LE PORT DE BAYONNE, ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS - a

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE PORT DE BAYONNE, ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS - a"

Transcription

1 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS - a Public visé : cycle 3 du primaire ( peut être utilisé également dans le secondaire) Objectifs : L étude de la filière maïs permet de partir d une activité économique loco-régionale, la culture du maïs, pour comprendre comment les hommes vivent et aménagent leurs territoires en France dans un cadre européen et mondial. Elle s inscrit dans l étude d une zone industrialo-portuaire en se focalisant sur l entreprise de séchage et stockage de maïs : Maïsica, acteur important de la filière. Elle aborde différents réseaux de transports de biens : route, rail et bateau. Enfin, elle s intéresse au développement durable au travers des ressources et du recyclage des résidus. Compétences : En géographie : - identifier sur une carte et connaître quelques caractères principaux des grands ensembles physiques et humains de l échelle locale, française et européenne, - lire et utiliser différents langages : cartes, croquis, graphiques, iconographie. En français : comprendre des textes informatifs et documentaires. En maths : - trier des données, les classer, - lire ou produire des tableaux, des graphiques et les analyser, - calcul sur les grandeurs, - utiliser la calculatrice de façon raisonnée, - calculer des pourcentages, - résoudre des problèmes. En informatique : utiliser un tableur. D autres pistes sont possibles en lien avec les sciences et/ou le développement durable que nous développeront pas ici. Liste des documents - a : objectifs, compétences et liste des documents (document enseignant) - b : liens utiles et petit lexique (document enseignant) - c1 et c2 : exemple de séquence (document enseignant) - d1 et d2 : les métiers de la filière maïs (documents enseignant et élèves) - e1 à e5 : du champ à l utilisation en passant par le Port de Bayonne (documents enseignant + images pour les élèves) - f1 à f6 : zoom sur le métier d un stockeur : l entreprise Maïsica. Texte et photos (documents élèves) - g1 et g2 : statistiques sur les sorties de bateaux de chez Maïsica en 2009 (document élèves) - h1 et h2 : les pays importateurs du maïs expédié par Maïsica. Histogramme à lire, carte à colorier et à légender (documents élèves) - i : pour rester un acteur important du port de Bayonne, MAÏSICA se diversifie (document élèves) - j1 à j5 : la production et le marché de maïs grain en France. Carte à colorier et légender + schéma à compléter (document élèves)

2 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS - b Liens utiles : - Association Générale des Producteurs de Maïs MAIZ EUROPE - Vidéo sur l usine de bio-éthanol de Lacq - Mon quotidien sur le maïs - Brochure SEPROMA sur la filière maïs - Jeu des 7 différences sur l utilisation du maïs - Marché et économie du maïs - Livre + DVD sur le maïs (35 ) (au CDDP de Pau Cote MAI - Ex ) - Site de l entreprise MAÏSICA - charte qualité maïs A : - Animation sur le cycle du maïs : - Port de Bayonne - Fonds de carte libres de droit pour une utilisation pédagogique en classe : - images libres de droit gratuites: Petit lexique : - amidon : sucre complexe que l on trouve dans les céréales. Le maïs est riche en amidon. - maïs classe A : maïs répondant à un cahier des charges garantissant des normes de qualité physiques et sanitaires ainsi que la non utilisation de variétés OGM. - maïs doux : variétés de maïs sucré récolté jeune et utilisé pour l alimentation humaine en frais, surgelé ou en conserve - maïs fourrage : épis de maïs et plante entière broyés utilisés en alimentation animale tel que ou après ensilage (fermentation) - maïs grain : maïs utilisé pour la transformation dans l industrie alimentaire (humaine et animale) ou non alimentaire : fabrication d aliments pour le bétail, semoulerie, amidonnerie, distillerie, fabrication de bio-éthanol Il est séché après récolte - maïs semence : maïs sélectionnés pour la plantation dans les champs - maïs waxy ou maïs cireux: variété de maïs ayant une qualité d amidon particulière, utilisé surtout dans les industries de l amidon (plats préparés, plats pour bébés, sauces, potages, desserts à base de lait et recyclage du papier )

3 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS c1 Exemple de séquence (on peut ne pas faire toutes les étapes) : 1/ Visite sur le terrain : Voir le document : «lectures de paysages : deux arrêts rive gauche», repérer Maïsica. Recueil des représentations des élèves sur le maïs (à noter par l enseignant) : - A quoi vous fait penser le nom Maïsica? - Maïsica est une entreprise de stockage de maïs. A votre avis que fait cette entreprise? - Que savez-vous sur le maïs? Où est-il produit? Qu est-ce qu on en fait? 2/ En classe : rappel des représentations des élèves : Rappelez-vous lors de la visite du port de Bayonne, nous avons vu une entreprise de stockage de maïs. Quel est son nom? Qu a-t-on dit sur le maïs? Description de photos de Maïsica (document f3) 3/ Etude des documents et reconstitution de la filière maïs : A partir des documents que vous avez, il va falloir dessiner le chemin que parcourt le maïs, de la culture dans les champs jusqu aux produits fabriqués à partir du maïs, et répondre aux questions suivantes : - D où vient le maïs qui entre dans l usine Maïsica? (doc. f1+f2) - Que fait Maïsica? (doc. f1) - Où Maïsica expédie-t-il le maïs? (doc. g1 + g2 + h1) - A quoi sert le maïs? (doc. e2 à e4 + mon quotidien + brochures SEPROMA + vidéo sur l usine de bioéthanol : l enseignant fera un choix parmi les documents proposés) Trace écrite : Après mise en commun de l étude des documents et des dessins, les élèves reconstituent le document (e1) simplifié (sans le stockage intermédiaire, sans le transport ni les entrants et résidus) + court texte d explication incluant les utilisations du maïs grain. 4/ Le transport du maïs Repérer les voix de chemins de fer, les routes et autoroutes sur la carte du document «Bayonne aujourd hui : repères». Etudier des photos de Maïsica (documents f4 à f6): le rail, le chargement du maïs dans les bateaux + document f2 - Par quel moyen de transport le maïs arrive-t-il? - Comment le maïs est-il transporté de Maïsica jusqu aux pays importateurs? Compléter le schéma de la filière maïs avec les symboles «camion», «train» et «bateau» + court texte à compléter

4 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS c2 Exemple de séquence (suite) 5/ Ressources Recyclage des résidus Recueil des représentations des élèves : - De quoi a besoin Maïsica pour son activité en plus du maïs? - A votre avis quels sont les résidus susceptibles d être produits par Maïsica? Lecture du document f1 : Vous devrez compléter le schéma du chemin du maïs en indiquant au niveau de Maïsica, ce qui doit entrer dans l usine en plus du maïs et les résidus qui sortent de l usine. Réfléchissez d abord au brouillon. 6/Les principaux pays importateurs du maïs expédié par Maïsica Documents g1 et g2 + h1 et h2. Pré-requis : lecture et construction d un histogramme déjà abordée en mathématiques. A partir de ce document, il va falloir faire un histogramme en classant les pays du plus gros au plus petit importateur de maïs expédié par Maïsica par transport maritime, en tonnes de maïs puis en pourcentage du total du maïs chargé en Aide : - pour chaque pays : calculer le tonnage de maïs - calculer le tonnage de maïs total - pour chaque pays : calculer le pourcentage de maïs chargé pour l exportation. Trace écrite : Réalisation des histogrammes avec un tableur + carte h2 à colorier et légender + court texte d explication. 7/ Maïsica se diversifie pour rester un acteur essentiel du port de Bayonne. Lecture du document i + questionnaire : - Pourquoi Maïsica commence-t-il à stocker autre chose que du maïs? - Quelle était la place de Maïsica dans le trafic du port en 2001? et aujourd hui? - Quels autres produits Maïsica stocke-t-il ou va-t-il stocker? 8/ Le Maïs grain en France (pour aller plus loin, surtout dans le secondaire) Etude de documents (j1 et j2) ou du site internet de l AGPM Trace écrite : carte à colorier et à compléter (j4)+ schéma à compléter (j5) + court texte

