STAFF & LINE FR ALSTA FAIR VALUE : 17

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "STAFF & LINE FR0010246322 - ALSTA FAIR VALUE : 17"

Transcription

1 By Laure Schneegans 11 avril 2006 Données boursières (10/04/06) STAFF & LINE FR ALSTA FAIR VALUE : 17 Compte de résultat, K e 2006 e 2007e Dern. Cours 14,50 Chiffre d'affaires 6 715, , ,2 Vol moyen (3m) Résultat net 727,2 789, , ,7 Cap. Boursière, M 22,37 Marge nette 10,8% 11,7% 15,1% 16,1% Nombre d'actions Résultat opérationnel 724,2 839, , ,7 Var. sur 1 an : 12,5-15 Marge d exploitation 10,8% 12,4% 15,5% 16,4% BNA 0,06 0,50 0,98 1,46 PER 29 14,79 9,93 NOTRE OPINION EasyVista à la conquête des entreprises européennes EN UTILISANT LA MOYENNE PONDEREE DES METHODES DCF, P/E 06 ET VE/CA 06, NOUS OBTENONS UNE FAIR VALUE DE 17 PAR ACTION, 17,2% AU-DESSUS DU DERNIER COURS RESUME - CONCLUSION Staff & Line est un éditeur de logiciels pour la gestion stratégique des ressources informatiques. Son métier consiste à fournir à ses clients des solutions leur permettant de gérer leur parc informatique, ce parc étant l ensemble des outils tels que matériels, logiciels et réseaux. Au titre de l exercice 2005, le chiffre d affaires réalisé par Staff & Line est de K contre en Dans un contexte quelque peu difficile, Staff & Line réussit tout de même à tirer son épingle du jeu avec sa nouvelle offre «full web» qui s impose. En effet, un peu plus d 1 an après son lancement, EasyVista représente déjà 68% des ventes de licences en 2005 contre 25% en Cette entrée d EasyVista sur le marché permet également à Staff & Line de se positionner sur le marché du Business Process Management, l un des segments de l IT Management à plus forte croissance, puisque de 2003 à 2008, l étude IDC estime une croissance moyenne annuelle de 11,2%. Parallèlement à cette croissance organique, Staff & Line a décidé de mettre en place une politique de croissance externe et a ainsi, en 2005, préparé activement son développement européen. Le rachat du groupe SIGHT International en janvier 2006 entre dans cette logique et permet à Staff & Line de partir à la conquête de l Europe du Sud, marché à fort potentiel. EasyVista va ainsi entrer sur les marchés espagnol, portugais et Italien. Cette première acquisition ouvre la danse, l année 2006 devrait également être marquée par de nouvelles acquisitions des cibles étant d ores et déjà en vue. 1

2 POINTS FORTS SIGHT International et les portes de l Europe du Sud s ouvrent Staff & Line a réalisé l acquisition de SIGHT International, opération financée sur fonds propres. Ce rapprochement donne l opportunité à Staff & Line d accélérer son programme de croissance en Europe du Sud, véritable réservoir de marché sur une zone peu concurrentielle car moins travaillée par les américains, et dont le potentiel est important. Créé il y a 20 ans, le groupe SIGHT intervient principalement dans l inventaire et la réconciliation d actifs. Historiquement, il a également développé et commercialisé un ensemble de logiciels de gestions d actifs. Implanté en Espagne, au Portugal et en Italie, le groupe SIGHT International possède une base installée de 500 clients dont SOGECABLE (Canal+ et CNN-Espagne), AIRBUS (Espagne), SIEMENS (Italie), CARREFOUR (Portugal) et représente un chiffre d affaires de 3 M fin De plus, notons que les plate-formes de Madrid, Lisbonne et Milan servent de base pour le développement des ventes de licences dans ces 3 pays, l offre EasyVista est ainsi immédiatement disponible. EasyVista : la nouvelle offre «Full Web» EasyVista est la solution intégrée, éditée par Staff & Line, intégralement Web, qui gère toutes les fonctions de l IT Managem ent telles que le service desk, le catalogue de services, la gestion de parc, l inventaire automatique Seul progiciel de l IT Management complètement intégré et totalement Web, Staff & Line dispose à ce titre d un moyen puissant de différenciation par ra pport à ses concurrents. Et ce produit séduit, en témoignent la progression substantielle des ventes d EasyVista qui représentent 68% des ventes de licences en 2005 contre 25% en Notons l obtention de la certification ITIL, considérée comme la norme mondiale en matière d IT Management. EasyVista est devenu le seul produit français ainsi labellisé. Une force technologique Staff & Line dispose d un savoir faire technologique. Ainsi, la plate-forme créée permet d industrialiser les développements et la maintenance des applications. Elle a valu à Staff & Line le label Entreprise Innovante de l Oseo Anvar. De plus, cette plate-forme est compatible avec les principaux environnements informatiques, ce qui permet à Staff & Line de vendre son produit à tous les clients, et ce quelque soit leur environnement informatique. Un positionnement unique Staff & Line est présent sur les trois segments du marché de l IT Management qui sont l IT Asset Management, l IT Service Management et le Business Process Managem ent. Cela lui confère une position unique, contrairement à la plupart de ses concurrents. De plus, il dispose d une offre destinée aux différents types de clients ayant recours à l IT Management, à savoir les PME, les infogérants et les grands comptes. Notons qu à l heure actuelle, les PME affichent un taux d équipement en outils de gestion informatique faible et que cette clientèle constitue un vrai relais de croissance pour Staff & Line. Cette cible sera également adressée via les infogérants 1. Un marché en croissance : belle aubaine pour Staff & Line D'après une étude d IDC de 2004, le marché de l'it Management atteindra 4,6 milliards de $ en 2008, soit une croissance moyenne de 8,3% de 2004 à Et Staff & Line, présente sur les trois segments de ce marché contrairement à la plupart de ses concurrents va ainsi bénéficier de l embellie du secteur. 1 Les infogérants sont des sociétés de services qui utilisent les progiciels en interne afin de gérer le parc de leurs clients. 2

