Interaction homme-ordinateur. Chapitre 2 La mémoire

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Interaction homme-ordinateur. Chapitre 2 La mémoire"

Transcription

1 Interaction homme-ordinateur Chapitre 2 La mémoire Interaction homme-ordinateur Page 1/II Petre Dimo 2008

2 Types de mémoire 1) Mémoire sensorielle 2) Mémoire court terme 3) Mémoire long terme Sensations en provenance des organes de sens (vision, audition, haptiques) Interaction homme-ordinateur Page 2/II Petre Dimo 2008

3 Mémoire sensorielle 1) Durée : entre 0,5s et 2s 2) Expériences la prouvant : a) Déplacer un doigt devant les yeux : il est perçu comme s'il était présent en même temps à plusieurs endroits b) Reconnaissance de l'endroit d'ou est émis un son : les distances parcourrues par le son pour atteindre les deux oreilles ne sont pas égales. Pour utiliser le décalage entre les perceptions il faut que la mémoire de la sensation persiste le temps nécessaire pour que la transmission se fasse au niveau du cerveau. L'information contenue dans la mémoire sensorielle est transférée dans la mémoire de courte durée par un processus de sélection qui nous permet de nous concentrer sur ce qui nous intéresse à un moment donné. Ce processus peut être volontaire (exemple : une conversation) ou subi (exemple : une blessure inattendue). Les informations qui n'ont pas été sélectionnées sont remplacées et perdues. Interaction homme-ordinateur Page 3/II Petre Dimo 2008

4 Mémoire court terme 1) C'est la mémoire «de travail». Elle contient les informations nécessaires à la réalisations des opérations courantes sur des périodes courtes (quelques secondes) 2) La capacité de cette mémoire est limitée : entre 3 et 7 «items» peuvent être mémorisés simultanément, mais cela est variable avec les individus et la nature des items. 3) Le temps d'accès de cette mémoire est relativement court : autour de 70ms Les propriétés de la mémoire courte sont déterminantes pour la compréhension des textes, la mémorisation des codes, l'émission correcte d'ordres complexes. On utilise instinctivement des regroupemnets lorsque le nombre d'items est trop grand. Expériences : - analyses de textes - mémorisation de numéros de téléphones - rédaction d'une commande UNIX avec paramètres Interaction homme-ordinateur Page 4/II Petre Dimo 2008

5 Mémoire long terme (1) C'est la mémoire des évènements, des gestes appris, des sens des mots ; la persistance des informations peut être comprise entre quelques heures, jours, années ou pour la vie entière. Elle est de deux types : Déclarative : correspond aux informations qui peuvent être exprimées en mots Episodique Sémantique Procédurale : correspond aux informations qui nous permettent de réaliser certaines actions apprises, comme nager, monter les marches, enfiler des chaussettes... Capacité : apparemment sans limites Temps d'accès : de l'ordre d'une fraction de seconde Durée : longue, parfois jamais L'information arrive dans la mémoire long terme depuis la mémoire de travail grâce à la répétition, mais pas seulement. Exemple : un choc psychologique peut entrainer la mémorisation permanente de faits ou de gestes. Interaction homme-ordinateur Page 5/II Petre Dimo 2008

6 Mémoire long terme (2) Représentation des informations mémorisées Modèle sémantique Modèle procédural Modèle à trame (frames) Interaction homme-ordinateur Page 6/II Petre Dimo 2008

7 Modèle sémantique Le réseau sémantique est un graphe dans lequel les noeuds sont des concepts et les arcs orientés représentent les liens entre les concepts. Ces réseaux sont utiles pour décrire nos connaissances sur un domaine ou un sujet. Exemple réduit : UC E/S possède possède mémoire possède ordinateur Ap. electron. Chaine Hifi. Fonctionne avec du courant Traite les informations µ-ordinateur Grd. syst. desktop portable Interaction homme-ordinateur Page 7/II Petre Dimo 2008

8 Modèle procédural Le modèle procédural est utilisable pour représenter notre connaissance des situations dans lesquelles on est amené à prendre des décisions. Il décrit comment on doit agîr dans ces situations. On se sert de règles de productions, du type SI / ALORS enregistrées également dans la mémoire long terme Exemple : SI le chien boite, ALORS il faut examiner la patte qu'il maintient en l'air. Interaction homme-ordinateur Page 8/II Petre Dimo 2008

9 Modèle à trame (frames) Sert à la représentation des objets ou évènements complexes, qui sont décrits par plusieurs composants ou/et activités. Ces types de modèles viennent en complément des modèles sémantiques et procéduraux qu'il complètent dans l 'élaboration de modèles structurés et hiérarchisés de la connaissance. Le modèle à trame est construit à partir de cases qui doivent être remplies avec des informations fixes, variables et par défaut. Exemple : Le chien Infos. par défaut genre : mamifère manifestation : aboiement comportement : domestique Infos fixes # membres : 4 pattes Infos variables couleur : taille : Interaction homme-ordinateur Page 9/II Petre Dimo 2008

10 Mécanismes associés à la mémoire Acquisition et apprentissage des informations Le rôle du sens Durée de apprentissage Répétition de l'inforamation Perte des informations (oubli) Dégradation : le rôle du sens Interférences rétroactive Recherches et restitution des informations Rappel : suite à un effort intellectuel, l'information est retrouvée en mémoire Reconnaissance : suite à la présentation d'une information, on «reconnait» qu'elle a déjà été «vue» («entendue», «ressentie») Interaction homme-ordinateur Page 10/II Petre Dimo 2008

