une meilleure protection contre l incendie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "une meilleure protection contre l incendie"

Transcription

1 une meilleure protection contre l incendie grâce aux câbles de sécurité Matériel électrotechnique, solutions techniques & services.

2 Chaque année en Belgique, environ incendies se déclarent dans des immeubles. Plus de 100 personnes y perdent la vie et de nombreux blessés sont dénombrés. Les fumées toxiques et la chaleur sont en général les causes principales de ces drames humains. Les dégâts matériels engendrés par un incendie sont également très importants. L utilisation de câbles de sécurité (résistant au feu, sans halogène, ) contribue à une diminution importante de l impact d un incendie tant au niveau humain qu au niveau matériel et doit être considéré comme un «must» en matière de prévention et de sécurité. Bien que les câbles et conducteurs électriques ne représentent en moyenne que 1% du coût total d un bâtiment, en cas d incendie ils peuvent propager très rapidement le feu et provoquer des fumées toxiques. Il est donc crucial d opter pour l utilisation de câbles de sécurité de type «sans halogène» pour la protection des personnes et du matériel contre les effets dévastateurs des fumées opaques, toxiques et corrosives et de câbles de sécurité de type «résistant au feu» lorsque le maintien de la fonction électrique est indispensable à la sécurité des installations (sirènes, extracteurs de fumées, pompes d extinction, ). Le comportement au feu des câbles Il est primordial de ne pas confondre les 2 critères essentiels sur lesquels se base le législateur pour définir le comportement au feu des câbles électriques. La réaction au feu La réaction au feu d un câble correspond à sa contribution à la propagation d un incendie (réaction primaire au feu) ainsi qu à la nature et aux propriétés des fumées de combustion (réaction secondaire au feu). La résistance au feu La résistance au feu correspond à la capacité d un câble à assurer le maintien de la fonction électrique malgré son exposition au feu.

3 Norme NBN C La réaction primaire au feu propagation du feu La norme belge NBN C définit au sein de la catégorie d essais «F» (Flame) les deux sous-catégories F1 & F2. F1 - retardateur de la flamme : caractérise les conducteurs ou les câbles électriques qui, placés isolément et verticalement dans les conditions d essais, ne propagent pas la flamme et s éteignent d eux-mêmes à peu de distance du foyer qui les a enflammés. F2 non propagateur de l incendie : caractérise les conducteurs ou les câbles électriques qui, placés verticalement en faisceau et dans les conditions d essais, ne propagent pas l incendie et s éteignent d eux-mêmes. Les gouttelettes de matière isolante ne peuvent pas propager l incendie. Les câbles F2 doivent également être conformes à la sous-catégorie F1 définie dans la norme. En 2004, dans la dernière édition de la norme NBN C , la sous-catégorie F3 a été supprimée et plus aucun test n est donc défini pour celle-ci. Cette terminologie F3 qui définissait auparavant le maintien de la fonction électrique d un câble et qui désignait usuellement les câbles résistant au feu, est impropre et doit être proscrite. La réaction secondaire au feu émissions de fumées La norme belge NBN C définit au sein de la catégorie d essais «S» (Smoke) les trois sous-catégories SD (Smoke Density), ST (Smoke Toxicity) et SA (Smoke Acidity). SD densité ou opacité des fumées : caractérise la densité des fumées de combustion lorsqu un câble prend feu, et dans quelle mesure cela perturbe la visibilité et les conditions d évacuation. ST toxicité des gaz : caractérise la toxicité des gaz dégagés lors de la combustion. Ces gaz sont essentiellement la cause de nombreuses victimes lors d un incendie. SA Degré de corrosivité/acidité des gaz : caractérise l acidité des gaz dégagés lors de la combustion, comme l acide chlorhydrique ou l acide sulfurique qui est à l origine de la majorité des dommages causés aux équipements et aux structures. La résistance au feu maintien de la fonction électrique La norme belge NBN C définit au sein de la catégorie d essais «FR» (Fire Resistant) la sous-catégorie FR2. FR2 résistance au feu : caractérise la capacité d un câble électrique à maintenir la fonction électrique lors d un incendie, et ce pendant une durée déterminée : 1h00, 1h30 ou 2h00. Les tests sont réalisés conformément aux dispositions de la norme NBN qui caractérise le comportement au feu des matériaux électriques en général et dont l addendum 3 traite des câbles d énergie, de signalisation et de téléphonie. Normes internationales IEC Internal Electrotechnical Commission La réaction primaire au feu propagation du feu La norme internationale IEC définit, selon des procédures d essais semblables à celles de la norme NBN, les deux caractéristiques IEC et IEC IEC flame retardant : caractérise les conducteurs ou les câbles électriques qui, placés isolément et verticalement dans les conditions d essais, ne propagent pas la flamme et s éteignent d eux-mêmes à peu de distance du foyer qui les a enflammés. IEC fire retardant : caractérise les conducteurs ou les câbles électriques qui, placés verticalement en faisceau dans les conditions d essais, ne propagent pas l incendie et s éteignent d eux-mêmes. La réaction secondaire au feu émissions de fumées Les normes internationales IEC et IEC définissent, selon des procédures d essais semblables à celles de la norme NBN, les trois sous-catégories IEC (Smoke Density), IEC (Smoke Toxicity) et IEC (Smoke Acidity). IEC smoke density : caractérise la densité des fumées de combustion lorsqu un câble prend feu, et dans quelle mesure cela perturbe la visibilité et les conditions d évacuation. IEC smoke toxicity : caractérise la toxicité des gaz dégagés lors de la combustion d un câble. Ces gaz sont essentiellement la cause de nombreuses victimes lors d un incendie. IEC smoke acidity : caractérise l acidité des gaz dégagés lors de la combustion, comme l acide chlorhydrique ou l acide sulfurique qui est à l origine de la majorité des dommages causés aux équipements et aux structures. La résistance au feu maintien de la fonction électrique La norme internationale IEC définit, selon des procédures d essais semblables à celles de la norme NBN, la résistance au feu et le maintien de la fonction électrique

