Interprétations Validées des Règles pour la reconnaissance IATF - 3 ème édition

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Interprétations Validées des Règles pour la reconnaissance IATF - 3 ème édition"

Transcription

1 Interprétations Validées des Règles pour la reconnaissance IATF - 3 ème édition Les Règles pour la reconnaissance IATF - 3 ème Édition, ont été publiées en Les Interprétations Validées suivantes ont été décidées et approuvées par l'iatf. Sauf indication particulière, les Interprétations Validées sont applicables dès leur publication. Les commentaires d'introduction, y compris la date d'adoption, sont en italique. Les révisions du texte apparaissent en bleu. Une Interprétation Validée (SI) modifie l'interprétation d'une règle ou d une exigence et devient alors elle-même la référence pour déterminer une non-conformité. La SI 1 a été publiée en février 2009, la SI n 2 en juin 2009, SI n 3 et 4 en octobre 2009, SI n 5 en décembre 2009, SI n 6,7,8 et 9 publiées en février 2010, SI n 10 et 11 publiées en avril 2010, révision de la SI N 9 et SI N 12 publiée en juillet 2010, nouvelle SI N 13 publiée en Septembre 2010, SI 14 publiée en décembre 2010, SI 15 publiée en avril 2011, SI 16 et 17 en décembre 2011, SI 18 publiée en Avril 2012 et SI 19, 20 et 21 en Octobre Numéro Référence des Règles Interprétation Validée 1. Contrat de certification avec le client 3.1 Nouvelle exigence supplémentaire : «Les consultants d un client ne peuvent pas participer à l audit.» Cette exigence était précédemment l exigence 4.1 des Règles 2 nd édition. 2. Audit de transfert 7.0 Nouvelle exigence. Le nouvel organisme de certification doit achever les activités de transfert (incluant les points a à g cidessus), avant le prochain audit de surveillance ou de re-certification de l organisme de certification actuel. Règles pour la reconnaissance IATF - 3 ème Édition Interprétations Validées, page 1 sur 10

2 Lorsque durant un audit de transfert, des non-conformités sont identifiées, le nouvel organisme de certification doit respecter les exigences adéquates concernant la gestion des non-conformités (voir clause 5.11). La décision de certification doit être basée sur les exigences adéquates de la clause 5.13 et doit être prise dans les cent vingt jours (120) calendaires à compter du dernier jour de l audit de transfert et avant la date d expiration du certificat actuel. Exigence d origine : Le nouvel organisme de certification doit achever les activités de transfert (incluant les points a à g cidessus), l audit de transfert incluant la fermeture des non-conformités, et la décision de certification avant l audit de surveillance de l organisme de certification actuel ou l expiration du certificat existant. 3. Ensemble du document Toutes les références à l ISO/TS :2002 doivent être annulées et remplacées par l ISO/TS :2009, éditée le 15 juin Détermination des jours d audit 5.2 m) le nombre total de jours des audits de surveillance pendant la première, seconde et troisième année de tout cycle d audit (dépendant de l intervalle choisi dans la table 5.1) doit être égal au nombre de jours de l audit initial sur site défini dans la table 5.2 et les audits de surveillance doivent être de durée égale. Il doit y avoir au moins un audit de surveillance par an, 5. Maintien de la certification des auditeurs 4.5 L auditeur a la responsabilité de conduire au minimum un (1) audit ISO/TS 16949:2002 pour chaque période de trois (3) mois et un minimum de dix (10) jours d audit pour chaque période de douze (12) mois à partir de la date de qualification. Est annulée et remplacée par : Pour chaque année calendaire, l auditeur a la responsabilité de conduire : a) au minimum un (1) audit ISO/TS par trimestre et b) un minimum de dix (10) jours d audits dans l année. Règles pour la reconnaissance IATF - 3 ème Édition Interprétations Validées, page 2 sur 10

3 6. 7. Exigences contractuelles de l IATF 2.2 Exigences de maintien de la reconnaissance par l IATF 2.3 Nouvelle exigence à inclure sous le 2.2 f) L organisme de certification doit coopérer avec son Oversight Office IATF dans la réalisation de ses activités de support au système de certification IATF. Le 3 ème paragraphe de l exigence 2.3 : Les audits d observation (witness audit) sont menés sur le site d un client, lors d un audit selon ISO/TS 16949:2002 de ce site par un organisme de certification, pour observer si la pratique de l équipe d audit est conforme aux exigences de l ISO/TS 16949:2002, aux présentes "Règles", aux interprétations validées (SI = Sanctioned Interpretations), aux réponses aux questions (FAQ = Frequently Asked Questions) qui en seraient issues, aux communiqués aux organismes de certification (CB Communiqués), ainsi qu à toutes interprétations validées (SI = Sanctioned Interpretations) qui seraient issues de l ISO/TS 16949:2002. est annulé et remplacé par : Les audits d observation (witness audit) sont menés sur le site d un client, lors d un audit selon ISO/TS de ce site par un organisme de certification, pour observer si la pratique de l équipe d audit est conforme aux exigences de l ISO/TS 16949, aux présentes "Règles", aux interprétations validées (SI = Sanctioned Interpretations), aux réponses aux questions (FAQ = Frequently Asked Questions) qui en seraient issues, aux communiqués aux organismes de certification (CB Communiqués), toutes interprétations validées (SI = Sanctioned Interpretations) qui seraient issues de l ISO/TS 16949, ainsi qu à tous les processus clés et les procédures opérationnelles de l organisme de certification (voir clause 2.5). Le 5 ème paragraphe de l exigence 2.3 : Ces audits doivent comporter la vérification de la conformité à toutes les exigences des présentes "Règles", aux interprétations validées (SI = Sanctioned Interpretations) et aux réponses aux questions (FAQ = Frequently Asked Questions) qui en seraient issues, aux communiqués aux organismes de certification (CB Communiqués). est annulé et remplacé par : Les audits doivent comporter la vérification de la conformité à toutes les exigences des présentes "Règles", aux interprétations validées (SI = Sanctioned Interpretations) et aux réponses aux questions (FAQ = Frequently Asked Questions) qui en seraient issues, aux communiqués aux organismes de certification (CB Communiqués), ainsi qu à tous les Règles pour la reconnaissance IATF - 3 ème Édition Interprétations Validées, page 3 sur 10

4 processus clés et les procédures opérationnelles de l organisme de certification (voir clause 2.5). 8. Exigences de l IATF pour la reconnaissance des organismes de certification 2.1 L'organisme de certification doit apporter la preuve qu'il a évalué les risques significatifs résultant de ses activités de certification et qu'il a pris les dispositions appropriées (par exemple assurance ou réserves) pour couvrir les responsabilités résultant de ses opérations dans chacun de ses domaines d'activités et pour chacune des zones géographiques où il opère. L organisme de certification doit respecter les règlements des pays dans lesquels il opère. 9. Gestion des non-conformités 5.11 et audit de surveillance 6.8 Toutes les références à «quatre vingt dix (90) jours» signifient quatre vingt dix (90) jours calendaires. 10. Etablissement de l équipe d audit 5.6 L équipe d audit doit être composée d auditeurs qualifiés par l IATF (et d experts techniques si nécessaire) possédant un certificat valide leur permettant de conduire des audits au nom de l organisme de certification tel qu enregistré dans la base de données de l IATF. Les auditeurs de l équipe d audit, considérés dans leur ensemble, doivent posséder les formations couvrant tous les codes de la nomenclature d activités qui s appliquent au champ de certification du site. 11. Autres types d audit Audit de transfert 7.0 Le nouvel organisme de certification doit mener l audit de transfert, qui est l équivalent en nombre de jours d audit à un audit de re-certification (voir table 5.2). est annulée et remplacée par : Un audit de transfert est équivalent à un audit de re-certification. Le nombre de jours d un audit de transfert est équivalent à celui d un audit de re-certification (voir table 5.2). La planification et la conduite d un audit de transfert doivent respecter toutes les exigences définies au chapitre 6.9. Règles pour la reconnaissance IATF - 3 ème Édition Interprétations Validées, page 4 sur 10