Ensemble d informations codées au sein d un système de manière à permettre leur conservation et leur rappel MÉMOIRE(S) Mémoire à Court Terme MCT

Ensemble d informations codées au sein d un système de manière à permettre leur conservation et leur rappel MÉMOIRE(S) Mémoire à Court Terme MCT Ensemble d informations codées au sein d un système de manière à permettre leur conservation et leur rappel Capacité à se rappeler ou à reconnaître une expérience antérieure MÉMOIRE(S) Mémoire (Sensorielle)

Plus en détail

La mémoire (en bref)

La mémoire (en bref) Lamémoire(enbref) Les modèles développés en psychologie cognitive conçoivent l individu comme une «entité»quitraitedel information.danscestraitements,lamémorisationtientuneplace particulièrement importante

Plus en détail

Les premières notions mathématiques

Les premières notions mathématiques Les premières notions mathématiques Extrait des programmes : «L école maternelle constitue une période décisive dans l acquisition de la suite des nombres (chaîne numérique) et de son utilisation dans

Plus en détail

Chapitre 3 : l apprentissage et la mémorisation

Chapitre 3 : l apprentissage et la mémorisation Chapitre 3 : l apprentissage et la mémorisation Le consommateur affine sa connaissance du monde au fur et à mesure des stimuli reçus : c est un processus continu Les théories behavioristes Elles s appuient

Plus en détail

Types et rôle de la mémoire humaine Grzegorz Markowski Maître de conférences Université de Silésie

Types et rôle de la mémoire humaine Grzegorz Markowski Maître de conférences Université de Silésie Types et rôle de la mémoire humaine Grzegorz Markowski Maître de conférences Université de Silésie Le processus d enseignement du vocabulaire est lié à certains facteurs, parmi lesquels les plus importants

Plus en détail

L'apprentissage. La majeure partie des conduites sociales n est pas innée mais acquise par apprentissage.

L'apprentissage. La majeure partie des conduites sociales n est pas innée mais acquise par apprentissage. L'apprentissage 1 Définitions a. Approche globale La majeure partie des conduites sociales n est pas innée mais acquise par apprentissage. Un apprentissage est l acquisition d un nouveau savoir. Dans la

Plus en détail

Petit rappel sur l administration du questionnaire...

Petit rappel sur l administration du questionnaire... Petit rappel sur l administration du questionnaire... PIl existe deux procédés pour faire passer un questionnaire à la population sondée : < L entrevue avec un interviewer : Par entrevue téléphonique;

Plus en détail

Enseigner par tâches complexes

Enseigner par tâches complexes Enseigner par tâches complexes Enseigner par tâches complexes pour permettre aux élèves d'acquérir les compétences du socle commun et favoriser la différenciation pédagogique. 1. Pourquoi enseigner par

Plus en détail

604-101-MQ Langue anglaise et communication. Pondération: 2-1-3 Préalable au cours : 604-TE2-SH 2,00 unités. Note préliminaire Objet de la discipline

604-101-MQ Langue anglaise et communication. Pondération: 2-1-3 Préalable au cours : 604-TE2-SH 2,00 unités. Note préliminaire Objet de la discipline Langue anglaise et communication Compétence 4SA1 Communiquer en anglais avec une certaine aisance. Pondération: 2-1-3 Préalable au cours : 604-TE2-SH 2,00 unités Objectif Énoncé de la compétence Standard

Plus en détail

LE CERVEAU ET LA MEMOIRE. Jean-Marc Devaud. Centre de Recherches sur la Cognition Animale CNRS-Université Paul Sabatier Toulouse

LE CERVEAU ET LA MEMOIRE. Jean-Marc Devaud. Centre de Recherches sur la Cognition Animale CNRS-Université Paul Sabatier Toulouse LE CERVEAU ET LA MEMOIRE Jean-Marc Devaud Centre de Recherches sur la Cognition Animale CNRS-Université Paul Sabatier Toulouse LE CERVEAU ET LA MEMOIRE Qu est-ce-que la mémoire? «LA» MEMOIRE N EXISTE PAS,

Plus en détail

Y. Morel. http://xymaths.free.fr/ Rubrique 2nde

Y. Morel. http://xymaths.free.fr/ Rubrique 2nde Mémoire Y. Morel http://xymaths.free.fr/ Rubrique 2nde 1 A propos de l intelligence... 2 Quizz : Connaissez-vous votre mémoire? 3 Objectifs Exercice 1 - Dessin d enfant Exercice 2 - Liste de symboles Exercice

Plus en détail

Quelles sont les caractéristiques de la perception tactile manuelle chez les jeunes enfants et leurs conséquences cognitives?

Quelles sont les caractéristiques de la perception tactile manuelle chez les jeunes enfants et leurs conséquences cognitives? Quelles sont les caractéristiques de la perception tactile manuelle chez les jeunes enfants et leurs conséquences cognitives? Par Edouard GENTAZ Professeur de Psychologie, Université de Genève Habituellement,

Plus en détail

LAPHO Plan d accessibilité pluriannuel Normes d accessibilité intégrées Date de révision et n o : 11252014.000 Date : 25 novembre 2014 Page 1 de 9

LAPHO Plan d accessibilité pluriannuel Normes d accessibilité intégrées Date de révision et n o : 11252014.000 Date : 25 novembre 2014 Page 1 de 9 Hunter Douglas Canada LP Politique des ressources Date : 25 novembre 2014 Page 1 de 9 1 POLITIQUE 1.01 Hunter Douglas Canada LP («l entreprise») établira, mettra en œuvre et maintiendra un plan d accessibilité

Plus en détail

PHYSIQUE. 5 e secondaire. Optique PHY-5041-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN

PHYSIQUE. 5 e secondaire. Optique PHY-5041-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN PHYSIQUE 5 e secondaire Optique PHY-5041-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN MAI 1999 Quebec PHYSIQUE 5 e secondaire Optique PHY-5041-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN MAI 1999 Direction de la formation générale

Plus en détail

Evaluer la compétence en langue: C'estC'est quoi? C'est pourquoi? C'est comment? t quoi? C'est pourquoi? C'est?

