Comment les contraintes sont-elles prises en compte dans la conception d un objet technique? Séquence n 6

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comment les contraintes sont-elles prises en compte dans la conception d un objet technique? Séquence n 6"

Transcription

1 Séquence n 6 Introduction : Pour satisfaire une fonction de service ou une contrainte, un objet technique doit assurer une ou plusieurs fonctions techniques nécessaires à son fonctionnement. Il est possible de représenter l ensemble des fonctions techniques de tout ou partie d un objet sous la forme d une représentation fonctionnelle. Capacités visées : Mettre en relation des contraintes que l objet doit respecter et les solutions techniques retenues (2) ; Rechercher et décrire plusieurs solutions techniques pour répondre à une fonction donnée (2). Durée : 1 séance Dispositif : plusieurs groupes de 3 à 4 élèves Matériel : Ordinateur Documents ressources Investigation : Comprendre un système de récupération d eau de pluie ; Compléter une représentation fonctionnelle du système de récupération ; Compléter le diagramme fonctionnel d une pompe à piston. Déroulement de la séquence et ressources multimédias associées : Déclencher l intérêt Formuler le problème Mener l investigation Conclusion Fiche élève 6-B Fiche élève 6-C Fiche élève 6-D

2 Observation : Décrire la photo : Formuler le problème : Comment récupérer de l eau? Mener l investigation : Les fonctions techniques d un objet technique : Un système de récupération d eau de pluie Compléter le schéma de l installation dans une habitation : 1. Récupération et acheminement de l eau de pluie vers la cuve. 2. Pré-filtration 3. Réservoir de stockage 4. Station automatique de pompage 5. Filtration et distribution pour usages multiples : WC, nettoyage, robinet

3 Récupérer Acheminer DOMOTIQUE ET CONFORT Fiche élève 6-B Compléter les fonctions techniques : (à l aide d un verbe à l infinitif) (1) (2) (3) (4) (5) Représentation fonctionnelle du système de récupération d eau de pluie : Compléter la représentation avec : les fonctions techniques ; le bloc fonctionnel : Réservoir, Collecteur, Module de Distribution, Filtre, Station de pompage (en gris) ; Etat de l eau : eau de pluie collectée, Eau filtrée, Eau stockée, Eau sous pression. Etat Initial Présence d eau dans le réservoir Electricité Etat Final EAU de pluie Récupérer Acheminer (1) Collecteur Eau de pluie collectée (2) (4) (5) Eau filtrée sous pression (3)

4 Fiche élève 6-C La pompe à piston Compléter les fonctions techniques : (à l aide d un verbe à l infinitif ) Evacuer (1) (2) (3) (4) (5)

5 Diagramme fonctionnel de la pompe : Fiche élève 6-D Fonctions techniques Blocs fonctionnels Solutions techniques Fonctions de service contraintes Evacuer Refoulement Tuyau Ce que vous devez retenir : Pour chaque fonction de service ou contrainte à satisfaire, l objet doit assurer une ou plusieurs fonctions techniques nécessaires à son fonctionnement ; Le classement des fonctions techniques en groupe détermine des blocs fonctionnels qui sont assurés, dans la solution technique retenue, par différents éléments ou composants ; La représentation fonctionnelle sous la forme de schémas ou de diagrammes est utilisée pour analyser et comprendre le fonctionnement de l objet technique. Analyse fonctionnelle Objet technique Fonctions de service Contraintes Fonctions techniques Bloc fonctionnel Elément de la solution technique

Quelle est la source d énergie extérieure utilisée par l objet technique et quel élément permet-il de la convertir? Séquence n 7

Quelle est la source d énergie extérieure utilisée par l objet technique et quel élément permet-il de la convertir? Séquence n 7 Séquence n 7 Introduction : La nature de nécessaire au fonctionnement d un objet technique (énergie thermique, mécanique, électrique, hydraulique ) peut être obtenue à partir de la transformation d énergies

Plus en détail

La Récupération de l'eau de pluie et des eaux grises

La Récupération de l'eau de pluie et des eaux grises La Récupération de l'eau de pluie et des eaux grises Dans le cadre de démarches environnementales et de développement durable, de nombreux maîtres d ouvrages, notamment les collectivités territoriales,

Plus en détail

INSTALLATION DU SYSTÈME DE DISTRIBUTION D EAU FROIDE ET D EAU CHAUDE MODULE 8

INSTALLATION DU SYSTÈME DE DISTRIBUTION D EAU FROIDE ET D EAU CHAUDE MODULE 8 INSTALLATION DU SYSTÈME DE DISTRIBUTION D EAU FROIDE ET D EAU CHAUDE MODULE 8 LES PRÉCISIONS D ÉLEMENTS DE A. Prendre connaissance du travail à faire et effectuer la planification d un système de distribution

Plus en détail

Opluvia, qui sommes-nous?