5 Etablissement de l équipe d audit 5.6 Qualification des auditeurs témoins internes de l organisme de certification 4.6 L organisme de certification doit désigner au moins un auditeur parmi ceux ayant effectué l audit initial pour participer à tous les audits de surveillance du premier cycle d audit de trois (3) ans. Pour chaque audit de re-certification et de surveillance du cycle suivant, des auditeurs différents doivent être utilisés. L organisme de certification doit préalablement faire une demande de dérogation à son Oversight Office IATF, si cette exigence ne peut être respectée. est annulée et remplacée par : L organisme de certification doit désigner au moins un auditeur parmi ceux ayant effectué l audit initial pour participer à tous les audits de surveillance du premier cycle d audit de trois (3) ans. Pour chaque audit de re-certification et de surveillance du cycle suivant, des auditeurs différents doivent être utilisés. L organisme de certification doit préalablement faire une demande de dérogation à son Oversight Office IATF, si cette exigence ne peut être respectée. L organisme de certification peut désigner un auditeur du cycle d audit actuel pour participer au prochain audit de re-certification en tant que membre de l équipe d audit, afin d assurer une transition efficace avec la nouvelle équipe d audit. L organisme de certification ne peut désigner comme auditeur témoin interne que les personnes dont les compétences techniques (voir liste 4.4.c) ont été approuvées par l Oversight Office IATF. Note : La compétence technique peut être démontrée par la participation aux examens de qualification des auditeurs IATF. est annulée et remplacée par : L organisme de certification ne peut designer comme auditeur témoin interne que des auditeurs ISO/TS actifs selon la base de données de l IATF (qui possèdent une connaissance suffisante des processus interne de l organisme de certification), qui ont été approuvés par l Oversight Office IATF. 14 Retrait de la reconnaissance de l IATF Le processus de retrait de la reconnaissance IATF d un organisme de certification peut être Règles pour la reconnaissance IATF - 3 ème Édition Interprétations Validées, page 5 sur 10

6 2.4 engagé dans l un des cas suivants : a) violation de l une des dispositions de l accord avec l IATF, b) violation des présentes Règles, c) retrait de l accréditation ISO/CEI17021:2006 délivrée par l accréditeur national pour réaliser des audits ISO 9001:2000, de l une des entités figurant dans la liste décrite dans la clause 2.2, d) non réalisation d un minimum de vingt cinq (25) audits selon ISO/TS 16949:2002 sur sites (audits initiaux, de surveillance ou de re-certification) dans les douze (12) mois suivant la reconnaissance par l IATF, puis par année calendaire, e) performance insuffisante mesurée par l Oversight Office IATF, f) imprécisions, retard ou perte d intégrité dans la base de données de l IATF, g) non respect de l intégrité du processus de développement des auditeurs (voir clause 4.5). est annulée et remplacée par : Le processus de retrait de la reconnaissance IATF d un organisme de certification doit être engagé dans l un des cas suivants : a) violation de l une des dispositions de l accord avec l IATF, b) absence ou échec de l implémentation, du maintien ou du respect d une exigence du système de Certification Automobile, basée sur une preuve objective relevée lors d un audit de l organisme de certification ou d un audit d observation, qui constitue un risque pour l intégrité de système de Certification, c) retrait de l accréditation ISO/CEI17021:2006 délivrée par l accréditeur national pour réaliser des audits ISO 9001:2000, de l une des entités figurant dans la liste décrite dans la clause 2.2, d) non réalisation d un minimum de vingt cinq (25) audits selon ISO/TS 16949:2002 sur sites (audits initiaux, de surveillance ou de re-certification) dans les douze (12) mois suivant la reconnaissance par l IATF, puis par année calendaire, e) performance insuffisante mesurée par l Oversight Office IATF, f) imprécisions, retard ou perte d intégrité dans la base de données de l IATF, g) non respect de l intégrité du processus de développement des auditeurs (voir clause 4.5), Règles pour la reconnaissance IATF - 3 ème Édition Interprétations Validées, page 6 sur 10

7 Audit de Transfert 7.0 Données nécessaires à la délivrance de la certification initiale 6.7, Données nécessaires à la délivrance de la recertification 6.10, Audit de Transfert 7.0 Audit Etape 2 6.6, Audit de surveillance 6.8, Audit de re-certification 6.9 h) non remise dans les quatre vingt dix (90) jours calendaires à compter de la date d émission du rapport d audit final de l analyse des causes racines, des corrections (si nécessaire), de l action corrective systémique et de la preuve de l implémentation à l Oversight Office IATF. Un audit de transfert ne peut avoir lieu que lorsque les conditions suivantes sont réunies : h) le nouvel organisme de certification doit s assurer que les membres de l équipe d audit n ont pas audité précédemment le client. est annulée et remplacée par : Un audit de transfert ne peut avoir lieu que lorsque les conditions suivantes sont réunies : h) le nouvel organisme de certification doit s assurer que les membres de l équipe d audit n ont pas audité précédemment le client. «audité précédemment» signifie qu aucun d entre eux n a audité le client depuis au moins trois (3) ans, soit un cycle complet d audits. Nouvelle exigence : L organisme de certification doit télécharger dans la base de données IATF le certificat ISO/TS d un client dans les vingt (20) jours calendaires suivant l entrée des informations de la certification dans la base de données de l IATF. Le certificat téléchargé doit respecter les exigences suivantes : être en Anglais au minimum, contenir toutes les annexes du certificat (seulement un seul fichier peut être téléchargé), être en noir et blanc uniquement, être un fichier «.pdf» (tous les autres types de fichier seront rejetés), la taille du fichier ne doit pas être supérieure à 2 MB (annexes inclues). Les exigences : L organisme de certification doit entrer les données de l audit et tout changement dans le statut du certificat dans la base de données de l IATF dans les vingt (20) jours calendaires suivant la réunion de clôture de l audit. Règles pour la reconnaissance IATF - 3 ème Édition Interprétations Validées, page 7 sur 10

