Influence d une rééducation vestibulaire sur la cinétose

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Influence d une rééducation vestibulaire sur la cinétose"

Transcription

1 Influence d une rééducation vestibulaire sur la cinétose Cindy Bellon Etudiante HES Filière Physiothérapeutes Stephanie Wyss Etudiante HES Filière Physiothérapeutes Directeur de mémoire : André Meichtry MEMOIRE DE FIN D ETUDES DÉPOSÉ ET SOUTENU EN 2006 EN VUE DE L OBTENTION D UN DIPLÔME DE PHYSIOTHERAPEUTE HES Loèche-les-Bains, juillet 2006

2 Table des matières Table des matières... 1 Liste des illustrations... 3 Liste des tableaux... 3 Liste des figures... 3 Remerciements... 4 Abstract... 5 Résumé... 6 Zusammenfassung... 7 Introduction... 8 Cadre théorique...9 Equilibre... 9 Trois systèmes d équilibre La vision L oreille interne ou vestibule La proprioception Gestion de l équilibre Utilisation des différentes entrées et Pathologie Dépendance visuelle Prévalence Symptômes Réactions neuro-végétatives Causes Traitement La réhabilitation vestibulaire Problématique et limites de l étude Question de recherche Hypothèse Limites de l étude Matériel et Méthodes Design de l étude Population Déroulement de l étude Répartition des groupes Déroulement du test Intervention Outils de mesure Questionnaire Plateforme Multitest-Equilibre Explications des six phases Calcul de la dépendance visuelle Validité Stephanie Wyss & Cindy Bellon

3 Résultats des statistiques Résultats Baseline Description de la population totale Description des groupes Follow-up Description de la population totale Description des groupes Corrélations Traitement Discussion...39 Interprétation des résultats Calcul de la dépendance visuelle Plateforme Multitest-Equilibre Mécanisme de la cinétose Exercices Tests complémentaires Domaines d investigation future Bilan Dernières parutions Conclusion Références bibliographiques Articles Livres Annexes A) Notice d information aux participants/es Information für den/die Teilnehmer/innen B) Questionnaire/Fragebogen C) Formule de consentement Einwilligungsformular D) Instruction lors des tests sur la plateforme Inktruktion der Tests auf der Gleichgewichtsplatte E) Exercices à domicile Heimprogramm F) Deuxième questionnaire/ zweiter Fragebogen G) Calendrier H) Echelle de Graybiel I) Schéma des symptômes de la cinétose J) Premier contrat avec la Suva pour l utilisation du Multitest K) Deuxième contrat avec la Suva pour l utilisation du Multitest Stephanie Wyss & Cindy Bellon

4 Liste des illustrations Illustration 1 : Plateforme Multitest-Equilibre de Framiral.. 26 Illustration 2 : Exemple de résultats d un test d équilibre sur la plateforme Multitest-Equilibre 27 Illustration 3 : Répartition des trois entrées sensorielles pendant les six phases.. 29 Liste des tableaux Tableau 1.1 : Population 20 Tableau 1.2 : Répartition des participants.. 21 Tableau 1.3 : Répartition selon la fréquence de cinétose Tableau 2.1 : Mesures en baseline et démographie 32 Tableau 2.2 : DV1 : dépendance visuelle en baseline, DV2 : dépendance visuelle en follow-up, _DV : delta de la dépendance visuelle pour les 2 groupes Tableau 2.3 : Mesures en follow-up et delta pour la dépendance visuelle et la fréquence de cinétose. 37 Tableau 2.4 : Pour le groupe d intervention, corrélation dose de traitement et dépendance visuelle, corrélation dose de traitement et fréquence Liste des figures Figure 1: Histogramme de la dépendance visuelle en baseline, groupe contrôle. 33 Figure 2 : Histogramme de la dépendance visuelle en baseline, groupe d intervention 33 Figure 3 : Box-plot de la dépendance visuelle en baseline 33 Figure 4 : Histogramme de la fréquence de cinétose en baseline, groupe contrôle.. 34 Figure 5 : Histogramme de la fréquence de cinétose en baseline, groupe d intervention. 34 Figure 6 : Box-plot du delta de la dépendance visuelle, échelle logarythmique Figure 7 : Résumé de la dépendance visuelle Figure 8 : Histogramme du delta de la fréquence de cinétose, groupe de contrôle. 36 Figure 9 : Histogramme du delta de la fréquence de cinétose, groupe d intervention.. 36 Stephanie Wyss & Cindy Bellon

5 Remerciements A la SUVA, en particulier à M. Raymond Mottier, pour nous avoir permis d utiliser la plateforme Multitest-Equilibre A quatre physiothérapeutes de la SUVA, qui ont mis tour à tour leur précieux temps à disposition lors des tests sur la plateforme Aux différents professeurs, en particulier M. André Meichtry, notre directeur de mémoire, et Mme Raphaëlle Genolet, pour tous leurs bons conseils durant l élaboration de ce travail Aux participants aux tests pour leur disponibilité et leur intérêt envers notre étude A toutes les personnes ayant renvoyé le questionnaire A la société Framiral, en particulier à M. Alain Zeitoun, pour son accueil dans son cabinet à Cannes et son expérience en matière de vertiges. A M. Roland Paillex, pour les exercices vestibulaires A M. Stéphane Abbet, pour son avis critique Stephanie Wyss & Cindy Bellon

6 Abstract HEADWORDS: balance, motion sickness, visual dependence, frequency of motion sickness, platform Multitest-Equilibre SUBJECT: Motion sickness is a large problem little approached in physiotherapy. This study is pointed on carsickness in mountain roads observing the reactions between sitting in front or on the backseat. OBJECTIVE: The aim of this study is to show that physical treatment of balance with vestibular predominance could reduce visual dependence and the frequency of motion sickness. METHODS: 22 people suffering from motion sickness replied to a questionnaire. They were invited for a first test on the platform Multitest-Equilibre to examine their balance functions. One part of the group was instructed to perform exercises with vestibular predominance during one month. The other half was a control group. After one month, a second test on the platform was performed. A second questionnaire was distributed to evaluate the frequency of unease. RESULTS: At baseline the two groups were not homogeneous. After one month of treatment there was no significant difference between the two groups whether for visual dependence (p=0.552) nor for the frequency of motion sickness (p=0.153). CONCLUSION: The hypothesis can not be confirmed. The difference between the variables of the two groups is too small to claim that the intervention is efficient. We can not either reject the hypothesis because the calculation of visual dependence has to be developed. Stephanie Wyss & Cindy Bellon

7 Résumé MOTS-CLEFS : équilibre, cinétose, dépendance visuelle, fréquence de cinétose, plateforme Multitest-Equilibre SUJET : Le mal des transports est un large problème peu abordé en physiothérapie. Cette étude est ciblée sur le mal de terre sur des routes de montagnes, en observant les réactions entre les sièges avant et arrière du véhicule. OBJECTIF : Le but de cette étude est de montrer qu un traitement physiothérapeutique d équilibre à prédominance vestibulaire peut diminuer la dépendance visuelle et la fréquence de cinétose. METHODES : Avec un total de 22 personnes cinétotiques, recrutées par un questionnaire, on a effectué un premier test sur la plateforme Multitest-Equilibre, afin d examiner les fonctions d équilibration. La moitié du groupe a reçu des exercices à domicile à prédominance vestibulaires pendant un mois. L autre moitié sert de groupe de contrôle. Après ce mois, un deuxième test sur la plateforme a eu lieu. Un deuxième questionnaire leur a également été distribué pour évaluer la fréquence subjective du malaise. RESULTATS : En baseline, les groupes ne sont pas homogènes. Après un mois de traitement, il n y a pas de différence significative entre les deux groupes ni pour la dépendance visuelle (p=0.552) ni pour la fréquence de la cinétose (p=0.153). CONCLUSION : On ne peut pas confirmer l hypothèse, car la différence de nos variables entre les deux groupes est trop petite pour dire que l intervention agit. On ne peut non plus la rejeter, parce que le calcul de la dépendance visuelle reste à développer. Stephanie Wyss & Cindy Bellon

