LE PORT DE BAYONNE, ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS - a

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE PORT DE BAYONNE, ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS - a"

Transcription

1 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS - a Public visé : cycle 3 du primaire ( peut être utilisé également dans le secondaire) Objectifs : L étude de la filière maïs permet de partir d une activité économique loco-régionale, la culture du maïs, pour comprendre comment les hommes vivent et aménagent leurs territoires en France dans un cadre européen et mondial. Elle s inscrit dans l étude d une zone industrialo-portuaire en se focalisant sur l entreprise de séchage et stockage de maïs : Maïsica, acteur important de la filière. Elle aborde différents réseaux de transports de biens : route, rail et bateau. Enfin, elle s intéresse au développement durable au travers des ressources et du recyclage des résidus. Compétences : En géographie : - identifier sur une carte et connaître quelques caractères principaux des grands ensembles physiques et humains de l échelle locale, française et européenne, - lire et utiliser différents langages : cartes, croquis, graphiques, iconographie. En français : comprendre des textes informatifs et documentaires. En maths : - trier des données, les classer, - lire ou produire des tableaux, des graphiques et les analyser, - calcul sur les grandeurs, - utiliser la calculatrice de façon raisonnée, - calculer des pourcentages, - résoudre des problèmes. En informatique : utiliser un tableur. D autres pistes sont possibles en lien avec les sciences et/ou le développement durable que nous développeront pas ici. Liste des documents - a : objectifs, compétences et liste des documents (document enseignant) - b : liens utiles et petit lexique (document enseignant) - c1 et c2 : exemple de séquence (document enseignant) - d1 et d2 : les métiers de la filière maïs (documents enseignant et élèves) - e1 à e5 : du champ à l utilisation en passant par le Port de Bayonne (documents enseignant + images pour les élèves) - f1 à f6 : zoom sur le métier d un stockeur : l entreprise Maïsica. Texte et photos (documents élèves) - g1 et g2 : statistiques sur les sorties de bateaux de chez Maïsica en 2009 (document élèves) - h1 et h2 : les pays importateurs du maïs expédié par Maïsica. Histogramme à lire, carte à colorier et à légender (documents élèves) - i : pour rester un acteur important du port de Bayonne, MAÏSICA se diversifie (document élèves) - j1 à j5 : la production et le marché de maïs grain en France. Carte à colorier et légender + schéma à compléter (document élèves)

2 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS - b Liens utiles : - Association Générale des Producteurs de Maïs MAIZ EUROPE - Vidéo sur l usine de bio-éthanol de Lacq - Mon quotidien sur le maïs - Brochure SEPROMA sur la filière maïs - Jeu des 7 différences sur l utilisation du maïs - Marché et économie du maïs - Livre + DVD sur le maïs (35 ) (au CDDP de Pau Cote MAI - Ex ) - Site de l entreprise MAÏSICA - charte qualité maïs A : - Animation sur le cycle du maïs : - Port de Bayonne - Fonds de carte libres de droit pour une utilisation pédagogique en classe : - images libres de droit gratuites: Petit lexique : - amidon : sucre complexe que l on trouve dans les céréales. Le maïs est riche en amidon. - maïs classe A : maïs répondant à un cahier des charges garantissant des normes de qualité physiques et sanitaires ainsi que la non utilisation de variétés OGM. - maïs doux : variétés de maïs sucré récolté jeune et utilisé pour l alimentation humaine en frais, surgelé ou en conserve - maïs fourrage : épis de maïs et plante entière broyés utilisés en alimentation animale tel que ou après ensilage (fermentation) - maïs grain : maïs utilisé pour la transformation dans l industrie alimentaire (humaine et animale) ou non alimentaire : fabrication d aliments pour le bétail, semoulerie, amidonnerie, distillerie, fabrication de bio-éthanol Il est séché après récolte - maïs semence : maïs sélectionnés pour la plantation dans les champs - maïs waxy ou maïs cireux: variété de maïs ayant une qualité d amidon particulière, utilisé surtout dans les industries de l amidon (plats préparés, plats pour bébés, sauces, potages, desserts à base de lait et recyclage du papier )

3 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS c1 Exemple de séquence (on peut ne pas faire toutes les étapes) : 1/ Visite sur le terrain : Voir le document : «lectures de paysages : deux arrêts rive gauche», repérer Maïsica. Recueil des représentations des élèves sur le maïs (à noter par l enseignant) : - A quoi vous fait penser le nom Maïsica? - Maïsica est une entreprise de stockage de maïs. A votre avis que fait cette entreprise? - Que savez-vous sur le maïs? Où est-il produit? Qu est-ce qu on en fait? 2/ En classe : rappel des représentations des élèves : Rappelez-vous lors de la visite du port de Bayonne, nous avons vu une entreprise de stockage de maïs. Quel est son nom? Qu a-t-on dit sur le maïs? Description de photos de Maïsica (document f3) 3/ Etude des documents et reconstitution de la filière maïs : A partir des documents que vous avez, il va falloir dessiner le chemin que parcourt le maïs, de la culture dans les champs jusqu aux produits fabriqués à partir du maïs, et répondre aux questions suivantes : - D où vient le maïs qui entre dans l usine Maïsica? (doc. f1+f2) - Que fait Maïsica? (doc. f1) - Où Maïsica expédie-t-il le maïs? (doc. g1 + g2 + h1) - A quoi sert le maïs? (doc. e2 à e4 + mon quotidien + brochures SEPROMA + vidéo sur l usine de bioéthanol : l enseignant fera un choix parmi les documents proposés) Trace écrite : Après mise en commun de l étude des documents et des dessins, les élèves reconstituent le document (e1) simplifié (sans le stockage intermédiaire, sans le transport ni les entrants et résidus) + court texte d explication incluant les utilisations du maïs grain. 4/ Le transport du maïs Repérer les voix de chemins de fer, les routes et autoroutes sur la carte du document «Bayonne aujourd hui : repères». Etudier des photos de Maïsica (documents f4 à f6): le rail, le chargement du maïs dans les bateaux + document f2 - Par quel moyen de transport le maïs arrive-t-il? - Comment le maïs est-il transporté de Maïsica jusqu aux pays importateurs? Compléter le schéma de la filière maïs avec les symboles «camion», «train» et «bateau» + court texte à compléter

4 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS c2 Exemple de séquence (suite) 5/ Ressources Recyclage des résidus Recueil des représentations des élèves : - De quoi a besoin Maïsica pour son activité en plus du maïs? - A votre avis quels sont les résidus susceptibles d être produits par Maïsica? Lecture du document f1 : Vous devrez compléter le schéma du chemin du maïs en indiquant au niveau de Maïsica, ce qui doit entrer dans l usine en plus du maïs et les résidus qui sortent de l usine. Réfléchissez d abord au brouillon. 6/Les principaux pays importateurs du maïs expédié par Maïsica Documents g1 et g2 + h1 et h2. Pré-requis : lecture et construction d un histogramme déjà abordée en mathématiques. A partir de ce document, il va falloir faire un histogramme en classant les pays du plus gros au plus petit importateur de maïs expédié par Maïsica par transport maritime, en tonnes de maïs puis en pourcentage du total du maïs chargé en Aide : - pour chaque pays : calculer le tonnage de maïs - calculer le tonnage de maïs total - pour chaque pays : calculer le pourcentage de maïs chargé pour l exportation. Trace écrite : Réalisation des histogrammes avec un tableur + carte h2 à colorier et légender + court texte d explication. 7/ Maïsica se diversifie pour rester un acteur essentiel du port de Bayonne. Lecture du document i + questionnaire : - Pourquoi Maïsica commence-t-il à stocker autre chose que du maïs? - Quelle était la place de Maïsica dans le trafic du port en 2001? et aujourd hui? - Quels autres produits Maïsica stocke-t-il ou va-t-il stocker? 8/ Le Maïs grain en France (pour aller plus loin, surtout dans le secondaire) Etude de documents (j1 et j2) ou du site internet de l AGPM Trace écrite : carte à colorier et à compléter (j4)+ schéma à compléter (j5) + court texte

