Epreuve de gestion et exploitation de l entreprise

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Epreuve de gestion et exploitation de l entreprise"

Transcription

1 Marchandises Examen du 4 Octobre 2006 Epreuve de gestion et exploitation de l entreprise Corrigé Problème n er cas : exploitation de 2 véhicules supplémentaires de même capacité (c.à.d < à 3,5 t de PTAC) : a) documents à demander à la DRE : 2 copies conformes supplémentaires de la licence de transport intérieur, b) Conditions à remplir : Capacité financière exigible : 900 x (8+2) = c) Dispositions à prendre par la SARL pour satisfaire à cette condition : La SARL ayant un montant de capitaux propres de 8 000, elle devra pour satisfaire la condition de capacité financière : - soit procéder à une augmentation de capital de 1000, selon AGE portant le capital à soit avoir recours à une garantie bancaire pour le montant de ème cas : exploitation d'un véhicule supplémentaire ayant un PTAC de 19 t : a) documents à demander à la DRE : la licence communautaire et 1 copie conforme de cette licence. b) Conditions à remplir : Le responsable de l'activité transport doit être titulaire du certificat de capacité professionnelle Capacité financière exigible = c) Dispositions à prendre par la SARL pour satisfaire à ces conditions : La fille de M. GIRARD étant titulaire d'un BTS transport elle peut solliciter la délivrance du certificat de capacité professionnelle. L'entreprise devra : - soit procéder à une augmentation de capital de soit procéder à une augmentation de capital d'un minimum de 100 et avoir recours à une garantie bancaire en complément. - 3ème cas : sous-traitance de la totalité de cette nouvelle activité. Une entreprise inscrite au seul registre des transporteurs ne peut sous-traiter que 15% de son chiffre d'affaires ; si elle dépasse ce pourcentage elle doit s'inscrire au registre des commissionnaires de transport. Détermination du taux de sous-traitance 20/120 = 16,67% a) documents à demander à la DRE : un certificat d'inscription au registre des commissionnaires de transport. b) Conditions à remplir : Le responsable de l'activité commissionnaire doit être titulaire de l'attestation de capacité professionnelle pour l exercice de la profession de commissionnaire de transport. Capacité financière exigible = c) Dispositions à prendre par la SARL pour satisfaire à ces conditions : La fille de M. GIRARD étant titulaire d'un BTS transport, elle peut solliciter la délivrance de l'attestation de capacité professionnelle commissionnaire de transport. Condition de capacité financière : L'entreprise devra : - soit procéder à une augmentation de capital de soit procéder à une augmentation de capital d'un minimum de et avoir recours à une garantie bancaire en complément.

2 2. Etude de la proposition au regard des capacités du véhicule : a) en dimension calcul de la longueur du véhicule : 20 palettes Europe de 80 cm sur 2 rangées = 10 palettes par rangée soit : 10 x O,80 = 8 m longueur disponible : 8 m x 25 % = 2 m. (mètres plancher) Au regard des mètres plancher disponibles, il y a possibilité de charger 4 palettes 100 x 120. b) en poids Charge utile du porteur = PTAC Poids à vide = 19 9 = 10 t Charge utile disponible : 10 t x 40 % = 4 t Poids des marchandises proposées : 4 palettes x 1,2 t = 4,8 t La SARL TRANS EXPRESS ne peut donc accepter la proposition car le véhicule serait en surcharge de 800 kg. 3. Exigences spécifiques à la réglementation du transport des matières dangereuses (ADR + arrêté ADR français). a) véhicule : Signalisation : 2 panneaux rectangulaires orange (1 à l avant 1 à l arrière) 3 plaques étiquettes de danger (1 à l arrière et 1 de chaque côté) Equipements spécifiques : Extincteur de 2 kg pour la cabine Extincteur de 6 kg pour le chargement Baudrier fluorescent Lampe de poche 1 cale de roue 2 signaux d avertissement (cônes ou triangles ou feux clignotants) Equipements complémentaires prévus dans les consignes de sécurité b) marchandise : Lettre de voiture avec mention des matières dangereuses transportées. Sur la base des renseignements de l expéditeur s assurer qu elle est autorisée au transport. Consignes écrites de sécurité pour le conducteur. c) conducteur : Certificat de formation de base au transport de matières dangereuses. d) entreprise : Formation du personnel de l entreprise intervenant au transport. Nomination et déclaration à la DRE d un conseiller à la sécurité. Nature des charges Charges variables Charges fixes véhicule Charges de structure 4. Carburant : 0,90 X 13 x ,60 Pneus 1.560,00 Entretien et réparations 1.530,00 Péages 4.875,00 Assurances 1.220,00 Salaire : x ,00 Charges sociales : x 12 x 50% 9.060,00 Frais de déplacement : 9.60 x 5 x ,00 Amortissement : x 25% 5.150,50 Frais financiers 760,00 Frais divers de gestion 2.190,00 Total , , ,00

3 Coût de revient au km , , = ,10 = 0,53 /km Coût de revient binôme : Terme kilométrique : ,60 = 0.19 /km Terme journalier : (36.566, ) = ,50 = 164,92 /jour 5 x Problème n 2 1. FRNG = (capitaux permanents + emprunts) - immobilisations Pour 2004 : ( ) = Pour 2005 : ( ) = BFR = (stock + créances + charges constatées d avance) dettes à court terme (hors concours bancaires) Pour 2004 : ( )+5 701) ( ) = Pour 2005 : ( ) ( ) = TRESORERIE = FRNG BFR Les «charges constatées d avance» constituent de la trésorerie. Pour 2004 : = (30 595) Pour 2005 : = Vérification : Disponibilité - concours bancaires = trésorerie nette = Ratio crédit clients = (créances clients x 360) CA TTC Pour 2004 : x x Pour 2005 : x x 1,196 = 98,52 soit 99 jours = 60,03 soit 60 jours Ratio de crédit fournisseurs= dettes fournisseurs x 360 Achats + autres achats et charges extérieurs TTC Pour 2004 : x 360 ( ) x 1,196 = 34,09 soit 34 jours Pour 2005 : x 360 = 19,78 soit 19 jours ( ) x 1,196

