SYNTHESE GPEC METIERS DE L ECONOMIE VERTE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SYNTHESE GPEC METIERS DE L ECONOMIE VERTE"

Transcription

1 SYNTHESE GPEC METIERS DE L ECONOMIE VERTE Dans le cadre de la dynamique du Grenelle de l Environnement à l échelle nationale, la Région Alsace et le Ministère du Développement Durable, des Transports et du Logement ont conjugué leurs efforts et établi en commun un plan d action régional intitulé «Plan de mobilisation des filières et des territoires pour le développement des métiers de l économie verte» et expérimenté au niveau local. La Communauté Urbaine de Strasbourg s est engagée quant à elle depuis 2010 dans une dynamique de développement économique de l Economie Verte et des Cleantechs sur le territoire. Elle inscrit cette action dans sa feuille de route Eco2020. C est dans ce cadre que la Maison de l Emploi a lancé en 2011 une Gestion Prévisionnelle des Emplois et de Compétences des métiers de l économie verte. Une méthodologie participative et fédérative a été initiée auprès des entreprises du secteur en partenariat avec l Arbeitsagentur d Offenburg, la CUS et la Région Alsace.

2 CYCLE ECONOMIE VERTE 4 rencontres transfrontalières AFTERWORKS organisées pour : donner la parole aux entreprises du bassin d emploi strasbourgeois et leurs homologues allemandes de l autre côté de la frontière récolter le matériel leur permettant de construire ensemble des actions répondant à leurs propres enjeux

3 9 Février 2012 au sein de la Gewerbeakademie (un centre de formation à Offenbourg) sur le thème des Energies Renouvelables : o Un partenariat en faveur des métiers de l économie verte o Quelles compétences et formations aux énergies renouvelables sur le territoire? o Quelles entreprises, quelles activités, quels métiers dans le secteur des énergies renouvelables sur le territoire?

4 24 Mai 2012 à la Fédération Française du Bâtiment à Strasbourg, sur l Efficacité énergétique dans la construction : o Economie verte et construction o Quelles formations, quelles compétences sur le territoire? o Les expériences concrètes des entreprises sur le territoire

5 16 Octobre 2012, sur le thème des Cleantechs en duplex intégral entre le collège doctoral européen de l Université de Strasbourg et le Technopôle de Mulhouse. Un focus particulier a été fait du coté strasbourgeois sur le traitement des déchets, de l air et de l eau : o Les projets innovants en matière de Cleantech à l échelle du territoire métropolitain Strasbourg/Mulhouse o Concevoir des matières à moindre impact environnemental o Revaloriser la matière et le déchet comme sources de nouveaux produits

6 21 Mars 2013 au village des jeunes d Offenbourg sur le thème des Transports et Mobilités écoresponsables : o Etre prêt pour la mobilité électrique o Révolutionner la conception de véhicules o Une offre clé en main de mobilité «verte»

7 RESULTATS DE L ETUDE : LES BESOINS

8 Des besoins en connaissances spécifiques Toxicologie Eco-toxicologie Physique du bâtiment Connaissances des matériaux Energies, électricité (dont photovoltaïque) Fibres Soudure Développement mécanique Techniques de transformation

9 mais aussi générales et transverses...) Savoir faire de la veille commerciale et technique Savoir piloter des réseaux d'énergie Savoir intégrer et tester les innovations Participer à l'évolution de la technologie Etre généraliste : savoir répondre à toutes les questions Savoir réaliser des études de marchés S'affranchir des modes de conception classiques Faire preuve de créativité, d'imagination Savoir travailler en équipe, en collectif Savoir travailler dans des contextes multiculturels et multilingues Savoir s'auto-former Etre capable de prendre des décisions (prise de risque, responsabilisation, confiance

10 Quelques problématiques identifiées de part et d autre du Rhin La question des normes, labels, certifications rendent le transfert de savoirs difficile entre professionnels français et allemands Une nécessaire coordination et des échanges entre architectes et entreprises sur un chantier> transferts de savoirs et partages des difficultés techniques nécessaires Besoin d'un coordinateur, garant de la mise en place et de l'animation des ces échanges

11 Des métiers en évolution En Allemagne, les installateurs deviennent des programmateurs (eau, air, chauffage, électrotechnique) et les ramoneurs deviennent des conseillers (prévention incendie, émission gaz, efficacité énergétique) Une polycompétence est nécessaire de chaque côté du Rhin : les menuisiers doivent intégrer des compétences en climatisation ou en installation de panneaux photovoltaïques (côté allemand surtout), ou en étanchéité de l air (côté strasbourgeois). Les charpentiers côté français sont appelés à développer des compétences d assembleurs ossatures bois. La tendance se dessinant est ainsi celle d un besoin de généralistes mais multi spécialisés.