5 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS d1 Les métiers du maïs (Document enseignant et/ou classes secondaires) Source : Passion céréales que nous remercions pour leur aimable autorisation à utiliser les données de leur site (http://www.passioncereales.fr). Le sélectionneur Il met au point de nouvelles variétés adaptées aux différentes utilisations auxquelles elles sont destinées : alimentation des hommes, des animaux ou autres En veillant à conserver les qualités du maïs recherchées, ce spécialiste croise des plants en de différentes variétés. Le semencier Il multiplie les semences des nouvelles variétés mises au point par le sélectionneur, et d'autre part, les semences de celles qui ont déjà fait leurs preuves. Le semencier travaille comme l'agriculteur depuis le semis jusqu'à la récolte. Mais ensuite, les graines récoltées sont triées, contrôlées, certifiées de façon à garantir à l'agriculteur des semences propres et saines. L'agriculteur Les agriculteurs utilisent différentes variétés de maïs adaptées à leur terre, à leur région, à leurs clients. La première étape de leur travail est de préparer le sol puis de mettre en terre les semences. Après les semis, en avril-mai pour le maïs, les agriculteurs surveillent le développement des cultures et apportent tous les soins nécessaires pour obtenir une récolte abondante et de qualité. Les récoltes s'effectuent en octobre et novembre. Le stockeur Le stockeur achète chaque année sa récolte à l'agriculteur puis la sèche et la stocke pour la vendre, au fur et à mesure des besoins, aux industries. Il s'engage, d'une part, à honorer les exigences de qualité des clients. D'autre part, il a pour mission de conseiller les agriculteurs sur le choix des variétés et sur les techniques de cultures raisonnées. Les industriels La principale utilisation finale du maïs grain est la fabrication d aliments pour animaux. Le maïs est également transformé dans les industries de semoulerie et d amidonnerie pour des utilisations alimentaires ou non.

6 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS d2 Les métiers du maïs (Document pour les classes primaires) Source : Passion céréales que nous remercions pour leur aimable autorisation à utiliser les données de leur site (http://www.passioncereales.fr). L'agriculteur Les agriculteurs utilisent différentes variétés de maïs adaptées à leur terre, à leur région, à leurs clients. La première étape de leur travail est de préparer le sol puis de mettre en terre les semences. Après les semis, en avril-mai pour le maïs, les agriculteurs surveillent le développement des cultures et apportent tous les soins nécessaires pour obtenir une récolte abondante et de qualité. Les récoltes s'effectuent en octobre et novembre. Le stockeur Le stockeur achète chaque année sa récolte à l'agriculteur puis la sèche et la stocke pour la vendre, au fur et à mesure des besoins, aux industries. Il contrôle la qualité du maïs pour fournir ses clients selon leurs besoins. D'autre part, il conseille les agriculteurs sur le choix des variétés de maïs et sur les techniques de cultures. Les industriels La principale utilisation finale du maïs grain est la fabrication d aliments pour animaux. Le maïs est également transformé dans les industries de semoulerie, d amidonnerie et de distillerie pour des utilisations alimentaires ou non.

7 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS e1 Du champ à l utilisation en passant par le Port de Bayonne

8 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS e2 Du champ à l utilisation en passant par le Port de Bayonne exportations de maïs grain au départ de MAÏSICA Utilisateurs directs du maïs grain : - fabriques d aliments pour animaux - semouleries - amidonneries - distilleries Utilisateurs indirects : - industries de l alimentation humaine : plats préparés, glaces, desserts, bière, whiskey - industries non alimentaires : cosmétiques, médicaments, papier et carton, pneu, bioplastiques, détergents, bioéthanol

9 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS e3 Du champ à l utilisation en passant par le Port de Bayonne LES UTILISATIONS DU MAÏS Source : AGPM que nous remercions pour leur aimable autorisation à utiliser les données de leur site. Le principal débouché, l alimentation animale Les quantités de maïs grain vendues sur le marché français sont généralement de l ordre de 5 à 6 millions de tonnes. Le secteur de l alimentation animale est le principal débouché du maïs grain en France. Il consomme un total de 4 à 5 millions de tonnes environ dont 3 millions de tonnes en moyenne par les fabricants d aliments du bétail. Le maïs est à l'origine de nombreuses productions de qualité : foie gras, canard, poulet label, jambon de Bayonne... Les industries Le secteur industriel vient ensuite avec un total voisin de 2,4 millions de tonnes ces dernières années. Une partie des produits fabriqués sera exportée (1.6 million de tonnes environ), notamment vers les pays tiers. L amidonnerie est le principal secteur industriel utilisateur de maïs avec 2 millions de tonnes environ, suivi de la semoulerie avec un peu moins de 0.4 million de tonnes. le maïs dans l'alimentation humaine Le maïs se consomme sous de multiples formes et sert d'ingrédient pour de nombreux produits transformés soit à base de semoule de maïs, soit à base d amidon et de produits issus de l amidon de maïs: corn flakes, pop-corn, pots pour bébé, plats préparés, sauces, bouillons, desserts, biscuits salés ou sucrés, chocolaterie, confiserie, pâtisserie, crèmes glacées, confitures, compotes, boissons rafraîchissantes mais aussi huile de maïs, polenta, pain au maïs, alcools, tels que le gin ou le whisky. Il est à la base de l'alimentation humaine dans de nombreux pays comme au Mexique ou en Afrique centrale. le maïs dans les industries non alimentaires Les amidons de maïs, acteurs de la chimie «écologique», sont utilisés en papeterie et dans l'élaboration de plastiques biodégradables. Des produits issus de l'amidon interviennent aussi dans la fabrication de médicaments : antibiotiques, vitamines et vaccins, ainsi que de détergents Une première en France : de l éthanol à base de maïs Avec la mise en route de l usine d éthanol d Abengoa Bioénergy France à Lacq dans les Pyrénées Altantiques, le maïs a trouvé depuis 2008 un débouché complémentaire à sa production (l équivalent d environ 10% de la production du Sud-Ouest). Sur une production totale de tonnes d éthanol, tonnes seront issues de maïs.

10 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS e4 Du champ à l utilisation en passant par le Port de Bayonne

11 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS e5 Du champ à l utilisation en passant par le Port de Bayonne Images pour les élèves (carte à colorier)

