FAVORISER L EXPRESSION DE LA CULTURE EN MILIEU RURAL. Conférence dans le cadre de l Université rurale québécoise 2003

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FAVORISER L EXPRESSION DE LA CULTURE EN MILIEU RURAL. Conférence dans le cadre de l Université rurale québécoise 2003"

Transcription

1 FAVORISER L EXPRESSION DE LA CULTURE EN MILIEU RURAL Conférence dans le cadre de l Université rurale québécoise 2003 Patrick Bouillé, 18 août Description du territoire de la MRC de Portneuf : - Située à mi-chemin entre deux grands centres urbains : Trois-Rivières et Québec; - Grande diversité géographique et économique (paysages fluviaux et axe patrimonial du chemin du Roy au sud, plaine agricole au centre et paysages agroforestiers au nord); population et km2 de superficie; - Le 1/3 du territoire : Territoires non organisés (TNO); - La ville la plus populeuse, Saint-Raymond : habitants. 2 - Le constat : Un constat après plus de 4 ans passés à titre de coordonnateur culturel pour la MRC et 3 ans à titre de gestionnaire de lieux historiques à Deschambault : - En milieu rural, l expression culturelle est favorisée par la concertation entre différents groupes structurés, sous le leadership de la municipalité locale ou régionale et avec la collaboration d organismes régionaux et nationaux. - Pour émerger et exercer un pouvoir attractif sur les masses, l activité culturelle en milieu rurale doit être organisée. Ce processus de structuration est facilité par une approche concertée. - L expression culturelle en milieu rurale se manifeste de plusieurs façons sous l effet de la concertation entre les différents acteurs locaux, avec le leadership de l instance 1

2 supralocale qu est la Municipalité régionale de comté et le partenariat des structures de réseautage régionale et nationale. Il y a une multitude de groupes, d acteurs sur le plan local : - Bibliothèques; - Sociétés d histoire, de généalogie; - Associations de patrimoine; - Organismes de diffusion; - Regroupements d artistes, d artisans; - Etc. Agissant en partenariat avec : - Instances municipales; - Instances gouvernementales; - Organismes nationaux; - Citoyennes et citoyens. 3 - Description des acteurs culturels : Un premier ensemble : les bibliothèques publiques. Fonctionnent en réseau avec un système organisé, le Centre régional de services au bibliothèques publiques (CRSBP). Bibliothèques municipales affiliées au CRSBP, non affiliées au CRSBP, bibliothèques résultant d entente scolaire-municipale : à la base, leadership de la municipalité locale (à l occasion régionale) et comité de bénévoles. 2

3 En plus du service habituel de prêt de volumes, on y retrouve souvent une offre culturelle organisée, concertée, ouvrant le local sur la culture régionale voire nationale avec des activité variée : - Expositions d art, d artisanat - Spectacles pour enfants, pour adultes - Ateliers, conférences Dans des domaines variés : Chansons, musique, contes, légendes et autres traditions populaires Un deuxième ensemble : les sociétés d histoire. Un groupe aussi homogène dans ses champs d action mais moins organisé sur le plan de la concertation. On y retrouve les sociétés d histoire, de généalogie, les associations de familles. Caractérisées par un membership important, fonctionnent à la base grâce à l implication de bénévoles. Générateurs de connaissances et d archives sur le plan historique. Fonctions de recherche et de diffusion principalement. Formant un réseau structuré sous l égide de grandes fédérations telles que la Fédération des société d histoire (FSHQ), ou l Association des familles souches (AFSQ). Troisième groupe : les associations de patrimoine. 3

4 Des organisations très structurées assurant la gestion et l animation de lieux historiques. Aux fonctions de conservation et d animation, s ajoutent celles de sensibilisation, d éducation et/ou d interprétation et de diffusion. Membership moins homogène que les société d histoire, souvent composé d une multitude de compétences, d intérêts complémentaires : administration, comptabilité, animation, muséologie, architecture, etc. Des sources d expertise. Le soutien à l échelle régionale et nationale est assuré pour certains aspects par des organismes nationaux telles que la Société des musées québécois (SMQ) ou l Association québécoise d interprétation du patrimoine (AQIP). D autres organisations sont également sollicitées favorisant le réseautage ou à tout le moins, la diffusion et le partage d expertise : AQPI (Association québécoise du patrimoine industriel), Conseil des monuments et sites et sa publication, «Continuité» Quatrième groupe : organisme gestionnaire de centres de diffusion. OBNL gérant et animant de petits centres de diffusion : salles de spectacles, d expositions, etc. Pour les organismes gestionnaires de petits salles de spectacles, ROSEC agit comme l un des agents de réseautage de ce secteur d activité. Aussi : les regroupements d artistes, d artisans. 4 - Facteurs de réussite : le réseautage et la concertation 4

5 Des réseaux se forment sous l instigation du supra-local (MRC, CLD, organismes régionaux et nationaux). Des pré-requis : - Recenser l offre culturelle et les différentes ressources (humaines et matérielles). - Se donner des orientations, des objectifs communs. Tables de concertation ou comités culturels, regroupements à l intérieur d une même discipline, d un même secteur d activité. Action culturelle municipale efficace : - soutien financier municipal et gouvernemental - bénévoles et/ou artistes et artisans impliqués - potentiel culturel de l activité ou du lieu, des équipements en présence Les outils à la base de la concertation sur le territoire de la MRC: - La politique culturelle locale ou régionale; - Le schéma d aménagement. 5 - L exemple de la MRC de Portneuf : La table de concertation régionale de Portneuf, constituée de 12 tables sectorielles. - Deux tables impliquées : table Culture et table Tourisme. Des outils de planification et un inventaire des connaissances et des ressources d abord (on agit efficacement sur ce que l on connaît bien!) - Un Plan stratégique de développement de la MRC de Portneuf et le Plan d action local pour l économie et l emploi; 5

