Dossier de presse. vendredi 19 septembre 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier de presse. vendredi 19 septembre 2014"

Transcription

1 Dossier de presse vendredi 19 septembre Les chiffres nationaux et locaux (source Orpi) (P2/3) -Les résultats de l enquête Ipsos/Orpi «Qui tient les rênes du marché immobilier?» p4/5 - Les propositions Orpi pour relancer le marché (p5) -Présentation des "Engagements Réussite Orpi» (p6) Le GIE ORPI Côte d Azur compte 70 agences dans le département des Alpes-Maritimes, regroupées sous la même enseigne ORPI, solutions immobilières. Sur la Côte d Azur, plus de 1 vente sur 7 est réalisée par une agence ORPI. Ce réseau commercial, unique par sa structure en forme de coopérative, s appuie sur un fichier commun à tous les membres du réseau, un réseau maillé en cinq zones, un portail internet orpi.com, n 1 des sites professionnels de l immobilier, une application iphone de localisation des biens en vente, unique en France. Jacques AGID, Président du GIE ORPI Côte d azur a réuni la presse afin de présenter l activité des 70 agences du réseau ORPI Côte d Azur pour les 8 premiers mois de 2014, présenter les chiffres du réseau Orpi au niveau national, Les résultats de l enquête Ipsos/Orpi «Qui tient les rênes du marché immobilier?», les propositions Orpi pour relancer le marché, et les "Engagements Réussite Orpi». Contact presse Nadine BAUER GIE ORPI Côte d Azur : Jacques Agid tel

2 MARCHE NATIONAL «Bloqué», «au point mort», «ralenti» la rentrée du marché immobilier français s annonce morose selon ORPI! Depuis janvier 2014 : - Le volume national de transactions a baissé de 10,5% (entre le premier et le deuxième trimestre 2014) - Les délais de vente passent la barre des 100 jours - Le délai de signature de l avant-contrat est passé de moins d une semaine à plusieurs semaines Depuis le début de l année, le marché immobilier est déboussolé : malgré des taux de crédit immobilier historiquement bas, les Français restent dubitatifs face à la pierre. Les chiffres viennent d ailleurs confirmer la tendance : depuis janvier, le nombre de ventes dans l ancien a reculé de 10,5%. En cette rentrée immobilière, ORPI, 1er réseau immobilier en France avec près de points de vente, fait le point sur un marché qui s enlise et tire la sonnette d alarme. Des délais qui s allongent Le premier indice du blocage du marché est lisible dans l augmentation significative des délais. Les délais moyens de vente s allongent encore pour passer la barre des 100 jours sur les 6 premiers mois de L état de santé du marché immobilier est également révélé par le délai de concrétisation des ventes. Entre le début avril et aujourd hui, celui-ci est passé de moins de 7 jours à plusieurs semaines, du fait du nombre croissant de documents à rassembler pour la signature d un avant-contrat de vente de bien en copropriété. Or, si le délai de concrétisation de la vente augmente, le vendeur qui est aussi un acheteur voit son délai de rachat s allonger d autant. En conséquence, à la perte de recette fiscale s ajoute une perte de volume, et des effets mécaniques vont certainement à court terme contraindre un peu plus un marché déjà bien pâle. Un accès à la propriété difficile malgré des taux de crédit bas Les taux de crédit sont exceptionnellement bas : en août, ils se négocient à 2,59% en moyenne (hors assurance) contre 2,82% en janvier. Pourtant, cela ne favorise pas les ventes et le marché reste grippé, car les conditions d octroi de ces crédits sont difficiles. Les primo-accédants et les ménages les plus modestes sont écartés et les biens de moins bonne qualité restent sur le marché faute d acquéreurs. En conséquence, les prix se maintiennent : + 0,5% pour les appartements et +2,7% pour les maisons en moyenne sur les prix de vente sur les 8 premiers mois de l année. Cette difficulté d accession à la propriété entraîne une explosion des demandes de location. Sur les demandes adressées par les internautes concernant la location ont augmenté de plus de 50% sur le premier semestre 2014, quand les demandes de transaction sont à -7%. Avec plus de 2 millions de visiteurs par mois sur le site Orpi, nous pouvons sans risque affirmer que cette évolution est révélatrice d une vraie tendance. Des vendeurs plus réalistes mais pas de déblocage pour autant! Confrontés à l enlisement du marché, les vendeurs s efforcent de baisser leurs prix ; mais les ventes ne redémarrent toujours pas. Alors qu en septembre 2013, on constatait en moyenne un différentiel de 5,3% entre le prix de mise en vente et le prix final de vente d un appartement, en septembre 2014, cet écart s est réduit à 3,7%. Le constat est identique sur les ventes de maisons, où l écart prix de mise en vente/prix de vente final est passé de 5,9 à 4,5%. 2

3 Une urgence : simplifier et fluidifier le process de vente Face à cet état des lieux préoccupant, Jacques Agid tire la sonnette d alarme : «Chez ORPI, nous pensons que sans une intervention rapide et la mise en place de mesures concrètes, le marché va continuer à s enliser, d autant que le contexte est particulièrement défavorable à un déblocage : on n a jamais aussi peu construit qu en ce moment.» Les mesures se sont révélées contre-productives et en enlisant le marché ont pénalisé acquéreurs, vendeurs et professionnels. Afin d enrayer le phénomène, il y a urgence absolue à prendre des mesures très concrètes et pédagogiques pour redonner confiance aux acheteurs et permettre à la profesion de trouver des solutions. L activité au premier semestre 2014 dans le GIE ORPI Côte d Azur Du 1 ier janvier au 31 Août 2014, 988 ventes ont été réalisées par les agences du Gie Orpi Côte d Azur, soit une hausse de 5% par rapport à la même période de Les secteurs de Nice et Cannes sont en hausse, Cagnes est stable et Antibes est en baisse. Le GIE ORPI Côte d Azur représente plus de 1 vente sur 7 du marché immobilier azuréen, ce qui en fait le leader incontournable. A noter au sujet de la tendance azuréenne, ORPI a pu réaliser une extraction de son fichier commun (seul réseau à en posséder un) pour la ville de Nice. Il y est constaté là aussi, une hausse du nombre de ventes de 5%. Mais aussi un prix au m2 stable, avec seulement 0,6% de baisse. D autres chiffres vous seront communiqués lors de la conférence. 3