12 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS f1 Zoom sur le métier d un stockeur : Maïsica Avec l aimable collaboration de Gérald Parreno, directeur de Maïsica qui a répondu avec gentillesse à nos questions et nous a autorisé à utiliser ces données ainsi que les photos du site internet de Maïsica. MAÏSICA, Groupement d'intérêt Economique (GIE), regroupe les principaux membres de la filière maïs : organismes stockeurs coopératifs et privés du Sud Aquitaine et Ouest Midi-Pyrénées. C est un prestataire de service. L entreprise n est pas propriétaire du maïs. Elle vend les prestations de réception, stockage et chargement du maïs. Le silo de Boucau emploie une vingtaine de personnes ; il peut stocker tonnes de maïs et il possède également des équipements de réception et de séchage du maïs grain. Le maïs arrive par la route et le rail de plusieurs départements du Sud-Ouest : Pyrénées-Atlantiques (Pays Basque et Béarn), Landes, Gers, Hautes-Pyrénées et dans une bien moindre mesure, Gironde. Il est pesé et contrôlé à l arrivée dans l entreprise. Maïsica possède 4 séchoirs qui permettent de sécher le maïs avant stockage dans les silos (jusqu à tonnes par jour) pendant les 2 mois de récolte. Le maïs est séché avec de l air chaud produit à partir de gaz naturel produit à Lacq près de Pau (jusqu en 2010). Selon les années, à tonnes de maïs sont séchées par Maïsica. Maïsica stocke également du maïs déjà sec provenant d autres stockeurs (coopératives et négociants, membres du Groupement d Intérêt Economique). Le maïs est contrôlé à la réception, au séchage, au stockage, jusqu au chargement pour éviter le développement de moisissures. L infestation par les charançons, insectes qui se nourrissent habituellement du grain, est également contrôlée et traitée strictement. Tous les contrôles sont informatisés et les traitements avec des insecticides sont automatisés. Le principal savoir-faire de Maïsica est la traçabilité des lots et la réalisation de lots individualisés, c est-à-dire que pour chaque lot de maïs vendu à un client donné, Maïsica est capable de retrouver l agriculteur qui a produit ce maïs ainsi que les traitements réalisés par l agriculteur, les différents stockeurs et bien sûr par Maïsica. Maïsica a besoin d eau (en petites quantités) pour la vaporiser sur les poussières produites lors du séchage. Les rejets d eau par l entreprise sont minimes. Les issues (poussières de maïs dues au déplacement des grains lors des différentes manutentions) sont récupérées et vendues à des fabriques d aliments pour animaux. MAÏSICA expédie le maïs principalement à l exportation par transport maritime (90% environ) vers les pays de l Union Européenne. Environ 10 % partent par camion pour l Espagne. Les utilisateurs du maïs expédié par Maïsica sont tous les utilisateurs habituels du maïs grain.

13 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS f2 Zoom sur le métier d un stockeur : Maïsica ORIGINE DES MARCHANDISES ET MOYENS D ACHEMINEMENT EN (source : Maïsica) Répartition des réceptions de maïs par département Origines Réceptions Moyens d acheminement Tonnes % % camion % train Landes , Pyrénées Atlantiques , Gers , Haute Pyrénées , Gironde 1 132, Total ,

14 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS f3 Zoom sur le métier d un stockeur : Maïsica Avec l aimable autorisation de M. Parreno, directeur de l entreprise Maïsica (photos issues du site : Vue générale Un séchoir

15 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS f4 Zoom sur le métier d un stockeur : Maïsica Avec l aimable autorisation de M. Parreno, directeur de l entreprise Maïsica (photos issues du site : Camion sur la fosse de déchargement du maïs Déchargement des trains

16 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS f5 Zoom sur le métier d un stockeur : Maïsica Avec l aimable autorisation de M. Parreno, directeur de l entreprise Maïsica (photos issues du site : Voies ferrées à l arrivée chez Maïsica

17 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS f6 Zoom sur le métier d un stockeur : Maïsica Avec l aimable autorisation de M. Parreno, directeur de l entreprise Maïsica (photos issues du site : Chargement d un bateau Bateau au départ de Maïsica

18 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS g2 Statistiques sur les sorties de bateaux de chez Maïsica en 2009 (2 ème partie) Quantités en tonnes (téléchargées sur le site internet de MAÏSICA, avec l aimable autorisation de M. Parreno, directeur de Maïsica, pour la reproduction et l utilisation de ce document)

19 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS h1 Les pays de destination du maïs de Maïsica Ce document intègre les expéditions par camion depuis Maïsica. Sorties de maïs grain par pays de destination en milliers de tonnes en Danemark 4 France Norvège 9 10 Portugal 21 Espagne * 35 Hollande Allemagne Royaume Uni 63 Belgique 81 Irlande *Espagne : continent + îles Canaries

20 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS h2 Les pays de destination du maïs de Maïsica Carte à colorier et à légender en fonction du tonnage de maïs importé.

21 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS i Pour rester un acteur important du Port de Bayonne, MAÏSICA se diversifie Il y a une quinzaine d années, le trafic de maïs passant par Maïsica était de tonnes. En 2009, avec la crise et la concurrence des pays d Europe de l Est, les ventes de Maïsica s établissent autour de tonnes. (Source : Maïsica) Le trafic du maïs a nettement diminué depuis 2004 (source : Port de Bayonne CCI Pays Basque) année trafic du maïs en tonnes Hydrocarbures TRAFIC DU PORT DE BAYONNE EN 2001 Engrais 19,6% 12,4% Produits chimiques Bois 10,7% 2,2% 13,0% Soufre 18,9% MAÏS 23,1% Métaux TRAFIC DU PORT DE BAYONNE EN Pierres Agro-alimentaire Bois + grumes pin 16,5% 1,8% 0,5% MAÏS 8,2% Engrais 6,2% Hydrocarbures 1,8% Produits chimiques 9,7% 4,9% 45,2% Métaux Soufre Pour rester un acteur important du port de Bayonne, Maïsica se diversifie. Grâce à son savoir-faire de traçabilité et d individualisation des lots, l entreprise stocke des céréales à paille (orge et blé) : tonnes il y a 3 ans. Elle fait également des travaux au niveau de ses silos pour pouvoir stocker des marchandises non alimentaires. Maïsica s adapte ainsi au marché en apprenant de nouveaux métiers. (Source Maïsica)

22 _ LE PORT DE BAYONNE, ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS j1 Source : AGPM que nous remercions pour leur aimable autorisation à utiliser les données de leur site. La production de maïs grain en France Il se cultive environ 9 millions d hectares de céréales en France. Le maïs grain est l une de ces céréales. La production de maïs en France se situe normalement autour de 15 millions de tonnes, soit environ la moitié de la production de blé tendre. La surface de maïs grain en France est principalement concentrée dans le Sud-Ouest et notamment en Aquitaine, berceau du maïs. La région se positionne ainsi comme la 1ère région française (20% de la production) suivie de Midi-Pyrénées (11%) et Poitou-Charentes (10 %). Le Grand Sud-Ouest, couvre ainsi à lui seul environ hectares, soit 40 % environ des surfaces françaises de maïs grain. Les autres régions productrices sont, par ordre décroissant : l Alsace (environ 9%), la Bretagne, les Pays de Loire et la région Rhône-Alpes (environ 8% chacune), la Champagne-Ardenne et la Picardie (environ 3% chacune), l Auvergne, la Bourgogne, la Franche-Comté et l Ile de France (environ 2% chacune) et enfin la Basse et la Haute Normandie, la Lorraine et le Nord-Pas de Calais (environ 1% chacune). Le marché de maïs grain en France Les ressources : Chaque année, la collecte de maïs grain est d environ de 12 millions de tonnes en moyenne (13,6 millions de tonnes en ). Les stocks des années précédentes sont en moyenne de 2 millions de tonnes. Une toute petite partie du maïs grains (0,3 million de tonnes en ) est importée principalement du Brésil, pour des besoins spécifiques. Les utilisations : Ce sont les stockeurs qui approvisionnent : - d une part le marché intérieur national : fabricants d aliments du bétail (3,4 millions de tonnes en ) ou industriels de l amidonnerie et de la semoulerie (2,3 millions de tonnes en ), - d autre part le marché d exportation, principalement vers les pays de l Union Européenne (5,6 millions de tonnes en ). L exportation vers les autres pays est très faible (0,2 millions de tonnes en ). Environ 1 million de tonnes sont utilisés directement par les agriculteurs dans leur ferme, soit comme fourrage pour les animaux, soit comme semences, ou sont perdus tout au long du parcours du maïs dans la filière. Enfin, en fin de période, 2 millions de tonnes en moyenne restent en stock (2,9 millions de tonnes en ) et seront utilisés l année suivante.

