La lutte contre le bruit au coeur des recherches du Groupe Les Murs Anti-Bruit

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La lutte contre le bruit au coeur des recherches du Groupe Les Murs Anti-Bruit"

Transcription

1 La lutte contre le bruit au coeur des recherches du Groupe Les Murs Anti-Bruit - Projet de Recherche CST - SOMARO n 24 - Collaboration avec le Laboratoire de Physique de la Matière Condensée (Ecole Polytechnique) - Industrialisation SOMARO

2 Les outils pour lutter contre le bruit Réduction du flot de circulation, réduction de la vitesse Enrobés phoniques Murs anti-bruit réduire la génération du bruit pneumatique - chaussée et l absorber à la source bloquer la propagation de l ensemble des bruits routiers Traitements de façade

3 Murs anti-bruit : Principes générauxg En l absence de mur : propagation directe Un mur interposé entre source et récepteur, quelles que soient ses performances Diffraction Transmission

4 Murs anti-bruit : Principes générauxg Réflexion sur le mur : merci pour les voisins d en face Source image Réflexion Bruit x 2 D où l importance de la capacité d absorption Absorption Absorption

5 Murs anti-bruit : Recherche théorique Absorption proportionnelle à la surface développée offerte au contact des ondes sonores Maximiser le rapport entre Surface Développée et Surface Apparente Approche «Fractale» développée par le Laboratoire de Physique de la Matière Condensée de l Ecole Polytechnique

6 Mur anti-bruit De la théorie à la pratique Mur prototype - Magny les Hameaux dimensions : 4 m x 4 m

7 Mur anti-bruit De la théorie à la pratique Alvéoles pyramidales et cônes tronqués en béton de bois

8 Mur anti-bruit Performances exceptionnelles Caractérisation en chambre réverbérante Deux fois plus absorbant qu un mur classique Gains très importants dans les basses fréquences (poids lourds)

9 Mur anti-bruit Performances exceptionnelles Qualification in-situ (NF ) Murs habituels Réflexion (TLr) : 8 db(a) 5 db(a) Transmission (TLt): 57 db(a) 30 db(a)

10 Mur anti-bruit Performances exceptionnelles Simulation : logiciel MITHRA Gain en façade : jusqu à 2,7 db(a) soit 45 % de mieux que les murs classiques à 20 mètres d une route en tranchée (type A6b entrée de Paris)

11 Mur anti-bruit Applications Commercialisation en France: via les filiales du Groupe, en particulier Commercialisation à l international sous licence SOMARO

12 Mur anti-bruit Applications Chantier de la Chapelaude RD 943 (Allier) 2004 Pose des éléments préfabriqués

13 Mur anti-bruit Applications Chantier de la Chapelaude RD 943 (Allier) 2004 Aspect final du mur

14 Mur anti-bruit Applications Chantier de la Chapelaude RD 943 (Allier) 2004 Qualification acoustique

15 NOUVEAU MUR ANTI BRUIT Le nouveau mur anti-bruit développé par COLAS et sa filiale spécialisée SOMARO est le fruit d une collaboration menée entre cette société et le laboratoire de Physique de la Matière Condensée de l Ecole Polytechnique, dirigé par le professeur B. Sapoval. Cette collaboration a été initiée à partir de 1999, autour de l idée qu une surface présentant une morphologie extrêmement irrégulière constituerait un excellent piège acoustique. Une surface irrégulière présentant de surcroît un rapport optimisé entre surface développée et surface apparente permet en effet d augmenter très fortement les capacités d amortissement, dans la mesure où l absorption acoustique est, indépendamment de la nature du matériau utilisé, proportionnelle à la surface offerte au contact du front d onde. Entre l approche théorique, articulée autour des notions mathématiques de fractales (surface ou volume qui présente un aspect invariant quelle que soit l échelle à laquelle se place l observateur), et la réalisation pratique d un tel projet, des adaptations ont été nécessaires. En effet, en l état actuel des connaissances industrielles, le démoulage selon des cadences industrielles de pièces trop fines ou à la géométrie trop perturbée reste un point sensible, voire bloquant. Un motif répétitif composé de pyramides à base rectangulaire évidées dans leur plan supérieur et séparées par des troncs de cônes a été retenu comme compromis pour la fabrication d un premier mur destiné à

16 valider par des mesures en vraie grandeur les performances de ce nouveau concept, en utilisant du béton de bois comme matériau de base. Les caractérisations ont consisté : - d une part en des essais d absorption en chambre réverbérante, effectués par le CSTB selon les normes NF EN et NF EN ISO L indice unique d absorption DL obtenu de 17 db sur un maximum théorique de 20 place ce panneau en haut de la catégorie «très absorbant» (qui commence à partir de 11). De plus l examen du spectre d absorption révèle des performances inégalées dans le domaine des basses fréquences (+ 68% à 200 Hz, +55% à 250 Hz par rapport aux produits références présents sur le marché), ce qui aura un impact d autant plus important pour le riverain que ces basses fréquences sont celles qui s atténuent le moins avec la distance.