Evaluer la compétence en langue: C'estC'est quoi? C'est pourquoi? C'est comment? t quoi? C'est pourquoi? C'est? Formation d enseignants Grenoble janvier 2011 Evaluer la compétence en langue: C'estC'est quoi? C'est pourquoi? C'est comment? t quoi? C'est pourquoi? C'est? Claire Bourguignon Maître de conférences HDR

Plus en détail

La surdité, un handicap qui ne se voit pas

La surdité, un handicap qui ne se voit pas Mme Voisin Marie-José enseignante spécialisée, IES de Langres La surdité, un handicap qui ne se voit pas Et dont on se moque parfois. 1) Quand est-on sourd? Anatomie de l oreille: L oreille est constituée

Plus en détail

ME LA COMMUNICATION Ch 5 LA COMMUNICATION. Michel EMERY Conseil et Formation. juin 13 MANAGEMENT ET GESTION DE PROJET

ME LA COMMUNICATION Ch 5 LA COMMUNICATION. Michel EMERY Conseil et Formation. juin 13 MANAGEMENT ET GESTION DE PROJET 5 LA COMMUNICATION 1 5. 1 ANALYSE de la COMMUNICATION 2 LE DIT ANALYSE DE LA COMMUNICATION La formulation ( clarté, objectivité maximale ou manipulation ) L écoute (concentration et acceptation de l Autre

Plus en détail

Représentations de l'information

Représentations de l'information Représentation de l'information Représentations de l'information Analogique: Les valeurs ne sont pas séparées par des sauts: entre deux valeurs A et B il existe un nombre infini d'autres valeurs Digitale

Plus en détail

Compte rendu de l animation pédagogique du 18 janvier 2012. «Mémoire et apprentissages aux cycles 2 et 3» Introduction. p.1

Compte rendu de l animation pédagogique du 18 janvier 2012. «Mémoire et apprentissages aux cycles 2 et 3» Introduction. p.1 Compte rendu de l animation pédagogique du 18 janvier 2012 «Mémoire et apprentissages aux cycles 2 et 3» (Intervention de M. Jean- Marc LOUIS, IEN ASH) Une bibliographie "Mémoire et apprentissages" a été

Plus en détail

Appréhender les interfaces utilisateur (UI)

Appréhender les interfaces utilisateur (UI) Aides humaines, techniques animalières et mobilité Utiliser l outil informatique Appréhender les interfaces utilisateur (UI) Qu est-ce que le Hardware et le Software? Hardware (matière dure, le matériel)

Plus en détail

Introduction aux systèmes d exploitation

Introduction aux systèmes d exploitation Introduction aux systèmes d exploitation Le système d exploitation est un ensemble de logiciels qui pilotent la partie matérielle d un ordinateur. Les principales ressources gérées par un système d exploitation

Plus en détail

INTRODUCTION AUX TECHNOLOGIES D INGENIERIE DES DONNEES DIRIGEE PAR LES MODELES

INTRODUCTION AUX TECHNOLOGIES D INGENIERIE DES DONNEES DIRIGEE PAR LES MODELES INTRODUCTION AUX TECHNOLOGIES D INGENIERIE DES DONNEES DIRIGEE PAR LES MODELES Les contenus de ce document sont la propriété exclusive de la société REVER. Ils ne sont transmis qu à titre d information

Plus en détail

COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE?

COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE? COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE? PROGRAMMER LES APPRENTISSAGES Programmation # Progression Progression: division du savoir en petites unités réparties dans le temps: aller du simple au complexe.

Plus en détail

PROCEDURE D ACCUEIL. 1 Introduction

PROCEDURE D ACCUEIL. 1 Introduction PROCEDURE D ACCUEIL 1 Introduction Le processus d accueil d un nouvel arrivant est un processus clé du département des ressources humaines et qui malheureusement est souvent sous-estimé par ce dernier.

Plus en détail

Les endocannabinoïdes sont des régulateurs et des modulateurs de l activité du cerveau.

Les endocannabinoïdes sont des régulateurs et des modulateurs de l activité du cerveau. 1 Les effets sur les neurones Question 8 Pourquoi cela provoque ces effets là? Mode d action des endocannabinoïdes (fabriqués par le cerveau) (Anandamide et 2 AG) A Voici une synapse. Un neurone A excite

Plus en détail

Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie

Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie Jan Bujnak Université de Zilina Slovaquie La parole dite et le texte écrit sur papier étaient la base ainsi que le seul moyen de transférer les informations

Plus en détail

La 3D mania continue! Bref une expérience à tenter!

