ELISA PeliClass human IgG subclass kit REF M1551

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ELISA PeliClass human IgG subclass kit REF M1551"

Transcription

1 Sanquin Reagents Plesmanlaan 5 0 CX Amsterdam The Netherlands Phone: Fax: Website: M55/ November 007 ELISA PeliClass human IgG subclass kit REF M55 Kit ELISA pour la détermination quantitative des sousclasses d'igg humaine d le sérum (fr) Ab BLACK BUF CAL CONJ CONTROL fr Anticorps contre Noir Tampon Calibrateur Conjugué Contrôle DIL GREEN HRP HUM HO MOU fr Dilution Vert HRP Humain Peroxyde d'hydrogène Souris RED SEALS STOCK STOP SUB SUBS fr Rouge Scellés pour plaque Solution mère Arrêt Sousclasses Substrat WASH WELL YELLOW fr Lavage Puits Jaune Limite de confiance ELISA REF PeliClass ELISA kit M800 x8 WELL aigg, aigg RED BLACK M80 x8 WELL aigg, aigg YELLOW GREEN M80 0. ml CAL M80 0. ml CONTROL M80 0. ml HRP MOU Ab HUM IgG CONJ M ml BUF WASH STOCK :0 M80 0 ml BUF DIL STOCK :0 M808 5 ml BUF SUBS STOCK :0 M80.0 ml ABTS STOCK :50 M ml HO STOCK :00 M807 0 ml BUF STOP SEALS

2 fr I. INTRODUCTION Les IgG humaines comprennent quatre sousclasses : IgG, IgG, IgG et IgG. La littérature a largement décrit les caractéristiques biochimiques de ces sousclasses d'igg (5). Les différences se reflètent d plusieurs fonctions biologiquement importantes telles que la reconnaissance antigénique, l'activation du complément et la fixation sur les récepteurs présents à la surface des cellules. De nombreuses études ont révélé que des anomalies des taux sériques des sousclasses d'igg peuvent être associées à diverses situations de maladie. En particulier, l association d une carence sélective de sousclasse IgG à une susceptibilité accrue aux infections virales ou bactériennes (,5) a amplement été documentée. Des taux sériques faibles d'igg ou d'igg ont été constatés chez des patients souffrant d'infections récurrentes des tractus respiratoires inférieur et supérieur. Chez d'autres patients, une relation a été établie entre des concentrations sériques d'igg très faibles et des infections récurrentes sinopulmonaires (). Des anomalies des taux sériques de sousclasses d'igg ont également été observées au cours de maladies autoimmunes, de troubles neurologiques et d'infections par le VIH (). II. PRINCIPE DU PROCÉDÉ Le kit ELISA PeliClass de détermination des sousclasses d IgG humaine est un immunoessai enzymatique de type «sandwich». Le kit contient des barrettes de micropuits revêtue d anticorps monoclonaux de haute avidité; chaque barrette est dirigée spécifiquement contre l une des sousclasses d IgG humaine. Les échantillons d essai et les sérums de calibrateur et de contrôle sont incubés d les puits respectifs. La sousclasse d IgG à déterminer se fixe à la phase solide et l IgG nonfixée est éliminée par lavage. L antisérum anti IgG humaine conjugué à la peroxydase est ensuite ajouté à chaque puits et le conjugué non fixé est éliminé par lavage. Après incubation avec une solution de substrat (ABTS) et de peroxyde d hydrogène, la réaction est arrêtée à l aide d un tampon acide. La densité optique du produit de réaction de couleur verte est mesurée et la concentration de la sousclasse d IgG de l échantillon d essai est calculée par comparaison aux valeurs obtenues avec une courbe de calibrage. Le dosage du sérum de contrôle des sousclasses d IgG est effectué afin de déterminer la validité des courbes de calibrage et la précision des déterminations de sousclasses d'igg. Les taux de sousclasses d'igg du (des) sérum(s) calibrateur ont été déterminés au moyen d'un calibrateur dérivé de la préparation de référence 7/97 de l OMS. Les valeurs cibles recommandées ont été utilisées, c estàdire 5,0 g/l pour l'igg,, g/l pour l'igg, 0, g/l pour l'igg et 0,5 g/l pour l'igg (7). III. CONSERVATION ET STABILITÉ Le kit ELISA PeliClass de détermination des sousclasses d IgG humaine doit être conservé debout, à 8 C. Il peut être utilisée jusqu à la date de péremption indiquée sur l étiquette. La stabilité après ouverture est d une semaine pour tous les composants, lorsqu ils sont conservés à 8 C. Les conditions de trport peuvent diverger des conditions de conservation. IV. CONTENU DU KIT Voir le tableau au début de cette notice. Le kit ELISA PeliClass de détermination des sousclasses d'igg humaine contient suffisamment de réactifs pour effectuer 8 dosages de chaque sousclasse, y compris sérums calibrateur, contrôles positifs et blanc. Les anticorps monoclonaux ont été purifiés, à partir de milieu de culture tissulaire, par chromatographie sur colonnes (chromatographie par échange d ions et chromatographie d affinité). Les sérums de calibrateur et de contrôle sont des sérums humains liquides. V. MATÉRIEL SUPPLÉMENTAIRE REQUIS Eau distillée pour la dilution des tampons de lavage, de dilution et de substrat. Dispositif pour pipetter fournissant des volumes précis. Incubateur (7 ± C). Laveur ELISA ou pissette en plastique de 500 ml pour le lavage automatique ou manuel des barrettes de micropuits. Lecteur ELISA standard pour la mesure de la densité optique à ou à 05 nm. Papier semilog. VI. TRAITEMENT DES ÉCHANTILLONS DU TEST Ce test est uniquement destiné à l analyse d échantillons sériques. Les échantillons doivent être aussi frais que possible ou avoir été conservés congelés. Les échantillons doivent être dilués manuellement avant d'être utilisés (voir VII MÉTHODE D ANALYSE). VII. MÉTHODE D ANALYSE Laisser tous les réactifs atteindre la température ambiante (85 ºC) et bien les homogénéiser. Éviter la formation de bulles ou de mousse. Il est recommandé d effectuer le dosage de tous les échantillons et des sérums de calibrateur et de contrôle en double.. MICROPLAQUE Le kit ELISA PeliClass de détermination des sousclasses d IgG offre la flexibilité de pouvoir utiliser des parties de plaque à des moments différents. Avant d ouvrir la pochette en plastique, déterminer le nombre de barrettes nécessaires pour effectuer le dosage du nombre désiré d échantillons et y ajouter puits pour les calibrateurs et les contrôles positifs et blanc en double. Retirer les barrettes qui ne seront pas utilisées du châssis de la microplaque et les réemballer d la pochette en plastique contenant le dessiccant et conserver à 8 C.. PRÉPARATION DES TAMPONS Tampon de lavage: Préparer le tampon de lavage en ajoutant le contenu entier de la bouteille de concentré de tampon de lavage à 950 ml d eau distillée. Le tampon de lavage dilué doit être conservé à 8 C et reste stable pendant semaine. Remarque: Le tampon concentré peut contenir des cristaux de sel. Avant de préparer le tampon de travail, chauffer la solution concentrée BRIÈVEMENT à 7 C afin de dissoudre les cristaux. Tampon de dilution : Calculer la quantité de tampon de dilution nécessaire (environ ml de tampon non dilué par barrette de puits) et préparer la solution de travail en diluant 0 fois le tampon d de l eau distillée.