4 Câbles Sans Halogène, LS0H, LSZH, HF, LSLH Outre la mention «Sans halogène», différentes terminologies sont utilisées pour identifier les câbles présentant un comportement au feu amélioré et ce plus particulièrement au niveau des caractéristiques des fumées de combustion et des dégagements de produits halogénés : LS0H (Low Smoke 0 Halogen), LSZH (Low Smoke Zero Halogen), HF (Halogen Free), LSLH (Low Smoke Low Halogen), Ces câbles présentent l avantage de dégager lors de leur combustion en cas d incendie nettement moins de fumées opaques, toxiques et corrosives que des câbles standard avec isolation des conducteurs et gaine extérieure en PVC. Les conditions d évacuation des bâtiments s en trouvent améliorées et l impact de l incendie, tant au niveau humain qu au niveau matériel, est fortement réduit. Correspondance entre versions «PVC» & versions «sans halogène» Matériaux PVC...Matériaux sans halogène XVB...XGB H07V-K...H07Z-K LiYY...LiHH EXeC(e)VB...EXeC(e)GB Comportement au feu Retardateur de la flamme Non-propagateur de l incendie Normes belges Normes internationales NBN C F1 IEC NBN C F2 IEC Sans halogène NBN C IEC Densité des fumées NBN C SD IEC Toxicité des fumées NBN C ST IEC Acidité des fumées NBN C SA IEC Résistance au feu* NBN C FR2 IEC (*) La durée de la résistance au feu est exprimée en heures (Rf 1h, Rf 1h30 ou Rf 2h) selon la classification belge et en minutes (30, 60, 90, 120) selon la classification internationale

5 Législation belge, RGIE & réglementations locales Législation belge Les diverses caractéristiques que doivent posséder les câbles électriques en matière de comportement au feu ont été définies par le législateur au travers de différentes normes NBN et d arrêtés royaux. RGIE L article 104 du RGIE «Mesures préventives contre l incendie» traite non seulement des classifications des canalisations électriques (F1, F2, FR2, SD, SA) mais également de leur choix judicieux en fonction de leur type d installation et de l environnement dans lequel elles doivent être posées. Cet article prévoit également l obligation de l utilisation des câbles résistant au feu pour tous les circuits vitaux (installations de protection et de lutte contre l incendie, éclairage de secours, ) sans cependant préciser la durée du maintien de la fonction électrique. Arrêtés royaux fixant la durée du maintien de la fonction électrique Divers arrêtés royaux ont prescrit les durées de maintien de la fonction électrique ; une résistance au feu - Rf 1h est imposée pour les circuits vitaux des bâtiments ouverts au public (écoles, grandes surfaces commerciales, cinémas, ). Dans le cadre de la «Loi sur les hôpitaux», l arrêté royal du 6 novembre 1979 impose une Rf 2h pour les circuits vitaux dans les hôpitaux. Réglementations locales Alors que la législation prescrit une Rf 1h, les autorités locales peuvent imposer des Rf 1h30 ou Rf 2h dans certains cas spécifiques (évacuation plus complexe, maisons de retraite, )

6 FILIALES CEBEO TURNHOUT contact VEURNE OOSTENDE BRUGGE GENT TEMSE DEURNE WILRIJK MECHELEN Grâce à ses 30 filiales, Cebeo est toujours proche de vous. Vous trouverez dans nos filiales un large assortiment de base de produits électrotechniques ainsi qu une assistance technique et commerciale. WAREGEM DEINZE EREMBODEGEM HQ WAREGEM ZOTTEGEM KUURNE OUDENAARDE BRUSSEL MOUSCRON JETTE HAREN DROGENBOS WAVRE BRAINE-LE CHÂTEAU LEUVEN HASSELT GRÂCE-HOLLOGNE VERVIERS-EUPEN Antwerpen 2100 Deurne...Kruiningenstraat 14 T 03/ F 03/ Mechelen (Nekkerspoel)...Maanstraat 9 T 015/ F 015/ Turnhout...Veedijk 31 T 014/ F 014/ Wilrijk...Kleine Doornstraat 299 T 03/ F 03/ PÉRUWELZ MONS MONTIGNY- LE-TILLEUL NAMUR WANDRE Brabant wallon 1440 Braine-le-Château...la Vallée du Hain 13a T 02/ F 02/ Wavre (Bierges)...rue Provinciale 263 T 010/ F 010/ BRUSSEL/BRUXELLES 1000 Brussels...rue de Laeken / Lakensestraat 179 T 02/ F 02/ Brussels (Haren)...Spaarbekkenstraat / rue du Bassin Collecteur 5 T 02/ F 02/ Brussels (Jette)...avenue Carton de Wiartlaan 74 T 02/ F 02/ Brussels (Jette)...Jetsesteenweg / chaussée de Jette 407 T 02/ F 02/ Hainaut 7000 Mons...Grand Route 212 T 065/ F 065/ Montigny-le-Tilleul...rue Cité Forte Taille 9 T 071/ F 071/ Péruwelz...rue de l Europe 14 T 069/ F 069/ Limburg 3500 Hasselt...Het Dorlik 3 T 011/ F 011/ Liège 4460 Grâce-Hollogne...rue de Wallonie 13 zoning industriel T 04/ F 04/ Verviers (Dison)... avenue du Jardin Ecole 43 T 087/ F 087/ Wandre...rue du Charbonnage 10 zoning industriel T 04/ F 04/ Namur 5020 Namur (Suarlée)...Z.I. de Rhisnes, rue du Fond du Maréchal 15 T 081/ F 081/ Oost-Vlaanderen 9800 Deinze...Georges Martensstraat 6 T 09/ F 09/ Erembodegem... Brusselbaan 287a - 289a T 053/ F 053/ Gent...New Orleansstraat 10 T 09/ F 09/ Oudenaarde...Serpentstraat 96A T 055/ F 055/ Temse...Laagstraat 25 T 03/ F 03/ Zottegem...Meerlaan 4 T 09/ F 09/ VLAAMS-Brabant 1620 Drogenbos...W.A. Mozartlaan 10 T 02/ F 02/ Leuven (Heverlee)...Ambachtenlaan 56 T 016/ F 016/ West-Vlaanderen 8200 Brugge (Waggelwater)...Lieven Bauwensstraat 10 T 050/ F 050/ Kuurne... Industrielaan 3 T 056/ F 056/ Oostende...Plantijnstraat 4 T 059/ F 059/ Veurne...Koksijdestraat 18 T 058/ F 058/ Waregem...Eugène Bekaertlaan 59 T 056/ F 056/ Matériel électrotechnique, solutions techniques & services.