12 Quelques formations existantes Côté strasbourgeois : A l Afpa : formations franco-allemandes > électriciens, installateurs thermiques et sanitaires, conseillers énergétiques Unistra : 2 masters multi-disciplinaires Gestion et Droit (Energies et Développement Durable; Economie numérique) Formations par des entreprises (Menuiserie Hunsinger) : forme des menuisiers/ charpentiers polycompétents

13 Côté Ortenau : Hochschule d Offenbourg : Technologie et chimie des ENR et un Bache lor "Technique des systèmes énergétiques" Organisme de formation intra entreprise de WeberHaus : apprentis menuisiers spécialisés en climatisation Recensement des formations en Allemagne : consulter en ligne le Bildungsatlas de la BildungsRegion Ortenau (http://kurse.bildungsatlas-ortenau.de) Chaque soirée a donné lieu à une newsletter retraçant les témoignages, échanges et problématiques identifiées ainsi que la liste de tous les participants afin de permettre une continuité dans la dynamique initiée. Elles sont téléchargeables sur le site de la Maison de L emploi de Strasbourg.

Synthèse. Avril 2011

Synthèse. Avril 2011 De l analyse des marchés de la Construction Durable (performance énergétique et qualité environnementale) au diagnostic de la montée en compétence dans les métiers du Bâtiment et des ENR à l horizon 2014

Plus en détail

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements

La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Lundi 24 juin 2013 La Région met en œuvre un prêt bonifié pour la rénovation énergétique des logements Service de Presse 04 67 22 81 31 /// 04 67 22 80 47 presse-region@cr-languedocroussillon.fr Convaincue

Plus en détail

LE PROJET «MAISONS DE L EMPLOI ET DEVELOPPEMENT DURABLE» FILIERE «BATIMENT ET ENR»

LE PROJET «MAISONS DE L EMPLOI ET DEVELOPPEMENT DURABLE» FILIERE «BATIMENT ET ENR» LE PROJET «MAISONS DE L EMPLOI ET DEVELOPPEMENT DURABLE» FILIERE «BATIMENT ET ENR» Les bâtiments existants Ils sont très hétérogènes. Ils émettent dans leur ensemble 25% des émissions françaises de gaz

Plus en détail

Audition ADEME. au Conseil d Orientation pour l Emploi. 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l ADEME

Audition ADEME. au Conseil d Orientation pour l Emploi. 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l ADEME udition DEME au Conseil d Orientation pour l Emploi 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l DEME Plan de la présentation Connaître et préparer l évolution des

Plus en détail

!"#$%& % ' ( ) * ( " ) ( +, ) -" - $)+ ) ). ) /"& ) 1

!#$%& % ' ( ) * (  ) ( +, ) - - $)+ ) ). ) /& ) 1 !"#$%& '( ) * ( ")( +, ) -"$)+). /"&) 1 "$)+) Mission : mise en œuvre de la politique environnementale et recherche Champs : Energie et climat, Air et bruit, Déchets et sols, Consommation et production

Plus en détail

Informations pour les entreprises françaises

Informations pour les entreprises françaises Informations pour les entreprises françaises - 1 - 1. Les objectifs du projet Répondre aux besoins des candidats et des entreprises de part et d autre du Rhin Depuis près de 150 ans, l Alsace et le Bade-Wurtemberg

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux. Date d édition : 1 septembre 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications, certifications et parcours de formation par domaine de travaux Ce document présente : Date d édition : 1 septembre 2014 Les qualifications et certifications «RGE»

Plus en détail

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre Qualifications et certifications RGE en rénovation Les qualifications et certifications RGE éligibles pour vos travaux de rénovation énergétique en métropole Le recours a un professionnel RGE est obligatoire

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 15 juin 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 1 er août 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

éco-construction bâtiments d élevage

éco-construction bâtiments d élevage éco-construction bâtiments d élevage Jacques Capdeville, service Bâtiment-Environnement, Institut de l Elevage Michel Colache, Maison Régionale de l Elevage SIMA février 2011 un contexte Des préoccupations

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de société

Vers un nouveau modèle de société Vers un nouveau modèle de société Qu est-ce que la transition énergétique? L énergie est partout dans notre vie quotidienne : pour chauffer nos logements, pour faire fonctionner nos équipements, pour faire

Plus en détail

Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz

Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz «Transition énergétique» vs «Energiewende» Rencontre de collectivités territoriales françaises et allemandes Stuttgart, 19 mars 2013 Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz

Plus en détail

La dynamique de l économie verte. Les impacts en termes de métiers, de formations,

La dynamique de l économie verte. Les impacts en termes de métiers, de formations, DE : Hervé BALEN LE janvier 2014 Troisième Révolution Industrielle La dynamique de l économie verte. Ateliers prospectifs de l emploi 16 janvier 2014 Les impacts en termes de métiers, de formations, Ne

Plus en détail

Développement durable et énergie. Techniques métiers. Actions commerciales et marchés publics. Management

Développement durable et énergie. Techniques métiers. Actions commerciales et marchés publics. Management Développement durable et énergie Techniques métiers Actions commerciales et marchés publics Management Organisation administrative, juridique et financière Développement durable et énergie Amélioration