5 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS d1 Les métiers du maïs (Document enseignant et/ou classes secondaires) Source : Passion céréales que nous remercions pour leur aimable autorisation à utiliser les données de leur site (http://www.passioncereales.fr). Le sélectionneur Il met au point de nouvelles variétés adaptées aux différentes utilisations auxquelles elles sont destinées : alimentation des hommes, des animaux ou autres En veillant à conserver les qualités du maïs recherchées, ce spécialiste croise des plants en de différentes variétés. Le semencier Il multiplie les semences des nouvelles variétés mises au point par le sélectionneur, et d'autre part, les semences de celles qui ont déjà fait leurs preuves. Le semencier travaille comme l'agriculteur depuis le semis jusqu'à la récolte. Mais ensuite, les graines récoltées sont triées, contrôlées, certifiées de façon à garantir à l'agriculteur des semences propres et saines. L'agriculteur Les agriculteurs utilisent différentes variétés de maïs adaptées à leur terre, à leur région, à leurs clients. La première étape de leur travail est de préparer le sol puis de mettre en terre les semences. Après les semis, en avril-mai pour le maïs, les agriculteurs surveillent le développement des cultures et apportent tous les soins nécessaires pour obtenir une récolte abondante et de qualité. Les récoltes s'effectuent en octobre et novembre. Le stockeur Le stockeur achète chaque année sa récolte à l'agriculteur puis la sèche et la stocke pour la vendre, au fur et à mesure des besoins, aux industries. Il s'engage, d'une part, à honorer les exigences de qualité des clients. D'autre part, il a pour mission de conseiller les agriculteurs sur le choix des variétés et sur les techniques de cultures raisonnées. Les industriels La principale utilisation finale du maïs grain est la fabrication d aliments pour animaux. Le maïs est également transformé dans les industries de semoulerie et d amidonnerie pour des utilisations alimentaires ou non.

6 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS d2 Les métiers du maïs (Document pour les classes primaires) Source : Passion céréales que nous remercions pour leur aimable autorisation à utiliser les données de leur site (http://www.passioncereales.fr). L'agriculteur Les agriculteurs utilisent différentes variétés de maïs adaptées à leur terre, à leur région, à leurs clients. La première étape de leur travail est de préparer le sol puis de mettre en terre les semences. Après les semis, en avril-mai pour le maïs, les agriculteurs surveillent le développement des cultures et apportent tous les soins nécessaires pour obtenir une récolte abondante et de qualité. Les récoltes s'effectuent en octobre et novembre. Le stockeur Le stockeur achète chaque année sa récolte à l'agriculteur puis la sèche et la stocke pour la vendre, au fur et à mesure des besoins, aux industries. Il contrôle la qualité du maïs pour fournir ses clients selon leurs besoins. D'autre part, il conseille les agriculteurs sur le choix des variétés de maïs et sur les techniques de cultures. Les industriels La principale utilisation finale du maïs grain est la fabrication d aliments pour animaux. Le maïs est également transformé dans les industries de semoulerie, d amidonnerie et de distillerie pour des utilisations alimentaires ou non.

7 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS e1 Du champ à l utilisation en passant par le Port de Bayonne

8 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS e2 Du champ à l utilisation en passant par le Port de Bayonne exportations de maïs grain au départ de MAÏSICA Utilisateurs directs du maïs grain : - fabriques d aliments pour animaux - semouleries - amidonneries - distilleries Utilisateurs indirects : - industries de l alimentation humaine : plats préparés, glaces, desserts, bière, whiskey - industries non alimentaires : cosmétiques, médicaments, papier et carton, pneu, bioplastiques, détergents, bioéthanol

9 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS e3 Du champ à l utilisation en passant par le Port de Bayonne LES UTILISATIONS DU MAÏS Source : AGPM que nous remercions pour leur aimable autorisation à utiliser les données de leur site. Le principal débouché, l alimentation animale Les quantités de maïs grain vendues sur le marché français sont généralement de l ordre de 5 à 6 millions de tonnes. Le secteur de l alimentation animale est le principal débouché du maïs grain en France. Il consomme un total de 4 à 5 millions de tonnes environ dont 3 millions de tonnes en moyenne par les fabricants d aliments du bétail. Le maïs est à l'origine de nombreuses productions de qualité : foie gras, canard, poulet label, jambon de Bayonne... Les industries Le secteur industriel vient ensuite avec un total voisin de 2,4 millions de tonnes ces dernières années. Une partie des produits fabriqués sera exportée (1.6 million de tonnes environ), notamment vers les pays tiers. L amidonnerie est le principal secteur industriel utilisateur de maïs avec 2 millions de tonnes environ, suivi de la semoulerie avec un peu moins de 0.4 million de tonnes. le maïs dans l'alimentation humaine Le maïs se consomme sous de multiples formes et sert d'ingrédient pour de nombreux produits transformés soit à base de semoule de maïs, soit à base d amidon et de produits issus de l amidon de maïs: corn flakes, pop-corn, pots pour bébé, plats préparés, sauces, bouillons, desserts, biscuits salés ou sucrés, chocolaterie, confiserie, pâtisserie, crèmes glacées, confitures, compotes, boissons rafraîchissantes mais aussi huile de maïs, polenta, pain au maïs, alcools, tels que le gin ou le whisky. Il est à la base de l'alimentation humaine dans de nombreux pays comme au Mexique ou en Afrique centrale. le maïs dans les industries non alimentaires Les amidons de maïs, acteurs de la chimie «écologique», sont utilisés en papeterie et dans l'élaboration de plastiques biodégradables. Des produits issus de l'amidon interviennent aussi dans la fabrication de médicaments : antibiotiques, vitamines et vaccins, ainsi que de détergents Une première en France : de l éthanol à base de maïs Avec la mise en route de l usine d éthanol d Abengoa Bioénergy France à Lacq dans les Pyrénées Altantiques, le maïs a trouvé depuis 2008 un débouché complémentaire à sa production (l équivalent d environ 10% de la production du Sud-Ouest). Sur une production totale de tonnes d éthanol, tonnes seront issues de maïs.