La 3D mania continue! Bref une expérience à tenter! TITRE IMAGE 3D classe : quatrième durée : deux heures la situation-problème La 3D mania continue! Avec Avatar et Shrek le cinéma s en était donné à cœur joie. Maintenant, c est au tour des magazines. Un

Plus en détail

France Systèmes l équilibre informatique

France Systèmes l équilibre informatique Sommaire interactif : > Cliquer pour naviguer... 1 A propos du site... Page 3 2 S identifier sur www.francesystemes.fr... Page 4 2-1 Se connecter à un compte utilisateur existant 2-2 Créer un nouveau compte

Plus en détail

Apprendre et toujours retenir

Apprendre et toujours retenir Apprendre et toujours retenir Tous droits réservés SmartsCube.com Page 1 SmartsCube en quelques mots Dans la nature, l espèce humaine s est démarquée des autres grâce à une faculté : celle d apprendre

Plus en détail

La gestion de projet

La gestion de projet K E K σ C D C C O N S U L T A N T S rue Hugi 3 CH 2502 Biel Bienne Tél: +41 32 325 19 25 Fax: +41 32 325 19 29 e-mail: kessler@kek.ch www.kek.ch La gestion de projet Sommaire 1 Le concept de «projet» 1

Plus en détail

«NUL N EST PARFAIT, UNE EQUIPE PEUT L ETRE»

«NUL N EST PARFAIT, UNE EQUIPE PEUT L ETRE» TEAM BUILDING Notre méthodologie s adresse à des équipes constituées* souhaitant atteindre collectivement un très haut niveau de performance. L intérêt de cette démarche est de permettre à toute équipe

Plus en détail

Chapitre 10 Lire et écrire différents formats de fichiers de données dans Analyse. Temps estimé nécessaire à l acquisition..

Chapitre 10 Lire et écrire différents formats de fichiers de données dans Analyse. Temps estimé nécessaire à l acquisition.. Chapitre 10 Lire et écrire différents formats de fichiers de données dans Analyse. Temps estimé nécessaire à l acquisition.. 0 H 30 A la fin de ce chapitre, vous devez savoir page A10 - Faire l exercice

Plus en détail

INTERACTION HOMME- MACHINE NSY 110. 2 ème session 2013-2014 17 avril 2014. Documents papiers : NON AUTORISES M. HENRIQUES

INTERACTION HOMME- MACHINE NSY 110. 2 ème session 2013-2014 17 avril 2014. Documents papiers : NON AUTORISES M. HENRIQUES CNAM PACA INTERACTION HOMME- MACHINE NSY 110 Centre de Nice 2 ème session 2013-2014 17 avril 2014 Nombre de pages du sujet : 4 (non compris la page de garde) Durée 3 Heures Documents papiers : NON AUTORISES

Plus en détail

Dispositifs de substitution sensorielle destinés aux personnes déficientes visuelles ou aveugles. Accès au graphique et à l image

Dispositifs de substitution sensorielle destinés aux personnes déficientes visuelles ou aveugles. Accès au graphique et à l image Dispositifs de substitution sensorielle destinés aux personnes déficientes visuelles ou aveugles Accès au graphique et à l image Journée du 14 Octobre 2004 Importance des informations graphique et image

Plus en détail

Message d information et mise en contexte :

Message d information et mise en contexte : Programme d'amélioration continue de la formation en génie SONDAGE ÉTUDIANT Dans le cadre de l implantation des qualités requises des diplômées et diplômés Message d information et mise en contexte : Le

Plus en détail

B2I Niveau 1. 1. Maîtriser les premières bases de la technologie informatique.

B2I Niveau 1. 1. Maîtriser les premières bases de la technologie informatique. Fiche pédagogique Activité 1 Cycle 1 (Maternelle) B2I Niveau 1 1. Maîtriser les premières bases de la technologie informatique. Compétence visée : 1.1 Je désigne avec précision les différents éléments

Plus en détail

6GEI540 Interfaces et instrumentation. Laboratoire #2

6GEI540 Interfaces et instrumentation. Laboratoire #2 6GEI540 Interfaces et instrumentation Laboratoire #2 Représentations MATLAB et Échantillonnage Hiver 2007 1. Objectifs Approfondir les connaissances de l échantillonnage Voir la correspondance entre le

Plus en détail

Architecture des ordinateurs TD1 - Portes logiques et premiers circuits

Architecture des ordinateurs TD1 - Portes logiques et premiers circuits Architecture des ordinateurs TD1 - Portes logiques et premiers circuits 1 Rappel : un peu de logique Exercice 1.1 Remplir la table de vérité suivante : a b a + b ab a + b ab a b 0 0 0 1 1 0 1 1 Exercice

Plus en détail

EVOLUTIONS EXOGENES. REVER S.A. Belgique Tél : +32 71 20 71 61 http://www.rever.eu

EVOLUTIONS EXOGENES. REVER S.A. Belgique Tél : +32 71 20 71 61 http://www.rever.eu EVOLUTIONS EXOGENES Les contenus de ce document sont la propriété exclusive de la société REVER. Ils ne sont transmis qu à titre d information et ne peuvent en aucun cas être considérés comme un engagement

Plus en détail

Programme d E.P.S. de l Ecole

Programme d E.P.S. de l Ecole Programme d E.P.S. de l Ecole Primaire CONNAISSANCE DU MILIEU SCOLAIRE Ecu 1.2.3.4 F.S.S.E.P LILLE 2 L.MICHEL-connaissance des milieux FSSEP Université Lille 2 1 SOMMAIRE PRESENTATION DU Eduscol.education.fr

Plus en détail

LES REPRESENTATIONS DES NOMBRES

LES REPRESENTATIONS DES NOMBRES LES CARTES A POINTS POUR VOIR LES NOMBRES INTRODUCTION On ne concevrait pas en maternelle une manipulation des nombres sans représentation spatiale. L enfant manipule des collections qu il va comparer,

Plus en détail

Présentation de l application de programmation LEGO MINDSTORMS Education EV3

Présentation de l application de programmation LEGO MINDSTORMS Education EV3 Présentation de l application de programmation LEGO MINDSTORMS Education EV3 LEGO Education a le plaisir de présenter l édition pour tablette du logiciel LEGO MINDSTORMS Education EV3, un moyen amusant

Plus en détail

Poker. A rendre pour le 25 avril

Poker. A rendre pour le 25 avril Poker A rendre pour le 25 avril 0 Avant propos 0.1 Notation Les parties sans * sont obligatoires (ne rendez pas un projet qui ne contient pas toutes les fonctions sans *). Celles avec (*) sont moins faciles

Plus en détail

AEC en Techniques d éducation à l enfance

AEC en Techniques d éducation à l enfance (JEE.0K) 322-101-MV Introduction à la profession Ce cours permet à l étudiant d explorer la profession d éducatrice à l enfance dans son ensemble et de bien cerner le contexte des services de garde au

Plus en détail

Comment ouvrir son capital à. investisseurs.