17 - D autre part en des essais de réflexion et de transmission sur un écran prototype de 4 m x 4 m menés par le CERIB selon la norme NF Les performances obtenues en réflexion (TLr = - 8 db(a)) et en transmission (TLt = - 57 db(a)) sont là encore très supérieures à celles des murs classiques. Afin d estimer concrètement l impact que de tels murs pourront avoir pour protéger les riverains du bruit des infrastructures de transport, des simulations reprenant des configurations classiques de routes dans

18 leur environnement bâti ont été effectuées avec le logiciel MITHRA développé par le CSTB. A partir de la configuration du terrain (topographie, constructions) et des paramètres du mur (géométrie, absorption, transmission), ce logiciel permet de calculer avec une grande précision le niveau de bruit perçu en tout point d une façade, et de comparer ainsi les performances de différentes solutions de protection. Dans les configurations où l absorption joue un rôle crucial, type chaussée en tranchée, sortie de tunnel, le gain en façade d immeuble atteint près de 3 db(a), soit une réduction de 45 % du bruit perçu par les riverains. Absorption Absorption Deux axes de recherche permettront d améliorer encore ces performances : - L un théorique, avec la mise en évidence de phénomène de «localisation par la frontière» qui contribue à augmenter fortement l amortissement, pour des modes acoustiques localisés, et dont les applications pratiques devront être développées, - L autre industriel, avec le développement de méthodes de coffrage-démoulage permettant d accéder à des formes plus irrégulières, notamment dans la profondeur des motifs pour éviter des phénomènes de diffraction cohérente, constatés notamment aux alentours de Hz.

Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans

Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans Recommandations ayant trait à la qualité acoustique des produits de construction utilisés dans les écrans Les recommandations relatives à la

Plus en détail

ACOUSTIQUE DES CLOISONS

ACOUSTIQUE DES CLOISONS ISOLATION ACOUSTIQUE DES CLOISONS MOBILES, DÉMONTABLES ET AMOVIBLES Plafonds suspendus et barrières phoniques 1 ISOLATION ET ABSORPTION ACOUSTIQUE Ne pas confondre! Un matériau peut être caractérisé par

Plus en détail

DES BÉTONS PLUS DURABLES GRÂCE

DES BÉTONS PLUS DURABLES GRÂCE DES BÉTONS PLUS DURABLES GRÂCE À L ADJONCTION DE GRANULATS DE PNEUS USAGÉS NON RÉUTILISABLES «Les plastiques et caoutchoucs pour un bâtiment performant et durable» 6 et 7 novembre 2013 - Paris Aliapur

Plus en détail

Résorption des points noirs bruit ferroviaires sur la commune de Bondy. Réunion Publique 23 juin 2011

Résorption des points noirs bruit ferroviaires sur la commune de Bondy. Réunion Publique 23 juin 2011 Résorption des points noirs bruit ferroviaires sur la commune de Bondy Réunion Publique 23 juin 2011 Cadre du projet La loi du 31 décembre 1992 sur la lutte contre le bruit et ses décrets d application

Plus en détail

10ème Congrès Français d'acoustique Lyon, 12-16 Avril 2010

10ème Congrès Français d'acoustique Lyon, 12-16 Avril 2010 10ème Congrès Français d'acoustique Lyon, 12-16 Avril 2010 Qualité acoustique et inertie thermique : étude d'un compromis Christophe Rougier 1, Catherine Guigou-Carter 1 1 Université Paris-Est, Centre

Plus en détail

15h20 16h20 Le confort acoustique des constructions bois Van Damme M.

15h20 16h20 Le confort acoustique des constructions bois Van Damme M. 15h20 16h20 Le confort acoustique des constructions bois Van Damme M. Plan de l exposé Confort acoustique des constructions multifamiliales en bois en Belgique : Exigences & évaluation des systèmes Habitations

Plus en détail

Descripteurs acoustiques des espaces paysagers. Quelques éléments

Descripteurs acoustiques des espaces paysagers. Quelques éléments Descripteurs acoustiques des espaces paysagers Quelques éléments Acoustique des espaces paysagers Le confort acoustique dans les espaces paysagers Éléments d appréciation Une ambiance sonore modérée mais

Plus en détail

Catalogue Murs Antibruit

Catalogue Murs Antibruit Catalogue Murs Antibruit E.C.I.B. 18, rue François Jacob 62800 LIÉVIN Tel. 03 21 13 49 13 Fax. 03 21 42 22 55 Mail: contact@ecib-bruit.com Note d introduction Depuis plus de vingt ans, E.C.I.B met son

Plus en détail

Pompes à Chaleur & environnement acoustique. Recommandations pour la mise en œuvre des pompes à chaleur. Fiche technique n 1

Pompes à Chaleur & environnement acoustique. Recommandations pour la mise en œuvre des pompes à chaleur. Fiche technique n 1 Fiche technique n 1 Pompes à Chaleur & environnement acoustique Recommandations pour la mise en œuvre des pompes à chaleur Association Française pour les Pompes A Chaleur 1 1 Puissance et pression acoustique

Plus en détail

Lullier, 29 janvier 2009. Bienvenue à Lullier

Lullier, 29 janvier 2009. Bienvenue à Lullier Bienvenue à Lullier Votre orateur Laurent Berset Garde-forestier ESF Conseiller technique Saultech SA Fondation en 2004 Génie biologique Aménagement de jardins Parois anti-bruit végétalisées Réalisations

Plus en détail

Habitat et confort Isolation

Habitat et confort Isolation Isolation Français p 1 Maquette isolation phonique et thermique Version : 9009 Habitat et confort 1 Présentation du concept 1.1 Introduction La maquette isolation phonique et thermique a été conçue par

Plus en détail

ANNEXE - Pièce 3 - Modélisation de l impact acoustique

ANNEXE - Pièce 3 - Modélisation de l impact acoustique DOSSIER D ÉTAPE 2 # OCTOBRE 2010 ANNEXE - Pièce 3 MODÉLISATION DE L IMPACT ACOUSTIQUE ANNEXE - Pièce 3 - Modélisation de l impact acoustique D O S S I E R D É TA P E 2 - L G V P O I T I E R S L I M O G

Plus en détail

Concertation Massy Valenton Ouest. Note de l expert acousticien du bureau d étude EGIS en réponses à des questions fréquentes sur l acoustique