Cebeo, la bonne connexion pour votre projet de câbles

Cebeo, la bonne connexion pour votre projet de câbles Cebeo, la bonne connexion pour votre projet de câbles La modification de la législation a naturellement des conséquences pour tous les maillons de la chaîne maître d ouvrage, installateur, distributeur,

Plus en détail

projet d HVAC Pour nous, votre ce n est pas du vent! Cebeo, le distributeur spécialisé pour vos projets d HVAC.

projet d HVAC Pour nous, votre ce n est pas du vent! Cebeo, le distributeur spécialisé pour vos projets d HVAC. Pour nous, votre projet d HVAC ce n est pas du vent! Cebeo, le distributeur spécialisé pour vos projets d HVAC. Matériel électrotechnique, solutions techniques et services www.cebeo.be L HVAC donne à votre

Plus en détail

Swissi SA. La norme et les directives AEAI 2015 en point de mire

Swissi SA. La norme et les directives AEAI 2015 en point de mire La norme et les directives AEAI 2015 en point de mire Norme 2015 - généralités Les objectifs de protection définis aujourd hui ont été repris sans modification. Les nouvelles PI favorisent, pour les nouvelles

Plus en détail

IP@Home. Réalisez un réseau domestique qui offre la sécurité et le confort nécessaire.

IP@Home. Réalisez un réseau domestique qui offre la sécurité et le confort nécessaire. IP@Home Notre pays compte plus de 3 millions de connexions Internet parmi les ménages. Le nombre d appareils - tant en ce qui concerne les solutions multimédias que d automatisation - avec connexion réseau

Plus en détail

Pensez automatiquement à Cebeo!

Pensez automatiquement à Cebeo! votre projet KNX? Pensez automatiquement à Cebeo! Belgium distributeur agréé Matériel électrotechnique, solutions techniques et services. www.cebeo.be KNX en quelques mots KNX est le système intelligent

Plus en détail

JUIN 2014 L INTERPRÉTATION ET L APPLICATION DE L ART. 104 DU RGIE SUR L INSTALLATION ÉLECTROTECHNIQUE

JUIN 2014 L INTERPRÉTATION ET L APPLICATION DE L ART. 104 DU RGIE SUR L INSTALLATION ÉLECTROTECHNIQUE JUIN 2014 L INTERPRÉTATION ET L APPLICATION DE L ART. 104 DU RGIE SUR L INSTALLATION ÉLECTROTECHNIQUE SPÉCIALISTE MONDIAL DES INFRASTRUCTURES ÉLECTRIQUES ET NUMÉRIQUES DU BÂTIMENT Art. 104 Mesures préventives

Plus en détail

RT 2012 OBJECTIF : Evolution règlementaire pour le bâtiment : L impact du bâtiment en France

RT 2012 OBJECTIF : Evolution règlementaire pour le bâtiment : L impact du bâtiment en France RT 2012 OBJECTIF : La règlementation thermique RT 2012 a pour objectif de protéger l environnement en favorisant les économies d énergie. Inspirée du concept des bâtiments basse consommation (BBC), elle

Plus en détail

Tecnolec La tenue au feu des câbles

Tecnolec La tenue au feu des câbles Tecnolec La tenue au feu des câbles La sécurité incendie et les câbles Les câbles représentent moins de 0,5 % du coût d un bâtiment, mais ils n en jouent pas moins un rôle important dans le maintien de

Plus en détail

Corrigendum 2010-09 E+C. 5.6 Alimentations pour services de sécurité

Corrigendum 2010-09 E+C. 5.6 Alimentations pour services de sécurité 5.6 Alimentations pour services de sécurité 5.6 Alimentations pour services de sécurité.1 Selon les prescriptions de l'aeai (4Norme de protection incendie de l'association des établissements cantonaux

Plus en détail

Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections

Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections 1 Une bibliothèque publique est un Etablissement Recevant du Public (ERP) Les réglementations en vigueur prévoient des

Plus en détail

Bâtiments à façades double-peau

Bâtiments à façades double-peau Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio NOTE EXPLICATIVE DE PROTECTION

Plus en détail

candidate / candidat?

candidate / candidat? Une publication de la CSC bâtiment - industrie & énergie rue de Trèves 31-1040 Bruxelles T 02 285 02 11 cscbie@acv csc.be www.cscbie.be Décembre 2015 Elections sociales mai 2016 Serez-vous cette NOUVELLE

Plus en détail

2015 22 23 24 janvier 2015

2015 22 23 24 janvier 2015 1 Obligations des exposants et locataires des stands Les exposants doivent respecter le présent cahier des charges. Il est strictement interdit de fumer à l intérieur du hall 2. Les aménagements doivent

Plus en détail

Mousse polyuréthanne Rf avec pipette ou pour pistolet doseur

Mousse polyuréthanne Rf avec pipette ou pour pistolet doseur PromaFOAM -C Mousse polyuréthanne Rf avec pipette ou pour pistolet doseur Seul Promat garantit une telle gamme de solutions testées! F1 1 PROMAFOAM -C Obturation des joints et jonctions entre différents

Plus en détail

PRINCIPES FONDAMENTAUX DE SECURITE INCENDIE DANS LES ERP

PRINCIPES FONDAMENTAUX DE SECURITE INCENDIE DANS LES ERP 1 - Les grands principes Les différentes réglementations fixant les règles de sécurité contre l'incendie visent essentiellement à respecter les grands principes suivants : L'évacuation rapide et en bon

Plus en détail

Le feu et ses conséquences

Le feu et ses conséquences Formation SSIAP 1 Le feu et ses conséquences Le triangle du feu Les trois éléments indispensables à l incendie Le Combustible Le Comburant (Solide, liquide, gazeux) l air: L énergie d activation (Thermique,

Plus en détail

Sécurité incendie. dans les petits hôtels. Mémento. (de 5 e catégorie)

Sécurité incendie. dans les petits hôtels. Mémento. (de 5 e catégorie) Mémento Sécurité incendie dans les petits hôtels (de 5 e catégorie) Les grands principes de la prévention incendie Le cadre réglementaire Les contacts utiles Les grands principes de la prévention incendie

Plus en détail

Agent de sécurité incendie S.S.I.A.P. 1

Agent de sécurité incendie S.S.I.A.P. 1 Agent de sécurité incendie S.S.I.A.P. 1 OBJECTIFS Assurer la sécurité des personnes et la sécurité incendie des biens. PUBLIC / PRE REQUIS Postulants agents de sécurité incendie en établissement recevant

Plus en détail

PRESENTATION DES ACTIVITES

PRESENTATION DES ACTIVITES PRESENTATION DES ACTIVITES FR QUI EST ELECTROTEST? ELECTROTEST est une entreprise dynamique qui a un large éventail d activités dans les domaines de la sécurité et de l énergie. Le know-how a été accumulé