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux. Date d édition : Janvier 2014 «RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux Date d édition : Janvier 2014 Ce document présente la liste des qualifications et certifications«rge» classées par domaine

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et Plan Climat Energie Territorial GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et énergétiques? Plan de la réunion

Plus en détail

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 Synthèse Juin 2015 Sommaire Analyse globale 4 1. Prévision de consommation 5 2. Disponibilité du parc de production 7 3. Étude du risque

Plus en détail

CHARPENTIER / CHARPENTIÈRE

CHARPENTIER / CHARPENTIÈRE CHARPENTIER / CHARPENTIÈRE de nouvelles exigences... Le respect de l'environnement est désormais au cœur de tous les métiers du bâtiment. Chaque professionnel-le doit maîtriser les nouvelles normes et

Plus en détail

Les formations pour le bâtiment en Picardie

Les formations pour le bâtiment en Picardie 2nd semestre 2013 Les formations pour le bâtiment en Picardie ECONOMIE D ENERGIE NOUVELLES ENERGIES CONSTRUIRE DURABLEMENT DIRECTION D ENTREPRISE IFRB PICARDIE 33, Mail Albert 1er - CS 51 111-80011 AMIENS

Plus en détail

APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS D AVENIR EDITION 2010

APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS D AVENIR EDITION 2010 Direction des Investissements d Avenir Direction Villes et Territoires Durables Service Bâtiment Direction Recherche et Prospective Service Recherche et Technologies avancées APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET

Plus en détail

Plan d actions 2011/2014

Plan d actions 2011/2014 Plan d actions 2011/2014 Le présent plan d actions s organise en fiches actions, qui précisent les objectifs opérationnels des actions et explicite les modalités de mise en œuvre. Ces fiches répondent

Plus en détail

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Point presse du 17 juillet 2012 Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Avant-propos La Ville d Alès et la Communauté d agglomération du Grand

Plus en détail

Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres Energivie dans l organisation de l Energivie Summit en novembre 2016

Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres Energivie dans l organisation de l Energivie Summit en novembre 2016 Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres Energivie dans l organisation de l Energivie Summit en novembre 2016 1. Contexte 1.1 Les Pôles de compétitivité Ce sont des structures, en général associatives,

Plus en détail

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014

«RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014 «RGE» travaux Liste des qualifications et certifications par domaine de travaux 16/01/2014 Ce document présente la liste des qualifications et certifications «RGE» classées par domaine de travaux liés

Plus en détail

Lycées de la Région Rhône-Alpes :

Lycées de la Région Rhône-Alpes : Lycées de la Région Rhône-Alpes : Elaboration et mise en oeuvre d un plan de maîtrise de l énergie Véronique RICHALET Direction de l Immobilier des Lycées Service Ressources Développement GSM : 06 70 81

Plus en détail

LES METIERS DE L EQUIPEMENT DU BATIMENT

LES METIERS DE L EQUIPEMENT DU BATIMENT LES METIERS DE L EQUIPEMENT DU BATIMENT INSTALLATEUR SANITAIRE INSTALLATEUR THERMIQUE Elèves de 3 ème, 3 ème SEGPA, 3 ème Prépa-pro, 3 ème Dispositif alternance Aptitudes manuelles Adaptabilité aux différentes

Plus en détail

Pôle emploi et les emplois de la croissance verte

Pôle emploi et les emplois de la croissance verte de la croissance SOMMAIRE Le passage à une économie ne reposera pas uniquement sur des spécialistes de l environnement. Pour devenir acteur du développement durable, il est possible d exercer une activité

Plus en détail

Les Chambres des Métiers et de l Artisanat en Allemagne. Partenaires et prestataires de services qualifiés pour les métiers artisanaux

Les Chambres des Métiers et de l Artisanat en Allemagne. Partenaires et prestataires de services qualifiés pour les métiers artisanaux Les Chambres des Métiers et de l Artisanat en Allemagne Partenaires et prestataires de services qualifiés pour les métiers artisanaux Dr. Bernward Eckgold Alger 22 Novembre 2009 Structure Notion de Métiers

Plus en détail

Bâtiment ÉLECTRICIEN

Bâtiment ÉLECTRICIEN Bâtiment ÉLECTRICIEN ÉLECTRICIEN L électricien effectue tous les travaux d installations électriques et de raccordement d appareils électriques dans diverses spécialités : éclairage, confort thermique,

Plus en détail

COMMENT DEVENIR RGE RECONNU GARANT DE L ENVIRONNEMENT?

