Gestion de Risque de change / Produits dérivés

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gestion de Risque de change / Produits dérivés"

Transcription

1 Gestion de Risque de change / Produits dérivés MASTER 2 FINANCE ET DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES BIRSAN, Mirela LECOURT, Loic MENDOZA CASTILLO, Javier NDIOUR, Ngoné

2 2

3 Table de matières I. Les produits dérivés... 5 I.1 Types des produits dérivés Options et Warrants... 6 «Option»... 6 «Warrants» Les futures... 7 «Les Futures» Le contrat à terme sur actions Forward sur actions Les swaps... 8 II. Le risque de change... 9 II.1 Définition du Risque de change... 9 II.2 Gestion du risque de change a. Le change Spot b. Le change à terme c. Les options de change vanilles d. Le tunnel d options vanilles e. Flexiterme f. Les options à barrières activantes ou désactivantes (Knock in /Knock out) II.3 Stratégies de Couverture Se couvrir avec les Options: STRATEGIES D OPTIONS Se couvrir avec les SWAPS DE CHANGE ET LES FUTURES SUR DEVISES Se couvrir avec LE TERME Les techniques de couverture internes Le Netting Termaillage (Leads and Lags) L escompte Les Instruments externes de couverture III. Les produits dérivés et leurs conséquences

4 III.1 Des risques inhérents à leur nature et leur utilisation III.2 Risques liés à l'utilisation des produits dérivés a) Innovation et spéculation b) Spéculation et liquidité c) Efficience informationnelle des marchés III.2 Risques liés à la nature des produits dérivés Les moyens mis en oeuvre pour limiter ses risques III.3 Conclusion Bibliographie

5 I. Les produits dérivés Les produits dérivés sont des instruments financiers dont la valeur varie en fonction du prix/niveau d un actif appelé sous-jacent. Le sous-jacent peut être de différentes natures. - Une action, - Un indice, - Une monnaie, - Un taux - Obligations, - Matières premières, - Immobilier. Mais aussi de variables monétaires, financières ou réelles : - Taux de change, - Taux d intérêt, - Indices boursiers, - Indices climatiques Le produit dérivé va permettre de pouvoir profiter des fluctuations de l'actif sans avoir à l'acheter ou le vendre lui-même. Ces produits reproduisent (à la hausse et/ou à la baisse) les variations du sousjacent. Ainsi que fournir à tout agent économique une protection contre un risque qui naît de la nécessité de l agent de réaliser dans le futur une opération, commerciale ou financière, à un prix ou, d une façon plus générale, à des conditions qu il ne maîtrise pas. Ces instruments financiers ont été créés pour se protéger des risques financiers : - évolutions des prix matières premières, - évolutions des taux de change des monnaies - évolutions des taux d intérêts Les objectifs des produits dérivés: Seprotéger contre un risque financier (politique de converture) =>couverture Investir dans produits avec un fort effet levier Les différents produits dérivés: Les Options Les Contrats à termes sur Actions SSF (Single Stock Futures) Les contrats Futures Les Warrants 5

6 Les Swaps I.1 Types des produits dérivés 1.1 Options et Warrants «Option» Définition L option est donc un droit, qui obéit à certaines règles. Il permet d acheter ou de vendre un actif (sous-jacent) à un certain prix, à une certaine durée - à un certain moment (Option «européenne») - ou à n importe quel moment jusqu à une date donnée (Option «américaine). Le prix payé par l acheteur de cette option s appelle la prime. Types Contrats d achat, qu on appelle alors des «Calls», qui donnent le droit, pour un Call, d acheter. Contrats de vente, qu on appelle alors des «Puts», qui donnent le droit, pour un Put, de vendre un actif à un prix fixé. L acheteur de cette option est libre d exercer son droit (acheter ou vendre) : qu il le fasse ou non, le vendeur, lui, garde la prime. Ces contrats sont standardisés, c'est-à-dire qu ils répondent à un certain nombre de caractéristiques clairement identifiées : - Supports choisis, - Prix d exercice, - échéances, etc. Une chambre de compensation assure la bonne exécution des transactions entre vendeurs et acheteurs. «Warrants» Définition Un warrant (ou bon d'option) est un produit de bourse à effet de levier qui permet à l investisseur d amplifier les variations d un actif à la hausse comme à la baisse tout en étant sensible à la volatilité et à la valeur temps. Il est un contrat transférable qui confère à son détenteur le droit, et non l obligation, d acheter ou de vendre une quantité donnée d un actif spécifique, à un prix déterminé d avance (le prix d exercice ou strike), à la date d échéance (ou maturité) du contrat (Warrant européen) ou à tout moment jusqu à cette date (Warrant américain). 6

7 Différences avec les options Émis directement par des établissements bancaires ou des entreprises d'investissement. Le nombre de Warrants émis par l'émetteur est limité. La date limite de revente dépend du choix effectué par l'émetteur du Warrant. Contrairement aux options, il n est pas possible de vendre à découvert un Warrant. Ceci limite les stratégies optionnelles et limite le risque pour l'acheteur dont la perte maximale possible est limitée à la prime payée. 1.2Les futures «Les Futures» Futures sont établis via un marché organisé donc standardisés. La date de livraison (ou période de livraison), la quantité, parfois la qualité et l endroit (matières premières) sont ainsi spécifiés par la Bourse sur lesquels ces contrats sont négociés. Les acheteurs et les vendeurs ne se connaissent pas. Propriétés : La mise en place d appels de marge. Les appels de marge visent à s assurer que les paiements finaux auront bien lieu, les gains/pertes potentielles sont réglés de façon quotidienne avec la nouvelle évaluation de la valeur des contrats, c est aussi ce que l on appelle le mark-to-market. 1.3 Le contrat à terme sur actions Forward sur actions Les contrats à terme sur actions sont des produits dérivés qui permettent, d acheter et de vendre à terme, les actions des entreprises concernées. Les stratégies de base sur ces contrats : - Être acheteurs de contrats si l anticipation de l investisseur est haussière sur le cours du support choisi, - Être vendeurs de contrats en cas d anticipation baissière sur la valeur du support. 7

8 1.2 Les swaps Le swap est un contrat d échange de flux financiers entre deux intervenants, qui sont généralement des banques ou des institutions financières. Les deux contrats les plus courants sont : le swap de taux d intérêt, qui échange les intérêts d un prêt ou dépôt à taux variable contre des intérêts à taux fixe ; le swap de change, qui échange les intérêts et la valeur à l échéance d un prêt ou dépôt dans une devise contre sa valeur dans une autre devise. 8

9 II. Le risque de change Le marché des changes, est un marché sur lequel sont achetées et vendues en continu les devises. C est le deuxième marché financier mondial en termes de volumes, après celui des taux d intérêt. En France, l équivalent de près de 118 milliards d euros sont échangés chaque jour et plus de milliards d euros à l échelle mondiale (Source LCL). Le marché des changes est un marché de gré à gré, décentralisé et fonctionnant 24 heures sur 24 (les principaux centres financiers : Tokyo, Londres et New York se relayant en continu). Cela implique d une part, qu il n y ait pas d autorité de régulation imposant des règles, bien que certaines pratiques existent et soient communément admises, et d autre part, qu aucune place financière ne puisse se prévaloir d un cours de référence, d ouverture ou de clôture. Au même titre que de nombreux marchés, c est la confrontation de l offre et de la demande qui assure la formation du prix (le cours de change) d une devise par rapport à une autre. Les éléments déterminants sont souvent d ordres macro-économiques et caractérisent l attractivité d une devise (taux d intérêt, échanges commerciaux, stabilité politique, ) par rapport à une autre. Ces éléments, multiples et complexes, ne favorisent pas les anticipations sur les variations des cours et contribuent à la création de mouvements à la hausse comme à la baisse parfois violents et soudains. Il n est pas rare par exemple que l EUR/USD, qui est la paire de devises la plus échangée, connaisse des écarts de plus de 1 % en l espace de quelques minutes. D autre part, près de 80 % des volumes de devises échangées chaque jour sont à titre spéculatif et ont tendance à favoriser, voire amplifier ces écarts. Ainsi, tout cela demande une véritable maîtrise du cours d achat des devises, autrement dit une gestion du risque de change. II.1 Définition du Risque de change Le risque de change est défini comme étant l'incertitude du taux de change d'une monnaie par rapport à une autre à court ou moyen terme. A titre d exemple lorsqu on intervient sur les marchés internationaux pour exporter, importer ou investir, les règlements s opèrent généralement en devise locale ou en dollar, considéré comme la devise internationale. L une des préoccupations lors de ces transactions est donc de connaître le cours de conversion de ces devises en euro. Or, durant le délai plus ou moins long qu il peut exister entre la date de négociation, le prix convenu et son règlement, le cours de conversion de ces devises va fluctuer et un mouvement défavorable peut compromettre la rentabilité de l opération, voire se traduire par une opération à perte. Ce risque associé à cette opération à perte constitue le risque de change. Pour se couvrir contre ce risque de change les établissements financiers proposent une large gamme d instruments financiers. 9