4 «Qui peut débloquer le marché immobilier?» Une étude exclusive réalisée en collaboration avec Ipsos Un double constat : pour près d 1 Français sur 2, les banques ont le pouvoir de débloquer le marché immobilier pour près de 6 Français sur 10, l agent immobilier est l acteur le plus à même de leur fournir des informations fiables sur le marché de l immobilier Banques, agents immobiliers, acheteurs, vendeurs, Gouvernement Alors que le marché immobilier est au point mort et nonobstant les récentes annonces du gouvernement, quel est l acteur le plus à même de débloquer la situation selon les Français? En collaboration avec l institut d études et d opinion Ipsos, ORPI, 1er réseau immobilier en France, a interrogé les Français sur leur perception des forces en présence sur le marché immobilier; en creux, se dessinent les rapports qu ils entretiennent avec ceux qui font le marché et leurs attentes envers eux. Les résultats, parfois surprenants, mettent en lumière la grande influence des banques, et soulignent l expertise des agents immobiliers. Qui peut débloquer le marché? 63% des acheteurs affirment que ce sont les banques qui pourront les faire accéder à la propriété Selon les Français, les banques tiennent les cordons de la bourse : ce sont elles qui ont le plus d influence sur le marché de l immobilier (pour 49% des sondés), qui sont le mieux placées pour favoriser l accession à la propriété (pour 63% des acheteurs potentiels) et le plus à même de permettre aux locataires l accès au logement (pour 50% d entre eux). Les banques sont d ailleurs considérées comme étant les plus à même de débloquer le marché immobilier pour 45% des Français, devant le Gouvernement (34%) ou encore les vendeurs (9%). Les sondés leur reprochent néanmoins d user de plus en plus de ce pouvoir en étant particulièrement exigeantes et sélectives dans l attribution de crédits : c est là leur principale faiblesse pour 59% d entre eux. Agent immobilier : une relation de confiance et de proximité 57% des Français affirment que les agents immobiliers sont les plus à même de leur fournir des informations fiables sur le marché, loin devant tous les autres acteurs qui évoluent autour de 10%. 30% des Français pensent également qu ils sont les mieux placés pour défendre leurs intérêts en matière d immobilier devant le gouvernement qui rassemble 26% des suffrages. Cela dénote une vraie confiance dans l agent immobilier : celui-ci est apprécié en tant qu acteur de proximité, par opposition au gouvernement dont 54% des sondés jugent qu il est trop éloigné de la réalité du terrain. Les sondés plébiscitent également chez les agents immobiliers leur capacité à guider les clients dans leurs projets immobiliers et leur maîtrise du marché, pour respectivement 37 et 30% d entre eux. Les qualités professionnelles des agents immobiliers sont donc reconnues ; mais les Français pointent toutefois du doigt leurs honoraires, qu ils considèrent comme trop élevés à 60%. Des attentes paradoxales vis-à-vis des pouvoirs publics 15% seulement des sondés pensent qu avoir le pouvoir sur l immobilier, c est faire des propositions de lois, et le gouvernement n est que le 2ème acteur avancé pour sa capacité à débloquer le marché. Couple acheteurs / vendeurs : quel rôle véritable sur le marché immobilier? Enseignement surprenant : alors qu on parle beaucoup du rapport de force entre acheteurs et vendeurs, il peine à ressortir dans les résultats de l enquête. Ainsi, les Français considèrent que les vendeurs ont seulement 7% d influence sur le marché de l immobilier, contre 14% pour les acheteurs. Les uns comme les autres se révèlent soumis à de nombreuses faiblesses et forces extérieures qui limitent leur influence. 4

5 Si les acheteurs ont le pouvoir de conclure ou non les transactions pour 54% des Français, ils restent dépendants des banques pour 61% d entre eux. De même, si les vendeurs ont, en théorie, la capacité de débloquer le marché en vendant leur bien au juste prix pour 34% des Français, ils auraient en fait tendance à surévaluer leurs biens immobiliers ; c est une idée que partagent 50% des répondants. Pourtant, ORPI révèle une donnée qui illustre l évolution et la détente de ce rapport de force entre acheteurs et vendeurs : l écart entre prix de mise en vente et prix de vente est en baisse. Entre septembre 2013 et septembre 2014, le différentiel est passé de 5,3% à 3,7% pour les appartements et de 5,9% à 4,5% pour les maisons. Débloquer le marché : les solutions à court terme d ORPI Face à ce constat de l enlisement du secteur, le nouveau gouvernement Valls a fait du logement l une de ses priorités : le 29 août, le Premier Ministre a lancé des mesures en faveur notamment de la construction. Pour Jacques Agid, «Ces mesures vont dans le bon sens, celui du pragmatisme et de la volonté d agir. Un regret cependant : elles s orientent exclusivement vers le neuf et de ce fait ne pourront engendrer de déblocage rapide. Nous avons besoin de clarté, de stabilité : finissons-en avec les annonces à répétition, de continuité avec engagements à la clé et de simplicité, pour une compréhension et une adhésion sans réserve. Les professionnels, rassemblés aujourd hui au sein du CNTGI (Conseil National de la Transaction et de la Gestion Immobilières) sont prêts à avancer dans ce sens avec les pouvoirs publics. Chez ORPI, nous pensons que des solutions simples peuvent être mises en oeuvre immédiatement pour un effet à court terme : Simplifier et alléger certaines contraintes de la loi ALUR telles que les informations à fournir aux acquéreurs en copropriété à l avant-contrat Etendre le PTZ à tout le marché de l ancien sous conditions Revoir le système d imposition des plus values et de manière plus globale, la fiscalité du logement Encourager l investissement locatif privé et créer un véritable statut du bailleur privé Réduire les droits de mutatio Et pourquoi ne pas exonérer de droits de succession les acquéreurs de logements qui investiront dans les deux prochaines années, comme l a suggéré Jacques Attali?» 5