10 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS e4 Du champ à l utilisation en passant par le Port de Bayonne

11 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS e5 Du champ à l utilisation en passant par le Port de Bayonne Images pour les élèves (carte à colorier)

12 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS f1 Zoom sur le métier d un stockeur : Maïsica Avec l aimable collaboration de Gérald Parreno, directeur de Maïsica qui a répondu avec gentillesse à nos questions et nous a autorisé à utiliser ces données ainsi que les photos du site internet de Maïsica. MAÏSICA, Groupement d'intérêt Economique (GIE), regroupe les principaux membres de la filière maïs : organismes stockeurs coopératifs et privés du Sud Aquitaine et Ouest Midi-Pyrénées. C est un prestataire de service. L entreprise n est pas propriétaire du maïs. Elle vend les prestations de réception, stockage et chargement du maïs. Le silo de Boucau emploie une vingtaine de personnes ; il peut stocker tonnes de maïs et il possède également des équipements de réception et de séchage du maïs grain. Le maïs arrive par la route et le rail de plusieurs départements du Sud-Ouest : Pyrénées-Atlantiques (Pays Basque et Béarn), Landes, Gers, Hautes-Pyrénées et dans une bien moindre mesure, Gironde. Il est pesé et contrôlé à l arrivée dans l entreprise. Maïsica possède 4 séchoirs qui permettent de sécher le maïs avant stockage dans les silos (jusqu à tonnes par jour) pendant les 2 mois de récolte. Le maïs est séché avec de l air chaud produit à partir de gaz naturel produit à Lacq près de Pau (jusqu en 2010). Selon les années, à tonnes de maïs sont séchées par Maïsica. Maïsica stocke également du maïs déjà sec provenant d autres stockeurs (coopératives et négociants, membres du Groupement d Intérêt Economique). Le maïs est contrôlé à la réception, au séchage, au stockage, jusqu au chargement pour éviter le développement de moisissures. L infestation par les charançons, insectes qui se nourrissent habituellement du grain, est également contrôlée et traitée strictement. Tous les contrôles sont informatisés et les traitements avec des insecticides sont automatisés. Le principal savoir-faire de Maïsica est la traçabilité des lots et la réalisation de lots individualisés, c est-à-dire que pour chaque lot de maïs vendu à un client donné, Maïsica est capable de retrouver l agriculteur qui a produit ce maïs ainsi que les traitements réalisés par l agriculteur, les différents stockeurs et bien sûr par Maïsica. Maïsica a besoin d eau (en petites quantités) pour la vaporiser sur les poussières produites lors du séchage. Les rejets d eau par l entreprise sont minimes. Les issues (poussières de maïs dues au déplacement des grains lors des différentes manutentions) sont récupérées et vendues à des fabriques d aliments pour animaux. MAÏSICA expédie le maïs principalement à l exportation par transport maritime (90% environ) vers les pays de l Union Européenne. Environ 10 % partent par camion pour l Espagne. Les utilisateurs du maïs expédié par Maïsica sont tous les utilisateurs habituels du maïs grain.

13 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS f2 Zoom sur le métier d un stockeur : Maïsica ORIGINE DES MARCHANDISES ET MOYENS D ACHEMINEMENT EN (source : Maïsica) Répartition des réceptions de maïs par département Origines Réceptions Moyens d acheminement Tonnes % % camion % train Landes , Pyrénées Atlantiques , Gers , Haute Pyrénées , Gironde 1 132, Total ,

14 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS f3 Zoom sur le métier d un stockeur : Maïsica Avec l aimable autorisation de M. Parreno, directeur de l entreprise Maïsica (photos issues du site : Vue générale Un séchoir

15 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS f4 Zoom sur le métier d un stockeur : Maïsica Avec l aimable autorisation de M. Parreno, directeur de l entreprise Maïsica (photos issues du site : Camion sur la fosse de déchargement du maïs Déchargement des trains

16 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS f5 Zoom sur le métier d un stockeur : Maïsica Avec l aimable autorisation de M. Parreno, directeur de l entreprise Maïsica (photos issues du site : Voies ferrées à l arrivée chez Maïsica

17 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS f6 Zoom sur le métier d un stockeur : Maïsica Avec l aimable autorisation de M. Parreno, directeur de l entreprise Maïsica (photos issues du site : Chargement d un bateau Bateau au départ de Maïsica

18 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS g2 Statistiques sur les sorties de bateaux de chez Maïsica en 2009 (2 ème partie) Quantités en tonnes (téléchargées sur le site internet de MAÏSICA, avec l aimable autorisation de M. Parreno, directeur de Maïsica, pour la reproduction et l utilisation de ce document)

19 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS h1 Les pays de destination du maïs de Maïsica Ce document intègre les expéditions par camion depuis Maïsica. Sorties de maïs grain par pays de destination en milliers de tonnes en Danemark 4 France Norvège 9 10 Portugal 21 Espagne * 35 Hollande Allemagne Royaume Uni 63 Belgique 81 Irlande *Espagne : continent + îles Canaries

20 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS h2 Les pays de destination du maïs de Maïsica Carte à colorier et à légender en fonction du tonnage de maïs importé.

21 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS i Pour rester un acteur important du Port de Bayonne, MAÏSICA se diversifie Il y a une quinzaine d années, le trafic de maïs passant par Maïsica était de tonnes. En 2009, avec la crise et la concurrence des pays d Europe de l Est, les ventes de Maïsica s établissent autour de tonnes. (Source : Maïsica) Le trafic du maïs a nettement diminué depuis 2004 (source : Port de Bayonne CCI Pays Basque) année trafic du maïs en tonnes Hydrocarbures TRAFIC DU PORT DE BAYONNE EN 2001 Engrais 19,6% 12,4% Produits chimiques Bois 10,7% 2,2% 13,0% Soufre 18,9% MAÏS 23,1% Métaux TRAFIC DU PORT DE BAYONNE EN Pierres Agro-alimentaire Bois + grumes pin 16,5% 1,8% 0,5% MAÏS 8,2% Engrais 6,2% Hydrocarbures 1,8% Produits chimiques 9,7% 4,9% 45,2% Métaux Soufre Pour rester un acteur important du port de Bayonne, Maïsica se diversifie. Grâce à son savoir-faire de traçabilité et d individualisation des lots, l entreprise stocke des céréales à paille (orge et blé) : tonnes il y a 3 ans. Elle fait également des travaux au niveau de ses silos pour pouvoir stocker des marchandises non alimentaires. Maïsica s adapte ainsi au marché en apprenant de nouveaux métiers. (Source Maïsica)

22 _ LE PORT DE BAYONNE, ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS j1 Source : AGPM que nous remercions pour leur aimable autorisation à utiliser les données de leur site. La production de maïs grain en France Il se cultive environ 9 millions d hectares de céréales en France. Le maïs grain est l une de ces céréales. La production de maïs en France se situe normalement autour de 15 millions de tonnes, soit environ la moitié de la production de blé tendre. La surface de maïs grain en France est principalement concentrée dans le Sud-Ouest et notamment en Aquitaine, berceau du maïs. La région se positionne ainsi comme la 1ère région française (20% de la production) suivie de Midi-Pyrénées (11%) et Poitou-Charentes (10 %). Le Grand Sud-Ouest, couvre ainsi à lui seul environ hectares, soit 40 % environ des surfaces françaises de maïs grain. Les autres régions productrices sont, par ordre décroissant : l Alsace (environ 9%), la Bretagne, les Pays de Loire et la région Rhône-Alpes (environ 8% chacune), la Champagne-Ardenne et la Picardie (environ 3% chacune), l Auvergne, la Bourgogne, la Franche-Comté et l Ile de France (environ 2% chacune) et enfin la Basse et la Haute Normandie, la Lorraine et le Nord-Pas de Calais (environ 1% chacune). Le marché de maïs grain en France Les ressources : Chaque année, la collecte de maïs grain est d environ de 12 millions de tonnes en moyenne (13,6 millions de tonnes en ). Les stocks des années précédentes sont en moyenne de 2 millions de tonnes. Une toute petite partie du maïs grains (0,3 million de tonnes en ) est importée principalement du Brésil, pour des besoins spécifiques. Les utilisations : Ce sont les stockeurs qui approvisionnent : - d une part le marché intérieur national : fabricants d aliments du bétail (3,4 millions de tonnes en ) ou industriels de l amidonnerie et de la semoulerie (2,3 millions de tonnes en ), - d autre part le marché d exportation, principalement vers les pays de l Union Européenne (5,6 millions de tonnes en ). L exportation vers les autres pays est très faible (0,2 millions de tonnes en ). Environ 1 million de tonnes sont utilisés directement par les agriculteurs dans leur ferme, soit comme fourrage pour les animaux, soit comme semences, ou sont perdus tout au long du parcours du maïs dans la filière. Enfin, en fin de période, 2 millions de tonnes en moyenne restent en stock (2,9 millions de tonnes en ) et seront utilisés l année suivante.