10 II.2 Gestion du risque de change Il est indispensable de se couvrir contre le risque de change pour éviter les pertes liées aux opérations réalisées en devise étrangère. La gestion du risque de change est jugée coûteuse et complexe mais est nécessaire pour amoindrir ou annuler les effets de la fluctuation de cours de change sur les marges, pour anticiper les flux futurs de trésorerie (Cash-Flow) et pour aussi éviter les spéculations sur l évolution des cours de change. Par exemple si une entreprise française exporte aux Etats-Unis une machine facturée dollars, dont le paiement est prévu avec un différé de 9 mois et le cours de change EUR/USD est fixé à 1 euro = 1,20 dollar. La contre-valeur en euros est donc de euros (soit / 1,20). Si, à la date du paiement, 9 mois plus tard, l euro s est apprécié par rapport au dollar (1 euro = 1,30 dollar), l exportateur reçoit ,231 euros (soit / 1,30). Ce qui correspond à un manque à gagner de près de euros. L entreprise française est donc restée exposée aux fluctuations de l euro face au dollar, mettant en danger la rentabilité de son opération. A contrario, le scénario de dépréciation de l euro face au dollar (baisse du cours EUR/USD) aurait pu accroître mécaniquement la marge de l exportateur français, mais s exposer aléatoirement à ce risque relève de la spéculation. Cette spéculation est d ailleurs effectuée par bon nombre d agents intervenant sur le marché des changes. Pour gérer le risque de change, il faut une analyse approfondie des besoins et un choix pour le produit de couverture. Les produits de couverture de change les plus connus sont : * Change spot * Change à terme * Achat d options de change vanilles * Tunnel d options vanilles * Flexiterme * Options à barrières activantes ou désactivantes * Stratégies à ratio (Accumulateurs...) 10

11 Ils sont ainsi listés du plus simple au plus structuré. Ils existent également d autres produits de couverture comme les Swaps de change. a. Le change Spot Le change au comptant ou spot consiste à échanger deux devises, à un cours négocié. La livraison des devises s effectue généralement 2 jours ouvrés après la date de négociation. En effectuant une opération de change au comptant, on convertit la trésorerie dans la devise concernée. Selon les usages internationaux, l opération est confirmée en temps réel sans possibilité d annulation et le dénouement intervient généralement deux jours ouvrés après la conclusion de l opération. b. Le change à terme Le change à terme est un contrat permettant d acheter ou de vendre des devises à une date future et à un taux fixé aujourd hui. Le cours à terme, utilisé pour ces transactions est issu du cours comptant et d'un différentiel entre le taux d'intérêt de la devise étrangère et le taux d'intérêt de la devise de référence sur la durée de l'opération. c. Les options de change vanilles Une option de change est un contrat qui offre la possibilité d'acheter ou de vendre un montant en devises sur une période déterminée ou à une date prédéfinie (l'échéance), à un cours garanti négocié à l'avance (le prix d exercice) tout en bénéficiant de l'évolution favorable de la devise. Ce droit est acquis contre le paiement, par l'acheteur de l'option, d'une prime exprimée en pourcentage du nominal. d. Le tunnel d options vanilles Un tunnel d'options est la combinaison de l'achat et de la vente de deux options de sens inverse, toutes deux prises en dehors de la monnaie et ayant des primes identiques ou quasi identiques. C'est un instrument financier qui donne à l'utilisateur la possibilité de profiter de l'évolution favorable du marché entre deux bornes (cours plafond, cours plancher). Cette fourchette de fluctuations représente pour l'utilisateur la marge de variation du cours qu'il considère acceptable en termes d'exploitation.la mise en œuvre d'un tunnel à l'achat permet à un importateur de limiter ses pertes en cas de hausse du cours de la devise. En contrepartie de l'économie réalisée en ne payant qu'une faible prime, ses gains sont limités en cas de dépréciation de la devise. (Source : CACIB) 11

12 e. Flexiterme Le Flexiterme est un instrument de couverture permettant de bloquer un cours de change pour un volume d'opérations à réaliser dans une devise sur une période pouvant généralement couvrir jusqu'à 1 an. f. Les options à barrières activantes ou désactivantes (Knock in /Knock out) L option barrière est un instrument financier qui s active ou se désactive, en fonction de l évolution du sous-jacent sur laquelle elle porte. Elle peut donc être activée à la hausse ou à la baisse, tout comme elle peut être également désactivée à la hausse ou à la baisse. Des stratégies sont utilisées avec ces options pour se couvrir contre le risque de change, elles seront développées dans la troisième sous partie. II.3 Stratégies de Couverture Pour se couvrir contre le risque de change, les produits dérivés précités dans la sous partie précédente sont utilisés. La combinaison de ces produits avec des stratégies est essentielle pour se prémunir de la variation des cours Se couvrir avec les Options: STRATEGIES D OPTIONS Le Forward Plus : Consiste pour l acheteur d une devise étrangère à avoir une position longue sur une option classique (Call Vanilla sur la devise étrangère) et simultanément une position short sur une option à barrière (Put avec barrière activante sur la devise étrangère). Il consiste pour le vendeur d une devise étrangère à acheter une option classique (Put Vanilla sur la devise étrangère) et de vendre simultanément une option à barrière (Call avec barrière activante sur la devise étrangère). L accumulateur ou stratégie à ratio: Il permet à l acheteur d une devise étrangère d avoir une position longue sur une option à barrière (Call avec barrière désactivante sur la devise étrangère) et de vendre simultanément une option classique (Put Vanilla sur la devise étrangère). 12

13 Le vendeur d une devise étrangère devra donc acheter une option à barrière (Put avec barrière désactivante sur la devise étrangère) et vendre simultanément une option classique (Call Vanilla sur la devise étrangère). Le Bonus Strike Callable Permet à l acheteur de la devise étrangère et pour une partie des échéances de faire un «Forward Synthétique» c est-à-dire l achat d un Call et la vente d un Put au même strike et pour d autres échéances de faire uniquement la vente d un Put avec une barrière Window (barrière fenêtre) où le niveau de la barrière n est surveillé que pendant une certaine période de temps convenu préalablement entre la date de conclusion de l option et la date d échéance de l option. A contrario, le vendeur prendra la position inverse Se couvrir avec les SWAPS DE CHANGE ET LES FUTURES SUR DEVISES - Les Swaps de change ou Swap Cambiste ou Swap de devises Le swap de change est l'instrument financier le plus utilisé sur le marché des changes. En trésorerie, on l'utilise souvent pour donner plus de flexibilité à ses couvertures de change. Il combine une opération de change au comptant (Spot) à une opération de change à terme (Forward). Les deux opérations étant réalisées simultanément avec la même contrepartie et au même cours de référence. Il s'agit donc en réalité d'une opération de trésorerie avec versement du capital en date spot et remboursement du capital et des intérêts à l'échéance. - Les Futures sur devises Un contrat Future consiste à acheter ou vendre une devise à une date future et à un prix (cours de change) convenu au préalable. Le Future sur devises (Forex) permet de parier à la hausse ou à la baisse sur l évolution d une devise par rapport à une autre. Il a les mêmes caractéristiques qu un contrat Future simple c est-à-dire il est standardisé, il faut un dépôt de garantie (Deposit) et la chambre de compensation assure les appels de marge Se couvrir avec LE TERME - Le terme à réserve avec livraison à l échéance Cette stratégie consiste à optimiser les couvertures de change reposant sur des constatations périodiques (hebdomadaires, mensuelles, ) du fixing BCE de l EUR/USD et permet potentiellement d accumuler à chaque date de constatation un certain montant de devises tant qu une réserve de figures n est pas consommée. 13

