Prospection géophysique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Prospection géophysique"

Transcription

1 Prospection géophysique Projet Géothermie 2020 François Martin Michel Meyer Mobile: Mobile :

2 Qu est-ce que la géothermie? La géothermie, ou chaleur de la Terre, représente un immense potentiel énergétique. Au fur et à mesure que l on s enfonce dans la croûte terrestre, la température augmente en moyenne de 30 degrés par kilomètre. La roche peut ainsi atteindre plus de 100 degrés à mètres de profondeur. La géothermie consiste à exploiter cette ressource sous forme de chaleur ou pour produire de l électricité. Le projet Géothermie 2020 est un programme d amélioration de nos connaissances du sous-sol, afin de localiser l eau et la chaleur qu il contient pour faire de la géothermie. Piloté par l Etat de Genève, ce programme se déroule en trois phases: la phase actuelle de prospection, puis l exploration et enfin l exploitation. Une exploitation géothermique du sous-sol à grande échelle permettrait de réduire notre dépendance aux énergies fossiles (pétrole et gaz). L énergie contenue en profondeur, renouvelable et non polluante, pourrait en effet couvrir jusqu à deux tiers des besoins de chaleur du canton, ainsi qu une part significative de l électricité nécessaire aux Genevois. Afin de localiser les meilleures cibles géothermique, il s avère nécessaire de réaliser une campagne d acquisition de nouvelles lignes sismiques dans la région afin d imager les structures géologiques conventionnelles jusqu à 4 kilomètres de profondeur. Ce travail est prévu pour les mois d octobre et novembre Cette mission de prospection a été confiée à Geo2x SA basée à Oulens-sous- Echallens

3 Cette campagne d exploration géophysique se concentre sur des zones où l on dispose d une faible quantité d information sur la nature du sous-sol. Elle vise également à vérifier le potentiel de certains secteurs. Elle est également organisée en fonction des besoins énergétiques: chauffage de bâtiments dans le cadre de grands projets de développement, comme par exemple Praille-Acacias-Vernets, ou de serres dans les zones agricoles. Tel est notamment le cas de la plaine de l Aire ou de Veyrier- Troinex, où de nombreuses exploitations maraîchères pourraient faire pousser leurs fruits et légumes en utilisant la géothermie. PRINCIPE D UNE ACQUISITION SISMIQUE Le principe de la sismique consiste à envoyer dans le sol des ondes de compression et d enregistrer en surface le retour de ces ondes après réflexion sur les couches profondes. Cette énergie provient essentiellement de camions vibreurs, sans nuisance ni risque. Le camion appuie au sol une plaque qui vibre durant 10 à 15 secondes en balayant un spectre de fréquence compris entre 8 et 90 Hz, puis se déplacent au point suivant, 20 m plus loin. Chaque jour, plusieurs kilomètres sont ainsi parcourus. Pour enregistrer les ondes réfléchies, il faut placer au sol de petits capteurs (géophones, environ 10 cm) reliés par des câbles à une unité d enregistrement. Le camion vibreur utilisera autant que possible les accès routiers, par contre les câbles peuvent localement recouper un champ. A l aide d un camions vibreur et du dispositif qui sera utilisé, on peut obtenir une profondeur d investigation allant jusqu à 4 000m. Lorsque les cibles visées se trouvent à plus faible profondeur, il est possible d utiliser un appareil plus simple appelé «chute de poids» qui envoie une vibration unique (par impact) dans le sol. Cette méthode permettra d atteindre une profondeur d investigation allant jusqu à 1 000m

4 Dispositif de chute de poids qui sera utilisé pour cette campagne (attelé à un tracteur local) : Camion vibreur qui sera utilisé pour cette campagne : ABSENCE DE RISQUE ET DE NUISANCE La phase de prospection ne cause pas de nuisances majeures: la chute de poids génère un bruit sourd (semblable à celui d une pelle mécanique déplaçant un bloc de béton) et le camion vibreur provoque des vibrations équivalentes à celles d un marteau piqueur. Quant aux vibrations elles-mêmes, elles n engendrent aucune conséquence sur les infrastructures souterraines ou de surface (canalisations, routes, bâtiments)

5 Traitement et interprétation des données acquises Les données de terrains subissent un traitement informatique très particulier et finalement, les géophysiciens produisent une coupe du sol jusqu à plus de m de profondeur. Grâce à ces coupes sismiques, les géologues peuvent localiser en profondeur les zones les plus adaptées à l exploitation de l énergie géothermique pour y diriger un forage avec un maximum de chance de succès. POURQUOI EFFECTUER UN TEL PROJET? La réalisation de nouveaux profils de sismique est une opération indispensable avant une possible exploitation géothermique afin de déterminer les meilleures cibles possibles. Cette étude s inscrit dans le cadre d une recherche d énergie renouvelable et locale. Elle mérite votre soutient afin de diminuer notre dépendance aux énergies fossiles (pétrole et gaz). En effet, la géothermie à Genève pourrait assurer jusqu à deux tiers des besoins en chaleur du canton. N hésitez pas à nous contacter pour tout renseignement concernant cette campagne d acquisition. 6 Rue du Centre François Martin 1377 Oulens-sous-Echallens Mobile : Tél :

mieux connaître le sous-sol genevois pour en valoriser les ressources www.geothermie2020.ch

mieux connaître le sous-sol genevois pour en valoriser les ressources www.geothermie2020.ch mieux connaître le sous-sol genevois pour en valoriser les ressources www.geothermie2020.ch GEothermie 2020 La géothermie c est quoi? Plus de 99% du volume terrestre présente une température de plus de