6 - La politique culturelle de la MRC de Portneuf et son plan d action; - Le schéma d aménagement de la MRC de Portneuf. Partenaires de la MRC pour le développement : - Centre local de développement; - Municipalités locales; - Villes et villages d art et de patrimoine; - Solidarité rurale; - Conseil de la culture; - Ministère de la Culture et des Communications. Des sous-comités, ou des groupes de travail, de concertation : - comité d archives - comité multisectoriel sur le patrimoine religieux - comité des institutions muséales - comité des intervenants du spectacle - comité de la politique culturelle Qui ont donné naissance à : - Centre régional d archives agréé; - Circuit régional de patrimoine religieux, colloque sur l avenir des églises, publications - Réseau muséal portneuvois et mise en valeur des savoir-faire; - Réseau spectacle (en cours); - Politique culturelle régionale. Les difficultés constatées : - Lenteur du processus de concertation; - Gérer les différences à l intérieur du groupe; - Trouver le consensus; - Entretenir la «flamme» grâce à des communications efficaces. 6

Du CLD de L Érable. Adopté par le conseil d administration le 18 décembre 2012.

Du CLD de L Érable. Adopté par le conseil d administration le 18 décembre 2012. * Du CLD de L Érable Adopté par le conseil d administration le 18 décembre 2012. 2 *Pour le CLD de L Érable, le développement économique et social passe par la réalisation concrète de projets menés par

Plus en détail

PLAN D ACTION CULTUREL

PLAN D ACTION CULTUREL 2016 Loisirs PLAN D ACTION CULTUREL Volets, objectifs et actions en lien avec la politique INTRODUCTION Le 23 février 2009, après avoir consulté le milieu culturel de Verchères, il était apparu que de

Plus en détail

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Mémoire intitulé : «Le patrimoine bâti : une autre approche» Présenté par : Le Service d aide-conseil

Plus en détail

PROJET DE POLITIQUE DU PATRIMOINE

PROJET DE POLITIQUE DU PATRIMOINE PROJET DE POLITIQUE DU PATRIMOINE Plan de la présentation Élaboration du projet de politique Objet de la Politique Fondements de la Politique Définition de patrimoine Axes d intervention 1 Élaboration

Plus en détail

Objectifs stratégiques Pays d Auge

Objectifs stratégiques Pays d Auge TBP du Pays d Auge Modèle général de présentation des objectifs s s s Pays d Auge 16 Elargir et fidéliser le public 17 Sensibiliser à la conservation du patrimoine 14 Développer le réseau des CIAP du territoire

Plus en détail

(1) Le conseil municipal privilégie :

(1) Le conseil municipal privilégie : 2.13 PATRIMOINE ET CULTURE Préambule Les attraits historiques et culturels de Fredericton au nombre desquels il faut compter son emplacement, ses bâtiments, ses lieux, ses établissements culturels et son

Plus en détail

Festivals et événements au Québec de la génération spontanée au virage qualité

Festivals et événements au Québec de la génération spontanée au virage qualité Festivals et événements au Québec de la génération spontanée au virage qualité Pierre-Paul Leduc, directeur général Festivals et Événements Québec Société des attractions touristiques du Québec Un peu

Plus en détail

Questionnaire sur le patrimoine des congrégations religieuses

Questionnaire sur le patrimoine des congrégations religieuses Questionnaire sur le patrimoine des congrégations religieuses Le présent questionnaire a été élaboré afin de faire le point sur la gestion et la mise en valeur du patrimoine dans les congrégations. Il

Plus en détail

Atelier 1.2. Le renforcement du dynamisme culturel, des capacités d innovation, de création et de savoir

Atelier 1.2. Le renforcement du dynamisme culturel, des capacités d innovation, de création et de savoir Atelier 1.2 Le renforcement du dynamisme culturel, des capacités d innovation, de création et de savoir 1. LA PROPOSITION Montréal est une ville de savoir et une métropole culturelle et internationale

Plus en détail

L organisation du transport collectif en régions et territoires ruraux. Juin 2012

L organisation du transport collectif en régions et territoires ruraux. Juin 2012 L organisation du transport collectif en régions et territoires ruraux Juin 2012 Organisation du transport collectif Au Québec, le transport collectif se divise en 3 paliers de gouvernement Palier

Plus en détail

A PATRIMOINE CULTUREL ET DEVELOPPEMENT LOCAL

A PATRIMOINE CULTUREL ET DEVELOPPEMENT LOCAL Pays : Nom de la personne de contact au sein de la mairie Nom de la Ville Fonction : Superficie de la Téléphone commune : Nb d habitants Email 1. Personnel de votre commune 1.1) Nb de conseillers municipaux?

Plus en détail

DEMANDE DE LABELLISATION

DEMANDE DE LABELLISATION DEMANDE DE LABELLISATION Type d organisation / raison sociale DEMANDEUR Nom de l organisation Adresse postale Téléphone Courriel Adresse du site internet de l organisation Nom du contact Adresse postale

Plus en détail

DEMANDE DE LABELLISATION

DEMANDE DE LABELLISATION DEMANDE DE LABELLISATION Type d organisation / raison sociale DEMANDEUR Nom de l organisation Adresse postale Téléphone Courriel 1 Adresse du site internet de l organisation Nom du contact Adresse postale

Plus en détail

2011-09-03 Mario Brodeur, architecte

2011-09-03 Mario Brodeur, architecte Mémoire présenté dans le cadre de la consultation publique de la commission de l aménagement de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) portant sur le projet de Plan métropolitain d aménagement