3 Le segment IT Asset Management a représenté un chiffre d'affaires de 890 millions de $ en 2003 et devrait atteindre millions de $ en 2008, soit une croissance annuelle moyenne de 7%. Le marché en Europe de l'ouest, sur lequel Staff & Line intervient, était de 227 millions de $ en 2003 pour passer à 354 millions de $ en 2008, soit une progression moyenne annuelle de 9,3%. Le second segment de marché sur lequel Staff & Line est présent est l'it Service Management que IDC définit comme le logiciel qui repère, enregistre et gère les problèmes relatifs à l'infrastructure informatique. Ce marché a atteint un montant de 941 millions de $ en 2003 et devrait être porté à 1213 millions de $ en 2008, soit une croissance annuelle de 5,2%. En Europe de l'ouest, marché principal de Staff & Line, le chiffre d'affaires global du marché était de 234 millions de $ en 2003 et est attendu pour un montant de 297 millions de $ en 2008, soit une croissance moyenne annuelle de 4,9%. Pour finir, notons que l'entrée d EasyVista sur le marché permet à Staff & Line de se positionner sur le marché du Business Process Management. C'est le segment de marché à plus forte croissance, puisque de 2003 à 2008, IDC estime une croissance moyenne annuelle de 11,2% pour un marché dont les revenus passeraient de millions de $ en 2003 à millions de $ en RISQUES Une intensification de la concurrence A mesure que le marché de l IT Management évolue et gagne en maturité, la concurrence s intensifie. Staff & Line n est donc pas à l abri d une diversification des services proposés par d autres sociétés vers le type d offres de services proposées par Staff & Line. De plus, certains constructeurs ou éditeurs de logiciels peuvent développer et proposer des offres concurrentes. Être toujours sur le qui-vive dans un environnement mouvant Staff & Line intervient dans un secteur caractérisé par une évolution technologique très rapide, marqué par l apparition régulière de nouvelles technologies, de nouveaux produits. Staff & Line doit donc toujours être sur le qui-vivre, faire preuve de réactivité afin de s adapter et répondre aux attentes des clients. La «digestion» des acquisitions Staff & Line souhaite poursuivre son développement en réalisant l acquisition de sociétés. Cependant, cette politique de croissance externe comporte des risques qui portent entre autres sur les personnels, l organisation, le passif éventuel des sociétés acquises, l absence des synergies anticipées. Un secteur revitalisé mais une croissance qui reste fragile La revitalisation du marché des logiciels et services informatiques est en marché et se construit autour de plusieurs facteurs de succès. Ainsi, par exemple, on observe des besoins croissants en terme d assistances informatique, un recours de plus en plus massif aux progiciels métier des entreprises et ce, quelque soit le domaine d activité. Mais l évolution du secteur reste fortement dépendante de la croissance globale de l économie d une part et de la reprise des investissements d autre part. Le graphique ci-dessous met en exergue l historique de ce secteur de 1997 à nos jours. Historique de croissance du secteur de 1997 à % 20% 15% 10% 5% 0% -5% -10%

4 VALORISATION En utilisant la moyenne pondérée des méthodes DCF, P/E 06 et VE/CA 06, nous obtenons une Fair Value de 17 par action, 17,2% au-dessus du dernier cours. Poids Fair Value Discounted Cash Flow 33% 16,1 Valorisation VE/CA 33% 15,0 Valorisation P/E 33% 21,2 Fair Value 17 Source : Nexgen Research DCF K 2006e 2007e 2008e 2009e 2010e CA croissance CA 50,0% 39,9% 19,2% 13,1% 7,0% EBIT marge EBIT 15,5% 16,4% 17,0% 17,5% 18,0% EBIT*(1-tax) Dotations aux amortissements Investissements nets Augmentation du BFR = Free Cash Flow (FCF) Valeur résiduelle (VR) Source : Nexgen Research Coût moyen pondéré du capital (WACC) Facteur beta 1,1 Prime de risque du marché 6,0% Taux sans risque 3,7% Coût des capitaux propres 10,3% Part des fonds propres dans l'entreprise 90% Coût de la dette 13,6% Taux marginal d'imposition 34,3% Coût de la dette après impôt 8,9% Part des dettes dans l'entreprise 10% Coût moyen pondéré du capital (WACC) 10,2% Taux de croissance a l'infini 2,0% Source : Nexgen Research Discounted Cash Flow K Valeur présente de FCF Valeur présente de VR = Valeur d'entreprise Dettes nettes (trésorerie ) = Valeur Valeur par action 16,1 4

5 Valorisation par les comparables Valorisation VE/CA K CA 2006e VE/CA comparable, 2006e 1,68 = Valeur d'entreprise Dettes nettes = Valeur Valeur par action 15,0 Valorisation P/E BNA 2006e, 0,98 P/E comparable, 2006e 21,63 Valeur par action 21,2 Sources : Nexgen Research Capit., millions VE, millions VE/CA 2005 VE/CA 2006 PE 2005 PE 2006 Cours USA: MRO Software Inc. $15, ,35 1,23 26,5 21,6 BMC Software Inc. $21, ,55 2,45 20,4 18,8 CA, Inc. $27, ,10 3,79 28,9 24,2 Novell Inc. $7, ,56 1,63 56,6 45,0 France: AVANQUEST SOFTWARE 22, ,97 1,68 23,0 20,1 GL TRADE 40, ,04 1,92 17,7 17,6 LINEDATA SERVICES 25, ,49 1,92 21,2 16,9 ESI GROUP 17, ,54 1,36 47,1 27,5 LECTRA 5, ,98 0,94 97,2 23,3 Médiane 1,97 1,68 26,48 21,63 AU CŒUR DES PREOCCUPATION DES ENTREPRISES : L IT MANAGEMENT La gestion de l informatique ou IT Management recouvre de multiples aspects tels que l inventaire dynamique des actifs informatiques et de leur utilisation, la gestion du cycle de vie, la gestion de support technique, des demandes, le suivi des coûts A défaut de bonne gestion, impossible de connaître, de maîtriser voire de réduire les coûts informatiques. Difficile aussi d améliorer la qualité du service rendu aux utilisateurs et donc d améliorer la productivité du système d information et de l organisation dans son ensemble. Entreprises, administrations sont confrontées à ce défi. La question se pose encore plus avec les infogérants chargés de la gestion de l informatique de leurs clients. Et les outils d IT Management qui regroupent les solutions de gestion de parc, mais aussi de gestion financière et de help desk sont là afin d aider ces acteurs à relever ce défi. 5

6 L entreprise possède des Equipements IT Outils de gestion de parc -Inventaire -Déploiement -Coûts de possession Outils de gestion financière -Approvisionnement -Budget -Contrats Outils de support, Help desk -Gestion des appels -Résolution des incidents Destinés à être utilisés par des Utilisateurs finaux Pour l aider à atteindre ses Objectifs commerciaux En effet, ces outils permettent aux gestionnaires de disposer d un inventaire précis de leurs actifs informatiques afin : - d améliorer la qualité des services rendus aux utilisateurs internes et externes à l entreprise et donc leur productivité - de renforcer la sécurité informatique en prévenant les vols d équipements, le piratage de logiciel - d assister le gestionnaire dans la prise de décision concernant son parc informatique sur un plan technique lors du déploiement d un nouvel applicatif par exemple, organisationnel avec l externalisation de l informatique ou encore financier - de suivre et maîtriser les coûts informatiques. Selon Gartner Group, la mise en place de solution permet d économiser 15 à 25% sur le coût total de possession de l équipement évalué à environ 11 K par poste et par an. Le marché de l IT Management englobe donc les domaines suivants : 1) IT Asset Management 2) IT Service management 3) Business Process Management Marché appelé à croître dans les années à venir UN MARCHE REVITALISE D'après une étude d IDC de 2004, le marché de l'it Management atteindra 4,6 milliards de $ en 2008, soit une croissance moyenne de 8,3% de 2004 à Staff & Line est présente sur les trois segments de marché contrairement à la plupart de ses concurrents. L'IT Asset Management Le marché de l'it Asset Management a représenté un chiffre d'affaires de 890 millions de $ en 2003 et devrait atteindre millions de $ en 2008, soit une croissance annuelle moyenne de 7%. Le marché en Europe de l'ouest, sur lequel Staff & Line intervient, était de 227 millions de $ en 2003 pour passer à 354 millions de $ en 2008, soit une progression moyenne annuelle de 9,3%. Les logiciels de cette catégorie ont pour fonctions principales la génération d'inventaires automatisée et la gestion des licences de logiciels. La demande pour ces solutions a augmenté de 6