Plus en détail

Sécurité incendie dans les garages

Sécurité incendie dans les garages Sécurité incendie dans les garages Assuré et rassuré. Risques d incendie dans les garages Lorsque le feu prend dans des garages, il provoque souvent des dégâts importants, et dans les cas les plus graves,

Plus en détail

Normes au feu des applications électrotechniques et électroniques :

Normes au feu des applications électrotechniques et électroniques : Normes au feu des applications électrotechniques et électroniques : Conséquences sur les mécanismes d ignifugation retenus Innov Days : Les plastiques ignifugés 7 Novembre 2013, Lyon Jean-Marie MALDJIAN

Plus en détail

1.2.4 Détecteur multiponctuel ou Détecteur de Fumée Haute Sensibilité (DFHS)

1.2.4 Détecteur multiponctuel ou Détecteur de Fumée Haute Sensibilité (DFHS) 1.2.4 Détecteur multiponctuel ou Détecteur de Fumée Haute Sensibilité (DFHS) La sensibilité de ce système est 10 fois supérieure à celle des détecteurs ponctuels. Surface couverte par détecteur Page 1

Plus en détail

Arrêté Royal 04/12/2012 Installations électriques sur les lieux de travail

Arrêté Royal 04/12/2012 Installations électriques sur les lieux de travail 4 Décembre 2012. Arrêté royal concernant les prescriptions minimales de sécurité des installations électriques sur les lieux de travail 25 Avril 2013. Arrêté royal modifiant les articles 1er, 3, 28, 100,

Plus en détail

Etablissement Recevant du Public. Consignes Générales d Exploitation

Etablissement Recevant du Public. Consignes Générales d Exploitation Ville de Perpignan Direction Générale des Services Techniques Etablissement Recevant du Public Consignes Générales d Exploitation 1- Surveillance de l établissement En présence du public, l établissement

Plus en détail

INSTALLER DES DETECTEURS DE FUMEE

INSTALLER DES DETECTEURS DE FUMEE INSTALLER DES DETECTEURS DE FUMEE POURQUOI, OU ET COMMENT? Elektrotechnisch materiaal, technische oplossingen en diensten. www.cebeo.be Matériel électrotechnique, solutions techniques et services. www.cebeo.be

Plus en détail

Principe de ventilation

Principe de ventilation Principe de ventilation Cadre législatif et normatif Christophe Delmotte, Ir Laboratoire Qualité de l Air et Ventilation CSTC - Centre Scientifique et Technique de la Construction 15/11/2013 - Page 1 Pourquoi

Plus en détail

Filage Système de détection et alarme incendie Chapitre bâtiment - Code de construction CNB 2005 modifié Québec

Filage Système de détection et alarme incendie Chapitre bâtiment - Code de construction CNB 2005 modifié Québec Filage Système de détection et alarme incendie Chapitre bâtiment - Code de construction CNB 2005 modifié Québec Association Canadienne Alarme Incendie (ACAI) 14 novembre 2013 PLAN DE PRÉSENTATION Mandat

Plus en détail

ANNEXE TECHNIQUE N 1 à l'attestation d'accréditation (convention n 433) Norme NF EN ISO/CEI 17025 v2005

ANNEXE TECHNIQUE N 1 à l'attestation d'accréditation (convention n 433) Norme NF EN ISO/CEI 17025 v2005 ANNEXE TECHNIQUE N 1 à l'attestation d'accréditation (convention n 433) Norme NF EN ISO/CEI 17025 v2005 L'entité juridique ci-dessous désignée : ORGANISME (Entité juridique) NEXANS FRANCE 4-10 rue Mozart

Plus en détail

Vade-mecum Règles Pratiques

Vade-mecum Règles Pratiques Vade-mecum Règles Pratiques En matière de sécurité incendie conformément à la réglementation belge Arrêté royal (normes de base 994-997 - 2003-2007 - 2009) Et nouvelles annexes, 2, 3, 4 et 6 approuvées

Plus en détail

Le service d accueil des victimes au sein des parquets et tribunaux. La Justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions.

Le service d accueil des victimes au sein des parquets et tribunaux. La Justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. La Justice et vous Les acteurs de la Justice Les institutions S informer Justice en pratique Ministère de la Justice Le service d accueil des victimes au sein des parquets et tribunaux QU EST-CE QUE LE

Plus en détail

Vade-mecum Règles Pratiques

Vade-mecum Règles Pratiques Vade-mecum Règles Pratiques En matière de sécurité incendie conformément à la réglementation belge Arrêté royal (normes de base 1994-1997 - 2003-2007 - 2009) Et nouvelles annexes 1, 2, 3, 4 et 6 approuvées

Plus en détail

Matériel électrotechnique, solutions techniques et services. Matériel électrotechnique, solutions techniques et services www.cebeo.

Matériel électrotechnique, solutions techniques et services. Matériel électrotechnique, solutions techniques et services www.cebeo. Matériel électrotechnique, solutions techniques et services Cebeo LA MISSION En tant que distributeur de matériel électrotechnique, Cebeo entend bien être la Référence en ce domaine en Belgique. C'est

Plus en détail

LE FIRE SAFETY ENGINEERING VU PAR LES SRI

LE FIRE SAFETY ENGINEERING VU PAR LES SRI LE FIRE SAFETY ENGINEERING VU PAR LES SRI JOURNEE DU 21.10.2008 Partie 1 : Actions thermiques 1/ 51 REPARTITION DES SRI EN BELGIQUE. SERVICES X SERVICES Y SERVICES Z SERVICES C Bruxelles. Wavre. Braine-Le-

Plus en détail

Problématique. Mise en situation

Problématique. Mise en situation NOM :.. Prénom : Classe :. Savoirs technologiques associés : S4.8 : Automatismes du bâtiment Compétence(s) : C1-3 Décoder les documents relatifs à tout ou partie d un ouvrage. Non Acquis Acquis C5.2 :

Plus en détail

Certifications BOSEC ou équivalent BOSEC ou équivalent BOSEC ou équivalent

Certifications BOSEC ou équivalent BOSEC ou équivalent BOSEC ou équivalent REGLEMENTATION La législation concernant l utilisation de détecteurs de fumée est une matière régionale et est pour cette raison différente en Flandres, en Wallonie et à Bruxelles. Ce schéma donne un résumé

Plus en détail

1 Table des matières générale

1 Table des matières générale OUTILS PRATIQUES chap. 1 page 1 1 0 - Outils pratiques Chap. 1 - Chap. 2 - Index Chap. 3 - Abréviations et sigles 1 - Sécurité incendie Chap. 1 - Généralités concernant les ERP Chap. 2 - Principes de sécurité