COMMENT DEVENIR RGE RECONNU GARANT DE L ENVIRONNEMENT? GUIDE POUR LES ENTREPRISES DU BÂTIMENT JUILLET 2015 COMMENT DEVENIR RGE RECONNU GARANT DE L ENVIRONNEMENT? SOMMAIRE 1. QU EST-CE QUE LA MENTION RGE? 2. POURQUOI OBTENIR LA MENTION RGE? Page 04 Page 06

Plus en détail

Le bois, la première des énergies renouvelables

Le bois, la première des énergies renouvelables Le bois, la première des énergies renouvelables Chiffres clés du bois-énergie en France La France dispose de l un des plus importants massifs européens avec une forêt qui couvre près de 1/3 du territoire

Plus en détail

Choisir un professionnel compétent

Choisir un professionnel compétent L habitat Choisir un professionnel compétent COMPRENDRE Pour des bâtiments économes en énergie Édition : février 2015 sommaire glossaire introduction Faites appel à des professionnels compétents... 3 Des

Plus en détail

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Le lycée des Eaux-Claires de Grenoble - Crédit photo : Juan Robert Nouvel internat Lumière livré en 214 : Alexa Brunet Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Synthèse - Année

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment MAÇON MAÇON Le maçon construit le gros œuvre des bâtiments. Il met en place les fondations puis monte les structures porteuses : murs, poutrelles et planchers. Métier Le maçon réalise des travaux

Plus en détail

Les Villas Stéphanie à Strasbourg Stockfeld

Les Villas Stéphanie à Strasbourg Stockfeld Je veux mon chez-moi à l orée des bois. Villas appartements et maisons du 3 au 5 pièces RT 2012 GARANTIES & PRIX MAÎTRISÉS Les Villas Stéphanie à Strasbourg Stockfeld La forêt en vis-à-vis et la ville

Plus en détail

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Tout coordonnateur SPS titulaire d une attestation de formation initiale. La réglementation : - les nouveaux

Plus en détail

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT Le secteur du bâtiment représente à lui seul 44 % de la consommation d énergie finale totale de la France (chiffres 2009). La question de l efficacité

Plus en détail

QUELLES QUESTIONS POUR UNE ETUDE DE CAS? MODE EXPERT

QUELLES QUESTIONS POUR UNE ETUDE DE CAS? MODE EXPERT QUELLES QUESTIONS POUR UNE ETUDE DE CAS? MODE EXPERT Informations principales * Nom * Description * Concours * Année de construction * Année de livraison * Adresse * Code postal * Ville * Pays * Type de

Plus en détail

POLITIQUE IMMOBILIERE DE LA REGION CHAMPAGNE-ARDENNE PLAN PATRIMOINE ENERGIE ACCESSIBILITE PPEA

POLITIQUE IMMOBILIERE DE LA REGION CHAMPAGNE-ARDENNE PLAN PATRIMOINE ENERGIE ACCESSIBILITE PPEA 1 POLITIQUE IMMOBILIERE DE LA REGION CHAMPAGNE-ARDENNE PLAN PATRIMOINE ENERGIE ACCESSIBILITE PPEA SOMMAIRE 1. OBJECTIFS ET ENJEUX 2. METHODOLOGIE 3. AUDIT ENERGETIQUE ET GROS ENTRETIEN 4. STRATEGIE ENERGETIQUE

Plus en détail

DURABLE DÉVELOPPEMENT IDÉE ALSACE LA POSTE STRASBOURG RUBRIQUE PARRAINÉE PAR

DURABLE DÉVELOPPEMENT IDÉE ALSACE LA POSTE STRASBOURG RUBRIQUE PARRAINÉE PAR DÉVELOPPEMENT DURABLE RUBRIQUE PARRAINÉE PAR IDÉE ALSACE Idée Alsace est un réseau d entreprises alsaciennes engagées dans le développement durable, qui se veut un laboratoire permanent d expérimentation

Plus en détail

Retour d expérience sur les «50 Chantiers pionniers» Arnaud Meyer sous la conduite de Florent Gontard et Sabine Mirtain

Retour d expérience sur les «50 Chantiers pionniers» Arnaud Meyer sous la conduite de Florent Gontard et Sabine Mirtain Retour d expérience sur les «50 Chantiers pionniers» Arnaud Meyer sous la conduite de Florent Gontard et Sabine Mirtain Sommaire 2. La démarche du 3. Présentation des résultats L appel à projets «50 Chantiers

Plus en détail

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1)

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) Public visé Chefs d entreprise Artisans Chargés d affaire Conducteurs de travaux Personnels de chantier

Plus en détail

Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges

Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges SA LE TOIT VOSGIEN BP 31 88100 SAINT-DIE-DES-VOSGES / F. LAUSECKER ARCHITECTE /

Plus en détail

logements rénovés par an d ici à 2017, selon l objectif du plan de rénovation énergétique de l habitat. Source : ministère du Développement durable

logements rénovés par an d ici à 2017, selon l objectif du plan de rénovation énergétique de l habitat. Source : ministère du Développement durable N 70 - Novembre 2013 Repères C est le moment d agir 07 > 500000 logements rénovés par an d ici à 2017 selon l objectif du plan de rénovation énergétique de l habitat. Source : ministère du Développement