Concertation Massy Valenton Ouest. Note de l expert acousticien du bureau d étude EGIS en réponses à des questions fréquentes sur l acoustique Concertation Massy Valenton Ouest Note de l expert acousticien du bureau d étude EGIS en réponses à des questions fréquentes sur l acoustique 1. Est-il possible de créer une casquette pour prolonger les

Plus en détail

Aménagement du B13. EIT- Val de Reuil. Colloque Qualité sonore 20 Octobre 2011. Jean-Denis Bouteiller

Aménagement du B13. EIT- Val de Reuil. Colloque Qualité sonore 20 Octobre 2011. Jean-Denis Bouteiller Aménagement du B13 EIT- Val de Reuil Colloque Qualité sonore 20 Octobre 2011 Jean-Denis Bouteiller 1 Présentation Contexte Besoins exprimés Réalisations Traitement d air Eclairage Isolement Etudes Acoustiques,

Plus en détail

La Décomposition de Domaine Appliquée à la réduction de bruit

La Décomposition de Domaine Appliquée à la réduction de bruit La Décomposition de Domaine Appliquée à la réduction de bruit Cadre général : réduction du bruit extérieur Panorama des difficultés et enjeux Un cahier des charges? isabelle.terrasse@eads.net eric.duceau@eads.net

Plus en détail

OWAcoustic premium. Absorbants muraux OWAcoustic premium: Autant de solutions que de bandes d octaves.

OWAcoustic premium. Absorbants muraux OWAcoustic premium: Autant de solutions que de bandes d octaves. OWAcoustic premium Absorbants muraux OWAcoustic premium: Autant de solutions que de bandes d octaves. OWAcoustic premium Absorbants muraux: Une solution acoustique au format d un tableau. Dans tous les

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT Arrêté du 23 juillet 2013 modifiant l arrêté du 30 mai 1996 relatif aux modalités de classement des infrastructures

Plus en détail

Prévision des performances acoustiques des constructions bois

Prévision des performances acoustiques des constructions bois Prévision des performances acoustiques des constructions bois Simon Bailhache Michel Villot, Catherine Guigou Département Acoustique et Eclairage Colloque thermique-acoustique-ventilation, Strasbourg,

Plus en détail

ISOLATION ACOUSTIQUE POUR LE CONFORT DE VIE ET UNE AGRÉABLE ATMOSPHÈRE DE TRAVAIL. fabriqué à partir de caoutchouc recyclé

ISOLATION ACOUSTIQUE POUR LE CONFORT DE VIE ET UNE AGRÉABLE ATMOSPHÈRE DE TRAVAIL. fabriqué à partir de caoutchouc recyclé ISOLATION ACOUSTIQUE POUR LE CONFORT DE VIE ET UNE AGRÉABLE ATMOSPHÈRE DE TRAVAIL fabriqué à partir de caoutchouc recyclé Des solutions ingénieuses contre le bruit. SOUS-COUCHES POUR ISOLATION ACOUSTIQUE

Plus en détail

Acoustique : Propagation en champ libre

Acoustique : Propagation en champ libre Acoustique : Propagation en champ libre Ricardo Atienza 2008-2009 Suzel Balez / Nicolas Remy CRESSON École Nationale Supérieure d Architecture de Grenoble L5C Rappels! le db(a) est la plus petite unité

Plus en détail

Précisions techniques

Précisions techniques Précisions techniques 2 Campagne de mesurages 2.1 Objet de la campagne de mesurages L objet de la présente campagne de mesurage est de vérifier, valider et ajuster si nécessaire les paramètres de calculs

Plus en détail

la nouvelle réflexion sur l isolation verre simple isolant

la nouvelle réflexion sur l isolation verre simple isolant verre simple isolant fournit la preuve que des contradictions peuvent s unir parfaitement. Patrimoine et cadre de vie agréable, fenêtre existante et économie d énergie, performances durables et amortissement

Plus en détail

Aménagements urbains et bruit

Aménagements urbains et bruit Aménagements urbains et bruit M. BÉRENGIER LUNAM Ifsttar Département AME Laboratoire d Acoustique Environnementale École d Automne Ville et Acoustique Nantes, 21-25 Octobre 2013 Plan de la présentation

Plus en détail

Rapport technique Contrôle d exposition quotidienne au bruit en milieu de travail

Rapport technique Contrôle d exposition quotidienne au bruit en milieu de travail Rapport technique Contrôle d exposition quotidienne au bruit en milieu de travail SARL CERISE Quartier Moulin d eau 83580 Gassin A l attention de M GRANGIER Rapport n CB704/2.010.475/1/PA BUREAU VERITAS

Plus en détail

Application de l OPB (art. 31 al. 2 et 39 al. 1)et conséquences sur l espace construit

Application de l OPB (art. 31 al. 2 et 39 al. 1)et conséquences sur l espace construit Application de l OPB (art. 31 al. 2 et 39 al. 1)et conséquences sur l espace construit Blaise ARLAUD, SSA le 18 avril 2013 Moyens de lutte contre le bruit àla disposition des architectes et urbanistes

Plus en détail

Ateliers de travail Noisy le Sec Juin 2011

Ateliers de travail Noisy le Sec Juin 2011 Ateliers de travail Noisy le Sec Juin 2011 Cadre du projet La loi du 31 décembre 1992 sur la lutte contre le bruit et ses décrets d application L'éligibilité d'un bâtiment au titre de point noir bruit,

Plus en détail

Descriptif quantitatif second œuvre

Descriptif quantitatif second œuvre GENERAUX ARTISTIQUES Descriptif quantitatif second œuvre La mise en œuvre de menuiserie intérieure Maintien des blocs portes en attente de la pose de la cloison (mise en place, réglage et calage) ES S

Plus en détail

ACOUSTIQUE Notice. Théorie

ACOUSTIQUE Notice. Théorie Notice Théorie Comprendre les différences entre les indices acoustiques déterminés en laboratoire et ceux estimés sur le chantier permet de mieux cibler ses attentes selon le domaine d usage de nos solutions.

