Socio esthétique en cancérologie au MAROC : Enquête de satisfaction

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Socio esthétique en cancérologie au MAROC : Enquête de satisfaction"

Transcription

1 Socio esthétique en cancérologie au MAROC : Enquête de satisfaction Présenté par: Mme AITOUMA AHLAM Surveillante de soin Institut national d oncologie de RABAT JUIN 2015

2 Introduction Définition de la socio esthétique Contexte du projet socio esthétique au MAROC Présentation de l enquête de satisfaction Résultats Conclusion

3 Introduction Afin d'améliorer la qualité de vie des patients atteints d'un cancer, la fondation LALLA SALMA en partenariat avec la fondation l OREAL ont implanté un programme socio esthétique comme soin de support répondant au plan national du cancer. Ce programme propose un accompagnement socio-esthétique pour les patients atteints du cancer. Afin de pérenniser ce programme, une enquête de satisfaction des patientes bénéficiaires des soins socio esthétiques a été réalisée pour fournir un premier état des lieux des opinions et généraliser l activité sur l ensemble des centres d oncologie du MAROC.

4 Définition des soins socio esthétiques C est un ensemble de soins esthétiques prodigués aux personnes fragilisées par la maladie. Ces soins favorisent le processus de guérison par la communication, le mieux-être, le confort du patient dans le cadre d une meilleure qualité d hospitalisation. La socio-esthétique répond à un besoin de restauration de l image de soi pour les personnes ayant subi des traitements pouvant porter atteinte à leur intégrité corporelle. Le partenariat avec toute l équipe soignante est primordiale.

5 Contexte du projet socio esthétique La Fondation Lalla Salma et l ORÉAL Maroc ont créé en avril 2014, le programme socio-esthétique pour mettre à la disposition des personnes atteintes de cancer et traitées au sein des centres d oncologie publics un espace d écoute et de bien-être pour les aider à se détendre et se détacher de l univers médical. Avec le soutien et l expertise du CODES, ont choisi de développer la socioesthétique dans les deux plus grands centres d oncologie du Maroc (l Institut National d Oncologie de Rabat, le Centre Mohammed VI de Casablanca, et dans les Maisons de vie de la Fondation). C est une activité gratuite dispensée par une esthéticienne spécialement formée à cet effet.

6 Les socio-esthéticiennes ont suivi un programme de formation dédié aux professionnelles diplômées en esthétique, leur permettant de proposer des soins esthétiques et de confort, pour une meilleure qualité d hospitalisation et de prise en charge pendant les traitements de cancer. Les interventions de la socio-esthéticienne s intègrent dans le cadre d un projet de soin et d accompagnement par une équipe pluridisciplinaire au sein de chaque établissement.

7 Population cible : patientes atteintes du cancer bénéficiaires des soins socio esthétiques Echantillon: 100 patientes Sites de l enquête : Institut national d oncologie de RABAT et centre MOHAMED VI de CASABLANCA. Objectifs: Présentation de l enquête de satisfaction -Comprendre qualitativement et quantitativement la satisfaction et les attentes des patientes bénéficiaires des soins socio esthétiques -Se servir des résultats comme base de réflexion dans une logique d adaptation,de changement et d évolution de ces soins Durée de l enquête: 4mois, entre le 20 novembre 2014 et le 28 févier Méthode de récolte de données : sondage par un questionnaire

8

9 Profil des participantes L âge des participantes entre 16 et 30 ans entre 30 et 50 ans plus de 50 ans 12% 42% Type du cancer sein col et ovaire digestif autres 40% 34% 46% 16% 10% Type de traitement Chirurgie Radiothèrapie Chimiothèrapie sein col et ovaire digestif autres 26% 58% 16%

10 comment avez vous eu connaissance de la présence de la socio esthéticienne à l'hôpital? par la socioesthéticienne par le médecin par les bénévoles par l'infirmière de consultation par le psychologue Bouche à oreille 13% 17% 54% 10% 2% 4%

11 Le soins a -t-il été réalisé suite? votre demande proposition par la socioesthéticienne 32% 68%

12 Où avez- vous reçu ce soin? 68% 32% service d'hospitalisation la cabine

13 Combien de fois avez-vous bénéficié d'un soin depuis le début de votre traitement? une fois 2 à 3 fois Plus 14% 31% 55%

14 De quels soins avez- vous bénéficié? manucure beauté des pieds soins de peau traçage des sourcils modelage de visage modelage de mains conseils 66% 27% 23% 6% 34% 47% 15%

15 Comment évaluez -vous le soin? 97% 0% 3% mauvais moyen bon

16 Qu'avez-vous ressenti après le soin? 38% 13% 17% 22% 6% 4% moins de fatigue moins de douleurs moins de stress un bien étre une détente une sensation agréable

17 Les attentes retrouver une part de féménité 20% oublier le traitement 26% étre soutenu psychologiquement 11% rechercher de la détente 29% rencontrer quelqu'un pour parler 5% passer un moment agréable 9%

18 Ce soin vous parait t-il? important 15% indispensable 85%

19 Suggestion La majorité des enquêtées soit 97% ont suggéré le besoin de la continuité des prestations socio esthétiques.

20 Quelques témoignages des socio esthéticiennes et des patientes

21 Socio esthéticienne : «Chaque séance débute par un temps de présentation et d écoute indispensable. En fonction des besoins de la patiente, de ses douleurs, je propose un soin adapté : manucure si la personne cherche avant tout un échange, modelage du visage ou massage pour la détente En tant que socioesthéticienne à l hôpital, je suis devenue une partie intégrée à l équipe soignante.

22 Socio esthéticienne : «C est une relation humaine que nous partageons avec les patientes, car elles nous confient leurs inquiétudes, leurs doutes et leurs interrogations, auxquelles je tente de répondre selon mes compétences» Mme A.B : «Quand j ai été hospitalisée au service de chimiothérapie, la socio-esthéticienne m a vraiment aidée à accepter cette situation. J étais particulièrement nerveuse et, dès la première séance, les mots et le toucher de la socio-esthéticienne m ont apporté un bien-être immédiat que j ai souhaité renouveler tout le long de mon séjour à l hôpital.»