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS

D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS mountee: Energy efficient and sustainable building in European municipalities in mountain regions IEE/11/007/SI2.615937 D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS Nom du projet-pilote

Plus en détail

Jean Pascal Chirat. Vice Président de la Fédération Française des Négociants en Appareils Sanitaires

Jean Pascal Chirat. Vice Président de la Fédération Française des Négociants en Appareils Sanitaires Jean Pascal Chirat Vice Président de la Fédération Française des Négociants en Appareils Sanitaires Intervention Fnas Plan de l intervention Etat énergétique du parc des logements français selon les: Etiquettes

Plus en détail

Projet de domaine Center Parcs Poligny / Jura

Projet de domaine Center Parcs Poligny / Jura Projet de domaine Center Parcs Poligny / Jura 19-06-2015 Approche Bilan Carbone Réf Date Auteur V1 04/06/15 ELAN V2 15/06/15 ELAN V3 19/06/15 ELAN ELAN 1, avenue Eugène Freyssinet 78061 SAINT-QUENTIN-EN-YVELINES

Plus en détail

Strasbourg. pour. Tél + 33 (0) 3 88 20 =

Strasbourg. pour. Tél + 33 (0) 3 88 20 = Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) d Électricité de Strasbourg pour l année 2011 1 Conformément à l article 75 de la loi n 2010-78 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l environnement

Plus en détail

Bâtiment second œuvre

Bâtiment second œuvre Campagnes 2008-2009 et 2009-2010 Les ruptures d apprentissage du Bâtiment second œuvre 2 980 établissements employeurs 4 570 d apprentissage 4 250 apprentis Principales activités du secteur Travaux de

Plus en détail

Jean-Yves RICHARD ADEME

Jean-Yves RICHARD ADEME «Matériau de structure,isolant et biocombustible, le bois, une matière au service de la construction durable» - le 12 janvier 2009 Les enjeux environnementaux du bâtiment Jean-Yves RICHARD ADEME Le réchauffement

Plus en détail

Article225: Guide sectoriel CNCC Audition plateforme RSE, 20 février 2014

Article225: Guide sectoriel CNCC Audition plateforme RSE, 20 février 2014 Article225: Guide sectoriel CNCC Audition plateforme RSE, 20 février 2014 Jean-Michel Silberstein Délégué Général CNCC Christophe Garot CNCC UNIBAIL-RODAMCO Le CNCC Le CNCC, Conseil National des Centres

Plus en détail

ATELIERS DU DEVELOPPEMENT DURABLE

ATELIERS DU DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIERS DU DEVELOPPEMENT DURABLE THEME : L ECO-CONSTRUCTION SE CONCRETISE À MASSY Mardi 29 mai 2012 Espace Sportif Mogador 20h30 Contact Catherine LAFEUILLE, directrice de l Agenda 21 local Mairie de

Plus en détail

Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés

Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés L Ef f icacité Énergétique et Environnementale en action sommaire Pages 4-5 Vos enjeux Pages 6-7 Une offre globale Pages 8-9 Notre

Plus en détail

CARTOGRAPHIE DES FORMATIONS PAR TERRITOIRE

CARTOGRAPHIE DES FORMATIONS PAR TERRITOIRE 2014 2015 CARTOGRAPHIE DES FORMATIONS PAR TERRITOIRE FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE (AFPA, CCI, CMA, CNAM, DRAAF, GRETA et Universités) REGION ALSACE DIRECTION DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION Service

Plus en détail

E NTREPRISES C O O P É R A T I V E S QUADRIPLUS GROUPE : LA FORCE D UN RÉSEAU DE COMPÉTENCES

E NTREPRISES C O O P É R A T I V E S QUADRIPLUS GROUPE : LA FORCE D UN RÉSEAU DE COMPÉTENCES E NTREPRISES C O O P É R A T I V E S QUADRIPLUS GROUPE : LA FORCE D UN RÉSEAU DE COMPÉTENCES L ENGAGEMENT D UN GROUPE COOPÉRATIF ANIMER UN RÉSEAU EN INGÉNIERIE DU BÂTIMENT QUADRIPLUS GROUPE met à la disposition

Plus en détail

Formation pratique à la construction & rénovation BBC Anticiper les futures réglementations

Formation pratique à la construction & rénovation BBC Anticiper les futures réglementations www.maison-bioclimatique-passive.com Pour vous aider à maîtriser le BBC voici des modules complémentaires de formation proposée par Bâtir 2050 1- Formation pratique à la construction & rénovation basse

Plus en détail

GUIDE POUR LES ENTREPRISES DU BÂTIMENT COMMENT DEVENIR RGE RECONNU GARANT DE L ENVIRONNEMENT? JUILLET 2015

GUIDE POUR LES ENTREPRISES DU BÂTIMENT COMMENT DEVENIR RGE RECONNU GARANT DE L ENVIRONNEMENT? JUILLET 2015 GUIDE POUR LES ENTREPRISES DU BÂTIMENT COMMENT DEVENIR RGE RECONNU GARANT DE L ENVIRONNEMENT? JUILLET 2015 SOMMAIRE 1 QU EST QUE LA MENTION RGE? 2 POURQUOI OBTENIR LA MENTION RGE? 3 COMMENT DEVENIR RGE?