7 façon soutenue depuis le milieu des années 90 car les entreprises ont progressivement reconnu la nécessité pour elles de repérer les actifs informatiques non utilisés et de surveiller la présence et l'utilisation des logiciels sous licence. L'IT Service Management Le second segment de marché sur lequel Staff & Line est présent est l'it Service Management que IDC définit comme le logiciel qui repère, enregistre et gère les problèmes relatifs à l'infrastructure informatique. La plupart des solutions d'it Service Management permettent la résolution de problèmes en transmettant les demandes d'intervention vers le back office où les questions sont stockées dans une base de données, puis traitées en priorité. Ce marché a atteint un montant de 941 millions de $ en 2003 et devrait être porté à 1213 millions de $ en 2008, soit une croissance annuelle de 5,2%. En Europe de l'ouest, marché principal de Staff & Line, le chiffre d'affaires global du marché était de 234 millions de $ en 2003 et est attendu pour un montant de 297 millions de $ en 2008, soit une croissance moyenne annuelle de 4,9%. Le Business Process Management L'entrée d EasyVista sur le marché permet à Staff & Line de se positionner sur le marché du Business Process Management puisque sa solution gère le flux des requêtes du front office au back office, informe sur les problèmes relatifs aux parc informatique et permet différents niveaux d'accès à un grand nombre de personnes à l'intérieur de l'organisation. C'est le segment de marché à plus forte croissance, puisque de 2003 à 2008, IDC estime une croissance moyenne annuelle de 11,2% pour un marché dont les revenus passeraient de millions de $ en 2003 à millions de $ en D après une étude de Syntec 2 informatique, le marché des logiciels et des services IT devrait poursuivre sa croissance qui devrait atteindre 6 à 8% pour l année Il semblerait que cette croissance ait été tirée par les activités d infogérance et de conseil (+10 % pour l infogérance applicative et +9 % pour l infogérance d infrastructure), mais aussi par le dynamisme retrouvé du secteur de l édition de progiciel (+7 % pour les progiciels outils et +4 % pour les progiciels applicatifs). Croissance par activité en % +10% +9% S1 04 S % +7% +7% +6% +7% +2% +1% +3% +2% +4% +4% +4% +3% +1% Conseil Projet & Intégration Dévelop. et Assist. tech Isti Infogérance applicative Infogérance d'infrastructure Progiciel outil Progiciel applicatif La croissance a notamment été sensible dans les secteurs de la Banque Assurance, des Télécoms, des Médias et des administrations. 2 Chambre syndicale regroupant SSII et éditeurs. 7

8 Croissance par marché en % S % +8% +3% +7% +6% +9% +2% +5% +6% +5% +1% +5% S % +1% Secteur public Banque Assurance Télécoms et médias Industrie Utilities Commerce & Distribution Transport Tourisme et Service PROFIL ET ACTIVITE Créée en 1988, la société Staff & Line est un éditeur de logiciels pour la gestion stratégique des ressources informatiques. L offre de progiciels de Staff & Line couvre tous les segments du marché de l IT Management, i.e gestion des infrastructures informatiques, tant en termes de fonctionnalités que de taille de parc géré. Staff & Line fournit également des prestations complémentaires à la vente de licences (maintenance, formation, conseil, expertise) directement via un réseau d intégrateurs certifiés et de revendeurs en France et en Europe. L offre progiciels de Staff & Line Staff & Line conçoit et commercialise des produits qui répondent aux besoins d entités qui vont de la petite et moyenne entreprise qui gère quelques centaines de postes de travail jusqu aux multinationales et aux grandes administrations avec plus de postes. Le progiciel EasyVista parvient à répondre aux demandes complexes de clients grands comptes et aux infogérants, quand la solution Actima répond aux seuls besoins en IT Management des PME. Chaque solution complète est distribuée en direct par Staff & Line ou par des revendeurs. EasyVista : l offre Full-Web EasyVista est la solution intégrée, éditée par Staff & Line, intégralement Web, qui gère toutes les fonctions de l IT Management telles que le service desk, le catalogue de services, la gestion de parc, l inventaire automatique Le progiciel EasyVista se décompose en 4 modules : - EasyVista Discovery : un module d acquisition de données - EasyVista Asset management et EasyVista Service Management : deux modules de back office - EasyVista Front Office : un module de front office EasyVista Discovery et Usage : l inventaire du parc Cela permet d effectuer un inventaire permanent, automatique, détaillé, sans aucune saisie manuelle. Il ne nécessite aucune installation sur les postes et permet un déploiement instantané sur des parcs fortement délocalisés et de grande taille. La brique logicielle Usage offre des possibilités d audit d utilisation des matériels et des logiciels ainsi que des fonctions de prévention d incidents. EasyVista Asset Management : un outil de gestion de parc Gestion des matériels : Pour chaque équipement du parc à gérer, EasyVista gère l identification, les données techniques et financières, la localisation, l état, l historique des changements. Il permet également de suivre les stocks, les contrats de maintenance, de licence et de location. 8

9 Gestion des licences : EasyVista intègre la gestion des logiciels installés sur les équipements informatiques ainsi que les licences associées à ces logiciels. Cela permet d analyser l état des licences par rapport aux logiciels correspondants installés et de contrôler les dépassements éventuels. Gestion des contrats et facturation : EasyVista permet de définir des alertes sur les dépassements de garanties. Le logiciel répertorie même les contrats tels que les contrats de maintenance par exemple auxquels sont rattachés les équipements du parc. Des alertes sont prévues pour prévenir des fins de contrats. Enfin, EasyVista permet de définir les règles de refacturation et de produire les éléments de compte par entité, par site EasyVista Service Management Gestion du support technique Service desk : Ce module a été conçu selon les recommandations de l ITIL 3. Gestion des demandes de changements : EasyVista change management intègre une gestion complète du cycle d achat des actifs technologiques en assistant chacun des acteurs impliqués : - expression de besoin via la gestion d un catalogue de services - gestion des stocks - gestion des commandes - EasyVista Front Office C est le portail des utilisateurs. EasyVista Front Office permet : - aux utilisateurs d enregistrer et de suivre leurs demandes - aux responsables de procéder aux validations - aux acteurs impliqués d être sollicités et de se connecter sur le portail Et bien que ces divers modules puissent être utilisés séparément, la force d EasyVista est d intégrer ces 3 composantes dans la gestion du système d information. Actima : la solution IT Management des PME-PMI Actima est un progiciel de gestion de parc, destiné à répondre aux besoins des PME-PMI. Actima se compose de plusieurs briques : - Un module de gestion de parc qui répertorie l ensemble des actifs informatiques de l entreprise - Un module Help desk qui permet d enregistrer les demandes émanant des utilisateurs : demandes d équipements, de formations - Un module de gestion administrative et budgétaire prenant en charge les processus d approvisionnement tels que l expression des besoins, la validation technique ou budgétaire, le déstockage ou passation de commande - Un module intégré de reporting - Web Actima, un module Web de consultation du parc via Internet ou Intranet - Actima designer, le module de reparamétrage, permet de modifier le progiciel pour l adapter aux besoins d un client, et ceci, sans programmation Notons que Staff & Line a préparé une déclinaison d EasyVista dédiée aux PME-PMI, qui se substitue à Actima La migration est en cours. 3 Information Technology Infrastructure Library : norme internationale mise en place à la fin des années 1980 à l initiative de l administration anglaise. Cette norme définit un vocabulaire et des méthodologies afin d améliorer en permanence la qualité des services informatiques. L ensemble du vocabulaire utilisé s appuie sur ce standard, ce qui permet de réduire de manière significative les temps d apprentissage et d adaptation aux concepts. 9