8 Zusammenfassung STICHWORTE : Gleichgewicht, Kinetose, visuelle Abhängigkeit, Häufigkeit der Kinetose, Platform Multitest-Equilibre THEMA: Die Reisekrankheit ist ein weit verbreitetes Problem, das physiotherapeutisch bisher nur wenig untersucht wurde. Diese Studie bezieht sich auf das Unbehagen im Auto und vergleicht die Reaktionen auf dem Vorder- und dem Hintersitz auf Bergstrassen. ZIEL: Mit dieser Studie wollen wir herausfinden, ob eine physiotherapeutische Gleichgewichtsbehandlung mit Schwergewicht auf vestibuläre Übungen, die visuelle Abhängigkeit und die Kinetosehäufigkeit verringern kann. METHODE: Anhand eines Fragebogens haben wir 22 Kinetosepatienten für einen Test eingeladen, um dessen Gleichgewichtsfunktion aufzuzeigen. Während einem Monat hat die Hälfte dieser Gruppe ein Heimprogramm mit Gleichgewichtsübungen erhalten. Die andere Hälfte dient als Kontrollgruppe. Nach diesem Monat, hat ein zweiter Test auf der Gleichgewichtsplatte stattgefunden. Es wurde ebenfalls ein zweiter Fragebogen verteilt, um die subjektive Häufigkeit der Kinetose erneut auszuwerten. RESULTATE: In der Baseline sind die Gruppen nicht homogen. Nach einem Behandlungsmonat gibt es keine signifikanten Unterschiede zwischen den beiden Gruppen weder für die visuelle Abhängigkeit (p=0.552) noch für die Häufigkeit des Unbehagens im Auto (p=0.153). SCHLUSSFOLGERUNG: Wir können unsere Hypothese nicht bestätigen, weil der Unterschied der Variablen zwischen beiden Gruppen zu klein ist, um zu sagen, dass die Intervention eine Wirkung hat. Die Hypothese kann auch nicht verworfen werden, da die Formel der visuellen Abhängigkeit noch ungenau ist und noch weiterentwickelt werden muss. Stephanie Wyss & Cindy Bellon

9 Introduction Cette étude, contrôlée et exploratoire, traite de l influence d exercices vestibulaires sur la cinétose. Nous nous sommes attaquées à un sujet délicat, car beaucoup d éléments connus ou à découvrir influencent les maux de transports. De plus, ce thème sortant de l ordinaire, peu d études ont été réalisées sur la cinétose, ce qui crée une certaine difficulté pour démontrer toute notre méthodologie. Cette matière est également complexe et en pleine évolution dans le secteur de la physiothérapie. Nous n avons que peu abordé ce sujet lors des cours théoriques de la formation de physiothérapie; c est un domaine nouveau et passionnant à découvrir. Il se développe petit à petit et il n existe pas encore d instruments de mesure validés dans le domaine de l équilibre. Par définition, la cinétose, ou mal des transports, est un malaise neurovégétatif d intensité variable comportant des nausées, maux de tête, tachycardie et sueurs. Il est provoqué par des mouvements passifs de type accélération et décélération dans les transports tels qu en voiture, en avion ou en bateau, résultant d un conflit intersensoriel entre les trois organes de l équilibre: la vue, la proprioception et le vestibule. L oreille interne est fortement impliquée dans l élaboration du conflit, car c est un des éléments d équilibre qui gère les informations dues aux changements de direction (Sémont A., 1999 [28]; CCMTMV, 2003 [24]). De part notre géographie, la voiture sur les routes de montagne est le moyen le plus utilisé. C est pour cela que nous avons fait cette étude sur le mal de terre, bien que le mal de mer soit le plus prévalent. Nous avons différencié les personnes assises à l avant avec vue sur le trajet de la route et celles assises à l arrière du véhicule avec un point de vue fixe. Nous avons choisi ce sujet, car nous avons été nous-mêmes dans cette situation, et que ceci touchait également plusieurs personnes de notre entourage. Cela montre que ce problème est assez présent, mais que, par manque de connaissances, peu contactent un ORL. Ils acceptent ce problème, par manque d informations, ou prennent des médicaments. Avec nos propres expériences, nous avons découvert qu en faisant beaucoup de trajets, ce malaise pouvait diminuer par habituation. Ce qui est intéressant à vérifier avec cette étude, c est si les exercices physiothérapeutiques stimulant les trois entrées sensorielles d équilibre, peuvent influencer cette habituation. Nous avons travaillé avec des personnes adultes saines, dont ce malaise perturbe souvent le quotidien. Stephanie Wyss & Cindy Bellon

10 Par ce mémoire, nous visons à mieux comprendre le mécanisme de l équilibre, vérifier si le traitement d équilibre à prédominance vestibulaire est efficace et peut soulager les sujets atteints. Le but est de leur offrir une réponse physiothérapeutique et non médicamenteuse pour améliorer leur qualité de vie dans les transports. L étude se porte surtout sur l effet de la rééducation vestibulaire en lien avec la dépendance visuelle et la fréquence subjective de cinétose. Bien que la proprioception ne pouvait être dissociée de l entité «équilibre», cette notion n a pas été prioritaire ou peu prise en compte dans ce travail. Cadre théorique Equilibre Pendant l évolution, le système d équilibre s est adapté aux besoins de la posture. La position droite permet à l être humain un grand champ d activité, mais est instable, de par l élévation du centre de gravité. L homme est donc obligé de se tenir debout avec un travail musculaire permanent et doit réagir à chaque mouvement pour pouvoir rester debout (Stoll W., 2004 [33]). La base de chaque mouvement fonctionnel est une hémodynamique et un métabolisme normaux. Or chaque mouvement change la position du corps dans l espace et sa relation à l environnement. Il est perçu par les systèmes sensitifs de l équilibre et déclenche la réaction motrice adaptée. Lors d un mouvement, des problèmes individuels peuvent apparaître dans la gestion centrale des informations vestibulaires, visuelles ou proprioceptives (Stoll W., 2000/2004 [33]). Pour gérer l équilibre, le cerveau obtient des informations des yeux, de l oreille interne et des propriocepteurs de la musculature et des articulations (Stoll W., 2004 [33] ; Abatzides GJ, 1999 [1]). Les récepteurs de douleur, de température et de toucher donnent aussi des informations utiles au corps pour tenir l équilibre par rapport à l environnement. De plus, les deux réflexes vestibulo-oculaire et vestibulo-spinal décrits plus bas font partie de la gestion de l équilibre. Stephanie Wyss & Cindy Bellon

11 Trois systèmes d équilibre Pour tenir debout, on a besoin d informations des trois entrées sensorielles: La vision L entrée visuelle comprend la vision fovéale, pour la précision, et la vision périphérique, servant à ramener sur la fovéa une image apparue dans le champ visuel. C est aussi dans la rétine périphérique que se trouvent les capteurs de vitesse de déplacement de la scène visuelle (Sémont A., 1999 [28] ; Abatzides GJ, 1999 [1]). La vision périphérique est celle utilisée pour garder l équilibre. La vision donne les informations sur les mouvements du corps lui-même par rapport aux objets immobiles (Stoll W., 2004 [33]). L oreille interne ou vestibule L oreille interne se compose de la cochlée pour l audition et du labyrinthe pour la gestion de l équilibre. L entrée vestibulaire est constituée par le labyrinthe postérieur qui comprend les canaux semi-circulaires et les organes otolithiques. Les canaux semi-circulaires sont au nombre de trois par labyrinthe. Ces canaux sont remplis d un liquide: l endolymphe. Leurs cellules comportent des cils, qui sont les mécanotransducteurs de l information (Sémont A., 1999 [28]). Ce système gère les accélérations angulaires, donc rotatoires (Stoll W., 2004 [33]). Les organes otolithiques, l utricule et le saccule, sont constitués par des cristaux de carbonate de calcium enchâssés dans une «gélatine», elle-même posée sur une couche de cellules ciliées (Sémont A., 1999 [28]). Ces cellules sont sous l influence de la gravité et réagissent, dans l utricule, par rapport aux mouvements d accélération horizontale, c est-à-dire freinage ou accélération en voiture. Dans le saccule, l accélération est verticale dans le cas d une chute libre (Stoll W., 2004 [33]). Lors d un mouvement de flexion de tête par exemple, les organes vont glisser, sous l action de la pesanteur, vers l avant. Ce mouvement de cisaillement va faire bouger les cils des cellules ciliées et envoyer un message aux centres d intégration de l équilibre (Sémont A., 1999 [28]). Abatzides GJ [1] décrit le système vestibulaire comme suit : il gère les mouvements de la tête, la gravité, les vibrations, les accélérations et les décélérations. Stephanie Wyss & Cindy Bellon