Plus en détail

Plan : Introduction : Quelques remarques préliminaires 1) Les dispositions applicables aux établissements à modifier

Plan : Introduction : Quelques remarques préliminaires 1) Les dispositions applicables aux établissements à modifier L arrêté du 24 juillet 2006 Plan : Introduction : Quelques remarques préliminaires 1) Les dispositions applicables aux établissements à modifier 1.1) La détection automatique incendie 1.2) La protection

Plus en détail

PANNEAU COUPE FEU PANNEAU COUPE FEU - SPECIFICATIONS

PANNEAU COUPE FEU PANNEAU COUPE FEU - SPECIFICATIONS PANNEAU COUPE FEU - SPECIFICATIONS Pour ses conceptions modulaires, utilise les panneaux coupe feu MDC Modular Data Center RDDC Rapid deployment Data Center Les solutions modulaires sont composées de panneaux

Plus en détail

www.soudal.com Systèmes de traversée efficaces pour retarder la propagation du feu

www.soudal.com Systèmes de traversée efficaces pour retarder la propagation du feu www.soudal.com Systèmes de traversée efficaces pour retarder la propagation du feu Soudal Fire Range Quitter les bâtiments en toute sécurité EN 1366-3 Le compartimentage... Un aspect essentiel de la protection

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA CHARENTE-MARITIME

CENTRE DE GESTION DE LA CHARENTE-MARITIME CENTRE DE GESTION DE LA CHARENTE-MARITIME Dispositions générales Risque chimique Dans tous les cas, se reporter à la Fiche de Données de Sécurité de chaque produit (fournie à l utilisateur par le fabricant

Plus en détail

SECURITE DANS L'ENTREPOT

SECURITE DANS L'ENTREPOT SECURITE DANS L'ENTREPOT Plan de l exposé Introduction I- recherche de la sécurité dans l entrepôt II- les caractéristiques de la réglementation III- les risques qui peuvent apparaître dans l entrepôt

Plus en détail

«L ensemble de nos projets sont gérés de manière totalement intégrée.»

«L ensemble de nos projets sont gérés de manière totalement intégrée.» «L ensemble de nos projets sont gérés de manière totalement intégrée.» Philippe Michel BELFOR (France) MESURES D URGENCE Tout savoir sur les mesures conservatoires Évitez l aggravation des dégâts Comment

Plus en détail

Nouvelles règles pour la détection incendie DTD S21-100. Différences principales

Nouvelles règles pour la détection incendie DTD S21-100. Différences principales Nouvelles règles pour la détection incendie DTD S21-100 Différences principales Introduction La DTD S21-100 se compose de 2 parties: DTD S21-100 partie1: Règles techniques DTD S21-100 partie 2: Qualifications

Plus en détail

Protection contre les incendies d une installation électrique

Protection contre les incendies d une installation électrique Protection contre les incendies d une installation électrique La protection des bâtiments contre les incendies fait partie des obligations incontournables lors de constructions, les mesures anti-feu sont

Plus en détail

REGLE APSAD R13 Extinction automatique à gaz (Edition Juin 2010) Prise en compte des déclencheurs manuels de secours

REGLE APSAD R13 Extinction automatique à gaz (Edition Juin 2010) Prise en compte des déclencheurs manuels de secours ADDITIF Juin 2012 REGLE APSAD R13 Extinction automatique à gaz (Edition Juin 2010) Prise en compte des déclencheurs manuels de secours Harmonisation de la qualité des câbles d une installation Propriétés

Plus en détail

SOLUTIONS GAINES TECHNIQUES EN PLAQUES DE PLÂTRE

SOLUTIONS GAINES TECHNIQUES EN PLAQUES DE PLÂTRE FICHE CONSEIL N 11 SOLUTIONS GAINES TECHNIQUES EN PLAQUES DE PLÂTRE Cette fiche a pour objet d informer les intervenants concernés sur les nouveaux justificatifs des ouvrages de gaines techniques verticales

Plus en détail

À chaque raccord son diamètre.

À chaque raccord son diamètre. DIAMÈTRES DES RACCORDS ÉVACUATION GUIDE D AIDE AU CHOIX À chaque raccord son diamètre. Nicoll propose une large gamme de diamètres de raccords afi n de répondre à toutes les problématiques. Chaque pièce

Plus en détail

LA REGLEMENTATION INCENDIE

LA REGLEMENTATION INCENDIE LA REGLEMENTATION INCENDIE SOMMAIRE 1/ Les objectifs de la règlementation incendie 2/ Les grandes familles de construction soumises à la règlementation incendie 3/ La règlementation incendie en bref 4/

Plus en détail

DETECTION ET ALARME INCENDIE DANS LES E.R.P

DETECTION ET ALARME INCENDIE DANS LES E.R.P DETECTION ET ALARME INCENDIE DANS LES E.R.P Le système d'alarme incendie doit permettre de signaler un sinistre et de le localiser. Il fonctionne sur une source autonome en l'absence de courant. L'action

Plus en détail

LE RISQUE INCENDIE. Introduction

LE RISQUE INCENDIE. Introduction Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) Introduction LE RISQUE INCENDIE Contrairement à des idées reçues, la survenance d un incendie reste une probabilité

Plus en détail

PLAQUETTE D INFORMATION de LA POPULATION SUR LE RISQUE INDUSTRIEL

PLAQUETTE D INFORMATION de LA POPULATION SUR LE RISQUE INDUSTRIEL PLAQUETTE D INFORMATION de LA POPULATION SUR LE RISQUE INDUSTRIEL SYNTHRON Rue du Moulin d Herbault BP 13 37110 AUZOUER-EN-TOURAINE Tél : 02.47.56.90.46 Fax : 02.47.29.60.37 Courriel : postmaster@protex-international.com

Plus en détail

Systèmes. coupe-feu. Sika Firestop. Joints de construction et de dilatation Traversées électriques

Systèmes. coupe-feu. Sika Firestop. Joints de construction et de dilatation Traversées électriques Systèmes coupe-feu Sika Firestop Joints de construction et de dilatation Traversées électriques La lutte contre le feu La première mesure de prévention et de lutte contre l incendie est d éviter la propagation

Plus en détail

www.dats24.be gaz naturel véhicules CNG, le gaz naturel véhicule L avenir «écomobile» malin commence aujourd hui Un carburant charnière

www.dats24.be gaz naturel véhicules CNG, le gaz naturel véhicule L avenir «écomobile» malin commence aujourd hui Un carburant charnière CNG, le gaz naturel véhicule CNG (Compressed Natural Gas) se traduit littéralement par «gaz naturel compressé». Il s agit tout simplement du gaz naturel que nous utilisons au quotidien, mais sous pression.