6 Les «Engagements Réussite» d ORPI «L enquête montre que seulement 1 Français sur 3 a un projet d achat et 1 propriétaire sur 4 un projet de vente. La reprise du marché immobilier n est donc toujours pas à l ordre du jour : le déséquilibre entre l offre et la demande s accentue, le marché reste grippé et les frustrations des clients s accumulent. Confrontés à cette réalité du marché, nous sommes chez ORPI très à l écoute de nos clients, et nous nous efforçons de mettre en place des opérations pour agir à notre niveau, en attendant un déblocage global du marché. C est donc dans la continuité de nos efforts pour faciliter la réalisation des projets immobiliers de nos clients que nous lançons les Engagements Réussite», explique Bernard Cadeau. 4 Engagements pour 4 besoins clés L expérience et l écoute ont permis à ORPI de mettre en lumière les 4 attentes clés des clients qui font appel à une agence immobilière : L estimation de leur bien au juste prix La vente de leur bien dans un délai imparti La mobilisation totale de l agence pour l avancement de leur projet L accompagnement et la réalisation de leur projet en toute quiétude Les quatre Engagements Réussite, rassemblés dans le Mandat Réussite +, répondent directement à ces besoins. L Etude Comparative de Marché + : il s agit pour les vendeurs d une garantie que leur bien sera estimé au juste prix, calculé à partir de la base de données statistiques immobilières du premier réseau de France. Pour les vendeurs, c est la garantie que tous les biens qui leur sont proposés sont évalués au juste prix. Le Plan d Actions Réussite/Acquéreurs : vendeurs et acquéreurs sont informés de toutes les actions engagées pour la vente/l achat de leur bien. ORPI Sérénité : jusqu au 31 décembre 2014 et pour toute souscription d un Mandat Réussite + ou Exclusif +, les clients vendeurs bénéficient de la garantie ORPI Sérénité*, qui comprend deux volets : - La garantie sur les délais de vente : si leur bien n est pas vendu dans les délais du mandat et au prix défini avec l agence mais qu un autre professionnel ou qu eux-mêmes réalisent la vente à un prix au moins égal, les vendeurs sont indemnisés jusqu à L assistance : le bien est couvert pendant un an pour tous les dépannages d urgence : plomberie, électricité, serrurerie, vitrerie et chauffage ** Les acquéreurs bénéficient aussi de cette garantie s ils achètent un bien en Mandat Réussite+ ou Exclusif +, jusqu au 31 décembre *dans les agences ORPI qui proposent la garantie ORPI Sérénité. **24h/24 et 7jours/7 pendant un an à partir de la signature du mandat. 6

Après avoir fait baisser les prix de l immobilier,

Après avoir fait baisser les prix de l immobilier, Après avoir fait baisser les prix de l immobilier, ORPI augmente le pouvoir d achat de ses acheteurs pour faciliter leurs projets immobiliers et continuer à fluidifier le marché Alors que nous constatons

Plus en détail

Peut-on encore devenir propriétaire en France?

Peut-on encore devenir propriétaire en France? Peut-on encore devenir propriétaire en France? 1 locataire sur 2 se résigne à ne jamais le devenir Pour la première fois en 2010, le logement devenait la quatrième préoccupation des Français derrière l

Plus en détail

ORPI POINT PRESSE 9 JANVIER 2013

ORPI POINT PRESSE 9 JANVIER 2013 ORPI POINT PRESSE 9 JANVIER 2013 CHIFFRES CLÉS DU RÉSEAU ORPI 1 er réseau immobilier en France 1 250 points de vente 6 000 collaborateurs 2 315 jours de formation & audit dispensés auprès de 11 250 stagiaires

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2014

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2014 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2014 I. L ensemble des marchés I.1. L environnement des marchés : les conditions de

Plus en détail

Les marchés de l'immobilier résidentiel entre crise du logement et crise de la construction

Les marchés de l'immobilier résidentiel entre crise du logement et crise de la construction Les marchés de l'immobilier résidentiel entre crise du logement et crise de la construction Jean-Claude Driant Lab Urba Université Paris Est Séminaire du GERI Mobilitas - le 26 mars 2015 Crise du logement?

Plus en détail

Maïté Marteau IMMOBILIER. des transactions immobilières. Un projet immobilier, vers une nouvelle vie! Appuyez-vous sur nous.

Maïté Marteau IMMOBILIER. des transactions immobilières. Un projet immobilier, vers une nouvelle vie! Appuyez-vous sur nous. Guide des transactions immobilières Maïté Marteau IMMOBILIER www.maite-marteau.com Un projet immobilier, vers une nouvelle vie! Appuyez-vous sur nous L'immobilier grand comme ça LOCATION - GESTION LOCATIVE

Plus en détail

Immobilier en France : y a-t-il un pilote dans l avion? Taux, prix, pouvoir d achat immobilier où va le marché en 2013?

Immobilier en France : y a-t-il un pilote dans l avion? Taux, prix, pouvoir d achat immobilier où va le marché en 2013? Immobilier en France : y a-t-il un pilote dans l avion? Taux, prix, pouvoir d achat immobilier où va le marché en 2013? Conférence de presse - Paris, 24 septembre 2013 Deux expertises, deux éclairages

Plus en détail

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes?

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? 1 Numéro 200, juin 2013 Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? I) Un taux de détention en baisse La détention au plus bas historique A la fin de l année 2012, seulement 48,6%

Plus en détail

Etude Empruntis. Comment a évolué le pouvoir d achat immobilier des Français?

Etude Empruntis. Comment a évolué le pouvoir d achat immobilier des Français? Etude Empruntis Comment a évolué le pouvoir d achat immobilier des Français? La situation du crédit Les taux fixes : du jamais vu depuis 1945... 5,00 4,50 4,00 Baromètre Empruntis Taux fixes à 15 ans 3,50

Plus en détail

Dossier de presse. Et si nous décidions individuellement d agir ensemble!

Dossier de presse. Et si nous décidions individuellement d agir ensemble! Dossier de presse 2013 Et si nous décidions individuellement d agir ensemble! Sommaire ProVeAc, une structure solide Au cœur de ProVeAc : les professionnels de l immobilier Les 5 clés de la réussite Ensemble

Plus en détail

Conférence de presse 16 janvier 2013

Conférence de presse 16 janvier 2013 Conférence de presse 16 janvier 2013 Sommaire 1- Les attentes des Français en matière de logement par rapport à leur commune 2- Immoprêt : bilan 2013 et projets 2014 3- Marché : constats 2013 4 - Perspectives

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 3 ème Trimestre 2014

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 3 ème Trimestre 2014 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 3 ème Trimestre 2014 I. L ensemble des marchés I.1. L environnement des marchés : les conditions de

Plus en détail

Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale. Ministre délégué au Logement et à la Ville

Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale. Ministre délégué au Logement et à la Ville Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale Ministre délégué au Logement et à la Ville Paris, le 9 novembre 2004 Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale Ministre délégué

Plus en détail

Encadrement des loyers : Si 70 % des Français sont prêts à l accepter en zones tendues, des doutes demeurent sur son efficacité

Encadrement des loyers : Si 70 % des Français sont prêts à l accepter en zones tendues, des doutes demeurent sur son efficacité Question d actualité ORPI IPSOS Encadrement des loyers : Si 70 % des Français sont prêts à l accepter en zones tendues, des doutes demeurent sur son efficacité L annonce de Cécile Duflot d un décret visant

Plus en détail

Des Français bien logés : satisfaction ou résignation?