Plus en détail

Le Réseau Energie. www.reseau-energie.net. Chiffres clés. Thématiques

Le Réseau Energie. www.reseau-energie.net. Chiffres clés. Thématiques Le Réseau Energie www.reseau-energie.net Votre contact Clément ALLEGRE Responsable du Réseau Energie 01 45 15 08 56 c.allegre@idealconnaissances.com Le Réseau Energie, créé en 2007, fédère les professionnels

Plus en détail

Eco-construction. Présentation : Nom de l entreprise : Le Trusquin. Forme juridique : ASBL. Agrément : EFT. Numéro d entreprise : 0456-828- 824

Eco-construction. Présentation : Nom de l entreprise : Le Trusquin. Forme juridique : ASBL. Agrément : EFT. Numéro d entreprise : 0456-828- 824 Nom l entreprise : Eco-construction Le Trusquin Forme juridique : ASBL Agrément : EFT Numéro d entreprise : 0456-828- 824 Adresse : Rue la Croix Ban, n 1g 6900 Marloie (Marche-en- Famenne) Tél. : 084/32.36.07

Plus en détail

REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE :

REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE : REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE : RECONNU GARANT DE L ENVIRONNEMENT Date de mise en application : 20/02/2014 QUALIFELEC RE/0010 indice A 1 SOMMAIRE 1. DOMAINE D APPLICATION... 4 1.1 Objet...

Plus en détail

Votre assistant en. maîtrise de l énergie

Votre assistant en. maîtrise de l énergie Votre assistant en maîtrise de l énergie Pour nous contacter Siège Social : 40 rue du Général de Gaulle - 53800 Renazé 02 43 06 38 55 Agence Laval : Bd de la Communication 53950 Louverné 02 43 49 81 52

Plus en détail

Aide à l isolation de l habitat

Aide à l isolation de l habitat Aide à l isolation de l habitat Dans le cadre de l élaboration du Schéma Régional Climat Air Energie dit SRCAE, l état des lieux énergétique a mis en évidence la part du secteur du bâtiment dans le bilan

Plus en détail

Bilan des 20 audits énergétiques et environnementaux réalisés sur le territoire de l AMVS - Adus - Septembre 2011. 1

Bilan des 20 audits énergétiques et environnementaux réalisés sur le territoire de l AMVS - Adus - Septembre 2011. 1 Bilan des 2 AUDITS ENERGETIQUES ET ENVIRONNEMENTAUX réalisés sur L AGGLOMERATION MAUBEUGE VAL DE SAMBRE lors de l expérimentation du CONSEIL REGIONAL NORD-PAS DE CALAIS Bilan des 2 audits énergétiques

Plus en détail

Comment les copropriétés peuvent-elles se mobiliser pour répondre aux enjeux énergétiques?

Comment les copropriétés peuvent-elles se mobiliser pour répondre aux enjeux énergétiques? Comment les copropriétés peuvent-elles se mobiliser pour répondre aux enjeux énergétiques? Bilan et programme de travail du CHANTIER COPROPRIÉTÉ DU PLAN BÂTIMENT GRENELLE Intervention de Pierre Leborgne,

Plus en détail

Outils du Groupe GROUPE OPCA GFC AREF BTP. Le Guide des formations obligatoires et recommandées (GFOR) DESCRIPTION DU GUIDE RÉALISATIONS 2010

Outils du Groupe GROUPE OPCA GFC AREF BTP. Le Guide des formations obligatoires et recommandées (GFOR) DESCRIPTION DU GUIDE RÉALISATIONS 2010 Outils du Groupe GROUPE OPCA GFC AREF BTP Le Guide des formations obligatoires et recommandées (GFOR) Depuis 11 ans, le Groupe OPCA-GFC-AREF effectue une activité de veille sur les formations obligatoires

Plus en détail

Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER

Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER SERRURIER- MÉTALLIER Le serrurier-métallier travaille tout type de construction métallique : serrurerie, rampe d escalier, porte, fenêtre, véranda, pont, passerelle, pylône...

Plus en détail

3 0La maison BBC, une réalité

3 0La maison BBC, une réalité 3 0La maison BBC, une réalité Dès le 1 er janvier 2013, la maison BBC sera la maison de référence. Innover pour le plus grand nombre Pour tous les futurs propriétaires de maisons individuelles neuves,

Plus en détail

Histoire. En remontant le fil de l histoire...

Histoire. En remontant le fil de l histoire... Histoire En remontant le fil de l histoire... Chronologie 2000 : Proposition d un écoquartier sur l îlot Lombardie 2001 : Elections municipales 2003 : Toujours pas de projet d ensemble 2004 : Arrivée de

Plus en détail

Catalogue D.I.F. des GRETA de la LOIRE. Formations courtes D.I.F.

