SOMMAIRE LES ORIGINES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOMMAIRE LES ORIGINES"

Transcription

1

2

3 SOMMAIRE LES ORIGINES 50 ans d expérience Les débuts de L appartenance à Volvo en La naissance d Axon Cable en Une évolution constante de 1985 à De 1995 à 2001 : Axon Cable à l aube du nouveau millénaire... 3 A partir de 2002 : évolution vers L Excellence... 4 De 2005 à 2013 : la croissance à l international se poursuit... 5 Le Rachat de l Entreprise par ses Salariés (R.E.S.)... 6 Sortie du R.E.S... 8 L EXPERTISE Un métier en évolution La miniaturisation La protection contre les impulsions électromagnétiques La réduction du nombre des fournisseurs L integration verticale Des Usines dans des sites historiques Axon Mécringes Axon Axopole L ENVERGURE INTERNATIONALE Un groupe international en progression L évolution économique Le contexte social Une fabrication mondiale Les nouvelles usines depuis EDUCATION ET CULTURE L intégration des nouveaux embauchés Une symbiose avec l éducation Une penchant pour l art Le mécenat - Pourquoi? Rétrospective Histoire de Montmirail

4 LES ORIGINES Depuis cinquante ans, Axon Cable se consacre à la conception et à la fabrication de câbles et systèmes d interconnexion pour l électronique de pointe. Les débuts de 1965 Créée en 1965 à Montmirail en tant que filiale française d un groupe familial suédois, la société se spécialise dans la fabrication de fils et câbles isolés en TEFLON. Ces produits sont destinés à divers domaines de l électronique de pointe : informatique, télécommunications, électronique militaire, sidérurgie, ferroviaire, pétrochimie... Elle comptait alors 5 personnes. L appartenance à VOLVO en 1980 Le fondateur suédois, M. Jacobson, vend son groupe à une holding financière qui passe elle-même sous le contrôle de Volvo. M. Joseph Puzo est alors recruté pour diriger les unités françaises, qui comptaient 110 personnes. La naissance d Axon Cable en 1985 En 1985, après un montage financier complexe, l actuel Président-directeur général, M. Joseph Puzo, rachète la société associant les principaux cadres ainsi que divers organismes financiers. ADDIX : composants élastomériques 4

5 50 ans d expérience Tout le personnel, soit 150 personnes, participe au rachat dans le cadre d un fond commun de placement. Le statut de ce rachat de l entreprise par les salariés (R.E.S.) prévoit le changement du nom : Axon Cable est née. Une évolution constante de 1985 à 1995 A partir de 1985, Axon Cable s oriente vers le développement de produits destinés aux marchés de l aéronautique, du spatial, de l électronique militaire et de l électronique médicale et propose des câbles équipés de leurs connecteurs. Ainsi, des câbles Axon Cable équipent le lanceur ARIANE 5, le char LECLERC, le satellite TÜRKSAT, des sondes échographiques, etc. Entre 1985 et 1999, le C.A. est presque multiplié par 4 en passant de 70 à 308 MF (10,6 M à 46,95 M ), entre Quatre extensions successives de l usine sur le site de Montmirail et la création de deux nouvelles usines à la Chaussée de Mécringes et à Orbais l Abbaye permettent d augmenter sensiblement la capacité de production. autre grâce à l élargissement du réseau commercial à l étranger, notamment aux U.S.A., en Grande Bretagne et au Japon. Dans la même période le nombre d employés passe de 180 à 500 personnes dans le monde entier. De 1995 à 2001 : Axon Cable à l aube du nouveau millénaire En 1996, Axon Cable commence à s orienter vers une croissance externe avec l acquisition de deux sociétés Addix à Ivry-sur-Seine, fabricant de produits élastomères, et Loupot à Quimper, spécialisée dans la fabrication de pièces d interconnectique et le développement de procédés d assemblage. En 1997, Sofim à Fillinges, joint également le groupe Axon Cable et apporte sa compétence en réseaux d entreprises et en connecteurs coaxiaux. LOUPOT : interconnectique et procédés d assemblage SOFIM : interconnectique & réseaux 5

6 LES ORIGINES Grâce au développement rapide des marchés de l électronique grand public, des télécommunications et de l automobile, Axon Cable crée en 2000/2001 trois nouvelles unités de production, essentiellement destinés à la fabrication de harnais en grande série à Kecskemét (Hongrie), à Daugavpils (Lettonie) et à Shunde (Chine). A partir de 2002 : évolution vers l Excellence En 2003, Axon Cable met en place un Plan d Amélioration Continue baptisé «SOLON 05». Ce plan fixe des objectifs ambitieux en terme de chiffre d affaires, résultat net et dettes à court terme. Inspiré par le Modèle de l Excellence de l EFQM (Fondation Européenne pour le Management de la Qualité), ce plan doit aussi permettre à l Entreprise d éviter tout gaspillage et d optimiser la production. Le plan «SOLON 16» est actuellement en place. 6

7 50 ans d expérience 2005 : La croissance à l international se poursuit Afin de pouvoir répondre à la demande croissante du marché américain, Axon Cable a créé en février 2006 une filiale à Santiago de Querétaro au Mexique. Ce site fabrique des câbles plats et assemble des cordons pour l électronique grand public, l automobile, le médical et l industrie. La forte demande du marché indien a emmené Axon Cable à créer en 2008 un bureau commercial à Bangalore. Une usine a été créée en Elle fabrique principalement des harnais pour des applications aéronautiques et militaires. En février 2013, la filiale indienne déménage dans des locaux plus grands. Une filiale commerciale a été crée à Rio de Janeiro au Brésil début En 2013, Sofim devient Domocare et se spécialise dans les solutions de télémédecine, télésanté et téléassistance. Fin 2013, le groupe Axon Cable emploie 1700 personnes et a réalisé un C.A. consolidé de 115 M. 7

8 LES ORIGINES Créée en France en 1965 en tant que filiale française d un groupe suédois, l entreprise comprend en 1985 une unité de production de câbles haute technologie de 150 personnes à Montmirail, et une usine de 35 personnes à Narbonne, fabriquant des conducteurs métalliques. Les deux sociétés dirigées par M. Joseph Puzo représentent 60 % de l activité et de l effectif du groupe suédois. En 1985, la maison mère suédoise manifeste sa volonté de se désengager progressivement des activités industrielles pour se recentrer sur l activité portefeuille boursier. En outre, les nouvelles dispositions financières et fiscales de la loi du 9 juillet 1984 sur l initiative économique permettent d envisager dans des conditions favorables le rachat des sociétés françaises du groupe par leurs salariés. Le processus de recentrage des sociétés françaises, engagé à partir de 1980 par M. Joseph Puzo portant ses fruits, le contexte économique est également favorable au rachat. Avec le concours d Initiative et Finance les financements nécessaires pour le rachat sont réunis, associant 11 établissements financiers : le Crédit National, le Crédit Agricole, la B.N.P., la Société Générale, la SNVB, le Crédit Lyonnais, l IRPAC, la BIMP, la BFCE, l ANVAR et Champex. Parallèlement, M. Joseph Puzo propose aux dix principaux chefs de service de s associer au processus de rachat et prépare un projet de fond commun de placement impliquant l ensemble des salariés. En plus des 2 sociétés françaises à Montmirail et à Narbonne, le R.E.S. comprend la filiale commerciale allemande

9 Le Rachat de l Entreprise par ses Salariés (R.E.S.) Après le montage du R.E.S. Structure des sociétés

10 LES ORIGINES Fin mai 1995, 10 ans après le rachat et à l occasion du 30 ème anniversaire d existence de la société, le R.E.S. est terminé. En fait, entre 1985 et 1995, les différents partenaires financiers ont progressivement quitté le montage financier du R.E.S. en cédant leurs actions, soit à un des autres actionnaires, soit au FCP. Une nouvelle holding Techfi SARL est créée, associant M. Puzo et des cadres. Grâce aux prêts accordés par quatre banques - Champex, la BFCE, le Crédit Agricole et le Crédit Lyonnais - Techfi rachète 95 % des actions Axon Cable S.A., les 5 % restant étant détenues par le FCP. Les derniers partenaires financiers vendent leurs parts en mai 1995 et un nouveau montage financier est engagé : Axon Cable S.A. absorbe la holding Techfinance, concrétisant la fin du R.E.S. Montage financier