Opluvia, qui sommes-nous? CLEANTUESDAY Nord-Pas-de-Calais 06 mars 2013 Opluvia, qui sommes-nous? Notre métier: spécialiste des installations de récupération et de valorisation de l eau de pluie Notre activité: Distribution de produits

Plus en détail

Maîtrise de l énergie dans l habitat

Maîtrise de l énergie dans l habitat Séquence 1 : Quels sont les postes de consommation d énergie dans une habitation? 2 séances Séance Séquence 2 : Quel est le systéme de chauffage le plus économique? Séance Séquence 3 : Quels éléments composent

Plus en détail

JE CHOISIS. Récupérateur d eau

JE CHOISIS. Récupérateur d eau Récupérateur d eau Les récuperateurs d eau Doter votre jardin d un récupérateur d eau de pluie peut vous aider à faire des économies tout en contribuant au respect de l environnement. En effet, l eau de

Plus en détail

Récupération d eau de pluie

Récupération d eau de pluie Récupération d eau de pluie 1 EAU DE PLUIE: - PRIX DE REVIENT - APPLICATIONS - ELEMENTS - CITERNE - FILTRE - POMPE - CONFIGURATION + COMMUTATION - QUESTIONS PRATIQUES 2 Coûts d eau de pluie 1.55 /m³ pour

Plus en détail

Principales règles de l art de mise en œuvre des systèmes de récupération d eau de pluie

Principales règles de l art de mise en œuvre des systèmes de récupération d eau de pluie Bonne pratiques de mise en œuvre des systèmes de récupération d eau de pluie Principales règles de l art de mise en œuvre des systèmes de récupération d eau de pluie Plan de l intervention 1. Installation

Plus en détail

Plan de l intervention

Plan de l intervention Récupération de l eau de pluie : Quels rôles pour la collectivité? 1. Suivi & contrôle des installations privatives, 1.1. Les prescriptions techniques, Plan de l intervention 1.2. Le contrôle des installations

Plus en détail

Projet audio. Analyse des Signaux ELE2700

Projet audio. Analyse des Signaux ELE2700 ÉCOLE POLYTECHNIQUE DE MONTRÉAL Département de Génie Électrique Projet audio Analyse des Signaux ELE2700 Saad Chidami - 2014 Table des matières Objectif du laboratoire... 4 Caractérisation du bruit...

Plus en détail

SARL SANECO 30630 SAINT GELY DE CORNILLON Tél. :04.66.82.22.07 Fax : 09.70.06.76.16 - mail. : sarl.saneco@live.fr

SARL SANECO 30630 SAINT GELY DE CORNILLON Tél. :04.66.82.22.07 Fax : 09.70.06.76.16 - mail. : sarl.saneco@live.fr SARL SANECO 30630 SAINT GELY DE CORNILLON Tél. :04.66.82.22.07 Fax : 09.70.06.76.16 - mail. : sarl.saneco@live.fr Site. : www.saneco-gard.com LE PACK «MAISON ECOLOGIQUE» La société Saneco est fière de

Plus en détail

NOTICE D INSTALLATION D UNE CITERNE RESERVEO DANS UN VIDE SANITAIRE

NOTICE D INSTALLATION D UNE CITERNE RESERVEO DANS UN VIDE SANITAIRE NOTICE D INSTALLATION D UNE CITERNE RESERVEO DANS UN VIDE SANITAIRE Condition préalable : Disposer d un passage en vs de 50 cm minimum avec un accès de 60cm x 60cm. 1. INSTALLATION DE LA CITERNE 2. REMPLISSAGE

Plus en détail

CONFORT & DOMOTIQUE D.S. PREMIER TRIMESTRE CORRECTION. ETUDE DU FONCTIONNEMENT D'UNE CENTRALE d'alarme INCENDIE INSTALLEE DANS UN BÂTIMENT COLLECTIF

CONFORT & DOMOTIQUE D.S. PREMIER TRIMESTRE CORRECTION. ETUDE DU FONCTIONNEMENT D'UNE CENTRALE d'alarme INCENDIE INSTALLEE DANS UN BÂTIMENT COLLECTIF CONFORT & DOMOTIQUE D.S. PREMIER TRIMESTRE CORRECTION ETUDE DU FONCTIONNEMENT D'UNE CENTRALE d'alarme INCENDIE INSTALLEE DANS UN BÂTIMENT COLLECTIF Présentation du système : Centrale Alarme Incendie Alarme

Plus en détail

EPLEFPA "LES SARDIERES" 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80

EPLEFPA LES SARDIERES 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80 Maître d'ouvrage : EPLEFPA "LES SARDIERES" 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80 Objet : Récupération des eaux pluviales pour le jardin partagé des Sardières CAHIER DES CHARGES

Plus en détail

DOSSIER PEDAGOGIQUE Modulo Solaire TP1 12/11/10 Page 1/19 Modulo Solaire TP N 1 Approche, découverte et analyse de performances

DOSSIER PEDAGOGIQUE Modulo Solaire TP1 12/11/10 Page 1/19 Modulo Solaire TP N 1 Approche, découverte et analyse de performances DOSSIER PEDAGOGIQUE Modulo Solaire TP1 12/11/10 Page 1/19 Modulo Solaire TP N 1 Approche, découverte et analyse de performances DOSSIER PEDAGOGIQUE Modulo Solaire TP1 12/11/10 Page 2/19 PREMIERE PARTIE

Plus en détail

CHAPITRE 1. L analyse fonctionnelle des objets techniques

CHAPITRE 1. L analyse fonctionnelle des objets techniques CHAPITRE 1 L analyse fonctionnelle des objets techniques Home cinéma 1/ LES FONCTIONS D USAGE, DE SERVICE ET D ESTIME Usage d'un objet technique : Les objets techniques sont conçus pour répondre à différents

Plus en détail

DOCUMENTS RESSOURCES : - DOCUMENT DE PRESENTATION DE HOME I/O - RESSOURCES INTERNETS - PLANS DE LA MAISON HOME I/O (SKETCHUP, DXF ET PDF)

DOCUMENTS RESSOURCES : - DOCUMENT DE PRESENTATION DE HOME I/O - RESSOURCES INTERNETS - PLANS DE LA MAISON HOME I/O (SKETCHUP, DXF ET PDF) NOM DE L ELEVE : CLASSE : DATE : MATERIEL RESSOURCE : - ORDINATEUR POUR CHAQUE GROUPE - CONNEXION INTERNET LOGICIELS : DOCUMENTS RESSOURCES : - DOCUMENT DE PRESENTATION DE HOME I/O - RESSOURCES INTERNETS

Plus en détail

Réalisation d'un monte charge Séquence 2 : Schématisation et représentation fonctionnelle Comment réaliser une maquette de monte-charge?