3 . PRÉPARATION DES SERUMS DE CALIBRATEUR ET DE CONTRÔLE Pour les concentrations, voir les tableaux et de la notice incluse d le kit. Calibrateur: (Voir le tableau de la notice incluse d le kit) Étiqueter un tube de 0 ml avec «:500» et huit tubes de ml avec respectivement «Cal» à «Cal8». À l aide d une pipette, trférer,99 ml de tampon de dilution d le tube de 0 ml et y ajouter 0 µl de calibrateur (dilution initiale :500). À l aide d une pipette, trférer,9 ml de tampon de dilution d le tube étiqueté «Cal» et,0 ml d les tubes étiquetés «Cal» à «Cal8». À l aide d une pipette, trférer 00 µl de calibrateur dilué :500 d le tube «Cal» et effectuer à partir de ce tube sept dilutions en série de facteur en ajoutant,0 ml de la dilution précédente d le tube «Cal» suivant. Sélectionner pour chaque sousclasse d IgG la série appropriée de dilutions du calibrateur: IgG : : ; IgG, IgG et IgG :0 000 : Contrôle : Étiqueter un tube avec «:500» et deux tubes de ml avec respectivement «:0 000» (pour IgG,, ) et «:0 000» (pour IgG). À l aide d une pipette, trférer d le tube étiqueté :500 :,99 ml de tampon de dilution et 0 µl de sérum d étalonnage. À l aide d une pipette, trférer d le tube étiqueté :0 000 : 885 µl de tampon de dilution et 5 µl de dilution :500. À l aide d une pipette, trférer d le tube étiqueté :0 000 : 875 µl de tampon de dilution et 5 µl de dilution : Préparer un tube de ml avec ml de solution de dilution en tant que blanc.. PRÉPARATION DES ÉCHANTILLONS Diluer les échantillons d essai avec le tampon de dilution, conformément à la méthode utilisée pour le sérum d étalonnage. Lorsque les résultats se situent en dehors de la plage des valeurs données (se reporter au Tableau de la notice incluse d le kit), le dosage doit être répété avec un échantillon dilué différemment. 5. PREMIER LAVAGE Avec le tampon de lavage, laver quatre fois les puits nécessaires placés d le châssis de la microplaque. Pour un lavage manuel, remplir entièrement les puits (> 00 µl) de tampon de lavage, puis les vider ; répéter trois fois cette procédure. Les puits doivent finalement être complètement vides. Le réactif suivant doit être ajouté immédiatement, ne pas laisser les puits à sec pendant une période de temps prolongée.. PREMIÈRE INCUBATION Trférer 00 µl des solutions diluées de calibrateur, de contrôles positifs, d échantillons et de blancs d les puits appropriés. Recouvrir la microplaque d un film adhésif, l agiter doucement en la tapotant pendant quelques secondes sur les rebords afin de mélanger le contenu de chaque puits. Laisser incuber pendant heure à 7 C. Juste avant le lavage, préparer le réactif pour l incubation suivante, conformément aux instructions du point DEUXIÈME LAVAGE Aspirer le surnageant hors des puits et laver la microplaque comme indiqué au point INCUBATION AVEC L ANTICORPS ANTIIGG HUMAINE CONJUGUÉ À LA PEROXYDASE DE RAIFORT Diluer le conjugué :500 en trférant avec une pipette 0 µll de conjugué d,97 ml de tampon de dilution. Diluer ensuite le conjugué comme suit: :000 par trfert de, ml de dilution :500 d,0 ml de tampon de dilution. :000 par trfert de,0 ml de dilution :500 d,0 ml de tampon de dilution. :000 par trfert de,5 ml de dilution :500 d,5 ml de tampon de dilution. Ajouter: 00 µl de dilution :500 aux barrettes antiigg; 00 µl de dilution :000 aux barrettes antiigg; 00 µl de dilution :000 aux barrettes antiigg; 00 µl de dilution :000 aux barrettes antiigg. Recouvrir la microplaque d un film adhésif, l agiter doucement en la tapotant pendant quelques secondes sur les rebords afin de mélanger le contenu de chaque puits. Laisser incuber pendant heure à 7 C. Juste avant le lavage, préparer le réactif pour l incubation suivante, conformément aux instructions du point TROISIÈME LAVAGE Aspirer le surnageant hors des puits et laver la microplaque comme indiqué au point INCUBATION AVEC LE SUBSTRAT ABTS Calculer la quantité de solution de substrat nécessaire (environ 0,9 ml par barrette de puits). Ajouter l équivalent de 00 µl de solution stock de peroxyde d hydrogène et de 00 µl de solution stock d ABTS à 0 ml de tampon de substrat de travail ( ml de solution stock de substrat + 8 ml d eau distillée). Ajouter 00 µl de solution de substrat à tous les puits. L agiter doucement en la tapotant pendant quelques secondes sur les rebords afin de mélanger le contenu de chaque puits. Laisser incuber pendant 0 minutes à température ambiante (85 ºC).. ARRÊT DE LA RÉACTION ENZYMATIQUE Ajouter 50 µl de solution d arrêt à tous les puits.. LECTURE DE LA MICROPLAQUE Lire la microplaque d un délai de heure à nm (de préférence) ou à 05 nm à l aide d un lecteur ELISA. VIII. RÉSULTATS ET INTERPRÉTATION DES DONNÉES Enregistrer la densité optique à nm (de préférence) ou à 05 nm d chaque puits et calculer la moyenne des valeurs doubles. Pour chaque échantillon, les doubles ne devront pas diverger de plus de 5 % de la valeur moyenne. Si la divergence est supérieure, le dosage devra être répété. Sur papier semilog, représenter graphiquement les valeurs de densité optique obtenues pour les calibrateurs (axe des ordonnées) en fonction de la concentration en sousclasse correspondante en ng/ml (axe des abscisses) et tracer la droite de régression. Les taux de sousclasses d'igg d le sérum de contrôle doivent se situer d la (les) plage(s) de valeurs données d le tableau de la notice incluse d le kit. Sur la courbe de calibrage, interpoler les valeurs moyennes de densité optique obtenues pour chaque échantillon. Les échantillons qui présentent une densité optique moyenne se trouvant en dehors de la plage des dilutions de la courbe de calibrage doivent être dilués de façon appropriée. Pour évaluer les concentrations de sousclasses d'igg pouvant être présentes d un échantillon, comparer les taux déterminés avec les valeurs normales de sousclasses d IgG (voir X PLAGE DES VALEURS DE RÉFÉRENCE).