Des Français bien logés : satisfaction ou résignation? Des Français bien logés : satisfaction ou résignation? Si 89 % d entre eux se déclarent satisfaits de leur logement, l étude ORPI/Ipsos révèle un optimisme de façade relevant de la résignation en période

Plus en détail

Jean-Marie EBEL SECTEURS ETUDIES. 2 ème trimestre 2006. Président de l Observatoire Immobilier d Habitat de la Côte d Azur

Jean-Marie EBEL SECTEURS ETUDIES. 2 ème trimestre 2006. Président de l Observatoire Immobilier d Habitat de la Côte d Azur 2 ème trimestre 2006 Jean-Marie EBEL Président de l Observatoire Immobilier d Habitat de la Côte d Azur Depuis 2 ans, nous nous mobilisons avec tous nos partenaires en faveur du logement des actifs et

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Point presse conjoncture Jeudi 6 février 2014

DOSSIER DE PRESSE Point presse conjoncture Jeudi 6 février 2014 DOSSIER DE PRESSE Point presse conjoncture Jeudi 6 février 2014 Contact presse Isabelle Muller 06 73 79 49 34 1 Sommaire Bilan 2013 : un marché en forte dépression Perspectives 2014 : malgré des blocages

Plus en détail

CONVENTION DE SECURISATION DE L ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE DANS LE RHÔNE

CONVENTION DE SECURISATION DE L ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE DANS LE RHÔNE ALLIADE CIL 2000 CILAV PROJET V5 13/12/07 CONVENTION DE SECURISATION DE L ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE DANS LE RHÔNE 1 PREAMBULE : L évolution du contexte du marché immobilier de l agglomération lyonnaise

Plus en détail

ORPI. septembre 2012

ORPI. septembre 2012 ORPI Conférence de presse de rentrée 18 septembre 2012 Bilan et faits marquants du premier semestre 2012 National La France : un marché au point mort Aucune chute brutale des prix à espérer De fortes tensions

Plus en détail

PRÉSENTATION DU FICHIER AMEPI HISTORIQUE. De 2004 à 2008

PRÉSENTATION DU FICHIER AMEPI HISTORIQUE. De 2004 à 2008 HISTORIQUE PRÉSENTATION DU FICHIER AMEPI 2002 Le contexte : - Les attentes des consommateurs ont évolué - La montée en puissance d Internet et des portails immobiliers les rend mieux informés sur le marché

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Février 2015

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Février 2015 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Février 2015 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2013

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2013 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2013 I. L ensemble des marchés I.1. L environnement des marchés : les conditions de

Plus en détail

Deux acteurs complémentaires s engagent pour favoriser l accès à la propriété des locataires HLM, en Ile de France

Deux acteurs complémentaires s engagent pour favoriser l accès à la propriété des locataires HLM, en Ile de France Février 2013 Dossier de presse Deux acteurs complémentaires s engagent pour favoriser l accès à la propriété des locataires HLM, en Ile de France Sommaire : Communiqué de presse Favoriser l accession à

Plus en détail

1er site. d annonces immobilières qui permet de qualifier les contacts et de négocier le meilleur prix! Dossier de presse 21/07/2009.

1er site. d annonces immobilières qui permet de qualifier les contacts et de négocier le meilleur prix! Dossier de presse 21/07/2009. JJ Mois Année 1er site d annonces immobilières qui permet de qualifier les contacts et de négocier le meilleur prix! Appart-Maison.fr en quelques mots Appart-Maison.fr est le 1er site Internet d annonces

Plus en détail

Marché immobilier résidentiel français 8 premiers mois de 2015 : analyse et perspectives. Conférence de presse Jeudi 3 septembre 2015

Marché immobilier résidentiel français 8 premiers mois de 2015 : analyse et perspectives. Conférence de presse Jeudi 3 septembre 2015 Marché immobilier résidentiel français 8 premiers mois de 2015 : analyse et perspectives Conférence de presse Jeudi 3 septembre 2015 Le marché immobilier vu par MeilleursAgents 1. Les prix a. Nos prévisions

Plus en détail

Enquête nationale sur le développement commercial des PME. Etude réalisée du 15 juin au 15 août 2009 sur un panel de 240 PME de moins de 250 salariés

Enquête nationale sur le développement commercial des PME. Etude réalisée du 15 juin au 15 août 2009 sur un panel de 240 PME de moins de 250 salariés Enquête nationale sur le développement commercial des PME Etude réalisée du 15 juin au 15 août 2009 sur un panel de 240 PME de moins de 250 salariés 1 Sommaire INTRODUCTION... 4 1. SYNTHESE DE L ENQUÊTE...

Plus en détail

MARCHE IMMOBILIER D HABITAT : LES PROFESSIONNELS ECHANGENT AVEC JEAN PAUL BETBEZE

MARCHE IMMOBILIER D HABITAT : LES PROFESSIONNELS ECHANGENT AVEC JEAN PAUL BETBEZE CONTACTS PRESSE Audrey SCOFFIÉ - 04 93 13 74 08 audrey.scoffie@cote-azur.cci.fr Catherine JACQUES - 04 93 13 73 96 catherine.jacques@cote-azur.cci.fr INVITATION PRESSE Lundi 17 février 2014 MARCHE IMMOBILIER

Plus en détail

Le 4 ème trimestre 2014 et les tendances récentes

Le 4 ème trimestre 2014 et les tendances récentes Le 4 ème trimestre 2014 et les tendances récentes Le tableau de bord trimestriel Le bilan de l année 2014 Les taux des crédits immobiliers aux particuliers ENSEMBLE DES MARCHÉS - Prêts bancaires (taux

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel. Janvier 2015

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel. Janvier 2015 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Janvier 2015 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ. 1er trimestre 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ. 1er trimestre 2015 Suivez l activité des entreprises de l Isère NOTE DE CONJONCTURE 1er trimestre NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ Des prévisions pessimistes confirmées en ce début d année, hormis pour les entreprises

Plus en détail

L UE, la crise économique et le marché immobilier Quel projet d avenir?