14 A titre d exemple, prenons un vendeur de dollars USD on qui souscrit à un contrat à terme avec livraison à l échéance dont les caractéristiques sont les suivantes : Date de cotation : 11/05/2015 Date de départ : 29/05/2015 Date d échéance : 11/05/2016 Notionnel : USD Nombre de constations : 50 hebdomadaires Nominal Périodique : USD Ratio : 2 Cours de conversion : Réserves de figures : 50 Le mécanisme sera le suivant pour ce vendeur: A chaque constatation et tant que la réserve n est pas consommée: o Si le fixing EUR/USD est supérieur ou égal au Cours garanti : On vendra USD au cours garanti et la réserve est consommée du différentiel de figure entre le fixing BCE EUR/USD et Cours garanti o Si le fixing EUR/USD est strictement inférieur au Cours garanti: On vendra USD au cours garanti Les techniques de couverture internes L objectif de la gestion du risque de change c est de minimiser au moindre coût les pertes susceptibles d affecter le patrimoine/revenu de l entreprise libellés en devises du fait de variation des cours de change. 14

15 Les techniques de couverture internes du risque de change sont divises en quatre catégories : a) Le choix de la monnaie de facturation La solution envisageable c est d utiliser la monnaie nationale pour la réalisation des transactions. Dans cette situation le risque va être transmis intégralement sur l entreprise étrangère. Toutefois, les parties arrivent rarement à s'entendre sur une monnaie du fait que les intérêts de l'importateur et de l'exportateur sont opposés. L importateur est intéressé par une devise faible capable se déprécier par rapport à sa monnaie nationale et à l opposé l exportateur est intéressé par une monnaie forte pour bénéficier des gains des changes. b) Le recours aux clauses monétaires: La clause d adaptation des prix aux fluctuations de changec est-à-dire que le vendeur va fixer de la signature du contrat la valeur de ses marchandises dans sa devise. Toute fluctuation du taux de change sera supportée par l acheteur. Exemple : Un contrat d export ou le montant est USD et 1 USD=0,95 EUR Dont le montant des marchandises= ( x 0,95) = USD Si la valeur du dollar devient 1USD=1,05 EUR La valeur du contrat devient x USD L exportateur dispose toujours USD.Même si la situation a devenu favorable pour l importateur, il va devoir payer la somme établie par le contrat. La clause de risque partagé Cette technique suppose que tant l importateur que l exportateur vont partager le risque de change qui peut survenir entre la date de facturation et la date de paiement. La clause d option Permettant d utiliser une devise différente, établie au début du contrat, dans le cas ou la devise du contrat dépasse un certain cours (cours fixé comme limite). La clause multi-devises La clause multi-devises permet de libère le contrat dans plusieurs devises et à l échéance soit l acheteur soit le vendeur choisissent la devise de règlement. Le choix est fait en fonction de l évolution favorable des devises choisies. La clause d adaptation des prix aux fluctuations du taux de change avec franchise. Cela veut dire qu on fixe des limites : un minimum et un maximum à partir duquel le prix sera ajusté ; 15

16 Exemple : 1 USD=0,92 EUR et la franchise = 3% Les ajustements de prix commencent quand : 1 USD>0,92 EUR ( 1+3%) Soit 1 USD<0,92 EUR (1-3%) Le Netting C est une technique utilisée par les grands groupes internationaux qui ont les moyens d avoir un service trésorerie centralisé (Centre de compensation). La technique consiste dans une compensation bilatérale ou multilatérale des positions débitrices ou créditrice dans une même devise. La position de change ne porte que sur le solde. C'est un moyen de diminuer le risque systémique et d'économiser les frais financiers des sociétés concernées. Pour illustrer cette technique on va prendre un exemple avec compensation et sans compensation. Sans compensation SI l Enterprise française achète à l entreprise A $ et dans le même temps elle revend à la société C $, et on suppose qu elle gère séparément ces opérations. Cela signifie qu elle sera exposée à un risque de $. Avec compensation SI l Enterprise française achète à l entreprise A $ et dans le même temps elle revend à la société C $, et on suppose qu elle gère ces opérations par compensation. Cela signifie qu elle sera exposée à un risque de $. Le fonctionnement d'un système de netting multilatéral suppose : - Avoir une étroite coordination entre les différentes sociétés et le centre de compensation, - Des dates de règlement identiques entre les différentes filiales intervenant dans la procédure de compensation, - La centralisation des opérations sur un petit nombre de banques internationales ayant des filiales dans tous les pays. 16

17 2.3.5 Termaillage (Leads and Lags) Consiste à avancer ou à retarder les paiements en fonction des prévisions sur l évolution de taux de change à court terme. Les décisions des exportateurs et importateurs dépendent de l évolution de la devise. 2 cas : SI on anticipe une appréciation de la devise l exportateur essayera de retarder le paiement, mais l importateur demandera d accélérer le paiement. Si on anticipe une dépréciation de la devise, l exportateur voudra l accélération du paiement et l importateur voudra retarder le paiement. Autrement dit, Si l exportateur a des créances en devises fortes, il va repousser l encaissement. Au contraire s il a des créances en devises faibles Il va accélérer l encaissement. Si l importateur a des dettes en devises fortes, il va accélérer le paiement. Au contraire s il a des dettes en devises faibles, il retardera le paiement. Par cette technique on essaie de bénéficier de l évolution favorables des cours de change en varient les paiements. Les leads signifie des paiements anticipés (accélères) utilises quand on anticipe une augmentation du taux de change et les lags consistent en paiements diffèrés (retardes) quand on anticipe une baisse du taux de change. La réglementation des changes limite souvent les possibilités de recours au termaillage en interdisant le paiement anticipé des importations et imposant une date limite au paiement des exportations L escompte Concerne plutôt l exportateur, qui peut accorder un escompte avec paiement anticipé, avant qu il bénéficie d un paiement au comptant. Le coût de la couverture de l exportateur est le montant de l escompte. Grâce à cette technique l exportateur limitera son risque de change mais dans le même temps le risque de crédit dont la manque de trésorerie. 17