4 IX. PLAGE DES VALEURS POUR L'ANALYSE Consulter le tableau de la notice incluse pour obtenir les plages de valeurs spécifiques au kit. X. PLAGES DES VALEURS DE RÉFÉRENCE Plages des valeurs de références (g/l) des sousclasses d'igg d des échantillons sériques provenant d'individus sains de type caucasien (8). Des valeurs de référence différentes doivent être prises en compte pour les autres types de population. Âge IgG IgG IgG IgG 0 ½ 9 > ½ 9 8 8, 0,,8,7,8 7,0,0 7,7,5 8,,9 8,5, 9,0,5 9,,7 0,0,0 0,8,0,5,7,8,9, 0,87, 0,8, 0,, 0,, 0,8, 0,5, 0,5,8 0,,0 0,7, 0,85, 0,98,8,0,,50, 0, 0,55 0, 0,70 0,5 0,80 0,5 0,97 0,5,07 0,5, 0,,0 0,, 0,, 0,, 0,5,9 0,8, 0,0,0 0,0 0,5 <0,0 0, <0,0 0, <0,0 0, <0,0 0, <0,0 0,79 <0,0,0 <0,0,7 <0,0,58 <0,0,89 0,0,0 0,0,0 0,08,0 XI. a CARACTÉRISTIQUES SPÉCIFIQUES DES PERFORMANCES Reproductibilité Concentration en sousclasse d'igg IgG IgG IgG IgG Variation intraanalyse (%) Variation interanalyse (%) 7 7 b Comparaison du kit PeliClass de détermination des sousclasses d'igg humaine avec la technique de Mancini Les concentrations sériques d IgG, d IgG, d IgG et d IgG ont été déterminées par ELISA et comparées aux valeurs correspondantes, déterminées par la technique de Mancini. Les corrélations suivantes ont été établies : Sousclasse d'igg régression linéaire corrélation IgG Y = 0,90X 0,9 0,97 IgG Y =,0X 0,7 0,9 IgG Y = 0,9X + 0,00 0,99 IgG Y = 0,9X 0,0 0,98 Remarque : Les valeurs mentionnées pour les caractéristiques spécifiques de performance du test, représentent des résultats typiques et ne doivent pas être considérées comme des spécifications propres à ce kit. XII. LIMITES. L'utilisateur doit être entraîné et familiarisé avec les dosages ELISA et les procédures de test.. Les échantillons extrêmement hémolytiques ou lipémiques ne doivent pas être utilisés. Les échantillons contenant le facteur rhumatoïde, de fortes concentrations de bilirubine ou d'autres complexes immuns circulants peuvent donner des résultats inattendus. Il convient d'analyser ces échantillons avec d'autres méthodes.. Les échantillons hors plage, par exemple en cas de présence de paraprotéines, doivent être réanalysés en utilisant d'autres dilutions.. La découverte d'un taux diminué de l'une des sousclasses d'igg ne peut en aucun cas amener à établir un diagnostic définitif, mais doit plutôt être considérée comme l indication d un trouble du système immunitaire, requérant un examen diagnostic supplémentaire. 5. Le sérum de contrôle doit toujours être utilisé afin de vérifier la validité des courbes de calibrage. Lorsque le contrôle est hors plage, les résultats du dosage ne sont pas fiables. Le dosage doit être répété.. Les réactifs provenant de différents lots ne sont pas interchangeables. 7. Les résidus de réactifs (par exemple un volume mort) ne doivent pas être mélangés avec le contenu de flacons récemment ouverts. 8. Les bouchons et les flacons ne sont pas interchangeables. Les bouchons doivent être replacés sur les flacons correspondants. 9. Bien que le calibrateur humain et que les sérums de contrôle aient été testés quant à la présence de marqueurs d'agents trmetteurs de maladies spécifiques, conformément aux directives en vigueur de l UE en matière de BPF, et reconnus non réactifs, tous les composants d'origine humaine doivent être considérés comme potentiellement infectieux. 0. Agents de conservation: Thiomersal 0,00 %.. Utiliser un nouveau film plastic pour chaque étape d incubation/fixation de l ELISA afin d éviter une contamination croisée. Ne pas utiliser de film aluminium.. Utiliser des embouts de pipettes à usage unique pour chaque trfert afin d éviter une contamination croisée.. À chaque fois que le kit est utilisé, préparer des dilutions fraîches de calibrateur, de conjugué et de tampons.. Ne pas utiliser d autres réactifs et d autres barrettes de microplaque que ceux fournis avec le kit. 5. L azide de sodium inactive la peroxydase de raifort (HRP); ne pas utiliser de solutions contenant de l azide de sodium et ne pas ajouter d azide de sodium aux tampons fournis.. L élimination des déchets doit être effectuée conformément aux réglementations en vigueur d votre laboratoire.

5 XIII. BIBLIOGRAPHIE. Shakib, F. (Editeur), Monograph in Allergy, Karger A.G., 9 (98).. Shakib, F. (Editeur), The human IgG subclass, Pergamon Press (990).. Vlug, A. et al., Eur. Clin. lab., 8: (989).. Jefferis, R. et al Clin.Exp.Immunol. 8:57 (990). 5. Hamilton, R.C., Clin. Chem., :707 (987).. Beck, C.S. and Heiner, D.C., Am. Rev. Respir. Dis., :9 (98). 7. Klein, F et al., Clin. Chem. Acta., 50 9 (985) 8. Vlug, A. et al., Ann. Biol. Clin. 5:57 (99). 5

TEST ELISA (ENZYME-LINKED IMMUNOSORBENT ASSEY)

TEST ELISA (ENZYME-LINKED IMMUNOSORBENT ASSEY) TEST ELISA (ENZYME-LINKED IMMUNOSORBENT ASSEY) Lise Vézina, technicienne de laboratoire Michel Lacroix, agronome-phytopathologiste Direction de l innovation scientifique et technologique Au Laboratoire

Plus en détail

Pour utilisation en vue de la préparation et de l isolement de lymphocytes purifiés directement à partir de sang total NOTICE

Pour utilisation en vue de la préparation et de l isolement de lymphocytes purifiés directement à partir de sang total NOTICE Pour utilisation en vue de la préparation et de l isolement de lymphocytes purifiés directement à partir de sang total NOTICE Pour test diagnostique in vitro PI-TT.610-FR-V5 Instructions Utilisation visée

Plus en détail

PROTEINE URINE (URP) DIMENSIONS KIT REF 39064 F360 Analyseur F560 Analyseur R1 3x100 ml Σ R1 3x100 ml Σ CAL 1x5 ml.

PROTEINE URINE (URP) DIMENSIONS KIT REF 39064 F360 Analyseur F560 Analyseur R1 3x100 ml Σ R1 3x100 ml Σ CAL 1x5 ml. PROTEINE URINE (URP) USAGE PREVU Pour la détermination quantitative in vitro des Protéines Totales dans l urine et le liquide cérébrospinal (CSF). Ce produit est destiné à l utilisation sur les instruments.

Plus en détail

www.gbo.com/bioscience 1 Culture Cellulaire Microplaques 2 HTS- 3 Immunologie/ HLA 4 Microbiologie/ Bactériologie Containers 5 Tubes/ 6 Pipetage

www.gbo.com/bioscience 1 Culture Cellulaire Microplaques 2 HTS- 3 Immunologie/ HLA 4 Microbiologie/ Bactériologie Containers 5 Tubes/ 6 Pipetage 2 HTS 3 Immunologie / Immunologie Informations Techniques 3 I 2 ELISA 96 Puits 3 I 4 ELISA 96 Puits en Barrettes 3 I 6 en Barrettes de 8 Puits 3 I 7 en Barrettes de 12 Puits 3 I 8 en Barrettes de 16 Puits

Plus en détail

Protocole de laboratoire pour la purification manuelle de l ADN d un échantillon de 0,5 ml

Protocole de laboratoire pour la purification manuelle de l ADN d un échantillon de 0,5 ml Protocole de laboratoire pour la purification manuelle de l ADN d un échantillon de 0,5 ml Pour la purification de l ADN génomique des kits de prélèvements Oragene et ORAcollect. Pour tout protocole et

Plus en détail

Critères pour les méthodes de quantification des résidus potentiellement allergéniques de protéines de collage dans le vin (OIV-Oeno 427-2010)

Critères pour les méthodes de quantification des résidus potentiellement allergéniques de protéines de collage dans le vin (OIV-Oeno 427-2010) Méthode OIV- -MA-AS315-23 Type de méthode : critères Critères pour les méthodes de quantification des résidus potentiellement allergéniques de protéines de collage (OIV-Oeno 427-2010) 1 Définitions des

Plus en détail

CanAg ACE (CEA) EIA. Prod. No. 401-10

CanAg ACE (CEA) EIA. Prod. No. 401-10 CanAg ACE (CEA) EIA Prod. No. 401-10 Instructions d utilisation Kit de Test immunoenzymatique 2009-11 Pour 96 déterminations UTILISATION Le Kit CanAg ACE EIA est destiné à la détermination quantitative

Plus en détail

TSSIBS - Immunoanalyse. Immunoanalyse

TSSIBS - Immunoanalyse. Immunoanalyse Jeudi 14 Novembre RANDHAWA Sunny L2 TSSIBS Docteur DESPLAT-JEGO Sophie 6 pages Immunoanalyse Plan: A. Définition de l'immunoanalyse I. Critères de choix II. Caractéristiques communes B. Exemples de techniques

Plus en détail

APPLICATION QMS AMIKACINE Système intégré Ortho Clinical Diagnostics VITROS 5600, systèmes de chimie VITROS 5,1 FS et 4600

APPLICATION QMS AMIKACINE Système intégré Ortho Clinical Diagnostics VITROS 5600, systèmes de chimie VITROS 5,1 FS et 4600 Microgenics Corporation Entreprise de Thermo Fisher Scientific APPLICATION QMS AMIKACINE Système intégré Ortho Clinical Diagnostics VITROS 5600, systèmes de chimie VITROS 5,1 FS et 4600 Réf. 0373910 Destiné

Plus en détail

Parvo B19 IgG-ELISA medac. Français

Parvo B19 IgG-ELISA medac. Français Parvo B19 IgG-ELISA medac Immunoessai enzymatique pour la détection des anticorps IgG anti Parvovirus B19 Français VP-F-195.070202 FABRICANT medac Gesellschaft für klinische Spezialpräparate mbh Fehlandtstraße

Plus en détail

Appli Ozyme Western Blot Protocole Complet

Appli Ozyme Western Blot Protocole Complet Appli Ozyme Western Blot Protocole Complet SOMMAIRE Matériel et réactifs nécessaires... P.2 Déroulement de l expérience... P.3 Préparation, électrophorèse et protocole de transfert... P.3 Protocole de

Plus en détail

KIT ELISA dosage immunologique anti-bsa REF : ELISA A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée ci-dessous en pages 1 et 2

KIT ELISA dosage immunologique anti-bsa REF : ELISA A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée ci-dessous en pages 1 et 2 KIT ELISA dosage immunologique anti-bsa REF : ELISA : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : www.sordalab.com @ : sordalab@wanadoo.fr A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée ci-dessous

Plus en détail

INSTRUCTIONS PRINCIPALES Destiné exclusivement à l analyseur Sofia. Analyzer and Influenza A+B FIA. Choisir le mode de l analyseur.