23 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS J2 Source : AGPM que nous remercions pour leur aimable autorisation à utiliser les données de leur site. Le marché français du maïs est tourné vers l exportation Premier pays producteur de maïs européen, la France est surtout le premier pays exportateur européen. Les exportations réalisées en grain peuvent varier significativement d'une campagne à l'autre en fonction des disponibilités. Jusqu au début des années 2000, les exportations françaises de maïs grain étaient de 8 millions de tonnes. Depuis 2004/05, les volumes ont baissé régulièrement et ce, jusqu'à 5 millions de tonnes en Avec l entrée des nouveaux états membres dans l UE, notamment de la Hongrie, la France doit compter avec un nouveau concurrent sur ses marchés traditionnels (notamment Allemagne, Italie, ou encore Grèce). En effet, la Hongrie peut exporter entre 2 et 4 millions de tonnes de maïs environ. De plus, il faudra désormais compter avec un nouvel Etat membre, dont le potentiel de production et d exportations en maïs grain peut être important : la Roumanie 95% des exportations françaises de maïs sur l UE C est essentiellement sur l UE que la France exporte son maïs grain (au moins 95% du total exporté). Les seuls contrats réalisés avec des pays tiers (0.2 million de tonnes environ) rentrent dans le cadre notamment de l aide alimentaire. Les principaux clients de la France sont traditionnellement l Espagne, les Pays-Bas et le Royaume-Uni, trois destinations qui représentent en années normales 70% environ des ventes françaises.

24 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS J3 Source : AGPM que nous remercions pour leur aimable autorisation à utiliser les données de leur site. DOCUMENTS ENSEIGNANT LA PRODUCTION DE MAÏS GRAIN EN FRANCE LE MARCHE DU MAÏS GRAIN EN FRANCE

25 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS J4 LA PRODUCTION DE MAÏS GRAIN EN FRANCE EN Carte à colorier, à légender et à compléter 40% du maïs grain est produit dans le grand Sud-Ouest

26 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS J5 LES UTLISATIONS DU MAÏS EN FRANCE EN en millions de tonnes Document à compléter (texte et quantités) 2,9 Exportations vers les pays autres que ceux de l U.E. Autres : utilisation à la ferme et pertes 3,4 Industries : amidonneries, semouleries, distilleries

Filières laitières. beurre / crème / fromages / Les cahiers de FranceAgriMer 2009 / Données statistiques / ÉLEVAGE. /33

Filières laitières. beurre / crème / fromages / Les cahiers de FranceAgriMer 2009 / Données statistiques / ÉLEVAGE. /33 beurre / crème / fromages / cheptel / collecte / consommation vaches / brebis / chèvres / échanges produits laitiers / France/Europe/Monde Les cahiers de FranceAgriMer 29 / Données statistiques / ÉLEVAGE.

Plus en détail

> ÉDITION décembre 2014. Évaluation des capacités de stockage à la ferme 2014 en France métropolitaine LES ÉTUDES DE

> ÉDITION décembre 2014. Évaluation des capacités de stockage à la ferme 2014 en France métropolitaine LES ÉTUDES DE ÉDITION décembre 2014 Évaluation des capacités de stockage à la ferme 2014 en France métropolitaine LES ÉTUDES DE Résumé Les capacités de stockage à la ferme sont estimées par l'enquête réalisée par BVA

Plus en détail

L essentiel de la filière. viande bovine française 2014

L essentiel de la filière. viande bovine française 2014 L essentiel de la filière viande bovine française 2014 Sommaire Cheptel Chiffres filière Systèmes d élevage & environnement Consommation CHEPTEL Lexique / Vocabulaire (définitions réglementaires (CE) n

Plus en détail

Le stockage dans la filière des céréales et des oléo-protéagineux

Le stockage dans la filière des céréales et des oléo-protéagineux Le stockage dans la filière des céréales et des oléo-protéagineux - Observatoire des sites de stockage VISIOStockage - Stockage à la ferme BASSE ET HAUTE NORMANDIE RENCONTRES RÉGIONALES CÉRÉALIÈRES 2015

Plus en détail

Filière porcine. Les cahiers de FranceAgriMer 2009 / Données statistiques / ÉLEVAGE. /59

Filière porcine. Les cahiers de FranceAgriMer 2009 / Données statistiques / ÉLEVAGE. /59 Filière porcine cheptel / abattages / consommation / échanges. / /Europe/Monde Les cahiers de AgriMer 29 / Données statistiques / ÉLEVAGE. /59 > Filière porcine Cheptel porcin en en 29 La production porcine

Plus en détail

L essentiel de la filière. viande bovine française 2013

L essentiel de la filière. viande bovine française 2013 L essentiel de la filière viande bovine française 2013 Sommaire Cheptel Chiffres filière Systèmes d élevage & environnement Consommation Lexique / Vocabulaire (définitions réglementaires (CE) n 1249/2008

Plus en détail

Projet VISIOStockage

Projet VISIOStockage 1 Projet VISIOStockage Observatoire des sites de stockage Outil d observation des capacités de stockage dans la filière des céréales et des oléo-protéagineux Auvergne/ RENCONTRES RÉGIONALES CÉRÉALIÈRES

Plus en détail

Des chiffres et des céréales L essentiel de la filière

Des chiffres et des céréales L essentiel de la filière Des chiffres et des céréales L essentiel de la filière www.passioncereales.fr Les céréales, une filière qui compte L agriculture française, et notamment la filière céréalière, ont à cœur de répondre quotidiennement

Plus en détail

Suivi du marché 2012 des applications individuelles solaires thermiques

Suivi du marché 2012 des applications individuelles solaires thermiques Suivi du marché 2012 des applications individuelles solaires thermiques Avec le soutien de : Observ ER 2013 Suivi du marché des installations individuelles solaires thermiques 1 Juillet 2013 Sommaire Préambule

Plus en détail

Programme Opérationnel d Evaluation des Cultures issues des Biotechnologies ( POECB ) 2002-2004. Synthèse des résultats

Programme Opérationnel d Evaluation des Cultures issues des Biotechnologies ( POECB ) 2002-2004. Synthèse des résultats Programme Opérationnel d Evaluation des Cultures issues des Biotechnologies ( POECB ) 2002-2004 Synthèse des résultats Programme Opérationnel d Evaluation des Cultures issues des Biotechnologies Présentation

Plus en détail

D où viennent nos semences. Visite virtuelle d un site de production de semences de maïs Monsanto

D où viennent nos semences. Visite virtuelle d un site de production de semences de maïs Monsanto D où viennent nos semences Visite virtuelle d un site de production de semences de maïs Monsanto Monsanto a pour objectif de permettre aux agriculteurs de petites et grandes exploitations de produire davantage

Plus en détail

PRESENTATION DES SOCIETES PORTUAIRES PORT LA NOUVELLE / SETE. * LES SILOS DU SUD * Sud Manutention Transit Portuaire (SMTP) * CENTRE GRAINS

PRESENTATION DES SOCIETES PORTUAIRES PORT LA NOUVELLE / SETE. * LES SILOS DU SUD * Sud Manutention Transit Portuaire (SMTP) * CENTRE GRAINS PRESENTATION DES SOCIETES PORTUAIRES PORT LA NOUVELLE / SETE * LES SILOS DU SUD * Sud Manutention Transit Portuaire (SMTP) * CENTRE GRAINS Votre porte sur la méditerranée Le Terminal agro-alimentaire de

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGCIS-Banque de France auprès des visiteurs venant de l étranger

Plus en détail

«Contribution des agricultrices au développement rural et à une agriculture durable»

«Contribution des agricultrices au développement rural et à une agriculture durable» «Contribution des agricultrices au développement rural et à une agriculture durable» Workshop Luxembourg, le 01 décembre 2006 A. TURLOT et B. DUQUESNE FAO Introduction Selon la FAO, les femmes rurales