L UE, la crise économique et le marché immobilier Quel projet d avenir? L UE, la crise économique et le marché immobilier Quel projet d avenir? Prise de position CEPI, le Conseil Européen des Professions Immobilières Contact Référence Janet K. Griffiths - janet.griffiths@cepi.eu

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2015

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2015 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2015 I. L ensemble des marchés I.1. L environnement des marchés : les conditions de

Plus en détail

NEWSLETTER 1 er SEMESTRE 2014

NEWSLETTER 1 er SEMESTRE 2014 NEWSLETTER 1 er SEMESTRE 2014 ACTUALITE ECONOMIQUE L activité mondiale devrait poursuivre son affermissement. L impulsion est donnée par les pays avancés, bien que leurs redressements restent inégaux.

Plus en détail

Réfléchir au choix de votre achat immobilier (habitation principale)

Réfléchir au choix de votre achat immobilier (habitation principale) 1 Réfléchir au choix de votre achat immobilier (habitation principale) Faire le point sur l essentiel avant de commencer sa recherche STABILITE Etes-vous stable professionnellement et personnellement?

Plus en détail

IMMOBEL annonce de solides résultats principalement générés par la réalisation d un projet-phare.

IMMOBEL annonce de solides résultats principalement générés par la réalisation d un projet-phare. Bruxelles, le 27 août 2010 17h40 Information réglementée COMMUNIQUÉ DE PRESSE RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2010 IMMOBEL annonce de solides résultats principalement générés par la réalisation d un projet-phare.

Plus en détail

Le 3 ème trimestre 2014 et les tendances récentes

Le 3 ème trimestre 2014 et les tendances récentes Le 3 ème trimestre 2014 et les tendances récentes Le tableau de bord trimestriel Les marchés du neuf et de l ancien au 3 ème trimestre 2014 Les données caractéristiques selon le type de marché Au 3 ème

Plus en détail

Pratiquez un métier passionnant, reconnu et réglementé

Pratiquez un métier passionnant, reconnu et réglementé L immobilier, comme vous l aimez Pratiquez un métier passionnant, reconnu et réglementé ABESSAN, fondé en 2003, développe son réseau d agents commerciaux en immobilier au niveau national en leur apportant

Plus en détail

Sujet. Quelle politique du logement?

Sujet. Quelle politique du logement? Concours B/L 2010 ECONOMIE EPREUVE COMMUNE SUR DOSSIER : ORAL Jury : Gaël Giraud et Pierre-Cyrille Hautcœur Sujet Quelle politique du logement? Dossier documentaire Document 1 : La politique du logement

Plus en détail

Projet de Loi Logement et Urbanisme portant sur : Les professions immobilières Les rapports locatifs La copropriété

Projet de Loi Logement et Urbanisme portant sur : Les professions immobilières Les rapports locatifs La copropriété DOSSIER DE PRESSE Chiffres de l immobilier au Projet de Loi Logement et Urbanisme portant sur : Les professions immobilières Les rapports locatifs La copropriété Sommaire P 2 et 3 Chiffres de l immobilier

Plus en détail

16 ème Observatoire du Crédit Immobilier

16 ème Observatoire du Crédit Immobilier 16 ème Observatoire du Crédit Immobilier LES BANQUES ONT-ELLES ARRÊTÉ DE PRÊTER? «BANQUES CHERCHENT EMPRUNTEURS». C O N F E R E N C E D E P R E S S E, 1 5 n o v e m b r e 2 0 1 2 INTRODUCTION : UN MARCHE

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Mars 2016

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Mars 2016 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Mars 2016 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs

Plus en détail

Evaluer votre bien ESTIMATION STATISTIQUE FIABLE. Se détacher de la valeur sentimentale que. Connectez-vous sur www.immoprix.fr, site MARCHE LOCAL

Evaluer votre bien ESTIMATION STATISTIQUE FIABLE. Se détacher de la valeur sentimentale que. Connectez-vous sur www.immoprix.fr, site MARCHE LOCAL 1 Evaluer votre bien ESTIMATION Se détacher de la valeur sentimentale que l on porte à son bien est la véritable difficultéde de la transaction entre particuliers. De plus, comment estimer de façon précise

Plus en détail

BANQUE EUROPEENNE D INVESTISSEMENT ET FINANCEMENT DES PME

BANQUE EUROPEENNE D INVESTISSEMENT ET FINANCEMENT DES PME BANQUE EUROPEENNE D INVESTISSEMENT ET FINANCEMENT DES PME REFLEXIONS DE LA CGPME CONSTAT La Banque Européenne d Investissement (BEI) a été créée par le Traité de Rome pour apporter des financements destinés

Plus en détail

Crédit immobilier. > Bilan d activité 2012 : une excellente année malgré un contexte économique difficile > Perspectives 2013 > À propos de ACE crédit

Crédit immobilier. > Bilan d activité 2012 : une excellente année malgré un contexte économique difficile > Perspectives 2013 > À propos de ACE crédit Crédit immobilier BAROMETRE DES TAUX DU MOIS DE MARS 2013 EVOLUTION DES TAUX DEPUIS 10 ANS LE PORTRAIT-ROBOT DE L EMPRUNTEUR EN ILE-DE-FRANCE ET EN PROVINCE QUELLES PERSPECTIVES POUR LES MOIS A VENIR?

Plus en détail

Le Gic s engage pour le logement

Le Gic s engage pour le logement Le Gic s engage pour le logement Qui sommes nous? Le Gic, Comité Interprofessionnel du Logement : fait partie des 21 CIL d Action Logement est une association Loi 1901 créée en 1955 à l initiative de la

Plus en détail

SE LOGER AVEC LE CIL VAL DE LOIRE

SE LOGER AVEC LE CIL VAL DE LOIRE SE LOGER AVEC LE CIL VAL DE LOIRE 1 SE LOGER AVEC LE CIL VAL DE LOIRE Le parcours résidentiel des salariés L Alternance LOUER Parc social Parc privé Meublés ACHETER Neuf Ancien HLM Accession Sociale FAIRE

Plus en détail

Les gagnants et les perdants du pouvoir d achat immobilier en France" Conférence de presse Paris, 22 mars 2012!

Les gagnants et les perdants du pouvoir d achat immobilier en France Conférence de presse Paris, 22 mars 2012! Les gagnants et les perdants du pouvoir d achat immobilier en France" Conférence de presse Paris, 22 mars 2012! Deux expertises, deux éclairages" Les taux du crédit immobilier! Les prix de l immobilier!

