ Trois offres industrielles de systèmes d amplification d acides

Plus en détail

www.gbo.com/bioscience 1 Culture Cellulaire Microplaques 2 HTS- 3 Immunologie/ HLA 4 Microbiologie/ Bactériologie Containers 5 Tubes/ 6 Pipetage

www.gbo.com/bioscience 1 Culture Cellulaire Microplaques 2 HTS- 3 Immunologie/ HLA 4 Microbiologie/ Bactériologie Containers 5 Tubes/ 6 Pipetage 2 HTS 3 Immunologie / Immunologie Informations Techniques 3 I 2 ELISA 96 Puits 3 I 4 ELISA 96 Puits en Barrettes 3 I 6 en Barrettes de 8 Puits 3 I 7 en Barrettes de 12 Puits 3 I 8 en Barrettes de 16 Puits

Plus en détail

Département de biologie Page 1 sur 6

Département de biologie Page 1 sur 6 Département de biologie Page 1 sur 6 TP de Biologie Moléculaire : BIO 36 Marion Benoîst, Keith Dudley, Dominique Charmot Introduction Lors de ce TP vous allez cloner des molécules d ADN. L objectif est

Plus en détail

Fiche Contenu 3-1 : Vue d ensemble de la gestion de l équipement

Fiche Contenu 3-1 : Vue d ensemble de la gestion de l équipement Fiche Contenu 3-1 : Vue d ensemble de la gestion de l équipement Son rôle dans le système de gestion de la qualité Considérations sur le programme La gestion de l équipement est l un des points essentiels

Plus en détail

Les dispositifs médicaux de diagnostic in vitro SPLIT 06/11/06

Les dispositifs médicaux de diagnostic in vitro SPLIT 06/11/06 Les dispositifs médicaux de diagnostic in vitro Directive européenne 98/79/CE du 27/10/98 relative aux DMDIV OBJECTIFS Directive dite «Nouvelle approche» - Harmonisation des réglementations nationales

Plus en détail

DÉTECTION DU GÉNOME DU VIH

DÉTECTION DU GÉNOME DU VIH DÉTECTION DU GÉNOME DU VIH AU SEIN DES FRACTIONS DU SPERME Classement NABM : 16-02 - code : non codé JUILLET 2006 Service évaluation des actes professionnels 2 avenue du Stade de France 93218 Saint-Denis

Plus en détail

Diagnostic virologiques des hépatites virales B et C. H. Barth Laboratoire de Virologie, CHU de Strasbourg

Diagnostic virologiques des hépatites virales B et C. H. Barth Laboratoire de Virologie, CHU de Strasbourg Diagnostic virologiques des hépatites virales B et C H. Barth Laboratoire de Virologie, CHU de Strasbourg Objectifs 1. Connaître pour chaque virus des hépatites la cinétique des marqueurs virologiques

Plus en détail

Mycoplasma genitalium,, un agent émergent autres maladies sexuellement transmissibles

Mycoplasma genitalium,, un agent émergent autres maladies sexuellement transmissibles Mycoplasma genitalium,, un agent émergent responsable d urétrites et autres maladies sexuellement transmissibles Cécile M. Bébéar, B. de Barbeyrac, G. Carcenac, M. Clerc, S. Pereyre, et C. Bébéar Laboratoire

Plus en détail

Hybridation et marquage Affymetrix puce HU133 Plate-Forme. plus 2

Hybridation et marquage Affymetrix puce HU133 Plate-Forme. plus 2 PRECAUTIONS GENERALES : HYBRIDATION AFFYMETRIX - Toutes les manipulations se font avec des gants de façon à limiter le risque de dépôt de RNAses présentes en grande quantité sur notre peau. - Tout le matériel

Plus en détail

BÜHLMANN fcal TM turbo

BÜHLMANN fcal TM turbo BÜHLMANN fcal TM turbo Dosage de la calprotectine par turbidimétrie Pour utilisation professionnelle Coffret de réactifs B-KCAL-RSET Revision date: 2015-11-05 BÜHLMANN LABORATORIES AG Baselstrasse 55 CH