Plus en détail

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs venant

Plus en détail

Les Échanges. Internationaux. de l Aquitaine

Les Échanges. Internationaux. de l Aquitaine Les Échanges Internationaux de l Aquitaine en 2009 2009 : Tendances et faits marquants Baisse généralisée des exportations et importations Exportations Importations Aquitaine Valeur 2009 12 083 9 664 Evolution

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 109 Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs

Plus en détail

ACADEMIE DE BORDEAUX [BAC PRO 3 ANS]

ACADEMIE DE BORDEAUX [BAC PRO 3 ANS] 2008 ACADEMIE DE BORDEAUX [BAC PRO 3 ANS] Proposition de progression : technologie cuisine A articuler avec la technologie restaurant, la technologie appliquée et les travaux pratiques pour donner du sens

Plus en détail

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DU MARCHE DU FOIE GRAS

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DU MARCHE DU FOIE GRAS SITUATION DE LA PRODUCTION ET DU MARCHE DU FOIE GRAS 1. EVOLUTION DU PRIX DES MATIERES PREMIERES EN ALIMENTATION ANIMALE ET DES INDICES ALIMENT ITAVI AU MOINDRE COUT 1.1. DIMINUTION DU PRIX DES CEREALES

Plus en détail

Céréales, Agro-Industrie Hub européen d excellence. Les solutions de l axe Seine

Céréales, Agro-Industrie Hub européen d excellence. Les solutions de l axe Seine Céréales, Agro-Industrie Hub européen d excellence Les solutions de l axe Seine HAROPA, 1er ensemble portuaire de France Le Port de Rouen, 1er Port européen d exportation de céréales, s est associé aux

Plus en détail

Commerce extérieur. mars 2015. n 6 LE COMMERCE EXTERIEUR DE LA LORRAINE EN 2014

Commerce extérieur. mars 2015. n 6 LE COMMERCE EXTERIEUR DE LA LORRAINE EN 2014 n 6 mars 2015 Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi de Lorraine DIRECCTE LORRAINE Commerce extérieur LE COMMERCE EXTERIEUR DE LA LORRAINE

Plus en détail

Rapport du groupe de travail PNNS sur les glucides. Etapes 1 et 2 du mandat. Mars 2007

Rapport du groupe de travail PNNS sur les glucides. Etapes 1 et 2 du mandat. Mars 2007 MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l'alimentation Sous-Direction de la réglementation, de la recherche et de la coordination des contrôles Rapport du groupe de travail PNNS

Plus en détail

Environnement, économie, société : le maïs sur tous les fronts

Environnement, économie, société : le maïs sur tous les fronts Environnement, économie, société : le maïs sur tous les fronts Millions t 3 000 2 500 2 000 1 500 1 000 La demande en grains va augmenter avec la population 500 MAÏS : +76% 0 2000 2010 2015 2020 2030 RIZ

Plus en détail

Douanes : Commerce Extérieur

Douanes : Commerce Extérieur Données commentées Année 2015 SOMMAIRE ❶ Evolution des balances par zone d import/export :... 2 ❷ Evolution des balances par région administrative :... 3 ❸ Importations et exportations par région administrative.

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 10-DCC-130 du 7 octobre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif d actifs du groupe Sodistock SA par la société CAF Grains, filiale du groupe Invivo L Autorité de la

Plus en détail

Les chiffres clé de la région. Alsace. 1er trimestre 2013 résultats de mars. Données CAF/FAB hors matériel militaire en millions d'euros

Les chiffres clé de la région. Alsace. 1er trimestre 2013 résultats de mars. Données CAF/FAB hors matériel militaire en millions d'euros Les chiffres clé de la région http://lekiosque.finances.gouv.fr Alsace 1er trimestre 213 résultats de mars Réalisée chaque trimestre, la brochure régionale présente les données de cadrage du commerce extérieur

Plus en détail

MARS 2013 LE COMMERCE INTERNATIONAL DE L AQUITAINE EN 2012

MARS 2013 LE COMMERCE INTERNATIONAL DE L AQUITAINE EN 2012 MARS 2013 LE COMMERCE INTERNATIONAL DE L AQUITAINE EN ÉDITO L international, une priorité commune En, si le commerce extérieur aquitain (12 e région française) a tendance, comme sur le plan national, à

Plus en détail

Fiche Technique. Filière Maraichage. Mais doux. Septembre 2008

Fiche Technique. Filière Maraichage. Mais doux. Septembre 2008 Fiche Technique Production Peu Développée en Languedoc-Roussillon Filière Maraichage Mais doux Septembre 2008 Rédigée par : Julien GARCIA Chambre Régionale d Agriculture du Languedoc-Roussillon Potentiel

Plus en détail

Édition 2012. Notoriété. et image touristique de la région Aquitaine en France et en Europe

Édition 2012. Notoriété. et image touristique de la région Aquitaine en France et en Europe Édition 0 et image touristique de la région en France et en Europe Conna tre la notoriété de l aquitaine pour affiner nos stratégies Confronté à une concurrence toujours plus vive, le Comité régional de

Plus en détail

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES 1. EVOLUTION DU PRIX DES MATIERES PREMIERES EN ALIMENTATION ANIMALE ET DES INDICES ALIMENT ITAVI AU MOINDRE COUT 1.1. BAISSE DU COURS DES CEREALES ET

Plus en détail

LISTE V AU PROTOCOLE A MAROC. Description des produits

LISTE V AU PROTOCOLE A MAROC. Description des produits LISTE V AU PROTOCOLE A MAROC 04.03 Babeurre, lait et crème caillés, yoghourt, képhir et autres laits et crèmes fermentés ou acidifiés, même concentrés ou additionnés de sucre ou d'autres édulcorants ou

Plus en détail

Etude sur les besoins logistiques des industriels du bassin de Lacq et des conditions de transport associés. 27 juin 2013

Etude sur les besoins logistiques des industriels du bassin de Lacq et des conditions de transport associés. 27 juin 2013 1 Etude sur les besoins logistiques des industriels du bassin de Lacq et des conditions de transport associés 27 juin 2013 1 2 CHEMPARC Nouvelle Stratégie Industrielle pour le Bassin de Lacq adoptée en

Plus en détail

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES 1. EVOLUTION DU PRIX DES MATIERES PREMIERES EN ALIMENTATION ANIMALE ET DES INDICES ALIMENT ITAVI AU MOINDRE COUT 1.1. DIMINUTION DU PRIX DES CEREALES

Plus en détail

Le bioéthanol. Le bioéthanol

Le bioéthanol. Le bioéthanol Le bioéthanol Le bioéthanol À VOS PLEINS, PRÊTS, ROULEZ!!! À VOS PLEINS, PRÊTS, ROULEZ!!! www.bioethanolcarburant.com Dossier de presse FÉVRIER 2015 Le bioéthanol en quelques mots De l énergie végétale

Plus en détail

L automobile dans l espace européen et français

L automobile dans l espace européen et français L automobile dans l espace européen et français Fin 2004, l industrie automobile emploie 2,54 millions de salariés 1 dans l Union européenne des 25. Ces salariés se répartissent pour 1,12 million dans

Plus en détail

Qu est-ce que les biocarburants?

Qu est-ce que les biocarburants? Qu est-ce que les biocarburants? Les biocarburants sont des carburants produits à partir de matières premières d origine agricole, ils proviennent donc de ressources renouvelables. Il existe 2 grands types

Plus en détail

Chapitre IV Habiter le monde rural

Chapitre IV Habiter le monde rural Chapitre IV Habiter le monde rural 1 e Leçon Y a-t-il beaucoup d agriculteurs dans les campagnes des pays riches? Ex : l Amérique du Nord Projection de la vidéo Galilée : un paysage rural du Middle West

Plus en détail

Swiss Association for Quality Section genevoise Les Ports Francs et Entrepôts de Genève Le Cercle des Agriculteurs de Genève.