Comment ouvrir son capital à. investisseurs. Comment ouvrir son capital à des investisseurs? Introduction La vie d une entreprise et son développement connaîtront de nombreuses étapes qui constitueront pour son actionnaire dirigeant autant d occasions

Plus en détail

ARFGA. 7. Dossier de formation. Association Romande pour la Formation des Gardiens d'animaux

ARFGA. 7. Dossier de formation. Association Romande pour la Formation des Gardiens d'animaux 7. Le dossier de formation collecte les rapports d apprentissage et doit être complété régulièrement. Il est très important pour deux raisons : d une part, et selon l'opan, la personne en formation est

Plus en détail

OBJECTIFS et PROGRAMME. Formation Animateur/Coordinateur Qualité, Sécurité, Environnement. Contrat de Professionnalisation

OBJECTIFS et PROGRAMME. Formation Animateur/Coordinateur Qualité, Sécurité, Environnement. Contrat de Professionnalisation OBJECTIFS et PROGRAMME Formation Animateur/Coordinateur Qualité, Sécurité, Environnement Titre de niveau III enregistré au RNCP - arrêté publié au JO du 22/08/2012 497 heures Contrat de Professionnalisation

Plus en détail

Ergonomie des IHM. Karim Sehaba Maître de Conférences en Informatique. karim.sehaba@univ-lyon2.fr http://liris.cnrs.fr/~ksehaba

Ergonomie des IHM. Karim Sehaba Maître de Conférences en Informatique. karim.sehaba@univ-lyon2.fr http://liris.cnrs.fr/~ksehaba Ergonomie des IHM Karim Sehaba Maître de Conférences en Informatique karim.sehaba@univ-lyon2.fr http://liris.cnrs.fr/~ksehaba Université Lumière Lyon2 Conception Web Organisation du contenu Navigation

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

Manuel d'utilisation de l'espace d'e-learning de LaboCoop Novembre 2014

Manuel d'utilisation de l'espace d'e-learning de LaboCoop Novembre 2014 Manuel d'utilisation de l'espace d'e-learning de LaboCoop Novembre 2014 Table des matières Accès à l'espace d'e-learning...2 Login et mot de passe de la plateforme...2 Description générale de l'interface

Plus en détail

ABC CI. Audit-Conseil Informatique Sécurité Langues étrangères Développement personnel Juridique-Management

ABC CI. Audit-Conseil Informatique Sécurité Langues étrangères Développement personnel Juridique-Management Audit-Conseil Informatique Sécurité Langues étrangères Développement personnel Juridique-Management Tél : 02.31.93.53.00 N agrément 25 14 01086 14 Code APE : 8559 A S.A.RL au Capital de 15245 - Créée en

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste OFFRE D EMPLOI 1 Introduction Définir une offre d emploi type n est pas un processus anodin à sous-estimer. En effet, l offre que l entreprise va communiquer représente la proposition d emploi vacant.

Plus en détail

Le livre de travail peut être élaboré sur Word et être complété par des photos et des graphiques

Le livre de travail peut être élaboré sur Word et être complété par des photos et des graphiques Employé/employée de commerce CFC Branche logistique et transports internationaux Le livre de travail Le livre de travail est un classeur avec les registres suivants (proposition): 1. Base de la logistique

Plus en détail

Le comportement humain

Le comportement humain Le comportement humain " Qu'est-ce que le comportement? C'est une action visible ou invisible et qui se passe à un moment donné. Le comportement est la résultante de 3 éléments : - les besoins, - les caractéristiques

Plus en détail

VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires

VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires 21 VI- Exemples de fiches pédagogiques en 3 ème année primaires 22 PROJET I : Séquence 3 ORAL (Réception) Compréhension orale : Activité d écoute : 1 ère fiche pédagogique L objectif de cette séance est

Plus en détail

ECONOMIE ENREGISTRER LES OPERATIONS DANS LES JOURNAUX FINANCIERS

ECONOMIE ENREGISTRER LES OPERATIONS DANS LES JOURNAUX FINANCIERS Projet : SECTEUR 7 Ecole Compétences Entreprise ORIENTATION D' ETUDES : ECONOMIE TECHNICIEN/TECHNICIENNE EN COMPTABILITE COMPETENCE PARTICULIERE VISEE : ENREGISTRER LES OPERATIONS DANS LES JOURNAUX FINANCIERS

Plus en détail

Chapitre cinq : Représentation des Images

Chapitre cinq : Représentation des Images Chapitre cinq : Représentation des Images Ce chapitre présente les bases pour la représentation des images et des sons. ~ 1 ~ 6. 6.1.1. Introduction Il existe plusieurs moyens de représenter des images.