23 Mme N.J : «J'ai éprouvé un bien-être complet. J'ai pu exprimer ce dont j'avais besoin parce que je suis passée par des moments difficiles : annonce du cancer et divorce, le partage avec la socio esthéticienne m'a apporté un réconfort. J ai besoin de m exprimer. Elle m'avait apporté beaucoup dans ce sens-là. Le soin touche les sens, ce qui m'a permis de me libérer un peu psychologiquement. Elle fait un métier formidable, elle est proche des gens, elle est à leur portée.» Mme R.H : «elles sont importantes, elles nous redonnent notre féminité.»

24

25

26 Conclusion D une manière générale, les résultats de l enquête font apparaître que les participantes sont satisfaites voir très satisfaites avec un taux de 97% au niveau des différents aspects évoqués dans le questionnaire tant au niveau de la qualité du service rendu et au niveau de la qualité humaine et relationnelle de la socio esthéticienne.

27 Rabat Marrakech Casablanca Fès Ifran Ouarzazate Merzouga Dakhla Tanger

28

Etude réalisée en collaboration avec le service. Odontologie des Hôpitaux Civils de Colmar.

Etude réalisée en collaboration avec le service. Odontologie des Hôpitaux Civils de Colmar. Page 1 sur 8 Etude réalisée en collaboration avec le service Odontologie des Hôpitaux Civils de Colmar. Effectuée en 2013-2014 OBJECTIF : mesurer l efficacité l effet thérapeutique de l Eau thermale de

Plus en détail

OUVERTURE DE LA 1 ÈRE UNITÉ DE MIEUX-ÊTRE FINANCÉE PAR LA FONDATION MIMI A L HÔPITAL SAINT JOSEPH DE MARSEILLE

OUVERTURE DE LA 1 ÈRE UNITÉ DE MIEUX-ÊTRE FINANCÉE PAR LA FONDATION MIMI A L HÔPITAL SAINT JOSEPH DE MARSEILLE OUVERTURE DE LA 1 ÈRE UNITÉ DE MIEUX-ÊTRE FINANCÉE PAR LA FONDATION MIMI A L HÔPITAL SAINT JOSEPH DE MARSEILLE Il y a sept ans, lorsque Myriam Ullens apprend son cancer, c est évidemment un choc. L angoisse,

Plus en détail

LE DEVENIR PROFESSIONNEL DES SALARIÉS BÉNÉFICIAIRES

LE DEVENIR PROFESSIONNEL DES SALARIÉS BÉNÉFICIAIRES LE DEVENIR PROFESSIONNEL DES SALARIÉS BÉNÉFICIAIRES DE CONGÉS INDIVIDUELS DE FORMATION ÉTAT DES LIEUX DE LA SATISFACTION ET DES ATTENTES DES BÉNÉFICIAIRES DE CIF Une enquête du Fongecif Rhône-Alpes Pourquoi

Plus en détail

Association «La vie entre les mains»

Association «La vie entre les mains» Association «La vie entre les mains» 2011 Rapport d activité des soins esthétiques Année 2011 «L Association la vie entre les Mains» Oeuvre à l Institut Claudius Regaud, Centre Régional de lutte contre

Plus en détail

PROJET EDUCATION THÉRAPEUTIQUE PEP S 37

PROJET EDUCATION THÉRAPEUTIQUE PEP S 37 PROJET EDUCATION THÉRAPEUTIQUE PEP S 37 Patient(e)s atteint(e)s d un cancer du sein BINOIT NATHALIE ROUSSEAU SOPHIE 17 JUIN 2014 Pourquoi ce projet? Le cancer : une maladie chronique? Les soins de support

Plus en détail

La socio-esthétique en cancérologie

La socio-esthétique en cancérologie La socio-esthétique en cancérologie Janick Alloncle La socio-esthétique en milieu hospitalier Présentation : Qu est ce qu une socio-esthéticienne? Les objectifs de la socio-esthéticienne Le malade et sa

Plus en détail

RAPPORT DE PLACEMENT INFORMATIONS PERSONNELLES

RAPPORT DE PLACEMENT INFORMATIONS PERSONNELLES RAPPORT DE PLACEMENT INFORMATIONS PERSONNELLES Nom Prénom M / F Date de naissance Pays d origine Public cible : FPI (Formation Professionnelle Initiale), scolaires Niveau d études Adresse e-mail ORGANISME

Plus en détail

DIPLÔME UNIVERSITAIRE

DIPLÔME UNIVERSITAIRE CANCER ET QUALITE DE VIE Université Montpellier 1 UFR STAPS Montpellier Centre d accueil et de bien-être pour les femmes atteintes de cancer Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion

Plus en détail

Cultiver la solidarité www.contrelecancer.ma

Cultiver la solidarité www.contrelecancer.ma LE BÉNÉVOLAT Cultiver la solidarité www.contrelecancer.ma le bénévolat CULTIVER LA SOLIDARITÉ La mobilisation dans la lutte contre le cancer, à laquelle a appelé Son Altesse Royale la Princesse Lalla Salma

Plus en détail

1 Rapport de mesure de la satisfaction du 1 er janvier au 31 décembre 2011 des patients du service de chirurgie ambulatoire.

1 Rapport de mesure de la satisfaction du 1 er janvier au 31 décembre 2011 des patients du service de chirurgie ambulatoire. Page 1/6 Nom Fonction Date Signature Rédaction Mme BRIERE Assistante Qualité Risques 18/01/2011 Validation Mlle Hervet Responsable Qualité Risques 18/01/2011 1 - Présentation du contexte L établissement

Plus en détail

DES OUTILS POUR LES SOIGNANTS. Annick ERNOULT, Formatrice Aurore PLAT, Psychologue

DES OUTILS POUR LES SOIGNANTS. Annick ERNOULT, Formatrice Aurore PLAT, Psychologue DES OUTILS POUR LES SOIGNANTS Annick ERNOULT, Formatrice Aurore PLAT, Psychologue 1 INTRODUCTION (AP) Pour quelle(s) raison(s) les soignants qui connaissent les soins palliatifs pédiatriques auraient-ils

Plus en détail

Résultats : «Quelles sont vos perspectives professionnelles 2015?»