Swiss Association for Quality Section genevoise Les Ports Francs et Entrepôts de Genève Le Cercle des Agriculteurs de Genève. Swiss Association for Quality Section genevoise Les Ports Francs et Entrepôts de Genève Le Cercle des Agriculteurs de Genève présentent : Les meilleures pratiques de stockage et de préservation des denrées

Plus en détail

Compléments alimentaires Bio : QUESTIONS / REPONSES

Compléments alimentaires Bio : QUESTIONS / REPONSES Compléments alimentaires Bio : QUESTIONS / REPONSES Mots clefs : Produits Biologiques - Organisme certificateur - Règlement (CE) n 834/2007 1. Quels sont les textes règlementaires de référence pour l alimentation

Plus en détail

GEOGRAPHIE Une zone industrialo-portuaire : le port de Beyrouth et le port du Havre CM2

GEOGRAPHIE Une zone industrialo-portuaire : le port de Beyrouth et le port du Havre CM2 Idées directrices Repères géographiques Vocabulaire à retenir Compétence s spécifiques Suggestions de documents à utiliser Ctrl+Clic pour suivre le lien Dans cette séquence, l élève apprend que les zones

Plus en détail

Baccalauréat professionnel RESTAURATION en 3 ans Commission technique de l académie de Nice hôtellerie restauration

Baccalauréat professionnel RESTAURATION en 3 ans Commission technique de l académie de Nice hôtellerie restauration Baccalauréat professionnel RESTAURATION en 3 ans Commission technique de l académie de Nice hôtellerie restauration Proposition du groupe de travail «production culinaire» Etat au 18 juin 2008 GRILLES

Plus en détail

Stockage de céréales

Stockage de céréales Stockage de céréales 1. Présentation 1.1. Nature de l'activité Le stockage des céréales a pour fonction de préserver les grains après la récolte (prévention des pertes et altérations) et de les commercialiser

Plus en détail

Recyclage: cycle et chiffres de la Suisse par rapport à d autres pays européens / exercices de calcul

Recyclage: cycle et chiffres de la Suisse par rapport à d autres pays européens / exercices de calcul 06 Le verre Instruction de travail Tâche: Recyclage: cycle et chiffres de la Suisse par rapport à d autres pays européens / exercices de calcul Les élèves doivent compléter le schéma du cycle de recyclage.

Plus en détail

«LA CHAINE DU FROID EN TUNISIE»

«LA CHAINE DU FROID EN TUNISIE» Yaoundé, CAMEROUN le 04 juin 2012 «LA CHAINE DU FROID EN TUNISIE» Présenté par : Mme Halima THRAYA Ingénieur en Chef Sous-directeur du Froid Industriel au ministère de l Industrie -Tunisie- Déléguée de

Plus en détail

Agriculture traditionnelle et développement durable

Agriculture traditionnelle et développement durable Agriculture traditionnelle et développement durable La problématique générale : quels sont les enjeux de l agriculture traditionnelle aujourd hui? Montrer que l agriculture traditionnelle dans le monde

Plus en détail

SOMMAIRE 1 LA CONSOMMATION... 5 1.1 L EVOLUTION DE LA CONSOMMATION... 5 1.2 LES TENDANCES DE CONSOMMATION... 8 2 LA PRODUCTION...

SOMMAIRE 1 LA CONSOMMATION... 5 1.1 L EVOLUTION DE LA CONSOMMATION... 5 1.2 LES TENDANCES DE CONSOMMATION... 8 2 LA PRODUCTION... SOMMAIRE 1 LA CONSOMMATION... 5 1.1 L EVOLUTION DE LA CONSOMMATION... 5 1.2 LES TENDANCES DE CONSOMMATION... 8 2 LA PRODUCTION... 13 2.1 L EVOLUTION DE LA PRODUCTION... 13 2.2 LES PRODUCTEURS BIOLOGIQUES...

Plus en détail

bovins, ovins, volailles et porcs - Fiches techniques - Évolution de la production et des disponibilités en France depuis cinquante ans

bovins, ovins, volailles et porcs - Fiches techniques - Évolution de la production et des disponibilités en France depuis cinquante ans Fiches techniques 235 bovins, ovins, volailles et porcs - Fiches techniques - Évolution de la production et des disponibilités en France depuis cinquante ans 236 Demeter 2012 La filière bovine française

Plus en détail

Traçabilité & Sécurité alimentaire 27 Avril 2005

Traçabilité & Sécurité alimentaire 27 Avril 2005 Traçabilit abilité & Sécurité alimentaire 27 Avril 2005 Notre entreprise NOTRE ENTREPRISE Activités principales Nos activités principales sont orientées autour de l'exploitation agricole professionnelle

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Présentation de la mallette pédagogique 3. 1.1. Objectifs pédagogiques 1.2. Liens avec le programme scolaire et le projet d établissement

SOMMAIRE. 1. Présentation de la mallette pédagogique 3. 1.1. Objectifs pédagogiques 1.2. Liens avec le programme scolaire et le projet d établissement SOMMAIRE 1. Présentation de la mallette pédagogique 3 1.1. pédagogiques 1.2. Liens avec le programme scolaire et le projet d établissement 2. Constitution de la mallette pédagogique 5 2.1. Pour l enseignant,

Plus en détail

Recruter et animer un réseau d agents commerciaux dans l Union Européenne Pour toute information complémentaire, contactez : Le Département

Recruter et animer un réseau d agents commerciaux dans l Union Européenne Pour toute information complémentaire, contactez : Le Département Recruter et animer un réseau d agents commerciaux dans l Union Européenne Pour toute information complémentaire, contactez : Le Département Développement International de la Chambre de Commerce et d Industrie

Plus en détail

Numéro 25 - avril 2015. Les entreprises agroalimentaires en 2012

Numéro 25 - avril 2015. Les entreprises agroalimentaires en 2012 Agreste Les Dossiers - n 25 - avril 215 Numéro 25 - avril 215 Télécharger les données de l ensemble du dossier au format tableur Agreste Les Dossiers - n 25 - avril 215 Les entreprises agroalimentaires

Plus en détail

DOSSIER D'AGREMENT 2015

DOSSIER D'AGREMENT 2015 DOSSIER D'AGREMENT 2015 1) Présentation de la ferme et des exploitants Nom :... Prénom :... Adresse ou siège social :... Nom de la ferme :... Numéro SIREN :... Code postal : Téléphone : Commune :... Téléphone

Plus en détail

Manuel de Management QSE

Manuel de Management QSE Manuel de Management QSE Union des Coopératives Agricoles de l ALlier Approuvé par : VERLADIS GUICHARD Yves COURRIER Directeur de COOPACA 4 A Christophe MARCOUX Directeur de VAL limagne.coop La force d

Plus en détail

La propriété forestière. La propriété forestière. Les trois types de propriété forestière. Le milieu forestier. Le milieu forestier

La propriété forestière. La propriété forestière. Les trois types de propriété forestière. Le milieu forestier. Le milieu forestier Répartition de la propriété par grande région écologique es trois types de propriété forestière a forêt privée est très largement majoritaire en France où elle occupe les trois quarts de la superficie

Plus en détail

Le TOP TEN des 10 plus grandes villes préférées des Français

Le TOP TEN des 10 plus grandes villes préférées des Français Le TOP TEN des 10 plus grandes villes préférées des Français Sondage réalisé auprès d un échantillon de plus de 6400 Français Sondage réalisé pour la presse régionale et publié dans la presse régionale

Plus en détail

I. Une agriculture puissante et productive

I. Une agriculture puissante et productive GEOGRAPHIE Thème 2, question 3, cours 2 Thème 2 : Aménager et développer le territoire français Question 3 : Les dynamiques des espaces productifs dans la mondialisation Cours 2 : Les espaces de production

Plus en détail

Mars 2012. Les biocarburants, ou agrocarburants, sont des carburants liquides produits à partir de matières premières végétales.