Plus en détail

La recherche sur le bruit à l IRSST. Hugues Nélisse, Ph.D. Chercheur, Bruit & Vibrations Service de la recherche

La recherche sur le bruit à l IRSST. Hugues Nélisse, Ph.D. Chercheur, Bruit & Vibrations Service de la recherche La recherche sur le bruit à l IRSST Hugues Nélisse, Ph.D. Chercheur, Bruit & Vibrations Service de la recherche L IRSST Fondé en 1980 Organisme privé sans but lucratif qui effectue et subventionne des

Plus en détail

Rockfon Eclipse Quand esthétique rime avec acoustique

Rockfon Eclipse Quand esthétique rime avec acoustique Rockfon Eclipse Quand esthétique rime avec acoustique Rockfon Eclipse Quand esthétique rime avec acoustique Ilot esthétique sans cadre Confort acoustique élevé Convient à de nombreuses applications Rockfon

Plus en détail

I M P A C T A C O U S T I Q U E D U T E R M I N A L D E M O U R E P I A N E. Terminal de transport combiné de Mourépiane 23/04/2015 1

I M P A C T A C O U S T I Q U E D U T E R M I N A L D E M O U R E P I A N E. Terminal de transport combiné de Mourépiane 23/04/2015 1 I M P A C T A C O U S T I Q U E D U T E R M I N A L D E M O U R E P I A N E Terminal de transport combiné de Mourépiane 23/04/2015 1 1 NOTIONS ACOUSTIQUE DE BASE Bruit ambiant : bruit total existant dans

Plus en détail

Un atout pour la RT 2012!

Un atout pour la RT 2012! LE COFFRE DE VOLET-ROULANT, Un atout pour la RT 2012! LES DIFFÉRENTS TYPES DE COFFRES LES CARACTÉRISTIQUES THERMIQUES DES COFFRES POURQUOI UN COFFRE EST INDISPENSABLE EN BBC? LES DIFFÉRENTS TYPES DE COFFRES

Plus en détail

DRIT/SEGSR 28/03/2013 Contexte: Le département des Alpes Maritimes : une géographie particulière. -2/3 de l espace départemental: zones rurales de faible densité, -1/3 du territoire 97% de la population

Plus en détail

Acoustique et aménagement des locaux de répétition : contributions du forum

Acoustique et aménagement des locaux de répétition : contributions du forum Acoustique et aménagement des locaux de répétition : contributions du forum Il ne va pas de soi que l ensemble des musiciens trouvent le son bon dans un local de répétition. Les répétitions ont souvent

Plus en détail

Les Solutions techniques

Les Solutions techniques L approche acoustique Un problème délicat : identifier la demande, faire l inventaire et qualifier les sources de nuisance des interventions complexes un choix limité de techniques en réhabilitation la

Plus en détail

La correction acoustique

La correction acoustique Chapitre 9 Sciences Physiques - BTS La correction acoustique 1. Le traitement acoustique. Le traitement acoustique d une salle est l ensemble des opérations qui contribuent à la rendre apte à son utilisation

Plus en détail

Long Carbon Europe Sections and Merchant Bars. Poutrelle Angelina. L alchimie réussie entre résistance, légèreté et transparence

Long Carbon Europe Sections and Merchant Bars. Poutrelle Angelina. L alchimie réussie entre résistance, légèreté et transparence Long Carbon Europe Sections and Merchant Bars Poutrelle Angelina L alchimie réussie entre résistance, légèreté et transparence Poutrelle Angelina Une idée audacieuse adaptée à un produit industriel Plus

Plus en détail

P7. PANTHERE - VERSION INDUSTRIELLE Un logiciel performant et convivial pour la prévision des débits de dose.

P7. PANTHERE - VERSION INDUSTRIELLE Un logiciel performant et convivial pour la prévision des débits de dose. P7. PANTHERE - VERSION INDUSTRIELLE Un logiciel performant et convivial pour la prévision des débits de dose. L. GUIGUES EDF/SEPTEN 12-14 avenue Dutriévoz 69628 Villeurbanne Cedex RESUME PANTHERE est un

Plus en détail

Bâtiments démonstratifs au fonctionnement maîtrisé. 21 mars 2006

Bâtiments démonstratifs au fonctionnement maîtrisé. 21 mars 2006 Bâtiments démonstratifs au fonctionnement maîtrisé 21 mars 2006 kwh/ m².an 160 140 120 100 80 60 40 20 0 Réalisation de bâtiments RT2000 autonomes en énergie RT2005 projets de démonstration Cible 2020

Plus en détail

Formation 2013 Bâtiment Durable

Formation 2013 Bâtiment Durable Formation 2013 Bâtiment Durable ACOUSTIQUE Bruxelles Environnement INDICE D AFFAIBLISSEMENT ACOUSTIQUE DES MATÉRIAUX Sophie MERSCH, Ir arch. CENTRE URBAIN 25 avril 2013 Formation mise en œuvre par le Centre

Plus en détail

Prédiction de l Ambiance Acoustique des Bureaux Ouverts. J. Jagla a, I. Schmich a, P. Jean a, P. Chevret b et J. Chatillon b. jan.jagla@cstb.

Prédiction de l Ambiance Acoustique des Bureaux Ouverts. J. Jagla a, I. Schmich a, P. Jean a, P. Chevret b et J. Chatillon b. jan.jagla@cstb. Prédiction de l Ambiance Acoustique des Bureaux Ouverts J. Jagla a, I. Schmich a, P. Jean a, P. Chevret b et J. Chatillon b a CSTB, 24 rue Joseph Fourier, 384 Saint Martin D Hères, France b INRS, rue Morvan,

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE - SEPTEMBRE 2004. Avec Armstrong, l acoustique a ses solutions!