INSTRUCTIONS PRINCIPALES Destiné exclusivement à l analyseur Sofia. Analyzer and Influenza A+B FIA. Choisir le mode de l analyseur. Eject Analyzer and Influenza FIA INSTRUCTIONS PRINCIPALES Destiné exclusivement à l analyseur Sofia. PROCÉDURE DU TEST Tous les échantillons cliniques doivent être à température ambiante avant de commencer

Plus en détail

ANTICORPS POLYCLONAUX ANTI IMMUNOGLOBULINES

ANTICORPS POLYCLONAUX ANTI IMMUNOGLOBULINES L OUTIL IDEAL POUR TOUTES LES DETECTIONS IMMUNOCHIMIQUES pour toutes les techniques immunodosages (EIA/ELISA) dot/ westernblot immunohistochimie immunocytochimie cytométrie en flux quel que soit le système

Plus en détail

4. Calibrant B ELISA Phosphatidylsérine IgG, prédilué, 1 flacon de 1,2 ml de sérum humain avec des

4. Calibrant B ELISA Phosphatidylsérine IgG, prédilué, 1 flacon de 1,2 ml de sérum humain avec des QUANTA Lite Phosphatidylserine IgG ELISA 704625 (Précédemment Coffret BINDAZYME De Dosage des Anticorps IgG Anti-phosphatidylserine) Uniquement pour Diagnostics In-Vitro Complexité de CLIA: Haut Application

Plus en détail

Notice QuantiFERON Monitor (QFM ) ELISA 2 96

Notice QuantiFERON Monitor (QFM ) ELISA 2 96 Novembre 2014 Notice QuantiFERON Monitor (QFM ) ELISA 2 96 Test de sang total IFN-γ mesurant les réponses aux stimulants immunitaires innés et adaptatifs Version 1 Utilisation prévue pour le diagnostic

Plus en détail

Plasmid DNA purification

Plasmid DNA purification Plasmid DNA purification Excerpt from user manual - Français - NucleoBond Xtra NucleoBond Xtra NucleoBond Xtra Plus NucleoBond Xtra Plus January 2013 / Rev. 11 Plasmid DNA purification Français Introduction

Plus en détail

QUANTA Lite Uniquement pour Diagnostics In-Vitro Complexité de CLIA: Haut. HA dsdna ELISA 704615

QUANTA Lite Uniquement pour Diagnostics In-Vitro Complexité de CLIA: Haut. HA dsdna ELISA 704615 QUANTA Lite Uniquement pour Diagnostics In-Vitro Complexité de CLIA: Haut HA dsdna ELISA 704615 Application Ce coffret permet de quantifier in vitro les autoanticorps IgG spécifiques de haute affinité

Plus en détail

CanAg NSE EIA. Prod. No. 420-10. 2013-07 Pour 96 déterminations

CanAg NSE EIA. Prod. No. 420-10. 2013-07 Pour 96 déterminations CanAg NSE EIA Prod. No. 420-10 Instructions d utilisation Kit de test immunoenzymatique 2013-07 Pour 96 déterminations UTILISATION Le Kit CanAg NSE EIA est destiné à la détermination quantitative du NSE

Plus en détail

Dosages à réactifs marqués

Dosages à réactifs marqués Dosages à réactifs marqués Principe = réaction Ag-Ac un des deux réactifs (Ag ou Ac) est marqué par un traceur Différentes méthodes selon que le traceur est radioactif (RIA), enzymatique (EIA) ou luminescent

Plus en détail

EBV VCA-IgM-ELA Test PKS medac. Français 127-PKS-VPF/221008

EBV VCA-IgM-ELA Test PKS medac. Français 127-PKS-VPF/221008 EBV VCAIgMELA Test PKS medac Français 127PKSVPF/221008 FABRICANT medac Gesellschaft für klinische Spezialpräparate mbh Fehlandtstraße 3 D20354 Hamburg DISTRIBUTION medac Gesellschaft für klinische Spezialpräparate

Plus en détail

Dengue NS1 Antigen DxSelect Page 2

Dengue NS1 Antigen DxSelect Page 2 Dengue NS1 Antigen DxSelect (Français) REF EL1510 Rév. A Test d'immunoadsorption enzymatique (ELISA) pour la détection de l'antigène NS1 dans le sérum humain Pour diagnostic in vitro UTILISATION PRÉVUE

Plus en détail

APPLICATION QMS TACROLIMUS Beckman Coulter AU480 /AU680 /AU5800

APPLICATION QMS TACROLIMUS Beckman Coulter AU480 /AU680 /AU5800 APPLICATION QMS TACROLIMUS Beckman Coulter AU480 /AU680 /AU5800 Réactif Beckman Coulter REF A53727 Le dosage immunologique QMS Tacrolimus est destiné à déterminer la quantité de tacrolimus dans le sang

Plus en détail

QUANTA Lite Jo-1 ELISA 708585 Uniquement pour Diagnostics In-Vitro Complexité de CLIA: Haut

QUANTA Lite Jo-1 ELISA 708585 Uniquement pour Diagnostics In-Vitro Complexité de CLIA: Haut QUANTA Lite Jo-1 ELISA 708585 Uniquement pour Diagnostics In-Vitro Complexité de CLIA: Haut Application QUANTA Lite Jo-1 est un test ELISA (Enzyme-linked Immunosorbent Assay) pour la détection semi-quantitative

Plus en détail

L immunoenzymologie. Technique puissante couramment utilisée e en recherche et en diagnostic cificité des anticorps pour leurs nes

L immunoenzymologie. Technique puissante couramment utilisée e en recherche et en diagnostic cificité des anticorps pour leurs nes L immunoenzymologie Technique puissante couramment utilisée e en recherche et en diagnostic Basée e sur la très s grande spécificit cificité des anticorps pour leurs antigènes nes Test qualitatif Détection

Plus en détail

Comment se manifeste cette maladie? Comment repérer la séropositivité au SIDA? -> Discussion préparatoire.

Comment se manifeste cette maladie? Comment repérer la séropositivité au SIDA? -> Discussion préparatoire. I.7 Immunologie 1/4. Le SIDA Le système immunitaire est l ensemble des cellules et tissus d un individu pouvant s opposer à la pénétration et à l infection par des micro-organismes. Les moyens «de défense»

Plus en détail

SeroMP Recombinant IgM

SeroMP Recombinant IgM SeroMP Recombinant Trousse pour la détection semi-quantitative par dosage immuno-enzymatique (ELISA) des anticorps anti-mycoplasma pneumoniae dans le sérum humain Notice d emploi Trousse pour 96 déterminations

Plus en détail

Notice QuantiFERON -TB Gold Plus (QFT -Plus) ELISA

Notice QuantiFERON -TB Gold Plus (QFT -Plus) ELISA Notice QuantiFERON -TB Gold Plus (QFT -Plus) ELISA 2 x 96 Test de sang total IFN-γ mesurant les réponses aux antigènes peptidiques ESAT-6 et CFP-10 Utilisation prévue pour le diagnostic in vitro 622120

Plus en détail

Sérodiagnostic de la polyarthrite rhumatoïde

Sérodiagnostic de la polyarthrite rhumatoïde 1 ETSL Sérodiagnostic de la polyarthrite rhumatoïde TP 1 GABIN-GAUTHIER 13/11/2009 I. LA MALADIE... 2 II. TECHNIQUES QUALITATIVES... 2 1. PRINCIPE... 2 2. MODE OPERATOIRE... 3 2.1. WRST ou Waaler Rose

Plus en détail

RÉSUMÉ ET EXPLICATION DU TEST

RÉSUMÉ ET EXPLICATION DU TEST TEST DES ANTICORPS ANTI-CARDIOLIPIDES IgG et IgM RELISA Pour Utilisation Diagnostique In Vitro Pour l Usage Professionnel Référence catalogue: 7096-02 (96 puits) et 7696-02 (576 puits) UTILISATION PREVUE:

Plus en détail

Interferon-alpha ELISA

Interferon-alpha ELISA Fiche technique Interferon-alpha ELISA Test immunoenzymatique pour le dosage quantitatif de l Interféron-alpha humain (IFN-alpha) dans le sérum, plasma et les surnageants de culture cellulaire humains.