23 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS J2 Source : AGPM que nous remercions pour leur aimable autorisation à utiliser les données de leur site. Le marché français du maïs est tourné vers l exportation Premier pays producteur de maïs européen, la France est surtout le premier pays exportateur européen. Les exportations réalisées en grain peuvent varier significativement d'une campagne à l'autre en fonction des disponibilités. Jusqu au début des années 2000, les exportations françaises de maïs grain étaient de 8 millions de tonnes. Depuis 2004/05, les volumes ont baissé régulièrement et ce, jusqu'à 5 millions de tonnes en Avec l entrée des nouveaux états membres dans l UE, notamment de la Hongrie, la France doit compter avec un nouveau concurrent sur ses marchés traditionnels (notamment Allemagne, Italie, ou encore Grèce). En effet, la Hongrie peut exporter entre 2 et 4 millions de tonnes de maïs environ. De plus, il faudra désormais compter avec un nouvel Etat membre, dont le potentiel de production et d exportations en maïs grain peut être important : la Roumanie 95% des exportations françaises de maïs sur l UE C est essentiellement sur l UE que la France exporte son maïs grain (au moins 95% du total exporté). Les seuls contrats réalisés avec des pays tiers (0.2 million de tonnes environ) rentrent dans le cadre notamment de l aide alimentaire. Les principaux clients de la France sont traditionnellement l Espagne, les Pays-Bas et le Royaume-Uni, trois destinations qui représentent en années normales 70% environ des ventes françaises.

24 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS J3 Source : AGPM que nous remercions pour leur aimable autorisation à utiliser les données de leur site. DOCUMENTS ENSEIGNANT LA PRODUCTION DE MAÏS GRAIN EN FRANCE LE MARCHE DU MAÏS GRAIN EN FRANCE

25 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS J4 LA PRODUCTION DE MAÏS GRAIN EN FRANCE EN Carte à colorier, à légender et à compléter 40% du maïs grain est produit dans le grand Sud-Ouest

26 ETUDE D UNE FILIERE : LE MAÏS J5 LES UTLISATIONS DU MAÏS EN FRANCE EN en millions de tonnes Document à compléter (texte et quantités) 2,9 Exportations vers les pays autres que ceux de l U.E. Autres : utilisation à la ferme et pertes 3,4 Industries : amidonneries, semouleries, distilleries

Projet VISIOStockage

Projet VISIOStockage 1 Projet VISIOStockage Observatoire des sites de stockage Outil d observation des capacités de stockage dans la filière des céréales et des oléo-protéagineux Auvergne/ RENCONTRES RÉGIONALES CÉRÉALIÈRES

Plus en détail

D où viennent nos semences. Visite virtuelle d un site de production de semences de maïs Monsanto

D où viennent nos semences. Visite virtuelle d un site de production de semences de maïs Monsanto D où viennent nos semences Visite virtuelle d un site de production de semences de maïs Monsanto Monsanto a pour objectif de permettre aux agriculteurs de petites et grandes exploitations de produire davantage

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

Environnement, économie, société : le maïs sur tous les fronts

Environnement, économie, société : le maïs sur tous les fronts Environnement, économie, société : le maïs sur tous les fronts Millions t 3 000 2 500 2 000 1 500 1 000 La demande en grains va augmenter avec la population 500 MAÏS : +76% 0 2000 2010 2015 2020 2030 RIZ

Plus en détail

Fiche Technique. Filière Maraichage. Mais doux. Septembre 2008

Fiche Technique. Filière Maraichage. Mais doux. Septembre 2008 Fiche Technique Production Peu Développée en Languedoc-Roussillon Filière Maraichage Mais doux Septembre 2008 Rédigée par : Julien GARCIA Chambre Régionale d Agriculture du Languedoc-Roussillon Potentiel

Plus en détail

LISTE V AU PROTOCOLE A MAROC. Description des produits

LISTE V AU PROTOCOLE A MAROC. Description des produits LISTE V AU PROTOCOLE A MAROC 04.03 Babeurre, lait et crème caillés, yoghourt, képhir et autres laits et crèmes fermentés ou acidifiés, même concentrés ou additionnés de sucre ou d'autres édulcorants ou

Plus en détail

Etude sur les besoins logistiques des industriels du bassin de Lacq et des conditions de transport associés. 27 juin 2013

Etude sur les besoins logistiques des industriels du bassin de Lacq et des conditions de transport associés. 27 juin 2013 1 Etude sur les besoins logistiques des industriels du bassin de Lacq et des conditions de transport associés 27 juin 2013 1 2 CHEMPARC Nouvelle Stratégie Industrielle pour le Bassin de Lacq adoptée en

Plus en détail

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY «Cette action contribue au PNNS». «IL FAIT BIO À CHÂTEAU THIERRY A Chateau Thierry, la Municipalité souhaite développer les produits BIO et issus de filières de proximité dans les menus de la restauration

Plus en détail

Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France

Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France Résultats annuels 2014 des dispositifs permanents d enquêtes dans les aéroports, dans les trains et sur les aires d autoroutes

Plus en détail

Image 1 : Récolte de l arachide à maturité et dans de bonnes conditions

Image 1 : Récolte de l arachide à maturité et dans de bonnes conditions Q: Que voyez-vous sur l image? La plante d arachide se déracine facilement et la gousse est bien sèche à l intérieur. L arachide est mure. Q: Quels sont les critères de maturité de l arachide? L arachide

Plus en détail

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES 1. EVOLUTION DU PRIX DES MATIERES PREMIERES EN ALIMENTATION ANIMALE ET DES INDICES ALIMENT ITAVI AU MOINDRE COUT 1.1. DIMINUTION DU PRIX DES CEREALES

Plus en détail

Le petit-déjeuner et développement durable

Le petit-déjeuner et développement durable Les repas Salle avec tableau 45 à 55 min. Le petit-déjeuner et développement durable Objectifs de l atelier : Sensibiliser les enfants sur la notion de développement durable en se référant aux étapes de

Plus en détail

Rendez-vous BtoB à l occasion de MDD Expo 2015

Rendez-vous BtoB à l occasion de MDD Expo 2015 Profil des acheteurs Rendez-vous BtoB à l occasion de MDD Expo 2015 Crédit photo : Shutterstock En partenariat avec : Paris Porte de Versailles, 31 mars & 1 er avril 2015 Pologne ALMA MARKET Tout produit