Plus en détail

VALORISER LES RESSOURCES DU SOUS-SOL GENEVOIS

VALORISER LES RESSOURCES DU SOUS-SOL GENEVOIS VALORISER LES RESSOURCES DU SOUS-SOL GENEVOIS www.geothermie2020.ch LES ENJEUX POUR GENÈVE LES SOURCES D ÉNERGIE À GENÈVE Energies fossiles Energies renouvelables Phase 1 Prospection préliminaire Phase

Plus en détail

T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE

T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE Source du Par (82 c) : la source la plus chaude d Europe continentale Premier plan : corps cellulaire d un neurone. 1,5 semaine Cours Approche

Plus en détail

Projet pilote de géothermie profonde en Haute-Sorne

Projet pilote de géothermie profonde en Haute-Sorne CENTRE DE COMPÉTENCE SUISSE EN GÉOTHERMIE PROFONDE POUR LA PRODUCTION D ÉLECTRICITÉ ET DE CHALEUR Projet pilote de géothermie profonde en Haute-Sorne Dr. Peter Meier, directeur Olivier Zingg, chef de projet

Plus en détail

Ch5 : L énergie interne de la Terre et son exploitation par l Homme

Ch5 : L énergie interne de la Terre et son exploitation par l Homme T3 : Enjeux planétaires contemporains U1 : Géothermie et propriétés thermique de la Terre Ch5 : L énergie interne de la Terre et son exploitation par l Homme I. La géothermie Les hommes recherchent des

Plus en détail

Applications Projet GeoMol: Exemple genevois avec le programme Geothermie 2020.

Applications Projet GeoMol: Exemple genevois avec le programme Geothermie 2020. Applications Projet GeoMol: Exemple genevois avec le programme Geothermie 2020. Nathalie Andenmatten Berthoud, GESDEC, Etat de Genève Michel Meyer, SIG Projet GeoMol EU - Gérer les données du sous-sol

Plus en détail

La géothermie, une source d énergie parmi d autres Corrigé de la fiche élève

La géothermie, une source d énergie parmi d autres Corrigé de la fiche élève La géothermie, une source d énergie parmi d autres Corrigé de la fiche élève Ressources à disposition : http://www.explorateurs energie.com/explo_ens/anim.php# http://www.edf.com/html/ecole_energie/ L

Plus en détail

Mieux connaître le sous-sol genevois pour en exploiter les richesses Mieux connaître le sous-sol genevois pour en exploiter les richesses

Mieux connaître le sous-sol genevois pour en exploiter les richesses Mieux connaître le sous-sol genevois pour en exploiter les richesses Mieux connaître le sous-sol genevois pour en exploiter les richesses Mieux connaître le sous-sol genevois pour en exploiter les richesses Conférence de presse du 10 juin 2014 Conférence de presse du 10

Plus en détail

Géothermie de moyenne profondeur et standards de construction

Géothermie de moyenne profondeur et standards de construction Géothermie de moyenne profondeur et standards de construction Renaud Marcelpoix Fabrice Rognon www.csd.ch Février 2014 Sommaire Nouveaux standards de construction : l intérêt de la géothermie de moyenne

Plus en détail

Partie 6 : La géothermie et son utilisation.

Partie 6 : La géothermie et son utilisation. Partie 6 : La géothermie et son utilisation. La production d énergie est un défi pour l avenir. En effet la démographie explose et les humains ont besoin de plus en plus d énergie. L exploitation des énergies

Plus en détail

Les Méthodes Géophysiques. Gravimétrie Magnétisme Polarisation spontanée Sismique. Appliquées à la Géothermie

Les Méthodes Géophysiques. Gravimétrie Magnétisme Polarisation spontanée Sismique. Appliquées à la Géothermie Les Méthodes Géophysiques Gravimétrie Magnétisme Polarisation spontanée Sismique Appliquées à la Géothermie Introduction Structure du globe Etude des ondes sismiques : caractériser les grandes discontinuités

Plus en détail

Tomographie de la résistivité électrique (ERT)

Tomographie de la résistivité électrique (ERT) Tomographie de la résistivité électrique (ERT) 1 Principe de la mesure Le sondage électrique est une méthode d exploration du sous-sol qui repose sur la mesure de la résistivité électrique ρ (en Ω.m).

Plus en détail

Les pompes à chaleur. ++ Pompes géothermiques, des ressources sous nos pieds. Capter les calories

Les pompes à chaleur. ++ Pompes géothermiques, des ressources sous nos pieds. Capter les calories Les pompes à chaleur ++ Pompes géothermiques, des ressources sous nos pieds Elles valorisent les calories du sol ou de l eau des. nappes par le biais de réseaux de capteurs, de sondes ou de forages d eau.

Plus en détail

Prospections géophysiques adaptées au socle

Prospections géophysiques adaptées au socle Prospections géophysiques adaptées au socle Viviane BORNE Sommaire 1 - La prospection électromagnétique VLF 2 - La tomographie électrique 3 - Les nouvelles prospections à mettre en oeuvre 2 Prospection

Plus en détail

Géothermie : Définition

Géothermie : Définition Géothermie Géothermie : Définition La géothermie consiste à exploiter en surface les calories issues de l'eau chaude circulant dans le sous-sol, puis à la réinjecter pour la faire remonter en température.

Plus en détail

La géothermie à Meaux : une nouvelle phase de développement

La géothermie à Meaux : une nouvelle phase de développement La géothermie à Meaux : une nouvelle phase de développement Qu est-ce que la géothermie? Définition La géothermie est l exploitation de l énergie thermique du sous-sol. Le gradient de la Terre est de 3

Plus en détail

Géologie- L5 : Géothermie et propriétés thermiques de la Terre. I. Gradient et flux géothermique : conséquences d une dissipation d énergie interne.