Plus en détail

Sécurité civile Livraisons de matériel 2011

Sécurité civile Livraisons de matériel 2011 Sécurité civile Livraisons de matériel 2011 Types de Matériel Commune (SI) / Unité P.C. Date des réceptions provisoires Groupe électrogène 5 kva Lo Reninge 17/05/2011 Oostkamp 17/05/2011 Kortrijk 17/05/2011

Plus en détail

Notice descriptive relative à la sécurité des personnes (Article R 123.22 du CCH)

Notice descriptive relative à la sécurité des personnes (Article R 123.22 du CCH) 1 Notice descriptive relative à la sécurité des personnes (Article R 123.22 du CCH) Conformément à Article R*111-19-17 du CCH, la présente notice fait partie du dossier permettant de vérifier la conformité

Plus en détail

La sécurité physique et environnementale

La sécurité physique et environnementale I. Qu est ce que la sécurité physique? "Il ne sert à rien de dresser une ligne Maginot logique si n'importe qui peut entrer dans la salle serveurs par la fenêtre " (Christian Pollefoort, consultant en

Plus en détail

>I En savoir plus I Le feu

>I En savoir plus I Le feu n L incendie d un bâtiment est la résultante de nombreux facteurs. Il entre dans son premier état, dit de démarrage, si trois conditions sont remplies : défaillance des installations d alarme, proximité

Plus en détail

REACTION AU FEU ET FONCTIONNEMENT DURANT L INCENDIE

REACTION AU FEU ET FONCTIONNEMENT DURANT L INCENDIE REACTION AU FEU ET FONCTIONNEMENT DURANT L INCENDIE 1. DIFFERENCIATION C1 et CR1 La norme NF C 32-070 précise : 1.3.5 Conducteur ou câble de catégorie C1 Conducteur (câble) qui, lorsqu il est enflammé,

Plus en détail

E 3-3/A EXTINCTEURS. Inflammabilité - Lutte contre l Incendie. Protection et Lutte contre l Incendie. SE FEU - 02342_A_F - Rév. 0

E 3-3/A EXTINCTEURS. Inflammabilité - Lutte contre l Incendie. Protection et Lutte contre l Incendie. SE FEU - 02342_A_F - Rév. 0 Inflammabilité - Lutte contre l Incendie Protection et Lutte contre l Incendie EXTINCTEURS Définitions Un extincteur est un appareil qui permet de projeter sous l effet d une pression intérieure, et de

Plus en détail

La Justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice en pratique. Les maisons de justice

La Justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice en pratique. Les maisons de justice La Justice et vous Les acteurs de la Justice Les institutions S informer Justice en pratique Les maisons de justice Chaque arrondissement judiciaire dispose d une Maison de Justice. La Maison de Justice

Plus en détail

PHOTO SECTORIELLE 2014 SECTEUR DE LA CONSTRUCTION

PHOTO SECTORIELLE 2014 SECTEUR DE LA CONSTRUCTION SECTEUR DE LA CONSTRUCTION Description des activités du secteur Nace- Bel 2008 Description 41 Construction de bâtiments; promotion immobilière 41.1 Promotion immobilière 41.2 Construction de bâtiments

Plus en détail

Prescriptions pour les installations de systèmes de détection automatiques d incendies 1/5

Prescriptions pour les installations de systèmes de détection automatiques d incendies 1/5 Division Incendie et Assurances de choses d Assuralia Square de Meeûs, 29-1000 BRUXELLES PRESCRIPTIONS DES ASSUREURS POUR LES INSTALLATIONS DE SYSTEMES DE DETECTION AUTOMATIQUE D'INCENDIE 1 janvier 2005

Plus en détail

Diagnostic des installations de gaz

Diagnostic des installations de gaz ECOLE CHEZ SOI - GAZ02 - Le diagnostic des installations de gaz 11 DROIT COU GENER Généralités 3. la combustion du gaz chapitre 1 - généralités Pour récupérer son pouvoir calorifique, il faut faire brûler

Plus en détail

Goulottes avec : performances spécifiques au feu

Goulottes avec : performances spécifiques au feu 93691 PANTIN Cedex Téléphone : 01 48 10 69 50 Télécopie : 01 48 10 69 59 Goulottes avec : SOMMAIRE PAGES 1.Goulottes 1 à 2 2.Accessoires 3 à 9 3.Supports 10 4.Caractéristiques techniques 11 5.Caractéristiques

Plus en détail

L alarme incendie. 1. Définition d un SSI. 1. Les différents types de SSI RÉGLEMENTATION. ARTICLE MS 53 défini par l arrêté du 2 février 1993

L alarme incendie. 1. Définition d un SSI. 1. Les différents types de SSI RÉGLEMENTATION. ARTICLE MS 53 défini par l arrêté du 2 février 1993 L alarme incendie 1. Définition d un SSI ARTICLE MS 53 défini par l arrêté du 2 février 1993 Le système de sécurité incendie d un établissement est constitué de l ensemble des matériels servant à collecter

Plus en détail

Murs en maçonnerie. de terre cuite. Résistance au feu des maçonneries de briques. Fédération Belge de la Brique

Murs en maçonnerie. de terre cuite. Résistance au feu des maçonneries de briques. Fédération Belge de la Brique Murs en maçonnerie de terre cuite Fédération Belge de la Brique Rue des Chartreux, 19 bte 19-1000 Bruxelles tél. 00 32 (0)2 511 25 81 fax. 00 32 (0)2 513 26 40 www.brique.be Résistance au feu des maçonneries

Plus en détail

SYSTEMES DE SECURITE ET D ALARME

SYSTEMES DE SECURITE ET D ALARME BAC PRO SEN Tronc commun SYSTEMES DE SECURITE ET D ALARME S0 - Les Systèmes spécifiques : architecture et équipements des domaines applicatifs S0-1 Les systèmes électroniques de sécurité, malveillance

Plus en détail

PORTES COUPE-FEU DEROULANTES ET ECRANS DE CANTONNEMENT

PORTES COUPE-FEU DEROULANTES ET ECRANS DE CANTONNEMENT PORTES COUPE-FEU DEROULANTES ET ECRANS DE CANTONNEMENT AVEC CHAMPION DOOR FIRE, PAS BESOIN DE JOUER AVEC LE FEU Les portes Champion Door Fire sont une solution idéale pour répondre aux exigences de la