18 2.4 Les Instruments externes de couverture Les avances en devises L exportateur va emprunter à sa banque un montant en devise qui corresponde à la créance détenue sur son client étranger, pour une durée au moins égale au délai de paiement du client. La banque lui avance les devises, qui seront converties en monnaie nationale. L entreprise devrait payer à la banque des intérêts calculés en fonction du taux interbancaire et majorés par une marge. L'entreprise remboursera sa dette à l'échéance avec les devises reçues de son client. Une fois le remboursement réalisé l entreprise annulera ainsi le risque de change et reconstitue sa trésorerie. Les avances en devises sont considères comme des crédits à court terme (crédits de trésorerie) et donc des moyens de financement des exportation. L assurance COFACE COFCE c est la «la compagnie française pour l'assurance du commerce extérieur». La COFACE couvre le risque de change pour les ventes de tous les produits ou services. Cette couverture est adaptée au différant pays en fonction de leur risque liée à la variation de taux. L assurance crédit avec COFACE permet à l entreprise de se prévenir contre les impayés ; recevoir une consultance spécialisée offerte par des experts sur les marchés cibles et une offre adapte en fonction de la taille de l entreprise ; et une indemnisation rapide en cas de défaut de paiement du client. L assurance change intervient lorsqu on signe un contrat commercial en devises avec un client étranger, parce qu on est exposé aux variations de change. Cette assurance lui permet de se protéger contre les fluctuations de change pendant toute la durée de vie de l opération commerciale, prennent en charge 100% de la perte constatée par rapport au cours à terme garanti aux échéances de paiement. Ils offrent 2 garanties pour protéger et favoriser les exportations en devises : l assurance change négociation et l assurance change contrat. L assurance change négociation permet de fixer un cours de change à tout moment pendant la période de négociation, offrant une couverture de 100% du risque de change jusqu au dernier terme de paiement du contrat sous la condition que l offre sera retenu. L assurance change contrat permet de figer le cours de change avant la signature du contrat ou après 15 jours, pour des montant garanties de maximum 15M.( source :COFACE) 18

19 III. Les produits dérivés et leurs conséquences III.1 Des risques inhérents à leur nature et leur utilisation Depuis le début des années , la sphère financière connaît une période d innovation continue (Gunther Capelle-Blancard, 2009), concernant essentiellement les produits dérivés (Chesney, 2012). Aujourd'hui, ce marché ne semble toujours pas arrivé à son terme. Une question récurrente concerne la source d'instabilité que généreraient les produits dérivés. Bien qu'un consensus global semble exister sur leur incidence positive sur le système financier, leur responsabilité à été démontrée lors des crises suivantes : le Black Monday du 19 octobre 1987 (Kleidon et Whaley [1992]) la crise asiatique de 1997 (Dodd [2002] ; Ghysels et seon [2005]). la crise des subprimes en 2007, mettant en cause les dérivés de crédit. Sans entrer dans un débat qui n'est pas le but de ce dossier, il est intéressant de noter que certains ont qualifiés les produits dérivés de «bête sauvage de la finance» (Alfred Steinherr, ancien économiste en chef de la Banque européenne d investissement, 1998) ou d «armes de destruction massive» (Warren Buffet, 2003). Les dangers propres aux produits dérivés proviennent : d'une part, de l'utilisation qui en est faite et des justification qui en sont données conduisant à une instabilité du marché ; d'autre part de leur nature, conduisant à une sous-estimation du risque. 19

20 III.2 Risques liés à l'utilisation des produits dérivés Nous avons développé dans les parties précédentes l'utilisation des produits dérivés dans une optique de couverture des risques (hedging). Leur emploi est également justifié par (Chesney, 2012) : la spéculation, censée améliorer la liquidité et donc la couverture des risques ; l'amélioration de l'efficience informationnelle des marchés, les marchés dérivés pouvant apparaître comme des révélateurs de l'information privée (estimation de l'augmentation future du prix d'un sous-jacent par le biais de l'augmentation de son call, extraction de la volatilité future d'un sous-jacent par inversion du modèle de Black et Scholes (1973), (Jégourel, 2010)). Cependant, chacun de ces points pouvant faire l'objet d'un contre-argument, il semble nécessaire de compléter ce dossier par une étude des risques que peuvent entraîner leur emploi dans les cas cités ci-dessus. a) Innovation et spéculation L'activité de hedging représente en fait une infime partie de l'utilisation des produits dérivés, dont la valeur nominale représente plus de 10 fois le PIB mondial. Ce montant ne peut être uniquement le fait d'activités de hedging, et est donc imputable à une utilisation spéculative massive. Dans le sens où des agents cherchant à se soustraire à un risque rencontre sur le marché des agents dont la fonction est de prendre ses risques en échange d'une rémunération, l'existence de spéculation sur les marchés dérivés apparaît normale (Jégourel, 2010). La question qui convient alors d'être posée est celle de la relation entre innovation, spéculation et instabilité. Boyer, Dehove et Plihon (2004) rappellent que "chaque innovation majeure, en stimulant de nouvelles stratégies, a débouché sur une crise financière". Spotton Visano (2004) suggère pour sa part que les innovations créent un "type particulier d'environnement incertain", vecteur de vagues d'optimisme suivies d'instabilité. La spécificité des produits dérivés offrent de plus un soutien aux techniques spéculatives: en offrant un effet de levier permettant de spéculer sur un sous-jacent sans pour autant être en position sur celui-ci 20

SECTION 5 : OPERATIONS SUR PRODUITS DERIVES

SECTION 5 : OPERATIONS SUR PRODUITS DERIVES SECTION 5 : OPERATIONS SUR PRODUITS DERIVES 1 - DEFINITION DES PRODUITS DERIVES 2 - DEFINITIONS DES MARCHES 3 - USAGE DES CONTRATS 4 - COMPTABILISATION DES OPERATIONS SUR PRODUITS DERIVES 51 SECTION 5

Plus en détail

CHAPITRE 2 : MARCHE DES CHANGES A TERME ET PRODUITS DERIVES

CHAPITRE 2 : MARCHE DES CHANGES A TERME ET PRODUITS DERIVES CHAPITRE 2 : MARCHE DES CHANGES A TERME ET PRODUITS DERIVES Marché des changes : techniques financières David Guerreiro david.guerreiro@univ-paris8.fr Année 2013-2014 Université Paris 8 Table des matières

Plus en détail

RISQUES Risque de change

RISQUES Risque de change Les devises sont désignées par une abréviation standardisée. Ce code ISO est constitué de 3 lettres dont les deux premières correspondent au pays et la troisième à la devise (CAD pour Dollar Canadien).

Plus en détail

COMMERCE INTERNATIONAL

COMMERCE INTERNATIONAL COMMERCE INTERNATIONAL (21 février 2011) Le risque de change Le risque de change correspond à un risque de paiement plus élevé pour l'importateur ou d'une recette moindre pour l'exportateur dans les deux

Plus en détail

INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS

INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS L objet de ce document est de vous présenter un panorama des principaux instruments financiers utilisés par CPR AM dans le cadre de la fourniture d un service

Plus en détail

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème édition Y. Simon et D. Lautier

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème édition Y. Simon et D. Lautier LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE 2 Section 1. Problématique de la gestion du risque de change Section 2. La réduction de l exposition de l entreprise au risque de change Section 3. La gestion du risque de

Plus en détail

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE..

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE.. Jean-Marc BUYSSCHAERT Les journées de l économie et de la gestion MARCHES DES CAPITAUX ET INSTRUMENTS FINANCIERS LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE.. UN EXERCICE SOUVENT PERILLEUX Plan de l intervention La

Plus en détail

Chapitre 5 : produits dérivés

Chapitre 5 : produits dérivés Chapitre 5 : produits dérivés 11.11.2015 Plan du cours Options définition profil de gain à l échéance d une option déterminants du prix d une option Contrats à terme définition utilisation Bibliographie:

Plus en détail

LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE. Finance internationale 9éme ed. Y. Simon & D. Lautier

LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE. Finance internationale 9éme ed. Y. Simon & D. Lautier LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE 1 Section 1. Les instruments dérivés de change négociés sur le marché interbancaire Section 2. Les instruments dérivés de change négociés sur les marchés boursiers organisés

Plus en détail

Calcul et gestion de taux

Calcul et gestion de taux Calcul et gestion de taux Chapitre 1 : la gestion du risque obligataire... 2 1. Caractéristique d une obligation (Bond/ Bund / Gilt)... 2 2. Typologie... 4 3. Cotation d une obligation à taux fixe... 4

Plus en détail

I. Risques généraux s appliquant à l ensemble des instruments financiers

I. Risques généraux s appliquant à l ensemble des instruments financiers I. Risques généraux s appliquant à l ensemble des instruments financiers 1. Risque de liquidité Le risque de liquidité est le risque de ne pas pouvoir acheter ou vendre son actif rapidement. La liquidité

Plus en détail

CHAPITRE 2 LE TAUX DE CHANGE

CHAPITRE 2 LE TAUX DE CHANGE CHAPITRE 2 LE TAUX DE CHANGE 2 1 L origine des opérations de change : Le change est l'acte par lequel on échange deux monnaies différentes. Ces monnaies peuvent être celle d un pays ou d un ensemble de

Plus en détail

TURBOS JOUR PRODUITS À EFFET DE LEVIER PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL. TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 JUSQU À x300!