Plus en détail

Le contexte économique général

Le contexte économique général n 6 1er semestre Janvier Juin Le contexte économique général L année a démarré dans la continuité de dans un climat d austérité et d efforts, les différents indicateurs économiques restant essentiellement

Plus en détail

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Juin 2014

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Juin 2014 L Tableau de bord mensuel Juin 2014 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs qu avec la publication des résultats trimestriels : exemple = M est

Plus en détail

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels. Tableau de bord mensuel Novembre 2015

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels. Tableau de bord mensuel Novembre 2015 L Tableau de bord mensuel Novembre 2015 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs qu avec la publication des résultats trimestriels : exemple =

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

L Observatoire Crédit Logement/CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Septembre 2014

L Observatoire Crédit Logement/CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Septembre 2014 L Observatoire Crédit Logement/CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Septembre 2014 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent

Plus en détail

Crédit immobilier Bilan 2013, perspectives 2014

Crédit immobilier Bilan 2013, perspectives 2014 Dossier semestriel Crédit immobilier Bilan 2013, perspectives 2014 BILAN DE L ANNÉE 2013 : Evolution mensuelle des taux en 2013 : baisse de 0,10% du taux d intérêt sur 20 ans Evolution des taux depuis

Plus en détail

Découvrez une offre unique sur le marché

Découvrez une offre unique sur le marché bourse de Négociateurs indépendants Découvrez une offre unique sur le marché 15 responsables de région recrutent + de 400 négociateurs indépendants bourse de «Deux phénomènes majeurs impactent le marché

Plus en détail

Des salariés peu informés et plutôt sceptiques quant aux bénéfices du futur dispositif de couverture santé

Des salariés peu informés et plutôt sceptiques quant aux bénéfices du futur dispositif de couverture santé Communiqué de Presse E Information sous embargo jusqu au 4/09 à 9h A trois mois de la généralisation de la complémentaire santé collective Des salariés peu informés et plutôt sceptiques quant aux bénéfices

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. POUVOIR D ACHAT IMMOBILIER : Les réalités du marché. Les indicateurs uniques Bipe/Empruntis.com

DOSSIER DE PRESSE. POUVOIR D ACHAT IMMOBILIER : Les réalités du marché. Les indicateurs uniques Bipe/Empruntis.com DOSSIER DE PRESSE POUVOIR D ACHAT IMMOBILIER : Les réalités du marché Les indicateurs uniques Bipe/Empruntis.com Contact presse : mael.resch@empruntis.com 01.55.80.58.66 1 I. Le Marché de l immobilier

Plus en détail

Marchés en Rhône-Alpes Activité de la promotion immobilière Bilan de l année 2011

Marchés en Rhône-Alpes Activité de la promotion immobilière Bilan de l année 2011 Marchés en Rhône-Alpes Activité de la promotion immobilière Bilan de l année 2011 Le Prisme, Lyon Jeudi 9 février 2012 Siège (Lyon) Agence de Montpellier Agence de Nantes Agence de Nice Espace Eiffel -

Plus en détail

L OBSERVATOIRE. des marchés de l ancien L ENVIRONNEMENT DU MARCHÉ. Lettre de conjoncture - N 48. Avril 2007 +6.5 % DE HAUSSE

L OBSERVATOIRE. des marchés de l ancien L ENVIRONNEMENT DU MARCHÉ. Lettre de conjoncture - N 48. Avril 2007 +6.5 % DE HAUSSE L OBSERVATOIRE des marchés de l ancien Avril 2007 Lettre de conjoncture - N 48 E N B R E F +6.5 % DE HAUSSE DES PRIX DE L ANCIEN AU 1 ER TRIMESTRE 2007. Doucement, le rythme annuel de progression des prix

Plus en détail

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Octobre 2009

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Octobre 2009 L Tableau de bord mensuel Octobre 2009 Avertissement : les indications mensuelles reprises dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitives qu avec la publication des résultats trimestriels : exemple

Plus en détail

Le déclenchement de la crise économique en 2008, au-delà de ses effets sur l emploi,

Le déclenchement de la crise économique en 2008, au-delà de ses effets sur l emploi, n 3 mai 2012 Le mot de l Observatoire Cette nouvelle livraison de la Lettre de l ONPES aborde un sujet souvent commenté : celui du logement des ménages pauvres et modestes. Cependant, l auteur de cette

Plus en détail

SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES

SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES Mardi 2 juillet 2013, 16h - Préfecture Dossier de presse Dans

Plus en détail

Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT

Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT Jeudi 2 juillet 2015 Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT ACM HABITAT fait évoluer ses services afin d organiser de façon optimale l information et l accueil des demandeurs conformément

Plus en détail

2015, l acquisition d un logement, évolution de la demande, pouvoir d achat & perspectives

2015, l acquisition d un logement, évolution de la demande, pouvoir d achat & perspectives 2015, l acquisition d un logement, évolution de la demande, pouvoir d achat & perspectives Après un semestre d activité, Empruntis dresse le portrait d un marché de l acquisition en nette reprise. 1 Contexte

Plus en détail

LA REFERENCE DE L IMMOBILIER NEUF DANS LE GRAND SUD - OUEST

LA REFERENCE DE L IMMOBILIER NEUF DANS LE GRAND SUD - OUEST LA REFERENCE DE L IMMOBILIER NEUF DANS LE GRAND SUD - OUEST IMMO9 REGROUPE 4 ENTITES «L immobilier ne peut pas être perdu ou volé, et il ne peut pas être emporté. Acheté avec bon sens, payé en totalité

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE RÉFORME DES BOURSES

DOSSIER DE PRESSE RÉFORME DES BOURSES DOSSIER DE PRESSE RÉFORME DES BOURSES enseignementsup-recherche.gouv.fr Twitter : @MinistereESR «Après l effort exceptionnel qui avait été fait au budget 2013, avec une progression de plus de 7 % pour

Plus en détail

INVITATION PRESSE Vendredi 5 septembre 2014

INVITATION PRESSE Vendredi 5 septembre 2014 CONTACTS PRESSE Catherine JACQUES - 04 93 13 73 96 catherine.jacques@cote-azur.cci.fr INVITATION PRESSE Vendredi 5 septembre 2014 MARCHE IMMOBILIER D HABITAT : BILAN 1er SEMESTRE 2014 ET PERSPECTIVES La