Réalisation d'un monte charge Séquence 2 : Schématisation et représentation fonctionnelle Comment réaliser une maquette de monte-charge? Comment réaliser une maquette de montecharge? Situation problème: Je veux réaliser la montée et la descente d'une charge de 200 grammes sur une hauteur de 20cm en tournant une manivelle dans un sens pour

Plus en détail

-Identifier les éléments qui déterminent le coût d un objet technique.

-Identifier les éléments qui déterminent le coût d un objet technique. A / LES OBJETS TECHNIQUES EN DOMOTIQUE B / LA REPRESENTATION FONCTIONNELLE C / LE RESPECT DES CONTRAINTES D / LA CHAINE D ENERGIE D UN OBJET TECHNIQUE E/ LA CHAINE D INFORMATION D UN OBJET TECHNIQUE A

Plus en détail

eat recovery system Metos Traitement de Déchets Solus Eco Flex Waste La solution compacte à vos dechets! www.metos.com

eat recovery system Metos Traitement de Déchets Solus Eco Flex Waste La solution compacte à vos dechets! www.metos.com eat recovery system Metos Traitement de Déchets Solus Eco Flex Waste La solution compacte à vos dechets! www.metos.com Traitement de Déchets Solus Eco Flex Waste De plus en plus, le traitement des biodéchets

Plus en détail

DECODER UN SCHEMA ELECTRIQUE,PNEUMATIQUE ET HYDRAULIQUE

DECODER UN SCHEMA ELECTRIQUE,PNEUMATIQUE ET HYDRAULIQUE DECODER UN SCHEMA ELECTRIQUE,PNEUMATIQUE ET HYDRAULIQUE MAINTENANCE INDUSTRIELLE CAFOC - GIP de l académie de Lyon - 39, rue Pierre Baizet - CP201-69336 Lyon cedex 09 04 72 80 51 53-04 78 47 27 11 - gipal-cafoc@ac-lyon.fr

Plus en détail

C est en Côte d Or (21), dans la commune de Nesle-et-Massoult, que SALMSON vient de réaliser son premier réseau ramifié sous pression en France.

C est en Côte d Or (21), dans la commune de Nesle-et-Massoult, que SALMSON vient de réaliser son premier réseau ramifié sous pression en France. SALMSON ÉQUIPE LA COMMUNE DE NESLE ET MASSOULT EN RÉSEAU RAMIFIÉ SOUS PRESSION. Mars 2007. C est en Côte d Or (21), dans la commune de Nesle-et-Massoult, que SALMSON vient de réaliser son premier réseau

Plus en détail

HABITAT ET OUVRAGES. Capacités visées : Identifier l évolution des besoins ; Repérer l évolution des principes techniques.

HABITAT ET OUVRAGES. Capacités visées : Identifier l évolution des besoins ; Repérer l évolution des principes techniques. Séquence 21 Observation : Le barrage est un des premiers ouvrages que l homme ait construit dès qu il a voulu aménager son milieu naturel. On en trouve des exemples dans toutes les civilisations. Capacités

Plus en détail

KITS EP / GEP Récupération eaux de pluie

KITS EP / GEP Récupération eaux de pluie KITS EP / GEP Récupération eaux de pluie www.calpedafrance.fr Kits eaux de pluie Installations de pompage des eaux de pluie prêtes à être raccordées. Les kits EP assurent une alimentation en eau de pluie

Plus en détail

Connectiques et Utilisation d un disque dur multimédia MMEMUP

Connectiques et Utilisation d un disque dur multimédia MMEMUP Date : TP : Disque dur multimédia MMEMUP Nom : Prénom : Classe : Groupe : Bac Pro SEN Hazebrouck Enseignement PROFESSIONNEL. Lycée Saint Joseph Connectiques et Utilisation d un disque dur multimédia MMEMUP

Plus en détail

Analyse de cycle de vie d un système de récupération des eaux de pluie pour une réutilisation dans l habitat

Analyse de cycle de vie d un système de récupération des eaux de pluie pour une réutilisation dans l habitat Analyse de cycle de vie d un système de récupération des eaux de pluie pour une réutilisation dans l habitat Claire VIALLE, Guillaume BUSSET, Caroline SABLAYROLLES, Marie-Christine HUAU, Mireille MONTREJAUD-VIGNOLES

Plus en détail

Conduite et Gestion de Projet Professionnel Cahier des charges Projet: Robot

Conduite et Gestion de Projet Professionnel Cahier des charges Projet: Robot Conduite et Gestion de Projet Professionnel Cahier des charges Projet: Robot Makhlouf OUBACHA Salima OUZZMAN Stevens RABEHAJA Armelle HOUNDJO Mercredi 04 février 2015 1 Table des matières 1 But du projet

Plus en détail

LES A'CROCs DE L'INFO la recuperation d'eau de pluie

LES A'CROCs DE L'INFO la recuperation d'eau de pluie LES A'CROCs DE L'INFO la recuperation d'eau de pluie Les differents systemes de recuperation d'eau de pluie Selon l utilisation que vous en faites, vous pouvez avoir un circuit uniquement pour l usage

Plus en détail

MODULE REACTEUR. Chimie industrielle. Bilan thermique. Apports et éliminations de chaleur. Guide TP «conduite d une réaction exothermique»

MODULE REACTEUR. Chimie industrielle. Bilan thermique. Apports et éliminations de chaleur. Guide TP «conduite d une réaction exothermique» MODULE REACTEUR Guide TP 1 / 30 Guide TP SOMMAIRE Objectifs de la séance et travail à effectuer 3 page Utilisation du simulateur 3 Fiche 1 Premiers éléments du bilan thermique 11 Fiche 2 Conduite d une

Plus en détail

Pourquoi la machine à café "SENSEO" est-elle un pur succès commercial?