Plus en détail

La problématique des cheminées traversant les séparations coupefeu et la protection incendie. Par Jean Guy Ranger TPI, Colloque ATPIQ 2011

La problématique des cheminées traversant les séparations coupefeu et la protection incendie. Par Jean Guy Ranger TPI, Colloque ATPIQ 2011 La problématique des cheminées traversant les séparations coupefeu et la protection incendie Par Jean Guy Ranger TPI, Colloque ATPIQ 2011 Réunion d information Les séparations coupe-feu de conduits de

Plus en détail

RÈGLEMENT CONCERNANT L ÉTABLISSEMENT D UN SERVICE DE PROTECTION CONTRE LES INCENDIES

RÈGLEMENT CONCERNANT L ÉTABLISSEMENT D UN SERVICE DE PROTECTION CONTRE LES INCENDIES RÈGLEMENT CONCERNANT L ÉTABLISSEMENT D UN SERVICE DE PROTECTION CONTRE LES INCENDIES ARTICLE 1 Le préambule fait partie intégrante du présent règlement. ARTICLE 2 Le service de protection contre les incendies

Plus en détail

Système de sécurité incendie SUJET

Système de sécurité incendie SUJET Système de sécurité incendie SUJET TABLE DES MATIERES I Description... 2 I.1 Présentation du rôle d un Système de Sécurité Incendie dans un ERP... 2 I.2 Présentation de l établissement... 2 II Recherche

Plus en détail

Entreprise SGP. de la rénovation à la modernité

Entreprise SGP. de la rénovation à la modernité Entreprise SGP de la rénovation à la modernité Philippe Saint-Ghislain a un maître mot : «De la rénovation à la modernité». Un chantier de rénovation est tellement important, qu il amène votre maison vers

Plus en détail

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Tout coordonnateur SPS titulaire d une attestation de formation initiale. La réglementation : - les nouveaux

Plus en détail

POUR VOS BÂTIMENTS. Rf-Technologies

POUR VOS BÂTIMENTS. Rf-Technologies LA PROTECTION INCENDIE POUR VOS BÂTIMENTS Rf-Technologies Tout feu tout flamme pour votre sécurité Chez Rf-Technologies, nous concevons des solutions innovantes afin d offrir à nos clients des produits

Plus en détail

Mai 2015. Prévenir les risques d incendie Les conseils utiles pour votre sécurité

Mai 2015. Prévenir les risques d incendie Les conseils utiles pour votre sécurité Mai 2015 Prévenir les risques d incendie Les conseils utiles pour votre sécurité PREAMBULE SOYEZ PRUDENTS! Surveillez vos enfants en bas âge, éloignez d eux tout ce qui peut être source d incendie (allumettes,

Plus en détail

L éclairage de sécurité et l alarme incendie

L éclairage de sécurité et l alarme incendie L éclairage de sécurité et l alarme incendie 1. Les établissements recevant du public (ERP) L éclairage de sécurité 1. Définition et réglementation Dans tout type d établissement un éclairage électrique

Plus en détail

Il est nécessaire de mettre en place un système de sécurité incendie (SSI) permettant de détecter le plus rapidement possible un début de sinistre.

Il est nécessaire de mettre en place un système de sécurité incendie (SSI) permettant de détecter le plus rapidement possible un début de sinistre. PAGE : 1 Situation : Les établissements doivent être protégés contre les incendies. Suivant leur catégorie, les systèmes de sécurité incendie (SSI) à mettre en place sont plus ou moins complexes. A l issue

Plus en détail

Eau chaude - électricité

Eau chaude - électricité Eau chaude - électricité Depuis 75 ans, «Bulex» est la marque belge par excellence en chauffage, production d eau chaude et ventilation. Au fil de toutes ces années, nous avons acquis un savoirfaire considérable.

Plus en détail

Utilisation de matériaux de construction combustibles Parois extérieures, toitures, aménagements intérieurs

Utilisation de matériaux de construction combustibles Parois extérieures, toitures, aménagements intérieurs Utilisation de matériaux de construction combustibles Parois extérieures, toitures, aménagements intérieurs Cours pour experts cantonaux en protection incendie 2007 / 2008 Module B Renzo Bianchi Bianchi

Plus en détail

Code des coûts de construction

Code des coûts de construction Code des coûts de construction Code des coûts de construction complété pour la branche électrique USIE 01.14 / CRB 12 Impressum Editeur Union Suisse des Installateurs-Electriciens USIE Limmatstrasse 63

Plus en détail

SOLUTIONS POUR BÂTIMENTS DE SANTÉ

SOLUTIONS POUR BÂTIMENTS DE SANTÉ SOLUTIONS POUR BÂTIMENTS DE SANTÉ la solution électrique maîtrisée ISO 9001:2008 Armoire IT MEDICAL L ARMOIRE IT MEDICAL est conçue pour alimenter les locaux à usage médical, plus particulièrement les

Plus en détail

RESUME NON TECHNIQUE DE L'ETUDE DES DANGERS. Russy-Bémont (60)

RESUME NON TECHNIQUE DE L'ETUDE DES DANGERS. Russy-Bémont (60) DE L'ETUDE DES DANGERS BONDUELLE CONSERVE Russy-Bémont (60) 1 Environnement et voisinage... 2 2 Potentiels de dangers... 3 3 Evaluation des risques... 4 4 Evaluation des effets des scénarios retenus...