Plus en détail

La dyspraxie. Théorie et aménagements. Formation SEGPA - Nice - Novembre 2014. CEntre de Référence des Troubles des Apprentissages Marie Pécheux-Grimm

La dyspraxie. Théorie et aménagements. Formation SEGPA - Nice - Novembre 2014. CEntre de Référence des Troubles des Apprentissages Marie Pécheux-Grimm La dyspraxie Théorie et aménagements Formation SEGPA - Nice - Novembre 2014 CEntre de Référence des Troubles des Apprentissages Marie Pécheux-Grimm Qu est-ce qu une praxie? Une praxie est un programme

Plus en détail

ÉVALUATION ET AMÉLIORATION DES PRATIQUES. Développement professionnel continu. Simulation en santé. Fiche technique méthode

ÉVALUATION ET AMÉLIORATION DES PRATIQUES. Développement professionnel continu. Simulation en santé. Fiche technique méthode ÉVALUATION ET AMÉLIORATION DES PRATIQUES Développement professionnel continu Simulation en santé Fiche technique méthode Cette fiche technique décrit la participation des professionnels à une session de

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

Journée pédagogique des stagiaires 1 octobre 2014

Journée pédagogique des stagiaires 1 octobre 2014 Journée pédagogique des stagiaires 1 octobre 2014 LP Blaise Pascal COLMAR Retour d expériences Choisir 2 images qui témoignent de votre ressenti dans votre prise de fonction Restitution au groupe LE REFERENTIEL

Plus en détail

ALICE Prise en main du logiciel

ALICE Prise en main du logiciel Alice : Manuel de prise en main 1/9 Introduction Alice est un programme qui permet de construire des mondes virtuels composés d objets en 3 dimensions. Ces objets respectent la logique de la programmation

Plus en détail

Préparation et révision

Préparation et révision 2 MÉTHODO Préparation et révision 1. Comment s organiser au cours de la période de formation? a) Bien connaître le programme et la nature de l épreuve Il faut évidemment lire attentivement le programme

Plus en détail

CHAPITRE 2 : LA PERCEPTION

CHAPITRE 2 : LA PERCEPTION CHAPITRE 2 : LA PERCEPTION La perception = résultat d une interaction entre la personne et l environnement Elle est unique Elle est très utile au marketing : elle cherche à donner aux consommateurs des

Plus en détail

GESTION INFORMATISEE DE FILES D ATTENTE

GESTION INFORMATISEE DE FILES D ATTENTE GESTION INFORMATISEE DE FILES D ATTENTE Eviter les pièges et les fausses bonnes idées Des bornes d'accueil avec des sélections multiples présentées faussement comme étant des écrans tactiles De nombreuses

Plus en détail

Extraversion. Agréabilité. Stabilité émotionnelle. Conscience. Ouverture

Extraversion. Agréabilité. Stabilité émotionnelle. Conscience. Ouverture Les tests utilisés par les RH : le D5D et le Big Five Extraversion Agréabilité Stabilité émotionnelle Conscience Ouverture Renvoie à la quantité et à l intensité des relations avec l environnement, elle

Plus en détail

Schéma National de Formation des Sapeurs-Pompiers

Schéma National de Formation des Sapeurs-Pompiers Schéma National de Formation des Sapeurs-Pompiers Direction de la Défense et de la Sécurité Civiles - Sous-Direction des Services de Secours et des Sapeurs-Pompiers - DDSC 9 - JANVIER 99 Date de mise à

Plus en détail

L ÉVALUATION DANS LES DIFFÉRENTS PROCESSUS DE FORMATION

L ÉVALUATION DANS LES DIFFÉRENTS PROCESSUS DE FORMATION STONA Laurent ls@bepecaser.org L DANS LES DIFFÉRENTS PROCESSUS DE FORMATION Évaluer, c est donner une valeur. Puisque toute formation vise des objectifs, tout acte de formation ou de sensibilisation nécessite

Plus en détail

Localiser S orienter «Plan d immeuble»

Localiser S orienter «Plan d immeuble» «Plan d immeuble» 5-41 Niveau 4 Entraînement 1 Objectifs - S entraîner à localiser sur un plan un point précisé par une consigne. - Se décentrer de manière à pouvoir s orienter sur ce plan. Applications

Plus en détail

Académie de Créteil. Projet présenté autour de l album «Trois souris peintres» d Ellen Stoll Walsh

Académie de Créteil. Projet présenté autour de l album «Trois souris peintres» d Ellen Stoll Walsh Projet académique 2013-2014 «Des boîtes à histoires» Comment créer un outil au service de la mise en mémoire et de la compréhension des textes littéraires Académie de Créteil Projet présenté autour de

Plus en détail

MIEUX CONNAITRE LE CERVEAU POUR MIEUX APPRENDRE

MIEUX CONNAITRE LE CERVEAU POUR MIEUX APPRENDRE MIEUX CONNAITRE LE CERVEAU POUR MIEUX APPRENDRE Levallois-Perret 12 janvier Prudence Curiosité Sensibilisation Innovation Neurosciences et pédagogie 5 grandes étapes qui nous concernent : RECONNAISSANCE

Plus en détail

Introduction à la gestion de projets. Laurent Poinsot. Introduction. 26 janvier 2009

Introduction à la gestion de projets. Laurent Poinsot. Introduction. 26 janvier 2009 26 janvier 2009 Le modèle du est une méthodologie de développement logiciel qui est devenue un standard de l industrie logicielle. Ce modèle est constitué de deux phases : l une est dite descendante et

Plus en détail

Master Métiers de l enseignement scolaire. Mémoire professionnel de deuxième année UTILISER ET COMPRENDRE L ORDINATEUR EN MÊME TEMPS :