11 SORTIE DU R.E.S. En janvier 2002, la holding Techfi et Axon Cable fusionnent. Avec la création d Axopole en 1996, l intégration des sociétés Loupot et Sofim et la création des nouveaux sites de fabrication en Hongrie, Lettonie, Chine, le Mexique, l Inde et le Brésil l organigramme simplifié du groupe Axon Cable est le suivant aujourd hui : 11

12 L EXPERTISE Lors de sa création en 1965, le premier métier d Axon Cable était la transformation de matières plastiques et leur application en tant qu isolation sur des fils conducteurs métalliques. Les matières plastiques utilisées sont principalement des matières fluorées, comme le TEFLON, et se caractérisent généralement par leur bonne tenue en température. Les fils conducteurs, pour la plupart en cuivre, sont travaillés dans la filiale Métal Cable qui a été rachetée lors du R.E.S. en 1985 et rapatriée en 1989 de Narbonne à Montmirail. Cette usine revêt les conducteurs avec de l argent ou de l étain, les tréfile pour réduire leur diamètre et les assemble en conducteurs multibrins pour leur donner plus de souplesse. Depuis le R.E.S., Axon Cable a beaucoup investi en R&D, environ 10 % du C.A. par an, pour répondre à des marchés de l électronique de pointe de plus en plus exigeants, comme le spatial, l électronique militaire, l électronique médicale. Les 3 tendances principales de ces marchés sont : la miniaturisation, la protection contre les interférences électromagnétiques et la réduction du nombre de fournisseurs. La miniaturisation Tous les appareils électroniques sont de plus en plus petits : l exemple des premiers ordinateurs qui remplissaient une salle entière et qui aujourd hui ne tiennent plus que la place d une calculatrice illustre bien cette évolution. On retrouve cette tendance également pour les équipements médicaux ou les appareils électroniques grand public (téléphones portables, lecteurs CD/DVD, etc...). Axon Cable cherche à proposer des câbles qui permettent de répondre à ces attentes. Elle a ainsi développé : des câbles plats flexibles AXOJUMP au pas de 0,3 mm (distance entre deux conducteurs) pour l interconnexion des cartes électroniques dans des lecteurs DVD. 12

13 Un métier en évolution des câbles coaxiaux miniatures PICOCOAX avec un diamètre de 0,22 mm permettant de connecter des sondes échographiques. des connecteurs miniatures Micro-D au pas de 1,27 mm destinés à des applications où l encombrement est réduit. La protection contre les impulsions électromagnétiques Chaque équipement électronique peut perturber ou être perturbé par un autre. S il s agit d un radar qui risque de transmettre des informations faussées ou d une image de scanner illisible, l enjeu est tout de suite plus important. Axon Cable a spécialisé une partie de son équipe de recherche dans la mise au point de câbles, cordons* et harnais** protégés contre ce phénomène de parasitage électromagnétique. La réduction du nombre des fournisseurs La gestion d un nombre important de fournisseurs coûte chère aux entreprises. Toute société souhaite réduire ses coûts administratifs - la réduction du nombre de fournisseurs est facilitée par l achat de «fonctions» plutôt que de «composants». Axon Cable propose de fournir à ses clients des produits «fonctions prêtes à l emploi», c està-dire des câbles munis de toutes leurs terminaisons permettant de les installer immédiatement dans l équipement auquel ils sont destinés. Ainsi, au lieu de gérer un fournisseur de câbles, un fournisseur de connecteurs, et un sous-traitant pour l assemblage, le client ne gère plus qu un seul fournisseur. L intégration verticale Avec l acquisition des entreprises Addix et Loupot, Axon Cable ajoute des compétences complémentaires à son métier de base : Addix fournit entre autre des pièces en élastomères pour l isolation de connecteurs, Loupot des contacts et connecteurs ainsi que des machines d assemblage. Une nouvelle usine de m² regroupe toute l activité de traitement de surface et accueille également de nouveaux équipements de fabrication. Axon Cable dispose donc d une intégration verticale du conducteur de cuivre au harnais équipé de sa connectique. * Cordons : câbles munis de connecteurs. ** Harnais ensemble de câbles ramifiés munis de leurs connecteurs et terminaisons. 13

14 L EXPERTISE AXON MECRINGES 1993 : Axon Cable crée des ateliers dédiés à la fabrication de pièces coupées - dénudées et de harnais quelques clients à Mécringes, commune voisine de Montmirail, dans des bâtiments peu communs : une ancienne laiterie chargée d histoire. Aujourd hui Axon Cable Mécringes, anciennement Axoral, fournit principalement des produits pour l exploration pétrolière, les télécommunications et l électronique médicale. AXOPOLE 1996 : Axon Cable ouvre une nouvelle usine à Orbais l Abbaye à 10 km de Montmirail. Cette unité est dédiée à la fabrication de conducteurs et de câbles plats destinés à l électronique grand public et l automobile. Ces câbles équipent des lecteurs DVD, des magnétoscopes, des lecteurs CD, des décodeurs pour antennes satellites, des autoradios et des commandes électroniques pour systèmes airbags. Axopole est créée sur le site d un ancien cloître appelé le Donjon. Ce Donjon a été restauré selon son style d origine pour accueillir les bureaux techniques. Le secteur de production d environ m² a été construit dans le jardin attenant tout en conservant les murs d enceinte existants. Comme pour Axon Mécringes, cette nouvelle usine offre un cadre de travail très agréable. 14

15 Des usines dans des sites historiques AXON MECRINGES AXOPOLE 15

16 L ENVERGURE INTERNATIONALE L évolution économique Depuis sa création, Axon Cable n a cessé de s agrandir, que ce soit au niveau de ses ventes, ou de son effectif. L internationalisation du réseau de ventes d Axon Cable porte ses fruits. Avec la création de filiales au Royaume Uni (1988), aux Etats-Unis (1989), du bureau au Japon (1990), de la relocalisation de la filiale allemande (1989), suivis de filiales en Hongrie, Lettonie et Chine (2000/2001), un bureau en Espagne (2003), de filiales au Mexique (2006), Inde (2008/2010) et Brésil (2013), la part des ventes réalisées à l étranger atteint en % du chiffre d affaires consolidé. Les agents commerciaux qui représentent Axon Cable à travers le monde Afrique du Sud, Australie, Chine, Italie, Israël, Japon, Pakistan, Pays-Bas, Singapour, Suède, Taiwan et Turquie- contribuent de façon importante à cette évolution. CA consolidé en 2013 : plus de 115 M M M BRESIL % du CA Consolidé à l export HONGRIE LETTONIE CHINE ESPAGNE MEXIQUE INDE USA ROYAUME-UNI RES JAPON ALLEMAGNE 33 M Années

17 C M Y CM MY CY CMY K carte-monde-filiales.pdf 1 09/08/13 16:44 Implantation Un groupe international en progression Le contexte social Axon Cable embauche beaucoup de jeunes diplômés débutants. De ce fait, l âge moyen de l effectif reste aux alentours de 40 ans. Le contexte commercial international dans lequel Axon Cable évolue oblige le personnel à posséder des connaissances en langues étrangères. L anglais est la langue la plus importante, mais l allemand, l espagnol, le portugal et le japonais sont aussi pratiqués. Pour améliorer la communication à l intérieur du groupe, Axon Cable a même embauché sur le site de Montmirail du personnel étranger et accueille en formation longue durée du personnel de ses filiales. Ainsi on trouve régulièrement chez Axon Cable à Montmirail des écossais, des allemands, des américains, des hongrois, lettons, indiens et chinois. Le métier Axon Cable dans le domaine de l électronique de pointe nécessite des connaissances techniques très poussées et toujours réactualisées. Pour cette raison Axon Cable emploie deux cents techniciens et ingénieurs dans les Services de Recherche et de Conception. Les spécialités sont très variées : plasturgie, traitement de surface, mécanique, électronique, électrotechnique. Axon Cable consacre 10 % de son C.A. à la Recherche. mondiale des filiales AXON WORLDWIDE ENGINEERING STUDIES PROTOTYPING MANUFACTURING INTEGRATION CUSTOM DESIGN CABLES CABLE ASSEMBLIES CONNECTORS SYSTEMS 17