COMMUNIQUÉ DE PRESSE - SEPTEMBRE 2004. Avec Armstrong, l acoustique a ses solutions! COMMUNIQUÉ DE PRESSE - SEPTEMBRE 2004 Avec Armstrong, l acoustique a ses solutions! Découvrez : SABBIA, solution optimale pour maîtriser le bruit dans les Etablissements Scolaires. OPTIMA, fleuron des

Plus en détail

RT 2012 OBJECTIF : Evolution règlementaire pour le bâtiment : L impact du bâtiment en France

RT 2012 OBJECTIF : Evolution règlementaire pour le bâtiment : L impact du bâtiment en France RT 2012 OBJECTIF : La règlementation thermique RT 2012 a pour objectif de protéger l environnement en favorisant les économies d énergie. Inspirée du concept des bâtiments basse consommation (BBC), elle

Plus en détail

SOLUTIONS GAINES TECHNIQUES EN PLAQUES DE PLÂTRE

SOLUTIONS GAINES TECHNIQUES EN PLAQUES DE PLÂTRE FICHE CONSEIL N 11 SOLUTIONS GAINES TECHNIQUES EN PLAQUES DE PLÂTRE Cette fiche a pour objet d informer les intervenants concernés sur les nouveaux justificatifs des ouvrages de gaines techniques verticales

Plus en détail

Modélisation dans l environnement

Modélisation dans l environnement Modélisation dans l environnement Le parcours pédagogique Modélisation dans l environnement s adresse à un public qui souhaite comprendre et utiliser les logiciels de simulation et de propagation du bruit

Plus en détail

A1.- Le décibel et le bruit les unités acoustiques

A1.- Le décibel et le bruit les unités acoustiques A1.- Le décibel et le bruit les unités acoustiques A1.1.- Définition du bruit : A1.1.1.- Production et caractéristiques d un son Tout corps qui se déplace ou qui vibre émet un son. Il transmet sa vibration

Plus en détail

Programme d introduction à la thermographie 1 jour

Programme d introduction à la thermographie 1 jour Programme d introduction à la thermographie 1 jour Intitulé : Introduction à la thermographie infrarouge - 1J. Opérateurs de thermographie infrarouge débutant. 1 jour (de 9h00 17h00) PARIS - Lycée Jacquard

Plus en détail

Des exemples d insertion environnementale d une Ligne Nouvelle, retour d expériences. Présentation au groupe géographique «Est Var» - 7 octobre 2011

Des exemples d insertion environnementale d une Ligne Nouvelle, retour d expériences. Présentation au groupe géographique «Est Var» - 7 octobre 2011 Des exemples d insertion environnementale d une Ligne Nouvelle, retour d expériences Présentation au groupe géographique «Est Var» - 7 octobre 2011 PAYSAGE BRUIT EAU 2 / MILIEUX NATURELS 3 / L insertion

Plus en détail

Réduction de la transmission du son par les cloisons en plaques de plâtre

Réduction de la transmission du son par les cloisons en plaques de plâtre Solution constructive n o 1 Réduction de la transmission du son par les cloisons en plaques de plâtre par A.C.C. Warnock et J.D. Quirt On explique ici comment réduire la transmission acoustique par les

Plus en détail

Cas pratiques d isolation acoustique

Cas pratiques d isolation acoustique Cas pratiques d isolation acoustique 26 janvier 2012 Séance d information Confédération Construction Bruxelles-Capitale - CSTC WTCB WTCB-BBRI BBRI Sommaire Présentation d ASM Acoustics Importance de traiter

Plus en détail

3+ 5+7+ L isolation acoustique des sols. Solutions toutes catégories. www.insulit.be ALVEOLIT

3+ 5+7+ L isolation acoustique des sols. Solutions toutes catégories. www.insulit.be ALVEOLIT 3+ 5+7+ ALVEOLIT L isolation acoustique des sols www.insulit.be Solutions toutes catégories aux bruits d impact et de choc Découvrez est une mousse de polyolefine à structure cellulaire fermée, réticulée

Plus en détail

Aréna Aix Étude d impact acoustique routière

Aréna Aix Étude d impact acoustique routière Aréna Aix Étude d impact acoustique routière 1. AMBIANCE SONORE INITIALE 1.1. ÉLÉMENTS GÉNÉRAUX CONCERNANT LE BRUIT Le bruit auquel on associe généralement la notion de gêne, est un mélange complexe de

Plus en détail

Gestion du bruit routier

Gestion du bruit routier Gestion du bruit routier Pierre Langlois, M. Ing. Consultant Formation Bitume Québec 2015 1 2 2005-03-23 3 Politique sur le bruit routier du MTQ Zone problématique, pour les routes existantes, le bruit

Plus en détail

FICHE TÉCHNIQUE Isolation acoustique

FICHE TÉCHNIQUE Isolation acoustique Page 1 de 5 L isolation acoustique se caractérise par trois types d isolations distincts : - Correction acoustique - Isolation aux bruits aériens - Isolation des bruits de percussion CORRECTION ACOUSTIQUE

Plus en détail

Références : Loi n 79-1150 du 29 décembre 1979 modifiée par la loi n 95-101 du 2 février 1996 (article 53).