Mars 2012. Les biocarburants, ou agrocarburants, sont des carburants liquides produits à partir de matières premières végétales. LES BIOCARBURANTS Définition Les biocarburants, ou agrocarburants, sont des carburants liquides produits à partir de matières premières végétales. Il existe deux types de biocarburants : L'Union Européenne

Plus en détail

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont :

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont : I) La chaine logistique internationale. A. Le concept de logistique. Chapitre 2 : La logistique. Les activités de logistique et de transport permettent de gérer l ensemble des flux de matières et de produits,

Plus en détail

En 2008, les industries agroalimentaires ont été confrontées à la flambée des

En 2008, les industries agroalimentaires ont été confrontées à la flambée des Agreste Synthèses IAA : une année 2008 marquée par la flambée des prix de l énergie Novembre 2009 n 2009/87 Novembre 2009 Synthèses n 2009/87 Industries agroalimentaires : une année 2008 marquée par la

Plus en détail

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY «Cette action contribue au PNNS». «IL FAIT BIO À CHÂTEAU THIERRY A Chateau Thierry, la Municipalité souhaite développer les produits BIO et issus de filières de proximité dans les menus de la restauration

Plus en détail

Etude sur l industrie alimentaire au Maroc

Etude sur l industrie alimentaire au Maroc Département des Statistiques des Echanges Extérieurs Etude sur l industrie alimentaire au Maroc Avril 215 Plan 1. Contexte mondial 2. Indicateurs clés 3. Production et balance commerciale 4. Principales

Plus en détail

La biomasse, source d énergie?

La biomasse, source d énergie? Paul MATHIS mathis.paul@orange.fr Editions Quae Dijon Le 11 octobre 2012 L énergie, c est quoi? L énergie, c est ce qui permet : de se chauffer, de cuire les aliments, de se déplacer, de faire marcher

Plus en détail

Atelier Achat Responsable. 9 décembre 2014. Initiative Bio Bretagne

Atelier Achat Responsable. 9 décembre 2014. Initiative Bio Bretagne Atelier Achat Responsable 9 décembre 2014 Initiative Bio Bretagne Qu est ce qu Initiative Bio Bretagne? Initiative Bio Bretagne est une plate-forme, un réseau d'entreprises et d'acteurs bretons souhaitant

Plus en détail

Image 1 : Récolte de l arachide à maturité et dans de bonnes conditions

Image 1 : Récolte de l arachide à maturité et dans de bonnes conditions Q: Que voyez-vous sur l image? La plante d arachide se déracine facilement et la gousse est bien sèche à l intérieur. L arachide est mure. Q: Quels sont les critères de maturité de l arachide? L arachide

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2015

DOSSIER DE PRESSE 2015 DOSSIER DE PRESSE 2015 Sommaire Une gamme complète de métiers... 3 Une croissance ininterrompue à 2 chiffres... 5 Les facteurs de croissance... 6 La construction du Groupe étape par étape... 7 Le Groupe

Plus en détail

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007 6 Le tourisme international en France 99 Le tourisme international en France 6 Touristes non-résidents en France Dans ce chapitre sont présentées : les arrivées en France des touristes non-résidents (toute

Plus en détail

L'année 2004. Sommaire

L'année 2004. Sommaire numéro spécial juin 2006 L'année 2004 Sommaire Pages METHODOLOGIE DES ENQUETES AVICOLES... 2 à 4 LES REPRODUCTRICES... 5 à 8 Eclosions de volailles reproductrices (Gallus)... 6 Eclosions de volailles reproductrices

Plus en détail

Variétés de blé tendre Récolte 2013

Variétés de blé tendre Récolte 2013 ÉDITION Février 2013 Variétés de blé tendre Récolte 2013 LES ÉTUDES DE LES ÉTUDES DE Récolte 2013 : Blés panifiables majoritaires Les blés panifiables dominent avec 92 % des surfaces en blé tendre. La

Plus en détail

mobilisation de la biomasse

mobilisation de la biomasse 5 La mobilisation de la biomasse Stockage, logistique et structuration des acteurs Diagnostic de territoire Insertion dans les exploitations Ce support a été réalisé avec le soutien financier du Compte

Plus en détail

Résultats de l enquête consommateurs : Pour une promotion du sac à emporter en restauration traditionnelle

Résultats de l enquête consommateurs : Pour une promotion du sac à emporter en restauration traditionnelle Résultats de l enquête consommateurs : Pour une promotion du sac à emporter en restauration traditionnelle PRESENTATION La DRAAF Rhône-Alpes Le projet Méthodologie RESULTATS Vous Votre consommation en

Plus en détail

Tendances de consommation Les aliments pour bébés au sein de l UE à 27

Tendances de consommation Les aliments pour bébés au sein de l UE à 27 Bureau des marchés internationaux RAPPORT SUR LES INDICATEURS DE MARCHÉ JANVIER 2010 Tendances de consommation Les aliments pour bébés au sein de l UE à 27 Tendances de consommation Les aliments pour bébés

Plus en détail

III - Contenu du voyage

III - Contenu du voyage Enquête GROUPES de la Direction du tourisme en liaison avec le SNET et la F.L.A.F. 23 III - Contenu du voyage Le questionnaire proposait d indiquer les trois principales destinations pour l année 2002.

Plus en détail

Ventiler pour refroidir les céréales stockées

Ventiler pour refroidir les céréales stockées 10 QUALITÉ Ventiler pour refroidir les céréales stockées Une conduite à moduler avec le climat La ventilation est la meilleure méthode pour refroidir les céréales stockées et, donc, conserver leurs qualités

Plus en détail

Les chiffres clés du transport de marchandises en Champagne-Ardenne

Les chiffres clés du transport de marchandises en Champagne-Ardenne Les chiffres clés du transport de marchandises en Champagne-Ardenne Édition 2014 Direction Régionale de l Environnement, de l Aménagement et du Logement de CHAMPAGNE ARDENNE www.champagne-ardenne.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Le petit-déjeuner et développement durable

Le petit-déjeuner et développement durable Les repas Salle avec tableau 45 à 55 min. Le petit-déjeuner et développement durable Objectifs de l atelier : Sensibiliser les enfants sur la notion de développement durable en se référant aux étapes de

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 615 Mars 2015 Bilan 2012 de la production de déchets en France OBSERVATION ET STATISTIQUES ENVIRONNEMENT Conformément à la règlementation européenne, la

Plus en détail

Décision n 10-DCC-06 du 21 janvier 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Thémis Grains par le groupe coopératif Unéal

Décision n 10-DCC-06 du 21 janvier 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Thémis Grains par le groupe coopératif Unéal RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 10-DCC-06 du 21 janvier 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Thémis Grains par le groupe coopératif Unéal L Autorité de la concurrence, Vu le dossier

Plus en détail

L'EMBALLAGE. 1/ L'emballage protège ce qu'il vend. 2/ L'emballage regroupe les produits

L'EMBALLAGE. 1/ L'emballage protège ce qu'il vend. 2/ L'emballage regroupe les produits L'EMBALLAGE Nous allons poursuivre l'étude du thermomètre électronique, en nous intéressant à son emballage. Dans un premier temps, nous allons nous intéresser aux emballages en général, pour pouvoir ensuite

Plus en détail

Enquête auprès des chefs d'exploitation agricole. Comité de pilotage du 11 octobre 2013

Enquête auprès des chefs d'exploitation agricole. Comité de pilotage du 11 octobre 2013 Enquête auprès des chefs d'exploitation agricole Comité de pilotage du 11 octobre 2013 2 Objectifs et méthodologie Objectifs de l étude A la demande du SGMAP et de Roland Berger Strategy Consultants, en