12 La proprioception L entrée somato-sensorielle est constituée principalement de la proprioception des muscles squelettiques et des capteurs ostéo-articulaires (Sémont A., 1999 [28]). Elle gère les mouvements du corps sur la base de récepteurs de pression dans les voûtes plantaires (Stoll W., 2004 [33]). Les récepteurs de pression et de toucher envoient au système nerveux central les informations du contact corporel avec l environnement (Abatzides GJ, 1999 [1]). Gestion de l équilibre Les informations afférentes données par les capteurs périphériques sont analysées, comparées par les noyaux vestibulaires. Après avoir vérifié la congruence et la redondance des informations, ils vont envoyer un ordre aux systèmes efférents pour adapter la posture à la tâche envisagée. Il y a cependant une stratégie et une hiérarchie dans l utilisation des entrées: certaines ont plus de poids que d autres. L entrée proprioceptive a pour objet d assurer l harmonie de la contraction tonique musculaire segmentaire pour conserver et assurer le maintien de la posture. On peut maintenir une posture immobile uniquement grâce à la proprioception. L entrée visuelle est utilisée de manière variable, selon la tâche à remplir. On pourra utiliser des mouvements oculaires lents, c est-à-dire des mouvements de poursuite, ou des mouvements plus rapides appelés saccades oculaires. L entrée vestibulaire a un rôle capital, car elle interagit sur les deux autres entrées. Le vestibule est l organe du mouvement de la tête et du corps dans un espace tridimensionnel. Le rôle du système otolithique est de mesurer en permanence l accélération de la pesanteur et donc de contrôler le tonus des muscles extenseurs, et celui des canaux semi-circulaires est de gérer les accélérations angulaires (Sémont A., 1999 [28]). Les influx nerveux provenant des capteurs sensoriels aboutissent vers des structures souscorticales et corticales. Leur action intégrative permet le contrôle de l ensemble du système tonique postural par un certain nombre de réflexes. Le contrôle de la stabilisation du regard est possible grâce au réflexe vestibulo-oculaire (www.univ-paris12.fr, ). Ce réflexe a pour objet de stabiliser la scène visuelle pendant un mouvement de la tête et/ou du corps et va permettre de conserver l image d une cible stable sur la rétine (Sémont A., 1999 [28]). Les réflexes vestibulo-spinal et vestibulo-oculo-cervical permettent, quant à eux, le contrôle Stephanie Wyss & Cindy Bellon

13 global et le maintien de la posture par leur action sur le réflexe myotatique (www.univparis12.fr, ). Utilisation des différentes entrées et Pathologie Un sujet normal est capable d adapter les différentes entrées avec le plus de pertinence possible. Cette utilisation est un processus dynamique soumis à une stratégie propre à chaque sujet et à chaque situation. Chez un sujet pathologique, une absence de données ou une donnée erronée apparaît lors de l utilisation d une entrée sensorielle. Cette anomalie, lorsqu il s agit du système vestibulaire, a un retentissement considérable à cause des formidables interactions du système sur les autres entrées. Cette anomalie va perturber le fonctionnement logique et habituel. Si une solution n est pas trouvée rapidement, soit par récupération spontanée, soit par compensation, il va se produire une sorte d attaque de panique et le cerveau va se mettre en état d alerte (Sémont A., 1999 [28]). Les symptômes de cinétose peuvent être considérés comme un signal d avertissement, afin de se retirer de la situation conflictuelle (Schmäl F. & Stoll W., 2000 [27]; Owen N. [et al.], 1998 [21]). Dépendance visuelle Si la fonction vestibulaire ou somesthésique est moins performante, les yeux peuvent compenser. On appelle un sujet dépendant visuel, s il donne trop d importance aux informations visuelles. Dans un cas extrême, c est la vision qui gère tout ; ceci fonctionne même chez les sujets avec une mauvaise vue, car c est la vision périphérique qui est importante pour l équilibre. La dépendance visuelle apparaît probablement comme substitution d un trouble vestibulaire chez des sujets souffrant de cinétose. Ceux-ci font trop confiance à leurs yeux même si les informations sont erronées, comme par exemple sur le siège arrière d un véhicule. Plusieurs sources affirment que la cinétose peut être due à un conflit intersensoriel vestibulovisuel ou intrasensoriel entre le canal et les otolithes (Bles W. [et al.], 1999 [4]; Hinonori A. [et al.], 2003 [13]; Redfern M. [et al.], 2001 [23]). Chez nos sujets, le problème apparaît surtout dans les situations où les yeux reçoivent de fausses informations, ce qui nous laisse supposer qu une dépendance visuelle est à l origine Stephanie Wyss & Cindy Bellon

14 du problème. Cette dépendance des yeux peut créer davantage un conflit intersensoriel vestibulo-oculaire, appelé cinétose, si le champ de vision est restreint. Dans un premier temps, l étude actuelle teste si les personnes disant souffrir de cinétose sont dépendantes visuelles. Nous supposons que la plupart des personnes souffrant de cinétose a une dépendance visuelle. Dans un deuxième temps, nous voulons vérifier l effet de notre traitement vestibulaire sur la dépendance visuelle et la fréquence de cinétose. Le terme «cinétose» vient du mot grec «kinein» qui signifie «mouvoir». Trois catégories forment l entité cinétose : mal de terre, mal de mer et mal de l air. La cinétose rend les personnes concernées vulnérables lors de trajets en voiture, car, train, avion ou bateau. Elle n est pas considérée comme une maladie, mais comme une réaction physiologique sur différents déclencheurs d accélération ou décélération qui sont en dehors du seuil d adaptation de la personne concernée. Ils peuvent donc déclencher des symptômes de sévérité divers chez chaque individu (Stoll W., 2000 [33]; Taillemite JP [et al.], 1997 [32]). Les sujets atteints craignent de voyager ou alors s en accommodent avec des médicaments avant le départ. La forme la plus douce de la cinétose, le «sopite syndrom», se manifeste par des bâillements répétés, hyperosmie, fatigue, peu de motivation au travail, désintérêt social jusqu à un état léthargique (Stoll W., 2000 [33]). Chaque personne ayant un organe d'équilibre intact peut ressentir des symptômes de cinétose si les informations vestibulaires, visuelles et proprioceptives sont assez prononcées pour déclencher un conflit sensitif (Stoll W., 2000 [33]). En d autres mots, si le vestibule ne fonctionne pas, un conflit ne peut pas être déclenché. Stephanie Wyss & Cindy Bellon

15 Prévalence La cinétose, ou le mal des transports, touche un tiers de la population (Rine [et al.], 1999 [25]). Les femmes sont plus susceptibles au malaise que les hommes (1,7 :1) (Park AH, 1999 [22]; Dobie T. [et al.] [10]; Caillet G. [et al.], 2006 [7]), car il apparaît plus fréquemment durant les règles et la grossesse (CCMTMV, 2003 [23]). Grunfeld [et al.] [12] confirment les variations de la susceptibilité au mal des transports selon les phases du cycle menstruel et l influence endocrinienne sur les fonctions vestibulaires. La migraine, par exemple, peut donner d importants symptômes de cinétose, de même qu une désorientation spatiale ou des problèmes gastro-intestinaux (Sharma K., 1997 [30]). Cependant, la sévérité des symptômes de la cinétose entre hommes et femmes ne change pas (Park AH, 1999 [22]), ni par rapport à la relation entre l âge et le sexe (Dobie T. [et al.] [10]). Le mal des transports touche très peu les enfants de moins de deux ans. Il semble plus répandu chez les enfants entre trois et douze ans, et diminue graduellement avec l âge. Le seuil de sévérité est individuel et peut être modifié par l entraînement sportif ; par exemple chez les rameurs, qui ont un bon contrôle postural, la prévalence est faible (Sharma K., 1997 [30]). Les hommes et les femmes qui ont pratiqué une activité physique et sportive sont moins susceptibles au mal des transports à l âge adulte que les sujets n ayant jamais pratiqué d activité physique et sportive (Caillet G. [et al.], 2006 [7]). Quant aux types de transport, le bateau est le moyen le plus susceptible d occasionner la cinétose, suivi de l avion, de la voiture et du train (CCMTMV, 2003 [24]). En rapport avec le mal de terre, une étude déclare que les personnes assises à l arrière dans une voiture, ont plus de risques d avoir les symptômes d une cinétose, car elles voient un environnement stable, alors que leur système vestibulaire leur indique que le corps bouge. De même, si ces personnes sont assises à l avant de la voiture, elles ne ressentent pas ces symptômes, car elles peuvent suivre le déroulement du voyage. Ce qui n est pas clair, c est pourquoi certaines personnes développent ces symptômes alors que d autres pas du tout, dans les mêmes circonstances (Awada A. & Suleiman K., 2002 [2]). Symptômes Les symptômes se manifestent en fonction de l intensité du stimulus et la susceptibilité du sujet. Le premier symptôme est généralement un inconfort dans la partie supérieure de l abdomen, suivi de la nausée et d un malaise croissant. Dans un même temps, le visage ou la région entourant la bouche pâlit et la personne commence à suer. Les symptômes s aggravent Stephanie Wyss & Cindy Bellon