4 VARIATION FRNG (13.036) BFR (63.028) TRESORERIE (30.595) (51.657) Crédit clients (39) Crédit fournisseur (15) 2. En 2004, l entreprise DROUART connaît des difficultés de trésorerie dues à une insuffisance de fonds de roulement par rapport à ses besoins. Cette situation résulte notamment d un délai crédit client élevé, de 99 j en décalage de 65 j avec le délai crédit fournisseur. En 2005, la situation de l entreprise DROUART s est améliorée : elle retrouve une trésorerie positive du fait d une diminution de ses besoins en fonds de roulement. Cette amélioration résulte notamment d une forte réduction du délai de crédit client de 39 j. Les provisions pour créances douteuses sont de soit 34,76% des créances brutes!!! Mr DROUART devrait être plus soucieux de ne choisir que des clients solvables. 3. La valeur ajoutée VA = CA net - (achats + autres achats et charges externes) C est le ratio de richesse économique VA = ( ) = VA x 100= 27,77 % CA net 2005 VA = ( ) = VA x 100 = 29,5 % CA net La norme professionnelle étant > 50%, la richesse économique de l entreprise est faible. L Exédent brut d exploitation EBE = VA - (impôts et taxes + salaires + charges sociales) C est le ratio qui indique la rentabilitée de l entreprise : il permet de voir si l on peut renouveler les investissements EBE = ( ) = EBE x 100= - 3% CA 2005 EBE = ( ) = EBE x 100 = - 5% CA

5 Ces ratios négatifs, au regard de la norme professionnelle qui se situe à hauteur de 25%, traduit un manque de rentabilité évident... Ce que confirment les trois années de perte consécutives. Monsieur DROUARD se révèle un très mauvais gestionnaire est une remise en cause de l activité doit être immédiatement envisagée. Au demeurant nous avons relevé certaines anomalies : a) au CR, le cumul des impôts et des charges sociales est de : 2004 = = Au bilan, les dettes fiscales et sociales sont de : 2004 = = Comment peut on avoir plus de dettes que de charges? Monsieur DROUART n a t-il pas payé pendant un an ses charges sociales? La vigilance de l URSSAF ruine cette hypothèse! b) Le résultat courant avant impôt est de : 2004 = = alors que le résultat net (perte) au bilan est de : 2004 = = Quels produits très exceptionnels interférent pour tenter de combler le gouffre? 4. a) Durée de conduite nécessaire pour réaliser le parcours : 455 km/65 = 7 h Durée de conduite effectuée par M. DUPONT le vendredi avant le chargement à 16 h De 8 h 30 à 13 h = 4 h 30 De 14 h à 16 h = 2 h 00 Total 6 h 30 Durée de conduite disponible le vendredi après le chargement de 16 h. M. DUPONT ayant déjà utilisé la possibilité de conduire 2 fois par semaine 10 h sur une journée (cf. règlement ) il ne peut donc conduire que 9 h. Il lui reste donc 2 h 30 (9 h 6 h 30) de conduite possible avant de prendre son repos journalier. - Chargement de16 h à 17 h (1h) - Conduite de 17 h à 19 h 30 (2h30) Heure de début du repos journalier : 19 h 30 La durée du repos journalier ne peut être que de 11 h puisque M. DUPONT a déjà utilisé la possibilité de réduire, 3 fois par semaine, le repos journalier à 9 h. Heure de fin du repos journalier : 6 h 30 Durée de conduite restant pour atteindre la succursale 7 h 2 h 30 = 4 h 30 Heure d arrivée : 11 h La marchandise ne pourra être livrée, au plus tôt que le samedi 9 septembre à 11 h

6 b) Durée de conduite nécessaire pour regagner l établissement d attache : 390 km/65 = 6 h - Déchargement de 11 h à 12 h (1 h) - Pause de 12 h à 13 h (1 h) Heure de départ de la succursale : 13 h Durée de conduite possible le samedi 9 h 4 h 30 = 4 h 30 Il ne reste donc à M. DUPONT que 4 h 30 de conduite possible le samedi avant de prendre son repos hebdomadaire Heure de début du repos hebdomadaire : 17 h 30 le samedi Compte tenu de l interdiction de circuler entre 22 h le samedi et 22 h le dimanche, M. DUPONT ne pourra reprendre la route qu à 22 h le dimanche 10 septembre. Il lui reste 1 h 30 de conduite pour rejoindre l établissement. Il ne pourra donc ramener son véhicule à cet établissement qu à 23 h 30 le dimanche 10 septembre au plus tôt. C est cette solution d arithmétique sociale qu il était demandé aux candidats de rapporter. Nous vous proposons une autre solution, professionnelle, pratique et respectueuse de la réglementation sociale : Samedi, le véhicule se situe à 1,5 x 65 = 97,5 km du dépôt Un chef d entreprise, ne supporterait pas qu un de ses camions passât le dimanche à 95 km du dépôt. Il serait, peut-être, plus judicieux que Mr DROUART vienne chercher le véhicule et que le conducteur rentre en conduisant un véhicule léger. Ce qui permettrait à Mr DUPONT de prendre un repos hebdomadaire à partir de 19 heures le samedi. Son retour au volant d une voiture particulière sera considéré comme temps de travail. En terme de gestion, Mr DROUART n aura pas à payer des frais de déplacement important : 1 repas + une nuit + un petit déjeuner + 2 repas. Sans parler du risque encouru par le véhicule abandonné sans conducteur le samedi soir et la journée de dimanche.. car nous sommes persuadés que l on sera venu chercher Mr DUPONT pour dormir à son domicile!!!!

QUESTIONS REDIGEES. Elle effectuera pour BILTOP une liaison hebdomadaire entre Bordeaux et Paris au moyen de ce véhicule.

QUESTIONS REDIGEES. Elle effectuera pour BILTOP une liaison hebdomadaire entre Bordeaux et Paris au moyen de ce véhicule. QUESTIONS REDIGEES Examen du 04-10-2006 PREMIER PROBLEME La société de transport TRANS EXPRESS, dont le siège est à Libourne (33), est inscrite au registre des transporteurs publics routiers de marchandises

Plus en détail

DOSSIER PRÉVISIONNEL. S.A.R.L Arrosage Pro SUR 5 EXERCICES DE 10/2013 À 09/2018

DOSSIER PRÉVISIONNEL. S.A.R.L Arrosage Pro SUR 5 EXERCICES DE 10/2013 À 09/2018 DOSSIER PRÉVISIONNEL SUR 5 EXERCICES DE 10/2013 À 09/2018 S.A.R.L Arrosage Pro Chemin du petit doigt BP 321 44000 NANTES Tél : 02 40 01 01 01 Fax : 02 40 01 01 02 E-mail : contact@arrosage-pro.fr Cabinet

