Maintenir le revenu des céréaliers et diminuer leur contribution au réchauffement climatique : Deux objectifs conciliables? Étude de cas dans l Eure

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Maintenir le revenu des céréaliers et diminuer leur contribution au réchauffement climatique : Deux objectifs conciliables? Étude de cas dans l Eure"

Transcription

1 Maintenir le revenu des céréaliers et diminuer leur contribution au réchauffement climatique : Deux objectifs conciliables? Étude de cas dans l Eure PERRIN O. ; MERLE F.

2 Contexte sociétal et économique Contraintes fortes sur le marché des facteurs de production agricoles: Insuffisance des ressources en certains facteurs de production Volatilité des prix des facteurs de production agricoles Cours du baril de pétrole ($) Cours de l ammonitrate ( ) Source : RICA Source : RICA

3 Contexte sociétale et économique Contraintes fortes sur le marché des facteurs de production agricoles: Insuffisance des ressources en certains facteurs de production Volatilité des prix des facteurs de production agricoles Les accords de Kyoto : Objectif 2012 : des émissions au même niveau qu en 1990 Le Plan Performance Énergétique : Objectif 2013 : «30% d exploitation à faible dépendance énergétique» Une exigence : l activité agricole doit être rémunératrice pour sa main d oeuvre

4 Contexte scientifique État des lieus de l existant : Analyse de la performance énergétique et économique de nombreuses cultures Demircan V. et al., 2006 Erdal G. et al., 2007 Mohammadi A. et al., Apports de nos travaux : Recherche d une corrélation entre performance économique et performance énergétique Extrapolation de la contribution au RP à partir des consommations directes et indirectes d énergie

5 Problématique et Objectifs Problématique Comment développer des pratiques agricoles moins émettrices de gaz à effet de serre sans diminuer le revenu des producteurs agricoles? Objectifs de l étude Objectif N 1 : Mise en évidence de l existence ou de l absence de corrélation entre performance économique et niveau d émission de GES Objectif N 2 : Mise en évidence de facteurs et/ou indicateurs d une «double performance» : performance économique à court, moyen et long terme Minimalisation des émissions de GES par l activité agricole

6 Méthodologie (1) : L échantillon d étude Caractéristiques de l échantillon Localisation : Département de l Eure Orientation : Grandes Cultures strictes (OTEX 13+14) Taille : 58 exploitations

7 Méthodologie (1) : L échantillon d étude Caractéristiques de l échantillon Nature des données collectées [1] les caractéristiques structurelles de l exploitation [2] les pratiques agricoles de l'exploitant [3] les conséquences des points [1] et [2] en termes techniques, économiques, énergétiques et d impacte sur le RP

8 Méthodologie (2) : Les indicateurs d émission de GES Évaluation de la performance énergétique et du niveau d émission de GES par la méthode PLANETE (Solagro) Bochu JL., 2007 ; Risoud B., 1999 PERRIN O., MERLE F. Méthodologie (2) : Les indicateurs d émission de GES Évaluation de la performance énergétique et du niveau d émission de GES par la méthode PLANETE (Solagro) Bochu JL., 2007 ; Risoud B., 1999

9 Méthodologie (3) : les indicateurs de performance économique Évaluation de la performance économique par l utilisation de la méthode IDEA Vilain L. et al., 2003 ; Zahm F. et al., 2004 Durabilité agroenvironnementale Durabilité socioterritoriale Durabilité économique

10 Méthodologie (3) : les indicateurs de performance économique Durabilité économique Composantes Indicateurs Pondération Viabilité économique Indépendance C1: (EBE Besoins de financement) / UTH 20 pt C2 : Taux de spécialisation économique C3 : Autonomie financière C4 : Sensibilité aux aides 10 pt 15 pt 10 pt Transmissibilité C5 : Capital d'exploitation 20 pt Efficience C6 : Part des charges opérationnelles dans le produit 25 pt

11 Méthodologie (4) : L analyse de groupe Réponse à l objectif 1 : Quelle corrélation entre performance environnementale et performance économique? Hiérarchisation des exploitations agricoles en fonction de leur niveau d émission de GES Comparaison des quartiles GES + et GES - Mise en évidence des indicateurs de performance économique dont la valeur est corrélée au niveau d émission de GES

12 Méthodologie (4) : L analyse de groupe Réponse à l objectif 2 : Quels facteurs et indicateurs de «double performance»? Comparaison entres les quartiles ECO + et ECO - Comparaison entres les quartiles GES + et GES - Mise en évidence des facteurs dont l effet sur la performance économique est significatif Mise en évidence des facteurs dont l effet sur la performance environnementale est significatif Sélection des facteurs à effet significatif sur la performance économique ET sur la performance environnementale

13 Résultats (1) : Le bilan énergétique 2% 11% 1% Poids ENERGETIQUE des intrants Engrais et amendements Phytosanitaires Electricité 24% 46% Semences Fioul consommé Autres produits pétroliers Matériels 4% 5% 7% Bâtiments

14 Résultats (2) : Le poids économique des intrants 15% Poids ECONOMIQUE des intrants 2% 25% engrais et amendements 11% Traitements Semences Carburants et lubrifiants Entretien réparation 14% Eau, gaz, electricité 33%