8 et Audit de Transfert 7.0 sont complétées par la nouvelle exigence : Les données de l audit incluent : le nombre de non-conformité majeure et mineure, ainsi que les clauses de l ISO/TS auxquelles elles se rapportent. Note : Si une non-conformité se rapporte à plusieurs clauses de l ISO/TS et/ou font référence à une exigence spécifique client, alors l organisme de certification ne doit entrer uniquement la clause principale de la non-conformité, e.g. pour une non-conformité majeure sur les clauses et 8.5.2, ne rentrer que Audit de transfert 7.0 Les exigences : c) le certificat existant doit être en cours de validité, et uniquement avec des non-conformités 100% résolues, d) le client ne doit pas être en statut spécial d un constructeur automobile membre de l IATF, ni avoir un certificat ISO/TS :2002 en cours de suspension, ni annulé, ni retiré, e) le client doit fournir au nouvel organisme de certification le dernier rapport d audit et toutes les observations et conclusions du précédent organisme de certification concernant le site et ses fonctions supports, f) le nouvel organisme de certification doit faire l examen complet du dernier rapport d audit et de toutes les observations, g) le nouvel organisme de certification doit faire une revue des documents de base ainsi que des indicateurs de performance du système de management de la qualité, h) le nouvel organisme de certification doit s assurer que les membres de l équipe d audit n ont pas audité précédemment le client. «audité précédemment» signifie qu aucun d entre eux n a audité le client depuis au moins trois (3) ans, soit un cycle complet d audits. (Cf.SI 15) sont annulées et remplacées par : c) le certificat existant doit être en cours de validité, et uniquement avec des non-conformités 100% résolues, Règles pour la reconnaissance IATF - 3 ème Édition Interprétations Validées, page 8 sur 10

9 d) le nouvel organisme de certification ne doit pas réaliser le transfert d un client étant en statut spécial d un constructeur automobile membre de l IATF tant que l organisme de certification actuel n a pas conduit au moins un audit sur site afin de vérifier l implantation efficace des actions correctives identifiées, e) le client ne doit pas avoir un certificat ISO/TS :2009 en cours de suspension, ni annulé, ni retiré, - Si le certificat a été suspendu au cours des douze (12) deniers mois et que la suspension a été initiée à cause des exigences 8.1 a), b) ou c), alors le nouvel organisme de certification ne doit pas réaliser le transfert tant que l organisme de certification actuel n a pas conduit au moins un audit sur site afin de vérifier l implantation efficace des actions correctives identifiées, f) le client doit fournir au nouvel organisme de certification le dernier rapport d audit incluant les preuves que toutes les observations émises par le précédent organisme de certification concernant le site et ses fonctions supports soient fermées, g) le nouvel organisme de certification doit faire l examen complet du dernier rapport d audit et de toutes les observations, h) le nouvel organisme de certification doit faire une revue des documents de base ainsi que des indicateurs de performance du système de management de la qualité, i) le nouvel organisme de certification doit s assurer que les membres de l équipe d audit n ont pas audité précédemment le client. «audité précédemment» signifie qu aucun d entre eux n a audité le client depuis au moins trois (3) ans, soit un cycle complet d audits. Ajout d une nouvelle exigence : j) Le nouvel organisme de certification doit contacter son Oversight Office IATF afin de vérifier : Si le client n a pas été transféré depuis un autre organisme de certification reconnu par l IATF depuis les trois (3) dernières années Les dates de l audit initial ou du dernier audit de re-certification, Le statut du certificat ISO/TS 16949:2009 durant les douze (12) derniers mois, Règles pour la reconnaissance IATF - 3 ème Édition Interprétations Validées, page 9 sur 10

10 Décision de certificat 5.12 Exigences opérationnelles 2.5 Détermination des jours d audit 5.2 h) Si les membres de l équipe d audit du nouvel organisme de certification n ont pas participé à un audit de ce client avec l organisme de certification actuel depuis au moins un (1) cycle d audit complet de 3 ans. Ajout d une nouvelle exigence : Le processus de revue de direction de l organisme de certification doit inclure le statut et les conclusions des décisions de certification. Ajout d une nouvelle exigence : l) la fréquence des revues de direction de manière à assurer l efficacité du processus de décision de certificat. L exigence suivante est retirée : si seulement une partie du site est dédiée aux activités automobiles et est complètement isolée au niveau de son effectif ; cette partie de l effectif peut être utilisée pour calculer le nombre de jours d audit, après demande préalable et accord de l Oversight Office IATF. Dans ce cas, le même ratio peut être appliqué au personnel des fonctions support, Règles pour la reconnaissance IATF - 3 ème Édition Interprétations Validées, page 10 sur 10

FAQs des Règles pour la reconnaissance IATF - 3 ème édition

FAQs des Règles pour la reconnaissance IATF - 3 ème édition FAQs des Règles pour la reconnaissance IATF - 3 ème édition Les Règles pour la reconnaissance IATF - 3 ème édition, ont été publiées en 2008. En réponse à des questions de certificateurs tierce partie

Plus en détail

FAQs des Règles 2ème édition pour les certificateurs tierce partie

FAQs des Règles 2ème édition pour les certificateurs tierce partie FAQs des Règles 2ème édition pour les certificateurs tierce partie Les Règles pour les certificateurs tierce partie, 2 ème édition, ont été publiées en 2004. En réponse à des questions de certificateurs

Plus en détail

FAQs des Règles pour la reconnaissance IATF et son maintien - 4 ème édition

FAQs des Règles pour la reconnaissance IATF et son maintien - 4 ème édition FAQs des Règles pour la reconnaissance IATF et son maintien - 4 ème édition Les Règles pour la reconnaissance IATF et son maintien- 4 ème édition, ont été publiées en octobre 2013 et son applicable depuis

Plus en détail

Exigences impactant le client issues des Règles pour la reconnaissance IATF et son maintien 4 ème édition pour l ISO/TS 16949

Exigences impactant le client issues des Règles pour la reconnaissance IATF et son maintien 4 ème édition pour l ISO/TS 16949 Exigences impactant le issues des Règles pour la reconnaissance IATF et son maintien 4 ème édition pour l ISO/TS 16949 1 er Février 2014 1 Exigence des Règles 4 ème édition Avant-propos Introduction L

Plus en détail

Guide EA pour l Application de la norme ISO/CEI 17021:2006 concernant les audits combinés

Guide EA pour l Application de la norme ISO/CEI 17021:2006 concernant les audits combinés EA-7/05 Guide EA pour l application de la norme ISO/CEI 17021:2006 pour les audits combinés Référence de la publication Guide EA pour l Application de la norme ISO/CEI 17021:2006 concernant les audits

Plus en détail

RÈGLEMENT DE CERTIFICATION

RÈGLEMENT DE CERTIFICATION QSE_DOC_015 V4.0 RÈGLEMENT DE CERTIFICATION Systèmes de management Tél. : 01 41 98 09 49 - Fax : 01 41 98 09 48 certification@socotec.com Sommaire Introduction 1. Déroulé d une prestation de certification

Plus en détail

PROCESSUS DE CERTIFICATION DE SYSTÈME DE MANAGEMENT

PROCESSUS DE CERTIFICATION DE SYSTÈME DE MANAGEMENT PROCESSUS DE CERTIFICATION DE SYSTÈME DE MANAGEMENT CONTROL UNION INSPECTIONS FRANCE 16 rue Pierre Brossolette 76600 Le Havre Tel : 02 35 42 77 22 Processus de Certification de système de management 01

Plus en détail

IRIS International Railway Industry Standard

IRIS International Railway Industry Standard Français Addendum 19 Juin 2008 IRIS International Railway Industry Standard Hier kann ein kleiner Text stehen Hier kann ein kleiner Text stehen Hier kann ein kleiner Text stehen Hier kann ein kleiner Text

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES À L USAGE DES ORGANISMES RÉALISANT LA CERTIFICATION DE SYSTÈMES DE QUALITÉ POUR LES PROGRAMMES DE CONTRÔLE DU DOPAGE

LIGNES DIRECTRICES À L USAGE DES ORGANISMES RÉALISANT LA CERTIFICATION DE SYSTÈMES DE QUALITÉ POUR LES PROGRAMMES DE CONTRÔLE DU DOPAGE PROGRAMME MONDIAL ANTIDOPAGE LIGNES DIRECTRICES À L USAGE DES ORGANISATIONS ANTIDOPAGE DÉVELOPPANT DES BONNES PRATIQUES POUR LES PROGRAMMES DE CONTRÔLE DU DOPAGE LIGNES DIRECTRICES À L USAGE DES ORGANISMES

Plus en détail

INTRODUCTION. QSC est un système référentiel de qualité pour la certification des institutions scolaires d enseignement général et professionnel.