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2013

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2013 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2013 I. L ensemble des marchés I.1. L environnement des marchés : les conditions de

Plus en détail

Immobilier : Internet est indispensable pour 2 Français sur 3

Immobilier : Internet est indispensable pour 2 Français sur 3 Immobilier : Internet est indispensable pour 2 Français sur 3 Sondage Opinion Way pour MeilleursAgents Paris, le 2 décembre 2014 MeilleursAgents s intéresse à un sujet de société qui anime les débats depuis

Plus en détail

Marché Immobilier de la Côte d azur Focus Communauté d agglomération Sophia-Antipolis et secteur cannois Bilan 1 er semestre 2007 et perspectives

Marché Immobilier de la Côte d azur Focus Communauté d agglomération Sophia-Antipolis et secteur cannois Bilan 1 er semestre 2007 et perspectives Nice, le 25 septembre 2007 INVITATION PRESSE Marché Immobilier de la Côte d azur Focus Communauté d agglomération Sophia-Antipolis et secteur cannois Bilan 1 er semestre 2007 et perspectives L Observatoire

Plus en détail

OCTOBRE 2012 : Des taux bas, des prix qui ne grimpent plus et des acquéreurs qui ne se décident toujours pas à acheter

OCTOBRE 2012 : Des taux bas, des prix qui ne grimpent plus et des acquéreurs qui ne se décident toujours pas à acheter Enquête trimestrielle menée auprès des candidats à l acquisition d un logement dans les 12 prochains mois Communiqué de presse - Octobre 2012-8ème vague - 3ème trimestre 2012 / ANALYSE GLOBALE OCTOBRE

Plus en détail

Le 1 er trimestre 2015 et les tendances récentes

Le 1 er trimestre 2015 et les tendances récentes Le 1 er trimestre 2015 et les tendances récentes Le tableau de bord de l Observatoire L ensemble des marchés Les taux des crédits immobiliers aux particuliers ENSEMBLE DES MARCHÉS - Prêts bancaires (taux

Plus en détail

MARCHE IMMOBILIER D HABITAT : LES PROFESSIONNELS ECHANGENT AVEC JEAN PAUL BETBEZE

MARCHE IMMOBILIER D HABITAT : LES PROFESSIONNELS ECHANGENT AVEC JEAN PAUL BETBEZE CONTACTS PRESSE Audrey SCOFFIÉ - 04 93 13 74 08 audrey.scoffie@cote-azur.cci.fr Catherine JACQUES - 04 93 13 73 96 catherine.jacques@cote-azur.cci.fr INVITATION PRESSE Lundi 17 février 2014 MARCHE IMMOBILIER

Plus en détail

SCIC Habitat Rhône-Alpes Ses résultats, ses projets

SCIC Habitat Rhône-Alpes Ses résultats, ses projets SCIC Habitat Rhône-Alpes Ses résultats, ses projets Lyon, le 1er septembre 2014 Une politique patrimoniale dynamique Filiale du groupe SNI - Société Nationale Immobilière détenue par la caisse des Dépôtspremier

Plus en détail

Les banques accompagnent-elles

Les banques accompagnent-elles parlons CLAIR Les banques accompagnent-elles les TPE / PME? parlons CLAIR Des questions se posent, des réponses s imposent. Parlons clair est une collection de livrets destinés à donner des explications

Plus en détail

Benbada affirme la priorité du produit national et la poursuite des efforts d ouverture sur le commerce mondial

Benbada affirme la priorité du produit national et la poursuite des efforts d ouverture sur le commerce mondial Entretien accordé par Monsieur Le Ministre du Commerce à l APS ( 31/01/2014) Points abordés : Protection du produit national, Crédit à la consommation, L accord commercial préférentiel "Algérie-Tunisie,

Plus en détail

Devenir propriétaire de son logement

Devenir propriétaire de son logement GUIDE PRATIQUE DES NOUVELLES MESURES Devenir propriétaire de son logement Photos Patrick Modé www.logement.gouv.fr www.cohesionsociale.gouv.fr www.anah.fr Accession à la propriété. Les règles ont changé.

Plus en détail

Les aspirations des acheteurs et les attentes des Français vis-à-vis des agents immobiliers

Les aspirations des acheteurs et les attentes des Français vis-à-vis des agents immobiliers Les aspirations des acheteurs et les attentes des Français vis-à-vis des agents immobiliers Etude annuelle IFOP Conférence de presse du 15 mars 2012 Pavillon Kléber PRÉSENTATION DU RÉSEAU PRÉSENTATION

Plus en détail

Synthèse 5. 1. Définition... 7. a. Définition de l activité d administrateur de biens... 7 b. Définition de l activité d agent immobilier...

Synthèse 5. 1. Définition... 7. a. Définition de l activité d administrateur de biens... 7 b. Définition de l activité d agent immobilier... 2013-2014 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession

Plus en détail

Mardi 30 juin 2015. Conférence de presse

Mardi 30 juin 2015. Conférence de presse Mardi 30 juin 2015 Conférence de presse STRATÉGIE Les principales orientations Développement - Relation Client - Conformité Résultats distribution des prêts immobiliers 2014 Crédits 31 000 DOSSIERS 5.8

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE N 12 - Edition Lyon Rhône Mai UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE L activité économique des entreprises artisanales du Rhône rencontrent

Plus en détail

Marché Immobilier de la Côte d Azur : bilan de l activité du 1 er semestre 2008

Marché Immobilier de la Côte d Azur : bilan de l activité du 1 er semestre 2008 Menton, le 16 septembre 2008 INVITATION PRESSE Marché Immobilier de la Côte d Azur : bilan de l activité du 1 er semestre 2008 L Observatoire Immobilier d Habitat Côte d Azur a le plaisir de vous convier

Plus en détail

La démarche commerciale

La démarche commerciale FICHE DE SYNTHÈSE Module 5 La démarche commerciale - MODULE SEMAINE 5 - SOMMAIRE : I) Organiser la prospection et savoir se mettre en situation de réussite par la mise en place d une stratégie de recherche

Plus en détail

Dérouler les implications du droit au logement opposable.