Références : Loi n 79-1150 du 29 décembre 1979 modifiée par la loi n 95-101 du 2 février 1996 (article 53). Objet : Publicité, enseignes et pré-enseignes. Références : Loi n 79-1150 du 29 décembre 1979 modifiée par la loi n 95-101 du 2 février 1996 (article 53). Le décret n 96-946 du 24 octobre 1996 pris en

Plus en détail

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Document G Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Page 1 sur 7 Parmi les objectifs des Instituts de recherche technologique (IRT) figurent

Plus en détail

ACOUSTIQUE REGLEMENTATION ISOLEMENT AUX BRUITS AÉRIENS ISOLEMENT AUX BRUITS DE CHOCS

ACOUSTIQUE REGLEMENTATION ISOLEMENT AUX BRUITS AÉRIENS ISOLEMENT AUX BRUITS DE CHOCS ACOUSTIQUE REGLEMENTATION Dans les exigences réglementaires, on distingue l isolement aux bruits aériens (voix, télévision, chaîne-hifi...) et l isolement aux bruits d impact (chocs). ISOLEMENT AUX BRUITS

Plus en détail

DOSSIER THÉMATIQUE UN DIAGNOSTIC ACOUSTIQUE SIMPLIFIÉ POUR LE BILAN DE L ÉTAT EXISTANT RÉHABILITATION DE L HABITAT ET DIAGNOSTIC ACOUSTIQUE

DOSSIER THÉMATIQUE UN DIAGNOSTIC ACOUSTIQUE SIMPLIFIÉ POUR LE BILAN DE L ÉTAT EXISTANT RÉHABILITATION DE L HABITAT ET DIAGNOSTIC ACOUSTIQUE DOSSIER THÉMATIQUE Novembre 2012 UN DIAGNOSTIC ACOUSTIQUE SIMPLIFIÉ POUR LE BILAN DE L ÉTAT EXISTANT RÉHABILITATION DE L HABITAT ET DIAGNOSTIC ACOUSTIQUE 2 RÉHABILITATION DE L HABITAT ET DIAGNOSTIC ACOUSTIQUE

Plus en détail

ECRANS ANTI-BRUIT POUR ROUTES: normalisation européenne et marquage CE

ECRANS ANTI-BRUIT POUR ROUTES: normalisation européenne et marquage CE ECRANS ANTI-BRUIT POUR ROUTES: normalisation européenne et marquage CE 13 déc. 2006 Ecrans en acier Olivier KEUTGEN Micé Les écrans antibruit métalliques Le principe de l écran métallique Isolation acoustique

Plus en détail

INBTP-PROJET ARCH-LEÇON_007

INBTP-PROJET ARCH-LEÇON_007 C.I.B. INBTP-PROJET ARCH-LEÇON_007 1 PROGRAMME LEÇONS LEÇON_001 [T] Présentation L Architecture Tropicale LEÇON_002 [T] La maison unifamiliale LEÇON_003 [T] La maison en bande LEÇON_004 [T] L immeuble

Plus en détail

Le spécialiste des sols sportifs, de loisirs et de sécurité

Le spécialiste des sols sportifs, de loisirs et de sécurité Le spécialiste des sols sportifs, de loisirs et de sécurité Choisir SÉCURISOL TX, c est améliorer les performances et la durée de vie de vos sols de sécurité! Sur une infrastructure naturelle compactée,

Plus en détail

FAQ Acoustique Prof. J. Malchaire

FAQ Acoustique Prof. J. Malchaire FAQ Acoustique Prof. J. Malchaire Propagation du bruit 1. Comment se propage le bruit?... 2 2. Qu'appelle-t-on un champ libre?... 2 3. Comment se propage le bruit en champ libre... 3 4. Où faut-il placer

Plus en détail

L acoustique, indissociable de la rénovation énergétique

L acoustique, indissociable de la rénovation énergétique Séminaire Bâtiment Durable : L acoustique, indissociable de la rénovation énergétique 09 octobre 2015 Bruxelles Environnement L intégration du confort acoustique en rénovation Les grands immeubles résidentiels

Plus en détail

Le «data mining», une démarche pour améliorer le ciblage des contrôles

Le «data mining», une démarche pour améliorer le ciblage des contrôles MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Le «data mining», une démarche pour améliorer le ciblage des contrôles La lutte contre la fraude aux finances publiques a été renforcée ces dernières années et a

Plus en détail

Santé et Qualité dans le bâtiment : pensez à l acoustique!

Santé et Qualité dans le bâtiment : pensez à l acoustique! Santé et Qualité dans le bâtiment : pensez à l acoustique! Animation Frédéric LAFAGE Directeur Limoges, le 5 juillet 2012 SARL ORFEA 33 rue de l Ile du Roi 19103 Brive cedex Tél : 05.55.86.34.50 / Fax

Plus en détail

Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé

Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé Document entériné par le Groupe Spécialisé n 3 le 15 janvier 2013 Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé Groupe Spécialisé n 3 «Structures, planchers et autres composants

Plus en détail

Annexe 6 : Etude acoustique BEAUDET

Annexe 6 : Etude acoustique BEAUDET Annexe 6 : Etude acoustique BEAUDET RAPPORT D ETUDE D IMPACT ACOUSTIQUE DANS L ENVIRONNEMENT Projet de renouvellement urbain Commune du Cheylard (07) Chantier de démolition d immeubles d habitations Établi

Plus en détail

Journée PPRT CETE de Aix en Provence 09/10/2012. Journée. PPRT - Vulnérabilité des fenêtres dans la. Outils disponibles et REX sur l applicabilité

Journée PPRT CETE de Aix en Provence 09/10/2012. Journée. PPRT - Vulnérabilité des fenêtres dans la. Outils disponibles et REX sur l applicabilité PPRT - Vulnérabilité des fenêtres dans la zone 20-50 mbar Outils disponibles et REX sur l applicabilité Journée de la démarche Journée PPRT CETE de Aix en Provence 09/10/2012 DRA-12 12-125359 125359-10222A

Plus en détail

Réunion du 18 / 09 / 17 Prefecture de la Sarthe

Réunion du 18 / 09 / 17 Prefecture de la Sarthe Réunion du 18 / 09 / 17 Prefecture de la Sarthe 1 Sommaire 1 ETUDES ACOUSTIQUES 2 CONTRÔLE APRÈS MISE EN SERVICE 3 QUESTIONS - RÉPONSES 2 1 ETUDES ACOUSTIQUES 3 Notions d acoustique environnementale L