15 Résultats (3) : Lien entre performance économique et émissions de GES Viabilité économique Indépendance Groupe GES - 1,8 teqco2 / ha Groupe GES + 3,1 teqco2 / ha (EBE Besoins de financement) / UTH 16/20 10/20 Taux de spécialisation économique 0/10 0/10 Autonomie financière 7/15 2/15 Sensibilité aux aides 3,1/10 3,3/10 Transmissibilité Capital d'exploitation 5,6/20 4,3/20 Efficience Part des charges opérationnelles dans le produit 17/25 14/25 Durabilité économique moyenne de l'exploitation 49/100 33/100

16 Résultats (4) : Facteurs et indicateurs de double performance Les pratiques : Fertilisation azotée Performance économique + Faibles émissions de GES Consommation de Fioul Les modes d agriculture : Agriculture extensive en Capital Agriculture extensive en Main d œuvre Agriculture extensive en intrants Les indicateurs économiques : Efficience en intrants (EBE/Charges) Importance du patrimoine d exploitation

17 Discussion : Intérêts de l étude Utilisation en OPA locales : promouvoir des mesures limitant les émission de GES en communicant sur leur intérêt économique Acquisition de références concernant une zone de production agricole homogène Limites de l étude Taille de l échantillon limitée : certains facteurs ou indicateurs d intérêt ont été éludés faute de résultats significatifs.

18 Maintenir le revenu des céréaliers et diminuer leur contribution au réchauffement climatique : Deux objectifs conciliables? Étude de cas dans l Eure PERRIN O. ; MERLE F.

Mise en évidence des facteurs de consommation énergétique de l agriculture : application à la production céréalière de l'eure

Mise en évidence des facteurs de consommation énergétique de l agriculture : application à la production céréalière de l'eure Mise en évidence des facteurs de consommation énergétique de l agriculture : application à la production céréalière de l'eure Olivier PERRIN Enseignant-chercheur en économie rurale Laboratoire LECOR Esitpa

Plus en détail

Rendez-vous Pro Énergie

Rendez-vous Pro Énergie Rendez-vous Pro Énergie La performance énergétique dans les exploitations du Tarn Julien NEDELLEC Conseiller énergie Siège Social 96 rue des agriculteurs BP 89 81003 ALBI Cedex Tél : 05 63 48 83 83 Fax

Plus en détail

DECiDE, un outil pour évaluer les émissions de gaz à effet de serre (GES) et les consommations énergétiques des exploitations agricoles wallonnes

DECiDE, un outil pour évaluer les émissions de gaz à effet de serre (GES) et les consommations énergétiques des exploitations agricoles wallonnes DECiDE, un outil pour évaluer les émissions de gaz à effet de serre (GES) et les consommations énergétiques des exploitations agricoles wallonnes 14 ème journée d étude des productions porcines et avicoles,

Plus en détail

Questionnaire aux acteurs du

Questionnaire aux acteurs du : Questionnaire aux acteurs du La CIREST et la commune de Saint-André mettent en place un Plan Climat Energie Territorial. Nous vous remercions de prendre le temps de remplir ce questionnaire. Qu est ce

Plus en détail

Energie: quels enjeux pour l agriculture?

Energie: quels enjeux pour l agriculture? Energie: quels enjeux pour l agriculture? Journée Energie 20 novembre 2012 Charlotte BORDET - SOLAGRO 1 Les réserves énergétiques fossiles 2 Consommation de pétrole par habitant 3 La crise énergétique

Plus en détail

Plan Climat Energie Territorial de l agglomération de Brive

Plan Climat Energie Territorial de l agglomération de Brive Plan Climat Energie Territorial de l agglomération de Brive Forum d ouverture du Plan Climat 4 décembre 2012 Enjeux Climat Energie La demande mondiale en énergie ne cesse d augmenter pas de solution «miracle»

Plus en détail

Utilisation des données et production d indicateurs pour une stratégie sobre en carbone

Utilisation des données et production d indicateurs pour une stratégie sobre en carbone Utilisation des données et production d indicateurs pour une stratégie sobre en carbone Esther Finidori esther.finidori@carbone4.com 05/11/2015 Présentation de Carbone 4 Notre approche Cabinet de conseil

Plus en détail

SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE

SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE Le BILAN CARBONE Toute activité industrielle, tertiaire et agricole émet, directement ou indirectement, des gaz à effet de serre ayant pour conséquence de contribuer

Plus en détail

Consommation d énergie et émissions de GES des exploitations en agriculture biologique : synthèse des résultats PLANETE 2006

Consommation d énergie et émissions de GES des exploitations en agriculture biologique : synthèse des résultats PLANETE 2006 Colloque international Agriculture biologique et changement climatique, Enita Clermont, France, 17-18 avril 28 International conference Organic agriculture and climate change, Enita of Clermont, France,

Plus en détail

L autoguidage diminue-t-il vraiment la consommation de carburant?

L autoguidage diminue-t-il vraiment la consommation de carburant? L autoguidage diminue-t-il vraiment la consommation de carburant? Lorsqu un producteur achète un système d autoguidage, on lui fait souvent valoir des économies de carburant et une plus grande précision

Plus en détail

«L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas»

«L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas» Énergie «L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas» La première fonction de l agriculture est la valorisation de l énergie solaire en énergie alimentaire par la photosynthèse.

Plus en détail

BILAN D ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE Année 2011

BILAN D ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE Année 2011 BILAN D ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE Année 2011 PRÉAMBULE Le Bilan d Émissions de Gaz à Effet de Serre est un outil permettant d informer nos clients et la collectivité de notre empreinte environnementale.