Plus en détail

Proposition de CORRECTION. Sujet. «Attestation de Capacité de Transport de Marchandises»

Proposition de CORRECTION. Sujet. «Attestation de Capacité de Transport de Marchandises» Proposition de CORRECTION Sujet «Attestation de Capacité de Transport de Marchandises» Examen du 1 er Octobre 2014 1 Corrigé QCM examen «option marchandises» du 1 er octobre 2014 1 a b c d 26 a b c d 2

Plus en détail

1. - Charge utile du véhicule Y : PMA 3 essieux 26t poids à vide 13t84 = 12t16

1. - Charge utile du véhicule Y : PMA 3 essieux 26t poids à vide 13t84 = 12t16 Corrigé Problème n 1 1. - Charge utile du véhicule X : PMA 4 essieux 32t poids à vide 15t3 = 16t7 - Charge utile du véhicule Y : PMA 3 essieux 26t poids à vide 13t84 = 12t16 - Poids d'une palette de ciment

Plus en détail

Examen décembre 1994

Examen décembre 1994 Examen décembre 1994 QUESTION REDIGEE Temps conseillé: 2 heure 30 minutes noté sur 100 points ENONCE: FRANCOTRANS SA, entreprise de transport public de marchandises, ayant l usage de 15 ensembles identiques

Plus en détail

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE RATIOS DE STRUCTURE = Ratios qui mettent en rapport les éléments stables du bilan et dont l évolution traduit les mutations

Plus en détail

Étude Prévisionnelle

Étude Prévisionnelle Étude Prévisionnelle sur 3 exercices du 07/2008 au 06/2011 Café Monsieur DUPOND - 63000 CLERMONT-FERRAND Page 1/14 Sommaire Investissements...3 Financements des investissements...3 Remboursements des emprunts...4

Plus en détail

Ce corrigé est une proposition il n a pour objet qu un titre Informatif, ce n est en aucune manière la correction officielle.

Ce corrigé est une proposition il n a pour objet qu un titre Informatif, ce n est en aucune manière la correction officielle. CORRIGE EXAMEN D ATTESTATION DE CAPACITE VOYAGEURS SESSION DU 2.10.2013 Ce corrigé est une proposition il n a pour objet qu un titre Informatif, ce n est en aucune manière la correction officielle. a)

Plus en détail

Corrigé des exercices. 1. Calcul le FR, le BFR, et la trésorerie. Puis commenter les résultats.

Corrigé des exercices. 1. Calcul le FR, le BFR, et la trésorerie. Puis commenter les résultats. Corrigé des exercices 1. Calcul le FR, le BFR, et la trésorerie. Puis commenter les résultats. On utilise le bilan. A. Calcul du FR Objectif : On veut évaluer si la structure dispose de ressources stables

Plus en détail

Etude de rentabilité de l enseigne DEMO

Etude de rentabilité de l enseigne DEMO Etude de rentabilité de l enseigne DEMO Toutes les données de cette étude sont issues des bilans et comptes de résultat publiés par les sociétés*. Chaque société est identifiée par son n de département

Plus en détail

REALISER L ETUDE FINANCIERE

REALISER L ETUDE FINANCIERE REALISER L ETUDE FINANCIERE Cette étape va vous permettre de mesurer la viabilité de votre projet, ainsi que sa pérennité sur le long terme. Le plan de financement vous aidera à déterminer les ressources

Plus en détail

TAXIS DU GRAND ORANGE

TAXIS DU GRAND ORANGE TAXIS DU GRAND ORANGE 1. : : Refinancer des investissements faits sur les fonds propres de la societé TAXIS DU GRAND ORANGE (Apport pour achat de licences société TAXIS DU GRAND BOLLENE) RAISON SOCIALE

Plus en détail

GESTION HOTELIERE n 5

GESTION HOTELIERE n 5 GESTION HOTELIERE n 5 Avril 2012 L'hôtel restaurant, «le Bandeloup» situé à Bandol (côte varoise), ouvert depuis près de 30 ans, jouit d'une bonne réputation. L établissement est situé en retrait de la

Plus en détail

Fiche. L analyse fonctionnelle du bilan. 1 les travaux préparatoires à l établissement du bilan. fonctionnel

Fiche. L analyse fonctionnelle du bilan. 1 les travaux préparatoires à l établissement du bilan. fonctionnel L analyse fonctionnelle du bilan Fiche 1 1 les travaux préparatoires à l établissement du bilan fonctionnel Le bilan fonctionnel permet une lecture directe de l équilibre financier du bilan. Le retraitement

Plus en détail

RAPPORT D ANALYSE RAPPORT D ANALYSE

RAPPORT D ANALYSE RAPPORT D ANALYSE RAPPORT D ANALYSE RAPPORT D ANALYSE PONTON Fanny Blossier Analyste Financier 16 rue Victor Hugo BP 54000 Nancy Tél : 06 65 66 87 42 E-mail : fanny.blossier@pretup.fr 1. DESCRIPTION DE L ENTREPRISE Fiche

Plus en détail

Décrypter rapidement les comptes d une entreprise Fiche mémo

Décrypter rapidement les comptes d une entreprise Fiche mémo Décrypter rapidement les comptes d une entreprise Fiche mémo Comment décrypter rapidement les comptes d une entreprise? I Analyse économique Éléments juridiques : forme juridique, capital, associés. Éléments

Plus en détail

Examen d attestation de capacité «Voyageurs» QUESTION REDIGEE : sujet «GESTION VOYAGEURS» Session du 3 octobre 2012

Examen d attestation de capacité «Voyageurs» QUESTION REDIGEE : sujet «GESTION VOYAGEURS» Session du 3 octobre 2012 PROBLEME N 1 Examen d attestation de capacité «Voyageurs» QUESTION REDIGEE : sujet «GESTION VOYAGEURS» Session du 3 octobre 2012 50 POINTS Vous êtes gestionnaire de transport, salarié d une entreprise

Plus en détail

SEANCE 1 : GARAGE DU CHESNAY

SEANCE 1 : GARAGE DU CHESNAY SEANCE 1 : GARAGE DU CHESNAY 1. ETATS FINANCIERS Bilan au 01/09/N Actif immobilisé Fonds commercial 1 Bâtiment Equipement Actif Actif circulant Stocks voitures neuves Stocks voitures d occasion Stock essence,

Plus en détail

PLAN DE FINANCEMENT 5/ SOLDE CUMULE 0 22 773 25 694 31 054. Hors Taxes BESOINS Démarrage Fin 1ère Année Fin 2ème Année Fin 3ème Année