18 L ENVERGURE INTERNATIONALE Les nouvelles usines depuis 2000 Pour répondre aux marchés de grand volume, comme dans les domaines des télécommunications, de l électronique grand public et de l automobile, mais aussi pour rester compétitif sur d autres marchés comme les marchés de l aéronautique militaire, Axon Cable a créé depuis 2000 de nouvelles usines. - Axon Kábelgyártó Kft à Kecskemét en Hongrie est destinée à la fabrication en grande série de câbles plats pour l électronique grand public et de harnais pour l automobile. - Axon Cable SIA à Daugavpils en Lettonie fabrique des cordons et harnais en gros volumes pour les marchés de l industrie, du médical et offshore. Afin de faire face à la demande croissante des différents marchés électroniques en Asie, Axon Cable a ouvert une usine de 5000 m² en février 2004 à Shunde, Province de Guangdong en Chine. Axon Interconnect LTD fabrique essentiellement des cordons micro-d, des harnais de transmission de données MIL-STD-1553, des cordons coaxiaux pour applications WiFi, des câbles plats flexibles pour l électronique grand public et l automobile. En février 2006, Axon Cable a ouvert une nouvelle usine à Santiago de Querétaro au Mexique afin d être plus proche de ses clients américains. Axon Interconex SA de CV fabrique des câbles plats pour l électronique grand public et assemble des cordons micro-d ainsi que des harnais pour les marchés automobile, médical, électronique ou militaire, etc. En 2010, Axon Interconnectors and Wires PVT LTD est créée à Bangalore en Inde. La filiale est dédiée à la fabrication de harnais pour les marchés aéronautique et militaire. En février 2013, l usine déménage dans des locaux plus grands. 18

19 Une fabrication mondiale AXON KÁBELGYÁRTÓ Kft AXON CABLE SIA AXON INTERCONNECT LTD AXON INTERCONNECTORS AND WIRES PVT LTD 19

20 EDUCATION ET CULTURE Axon Cable donne une première chance aux jeunes et embauche une grande partie de son personnel directement à la fin de leurs études. Pour faciliter ces embauches, Axon Cable offre tous les ans une cinquantaine de stages, la plupart rémunérés et de longue durée et propose des VIE (Volontariat International en Entreprise) aux jeunes femmes et hommes qui souhaitent réaliser des missions à l étranger. La société attache une grande importance à la formation et y consacre plus de 10 % de sa masse salariale. Pour faire avancer la société, chaque personne doit être innovante. L innovation étant favorisée par la recherche et l échange d informations, AXON essaie de développer une ambiance «informative». Chez Axon Cable, information est synonyme de : libre accès à tout renseignement ; diffusion rapide des nouvelles ; importance particulière des discussions informelles. La volonté d Axon Cable de favoriser la communication interne se remarque déjà en examinant l architecture des bureaux : la plupart sont organisés en «grand espace» sans murs ni cloisons. Cette formule de bureau «grand espace» est plus efficace que la «porte ouverte», et ceci non seulement pour la libre circulation de l information, mais aussi pour l intégration rapide des nouveaux collègues. 20

21 L intégration des nouveaux embauchés Axon Cable essaie de faciliter l intégration des nouveaux, aussi après le travail en les aidant à trouver un logement à Montmirail, soit dans des chambres d étudiants près de la société, soit dans des appartements en ville. Les salariés d Axon Cable ont à leur disposition trois réfectoires entièrement équipés. D autres possibilités pour la restauration : plusieurs petits restaurants se trouvent dans le centre ville. Bien que Montmirail ne soit qu une petite ville, de 4000 habitants, elle offre un grand nombre de divertissements : deux salles de cinéma proposant les derniers films, un Espace Culture Loisirs actif organisant des cours d informatique, de langues, de musique, des soirées dansantes, des clubs sportifs exerçant le judo, le football, le tennis, le basket-ball, la gymnastique, la danse, etc. Salle à manger de l un des logements 21

22 EDUCATION ET CULTURE Axon Cable se soucie depuis longtemps du vivier de candidats potentiels à l embauche que représentent les élèves et étudiants et a tissé des liens étroits avec l Education Nationale. La société accueille tous les ans beaucoup de stagiaires : collégiens, lycéens, étudiants en BTS, IUT, écoles de commerce ou d ingénieurs. Tout en acquérant une première expérience professionnelle, les stagiaires accomplissent une mission utile pour le service auquel ils sont affectés. En outre, pour sensibiliser élèves et étudiants à la vie dans une entreprise industrielle de haute technologie, Axon Cable ouvre régulièrement ses portes aux élèves de la région pour leur faire découvrir pendant une visite d une heure et demi la fabrication de ses produits. En plus, Axon Cable témoigne régulièrement de son expérience dans le cadre de cours techniques ou commerciaux dans des écoles et des universités. Sur l initiative de l Union des Industries et Métiers de la Métallurgie de la Marne (UIMM Marne) Axon Cable accueille des collégiens dans le cadre de l opération Bravo l Industrie. Cette opération vise à rapprocher les jeunes de l Entreprise en leur permettant de travailler sur un projet concret (livret d accueil, documentation pour des manifestations de relations publiques, ) et à leur faire découvrir les métiers de la métallurgie. Dans le cadre de la Semaine Ecole/Entreprise initiée par le MEDEF et l Association Jeunesse et Entreprises, Axon Cable reçoit des professeurs de différents Collèges et Lycées de la région pour leur faire découvrir l activité d Axon Cable et leur faire visiter l usine. Cette manifestation a pour but d aider les professeurs dans l orientation de leurs élèves. En 2013, Axon Cable a accueilli la finale académique des Olympiades de Sciences de l Ingénieur, organisée par l académie de Reims en lien avec l Union des professeurs de sciences et techniques industrielles (UPSTI). Près de 80 lycéens sont venus de toute la région Champagne-Ardenne pour participer à ce concours. 22

23 Une symbiose avec l éducation Une fois par an, Axon Cable accueille une classe entière de 3 ème PFP (Préparatoire aux Formations Professionnelles) du Collège de Sézanne pour leur faire découvrir lors de mini-stages différents métiers. Par ailleurs, les élèves suivent une journée de cours inspirés de la vie en entreprise. Cette semaine «Ecole en Entreprise» est clôturée par un débat et un challenge avec des chefs d entreprise. 23

24 EDUCATION ET CULTURE Le Mécénat - Pourquoi? Depuis son Rachat de l Entreprise par les Salariés, Axon Cable est mécène de jeunes artistes contemporains, l objectif étant de développer l image d Axon Cableen France et à l étranger tout en faisant connaître les artistes. C est une «association à bénéfices réciproques» : l artiste bénéficie en notoriété autant que l entreprise comme en témoigne la couverture médiatique qui suit chaque exposition. Axon Cable a reçu de prestigieuses récompenses pour ses actions en tant que mécène : Citation dans le «RAPPORT PERRIN - CARTIER» sur le Mécénat (sept. 86), Prix «PHENIX DES ANNONCEURS» UDA (déc. 87), Prix de la performance commerciale : «LE MECE- NAT POUR MIEUX VENDRE» (oct 88). Prix : «PRISME DU MECENAT D ENTREPRISE» (nov. 99). Rétrospective Presque tous les ans, Axon Cable organise une manifestation avec des artistes : 1986 Janvier : «L ATELIER DES ENFANTS», Centre Georges Pompidou, Paris, Gilles Roussi. Mai : «BON ROBOT», Cité des Sciences de la Villette, Paris, Gilles Roussi (sculpture électronique). Juin : «1er ANNIVERSAIRE, 21 ANS D EXPE- RIENCE», Montmirail, Gilles Roussi (sculptures électroniques), Hervé Audouard (sculptures) et Robert SOUSSI (peintures) Octobre : «1. GEBURTSTAG, 15 JAHRE ER- FAHRUNG», Cloître des Carmélites à Francfort, Gloria Friedmann (sculpture). 24