Dérouler les implications du droit au logement opposable. Haut comité pour le logement des personnes défavorisées Note de synthèse du 13 e rapport (mars 2008) Dérouler les implications du droit au logement opposable. Adoptée dans l urgence en début d année 2007,

Plus en détail

SATISFACTION INTERROGATION ENQUÊTE SUJET CROISée DéVELOPPEMENT employeurs SENIOR / salariés VIE D ENTREPRISE SALAIRe SERVICE

SATISFACTION INTERROGATION ENQUÊTE SUJET CROISée DéVELOPPEMENT employeurs SENIOR / salariés VIE D ENTREPRISE SALAIRe SERVICE OBSERVATOIRE ENQUÊTE ANALYSE ENTREPRISE CADRE EMPLOYéS PME ACTIVITé FORMATION EMPLOI CHEF D ENTREPRISE QUESTION SATISFACTION INTERROGATION SUJET DéVELOPPEMENT SENIOR VIE D ENTREPRISE évolution ACTIon FEMMES

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels. Tableau de bord mensuel. Septembre 2015

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels. Tableau de bord mensuel. Septembre 2015 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Septembre 2015 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent

Plus en détail

ET SI COMMUNES ET ENTREPRISES COLLABORAIENT?

ET SI COMMUNES ET ENTREPRISES COLLABORAIENT? Accueil de jour de la petite enfance ET SI COMMUNES ET ENTREPRISES COLLABORAIENT? Propositions en vue d un partenariat public privé pour la mise en place de crèches et garderies Lausanne Région Août 2002

Plus en détail

Enquête auprès de 4 générations de primo-accédants ayant souscrit un prêt au Crédit Foncier de France

Enquête auprès de 4 générations de primo-accédants ayant souscrit un prêt au Crédit Foncier de France Enquête auprès de 4 générations de primo-accédants ayant souscrit un prêt au Crédit Foncier de France Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Opinion & Corporate Marion Desreumaux,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE INSTITUTIONNEL VOTRE CONSEIL AUTOMOBILE SPECIALISE

DOSSIER DE PRESSE INSTITUTIONNEL VOTRE CONSEIL AUTOMOBILE SPECIALISE DOSSIER DE PRESSE INSTITUTIONNEL VOTRE CONSEIL AUTOMOBILE SPECIALISE Contact Presse : Aurélie CARAYON / Amandine VERDASCA 2 DOSSIER DE PRESSE INSTITUTIONNEL SOMMAIRE 1 Aficar simplifie l automobile d entreprise

Plus en détail

Observatoire du crédit immobilier

Observatoire du crédit immobilier Observatoire du crédit immobilier 12 e édition conférence de presse - 10 novembre 2010 Christian Camus Directeur général de Meilleurtaux.com 12 e Observatoire du crédit immobilier Meilleurtaux Des taux

Plus en détail

I. PRESENTATION DE L AGENCE IMMOBILIERE BRAGATO DE L ISLE - JOURDAIN

I. PRESENTATION DE L AGENCE IMMOBILIERE BRAGATO DE L ISLE - JOURDAIN I. PRESENTATION DE L AGENCE IMMOBILIERE BRAGATO DE L ISLE - JOURDAIN Fiche d identité du Réseau des Agences Immobilières du Crédit Agricole du groupe Square Habitat Réseau Square Habitat Forme de commerce

Plus en détail

Nafilyan & Partners 9 octobre 2014

Nafilyan & Partners 9 octobre 2014 Nafilyan & Partners 9 octobre 2014 I. Actualité du marché de l immobilier Les chiffres du marché du logement neuf francilien Les lancements commerciaux en Ile-de-France au 1 er semestre 2014 : - 29% par

Plus en détail

Toutes les banques... une seule adresse. www.credifinn.fr

Toutes les banques... une seule adresse. www.credifinn.fr Toutes les banques... une seule adresse CREDIFINN, 1 ère plateforme 100% dédiée aux professionnels de l immobilier Spécialiste du financement de l immobilier locatif et de la résidence principale, CREDIFINN

Plus en détail

Action Logement et les jeunes salariés

Action Logement et les jeunes salariés Action Logement et les jeunes salariés Aujourd hui en France, le logement est l une des préoccupations majeures, et plus particulièrement celui des jeunes. Les difficultés de logement peuvent entraver

Plus en détail

L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013

L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013 Paris, le 15 octobre 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013 Un marché immobilier résidentiel caractérisé par une baisse

Plus en détail

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013 Nantes, le 11 mars 2013 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014 v Dossier de presse Contact service presse Tél. : 02 40 41 64 36 Fax : 02 40 41 64 10 presse@mairie-nantes.fr 1000

Plus en détail

L ADIL Vous Informe. Le prêt relais

L ADIL Vous Informe. Le prêt relais ADIL des Hauts de Seine L ADIL Vous Informe Le prêt relais Sur un marché immobilier qui tend à se réguler, faire coïncider la date de vente avec celle de l achat d un bien devient difficile. De nombreux

Plus en détail

Le réseau du Groupe Primonial : des conseillers dédiés pour des solutions sur-mesure

Le réseau du Groupe Primonial : des conseillers dédiés pour des solutions sur-mesure Le réseau du Groupe Primonial : des conseillers dédiés pour des solutions sur-mesure ANDRÉ CAMO PRÉSIDENT DE GROUPE PRIMONIAL «NOTRE INDÉPENDANCE CAPITALISTIQUE GARANTIT NOTRE INDÉPENDANCE D ESPRIT. NOUS

Plus en détail

Press-book. Communiqué de presse Immobilier neuf : Quel est le moral des futurs acquéreurs? 17 juillet 2014

Press-book. Communiqué de presse Immobilier neuf : Quel est le moral des futurs acquéreurs? 17 juillet 2014 Press-book Communiqué de presse Immobilier neuf : Quel est le moral des futurs acquéreurs? 17 juillet 2014 Immobilier neuf : 60% des Français pensent que c est le bon moment pour acheter Helene Dupuy Le

Plus en détail

Dispositif Scellier : L évolution des plafonds de loyers - Délivrance d agréments en zone C

Dispositif Scellier : L évolution des plafonds de loyers - Délivrance d agréments en zone C Dispositif Scellier : L évolution des plafonds de loyers - Délivrance d agréments en zone C 26 août 2010 Sommaire Un constat : des plafonds de loyers parfois supérieurs aux loyers du marché Révision des

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements : point d avancement

Les mesures pour relancer la construction de logements : point d avancement Les mesures pour relancer la construction de logements : point d avancement Contact presse Service de presse du ministère du Logement, de l Égalité des territoires et de la Ruralité 72, rue de Varenne,

Plus en détail