PLAN DE FINANCEMENT 5/ SOLDE CUMULE 0 22 773 25 694 31 054. Hors Taxes BESOINS Démarrage Fin 1ère Année Fin 2ème Année Fin 3ème Année PLAN DE FINANCEMENT Hors Taxes BESOINS Démarrage Fin 1ère Année Fin 2ème Année Fin 3ème Année Immobilisations incorporelles (HT) Frais d'établissement (enregistrement société, R et D ) 75 Frais d'actes

Plus en détail

5. Le pictogramme transport d enfants est obligatoire, il doit apposé sur le véhicule dés que celui-ci est utilisé en transport commun d enfants

5. Le pictogramme transport d enfants est obligatoire, il doit apposé sur le véhicule dés que celui-ci est utilisé en transport commun d enfants CORRIGE EXAMEN D ATTESTATION DE CAPACITE VOYAGEURS SESSION DU 3.10.2012 Ce corrigé est une proposition il n a pour objet qu un titre informatif, ce n est en aucune manière la correction officielle. QUESTIONNAIRE

Plus en détail

PLAN DE FINANCEMENT. ECART = Total Ressources - Total Besoins 0 0 0 0 TOTAL DES RESSOURCES 0 0 0 0 CAF

PLAN DE FINANCEMENT. ECART = Total Ressources - Total Besoins 0 0 0 0 TOTAL DES RESSOURCES 0 0 0 0 CAF PLAN DE FINANCEMENT BESOINS (durables) DEBUT ACTIVITE 1ère ANNEE 2ème ANNEE 3ème ANNEE IMMOBILISATIONS INCORPORELLES Frais d'immatriculation Frais honoraires Brevets Licences Logiciels Droit au Bail Achat

Plus en détail

Sommaire. Introduction 3. Aller toujours plus loin 21

Sommaire. Introduction 3. Aller toujours plus loin 21 Vos ratios en poche Sommaire Introduction 3 Les bases pour comprendre les ratios 4 Les ratios de rentabilité 8 Les ratios de valeur ajoutée 11 Les ratios de liquidité 14 Les ratios de solvabilité 17 Aller

Plus en détail

Examen d'attestation de capacité «Voyageurs» : session du ler octobre 2008

Examen d'attestation de capacité «Voyageurs» : session du ler octobre 2008 Examen d'attestation de capacité «Voyageurs» : session du ler octobre 2008 QUESTION REDIGEE : SUJET «GESTION VOYAGEURS» Temps conseillé : 2 h 30 - noté sur 100 points PREMIER PROBLEME (60 points) lère

Plus en détail

ELEMENTS FINANCIERS PREVISIONNELS. «En affaires, le dernier mot est toujours un chiffre...»

ELEMENTS FINANCIERS PREVISIONNELS. «En affaires, le dernier mot est toujours un chiffre...» ELEMENTS FINANCIERS PREVISIONNELS «En affaires, le dernier mot est toujours un chiffre...» DE QUOI S AGIT AGIT-IL IL? Prévoir les investissements et anticiper les mouvements d argent pour les premières

Plus en détail

Prévisionnel de Création d'activité de Janvier 2011 à Décembre 2013

Prévisionnel de Création d'activité de Janvier 2011 à Décembre 2013 Dossier prévisionnel Prévisionnel de Création d'activité de Janvier 2011 à Décembre 2013 Entreprise TEST 24 cours de la brocante 97200 Fort de France Tel : Fax : Email : infos@test-eurl.fr Monsieur Louis

Plus en détail

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL Il donne une vision plus économique, il présente la manière dont les emplois sont financés par les ressources. Il permet de mieux comprendre le fonctionnement de

Plus en détail

FINANCEMENT D'UN INVESTISSEMENT ÉTUDE SUR 7 ANS

FINANCEMENT D'UN INVESTISSEMENT ÉTUDE SUR 7 ANS FINANCEMENT D'UN INVESTISSEMENT ÉTUDE SUR 7 ANS S.A.R.L DANLE TP Bill NEEDMONEY 22 Rue de la Chaussée 49000 ANGERS Tél : 02 40 456 789 Fax : 02 23 234 432 E-mail : contact@danle-tp.fr Cabinet Expert Atlantique

Plus en détail

Recueil de formules. Franck Nicolas

Recueil de formules. Franck Nicolas Recueil de formules Nous avons répertorié dans cette section, les différentes formules expliquées tout au long de cet ouvrage, afin de vous permettre de trouver rapidement l opération que vous souhaitez

Plus en détail

- 04 - GESTION DE LA TRESORERIE D EXPLOITATION PARTIE 1. charges calculées et charges décaissées, produits calculés et produits encaissés.

- 04 - GESTION DE LA TRESORERIE D EXPLOITATION PARTIE 1. charges calculées et charges décaissées, produits calculés et produits encaissés. - 04 - GESTION DE LA TRESORERIE D EXPLOITATION PARTIE 1 Objectif(s) : o Evaluation de la variation de la trésorerie d'exploitation ; o Encaissements et décaissements. Pré-requis : o Etre capable de distinguer

Plus en détail

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2013 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

CORRECTION. QUESTION 1 Région - Porteur Allemagne - Articulé charges fixes véhicules

CORRECTION. QUESTION 1 Région - Porteur Allemagne - Articulé charges fixes véhicules Problème N 1 CORRECTION Charges Région - Porteur Allemagne - Articulé Charges charges Charges Charges variable fixes de variables s véhicules structur charges fixes véhicules charges de structure e Carburants

Plus en détail

b)l indemnisation maximale prévu par la CMR est de 8.33 DTS 80kg x 8,33DTS x 1,15 = 766,36

b)l indemnisation maximale prévu par la CMR est de 8.33 DTS 80kg x 8,33DTS x 1,15 = 766,36 Corrigé Problème n 1 1. a) 12 mètres b) 18,75 mètres 2. a) Pour réussir la mise à quai à l'usine de Saint-Avold (57), préciser la méthodologie à appliquer, compte tenu de la description des lieux, 1) Je

Plus en détail

Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE DES ENTREPRISES

Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE DES ENTREPRISES R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E CONCOURS D'ADMINISTRATEUR DU SÉNAT 2012 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA FORMATION Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE

Plus en détail

Chapitre II: VARIATIONS DU BILAN NOTION DE RESULTAT

Chapitre II: VARIATIONS DU BILAN NOTION DE RESULTAT Chapitre II: VARIATIONS DU BILAN NOTION DE RESULTAT I. MOUVEMENTS COMPTABLES Nous avons vu que le Bilan représente la photographie de la situation de l entreprise à une date donnée : chaque opération nouvelle

Plus en détail

Après l analyse du compte de résultat à l aide du tableau des soldes intermédiaires de gestion, nous nous intéressons maintenant à l analyse du bilan.