Pourquoi la machine à café SENSEO est-elle un pur succès commercial? Pourquoi la machine à café "SENSEO" est-elle un pur succès commercial? I. Introduction II. L'historique de la machine à café : 1. la cafetière à filtres 2. La cona 3. La cafetière a piston 4. la machine

Plus en détail

Pilote automatique de bateau

Pilote automatique de bateau DOSSIER TP Pilote automatique de bateau Présentation Sur un voilier, le système "pilote automatique" est installé en complément du dispositif de pilotage manuel ; il permet de réaliser automatiquement

Plus en détail

S4.1 S4.2 L'AGENCE IMMOBILIERE. CFA Lycée Gustave EIFFEL

S4.1 S4.2 L'AGENCE IMMOBILIERE. CFA Lycée Gustave EIFFEL S4.1 S4.2 L'AGENCE IMMOBILIERE Savoir S4.1 S4.2 S3.1 S3.2 S6.1 Niveau de Maîtrise 2 2 4 3 3 page 1 / 22 TD AGENCE IMMOBILIERE FICHE CONTRAT Capacités THEME : SYSTEMES COMMUNICANTS VDI - COURANTS FAIBLES

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL TMSEC

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL TMSEC SUJET N 2 Contexte : Dans le cadre du contrat de maintenance de votre client, M.MARTIN demeurant au 36 rue des pavillons rouge 44200 Nantes, votre entreprise la société WARM PLUS située dans la ZI lot

Plus en détail

Quelle infrastructure de recharge pour une Agglomération de 500 000 habitants?

Quelle infrastructure de recharge pour une Agglomération de 500 000 habitants? LYCÉE JULES VIETTE MONTBELIARD 1STI2D Enseignement transversal Quelle infrastructure de recharge pour une Agglomération de 500 000 habitants? Thème SOCIETE ET DEVELOPPEMENT DURABLE Objectifs de formation.

Plus en détail

Confort et et Domotique Technologie 4 ème

Confort et et Domotique Technologie 4 ème Confort et et Domotique Technologie 4 ème Technologie au collège - «Bonjour Professeur» - Novembre 2009 Démarche d investigation Organisation de classe en îlots Progression en séquences Situation, problématique,

Plus en détail

Achevée. Salvis Friteuses Fryline

Achevée. Salvis Friteuses Fryline Achevée. Salvis Friteuses Fryline Achevée. Les friteuses Fryline de Salvis. Maniement très simples. Produit d'excellente qualité. Très haute rentabilité. Appareil sur pieds ou modules à encastrer Friteuses

Plus en détail

Analyse structurelle des systèmes industriels

Analyse structurelle des systèmes industriels Analyse structurelle des systèmes industriels Compétences attendues: o Définir les frontières de l'analyse, o Appréhender les analyses fonctionnelle et structurelle, o identifier et caractériser les éléments

Plus en détail

Appareils de traitement et de mesure de gaz SF 6

Appareils de traitement et de mesure de gaz SF 6 Appareils de traitement et de mesure de gaz SF 6 Concept DILO pour la réutilisation de gaz SF 6 Maniement du gaz SF 6 selon la technologie la plus moderne 1 2 5 3 1. Mesure de la qualité de gaz avec un

Plus en détail

www.hdgdev.com Récupération des eaux pluviales Aspects réglementaires

www.hdgdev.com Récupération des eaux pluviales Aspects réglementaires www.hdgdev.com Récupération des eaux pluviales Aspects réglementaires 1 Usages autorisés Usages domestiques extérieurs WC Lavage des sols Lavage du linge sous réserve Usages autorisés Cas du lavage du

Plus en détail

DEsign de COllectivité Durable Nouveau langage de conservation pour les lotissements

DEsign de COllectivité Durable Nouveau langage de conservation pour les lotissements DEsign de COllectivité Durable Nouveau langage de conservation pour les lotissements Applications au Nouveau-Brunswick (Séminaire Section 2D.4) Présenté par Daniel Savard Ministère de l Environnement Design

Plus en détail

Chapitre 1:Culture informatique. Professeur : Shili Mohamed. Niveaux : 3 éme année Lettre. Année universitaire: 2014-2015

Chapitre 1:Culture informatique. Professeur : Shili Mohamed. Niveaux : 3 éme année Lettre. Année universitaire: 2014-2015 Chapitre 1:Culture informatique Professeur : Niveaux : 3 éme année Lettre Année universitaire: 2014-2015 Plan Introduction Informatique Logiciels et sécurité de l information : Conclusion 2 1 Introduction

Plus en détail

ISDND DE ST SORLIN EN VALLOIRE - CONCEPTION DE L INSTALLATION DE DRAINAGE, DE COLLECTE ET DE TRAITEMENT DES LIXIVIATS

ISDND DE ST SORLIN EN VALLOIRE - CONCEPTION DE L INSTALLATION DE DRAINAGE, DE COLLECTE ET DE TRAITEMENT DES LIXIVIATS Page 1 / 6 La présente étude s inscrit dans le cadre de l article 18 de l arrêté du 9 septembre 1997 relatif aux installations de «déchets non dangereux» modifié. La création du casier 4 ayant lieu sur

Plus en détail

Séquence 1 : séance 2 : fonctionnement des objets techniques

Séquence 1 : séance 2 : fonctionnement des objets techniques CAPACITES : Séquence 1 : séance 2 : fonctionnement des objets techniques Niv 1 : Décrire sous forme schématique, le fonctionnement de l objet technique. Niv 2 : Associer à chaque bloc fonctionnel les composants

Plus en détail

Attention! : Lorsque vous verrez ce symbole avant une question, la présence du professeur est obligatoire.