Plus en détail

L'ASSIMILATION DU NITRATE PAR LES PLANTES

L'ASSIMILATION DU NITRATE PAR LES PLANTES Université de Neuchâtel Laboratoire de Physiologie végétale Travaux pratiques de Physiologie végétale L'ASSIMILATION DU NITRATE PAR LES PLANTES En général, les plantes couvrent leur besoin en azote par

Plus en détail

7900003 24 Tests Circulating Tumor Cell Control Kit

7900003 24 Tests Circulating Tumor Cell Control Kit 7900003 24 Tests Circulating Tumor Cell Control Kit 1 APPLICATION Pour usage in vitro Le kit CELLSEARCH Circulating Tumor Cell Control Kit est conçu pour être utilisé comme contrôle de dosage pour vérifier

Plus en détail

TP 1 Anticorps et diagnostic de l infection

TP 1 Anticorps et diagnostic de l infection Anticorps et diagnostic de l infection OBJECTIFS Savoir ce qu est un anticorps, son origine et son utilisation en sérodiagnostic. Connaître la structure schématique d une immunoglobuline G (IgG). 1. Les

Plus en détail

CYFRA 21-1 EIA USAGE PRÉVU RÉSUMÉ ET EXPLICATION DU DOSAGE PRINCIPE DU TEST. 2009-06 Pour 96 tests

CYFRA 21-1 EIA USAGE PRÉVU RÉSUMÉ ET EXPLICATION DU DOSAGE PRINCIPE DU TEST. 2009-06 Pour 96 tests FR Instructions d utilisation CYFRA 21-1 EIA REF 211-10 2009-06 Pour 96 tests USAGE PRÉVU Trousse de dosage immunoenzymatique La trousse de dosage immunoenzymatique CYFRA 21-1 est conçue pour la détermination

Plus en détail

EPREUVE ECRITE D'ADMISSIBILITE

EPREUVE ECRITE D'ADMISSIBILITE CAPET BIOTECHNOLOGIES option biochimie - génie biologique concours interne Session 2002 EPREUVE ECRITE D'ADMISSIBILITE ETUDE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE Durée : 6 heures Calculatrice interdite Aucun

Plus en détail

HRP H 2 O 2. O-nitro aniline (λmax = 490 nm) O-phénylène diamine NO 2 NH 2

HRP H 2 O 2. O-nitro aniline (λmax = 490 nm) O-phénylène diamine NO 2 NH 2 ! #"%$'&#()"*!(,+.-'/0(,()1)2"%$ Avant d effectuer le dosage en IR de la biotine, il est nécessaire de s assurer de la reconnaissance du traceur par la streptavidine immobilisée sur les puits. Pour cela,

Plus en détail

GINGIVO-STOMATITES HERPETIQUES: Quels prélèvements et quelles techniques?

GINGIVO-STOMATITES HERPETIQUES: Quels prélèvements et quelles techniques? GINGIVO-STOMATITES HERPETIQUES: Quels prélèvements et quelles techniques? Dr C. ZANDOTTI Laboratoire de Virologie du Pr D. Raoult CHU Timone, Marseille. Virus herpes simplex (HSV) Virus strictement humain,

Plus en détail

BÜHLMANN fcal TM turbo

BÜHLMANN fcal TM turbo BÜHLMANN fcal TM turbo Dosage de la calprotectine par turbidimétrie Pour utilisation professionnelle Coffret de réactifs B-KCAL-RSET Revision date: 2015-11-05 BÜHLMANN LABORATORIES AG Baselstrasse 55 CH

Plus en détail

Kit de test Synovasure PJI Lateral Flow Test

Kit de test Synovasure PJI Lateral Flow Test Kit de test Synovasure PJI Lateral Flow Test Test de détection des taux d'alpha-défensines pour le diagnostic de l'infection périprothétique articulaire Distribué par Pour des informations supplémentaires

Plus en détail

Guide d utilisation des kits Perfect Master Mix SYBR Green

Guide d utilisation des kits Perfect Master Mix SYBR Green Guide d utilisation des kits Perfect Master Mix SYBR Green Pour les produits AnyGenes : Cat # PMSX-F2S Cat # PMSX-F4S Cat # PMSX-F8S Cat # PMSX-F12S Cat # PMSX-F24S (* Cat # pour toutes les références

Plus en détail

CanAg S100 EIA 708-10. Instructions d utilisation. 2010-05

CanAg S100 EIA 708-10. Instructions d utilisation. 2010-05 CanAg S100 EIA 708-10 Instructions d utilisation. 2010-05 1 2 3 CanAg S100 EIA Instructions d utilisation Kit de Test Immunoenzymatique Pour 96 déterminations UTILISATION Le Kit CanAg S100 est destiné

Plus en détail

β-galactosidase A.2.1) à 37 C, en tampon phosphate de sodium 0,1 mol/l ph 7 plus 2-mercaptoéthanol 1 mmol/l et MgCl 2 1 mmol/l (tampon P)

β-galactosidase A.2.1) à 37 C, en tampon phosphate de sodium 0,1 mol/l ph 7 plus 2-mercaptoéthanol 1 mmol/l et MgCl 2 1 mmol/l (tampon P) bioch/enzymo/tp-betagal-initiation-michaelis.odt JF Perrin maj sept 2008-sept 2012 page 1/6 Etude de la β-galactosidase de E. Coli : mise en évidence d'un comportement Michaélien lors de l'hydrolyse du

Plus en détail

METHODES DE SEPARATION DE PROTEINES : PURIFICATION DE LA GST PAR AFFINITE AU GLUTATHION

METHODES DE SEPARATION DE PROTEINES : PURIFICATION DE LA GST PAR AFFINITE AU GLUTATHION Laboratoire de Physiologie Végétale Université de Neuchâtel (2005) Travaux pratiques METHODES DE SEPARATION DE PROTEINES : PURIFICATION DE LA PAR AFFINITE AU GLUTATHION INTRODUCTION: Les protéines tiennent

Plus en détail

NOTICE INTERNATIONALE POUR LE TEST OPTIGEN

NOTICE INTERNATIONALE POUR LE TEST OPTIGEN Après un deuxième lavage, la Chambre Test est remplie avec un mélange de photoréactifs, lequel, lorsqu il est combiné avec l anticorps anti-ige marqué par l enzyme, émet une lumière générée chimiquement

Plus en détail

Spectrophotométrie appliquée aux biomolécules

Spectrophotométrie appliquée aux biomolécules UNIVERSITE FRANCOIS RABELAIS FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES TOURS Licence L1 Science et Technologies Mention Sciences du Vivant TRAVAUX PRATIQUES: BIOCHIMIE STRUCTURALE Spectrophotométrie appliquée

Plus en détail

Celiac G+ Anticorps Peptide Gliadine Désamidée ELISA

Celiac G+ Anticorps Peptide Gliadine Désamidée ELISA Celiac G+ Anticorps Peptide Gliadine Désamidée ELISA IVD ENCART DU PRODUIT REF 41804 Celiac G+ IgA ELISA 96 Déterminations REF 41805 Celiac G+ IgG ELISA 96 Déterminations UTILISATION PREVUE Test ELISA