Résultats : «Quelles sont vos perspectives professionnelles 2015?» Résultats : «Quelles sont vos perspectives professionnelles 2015?» Fin décembre 2014/Début janvier 2015 1 Contexte Objectifs visés: Relever le moral des cadres en début d année Prendre connaissance des

Plus en détail

GESTION DU STRESS ET DE LA DOULEUR PAR LA SOPHROLOGIE DANS LES SERVICES DE SOINS A LA PERSONNE

GESTION DU STRESS ET DE LA DOULEUR PAR LA SOPHROLOGIE DANS LES SERVICES DE SOINS A LA PERSONNE En introduction à ce programme : Il apparait clairement lors de la description des différents symptômes du stress et de la douleur qu une prise en charge thérapeutique holistique de la personne est une

Plus en détail

Sexualité des séniors : des professionnels s expriment sur un sujet tabou

Sexualité des séniors : des professionnels s expriment sur un sujet tabou Sexualité des séniors : des professionnels s expriment sur un sujet tabou M a t h i l d e C O U D R A Y, E l i s a b e t e d e C A R V A L H O O B S E R V A T O I R E S t é p h a n e G R O N D I N D É

Plus en détail

en établissement sanitaire, médico-social et à domicile Promotion de l amélioration des pratiques professionnelles

en établissement sanitaire, médico-social et à domicile Promotion de l amélioration des pratiques professionnelles en établissement sanitaire, médico-social et à domicile Promotion de l amélioration des pratiques professionnelles 1 La bientraitance : le socle du programme MobiQual La «trousse de bientraitance» est

Plus en détail

NOM :... PRENOM :... Date de naissance : JJ/MM/AAAA :.../.../... Nationalité :..

NOM :... PRENOM :... Date de naissance : JJ/MM/AAAA :.../.../... Nationalité :.. ANNEXE 4 RAPPORT DÉTAILLÉ PRÉSENTÉ PAR L ÉTUDIANT À L ÉTABLISSEMENT 2009-2010 Stage en entreprise Erasmus Remarque à l attention de l étudiant : le présent rapport destiné à relater votre expérience fournira

Plus en détail

DE LA CLINIQUE INFIRMIÈRE A LA CONSULTATION INFIRMIÈRE EN SANTE AU TRAVAIL

DE LA CLINIQUE INFIRMIÈRE A LA CONSULTATION INFIRMIÈRE EN SANTE AU TRAVAIL DE LA CLINIQUE INFIRMIÈRE A LA CONSULTATION INFIRMIÈRE EN SANTE AU TRAVAIL 1 1. Le raisonnement clinique Définition Face à une demande de soin, le professionnel infirmier axe son raisonnement clinique

Plus en détail

25 questionnaires ont été distribués aux patients du 16 au 18 avril 2014. 24 questionnaires ont été retournés, soit un taux de retour de 96%.

25 questionnaires ont été distribués aux patients du 16 au 18 avril 2014. 24 questionnaires ont été retournés, soit un taux de retour de 96%. S.S.I.A.D RESULTATS ENQUÊTE DE SATISFACTION 2014 Le recueil de la satisfaction s inscrit dans notre démarche d amélioration continue de la qualité et de la sécurité. L objectif de cette enquête est d évaluer

Plus en détail

L évaluation et l amélioration de l expérience patient en milieu hospitalier : impact du Comité des usagers

L évaluation et l amélioration de l expérience patient en milieu hospitalier : impact du Comité des usagers L évaluation et l amélioration de l expérience patient en milieu hospitalier : impact du Comité des usagers Dieudonné Soubeiga, expert en sondages Marie-Suzanne Lavallée, directrice de la qualité Annie

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Centre du sein. Tous les spécialistes Tous les équipements Un seul lieu

Centre du sein. Tous les spécialistes Tous les équipements Un seul lieu Centre du sein Tous les spécialistes Tous les équipements Un seul lieu Présentation Situé à la Maternité, le Centre du sein regroupe au même endroit toutes les expertises et tous les équipements nécessaires

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION - RESIDENTS RESULTATS ENQUETE 2012

QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION - RESIDENTS RESULTATS ENQUETE 2012 QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION - RESIDENTS RESULTATS ENQUETE 2012 Distribution des questionnaires aux résidents en décembre 2012. 22 questionnaires remplis : taux de retour : 20%. 1. L ACCUEIL - L accueil

Plus en détail

ENQUETE PATIENT. Code Hôpital : N Patient. Infarctus du myocarde

ENQUETE PATIENT. Code Hôpital : N Patient. Infarctus du myocarde Deepening our Understanding of Quality Improvement in Europe ENQUETE PATIENT Code Hôpital : N Patient Motif d admission Infarctus du myocarde AVC Fracture du fémur Accouchement Patient 1 Deepening our

Plus en détail

Etude de la clientèle des salles de cinéma. En partenariat avec

Etude de la clientèle des salles de cinéma. En partenariat avec Etude de la clientèle des salles de cinéma En partenariat avec Intérêts de CinéSat page 2 Objectif Fréquentation En tant que directeur de cinémas, vos spectateurs sont constamment au cœur de votre stratégie

Plus en détail

ENQUETE CLIENTS RIVALIS

ENQUETE CLIENTS RIVALIS ENQUETE CLIENTS RIVALIS (octobre-décembre 2013) Introduction Rivalis effectue fréquemment des enquêtes auprès de ses clients utilisateurs de la méthode (la précédente a été réalisée en 2008). Cette année,

Plus en détail

Communauté d arrimage des agentes de conformité 2012-2013. Rencontre 3 Julie Morissette, animatrice

Communauté d arrimage des agentes de conformité 2012-2013. Rencontre 3 Julie Morissette, animatrice Communauté d arrimage des agentes de conformité 2012-2013 2013 Rencontre 3 Julie Morissette, animatrice Proposition d ordre du jour Temps Sujets Contexte, invité, but Préparation suggérée 30 60 15 75 45

Plus en détail

Combien cela coûte-t-il?