Après l analyse du compte de résultat à l aide du tableau des soldes intermédiaires de gestion, nous nous intéressons maintenant à l analyse du bilan. CHAPITRE 13 L ANALYSE DU BILAN : STRUCTURE ET EQUILIBRE FINANCIER Après l analyse du compte de résultat à l aide du tableau des soldes intermédiaires de gestion, nous nous intéressons maintenant à l analyse

Plus en détail

Stage de Préparation à l Installation 11. Comptabilité et Gestion de l entreprise

Stage de Préparation à l Installation 11. Comptabilité et Gestion de l entreprise Stage de Préparation à l Installation 11. Comptabilité et Gestion de l entreprise 11.1. Notions de comptabilité 11.2. Analyse financière (bilan et comptes de résultat) 11.3. Plan de financement 11.4. Budget

Plus en détail

Exercices & cours de Gestion en vidéo - BTS MUC. Liste des formules. (Consultez également «Liste des tableaux»)

Exercices & cours de Gestion en vidéo - BTS MUC. Liste des formules. (Consultez également «Liste des tableaux») Liste des formules (Consultez également «Liste des tableaux») Table des matières LES CALCULS COMMERCIAUX... 4 Le coefficient multiplicateur... 4 Montant de TVA... 4 TVA collectée... 4 TVA déductible...

Plus en détail

DCG session 2009 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1

DCG session 2009 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 DCG session 2009 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif Première Partie 1) Evolution des SIG DOSSIER 1 Production vendue 369 458 394 023-6,2% Production stockée 1 162 2 541-54,3% Production de l'exercice

Plus en détail

Documents de synthèse Regroupements

Documents de synthèse Regroupements Documents de synthèse Regroupements Pré-requis : o Connaitre les documents de synthèse (bilan et tableau de résultat) selon les trois systèmes : Système de base, Système abrégé, Système développé. Objectif

Plus en détail

L analyse de la trésorerie : Thèmes de réflexion

L analyse de la trésorerie : Thèmes de réflexion L analyse de la trésorerie : Thèmes de réflexion 1. Rappel : la trésorerie dans l analyse fonctionnelle Au 31/12/N, la SA Unibois présente les comptes synthétiques suivants : Bilan au 31 décembre N (en

Plus en détail

QUESTION REDIGEE : "GESTION MARCHANDISES"

QUESTION REDIGEE : GESTION MARCHANDISES QUESTION REDIGEE : "GESTION MARCHANDISES" Temps conseillé : 2 h 30 - noté sur 100 points Il est recommandé de lire la totalité du sujet avant de commencer Les réponses devront impérativement être portées

Plus en détail

P6C14 Structure financie re et rentabilite s

P6C14 Structure financie re et rentabilite s P6C14 Structure financie re et rentabilite s Remarque préalable : L article 23 de la loi de finances pour 2013 restreint la déductibilité des charges financières pour les entreprises assujetties à ls :

Plus en détail

QUESTION REDIGEE. L entreprise est une entreprise individuelle. Le véhicule articulé est conduit par le chef d entreprise, le porteur par un salarié.

QUESTION REDIGEE. L entreprise est une entreprise individuelle. Le véhicule articulé est conduit par le chef d entreprise, le porteur par un salarié. QUESTION REDIGEE PROBLEME N 1 L entreprise DAROIS dont le siège social est situé au domicile de Monsieur DAROIS exploite deux véhicules dont les caractéristiques sont les suivantes : - Un véhicule porteur

Plus en détail

COMPTE DE RESULTAT SIG CAF RATIOS SEUIL DE RENTABILITE BILAN COMPTABLE. Bilan Financier RATIOS. Structure financière

COMPTE DE RESULTAT SIG CAF RATIOS SEUIL DE RENTABILITE BILAN COMPTABLE. Bilan Financier RATIOS. Structure financière ORGANISATION DE L ANALYSE FINANCIERE L analyse financière est l'étude de l'activité, de la rentabilité et du Financement de l entreprise : Soit a posteriori (données historiques et présentes) Soit a priori

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE06 FINANCE D ENTREPRISE - session 2013 Proposition de CORRIGÉ Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER - 11 points 1. Complétez le

Plus en détail

Fondamentaux de la Finance L3 Econométrie

Fondamentaux de la Finance L3 Econométrie Fondamentaux de la Finance Travaux dirigés par Rim AYADI 2013-2014 Université Lumière Lyon2 2013/2014-1- Feuille de TD n 1 Exercice1 Sur la base de la balance après inventaire fournie en Annexe 1 pour

Plus en détail

Un sujet tendance écolo qui ne favorise pas le transport routier!

Un sujet tendance écolo qui ne favorise pas le transport routier! Un sujet tendance écolo qui ne favorise pas le transport routier! Corrigé Problème n 1 1. Calcul nombre de conteneurs nécessaires : nombre caisses par conteneur : en dimension (m) : soit en L : 5,93 =

Plus en détail

COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE

COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE Fiche technique réglementaire Version du 18 juillet 2008 COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE 1. DEFINITION La comptabilité peut être définie comme une technique normalisée d enregistrement des flux (achats

Plus en détail

La création d entreprise «Le plan de financement de la jeune entreprise» Marc Thill BDO. 12 février 2011. BDO Page 2

La création d entreprise «Le plan de financement de la jeune entreprise» Marc Thill BDO. 12 février 2011. BDO Page 2 Séminaire La création d entreprise «Le plan de financement de la jeune entreprise» Marc Thill 12 février 2011 Page 2 1 Le plan de financement initial Page 3 Le plan de financement dans votre Business Plan

Plus en détail

www.comptazine.fr DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif

www.comptazine.fr DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER 1. Compléter le tableau de financement 2011 Affectation du bénéfice 2010 : Bénéfice 2010 359 286 Affectation en

Plus en détail

Compte de résultat simplifié de l'entreprise "Image et son" au 31/12/2013. Produits. Produits exceptionnels

Compte de résultat simplifié de l'entreprise Image et son au 31/12/2013. Produits. Produits exceptionnels Première STMG Sciences de gestion Thème 3 : Gestion et création de Valeur Chapitre 2 : Les différentes formes de valeur Séquence 1 : La valeur financière COMMENT LA GESTION D UNE ORGANISATION CONTRIBUE-T-ELLE