Plus en détail

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse?

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? 1 Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? Ce support a été réalisé avec le soutien financier du Compte d'affectation spéciale "Développement Agricole et Rural" du Ministère de l'alimentation,

Plus en détail

«FAVORISER ET SÉCURISER L ÉMERGENCE DE BONNES PRATIQUES AGRICOLES POUR PRÉSERVER LA RESSOURCE EN EAU»

«FAVORISER ET SÉCURISER L ÉMERGENCE DE BONNES PRATIQUES AGRICOLES POUR PRÉSERVER LA RESSOURCE EN EAU» «FAVORISER ET SÉCURISER L ÉMERGENCE DE BONNES PRATIQUES AGRICOLES POUR PRÉSERVER LA RESSOURCE EN EAU» ETUDE SUR LA GESTION DU RISQUE EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE Etude réalisée par PERI G et CERFRANCE juin

Plus en détail

Stratégie et enjeux de communication pour le Bioéthanol. La Collective du Bioéthanol

Stratégie et enjeux de communication pour le Bioéthanol. La Collective du Bioéthanol Stratégie et enjeux de communication pour le Bioéthanol La Collective du Bioéthanol le Bioéthanol : une communication sensible Les Biocarburants : après la panacée et la solution miracle de ces nouveaux

Plus en détail

COMPOSANTES DU DIAGNOSTIC ENERGETIQUE DES EXPLOITATIONS AGRICOLES

COMPOSANTES DU DIAGNOSTIC ENERGETIQUE DES EXPLOITATIONS AGRICOLES COMPOSANTES DU DIAGNOSTIC ENERGETIQUE DES EXPLOITATIONS AGRICOLES SÉMINAIRE COP 21 24/11/2015 Marie-France SERVIER Diagnostiqueur Énergétique PLAN Contexte du diagnostic énergétique Définition et objectifs

Plus en détail

Fiche Energie / Gaz à effet de serre de la Communauté de communes du Vimeu Industriel

Fiche Energie / Gaz à effet de serre de la Communauté de communes du Vimeu Industriel du département de la Somme Fiche Energie / Gaz à effet de serre de la Communauté de communes du Vimeu Industriel OCTOBRE 2012 Fiche GES / Energie : Communauté de communes du Vimeu Industriel Tableau de

Plus en détail

Sommaire. Les enjeux. Les engagements. Le constat énergétique. Efficacité du parc de bâtiments tertiaires. Le cadre réglementaire 12-04-2013

Sommaire. Les enjeux. Les engagements. Le constat énergétique. Efficacité du parc de bâtiments tertiaires. Le cadre réglementaire 12-04-2013 Sommaire Les enjeux Les engagements Le constat énergétique Efficacité du parc de bâtiments tertiaires Le cadre réglementaire test pied de page 2 bâtiment tertiaire- les enjeux Triple enjeux de la transition

Plus en détail

PLANETE : METHODE POUR L ANALYSE ENERGETIQUE DE L EXPLOITATION L AGRICULTURE ET L ENERGIE : UNE PREOCCUPATION CROISSANTE OBJECTIF ET METHODE

PLANETE : METHODE POUR L ANALYSE ENERGETIQUE DE L EXPLOITATION L AGRICULTURE ET L ENERGIE : UNE PREOCCUPATION CROISSANTE OBJECTIF ET METHODE PLANETE : METHODE POUR L ANALYSE ENERGETIQUE DE L EXPLOITATION AGRICOLE ET L EVALUATION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE. Jean-Luc BOCHU SOLAGRO, 75 voie du TOEC, 31076 TOULOUSE Cedex 3 (France) Membre

Plus en détail

Bilan gaz à effet de serre 2011 de la CAF Alpes Maritimes

Bilan gaz à effet de serre 2011 de la CAF Alpes Maritimes Bilan gaz à effet de serre 2011 de la CAF Alpes Maritimes Contexte de l étude Afin de lutter contre le changement climatique et de s adapter au contexte de raréfaction des ressources fossiles, des engagements

Plus en détail

Colloque FIL IDF CANADA / STELA

Colloque FIL IDF CANADA / STELA Colloque FIL IDF CANADA / STELA 13-16 mai 2013 Session 2: Développement durable de l industrie laitière Initiatives de développement durable Point de vue d un transformateur Présenté par : Martin Scuccimarri,

Plus en détail

Évaluation des coûts de production en grandes cultures biologiques

Évaluation des coûts de production en grandes cultures biologiques Évaluation des coûts de production en grandes cultures biologiques Jean-François GARNIER ARVALIS Institut du Végétal D après un travail de Pierre Emilien ROUGER JOURNEE TECHNIQUE GRANDES CULTURES BIOLOGIQUES

Plus en détail

Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages

Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages François MOISAN Directeur exécutif de la stratégie et de la recherche Directeur scientifique ADEME Agence de l environnement

Plus en détail

Indicateurs de résultats en Agriculture Durable

Indicateurs de résultats en Agriculture Durable Indicateurs de résultats en Agriculture Durable Formation «Mesures et indicateurs en agriculture durable» - 5 mars et 19 mai 2008- FNCIVAM Indicateurs clés socio-économiques Les indicateurs connus sont

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre 2010-2011

Bilan des émissions de gaz à effet de serre 2010-2011 Bilan des émissions de gaz à effet de serre 21-211 Méthode Bilan Carbone - Rapport final - février 212 II. DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE Page 6 Sommaire I. CONTEXTE III. ANNÉE DE REPORTING ET ANNÉE

Plus en détail

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011 L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme Visite de progrès du 21 mars 2011 Développement durable «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre

Plus en détail

Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un

Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un diagnostic? d- Comment appliquer la méthode Bilan Carbone?