Plus en détail

É L É M E N T D E P R O D U I T

É L É M E N T D E P R O D U I T Immucor Transplant Diagnostics, Inc. 550 West Avenue, Stamford, Connecticut 06902 ; États-Unis Tél. : +1(203) 328-9500 ou (888) 329-0255 (aux États-Unis et au Canada), Télécopie : +1 (203) 328-9599 WWW.IMMUCOR.COM

Plus en détail

RÉSUMÉ. Mots-clés: méthodes de diagnostic, réaction de polymérisation en chaîne (PCR) optimisation, viroses des animaux de compagnie.

RÉSUMÉ. Mots-clés: méthodes de diagnostic, réaction de polymérisation en chaîne (PCR) optimisation, viroses des animaux de compagnie. RÉSUMÉ Mots-clés: méthodes de diagnostic, réaction de polymérisation en chaîne (PCR) optimisation, viroses des animaux de compagnie. 1. L'importance de la thèse Actuellement, la pathologie infectieuse/contagieuse

Plus en détail

PRINCIPES DE LA PROCÉDURE

PRINCIPES DE LA PROCÉDURE Simplexa CMV REF MOL2200 Rev. D Test PCR en temps réel pour la mesure in vitro du Cytomégalovirus (CMV). Pour diagnostic in vitro APPLICATION Le test Focus Diagnostics Simplexa CMV est conçu pour le dosage

Plus en détail

GINGIVO-STOMATITES HERPETIQUES: Quels prélèvements et quelles techniques?

GINGIVO-STOMATITES HERPETIQUES: Quels prélèvements et quelles techniques? GINGIVO-STOMATITES HERPETIQUES: Quels prélèvements et quelles techniques? Dr C. ZANDOTTI Laboratoire de Virologie du Pr D. Raoult CHU Timone, Marseille. Virus herpes simplex (HSV) Virus strictement humain,

Plus en détail

Méthode automatisée de dosage colorimétrique du dioxyde de soufre total dans les vins

Méthode automatisée de dosage colorimétrique du dioxyde de soufre total dans les vins Méthode automatisée de dosage colorimétrique du dioxyde de soufre total dans les vins Marc DUBERNET* et Françoise GRASSET* Laboratoire DUBERNET - 9, quai d Alsace - 11100 Narbonne France 1. Objet Méthode

Plus en détail

Clonage de Vénus et transformation de E.Coli.

Clonage de Vénus et transformation de E.Coli. Clonage de Vénus et transformation de E.Coli. Samueal Joseph, Romain Laverrière, Elias Laudato, Noé Mage Assisstants : Gisele Dewhurst, Charlotte Gehin, Miwa Umebayashi Résumé [1] L expérience consiste

Plus en détail

Méthodes et techniques de la biologie du développement

Méthodes et techniques de la biologie du développement Méthodes et techniques de la biologie du développement 1. Etude de l expression des gènes : Détecter les transcrits et les protéines au cours de l ontogenèse l outil anticorps 1.1. La RT-PCR La réaction

Plus en détail

2: Les enzymes de restriction

2: Les enzymes de restriction 2: Les enzymes de restriction Les enzymes de restriction sont des protéines synthétisées par des bactéries pour se protéger des infections de virus (bactériophages). Ces enzymes coupent l ADN viral à des

Plus en détail

TrueScience RespiFinder Identification Panels

TrueScience RespiFinder Identification Panels TrueScience RespiFinder Identification Panels FICHE DE CONSULTATION RAPIDE Pour obtenir des instructions en matière de sécurité et de risques biologiques, consulter la section «Safety» du TrueScience RespiFinder

Plus en détail

Méthode LNR STEC. Détection des STEC et des STEC considérés comme hautement pathogènes par RT-PCR dans les aliments (y compris végétaux)