10 ANALYSE FINANCIÈRE 4 L'activité de Staff & Line 30/06/ /06/2004 Variation CA net Reprises Autres produits Total produits Achats consommés Charges externes Impôts et taxes Personnel Excédent brut d'exploitation Dotations amortissements des immobilisations Dotations et reprises sur provisions Autres produits et charges Résultat opérationnel Résultat financier Résultat courant avant impôt Résultat exceptionnel Impôt sur les bénéfices 0 Produits d'impôts différés Résultat net consolidé Les produits varient très peu, et la différence ne se fait pas sur ce point mais surtout sur une diminution des dotations. La situation paraît a priori difficile, comme en témoigne l EBE négatif mais il faut rappeler que Staff & Line fait son année sur le deuxième semestre. La baisse intéressante des pertes permet donc raisonnablement d espérer un résultat positif de l ordre de en /06/ /06/2004 Variation Excédent brut d'exploitation Résultat opérationnel Résultat financier Résultat exceptionnel Résultat courant avant impôts IS et impôts différés Résultat net Au titre de l exercice 2005, Staff & Line a réalisé un chiffre d affaires de K contre 6 715K pour Les chiffres analysés émanent des bilans intermédiaires au 30 juin 2004 et Cela pose un problème particulier dans la mesure où Staff & Line a une exploitation saisonnalisée et réalise 60% de son CA dans le deuxième semestre de l année. Ainsi, le CA au 30 juin 2004 est de alors qu'il est de au 31 décembre. Bien entendu cela a un impact sur le résultat car les charges fixes sont identiques dans les deux semestres. S&L peut donc avoir un premier semestre un peu calamiteux et faire le bénéfice au second. Or les chiffres étudiés sont les intermédiaires à fin juin et des chiffres à fin 2005 seraient donc beaucoup plus pertinents! 10

11 Les indicateurs de rentabilité financière 30/06/ /06/2004 Variation Résultat d'exploitation/produits en % -5,81% -7,10% 1,29% Résultat net/produits en % -4,85% -6,11% 1,26% Résultat net/capital en % -3,44% -4,34% 0,89% Résultat net/capitaux permanents -5,55% -10,47% 4,92% A l exception du résultat exceptionnel, les variations des résultats sont positives et vont dans le bon sens. Les grands équilibres Un FR en progression : Une nette amélioration 30/06/ /06/2004 Variation Capitaux propres Provisions pour risques et charges Emprunts et dettes financières stables Capitaux permanents Actif immobilisé net Fond de roulement Part des emprunts dans les capitaux permanents 4,95% 7,72% -0,62% Les capitaux propres sont inférieurs au capital social car Staff & Line a à absorber un vieux report à nouveau négatif de au 30/06/2004. Elle résorbe ce RN par l'incorporation du résultat 2004 et le RN passe ainsi à L'augmentation des capitaux permanents est due surtout à un résultat 2004 honorable de et à une augmentation des provisions pour charges de Les emprunts sont stables et représentent une part très acceptable des capitaux permanents. En conclusion, le FR est en progression sans endettement financier important. Le BFR 30/06/ /06/2004 Variation Actifs courant nets hors trésorerie Passif courant BFR financier Le BFR financier négatif est en très nette diminution. Ce phénomène est essentiellement dû à une augmentation du poste client qui double alors que le chiffre d affaires est quasiment stable. Une estimation du délai de paiement clients au 30 juin 2005 donne le chiffre de 180 jours. 11

12 Petite Synthèse 30/06/ /06/2004 Variation Fond de roulement Besoin en fond de roulement financier Trésorerie et équivalents L augmentation du FR sert essentiellement à financer l augmentation des créances ( ). Cette situation, un peu étonnante et néanmoins saine car la trésorerie est quasiment suffisante pour couvrir le passif immédiat. Evolution des capitaux propres 30/06/ /06/2004 Variation Capital social , ,00 0,00 Prime d'émission , ,00 0,00 Réserves 6 098, ,00 0,00 Report à nouveau , , ,00 Résultat net groupe , , ,00 Ecart de conversion , , ,00 Titres en autocontrôle 0,00 0,00 Total , , ,00 Les capitaux propres sont inférieurs au capital social car Staff & Line a à absorber un vieux report à nouveau négatif de au 30/06/2004. Elle résorbe ce RN par l'incorporation du résultat 2004 de et le RN passe ainsi à Les résultats négatifs ne sont certainement pas très significatifs car Staff & Line a fini par dégager un bénéfice de en Le chiffre d affaires 2005, quant à lui, est à peu près identique à celui de Le RN négatif n'est pas un bien mais il permettra néanmoins d'économiser de l'is sur quelques années. 12

13 NOTRE MODELE CHIFFRE D'AFFAIRES NETS 6 715, , , , ,7 Croissance du CA en % 0,7% 50% 39,9% 19,2% Reprises/provisions & transferts de charges 137,8 129,4 193,9 256,5 292,1 Autres produits 18,2 22,9 32,0 46,2 52,4 PRODUITS D'EXPLOITATION 6 871, , , , ,2 Achats Marchandises 23,6 23,7 32,5 42,7 46,6 Variation de stocks 1,2 3,2 3,3 4,6 5,5 Achats de mat. 1ères et autres approvisionnements Variation de stocks Autres achats et charges externes (a) 1 770, , , , ,6 Impôts, taxes et versements assimilés 214,1 203,4 264,5 335,0 351,3 Salaires et traitements 2 648, , , , ,4 Charges sociales 1 179, , , , ,1 Dotations d'exploitation 239,4 177,4 257,5 340,6 368,0 Autres charges 69,3 66,1 100,5 130,1 143,5 CHARGES D'EXPLOITATION 6 146, , , , ,2 Achat marchandises % 0,4% 0,4% 0,3% 0,3% 0,3% Autres achats et charges externes % 26,4% 24,1% 23,6% 22,7% 23,0% Salaires et traitements % 39,4% 40,5% 39,1% 39,4% 39,2% Charges Sociales % 44,5% 44,9% 44,8% 44,8% 44,7% RESULTAT D'EXPLOITATION 724,2 839, , , ,0 Marge d exploitation en % 10,8% 12,4% 15,5% 16,4% 17,0% Produits financiers 127,4 123,5 115,4 118,7 117,0 Charges financières 144,8 172,3 157,7 157,7 157,7 RESULTAT FINANCIER -17,4-48,8-42,3-39,0-40,6 RESULTAT COURANT AVANT IMPÔT 706,8 790, , , ,4 Produits exceptionnels 50,5 1,2 0,0 0,0 0,0 Charges exceptionnelles 51,0 1,3 0,0 0,0 0,0 RESULTAT EXCEPTIONNEL -0,5-0,1 0,0 0,0 0,0 Participation des salariés au résultat 0,0 0,0 0,0 0,0 Impôts exigibles sur les bénéfices 0,4 0,0 0,0 0,0 0,0 Impôts différés -21,2 1,3 0,0 0,0 0,0 BENEFICE OU PERTE 727,2 789, , , ,4 Marge Nette en % 10,8% 11,7% 15,1% 16,1% 16,8% Résultat par action 0,06 0,51 1,00 1,49 1,85 Résultat dilué par action 0,06 0,50 0,98 1,46 1,81 Nombre d'actions 1 534, , , ,0 Nombre d'actions dilué 1 567, , , ,0 13

MAXIMILES FR0004174233 ALMAX FAIR VALUE : 12,7

MAXIMILES FR0004174233 ALMAX FAIR VALUE : 12,7 By Laure Schneegans laure@nexgenfinance.fr Assistant : Alex Vozian 20 février 2006 MAXIMILES FR0004174233 ALMAX FAIR VALUE : 12,7 Données boursières (20/02/06) Compte de résultat, M 2004 2005e 2006 e Dern.