INTRODUCTION. QSC est un système référentiel de qualité pour la certification des institutions scolaires d enseignement général et professionnel. INTRODUCTION QSC est un système référentiel de qualité pour la certification des institutions scolaires d enseignement général et professionnel. Ce certificat est destiné à toutes les écoles d enseignement

Plus en détail

EA-7/04 La conformité règlementaire dans le cadre de la certification accréditée ISO14001 : 2004

EA-7/04 La conformité règlementaire dans le cadre de la certification accréditée ISO14001 : 2004 Référence de la publication EA-7/04 La conformité règlementaire dans le cadre de la certification accréditée ISO 14001 : 2004 OBJECTIF Le présent document a été élaboré par un groupe de travail sous la

Plus en détail

Certification de Systèmes de Management Recertification

Certification de Systèmes de Management Recertification Certification de Systèmes de Management Recertification Organisme CCTB SA Adresse 7, Impasse du Battoir CH-1845 Noville Représentant(e) Monsieur Stephan Grangier Référentiel(s) ISO 9001:2008 N certificat(s)

Plus en détail

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité II.2. Cer5f ISO 9001

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité II.2. Cer5f ISO 9001 Phase 1: Planifier Les principes Les principaux référentiels 1 Phase 1: Planifier Les principaux référentiels Principes des certifications - accréditations Certification HAS Certification ISO 9001 Certification

Plus en détail

REFERENTIEL D AGREMENT DES CENTRES DE FORMATION

REFERENTIEL D AGREMENT DES CENTRES DE FORMATION REFERENTIEL D AGREMENT DES CENTRES DE FORMATION DPMC- ADM- SPO Page - 1-16/07/2009 Généralités Le DPMC est l organisme désigné par la CPNE, en charge du contrôle des compétences pour la délivrance du CQP

Plus en détail

efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification

efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification ISO 50001 Le cadre réglementaire évolue incitant aujourd hui les Grandes Entreprises à s engager vers une meilleure efficience énergétique.

Plus en détail

SCHEMA VOLONTAIRE 2BSvs SYSTEME DE VERIFICATION

SCHEMA VOLONTAIRE 2BSvs SYSTEME DE VERIFICATION SCHEMA VOLONTAIRE 2BSvs SYSTEME DE VERIFICATION Note sur le statut de ce document Ce document de référence est une partie intégrante du schéma volontaire 2BSvs développé par le Consortium avec l appui

Plus en détail

Introduction à la norme ISO 27001. Eric Lachapelle

Introduction à la norme ISO 27001. Eric Lachapelle Introduction à la norme ISO 27001 Eric Lachapelle Introduction à ISO 27001 Contenu de la présentation 1. Famille ISO 27000 2. La norme ISO 27001 Implémentation 3. La certification 4. ISO 27001:2014? 2

Plus en détail

NOTES DE DOCTRINE. Manuel* réf. : PAGE PI CERTIF* réf. : 1 PE CERTIF* réf. : 02

NOTES DE DOCTRINE. Manuel* réf. : PAGE PI CERTIF* réf. : 1 PE CERTIF* réf. : 02 Manuel* réf. : PI CERTIF* réf. : 1 PE CERTIF* réf. : 02 RDT-ISC-0002-2014-Rév 0 3 NOTES DE DOCTRINE *Manuel = Manuel Qualité - PI = Procédure Interne - PE = Procédure Externe RÉDACTION VÉRIFICATION APPROBATION

Plus en détail

Archivage électronique - Règle technique d exigences et de mesures pour la certification des PSDC

Archivage électronique - Règle technique d exigences et de mesures pour la certification des PSDC Archivage électronique - Règle technique d exigences et de mesures pour la certification des PSDC Sommaire Description du modèle de surveillance Définitions Objectifs de la surveillance des PSDC Présentation

Plus en détail

ISO/CEI 27001. Technologies de l information Techniques de sécurité Systèmes de management de la sécurité de l information Exigences

ISO/CEI 27001. Technologies de l information Techniques de sécurité Systèmes de management de la sécurité de l information Exigences NORME INTERNATIONALE ISO/CEI 27001 Deuxième édition 2013-10-01 Technologies de l information Techniques de sécurité Systèmes de management de la sécurité de l information Exigences Information technology

Plus en détail

RÈGLES DE CERTIFICATION

RÈGLES DE CERTIFICATION Revu par : Valide pour : Révision : No. : Estelle MAILLER DNV GL Business Assurance France 19 PSY03 Approuvé par : Date : Replace : Pages : Antoine Thomassin 2015-10-07 18 1 sur 8 RÈGLES DE CERTIFICATION

Plus en détail

Révision ISO/IEC 17021

Révision ISO/IEC 17021 Révision ISO/IEC 17021 Version 2006 Version 2011 Évaluation de la conformité Exigences pour les organismes procédant à l'audit et à la certification des systèmes de management Adaptations et modalités

Plus en détail

QMS-AUD-01 Audits internes. 1.1 Objectif Assurer la conformité du système de gestion de la qualité (SGQ) par des audits internes.

QMS-AUD-01 Audits internes. 1.1 Objectif Assurer la conformité du système de gestion de la qualité (SGQ) par des audits internes. QMS-AUD-01 Audits internes 1 Domaine et application 1.1 Objectif Assurer la conformité du système de gestion de la qualité (SGQ) par des audits internes. 1.2 Domaine d application Tous les aspects du SGQ

Plus en détail

Bienvenue au Forum des entreprises certifiées TÜV Cert au Maroc

Bienvenue au Forum des entreprises certifiées TÜV Cert au Maroc Bienvenue au Forum des entreprises certifiées TÜV Cert au Maroc La version 2008 de la norme ISO/DIS 9001 (Draft International Standard) Plan Plan d élaboration de l ISO9001:2008 Objectifs Présentation

Plus en détail

Instruction. relative à la procédure d habilitation des organismes qui procèdent à la qualification des prestataires de services de confiance

Instruction. relative à la procédure d habilitation des organismes qui procèdent à la qualification des prestataires de services de confiance PREMIER MINISTRE Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale Agence nationale de la sécurité des systèmes d information Paris, le 8 avril 2011 N 1001/ANSSI/SR NOR : PRM D 1 2 0 1 2 9