Combien cela coûte-t-il? Combien cela coûte-t-il? Vous êtes membre d une Mutualité Libre? Vous bénéficiez d une réduction sur les tarifs. Pour connaître le prix exact, contactez le service social de votre mutualité. Vous n êtes

Plus en détail

L enfant patient et sa famille: s agit-il d un ou de plusieurs «diagnostics éducatifs» partagés?

L enfant patient et sa famille: s agit-il d un ou de plusieurs «diagnostics éducatifs» partagés? L enfant patient et sa famille: s agit-il d un ou de plusieurs «diagnostics éducatifs» partagés? Pilar Léger, psychologue au CRCM pédiatrique de Nantes 4èmes rencontres ETP, Lyon 14 Novembre 2014 Définition

Plus en détail

La place en crèche d entreprise :

La place en crèche d entreprise : La place en crèche d entreprise : Comment facilite-t-elle la conciliation vie familiale et vie professionnelle des salariés-parents? Direction Marketing Communication Etudes www.babilou.com Note méthodologique

Plus en détail

Le Bien-être et les jeunes professionnels

Le Bien-être et les jeunes professionnels Le Bien-être et les jeunes professionnels Contexte La conférence sur le thème le bien être et les jeunes professionnels s inscrit dans le cadre du forum de l entreprise édition 2014 sous le thème générique

Plus en détail

«Je t aime mon cœur» Programme Régional de Réduction des Risques Cardio-vasculaires

«Je t aime mon cœur» Programme Régional de Réduction des Risques Cardio-vasculaires «Je t aime mon cœur» Programme Régional de Réduction des Risques Cardio-vasculaires Contact Presse Sylvie MULLER 21 avenue Foch 57018 METZ Tel : 03.87.39.40.61 06.34.46.73.52 www.jetaimemoncoeur.fr Le

Plus en détail

Pour Faire Quoi? Avec Qui? Quelles Etapes?Quel

Pour Faire Quoi? Avec Qui? Quelles Etapes?Quel Pour Faire Quoi? Avec Qui? Quelles Etapes?Quel Budget? Envies & Réalisation Pour Faire Quoi? Un accompagnement personnel afin de faire le point sur sa carrièreet ses choix de formation ou professionnel.

Plus en détail

Le prélèvement de moelle. osseuse. Agence relevant du ministère de la santé

Le prélèvement de moelle. osseuse. Agence relevant du ministère de la santé Le prélèvement de moelle osseuse Agence relevant du ministère de la santé Vous êtes compatible avec un patient qui a besoin d une greffe 1 Avant le prélèvement La date du prélèvement La date du prélèvement

Plus en détail

COACHING. Coaching/Développement Personnel. Coaching/Vie Familiale/Vie affective. Coaching/ Vie Professionnelle. Accélérateur de changement

COACHING. Coaching/Développement Personnel. Coaching/Vie Familiale/Vie affective. Coaching/ Vie Professionnelle. Accélérateur de changement COACHING Coaching/Développement Personnel Coaching/Vie Familiale/Vie affective Coaching/ Vie Professionnelle Accélérateur de changement Pourquoi le Coaching de Vie? Être Acteur de sa vie Le coaching personnel

Plus en détail

Résultats de l enquête de satisfaction réalisée auprès des usagers. du 17 septembre au 7 octobre 2015. Préfecture de la Vienne

Résultats de l enquête de satisfaction réalisée auprès des usagers. du 17 septembre au 7 octobre 2015. Préfecture de la Vienne Résultats de l enquête de satisfaction réalisée auprès des usagers du 17 septembre au 7 octobre 2015. Préfecture de la Vienne Résultats de l enquête de satisfaction réalisée auprès des usagers de la Préfecture

Plus en détail

Démarche qualité QUALIPREF 2.0. Enquête de satisfaction auprès des usagers du SII

Démarche qualité QUALIPREF 2.0. Enquête de satisfaction auprès des usagers du SII Démarche qualité QUALIPREF 2.0 Enquête de satisfaction auprès des usagers du SII Octobre 2015 1. Présentation de l étude 1.1 Le contexte général La qualité des services rendus aux usagers est une priorité

Plus en détail

«La mise en place d un dispositif d accompagnement infirmier des patientes lors de l annonce du diagnostic médical du cancer»

«La mise en place d un dispositif d accompagnement infirmier des patientes lors de l annonce du diagnostic médical du cancer» «La mise en place d un dispositif d accompagnement infirmier des patientes lors de l annonce du diagnostic médical du cancer» Mme ALAHIANE Latifa Cadre infirmier Maternité Souissi CHIS/ RABAT/ MAROC PLAN

Plus en détail

jeunes parlent de leur Mission Locale! Quand Région Provence-Alpes-Côte d Azur Enquête de satisfaction des usagers des Missions Locales

jeunes parlent de leur Mission Locale! Quand Région Provence-Alpes-Côte d Azur Enquête de satisfaction des usagers des Missions Locales 5000 Quand jeunes parlent de leur Mission Locale! La première enquête de Satisfaction réalisée par l ARDML et les 29 Missions Locales de Provence-Alpes-Côte d Azur. SOMMAIRE CONTEXTE SATISFACTION GLOBALE

Plus en détail

Réalisation d une enquête de mesure de satisfaction des patients hospitalisés. I-Satisfaction L'Hôpital du Gier Saint Chamond 59 répondants

Réalisation d une enquête de mesure de satisfaction des patients hospitalisés. I-Satisfaction L'Hôpital du Gier Saint Chamond 59 répondants Nos études et prospectives au service de votre qualité Réalisation d une enquête de mesure de satisfaction des patients hospitalisés I-Satisfaction L'Hôpital du Gier Saint Chamond 59 répondants Août 2014

Plus en détail

Guide. «Pourquoi Définir. Votre Client Idéal?»