25 Un penchant pour l art 1988 Octobre : «1 er INCREMENT Axon Cable», Montmirail, Christian Bouillé (peinture) et Hervé Audouard (sculpture) Octobre : Parrainage des «PORTES OUVERTES AUX REGIONS», Paris, artistes du GENIE DE LA BASTILLE. Concours pour le meilleur projet d oeuvre monumentale à l entrée d Axon Cable, Montmirail, artistes du GENIE DE LA BASTILLE Lauréat Georges-Pascal Ricordeau (sculpture) Octobre : «ARTECH», Centre Français d Ecosse à Edimbourg, Glen Scouller (peintures). Décembre : «JUBILE D ARGENT : LES 25 ANS D AXON», Montmirail, vernissage de l oeuvre de G.P. Ricordeau Novembre : «SYNAPSIADES», conférences techniques, Montmirail, Mythène (peintures) Octobre : Parrainage de la manifestation «DIA- GONALE», Opéra Bastille, Paris, artistes du GE- NIE DE LA BASTILLE (installations, peintures et sculptures), concert «JAZZ AU GENIE». A Montmirail, exposition des oeuvres de 5 artistes ayant exposé à l Opéra Bastille Octobre : «TRI-DECENNIUM : 30ème anniversaire d AXON», Montmirail, Nikolaus A. Nessler/ Christian Lapie (installations), Christian Bouillé (peintures et fresque murale), Dominique Sarraute (photographies) Mai : «PROMENADE ROUGE - DEPOSITIONS», Mécringes, élèves de 4 ème D du Collège de Montmirail (sculptures) et Christian Lapie (installations) Septembre : Inauguration d AXOPOLE, Michel Rogé (sculptures) et les NIECES DE RAMEAU (musique d attente téléphonique) Mai : Arthure (peintures, installation), Fernando Costa (installation photographique) et Capucine Renard (acrobaties chorégraphiques). 25

26 EDUCATION ET CULTURE 2001 Mars : Inauguration d Axon Kábelgyártó Kft, céramiques du Studio international des Céramiques, Kecskemét, Hongrie. Juin : inauguration d Axon Cable SIA, différents artistes de Daugavpils, Lettonie Septembre : inauguration du plus grand extrudeur de PTFE au monde, peintures de Thierry Jacquiot Novembre : portes ouvertes, gravures et pastels de Dominique Van Der Veken Février : inauguration d une nouvelle usine Axon Cable en Chine, 20 artistes graveurs européens de l Association «l Estampe de Chaville» ; graveurs Chinois 2005 Quadridecennium : 40 ème anniversaire de l Entreprise ; rétrospective de 20 ans de mécénat Inauguration de nouveaux halls de production à Montmirail. Sculptures de Pierre Baudéan Inauguration de nouveaux halls de production à Montmirail. Tableaux d art numérique de Jean- Luc Atteleyn Déménagement de l usine indienne dans des locaux plus grands. Sculptures de Pierre Baudéan. Depuis son engagement dans le mécénat, Axon Cable a acquis plusieurs oeuvres d art qui parsèment aujourd hui l entreprise : «PROMETHEE» : sculpture - Hervé Audouard, «MARCHER AVEC» : fresque murale - Christian Bouillé, «LE RETABLE DE SAINT ANTOINE» : peinture - Robert Soussi, «MEGAPUCE» : sculpture électronique - Gilles Roussi, «AXON»: musique pour le standard téléphonique - Dominique Prost, 26

27 Un penchant pour l art «ALPHABETS DU MONDE» : oeuvre monumentale à l entrée de la société Georges-Pascal Ricordeau, «ATTENTE» : peinture - Mythène. «DEPOT - LES CONDUCTEURS» : installation - Christian Lapie, «DEPOT - CARGOT CULT»: installation - Nikolaus A. Nessler, «LE VIOLON D ETRE», «LA JEUNE FILLE A LA BALANCOIRE», «FUNAMBULE 1 et 2», «O» : Sculptures - Michel Rogé. «TAMBOURINS» - Jean-Marie Leclair : musique pour le standard téléphonique - Les Nièces de Rameau. Extraits de danses hongroises composées par Ferenc Farkas, enregistrées par l orchestre de chambre de Pàl Bodon de Kecskemét, Hongrie : musique pour le standard téléphonique. «TERRE DE MEMOIRE»: peinture - Arthure. 27

28 EDUCATION ET CULTURE Histoire de Montmirail 1 er siècle : Montmirail était probablement un poste militaire surveillant la croisée de 2 routes gallo-romaines : l une de Sézanne à Château-Thierry, l autre de la Ferté-sous- Jouarre à Châlons en Champagne. D où la signification du mot MONTMIRAIL : Mont Mirabilis = Mont d où l on mire. 10 e siècle : Premiers documents parlant de Montmirail : c était alors une ville fortifiée. Les remparts se voient encore dans certaines ruelles. 15 e siècle : Durant la guerre de 100 ans, Montmirail résiste aux envahisseurs anglais. Cela explique le choix de Jeanne d Arc de passer à Montmirail à son retour de REIMS en e siècle : Henry IV dîne et couche au «Vert Galant» 17 e siècle : Louis XIV couche deux fois au Château de Montmirail en allant guerroyer vers Vitryle-François. Les jardins à la Française du château ont été dessinés par Le Nôtre. 19 e siècle : Napoléon III fait construire la «colonne Napoléon» à l endroit où son oncle, Napoléon I, se tenait en 1814 pour commander ses troupes, les jeunes «Marie-Louise», et emporter ses dernières victoires : Création d Axon Cable à Montmirail : Montmirail devient le premier site de production pétrolière français. Montmirail atteint 4000 habitants dans les années 90, en partie grâce à la croissance d Axon Cable. Montmirail fait partie d un jumelage triangulaire avec les villes de Waldmichelbach (D) et Hassocks (GB) : Commémoration du bicentenaire de la campagne de France. 28

29

30 AXON - EDITION mars Tous droits réservés Photos : Nickelkrome Toutes les informations contenues dans cette brochure sont susceptibles d être modifiées sans notification préalable.

Dans le cadre de l'opération «100 femmes 100 métiers - Ingénieure demain!»

Dans le cadre de l'opération «100 femmes 100 métiers - Ingénieure demain!» Communiqué de presse Dans le cadre de l'opération «100 femmes 100 métiers - Ingénieure demain!» 4 écoles d'ingénieurs brestoises ouvrent leurs portes aux lycéennes de 1ères S Brest, le 19 mars 2015. Près

Plus en détail

LE VIE VOLONTARIAT INTERNATIONAL EN ENTREPRISE >>>

LE VIE VOLONTARIAT INTERNATIONAL EN ENTREPRISE >>> >>> LE VIE VOLONTARIAT INTERNATIONAL EN ENTREPRISE SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INSERTION ET D ORIENTATION Campus centre-ville Site Ste Marthe 74 rue Louis Pasteur 84029 AVIGNON CEDEX 1 Tél. + 33 (0)4

Plus en détail

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS Concours concernés : - Concours externe de recrutement de professeurs des écoles - Concours externe spécial de recrutement de professeurs des écoles -

Plus en détail

Prospective des dispositifs médicauxm. : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international

Prospective des dispositifs médicauxm. : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international Prospective des dispositifs médicauxm : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international Dominique Carlac h - Directrice Générale D&C LYON 19 Bd Deruelle 69 003 Lyon Tél :

Plus en détail

Créer de solides relations de travail entre des équipes indo-américaines

Créer de solides relations de travail entre des équipes indo-américaines Créer de solides relations de travail entre des équipes indo-américaines Dr Reddy s Laboratories Dr. Reddy s Laboratories est un groupe pharmaceutique mondial indien qui produit des médicaments génériques

Plus en détail

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001-

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Forum QHSE - QUALITE Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Laurent GUINAUDY OC2 Consultants Atelier ISO 9001 1 Présentation du Cabinet OC2 Consultants Cabinet créé en 1996 Zone d

Plus en détail

La Fédération des Les Industries Mécaniques

La Fédération des Les Industries Mécaniques La Fédération des Industries Mécaniques Les Industries Mécaniques Chi fres clés 2010 et enjeux Les Industries Mécaniques en chiffres 11 000 Entreprises* 101,2 milliards d euros de Chiffre d affaires 6