Plus en détail

Classement au bruit des baies : BR1 BR2 BR3

Classement au bruit des baies : BR1 BR2 BR3 Fiche d application : Classement au bruit des baies : BR1 BR2 BR3 Date Contenu de la mise à jour Version 7 janvier 2009 2 Préambule : La détermination des classes BR1, BR2 BR3 s effectue en fonction du

Plus en détail

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Tout coordonnateur SPS titulaire d une attestation de formation initiale. La réglementation : - les nouveaux

Plus en détail

Comparaison expérimentale des performances de soufflantes submersibles et terrestres

Comparaison expérimentale des performances de soufflantes submersibles et terrestres Comparaison expérimentale des performances de soufflantes submersibles et terrestres (Français) Dr Matija A Sokola BEng MSc PhD AMIEE Centre for Power Transmission and Motion Control University of Bath

Plus en détail

Abaissement des températures d enrobage : avantages d'un liant prêt à l'emploi

Abaissement des températures d enrobage : avantages d'un liant prêt à l'emploi Abaissement des températures d enrobage : avantages d'un liant prêt à l'emploi EUROBITUME Bitumen Day 2014 @ Anderlecht Vincent BAPTISTE, Total Marketing Services Sommaire Concept du liant «prêt à l emploi»

Plus en détail

Présentation technique

Présentation technique Le panneau KLH Présentation technique Un autre composant pour construire en en bois : Le panneau contre-collé Historique du panneau Il a été fabriqué en France dès les années 50 par la société ROUSSEAU,

Plus en détail

Évaluation et modélisation de la propagation vibratoire dans plusieurs immeubles d habitation

Évaluation et modélisation de la propagation vibratoire dans plusieurs immeubles d habitation Évaluation et modélisation de la propagation vibratoire dans plusieurs immeubles d habitation Rencontres Acoustique & Technique Vibrations dans les bâtiments Guillaume Coquel Régie Autonome des Transports

Plus en détail

Programme Formation WUFI - AMOES AMOES. Programme Formation WUFI. Damien Lambert 31 rue Bapst 92 600 Asnières-sur-Seine Lieu de Formation

Programme Formation WUFI - AMOES AMOES. Programme Formation WUFI. Damien Lambert 31 rue Bapst 92 600 Asnières-sur-Seine Lieu de Formation AMOES Programme Formation WUFI Titre document Programme Formation WUFI Date 2014 Rédigé/Validé par Damien Lambert 31 rue Bapst 92 600 Asnières-sur-Seine Lieu de Formation Tél : 01 41 32 22 11 Fax : 01

Plus en détail

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton 1 Maison BBC en béton : 2 grands principes, 5 règles d or Une conception pensée en amont Une conception «bioclimatique»

Plus en détail

Une façade légère est une façade constituée d une ou plusieurs parois dont une extérieure caractérisée par :

Une façade légère est une façade constituée d une ou plusieurs parois dont une extérieure caractérisée par : Les façades légères Une façade légère est une façade constituée d une ou plusieurs parois dont une extérieure caractérisée par : Une masse faible presque toujours inférieure à environ 100 kg/m² l'utilisation

Plus en détail

Acoustique et thermique

Acoustique et thermique Chapitre 3 Acoustique et thermique 1. Préambule 2. Étude de systèmes constructifs 29 Chapitre 3 Acoustique et thermique 1. Préambule Les bonnes solutions thermiques n améliorent pas forcément l acoustique!

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique Laboratoire national de métrologie et d essais Guide technique Comment choisir les modules solaires photovoltaïques pour atteindre les objectifs de la Réglementation Thermique 2012 1 rue Gaston Boissier

Plus en détail

ETUDE D IMPACT ACOUSTIQUE

ETUDE D IMPACT ACOUSTIQUE ETUDE D IMPACT ACOUSTIQUE PROJET D AMÉNAGEMENT D UN CENTRE DE STOCKAGE DE SEDIMENTS Commune de Bessines-sur-Gartempe Maître d Ouvrage AREVA Etablissement de Bessines 1, Avenue du Brugeaud 87250 Bessines

Plus en détail

SoundPLAN - logiciel de propagation du bruit dans l'environnement

SoundPLAN - logiciel de propagation du bruit dans l'environnement SoundPLAN - logiciel de propagation du bruit dans l'environnement SoundPLAN est le logiciel de modélisation du bruit dans l environnement leader dans le monde; c'est un outil développé par des ingénieurs

Plus en détail

LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION

LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION ) Caractéristiques techniques des supports. L infrastructure d un réseau, la qualité de service offerte,

Plus en détail

Communication parlée L2F01 TD 7 Phonétique acoustique (1) Jiayin GAO <jiayin.gao@univ-paris3.fr> 20 mars 2014

Communication parlée L2F01 TD 7 Phonétique acoustique (1) Jiayin GAO <jiayin.gao@univ-paris3.fr> 20 mars 2014 Communication parlée L2F01 TD 7 Phonétique acoustique (1) Jiayin GAO 20 mars 2014 La phonétique acoustique La phonétique acoustique étudie les propriétés physiques du signal

Plus en détail

db Vib GROUPE Le groupe est composé de trois sociétés indépendantes et complémentaires L expertise dynamique Ingénierie au service des industriels

db Vib GROUPE Le groupe est composé de trois sociétés indépendantes et complémentaires L expertise dynamique Ingénierie au service des industriels db Vib GROUPE Le groupe est composé de trois sociétés indépendantes et complémentaires L expertise dynamique Prestations de service, expertise, essais, maintenance et formation Ingénierie au service des