Guide. «Pourquoi Définir. Votre Client Idéal?» Guide «Pourquoi Définir Votre Client Idéal?» Comme Coach Vie Professionnelle, beaucoup de mes clients sont Entrepreneur(e)s, ont une activité en tant qu indépendant ; d autres travaillent sur un projet

Plus en détail

MA MOBILITE PROFESSIONNELLE & MOI. Résultats de notre enquête 2014/5 en partenariat avec Ithaque Coaching

MA MOBILITE PROFESSIONNELLE & MOI. Résultats de notre enquête 2014/5 en partenariat avec Ithaque Coaching + MA MOBILITE PROFESSIONNELLE & MOI Résultats de notre enquête 2014/5 en partenariat avec Ithaque Coaching Sommaire 2 Objectifs de l enquête. Méthodologie Profil des répondants Résultats Mobilité professionnelle..

Plus en détail

INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE ASSISTANCE PUBLIQUE HOPITAUX DE PARIS

INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE ASSISTANCE PUBLIQUE HOPITAUX DE PARIS INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE ASSISTANCE PUBLIQUE HOPITAUX DE PARIS ACTIVITE PROFESSIONNELLE N 24: LE CADRE EVALUE LA QUALITE DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES ET PROPOSE DES PERSPECTIVES D AMELIORATION

Plus en détail

Motivations & freins des conseillers clientèle à l entrée dans le monde de la Relation Client à distance

Motivations & freins des conseillers clientèle à l entrée dans le monde de la Relation Client à distance Motivations & freins des conseillers clientèle à l entrée dans le monde de la Relation Client à distance Enquête exclusive TeleRessources dans le cadre du séminaire 1 1. Contexte et objectifs du projet

Plus en détail

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Synthèse Sondage Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Préambule Donner la parole aux personnes malades, ne pas s exprimer à leur place,

Plus en détail

Modèles de lettres réseau

Modèles de lettres réseau Lettre de demande d entretien suite à une recommandation Mentionnez la personne qui vous recommande J ai travaillé avec votre collègue Cécile Dubois, lorsqu elle était en poste chez Renault. Elle connaît

Plus en détail

LA FONDATION MIMI ULLENS. Ensemble pour les malades du cancer

LA FONDATION MIMI ULLENS. Ensemble pour les malades du cancer LA FONDATION MIMI ULLENS Ensemble pour les malades du cancer Le cancer : un véritable fléau mondial UN CONTEXTE ALARMANT Le cancer fait partie des maladies les plus répandues dans le monde. Il est la cause

Plus en détail

Plan cancer : la consultation paramédicale d'annonce

Plan cancer : la consultation paramédicale d'annonce DIRECTION DE LA POLITIQUE MEDICALE COMMISSION CANCER AP-HP Et DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES CENTRE DE LA FORMATION ET DU DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES CENTRE DE FORMATION CONTINUE DU PERSONNEL HOSPITALIER

Plus en détail

Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M

Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M Cette étude visait à dresser un état des lieux précis qui prenne en compte la diversité (âge, situation géographique,

Plus en détail

Les Français et l ambulatoire : Degré de connaissance et image

Les Français et l ambulatoire : Degré de connaissance et image Mai 2014 Contacts : Frédéric DABI Adeline MERCERON Frederic.dabi@ifop.com Adeline.merceron@ifop.com Les Français et l ambulatoire : Degré de connaissance et image pour Note méthodologique Etude réalisée

Plus en détail

BILAN DE COMPétences Effectuer un bilan, c est aller de l avant

BILAN DE COMPétences Effectuer un bilan, c est aller de l avant BILAN DE COMPétences Effectuer un bilan, c est aller de l avant BILAN DE COMPétences Une réponse à des attentes multiples Votre bilan peut se dérouler pendant ou en dehors de votre temps de travail. Les

Plus en détail

RESIDENCE DE L HORTICULTURE

RESIDENCE DE L HORTICULTURE PAPILLONS BLANCS EPERNAY Tous différents et tous égaux CONTRAT DE SEJOUR PHOTO USAGER NOM Prénom Remis le -- -- 20-- Les Papillons Blancs Epernay «Tous différents et tous égaux!» Le présent contrat est

Plus en détail

10 UN ENFANT À DÉCOUVRIR

10 UN ENFANT À DÉCOUVRIR TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...13 CHAPITRE 1: MON ENFANT EST DIFFÉRENT DES AUTRES...19 Devenir parents...21 Devenir les parents d un enfant avec une déficience... 23 Réactions à cette situation...24

Plus en détail

Impact d un déménagement de service sur la satisfaction relative au soins

Impact d un déménagement de service sur la satisfaction relative au soins Impact d un déménagement de service sur la satisfaction relative au soins MONTPELLIER JOURNEES DE MEDECINE PERINATALE 19 OCTOBRE 2012 Bénédicte Belgacem SANTE PUBLIQUE CHU Clermont-Fd PEPRADE La satisfaction

Plus en détail

Associations : construisez aujourd hui votre formation de demain

Associations : construisez aujourd hui votre formation de demain ORLY CHAMPIGNY-SUR-MARNE NOGENT-SUR-MARNE VILLECRESNES VILLEJUIF Associations : construisez aujourd hui votre formation de demain Synthèse des résultats du questionnaire BONNEUIL-SUR-MARNE SUCY-EN-BRIE

Plus en détail

Introduction : Présentation du Centre Oscar Lambret

Introduction : Présentation du Centre Oscar Lambret Introduction : Présentation du Centre Oscar Lambret Centre Régional de Lutte Contre le Cancer Etablissement privé à but non lucratif participant au service public hospitalier Direction médicale Organisation

Plus en détail

1. MASSAGE ET COACHING SPORTIF: Le duo gagnant 2. SEJOURS SPORTIFS: les prochaines dates et prochains programmes 3. NATATION ET SELF-DEFENSE: de

1. MASSAGE ET COACHING SPORTIF: Le duo gagnant 2. SEJOURS SPORTIFS: les prochaines dates et prochains programmes 3. NATATION ET SELF-DEFENSE: de 1. MASSAGE ET COACHING SPORTIF: Le duo gagnant 2. SEJOURS SPORTIFS: les prochaines dates et prochains programmes 3. NATATION ET SELF-DEFENSE: de nouvelles activités au programme 4. TEMOIGNAGES: Nos sportifs

Plus en détail

Le meilleur chemin pour nous contacter?