Plus en détail

Formation au risque incendie

Formation au risque incendie Formation au risque incendie proposée par la classe de 1 SPVL sous la conduite de M. BAUDET dans le cadre de l enseignement «Gestion des espaces ouverts au public» Le triangle du feu Par Cécilia, Nesrine,

Plus en détail

F.C.I. FORMATIONS CONSEILS INCENDIE. Formations. S.S.T. (Sauveteur Secouriste du Travail) E.P.I. (Equipier de Première Intervention)

F.C.I. FORMATIONS CONSEILS INCENDIE. Formations. S.S.T. (Sauveteur Secouriste du Travail) E.P.I. (Equipier de Première Intervention) F.C.I. FORMATIONS CONSEILS INCENDIE Formations S.S.T. (Sauveteur Secouriste du Travail) E.P.I. (Equipier de Première Intervention) S.S.I.A.P. 1 (Service de Sécurité Incendie et d Assistance à Personnes)

Plus en détail

Eric Leblanc arch. Marie Pierre Turbide

Eric Leblanc arch. Marie Pierre Turbide + Eric Leblanc arch. Marie Pierre Turbide Une nouvelle construction doit répondre à plusieurs normes et guides pour rencontrer des normes minimales d accréditation, comme les guides de conception de la

Plus en détail

le Risque Incendie École du FEU

le Risque Incendie École du FEU le Risque Incendie École du FEU L ennemi n 1, c est... Le FEU Énergie d'activation Source de chaleur, Flamme nue, Etincelle électrique, Frottement, échauffement... La Combustion Définition : C est une

Plus en détail

Commission de Suivi de Site 21 novembre 2013 POINT SUR L INCENDIE DU 2 NOVEMBRE 2013

Commission de Suivi de Site 21 novembre 2013 POINT SUR L INCENDIE DU 2 NOVEMBRE 2013 Commission de Suivi de Site 21 novembre 2013 POINT SUR L INCENDIE DU 2 NOVEMBRE 2013 Déroulé de l incendie du 2 novembre Entre 2H et 2H30 : départ de feu dans le bâtiment de tri secondaire 2H38 : déclenchement

Plus en détail

www.comfortlift.be www.comfortlift.be COMFORTLIFT ONE VOTRE MONTE-ESCALIER DISCRET WWW.COMFORTLIFT.BE

www.comfortlift.be www.comfortlift.be COMFORTLIFT ONE VOTRE MONTE-ESCALIER DISCRET WWW.COMFORTLIFT.BE 0800 20 950 www.comfortlift.be 0800 20 950 www.comfortlift.be COMFORTLIFT ONE VOTRE MONTE-ESCALIER DISCRET WWW.COMFORTLIFT.BE COMFORTLIFT ONE Le monte-escalier monorail Vous voulez un monte-escalier se

Plus en détail

EQUIPEMENTS DE SECURITE DANS LES BATIMENTS

EQUIPEMENTS DE SECURITE DANS LES BATIMENTS EQUIPEMENTS DE SECURITE DANS LES BATIMENTS La réglementation : C est la loi Les supports réglementairesr Le règlement de sécurité : C est l ensemble des textes relatifs à la sécurité applicables aux Établissements

Plus en détail

ASSURANCE. creditfoncier.fr ASSUR TOIT. Pour assurer votre habitation en toute tranquillité

ASSURANCE. creditfoncier.fr ASSUR TOIT. Pour assurer votre habitation en toute tranquillité ASSURANCE creditfoncier.fr ASSUR TOIT Pour assurer votre habitation en toute tranquillité Pour assurer votre tranquillité Assur Toit est une Assurance Multirisques Habitation qui vous propose une offre

Plus en détail

Les Fibres naturelles pour les architectes - La réaction au feu des matériaux à base de fibres naturelles

Les Fibres naturelles pour les architectes - La réaction au feu des matériaux à base de fibres naturelles Don t let the market leave without you Our know-how makes your success Les Fibres naturelles pour les architectes - La réaction au feu des matériaux à base de fibres naturelles Mardi 27 Mai 2014 - Namur

Plus en détail

Apprenons les bons réflexes! tempête. rupture DE GAZODUC

Apprenons les bons réflexes! tempête. rupture DE GAZODUC Document d Information Communal sur les Risques Majeurs de LA GRANDE MOTTE Les 5 risques majeurs Apprenons les bons réflexes! tempête inondation & SUBMERSION MARINE FEU DE FORÊT transport DE MARCHANDISES

Plus en détail

PHoto sectorielle 2012 construction

PHoto sectorielle 2012 construction Description des activités du secteur Nace- Bel 2008 Description 41 Construction de bâtiments; promotion immobilière 41.1 Promotion immobilière 41.2 Construction de bâtiments résidentiels et non résidentiels

Plus en détail

CONVERGENCES TECHNIQUES ET BATIMENTS ACP RESIDENCE PARC DE LA VECQUEE

CONVERGENCES TECHNIQUES ET BATIMENTS ACP RESIDENCE PARC DE LA VECQUEE Assemblée Générale du 08/10/2015 CONVERGENCES ACP RESIDENCE PARC DE LA VECQUEE EXPLICATIONS GENERALES SUR LES TRAVAUX Les travaux sont organisés par priorité. Les coûts mentionnés sont basés sur les devis

Plus en détail

L étiquetage des produits chimiques : décryptage Marie-Hélène LEROY - UIC

L étiquetage des produits chimiques : décryptage Marie-Hélène LEROY - UIC L étiquetage des produits chimiques : décryptage Marie-Hélène LEROY - UIC Quelques définitions Les dangers La classification L étiquetage 2 Les produits chimiques se trouvent sous la forme de substances

Plus en détail

La réglementation Incendie en Belgique

La réglementation Incendie en Belgique La réglementation Incendie en Belgique Formation incendie F. HENRY 1 La réglementation Incendie en Belgique Formation incendie F. HENRY 2 Cpt ing. F. HENRY 1 Les differents niveaux de pouvoir - Fédéral

Plus en détail

Nouveau concept immobilier en Brabant wallon : le Business Flat

Nouveau concept immobilier en Brabant wallon : le Business Flat Nouveau concept immobilier en Brabant wallon : le Business Flat Le confort d une suite d hôtel à partir de 25 par jour Période de location à partir de 1 mois www.b-flat.be Des logements design tout confort

Plus en détail

Les ATmosphères EXplosives. Prévention des Risques et Protection des Salariés. R. REVALOR INERIS Méditerranée

Les ATmosphères EXplosives. Prévention des Risques et Protection des Salariés. R. REVALOR INERIS Méditerranée Les ATmosphères EXplosives («ATEX») Prévention des Risques et Protection des Salariés R. REVALOR INERIS Méditerranée 1 ATEX : Les produits concernés ATMOSPHERE EXPLOSIVE Mélange avec l air, dans les conditions

Plus en détail

Commission pour la technique de construction

Commission pour la technique de construction Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Commission pour la technique de Récapitulation des concordances admissibles entre la classification

Plus en détail

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du

MODE D EMPLOI DÉTECTEURS DE FUMÉE. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. MARS 2015. Obligatoire à compter du DÉTECTEURS DE FUMÉE MODE D EMPLOI FNSPF 2014. Firethinktank.org / Photo : Sébastien Mousnier. Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité. Obligatoire à compter du 8 MARS 2015 LES DÉTECTEURS AUTONOMES

Plus en détail