Plus en détail

A Toute Vitesse (FR0010050773 MLATV) FAIR VALUE : 12

A Toute Vitesse (FR0010050773 MLATV) FAIR VALUE : 12 Guy Cohen guy@nexfinance.fr www.nexresearch.fr 30 août 2006 A Toute Vitesse (FR0010050773 MLATV) FAIR VALUE : 12 Données boursières Compte de résultat, M 2005 2006 e 2007 e 2008e Dern. Cours 7,70 Chiffre

Plus en détail

MONEYLINE FR0000054298 MOL FAIR VALUE: 39.96

MONEYLINE FR0000054298 MOL FAIR VALUE: 39.96 Julien Méha julien@nexfinance.fr www.nexresearch.fr 4 mai 2006 MONEYLINE FR0000054298 MOL FAIR VALUE: 39.96 Données boursières K 2004 2005 2006e 2007e 2008e Dern. Cours 36,94 Chiffre d'affaires 27 314

Plus en détail

A Toute Vitesse (FR0010050773 MLATV) FAIR VALUE : 9,6 EUROS

A Toute Vitesse (FR0010050773 MLATV) FAIR VALUE : 9,6 EUROS Guy Cohen guy@nexfinance.fr 18 mai 2006 Données boursières 17/05/2006 A Toute Vitesse (FR0010050773 MLATV) FAIR VALUE : 9,6 EUROS Compte de résultat, M 2004 2005 2006e 2007e Dern. Cours 5,82 Chiffre d

Plus en détail

GENERIX (FR0004032795 - GNX) FAIR VALUE: 0, 63

GENERIX (FR0004032795 - GNX) FAIR VALUE: 0, 63 Marc Sétin marc@nexgenfinance.fr 13 mars, 2006 GENERIX (FR0004032795 - GNX) FAIR VALUE: 0, 63 Données boursières Compte de résultat 10-Feb-06 Milliers d'euros 2004 2005 2006e 2007e Symbole GNX Revenu 16,2

Plus en détail

EMAILVISION FR0004168045 - ALEMV FAIR VALUE : 3,1

EMAILVISION FR0004168045 - ALEMV FAIR VALUE : 3,1 Laure Schneegans laure@nex finance.fr 2 mai 2006 Données boursières (28/04/06) EMAILVISION FR0004168045 - ALEMV FAIR VALUE : 3,1 Compte de résultat, M 2004 2005 2006 e 2007e Dern. Cours 2,9 Chiffre d'affaires

Plus en détail

ELIT GROUP FR0000072852 ELIT FAIR VALUE: 6,94

ELIT GROUP FR0000072852 ELIT FAIR VALUE: 6,94 Julien Meha Marina Ilieva marina@nexfinance.fr www.nexgenresearch.fr ELIT GROUP FR0000072852 ELIT FAIR VALUE: 6,94 Données boursières K 2004-2005 2005-2006e 2006-2007e 2007-2008e Dern. Cours 6,25 Chiffre

Plus en détail

Acadomia FR0000075699 - MLACA ACHAT. FV: 52.5

Acadomia FR0000075699 - MLACA ACHAT. FV: 52.5 n NexResearch Acadomia FR0000075699 - MLACA ACHAT. FV: 52.5 Analyste : Ali Dhaloomal ali@nexresearch.fr 10 Juillet 2007 Données boursières M 2006 2007e 2008e 2009e 2010e 2011e Dern. Cours, 34,50 Chiffre

Plus en détail

LINEDATA FR0004109197 LIN FAIR VALUE: 29

LINEDATA FR0004109197 LIN FAIR VALUE: 29 Guillaume Cauchoix guillaume@nexgenfinance.fr www.nexgenresearch.fr Assistant: Alex Vozian 4 avril 2006 LINEDATA FR0004109197 LIN FAIR VALUE: 29 Données boursières K 2004 2005e 2006e 2007e Dern. Cours,

Plus en détail

MGI Digital Graphic FR0010353888 ALMDG ACHAT. FV: 9.33

MGI Digital Graphic FR0010353888 ALMDG ACHAT. FV: 9.33 n NexResearch MGI Digital Graphic FR0010353888 ALMDG ACHAT. FV: 9.33 Analyste : Maxime Dugast maxime@nexresearch.fr 16 Mars 2007 Données boursières K 2006 2007 2008 2009 2010 2011 Dern. Cours, 8,50 Produits

Plus en détail

MEILLEURTAUX FR0010187096 MEX FAIR VALUE: 35,1

MEILLEURTAUX FR0010187096 MEX FAIR VALUE: 35,1 Marina Ilieva marina@nfinance.fr www.nexresearch.fr 21 novembre 2006 MEILLEURTAUX FR0010187096 MEX FAIR VALUE: 35,1 Données boursières K 2005 2006e 2007e 2008e Dern. Cours, 36,61 Chiffre d'affaires 26

Plus en détail

Leguide.com FR0010146092 - ALGUI FAIR VALUE : 10

Leguide.com FR0010146092 - ALGUI FAIR VALUE : 10 Julien Méha julien@nexfinance.fr www.nexresearch.fr 1 Août 2006 Leguide.com FR0010146092 - ALGUI FAIR VALUE : 10 Données boursières K 2005 2006 E 2007 E 2008 E Dern. Cours 8,83 Chiffre d'affaires 3 884

Plus en détail

NETBOOSTER FR0000079683 ALNBT FAIR VALUE: 6,6

NETBOOSTER FR0000079683 ALNBT FAIR VALUE: 6,6 Marina Ilieva marina@nexfinance.fr www.nexresearch.fr 6 septembre 2006 NETBOOSTER FR0000079683 ALNBT FAIR VALUE: 6,6 Données boursières K 2005 2006e 2007e 2008e Dern. Cours 5,72 Chiffre d'affaires 8 901

Plus en détail

LEXIBOOK FR0000033599 - LEX FAIR VALUE: 14,6

LEXIBOOK FR0000033599 - LEX FAIR VALUE: 14,6 Marina Ilieva marina@nexfinance.fr www.nexresearch.fr 1 er Juin 2006 LEXIBOOK FR0000033599 - LEX FAIR VALUE: 14,6 Données boursières K 2005 2006E 2007E 2008E Dern. Cours 13,80 Chiffre d'affaires 42 568

Plus en détail

TELEPERFORMANCE FR00000 51807 RCF FAIR VALUE: 35,9

TELEPERFORMANCE FR00000 51807 RCF FAIR VALUE: 35,9 Julien Méha julien@nexfinance.fr www.nexresearch.fr 26 juin 2006 TELEPERFORMANCE FR00000 51807 RCF FAIR VALUE: 35,9 Données boursières K 2005 2006e 2007e 2008e Dern. Cours 30,78 Chiffre d'affaires 1 195