Le meilleur chemin pour nous contacter? Le meilleur chemin pour nous contacter? Vous avez des questions sur les soins à domicile? Vous avez besoin de services ou de soins particuliers? N hésitez pas à nous contacter pour trouver ensemble la

Plus en détail

Une action de sensibilisation / formation en vue de l amélioration de la qualité de vie

Une action de sensibilisation / formation en vue de l amélioration de la qualité de vie Une action de sensibilisation / formation en vue de l amélioration de la qualité de vie des personnes âgées résidant en EHPAD et des professionnels y travaillant, dans le contexte du Plan qualité de vie

Plus en détail

RETOUR ENQUETE DE SATISFACTION

RETOUR ENQUETE DE SATISFACTION RETOUR ENQUETE DE SATISFACTION CAEN 2 et 3 octobre 2015 43 e Colloque du Groupement des Hôpitaux de Jour Psychiatriques Francophone (GHJPF) «Soins de jour en psychiatrie : Multiples dénominations pour

Plus en détail

Préparé par : ERIC GIRARDOT, -diplômé en Haptonomie. -diplômé en Sensitive Gestalt Massage (R)

Préparé par : ERIC GIRARDOT, -diplômé en Haptonomie. -diplômé en Sensitive Gestalt Massage (R) L Accompagnement des personnes âgées et des personnes atteintes de la maladie d Alzheimer par différentes approches: - l haptonomie - le Sensitive Gestalt Massage)R( - la Réflexologie plantaire Préparé

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION RESIDENTS EHPAD

QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION RESIDENTS EHPAD Ce questionnaire doit être retourné à votre établissement : l EHPAD COS.. A déposer à l accueil ou à envoyer par courrier à l adresse : Ce questionnaire est rempli par : Vous-même Autre, précisez : A l

Plus en détail

Grille «Identito-vigilance» pour l auto-évaluation dans le cadre du contrat 2013

Grille «Identito-vigilance» pour l auto-évaluation dans le cadre du contrat 2013 Grille «Identito-vigilance» pour l auto-évaluation dans le cadre du contrat 2013 Les questions sont rés en différentes rubriques se rapportant au thème identito-vigilance. Il est prévu que les différents

Plus en détail

POUR QUI? CETTE FORMATION VOUS CONCERNE DIRECTEMENT!

POUR QUI? CETTE FORMATION VOUS CONCERNE DIRECTEMENT! «Via Experientia a été pour moi un formidable accélérateur de vie et d expériences, tant au niveau professionnel que personnel. Durant les quelques mois de formation, j ai tellement appris sur le fonctionnement

Plus en détail

Satisfaction patients ANNEE 2012

Satisfaction patients ANNEE 2012 Satisfaction patients ANNEE 2012 Chaque patient dispose, lors de son arrivée, d un questionnaire de satisfaction à l intérieur du livret d accueil. Ce questionnaire a pour but d évaluer le niveau de satisfaction

Plus en détail

Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire. avec des paramédicaux du chu d Amiens

Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire. avec des paramédicaux du chu d Amiens Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire avec des paramédicaux du chu d Amiens La Communication et la Relation d aide: une compétence de l infirmière Situation: mise en place du

Plus en détail

LE PRIX. Ce Prix a été crée en partenariat entre L Oréal Luxe et le CODES, association pionnière et experte de la socio-esthétique en France.

LE PRIX. Ce Prix a été crée en partenariat entre L Oréal Luxe et le CODES, association pionnière et experte de la socio-esthétique en France. LE PRIX Depuis 2009, le Prix «Première Chance en faveur de la socioesthétique» récompense, chaque année, 5 associations ou structures médico-sociales, en finançant un poste de socio-esthéticien(ne) pendant

Plus en détail

Enquête sur les attentes et besoins des personnes en situation de handicap vis-à-vis des Services d Aide à la Personne

Enquête sur les attentes et besoins des personnes en situation de handicap vis-à-vis des Services d Aide à la Personne Ce questionnaire est aussi disponible en ligne sur le site : www.handirhoneservices.org Ou par flash code : Vous pouvez être aidé au remplissage par téléphone au : 06 52 16 34 84 Enquête sur les attentes

Plus en détail

Petit déjeuner de presse du 18 mai 2000

Petit déjeuner de presse du 18 mai 2000 Dossier de Presse Les soins esthétiques à l Institut Curie Rester femme dans la maladie Les premiers résultats d une évaluation menée auprès de 100 patientes de l Institut Curie Petit déjeuner de presse

Plus en détail

LA SOCIO ESTHETIQUE EN SOINS PALLIATIFS

LA SOCIO ESTHETIQUE EN SOINS PALLIATIFS LA SOCIO ESTHETIQUE EN SOINS PALLIATIFS Delphine zadra, 40 ans, socio-esthéticienne depuis 7 ans, réside en région stéphanoise. - intervient actuellement à l USP des Charmettes de Lyon. -Intervenue pendant