TURBOS JOUR PRODUITS À EFFET DE LEVIER PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL. TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 JUSQU À x300! TURBOS JOUR PRODUITS À EFFET DE LEVIER PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 JUSQU À x300! Société Générale propose une nouvelle génération de Turbos,

Plus en détail

TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 jusqu à x300!

TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 jusqu à x300! TURBOS Jour TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 jusqu à x300! PRODUITS À EFFET DE LEVIER PRéSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL Société Générale propose une nouvelle génération de Turbos,

Plus en détail

LES TURBOS. Investir avec du levier sur les indices et les actions!

LES TURBOS. Investir avec du levier sur les indices et les actions! LES TURBOS Investir avec du levier sur les indices et les actions! Produits présentant un risque de perte en capital, à destination d investisseurs avertis. Émetteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance B.V.

Plus en détail

COMMENT OPTIMISER SA GESTION DE DEVISES?

COMMENT OPTIMISER SA GESTION DE DEVISES? Dossier spécial Après une reprise observée en 2012 et 2013 (de l ordre de 2 et 2,5 %), l Organisation Mondiale du Commerce prévoit une croissance du commerce international de l ordre de 4 à 4,5 % en 2014.

Plus en détail

La crise qui débuta avec les crédits subprimes en

La crise qui débuta avec les crédits subprimes en 40 Les dérivés : outils d assurance ou instruments dangereux de spéculation? Les dérivés sont régulièrement pointés du doigt comme des instruments dangereux de spéculation renforçant l instabilité et les

Plus en détail

DESS INGENIERIE FINANCIERE

DESS INGENIERIE FINANCIERE DESS INGENIERIE FINANCIERE Mercredi 27 mars 2005 Philippe TESTIER - CFCM Brest 1 SOMMAIRE Le Change au comptant (spot) ; Le Change à Terme (termes secs, swaps de change) ; Les Options de Change ; Les Options

Plus en détail

Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012

Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012 Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012 Pierre Andreoletti pierre.andreoletti@univ-orleans.fr Bureau E15 1 / 20 Objectifs du cours Définition

Plus en détail

Produits financiers dérivés. Octobre 2007

Produits financiers dérivés. Octobre 2007 Produits financiers dérivés Octobre 2007 Plan Généralités sur les produits dérivés Les contrats Forward Les contrats Futures Les swaps Les options «plain vanilla» Les options exotiques Page 2 Généralités

Plus en détail

Risk Management: TP1

Risk Management: TP1 Risk Management: TP1 Q 1) FRA: Forward Rate Agreement Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/forward_rate_agreement C est un contrat de gré à gré sur un taux d intérêt ou sur des devises, avec un montant

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les options Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre informatif. Vous êtes seul responsable

Plus en détail

TURBOS WARRANTS CERTIFICATS. Les Turbos Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits non garantis en capital.

TURBOS WARRANTS CERTIFICATS. Les Turbos Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits non garantis en capital. TURBOS WARRANTS CERTIFICATS Les Turbos Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits non garantis en capital. 2 LES TURBOS 1. Introduction Que sont les Turbos? Les Turbos sont des produits

Plus en détail

Avertissement sur les risques liés aux instruments financiers Clients professionnels

Avertissement sur les risques liés aux instruments financiers Clients professionnels Avertissement sur les risques liés aux instruments financiers Clients professionnels 07/10/2014 Le présent document énonce les risques associés aux opérations sur certains instruments financiers négociés

Plus en détail

SPREAD (CYLINDRE) CONSTRUCTION DE DEUX OPTIONS

SPREAD (CYLINDRE) CONSTRUCTION DE DEUX OPTIONS Dans un contrat d'option, le détenteur acquiert un droit, l'émetteur contracte une obligation. Un prix doit être payé par le détenteur à l'émetteur : c'est la prime (premium). LE CALCUL DU MONTANT DE LA

Plus en détail

Chapitre 20. Les options

Chapitre 20. Les options Chapitre 20 Les options Introduction Les options financières sont des contrats qui lient deux parties. Les options existent dans leur principe depuis plusieurs millénaires, mais elles connaissent depuis

Plus en détail

Manuel de référence Options sur devises

Manuel de référence Options sur devises Manuel de référence Options sur devises Groupe TMX Actions Bourse de Toronto Bourse de croissance TSX TMX Select Equicom Produits dérivés Bourse de Montréal CDCC Marché climatique de Montréal Titres à

Plus en détail

CERTIFICATS TURBOS INFINIS BEST Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004

CERTIFICATS TURBOS INFINIS BEST Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004 CERTIFICATS TURBOS INFINIS BEST Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004 Emetteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance B.V. Garant du remboursement : BNP Paribas S.A. POURQUOI

Plus en détail

Business Meeting AFTE Finance active

Business Meeting AFTE Finance active Business Meeting AFTE Finance active Lyon 28 Avril 2015 1. EUR/USD : actualités et perspectives 2 Le dollar atteint des records USD: cours de change 1,45 1,40 1,35 1,30 EUR/USD USD/JPY (rhs inv.) 80 85

Plus en détail

LA GESTION DU RISQUE DE TAUX D INTERÊT

LA GESTION DU RISQUE DE TAUX D INTERÊT LA GESTION DU RISQUE DE TAUX D INTERÊT Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier 1 Pour les investisseurs, le risque de taux d intérêt est celui : - d une dévalorisation du patrimoine - d

Plus en détail

CERTIFICATS TURBOS Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004

CERTIFICATS TURBOS Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004 CERTIFICATS TURBOS Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004 Emétteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance B.V. Garant du remboursement : BNP Paribas S.A. POURQUOI INVESTIR

Plus en détail

LES TURBOS INFINIS. Investir avec un levier adapté à votre stratégie!

LES TURBOS INFINIS. Investir avec un levier adapté à votre stratégie! LES TURBOS INFINIS Investir avec un levier adapté à votre stratégie! Produits présentant un risque de perte en capital à destination d investisseurs avertis. Émetteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance B.V.

Plus en détail

LE RISQUE DE CHANGE INTRODUCTION : LE MARCHE DES CHANGES : ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT. touscours.net

LE RISQUE DE CHANGE INTRODUCTION : LE MARCHE DES CHANGES : ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT. touscours.net LE RISQUE DE CHANGE INTRODUCTION : LE MARCHE DES CHANGES : ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT I. LE MARCHE AU COMPTANT : A. DEFINITION : Le marché au comptant, encore appelé «marché spot» est le marché sur

Plus en détail

Dérivés Financiers Caractéristiques des contrats d options

Dérivés Financiers Caractéristiques des contrats d options Dérivés Financiers Caractéristiques des contrats d options Owen Williams Grenoble Ecole de Management Accréditations > 2 Introduction Une option donne au détenteur le droit de faire quelque chose dans

Plus en détail

Certificats TURBO. Bénéficiez d un effet de levier en investissant sur l indice CAC 40! Produits non garantis en capital.