Géologie- L5 : Géothermie et propriétés thermiques de la Terre. I. Gradient et flux géothermique : conséquences d une dissipation d énergie interne. Géologie- L5 : Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Introduction : L existence d un flux de chaleur d origine interne fait l objet de nombreuses manifestations en surface (sources d eaux chaudes,

Plus en détail

Les énergies fossiles et renouvelables

Les énergies fossiles et renouvelables Les énergies fossiles et renouvelables Plan : Introduction : définition 1) En quoi consiste les deux sortes d'énergies? Sous quelle forme les trouve t-on? 2) Quels sont les avantages et les inconvénients?

Plus en détail

A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE

A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE A la Fin de cette activité, je saurai -Identifier les grandes familles

Plus en détail

À FORMATION DU PÉTROLE À PARTIR D UNE ROCHE MÈRE PLANCTONIQUE

À FORMATION DU PÉTROLE À PARTIR D UNE ROCHE MÈRE PLANCTONIQUE Géosciences Aux débuts de la prospection en Pennsylvanie en 1860, les méthodes étaient "hautement scientifiques". (À l ombre des derricks, Morris, éditions Dupuis, 1997) Depuis, la consommation de pétrole

Plus en détail

Retenons: Colorie en fonction de la source d énergie utilisée :

Retenons: Colorie en fonction de la source d énergie utilisée : Objectifs : Recueil des conceptions et des connaissances initiales des élèves sur l énergie. Identifier différentes sources d énergie. Définir une énergie Comprendre leur nécessité pour chauffer, éclairer,

Plus en détail

DE CHALEUR 2010 & DE FROID EN UTILISANT UNE ENERGIE RENOUVELABLE

DE CHALEUR 2010 & DE FROID EN UTILISANT UNE ENERGIE RENOUVELABLE Sur la base d une étude lancer par le SIAV sur son territoire qui aboutira en juin/juillet 2010 sur la récupération d énergie dans les tuyaux d assainissement Avec pour OBJECTIF de CRÉER des RESEAUX DE

Plus en détail

La géothermie. Hôpital Rivière-des-Prairies. Colloque-exposition SAN-TECH 2008. Avril 2008 EN PARTENARIAT AVEC

La géothermie. Hôpital Rivière-des-Prairies. Colloque-exposition SAN-TECH 2008. Avril 2008 EN PARTENARIAT AVEC La géothermie Hôpital Rivière-des-Prairies Colloque-exposition SAN-TECH 2008 EN PARTENARIAT AVEC 1 Participants André Rochette Ecosystem Yvette Fortier HRDP Michel Lapointe HRDP 2 L Hôpital Rivière-des-

Plus en détail

SOMMAIRE 1. LA PROSPECTION 2. LA TERRE : UNE CHAUDIERE NATURELLE HISTOIRE DE LA GEOTHERMIE 3. COMMENT CELA FONCTIONNE?

SOMMAIRE 1. LA PROSPECTION 2. LA TERRE : UNE CHAUDIERE NATURELLE HISTOIRE DE LA GEOTHERMIE 3. COMMENT CELA FONCTIONNE? Fiches ressources Dossier n 2 Activités 1 à 4 SOMMAIRE 1. LA PROSPECTION 2. LA TERRE : UNE CHAUDIERE NATURELLE HISTOIRE DE LA GEOTHERMIE 3. COMMENT CELA FONCTIONNE? 4. DES ATOUTS POUR L'ENVIRONNEMENT APPLICATIONS

Plus en détail

Innovation. La communauté solaire Drake Landing

Innovation. La communauté solaire Drake Landing www.dlsc.ca Innovation. La communauté solaire Drake Landing La communauté solaire Drake Landing (CSDL) est un quartier de 52 maisons, organisé selon un plan directeur, situé dans la ville d Okotoks, en

Plus en détail

Projet pilote de géothermie profonde en Haute-Sorne

Projet pilote de géothermie profonde en Haute-Sorne CENTRE DE COMPÉTENCE SUISSE EN GÉOTHERMIE PROFONDE POUR LA PRODUCTION D ÉLECTRICITÉ ET DE CHALEUR Séance d information Projet pilote de géothermie profonde en Haute-Sorne Dr. Peter Meier, CEO Olivier Zingg,

Plus en détail

La Géothermie arrive à Bagneux. En 2016, un nouveau réseau de chaleur écologique et économique près de chez vous

La Géothermie arrive à Bagneux. En 2016, un nouveau réseau de chaleur écologique et économique près de chez vous La Géothermie arrive à Bagneux En 2016, un nouveau réseau de chaleur écologique et économique près de chez vous Le réseau de chaleur géothermique arrive à Bagneux La ville de Bagneux a fait le choix de

Plus en détail

Explorons pour l avenir

Explorons pour l avenir Explorons pour l avenir SERVICES A L EXPLORATION MINERALE Espace Vaucanson 82 rue Anatole France F 38100 Grenoble T : +336 95 52 13 66 contact@gexplore.fr www.gexplore.fr Ce que nous sommes GexplOre est

Plus en détail

Réalisation d une campagne de sondages dans la plaine alluviale du Rhône à Péage-de-Roussillon Rapport de mesure

Réalisation d une campagne de sondages dans la plaine alluviale du Rhône à Péage-de-Roussillon Rapport de mesure Réalisation d une campagne de sondages dans la plaine alluviale du Rhône à Péage-de-Roussillon Rapport de mesure Réalisation Nicolas Talaska, Anthony Guinchard Juin 2014 1 Table des matières 1. Contexte

Plus en détail

LES CENTRALES EOLIENNES

LES CENTRALES EOLIENNES LES CENTRALES EOLIENNES FONCTIONNEMENT Les éoliennes utilisent l énergie cinétique du vent (énergie éolienne) pour la transformer en énergie électrique. Elles produisent une énergie renouvelable (et même

Plus en détail

LES FAILLES ET LES SEISMES : CAUSES OU SONSEQUENCES?