Plus en détail

De la comptabilité aux documents de synthèse

De la comptabilité aux documents de synthèse De la comptabilité aux documents de synthèse se La balance totaux mouvements soldes N libellé débits crédits débits crédits 10 capital 900 000,00 900 000,00 164 emprunts 200 000,00 200 000,00 2183 matériel

Plus en détail

Gestion de la trésorerie 3-211-02

Gestion de la trésorerie 3-211-02 Gestion de la trésorerie 3-211-02 Séance 1 Introduction aux cours Qu est que la gestion de trésorerie???? Notion peu enseignée dans les écoles de gestion au Canada. Néanmoins, il s agit d un sujet d une

Plus en détail

Exercices de Gestion en vidéo - BTS MUC & BTS NRC. Liste des tableaux. (Consultez également «Liste des formules»)

Exercices de Gestion en vidéo - BTS MUC & BTS NRC. Liste des tableaux. (Consultez également «Liste des formules») Liste des tableaux (Consultez également «Liste des formules») Table des matières Le bilan comptable... 2 Le bilan fonctionnel... 3 Le compte de résultat... 4 Les soldes intermédiaires de gestion (SIG)...

Plus en détail

Tableau 1. Comptes de résultat prévisionnels (CPC prévisionnel)

Tableau 1. Comptes de résultat prévisionnels (CPC prévisionnel) Tableau 1 Comptes de résultat prévisionnels (CPC prévisionnel) Avant de se lancer dans une activité génératrice de revenu, le porteur de projet doit, au préalable, s assurer que son projet est viable afin

Plus en détail

Introduction aux documents financiers

Introduction aux documents financiers Introduction aux documents financiers 3 questions ==> 3 documents Une photo instantanée : quelle est la situation actuelle de l entreprise? Bilan Deux films : L entreprise a-t-elle vendu à profit? Compte

Plus en détail

J ÉTABLIS MON DOSSIER FINANCIER PRÉVISIONNEL

J ÉTABLIS MON DOSSIER FINANCIER PRÉVISIONNEL J ÉTABLIS MON DOSSIER FINANCIER PRÉVISIONNEL 17 parazit - Fotolia.com Étape 3 > Mes prévisions financières > Mon plan de financement > Mon compte de résultat prévisionnel > Mon seuil de rentabilité > Mon

Plus en détail

DCG session 2010 UE4 Finance d entreprise Corrigé indicatif. Dossier 1 - Diagnostic financier

DCG session 2010 UE4 Finance d entreprise Corrigé indicatif. Dossier 1 - Diagnostic financier DCG session 2010 UE4 Finance d entreprise Corrigé indicatif Dossier 1 - Diagnostic financier 1. Intérêt des tableaux de flux de trésorerie - Analyse de l évolution de la trésorerie Les tableaux de flux

Plus en détail

OPERATION URBAINE DE QUARTIERS REIMS. FISAC en ZUS DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DOSSIER N. Identification de l entreprise

OPERATION URBAINE DE QUARTIERS REIMS. FISAC en ZUS DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DOSSIER N. Identification de l entreprise OPERATION URBAINE DE QUARTIERS REIMS FISAC en ZUS DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DOSSIER N. Nature du projet : Identification de l entreprise Nom du dirigeant : Nom de l'entreprise : Adresse : Dossier

Plus en détail

RAPPORT D ANALYSE FINANCIERE. Pyrus

RAPPORT D ANALYSE FINANCIERE. Pyrus RAPPORT D ANALYSE FINANCIERE Pyrus 1. DESCRIPTION DE L ENTREPRISE : L objet de financement : Financer une phase technique pour valoriser des vieux arbres fruitiers issus de vergers afin de les transférer

Plus en détail

LA THEORIE FINANCIERE

LA THEORIE FINANCIERE ANALYSE FINANCIERE DEFINITIONS Ensemble de méthodes et d instruments qui permettent de traiter les informations comptables et de gestion en vue de formuler une appréciation de la situation financière,

Plus en détail

Titre du Projet. Nom(s) et Prénom(s) Adresses(s) du Promoteur(s) Nombre du Projet : Université : Date de réalisation : Exemple de Plan d Affaires

Titre du Projet. Nom(s) et Prénom(s) Adresses(s) du Promoteur(s) Nombre du Projet : Université : Date de réalisation : Exemple de Plan d Affaires Titre du Projet Nom(s) et Prénom(s) Adresses(s) du Promoteur(s) Nombre du Projet : Université : Date de réalisation : Exemple de Plan d Affaires 2 Concours 2009 2010 des meilleurs plans d affaires Exemple

Plus en détail

RAPPORT D'EVALUATION Exemple

RAPPORT D'EVALUATION Exemple RAPPORT D'EVALUATION Exemple Rapport d'évaluation 2/7 Nous souhaitons attirer l'attention sur le fait que les informations contenus dans ce rapport (chiffres, tableaux, hypothèses) ont été élaborées à

Plus en détail

Chapitre 3 : La gestion de la trésorerie

Chapitre 3 : La gestion de la trésorerie Chapitre 3 : La gestion de la trésorerie Toute entreprise commerciale ou industrielle opère chaque mois des achats, des ventes, des paiements, des versements. Elle reçoit aussi de l argent, paie ses salariés,

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DU PROJET

PRESENTATION GENERALE DU PROJET PRESENTATION GENERALE DU PROJET Le Chef d entreprise L entreprise Nom : Adresse commerciale : Prénom : Activité : Adresse : Forme juridique : Tél : Fax : Date de création : Chiffre d affaires : AN 1 :

Plus en détail

Piloter son entreprise : Le suivi de l activité

Piloter son entreprise : Le suivi de l activité 10/505N/05/A. 1. Piloter son entreprise : Le suivi de l activité Comprendre et maîtriser l évolution du BFR 10/505N/05/A. 2. Piloter son entreprise : Le suivi de l activité Le suivi de l activité : constats

Plus en détail

Le chapitre traite de l analyse du bilan, structure et équilibre financier, point 5.2 du programme : En étudiant les notions suivantes :

Le chapitre traite de l analyse du bilan, structure et équilibre financier, point 5.2 du programme : En étudiant les notions suivantes : L analyse du bilan Chapitre 18 Introduction Le chapitre traite de l analyse du bilan, structure et équilibre financier, point 5.2 du programme : En étudiant les notions suivantes : - Les cycles d exploitation,

Plus en détail

Entreprise BOTTIN TRAVAIL À FAIRE. 1 Saisir sur ordinateur les données fournies par le document 2 sur feuille excel ouvrir le document PARAME.XLS.