Certificats TURBO. Bénéficiez d un effet de levier en investissant sur l indice CAC 40! Produits non garantis en capital. Certificats TURBO Bénéficiez d un effet de levier en investissant sur l indice CAC 40! Produits non garantis en capital. www.produitsdebourse.bnpparibas.com Les Certificats Turbo Le Certificat Turbo est

Plus en détail

Warrants (3) : les stratégies

Warrants (3) : les stratégies - 1 - Warrants (3) : les stratégies Mots clés : Sommaire :! Call! Cash! Couverture! Delta! Prime! Prix d'exercice! Put! Sous-jacent! Straddle! Strangle! Stratégie! Support! Warrant 1. Stratégie avec un

Plus en détail

Gains et pertes «virtuels» sur taux de change : les comprendre et les gérer

Gains et pertes «virtuels» sur taux de change : les comprendre et les gérer Gains et pertes «virtuels» sur taux de change : les comprendre et les gérer Présenté par: Marylène Paquet Caisse Centrale Desjardins 418-634-5775 poste 235 Sophie Fortin, M.Sc., CA Samson Bélair/Deloitte

Plus en détail

entreprises. Ensuite, la plupart des options d achat d actions émises par Corporation

entreprises. Ensuite, la plupart des options d achat d actions émises par Corporation 28RE_chap_EP4.qx:quark de base 7/16/09 7:37 PM Page 858 Troisième partie : Le financement des ressources Les principales caractéristiques des travaux suggérés Questions de révision (N os 1 à 25) Exercices

Plus en détail

AVERTISSEMENT ET INFORMATION SUR LES RISQUES LIES A LA NEGOCIATION DES CONTRATS A TERME ET DES ACTIONS

AVERTISSEMENT ET INFORMATION SUR LES RISQUES LIES A LA NEGOCIATION DES CONTRATS A TERME ET DES ACTIONS Le présent document énonce les risques associés aux opérations sur certains instruments financiers négociés par Newedge Group S.A. pour le compte d un client «le Client». Le Client est informé qu il existe

Plus en détail

RÉSUMÉ DE L ANALYSE D IMPACT

RÉSUMÉ DE L ANALYSE D IMPACT FR FR FR COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 15.9.2010 SEC(2010) 1059 DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION RÉSUMÉ DE L ANALYSE D IMPACT Document accompagnant le Proposition de RÈGLEMENT DU

Plus en détail

LES OPERATIONS SUR LE MARCHÉ DES CHANGES. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier 1

LES OPERATIONS SUR LE MARCHÉ DES CHANGES. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier 1 LES OPERATIONS SUR LE MARCHÉ DES CHANGES Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier 1 Couverture : Protéger des créances ou des dettes (commerciales ou financières) contre le risque de variation

Plus en détail

SESSION 2013 UE2 FINANCE

SESSION 2013 UE2 FINANCE DSCG SESSION 2013 UE2 FINANCE Éléments indicatifs de corrigé Réseau CRCF - Ministère de l'éducation nationale - http://crcf.ac-grenoble.fr 1/6 1 DOSSIER 1 : ÉTUDE DE CAS LE CAS PRIC Sous-dossier 1 1. Après

Plus en détail

Bien investir sur les marchés financiers

Bien investir sur les marchés financiers Bien investir sur les marchés financiers avec les CFD Bien investir sur les marchés financiers IG 1 Qu est-ce qu un CFD (Contrat pour la Différence)? Produit dérivé accessible aux investisseurs particuliers,

Plus en détail

Performance creates trust

Performance creates trust Performance creates trust Vontobel Mini Futures Futures Investissement minimum, rendement maximum Vontobel Investment Banking Vontobel Mini Futures Investir un minimum pour un maximum de rendement Avec

Plus en détail

CERTIFICATS TURBOS INFINIS Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004

CERTIFICATS TURBOS INFINIS Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004 CERTIFICATS TURBOS INFINIS Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004 Emetteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance B.V. Garant du remboursement : BNP Paribas S.A. POURQUOI

Plus en détail

La vie est faite de hauts et de bas. Nous sommes là dans les deux cas. 2587GS4_210x210BrochureTurbo-FR@1-8.indd 1. Bienvenue chez

La vie est faite de hauts et de bas. Nous sommes là dans les deux cas. 2587GS4_210x210BrochureTurbo-FR@1-8.indd 1. Bienvenue chez La vie est faite de hauts et de bas. Nous sommes là dans les deux cas. 2587GS4_210x210BrochureTurbo-FR@1-8.indd 1 Bienvenue chez 13/11/14 15:43 LES TURBOS DE UNICREDIT Investir avec les Certificats Turbos

Plus en détail

NORME COMPTABLE RELATIVE AUX OPERATIONS EN DEVISES DANS LES ETABLISSEMENTS BANCAIRES NC 23

NORME COMPTABLE RELATIVE AUX OPERATIONS EN DEVISES DANS LES ETABLISSEMENTS BANCAIRES NC 23 NORME COMPTABLE RELATIVE AUX OPERATIONS EN DEVISES DANS LES ETABLISSEMENTS BANCAIRES NC 23 OBJECTIF 01 - La Norme Comptable Tunisienne NC 15 relative aux opérations en monnaies étrangères définit les règles

Plus en détail

Les Turbos. Guide Pédagogique. Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits présentant un risque de perte en capital

Les Turbos. Guide Pédagogique. Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits présentant un risque de perte en capital Les Turbos Guide Pédagogique Produits à effet de levier avec barrière désactivante Produits présentant un risque de perte en capital Les Turbos 2 Sommaire Introduction : Que sont les Turbos? 1. Les caractéristiques

Plus en détail

-le contrôle de change : 1929 : interdire la sortie de devises, de capitaux, favoriser les rentrées de devises et accélérer le délai de rapatriement.

-le contrôle de change : 1929 : interdire la sortie de devises, de capitaux, favoriser les rentrées de devises et accélérer le délai de rapatriement. Marché de change marocain mis en place en 1996 -le contrôle de change : 1929 : interdire la sortie de devises, de capitaux, favoriser les rentrées de devises et accélérer le délai de rapatriement. Apres

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés de. L Office d investissement du régime de pensions du Canada

États financiers consolidés intermédiaires résumés de. L Office d investissement du régime de pensions du Canada États financiers consolidés intermédiaires résumés de L Office d investissement du régime de pensions du Canada 30 septembre 2015 Bilan consolidé intermédiaire résumé Au 30 septembre 2015 (en millions

Plus en détail

INSTRUCTION N 2006-04 DU 24 JANVIER 2006

INSTRUCTION N 2006-04 DU 24 JANVIER 2006 1 INSTRUCTION N 2006-04 DU 24 JANVIER 2006 RELATIVE AUX MODALITÉS DE CALCUL DE L ENGAGEMENT DES OPCVM SUR INSTRUMENTS FINANCIERS À TERME Prise en application des articles 411-44-1 à 411-44-5 du règlement

Plus en détail

NOTICE MÉTHODOLOGIQUE SUR LES OPTIONS DE CHANGE

NOTICE MÉTHODOLOGIQUE SUR LES OPTIONS DE CHANGE NOTICE MÉTHODOLOGIQUE SUR LES OPTIONS DE CHANGE Avec le développement des produits dérivés, le marché des options de change exerce une influence croissante sur le marché du change au comptant. Cette étude,

Plus en détail

CHAPITRE 1 : LES BASES DU MARCHE DES CHANGES

CHAPITRE 1 : LES BASES DU MARCHE DES CHANGES CHAPITRE 1 : LES BASES DU MARCHE DES CHANGES Marché des changes : techniques financières David Guerreiro david.guerreiro@univ-paris8.fr Année 2014-2015 Université Paris 8 Objectifs du cours Connaissances

Plus en détail

g e gamme 2 Les Turbos d investissements in mme d investissements intellig d i ti t i t lli t Que sont les Turbos?

g e gamme 2 Les Turbos d investissements in mme d investissements intellig d i ti t i t lli t Que sont les Turbos? Equity First une gamme d invest First une gamme d investisseme une gamme d investissements in ga d investissements intelligents Eq intelligents Equity First une gam Equity First une gamme d invest First