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance Bureau du vérificateur général du Canada Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance Revues des pratiques effectuées au cours de l exercice 2011-2012 Juillet 2012 Revue des pratiques et audit

Plus en détail

Conditions pour devenir un auditeur CanadaGAP

Conditions pour devenir un auditeur CanadaGAP Conditions pour devenir un auditeur CanadaGAP Pour être admissibles aux postes d auditeurs du programme CanadaGAP, tous les nouveaux candidats ayant reçu la formation après le 1 er avril 2015 doivent remplir

Plus en détail

Règles de certification des systèmes de management d'entreprise ISO 14001 ISO 9001

Règles de certification des systèmes de management d'entreprise ISO 14001 ISO 9001 Règles de certification des systèmes de management d'entreprise ISO 14001 ISO 9001 Revision du 03/06/2008 Règles de certification des système de management d entreprise ISO 14001-ISO 9001 1/12 Révision

Plus en détail

Audits internes. OMS/EDQM - Rabat, 27-28 Novembre 2007. Olivier Detongre IPH - Belgium

Audits internes. OMS/EDQM - Rabat, 27-28 Novembre 2007. Olivier Detongre IPH - Belgium 1 Audits internes Olivier Detongre IPH - Belgium OMS/EDQM - Rabat, 27-28 Novembre 2007 FEDERAL PUBLIC SERVICE (FPS) HEALH, FOOD CHAIN SECURITY AND ENVIRONMENT 2 1. Exigences des Normes Norme ISO 17025

Plus en détail

Transition de la norme NF EN 45011-Guide ISO/CEI 65 vers la norme NF EN ISO/CEI 17065

Transition de la norme NF EN 45011-Guide ISO/CEI 65 vers la norme NF EN ISO/CEI 17065 1. Introduction La norme NF EN ISO/CEI 17065 :2012 a été publiée en version anglaise le 15/09/2012 et française le 06/12/2012. La révision vise notamment à intégrer sous forme d exigences les éléments

Plus en détail

CERTIFICATION MAÎTRISE DE LA QUALITÉ

CERTIFICATION MAÎTRISE DE LA QUALITÉ CERTIFICATION MAÎTRISE DE LA QUALITÉ RÈGLEMENT PARTICULIER RÉFÉRENTIEL : EXIGENCES PARTICULIÈRES Date d application : 1 er janvier 2009 QUALIBAT 55 avenue Kléber 75784 Paris Cedex 16 Tél. 01 47 04 26 01

Plus en détail

AVANT-PROPOS. Certains aspects du module D peuvent nécessiter une étude plus approfondie. Une révision du guide pourra donc s'avérer nécessaire.

AVANT-PROPOS. Certains aspects du module D peuvent nécessiter une étude plus approfondie. Une révision du guide pourra donc s'avérer nécessaire. Le présent document est une traduction du guide 8.4, dont l original en anglais est disponible sur le site Internet de WELMEC (www.welmec.org). Pour tout problème d interprétation, il est nécessaire de

Plus en détail

Document normatif 5 octobre 2007 Annexe Procédures de certification et d accréditation 1. OBJECTIFS 1 3. ORGANISMES DE CERTIFICATION 2

Document normatif 5 octobre 2007 Annexe Procédures de certification et d accréditation 1. OBJECTIFS 1 3. ORGANISMES DE CERTIFICATION 2 Document normatif Procédures de certification et d accréditation 5 octobre 2007 Annexe Procédures de certification et d accréditation TABLE DES MATIÈRES 1. OBJECTIFS 1 2. PORTÉE DU DOCUMENT 1 3. ORGANISMES

Plus en détail

BIS REPETITA. Rapport d'audit recertification. Certification du Système de Management. ISO 14001 Ed. 2004. 07 et 08 juillet 2010, l Union (31)

BIS REPETITA. Rapport d'audit recertification. Certification du Système de Management. ISO 14001 Ed. 2004. 07 et 08 juillet 2010, l Union (31) Rapport d'audit recertification Certification du Système de Management 07 et 08 juillet 2010, l Union (31) Nom Signature Responsable d Audit SEIGNETTE Patrick Auditeur(s) Observateur(s) Vérificateur SOMMAIRE

Plus en détail

Introduction à l ISO/IEC 17025:2005

Introduction à l ISO/IEC 17025:2005 Introduction à l ISO/IEC 17025:2005 Relation avec d autres normes de Management de la Qualité Formation Assurance Qualité LNCM, Rabat 27-29 Novembre 2007 Marta Miquel, EDQM-CoE 1 Histoire de l ISO/IEC

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU LOGEMENT, DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DE LA RURALITÉ Arrêté du 19 décembre 2014 modifiant les modalités de validation d une démarche qualité

Plus en détail

TS006(GT)v03 v. 24/02/2015 RÈGLES DE REFERENCE A LA CERTIFICATION PROGRAMME GLOBAL ORGANIC TEXTILE STANDARD «GOTS»

TS006(GT)v03 v. 24/02/2015 RÈGLES DE REFERENCE A LA CERTIFICATION PROGRAMME GLOBAL ORGANIC TEXTILE STANDARD «GOTS» TS006(GT)v03 v. 24/02/2015 RÈGLES DE REFERENCE A LA CERTIFICATION PROGRAMME GLOBAL ORGANIC TEXTILE STANDARD «GOTS» ECOCERT, en tant qu organisme de contrôle, et propriétaire de sa marque déposée, surveille

Plus en détail

ISO 9001:2000. CHAPITRE par CHAPITRE

ISO 9001:2000. CHAPITRE par CHAPITRE ISO 9001:2000 PARTIE 2-3 CHAPITRE par CHAPITRE 9001:2000, domaine Satisfaction du client par la prévention des N.C. (ISO 9001:1994) Appliquer efficacement le système pour répondre aux besoins du client

Plus en détail

Habilitation des organismes évaluateurs pour le référencement selon l ordonnance n 2005-1516. Recueil d exigences

Habilitation des organismes évaluateurs pour le référencement selon l ordonnance n 2005-1516. Recueil d exigences Recueil d exigences Version 1.1 Page 1/13 Historique des versions Date Version Évolutions du document 17/12/2010 1.01 Première version. 29/02/2012 1.1 Prise en compte de la date de la publication de l

Plus en détail

Fiche Contenu 9-1 : Vue d ensemble sur l évaluation

Fiche Contenu 9-1 : Vue d ensemble sur l évaluation Fiche Contenu 9-1 : Vue d ensemble sur l évaluation Rôle dans le système de gestion de la qualité Qu est ce que l évaluation? Pourquoi réaliser une L évaluation est un élément important des 12 points essentiels.

Plus en détail

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI CONDITIONS D ACCREDITATION D ORGANISMES MULTISITES OU ORGANISES EN RESEAU OU METTANT EN COMMUN DES MOYENS GEN PROC 10 Révision 03 CONDITIONS D ACCREDITATION D ORGANISMES MULTISITES OU ORGANISES EN RESEAU

Plus en détail

PROPOSITION ET CONTRAT DE CERTIFICATION...3

PROPOSITION ET CONTRAT DE CERTIFICATION...3 Procédure générale de certification de Produits et de Services Version du 14 janvier 2015 SOMMAIRE 1. PROPOSITION ET CONTRAT DE CERTIFICATION...3 1.1. Candidature... 3 1.1.1. Schéma général... 3 1.1.2.