Catalogue D.I.F. des GRETA de la LOIRE. Formations courtes D.I.F. Catalogue D.I.F. des GRETA de la LOIRE Formations courtes D.I.F. L offre de formation en modules courts Les modules de formation mis en oeuvre dans le cadre du Droit Individuel à la Formation (DIF) par

Plus en détail

Etude du marché de la fenêtre en France

Etude du marché de la fenêtre en France Etude du marché de la fenêtre en France Les études Les chiffres clés du marché» - Edition : Décembre 2014 - Un marché tendu Malgré des incitations gouvernementales en faveur des travaux de rénovation énergétique,

Plus en détail

BOIS, BATIMENT, ÉCO CONSTRUCTION

BOIS, BATIMENT, ÉCO CONSTRUCTION CPRDFP Document d orientation État 1/16 BOIS, BATIMENT, ÉCO CONSTRUCTION Cette note concerne les secteurs d activité suivants (A88) : 02. Sylviculture et exploitation forestière 16. Travail du bois, fabrication

Plus en détail

FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles

FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles Fiche conseil Édition février 2012 Source Weishaupt SOMMAIRE P 2 : Contexte, enjeux et objectifs P 3 : Le parc des maisons chauffées au

Plus en détail

Clean Horizon Consulting I Care Environnement

Clean Horizon Consulting I Care Environnement Le stockage d énergie en France : une nouvelle révolution? 16 Mai 2011 Compte rendu Le 16 Mai, Clean Horizon Consulting et I Care Environnement ont eu le plaisir d accueillir 85 personnalités des communautés

Plus en détail

Collège international Noisy Le Grand. Construction du nouveau collège entre la rue des Bas Heurts et la rue des Aulnettes

Collège international Noisy Le Grand. Construction du nouveau collège entre la rue des Bas Heurts et la rue des Aulnettes Collège international Noisy Le Grand Construction du nouveau collège entre la rue des Bas Heurts et la rue des Aulnettes Bilan année 1 2012-2013 Avec la classe de 6 ème de Mme Canale 1. 20 déc. 12 Phasage

Plus en détail

AVIS. sur la stratégie immobilière de la chambre de métiers et de l artisanat de Moselle.

AVIS. sur la stratégie immobilière de la chambre de métiers et de l artisanat de Moselle. 2015-03 Séance du 14 janvier 2015 AVIS sur la stratégie immobilière de la chambre de métiers et de l artisanat de Moselle. Vu le décret n 2011-1388 du 28 octobre 2011 modifiant le décret n 2006-1267 du

Plus en détail

La démarche qualité dans le bâtiment

La démarche qualité dans le bâtiment La démarche qualité dans le bâtiment La qualité : de nouveaux enjeux pour la filière bâtiment Au même titre que bon nombre d'autres grandes filières économiques et industrielles, le monde du bâtiment,

Plus en détail

Bilan Carbone TM de la CAVDS Volet Patrimoine et Services. Dossier de Synthèse

Bilan Carbone TM de la CAVDS Volet Patrimoine et Services. Dossier de Synthèse Bilan Carbone TM de la CAVDS Volet Patrimoine et Services Dossier de Synthèse 1 - Bilan global Les activités de la Communauté d Agglomération Val de Seine, hors logements sociaux, ont émis plus de 24.000

Plus en détail

Métiers du bâtiment : Signe de qualité RGE et éco-conditionnalité

Métiers du bâtiment : Signe de qualité RGE et éco-conditionnalité SERVICE ENVIRONNEMENT - NOTE DE VEILLE REGLEMENTAIRE N 1 2014 Métiers du bâtiment : Signe de qualité RGE et éco-conditionnalité Rédacteur : A.CHEVILLARD Date : 29/01/2014 mise à jour 14/01/2015 Introduction

Plus en détail

> Etude de gestion prévisionnelle des emplois & des compétences de la filiere congrès-salons-foires et rencontres économiques

> Etude de gestion prévisionnelle des emplois & des compétences de la filiere congrès-salons-foires et rencontres économiques > Etude de gestion prévisionnelle des emplois & des compétences de la filiere congrès-salons-foires et rencontres économiques SOMMAIRE 1. Eléments de contexte p.2 6. Tendances de recrutement et évolution

Plus en détail

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons L énergie en France et en Allemagne : comparaisons En matière de consommation d énergie, de structure du système électrique, de recours aux énergies renouvelables, d émission de gaz à effet de serre, les

Plus en détail

D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS

D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS mountee: Energy efficient and sustainable building in European municipalities in mountain regions IEE/11/007/SI2.615937 D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS Nom du projet-pilote

Plus en détail

Témoignage REHABILITATION en bureaux

Témoignage REHABILITATION en bureaux Témoignage REHABILITATION en bureaux Image projet Communauté de communes Cœur du Var Novembre 2009 P r é s e n t a tio n : C h a n ta l LAR R O U TU RE Contexte Communauté de communes Cœur du Var Bureaux