Plus en détail

Brochure d'information sur les options

Brochure d'information sur les options Brochure d'information sur les options Introduction La présente brochure explique succinctement le fonctionnement des options et se penche sur les risques éventuels liés au négoce d options. Le glossaire

Plus en détail

SECTION 4 : OPERATIONS EN DEVISES

SECTION 4 : OPERATIONS EN DEVISES SECTION 4 : OPERATIONS EN DEVISES 1 - DISPOSITIONS GENERALES 2 - COMPTABILISATION DE L ENGAGEMENT 3 - COMPTABILISATION AU BILAN 4 - CONVERSION DES OPERATIONS EN DEVISES 5 - COMPTABILISATION DES RESULTATS

Plus en détail

Chapitre 1 Les instruments fermes

Chapitre 1 Les instruments fermes UV2 LES INSTRUMENTS FINANCIERS Rappel de comptes : 52 Instrument financier 476 Ecart de conversion actif 477 Ecart de conversion passif 4786 Compensation des pertes latentes sur profits 8091/801 Engagements

Plus en détail

Contrats sur différence (CFD)

Contrats sur différence (CFD) Avertissement à l attention des investisseurs 28/02/2013 Contrats sur différence (CFD) Principales recommandations Les contrats sur différence (CFD) sont des produits complexes qui ne sont pas adaptés

Plus en détail

entreprises COMPRENDRE LE RISQUE DE CHANGE POUR MIEUX S EN PROTÉGER LE GUIDE PRATIQUE On est là pour vous aider

entreprises COMPRENDRE LE RISQUE DE CHANGE POUR MIEUX S EN PROTÉGER LE GUIDE PRATIQUE On est là pour vous aider entreprises LE GUIDE PRATIQUE COMPRENDRE LE RISQUE DE CHANGE POUR MIEUX S EN PROTÉGER On est là pour vous aider sommaire Le marché des changes Les intervenants Page 2 La cotation des devises Page 3 Les

Plus en détail

Ask : Back office : Bar-chart : Bear : Bid : Blue chip : Bond/Junk Bond : Bull : Call : Call warrant/put warrant :

Ask : Back office : Bar-chart : Bear : Bid : Blue chip : Bond/Junk Bond : Bull : Call : Call warrant/put warrant : Parlons Trading Ask : prix d offre ; c est le prix auquel un «market maker» vend un titre et le prix auquel l investisseur achète le titre. Le prix du marché correspond au prix le plus intéressant parmi

Plus en détail

RISQUES ET NATURE SPECIFIQUES DES PRINCIPAUX INSTRUMENTS FINANCIERS

RISQUES ET NATURE SPECIFIQUES DES PRINCIPAUX INSTRUMENTS FINANCIERS RISQUES ET NATURE SPECIFIQUES DES PRINCIPAUX INSTRUMENTS FINANCIERS La présente section vise à vous communiquer, conformément à la Directive, une information générale relative aux caractéristiques des

Plus en détail

GUIDE DE L INVESTISSEUR INFORMATION SUR LES RISQUES

GUIDE DE L INVESTISSEUR INFORMATION SUR LES RISQUES GUIDE DE L INVESTISSEUR INFORMATION SUR LES RISQUES DES INSTRUMENTS FINANCIERS PREAMBULE Conformément aux dispositions du Règlement Général de l Autorité des Marchés Financiers, ce qui suit a pour objectif

Plus en détail

Options. Brochure destinée aux investisseurs particuliers BASIC. Société du groupe KBC. Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext

Options. Brochure destinée aux investisseurs particuliers BASIC. Société du groupe KBC. Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext Brochure destinée aux investisseurs particuliers Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext p. 2 Index 1. Options call et put 3 2. Acheteur et vendeur 4 3. Standardisation 5 Valeur sous-jacente

Plus en détail

LES PRODUITS STRUCTURÉS

LES PRODUITS STRUCTURÉS DécryptEco LES PRODUITS STRUCTURÉS DE LA CONCEPTION À L UTILISATION Nicolas Commerot Responsable offre de marché et négociation SG Private Banking, Pierre Von Pine Directeur marketing Produits structurés

Plus en détail

TD de Macroéconomie 2011-2012 Université d Aix-Marseille 2 Licence 2 EM Enseignant: Benjamin KEDDAD

TD de Macroéconomie 2011-2012 Université d Aix-Marseille 2 Licence 2 EM Enseignant: Benjamin KEDDAD TD de Macroéconomie 2011-2012 Université d Aix-Marseille 2 Licence 2 EM Enseignant: Benjamin KEDDAD 1. Balance des paiements 1.1. Bases comptable ˆ Transactions internationales entre résident et non-résident

Plus en détail

Principes de Finance

Principes de Finance Principes de Finance 12. Théorie des options I Daniel Andrei Semestre de printemps 211 Principes de Finance 12. Théorie des options I Printemps 211 1 / 43 Plan I Introduction II Comprendre les options

Plus en détail

CNC Groupe de travail IAS et PME. Présentation des normes sur les instruments financiers

CNC Groupe de travail IAS et PME. Présentation des normes sur les instruments financiers CNC Groupe de travail IAS et PME Présentation des normes sur les instruments financiers Concrètement, que sont les instruments financiers dans les comptes consolidés d un groupe industriel ou de service?

Plus en détail

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-BIC-PDSTK-10-20-70-50-20120912 DGFIP BIC - Produits et stocks - Opérations

Plus en détail

WEBINAIRE SG-ING : OPPORTUNITÉS D INVESTISSEMENT EN 2015

WEBINAIRE SG-ING : OPPORTUNITÉS D INVESTISSEMENT EN 2015 WEBINAIRE SG-ING : OPPORTUNITÉS D INVESTISSEMENT EN 2015 Les intervenants : Florent Dimitriou ING Direct Responsable produit Bourse et Fonds Sébastien David Société Générale Responsable Relations Investisseurs

Plus en détail

LES TURBOS INFINIS. Investir avec un levier adapté à votre stratégie!

LES TURBOS INFINIS. Investir avec un levier adapté à votre stratégie! LES TURBOS INFINIS Investir avec un levier adapté à votre stratégie! Produits présentant un risque de perte en capital, à destination d investisseurs avertis. Émetteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance

Plus en détail

Les instruments financiers

Les instruments financiers Comparaison des normes comptables tunisiennes avec les normes comptables internationales 1 Les instruments financiers L IAS 32 définit les instruments financiers comme étant tout contrat qui donne lieu

Plus en détail

ING Turbos. Profitez de la hausse ou de la baisse des cours avec un effet de levier encore plus important!

ING Turbos. Profitez de la hausse ou de la baisse des cours avec un effet de levier encore plus important! ING Turbos 2 Profitez de la hausse ou de la baisse des cours avec un effet de levier encore plus important! @ ING Turbos ING a lancé les Turbos Infinis en France en Janvier 2011. Ceux-ci permettent de

Plus en détail

Question 1: Analyse et évaluation des obligations

Question 1: Analyse et évaluation des obligations Question 1: Analyse et évaluation des obligations (56 points) Vous travaillez pour le département de trésorerie d une banque internationale. L établissement bénéficie d une très bonne réputation et peut

Plus en détail

Obligation structurée

Obligation structurée Obligation structurée Une obligation pas comme les autres Sommaire Introduction 5 Nature de l investissement 7 Avantages et inconvénients 7 Mécanismes de performance 8 Avec ou sans protection du capital

Plus en détail

Fahmi Ben Abdelkader ESCP, Paris 9/14/2014 8:20 PM 2

Fahmi Ben Abdelkader ESCP, Paris 9/14/2014 8:20 PM 2 Fondements de Finance Chapitre 13. Introduction aux Forwards et au Futures Le risque de prix et des les futures Fahmi Ben Abdelkader ESCP, Paris 9/14/2014 8:20 PM 2 Le risque de prix et des les futures

Plus en détail

NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS

NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORMES IAS 32/39 : INSTRUMENTS FINANCIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA NORME...3 1.1.1. L esprit