Plus en détail

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont :

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont : I) La chaine logistique internationale. A. Le concept de logistique. Chapitre 2 : La logistique. Les activités de logistique et de transport permettent de gérer l ensemble des flux de matières et de produits,

Plus en détail

Livret. du professeur OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS. Le programme Le site Internet La visite Le concours photo

Livret. du professeur OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS. Le programme Le site Internet La visite Le concours photo Livret du professeur Le programme Le site Internet La visite Le concours photo OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS OBJECTIF TRAVAUX PUBLICS Découverte professionnelle 2010-2011 Découverte professionnelle 2010-2011

Plus en détail

Les Rencontres de la Boulangerie

Les Rencontres de la Boulangerie Les Rencontres de la Boulangerie Les Moulins Evelia et leur partenaire Gabopla, fournisseur de matières premières en boulangerie, organisent les premières Rencontres de la Boulangerie les 21, 22, 23 et

Plus en détail

Groupe ROQUETTE. Usine de BEINHEIM. Chaufferie Biomasse

Groupe ROQUETTE. Usine de BEINHEIM. Chaufferie Biomasse Groupe ROQUETTE Usine de BEINHEIM Chaufferie Biomasse Congrès «Eco-technologies pour le futur» - Lille - 14 juin 2012 Plan de la présentation Le groupe ROQUETTE Notre site de BEINHEIM Nos motivations environnementales

Plus en détail

Présentation du Programme PHARE. Direction générale de l offre de soins - DGOS

Présentation du Programme PHARE. Direction générale de l offre de soins - DGOS Présentation du Programme PHARE Les achats hospitaliers, levier majeur de performance pour les établissements Achats hospitaliers : 18 Milliards d euros en 2009 Non médicaux 42% Achats Hospitaliers Médicaux

Plus en détail

EVALUATION DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA CONSOLIDATION DU PROGRAMME DE

EVALUATION DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA CONSOLIDATION DU PROGRAMME DE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DU DEVELOPPEMENT RURAL EVALUATION DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA CONSOLIDATION DU PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT AGRICOLE Evaluation

Plus en détail

Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie

Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie Année 2014 SOMMAIRE Représentation géographique des projets de recrutement par métier en 2014... 3 Pilotes d'installations lourdes des industries de transformation...3

Plus en détail

L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE

L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE I- Champ de l étude L industrie agroalimentaire (IAA) regroupe l ensemble des industries de transformation de matières premières, d origine végétale ou animale, destinées à

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

A l heure du développement durable

A l heure du développement durable A l heure du développement durable du mercredi 16 au samedi 19 septembre 2009 Place d'erlon à Reims - 1 - PRESENTATIION DE LA MANIIFESTATIION Objectif La 14ème édition de "La Campagne à la Ville" aura

Plus en détail

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale)

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale) 55/2015-27 mars 2015 Commerce international de biens en 2014 Principaux partenaires commerciaux de l UE en 2014: les États-Unis pour les exportations, la Chine pour les importations Le commerce entre États

Plus en détail

Union des Coopératives Agricoles de l ALlier Approuvé par :

Union des Coopératives Agricoles de l ALlier Approuvé par : Manuel Qualité et HACCP Indice : I Union des Coopératives Agricoles de l ALlier Approuvé par : Jacky COURRIER Directeur de COOPACA Jean-Claude MICHEL Directeur de Val limagne.coop La force d un groupe

Plus en détail

Activité d investissement des FCPI dans les entreprises innovantes TABLEAU DE BORD 1997-2009

Activité d investissement des FCPI dans les entreprises innovantes TABLEAU DE BORD 1997-2009 Activité d investissement des FCPI dans les entreprises innovantes TABLEAU DE BORD 1997-2009 Tableau de bord 1997-2009 Sommaire 5,5 Md de fonds levés dont 3,3 Md destinés à l innovation page 3 3 Md investis

Plus en détail

Dossier de Presse. Contact : Luc Petit Tél. : 06 07 28 92 33 E-mail : lpetit@forces.fr. FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville

Dossier de Presse. Contact : Luc Petit Tél. : 06 07 28 92 33 E-mail : lpetit@forces.fr. FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville Dossier de Presse Contact : Luc Petit Tél. : 06 07 28 92 33 E-mail : lpetit@forces.fr FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville Historique Jean-Paul Debeuret, diplômé d'expertise comptable,

Plus en détail

Le séchage en grange du foin à l énergie solaire PAR MICHEL CARRIER AGR. CLUB LAIT BIO VALACTA

Le séchage en grange du foin à l énergie solaire PAR MICHEL CARRIER AGR. CLUB LAIT BIO VALACTA Le séchage en grange du foin à l énergie solaire PAR MICHEL CARRIER AGR. CLUB LAIT BIO VALACTA Séchage du foin en grange Séchage en grange Technique originaire des zones de montagnes Suisse Autriche Jura

Plus en détail

café, restaurant & salon de thé DOSSIER DE CANDIDATURE franchise

café, restaurant & salon de thé DOSSIER DE CANDIDATURE franchise DOSSIER DE CANDIDATURE franchise 1. DEMANDEUR PHOTO ÉTAT CIVIL Nom Prénom Date de naissance Lieu de naissance / / Adresse Code postal Téléphone fixe Fax Ville tél portable: E-mail Situation familiale :

Plus en détail

Dossier de Presse Contact : Raphael Alibert 06 82 93 35 09 ralibert@forces.fr FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville

Dossier de Presse Contact : Raphael Alibert 06 82 93 35 09 ralibert@forces.fr FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville Dossier de Presse Contact : Raphael Alibert Tél. : 06 82 93 35 09 E-mail : ralibert@forces.fr FORCES 90, avenue Maurice Berteaux BP 278 78504 Sartrouville Historique Jean-Paul Debeuret, diplômé d'expertise

Plus en détail

Etude prospective sur le recours à la logistique et au transport des marchandises en Picardie Point d étape final

Etude prospective sur le recours à la logistique et au transport des marchandises en Picardie Point d étape final Etude prospective sur le recours à la logistique et au transport des marchandises en Picardie Point d étape final Centre d analyse régional des mutations de l économie et de l emploi Mission d assistance

Plus en détail

mobilisation de la biomasse

mobilisation de la biomasse 5 La mobilisation de la biomasse Stockage, logistique et structuration des acteurs Diagnostic de territoire Insertion dans les exploitations Ce support a été réalisé avec le soutien financier du Compte

Plus en détail

E T U D E M U L T I C L I E N T

E T U D E M U L T I C L I E N T E T U D E M U L T I C L I E N T IIDC France : 124, Bureaux de la Colline, 92213 Saint-Cloud Cedex, France. Téléphone : 33.1.55.39.61.00 Fax : 33.1.55.39.61.01 L e M a r c h é d e s L o g i c i e l s e

Plus en détail

Représenter un pays : la carte de France

Représenter un pays : la carte de France séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 séance 1 De la photo à la carte. Je découvre Avec l aimable autorisation de la Mairie de l Ile d Arz - www.iledarz.fr Emma va passer quelques jours de vacances à Bilhervé,

Plus en détail

Décision n 10-DCC-06 du 21 janvier 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Thémis Grains par le groupe coopératif Unéal

Décision n 10-DCC-06 du 21 janvier 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Thémis Grains par le groupe coopératif Unéal RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 10-DCC-06 du 21 janvier 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Thémis Grains par le groupe coopératif Unéal L Autorité de la concurrence, Vu le dossier