Plus en détail

SYSTAR FR0000052854 SAR FAIR VALUE: 4,42

SYSTAR FR0000052854 SAR FAIR VALUE: 4,42 Marina Ilieva marina@nexfinance.fr www.nexresearch.fr 09 Mai 2006 SYSTAR FR0000052854 SAR FAIR VALUE: 4,42 Données 2005-2006- 2007 - boursières K 2004-2005 2006e 2007e 2008e Dern. Cours 4,00 Chiffre d'affaires

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

CBo Territoria FR0010193979- ALCBO Fair Value: 10.23

CBo Territoria FR0010193979- ALCBO Fair Value: 10.23 n NexResearch CBo Territoria FR0010193979- ALCBO Fair Value: 10.23 18 Janvier 2010 Données boursières M 2008 2009 2010e 2011e 2012e Dern. Cours, 4,29 Chiffre d'affaires 20,3 42,6 64,0 92,4 127,8 Nombre

Plus en détail

R a p p o r t A n n u e l 2 0 0 5 w w w. t h e m a r k e t i n g r o u p. c o m

R a p p o r t A n n u e l 2 0 0 5 w w w. t h e m a r k e t i n g r o u p. c o m Rapport Annuel 2005 w w w. t h e m a r k e t i n g r o u p. c o m ... The Marketingroup La relation client est aujourd hui plurimédia. Pour leurs actions de conquête et de fidélisation, les marques doivent

Plus en détail

INFOTEL FR0000071797 INF FAIR VALUE: 51

INFOTEL FR0000071797 INF FAIR VALUE: 51 Marina Ilieva marina@nfinance.fr www.nexresearch.fr 14 novembre 2006 INFOTEL FR0000071797 INF FAIR VALUE: 51 Données boursières K 2005 2006e 2007e 2008e Dern. Cours, 44,02 Chiffre d'affaires 45 645 66

Plus en détail

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE RATIOS DE STRUCTURE = Ratios qui mettent en rapport les éléments stables du bilan et dont l évolution traduit les mutations

Plus en détail

Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats

Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats Ces résultats et le référentiel du premier semestre 2004 sont présentés en normes IFRS. Chiffre d affaires en hausse de 5,5 % à 833,7 millions d euros

Plus en détail

Une offre Internet et un réseau d agences physiques : une synergie gagnante

Une offre Internet et un réseau d agences physiques : une synergie gagnante By Laure Schneegans laure@nexgenfinance.fr 1er février 2006 Données boursières (01/02/06) MEILLEURTAUX FR0010187096 - ALMEX FAIR VALUE : 37,96 Compte de résultat, M 2004 2005e 2006 e Dern. Cours 34 Chiffre

Plus en détail

Cegid FR0000124703 - CGD Fair Value: 29,09

Cegid FR0000124703 - CGD Fair Value: 29,09 n NexResearch Cegid FR0000124703 - CGD Fair Value: 29,09 10 Février Données boursières Millions 2008a 2009e e 2011e 2012e Dern. Cours, 19,98 Chiffre d'affaires 248,5 248,5 261,0 282,1 307,2 Nombre de titres

Plus en détail

2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales

2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales Présentation des RÉSULTATS ANNUELS 2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales 26 février 2014 32 Hoche - Paris Table des matières GROUPE BOUYGUES...2 Bilan consolidé...2 Compte de résultat consolidé...3

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE06 FINANCE D ENTREPRISE - session 2013 Proposition de CORRIGÉ Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER - 11 points 1. Complétez le

Plus en détail

ADOMOS (ALADO, FR0000044752) FAIR VALUE: 8,1 (+17,4%)

ADOMOS (ALADO, FR0000044752) FAIR VALUE: 8,1 (+17,4%) Analyste : Maxime Dugast maxime@nexresearch.fr Associate: Gauthier Bily gauthier.bily @nfinance.fr 30 Janvier 2007 ADOMOS (ALADO, FR0000044752) FAIR VALUE: 8,1 (+17,4%) Données boursières K 2005 2006e

Plus en détail

VALTECH (FR0004155885 - LTE ) FAIR VALUE: 0.81

VALTECH (FR0004155885 - LTE ) FAIR VALUE: 0.81 Marc Sétin marc@nexgenfinance.fr 27 février, 2006 VALTECH (FR0004155885 - LTE ) FAIR VALUE: 0.81 Données boursières Compte de résultat 24-Feb-06 Milliers d'euros 2004 2005e 2006e 2007e Dernier cours, 0,68

Plus en détail

COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE

COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE Fiche technique réglementaire Version du 18 juillet 2008 COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE 1. DEFINITION La comptabilité peut être définie comme une technique normalisée d enregistrement des flux (achats

Plus en détail

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 COMMUNIQUE D INFORMATION Sète, le 17 avril 2013-17h45 RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2012-2013 GILBERT GANIVENQ, PRESIDENT, ET OLIVIER GANIVENQ, DIRECTEUR GENERAL «Groupe Promeo a engagé depuis plusieurs mois

Plus en détail

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group Communiqué de Presse Contacts Relations Investisseurs : Kathleen Clark Bracco +33 (0)1 40 67 29 61 kbraccoclark@sopragroup.com Relations Presse : Virginie Legoupil +33 (0)1 40 67 29 41 vlegoupil@sopragroup.com

Plus en détail

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile - Maintien de l EBITDA à 200,2 millions d euros (199,6 millions d euros) - Résultat net part

Plus en détail

2013 : UN VIRAGE STRATEGIQUE REUSSI. - Chiffre d affaires annuel supérieur aux objectifs : 71,9 M, + 2,7% vs. 2012

2013 : UN VIRAGE STRATEGIQUE REUSSI. - Chiffre d affaires annuel supérieur aux objectifs : 71,9 M, + 2,7% vs. 2012 : UN VIRAGE STRATEGIQUE REUSSI - Chiffre d affaires annuel supérieur aux objectifs : 71,9 M, + 2,7% vs. - Maintien du taux de marge brute à un niveau élevé : 57,5% - Amélioration sensible du résultat opérationnel

Plus en détail

Cellcom en Bourse. 06 Janvier 2014. Intermédiaire en Bourse Introducteur Chef de file du syndicat de Placement. Membre du syndicat de Placement

Cellcom en Bourse. 06 Janvier 2014. Intermédiaire en Bourse Introducteur Chef de file du syndicat de Placement. Membre du syndicat de Placement Cellcom en Bourse Intermédiaire en Bourse Introducteur Chef de file du syndicat de Placement Membre du syndicat de Placement Evaluateur 06 Janvier 2014 Plan de la présentation I- Présentation de la société

Plus en détail

ECONOCOM acquiert ECS et s impose comme le leader européen

ECONOCOM acquiert ECS et s impose comme le leader européen Résultats 2010 Stratégie & Perspectives RÉUNION D INFORMATION - 17 mars 2011 INTERVENANTS Jean-Louis Bouchard Fait marquant 2010 ECONOCOM aujourd hui Président Jean-Philippe Roesch Directeur Général Résultats

Plus en détail

Résultats consolidés au 31 décembre 2007. Proposition de distribution d un dividende de 9,20 dirhams/action, soit 100% du résultat distribuable