Plus en détail

LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE DANS L IMMOBILIER. Présentation du 11 mars 2014 aux étudiants en BTS Professions Immobilières

LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE DANS L IMMOBILIER. Présentation du 11 mars 2014 aux étudiants en BTS Professions Immobilières LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE DANS L IMMOBILIER Présentation du 11 mars 2014 aux étudiants en BTS Professions Immobilières SOMMAIRE Le bâtiment et l énergie, un double enjeu L évolution et la valorisation

Plus en détail

Rapport. Bilan d émissions de gaz à effet de serre (BeGES 2013) Agence de l eau ADOUR-GARONNE. Mai 2014

Rapport. Bilan d émissions de gaz à effet de serre (BeGES 2013) Agence de l eau ADOUR-GARONNE. Mai 2014 Agence de l eau ADOUR-GARONNE Rapport Bilan d émissions de gaz à effet de serre (BeGES 2013) Mai 2014 DECLARATION ART 75 LOI ENE AGENCE DE L EAU ADOUR GARONNE 1 Rapport réglementaire La suite de ce chapitre

Plus en détail

Conférence de presse sur la précarité énergétique liée au logement

Conférence de presse sur la précarité énergétique liée au logement Conférence de presse sur la précarité énergétique liée au logement 17 Alexandre GIRAUD Chef de projets, Insee Poitou-Charentes Étienne DE PINS-LOZE Chargé d études, AREC Poitou-Charentes La précarité énergétique

Plus en détail

CONSOMMATION D ÉNERGIE DES EXPLOITATIONS OVINES ALLAITANTES DU SUD OUEST

CONSOMMATION D ÉNERGIE DES EXPLOITATIONS OVINES ALLAITANTES DU SUD OUEST CONSOMMATION D ÉNERGIE DES EXPLOITATIONS OVINES ALLAITANTES DU SUD OUEST Références 2010 Réseaux d Élevage Ovins Allaitants Aquitaine et Midi Pyrénées Face à l épuisement progressif des réserves d énergies

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Bilan des émissions de gaz à effet de serre Bilan des émissions de gaz à effet de serre SODIS Période 2011 Méthode Bilan Carbone - Rapport final 9/10/2012 Rédaction : Véronique Andrzejewski BEGES de Sodis 2011 Rapport final SOMMAIRE I. CONTEXTE...

Plus en détail

PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL DE QUINT-FONSEGRIVES. PREMIERE ACTION : Rénovation énergétique de l'école élémentaire

PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL DE QUINT-FONSEGRIVES. PREMIERE ACTION : Rénovation énergétique de l'école élémentaire PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL DE QUINT-FONSEGRIVES PREMIERE ACTION : Rénovation énergétique de l'école élémentaire Rappel du contexte Adoption d un Plan Climat Energie Territorial en Conseil municipal

Plus en détail

Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects

Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects Les moyens de production d électricité 11/07 1 Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects Économique à des coûts acceptables dans des marchés de plus en plus ouverts Environnemental Social

Plus en détail

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons L énergie en France et en Allemagne : comparaisons En matière de consommation d énergie, de structure du système électrique, de recours aux énergies renouvelables, d émission de gaz à effet de serre, les

Plus en détail

Avec les Témoignages de chefs d entreprise

Avec les Témoignages de chefs d entreprise Énergie : l économiser, la produire! Avec les Témoignages de chefs d entreprise Énergie : l économiser, la produire! I- Le contexte énergétique II- Les économies d énergie III- Produire de l énergie renouvelable

Plus en détail

Responsabilité sociétale des organisations : Principes et retours d expérience de l évaluation AFAQ 26000

Responsabilité sociétale des organisations : Principes et retours d expérience de l évaluation AFAQ 26000 Responsabilité sociétale des organisations : Principes et retours d expérience de l évaluation AFAQ 26000 Web-conférence 12 Mai 2011 Sommaire Les enjeux de l évaluation Le processus d évaluation Les livrables

Plus en détail

Agir contre la précarité énergétique 8 janvier2013

Agir contre la précarité énergétique 8 janvier2013 Agir contre la précarité énergétique 8 janvier2013 Etat des connaissances Loïc AUBREE 1 Les dépenses d énergie des ménages en La précarité énergétique : aspects généraux La précarité énergétique en La

Plus en détail

Conditions de rentabilité de la méthanisation Recommandations pour la filière

Conditions de rentabilité de la méthanisation Recommandations pour la filière Conditions de rentabilité de la méthanisation Recommandations pour la filière Antoine Jacob, Président du Club Biogaz Christian Couturier, Vice Président Caroline Marchais Déléguée Générale club.biogaz@atee.fr

Plus en détail

Principaux résultats

Principaux résultats L environnement, une opportunité Etat, perspectives et enjeux du marché des engrais Principaux résultats Lundi 28 juin 2010 Pierre Cazeneuve, Directeur GCL DD p.cazeneuve@gcl.tm.fr CONTEXTE GENERAL DE