Plus en détail

Introduction à ISO 22301

Introduction à ISO 22301 Introduction à ISO 22301 Présenté par : Denis Goulet Le 3 octobre 2013 1 Introduction à ISO 22301 ORDRE DU JOUR Section 1 Cadre normatif et réglementaire Section 2 Système de Management de la Continuité

Plus en détail

CADRE D AGRÉMENT APPROCHE STANDARD DU RISQUE OPÉRATIONNEL

CADRE D AGRÉMENT APPROCHE STANDARD DU RISQUE OPÉRATIONNEL CADRE D AGRÉMENT APPROCHE STANDARD DU RISQUE OPÉRATIONNEL Coopératives de services financiers Publication initiale : Décembre 2007 Mise à jour : TABLE DES MATIÈRES 1. Introduction... 3 2. Principes généraux...

Plus en détail

PROCEDURE AUDITS QUALITE INTERNES

PROCEDURE AUDITS QUALITE INTERNES PRO 2 PROCEDURE AUDITS QUALITE INTERNES Version A Création 21/06/06 NOM FONCTION SIGNATURE EMISSION Véronique MINZER Animatrice Qualité VERIFICATION Véronique MINZER Animatrice Qualité Validation Denis

Plus en détail

PLAN DE CONTROLE EXTERNE REFERENTIEL QUALIPSAD

PLAN DE CONTROLE EXTERNE REFERENTIEL QUALIPSAD PLAN DE CONTROLE EXTERNE REFERENTIEL QUALIPSAD Version V4 du 28 mai 2013 Bureau Veritas Certification 1 / 20 SOMMAIRE OBJET, CONDITIONS PREALABLES DE L AUDIT TIERCE PARTIE ET PERIMETRE DE CONFORMITE...

Plus en détail

Appendice 2. (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs

Appendice 2. (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs Appendice 2 (normative) Structure de niveau supérieur, texte de base identique, termes et définitions de base communs NOTE Dans les propositions de Texte identique, XXX désigne un qualificatif de norme

Plus en détail

Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020. De la version 2005 à la version 2012

Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020. De la version 2005 à la version 2012 Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020 De la version 2005 à la version 2012 Plan de la présentation L intervention sera structurée suivant les 8 chapitres de la norme. Publiée le 1 er mars 2012, homologuée

Plus en détail

GUIDE 62. Exigences générales relatives aux organismes gérant l'évaluation et la certification/enregistrement des systèmes qualité

GUIDE 62. Exigences générales relatives aux organismes gérant l'évaluation et la certification/enregistrement des systèmes qualité GUIDE 62 Exigences générales relatives aux organismes gérant l'évaluation et la certification/enregistrement des systèmes qualité Première édition 1996 GUIDE ISO/CEI 62:1996(F) Sommaire Page Section 1:

Plus en détail

Révisions ISO. ISO Revisions. ISO 9001 Livre blanc. Comprendre les changements. Aborder le changement

Révisions ISO. ISO Revisions. ISO 9001 Livre blanc. Comprendre les changements. Aborder le changement Révisions ISO ISO 9001 Livre blanc Comprendre les changements Aborder le changement ISO 9001 en bref Comment fonctionne ISO 9001? ISO 9001 peut s appliquer à tous les types et tailles d organisations et

Plus en détail

Efficacité énergétique cadre normatif et évolutions à venir

Efficacité énergétique cadre normatif et évolutions à venir Efficacité énergétique cadre normatif et évolutions à venir Audits énergétiques et management de l énergie AFNOR Energies catherine.moutet@afnor.org Tél : 01 41 62 86 55 SOMMAIRE Panorama de la normalisation

Plus en détail

juin 2003 Programmes d accréditation des Systèmes de management de la qualité (PASMQ)

juin 2003 Programmes d accréditation des Systèmes de management de la qualité (PASMQ) Guide du SCECIM Politique et méthode relatives à la qualification sectorielle dans le cadre du système canadien d évaluation de la conformité des instruments médicaux (SCECIM) juin 2003 Programmes d accréditation

Plus en détail

ISO 9001. version 2008

ISO 9001. version 2008 ISO 9001 version 2008 LE CONTEXTE Un peu d histoire 1987 : Publication de la 1ère version des normes ISO 9000 1994 : Révision phase 1 -> premier toilettage 2000 : Publication des ISO 9000, 9001 et 9004

Plus en détail

FICHE PRATIQUE. Comparaison entre les exigences des normes ISO 9001, 14001 et OHSAS 18001

FICHE PRATIQUE. Comparaison entre les exigences des normes ISO 9001, 14001 et OHSAS 18001 SARL Capital de 24 000 Siret 350 521 316 00025 NAF 741G créée en 1989 1bis rue Marcel PAUL - 91742 MASSY Cedex Adresse postale : 6 rue SORET 91600 Savigny sur Orge Tél : 33 (0)1 69 44 20 33 Fax : 33 (0)826

Plus en détail

SPECIFICATION TECHNIQUE

SPECIFICATION TECHNIQUE SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE QA SURVEILLANCE DES FOURNISSEURS DISPOSANT D'UN SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE EDITION: 02/2003 Index 1. OBJET...3 2. DOMAINE D

Plus en détail

Guide de préparation de l examen

Guide de préparation de l examen Guide de préparation de l examen PECB Certified ISO/IEC 27001 Lead Auditor Page 1 of 13 L objectif de l examen «Certified ISO/IEC 27001 Lead Auditor» est de s assurer que le candidat possède les connaissances

Plus en détail

Proposition. Obtenir l approbation du conseil concernant les modifications proposées à la charte du Comité d audit

Proposition. Obtenir l approbation du conseil concernant les modifications proposées à la charte du Comité d audit Proposition N o : 2015-S05f Au : Conseil d administration Pour : DÉCISION Date : 2015-04-22 1. TITRE Modifications à la charte du Comité d audit 2. BUT DE LA PROPOSITION Obtenir l approbation du conseil

Plus en détail

CERTIFICAT D ACCREDITATION ET DOMAINE D APPLICATION D UNE ACCREDITATION : Lignes directrices générales pour la formulation et l évaluation

CERTIFICAT D ACCREDITATION ET DOMAINE D APPLICATION D UNE ACCREDITATION : Lignes directrices générales pour la formulation et l évaluation BELAC 2-002 Rev 2-2014 CERTIFICAT D ACCREDITATION ET DOMAINE D APPLICATION D UNE ACCREDITATION : Lignes directrices générales pour la formulation et l évaluation Les dispositions de la présente procédure

Plus en détail

NORME CSA W178.2-2014 BUREAU CANADIEN DE SOUDAGE

NORME CSA W178.2-2014 BUREAU CANADIEN DE SOUDAGE BUREAU CANADIEN DE SOUDAGE NORME CSA Voici une liste des changements notés afin d assurer une transition en douceur entre la norme CSA W178.2-08 et la version www.cwbgroup.org 1.800.844.6790 La Section

Plus en détail

AUDITS QUALITÉ INTERNES

AUDITS QUALITÉ INTERNES AUDITS QUALITÉ INTERNES 0 Ind. Date Etabli par Vérifié par Approuvé par observations 1/6 1. OBJET Cette procédure a pour objet de définir l'organisation, la planification, la réalisation et le suivi des

Plus en détail

GP01 : Procédure de Certification du système de management

GP01 : Procédure de Certification du système de management GP01 : Procédure de Certification du système de management 29 Octobre 2013 GP01 1 Procédure de certification du système de management BV Maroc Activité Certification Date de Révision Novembre 2005 Historique

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ D AUDIT

MANDAT DU COMITÉ D AUDIT MANDAT DU COMITÉ D AUDIT 1. Constitution Le comité d audit (le «comité») est constitué par le conseil d administration de la Banque afin d appuyer le conseil dans l exercice de ses fonctions en matière

Plus en détail

FAQ OCI. 4) Des certificats types sont-ils disponibles pour les organismes de contrôle?