Plus en détail

DECOUPAGE MOULAGE SURMOULAGE ASSEMBLAGE MECATRONIQUE MACHINES

DECOUPAGE MOULAGE SURMOULAGE ASSEMBLAGE MECATRONIQUE MACHINES DECOUPAGE MOULAGE SURMOULAGE ASSEMBLAGE MECATRONIQUE MACHINES >>>>>>> un interconnecticien intégré découpée assemblée surmoulée en discontinu surmoulée en continu Axon Mechatronics >>>> votre partenaire

Plus en détail

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE La loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique

Plus en détail

EXPERT EN CÂBLES ET SOLUTIONS D'INTERCONNECTIQUE

EXPERT EN CÂBLES ET SOLUTIONS D'INTERCONNECTIQUE EXPERT EN CÂBLES ET SOLUTIONS D'INTERCONNECTIQUE Axon Cable est un leader mondial des systèmes d interconnectique. Le groupe est spécialisé dans la conception et la fabrication de fils, câbles, harnais

Plus en détail

Présentation des Résultats 2006

Présentation des Résultats 2006 Présentation des Résultats 2006 Réunion SFAF du 28 mars 2007 Une année 2006 brillante en terme de résultats Aubay a encore sur performé son marché sur tous les indicateurs : Un CA de 120,8 M en croissance

Plus en détail

Journées Portes Ouvertes

Journées Portes Ouvertes Journées Portes Ouvertes Samedi 26 janvier Samedi 2 mars Samedi 15 juin ECOLE Classe préparatoire aux concours des écoles supérieures d art et des formations en conservation-restauration des biens culturels

Plus en détail

Fédérateur de compétences

Fédérateur de compétences www.uimmauvergne.org L UIMM D AUVERGNE Fédérateur de compétences REPRÉSENTER I DÉFENDRE I ACCOMPAGNER LA MÉTALLURGIE EN AUVERGNE Les Chiffres clés Entreprises salariés Reṕartition des effectifs Source

Plus en détail

Date émission Offres Mission Lieu géographique Contrat Domaine client

Date émission Offres Mission Lieu géographique Contrat Domaine client Date émission Offres Mission Lieu géographique Contrat Domaine client BTP / INGENIERIE 28/04/2015 Chargé d'affaires construction métallique / charpente Missions : De façon générale vous êtes chargé de

Plus en détail

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque PROFESSIONNALISATION, UN ENJEUX NATIONAL, UNE «PRIORITÉ» POUR LES CCI Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque année plus de 160 000 jeunes quittant le système scolaire

Plus en détail

Objectifs Contenu de la formation M1 et M2 Organisation de la formation

Objectifs Contenu de la formation M1 et M2 Organisation de la formation MASTER AFFAIRES INDUSTRIELLES INTERNATIONALES PROGRAMME DE LA FORMATION SOMMAIRE Objectifs Contenu de la formation M1 et M2 Organisation de la formation Page 1 sur 6 Objectifs Préparer des cadres de culture

Plus en détail

Dossier de presse SNR ROULEMENTS - 23/10/2007 Communiqué de presse SNR ROULEMENTS- 16/03/05gg. Sommaire

Dossier de presse SNR ROULEMENTS - 23/10/2007 Communiqué de presse SNR ROULEMENTS- 16/03/05gg. Sommaire Sommaire 1. Communiqué de Presse : SNR dans la lignée du Nobel de Physique 2007 2. Présentation de SNR ROULEMENTS 3. Les 3 générations de capteurs : le projet CAMEL 4. Un partenariat réussi entre l Université

Plus en détail

Exportations de programmes audiovisuels français

Exportations de programmes audiovisuels français Exportations de programmes audiovisuels français Quels appuis? Paris - 15 juin 2006 Le SIDEX LE SIDEX Soutien Individualisé à la Démarche EXport pour les PME/TPE Le SIDEX 1. Définition Le SIDEX, une aide

Plus en détail

SEMAINE DE L INDUSTRIE EN ESSONNE 14 au 20 mars 2016 Concours audio-visuel «Deviens reporter sur un métier industriel»

SEMAINE DE L INDUSTRIE EN ESSONNE 14 au 20 mars 2016 Concours audio-visuel «Deviens reporter sur un métier industriel» FONDATION ARTS ET MÉTIERS SEMAINE DE L INDUSTRIE EN ESSONNE 14 au 20 mars 2016 Concours audio-visuel «Deviens reporter sur un métier industriel» Concours à l initiative de l association FIPES et de la

Plus en détail

Colloque International IEMA-4

Colloque International IEMA-4 Comment mettre en place un dispositif coordonné d intelligence collective au service de la stratégie de l entreprise. Conférence de Mr. Alain JUILLET - Le 17/05/2010 IEMA4 Pour ne pas rester dans les banalités

Plus en détail

Charte académique. éducation entreprise. Découverte professionnelle pour les élèves des collèges de l académie de Toulouse

Charte académique. éducation entreprise. Découverte professionnelle pour les élèves des collèges de l académie de Toulouse Charte académique éducation entreprise Découverte professionnelle pour les élèves des collèges de l académie de Toulouse mai 2008 1 Préambule L académie de Toulouse, les fédérations de parents d élèves,

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE V.I.E?

QU EST-CE QUE LE V.I.E? QU EST-CE QUE LE V.I.E? Le V.I.E. permet de confier à un jeune jusqu à ses 28 ans, une mission professionnelle à l étranger d une durée modulable de 6 à 24 mois. De statut public, le contrat V.I.E. est

Plus en détail

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, )

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, ) Chap 12 : Les firmes multinationales dans l économie mondiale Les entreprises qui produisaient et se concurrençaient autrefois sur leur marché national agissent désormais au niveau mondial. La plupart

Plus en détail

NORMAN COHEN. Comment faire 20% de croissance en période de crise?

NORMAN COHEN. Comment faire 20% de croissance en période de crise? NORMAN COHEN Comment faire 20% de croissance en période de crise? 10 Décembre 2012 S U C C E S Sommaire 1982 Création du Concept MGC ouverture du 1 er magasin Passage de l industrie, 75010 1983-1 er magasin

Plus en détail

Présentation des résultats 1999 30 mars 2000

Présentation des résultats 1999 30 mars 2000 Présentation des résultats 1999 30 mars 2000 L activité Le métier Les perspectives L activité Un marché animé par plusieurs facteurs positifs Un besoin accru de suivi des marchés les consommateurs-citoyens

Plus en détail

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME transmission oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6521-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME transmission oser pour gagner! Vous voulez reprendre une entreprise? Les opportunités

Plus en détail

EDF. Contacts. présentation de l entreprise. activités proposées. www.edf.com

EDF. Contacts. présentation de l entreprise. activités proposées. www.edf.com EDF é l e c t r i c i t é d e f r a n c e présentation de l entreprise Le groupe EDF est un énergéticien intégré, présent sur l ensemble des métiers : la production, le transport, la distribution, le négoce

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste OFFRE D EMPLOI 1 Introduction Définir une offre d emploi type n est pas un processus anodin à sous-estimer. En effet, l offre que l entreprise va communiquer représente la proposition d emploi vacant.

Plus en détail

Licence professionnelle Pilote de processus de fabrication assistée par ordinateur

Licence professionnelle Pilote de processus de fabrication assistée par ordinateur Formations et diplômes Rapport d évaluation Licence professionnelle Pilote de processus de fabrication assistée par ordinateur Université de Pau et des Pays de l Adour - UPPA Campagne d évaluation 2014-2015

Plus en détail

Soirée remise des diplômes

Soirée remise des diplômes Soirée remise des diplômes CQP Réceptionniste Responsable développement commercial Attaché(e) commercial(e) vendeur(euse) conseiller(e) commercial(e) Tous toqués! Tous toqués! Dossier de presse vendredi

Plus en détail

PROFIL NICOMATIC KIT PRESSE - JOURNALISTES

PROFIL NICOMATIC KIT PRESSE - JOURNALISTES PROFIL NICOMATIC KIT PRESSE - JOURNALISTES V3. 2014 Le groupe Nicomatic est un groupe familial français créé en 1976. Son activité d origine vient du micro-décolletage, rien d étonnant en la Haute-Savoie.