Plus en détail

Circulaire relative aux dispositions applicables aux banques alimentaires et associations caritatives

Circulaire relative aux dispositions applicables aux banques alimentaires et associations caritatives Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire Circulaire relative aux dispositions applicables aux banques alimentaires et associations caritatives Référence PCCB/S3/1092228 Date 02/08/2013

Plus en détail

Politique européenne de cohésion 2007-2013 - Etat d avancement des programmes européens

Politique européenne de cohésion 2007-2013 - Etat d avancement des programmes européens au 1er Juin 2015 Politique européenne de cohésion 2007-2013 - Etat d avancement des programmes européens Sommaire Synthèse des objectifs Synthèse générale des programmes européens... 4 Synthèse générale

Plus en détail

Les variations des prix des matières premières agricoles, telles qu observées entre

Les variations des prix des matières premières agricoles, telles qu observées entre Perspectives des marchés des matières premières de l alimentation animale Analyse prospective des écarts de prix de l aliment porcin dans l UE, aux Etats-Unis et au Les variations des prix des matières

Plus en détail

Observatoire de l Eolien

Observatoire de l Eolien Observatoire de l Eolien Analyse du marché et des emplois éoliens en France Colloque France Energie Eolienne 2 octobre 2014 Editorial France Energie Eolienne, porte-parole de l éolien, regroupe les professionnels

Plus en détail

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN 2013 Cécile BAZIN Marie DUROS Amadou BA Jacques MALET Octobre 2014 INTRODUCTION Pour la septième année consécutive, l Association des Régions de

Plus en détail

S'abonner à l'offre Bison Futé c'est :

S'abonner à l'offre Bison Futé c'est : 1 En complément de la publication des informations routières sur le site internet Bison Futé, un service gratuit de diffusion par messagerie électronique est ouvert aux professionnels. Pour recevoir l'information

Plus en détail

au 1er novembre 2013

au 1er novembre 2013 au 1er novembre 2013 Politique européenne de cohésion 2007-2013 - Etat d avancement des programmes européens Sommaire Synthèse des objectifs Synthèse générale des programmes européens... 4 Synthèse générale

Plus en détail

Localiser S orienter «Priorité à trois»

Localiser S orienter «Priorité à trois» «Priorité à trois» 5-21 Niveau 2 Entraînement 1 Objectifs Applications Matériel - Prendre conscience de l orientation de quelque chose en fonction de sa position. - S entraîner à déterminer une priorité

Plus en détail

Fiche action : Unité de méthanisation Métha Bel Air

Fiche action : Unité de méthanisation Métha Bel Air Débat national sur la transition énergétique Cahier de participation Fiche action : Unité de méthanisation Métha Bel Air Objectifs Produire de l énergie verte à partir de sous-produits agricoles pour une

Plus en détail

ALIMENTATION ET DIABETE

ALIMENTATION ET DIABETE Mise à jour 11/2009 4A, rue du Bignon - 35000 RENNES ALIMENTATION ET DIABETE Avec l activité physique, l alimentation constitue l un des axes majeurs de votre traitement. Respecter un minimum de principes

Plus en détail

Le secteur agroalimentaire en Provence-Alpes-Côte d Azur

Le secteur agroalimentaire en Provence-Alpes-Côte d Azur Le secteur agroalimentaire en Provence-Alpes-Côte d Azur Panorama élaboré à partir d une étude Ernst & Young pour la MDER mai 2004 Sommaire Organisation de la filière en PACA p. 3 Chiffres clés p. 4 Productions

Plus en détail

Les jeux de hasard et d argent - Chiffres clés français et internationaux - Politique de Jeu Responsable de la Française des Jeux

Les jeux de hasard et d argent - Chiffres clés français et internationaux - Politique de Jeu Responsable de la Française des Jeux Les jeux de hasard et d argent - Chiffres clés français et internationaux - Politique de Jeu Responsable de la Française des Jeux Avril 2011 Sommaire 1. Le jeu d argent en France Mises et produits bruts

Plus en détail

Secteur Viticole et Distillerie

Secteur Viticole et Distillerie Information generale Notre entreprise se consacre à la conception et construction d équipements de procédé de production et de tout type de dépôts d acier inoxydable, pouvant être de procédé de production

Plus en détail

CONGRES REGIONAL CTA/ ATPS DE LA JEUNESSE EN AFRIQUE

CONGRES REGIONAL CTA/ ATPS DE LA JEUNESSE EN AFRIQUE CONGRES REGIONAL CTA/ ATPS DE LA JEUNESSE EN AFRIQUE Exploiter le Potentiel de la Science, de la Technologie et de l Innovation dans les chaînes Agro-alimentaires en Afrique : Créer emplois et richesse

Plus en détail

Analyse prospective des marchés à l export, par secteur et par pays

Analyse prospective des marchés à l export, par secteur et par pays Analyse prospective des marchés à l export, par secteur et par pays Octobre 2012 RESULTATS DE L ANALYSE DES COUPLES PAYS/SECTEURS PORTEURS EN FAVEUR DU COMMERCE EXTERIEUR DE LA FRANCE SOMMAIRE Résumé 2

Plus en détail

Rapport annuel Campagne agricole 2002-2003

Rapport annuel Campagne agricole 2002-2003 Surveillance du système canadien de manutention et de transport du grain Rapport annuel Campagne agricole 2002-2003 2 Tableau de base de données Government of Canada Gouvernement du Canada ANNEXE 3 : TABLEAUX

Plus en détail

Les émissions de GES au quotidien et les gains possibles

Les émissions de GES au quotidien et les gains possibles Les émissions de GES au quotidien et les gains possibles Un Français émet environ 2,2 tonnes équivalent carbone par an tous gaz à effet de serre confondus (et en tenant compte des puits de carbone que

Plus en détail

Registre des dossiers et des mesures correctives du programme LCQ

Registre des dossiers et des mesures correctives du programme LCQ Programme Lait canadien de qualité des Producteurs laitiers du Canada Registre des dossiers et des mesures correctives du programme LCQ Utiliser avec le Registre et le Calendrier de DGI pour des dossiers

Plus en détail

Estimer le poids spécifique du maïs bien mûri après le séchage... 17-4. Classement... 17-15

Estimer le poids spécifique du maïs bien mûri après le séchage... 17-4. Classement... 17-15 17. Maïs Détermination du taux d impuretés... 17-2 Définitions... 17-2 Impuretés non déclarées... 17-2 Procédure normale de nettoyage... 17-2 Composition des impuretés... 17-3 Estimer le poids spécifique

Plus en détail

Bilan 2013 des investissements exogènes, français et étrangers, créateurs d emplois en Aquitaine

Bilan 2013 des investissements exogènes, français et étrangers, créateurs d emplois en Aquitaine Bilan 2013 des investissements exogènes, français et étrangers, créateurs d emplois en Aquitaine 21 Mars 2014 2014/03/18-ACE-33-a SOMMAIRE Introduction, p.3 L attractivité de la France : Bilan 2013 des

Plus en détail

Association nationale de la meunerie française

Association nationale de la meunerie française Association nationale de la meunerie française LA MEUNERIE FRANCAISE : ses entreprises, ses marchés t tla t structure des entreprises de la meunerie française La meunerie française est composée de 373

Plus en détail

Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005. Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005.

Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005. Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005. Agricultural Policies in OECD Countries: Monitoring and Evaluation 2005 Summary in French Les politiques agricoles des pays de l OCDE: Suivi et évaluation 2005 Résumé Le soutien accordé aux producteurs

Plus en détail

Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28

Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28 194/2014-15 décembre 2014 Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28 Par rapport à 2013, le revenu agricole réel par actif 1 a diminué de 1,7% dans

Plus en détail

Présentation du Groupe IKEA

Présentation du Groupe IKEA Présentation du Groupe IKEA IKEA dans le monde en quelques chiffres En 62 ans, le Groupe IKEA est devenu le leader mondial sur le marché du meuble. En tant que spécialiste de l ameublement et de la décoration

Plus en détail

NOP: Organic System Plan (OSP) / EOS: Description de l Unité Information et documents requis

NOP: Organic System Plan (OSP) / EOS: Description de l Unité Information et documents requis TITRE NOP: Organic System Plan (OSP) / EOS: Description de l Unité Information et documents requis Selon le règlement NOP de l USDA 205.406(a), un opérateur certifié doit transmettre chaque année à son

Plus en détail

COMMUNE DE SALES. Déchetterie Route de la Joretta, 1625 Sâles

COMMUNE DE SALES. Déchetterie Route de la Joretta, 1625 Sâles COMMUNE DE SALES Horaires d ouverture Mardi de 18h00 à 19h00 Vendredi de 17h30 à 19h00 Samedi de 09h00 à 11h30 Déchetterie Route de la Joretta, 1625 Sâles Toute l année Toute l année Toute l année Points

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE. Bilan global de fertilisation azotée : Bilan CORPEN

NOTICE EXPLICATIVE. Bilan global de fertilisation azotée : Bilan CORPEN NOTICE EXPLICATIVE Bilan global de fertilisation azotée : Bilan CORPEN Ce bilan global de la fertilisation azotée est obligatoire pour toute exploitation située en zone vulnérable et qui a contractualisé

Plus en détail

Principes directeurs de l'industrie pour l'élimination de semences traitées par des produits de protection des plantes

Principes directeurs de l'industrie pour l'élimination de semences traitées par des produits de protection des plantes Principes directeurs de l'industrie pour l'élimination de semences traitées par des produits de protection des plantes Préparé par la Commission du traitement des semences et de l'environnement (STEC)

Plus en détail

CICA 2004 CHYPRE GESTION DU RISQUE DE MARCHE DES ENTREPRISES AGRICOLES

CICA 2004 CHYPRE GESTION DU RISQUE DE MARCHE DES ENTREPRISES AGRICOLES CICA 2004 CHYPRE GESTION DU RISQUE DE MARCHE DES ENTREPRISES AGRICOLES Contexte Européen Réforme de la PAC (Politique Agricole Commune) 1992 : Baisse des prix garantis ( 25 %), compensés par des aides

Plus en détail

Région Haute-Normandie. Plan régional pour l internationalisation des entreprises en Haute-Normandie

Région Haute-Normandie. Plan régional pour l internationalisation des entreprises en Haute-Normandie Région Haute-Normandie Plan régional pour l internationalisation des entreprises en Haute-Normandie Novembre 2013 ! "# $"% &%'' $ (')#!*+,*'-#&+,./ 0 $1&/2+,(.'1&/2+,(.'' 3,/,// 4 (553 5#+' 2 '+ 0 6 #

Plus en détail

Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses

Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses Sorgho grain sucrier Itinéraire cultural Type de sol et préparation avant semis Le sorgho grain sucrier est relativement peu exigeant par rapport au

Plus en détail

Aspartame ou stévia: le duel

Aspartame ou stévia: le duel Nutri sciences Aspartame ou stévia: le duel L aspartame fait peur, le stévia rassure. L un sort des laboratoires et a une connotation artificielle, l autre est issu des champs de Stevia et cultive une

Plus en détail

«Développement de l assurance agraire en Russie»

«Développement de l assurance agraire en Russie» «Développement de l assurance agraire en Russie» Conférence Internationale «Gestion des risques et des crises dans l assurance agraire» 15,16 et 17 mars 2010 Liudmila Kosholkina Directrice du Département

Plus en détail

Chamtor. La gamme CHAMTOR

Chamtor. La gamme CHAMTOR Chamtor La gamme CHAMTOR GLUCOR, H-MALTOR et FRUCTOR Les sirops de glucose sont obtenus par hydrolyse de l'amidon, polymère de D-glucose (ou dextrose) qui constitue la molécule de réserve des végétaux

Plus en détail

Qu est-ce que Pays Basque Incoming?

Qu est-ce que Pays Basque Incoming? Qu est-ce que Pays Basque Incoming? Une association créée en 2008 regroupant 6 agences réceptives : Biarritz For Events Le Tourisme Basque Outdoor Travel Passion Côte Basque Sud Emotion Terres Basques

Plus en détail

AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ

AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ Le présent formulaire sert à obtenir votre consentement éclairé en ce qui a trait à la

Plus en détail

Identification : ERDF-NOI-RAC-02E Version : V.3.0 Nombre de pages :14

Identification : ERDF-NOI-RAC-02E Version : V.3.0 Nombre de pages :14 3. ACCES RACCORDEMENT D Identification : -NOI-RAC-02E Version : V.3.0 Nombre de pages :14 Version Date Nature de la modification Annule et remplace V.1.0 17/10/2013 Version initiale -NOI-RAC-02E V.2.7

Plus en détail

Un expérience pluridisciplinaire de l intensification écologique en Agriculture Familiale

Un expérience pluridisciplinaire de l intensification écologique en Agriculture Familiale Le développement du semis-direct sous couverture végétale pour les agriculteurs des exploitations familiales des biomes Cerrados (2005-2009) et Amazonia (2008-2013) Un expérience pluridisciplinaire de

Plus en détail

Ingrédients contenant du gluten

Ingrédients contenant du gluten Ingrédients contenant du gluten A B Ale Agents anti agglomérant Acides aminés végétaux All bran Amidon Amidon modifié ou transformé si source inconnue Amidon de blé Anchois Amarante (contamination possible)

Plus en détail

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVII e Édition Règlement n o 2014-02 : Règlement sur le développement des toits verts et l agriculture urbaine PRÉSENTATION Présenté par M. Charles Marois, membre du comité exécutif,

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE DURABILITE du Réseau Agriculture Durable

DIAGNOSTIC DE DURABILITE du Réseau Agriculture Durable DIAGNOSTIC DE DURABILITE du Réseau Agriculture Durable Guide de l utilisateur 2010 Si vous êtes amenés à utiliser cet outil, merci d indiquer votre source. Réseau agriculture durable - Inpact Bretagne

Plus en détail

Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr

Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr Malle documentaire Jardin Pourquoi faire un jardin? Quel type de jardin mettre en place? Quelle

Plus en détail

INDUSTRIES AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES RÉDUIRE ET VALORISER LES DÉCHETS,

INDUSTRIES AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES RÉDUIRE ET VALORISER LES DÉCHETS, INDUSTRIES AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES RÉDUIRE ET VALORISER LES DÉCHETS, les choix gagnants INDUSTRIES AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES PRÉVENIR ET VALORISER LES DÉCHETS UNE STRATÉGIE TRIPLEMENT RENTABLE