Plus en détail

Bil i a l n Carbone 2011

Bil i a l n Carbone 2011 Bilan Carbone 2011 Le Groupe Chèque Déjeuner a décidé dès 2010 de se doter d un nouvel outil de pilotage de sa performance environnementale : Le Bilan Carbone, méthode gérée désormais par l Association

Plus en détail

Action élémentaire N 1 - Favoriser l autonomie alimentaire et énergétique des exploitations

Action élémentaire N 1 - Favoriser l autonomie alimentaire et énergétique des exploitations PDAR Auvergne 2014-2020 Fiche type de description qualitative d une action élémentaire Action élémentaire N 1 Favoriser l autonomie alimentaire et énergétique des exploitations Coordinateur d action Contributions

Plus en détail

Aperçu de l utilisation de l information environnementale par la Banque africaine de développement

Aperçu de l utilisation de l information environnementale par la Banque africaine de développement Atelier sur les statistiques de l'environnement en appui à la mise en œuvre du Cadre pour le Développement des Statistiques de l'environnement Lomé, 19-23 novembre 2015 Aperçu de l utilisation de l information

Plus en détail

Passer du conventionnel à l économe en 3 ans. Emilie Denis, Adeas Civam 72 Sébastien Lallier, agriculteur

Passer du conventionnel à l économe en 3 ans. Emilie Denis, Adeas Civam 72 Sébastien Lallier, agriculteur Passer du conventionnel à l économe en 3 ans Emilie Denis, Adeas Civam 72 Sébastien Lallier, agriculteur Contexte & Système d exploitation CONTEXTE Localisation Climat Beauce. Au sud de l Eure-et-Loir.

Plus en détail

La production de biocarburants estelle compatible avec la fonction nourricière de l agriculture?

La production de biocarburants estelle compatible avec la fonction nourricière de l agriculture? La production de biocarburants estelle compatible avec la fonction nourricière de l agriculture? Jean-Christophe Debar Fondation pour l agriculture et la ruralité dans le monde Les mercredis du Pavillon

Plus en détail

Références PLANETE 2010 Fiche 1 - Généralités : présentation des exploitations et résultats globaux

Références PLANETE 2010 Fiche 1 - Généralités : présentation des exploitations et résultats globaux Références PLANETE 2010 Fiche 1 - Généralités : présentation des exploitations et résultats globaux Décembre 2010 Réalisée avec le soutien de l ADEME Suivi du dossier : Solagro : Jean-Luc BOCHU, Charlotte

Plus en détail

Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars

Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars Agriculture et industrie Consommations d énergie finale et émissions de GES Industrie : ¼ des consommations d énergie Plus de 30% si l on cumule

Plus en détail

CleanTuesday Télérelevé ouvert et interopérable : solutions et usages innovants pour la ville durable

CleanTuesday Télérelevé ouvert et interopérable : solutions et usages innovants pour la ville durable CleanTuesday Télérelevé ouvert et interopérable : solutions et usages innovants pour la ville durable Pierre-Yves Senghor, Directeur Marketing m2ocity 6 mars 2012 1. La société m2ocity : 1 er opérateur

Plus en détail

Bilan des Emissions de GES. Restitution finale

Bilan des Emissions de GES. Restitution finale Bilan des Emissions de GES Restitution finale 19/11/2012 Agenda Synthèse de la collecte des données Modifications vs. restitution intermédiaire Présentation des résultats actualisés Plan d actions de réduction

Plus en détail

Audit Energétique des Bâtiments

Audit Energétique des Bâtiments Audit Energétique des Bâtiments Introduction Le Grenelle Environnement La règlementation L Audit Energétique Exemples de rénovation Conclusion 2 Le Grenelle Environnement 3 Le Grenelle Environnement 2009

Plus en détail

Cahier des charges. «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type

Cahier des charges. «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type Cahier des charges «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type Avertissement : les méthodes et ratios utilisés dans ce cahier des charges

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION

RÉUNION D INFORMATION RÉUNION D INFORMATION LES CERTIFICATS D'ECONOMIE D'ENERGIE : UNE AIDE POUR FAIRE BAISSER LES COÛTS DES PROJETS DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE 25 septembre 2012 Financement de travaux d économies d énergie par

Plus en détail

Intégration des impacts environnementaux dans la gestion des SSP Evaluation de l empreinte carbone d une solution de réhabilitation

Intégration des impacts environnementaux dans la gestion des SSP Evaluation de l empreinte carbone d une solution de réhabilitation Intégration des impacts environnementaux dans la gestion des SSP Evaluation de l empreinte carbone d une solution de réhabilitation Franck LECLERC CONTEXTE La politique Française des SSP prévoit l élaboration

Plus en détail

Mieux intégrer le Québec aux marchés de l énergie Nord Américain

Mieux intégrer le Québec aux marchés de l énergie Nord Américain Mieux intégrer le Québec aux marchés de l énergie Nord Américain Pierre Olivier Pineau, HEC Montréal Mardi 24 septembre 2013 Sommet sur l énergie Les grandes conférences Les Affaires Hôtel Hyatt Regency,

Plus en détail

Evaluation énergétique de 32 bâtiments de logements sociaux récents Atelier de ALE 69 20 Mars 2012