Plus en détail

Sommet 2007 Montréal, métropole culturelle

Sommet 2007 Montréal, métropole culturelle Sommet 2007 Montréal, métropole culturelle Sciences et technologies, œuvres de culture Mémoire présenté par Septembre 2006 Sciences et technologies, œuvres de culture Sommet 2007 Montréal, métropole culturelle

Plus en détail

PLAN D ACTION DE LA POLITIQUE CULTURELLE 2015-2016-2017

PLAN D ACTION DE LA POLITIQUE CULTURELLE 2015-2016-2017 PLAN D ACTION DE LA POLITIQUE CULTURELLE 2015-2016-2017 LES ARTS ET LES LETTRES - Actions proposées 2015 2016 2017 1.1 DÉVELOPPER DES LIEUX ET DES ÉQUIPEMENTS CULTURELS 1.1.1 Mettre en œuvre le plan directeur

Plus en détail

Georges Henri Rivière, 1980 POLITIQUE DU PATRIMOINE 1

Georges Henri Rivière, 1980 POLITIQUE DU PATRIMOINE 1 Un miroir où une population se regarde, pour s y connaître, où elle recherche l explication du territoire auquel elle est attachée, jointe à celle des populations qui l ont précédée. Un miroir que cette

Plus en détail

Guide pour dresser le portrait culturel de l école et de son environnement 1

Guide pour dresser le portrait culturel de l école et de son environnement 1 Guide pour dresser le portrait culturel de l école et de son environnement 1 L école 1 La culture ou les cultures en présence dans l école 2 Les ressources humaines de l école 3 Productions culturelles

Plus en détail

PATRIMOINE & SIG AU PARC NATUREL REGIONAL DE LA MONTAGNE DE REIMS

PATRIMOINE & SIG AU PARC NATUREL REGIONAL DE LA MONTAGNE DE REIMS PATRIMOINE & SIG AU PARC NATUREL REGIONAL DE LA MONTAGNE DE REIMS Emilie Renoir Sibler chargée de mission culture patrimoine Emilie Gatinois chargée de mission SIG, évaluation URCA 3ème Journée GEOMATIQUE

Plus en détail

Présenté par: Responsable à la vie communautaire Ville de Granby

Présenté par: Responsable à la vie communautaire Ville de Granby SANTÉ PUBLIQUE POUR DÉBUTANT (CSSS 101) 1 Présenté par: Lorraine Deschênes: Chef des programmes de santé publique et d action communautaire, CSSS de la Haute-Yamaska Noel-André Delisle: Yvon Boisvert:

Plus en détail

RELATIONS PUBLIQUES ÉVÉNEMENTS MULTIMÉDIAS RELATIONS PUBLIQUES ÉVÉNEMENTS MULTIMÉDIAS RELATIONS PUBLIQUES

RELATIONS PUBLIQUES ÉVÉNEMENTS MULTIMÉDIAS RELATIONS PUBLIQUES ÉVÉNEMENTS MULTIMÉDIAS RELATIONS PUBLIQUES www.nexuscomm.com 454, rue Gabrielle-Roy St-Nicolas (Québec) G7A 3L2 Tél. : (418) 951-1204 COMMUNICATION La réussite d un événement requiert des moyens de communication efficaces à toutes les étapes, de

Plus en détail

d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes :

d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes : Axes et priorités Les quatre enjeux deviennent les axes de développement à la base du plan d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes : Axe 1 - Agir

Plus en détail

ÉTUDE DES BESOINS POUR UNE SOCIÉTÉ D HISTOIRE FRANCO-YUKONNAISE

ÉTUDE DES BESOINS POUR UNE SOCIÉTÉ D HISTOIRE FRANCO-YUKONNAISE ÉTUDE DES BESOINS POUR UNE SOCIÉTÉ D HISTOIRE FRANCO-YUKONNAISE MANDAT & OBJECTIFS Mandat Évaluer l intérêt pour l histoire et le patrimoine franco-yukonnais de la communauté francophone, de la collectivité

Plus en détail

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051)

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051) 4.13 Politique culturelle et linguistique (Résolution : CC.2014-051) PRÉAMBULE La nouvelle politique culturelle et linguistique favorise la dimension culturelle comme levier incontournable pour mettre

Plus en détail

PLAN D ACTION DE LA POLITIQUE CULTURELLE 2010-2013

PLAN D ACTION DE LA POLITIQUE CULTURELLE 2010-2013 ORIENTATION 5.1 Sensibiliser tous les intervenants de l organisation scolaire d une part, les élèves et leur famille d autre part, à l importance de la culture dans la vie. Offrir des activités de sensibilisation

Plus en détail

LA BASE DE DONNÉES PATRIMOINE IMMOBILIER, MOBILIER ET

LA BASE DE DONNÉES PATRIMOINE IMMOBILIER, MOBILIER ET LA BASE DE DONNÉES PATRIMOINE IMMOBILIER, MOBILIER ET IMMATÉRIEL DU QUÉBEC ET LE RÉPERTOIRE DU PATRIMOINE CULTUREL DU QUÉBEC. ÉTAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES POUR L INVENTAIRE DU PATRIMOINE IMMATÉRIEL.