Master Métiers de l enseignement scolaire. Mémoire professionnel de deuxième année UTILISER ET COMPRENDRE L ORDINATEUR EN MÊME TEMPS : IUFM de Bonneville Année universitaire 2012-2013 Master Métiers de l enseignement scolaire Mémoire professionnel de deuxième année UTILISER ET COMPRENDRE L ORDINATEUR EN MÊME TEMPS : L apprentissage dans

Plus en détail

Emporter Windows XP sur une clé USB

Emporter Windows XP sur une clé USB Emporter Windows XP sur une clé USB Un jour où l'autre, il peut arriver que Windows ne veuille plus démarrer : cela peut être dû à un virus, à un conflit de matériel ou bien à une corruption des fichiers

Plus en détail

2. CONSTRUIRE LE CONCEPT DE. la dialectique enseigner / apprendre

2. CONSTRUIRE LE CONCEPT DE. la dialectique enseigner / apprendre 2. CONSTRUIRE LE CONCEPT DE NOMBRE, OUI MAIS COMMENT? la dialectique enseigner / apprendre 1 un modèle d'apprentissage : Piaget psychologie du développement sujet milieu (d'apprentissage) équilibre élément

Plus en détail

LA COMMUNICATION. 10/03 Stage initial INITIATEUR - CTR74 - Lionel MOREL

LA COMMUNICATION. 10/03 Stage initial INITIATEUR - CTR74 - Lionel MOREL LA COMMUNICATION LA COMMUNICATION Introduction Schéma de la communication Communiquer = écouter Transmission d un message Capacité d attention Conclusion INTRODUCTION En tant que futur initiateur, vous

Plus en détail

TITRE : DES CHROMOSOMES AUX CARACTERES DE L INDIVIDU

TITRE : DES CHROMOSOMES AUX CARACTERES DE L INDIVIDU TITRE : DES CHROMOSOMES AUX CARACTERES DE L INDIVIDU classe :3ème durée : 1h 30 la situation-problème. Mickaël vient d apprendre que son cousin de 28 ans, avec qui, il s entend si bien, a un caryotype

Plus en détail

Adressage IP. 2 Adresses de réseau et de station (classes A, B et C) id. réseau. sens de transmission

Adressage IP. 2 Adresses de réseau et de station (classes A, B et C) id. réseau. sens de transmission Adressage IP C. Pain-Barre IUT INFO Année 8-9 Introduction Les adresses IP font partie intégrante de IP. Elles ont pour but de se substituer aux adresses physiques (MAC) des réseaux, qui sont différentes

Plus en détail

BAC PRO Système Electronique Numérique. Nom : Le routage Date : LE ROUTAGE

BAC PRO Système Electronique Numérique. Nom : Le routage Date : LE ROUTAGE 1. Sommaire LE ROUTAGE 1. Sommaire... 1 2. Un routeur, pour quoi faire?... 1 3. Principe de fonctionnement du routage.... 2 4. Interfaces du routeur... 3 4.1. Côté LAN.... 3 4.2. Côté WAN.... 3 5. Table

Plus en détail

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Nom : Date : GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Compétence 1 : Bâtir et maintenir une image de soi positive Niveau trois : Développer des habiletés afin de maintenir une image de soi positive

Plus en détail

P our appeler : Décrochez le combiné et composez le numéro OU Composez le numéro et décrochez le combiné

P our appeler : Décrochez le combiné et composez le numéro OU Composez le numéro et décrochez le combiné Appareil analogique Meridian Fonctions du système téléphonique Numéro d'appel Haut parleur Touche de libération Touche de garde Touche de commande de volume Indicateur ICL Voyant de message en attente

Plus en détail

Consultez-nous. Traiter votre plainte par la résolution locale

Consultez-nous. Traiter votre plainte par la résolution locale Consultez-nous Traiter votre plainte par la résolution locale 2 Table des matières Qu est-ce que le Bureau du directeur indépendant de l examen de la police?...3 Qu est-ce que la résolution locale?...

Plus en détail

QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE

QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Date d envoi : Date de réception : QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Demande d admission - Niveau secondaire Ce document doit être complété par le titulaire de classe ou par l orthopédagogue Nom de l élève :

Plus en détail

ClickShare. La magie d un clic unique

ClickShare. La magie d un clic unique ClickShare La magie d un clic unique Découvrez la magie d un clic unique Les réunions : pouvez-vous imaginer votre vie professionnelle quotidienne sans elles? Probablement pas. Souhaiteriez-vous qu elles

Plus en détail

LES MAINTENANCES EVOLUTIVES DE BASES DE DONNEES

LES MAINTENANCES EVOLUTIVES DE BASES DE DONNEES LES MAINTENANCES EVOLUTIVES DE BASES DE DONNEES Les contenus de ce document sont la propriété exclusive de la société REVER. Ils ne sont transmis qu à titre d information et ne peuvent en aucun cas être

Plus en détail

Canada Basketball prend les engagements suivants envers les ASP/T membres et les participants dûment enregistrés:

Canada Basketball prend les engagements suivants envers les ASP/T membres et les participants dûment enregistrés: Canada Basketball Politique de gestion des risques Préambule À titre d organisme sportif national de régie du basketball au Canada, Canada Basketball reconnaît que des risques existent dans toutes les

Plus en détail

Agrandissement et réduction de la taille d affichage. Impression d un document PDF. Feuilletage d un document. Utilisation de la commande «Rechercher»

Agrandissement et réduction de la taille d affichage. Impression d un document PDF. Feuilletage d un document. Utilisation de la commande «Rechercher» Fichier «Lisezmoi» Marche à suivre Signets Agrandissement et réduction de la taille d affichage Impression d un document PDF Feuilletage d un document Utilisation de la commande «Rechercher» Utilisation