Attention! : Lorsque vous verrez ce symbole avant une question, la présence du professeur est obligatoire. Page!1!sur!6! Contexte : Dans le cadre d un nouveau contrat de maintenance chez un particulier situé à Metz, vous intervenez sur une chaudière au sol gaz de marque Atlantic. Afin de prendre le nouveau

Plus en détail

Une chaudière mixte est facilement identifiable : elle se déclenche chaque fois que vous ouvrez un robinet d eau chaude.

Une chaudière mixte est facilement identifiable : elle se déclenche chaque fois que vous ouvrez un robinet d eau chaude. Comment choisir votre douche Le système en place chez vous Lorsque vous choisissez le type de douche dont vous voulez vous équiper, vous devez au préalable vérifier le système de production d eau chaude

Plus en détail

Système de récupération des eaux de pluies JARDIN BOTANIQUE DE BORDEAUX

Système de récupération des eaux de pluies JARDIN BOTANIQUE DE BORDEAUX Système de récupération des eaux de pluies JARDIN BOTANIQUE DE BORDEAUX RECUPERATION D EAUX de PLUIE au JARDIN BOTANIQUE DE BORDEAUX A quelques centaines de mètres de l historique «PONT de PIERRE» enjambant

Plus en détail

Présentation de la domotique

Présentation de la domotique Présentation de la domotique Objectif : Identifier ce que représente la domotique dans une maison, avec des exemples d automatismes pour améliorer le confort, la sécurité et l optimisation des dépenses

Plus en détail

Nom prénom Fiche d'activité 10 classe 6e 1 / 2 / 3 14/04/2015. Les énergies dans les moyens de transport. La chaîne des énergies

Nom prénom Fiche d'activité 10 classe 6e 1 / 2 / 3 14/04/2015. Les énergies dans les moyens de transport. La chaîne des énergies Nom prénom Fiche d'activité 10 classe 6e 1 / 2 / 3 14/04/2015 Les énergies dans les moyens de transport La chaîne des énergies Objectifs : C 3.1 Indiquer la nature des énergies utilisées pour le fonctionnement

Plus en détail

Manuel d installation

Manuel d installation SS Systèmes de bio-épuration sur l exploitation : Elimination, par biodégradation, des pesticides contenus dans les eaux de rinçage du pulvérisateur Manuel d installation (Version n 4 2015) +32 (0) 81627172

Plus en détail

Sur le poste informatique, lancez Internet Explorer.

Sur le poste informatique, lancez Internet Explorer. Compétences : Décrire sous forme schématique, le fonctionnement d un objet technique. Associer à chaque bloc fonctionnel les composants réalisant une fonction. /40 Problématique : Quelques chiffres : 370.983

Plus en détail

5 ème Technologie collège

5 ème Technologie collège 5 ème Technologie collège Fiche d'activité N 1 CI 1.L ENVIRONNEMENT CONSTRUIT DU COLLEGE DECOUVERTE, VISITE D UN CHATEAU D EAU --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Eau, gestion et valorisation

Eau, gestion et valorisation Eau, gestion et valorisation plantasion Vision d une ville verte par une école du paysage Florian BURKHARD Johanna VOIBLET Année académique 2015-2016 Organisé par Eric Amos, Christian Betti & Sonia Rosello

Plus en détail

Schéma Général d Assainissement Phase 3 Page 1 sur 9 Commune de CREYSSEILLES ASSAINISSEMENT COLLECTIF

Schéma Général d Assainissement Phase 3 Page 1 sur 9 Commune de CREYSSEILLES ASSAINISSEMENT COLLECTIF Schéma Général d Assainissement Phase 3 Page 1 sur 9 PHASE 3 : ASSAINISSEMENT COLLECTIF Version : Date : Etablie par : Vérifiée par : 1 02/2005 Y.B S.M 2 08/2005 Y.B S.M Schéma Général d Assainissement

Plus en détail

POMPE DOSEUSE. Objectifs

POMPE DOSEUSE. Objectifs DOSSIER T.P. POMPE DOSEUSE 1. Contexte industriel Dans beaucoup d industries, aujourd hui, il est nécessaire de doser avec précision des réactifs de toute nature (industries alimentaires, pharmaceutiques,

Plus en détail

SYSTÈMES DE PLOMBERIE (ÉGOUTS PLUVIAUX ET SANITAIRES) MODULE 6

SYSTÈMES DE PLOMBERIE (ÉGOUTS PLUVIAUX ET SANITAIRES) MODULE 6 SYSTÈMES DE PLOMBERIE (ÉGOUTS PLUVIAUX ET SANITAIRES) MODULE 6 LES PRÉCISIONS A. Diagnostiquer des problèmes simples de fonctionnement : d un système de drainage Reconnaître les composants d un système