Plus en détail

Proposition mtb/28 juin 2013 M É M O I R E MPR. Marie-Thérèse Bournival Louise Saint-Pierre Catherine Gaumond

Proposition mtb/28 juin 2013 M É M O I R E MPR. Marie-Thérèse Bournival Louise Saint-Pierre Catherine Gaumond M É M O I R E MPR Marie-Thérèse Bournival Louise Saint-Pierre Catherine Gaumond 1 RÉSUMÉ Le patrimoine religieux est menacé par la décroissance des congrégations et par une diminution alarmante des ressources

Plus en détail

ASSOCIATION NATIONALE DES COMMUNES DU TCHAD LE PROCESSUS DE LA DECENTRALISATION AU TCHAD

ASSOCIATION NATIONALE DES COMMUNES DU TCHAD LE PROCESSUS DE LA DECENTRALISATION AU TCHAD ASSOCIATION NATIONALE DES COMMUNES DU TCHAD LE PROCESSUS DE LA DECENTRALISATION AU TCHAD 1 PRESENTATION DE L ASSOCIATION NATIONALE DES COMMUNES DU TCHAD Créée par l Assemblée Générale constitutive des

Plus en détail

Champ d intervention 2 : Loisirs, sports et culture

Champ d intervention 2 : Loisirs, sports et culture PLAN D ACTION 2011-2014 Politique familiale et des aînés de Saint-Ulric Champ d intervention 1 : Communication 1.1. Favoriser une meilleure circulation de l information concernant les initiatives citoyennes,

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

Comparatif avant-après des articles 1 à 5 du décret relatif aux missions et à l organisation de l administration centrale

Comparatif avant-après des articles 1 à 5 du décret relatif aux missions et à l organisation de l administration centrale Comparatif avant-après des articles 1 à 5 du décret relatif aux missions et à l organisation de l administration centrale Remarques générales sur les modifications effectuées par les services du SGG :

Plus en détail

Microrégion Haute-Sorne Plan directeur régional

Microrégion Haute-Sorne Plan directeur régional Microrégion Haute-Sorne Plan directeur régional Assemblée plénière 3 mars 2010 Dossier 08J022 Version 02 Rue des Moulins 15 CH 2800 Delémont Tél. +41 (0)32 422 41 59 Fax. +41 (0)32 422 46 38 delemont@rwb.ch

Plus en détail

K1602 - Gestion de patrimoine culturel

K1602 - Gestion de patrimoine culturel Appellations Attaché / Attachée de conservation du patrimoine Chargé / Chargée d'études et d'inventaire patrimoine Conservateur / Conservatrice de musée Conservateur / Conservatrice des antiquités et objets

Plus en détail

L Alsace en chiffres. Chant choral 50 000 Ecoles de musique 30 000 Harmonies et ensembles 12 000 Autres ensembles 4 000 Orchestres à l école 1 000

L Alsace en chiffres. Chant choral 50 000 Ecoles de musique 30 000 Harmonies et ensembles 12 000 Autres ensembles 4 000 Orchestres à l école 1 000 L Alsace en chiffres Chant choral 50 000 Ecoles de musique 30 000 Harmonies et ensembles 12 000 Autres ensembles 4 000 Orchestres à l école 1 000 La FSMA et sa convention Existe depuis 2002 Objectifs partagés

Plus en détail

Parrainage. d une demande d aide financière pour le Fonds 12/17

Parrainage. d une demande d aide financière pour le Fonds 12/17 Fonds dédié aux projets citoyens initiés et portés par des jeunes de 12 à 17 ans dans la région de la Capitale-Nationale Parrainage d une demande d aide financière pour le Fonds 12/17 Une initiative de

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

Être motivé et avoir un intérêt marqué pour le festival Être très organisé et minutieux Être capable de travailler sous pression

Être motivé et avoir un intérêt marqué pour le festival Être très organisé et minutieux Être capable de travailler sous pression Appel de chargé(e)s de mission // Été 2014 Art Souterrain 2013, Palais des congrès de Montréal Le festival Art Souterrain est un organisme à but non lucratif dont le mandat est de promouvoir les pratiques

Plus en détail

État des lieux de la numérisation. Présentation des résultats

État des lieux de la numérisation. Présentation des résultats État des lieux de la numérisation Présentation des résultats Mise en contexte de l étude Projet initié par BAnQ à laquelle s est associée la Société des musées québécois Réaliser un inventaire du patrimoine

Plus en détail

Les investissements municipaux au titre de la culture de cinq grandes villes du Canada : Sommaire

Les investissements municipaux au titre de la culture de cinq grandes villes du Canada : Sommaire Les investissements municipaux au titre de la culture de cinq grandes villes du Canada : Sommaire Étude préparée pour les villes de Vancouver, Calgary, Toronto, Ottawa et Montréal Par Kelly Hill, Hill

Plus en détail

Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture.

Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture. Masters culture Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture. activités culturelles anthropologie métiers

Plus en détail

Plan de développement durable des collectivités de la Côte-de-Beaupré

Plan de développement durable des collectivités de la Côte-de-Beaupré Plan de développement durable des collectivités de la Côte-de-Beaupré RAPPORT D ACTIVITÉS 2013 Par Gitane St-Georges, Conseillère en développement durable MRC de La Côte-de-Beaupré 22 janvier 2014 1 2

Plus en détail

PLAN DE CLASSEMENT DU FONDS DOCUMENTAIRE DE L'ARCADE

PLAN DE CLASSEMENT DU FONDS DOCUMENTAIRE DE L'ARCADE PLAN DE CLASSEMENT DU FONDS DOCUMENTAIRE DE L'ARCADE ADM - GESTION / REGLEMENTATION ADM 00 - Généralités ADM 01 - Gestion ADM 011 - Financement ADM 0111 - Financement public ADM 0112 - Financement privé

Plus en détail

Mesures du plan pour la culture approuvé par le Conseil juillet 2014

Mesures du plan pour la culture approuvé par le Conseil juillet 2014 Mesures du plan pour la culture approuvé par le Conseil juillet 2014 Mesures de suivi Envisager l aspect culturel dans le processus décisionnel et les projets municipaux. (Exemples : lorsqu on remplacera

Plus en détail

Le programme Euromed Heritage. Bruxelles, 1998 Plusieurs projets culturels dans différents domaines. CORPUS, CORPUS Levant et RehabiMed