Plus en détail

Obligation structurée

Obligation structurée Obligation structurée Introduction Une obligation structurée, également connue sous la dénomination de Structured Note, a les caractéristiques principales d une obligation : un émetteur, une durée déterminée,

Plus en détail

4 ème mise à jour du plan comptable des OPCVM

4 ème mise à jour du plan comptable des OPCVM CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ AVIS N 98-07 DU 23 JUIN 1998 4 ème mise à jour du plan comptable des OPCVM Le Conseil National de la Comptabilité, réuni en Assemblée Plénière le 23 juin 1998, a adopté

Plus en détail

Stratégies sur options et Pricer d'options

Stratégies sur options et Pricer d'options Stratégies sur options et Pricer d'options Définition Une option (ou Warrant) est un contrat qui confère à son porteur le droit d acheter ou de vendre un sous-jacent (action, obligation, indice synthétique,

Plus en détail

ING Turbos. Faible impact de la volatilité. Evolution simple du prix

ING Turbos. Faible impact de la volatilité. Evolution simple du prix ING Turbos Produit présentant un risque de perte en capital et à effet de levier. Les Turbos sont émis par ING Bank N.V. et sont soumis au risque de défaut de l émetteur. ING Turbos ING a lancé les Turbos

Plus en détail

Chapitre 3 Principes d'évaluation

Chapitre 3 Principes d'évaluation Chapitre 3 Principes d'évaluation I Evaluation des actifs postérieurement à leur date d'entrée (PCG) Introduction : Règles générales concernant les dépréciations A Analyse des actifs autres que les immobilisations

Plus en détail

1- PRINCIPES DE GESTION DES RISQUES

1- PRINCIPES DE GESTION DES RISQUES 1- PRINCIPES DE GESTION DES RISQUES Objectifs du chapitre : à la fin de ce chapitre, vous devrez savoir... expliquer ce qu est un «risque» différencier les techniques fondamentales (éviter/prévenir/absorber/transférer)

Plus en détail

VALORISATION DES PRODUITS DE CHANGE :

VALORISATION DES PRODUITS DE CHANGE : VALORISATION DES PRODUITS DE CHANGE : TERMES, SWAPS & OPTIONS LIVRE BLANC I 2 Table des Matières Introduction... 3 Les produits non optionnels... 3 La méthode des flux projetés... 3 Les options de change

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les positions vendeuses sur les options, ou vente d options Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document

Plus en détail

Informations sur la nature et les caractéristiques des instruments financiers et les risques associés

Informations sur la nature et les caractéristiques des instruments financiers et les risques associés Informations sur la nature et les caractéristiques des instruments financiers et les risques associés Septembre 2007 Informations sur la nature et les caractéristiques des instruments financiers et les

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE N 12 INSTRUMENTS FINANCIERS A TERME ET EMPRUNTS EN MONNAIES ETRANGERES

FICHE TECHNIQUE N 12 INSTRUMENTS FINANCIERS A TERME ET EMPRUNTS EN MONNAIES ETRANGERES FICHE TECHNIQUE N 12 INSTRUMENTS FINANCIERS A TERME ET EMPRUNTS EN MONNAIES ETRANGERES V2.0 Page 1 sur 117 DESTINATAIRES Nom Direction M. Litvan FCE 6 ème Sous-direction M. Soulié FCE 7 ème Sous-direction

Plus en détail

Turbos & Turbos infinis

Turbos & Turbos infinis & Turbos infinis L effet de levier en toute simplicité PRODUITS À EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL Avertissement : «PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL»

Plus en détail

Finance internationale : 04 Analyse d un cas concret : EADS Romain BAYLE Page n 2 / 10

Finance internationale : 04 Analyse d un cas concret : EADS Romain BAYLE Page n 2 / 10 FIN-INTER-05 ANALYSE D UN CAS CONCRET : EADS Public concerné : Etudiants niveau Bac + 2. Durée indicative : 8 heures. Objectifs : o Utiliser les acquis des cours précédents sur un cas concret. Pré requis

Plus en détail

Glossaire des termes du marché boursier

Glossaire des termes du marché boursier des termes du marché boursier Action Titre représentatif d'une participation ou d'une part de propriété dans une entreprise, qu'il s'agisse d'une action ordinaire ou privilégiée. Action cotée en bourse

Plus en détail

CONSERVATEUR OPPORTUNITÉ TAUX US 2

CONSERVATEUR OPPORTUNITÉ TAUX US 2 Placements financiers CONSERVATEUR OPPORTUNITÉ TAUX US 2 Profitez de la hausse potentielle des taux de l économie américaine et d une possible appréciation du dollar américain (1). (1) Le support Conservateur

Plus en détail

Options de change. Note descriptive. business.westernunion.fr

Options de change. Note descriptive. business.westernunion.fr Options de change Note descriptive Page 1 / Options de Change Sommaire 1. Objectif... 4 2. Émetteur... 5 3. Options Simples... 6 3.1 Qu est-ce qu une Option Simple?... 6 3.2 Comment cela fonctionne-t-il?...

Plus en détail

Rapport Annuel 2014. BNP Paribas Arbitrage Issuance B.V.

Rapport Annuel 2014. BNP Paribas Arbitrage Issuance B.V. Rapport Annuel 2014 BNP Paribas Arbitrage Issuance B.V. Ce rapport est une traduction de la version authentique qui est établie en langue anglaise. En cas de différences, le rapport en anglais prévaudra

Plus en détail

La présente recommandation s applique pour la première fois aux périodes annuelles ouvertes à compter du 1 er janvier 2007 ou ultérieurement.

La présente recommandation s applique pour la première fois aux périodes annuelles ouvertes à compter du 1 er janvier 2007 ou ultérieurement. Umbruch franz. 30.8.2006 16:06 Uhr Seite 183 Instruments financiers dérivés La présente recommandation s applique pour la première fois aux périodes annuelles ouvertes à compter du 1 er janvier 2007 ou

Plus en détail

Les techniques des marchés financiers

Les techniques des marchés financiers Les techniques des marchés financiers Exercices supplémentaires Christine Lambert éditions Ellipses Exercice 1 : le suivi d une position de change... 2 Exercice 2 : les titres de taux... 3 Exercice 3 :

Plus en détail

Cantaluppi & Hug Software and Consulting

Cantaluppi & Hug Software and Consulting Options - Comptabilisation Nous allons examiner dans ce document la comptabilisation "state-of-the-art" des options, c'est-à-dire des calls et puts. Nous donnons tout d'abord pour rappel la définition

Plus en détail

Présentation Salle des marchés. Centrale Lille Octobre 2007. Contacts: Matthieu MONLUN Responsable de la salle des marchés

Présentation Salle des marchés. Centrale Lille Octobre 2007. Contacts: Matthieu MONLUN Responsable de la salle des marchés Présentation Salle des marchés Centrale Lille Octobre 2007 Contacts: Matthieu MONLUN Responsable de la salle des marchés Jérôme CHANE Sales Fixed Income Tel: 03.20.57.50.00 Email: prenom.nom@calyon.com

Plus en détail

EMPRUNT PALATINE TERMES ET CONDITIONS INDICATIFS

EMPRUNT PALATINE TERMES ET CONDITIONS INDICATIFS Emetteur Titre de créance intégralement remboursé à l échéance ( * ) Souche n 1 Devise Montant Nominal Total Prix d Emission Valeur Nominale Indiquée Montant minimum de souscription Banque Palatine (Fitch

Plus en détail

Comment caractériser la crise financière internationale de 2007-2008? La double origine de la crise financière internationale

Comment caractériser la crise financière internationale de 2007-2008? La double origine de la crise financière internationale JOURNEES DE L ECONOMIE DE LYON UNE CRISE À FACETTES MULTIPLES Session Histoire des crises financières 21 novembre 28 Comment caractériser la crise financière internationale de 27-28?! Crise immobilière

Plus en détail