Méthode LNR STEC. Détection des STEC et des STEC considérés comme hautement pathogènes par RT-PCR dans les aliments (y compris végétaux) Méthode adaptée de l ISO TS 13136:2012 : Détection des Escherichia coli producteurs de Shiga toxines (STEC) et des STEC considérés comme hautement pathogènes dans les aliments (y - Technique par PCR en

Plus en détail

Procédure normalisée de fonctionnement du RCBT Dérivés de tissu Extraction d ADN

Procédure normalisée de fonctionnement du RCBT Dérivés de tissu Extraction d ADN Procédure normalisée de fonctionnement du RCBT Numéro de PNF: 08.03.008 Version: f2.0 Remplace: 8.3.008 e1.0 Catégorie: Manipulation du matériel et de la documentation Tissu solide Approuvée par: Le groupe

Plus en détail

Nouveau protocole Affymetrix (1 er juin 2004)

Nouveau protocole Affymetrix (1 er juin 2004) Nouveau protocole Affymetrix (1 er juin 2004) Important : pipettez toujours un volume égal ou supérieur à 2 µl. Étape 1 : préparation des ARN poly-a contrôles Quantité d ARN Dilutions en série à ajouter

Plus en détail

Lettres: A, T, G, C. Mots: à 3 lettres (codons) Phrase: gène (information pour synthétiser une protéine). Ponctuation

Lettres: A, T, G, C. Mots: à 3 lettres (codons) Phrase: gène (information pour synthétiser une protéine). Ponctuation 2- Les molécules d ADN constituent le génome 2-1 La séquence d ADN représente l information génétique Lettres: A, T, G, C Mots: à 3 lettres (codons) Phrase: gène (information pour synthétiser une protéine).

Plus en détail

Spectrophotométrie appliquée aux biomolécules

Spectrophotométrie appliquée aux biomolécules UNIVERSITE FRANCOIS RABELAIS FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES TOURS Licence L1 Science et Technologies Mention Sciences du Vivant TRAVAUX PRATIQUES: BIOCHIMIE STRUCTURALE Spectrophotométrie appliquée

Plus en détail

L ASSURANCE QUALITE AU LABORATOIRE DE DIAGNOSTIC

L ASSURANCE QUALITE AU LABORATOIRE DE DIAGNOSTIC L ASSURANCE QUALITE AU LABORATOIRE DE DIAGNOSTIC ATELIER DE FORMATION SUR LE DIAGNOSTIC DE LA FIEVRE APHTEUSE 21 mai 2012 Labib BAKKALI KASSIMI Labib.bakkali-kassimi@anses.fr Agence Nationale de Sécurité

Plus en détail

Méthode A : dosage du cadmium, chrome, cobalt, cuivre, plomb, manganèse, nickel et zinc par spectrométrie d absorption atomique avec flamme.

Méthode A : dosage du cadmium, chrome, cobalt, cuivre, plomb, manganèse, nickel et zinc par spectrométrie d absorption atomique avec flamme. S-II-2.1V1 DOSAGE DES ELEMENTS METALLIQUES EN TRACE DANS LES EXTRAITS À L EAU RÉGALE : MÉTHODE PAR ABSORPTION ATOMIQUE AVEC FLAMME ET ATOMISATION ÉLECTROTHERMIQUE (AAS/GF) 1. Objet Dosage des éléments

Plus en détail

TD de Biochimie 4 : Coloration.

TD de Biochimie 4 : Coloration. TD de Biochimie 4 : Coloration. Synthèse de l expérience 2 Les questions posées durant l expérience 2 Exposé sur les méthodes de coloration des molécules : Générique Spécifique Autres Questions Pourquoi

Plus en détail

Plasmid DNA purification

Plasmid DNA purification Plasmid DNA purification Excerpt from user manual - Français - NucleoBond Xtra NucleoBond Xtra NucleoBond Xtra Plus NucleoBond Xtra Plus January 2013 / Rev. 11 Plasmid DNA purification Français Introduction