Evaluation énergétique de 32 bâtiments de logements sociaux récents Atelier de ALE 69 20 Mars 2012 Evaluation énergétique de 32 bâtiments de logements sociaux récents Atelier de ALE 69 20 Mars 2012 4 rue Voltaire, 38000 Grenoble 04 76 00 19 09 www.alec-grenoble.org Postulat Volonté des organismes sociaux

Plus en détail

Novembre 2015. *Gaz à Effet de Serre CONSTRUCTION. Développement Durable. Eiffage Construction

Novembre 2015. *Gaz à Effet de Serre CONSTRUCTION. Développement Durable. Eiffage Construction Novembre 2015 de *Gaz à Effet de Serre CONSTRUCTION Développement Durable Eiffage Construction Préliminaire R é f é r e n c e s Date du Bilan Carbone Logiciel utilisé Période de Référence Adresse de publication

Plus en détail

L efficacité énergétique dans le secteur des grandes cultures

L efficacité énergétique dans le secteur des grandes cultures L efficacité énergétique dans le secteur des grandes cultures Mars 2008 Cette fiche pratique, publiée à l intention des productrices et producteurs céréaliers, fournit des renseignements et des conseils

Plus en détail

La stratégie régionale d intervention. pour le développement. de la méthanisation en Ile-de-France

La stratégie régionale d intervention. pour le développement. de la méthanisation en Ile-de-France TEEDIF 22 mai 2014 La stratégie régionale d intervention pour le développement de la méthanisation en Ile-de-France Répondre aux objectifs régionaux : Energie Séance CR du 23 novembre 2012 Approbation

Plus en détail

Valeur ajoutée de la modélisation en agriculture dans la chaine de transformation céréalière

Valeur ajoutée de la modélisation en agriculture dans la chaine de transformation céréalière Valeur ajoutée de la modélisation en agriculture dans la chaine de transformation céréalière Philippe Lehrmann, PhD Axéréal Axéréal: structuration en Business Units Groupe coopératif agro-industriel, leader

Plus en détail

DIAGNOSTIC DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE

DIAGNOSTIC DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 25, allée des vendanges Le parc aux vignes 77 183 Croissy Beaubourg 01 60 37 06 62 SagaCité 1, rue Albert Einstein, 77 420 Champs- sur- Marne 01 64 11 93 52 DIAGNOSTIC DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE

Plus en détail

Congrès du gaz. "le biométhane : une énergie renouvelable au cœur des territoires" Valérie BORRONI : Rhônalpénergie-Environnement. Certifié ISO 14001

Congrès du gaz. le biométhane : une énergie renouvelable au cœur des territoires Valérie BORRONI : Rhônalpénergie-Environnement. Certifié ISO 14001 Congrès du gaz "le biométhane : une énergie renouvelable au cœur des territoires" Valérie BORRONI : Rhônalpénergie-Environnement Agence de l énergie et de l environnement en Rhône-Alpes (association Loi

Plus en détail

Les partenariats financiers

Les partenariats financiers Les partenariats financiers La stratégie nationale de développement durable a fait du développement durable une composante de l'action publique.la loi portant engagement national pour l'environnement dite

Plus en détail

Bilan Carbone des interventions viticoles

Bilan Carbone des interventions viticoles Chambre d agriculture de Vaucluse Bilan Carbone des interventions viticoles Silvère DEVEZE Chambre d Agriculture de Vaucluse Tél : 04.90.23.65.65 fax : 04.90.23.65.40 email : accueil@vaucluse.chambagri.fr

Plus en détail

LES CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE

LES CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE LES CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE LE CONTEXTE Un marché de l énergie fortement questionné Un marché de l énergie durablement haussier qui entraîne une perception nouvelle de l énergie l énergie est

Plus en détail

Les nouvelles applications de l agriculture de précision

Les nouvelles applications de l agriculture de précision Démonstration «Agriculture de précision et désherbage mécanique» Les nouvelles applications de l agriculture de précision «Outils actuels et perspectives» Définition L'agriculture de précision est un concept

Plus en détail

La consommation d énergie directe des exploitations agricoles

La consommation d énergie directe des exploitations agricoles La consommation d énergie directe des exploitations agricoles Commission Environnement et développement durable 16 juin 2009 Les sources d informations au SSP Enquête sur la consommation d énergie des

Plus en détail

LE FINANCEMENT A IMPACT POSITIF

LE FINANCEMENT A IMPACT POSITIF DÉCRYPTECO LE FINANCEMENT A IMPACT POSITIF Denis Childs Responsable du Financement à Impact Positif et du Conseil Environnemental & Social, Société Générale Corporate & Investment Banking SOMMAIRE LES

Plus en détail

Premiers résultats des bilans énergétiques PLANETE

Premiers résultats des bilans énergétiques PLANETE Premiers résultats des bilans énergétiques PLANETE Jean-Luc BOCHU Association SOLAGRO Colloque SIFEE «évaluation environnementale et développement d une agriculture durable» ANGERS 20-24 juin 2005 PLANETE,

Plus en détail

Les outils de la transition énergétique ISO 50001

Les outils de la transition énergétique ISO 50001 Les outils de la transition énergétique ISO 50001 26 mars 2013 Michel HIRAUX +32 496 58 12 04 Le Management énergétique dans son contexte Management et Système de Management Objectif d un EnMS Facteurs