Le programme Euromed Heritage. Bruxelles, 1998 Plusieurs projets culturels dans différents domaines. CORPUS, CORPUS Levant et RehabiMed Cadre du projet La Conférence Euroméditerranéenne. Barcelone, 1995 L approche concertée sociale, culturelle et humaine pour créer un espace commun de stabilité et de paix La Conférence Euroméditerranéenne

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE DE LA POLITIQUE DU PATRIMOINE BILAN 2005-2006

MISE EN ŒUVRE DE LA POLITIQUE DU PATRIMOINE BILAN 2005-2006 MISE EN ŒUVRE DE LA POLITIQUE DU PATRIMOINE BILAN 2005-2006 LE 9 MAI 2007 Politique du patrimoine de la Ville de Axe 1 : Établissement d un système d organisation de l action en patrimoine L établissement

Plus en détail

Projet culturel amplepuisien 2014-2020

Projet culturel amplepuisien 2014-2020 Projet culturel amplepuisien 2014-2020 «La culture, dans son sens large, est considérée comme l ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une

Plus en détail

Mémoire présenté dans le cadre de la consultation publique portant sur le projet de plan métropolitain d aménagement et de développement de la

Mémoire présenté dans le cadre de la consultation publique portant sur le projet de plan métropolitain d aménagement et de développement de la Mémoire présenté dans le cadre de la consultation publique portant sur le projet de plan métropolitain d aménagement et de développement de la communauté métropolitaine de Montréal Adopté par le conseil

Plus en détail

Le processus de mise en place de projets/démarches en développement social dans la région du Centre-du-Québec

Le processus de mise en place de projets/démarches en développement social dans la région du Centre-du-Québec Le processus de mise en place de projets/démarches en développement social dans la région du Centre-du-Québec Recherche et rédaction : Monica Jekovska, agente de recherche au CRDS 22 e Colloque du RQVVS,

Plus en détail

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification 1 sur 5 20/10/2014 11:18 Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Intitulé Licence : Licence Licence sciences humaines et sociales/droit,

Plus en détail

CCE 035M C.G. P.L. 82 Patrimoine culturel. Projet de loi n o 82 LOI SUR LE PATRIMOINE CULTUREL. Mémoire du Conseil du patrimoine religieux du Québec

CCE 035M C.G. P.L. 82 Patrimoine culturel. Projet de loi n o 82 LOI SUR LE PATRIMOINE CULTUREL. Mémoire du Conseil du patrimoine religieux du Québec CCE 035M C.G. P.L. 82 Patrimoine culturel Projet de loi n o 82 LOI SUR LE PATRIMOINE CULTUREL Mémoire du Conseil du patrimoine religieux du Québec Novembre 2010 1. Patrimoine religieux québécois 1.1 Définition

Plus en détail

Concours de photographie s adressant aux jeunes du secondaire sur le thème du patrimoine culturel et paysager

Concours de photographie s adressant aux jeunes du secondaire sur le thème du patrimoine culturel et paysager Concours de photographie s adressant aux jeunes du secondaire sur le thème du patrimoine culturel et paysager 1. DESCRIPTION ET CADRE DU CONCOURS 1.1 Cadre général L Expérience photographique du patrimoine

Plus en détail

CAHIER DU PARTICIPANT

CAHIER DU PARTICIPANT CAHIER DU PARTICIPANT Coordination des travaux : Pascale Daigle, Chaire de Tourisme de l UQAM Conception,recherche, rédaction : Pascale Daigle et Brigitte Maheu, Chaire de Tourisme de l UQAM Collaboration

Plus en détail

Le mont Royal Leçons de Montréal. Gabrielle Korn, directrice des communications Sommet Héritage Canada, le 12 octobre 2012

Le mont Royal Leçons de Montréal. Gabrielle Korn, directrice des communications Sommet Héritage Canada, le 12 octobre 2012 Le mont Royal Leçons de Montréal Gabrielle Korn, directrice des communications Sommet Héritage Canada, le 12 octobre 2012 Présentation Qu est-ce que le mont Royal? Une histoire d amour et d engagement

Plus en détail

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Janvier 2010, Révisée en octobre 2012 1 BUT POURSUIVI PAR LA POLITIQUE

Plus en détail

LES ÉCO-QUARTIERS, POUR UNE QUALITÉ DE VIE DURABLE

LES ÉCO-QUARTIERS, POUR UNE QUALITÉ DE VIE DURABLE LES ÉCO-QUARTIERS, POUR UNE QUALITÉ DE VIE DURABLE Par définition, un éco-quartier est un milieu de vie, circonscrit dans un territoire donné, qui respecte et applique les principes du développement durable.

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Préparé par : Pour : 1 Table des matières 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE... 2 2. CLIENTÈLES ADMISSIBLES... 2 3. LES SERVICES OFFERTS... 3 3.1

Plus en détail

Louis-S.-St-Laurent JUIN 2015 DOCUMENT DE CONSULTATION PUBLIQUE

Louis-S.-St-Laurent JUIN 2015 DOCUMENT DE CONSULTATION PUBLIQUE Louis-S.-St-Laurent JUIN 2015 DOCUMENT DE CONSULTATION PUBLIQUE Une invitation à participer Le lieu historique national Louis-S.-St-Laurent a débuté le processus de révision de son plan directeur. À cette

Plus en détail

POLITIQUE FAMILIALE MUNICIPALE MRC DE PONTIAC. TERRE DE VIE (ACCUEILLANTE) POUR LES FAMILLES ET LES AîNÉS. Plan d action triennal 2012-2015

POLITIQUE FAMILIALE MUNICIPALE MRC DE PONTIAC. TERRE DE VIE (ACCUEILLANTE) POUR LES FAMILLES ET LES AîNÉS. Plan d action triennal 2012-2015 VOLET Services d accueil Arrimer les actions des comités famille- aînés des municipalités et celles du service d accueil pour les résidents professionnels de la Favoriser l accueil et l intégration des