Plus en détail

MiFID Markets in Financial Instruments Directive

MiFID Markets in Financial Instruments Directive MiFID Markets in Financial Instruments Directive MiFID Les principales dispositions de la directive Les objectifs de la Directive MiFID L objectif de l Union européenne en matière de services financiers

Plus en détail

Le tour de cartes - Détection et correction des erreurs

Le tour de cartes - Détection et correction des erreurs Le tour de cartes - Détection et correction des erreurs Objectif : Comprendre le principe de détection et de correction d erreurs lors de la transmission d une information numérique. Compétences : Utiliser

Plus en détail

Le routage. Stéphane Gill. Stephane.Gill@CollegeAhuntsic.qc.ca. Introduction 2. Aspect d un routeur 2. Concept de routage 2. Table de routage 4

Le routage. Stéphane Gill. Stephane.Gill@CollegeAhuntsic.qc.ca. Introduction 2. Aspect d un routeur 2. Concept de routage 2. Table de routage 4 Stéphane Gill Stephane.Gill@CollegeAhuntsic.qc.ca Table des matières Introduction 2 Aspect d un routeur 2 Concept de routage 2 Table de routage 4 Mise en place d un routeur Linux 5 Activer le routage 6

Plus en détail

Les emplois d avenir. Parcours 3 E-Partnet

Les emplois d avenir. Parcours 3 E-Partnet Les emplois d avenir Parcours 3 E-Partnet Petits rappels sur les emplois d avenir 23/05/2013 14:15 2 Cas 1 : MER réalisée par la ML pour une jeune connu de la ML et sur une offre collectée par la ML Saisir

Plus en détail

MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : NUMÉRO : DRH-006. Direction des ressources humaines OBJET : EN VIGUEUR :

MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : NUMÉRO : DRH-006. Direction des ressources humaines OBJET : EN VIGUEUR : MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : Direction des ressources humaines OBJET : Formation et développement des ressources humaines (excluant le personnel cadre) NUMÉRO : DRH-006 EN VIGUEUR :

Plus en détail

La sorcière fête l Halloween

La sorcière fête l Halloween La sorcière fête l Halloween Présentation Cette activité amène les élèves à développer des habiletés coopératives ainsi que des compétences disciplinaires tout en s entraînant à jouer un rôle. Il s agit

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Projet de Formation. présenter sa candidature»

CAHIER DES CHARGES Projet de Formation. présenter sa candidature» Fonds social européen en Investit pour votre avenir CAHIER DES CHARGES Projet de Formation (Projet régional AGEFOS-PME, OPCALIA Aquitaine et Pôle Emploi sur la formation d adhérents CTP) «Savoir utiliser

Plus en détail

À noter (partie 2) Que faire après la prise de notes? et Prise de notes à partir de manuels scolaires

À noter (partie 2) Que faire après la prise de notes? et Prise de notes à partir de manuels scolaires À noter (partie 2) Que faire après la prise de notes? et Prise de notes à partir de manuels scolaires Apprentissage critique Adopter un comportement approprié après la prise de notes. S exercer à prendre

Plus en détail

CODAGE DES SMS. 2 Commandes «AT» 25 3 Matériels utilisés 55 4 Interfacer un téléphone GSM 73 5 Réalisations électroniques 101

CODAGE DES SMS. 2 Commandes «AT» 25 3 Matériels utilisés 55 4 Interfacer un téléphone GSM 73 5 Réalisations électroniques 101 1 CODAGE DES SMS PAGE 1.1 Introduction 6 1.2 Généralités 6 1.3 Mode PDU 6 1.4 Codage/décodage par logiciel 21 2 Commandes «AT» 25 3 Matériels utilisés 55 4 Interfacer un téléphone GSM 73 5 Réalisations

Plus en détail

Double-cliquez sur l'icône "Keep-it-Easy System" pour lancer le logiciel et le menu principal se présente comme l'image n 1.

Double-cliquez sur l'icône Keep-it-Easy System pour lancer le logiciel et le menu principal se présente comme l'image n 1. Manuel d'utilisation du logiciel du moniteur ECG REF. 23 500 10 Sommaire : 1. Menu principal 2. Description des fonctions principales 2.1 Gestionnaire d'archives 2.2 Continuer l'affichage des données 2.3

Plus en détail

Gestion des stocks. Somme du stock «En cours» des 6 lieux de stockage

Gestion des stocks. Somme du stock «En cours» des 6 lieux de stockage Gestion des stocks La case «gestion du stock» doit être cochée dans la fiche de l article pour que celui-ci soit mouvementé. Vous pouvez gérer 6 stocks (stock de 0 à 5). Le stock inscrit en rouge correspond

Plus en détail

ETUDE DE LA COMMUNICATION AVEC LA CARTE A PUCE

ETUDE DE LA COMMUNICATION AVEC LA CARTE A PUCE FP1 : ETUDE DE LA COMMUNICATION AVEC LA CARTE A PUCE Durée : 18H00 Objectif spécifique : l'élève devra être capable de... Décrire le principe de fonctionnement de la carte à puce. Afficher plusieurs trames

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE TRANSPORT DE LAVAL

SOCIÉTÉ DE TRANSPORT DE LAVAL Page: 1 de: 5 1. PRÉAMBULE La présente politique s'inspire des articles 10 et 10.1 de la Charte des droits et libertés de la personne qui interdit toute forme de harcèlement, tant social que sexuel. Elle

Plus en détail