Plus en détail

PLAN DEVELOPPEMENT EXPLOITATION - DESCRIPTION DE L EXPLOITATION REPRISE - 1 Caractéristiques globales LES FACTEURS DE PRODUCTION Productions SAU FONCIER Mécanisé (en %) Irrigué (O/N) Autres Observations

Plus en détail

Evaluation de l impact des MAEt sur les pratiques et systèmes agricoles en région Pays de la Loire

Evaluation de l impact des MAEt sur les pratiques et systèmes agricoles en région Pays de la Loire Evaluation de l impact des MAET sur les pratiques et systèmes agricoles en région Pays de la Loire Restitution en territoires à enjeu eau Layon Aubance 16 avril 2014 Evaluation de l impact des MAEt sur

Plus en détail

Répondre aux enjeux ÉNERGIE ET CLIMAT. Le plan climat d Alsace du Nord

Répondre aux enjeux ÉNERGIE ET CLIMAT. Le plan climat d Alsace du Nord Répondre aux enjeux ÉNERGIE ET CLIMAT Le plan climat d Alsace du Nord Le 11/05/11 Séminaire RETS - Lauterbourg Virginie Formosa, chargée de mission plan climat d Alsace du Nord, ADEAN ASSOCIATION POUR

Plus en détail

CHARVET et l Environnement

CHARVET et l Environnement CHARVET et l Environnement L entreprise Charvet est située au bord du lac de Paladru, à deux pas du massif de la Chartreuse. Dans un territoire protégé, au milieu d une commune rurale, Charvet a depuis

Plus en détail

AUDIT ENERGETIQUE. Selon la norme EN 16247-1 et 16247-2 : méthodes de référence d'audit énergétique pour le domaine du bâtiment

AUDIT ENERGETIQUE. Selon la norme EN 16247-1 et 16247-2 : méthodes de référence d'audit énergétique pour le domaine du bâtiment AUDIT ENERGETIQUE Selon la norme EN 16247-1 et 16247-2 : méthodes de référence d'audit énergétique pour le domaine du bâtiment Introduction L audit énergétique a pour but d identifier des opportunités

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires ENJEUX ENERGETIQUES Le Monde et la France L énergie dans les territoires * Bernard LAPONCHE (Données statistiques : Enerdata) 1 Monde : Consommation d énergie primaire (2008 : 12,2 milliards de tep) Energies

Plus en détail

RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014

RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014 RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014 RAPPORT DE DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014 SOMMAIRE EDITORIAL P04 ENVIRONNEMENT P06 SOCIAL P08 - Le mot de bienvenue du président. - Émissions - Eau

Plus en détail

Conseil Spécialisé Horticole

Conseil Spécialisé Horticole Conseil Spécialisé Horticole Observatoire économique et financier des exploitations horticoles et pépinières CER France 6 juin 2014 Observatoire économique des exploitations Horticoles et pépinières exercice

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE. BILAN CARBONE 2012 de l UES MAAF Assurances

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE. BILAN CARBONE 2012 de l UES MAAF Assurances BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE BILAN CARBONE 2012 de l UES MAAF Assurances 1 1. Description de la personne morale et de ses activités Ce bilan est une démarche volontaire, étant

Plus en détail

MODELES FAIRTRADE POUR LA PLANIFICATION ET LES RAPPORTS

MODELES FAIRTRADE POUR LA PLANIFICATION ET LES RAPPORTS MODELES FAIRTRADE POUR LA PLANIFICATION ET LES RAPPORTS Les modèles suivants peuvent aider l OPP à être en conformité avec les critères 4.1.1 4.1.10 de la partie Potentiel de Développement ainsi que les

Plus en détail

CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse

CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse Stratégie du CECODHAS sur l efficacité énergétique et la prévention de la précarité énergétique dans le

Plus en détail

Freins et opportunités du développement d une filière pleine d avenir. 20/11/2014 Midi de la Biomasse - Valbiom / Jérôme BRETON

Freins et opportunités du développement d une filière pleine d avenir. 20/11/2014 Midi de la Biomasse - Valbiom / Jérôme BRETON Freins et opportunités du développement d une filière pleine d avenir OPPORTUNITÉS Efficience et chaleur Cogénération 30 à 40 % élec. et 60 à 70 % chaleur et pertes Chaleur difficile à valoriser : efficience

Plus en détail

Dia terre : le nouvel outil de diagnostic énergie gaz à effet de serre des exploitations agricoles. SIMA, 21 février 2011 Ademe Institut de l Elevage

Dia terre : le nouvel outil de diagnostic énergie gaz à effet de serre des exploitations agricoles. SIMA, 21 février 2011 Ademe Institut de l Elevage Dia terre : le nouvel outil de diagnostic énergie gaz à effet de serre des exploitations agricoles SIMA, 21 février 2011 Ademe Institut de l Elevage Contexte et enjeux : place de l agriculture L agriculture,

Plus en détail

Subvention pour la réalisation d une étude carbone au sein des entreprises participant aux accords de branche

Subvention pour la réalisation d une étude carbone au sein des entreprises participant aux accords de branche Agence wallonne de l Air et du Climat Demande de subvention pour la réalisation d une étude carbone au sein des entreprises participant aux accords de branche Demande à introduire au plus tard le 15 octobre

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE BILAN CARBONE 2012 DE MAAF ASSURANCES SA