Entreprise BOTTIN TRAVAIL À FAIRE. 1 Saisir sur ordinateur les données fournies par le document 2 sur feuille excel ouvrir le document PARAME.XLS. ANALYSE COMPTABLE ET FIINANCIIERE Outil mis en œuvre : Tableur Intérêts pédagogiques découvrir les divers indicateurs caractéristiques de la situation financière et de l exploitation, faire des comparaisons

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 2 : Le dossier financier 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet de

Plus en détail

TXCOM. 10, avenue Descartes 92350 LE PLESSIS ROBINSON. SITUATION au 30 juin 2012

TXCOM. 10, avenue Descartes 92350 LE PLESSIS ROBINSON. SITUATION au 30 juin 2012 10, avenue Descartes 92350 LE PLESSIS ROBINSON SITUATION au 30 juin 2012 1 TXCOM BILAN ACTIF Brut Amort./Provis. 30/06/2012 31/12/2011 Capital souscrit non appelé ACTIF IMMOBILISE Immobilisations incorporelles

Plus en détail

Analyse des résultats Coteaux du Lyonnais. Charges mutualisées affectées sur la base de la surface : 51 958.

Analyse des résultats Coteaux du Lyonnais. Charges mutualisées affectées sur la base de la surface : 51 958. Analyse des résultats Coteaux du Lyonnais 1- Budget GIE Charges mutualisées affectées sur la base de la surface : 51 958. 2 - CA prévisionnel Chiffrage du CA prévisionnel en rythme de croisière : minimum:

Plus en détail

Le besoin de trésorerie

Le besoin de trésorerie OCTOBRE 2015 ENTREPRENEURS N 3 lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES & aveclespme.fr Le nouveau site pratique de la Fédération Bancaire

Plus en détail

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion btsag.com 1/15 26/09/2011 Pérennisation de l entreprise Auteur : C. Terrier; mailto:webmaster@btsag.com ; http://www.btsag.com Utilisation: Reproduction libre pour des formateurs dans un cadre pédagogique

Plus en détail

Les bilans et le compte de résultat de la société MARMANDE sont présentés ci-après. Les dirigeants vous demandent d apporter votre analyse.

Les bilans et le compte de résultat de la société MARMANDE sont présentés ci-après. Les dirigeants vous demandent d apporter votre analyse. Page 1/7 Les bilans et le compte de résultat de la société MARMANDE sont présentés ci-après. Les dirigeants vous demandent d apporter votre analyse. Bilan au 31/12/N Immobilisations incorporelles 380 108

Plus en détail

DOSSIER DE GESTION. Sommaire

DOSSIER DE GESTION. Sommaire 102 Allée de Barcelone 31000 TOULOUSE Forme juridique : ENTREPRISE INDIVIDUELLE Régime fiscal : R. Simplifié Date exercice : 01/07/2012 au 30/06/2013-12 DOSSIER DE GESTION Sommaire Présentation de l'exploitation

Plus en détail

PARTIE 1 Les principes. fondamentaux de la modélisation comptable

PARTIE 1 Les principes. fondamentaux de la modélisation comptable PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable THÈME 1 Les notions de patrimoine et d activité de l entreprise Sujet 1 Bilan de départ simplifié Question 1 Question 2 Le 1 er octobre

Plus en détail

Sommaire. Note liminaire... 3. Investissements... 5. Financements des investissements... 5. Remboursements des emprunts... 5. Personnel...

Sommaire. Note liminaire... 3. Investissements... 5. Financements des investissements... 5. Remboursements des emprunts... 5. Personnel... SARECO SOCIETE D EXPERTISE COMPTABLE 4, Avenue Général de Gaulle 49400 SAUMUR Tél. 02 41 53 69 60 Fax. 02 41 53 69 78 www.cabinetsareco.fr ETUDE PREVISIONNELLE sur 3 exercices du 06/2011 au 05/2013 ORDRE

Plus en détail

Le bilan et le compte de résultat

Le bilan et le compte de résultat Le bilan et le compte de résultat L entreprise enregistre un très grand nombre d opérations : cet ensemble considérable d informations doit être résumé et structuré. Deux documents de synthèse sont donc

Plus en détail

DOMAINE : économie et gestion comptable

DOMAINE : économie et gestion comptable CONCOURS DE L'AGREGATION INTERNE «ECONOMIE ET GESTION» SESSION 2002 EPREUVE PORTANT SUR LES TECHNIQUES DE GESTION ET COMPORTANT DES ASPECTS PEDAGOGIQUES DOMAINE : économie et gestion comptable Durée de

Plus en détail

Approche du coût de revient

Approche du coût de revient Approche du coût de revient dans le transport routier de marchandises, pour une part transposable dans d autres activités. Le coût de revient d une prestation est la somme des dépenses engagées et des

Plus en détail

COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION

COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION CENTRE LORRAIN DE GESTION Des Métiers et Professions Indépendantes COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION Siège : 1, Avenue Foch 57000 METZ Tel : 03.87.74.20.51 - Fax : 03.87.36.52.73 * Site Internet : www.cglor.fr

Plus en détail

- 08 - PREVISION DU BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT - PRINCIPES

- 08 - PREVISION DU BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT - PRINCIPES - 08 - PREVISION DU BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT - PRINCIPES Objectif(s) : o o Pré-requis : o Modalités : Relation Besoin en Fonds de Roulement (B.F.R.) et Chiffre d'affaires (C.A.), Eléments variables

Plus en détail

Analyse de la structure financière d une entreprise.

Analyse de la structure financière d une entreprise. Analyse de la structure financière d une entreprise. Il n existe pas de structure financière type. Il existe par contre des structures plus ou moins dangereuse pour l autonomie voire la survie d une entreprise.