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE CARREFOUR EUROPE 6 NOVEMBRE 2013 Présenté par: Équipe internationale, Banque Nationale du Canada 1 Contexte Situation

Plus en détail

Licence Sciences pour l ingénieur

Licence Sciences pour l ingénieur Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Sciences pour l ingénieur Université de Toulouse III Paul Sabatier - UPS Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Comment réduire les stocks de matières premières

Comment réduire les stocks de matières premières Comment réduire les stocks de matières premières ThyssenKrupp Aerospace Le challenge Aluminium Acier Titane Bronze d aluminium Nickel Cuivre optimiser la consommation matière Les besoins de liquidités

Plus en détail

Charte des investisseurs en capital

Charte des investisseurs en capital Juin 2008 Charte des investisseurs en capital Au cours des dernières années, les investisseurs en capital sont devenus des acteurs majeurs de l économie par leur présence dans l actionnariat d un nombre

Plus en détail

L ÉCOLE D ARTS Un lieu d éducation, de formation et de diffusion

L ÉCOLE D ARTS Un lieu d éducation, de formation et de diffusion L ÉCOLE D ARTS Un lieu d éducation, de formation et de diffusion Sa singularité est l orientation pédagogique forte dans le domaine de l image, dans ses formes traditionnelles et émergentes. La volonté

Plus en détail

UBIFRANCE, Un réseau au service des PME du numérique

UBIFRANCE, Un réseau au service des PME du numérique UBIFRANCE, Un réseau au service des PME du numérique UBIFRANCE, votre partenaire privilégié à l international UBIFRANCE accompagne les entreprises françaises dans leur démarche à l'export, selon leurs

Plus en détail

Un atout majeur : l appartenance à un groupe financier solide CHIFFRE D AFFAIRES 2010. 25,3 milliards d euros 8000

Un atout majeur : l appartenance à un groupe financier solide CHIFFRE D AFFAIRES 2010. 25,3 milliards d euros 8000 Une expertise internationale de l assurance vie Cardif Lux International, anciennement Investlife, a été fondée en 1994 par Cardif et BNP Paribas Luxembourg. C est un des leaders de l assurance vie internationale

Plus en détail

Legal & General (France) Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence

Legal & General (France) Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence (France) Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence Sommaire Un des plus grands groupes financiers européens...p3 en France Au service des Particuliers et des Entreprises...p4 en quelques

Plus en détail

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER...

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... SIMPLIFIER ET ACCÉLÉRER LA RÉALISATION DE VOS PROJETS WWW.BUSINESSFRANCE.FR CHIFFRES-CLÉS 1 500 collaborateurs expérimentés à votre écoute et prêts à se mobiliser

Plus en détail

Les métiers évoluent, la formation s adapte. Témoignages de Centrale Marseille. Franck JOURNEAU

Les métiers évoluent, la formation s adapte. Témoignages de Centrale Marseille. Franck JOURNEAU Les métiers évoluent, la formation s adapte. Témoignages de Centrale Marseille. Franck JOURNEAU Les Métiers évoluent, la formation s adapte - Présentation rapide de l Ecole Centrale Marseille et de quelques

Plus en détail

Réunion d actionnaires Investir. Paris, 02 juillet 2015

Réunion d actionnaires Investir. Paris, 02 juillet 2015 Réunion d actionnaires Investir Paris, 02 juillet 2015 CHIFFRES CLÉS DU GROUPE BIC 1 979,1 M de chiffre d affaires en 2014 Plus de 10 milliards d unités vendues en 2014 17 438 employés* Plus de 4 millions

Plus en détail

Le concept. Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être

Le concept. Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être Le concept Des prestations «chic à prix mini» proposées dans des espaces Beauté Bien Être 1 Séduction, Evasion et Performance sont réunis dans un cadre haut de gamme pour accueillir aussi bien les femmes

Plus en détail

BTS Banque - conseiller de clientèle «particuliers»

BTS Banque - conseiller de clientèle «particuliers» BTS Banque - conseiller de clientèle «particuliers» Pourquoi préparer un BTS Banque conseiller de clientèle? Le BTS Banque, marché des particuliers, est une formation à caractère commercial qui prépare

Plus en détail

Mobilité et temporalités

Mobilité et temporalités Mobilité et temporalités L origine et la diffusion politiques temporelles Les origines en Italie 1990 : la loi de réforme de l administration italienne permet aux maires d harmoniser les horaires services

Plus en détail

Cursus scolaire avant le départ

Cursus scolaire avant le départ Depuis sa création en aout 2007, 326 participants sont partis dans le cadre du programme GO CAMPUS. CALVIN-THOMAS a effectué une enquête auprès des participants partis depuis au moins un an. Voici un compte-rendu

Plus en détail

Enseignements d exploration de seconde. Sciences de l Ingénieur. Création et Innovation Technologiques

Enseignements d exploration de seconde. Sciences de l Ingénieur. Création et Innovation Technologiques Enseignements d exploration de seconde Sciences de l Ingénieur Création et Innovation Technologiques SI et CIT enseignements complémentaires pour un développement durable CIT Comprendre comment évoluent

Plus en détail

Master. en sciences et technologies mention mathématiques et applications

Master. en sciences et technologies mention mathématiques et applications Master en sciences et technologies mention mathématiques et applications master mathématiques et applications Contacts Nicolas Lerner lerner@math.jussieu.fr www.master.math.upmc.fr Master sciences et technologies

Plus en détail

Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution

Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution Les secteurs qui recrutent Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution On trouve des diplômés des écoles de commerce dans tous les secteurs d activité. C est l avantage qu offrent

Plus en détail

EXCESS RC PME - PMI. Georges BORKOWSKI. Février 2006. ACE Europe

EXCESS RC PME - PMI. Georges BORKOWSKI. Février 2006. ACE Europe EXCESS RC PME - PMI Georges BORKOWSKI Février 2006 ACE Europe ACE Group Début des années 1980, crise de la Responsabilité Civile aux USA 1985 : création d ACE, Assureur spécialisé en Excess 1999 : acquisition

Plus en détail

Formations Supérieures Professionnalisantes

Formations Supérieures Professionnalisantes Formations Supérieures Professionnalisantes Les ingénieurs INSA : des spécialistes ou des généralistes? Au cœur du boom industriel qui débute dans les années cinquante, la décision est prise d ouvrir à

Plus en détail

Institut Automobile du Mans

Institut Automobile du Mans Dossier de presse Institut Automobile du Mans Le 24 février 2005 Sommaire : P2. Communiqué de synthèse P3. L institut IAM un projet pour développer les formations et l innovation de la filière automobile

Plus en détail

Devenir maraîcher en Picardie

Devenir maraîcher en Picardie Devenir maraîcher en Picardie Vous envisagez une reconversion professionnelle en agriculture, Vous voulez créer, reprendre une entreprise ou vous associer, Venez tester votre projet dans un cadre sécurisé.

Plus en détail

Manuel qualité. Société AMO GOURDEL l usinage numérique Mécanique générale de précision

Manuel qualité. Société AMO GOURDEL l usinage numérique Mécanique générale de précision Manuel qualité Société AMO GOURDEL l usinage numérique Mécanique générale de précision Création : Oct. 2012 Atelier Mécanique de l Ouest GOURDEL Z.A La verdure 85170 Belleville sur Vie Tél : 02 51 41 08

Plus en détail

MARKETING & NUMERIQUE

MARKETING & NUMERIQUE Ecofac Business School ECOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE ET DE MANAGEMENT 1ère année PRÉPA EUROPÉENNE MARKETING & NUMERIQUE La PRÉPA Européenne Marketing et Numérique est une formation post Bac qui se compose

Plus en détail

LES EGCiales 2011 CONCOURS NATIONAL DE NEGOCIATION COMMERCIALE A L ESC SAINT-ETIENNE DOSSIER DE PRESSE

LES EGCiales 2011 CONCOURS NATIONAL DE NEGOCIATION COMMERCIALE A L ESC SAINT-ETIENNE DOSSIER DE PRESSE LES EGCiales 2011 CONCOURS NATIONAL DE NEGOCIATION COMMERCIALE A L ESC SAINT-ETIENNE DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE Communiqué de presse Fiche technique du concours Présentation du réseau EGC Les partenaires