FAQ OCI. 4) Des certificats types sont-ils disponibles pour les organismes de contrôle? PB 07 FAQ INTERNET REV 0 2007-1/7 FAQ OCI 1) Les auditeurs des OCI sont-ils reconnus par l AFSCA? 2) L'expérience de deux ans exigée des auditeurs pour réaliser des audits dans un secteur déterminé doit-elle

Plus en détail

Passer de l ISO 9001:2008 à l ISO 9001:2015

Passer de l ISO 9001:2008 à l ISO 9001:2015 ISO 9001 Guide de transition Révisions ISO Passer de l ISO 9001:2008 à l ISO 9001:2015 La nouvelle norme internationale pour les systèmes de management de la qualité ISO 9001 - Système de Management de

Plus en détail

STRATÉGIE DE SURVEILLANCE

STRATÉGIE DE SURVEILLANCE STRATÉGIE DE SURVEILLANCE Décembre 2013 SOMMAIRE OBJET page 3 OBJECTIFS DE LA SURVEILLANCE page 3 PRINCIPES D ÉLABORATION DU PROGRAMME page 4 PROGRAMME 2014 page 5 RESSOURCES page 6 PERSPECTIVES 2015/2016

Plus en détail

ISO 9001:2008 Contenu et modalités de transition. Décembre 2008

ISO 9001:2008 Contenu et modalités de transition. Décembre 2008 ISO 9001:2008 Contenu et modalités de transition Décembre 2008 ISO 9001:2008 Modalités de transition Extrait du communiqué joint de IAF et ISO sur la mise en œuvre de la certification accréditée selon

Plus en détail

L application doit être validée et l infrastructure informatique doit être qualifiée.

L application doit être validée et l infrastructure informatique doit être qualifiée. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 Annexe 11: Systèmes informatisés

Plus en détail

Habilitation des organismes évaluateurs pour le référencement selon l ordonnance n 2005-1516. Procédure d habilitation

Habilitation des organismes évaluateurs pour le référencement selon l ordonnance n 2005-1516. Procédure d habilitation Procédure d habilitation Version 1.1 Page 1/12 Historique des versions Date Version Évolutions du document 17/12/2010 1.0 Première version. 29/02/2012 1.1 Prise en compte de la date de la publication de

Plus en détail

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI EXIGENCES SPECIFIQUES POUR LA CERTIFICATION DES PERSONNES REALISANT DES DIAGNOSTICS TECHNIQUES IMMOBILIERS CEPE REF 26 Révision 06 Septembre 2009 Section «Certification d Entreprises et de Personnels et

Plus en détail

ISO 14001: 2015. Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015

ISO 14001: 2015. Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015 ISO 14001: 2015 Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015 4115, Rue Sherbrooke Est, Suite 310, Westmount QC H3Z 1K9 T 514.481.3401 / F 514.481.4679

Plus en détail

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI EXIGENCES SPECIFIQUES POUR LA CERTIFICATION AQAP 2110, AQAP 2120 ou AQAP 2130 CERT CEPE REF 14 Révision 00 Décembre 2010 Section «Certifications» SOMMAIRE 1. OBJET DU DOCUMENT 3 2. DOCUMENTS DE REFERENCE

Plus en détail

- Copyright Bureau Veritas. WELCOME! www.revision2015.com

- Copyright Bureau Veritas. WELCOME! www.revision2015.com - Copyright Bureau Veritas WELCOME! www.revision2015.com - Copyright Bureau Veritas Les normes ISO 9001 et ISO 14001 en bref En bref, que sont les normes ISO 9001 & 14001? Le système de management environnemental

Plus en détail

Pour le Développement d une Relation Durable avec nos Clients

Pour le Développement d une Relation Durable avec nos Clients Pour le Développement d une Relation Durable avec nos Clients Prestation de Certification CERTIFICATION-D D-Indice 7 Applicable le 09//009 CERTIFICATION D Indice 7 Page /7 GLOBAL sas 8, rue du séminaire

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT ISA 610. Utilisation des travaux des auditeurs internes

NORME INTERNATIONALE D AUDIT ISA 610. Utilisation des travaux des auditeurs internes NORME INTERNATIONALE D AUDIT ISA 610 Utilisation des travaux des auditeurs internes This International Standard on Auditing (ISA) 610, Using the Work of Internal Auditors, published by the International

Plus en détail

Certification et Norme ISO 9001 : 2000

Certification et Norme ISO 9001 : 2000 Certification et Norme ISO 9001 : 2000 La certification concrètement Gestion documentaire Maîtrise des non-conformités Actions correctives et actions préventives Responsabilité de la direction Revue de

Plus en détail

FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES. Mandats des comités du conseil d administration 2.4

FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES. Mandats des comités du conseil d administration 2.4 FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES Mandats des comités du conseil d administration 2.4 2.4.2 Comité de vérification et de la gestion des risques 1. Mandat Le Comité de vérification et

Plus en détail

RECOMMANDATIONS COMMISSION

RECOMMANDATIONS COMMISSION L 120/20 Journal officiel de l Union européenne 7.5.2008 RECOMMANDATIONS COMMISSION RECOMMANDATION DE LA COMMISSION du 6 mai 2008 relative à l assurance qualité externe des contrôleurs légaux des comptes

Plus en détail

Mandat du Comité sur la gouvernance, le risque et la stratégie VIA Rail Canada inc.

Mandat du Comité sur la gouvernance, le risque et la stratégie VIA Rail Canada inc. Mandat du Comité sur la gouvernance, le risque et la stratégie VIA Rail Canada inc. 1. OBJET Le conseil d administration a délégué au Comité sur la gouvernance, le risque et la stratégie les fonctions

Plus en détail

GRILLE D AUDIT SYSTÈME QUALITÉ 17025

GRILLE D AUDIT SYSTÈME QUALITÉ 17025 Centre d expertise en analyse environnementale du Québec Programme d accréditation des laboratoires d analyse environnementale Programme d accréditation des laboratoires d analyse agricole GRILLE D AUDIT

Plus en détail

LA NORME ISO 9001:2008

LA NORME ISO 9001:2008 LA NORME ISO 9001:2008 Culture d entreprise (261) 32 11 225 25 culturedentreprise@univers.mg www.univers.mg www.univers.mg LA NORME ISO 9001:2008 Page 1 sur 11 Comprendre la norme ISO 9001 ne peut se faire

Plus en détail

Systèmes de Management de l Energie Pourquoi choisir l ISO 50001?