Plus en détail

Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie

Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie Année 2013 SOMMAIRE Représentation géographique des projets de recrutement par métier en 2013... 3 Agents qualifiés de laboratoire (techniciens, ouvriers

Plus en détail

Partie II Convention d assurance des grains et des graines oléagineuses

Partie II Convention d assurance des grains et des graines oléagineuses Partie II Convention d assurance des grains et des graines oléagineuses A. Dispositions générales La présente partie s applique à l arachide, au blé de printemps, au blé d hiver, au canola, à l épeautre

Plus en détail

Conditions de prise en charge

Conditions de prise en charge Conditions de prise en charge Oléagineux (Incl. barèmes de réfactions de poids, AQconcept pour le colza, le tournesol et le soja) Récolte 2013 Berne, le 12 mars 2013 Schweizerische Branchenorganisation

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES FOURNITURE ET LIVRAISON DE REPAS EN LIAISON FROIDE DESTINES AU SERVICE DE LA RESTAURATION SCOLAIRE DE LA COMMUNE DE SEMBLANÇAY N MARCHE : CANT.2009 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Personne

Plus en détail

Bovins viande. Effectifs troupeaux et animaux par région en 2013. Total élevages. Nbre de veaux pesés en VA0. Nbre de veaux pesés en VA4

Bovins viande. Effectifs troupeaux et animaux par région en 2013. Total élevages. Nbre de veaux pesés en VA0. Nbre de veaux pesés en VA4 Bovins viande Effectifs troupeaux et animaux par région en 2013 Chif Régions Nbre de Nbre de Nbre de troupeaux troupeaux troupeaux adhérents adhérents suivis en en VA4 en VA0 engraissement Nbre de troupeaux

Plus en détail

LE TRAITEMENT DE SEMENCES. Un outil pour l agriculture durable

LE TRAITEMENT DE SEMENCES. Un outil pour l agriculture durable LE TRAITEMENT DE SEMENCES Un outil pour l agriculture durable Préparé par La Commission pour le traitement des semences et l environnement de la Fédération internationale du commerce des semences (FIS)

Plus en détail

Dossier d information: Les biocarburants

Dossier d information: Les biocarburants Dossier d information: Les biocarburants en France Contexte : une forte diésélisation liée à une taxation plus élevée de l essence millions de tonnes 40,0 35,0 30,0 25,0 20,0 15,0 10,0 5,0 Immatriculations

Plus en détail

Recettes de fonctionnement et capacité d'épargne

Recettes de fonctionnement et capacité d'épargne 1 - Recettes réelles de fonctionnement/population Recettes réelles de fonctionnement : total des recettes de la colonne mouvements réels de la balance générale en section de fonctionnement. Evaluation

Plus en détail

Le Plan Régional d Élimination des Déchets Dangereux. Comment mieux maîtriser production et gestion des déchets dangereux?

Le Plan Régional d Élimination des Déchets Dangereux. Comment mieux maîtriser production et gestion des déchets dangereux? Le Plan Régional d Élimination des Déchets Dangereux Comment mieux maîtriser production et gestion des déchets dangereux? Qu est-ce qu un Tout le monde produit des déchets dangereux via ses activités quotidiennes

Plus en détail

Schéma 2BSvs : foire aux questions Méthodologie 2BSvs de calcul des émissions de GES

Schéma 2BSvs : foire aux questions Méthodologie 2BSvs de calcul des émissions de GES Version 1 du 06 février 2014 version initiale Schéma 2BSvs : foire aux questions Méthodologie 2BSvs de calcul des émissions de GES Ce guide a été élaboré en réponse au supplément 2BSvs-PRO-03 approuvé

Plus en détail

Information destinée aux patients et aux proches. Comment s alimenter après une diverticulite? Conseils nutritionnels pour le retour à domicile

Information destinée aux patients et aux proches. Comment s alimenter après une diverticulite? Conseils nutritionnels pour le retour à domicile Information destinée aux patients et aux proches Comment s alimenter après une diverticulite? Conseils nutritionnels pour le retour à domicile Qu est-ce que la diverticulite? Cette brochure vous informe

Plus en détail

Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives. CCI International Centre

Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives. CCI International Centre CCI International Centre NUMÉRO 08 LE CAHIER SPÉCIAL DE L OBSERVATOIRE DES ENTREPRISES À L INTERNATIONAL 2015 Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives Une publication

Plus en détail

Document d orientation sur le Standard Fairtrade pour le cacao Fairtrade pour les Organisations de Petits Producteurs

Document d orientation sur le Standard Fairtrade pour le cacao Fairtrade pour les Organisations de Petits Producteurs Document d orientation sur le Standard Fairtrade pour le cacao Fairtrade pour les Organisations de Petits Producteurs Amélioration de la productivité et de la qualité Publication juin 2013 Sommaire : Introduction...

Plus en détail

COMMENT AMÉLIORER LA RENTABILITÉ DE VOTRE ENTREPÔT. Logiciel de gestion d entrepôts

COMMENT AMÉLIORER LA RENTABILITÉ DE VOTRE ENTREPÔT. Logiciel de gestion d entrepôts COMMENT AMÉLIORER LA RENTABILITÉ ENTREPÔT DE VOTRE Logiciel de gestion d entrepôts Les caractéristiques essentielles de votre entrepôt : Productivité Efficacité des mouvements Stock optimisé Exploitation

Plus en détail

LA RÉPARTITION DES PROFESSIONNELS DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/

LA RÉPARTITION DES PROFESSIONNELS DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/ LA RÉPARTITION DES DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/ Les tableaux suivants permettent de retrouver les données détaillées de la répartition des entreprises de rachat de crédits

Plus en détail

Règlement du concours de dessin «Mon éolienne est la plus originale»

Règlement du concours de dessin «Mon éolienne est la plus originale» Règlement du concours de dessin «Mon éolienne est la plus originale» Article 1 : Organisateur du concours L association France Energie Eolienne, située au 12 rue Vivienne, 75002 Paris, SIRET n 432 446

Plus en détail

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Vanina BOUSQUET InVS St MAURICE 20 Mai 2014 Journée plénière de la FEDORU SOMMAIRE Etat des lieux des remontée de RPU Etat des lieux des structures régionales

Plus en détail

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION S.M.A.R.T. Production 2004-2005 - Tous droits de reproduction réservés. Par les mêmes organisateurs : 40 ateliers gratuits sur

Plus en détail

ANAIS LE LOGICIEL DE GESTION PRÉVISIONNELLE DE L ENTREPRISE AGRICOLE ET RURALE. Laboratoire Informatique de l ENITA de Bordeaux Tél.

ANAIS LE LOGICIEL DE GESTION PRÉVISIONNELLE DE L ENTREPRISE AGRICOLE ET RURALE. Laboratoire Informatique de l ENITA de Bordeaux Tél. LE LOGICIEL DE GESTION PRÉVISIONNELLE DE L ENTREPRISE AGRICOLE ET RURALE Laboratoire Informatique de l ENITA de Bordeaux Tél. 05 57 35 07 95 PHILOSOPHIE DU LOGICIEL - CONCEPTS DE BASE ET MECANISMES 1.

Plus en détail

Qui sont les enseignants?

Qui sont les enseignants? Extrait de : Regards sur l'éducation 2008 : Panorama Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/9789264040649-fr Qui sont les enseignants? Merci de citer ce chapitre comme suit : OCDE (2009),

Plus en détail