Plus en détail

Programme Ultra Anti-Mauvaise Haleine En Etapes

Programme Ultra Anti-Mauvaise Haleine En Etapes Programme Ultra Anti-Mauvaise Haleine En Etapes Cahier De Travail Etape 1 INTRODUCTION Le Route en Etapes Vers Une Haleine Fraîche, Saine Et Naturelle Ce cahier de travail appartient à: Date de début du

Plus en détail

SYNTHESE ANALYSE DESCRIPTIVE QUESTIONNAIRE DE SORTIE 2012

SYNTHESE ANALYSE DESCRIPTIVE QUESTIONNAIRE DE SORTIE 2012 SYNTHESE ANALYSE DESCRIPTIVE QUESTIONNAIRE DE SORTIE 2012 Enquête de satisfaction réalisée en 2012 auprès de 1231 patients du Centre Hospitalier Intercommunal Amboise Château-Renault Qualité /Risques Avril

Plus en détail

Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire. Septembre 2013

Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire. Septembre 2013 Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire Septembre 2013 1 Note méthodologique Etude réalisée pour : Wincor Nixdorf Echantillon : Echantillon de 1001 personnes, représentatif de la population

Plus en détail

Approche des soins palliatifs dans un service de réanimation néonatale

Approche des soins palliatifs dans un service de réanimation néonatale Approche des soins palliatifs dans un service de réanimation néonatale Sandrine Thomas, cadre de santé Dr Léila KARAOUI, PH Service de réanimation néonatale Centre Hospitalier de Meaux Bref historique

Plus en détail

LE CARNET DE SUIVI CANCER INFO

LE CARNET DE SUIVI CANCER INFO LE CARNET DE SUIVI CANCER INFO Carnet de suivi Carnet de suivi de votre prise en charge Ce carnet de suivi vous est proposé pour vous accompagner au cours de votre prise en charge. Il vous permettra de

Plus en détail

N.-B. 18 à 34 24,3 28,1 20,1 24,4. 35 à 54 36,7 23,0 31,6 49,3 55 à 64 18,7 18,7 21,3 16,9 65 et plus 20,3 30,2 26,9 9,4

N.-B. 18 à 34 24,3 28,1 20,1 24,4. 35 à 54 36,7 23,0 31,6 49,3 55 à 64 18,7 18,7 21,3 16,9 65 et plus 20,3 30,2 26,9 9,4 Profil démographique 1 18 à 34 24,3 28,1 20,1 24,4 Groupe d âge 35 à 54 36,7 23,0 31,6 49,3 55 à 64 18,7 18,7 21,3 16,9 65 et plus 20,3 30,2 26,9 9,4 Sexe Niveau de scolarité Homme 48,0 40,5 47,8 52,3

Plus en détail

PRADO, le programme de retour à domicile

PRADO, le programme de retour à domicile PRADO, le programme de retour à domicile Le programme PRADO, priorité de l Assurance Maladie Objectifs globaux du programme PRADO Permettre au patient de retourner au domicile dès que l hospitalisation

Plus en détail

Rôle et place de l infirmière référente dans le suivi de la maladie de Parkinson à ses différents stades d évolution

Rôle et place de l infirmière référente dans le suivi de la maladie de Parkinson à ses différents stades d évolution Rôle et place de l infirmière référente dans le suivi de la maladie de Parkinson à ses différents stades d évolution Cheffe de projet Brigitte itt Victor, infirmière iè responsable d unité, service de

Plus en détail

Enquêtes réalisées auprès des chirurgiens dentistes et des personnes vivant avec le VIH

Enquêtes réalisées auprès des chirurgiens dentistes et des personnes vivant avec le VIH Enquêtes réalisées auprès des chirurgiens dentistes et des personnes vivant avec le VIH 1 2 VIH/SIDA La prise en charge dentaire en Haute-Normandie Le COREVIH Haute-Normandie, comité de COordination RÉgionale

Plus en détail

LE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE

LE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE LE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE Comment faire appel à un psychologue? Demande du patient Orientation par un professionnel A quel moment de la prise en charge peut-on le solliciter? A tout moment de la maladie

Plus en détail

Juillet 2015 DOSSIER DE PRESSE

Juillet 2015 DOSSIER DE PRESSE www.monkinevoitrose.fr Le nouveau portail LPG entièrement dédié au cancer du sein! Déjà très impliquée dans la prise en charge post-chirurgie des patientes atteintes d un cancer du sein, LPG Systems met

Plus en détail

Les Français et les soins à l étranger

Les Français et les soins à l étranger Les Français et les soins à l étranger Rapport de résultats Octobre 2014 Anne-Laure GALLAY Directrice adjointe de LH2 Opinion 01 17 16 90 88 Mail : anne-laure.gallay@lh2.fr 1 Rappel du cadre de l intervention

Plus en détail

Une offre de lecture numérique sur liseuses et Smartphones pour les patients de l Assistance Publique-Hôpitaux de Paris

Une offre de lecture numérique sur liseuses et Smartphones pour les patients de l Assistance Publique-Hôpitaux de Paris Une offre de lecture numérique sur liseuses et Smartphones pour les patients de l Assistance Publique-Hôpitaux de Paris IFLA 2014 23 août 2014 Claudie GUERIN L Assistance Publique-Hôpitaux de Paris c est

Plus en détail

[Sondage France Lyme] Votre vécu de la maladie de Lyme

[Sondage France Lyme] Votre vécu de la maladie de Lyme [Sondage ] Votre vécu de la maladie de Lyme Bonjour, Ce sondage a été créé par l'association. Nous souhaitons analyser la situation des malades en France à large échelle. Votre réponse nous sera très utile.