Plus en détail

Stockage et distribution de Liquides inflammables

Stockage et distribution de Liquides inflammables Contrôles périodiques des installations soumises à DC Stockage et distribution de Liquides inflammables 2009 SOURCE D INFORMATION Cette note de veille réglementaire a été établie à partir des textes réglementaires

Plus en détail

Filtrer assécher graisser réguler (pression stable et réglable)

Filtrer assécher graisser réguler (pression stable et réglable) Objectifs : S2-4 Descripteurs : système de distribution pneumatique. 1. Réseau Pneumatique L énergie pneumatique utilise l air comprimé comme fluide pour le transport de l énergie et sa transformation

Plus en détail

STATION DE PRODUCTION D EAU POTABLE DE LA BOISSONNADE

STATION DE PRODUCTION D EAU POTABLE DE LA BOISSONNADE STATION DE PRODUCTION D EAU POTABLE DE LA BOISSONNADE L usine de la Boissonnade assure la production d eau potable pour la Ville de Rodez. Créée dès 1938, elle a par la suite connu plusieurs modernisations

Plus en détail

Devoir maison SSI Support d étude : BORNE ESCAMOTABLE

Devoir maison SSI Support d étude : BORNE ESCAMOTABLE Devoir maison SSI Support d étude : BORNE ESCAMOTABLE PRESENTATION DEFINITION DU BESOIN A SATISFAIRE Déplacer une masse de m = 36 Kg à une vitesse V = 0,33 m/s, hauteur déployée 1m. SOLUTION MECANIQUE

Plus en détail

La gestion des espaces d information

La gestion des espaces d information La gestion des espaces d information 1. La page d accueil d E-sidoc Les carrousels. Les pages d accueil des différents espaces du portail E-sidoc ont été conçues de telle manière qu une partie des éléments

Plus en détail

La gravité n est pas toujours une bonne idée

La gravité n est pas toujours une bonne idée La gravité n est pas toujours une bonne idée Ralf Schomäcker, Responsable Produit Déplacer de grandes quantités de sol, placer des tuyauteries interminables, déplacer les conduits des égouts, creuser dans

Plus en détail

Maquette DIDAC, production et utilisation de l énergie hydraulique :

Maquette DIDAC, production et utilisation de l énergie hydraulique : DOCUMENT RESSOURCE Bac Pro MM Activité LES DISTRIBUTEURS HYDRAULIQUES Maquette DIDAC, production et utilisation de l énergie hydraulique : DOSSIER RESSOURCE DIDAC (Simplifié par Mr HALBERT) Equipe du GRF

Plus en détail

STI2D : Enseignements Technologiques Transversaux

STI2D : Enseignements Technologiques Transversaux STI2D : Enseignements Technologiques Transversaux Activité : Etude des transfert énergétiques dans la cafetière Nespresso Problématique : On calcule la puissance électrique consommée, on détermine l énergie

Plus en détail

FORMATION DES DÉTAILLANTS. Piscines efficaces. La pompe à deux vitesses. Module 2.4.4 Mai 2013

FORMATION DES DÉTAILLANTS. Piscines efficaces. La pompe à deux vitesses. Module 2.4.4 Mai 2013 FORMATION DES DÉTAILLANTS s efficaces La pompe à deux vitesses Module 2.4.4 Mai 2013 OBJECTIFS DE LA FORMATION À LA FIN DE LA FORMATION, VOUS SEREZ EN MESURE DE : convaincre vos clients des avantages d

Plus en détail

Descriptions techniques des interventions à la parcelle

Descriptions techniques des interventions à la parcelle Descriptions techniques des interventions à la parcelle Dans le cadre de stockage suivi d une infiltration ou stockage et réutilisation mises en œuvre à la parcelle, le réservoir souterrain concerne essentiellement

Plus en détail

Ez Water World met à votre disposition la meilleure des technologies, issue de sa propre recherche, pour produire une eau parfaitement pure.

Ez Water World met à votre disposition la meilleure des technologies, issue de sa propre recherche, pour produire une eau parfaitement pure. Ez Water World met à votre disposition la meilleure des technologies, issue de sa propre recherche, pour produire une eau parfaitement pure. Ainsi, tout en éliminant les inconvénients des bouteilles d

Plus en détail

L entretien d une installation d Assainissement Non Collectif : Critère de choix et condition de pérennité

L entretien d une installation d Assainissement Non Collectif : Critère de choix et condition de pérennité L entretien d une installation d Assainissement Non Collectif : Critère de choix et condition de pérennité Introduction sur les filières d ANC Les filières d ANC Les filières d ANC Qu est ce qu une installation

Plus en détail

Séquence 3. Comment des systèmes automatiques améliorent-ils le confort dans notre habitat?

Séquence 3. Comment des systèmes automatiques améliorent-ils le confort dans notre habitat? Séquence 3 Comment des systèmes automatiques améliorent-ils le confort dans notre habitat? Comment les contraintes sont-elles prises en compte dans la conception d un objet technique? Par quoi et comment

Plus en détail

Cultiver les plantes hors-sol

Cultiver les plantes hors-sol Cultiver les plantes hors-sol Pour appréhender la culture des plantes horssol, il faut avoir à l esprit que l on a affaire à un milieu qui n a pas la capacité de se régénérer spontanément. Il est cependant

Plus en détail

Récupération eau de pluie artisans installateurs

Récupération eau de pluie artisans installateurs Récupération d eau de pluie Artisans installateurs 2009 SOURCE D INFORMATION Cette note de veille réglementaire a été établie à partir de l arrêté du 21 août 2008 relatif à la récupération des eaux de