Plus en détail

Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France

Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France Résultats annuels 2014 des dispositifs permanents d enquêtes dans les aéroports, dans les trains et sur les aires d autoroutes

Plus en détail

L UTILISATION DU MAÏS HUMIDE EN ALIMENTATION PORCINE

L UTILISATION DU MAÏS HUMIDE EN ALIMENTATION PORCINE L UTILISATION DU MAÏS HUMIDE EN ALIMENTATION PORCINE - Enquête auprès de 28 éleveurs de porcs de Basse-Normandie - PREAMBULE En raison des fluctuations du prix des matières premières, qui se sont accélérées

Plus en détail

GUIDE. Des règles d étiquetage des produits issus de l agriculture biologique (Hors aliments pour animaux)

GUIDE. Des règles d étiquetage des produits issus de l agriculture biologique (Hors aliments pour animaux) GUIDE 1 Des règles d étiquetage des produits issus de l agriculture biologique (Hors aliments pour animaux) Réglementations en vigueur : Règlement (CE) N 834/2007 modifié du 28 Juin 2007 Règlement (CE)

Plus en détail

par André Dumont, journaliste

par André Dumont, journaliste par André Dumont, journaliste Mystérieuse endive Philippe Schryve est le plus important producteur d endives au pays. Pas évident, quand on est pratiquement seul à cultiver un légume peu connu. PHOTOS

Plus en détail

Guide de l animateur. Activités autour des céréales et des produits céréaliers. Mène l'enquête sur les céréales!

Guide de l animateur. Activités autour des céréales et des produits céréaliers. Mène l'enquête sur les céréales! Mène l'enquête sur les céréales! Guide de l animateur Activités autour des céréales et des produits céréaliers www.passioncereales.fr/grainesdedetectives AVANT-PROPOS «Graines de détectives Mène l enquête

Plus en détail

RAPPORT STATISTIQUE DE LA MAROQUINERIE

RAPPORT STATISTIQUE DE LA MAROQUINERIE RAPPORT STATISTIQUE DE LA MAROQUINERIE Publication 2011 Chiffres 2010 CHIFFRES CLES DE LA MAROQUINERIE STRUCTURES REGIONALES IMPORTATIONS / EXPORTATIONS Fédération Française de la Maroquinerie 16 rue Martel

Plus en détail

COURS BIOMASSE A N N É E 2 0 1 4-2 0 1 5

COURS BIOMASSE A N N É E 2 0 1 4-2 0 1 5 COURS BIOMASSE ANNÉE 2014-2015 QU EST-CE QUE LA BIOMASSE? Biomasse brute : Arbres et végétaux Productions agricoles (canne à sucre, colza, maïs, betterave ) Matières aquatiques (algues, varech ) Biomasse

Plus en détail

En novembre, les cours des céréales et des oléagineux se consolident après

En novembre, les cours des céréales et des oléagineux se consolident après Agreste Synthèses Grandes cultures Céréales et Oléagineux Décembre 212 n 212/196 Grandes cultures Céréales et Oléagineux - Décembre 212 Synthèses n 212/196 Pour la campagne 212/213, les cours du maïs s

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

Schéma Régional des Infrastructures de Transports et de l Intermodalité en Aquitaine. Conférence territoriale du PAYS BASQUE 28 novembre 2007 1

Schéma Régional des Infrastructures de Transports et de l Intermodalité en Aquitaine. Conférence territoriale du PAYS BASQUE 28 novembre 2007 1 Schéma Régional des Infrastructures de Transports et de l Intermodalité en Aquitaine Conférence territoriale du PAYS BASQUE 28 novembre 2007 1 Conférence territoriale du Pays Basque Les infrastructures

Plus en détail

Pêche maritime et aquaculture

Pêche maritime et aquaculture En, les navires français métropolitains ont pêché près de 56 tonnes de poissons, crustacés, coquillages et autres produits de la mer. Les deux tiers des captures françaises ont été réalisés en Atlantique

Plus en détail

Aliments et Boissons Sous-catégorie Produit. Boissons. Boissons gazeuses Boissons. Café Boissons. Cordiaux/Courges Boissons

Aliments et Boissons Sous-catégorie Produit. Boissons. Boissons gazeuses Boissons. Café Boissons. Cordiaux/Courges Boissons Aliments et Sous-catégorie Produit gazeuses Café Cordiaux/Courges énergisantes Chocolat chaud Jus maltées Lait/ à base de lait Eau minérale/eau de source Café de spécialité Thé de spécialité Thé Tisanes

Plus en détail

BARÈME CONTRIBUTIF 2015 APPLICABLE POUR LA DÉCLARATION 2015

BARÈME CONTRIBUTIF 2015 APPLICABLE POUR LA DÉCLARATION 2015 BARÈME CONTRIBUTIF 2015 APPLICABLE POUR LA DÉCLARATION 2015 JUIN 2014 Barème contributif 2015 applicable pour la déclaration 2015 Le barème contributif est constitué d une contribution au poids par matériau

Plus en détail

Bâtiments «Ferme» Construction Niveau 1 Consommation de base Type Description Unité Coût/unité kwh/unité/jour

Bâtiments «Ferme» Construction Niveau 1 Consommation de base Type Description Unité Coût/unité kwh/unité/jour Bâtiments «Ferme» Hangar Permet de stocker du matériel agricole, des balles (paille et foin) et de mettre vos bovins à l'abri m² 30,00 0,300 Hall d'exposition Permet d'exposer des matériels de collection

Plus en détail

DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL

DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL / LES ENTREPRISES 2008 DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////2008 Observatoire

Plus en détail

MESURER LA MONDIALISATION: LE POIDS DES MULTINATIONALES DANS LES ÉCONOMIES DE L'OCDE

MESURER LA MONDIALISATION: LE POIDS DES MULTINATIONALES DANS LES ÉCONOMIES DE L'OCDE ORGANISATION DE COOPÉRATION ET DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUES ORGANISATION FOR ECONOMIC CO-OPERATION AND DEVELOPMENT MESURER LA MONDIALISATION: LE POIDS DES MULTINATIONALES DANS LES ÉCONOMIES DE L'OCDE GUIDE

Plus en détail

Représenter un pays : la carte de France

Représenter un pays : la carte de France séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 séance 1 De la photo à la carte. Je découvre Avec l aimable autorisation de la Mairie de l Ile d Arz - www.iledarz.fr Emma va passer quelques jours de vacances à Bilhervé,

Plus en détail

La Méthanisation des matières organiques : comment produire votre propre énergie? Thecogas PlanET Biogastechniek BV

La Méthanisation des matières organiques : comment produire votre propre énergie? Thecogas PlanET Biogastechniek BV La Méthanisation des matières organiques : comment produire votre propre énergie? Cette Présentation Vous donnera des informations sur: - notre Système de Biogas industriel, - notre Experience dans ce

Plus en détail

Rendez-vous BtoB à l occasion de MDD Expo 2015

Rendez-vous BtoB à l occasion de MDD Expo 2015 Profil des acheteurs Rendez-vous BtoB à l occasion de MDD Expo 2015 Crédit photo : Shutterstock En partenariat avec : Paris Porte de Versailles, 31 mars & 1 er avril 2015 Pologne ALMA MARKET Tout produit

Plus en détail

Quelle efficacité du diagnostic électrique obligatoire? Rapport d étude 2012 réalisé par TNS Sofres

Quelle efficacité du diagnostic électrique obligatoire? Rapport d étude 2012 réalisé par TNS Sofres Quelle efficacité du diagnostic électrique obligatoire? Rapport d étude 2012 réalisé par TNS Sofres Cliquez Sommaire pour modifier le style du titre 1. Contexte et objectifs 2. Principaux enseignements

Plus en détail