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Création du club d entreprises «Mécènes d Aujourd hui» pour le patrimoine de demain en Anjou

DOSSIER DE PRESSE Création du club d entreprises «Mécènes d Aujourd hui» pour le patrimoine de demain en Anjou DOSSIER DE PRESSE Création du club d entreprises «Mécènes d Aujourd hui» pour le patrimoine de demain en Anjou Le Club d entreprises «Mécènes d Aujourd hui» est abrité par Fondation du Patrimoine délégation

Plus en détail

POLITIQUE DE RECONNAISSANCE DES ORGANISMES PANAM

POLITIQUE DE RECONNAISSANCE DES ORGANISMES PANAM POLITIQUE DE RECONNAISSANCE DES ORGANISMES PANAM AOÛT 2012 PRÉPARÉ PAR LE BUREAU DU LOISR DE LA DIRECTION DE LA CULTURE ET DU PATRIMOINE 2 1. Présentation À Montréal, 80 % des activités de sport et de

Plus en détail

Exigences. Exigences propres à chaque catégorie de parc. Office fédérale pour l environnement OFEV

Exigences. Exigences propres à chaque catégorie de parc. Office fédérale pour l environnement OFEV Office fédérale pour l environnement OFEV Exigences Pour pouvoir obtenir le label «Parc suisse» et les aides financières, un projet de parc doit remplir certaines exigences. La haute qualité de la nature

Plus en détail

Municipalité de Saint-Anicet. Plan d orientation stratégique et sa mise en œuvre années 2015-2018

Municipalité de Saint-Anicet. Plan d orientation stratégique et sa mise en œuvre années 2015-2018 Municipalité de Saint-Anicet Plan d orientation stratégique et sa mise en œuvre années 2015-2018 Les priorités Agir avec dynamisme dans la gestion des affaires de la Municipalité et obtenir des services

Plus en détail

Commune de Lys-Saint-Georges (36)

Commune de Lys-Saint-Georges (36) PLAN LOCAL D URBANISME Commune de Lys-Saint-Georges (36) 2 Projet d Aménagement et de Développement Durables (PADD) Version provisoire n 4 : octobre 2013 Elaboration du PLU prescrite le : Étude lancée

Plus en détail

Portrait des bibliothèques municipales-scolaires

Portrait des bibliothèques municipales-scolaires Portrait des bibliothèques municipales-scolaires Réseau BIBLIO de la Capitale-Nationale et la Chaudière-Appalaches 5e Journée professionnelle de Bibliothèque et Archives nationales du Québec Concertation

Plus en détail

FICHE METIER et PASSERELLES MEDIATEUR DU PATRIMOINE. Code fiche du répertoire des métiers territoriaux : 04/D/32

FICHE METIER et PASSERELLES MEDIATEUR DU PATRIMOINE. Code fiche du répertoire des métiers territoriaux : 04/D/32 FICHE METIER et PASSERELLES MEDIATEUR DU PATRIMOINE Domaines : DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE LOCAL- Sous domaine : Culture et Patrimoine Code fiche du répertoire des métiers territoriaux : 04/D/32 Médiateur

Plus en détail

Colloque sur les initiatives locales de développement territorial durable Jean Fortin, maire de Baie-Saint-Paul et Luce-Ann Tremblay, communication

Colloque sur les initiatives locales de développement territorial durable Jean Fortin, maire de Baie-Saint-Paul et Luce-Ann Tremblay, communication Colloque sur les initiatives locales de développement territorial durable Jean Fortin, maire de Baie-Saint-Paul et Luce-Ann Tremblay, communication et développement durable 1 Plan de la présentation 1.

Plus en détail

Colloque sur les initiatives locales de développement territorial durable Jean Fortin, maire de Ville de Baie-Saint-Paul

Colloque sur les initiatives locales de développement territorial durable Jean Fortin, maire de Ville de Baie-Saint-Paul Colloque sur les initiatives locales de développement territorial durable Jean Fortin, maire de Ville de Baie-Saint-Paul 1 Plan de la présentation 1. Origine de la démarche 2. Méthodologie 3. La concrétisation

Plus en détail

Formation continue en interprétation POUR

Formation continue en interprétation POUR Formation continue en interprétation FORMATIONS S COURTES PONCTUELLES POUR GUIDE- INTERPRÈTE P. Ferrer, LNH du Canada des Forges du Saint-Maurice Éric Lebel, RPN du Canada de l Archipel-de-Mingan GROUPE

Plus en détail

Objectifs stratégiques de Langres

Objectifs stratégiques de Langres TBP de Langres Modèle général de présentation des objectifs s s s de Langres 13 Développer des produits culturels pour allonger les séjours touristiques 14 Mettre en place un CIAP Développer des actions

Plus en détail

ÉLECTIONS 2014 LISTE DES CANDIDATS AU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LES ARTS ET LA VILLE

ÉLECTIONS 2014 LISTE DES CANDIDATS AU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LES ARTS ET LA VILLE ÉLECTIONS 2014 LISTE DES CANDIDATS AU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LES ARTS ET LA VILLE Table des matières Monde municipal... 3 Élus municipaux : 2 candidats pour 2 sièges... 3 Madame France Dubé, conseillère

Plus en détail

Inspection Académique des Pyrénées-Atlantiques Mission pour l'éducation artistique et l'action culturelle Bilan des projets culturels 2007-2008

Inspection Académique des Pyrénées-Atlantiques Mission pour l'éducation artistique et l'action culturelle Bilan des projets culturels 2007-2008 Inspection Académique des Pyrénées-Atlantiques Mission pour l'éducation artistique et l'action culturelle Bilan des projets culturels 2007-2008 Titre du projet : Nom de l'école : Classe concernée : Nom