Plus en détail

PROTOCOLE DE L EVALUATION DE L EXACTITUDE DES REACTIFS DE CHOLESTEROL-HDL EN PHASE HOMOGENE Version du 10 février 2005

PROTOCOLE DE L EVALUATION DE L EXACTITUDE DES REACTIFS DE CHOLESTEROL-HDL EN PHASE HOMOGENE Version du 10 février 2005 PROTOCOLE DE L EVALUATION DE L EXACTITUDE DES REACTIFS DE CHOLESTEROL-HDL EN PHASE HOMOGENE Version du 10 février 2005 OBJECTIFS : évaluer l exactitude des réactifs de dosage direct du cholestérol-hdl,

Plus en détail

Cônes PureSpeed. Pureté et concentration optimisées Cônes pour purification de Protéines

Cônes PureSpeed. Pureté et concentration optimisées Cônes pour purification de Protéines Cônes PureSpeed Cônes pour protéine PureSpeed Pureté et concentration optimales Rapide moins de 15 minutes Traitement simultané de plusieurs échantillons Pureté et concentration optimisées Cônes pour purification

Plus en détail

Introduction au PCR en. Par Philipe Lampron, M.Sc.

Introduction au PCR en. Par Philipe Lampron, M.Sc. Introduction au PCR en temps réel Par Philipe Lampron, M.Sc. Résumé Fondements du PCR en temps réel (qpcr) Théorie du PCR en temps réel Types de chimies Méthode de quantification Acquisition de résultats

Plus en détail

CONTROLE DU MARCHE DES GANTS MEDICAUX EN LATEX DE CAOUTCHOUC NATUREL Deuxième partie : dosage des allergènes

CONTROLE DU MARCHE DES GANTS MEDICAUX EN LATEX DE CAOUTCHOUC NATUREL Deuxième partie : dosage des allergènes DIRECTION DE L'EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX DIRECTION DES LABORATOIRES ET DES CONTROLES CONTROLE DU MARCHE DES GANTS MEDICAUX EN LATEX DE CAOUTCHOUC NATUREL Deuxième partie : dosage des allergènes

Plus en détail

Nouvelle procédure pour l analyse de la Chlamydia et Gonorrhée par PCR

Nouvelle procédure pour l analyse de la Chlamydia et Gonorrhée par PCR 5990 Côte-des-Neiges, Montréal, (Québec) H3S 1Z5 Tél. : (514) 344-8022 Fax : (514) 344-8024 Courriel : service@laboratoirescdl.com Lundi au vendredi de 8h00 à 20h00 Dimanche de 10h00 à 14h00 MEMORANDUM

Plus en détail

Taq'Ozyme Purple Mix MANUEL D UTILISATION

Taq'Ozyme Purple Mix MANUEL D UTILISATION Taq'Ozyme Purple Mix OZYA003-40 - 40 réactions OZYA003-200 - 200 réactions (avec supplément de MgCl 2 ) OZYA003-200XL - 200 réactions (avec supplément de MgCl 2 ) OZYA003-1000 - 1000 réactions (avec supplément

Plus en détail

Comment se manifeste cette maladie? Comment repérer la séropositivité au SIDA? -> Discussion préparatoire.

Comment se manifeste cette maladie? Comment repérer la séropositivité au SIDA? -> Discussion préparatoire. I.7 Immunologie 1/4. Le SIDA Le système immunitaire est l ensemble des cellules et tissus d un individu pouvant s opposer à la pénétration et à l infection par des micro-organismes. Les moyens «de défense»

Plus en détail

Kit Maxwell CSC DNA FFPE

Kit Maxwell CSC DNA FFPE MANUEL TECHNIQUE Kit Maxwell CSC DNA FFPE Mode d'emploi du produit AS1350 Ce produit est des né à être vendu uniquement aux États-Unis et au Canada. A en on: manier les cartouches avec précau on les bords

Plus en détail

Licence d Informatique Année 2001-2002 Option: Introduction à la biologie moléculaire. LA P.C.R. Polymerase Chain Reaction