LES FAILLES ET LES SEISMES : CAUSES OU SONSEQUENCES? LES FAILLES ET LES SEISMES : CAUSES OU SONSEQUENCES? Classe : 4 ème durée : 50 minutes la situation-problème Tu viens de découvrir les manifestations et les conséquences d un séisme, mais tu ne sais pas

Plus en détail

Séance technique du CFGI

Séance technique du CFGI Séance technique du CFGI La géothermie de minime importance du 21 mai 2015 Xavier du CHAYLA Directeur de GEOTHER 2/20 rue Salvador Allende 92 000 Nanterre Tel : 01 55 17 16 10 Document protégés par Copyright.

Plus en détail

Les sources d énergie. Comment utiliser une source d énergie naturelle pour concevoir des objets utiles à l homme.

Les sources d énergie. Comment utiliser une source d énergie naturelle pour concevoir des objets utiles à l homme. Les sources d énergie Comment utiliser une source d énergie naturelle pour concevoir des objets utiles à l homme. Un scénario déclencheur Ibla, 2067... Les énergies fossiles sont presque épuisées. Les

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES et DEVELOPPEMENT DURABLE

ENJEUX ENERGETIQUES et DEVELOPPEMENT DURABLE ENJEUX ENERGETIQUES et DEVELOPPEMENT DURABLE BOUILLOT Nicolas Novembre 2008 Le développement durable Le développement durable est un modèle de développement qui répond aux besoins d aujourd hui sans compromettre

Plus en détail

ICESOL: CONCEPT POUR UN CHAUFFAGE SOLAIRE INNOVANT. Orateurs : Frank Doppenberg BG Ingénieurs Conseils SA Bernard Thissen Energie Solaire SA

ICESOL: CONCEPT POUR UN CHAUFFAGE SOLAIRE INNOVANT. Orateurs : Frank Doppenberg BG Ingénieurs Conseils SA Bernard Thissen Energie Solaire SA Orateurs : ICESOL: CONCEPT 1. POUR UN INNOVANT Frank Doppenberg BG Ingénieurs Conseils SA Bernard Thissen Energie Solaire SA Le projet «La Cigale», terminé en mars 2014 est la rénovation Minergie la plus

Plus en détail

_ Chaque site de stockage souterrain de gaz naturel est constitué

_ Chaque site de stockage souterrain de gaz naturel est constitué _ Chaque site de stockage souterrain de gaz naturel est constitué d installations de surface (comptage, unités de traitement, compression) et d équipements souterrains (puits et canalisations) qui permettent

Plus en détail

LES ENERGIES RENOUVELABLES ET ALTERNATIVES

LES ENERGIES RENOUVELABLES ET ALTERNATIVES LES ENERGIES RENOUVELABLES ET ALTERNATIVES Atelier pour l Envirothon 18 Novembre 2006 Dans l Histoire Les énergies renouvelables ont été les premières à être utilisées par l homme La biomasse Le vent L

Plus en détail

LES GAZ DE SHALE : EFFETS SUR LE TERRITOIRE AGRICOLE ET ENCADREMENT

LES GAZ DE SHALE : EFFETS SUR LE TERRITOIRE AGRICOLE ET ENCADREMENT Projet supervisé Michel Gariépy EFFETS SUR LE L exploration à Saint-Hyacinthe Depuis les années 1970, le Québec tente de protéger SES MEILLEURES TERRES AGRICOLES de l étalement urbain et du morcellement.

Plus en détail

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Géothermie et propriétés thermiques de la Terre 1 Lac de la station thermale du Blue Lagoon en Islande (eau chauffée par l énergie géothermique) 2 - I - Gradient géothermique et flux géothermique 1) Des

Plus en détail

Maquette pédagogique 2012-2013 spécialité Sciences de la Terre

Maquette pédagogique 2012-2013 spécialité Sciences de la Terre Maquette pédagogique 2012-2013 spécialité Sciences de la Terre Sciences de la Terre Premier semestre du cycle d ingénieur (S5) Il commence par la période d intégration que suivent tous les élèves de Polytech

Plus en détail

Les géothermies en France

Les géothermies en France Les géothermies en France Christian BOISSAVY Président de l Association Française des Professionnels de la géothermie CAP 15 - Paris - Mercredi 30 Avril 2014 La géothermie et la perception du public Des

Plus en détail

Commune de La Ville Aux Clercs. Demande d autorisation d ouverture de travaux miniers (DODT) sur sondes géothermiques profondes

Commune de La Ville Aux Clercs. Demande d autorisation d ouverture de travaux miniers (DODT) sur sondes géothermiques profondes Demande de permis exclusif d exploitation géothermique (PEX) Demande d autorisation d ouverture de travaux miniers (DODT) sur sondes géothermiques profondes au titre de la Géothermie Basse Température

Plus en détail

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse?

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? 1 Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? Ce support a été réalisé avec le soutien financier du Compte d'affectation spéciale "Développement Agricole et Rural" du Ministère de l'alimentation,

Plus en détail

GEOTHERMIE DE MINIME IMPORTANCE : cartographies des zonages réglementaires

GEOTHERMIE DE MINIME IMPORTANCE : cartographies des zonages réglementaires GEOTHERMIE DE MINIME IMPORTANCE : cartographies des zonages réglementaires Margaret Herbaux responsable thématique «Risques mouvement de terrain» Session 21 mai 2015 1/28 Plan 1) Rappel du contexte réglementaire

Plus en détail

Titre de la séance : utilisation de l énergie solaire.