Résultats consolidés au 31 décembre 2007. Proposition de distribution d un dividende de 9,20 dirhams/action, soit 100% du résultat distribuable Communiqué Rabat, le 22 février 2008 Résultats consolidés au 31 décembre 2007 Forte hausse des résultats consolidés en 2007 o Chiffre d affaires : +21,7% o Résultat opérationnel : +21,8% o Résultat net

Plus en détail

RESULTATS SEMESTRIELS 2013 PRESENTATION SFAF

RESULTATS SEMESTRIELS 2013 PRESENTATION SFAF RESULTATS SEMESTRIELS 2013 PRESENTATION SFAF MERCREDI 11 SEPTEMBRE 2013 SOMMAIRE 01 - FAITS MARQUANTS DU 1 ER SEMESTRE 2013 02 RÉSULTATS SEMESTRIELS 2013 03 PERSPECTIVES 1 Le groupe Linedata UN GROUPE

Plus en détail

2014 : VALIDATION DE LA STRATEGIE

2014 : VALIDATION DE LA STRATEGIE 2014 : VALIDATION DE LA STRATEGIE Pôle B to B : - Croissance continue du chiffre d affaires - Runrate signé de 2 Mds pour Be2bill Pôle B to C : - EBIT conforme aux attentes Bruxelles, le 17 février 2015,

Plus en détail

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR Date Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcomconseil.com SOMMAIRE SOMMAIRE...2 LE PORTEUR...4 L IDEE DE DEPART...5 L ETUDE DE MARCHE...6 Le marché et son environnement...6

Plus en détail

Des résultats annuels conformes aux objectifs Une force de frappe renforcée avec une trésorerie nette de 9,5 M

Des résultats annuels conformes aux objectifs Une force de frappe renforcée avec une trésorerie nette de 9,5 M Communiqué de presse Paris, le 31 mai 2011, 18h00 Résultats annuels 2010/11 : 11,7% de marge opérationnelle courante «Solucom 2015», une nouvelle ambition pour Solucom Lors de sa réunion du 30 mai 2011,

Plus en détail

UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE. Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009

UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE. Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009 UN EXERCICE 2009 FORTEMENT AFFECTE PAR LA CRISE Reprise progressive des niveaux d activité à partir du second semestre 2009 Grenoble, France et Durham, Caroline du Nord, 26 mars 2010 MEMSCAP (NYSE Euronext:

Plus en détail

Résultats semestriels 2007 & Perspectives. 31 octobre 2007

Résultats semestriels 2007 & Perspectives. 31 octobre 2007 Résultats semestriels 2007 & Perspectives 31 octobre 2007 Agenda Identité, marchés et philosophie Les modèles économiques du groupe Freelance.com Activité et résultats semestriels 2007 Stratégie et perspectives

Plus en détail

www.comptazine.fr DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif

www.comptazine.fr DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER 1. Compléter le tableau de financement 2011 Affectation du bénéfice 2010 : Bénéfice 2010 359 286 Affectation en

Plus en détail

PROGRAMMES DE GESTION

PROGRAMMES DE GESTION RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION DIRECTION GÉNÉRALE DU CYCLE PREPARATOIRE & DE L'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE Direction de la Pédagogie & des Normes du cycle préparatoire et de l'enseignement

Plus en détail

ELEMENTS CLES DE L ANNEE 2011

ELEMENTS CLES DE L ANNEE 2011 RESULTATS ANNUELS 2011 Paris, le 8 mars 2012 Free : des recrutements record avec une part de marché de 35% en 2011 Accélération de la croissance du Groupe grâce au succès de la Freebox Révolution : un

Plus en détail

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008 Résultats Semestriels 2008 Paris, le 1er octobre 2008 ALTEN ALTEN reste fortement positionné sur l Ingénierie et le Conseil en Technologie (ICT), ALTEN réalise des projets de conception et d études pour

Plus en détail

EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013

EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013 GENERALE DE SANTE SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 42.320.396,25 EUROS SIEGE SOCIAL : 96, AVENUE D IENA 75116 PARIS RCS PARIS 383 699 048 EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013 Mesdames, Messieurs les Actionnaires,

Plus en détail

Présentation. Philippe Bouaziz, Président Stéphane Conrard, Directeur Général Délégué - Finance

Présentation. Philippe Bouaziz, Président Stéphane Conrard, Directeur Général Délégué - Finance Présentation Philippe Bouaziz, Président Stéphane Conrard, Directeur Général Délégué - Finance 1 Prodware en bref Editeur de briques logicielles sectorielles et métiers Intégrateur hébergeur des grands

Plus en détail

MGI GROUPE COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2009 SOMMAIRE TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES METHODES COMPTABLES ET NOTES EXPLICATIVES

MGI GROUPE COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2009 SOMMAIRE TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES METHODES COMPTABLES ET NOTES EXPLICATIVES MGI GROUPE COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2009 SOMMAIRE BILANS COMPTES DE RESULTAT TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE METHODES COMPTABLES ET NOTES EXPLICATIVES

Plus en détail

SOFT COMPUTING TRANSITION AUX IFRS 3- PRESENTATION DES NORMES ET INTERPRETATIONS APPLIQUEES

SOFT COMPUTING TRANSITION AUX IFRS 3- PRESENTATION DES NORMES ET INTERPRETATIONS APPLIQUEES SOFT COMPUTING TRANSITION AUX 1- CONTEXTE DE LA PUBLICATION 2- ORGANISATION DU PROJET DE CONVERSION 3- PRESENTATION DES NORMES ET INTERPRETATIONS APPLIQUEES 4- TABLEAU DE RAPPROCHEMENT DES CAPITAUX PROPRES

Plus en détail

DCG session 2010 UE4 Finance d entreprise Corrigé indicatif. Dossier 1 - Diagnostic financier

DCG session 2010 UE4 Finance d entreprise Corrigé indicatif. Dossier 1 - Diagnostic financier DCG session 2010 UE4 Finance d entreprise Corrigé indicatif Dossier 1 - Diagnostic financier 1. Intérêt des tableaux de flux de trésorerie - Analyse de l évolution de la trésorerie Les tableaux de flux

Plus en détail

Activité et Résultats annuels 2014

Activité et Résultats annuels 2014 Activité et Résultats annuels 2014 Simon Azoulay Chairman and Chief Executive Officer Bruno Benoliel Deputy Chief Executive Officer Paris, le 25 février 2015 AVERTISSEMENT «Cette présentation peut contenir

Plus en détail

6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte. Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07

6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte. Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07 6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07 Emmanuel Layot Définitions AGENDA Caractéristiques / avantages du mode ASP Marché Fonctionnalités

Plus en détail

ELEMENTS FINANCIERS PREVISIONNELS. «En affaires, le dernier mot est toujours un chiffre...»