16 rapidement et peuvent être accompagnés d une salivation accrue, d une sensation de chaleur, d étourdissements et souvent de dépression et d apathie. En règle générale, les vomissements suivent peu après. On remarque aussi fréquemment d autres symptômes variables comme céphalées, bâillements, sensation d oppression au niveau du front ou somnolence (CCMTMV, 2003 [24]). Selon l article de Stoll W. [33], les symptômes de la cinétose sont vertiges, à savoir une sensation erronée de mouvement, nausées et vomissements accompagnés d hyperventilation, tachycardie, transpiration et pâleur. Si des vomissements répétés surviennent, une déshydratation peut en être le résultat. Réactions neuro-végétatives Pour Yen Pik Sang F. [et al.] [34], le malaise associé au vertige est sans doute le plus désagréable ainsi que le principal aspect médical du trouble vestibulaire. De nombreux mécanismes sont à l origine des réponses autonomes qui accompagnent la réorientation spatiale, comme par exemple des ajustements de la pression artérielle, une respiration anormale ou des troubles vestibulaires. Le système vestibulaire joue un rôle de premier plan dans ces ajustements, car il est l un des systèmes sensoriels les plus rapides pouvant influencer les autres. Le mal de transports consiste en une nausée pouvant conduire au vomissement. Il est causé par une décorrélation entre une stimulation vestibulaire de fréquence donnée et d autres stimulations sensorielles, décrites comme conflit sensoriel. L auteur suppose qu un signal central d avertissement, lors de l ingestion de toxines, déséquilibre le système neurovégétatif. La réaction de la régulation sympathique-parasympathique est le vomissement. Ce mécanisme suggère que le malaise associé au trouble vestibulaire est dû à un contrôle anormal de l homéostasie. Cependant, cette hypothèse ne prend pas en compte la particularité majeure du vertige : le vertige en tant que sentiment de désorientation ou de mouvement illusoire pouvant survenir en raison de la stimulation inhabituelle ou de la perturbation de n importe quel système sensoriel. La nausée par contre est provoquée uniquement si le système vestibulaire impliqué est intact. L anxiété provoquée par la stimulation vestibulaire contribue, elle aussi, à la réponse autonome du sujet. Stephanie Wyss & Cindy Bellon

17 Causes Comme décrit plus haut, on considère le conflit intersensoriel comme étant la principale cause de la cinétose. L impact de la vision sur l équilibre et l orientation chez les patients avec des problèmes vestibulaires est peu discuté. Le conflit entre les trois systèmes de l équilibre apparaît lorsque les sélections visuelle ou proprioceptive diffèrent de l information vestibulaire. La vision est un élément sensoriel important, tout comme la proprioception et le vestibule, pour le contrôle postural. Si le système vestibulaire est altéré, c est la vision qui devient très influente sur le contrôle postural, créant ainsi un déséquilibre lorsque la vision est modifiée ou troublée. L environnement visuel mouvant peut causer des changements posturaux, déséquilibre et cinétose chez les sujets sains (Redfern M. [et al.], 2001 [23]). Le confinement, les odeurs, le monoxyde de carbone, la chaleur, la fumée et le bruit peuvent également influencer la cinétose (CCMTMV, 2003 [24]). Le mal des transports survient très souvent sur fond d anxiété, car la personne, ayant déjà vécu un malaise, a peur de revivre un tel épisode. L anxiété participe à l apparition du malaise, qui aggrave à son tour l état d anxiété, d où la création d un cercle vicieux (www.medecine-et-sante.com, ). Ces expériences ont une grande influence psychologique sur les voyages à venir (Sharma K., 1997 [30]). La cinétose est observée chez les sujets sains, alors que le Malaise de l Espace et du Mouvement (MEM = SMD, space and motion discomfort) est observé chez les sujets anxieux. Le MEM s accompagne de symptômes psychologiques, en particulier de l anxiété, qui se ressent par des vertiges, transpirations, difficultés respiratoires, nausées. La vulnérabilité de la cinétose a été démontrée par un conflit entre les trois systèmes de l équilibre. Une autre théorie montre que la cinétose est provoquée par une instabilité posturale prolongée (Owen N. [et al.], 1998 [21]; Redfern M. [et al.], 2001 [23]). Il y a donc un lien entre la cinétose et l anxiété, ainsi qu entre la cinétose et l instabilité posturale, or, aucune corrélation entre l instabilité posturale et l anxiété n a été trouvée (Redfern M. [et al.], 2001 [23]). Stephanie Wyss & Cindy Bellon

18 Traitement Le traitement pharmacologique de la nausée et du vomissement est bien établi (Yen Pik Sang F. [et al.], 2001 [34]) mais, il n y a pas de médicament qui soit effectif ou préventif pour chaque circonstance (Taillemite JP [et al.], 1997 [32]). C est pour cela que nous cherchons une alternative physiothérapeutique sans effet secondaire pour soulager les personnes lors des transports. La réhabilitation vestibulaire La réhabilitation vestibulaire est une approche spécifique de la physiothérapie où l on essaie de stimuler la fonction vestibulaire. Les trois approches, à savoir l endurance, les médicaments et la réhabilitation vestibulaire, améliorent les vertiges, mais seule la dernière approche a un effet positif sur l équilibre (Horak FB [et al.], 1992 [14]). Plusieurs études sont d accord pour dire qu une réhabilitation vestibulaire a un effet positif sur l équilibre et les vertiges (Brown KE [et al.], 2001 [6]; Murray K. [et al.], 2001 [20]; Badke MB [et al.], 2004 [3]). De plus, une étude a trouvé un lien entre des symptômes subjectifs de la cinétose et des mesures de l équilibre dynamique sur une plateforme instable. Des stimulations vestibulaires et visuelles ont provoqué des symptômes de cinétose (Severac Cauquil A., 1997 [29]). Deguine O. [et al.] [8] confirment qu un entraînement vestibulaire induit une diminution de la cinétose. Certains résultats suggèrent que cet entraînement pourrait être envisagé comme prophylaxie du mal des transports. Enfin, si on donne un programme d exercices en éliminant la vue, l effet positif est encore plus significatif (Bonan IV [et al.], 2004 [5]). Une caractéristique connue du mal des transports est que l habituation ou l exposition continue aux stimuli de déplacement permet d atténuer les réponses «maladives» au stimulus initial chez la plupart des individus (Money KE, 1970 [19]). Et une bonne façon de s habituer au mouvement qui est à l origine du malaise, consiste à soumettre la personne sensible à des séances répétées de stimulations vestibulaires et visuelles (Rine [et al.], 1999 [25]). Nous avons tenté d atteindre ce but avec les exercices à domicile. Stephanie Wyss & Cindy Bellon

19 Problématique et limites de l étude La cinétose est un problème bien présent dans la population. D après la littérature, il s agit d un conflit entre les trois entrées sensorielles de l équilibre, qui amène une réaction neurovégétative, donc les symptômes de cinétose. Nous supposons qu un trouble vestibulaire peut conduire à une dépendance visuelle. Nous pensons qu une personne, qui dépend beaucoup de ses yeux, crée plus rapidement un conflit neuro-sensoriel et donc se sentira plus fréquemment mal en transports. Par cette étude, nous visons donc à objectiver la supposition qui prétend que par l intermédiaire d une rééducation vestibulaire, on agit sur la dépendance visuelle et que, par conséquent, on diminue la fréquence de la cinétose. Cela mène à la question de recherche. Question de recherche Est-ce qu un traitement physiothérapeutique d équilibre, en particulier de l oreille interne, peut diminuer la dépendance visuelle mesurée sur la plateforme Multitest-Equilibre et les troubles de cinétose chez des personnes atteintes de ce malaise? Hypothèse Les sujets atteints de cinétose qui ont effectué pendant un mois trois exercices d équilibre à prédominance vestibulaire montrent moins de dépendance visuelle sur la plateforme Multitest-Equilibre et ressentent moins souvent de malaise en transports. Limites de l étude Une limite du travail consiste dans le fait que le mécanisme du mal des transports ou/et la cause n ont pas encore été scientifiquement prouvés. Nous avons choisi la méthodologie qui nous semblait le plus logique. Le calcul de la dépendance visuelle n est pas encore assez clair et fiable pour s y appuyer. De plus, il n existe pas encore d instruments de mesure validés dans le domaine de l équilibre. Stephanie Wyss & Cindy Bellon

20 Matériel et Méthodes Design de l étude Il s agit d une étude de type explicatif et exploratoire, avec une cohorte contrôlée. La moitié des personnes atteintes, qui étaient d accord de participer au test, ont reçu un traitement à domicile. L autre moitié servait de groupe contrôle, afin de vérifier l efficacité du traitement. Population Des 87 questionnaires envoyés à 54 femmes et 33 hommes de notre entourage, 57 sont venus en retour. Ce questionnaire a permis de cibler les personnes atteintes de cinétose. Nous avons invité les 32 personnes ayant une bonne santé, mais atteintes de cinétose et parmi celles-ci, 24 volontaires étaient disponibles pour les dates prévues. 21 femmes et 3 hommes, âgées de 20 à 68 ans, ont accepté de participer au premier test d équilibre à la Suva. Les critères d inclusion pour faire les deux tests étaient : - souffrir de cinétose - aucune maladie connue - aucun problème d équilibre connu - vision normale avec ou sans lunettes - être adulte et disponible pour les dates du test - ne pas avoir eu un traitement ORL au préalable Les critères d exclusion concernaient les personnes qui : - n ont pas pu participer au premier test par manque de temps - n ont participé qu au premier test, étant indisponibles pour le second test - n ont pas acquis tous les critères d inclusion Stephanie Wyss & Cindy Bellon