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE BILAN CARBONE 2012 DE MAAF ASSURANCES SA BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE BILAN CARBONE 2012 DE MAAF ASSURANCES SA 1 1. Description de la personne morale et de ses activités Raison sociale : MAAF ASSURANCES SA Code NAF

Plus en détail

Notre avenir énergétique. Plan de la Nouvelle-Écosse en matière d électricité 2015-2040

Notre avenir énergétique. Plan de la Nouvelle-Écosse en matière d électricité 2015-2040 Notre avenir énergétique Plan de la Nouvelle-Écosse en matière d électricité 2015-2040 Notre avenir énergétique Plan de la Nouvelle-Écosse en matière d électricité 2015-2040 Résumé Contexte La Nouvelle-Écosse

Plus en détail

efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification

efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification ISO 50001 Le cadre réglementaire évolue incitant aujourd hui les Grandes Entreprises à s engager vers une meilleure efficience énergétique.

Plus en détail

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel 1 Contexte énergétique Les engagements nationaux et européens 2050 : Facteur 4 réduction par 4 des émissions des GES (Gaz à Effet de Serre)

Plus en détail

Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z

Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z Bilan Carbone de la Communauté d agglomération Loire Forez Patrimoine et Services 2009 Contexte de l étude Afin de lutter contre

Plus en détail

Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2

Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2 COLLECTIVITÉS Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2 *Avançons en confiance Move Forward with Confidence* Faire de la maîtrise

Plus en détail

SYNTHESE DE L AUDIT DE VOTRE HABITATION Bilan de l'existant

SYNTHESE DE L AUDIT DE VOTRE HABITATION Bilan de l'existant N/Ref Audit : Date de l audit : SYNTHESE DE L AUDIT DE VOTRE HABITATION Bilan de l'existant Bilan économique de l'existant Facture "eau énergie" actuelle 1 : 2 669 2 500 Budget par ressources 2 000 1 500

Plus en détail

Tarifs verts Assurance voiture. Un geste pour l'environnement

Tarifs verts Assurance voiture. Un geste pour l'environnement Tarifs verts Assurance voiture Un geste pour l'environnement Respecter la nature, c est faire le bon choix Penser au futur Le réchauffement climatique L atmosphère terrestre contient de plus en plus de

Plus en détail

Bilan Carbone de la Caisse Régionale Toulouse 31

Bilan Carbone de la Caisse Régionale Toulouse 31 Bilan Carbone de la Caisse Régionale Toulouse 31 Rappel des enjeux du changement climatique, résultats du Bilan Carbone et pistes d action de réduction Quels enjeux en termes de climat et d énergie? Un

Plus en détail

bilan 2011 des émissions de gaz à effet de serre - Groupe Randstad France

bilan 2011 des émissions de gaz à effet de serre - Groupe Randstad France 1 1. Description de la personne morale concernée 3 2. Année de reporting et année de référence 4 3. Scope 1 : Émissions directes de GES 4 a) Poste 1 : émissions directes des sources fixes de combustion

Plus en détail

Les Français et l énergie

Les Français et l énergie Les Français et l énergie Ministère de l Économie, des Finances et de l Industrie novembre 2005 Note méthodologique Etude réalisée pour :Le Ministère de l Economie, des Finances et de l Industrie par l

Plus en détail

Rénovation de bâtiments tertiaires économes en énergie

Rénovation de bâtiments tertiaires économes en énergie Rénovation de bâtiments tertiaires économes en énergie Rappel du contenu de l appel l à projets BFM, 3 octobre 2012 Carine LASBRUGNAS, Chargée de mission Conseil Régional du Limousin Contexte du bâtiment

Plus en détail

Bilan carbone complet et plan climat de l école Alain Fournier de Chevilly pour la période 2008/2011

Bilan carbone complet et plan climat de l école Alain Fournier de Chevilly pour la période 2008/2011 Bilan carbone complet et plan climat de l école Alain Fournier de Chevilly pour la période 2008/2011 Notions importantes : Dans les bilans présentés ci-dessous, les consommations d énergie (électricité

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA RT 2012

PRÉSENTATION DE LA RT 2012 PRÉSENTATION DE LA RT 2012 La nouvelle réglementation thermique 2012 (dite «RT 2012») pose des objectifs ambitieux en matière d efficacité énergétique avec un maximum d énergie consommée fixé à 50 kwhep/(m².an)

Plus en détail

Du bilan énergétique au bilan carbone et plus si affinité

Du bilan énergétique au bilan carbone et plus si affinité Ministère de l Agriculture de la Pêche et de l Alimentation CFPPA - CFA 57, avenue Charles de Gaulle BP15 38261 la Côte Saint André Cedex tél: 4 74 2 44 66 PSP Développement durable Du bilan énergétique

Plus en détail

Le Plan Climat Energie Territoire du Conseil général de l Allier

Le Plan Climat Energie Territoire du Conseil général de l Allier Contexte et enjeux Le Plan Climat Energie Territoire du Conseil général de l Allier Afin de lutter contre le changement climatique et s adapter au contexte de raréfaction des ressources fossiles, des engagements

Plus en détail

Mesure de l'impact climatique de projets de développement du terrain au système d'information

Mesure de l'impact climatique de projets de développement du terrain au système d'information Mesure de l'impact climatique de projets de développement du terrain au système d'information Clovis GRINAND GeONG 2012 Chambéry 6 novembre 2012 Plan Changement d utilisation des terres et changement climatique

Plus en détail