Plus en détail

SYNDICAT MIXTE DU PAYS MIDI-QUERCY GUIDE DES ACTEURS CULTURELS DU PAYS MIDI QUERCY 2010/2013

SYNDICAT MIXTE DU PAYS MIDI-QUERCY GUIDE DES ACTEURS CULTURELS DU PAYS MIDI QUERCY 2010/2013 SYNDICAT MIXTE DU PAYS MIDIQUERCY GUIDE DES ACTEURS CULTURELS DU PAYS MIDI QUERCY 2010/2013 OBJECTIFS GENERAUX Valoriser et communiquer les ressources et initiatives existantes sur le territoire pour une

Plus en détail

OBJECTIFS, CALENDRIER DE RÉALISATION, RESPONSABLES & SOURCES DE FINANCEMENT (Annexe A)

OBJECTIFS, CALENDRIER DE RÉALISATION, RESPONSABLES & SOURCES DE FINANCEMENT (Annexe A) N.1 : Amélioration des services communautaires Centre communautaire - Réaliser une salle multifonctionnelle accessible pour diverses activités et différents groupes d âge 2016 ité - Pacte rural 2014-2015

Plus en détail

positive CSSS de Vaudreuil-Soulanges Brigitte Duquette, inf, B.Sc. Conseillère cadre en prévention et contrôle des infections

positive CSSS de Vaudreuil-Soulanges Brigitte Duquette, inf, B.Sc. Conseillère cadre en prévention et contrôle des infections La contamination croisée positive CSSS de Vaudreuil-Soulanges Brigitte Duquette, inf, B.Sc. Conseillère cadre en prévention et contrôle des infections Lina Lauzier, inf., M. Sc. Directrice des soins infirmiers,

Plus en détail

Les Ateliers Jeunesse

Les Ateliers Jeunesse Les Ateliers Jeunesse Architecture Histoire Groupes scolaires & centres de loisirs Arts Nom :... Prénom :... Paysage & nature Établissement :... Classe :... Archéologie LES ATELIERS JEUNESSE I. ANIMONS

Plus en détail

HÉLÈNE JOLIN. 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE

HÉLÈNE JOLIN. 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE HÉLÈNE JOLIN 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE Expérience acquise dans l intervention et le développement

Plus en détail

En cours ou en continu PLAN D ACTION VOLET SOCIOCOMMUNAUTAIRE

En cours ou en continu PLAN D ACTION VOLET SOCIOCOMMUNAUTAIRE Réalisé En cours ou en continu À faire PLAN D ACTION VOLET SOCIOCOMMUNAUTAIRE Étudier la possibilité de réaménager ou de déménager les bureaux municipaux Offrir des services municipaux de qualité Mettre

Plus en détail

LA VALORISATION ECONOMIQUE des PATRIMOINES PATRIMOINES. Un nouveau modèle pour notre territoire LEADER THUR DOLLER 2009-2015

LA VALORISATION ECONOMIQUE des PATRIMOINES PATRIMOINES. Un nouveau modèle pour notre territoire LEADER THUR DOLLER 2009-2015 LEADER THUR DOLLER 2009-2015 1. UTILISER LES RICHESSES DE NOTRE TERRITOIRE POUR CONSTRUIRE NOTRE AVENIR LA VALORISATION ECONOMIQUE des PATRIMOINES Un nouveau modèle pour notre territoire 2. INNOVER POUR

Plus en détail

Contexte et mandat. Politique nationale de la ruralité 2007-2014 :

Contexte et mandat. Politique nationale de la ruralité 2007-2014 : Contexte et mandat Politique nationale de la ruralité 2007-2014 : mise en place du groupe de travail sur les communautés dévitalisées Mandat : Recenser l information existante et pertinente pour les communautés

Plus en détail

Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable

Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable COSEIL DE L'UIO EUROPÉEE Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable Conseil ÉDUCATIO, JEUESSE, CULTURE ET SPORT Bruxelles, 21 mai 2014 Le Conseil

Plus en détail

Portrait de Rivière-à-Pierre

Portrait de Rivière-à-Pierre Portrait de Rivière-à-Pierre Le territoire en bref 93,7% du territoire occupé par la forêt Éloignement des grands centres urbains Porte d entrée de la Réserve faunique de Portneuf Environnement parsemé

Plus en détail

PLAN D ACTION 2013-2014

PLAN D ACTION 2013-2014 Le cadre d intervention de la SADC Côte-Nord 1 2 Les grands axes du cadre d intervention 1 Les services de soutien aux Les enjeux des collectivités La planification stratégique régionale 3 4 Diagnostic

Plus en détail

DE L ARCHITECTURE D INNOVATION. A r c h i t e c t e D P L G - 0 6. 1 1. 1 9. 4 0. 0 9 s. g e r m a i n @ a r c h i t e c t e s.