Syndrome de Déficience Posturale. Docteurs Jean BALAGUIER et Francis MIR Ophtalmologistes

Syndrome de Déficience Posturale. Docteurs Jean BALAGUIER et Francis MIR Ophtalmologistes Syndrome de Déficience Posturale Docteurs Jean BALAGUIER et Francis MIR Ophtalmologistes Définitions : Posture : position particulière du corps et son maintien (se tenir debout par exemple). Proprioception

Plus en détail

Trouble du traitement de l information sensorielle (SPD) Définition générale

Trouble du traitement de l information sensorielle (SPD) Définition générale Trouble du traitement de l information sensorielle (SPD) Définition générale Le traitement de l information sensorielle, parfois nommé intégration sensorielle, réfère au processus par lequel le cerveau

Plus en détail

Rééducation de l équilibre et de la marche et neuropathies. Centre de référence des maladies neuromusculaires

Rééducation de l équilibre et de la marche et neuropathies. Centre de référence des maladies neuromusculaires Rééducation de l équilibre et de la marche et neuropathies Philippe THOUMIE Centre de référence des maladies neuromusculaires Hôpital Rothschild Troubles de l équilibre et neuropathies Ce dont se plaint

Plus en détail

en s entraînant avec le Stability Trainer Votre guide professionnel d entrainement journalier

en s entraînant avec le Stability Trainer Votre guide professionnel d entrainement journalier En forme, en s entraînant avec le Stability Trainer Votre guide professionnel d entrainement journalier DEMANDEZ L O R I G I N A L www.thera-band.de Contenance Introduction...2 Le Stability-Trainer...3

Plus en détail

La mécanique sous le capot

La mécanique sous le capot La mécanique sous le capot L ergonomie Comment éviter et diminuer les TMS aux membres supérieurs Pourquoi vos articulations vous font-elles souffrir? De nombreux travailleurs souffrent de troubles musculo-squelettiques

Plus en détail

La migraine : quelle prise de tête!

La migraine : quelle prise de tête! La migraine : quelle prise de tête! Introduction La migraine est une véritable «prise de tête» pour les personnes qui en souffrent! Bien au-delà d un mal physique, cette réelle maladie engendre également

Plus en détail

Manuel de l ergonomie au bureau

Manuel de l ergonomie au bureau Manuel de l ergonomie au bureau 1 Manuel préparé par le Service environnement, santé et sécurité de l Université Concordia. Pour tout complément d information sur l ergonomie, les étirements et les autres

Plus en détail

Vertiges et étourdissements :

Vertiges et étourdissements : : comment être à la hauteur? Anthony Zeitouni, MD, FRCSC Présenté à la 71 e édition du Programme scientifique de l Association des médecins de langue française du Canada. Est-ce bien des vertiges? Il n

Plus en détail

ANALYSE SPATIALE ET TEMPORELLE DE LA POSTURE CHEZ L ENFANT STRABIQUE

ANALYSE SPATIALE ET TEMPORELLE DE LA POSTURE CHEZ L ENFANT STRABIQUE ANALYSE SPATIALE ET TEMPORELLE DE LA POSTURE CHEZ L ENFANT STRABIQUE Cynthia Lions 1, Marie Désirée Ezane 1 Milleret 3, Maria Pia Bucci 1 Emmanuel Bui-Quoc 2, Chantal 1 UMR 676, Hôpital Robert Debré, 75019,

Plus en détail

INNOVATION De la rééducation au sport santé. LPG crée le Neuro

INNOVATION De la rééducation au sport santé. LPG crée le Neuro INNOVATION De la rééducation au sport santé LPG crée le Neuro Physical Training! Bouger pour sa santé, une évidence pour les français? Bien que Faire du sport soit, chaque année, une des résolutions prioritaires

Plus en détail

Les effets nocifs du bruit sur l'homme

Les effets nocifs du bruit sur l'homme La santé n'est pas seulement l'absence de maladie mais un état de complet bien être physique, mental et social (OMS) Le bruit est un ensemble confus de sons non désirés (Littré) ou un ensemble de sons

Plus en détail

Hockey Canada 8.0 TECHNIQUES DE PRÉVENTION DES BLESSURES. 8.1 Principes généraux de conditionnement

Hockey Canada 8.0 TECHNIQUES DE PRÉVENTION DES BLESSURES. 8.1 Principes généraux de conditionnement 8.0 TECHNIQUES DE PRÉVENTION DES BLESSURES 8.1 Principes généraux de conditionnement C est un fait bien connu que les joueurs en excellente forme physique sont moins susceptibles de subir des blessures.

Plus en détail

EXEMPLES DE TROUBLES PROPRIOCEPTIFS

EXEMPLES DE TROUBLES PROPRIOCEPTIFS EXEMPLES DE TROUBLES PROPRIOCEPTIFS Les exemples montrés dans ce document ne sont qu un vague reflet de la complexité clinique des troubles proprioceptifs qui peuvent donner des dysfonctions partout où

Plus en détail

Diabète Type 2. Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques

Diabète Type 2. Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques Diabète Type 2 Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques Épidémiologie 90% de tous les cas de diabètes Environ 1 personne sur 20 est atteinte Diabète gras Facteur de risque majeur pour les

Plus en détail

Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN

Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN La fatigue visuelle figure souvent au premier plan parmi les manifestations physiques ressenties par les utilisatrices

Plus en détail

Théorie et pratique de l'échauffement

Théorie et pratique de l'échauffement Théorie et pratique de l'échauffement D'une manière générale, les élèves (non pratiquants dans les clubs sportifs et même certains d'entre eux pendant les cours d'eps) n aiment pas s'échauffer. En effet,

Plus en détail

DU TRAVAIL ET DE LA PUISSANCE MUSCULAIRE, PAR DYNAMOMÈTRE INFORMATISÉ ET MOTORISÉ

DU TRAVAIL ET DE LA PUISSANCE MUSCULAIRE, PAR DYNAMOMÈTRE INFORMATISÉ ET MOTORISÉ MESURE DE LA FORCE, DU TRAVAIL ET DE LA PUISSANCE MUSCULAIRE, PAR DYNAMOMÈTRE INFORMATISÉ ET MOTORISÉ Classement CCAM : 15.01.05 code : PEQP003 Classement CCAM : 15.01.05 code : PEQP001 NOVEMBRE 2006 Service

Plus en détail

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)?

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Ensemble de symptômes et d atteintes qui touchent principalement : nerfs ligaments tendons vaisseaux sanguins articulations disques intervertébraux muscles

Plus en détail

Conduite à tenir devant des Troubles de l équilibre

Conduite à tenir devant des Troubles de l équilibre Conduite à tenir devant des Troubles de l équilibre Pr. Kissani, Dr. Lohab Faculté de médecine,université Cadi Ayyad; Marrakech. Vous donner le vertige 1 Définition Le vertige est une sensation de déplacement

Plus en détail

Saison 1999-2000. U.S.E.P. 88 rue du Préfet Bonnefoy BP 74107 44041 NANTES Cedex 1 02 51 86 33 10 Fax 02 40 29 14 97. Dossier préparation Cycle 2

Saison 1999-2000. U.S.E.P. 88 rue du Préfet Bonnefoy BP 74107 44041 NANTES Cedex 1 02 51 86 33 10 Fax 02 40 29 14 97. Dossier préparation Cycle 2 ACTIVITÉ CYCLE 2 Gymnastique Saison 1999-2000 Dossier préparation Cycle 2 U.S.E.P. 88 rue du Préfet Bonnefoy BP 74107 44041 NANTES Cedex 1 02 51 86 33 10 Fax 02 40 29 14 97 FR/VP - 20/07/07- R CYCLE 2

Plus en détail

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture 148 l e x a m e n m u s c u l o s q u e l e t t i q u e I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE Faites les exercices suivants au moins 2 fois par jour, tous les jours. Faites l effort de maintenir une

Plus en détail

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER?

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? Il faut s'échauffer pour: être en sécurité dès le début : une activité physique progressivement plus intense est indispensable pour ne pas mettre son coeur, ses artères, ses

Plus en détail

Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson. Comprendre la maladie de Parkinson

Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson. Comprendre la maladie de Parkinson Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson Comprendre la maladie de Parkinson La maladie de Parkinson se définit classiquement par des troubles moteurs. Néanmoins, de nombreux autres symptômes,

Plus en détail

Origines de la méthode Pilates :

Origines de la méthode Pilates : Origines de la méthode Pilates : La méthode Pilates existe depuis les années 20. Elle porte le nom de son inventeur, Joseph Hubertus Pilates (1880-1967), né à Dusseldorf, émigré aux États Unis au début

Plus en détail

La drépanocytose. Sikkelcelziekte (Frans)

La drépanocytose. Sikkelcelziekte (Frans) La drépanocytose Sikkelcelziekte (Frans) Qu est-ce que la drépanocytose? La drépanocytose est une maladie causée par un changement héréditaire du pigment rouge dans les globules rouges : l hémoglobine.