Licence d Informatique Année 2001-2002 Option: Introduction à la biologie moléculaire. LA P.C.R. Polymerase Chain Reaction Licence d Informatique Année 2001-2002 Option: Introduction à la biologie moléculaire LA P.C.R. Polymerase Chain Reaction "chercher une aiguille dans une meule de foin"? Chercher à repérer un gène particulier

Plus en détail

Didactique Kit de chimie

Didactique Kit de chimie Kit de chimie Français p 1 Version : 1110 1 Description 1.1 Généralités Le kit effet d un azurant sur le coton permet la mise en œuvre d une réaction photochimique en utilisant un azurant optique. Cette

Plus en détail

Analyse HPLC-ESI-MS/MS du glyphosate et de l AMPA dans les eaux de surface (phase dissoute)

Analyse HPLC-ESI-MS/MS du glyphosate et de l AMPA dans les eaux de surface (phase dissoute) Analyse HPLC-ESI-MS/MS du glyphosate et de l AMPA dans les eaux de surface (phase dissoute) Références de la méthode La méthode qui suit est dérivée de la publication suivante Development of purification

Plus en détail

Applied Biosystems StepOne Système de PCR en temps réel. Guide des réactifs

Applied Biosystems StepOne Système de PCR en temps réel. Guide des réactifs Applied Biosystems StepOne Système de PCR en temps réel Guide des réactifs Applied Biosystems StepOne Système de PCR en temps réel Guide des réactifs Copyright 2006, 2010 Applied Biosystems. All rights

Plus en détail

Adjidé C.C., Segard C., Desjonquères Q., Hirsch M.P. Rossy D., Fave M.H., Brissaud C., Sylvain K., Trouillet L. Duverlie G., Ganry O.

Adjidé C.C., Segard C., Desjonquères Q., Hirsch M.P. Rossy D., Fave M.H., Brissaud C., Sylvain K., Trouillet L. Duverlie G., Ganry O. Un nouvel outil pour mieux évaluer le risque viral environnemental : Qualification du biocollecteur Coriolis µ pour la récupération et l'identification des virus dans l'air Adjidé C.C., Segard C., Desjonquères

Plus en détail

D après vous, à qui ces échantillons biologiques pourraient-ils appartenir? Comment va-t-on s y prendre pour procéder à leur identification?

D après vous, à qui ces échantillons biologiques pourraient-ils appartenir? Comment va-t-on s y prendre pour procéder à leur identification? TP Analyse de l ADN Sur la scène de crime, différents échantillons d origine humaine ont été retrouvés : du sang, un cheveu blond et un cheveu / poil coincé dans le couvercle du bocal de chlorure de calcium.

Plus en détail

Critères pour les méthodes de quantification des résidus potentiellement allergéniques de protéines de collage dans le vin (OIV-Oeno 427-2010)

Critères pour les méthodes de quantification des résidus potentiellement allergéniques de protéines de collage dans le vin (OIV-Oeno 427-2010) Méthode OIV- -MA-AS315-23 Type de méthode : critères Critères pour les méthodes de quantification des résidus potentiellement allergéniques de protéines de collage (OIV-Oeno 427-2010) 1 Définitions des

Plus en détail

METHODES DE SEPARATION DE PROTEINES : PURIFICATION DE LA GST PAR AFFINITE AU GLUTATHION

METHODES DE SEPARATION DE PROTEINES : PURIFICATION DE LA GST PAR AFFINITE AU GLUTATHION Laboratoire de Physiologie Végétale Université de Neuchâtel (2005) Travaux pratiques METHODES DE SEPARATION DE PROTEINES : PURIFICATION DE LA PAR AFFINITE AU GLUTATHION INTRODUCTION: Les protéines tiennent

Plus en détail

Utilisation des outils de mesure de la performance des analyses de laboratoire

Utilisation des outils de mesure de la performance des analyses de laboratoire Utilisation des outils de mesure de la performance des analyses de laboratoire Christiane Claessens Laboratoire de santé publique du Québec 24 octobre 2006 Surprise! Un test de laboratoire 100% précis