Plus en détail

Formation 2011. Manager le développement durable à l hôpital

Formation 2011. Manager le développement durable à l hôpital Formation 2011 Manager le développement durable à l hôpital Édito La mise en œuvre du développement durable dans les établissements de santé est aujourd hui une réalité et la légitimité des chantiers ouverts

Plus en détail

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé VOUS AVEZ UN PROJET DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 EDITION 2015 avec la mention RGE et le CITE Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé SOMMAIRE ECO PTZ P.2 CREDIT D IMPÔT

Plus en détail

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE 2011 Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE TABLE DES MATIÈRES Le cas de la France... 3 Le mix électrique en 2010... 3

Plus en détail

CEP CONSTRUCTION. Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction. Septembre 2006. Jean-Louis Reboul. Sandrine Aboubadra

CEP CONSTRUCTION. Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction. Septembre 2006. Jean-Louis Reboul. Sandrine Aboubadra CEP CONSTRUCTION Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction Septembre 2006 Jean-Louis Reboul Sandrine Aboubadra Siège social 89, rue du Faubourg Saint Antoine 75011 PARIS Tel : 33

Plus en détail

17/23 NOV. 2014. Strasbourg Ortenau. www.eurodistrict.eu. Rencontres. Ateliers. Conférences. twitter.com/europtimist_eu

17/23 NOV. 2014. Strasbourg Ortenau. www.eurodistrict.eu. Rencontres. Ateliers. Conférences. twitter.com/europtimist_eu Strasbourg Ortenau Rencontres Ateliers Conférences 17/23 NOV. 2014 Célia PHILIBERT DIT JAIME www.absciss.net Un événement porté par l Eurodistrict Cette semaine bénéficie du soutien de l Union Européenne

Plus en détail

PLOMBIERS CHAUFFAGISTES ECO ARTISAN

PLOMBIERS CHAUFFAGISTES ECO ARTISAN PLOMBIERS CHAUFFAGISTES Le monde change, votre métier aussi. Aujourd hui vos clients n ont qu un mot à la bouche : ECONOMIES D ENERGIE. Écoutez-les! Pour la performance environnementale et économique de

Plus en détail

RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT

RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT Dans un avenir marqué par : des incertitudes importantes de nature économique, énergétique et technologique, à l échelle mondiale, européenne

Plus en détail

Formation. Logements BBC à ossature métallique

Formation. Logements BBC à ossature métallique Formation Logements BBC à ossature métallique Module 1 La RT2012 Comprendre les enjeux de la nouvelle réglementation thermique, identifier les principales exigences et acquérir des notions de thermique

Plus en détail

En alsace, nous sommes fiers de :

En alsace, nous sommes fiers de : En alsace, nous sommes fiers de : Réseau VESTA, le benchmark entre communes Né en 2003, le Réseau Vesta des villes alsaciennes engagées dans le Développement Durable est co-animé par EDF Commerce Est et

Plus en détail

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Strasbourg, le 14 novembre 2014. Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Philippe Richert, Président du Conseil Régional d Alsace, Ancien Ministre, a ouvert

Plus en détail

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE REGLEMENT D APPEL A PROJETS - 1 ère EDITION 2013 - «AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DU PATRIMOINE BATI» OUVERTURE DE L APPEL A PROJETS : 1 er juillet 2013

Plus en détail

Grand LYON, Rôle d une collectivité dans le développement d une Smart CITY Energie. 29 novembre 2013

Grand LYON, Rôle d une collectivité dans le développement d une Smart CITY Energie. 29 novembre 2013 Grand LYON, Rôle d une collectivité dans le développement d une Smart CITY Energie 29 novembre 2013 Pour le Grand LYON, une ville Intelligente c est. Une ville dans laquelle les nouvelles technologies

Plus en détail

Document de présentation du projet Centre culture et environnement Frédéric Back

Document de présentation du projet Centre culture et environnement Frédéric Back Document de présentation du projet Centre culture et environnement Frédéric Back Mars 2006 Le plus important regroupement d organismes environnementaux au Québec Des entreprises d économie sociale dynamiques,

Plus en détail

PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE

PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE Contribution du SER au Plan de performance énergétique des logements 2 ( ) «La rénovation thermique des logements

Plus en détail

Maisons de l emploi et développement durable

Maisons de l emploi et développement durable Maisons de l emploi et développement durable Mots clés Marchés, Emplois, Enjeux de formation, Evolution des métiers, Offre globale, Regroupement d entreprises, Signes de qualité, Précarité énergétique,

Plus en détail

Se former en Management et Gestion des organisations. Information pour l orientation en lycée général et technologique

Se former en Management et Gestion des organisations. Information pour l orientation en lycée général et technologique Se former en Management et Gestion des organisations Information pour l orientation en lycée général et technologique La nouvelle série Sciences et Technologies du Management et de la Gestion La série

Plus en détail