Plus en détail

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)?

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Symptômes et atteintes qui touchent principalement ces structures : nerfs muscles tendons ligaments articulations vaisseaux sanguins Cela peut se produire

Plus en détail

LE TRAVAIL SUR ÉCRAN DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS

LE TRAVAIL SUR ÉCRAN DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS LE TRAVAIL SUR ÉCRAN DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS DOCUMENT ÉTABLI PAR LA COMMISSION PARITAIRE SANTÉ ET PRÉVENTION DES RISQUES DES TÉLÉCOMMUNICATIONS LE CONTEXTE Quel que soit le secteur d activité,

Plus en détail

LES ETIREMENTS. Notions de base. Sommaire

LES ETIREMENTS. Notions de base. Sommaire LES ETIREMENTS Notions de base Sommaire Mise en garde Un minimum de connaissances anatomiques et physiologiques Choix des étirements : tableau synthétique Quelques exemples d'étirements fréquemment utiles:

Plus en détail

Consensus Scientifique sur. les. Champs statiques

Consensus Scientifique sur. les. Champs statiques page 1/8 Consensus Scientifique sur Source : OMS (2006) les Champs statiques Résumé & Détails: GreenFacts Contexte - Les équipements d imagerie médicale par résonance magnétique (IRM), les trains et les

Plus en détail

La migraine. Foramen ovale perméable. Infarctus cérébral (surtout chez la femme)

La migraine. Foramen ovale perméable. Infarctus cérébral (surtout chez la femme) La migraine 1/Introduction : Céphalée primaire (sans lésion sous-jacente). Deux variétés principales: Migraine sans aura (migraine commune). Migraine avec aura (migraine accompagnée). Diagnostic: interrogatoire

Plus en détail

Le programme de changement de comportement

Le programme de changement de comportement L adoption du Guide Canadien d Activité Physique et du Cahier d accompagnement pour Fiche No 33 les aînés : Impacts sur le conditionnement physique et la dépense énergétique Jiang X, Cooper J, Porter MM,

Plus en détail

www.ctsbiel-bienne.ch 032 329 19 55

www.ctsbiel-bienne.ch 032 329 19 55 Centre de tests www.ctsbiel-bienne.ch 032 329 19 55 www.ctsbiel-bienne.ch 032 329 19 55 Un centre de tests compétent En étroite collaboration, le centre de fitness CTS et la Physio Balance vous propose

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008 LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES Le 2 décembre 2008 DEROULEMENT DE LA RENCONTRE 1ère partie : les localisations des TMS, les facteurs d'apparition, la prise en charge thérapeutique 2ème partie : les chiffres

Plus en détail

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Annexe II Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet,

Plus en détail

2. Stimulations sensorielles

2. Stimulations sensorielles 2. Stimulations sensorielles 2.1. Introduction Position spatiale et orientation «Route» map «Survey» map Trajet défini Exécution motrice 2.1. Introduction Mémoire spatio-temporelle du trajet Position spatiale

Plus en détail

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol 3 Le stretching 1. Définition Le stretching, traduction anglaise pour étirement est une technique de préparation du corps, de maintien ou de remise en forme basée sur l amélioration des amplitudes articulaires

Plus en détail

La mécanique sous le véhicule

La mécanique sous le véhicule La mécanique sous le véhicule L ergonomie Comment éviter et diminuer les TMS aux membres supérieurs Pourquoi vos articulations vous font-elles souffrir? De nombreux travailleurs souffrent de troubles musculo-squelettiques

Plus en détail

APS résumé partie III

APS résumé partie III 1 APS résumé partie III Les outils d évaluation de l activité physique Le but est de quantifier/ évaluer les activités physiques habituelles (non-structurées).on a plusieurs méthodes : - Indirectes (subjectives)

Plus en détail

Les étirements. Objectifs. Conseils

Les étirements. Objectifs. Conseils Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien ou de sport de haut niveau), quels que soient l âge et le niveau du pratiquant.

Plus en détail

10 RÈGLES D OR. 8. Variété d activités, variété de mouvements, variété de stress

10 RÈGLES D OR. 8. Variété d activités, variété de mouvements, variété de stress 10 RÈGLES D OR 1. Bien s entourer L encadrement médical d un coureur, que ce soit un athlète de haut niveau ou un jogger occasionnel, doit être fait par un professionnel compétent, spécialisé et compréhensif.

Plus en détail

PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1

PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1 PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1 Les Troubles Musculosquelettiques (TMS) constituent un enjeu en Santé au Travail. En France, les TMS sont la première cause de reconnaissance de Maladie

Plus en détail

Le stage choisi est celui d un club de jeunes cadres en formation «recherche d emploi».

Le stage choisi est celui d un club de jeunes cadres en formation «recherche d emploi». Témoignages d Anne-Laure Mausner, Sophrologue Thème : Préparation pour un entretien d embauche (Les prénoms ont été modifiés pour respecter l anonymat) Le stage choisi est celui d un club de jeunes cadres

Plus en détail

Relation soignant-soigné au cœur de la psychologie médicale

Relation soignant-soigné au cœur de la psychologie médicale 19 Relation soignant-soigné au cœur de la psychologie médicale RENCONTRE, TRANSFERT ET CONTRE-TRANSFERT La notion de transfert découle des travaux de la psychanalyse (S. Freud) où ont été décrits des mouvements

Plus en détail

Comment mieux se tenir sans peine. ( ou presque sans peine )

Comment mieux se tenir sans peine. ( ou presque sans peine ) Comment mieux se tenir sans peine ( ou presque sans peine ) Notre structure rigide est le squelette, composé de nombreux segments mobiles les uns par rapport aux autres. Et maintenu dans l espace par le

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale

Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale 1. Historique. Kegel (1949). Bourcier (1970). 1985 : reconnaissance officielle d acte de MK. Développement de la MK périnéale : facteur éco/p sociale

Plus en détail

Ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport. *Lignes directrices relatives aux commotions cérébrales

Ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport. *Lignes directrices relatives aux commotions cérébrales Ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport *Lignes directrices relatives aux commotions cérébrales *Les présentes lignes directrices ont pour seul but de donner des renseignements généraux. Elles

Plus en détail

SECRELUX. 100 U poudre et solvant pour solution injectable. Information aux patients Notice

SECRELUX. 100 U poudre et solvant pour solution injectable. Information aux patients Notice SECRELUX 100 U poudre et solvant pour solution injectable Information aux patients Notice SECRELUX Nom du médicament SECRELUX Substance active : penta chlorhydrate de sécrétine Statut réglementaire Sur

Plus en détail

Comment évaluer et traiter les patients atteints d un syndrome cérébelleux? CORINNE GAL A.D.A.P.E.I mas de Canta Galet 06000 NICE

Comment évaluer et traiter les patients atteints d un syndrome cérébelleux? CORINNE GAL A.D.A.P.E.I mas de Canta Galet 06000 NICE Comment évaluer et traiter les patients atteints d un syndrome cérébelleux? CORINNE GAL A.D.A.P.E.I mas de Canta Galet 06000 NICE PREMIÈRE PARTIE Le syndrome cérébelleux: Définition Fréquence Étiologies

Plus en détail

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Définition et causes Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Vous arrive-t-il de ressentir une douleur à l estomac

Plus en détail

HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS

HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS En dehors du contexte des pathologies de la colonne vertébrale, nombre de personnes d âges variés souffrent du dos de façon régulière. Sans volonté d être

Plus en détail

lu ~~ FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Angers, le 25 juin 2009 CENTRE DE GESTION DE MAINE ET LOIRE Référence: DB

lu ~~ FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Angers, le 25 juin 2009 CENTRE DE GESTION DE MAINE ET LOIRE Référence: DB FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Angers, le 25 juin 2009 CENTRE DE GESTION DE MAINE ET LOIRE lu ~~ Référence: DB Objet: Nouvelles fiches de saisine du Comité Technique Paritaire Circulaire sur le stress

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 620 UTILISATION DES TRAVAUX D UN EXPERT DESIGNE PAR L AUDITEUR

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 620 UTILISATION DES TRAVAUX D UN EXPERT DESIGNE PAR L AUDITEUR NORME INTERNATIONALE D AUDIT 620 UTILISATION DES TRAVAUX D UN EXPERT DESIGNE PAR L AUDITEUR Introduction (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009)

Plus en détail

Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA)

Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA) Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? (FA) Qu est-ce que la fibrillation auriculaire? La fibrillation auriculaire (FA) est le trouble du rythme le plus répandu. Certains signaux du cœur deviennent

Plus en détail

Notice d instructions du Myolux Soft

Notice d instructions du Myolux Soft Notice d instructions du Myolux Soft 1 FR Notice d instructions du Myolux Soft I. Acquisition du Myolux Soft p.4 II. Matériel et nomenclature p.5 III. Installation du matériel p.5 IV. Utilisation du matériel

Plus en détail

LA MÉTHAMPHÉTAMINE LE CRYSTAL C EST QUOI

LA MÉTHAMPHÉTAMINE LE CRYSTAL C EST QUOI LA MÉTHAMPHÉTAMINE LE CRYSTAL C EST QUOI? LA MÉTHAMPHÉTAMINE est un produit stupéfiant illicite, synthétisé à partir de substances chimiques, également connu sous le nom de «crystal» ou «crystalmet», «ice»,

Plus en détail

«La gestion des douleurs», l après TMS

«La gestion des douleurs», l après TMS Journée territoriale de la prévention des risques professionnels CDG82 MONTAUBAN (82) «La gestion des douleurs», l après TMS Christiane.Daban Octobre 2012 Kinésithérapie & Prévention -> Ce qui fait la

Plus en détail

MIEUX COMPRENDRE CE QU EST UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC

MIEUX COMPRENDRE CE QU EST UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC MIEUX COMPRENDRE CE QU EST UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC SOMMAIRE UN QUIZ POUR FAIRE UN POINT SUR MES CONNAISSANCES Un quiz pour faire un point sur mes connaissances 3 Vrai Faux Qu est-ce que l on

Plus en détail

Quelques règles de description des mouvements

Quelques règles de description des mouvements Introduction 1 9 Quelques règles de description des mouvements Dans ce livre, tout autant que de voix, il sera souvent question de mouvement. Nommer et décrire les mouvements est une tâche complexe, car

Plus en détail

Programme Performance Spécifique. Kayak

Programme Performance Spécifique. Kayak Programme Performance Spécifique Kayak Introduction. La chiropratique augmente notre potentiel et améliore nos performances sportives en s assurant du fonctionnement optimal de la colonne vertébrale et

Plus en détail

Effet des saccades oculaires sur le contrôle postural chez l enfant strabique

Effet des saccades oculaires sur le contrôle postural chez l enfant strabique Effet des saccades oculaires sur le contrôle postural chez l enfant strabique Cynthia LIONS 1, Emmanuel Bui-Quoc 2, Maria Pia Bucci 1 1 UMR 676, Hôpital Robert Debré, 75019, Paris, France. 2 Service d'ophtalmologie,

Plus en détail

APPUIS-COUDES MOBILES POUR RÉDUIRE LE TRAVAIL STATIQUE DE LA CEINTURE SCAPULAIRE DU PERSONNEL DENTAIRE

APPUIS-COUDES MOBILES POUR RÉDUIRE LE TRAVAIL STATIQUE DE LA CEINTURE SCAPULAIRE DU PERSONNEL DENTAIRE APPUIS-COUDES MOBILES POUR RÉDUIRE LE TRAVAIL STATIQUE DE LA CEINTURE SCAPULAIRE DU PERSONNEL DENTAIRE PROTEAU ROSE-ANGE Association pour la santé et la sécurité au travail, secteur affaires sociales (ASSTSAS),

Plus en détail

A healthy decision LA DOULEUR

A healthy decision LA DOULEUR A healthy decision Mieux vivre avec LA DOULEUR Tout à propos de la douleur, de ses causes et de ses possibilités de traitement. Parlez-en avec votre médecin ou pharmacien. Contenu Qu est-ce que la douleur

Plus en détail

Titre : Hémiplégie Alternante : une étude des épisodes paroxystiques.

Titre : Hémiplégie Alternante : une étude des épisodes paroxystiques. I.B.AHC 1. DESCRIPTION DE L ETUDE Titre : Hémiplégie Alternante : une étude des épisodes paroxystiques. Auteurs : Elisa De Grandis MD PhD, G Gaslini Institute, University of Genoa Melania Giannotta MD,

Plus en détail

Stress des soignants et Douleur de l'enfant

Stress des soignants et Douleur de l'enfant 5e rencontre francophone Suisse et France voisine de la douleur chez l enfant Stress des soignants et Douleur de l'enfant Céline ROUSSEAU-SALVADOR Psychomotricienne - Psychologue Clinicienne Service d

Plus en détail

Test d évaluation de la condition physique pour les «Journées Sentez-vous Sport» *

Test d évaluation de la condition physique pour les «Journées Sentez-vous Sport» * Test d évaluation de la condition physique pour les «Journées Sentez-vous Sport» * Compte-tenu de l'absence de validation scientifique des tests existants, la commission médicale du CNOSF propose d'utiliser

Plus en détail

Le bilan neuropsychologique du trouble de l attention. Ania MIRET Montluçon le 4-12- 2009

Le bilan neuropsychologique du trouble de l attention. Ania MIRET Montluçon le 4-12- 2009 Le bilan neuropsychologique du trouble de l attention Ania MIRET Montluçon le 4-12- 2009 Introduction L attention est une fonction de base dont l intégrité est nécessaire au bon fonctionnement cognitif

Plus en détail

Questions / Réponses. Troubles du sommeil : stop à la prescription systématique de somnifères chez les personnes âgées

Questions / Réponses. Troubles du sommeil : stop à la prescription systématique de somnifères chez les personnes âgées Questions / Réponses Troubles du sommeil : stop à la prescription systématique de somnifères chez les personnes âgées Quelques chiffres sur les troubles du sommeil et la consommation de benzodiazépines

Plus en détail

ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS

ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS Qu est ce que l ergonomie d un poste de travail? ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS Un poste de travail ergonomique est un poste qui offre un environnement et des équipements permettant de créer

Plus en détail

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes 3 Vélo ergomètre Variables de charge Intensité Rythme lent à modéré Activité d endurance Durée 10 à 20 minutes Pas de pause Possible 3 à 4 fois par semaine EN GÉNÉRAL 3 10 à 20 minutes de vélo à vitesse

Plus en détail

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle I. Communiquer avec efficacité A. Intégrer les processus d influence sociale 1. La personnalité Les métaprogrammes sont les traits de personnalité qui, gravés

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE POUR REALISER UNE THESE QUALITATIVE. I. La démarche pas à pas. Lire la bibliographie : thèses, articles

GUIDE METHODOLOGIQUE POUR REALISER UNE THESE QUALITATIVE. I. La démarche pas à pas. Lire la bibliographie : thèses, articles GUIDE METHODOLOGIQUE POUR REALISER UNE THESE QUALITATIVE I. La démarche pas à pas Date Démarche Trouver un sujet qui vous intéresse Lire la bibliographie : thèses, articles Participer au séminaire «thèse»

Plus en détail

PLAN RÉÉDUCATION POUR LES UTILISATEURS DE L'ARTICULATION. Contrôle de la phase pendulaire. Par Jos DECKERS

PLAN RÉÉDUCATION POUR LES UTILISATEURS DE L'ARTICULATION. Contrôle de la phase pendulaire. Par Jos DECKERS PLAN de RÉÉDUCATION POUR LES UTILISATEURS DE L'ARTICULATION Contrôle de la phase pendulaire Par Jos DECKERS 02 Sommaire LA RÉÉDUCATION Objectifs : Pour que le patient puisse utiliser correctement l articulation,

Plus en détail

A. BONNEFOND Maître de conférences en neuroscience cognitive Laboratoire d imagerie et de neuroscience cognitive Université de Strasbourg

A. BONNEFOND Maître de conférences en neuroscience cognitive Laboratoire d imagerie et de neuroscience cognitive Université de Strasbourg Sommeil de courte durée, vigilance et travail de nuit A. BONNEFOND Maître de conférences en neuroscience cognitive Laboratoire d imagerie et de neuroscience cognitive Université de Strasbourg Sommeil de

Plus en détail

COMMENT SURMONTER SON ANXIÉTÉ

COMMENT SURMONTER SON ANXIÉTÉ COMMENT SURMONTER SON ANXIÉTÉ L ANXIÉTÉ ET LA RÉPONSE «FUITE OU LUTTE» Que signifie le terme «anxiété»? Si vous avez répondu en employant des termes tels que tendu(e), nerveux, anxieux/euse, craintif/ve,

Plus en détail

ÉQUILIBRE ET PRÉVENTION DES CHUTES

ÉQUILIBRE ET PRÉVENTION DES CHUTES ÉQUILIBRE ET PRÉVENTION DES CHUTES Équilibre et prévention des chutes Les effets des chutes : un cercle vicieux pour les seniors La peur de la chute entraîne : Un refus de sortir, qui altère les «relations