Plus en détail

RÉCUPÉRATION D EAU DE PLUIE

RÉCUPÉRATION D EAU DE PLUIE RÉCUPÉRATION D EAU DE PLUIE Récupérez l eau de pluie et faites des économies... des solutions simples pour votre maison et votre jardin Aquality France L EAU POTABLE UNE RESSOURCE PRÉCIEUSE Plus de 97%

Plus en détail

Le compresseur : Le support compresseur :

Le compresseur : Le support compresseur : Conditionnement d air des véhicules est les différents organes que l on peut trouver suivant la marque le type et le modèle de véhicule, ainsi que sur les véhicules de TP. L été, dans les véhicules, la

Plus en détail

Informations générales

Informations générales Informations générales Champ d'application En fonction du modèle, ThermoCycle WRG peut s installer sur les canalisations d eaux grises de : - maisons individuelles, immeubles d'appartements, - campings,

Plus en détail

Traitement de l eau Electricité Automatisme. Pompage Hydraulique. Telegestion Supervision Services

Traitement de l eau Electricité Automatisme. Pompage Hydraulique. Telegestion Supervision Services Marteau, au fil de l eau Traitement de l eau Electricité Automatisme Pompage Hydraulique Telegestion Supervision Services H ydraulique, pompage, traitement de l eau, électricité, automatisme, télégestion,

Plus en détail

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Page 1 sur 6 Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Nom élève:.. Entreprise: Nom et fonction du professeur:. Dates de stage:.. Zone de compétence: Zone

Plus en détail

Chapitre 02. Gestion de l'information

Chapitre 02. Gestion de l'information Chapitre 02 Gestion de l'information BONJOUR Nouvelles règles en cours de technologie Leçon 01 Qu'est - ce qu'un réseau informatique? Situation exposé du problème L habitat d aujourd hui (et de demain)

Plus en détail

ANALYSE FONCTIONNELLE

ANALYSE FONCTIONNELLE ANALYSE FONCTIONNELLE I. Introduction L analyse fonctionnelle est une approche scientifique qui raisonne en termes de fonctions devant être assurées par un produit : elle consiste à recenser, caractériser,

Plus en détail

atelier domotique : objet e

atelier domotique : objet e atelier domotique : objet Objectif : Si un objet est en mouvement (ou si sa température évolue), déclencher des actions (envoi email, sirène, ) Étapes : -Faire connaissance avec le matériel -Imaginer un

Plus en détail

Simplement précieuse, doublement utile. Utiliser l eau deux fois et récupérer ses calories, une économie intelligente.

Simplement précieuse, doublement utile. Utiliser l eau deux fois et récupérer ses calories, une économie intelligente. Simplement précieuse, doublement utile. Utiliser l eau deux fois et récupérer ses calories, une économie intelligente. L eau se fera-t-elle rare? L EAU sur TERRE en 2025 L eau est aujourd hui considérée

Plus en détail

Fiche d application du Titre V RT2012 Module Thermique avec ECS accumulée Logix

Fiche d application du Titre V RT2012 Module Thermique avec ECS accumulée Logix Module Thermique avec ECS accumulée Logix Arrêté ministériel du 27 janvier 2015 Module Thermique d Appartement Logix avec affichage des consommations de chauffage et d eau chaude sanitaire Module de distribution

Plus en détail

1. Comment doit-on faire : Pr NF P16-005

1. Comment doit-on faire : Pr NF P16-005 Quels référentiels et outils pour la réalisation d un projet? Quels référentiels et outils pour la réalisation d un projet? Normalisation et documents de référence Plan de la séquence 1. Comment doit-on

Plus en détail

Horaire élève réglementaire : 1h30 (groupe) 25 élèves

Horaire élève réglementaire : 1h30 (groupe) 25 élèves Séance N Lycée : A. HONNORAT BARCELONNETTE Planification prévisionnelle des enseignements de technologie. Mise en œuvre des programmes de 4 ème (00/0). La planification prévisionnelle est le résultat de

Plus en détail

FICHE DE PREPARATION D UNE SEQUENCE DE TD

FICHE DE PREPARATION D UNE SEQUENCE DE TD FICHE DE PREPARATION D UNE SEQUENCE DE TD BAC PRO SEN - TR SECONDE PROFESSIONNELLE Dossier Technique d une Installation Période prévue :1er trimestre Durée de la séquence: 2H RECHERCHER ET EPLOITER DES

Plus en détail

La rentabilité de l énergie solaire n est plus à prouver dans de nombreux

La rentabilité de l énergie solaire n est plus à prouver dans de nombreux Les architectes ont un rôle clé à jouer dans le développement des énergies renouvelables pour pouvoir utilement conseiller un maître d ouvrage vers la solution la plus adaptée. OBJECTIF Ce guide propose

Plus en détail

La géothermie, une source d énergie parmi d autres Corrigé de la fiche élève

La géothermie, une source d énergie parmi d autres Corrigé de la fiche élève La géothermie, une source d énergie parmi d autres Corrigé de la fiche élève Ressources à disposition : http://www.explorateurs energie.com/explo_ens/anim.php# http://www.edf.com/html/ecole_energie/ L

Plus en détail

Vous avez organisé et programmé une Séquence d'evaluation. L apprenti en a été informé à l'avance.