Systèmes de Management de l Energie Pourquoi choisir l ISO 50001? Systèmes de Management de l Energie Pourquoi choisir l ISO 50001? Réduire le coût énergétique : outils et solutions pratiques AFQP 06 & CCI de Nice Côte d Azur le 13/01/2015 Théophile CARON - Chef de Projet

Plus en détail

Concept d inspection et de certification

Concept d inspection et de certification Concept d inspection et de certification Fruits, légumes et pommes de terre Table des matières 1 Introduction et documents normatifs... 3 2 Champ d application et définitions... 3 2.1 Producteur:... 3

Plus en détail

Charte de l'audit informatique du Groupe

Charte de l'audit informatique du Groupe Direction de la Sécurité Globale du Groupe Destinataires Tous services Contact Hervé Molina Tél : 01.55.44.15.11 Fax : E-mail : herve.molina@laposte.fr Date de validité A partir du 23/07/2012 Annulation

Plus en détail

Technologies de l information Techniques de sécurité Systèmes de management de la sécurité de l information Vue d ensemble et vocabulaire

Technologies de l information Techniques de sécurité Systèmes de management de la sécurité de l information Vue d ensemble et vocabulaire NORME INTERNATIONALE ISO/CEI 27000 Troisième édition 2014-01-15 Technologies de l information Techniques de sécurité Systèmes de management de la sécurité de l information Vue d ensemble et vocabulaire

Plus en détail

PEFC PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR ASSOCIATION REGIONALE DE CERTIFICATION FORESTIERE DE PROVENCE-ALPES COTE D AZUR

PEFC PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR ASSOCIATION REGIONALE DE CERTIFICATION FORESTIERE DE PROVENCE-ALPES COTE D AZUR ECOPASS passeport pour votre reconnaissance passport for your recognition RAPPORT D'AUDIT ISO 14001 EMAS OHSAS 18001 ISO 9001 PEFC GES VHU ISO 22000 3D ICPE DC RAPPORT D AUDIT DE SUIVI DE CERTIFICATION

Plus en détail

LRQA vous prépare à réaliser votre transition avec ses solutions personnalisées à votre système de management

LRQA vous prépare à réaliser votre transition avec ses solutions personnalisées à votre système de management LRQA vous prépare à réaliser votre transition avec ses solutions personnalisées à votre système de management ANTICIPEZ! Les nouvelles normes ISO 9001:2015 et 14001:2015 sont désormais publiées et disponibles

Plus en détail

Entente administrative sur la certification de produits conclue entre. la Direction générale de Transports Canada, Aviation civile (TCAC)

Entente administrative sur la certification de produits conclue entre. la Direction générale de Transports Canada, Aviation civile (TCAC) Entente administrative sur la certification de produits conclue entre la Direction générale de Transports Canada, Aviation civile (TCAC) et l Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) (ci-après

Plus en détail

LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES

LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES Philippe Bourdalé AFAQ AFNOR Certification A2C dans le Groupe AFNOR Les métiers du groupe AFNOR Besoins Clients Normalisation Information

Plus en détail

SYSTEMES DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL ISO14001

SYSTEMES DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL ISO14001 Quand le dernier arbre aura été abattu, Quand la dernière rivière aura été empoisonnée, Quand le dernier poisson aura été péché, Alors on saura que l argent ne se mange pas. Géronimo, chef apache SYSTEMES

Plus en détail

ISO/IEC 20000-1 versus ITIL

ISO/IEC 20000-1 versus ITIL ISO/IEC 20000- versus ITIL Séminaire du 6 Novembre itsmf OUEST C. LAHURE Axios Systems Ordre du jour ISO / IEC 20000- La Norme et son contexte Le référentiel La démarche d implémentation Le contexte de

Plus en détail

Charte technique d élevage

Charte technique d élevage Page 1 / 12 Charte technique Protocole de vérification Objet Ce Protocole décrit comment l application de la Charte technique du CIPC est supervisée par les entreprises qui en font état dans le cadre d

Plus en détail

EXE AppealReview SOP 28 fr. Appel et Révision. Procédure opératoire standard. Valide à partir du : 11/03/2015 Distribution : Externe publique

EXE AppealReview SOP 28 fr. Appel et Révision. Procédure opératoire standard. Valide à partir du : 11/03/2015 Distribution : Externe publique 28 fr Appel et Révision Procédure opératoire standard Valide à partir du : 11/03/2015 Distribution : Externe publique Table de Matières 1 Objet... 3 2 Champs d`application... 3 3 Définitions... 3 4 Processus...

Plus en détail

AVANT-PROJET DE RÈGLEMENT PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES

AVANT-PROJET DE RÈGLEMENT PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES PARTIE I INTERPRÉTATION 1. (1) Sauf indication contraire, les mots et expressions utilisés dans le présent règlement ont le sens qui leur est donné dans la Loi

Plus en détail

CHARTE D AUDIT INTERNE

CHARTE D AUDIT INTERNE CHARTE D AUDIT INTERNE adoptée par le Conseil des gouverneurs le 26 mars 2013 Centre de recherches pour le développement international Ottawa, Canada Assurances et conseils afin de soutenir le développement

Plus en détail

Conditions Particulières de Certification

Conditions Particulières de Certification Conditions Particulières de Certification RENOVATION ENERGETIQUE Page 1 sur 4 1. Objet et domaine d application du document Le présent document a pour objectif de définir les exigences spécifiques du processus

Plus en détail

SOMMAIRE. Bureau Veritas Certification FranceGP01 Certification de systèmes de management 2015-05-15.docx Page 2/21

SOMMAIRE. Bureau Veritas Certification FranceGP01 Certification de systèmes de management 2015-05-15.docx Page 2/21 Procédure de Certification de systèmes de management GP01 Version du 15 mai 2015 SOMMAIRE 1. Proposition de certification... 3 1.1 Candidature... 3 1.1.1 Schéma général... 3 1.1.2 Schéma Multi-sites...

Plus en détail

En quoi le chapitre 1591 est-il important pour moi?

En quoi le chapitre 1591 est-il important pour moi? Alerte info financière NCECF MAI 2015 Chapitre 1591, «Filiales» En septembre 2014, le Conseil des normes comptables (CNC) a publié le chapitre 1591, «Filiales», de la Partie II (Normes comptables pour

Plus en détail

235.13 Ordonnance sur les certifications en matière de protection des données

235.13 Ordonnance sur les certifications en matière de protection des données 235.13 Ordonnance sur les certifications en matière de protection des données (OCPD) du 28 septembre 2007 (Etat le 1 er avril 2010) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 11, al. 2, de la loi fédérale du

Plus en détail

Protocole de vérification de conformité de la norme Afnor NF V 25-112 MAJ : 08/09/10

Protocole de vérification de conformité de la norme Afnor NF V 25-112 MAJ : 08/09/10 Protocole de vérification de conformité Norme Afnor NF V 25-112 - Bonnes pratiques d'évaluation des caractéristiques d'un lot de pommes de terre destiné au marché du frais Sommaire Page 1 DOMAINE D'APPLICATION...5

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE DU COMITÉ D AUDIT Comité d audit 1.1 Membres et quorom Au moins quatre administrateurs, qui seront tous indépendants. Tous les membres du comité d audit doivent posséder des compétences financières

Plus en détail