Titre de la séance : utilisation de l énergie solaire. Partie du programme : Enjeux planétaires contemporains : énergie, sol Niveau : seconde Titre de la séance : utilisation de l énergie solaire. EXTRAIT DU PROGRAMME Utiliser l énergie des vents, des courants

Plus en détail

Révolutionnons l accès à la géothermie

Révolutionnons l accès à la géothermie Révolutionnons l accès à la Marmott Énergies Bénéfices de ce nouveau modèle d affaires sur la réduction des GES et des litres de mazout consommés sur l ile de Montréal Les énergies fossiles dans le chauffage

Plus en détail

Survol des différentes technologies en géothermie de très basse température

Survol des différentes technologies en géothermie de très basse température Survol des différentes technologies en géothermie de très basse température Philippe Pasquier Département des génies civil, géologique et des mines 7 mars 2012 7 mars 2012 Conférence du GRIES page 1 Plan

Plus en détail

Introduction. Depuis tout temps, les hommes cherchent une énergie propre, viable ; cette énergie c est la géothermie.

Introduction. Depuis tout temps, les hommes cherchent une énergie propre, viable ; cette énergie c est la géothermie. Introduction Depuis tout temps, les hommes cherchent une énergie propre, viable ; cette énergie c est la géothermie. La géothermie par captage horizontal DÉFINITION La géothermie, du grec géo (la terre)

Plus en détail

«L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas»

«L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas» Énergie «L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas» La première fonction de l agriculture est la valorisation de l énergie solaire en énergie alimentaire par la photosynthèse.

Plus en détail

Présentation des méthodes géophysiques. Electricité Résistivité Tomographie (ERT) Transects T1 à T6 sur l île de la Barthelasse (cf.

Présentation des méthodes géophysiques. Electricité Résistivité Tomographie (ERT) Transects T1 à T6 sur l île de la Barthelasse (cf. Présentation des méthodes géophysiques Electricité Résistivité Tomographie (ERT) Transects T1 à T6 sur l île de la Barthelasse (cf. carte) La tomographie de résistivité électrique (TRE) est une méthode

Plus en détail

Relier expérimentalement la vitesse de propagation des ondes sismiques à la présence de roches réservoirs.

Relier expérimentalement la vitesse de propagation des ondes sismiques à la présence de roches réservoirs. Relier expérimentalement la vitesse de propagation des ondes sismiques à la présence de roches réservoirs. Niveaux : quatrième, troisième, seconde et première S. Matériel : 2 capteurs piézométriques, Logiciel

Plus en détail

Potentiel de géothermie sur le Pays Sologne Val Sud. Xavier MOCH : xavier.moch-s2e2-ext@st.com

Potentiel de géothermie sur le Pays Sologne Val Sud. Xavier MOCH : xavier.moch-s2e2-ext@st.com Potentiel de géothermie sur le Pays Sologne Val Sud Xavier MOCH : xavier.moch-s2e2-ext@st.com LA GÉOTHERMIE : POUR QUOI FAIRE? 2 Utilisations de la géothermie Chauffer le bâtiment Produire l eau chaude

Plus en détail

SUIVIS QUANTITATIFS / QUALITATIFS / ANALYTIQUES

SUIVIS QUANTITATIFS / QUALITATIFS / ANALYTIQUES LISTE DES RÉFÉRENCES (Dernière mise à jour : 12/02/2013) SUIVIS QUANTITATIFS / QUALITATIFS / ANALYTIQUES IDEES-EAUX - AGENCE DE LA DRÔME - Depuis 2010 CHATUZANGE LE GOUBET (26) ONYX SANET : Réalisation

Plus en détail

RENCONTRE TECHNIQUE SUR LA REPONSE SISMIQUE DES SOLS. Prise en compte effective et réglementaire des effets de site en Guadeloupe

RENCONTRE TECHNIQUE SUR LA REPONSE SISMIQUE DES SOLS. Prise en compte effective et réglementaire des effets de site en Guadeloupe RENCONTRE TECHNIQUE SUR LA REPONSE SISMIQUE DES SOLS Prise en compte effective et réglementaire des effets de site en Guadeloupe LES EFFETS DE SITE TOPOGRAPHIQUES Amplification des secousses provoquée

Plus en détail

CI-2/S4- La maison Bioclimatique et ses solutions techniques

CI-2/S4- La maison Bioclimatique et ses solutions techniques LA BIOMASSE : Qu'est-ce que la biomasse? Des matières végétales uniquement Des matières végétales et animales Des matières animales uniquement Peut-on transformer les déchets organiques en énergie? Oui

Plus en détail

SONDE. NOM : PRENOM : CLASSE : DS n 1 de SII. Samedi 27 septembre 2014 Durée 2 heures

SONDE. NOM : PRENOM : CLASSE : DS n 1 de SII. Samedi 27 septembre 2014 Durée 2 heures NOM : PRENOM : CLASSE : DS n 1 de SII Samedi 27 septembre 2014 Durée 2 heures La rédaction des réponses se fera sur les documents réponses uniquement! De nombreuses questions sont indépendantes : à vous

Plus en détail

AXE 4 SOUTENIR LA TRANSITION VERS FICHE THEMATIQUE 4-1 : GEOTHERMIE UNE ECONOMIE A FAIBLES EMISSIONS EN CO2 DANS L ENSEMBLE DES SECTEURS

AXE 4 SOUTENIR LA TRANSITION VERS FICHE THEMATIQUE 4-1 : GEOTHERMIE UNE ECONOMIE A FAIBLES EMISSIONS EN CO2 DANS L ENSEMBLE DES SECTEURS AXE 4 SOUTENIR LA TRANSITION VERS UNE ECONOMIE A FAIBLES EMISSIONS EN CO2 DANS L ENSEMBLE DES SECTEURS FICHE THEMATIQUE 4-1 : GEOTHERMIE Version adoptée au CPR du 12/12/14 1 Priorité d investissement 4a:

Plus en détail

Les barrières non-techniques au développement de la géothermie de faible profondeur

Les barrières non-techniques au développement de la géothermie de faible profondeur Les barrières non-techniques au développement de la géothermie de faible profondeur Programme de la matinée 9h30-09h50 09h50-10h20 10h20-10h45 11h15-12h00 12h-12h30 12h30-13h Présentation du projet REGEOCITIES

Plus en détail

Annexes. Dossier pédagogique destiné aux élèves de 5 e et 6 e primaires des écoles du «Cœur du Hainaut, Centre d énergies» Fiche 5

Annexes. Dossier pédagogique destiné aux élèves de 5 e et 6 e primaires des écoles du «Cœur du Hainaut, Centre d énergies» Fiche 5 Dossier pédagogique destiné aux élèves de 5 e et 6 e primaires des écoles du «Cœur du Hainaut, Centre d énergies» Fiche 5 Monter une exposition sur les énergies renouvelables Annexes de la fiche 5 Monter

Plus en détail

LA GÉOTHERMIE EN ALSACE

LA GÉOTHERMIE EN ALSACE www.es-geothermie.fr www.es-groupe.fr LA GÉOTHERMIE EN ALSACE GÉOTHERMIE PROFONDE, L HISTOIRE 2 LA GÉOTHERMIE EN ALSACE Il y a les nuages, il y a la pluie. Et il y a cette petite goutte d eau qui tombe

Plus en détail

510.624. Ordonnance sur la géologie nationale (OGN) Dispositions générales. du 21 mai 2008 (Etat le 1 er septembre 2013)

510.624. Ordonnance sur la géologie nationale (OGN) Dispositions générales. du 21 mai 2008 (Etat le 1 er septembre 2013) Ordonnance sur la géologie nationale (OGN) 510.624 du 21 mai 2008 (Etat le 1 er septembre 2013) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 5, 6, 9, al. 2, 12, al. 2, 15, al. 3, 19, al. 1, 26 et 27, al. 3,

Plus en détail

Géothermie profonde pour la production de chaleur en France l exemple du bassin de Paris. S. Lopez, V. Hamm

Géothermie profonde pour la production de chaleur en France l exemple du bassin de Paris. S. Lopez, V. Hamm Géothermie profonde pour la production de chaleur en France l exemple du bassin de Paris S. Lopez, V. Hamm le BRGM > le BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières) est le service géologique national

Plus en détail

alimentées par l eau de de surface Dans une goutte d eau Pompes à chaleur EN BREF Les pompes à chaleur

alimentées par l eau de de surface Dans une goutte d eau Pompes à chaleur EN BREF Les pompes à chaleur Dans une goutte d eau Pompes à chaleur alimentées par l eau de surface EN BREF Les pompes à chaleur alimentées par l eau de surface permettent de faire un transfert de chaleur entre un plan d eau et un

Plus en détail

Vous construisez transformez rénovez

Vous construisez transformez rénovez Vous construisez transformez rénovez En accord avec l environnement et votre budget L avenir appartient aux énergies renouvelables! L amenuisement des ressources énergétiques et la problématique du réchauffement

Plus en détail

Quand Chauffage rime avec Calfeutrage

Quand Chauffage rime avec Calfeutrage No 3 Février 2013 Quand Chauffage rime avec Calfeutrage Le chauffage est le poste le plus gourmand en énergie de la maison. Quelques trucs simples pour économiser l énergie de chauffage, et faire du bien

Plus en détail

DEUST Géosciences Module de géophysique

DEUST Géosciences Module de géophysique DEUST Géosciences Module de géophysique Université de la Nouvelle Calédonie Séance 1 : Introduction à la géophysique J. Collot Service géologique de Nouvelle Calédonie DIMENC julien.collot@gouv.nc 1 Séance

Plus en détail

Marie L HOSTIS, Alain CARRÈRE, Silviu IANOS (Coyne et Bellier - TRACTEBEL Engineering) Barrage de Cap de Long (Aquarelle Philippe Lhez)

Marie L HOSTIS, Alain CARRÈRE, Silviu IANOS (Coyne et Bellier - TRACTEBEL Engineering) Barrage de Cap de Long (Aquarelle Philippe Lhez) Thème A : Géologie et nature des fondations: reconnaissances, interprétation et caractérisation. La méthode d investigation par la petite sismique (méthode SCARABÉE ): développements et applications récents.

Plus en détail

Océane : Fruit et Légume nantais

Océane : Fruit et Légume nantais Page1 Océane : Fruit et Légume nantais Date de création : 16/01/2010 Date de mise à jour : 02/03/2010 Rédacteur : Inès Dassonville Alice Lemasson Contact :Chantemerle 44118LA CHEVROLIERE : 02 51 72 93

Plus en détail

Programme Rénoclimat Clientèle gaz naturel

Programme Rénoclimat Clientèle gaz naturel Tableau des aides financières Rénovez efficacement, c est payant! Programme Rénoclimat Clientèle gaz naturel MAISONS UNIFAMILIALES 1, DUPLEX ET TRIPLEX QU EST-CE QUE LE PROGRAMME RÉNOCLIMAT? Rénoclimat

Plus en détail

ENGAGEMENTS DES FOURNISSEURS D ELECTRICITE

ENGAGEMENTS DES FOURNISSEURS D ELECTRICITE ENGAGEMENTS DES FOURNISSEURS D ELECTRICITE Septembre 2011 ENGAGEMENTS DES Une Des (y compris tarifs réglementés), notamment : HOROSAISONNALITÉ AU PLUS PRÈS DU PROFIL DE CHAQUE CLIENT FAVORISANT LA MAÎTRISE