Vous avez organisé et programmé une Séquence d'evaluation. L apprenti en a été informé à l'avance. UTILISATION DU CARNET DE CONTROLE EN COURS DE FORMATION Vous avez organisé et programmé une Séquence d'evaluation. L apprenti en a été informé à l'avance. 1. Choisissez 2 fiches parmi celles qui vous sont

Plus en détail

2 / ENONCER ET DECRIRE LES FONCTIONS DE SERVICE A REALISER

2 / ENONCER ET DECRIRE LES FONCTIONS DE SERVICE A REALISER A / ENONCER LE BESOIN B / ENONCER ET DECRIRE LES FONCTIONS A SATISFAIRE C / LE RESPECT DES FONCTIONS DE SERVICE et LES CONTRAINTES ECONOMIQUES D / LE CAHIER DES CHARGES ET L ORGANISATION DU TRAVAIL et

Plus en détail

Autonome et connecté. Vertueux et performant LA SOLUTION LEADER. pour recycler la chaleur des eaux usées grises. Compact et prêt à raccorder

Autonome et connecté. Vertueux et performant LA SOLUTION LEADER. pour recycler la chaleur des eaux usées grises. Compact et prêt à raccorder + Autonome et connecté + Vertueux et performant LA SOLUTION LEADER pour recycler la chaleur des eaux usées grises + Compact et prêt à raccorder BIOFLUIDES Un acteur historique du traitement de l eau Créée

Plus en détail

Activité 1: Chaîne d'informations et d'énergie

Activité 1: Chaîne d'informations et d'énergie PAGE 1 Activité 1: Chaîne d'informations et d'énergie Consignes de travail : Sur une feuille de classeur correctement présentée, a) noter : - le titre de l'activité - ton nom - la date b) Consulter le

Plus en détail

Tout sur le dossier Windows.old

Tout sur le dossier Windows.old Tout sur le dossier Windows.old Par Clément JOATHON Dernière mise à jour : 02/09/2015 Lorsque vous mettez à jour Windows 7 ou Windows 8.1 vers Windows 10, ce dernier créé un dossier Windows.old dans lequel

Plus en détail

Travaux Pratiques de Compatibilité Electromagnétique Conception d un circuit imprimé en fonction de contraintes CEM

Travaux Pratiques de Compatibilité Electromagnétique Conception d un circuit imprimé en fonction de contraintes CEM INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE TOULOUSE 5 ème Année SE Travaux Pratiques de Compatibilité Electromagnétique Conception d un circuit imprimé en fonction de contraintes CEM Alexandre Boyer

Plus en détail

récupéo-master Gestionnaire d eau de pluie pour applications collectives 50 Hz PLAGES D UTILISATION

récupéo-master Gestionnaire d eau de pluie pour applications collectives 50 Hz PLAGES D UTILISATION PLAGES D UTILISATION Débit max. : 16 m 3 /h HMT max. : Pression de service Master L : 58 m max. 8 bar Pression de service Master XL : max. 10 bar Hauteur d aspiration max. : 8 m* Température d eau max.

Plus en détail

Partie abordée. Centre d intérêt 1. Quel système de chauffage choisir pour chauffer un logement? Analyse et conception de l objet technique

Partie abordée. Centre d intérêt 1. Quel système de chauffage choisir pour chauffer un logement? Analyse et conception de l objet technique pour chauffer un logement? SEQUENCE N 1 Comment fonctionnent les systèmes de chauffage électrique? Partie abordée Analyse et conception de l objet technique CI1 : Séquence 1 Organisation : Classe Groupe

Plus en détail

CHAUFFE EAU INSTANTANE EXTRA PLAT - ECRAN LED DJS

CHAUFFE EAU INSTANTANE EXTRA PLAT - ECRAN LED DJS CHAUFFE EAU INSTANTANE EXTRA PLAT - ECRAN LED DJS Caractéristiques techniques Applications Tableau comparatif des puissances Installation Comparaison Chauffe eau Instantané et Ballon DJS France ZI Les

Plus en détail

Fascicule de Travaux Pratiques

Fascicule de Travaux Pratiques Ministère de l'enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université de Sousse Institut Supérieur des Sciences Appliquées et de Technologie de Sousse Fascicule de Travaux

Plus en détail

Partie abordée. Centre d intérêt 3. Comment ont évolués les systèmes de chauffage au cours du temps? L évolution des objets techniques SEQUENCE N 1

Partie abordée. Centre d intérêt 3. Comment ont évolués les systèmes de chauffage au cours du temps? L évolution des objets techniques SEQUENCE N 1 Centre d intérêt 3 Comment ont évolués les systèmes de chauffage au cours du temps? SEQUENCE N 1 L évolution des modes de chauffages. Partie abordée L évolution des objets techniques Séquence 1 L évolution

Plus en détail

Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets?

Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets? Séquences 1-2 Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets? Pourquoi trouve-t-on différents modèles pour ce produit de communication? Nous avons chez nous différents modèles de téléphones

Plus en détail

Stockage, distribution et transformation de l énergie

Stockage, distribution et transformation de l énergie Stockage, distribution et transformation de l énergie Objectif de la séquence Identifier les éléments de stockage, de distribution et de transformation dans un circuit d énergie sur un moyen de transport

Plus en détail

Cours 10136A: Configuration, gestion et maintenance des serveurs Windows Server 2008

Cours 10136A: Configuration, gestion et maintenance des serveurs Windows Server 2008 Cours 10136A: Configuration, gestion et maintenance des serveurs Windows Server 2008 Ce cours dirigé d une durée de 30 heures reprend le contenu des formations Windows Server 2008 à destination des spécialistes

Plus en détail

STATIONS DE DÉPOLLUTION MOBILES

STATIONS DE DÉPOLLUTION MOBILES Si vous n avez pas régulièrement besoin d une station fixe, le système de station mobile est une solution idéale. Le perforateur de réservoirs SEDA et sa gamme complète d accessoires permettent une cadence

Plus en détail