Plus en détail

Groupe A «Qualité du service dans le réseau»

Groupe A «Qualité du service dans le réseau» Groupe A «Qualité du service dans le réseau» La démarche de la SGP pour la maîtrise des vibrations en phase d exploitation 28 mai 2014/ Assemblée Nationale Ordre du jour Introduction sur le thème de travail

Plus en détail

Récapitulons. Théorie Acoustique 2007. air pression acoustique: p(t) = P(t) P o M. BLASCO UCL. 50 Hz. 100 Hz. 1000 Hz

Récapitulons. Théorie Acoustique 2007. air pression acoustique: p(t) = P(t) P o M. BLASCO UCL. 50 Hz. 100 Hz. 1000 Hz Récapitulons Théorie Acoustique 2007 M. BLASCO UCL 50 Hz air pression acoustique: p(t) = P(t) P o 00 Hz 000 Hz FFT front ondes air célérité: c = λ. f ~ 340 m/s FFT - liquides: c ~ 400 m/s solides: c ~

Plus en détail

Olivier Coulaud Projet ScAlApplix. 8 janvier 2008

Olivier Coulaud Projet ScAlApplix. 8 janvier 2008 Simulation de la propagation de fissures dans les lentilles du Laser Méga Joule : de la physique des matériaux au calcul haute performance en passant par l'algorithmique, la visualisation et le pilotage

Plus en détail

Notions d acoustique contexte réglementaire et solutions de prévention

Notions d acoustique contexte réglementaire et solutions de prévention Réduire le bruit au travail : des solutions de prévention 29 octobre 2008 Notions d acoustique contexte réglementaire et solutions de prévention Hubert FINCK Ingénieur Conseil Les enjeux Le bruit concerne

Plus en détail

Solutions didactiques. Énergies renouvelables & gestion de l énergie

Solutions didactiques. Énergies renouvelables & gestion de l énergie Solutions didactiques Énergies renouvelables & gestion de l énergie Présentation Objectifs La filière des économies d énergies et des énergies renouvelables se met en place. Les entreprises et collectivités

Plus en détail

Vinci Consulting Conseil en Stratégie d innovation

Vinci Consulting Conseil en Stratégie d innovation I n n o v a t i o n & O p e r a t i o n s p e r f o r m a n c e Version Française Extrait de notre offre Vinci Consulting Conseil en Stratégie d innovation L Offre Innovation s inscrit dans notre offre

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique Laboratoire national de métrologie et d essais Guide technique Comment choisir les équipements solaires thermiques pour atteindre les objectifs de la Réglementation Thermique 2012 1 rue Gaston Boissier

Plus en détail

CAHIER TECHNIQUE MENUISERIE PVC & ALUMINIUM

CAHIER TECHNIQUE MENUISERIE PVC & ALUMINIUM 1 CAHIER TECHNIQUE MENUISERIE PVC & ALUMINIUM 2 SOMMAIRE 1- Prise de Cotes 3 a. Termes techniques 3 b. Tableau des différents types de pose et cotes 4 c. Représentation graphique synthétique 5 2- Plans

Plus en détail

Effet d une rénovation thermique sur la performance acoustique de bâtiments

Effet d une rénovation thermique sur la performance acoustique de bâtiments Effet d une rénovation thermique sur la performance acoustique de bâtiments C. Guigou-Carter, R. Foret, M. Villot and J.-B. Chéné CSTB - Centre Scientifique et Technique du Bâtiment PAGE 1 Introduction

Plus en détail

Filière métier : Administrateur Virtualisation

Filière métier : Administrateur Virtualisation Filière métier : Administrateur Virtualisation La réduction des coûts, la simplification et l automatisation des procédures, la protection des données et l optimisation de la gestion des infrastructures

Plus en détail

Les techniques alternatives dans la gestion des eaux pluviales. Jean Yves VIAU Directeur Opérationnel

Les techniques alternatives dans la gestion des eaux pluviales. Jean Yves VIAU Directeur Opérationnel Les techniques alternatives dans la gestion des eaux pluviales Jean Yves VIAU Directeur Opérationnel Plan de présentation Présentation Saint Dizier environnement Les techniques alternatives La maîtrise

Plus en détail

Levée des freins à l usage du bois dans la construction Panorama des avancées et travaux en cours Impacts pour les entreprises.

Levée des freins à l usage du bois dans la construction Panorama des avancées et travaux en cours Impacts pour les entreprises. Levée des freins à l usage du bois dans la construction Panorama des avancées et travaux en cours Impacts pour les entreprises. Serge LE NEVE Adjoint à la Direction du Pôle Industrie Bois Construction

Plus en détail

Surveillance et Detection des Anomalies. Diagnostic d une digue: rappel méthodologique

Surveillance et Detection des Anomalies. Diagnostic d une digue: rappel méthodologique Surveillance et Detection des Anomalies Diagnostic d une digue: rappel méthodologique issu de l expérience d EDF Jean-Paul BLAIS Service Géologie - Géotechnique EDF 1 La méthodologie utilisée par EDF,

Plus en détail

PROTECTION PASSIVE INCENDIE DES STRUCTURES : LES PRODUITS DE PROJECTION

PROTECTION PASSIVE INCENDIE DES STRUCTURES : LES PRODUITS DE PROJECTION Groupement Technique Français contre l incendie Fiche technique Des compétences au service de la sécurité incendie Les produits de projection sont destinés à la protection passive incendie et possèdent

Plus en détail

L acoustique des réseaux aérauliques

L acoustique des réseaux aérauliques L acoustique des réseaux aérauliques Nos Solutions : La société F2A Entreprise Française. Concepteur et fabriquant de solutions aérauliques et acoustiques depuis plus de 25 ans. Acoustique Registres &

Plus en détail