Plus en détail

Chapitre 17 : INDUSTRIES

Chapitre 17 : INDUSTRIES Chapitre 17 : INDUSTRIES 1. Présentation... 2. Méthodologie... 3. Sources de documentation... 4. Graphiques... 5. Tableaux... LISTE DES TABLEAUX Tableau 17. 1: Indice de la production industrielle (base

Plus en détail

Pompes à chaleur Vous y gagnez, la planète aussi. Des solutions pour économiser DE l énergie dans votre foyer

Pompes à chaleur Vous y gagnez, la planète aussi. Des solutions pour économiser DE l énergie dans votre foyer e au chaude ener gie renouvel able chauffage Pompes à chaleur Vous y gagnez, la planète aussi Des solutions pour économiser DE l énergie dans votre foyer STIEBEL ELTRON. Des systèmes pour un bilan énergétique

Plus en détail

INTERPRÉTATION ET ANOMALIES DE LA PROSPECTION À RÉSONANCE MAGNÉTIQUE (MRS)

INTERPRÉTATION ET ANOMALIES DE LA PROSPECTION À RÉSONANCE MAGNÉTIQUE (MRS) 1 Géologie, géotechnique, risques naturels, hydrogéologie, environnement et services scientifico-techniques INTERPRÉTATION ET ANOMALIES DE LA PROSPECTION À RÉSONANCE MAGNÉTIQUE (MRS) INTERPRETATION DES

Plus en détail

La problématique de l assurance visà-vis des risques naturels majeurs. Approche

La problématique de l assurance visà-vis des risques naturels majeurs. Approche La problématique de l assurance visà-vis des risques naturels majeurs Approche principe Les assurances sont souvent très frileuses des qu il s agit d assurer un risque à la Martinique qui pour eux cumule

Plus en détail

II. Les savoirs scientifiques à maîtriser A/ Volcanisme Savoir définir volcan / volcanisme

II. Les savoirs scientifiques à maîtriser A/ Volcanisme Savoir définir volcan / volcanisme UE 116 TD 1 Sciences de la Terre Les concepts mobilisés dans les explications des phénomènes volcaniques et sismiques. I. Nos représentations initiales Support Affiches/ Comparaison Travail par groupe

Plus en détail

INCITATIFS FINANCIERS POUR DES AMÉLIORATIONS ÉCONERGÉTIQUES mercredi le 23 Mai, 2012

INCITATIFS FINANCIERS POUR DES AMÉLIORATIONS ÉCONERGÉTIQUES mercredi le 23 Mai, 2012 INCITATIFS FINANCIERS POUR DES AMÉLIORATIONS ÉCONERGÉTIQUES mercredi le 23 Mai, 2012 Aujourd hui Introduction À propos d Efficacité NB Conseils Survol du centre de ressources en ligne Incitatifs financiers

Plus en détail

Quels sont nos besoins en énergie?

Quels sont nos besoins en énergie? Quels sont nos besoins en énergie? 1) Qu est-ce ce que l énergie? A quoi sert-elle? 2) Dessine plusieurs énergies utilisées dans la vie quotidienne en nommant chacune d entre elles. Pour bien comprendre...

Plus en détail

L énergie sur l Aubrac

L énergie sur l Aubrac L énergie sur l Aubrac Consommations d énergie Productions d énergie Actions de préfiguration de l Association d Emergence CONSOMMATIONS SUR LE TERRITOIRE Consommations électriques Chauffage Transports

Plus en détail

Fiche explicative détaillée #6 Appoints

Fiche explicative détaillée #6 Appoints Fiche explicative détaillée #6 Appoints 1 Objet et limites du document Ce document est intimement lié au CCTP type (cahier des clauses techniques particulières), spécifique aux systèmes de climatisation

Plus en détail

Les panneaux solaires thermiques

Les panneaux solaires thermiques Les panneaux solaires thermiques Le principe de fonctionnement d un capteur solaire est de récupérer l énergie thermique que procure le soleil. Ce sont des grands panneaux que l on pose généralement sur

Plus en détail

LA PROSPECTION SISMIQUE

LA PROSPECTION SISMIQUE LA PROSPECTION SISMIQUE Ondes Élastiques Couches géologiques 1) Source active 2) Propagation dans le sol 3) Enregistrement à de nombreux capteurs Détection des interfaces entre deux milieux avec des propriétés

Plus en détail

Scanners laser terrestres (laser scanning), successeur de la photogrammétrie terrestre

Scanners laser terrestres (laser scanning), successeur de la photogrammétrie terrestre Scanners laser terrestres (laser scanning), successeur de la photogrammétrie terrestre Olivier Feihl Directeur d Archéotech SA Partenaire scientifique agréé C2RMF (Centre de recherche et restauration des

Plus en détail

Respecter les valeurs de la nature ISO 140 0

Respecter les valeurs de la nature ISO 140 0 Respecter les valeurs de la nature on nem tion envir a c fi ti r e C 1 ISO 140 0 entale L entreprise Klasmann-Deilmann est la plus performante des entreprises du domaine des supports de culture. Associant

Plus en détail

La Détection Géoréférencée des réseaux enterrés ou «Géodétection» Loriane ROUSSEL, Toposcan

La Détection Géoréférencée des réseaux enterrés ou «Géodétection» Loriane ROUSSEL, Toposcan La Détection Géoréférencée des réseaux enterrés ou «Géodétection» Loriane ROUSSEL, Toposcan - Généralités Deux spécialités se distinguent : - La détection pour les Investigations Complémentaires - La valorisation

Plus en détail

Le Plan Climat Energie Territoire du Conseil général de l Allier

Le Plan Climat Energie Territoire du Conseil général de l Allier Contexte et enjeux Le Plan Climat Energie Territoire du Conseil général de l Allier Afin de lutter contre le changement climatique et s adapter au contexte de raréfaction des ressources fossiles, des engagements

Plus en détail

L équipe DELÉAGE, leader du Plancher Rayonnant Electrique depuis plus de 45 ans présente ses nouveautés 2005

L équipe DELÉAGE, leader du Plancher Rayonnant Electrique depuis plus de 45 ans présente ses nouveautés 2005 1 Elec 2004 - du 6 au 10 décembre 2004 Paris-Nord Villepinte L équipe DELÉAGE, leader du Plancher Rayonnant Electrique depuis plus de 45 ans présente ses nouveautés 2005 Inframat avec treillis autoadhésif

Plus en détail

Documentation & Informations.