Plus en détail

Procédure normalisée de fonctionnement du RCBT Dérivés de tissus Extraction d ARN

Procédure normalisée de fonctionnement du RCBT Dérivés de tissus Extraction d ARN Procédure normalisée de fonctionnement du RCBT Dérivés de tissus Extraction d ARN Numéro de PNF: 08.03.009 Version: f2.0 Remplace: 8.3.009 f1.0 Catégorie: Manipulation et documentation du matériel Tissu

Plus en détail

Méthode. sulfures totaux dans l eau par colorimétrie Page : 1 de 16

Méthode. sulfures totaux dans l eau par colorimétrie Page : 1 de 16 par colorimétrie Page : 1 de 16 AVERTISSEMENT : Avant d appliquer cette méthode, consulter les manuels d instructions, les fiches signalétiques et autres documents portant sur la sécurité. Le timbre d'encre

Plus en détail

Document de l expert(e)

Document de l expert(e) Série 00, 2010 Assistante en médecine vétérinaire CFC / Assistant en médecine vétérinaire CFC Connaissances professionnelles CP1, examen écrit Laboratoire Document de l expert(e) Temps imparti 50 minutes

Plus en détail

PRINCIPE DU TEST INSTI IMMUNO-FLOW

PRINCIPE DU TEST INSTI IMMUNO-FLOW Présentation du test Formation TROD SFLS Akli BOUAZIZ 15/12/2011 PRINCIPE DU TEST INSTI IMMUNO-FLOW Point Contrôle (Protéine A) Membrane Nitrocellulose Absorbant Point Test (gp36/ gp41) N 134 Onglet d

Plus en détail

CONTROLE DU MARCHE DES GANTS MEDICAUX EN LATEX DE CAOUTCHOUC NATUREL Deuxième partie : dosage des allergènes

CONTROLE DU MARCHE DES GANTS MEDICAUX EN LATEX DE CAOUTCHOUC NATUREL Deuxième partie : dosage des allergènes DIRECTION DE L'EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX DIRECTION DES LABORATOIRES ET DES CONTROLES CONTROLE DU MARCHE DES GANTS MEDICAUX EN LATEX DE CAOUTCHOUC NATUREL Deuxième partie : dosage des allergènes

Plus en détail

LABORATOIRES DE CHIMIE Préparation des solutions

LABORATOIRES DE CHIMIE Préparation des solutions LABORATOIRES DE CHIMIE Préparation des solutions La préparation des solutions est un des actes majeurs de la chimie. Une solution se prépare toujours dans une fiole jaugée. Tout prélèvement se fait avec

Plus en détail

AGREGATION DE BIOCHIMIE GENIE BIOLOGIQUE

AGREGATION DE BIOCHIMIE GENIE BIOLOGIQUE AGREGATION DE BIOCHIMIE GENIE BIOLOGIQUE CONCOURS EXTERNE Session 2005 TRAVAUX PRATIQUES DE BIOCHIMIE PHYSIOLOGIE ALCOOL ET FOIE L éthanol, psychotrope puissant, est absorbé passivement dans l intestin

Plus en détail

TECHNIQUES: Principes de la chromatographie

TECHNIQUES: Principes de la chromatographie TECHNIQUES: Principes de la chromatographie 1 Définition La chromatographie est une méthode physique de séparation basée sur les différentes affinités d un ou plusieurs composés à l égard de deux phases

Plus en détail

Automatisation des cultures microbiennes Quel cahier des charges? René Courcol CHU Lille

Automatisation des cultures microbiennes Quel cahier des charges? René Courcol CHU Lille Automatisation des cultures microbiennes Quel cahier des charges? René Courcol CHU Lille Objectifs du cahier des charges Besoins des microbiologistes pour l automatisation des cultures microbiennes? Pour

Plus en détail

E-II-6V1 : DÉTERMINATION DE L AZOTE NITREUX PAR ANALYSE EN FLUX ET DETECTION SPECTROMETRIQUE

E-II-6V1 : DÉTERMINATION DE L AZOTE NITREUX PAR ANALYSE EN FLUX ET DETECTION SPECTROMETRIQUE E-II-6V1 : DÉTERMINATION DE L AZOTE NITREUX PAR ANALYSE EN FLUX ET DETECTION SPECTROMETRIQUE 1. Objet La présente méthode de référence spécifie une méthode de détermination de l azote nitreux dans l eau

Plus en détail

CODEX ŒNOLOGIQUE INTERNATIONAL. Mesure de la viscosité COEI-2-VISCPE : 2009

CODEX ŒNOLOGIQUE INTERNATIONAL. Mesure de la viscosité COEI-2-VISCPE : 2009 DETERMINATION DE LA CAPACITE D'UNE PREPARATION ENZYMATIQUE A COUPER LES CHAINES PECTIQUES PAR LA MESURE DE LA VISCOSITE (OIV-Oeno 351-2009) 1. PRINCIPE On se propose ici de mesurer la quantité d'enzyme

Plus en détail

PROTOCOLE DE L EVALUATION DE L EXACTITUDE DES REACTIFS DE CHOLESTEROL-HDL EN PHASE HOMOGENE Version du 10 février 2005

PROTOCOLE DE L EVALUATION DE L EXACTITUDE DES REACTIFS DE CHOLESTEROL-HDL EN PHASE HOMOGENE Version du 10 février 2005 PROTOCOLE DE L EVALUATION DE L EXACTITUDE DES REACTIFS DE CHOLESTEROL-HDL EN PHASE HOMOGENE Version du 10 février 2005 OBJECTIFS : évaluer l exactitude des réactifs de dosage direct du cholestérol-hdl,

Plus en détail

33-Dosage des composés phénoliques

33-Dosage des composés phénoliques 33-Dosage des composés phénoliques Attention : cette manip a été utilisée et mise au point pour un diplôme (Kayumba A., 2001) et n a plus été utilisée depuis au sein du labo. I. Principes Les composés

Plus en détail

PRINCIPE. Coffret référence 442635 (200 tests par cartouche) Coffret référence 476836 (400 tests par cartouche) REVISION ANNUELLE Date.

PRINCIPE. Coffret référence 442635 (200 tests par cartouche) Coffret référence 476836 (400 tests par cartouche) REVISION ANNUELLE Date. Systèmes SYNCHRON CX Mode d emploi Copyright 2008 Beckman Coulter, Inc. Créatine kinase Coffret référence 442635 (200 tests par cartouche) Coffret référence 476836 (400 tests par cartouche) Pour utilisation

Plus en détail

Manuel d entretien et de MAINTENANCE. des. appareils de laboratoire. 2 e édition

Manuel d entretien et de MAINTENANCE. des. appareils de laboratoire. 2 e édition Manuel d entretien et de MAINTENANCE des appareils de laboratoire 2 e édition Catalogage à la source: Bibliothèque de l OMS Manuel d entretien et de maintenance des appareils de laboratoire. 2e éd. 1.Laboratoire.