Plus en détail

SERVICES DE SEQUENÇAGE

SERVICES DE SEQUENÇAGE JANUARY 30, 2012 SERVICES DE SEQUENÇAGE Centre d Innovation Génome Québec et Université McGill Services de détection de SNP et séquençage de novo par extension d amorce Technologie de type Sanger Guide

Plus en détail

Analyse d échantillons alimentaires pour la présence d organismes génétiquement modifiés

Analyse d échantillons alimentaires pour la présence d organismes génétiquement modifiés Analyse d échantillons alimentaires pour la présence d organismes génétiquement modifiés Module 11 Détection quantitative du soja Roundup Ready par PCR en temps réel N. Foti WORLD HEALTH ORGANIZATION REGIONAL

Plus en détail

Analyse d échantillons alimentaires pour la présence d organismes génétiquement modifiés

Analyse d échantillons alimentaires pour la présence d organismes génétiquement modifiés Analyse d échantillons alimentaires pour la présence d organismes génétiquement modifiés Exemple de programme de travail (Base pour un cours d une semaine) M. Querci WORLD HEALTH ORGANIZATION REGIONAL

Plus en détail

10a: La PCR (locus D1S80)

10a: La PCR (locus D1S80) 10a: La PCR (locus D1S80) Pour des raisons techniques, ce protocole n'est plus utilisé. Il a été remplacé par le protocole "PCR locus PV92" ainsi que le nouveau protocole "PCR sensibilité au PTC". Il reste

Plus en détail

Isolement des cellules mononucléées du sang périphérique

Isolement des cellules mononucléées du sang périphérique Isolement des cellules mononucléées du sang périphérique 1. Equipements utilisés L isolement des cellules mononucléées du sang périphérique est effectué à partir d échantillons sanguins par une technique

Plus en détail

REGULATION GLOBALE DE L EXPRESSION DES GENES

REGULATION GLOBALE DE L EXPRESSION DES GENES REGULATION GLOBALE DE L EXPRESSION DES GENES TP4 : Les puces à ADN -introduction 21 -réactifs et matériel 22 -protocoles extraction des ARN totaux de levure 23 purification des ARN messagers 24 synthèse

Plus en détail

Plan du cours. 1. Généralités sur l analyse chimique. 2. Préparation de l échantillon. 3. Analyse des métaux. 4. Analyse des polluants inorganiques

Plan du cours. 1. Généralités sur l analyse chimique. 2. Préparation de l échantillon. 3. Analyse des métaux. 4. Analyse des polluants inorganiques Plan du cours 1. Généralités sur l analyse chimique 2. Préparation de l échantillon 3. Analyse des métaux 4. Analyse des polluants inorganiques 5. Analyse des polluants organiques 6. Assurance qualité

Plus en détail

Manipulation des acides nucléiques

Manipulation des acides nucléiques Manipulation des acides nucléiques (voir chapitre 6 du Voet et Voet) - les acides nucléiques forment des polymères : ADN et ARN - ils sont composés de 4 nucléotides: A, C, G et T pour l ADN A, C, G et

Plus en détail

Tests de laboratoire recommandés pour identifier le virus de la grippe aviaire A dans les prélèvements humains

Tests de laboratoire recommandés pour identifier le virus de la grippe aviaire A dans les prélèvements humains Tests de laboratoire recommandés pour identifier le virus de la grippe aviaire A dans les prélèvements humains Généralités La grippe aviaire due à certains sous-types du virus grippal A hautement pathogènes

Plus en détail

De l histoire naturelle de la QPCR à ses développements actuels

De l histoire naturelle de la QPCR à ses développements actuels De l histoire naturelle de la QPCR à ses développements actuels Jean-José Maoret Frédéric Martins Contact : GeT-TQ@genotoul.fr Plan de la présentation. 1- Introduction 2- Projet de QPCR : quelles étapes?

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialité : Biotechnologies SESSION 2013 Sous-épreuve écrite de Biotechnologies Coefficient de la sous-épreuve : 4 Ce sujet est

Plus en détail