Documentation & Informations. Documentation & Informations. Nos chaudières peuvent être raccordées sur le différents types de chauffage, il est aussi possible de les coupler avec d autres chaudières. Pour tout renseignement, n hésitez

Plus en détail

L efficacité énergétique. et les énergies renouvelables. pour réduire les GES à la ferme

L efficacité énergétique. et les énergies renouvelables. pour réduire les GES à la ferme L efficacité énergétique et les énergies renouvelables pour réduire les GES à la ferme Introduction Potentiel de réduction de GES en milieu agricole par: Efficacité énergétique (EE) : consommation d énergie

Plus en détail

Fondations. Willy Naessens 7

Fondations. Willy Naessens 7 Willy Naessens 7 1. Fondations superficielles Introduction Ces fondations sont posées à faible profondeur sur un terrain de bonne portance. Une distinction peut être faite entre fondations préfabriquées

Plus en détail

Le chauffage le plus économique: La pompe à chaleur

Le chauffage le plus économique: La pompe à chaleur Le chauffage le plus économique: La pompe à chaleur Avec une pompe à chaleur moderne, vous économiserez non seulement au minimum de 60 à 80 % d'énergie, jusqu'à 100 % de CO2, mais aussi et surtout des

Plus en détail

Le Référentiel Géologique DE LA FRANCE

Le Référentiel Géologique DE LA FRANCE Le Référentiel Géologique DE LA FRANCE Présentation du programme principes, objectifs et gouvernance La carte géologique de la France avec la BSS constituent le socle de la connaissance du sous-sol national

Plus en détail

CLER. Schémas Régionaux du Climat, de l Air et de l Energie. Propositions géothermie - SRCAE. La géothermie, un potentiel insoupçonné

CLER. Schémas Régionaux du Climat, de l Air et de l Energie. Propositions géothermie - SRCAE. La géothermie, un potentiel insoupçonné l: CLER Propositions géothermie - SRCAE Schémas Régionaux du Climat, de l Air et de l Energie La géothermie, un potentiel insoupçonné Association CLER 2-Bât-B rue Jules Ferry 93100 Montreuil Tél : 01 55

Plus en détail

Présentation. Ses créateurs disposent d une expérience plurielle de haut niveau forgée au cours de longues carrières.

Présentation. Ses créateurs disposent d une expérience plurielle de haut niveau forgée au cours de longues carrières. Présentation Fabex Energy Sarl, ce veut être le creuset et l expression de compétences avérées au service du marché Algérien, en vue de lui offrir des solutions innovantes en matière de produits et services

Plus en détail

Congrès du gaz. "le biométhane : une énergie renouvelable au cœur des territoires" Valérie BORRONI : Rhônalpénergie-Environnement. Certifié ISO 14001

Congrès du gaz. le biométhane : une énergie renouvelable au cœur des territoires Valérie BORRONI : Rhônalpénergie-Environnement. Certifié ISO 14001 Congrès du gaz "le biométhane : une énergie renouvelable au cœur des territoires" Valérie BORRONI : Rhônalpénergie-Environnement Agence de l énergie et de l environnement en Rhône-Alpes (association Loi

Plus en détail

Utilisation des méthodes radar. Présentation Rincent ND Technologies

Utilisation des méthodes radar. Présentation Rincent ND Technologies Présentation PRINCIPE TECHNOLOGIQUE Technique de prospection non destructive Paramètres électromagnétiques influençant la réflexion des ondes : la permittivité diélectrique la conductivité électrique la

Plus en détail

Mercredi de l Info. Présentation du 16 avril 2014. Eau Géothermie Energie Environnement

Mercredi de l Info. Présentation du 16 avril 2014. Eau Géothermie Energie Environnement Mercredi de l Info Présentation du 16 avril 2014 Eau Géothermie Energie Environnement 1 SOMMAIRE 1. LES GRANDS PRINCIPES LES DIFFÉRENTES GÉOTHERMIES 2. LES ATOUTS 3. LES PROCÉDÉS 4. LES DOMAINES D APPLICATION

Plus en détail

Projet de Gestion des Ressources Naturelles phase II (PGRN2)

Projet de Gestion des Ressources Naturelles phase II (PGRN2) Projet de Gestion des Ressources Naturelles phase II (PGRN2) Unité de Coordination Centrale (UCC) Direction Générale du Financement, des Investissements et des Organismes Professionnels Ministère de l

Plus en détail

Tables des figures et des tableaux

Tables des figures et des tableaux Tables des figures et des tableaux 1. Table des figures Figure 1 : Priorités de la démarche négawatt... 7 Figure 2 : Démarche de modélisation du scénario négawatt 2011... 11 Figure 3 : Diagramme de Sankey

Plus en détail

Connaissance sur la construction d une route Séquence «Glossaire d un projet routier»

Connaissance sur la construction d une route Séquence «Glossaire d un projet routier» Connaissance sur la construction d une route Séquence «Glossaire d un projet routier» Introduction : La construction d une route est très complexe. Les travaux commencent bien avant l arrivée de l équipement

Plus en détail