DE L ARCHITECTURE D INNOVATION. A r c h i t e c t e D P L G - 0 6. 1 1. 1 9. 4 0. 0 9 s. g e r m a i n @ a r c h i t e c t e s. POUR UNE APPROCHE ETHNOGRAPHIQUE DE L ARCHITECTURE D INNOVATION S a n d r i n e G E R M A I N - A r c h i t e c t e D P L G - 0 6. 1 1. 1 9. 4 0. 0 9 s. g e r m a i n @ a r c h i t e c t e s. o r g La

Plus en détail

AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE

AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE D I O REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE Service Régional de la Statistique et de la

Plus en détail

MÉMOIRE TABLE DE PATRIMOINE-HISTOIRE

MÉMOIRE TABLE DE PATRIMOINE-HISTOIRE MÉMOIRE TABLE DE PATRIMOINE-HISTOIRE La table de patrimoine-histoire est heureuse de participer à cette réflexion dans le cadre de l élaboration d une vision de la Ville de Québec en soutien aux professionnels

Plus en détail

Mise en contexte et étapes de réalisation

Mise en contexte et étapes de réalisation 1 2 Mise en contexte et étapes de réalisation Le Conseil de la culture du Bas- Saint- Laurent a reçu de la Conférence régionale des élus du Bas- Saint- Laurent (CRÉ) et de la Direction régionale du ministère

Plus en détail

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Madame, Monsieur, «Territoires 2 vie, territoires d initiatives» est un projet de coopération lancé

Plus en détail

Gestion d un monument historique cité: l exemple de la maison Mary-Dorothy-Molson

Gestion d un monument historique cité: l exemple de la maison Mary-Dorothy-Molson Gestion d un monument historique cité: l exemple de la maison Mary-Dorothy-Molson Gestion d un monument historique cité: le cas de la maison Mary-Dorothy-Molson José Froment, 12 juin 2009 Denise Caron,

Plus en détail

Pays du Val d Adour. Projet Culturel de Territoire. Axes de développement

Pays du Val d Adour. Projet Culturel de Territoire. Axes de développement Pays du Val d Adour Projet Culturel de Territoire Axes de développement SOMMAIRE Projet Culturel du Val d Adour : rappel des objectifs et de la méthode p. 3 Les axes proposés au regard de l état des lieux

Plus en détail

Proposition de projet

Proposition de projet Proposition de projet Préparé pour: Mission Patrimoine religieux Par: 7 mai 2013 Table des matières PRESENTATION DE L ORGANISME 3 BILAN ET CONSTATS 4 DESCRIPTION DU PROJET 6 PRÉVISIONS BUDGÉTAIRES 11 RÉSULTATS

Plus en détail

RÉSEAU D ACTION PROFESSIONNELLE CSQ

RÉSEAU D ACTION PROFESSIONNELLE CSQ RÉSEAU D ACTION PROFESSIONNELLE CSQ Compte-rendu Réunion du 22 octobre 2008 Cette réunion terminait un processus de 3 ans portant sur les cinq propositions pour une meilleure éducation au Québec. D entrée

Plus en détail

Initiative locale, Concertation, Leadership : le cas du Forum économique de Verdun à Montréal

Initiative locale, Concertation, Leadership : le cas du Forum économique de Verdun à Montréal Initiative locale, Concertation, Leadership : le cas du Forum économique de Verdun à Montréal par Juan-Luis Klein, professeur à l UQÀM Hajiba Akartit, étudiante à la maîtrise en géographie Colloque CRISES

Plus en détail

Pierres, Patrimoines et Identité culturelle de Hesbaye brabançonne.

Pierres, Patrimoines et Identité culturelle de Hesbaye brabançonne. Pierres, Patrimoines et Identité culturelle de Hesbaye brabançonne. Un soutien extraordinaire de la Province du Brabant wallon Forts de l engagement ferme et irrévocable de la Province concernant un budget

Plus en détail

Hôtel du Nord : Une coopérative patrimoniale

Hôtel du Nord : Une coopérative patrimoniale Hôtel du Nord : Une coopérative patrimoniale Présentation dans le cadre d une rencontre «développement économique urbain : redéfinir les modalités de collaboration entre acteurs» CRPV- Aix-en-Provence,

Plus en détail

Une présentation de monsieur Arthur Francoeur SADC de la Région de Matane Pour le La SADC qu est-ce que s est? Créée il y a 30 ans pour livrer sur le territoire de la Municipalité Régionale de Comté (MRC)

Plus en détail

Demande de propositions (DP) 13-1415. Services de recrutement d un ou d une cadre de direction. La Société du Paysage de Grand- Pré

Demande de propositions (DP) 13-1415. Services de recrutement d un ou d une cadre de direction. La Société du Paysage de Grand- Pré La Société du Paysage de Grand- Pré Demande de propositions (DP) 13-1415 Services de recrutement d un ou d une cadre de direction Page 1 de 8 Page 2 de 8 Demande de propositions pour des services de recrutement

Plus en détail

Chapitre premier. 1. Le territoire de la MRC de L Islet. 1.1 La description du territoire

Chapitre premier. 1. Le territoire de la MRC de L Islet. 1.1 La description du territoire Chapitre premier 1. Le territoire de la MRC de L Islet 1.1 La description du territoire 1.1.1 Localisation La MRC de L Islet est située sur la rive sud du fleuve Saint Laurent à l extrémité est de la région

Plus en détail

Trophées Maroc du. Tourisme Durable. Règlement de participation

Trophées Maroc du. Tourisme Durable. Règlement de participation Trophées Maroc du Tourisme Durable 2015 Règlement de participation PREAMBULE Par ses particularités, le tourisme alimente l ensemble des composantes du modèle de développement global choisi par le Maroc.

Plus en détail

Parc régional du Haut-Pays de Kamouraska. Mise en oeuvre du projet

Parc régional du Haut-Pays de Kamouraska. Mise en oeuvre du projet Parc régional du Haut-Pays de Kamouraska Mise en oeuvre du projet MRC de Kamouraska Profil démographique Baisse de la population 24 500 en 1986 22 000 en 2009 25 000 24 500 24 000 23 500 23 000 Population

Plus en détail

Impact de la norme RDA sur le traitement documentaire à BAnQ

Impact de la norme RDA sur le traitement documentaire à BAnQ Impact de la norme RDA sur le traitement documentaire à BAnQ Une présentation de Mireille Huneault Directrice du traitement documentaire de la collection patrimoniale Direction générale de la conservation

Plus en détail