Plus en détail

La validation des acquis de l expérience

La validation des acquis de l expérience Fiche d animation Compétence C2 La validation des acquis de l expérience Objectif Permettre aux élèves de comprendre ce qu est la VAE. Matériel nécessaire Salle informatique avec connexion Internet. Activité

Plus en détail

CampusFrance. Classements internationaux : les impacts sur les établissements et la mobilité internationale

CampusFrance. Classements internationaux : les impacts sur les établissements et la mobilité internationale CampusFrance 23 ème Congrès Conférence des Grandes Écoles Classements internationaux : les impacts sur les établissements et la mobilité internationale 7 Octobre 2010 ESTP Paris Le contexte international

Plus en détail

Le défi du renforcement des compétences 2. Un partenariat avec l OFPPT 3. Une formation intensive assurée par des professionnels 4

Le défi du renforcement des compétences 2. Un partenariat avec l OFPPT 3. Une formation intensive assurée par des professionnels 4 RAPPEL DU CONTEXTE 2 Le défi du renforcement des compétences 2 Un partenariat avec l OFPPT 3 Une meilleure adéquation entre la formation et les besoins de l entreprise 3 UN PLAN DE FORMATION ADAPTE 4 Une

Plus en détail

WORK SWEET WORK* * ÉDITION DE PROGICIELS * TRAVAILLEZ DÉTENDU

WORK SWEET WORK* * ÉDITION DE PROGICIELS * TRAVAILLEZ DÉTENDU WORK SWEET WORK* * * TRAVAILLEZ DÉTENDU ÉDITION DE PROGICIELS GPAO - PILOTAGE DE LA PRODUCTION - CONTRÔLE QUALITÉ MODÉLISATION ET AUTOMATISATION DES PROCESSUS ÉDITO Innovation et réalités Au-delà de la

Plus en détail

L apport de l analyse textuelle à la statistique d entreprise :

L apport de l analyse textuelle à la statistique d entreprise : L apport de l analyse textuelle à la statistique d entreprise : L exploitation de 10 ans de visites d entreprises par les DIRECCTE Nicolas CAVALLO JMS 2015 SESSION 3 : ANALYSE DES DONNÉES 1 er avril 2015

Plus en détail

RELATIONS ET CONDITIONS DE TRAVAIL

RELATIONS ET CONDITIONS DE TRAVAIL RELATIONS ET CONDITIONS DE TRAVAIL Emploi et relations employeur/employé Au sein du Groupe Transdev, les salariés sont employés conformément aux obligations légales relatives au droit du travail. Le Groupe

Plus en détail

PRESENTATION DU PROGRAMME DE RECRUTEMENT DE JEUNES PROFESSIONNELS A LA SNI

PRESENTATION DU PROGRAMME DE RECRUTEMENT DE JEUNES PROFESSIONNELS A LA SNI Société Nationale d Investissement DRH/SNI PRESENTATION DU PROGRAMME DE RECRUTEMENT DE JEUNES PROFESSIONNELS A LA SNI Version destinée au public 18 Septembre 2012 PROGRAMME «JEUNES PROFESSIONNELS» I NATURE

Plus en détail

Demain s écrit aujourd hui

Demain s écrit aujourd hui exigence INSTITUT RÉGIONAL D ÉTUDES DE TECHNIQUES APPLIQUÉES implication résultats Demain s écrit aujourd hui www.irta.fr Pour un jeune, choisir IRTA c est adopter un état d esprit responsable et s impliquer

Plus en détail

DP: N 18980 Contact IFOP : Damien Philippot. pour

DP: N 18980 Contact IFOP : Damien Philippot. pour DP: N 18980 Contact IFOP : Damien Philippot pour Perceptions et attentes des recruteurs sur les formations en management Vague 4 Résultats détaillés Novembre 2010 Sommaire Pages - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

A partner of. Programme de Formation: «LeSystème de Compétence Lean»

A partner of. Programme de Formation: «LeSystème de Compétence Lean» Programme de Formation: «LeSystème de Compétence Lean» Qui sommes nous? Vincia en quelques faits et chiffres Une présence et une expérience internationales Créé en 2001 60 consultants - 20 en France -

Plus en détail

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC o CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA CREATION D UN CENTRE D'EXCELLENCE FRANCO xxxxxxxxxxxx DE FORMATION AUX METIERS DE XXXXXXXXXX LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC A) MISSION

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

R&D2 Innovate, un bureau d études en plasturgie et mécanique

R&D2 Innovate, un bureau d études en plasturgie et mécanique Dossier de Presse R&D2 Innovate, un bureau d études en plasturgie et mécanique Qu est-ce qu un bureau d études? Un bureau d études conçoit et réalise des dispositifs techniques sur de nouveaux concepts

Plus en détail

Bienvenue! COLLÈGE NOTRE DAME DE SION GRENOBLE. Orientation en 3 ème 2012

Bienvenue! COLLÈGE NOTRE DAME DE SION GRENOBLE. Orientation en 3 ème 2012 Bienvenue! COLLÈGE NOTRE DAME DE SION GRENOBLE Orientation en 3 ème 2012 Introduction Les différentes voies après la 3 ème Les lycées privés catholiques du secteur Qu est-ce que l orientation? Les procédures

Plus en détail

Master of Science en Sustainable Food Manufacturing Management Un diplôme de Master français

Master of Science en Sustainable Food Manufacturing Management Un diplôme de Master français Master SF2M Sustainable Food Manufacturing Management Présentation aux ENTREPRISES Managers internationaux pour l agroalimentaire Master of Science en Sustainable Food Manufacturing Management Un diplôme

Plus en détail

Pour la quatrième année consécutive, la SICAV Uni-Hoche reçoit une récompense au Morningstar Award.

Pour la quatrième année consécutive, la SICAV Uni-Hoche reçoit une récompense au Morningstar Award. Pour la quatrième année consécutive, la SICAV Uni-Hoche reçoit une récompense au Morningstar Award. Paris, le 21 mars 2013 La SICAV Uni-Hoche de Palatine Asset Management, filiale de gestion d actifs de

Plus en détail

Dossier de Presse. La plus grande manifestation étudiante de Savoie. Votre contact

Dossier de Presse. La plus grande manifestation étudiante de Savoie. Votre contact Dossier de Presse La plus grande manifestation étudiante de Savoie. Votre contact Virginie LUDWICZAK - Responsable Communication organisation.tourdumonde@gmail.com / http://tourdumonde-chambery.com Téléphone

Plus en détail

Information financière trimestrielle au 30 septembre 2012

Information financière trimestrielle au 30 septembre 2012 Information financière trimestrielle au 30 septembre 2012 Chiffre d affaires : En dépit d un contexte économique incertain, le groupe Capgemini a réalisé au 3 ème trimestre 2012 un chiffre d affaires consolidé

Plus en détail

DISPOSITIF «ASCENSEUR POUR LA REUSSITE» DOSSIER DE PRESSE. Lundi 6 juin 2011

DISPOSITIF «ASCENSEUR POUR LA REUSSITE» DOSSIER DE PRESSE. Lundi 6 juin 2011 DISPOSITIF «ASCENSEUR POUR LA REUSSITE» DOSSIER DE PRESSE Lundi 6 juin 2011 SOMMAIRE Communiqué de presse Le dispositif «Ascenseur pour la réussite» en détails Contexte : les grandes écoles et l ouverture

Plus en détail

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale Lille du 24 au 26 septembre 2013 74 e Congrès de l Union sociale pour l habitat le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale La préparation et l organisation du

Plus en détail

ENTREPRISES, REJOIGNEZ L INTELLIGENCE PROFESSIONNELLE. Ecole reconnue par l Etat

ENTREPRISES, REJOIGNEZ L INTELLIGENCE PROFESSIONNELLE. Ecole reconnue par l Etat Ecole Supérieure de Commerce et de Marketing ENTREPRISES, REJOIGNEZ L INTELLIGENCE PROFESSIONNELLE Ecole reconnue par l Etat Choisissez l ISTEC L ISTEC en chiffres 930 étudiants 50 ans d expérience 3 000

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Préparé par : Pour : 1 Table des matières 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE... 2 2. CLIENTÈLES ADMISSIBLES... 2 3. LES SERVICES OFFERTS... 3 3.1

Plus en détail

Dossier de présentation

Dossier de présentation Dossier de présentation Janv. 2012 Sommaire 1. Le groupe...3 2. Histoire...4 3. Chiffres clès...6 4. Organisation et moyens...7 5. Produits et services...8 6. Ils nous font confiance...9 7. Positionnement

Plus en détail

Une nouvelle récompense au Morningstar Awards 2012 pour la SICAV Uni-Hoche.