Plus en détail

Essai immuno-enzymatique (EIE) de dosage in vitro de la 25-hydroxyvitamine RÉSUMÉ

Essai immuno-enzymatique (EIE) de dosage in vitro de la 25-hydroxyvitamine RÉSUMÉ Essai immuno-enzymatique (EIE) de dosage in vitro de la 25-hydroxyvitamine D 2 et D 3 (25-OH-vitamine D 2 et 25-OH-vitamine D 3 ) dans le sérum. RÉSUMÉ Essai immuno-enzymatique de dosage de la 25-OH-vitamine

Plus en détail

Calcitonine INTÉRÊT DU DOSAGE RÉSUMÉ ET EXPLICATION. Essai immunoenzymatique pour la quantification de la calcitonine dans le sérum humain

Calcitonine INTÉRÊT DU DOSAGE RÉSUMÉ ET EXPLICATION. Essai immunoenzymatique pour la quantification de la calcitonine dans le sérum humain Essai immunoenzymatique pour la quantification de la calcitonine dans le sérum humain Préparation des réactifs, standards et contrôles q Diluer la Solution Concentrée de Tampon de Lavage 1/20 avec de l'eau

Plus en détail

Les dispositifs médicaux de diagnostic in vitro SPLIT 06/11/06

Les dispositifs médicaux de diagnostic in vitro SPLIT 06/11/06 Les dispositifs médicaux de diagnostic in vitro Directive européenne 98/79/CE du 27/10/98 relative aux DMDIV OBJECTIFS Directive dite «Nouvelle approche» - Harmonisation des réglementations nationales

Plus en détail

QUANTA Lite TM gp210 708995 Uniquement pour Diagnostics In-Vitro Complexité de CLIA: Haut

QUANTA Lite TM gp210 708995 Uniquement pour Diagnostics In-Vitro Complexité de CLIA: Haut QUANTA Lite TM gp210 708995 Uniquement pour Diagnostics In-Vitro Complexité de CLIA: Haut Application Le kit gp210 QUANTA Lite TM est un dosage immunoenzymatique (ELISA, enzyme-linked immunosorbent assay)

Plus en détail

Test d immunofluorescence (IF)

Test d immunofluorescence (IF) Test d immunofluorescence (IF) 1.1 Prélèvement du cerveau et échantillonnage Avant toute manipulation, il est fondamental de s assurer que tout le personnel en contact avec un échantillon suspect soit

Plus en détail

TP 8 Détermination de l activité spécifique d une enzyme.

TP 8 Détermination de l activité spécifique d une enzyme. TP 8 Détermination de l activité spécifique d une enzyme. Les objectifs de cette séance : - Apprendre à faire une réaction enzymatique. - Adapter les manipulations de chimie en TP de biologie. - Savoir

Plus en détail

Méthode automatisée de dosage colorimétrique du dioxyde de soufre total dans les vins

Méthode automatisée de dosage colorimétrique du dioxyde de soufre total dans les vins Méthode automatisée de dosage colorimétrique du dioxyde de soufre total dans les vins Marc DUBERNET* et Françoise GRASSET* Laboratoire DUBERNET - 9, quai d Alsace - 11100 Narbonne France 1. Objet Méthode

Plus en détail

CODEX ŒNOLOGIQUE INTERNATIONAL. SUCRE DE RAISIN (MOUTS DE RAISIN CONCENTRES RECTIFIES) (Oeno 47/2000, Oeno 419A-2011, Oeno 419B-2012)

CODEX ŒNOLOGIQUE INTERNATIONAL. SUCRE DE RAISIN (MOUTS DE RAISIN CONCENTRES RECTIFIES) (Oeno 47/2000, Oeno 419A-2011, Oeno 419B-2012) SUCRE DE RAISIN (MOUTS DE RAISIN CONCENTRES RECTIFIES) (Oeno 47/2000, Oeno 419A-2011, Oeno 419B-2012) 1. OBJET, ORIGINE ET DOMAINE D APPLICATION Le sucre de raisin est obtenu exclusivement à partir du

Plus en détail

MAINTENANCE. Manuel d entretien et de. appareils de laboratoire. des. 2 e édition

MAINTENANCE. Manuel d entretien et de. appareils de laboratoire. des. 2 e édition Manuel d entretien et de MAINTENANCE des appareils de laboratoire 2 e édition Département technologies essentielles de la Santé Diagnostic et technologie de laboratoire Manuel d entretien et de MAINTENANCE

Plus en détail

Les virus dans les aliments : un nouveau défi pour les laboratoires de microbiologie

Les virus dans les aliments : un nouveau défi pour les laboratoires de microbiologie : un nouveau défi pour les laboratoires de microbiologie Véronique ZULIANI, Institut de la Filière Porcine Jean Christophe Augustin, ENVA, ASA Qu est ce qu un virus? Microorganisme de 15 à 40 nm Environ

Plus en détail

Aide au diagnostic de l infection tuberculeuse NOTICE. Pour usage diagnostique in vitro. Cette notice concerne l utilisation du produit suivant :

Aide au diagnostic de l infection tuberculeuse NOTICE. Pour usage diagnostique in vitro. Cette notice concerne l utilisation du produit suivant : Aide au diagnostic de l infection tuberculeuse NOTICE Pour usage diagnostique in vitro Cette notice concerne l utilisation du produit suivant : T-SPOT.TB 8 (Format Plaque à bandes de 8 puits à usage multiple.

Plus en détail

Série 0, 2012 ... Signatures des experts : Points obtenus : Note* : ... *La note est à reporter sur la feuille d'évaluation finale.

Série 0, 2012 ... Signatures des experts : Points obtenus : Note* : ... *La note est à reporter sur la feuille d'évaluation finale. Procédure de qualification Assistant médical CFC / Assistante médicale CFC Connaissances professionnelles écrites DIAGNOSTIC AU LABORATOIRE Série 0, 2012 No de candidat : Date d'examen :...... Durée de

Plus en détail

Cônes PureSpeed. Pureté et concentration optimisées Cônes pour purification de Protéines

Cônes PureSpeed. Pureté et concentration optimisées Cônes pour purification de Protéines Cônes PureSpeed Cônes pour protéine PureSpeed Pureté et concentration optimales Rapide moins de 15 minutes Traitement simultané de plusieurs échantillons Pureté et concentration optimisées Cônes pour purification

Plus en détail

RÉSOLUTION OIV-OENO 488-2013

RÉSOLUTION OIV-OENO 488-2013 RÉSOLUTION OIV-OENO 488-2013 REVISION DE LA MONOGRAPHIE SUR LA DETERMINATION DE L'ACTIVITE Β-GLUCANASE (Β 1-3, Β 1-6) DANS LES PREPARATIONS ENZYMATIQUES (OIV-OENO 340-2010) L'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE, Vu l'article

Plus en détail

CONTRÔLE DE LA QUALITE ANALYTIQUE AU LABO. Août 2009 Hilde De Boeck

CONTRÔLE DE LA QUALITE ANALYTIQUE AU LABO. Août 2009 Hilde De Boeck CONTRÔLE DE LA QUALITE ANALYTIQUE AU LABO Août 2009 Hilde De Boeck SOMMAIRE 1. Introduction 2. Mise en œuvre d un CQI 3. Préparation d un échantillon CQI 4. Calcule des valeurs cibles 5. Réalisation du

Plus en détail

Test direct à l Antiglobuline (TDA ou Coombs direct)

Test direct à l Antiglobuline (TDA ou Coombs direct) Test direct à l Antiglobuline (TDA ou Coombs direct) Mise en évidence par le réactif de Coombs polyspécifique d une fixation des anticorps (Igs) ou des fractions du complément (C3d) sur les hématies du

Plus en détail

MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons

MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons Les définitions d acidité et de basicité ont beaucoup évoluées depuis leur apparition. Aujourd hui, on retient deux définitions valables. Celle donnée

Plus en détail

SESSION 2005. CAPET externe et CAFEP TRAVAUX PRATIQUES. Première partie : Techniques de biochimie

SESSION 2005. CAPET externe et CAFEP TRAVAUX PRATIQUES. Première partie : Techniques de biochimie SESSION 2005 CAPET externe et CAFEP Section : Biotechnologies Option : Biochimie - génie biologique TRAVAUX PRATIQUES Première partie : Techniques de biochimie Durée totale : 4 heures SUIVI DE LA PURIFICATION

Plus en détail

Département de biologie Page 1 sur 6

Département de biologie Page 1 sur 6 Département de biologie Page 1 sur 6 TP de Biologie Moléculaire : BIO 36 Marion Benoîst, Keith Dudley, Dominique Charmot Introduction Lors de ce TP vous allez cloner des molécules d ADN. L objectif est

Plus en détail

Isolement automatisé d ADN génomique à partir de culots de cellules sanguines à l aide de l appareil Tecan Freedom EVO -HSM Workstation

Isolement automatisé d ADN génomique à partir de culots de cellules sanguines à l aide de l appareil Tecan Freedom EVO -HSM Workstation PROTOCOLE AUTOMATISÉ Isolement automatisé d ADN génomique à partir de culots de cellules sanguines à l aide de l appareil Tecan Freedom EVO -HSM Workstation Mode d emploi des produits A1751 et A2751 Réservé