Plus en détail

Information aux patients et à leurs proches. Espace médiation. Lieu d écoute et de dialogue pour les patients et leurs proches

Information aux patients et à leurs proches. Espace médiation. Lieu d écoute et de dialogue pour les patients et leurs proches Information aux patients et à leurs proches Espace médiation Lieu d écoute et de dialogue pour les patients et leurs proches Quand solliciter l espace médiation? Vous rencontrez un problème à l hôpital

Plus en détail

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi anapec Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Des compétences pour l emploi des emplois pour les

Plus en détail

Groupe d échanges du 12 novembre 2013. Point n 2 : expérimentation du télétravail. Prorogation et modalités d évaluation

Groupe d échanges du 12 novembre 2013. Point n 2 : expérimentation du télétravail. Prorogation et modalités d évaluation Groupe d échanges du 12 novembre 2013 Point n 2 : expérimentation du télétravail Prorogation et modalités d évaluation L expérimentation du télétravail dans les services des MEDDE-METL est désormais active.

Plus en détail

Analyse du sondage sur la satisfaction des proches (2012) et cibles d amélioration

Analyse du sondage sur la satisfaction des proches (2012) et cibles d amélioration Martin Pruneau Carole Vaillancourt Analyse du sondage sur la satisfaction (2012) et cibles d amélioration Document adopté par le comité d agrément le 29 janvier 2013 INTRODUCTION Ce document présente les

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2016

CATALOGUE DES FORMATIONS 2016 RéSEAUX DE SANTé CANCéROLOGIE GéRONTOLOGIE SOINS PALLIATIFS DU VAL D OISE CATALOGUE DES FORMATIONS 2016 N agrément formation continue : 119 504 04 595 N agrément OGDPC : 4330 https://www.ogdpc.fr/ Programme

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION

ENQUETE DE SATISFACTION PREFECTURE DE L AUDE ENQUETE DE SATISFACTION RESULTATS 2015 Référent qualité 14/10/2015 Enquête de satisfaction Résultats 2015 365 Participants Enquête réalisée du 21 septembre au 2 octobre 2015 auprès

Plus en détail

Formation. Des cours Croix-Rouge vaudoise pour les proches aidants

Formation. Des cours Croix-Rouge vaudoise pour les proches aidants Formation Des cours Croix-Rouge vaudoise pour les proches aidants A qui s adressent ces formations? Cours de sensibilisation Ces cours s adressent à vous, proches aidants, qui consacrez temps et énergie

Plus en détail

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles Sondage de l Institut CSA pour LinkedIn Février 203 Sommaire Fiche technique du sondage p 3 Des jeunes optimistes pour eux-mêmes malgré un contexte

Plus en détail

Les objectifs du bilan de compétences.

Les objectifs du bilan de compétences. Les objectifs du bilan de compétences. Qu est ce qu un bilan de compétences? Pourquoi faire un bilan de compétences? Comment se déroule un bilan de compétences? Quelle est la méthodologie utilisée? Le

Plus en détail

Rapport d'étonnement

Rapport d'étonnement Nom de l entreprise Rapport d'étonnement Nom de l élève Période de stage Proposition finale En 2 pages maximum, le rapport d étonnement doit refléter vos premières impressions. Il doit être impérativement

Plus en détail

Le portefeuille de compétences FAIP 2012

Le portefeuille de compétences FAIP 2012 Le portefeuille de compétences FAIP 2012 SOMMAIRE I INTRODUCTION ET DEFINITION II - CARACTERISTIQUES DE LA DEMARCHE III OBJECTIFS IV ACCOMPAGNER A LA DEMARCHE V- DIFFICULTES RENCONTREES VI - STRUCTURE

Plus en détail

TEMPS D ACCOMPAGNEMENT SOIGNANT DANS LE DISPOSITIF D ANNONCE CHU DE CLERMONT-FERRAND

TEMPS D ACCOMPAGNEMENT SOIGNANT DANS LE DISPOSITIF D ANNONCE CHU DE CLERMONT-FERRAND TEMPS D ACCOMPAGNEMENT SOIGNANT DANS LE DISPOSITIF D ANNONCE CHU DE CLERMONT-FERRAND HISTORIQUE Lois Création des RCP Création des consultations LOIS Ce sont les Etats Généraux de 1998 des malades du cancer

Plus en détail

confronter Changer échanger Découvrir m s n a Bien d ans sa vie MIEUX SE CONNAÎTRE POUR MIEUX GÉRER SON AVENIR PROFESSIONNEL www.afpipaysdelaloire.

confronter Changer échanger Découvrir m s n a Bien d ans sa vie MIEUX SE CONNAÎTRE POUR MIEUX GÉRER SON AVENIR PROFESSIONNEL www.afpipaysdelaloire. er Partager confronter échanger évoluer Changer réfléchir Découvrir e d n a l s i e B mpétenc co ier, t é m son. s n a Bien d ans sa vie bien d MIEUX SE CONNAÎTRE POUR MIEUX GÉRER SON AVENIR PROFESSIONNEL

Plus en détail

Grossesse, Poids et Nutrition

Grossesse, Poids et Nutrition Service de Gynécologie Obstétrique et service de Nutrition Hôpital de la Pitié-Salpêtrière Grossesse, Poids et Nutrition Si vous avez un problème de poids, voici des conseils pour la préparation et le

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT SOIGNANT DES PERSONNES ATTEINTES D UN CANCER ET EDUCATION THERAPEUTIQUE. Forum d échange et de partage d expérience en cancérologie

ACCOMPAGNEMENT SOIGNANT DES PERSONNES ATTEINTES D UN CANCER ET EDUCATION THERAPEUTIQUE. Forum d échange et de partage d expérience en cancérologie ACCOMPAGNEMENT SOIGNANT DES PERSONNES ATTEINTES D UN CANCER ET EDUCATION THERAPEUTIQUE Forum d échange et de partage d expérience en cancérologie Mylène Fillion Responsable de l'hôpital de jour des Peupliers

Plus en détail

Enquête de satisfaction CIL PASS-ASSISTANCE

Enquête de satisfaction CIL PASS-ASSISTANCE SYNTHESE Enquête de satisfaction CIL PASS-ASSISTANCE Mars 2011 Service CIL PASS-ASSISTANCE Avril 2011 Action Logement Les entreprises s engagent avec les salariés 1 Données de l enquête Enquête de type

Plus en détail