Plus en détail

Analyse Financie re. 1 ère Partie : Les concepts d analyse comptable et financière. Table des matières

Analyse Financie re. 1 ère Partie : Les concepts d analyse comptable et financière. Table des matières Analyse Financie re 1 ère Partie : Les concepts d analyse comptable et financière Table des matières Chapitre 2 : Analyse du bilan, L approche fonctionnelle... 2 I. Introduction... 2 II. La conception

Plus en détail

Monster Garage Engineering

Monster Garage Engineering Monster Garage Engineering fgffg ENGINEERING 1 Marc Berger-Grimaud 3A2A1 Sens Achats simplifiés Toutes pièces en stock tous les types de voitures Pièces de qualité Nouveau concept en France Créer un supermarché

Plus en détail

La technique d'analyse financière par les ratios

La technique d'analyse financière par les ratios La technique d'analyse financière par les ratios Un ratio est un rapport entre deux grandeurs caractéristiques extraites des documents comptables permettant une approche du risque que représente l'entreprise

Plus en détail

Le Business Plan : le Dossier Financier

Le Business Plan : le Dossier Financier 1 Le Business Plan : le Dossier Financier Le Business Plan (BP) est un document de marketing et de communication : c'est-à-dire votre meilleur outil de vente. A ce titre, il s adresse aux partenaires.

Plus en détail

Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement. I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation

Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement. I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation A. Le cycle d exploitation L activité de l unité commerciale

Plus en détail

CREA GEN 2015. Concours pour la création et la reprise des entreprises. gennevilloises immatriculées en 2014 et 2015

CREA GEN 2015. Concours pour la création et la reprise des entreprises. gennevilloises immatriculées en 2014 et 2015 CREA GEN 2015 Concours pour la création et la reprise des entreprises gennevilloises immatriculées en 2014 et 2015 Melle Mme M. NOM-PRENOM : DATE DE NAISSANCE :../../ SITUATION : Célibataire Vie maritale

Plus en détail

L ANALYSE DU BILAN FONCTIONNEL. Les grandes masses du bilan fonctionnel

L ANALYSE DU BILAN FONCTIONNEL. Les grandes masses du bilan fonctionnel L ANALYSE DU BILAN FONCTIONNEL Le bilan comptable renseigne sur l état du patrimoine de l entreprise. Il peut être défini comme étant la «photographie comptable de l entreprise à une date donnée». Le bilan

Plus en détail

Code NACE : 3312ZB - REPAR. MACHINES AGRICOLES. Exercice du 01/10/2009 au 30/09/2010. Expert Comptable 46 cours Léopold BP 80379 54007 NANCY Cedex

Code NACE : 3312ZB - REPAR. MACHINES AGRICOLES. Exercice du 01/10/2009 au 30/09/2010. Expert Comptable 46 cours Léopold BP 80379 54007 NANCY Cedex M. TEST 11 place SaintMartin BP 80394 57007 METZ CEDEX 01 Dossier de Gestion Exercice du 01/10/2009 au 30/09/2010 Cabinet comptable : Expert Comptable 46 cours Léopold BP 80379 54007 NANCY Cedex Cemogest

Plus en détail

Concevoir la stratégie économique de l ACI : Lire et analyser un bilan

Concevoir la stratégie économique de l ACI : Lire et analyser un bilan Concevoir la stratégie économique de l ACI : Lire et analyser un bilan Le bilan = l état du patrimoine à un instant T. Une photographie de ce que la structure a comme ressources et de l utilisation qu

Plus en détail

Guide de la formation à la gestion et la comptabilité IDECO

Guide de la formation à la gestion et la comptabilité IDECO La connaissance n est pas un objet comme les autres La connaissance est une information à laquelle vous donnez du sens. Ce processus de construction des connaissances est de ce fait très personnel, lié

Plus en détail

CHAPITRE 3 Le bilan fonctionnel

CHAPITRE 3 Le bilan fonctionnel CHAPITRE 3 Le bilan fonctionnel 1 PRINCIPE Le bilan fonctionnel reprend tous les comptes des classes 1 à 5 mais avec une présentation différente de celle du bilan comptable. Il s agit d un bilan simplifié

Plus en détail

LE GABARIT DES VEHICULES

LE GABARIT DES VEHICULES A connaître sur le bout des doigts!!! LE GABARIT DES VEHICULES LA LONGUEUR VEHICULE ISOLE ou PORTEUR VEHICULE ARTICULE.. TRAIN ROUTIER. Des exceptions existent dans certains cas : - Trains routiers porte

Plus en détail

Exemple de sujet d examen

Exemple de sujet d examen Exemple de sujet d examen Durée : 3 heures Table financière et calculatrice scientifique autorisées Les étudiants ont à répondre aux exercices joints Notation : EX 1 (3 pts.) ; EX 2 (5 pts.) EX 3 (6 pts.)

Plus en détail

AMENAGEMENT DE CELLULES COMMERCIALES SUR L ILOT DE LA POSTE APPEL A PROJET DOSSIER DE CANDIDATURE DOSSIER A DEPOSER AU PLUS TARD :

AMENAGEMENT DE CELLULES COMMERCIALES SUR L ILOT DE LA POSTE APPEL A PROJET DOSSIER DE CANDIDATURE DOSSIER A DEPOSER AU PLUS TARD : Commune de la PLAINE SUR MER AMENAGEMENT DE CELLULES COMMERCIALES SUR L ILOT DE LA POSTE APPEL A PROJET DOSSIER DE CANDIDATURE DOSSIER A DEPOSER AU PLUS TARD : Vendredi 14 septembre avant 12h00 par voie

Plus en détail

- 03 - GESTION DES INVESTISSEMENTS PLAN DE FINANCEMENT. emplois ; ressources ; équilibrage du plan de financement.

- 03 - GESTION DES INVESTISSEMENTS PLAN DE FINANCEMENT. emplois ; ressources ; équilibrage du plan de financement. - 03 - GESTION DES INVESTISSEMENTS PLAN DE FINANCEMENT Objectif(s) : o Planification des investissements : Pré-requis : o Modalités : emplois ; ressources ; équilibrage du plan de financement. Connaissance

Plus en détail

LE BILAN FONCTIONNEL

LE BILAN FONCTIONNEL LE BILAN FONCTIONNEL Le bilan fonctionne est établi à partir du bilan comptable avant affectation du résultat. Il est un outil d'analyse de l'entreprise. 1. LES OBJECTIFS DE L ANALYSE FONCTIONNELLE DU

Plus en détail

Déterminer et financer le cycle d exploitation. Animé par : Stéphane Carton Cabinet In Extenso, Rennes

Déterminer et financer le cycle d exploitation. Animé par : Stéphane Carton Cabinet In Extenso, Rennes Déterminer et financer le cycle d exploitation Animé par : Stéphane Carton Cabinet In Extenso, Rennes Définition du : C est l'ensemble des opérations réalisées, de l'achat (matières premières, fournitures,

Plus en détail