Une nouvelle récompense au Morningstar Awards 2012 pour la SICAV Uni-Hoche. Une nouvelle récompense au Morningstar Awards 2012 pour la SICAV Uni-Hoche. Paris, le 13 mars 2012 La SICAV Uni-Hoche de Palatine Asset Management, filiale de gestion d actifs de la Banque Palatine - banque

Plus en détail

Choisissez la filière de l excellence. Vers les métiers de l expertise comptable du conseil et de l audit

Choisissez la filière de l excellence. Vers les métiers de l expertise comptable du conseil et de l audit Choisissez la filière de l excellence Vers les métiers de l expertise comptable du conseil et de l audit L expertise comptable : un large éventail de possibilités La profession libérale L expertise comptable

Plus en détail

En alsace, nous sommes fiers de :

En alsace, nous sommes fiers de : En alsace, nous sommes fiers de : Réseau VESTA, le benchmark entre communes Né en 2003, le Réseau Vesta des villes alsaciennes engagées dans le Développement Durable est co-animé par EDF Commerce Est et

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE

CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE 5/08 1 CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE Séance du 27 Juin 2008 Commission n 5 - Education, Jeunesse et Sports, Affaires Internationales Commission n 7 - Finances DIRECTION DE L'EDUCATION, DE L'ENSEIGNEMENT

Plus en détail

La rénovation du 9 rue de la Chaise, un enjeu majeur pour le campus de Sciences Po

La rénovation du 9 rue de la Chaise, un enjeu majeur pour le campus de Sciences Po :: La rénovation du 9 rue de la Chaise, un enjeu majeur pour le campus de Sciences Po >> À la différence d une m au centre de Paris. Sit et la rue Saint-Guillau enseignants et cherche 500 000 P O U R S

Plus en détail

Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence. Legal & General. (France)

Les plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence. Legal & General. (France) es plus beaux patrimoines se façonnent dans l exigence (France) Un des plus grands groupes financiers européens en France Au service des Particuliers et des Entreprises 1836-2012 : plus de 175 ans d expertise

Plus en détail

Développer les compétences interculturelles

Développer les compétences interculturelles Développer les compétences interculturelles Europe Arab Bank Europe Arab Bank (EAB) est une banque qui offre à ses clients un accès privilégié à des projets d investissement en Europe, en Amérique du Nord,

Plus en détail

BUREAU INTERNATIONAL DE STYLE

BUREAU INTERNATIONAL DE STYLE BUREAU INTERNATIONAL DE STYLE Rapport de stage du 02/05/2011 au 06/05/2011 Chen Lydie, 4e4 Collège Montgolfier 75003 Paris www.promostyl.com SOMMAIRE 1. Introduction 2. Promostyl, la société - Présentation

Plus en détail

Internat Mixte. & demi-pension Établissement Privé sous-contrat du CM1 à la 3 ème. www.college-prive-moreau.com. écol e & collè G e L a ÏQues

Internat Mixte. & demi-pension Établissement Privé sous-contrat du CM1 à la 3 ème. www.college-prive-moreau.com. écol e & collè G e L a ÏQues Internat Mixte & demi-pension Établissement Privé sous-contrat du CM1 à la 3 ème écol e & collè G e L a ÏQues www.college-prive-moreau.com Le collège privé Moreau Créé en 1832, le Collège Privé Moreau

Plus en détail

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions.

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. Paris, le 4 Février 2013 La Caisse d Epargne dispose depuis plus de vingt

Plus en détail

Club Qualité Apprentissage

Club Qualité Apprentissage Club Qualité Apprentissage DOSSIER DE PRESSE Lundi 16 juin 2003 Contact presse : Valérie Charrière-Villien Tél. 04 72 40 58 37 charriere@lyon.cci.fr SOMMAIRE Communiqué de presse 3 Le Club Qualité Apprentissage

Plus en détail

Dossier de presse Mercredi 25 février 2015 Point Presse SIMA 2015 1

Dossier de presse Mercredi 25 février 2015 Point Presse SIMA 2015 1 Dossier de presse Mercredi 25 février 2015 Point Presse SIMA 2015 1 Sommaire Présentation d YTO France, un pôle industriel et commercial européen... 3 Présentation YTO France... 3 YTO Saint-Dizier : Pôle

Plus en détail

Système de Management par la Qualité

Système de Management par la Qualité Système de Management par la Qualité Rapport Technique Référence Rédigé par MAN-01 Jérémie Dhennin Nombre de pages 9 Le 23 juillet 2015 Diffusion non restreinte ELEMCA SAS / RCS Toulouse 790 447 866 425,

Plus en détail

PLUS DE 180 FORMATIONS AUX MÉTIERS DES SERVICES DE L AGRICULTURE ET DE LA NATURE

PLUS DE 180 FORMATIONS AUX MÉTIERS DES SERVICES DE L AGRICULTURE ET DE LA NATURE A B C D PLUS DE 180 FORMATIONS AUX MÉTIERS DES SERVICES DE L AGRICULTURE ET DE LA NATURE E FORMATION SCOLAIRE OU PAR APPRENTISSAGE FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE LA FORCE D UN RÉSEAU D ÉTABLISSEMENTS

Plus en détail

Je me réjouis à la perspective de travailler à vos côtés et de vous accueillir ici très bientôt. Ed D Souza. Directeur

Je me réjouis à la perspective de travailler à vos côtés et de vous accueillir ici très bientôt. Ed D Souza. Directeur L école d Art de Winchester dont l histoire remonte à près de 150 ans s enorgueillit d être l une des institutions d art et de design les plus renommées du Royaume Uni et fait partie de l Université de

Plus en détail

MASTER 2 FINANCE Spécialité «Banque et Finance Européennes»

MASTER 2 FINANCE Spécialité «Banque et Finance Européennes» FORMATION EN ALTERNANCE MASTER 2 FINANCE Spécialité «Banque et Finance Européennes» PARCOURS : CHARGÉ D AFFAIRES PROFESSIONNELS RESPONSABLES DE LA FORMATION Responsables pédagogiques : Monsieur Alexandre

Plus en détail

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production Garantir un haut niveau de production 1 - Ingénieur industrialisation 2 - Ingénieur maintenance 3 - Ingénieur méthodes 4 - Ingénieur production 5 - Ingénieur qualité projet 6 - Ingénieur résident qualité

Plus en détail

Réunion actionnaires. Strasbourg. 14 décembre 2011

Réunion actionnaires. Strasbourg. 14 décembre 2011 Réunion actionnaires Strasbourg 14 décembre 2011 Sommaire Général A la découverte d Edenred Stratégie Dernières tendances et perspectives 2011 Réunion actionnaires 14 décembre 2011 - Strasbourg 2 Sommaire

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004

OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004 OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004 DIRECTION DE L'EXPANSION ECONOMIQUE DIVISION DES STATISTIQUES ET DES ETUDES ECONOMIQUES SOMMAIRE Pages PREAMBULE 1 CHAPITRE n 1 - LES RESULTATS ANNUELS 3

Plus en détail

«SANS-CONTACT-NFC» Billettique et informations voyageurs

«SANS-CONTACT-NFC» Billettique et informations voyageurs «SANS-CONTACT-NFC» Billettique et informations voyageurs Gadget technologique ou un outil de la mobilité durable? www.gart.org Plaq_GART.indd 1 18/11/09 11:20:42 Logica, partenaire du GART dans la conduite

Plus en détail

SMBG Dossier de presse

SMBG Dossier de presse SMBG Dossier de presse Classement SMBG 2011 des Meilleures Formations Post-Bac & Post-Prépa [Licences, Bachelors, Grandes Ecoles] Contact : Marie-Anne BINET Directrice de la communication marie-anne.binet@smbg.fr

Plus en détail