Plus en détail

Exemple 1: Entorse cheville. ÉVALUATION INITIALE: entorse cheville

Exemple 1: Entorse cheville. ÉVALUATION INITIALE: entorse cheville DPPS 4.0 RAPPORT EXEMPLES Les rapports que vous trouvez ci-joints ont étés élaborés en utilisant certains protocoles d exemple que vous trouvez dans le dossier C:\Delos\User\Trials\Dossier Général. On

Plus en détail

DRAFTING DURING SWIMMING IMPROVES EFFICIENCY DURING SUBSEQUENT CYCLING

DRAFTING DURING SWIMMING IMPROVES EFFICIENCY DURING SUBSEQUENT CYCLING DRAFTING DURING SWIMMING IMPROVES EFFICIENCY DURING SUBSEQUENT CYCLING Anne DELEXTRAT, Véronique TRICOT, Thierry BERNARD, Fabrice VERCRUYSSEN, Christophe HAUSSWIRTH & Jeanick BRISWALTER Le triathlon est

Plus en détail

Prenez soin de votre dos. Informations et astuces contre les douleurs lombaires

Prenez soin de votre dos. Informations et astuces contre les douleurs lombaires Prenez soin de votre dos Informations et astuces contre les douleurs lombaires Prenez soin de votre dos 1 2 3 4 Des causes diverses, souvent liées au travail Plaintes et lésions Prévention: mieux vaut

Plus en détail

BO 11 juin 2008 Découvrir le monde Découvrir le vivant. et les cinq sens : leurs caractéristiques et leurs fonctions.

BO 11 juin 2008 Découvrir le monde Découvrir le vivant. et les cinq sens : leurs caractéristiques et leurs fonctions. BO 11 juin 2008 Découvrir le monde Découvrir le vivant Ils (les élèves) découvrent les parties du corps et les cinq sens : leurs caractéristiques et leurs fonctions. Le goût Objectifs : Reconnaitre les

Plus en détail

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron?

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? ÉTIREMENTS Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives, quels que soient l âge et le niveau

Plus en détail

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie.

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. 1. Qu est-ce que le diabète? L APS ET LE DIABETE Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. Cette hyperglycémie est avérée si à 2 reprises

Plus en détail

La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant

La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant Vivre avec un trouble dépressif Septembre 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin

Plus en détail

Évaluation et prise en charge des personnes âgées faisant des chutes répétées

Évaluation et prise en charge des personnes âgées faisant des chutes répétées RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES Évaluation et prise en charge des personnes âgées faisant des chutes répétées OUTIL D ÉVALUATION DES PRATIQUES Avril 2009 Avec le partenariat méthodologique et le concours

Plus en détail

Séance 3 : Conduire une source de stress importante! Oui mais aussi

Séance 3 : Conduire une source de stress importante! Oui mais aussi Séance 3 : Conduire une source de stress importante! Oui mais aussi Divorcer ou conduire, il faut choisir Le risque de subir un accident de voiture est multiplié par quatre pendant les périodes de divorce

Plus en détail

Sommaire. Séquence 3. Séance 1. Séance 2. Comment apporter l énergie nécessaire au fonctionnement de nos muscles?

Sommaire. Séquence 3. Séance 1. Séance 2. Comment apporter l énergie nécessaire au fonctionnement de nos muscles? Sommaire Séquence 3 Pour nous déplacer, prendre un objet, monter des escaliers, nous utilisons nos muscles. Quand nous devons faire un effort important, il faut prendre des aliments riches en énergie,

Plus en détail

Fiche AP5 - Les étirements :

Fiche AP5 - Les étirements : Fiche AP5 - Les étirements : pourquoi faut-il s étirer quand on fait du sport? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien

Plus en détail

Qu est-ce que la maladie de Huntington?

Qu est-ce que la maladie de Huntington? Qu est-ce que la maladie de Huntington? Description sommaire Qu est-ce que la maladie de Huntington? La maladie de Huntington (MH) est une maladie neurodégénérative longtemps connue sous le nom de Chorée

Plus en détail

Répétez l exercice 10 à 15 fois, prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois.

Répétez l exercice 10 à 15 fois, prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois. Épaule 67 I. Exercices pour une tendinite de l épaule Les exercices qui suivent visent à renforcer la musculature de votre épaule. Vous devez les faire au moins 2 fois par jour, tous les jours. Ils peuvent

Plus en détail

Séquence maladie: insuffisance cardiaque. Mieux connaître l insuffisance cardiaque Vivre avec un DAI

Séquence maladie: insuffisance cardiaque. Mieux connaître l insuffisance cardiaque Vivre avec un DAI Séquence maladie: insuffisance cardiaque Mieux connaître l insuffisance cardiaque Vivre avec un DAI Janvier 2012 Finalité de l atelier: Présentation de la séance Cette séance a pour buts de vous permettre

Plus en détail

Vivez votre féminité sans souffrir.

Vivez votre féminité sans souffrir. Vivez votre féminité sans souffrir. PERDOFEMINA (lysinate d ibuprofène) est un médicament pour les adultes et les enfants à partir de 12 ans. Pas d utilisation prolongée sans avis médical. Ne pas administrer

Plus en détail

Mieux informé sur la maladie de reflux

Mieux informé sur la maladie de reflux Information destinée aux patients Mieux informé sur la maladie de reflux Les médicaments à l arc-en-ciel Mise à jour de l'information: septembre 2013 «Maladie de reflux» Maladie de reflux La maladie de

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Exposition temporaire «Très toucher»

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Exposition temporaire «Très toucher» COMMUNIQUÉ DE PRESSE Exposition temporaire «Très toucher» Du 7 juillet au 7 décembre 2012 à L Arche des Métiers L ARCHE DES MÉTIERS - CCSTI de l Ardèche Place des Tanneurs BP 55-07160 LE CHEYLARD Tél.

Plus en détail

JEU VIDEO : UN NOUVEAU COMPAGNON par Colette KELLER-DIDIER

JEU VIDEO : UN NOUVEAU COMPAGNON par Colette KELLER-DIDIER JEU VIDEO : UN NOUVEAU COMPAGNON par Colette KELLER-DIDIER JEU VIDEO : UN NOUVEAU COMPAGNON par Colette KELLER-DIDIER ALS (séance du 11 mai 2003) 48 Jeu video : un nouveau compagnon (Colette KELLER-DIDIER)

Plus en détail

L ANALGÉSIE CONTRÔLÉE PAR LE PATIENT (ACP)

L ANALGÉSIE CONTRÔLÉE PAR LE PATIENT (ACP) L ANALGÉSIE CONTRÔLÉE PAR LE PATIENT (ACP) Réponses à vos inquiétudes Pour vous, pour la vie Quel est le principe de l ACP? La technique d analgésie contrôlée par le patient (ACP) que vous propose votre

Plus en détail

Comment la proposer et la réaliser?

Comment la proposer et la réaliser? RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Comment la proposer et la réaliser? Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à aider les professionnels de santé dans la mise en œuvre d un programme

Plus en détail

Prévention des chutes

Prévention des chutes Notre mission Dispensateur de services de première ligne et de services spécialisés, le CSSS du Suroît a la responsabilité de maintenir et d améliorer la santé et le bien-être de la population de son territoire

Plus en détail

Le Kin-AP Évaluation des Aptitudes paramédicales

Le Kin-AP Évaluation des Aptitudes paramédicales Le Kin-AP Évaluation des Aptitudes paramédicales Le Kin-AP est une évaluation qui se déroule à travers un parcours comprenant différentes stations qui simulent les tâches que le technicien ambulancier-paramédic

Plus en détail

TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES (TMS)

TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES (TMS) Repères Les troubles musculo-squelettiques (TMS) rassemblent un ensemble large de pathologies qui affectent les muscles, les tendons et les nerfs des membres supérieurs et inférieurs au niveau du poignet,

Plus en détail

Etude du niveau stress ressenti par les salariés de plusieurs entreprises du tertiaire. Un outil de mesure.

Etude du niveau stress ressenti par les salariés de plusieurs entreprises du tertiaire. Un outil de mesure. Etude du niveau stress ressenti par les salariés de plusieurs entreprises du tertiaire. Un outil de mesure. Participants : Dr Evelyne Barraud, Martine Chevillard, Marie-José Dureau Mer, Isabelle Gouget,

Plus en détail

PREVENTION OF MSL FOR VDT USERS IN A LARGE SERVICE ORIENTED BUSINESS

PREVENTION OF MSL FOR VDT USERS IN A LARGE SERVICE ORIENTED BUSINESS INTERVENTION POUR PRÉVENIR LES TMS CHEZ LES UTILISATEURS DE TEV DANS UNE GRANDE ENTREPRISE DE SERVICE ROBERT ALIE Régie régionale de la santé et des services sociaux de la Montérégie 12, rue Beauregard,

Plus en détail