Plus en détail

KIT REALISATION DE LA PCR A RECEPTION DU COLIS : COMPOSITION (pour 5 gels de 8 puits et 10 réactions de PCR)

KIT REALISATION DE LA PCR A RECEPTION DU COLIS : COMPOSITION (pour 5 gels de 8 puits et 10 réactions de PCR) : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : @ :sordalab@wanadoo.fr KIT REALISATION DE LA PCR Ref: PCRREA A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée ci-dessous en page 1 Stocker les

Plus en détail

Méthode. l azote total Kjeldahl (NTK) dans l eau Page : 1 de 9

Méthode. l azote total Kjeldahl (NTK) dans l eau Page : 1 de 9 dans l eau Page : 1 de 9 AVERTISSEMENT : Avant d appliquer cette méthode, consulter les manuels d instructions, les fiches signalétiques et autres documents portant sur la sécurité. Le timbre d'encre coloré

Plus en détail

www.gbo.com/bioscience 1 Culture Cellulaire Microplaques 2 HTS- 3 Immunologie/ HLA 4 Microbiologie/ Bactériologie Containers 5 Tubes/ 6 Pipetage

www.gbo.com/bioscience 1 Culture Cellulaire Microplaques 2 HTS- 3 Immunologie/ HLA 4 Microbiologie/ Bactériologie Containers 5 Tubes/ 6 Pipetage 2 HTS 2 HTS Informations Techniques 2 I 2 96 Puits 2 I 6 96 Puits en Polystyrène 2 I 6 96 Puits DemiPuits en PS 2 I 9 96 Puits en PP 2 I 10 384 Puits 2 I 12 384 Puits en Polystyrène 2 I 12 384 Puits en

Plus en détail

QUANTA Lite TM Gliadin IgA II 704525 Uniquement pour Diagnostics In-Vitro Complexité de CLIA: Haut

QUANTA Lite TM Gliadin IgA II 704525 Uniquement pour Diagnostics In-Vitro Complexité de CLIA: Haut QUANTA Lite TM Gliadin IgA II 704525 Uniquement pour Diagnostics In-Vitro Complexité de CLIA: Haut Application QUANTA Lite TM Gliadin IgA II est un test ELISA (Enzyme-Linked Immunosorbent Assay) pour la

Plus en détail

Didactique Kit de chimie

Didactique Kit de chimie Kit de chimie Français p 1 Version : 1110 1 Description 1.1 Généralités Le kit effet d un azurant sur le coton permet la mise en œuvre d une réaction photochimique en utilisant un azurant optique. Cette

Plus en détail

5.5.5 Exemple d un essai immunologique

5.5.5 Exemple d un essai immunologique 5.5.5 Exemple d un essai immunologique Test de grossesse Test en forme de bâtonnet destiné à mettre en évidence l'hormone spécifique de la grossesse, la gonadotrophine chorionique humaine (hcg), une glycoprotéine.

Plus en détail

Système de dépistage d IgM anti-vzv

Système de dépistage d IgM anti-vzv Système de dépistage d IgM anti-vzv REF 9Z9331M/SM9Z9331M IVD UTILISATION PRÉVUE Le système de test ZEUS ELISA IgG anti-vzv est un test ELISA conçu pour la détermination qualitative d anticorps IgM dirigés

Plus en détail

Aide au diagnostic de l infection tuberculeuse. Format Plaque à 96 puits (TB.200) NOTICE. Pour usage diagnostique in vitro PI-TB96-IVD-FR-V8

Aide au diagnostic de l infection tuberculeuse. Format Plaque à 96 puits (TB.200) NOTICE. Pour usage diagnostique in vitro PI-TB96-IVD-FR-V8 Aide au diagnostic de l infection tuberculeuse Format Plaque à 96 puits (TB.200) NOTICE Pour usage diagnostique in vitro PI-TB96-IVD-FR-V8 T-SPOT.TB 96 Format Plaque à 96 puits (TB.200) Table des matières

Plus en détail

Analyse d échantillons alimentaires pour la présence d organismes génétiquement modifiés

Analyse d échantillons alimentaires pour la présence d organismes génétiquement modifiés Analyse d échantillons alimentaires pour la présence d organismes génétiquement modifiés Module 12 Détection quantitative du soja Roundup Ready par ELISA F. Eyquem WORLD HEALTH ORGANIZATION REGIONAL OFFICE

Plus en détail

Fiche n 1 : DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS. Sujet : Etude d'un produit pour l'entretien des lentilles de contact.

Fiche n 1 : DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS. Sujet : Etude d'un produit pour l'entretien des lentilles de contact. Fiche n 1 : DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS Sujet : Etude d'un produit pour l'entretien des lentilles de contact. Les produits d'entretien pour lentilles sont de différentes natures. Le produit

Plus en détail

Dosage enzymatique de l acide acétique présent dans les vins et les moûts

Dosage enzymatique de l acide acétique présent dans les vins et les moûts Dosage de l acide acétique dans les vins et les moûts par méthode enzymatique manuelle Marc DUBERNET, Matthieu DUBERNET, Françoise GRASSET Laboratoires Dubernet, œnologie 9, quai d Alsace F-11100 Narbonne

Plus en détail

Aiguille du stylo (non comprise) Film protecteur. Aiguille Capuchon interne de l aiguille

Aiguille du stylo (non comprise) Film protecteur. Aiguille Capuchon interne de l aiguille Page 1 SoloSTAR DE LANTUS Feuillet d instructions SoloSTAR est un stylo prérempli servant à l injection d insuline. Votre professionnel de la santé a déterminé que le stylo SoloSTAR vous convenait,, en

Plus en détail

MLVA Streptococcus pneumoniae

MLVA Streptococcus pneumoniae H.I.A. Robert Picqué Bordeaux Laboratoire de Biologie moléculaire Version Internet 2 MLVA Streptococcus pneumoniae 1. DESCRIPTION DES OPERATIONS 1.1 Culture et extraction des ADN NB : prévoir dans la série

Plus en détail

Stratégies du Diagnostic sérologique des infections VIH

Stratégies du Diagnostic sérologique des infections VIH Stratégies du Diagnostic sérologique des infections VIH Fax 00 33 (0) 2 32 88 83 10 e-mail : francois.simon@chu-rouen.fr I. Les moyens du diagnostic sérologique VIH II. Les tests disponibles III. Les stratégies

Plus en détail

Anticorps anti-hla en transplantation rénale

Anticorps anti-hla en transplantation rénale Anticorps anti-hla en transplantation rénale Caroline Suberbielle Laboratoire d'immuno-histocompatibilité Hôpital St Louis Paris Définitions Patient «naïf» Patient sans événement immunisant Homme ou enfant

Plus en détail

Mise au point et validation d'une méthode de dosage sur microplaques de la créatinine urinaire bovine et porcine

Mise au point et validation d'une méthode de dosage sur microplaques de la créatinine urinaire bovine et porcine Cah.Tech. I.N.R.A., 2005 54, 11-20 Mise au point et validation d'une méthode de dosage sur microplaques de la créatinine urinaire bovine et porcine Stéphane Andanson 1, Alban Berne 2, Thierry Astruc 2,

Plus en détail

Série 00, 2010 Assistante en médecine vétérinaire CFC / Assistant en médecine vétérinaire CFC

Série 00, 2010 Assistante en médecine vétérinaire CFC / Assistant en médecine vétérinaire CFC Série 00, 2010 Assistante en médecine vétérinaire CFC / Assistant en médecine vétérinaire CFC Connaissances professionnelles CP1, examen écrit Laboratoire Name... Vorname... Kandidatennummer... Datum...

Plus en détail

RESAOLAB Convention de Financement N AFD CZZ 1338 01 C

RESAOLAB Convention de Financement N AFD CZZ 1338 01 C RESAOLAB Convention de Financement N AFD CZZ 1338 01 C DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE et SURVEILLANCE DU DIABETE Dr Arame Ndiaye OBJECTIFS 1- Enumérer trois conditions à respecter lors d un prélèvement sanguin

Plus en détail