ELEMENTS FINANCIERS PREVISIONNELS. «En affaires, le dernier mot est toujours un chiffre...» ELEMENTS FINANCIERS PREVISIONNELS «En affaires, le dernier mot est toujours un chiffre...» DE QUOI S AGIT AGIT-IL IL? Prévoir les investissements et anticiper les mouvements d argent pour les premières

Plus en détail

Frédéric SEBAG Président Directeur Général. Guy MAMOU-MANI Directeur Général Laurent SADOUN Directeur Général. Paris, le 14/04/04

Frédéric SEBAG Président Directeur Général. Guy MAMOU-MANI Directeur Général Laurent SADOUN Directeur Général. Paris, le 14/04/04 Réunion SFAF : Résultats annuels 2003 FRANCE Bordeaux Lille Lyon Marseille Nancy Nantes Paris Tours INTERNATIONAL Amsterdam Bruxelles Casablanca Madrid Varsovie Frédéric SEBAG Président Directeur Général

Plus en détail

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION & DE LA FORMATION DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES & DE LA FORMATION CONTINUE Direction des Programmes & des Manuels Scolaires PROGRAMMES DE GESTION 3 ème

Plus en détail

Après l analyse du compte de résultat à l aide du tableau des soldes intermédiaires de gestion, nous nous intéressons maintenant à l analyse du bilan.

Après l analyse du compte de résultat à l aide du tableau des soldes intermédiaires de gestion, nous nous intéressons maintenant à l analyse du bilan. CHAPITRE 13 L ANALYSE DU BILAN : STRUCTURE ET EQUILIBRE FINANCIER Après l analyse du compte de résultat à l aide du tableau des soldes intermédiaires de gestion, nous nous intéressons maintenant à l analyse

Plus en détail

DISCOUNTED CASH-FLOW

DISCOUNTED CASH-FLOW DISCOUNTED CASH-FLOW Principes généraux La méthode des flux futurs de trésorerie, également désignée sous le terme de Discounted Cash Flow (DCF), est très largement admise en matière d évaluation d actif

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES DU GROUPE BOUYGUES

COMPTES CONSOLIDES DU GROUPE BOUYGUES BILAN CONSOLIDE AU 30 SEPTEMBRE 2008 ACTIF 09/2008 12/2007 09/2007 Net Net Net Immobilisations corporelles 5 948 5 564 5 271 Immobilisations incorporelles 1 166 1 073 1 013 Goodwill 5 164 5 123 5 086 Entités

Plus en détail

FONCIERE INEA FR0010341032- INEA FAIR VALUE: 48,4

FONCIERE INEA FR0010341032- INEA FAIR VALUE: 48,4 n NexResearch FONCIERE INEA FR0010341032- INEA FAIR VALUE: 48,4 25 Mars 2010 Données boursières K 2008 2009 2010e 2011e 2012e Dern. Cours, 38,53 Chiffre d'affaires 15 115 19 495 27 500 30 200 33 000 Cap.

Plus en détail

ITS Group FR0000073843 ITS ACHAT. FV: 7.96

ITS Group FR0000073843 ITS ACHAT. FV: 7.96 n NexResearch ITS Group FR0000073843 ITS ACHAT. FV: 7.96 Analyste : Maxime Dugast maxime@nexresearch.fr 28 Mars 2007 Données boursières K 2006 2007 2008 2009 2010 Dern. Cours, 6,44 Produits d'exploitation

Plus en détail

The Cloud Company RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2013

The Cloud Company RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2013 The Cloud Company RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2013 Société anonyme au capital de 538 668euros. Siege social: 5-9, rue des Mousset Robert, 75012 Paris. RCS Paris 440 014 678 Activité : Services

Plus en détail

Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros. Signature d un contrat d itinérance 2G / 3G avec Orange

Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros. Signature d un contrat d itinérance 2G / 3G avec Orange RESULTATS ANNUELS 2010 Paris, le 9 mars 2011 Chiffre d affaires à plus de 2 milliards d euros Marge d EBITDA Groupe à plus de 39% Hausse de 78% du résultat net record à 313 millions d euros Signature d

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF

RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF JEUDI 27 FEVRIER 2014 SOMMAIRE 01 - FAITS MARQUANTS 2013 02 RÉSULTATS ANNUELS 2013 03 PERSPECTIVES 1 LE GROUPE LINEDATA UN GROUPE MONDIAL 3 nouveaux bureaux en

Plus en détail

Résultats du premier semestre 2005. 29 septembre 2005

Résultats du premier semestre 2005. 29 septembre 2005 Résultats du premier semestre 2005 29 septembre 2005 Soft Computing - 46 rue de la Tour 75116 paris tél. (33) 01 73 00 55 00 fax (33) 01 73 00 55 01 www.softcomputing.com 1. Rappel du positionnement 2.

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE. 15 mai 2008

ASSEMBLEE GENERALE. 15 mai 2008 ASSEMBLEE GENERALE 15 mai 2008 FAITS & CHIFFRES 2007 10ème rang des SSII cotées sur Euronext Paris* Croissance interne de 13,1% CA : 165,6 M Marge opérationnelle courante de 9,5 % 2.194 Ingénieurs et Consultants

Plus en détail

Au Service de la Performance IT. Retour d expérience sur la gestion des Incidents et des Problèmes autour du SI

Au Service de la Performance IT. Retour d expérience sur la gestion des Incidents et des Problèmes autour du SI Retour d expérience sur la gestion des Incidents et des Problèmes autour du SI Les priorités des DSI en 2009 Au Service de la Performance IT Les priorités des DSI : (source enquête IDC auprès de plus de

Plus en détail

Documents de synthèse Regroupements

Documents de synthèse Regroupements Documents de synthèse Regroupements Pré-requis : o Connaitre les documents de synthèse (bilan et tableau de résultat) selon les trois systèmes : Système de base, Système abrégé, Système développé. Objectif

Plus en détail

Résultats semestriels 2012. Réunion SFAF du 6 septembre 2012

Résultats semestriels 2012. Réunion SFAF du 6 septembre 2012 Résultats semestriels 2012 Réunion SFAF du 6 septembre 2012 Sommaire I Faits marquants du semestre pages 3 à 5 II Comptes semestriels 2012 pages 6 à 11 III Perspectives Plan OPUS VINI 2015 pages 12 à 22

Plus en détail

Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE DES ENTREPRISES

Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE DES ENTREPRISES R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E CONCOURS D'ADMINISTRATEUR DU SÉNAT 2012 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA FORMATION Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE

Plus en détail

The Cloud Company RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2012

The Cloud Company RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2012 The Cloud Company RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2012 Société anonyme au capital de 538 668euros. Siege social: 35, rue des Jeûneurs, 75002 Paris. RCS Bobigny 440 014 678 Activité : Services de

Plus en détail

Chapitre 3 - L'interprétation des documents financiers et la planification financière. Plan

Chapitre 3 - L'interprétation des documents financiers et la planification financière. Plan Chapitre 3 - L'interprétation des documents financiers et la planification financière Plan Le bilan - présentation et signification des postes Structure en grandes masses - Le BFR Les ratios de structure

Plus en détail

SATIMO SITUATION CONSOLIDEE AU 30.09.2008

SATIMO SITUATION CONSOLIDEE AU 30.09.2008 SATIMO SITUATION CONSOLIDEE AU 30.09.2008 2. 1. PRESENTATION DE LA SITUATION CONSOLIDEE 30.09.2008 1.1. BILAN Le bilan consolidé au 30 septembre est le suivant : LIBELLES (EN K ) 30.09.2008 31.03.2008

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE CIB FINANCIAL SOLUTIONS. Etats financiers de la période intermédiaire

CREDIT AGRICOLE CIB FINANCIAL SOLUTIONS. Etats financiers de la période intermédiaire Etats financiers de la période intermédiaire Comptes semestriels non audités au 30 juin 2014 ETATS FINANCIERS DE LA PERIODE INTERMEDIAIRE AU 30 JUIN 2014 TABLE DES MATIERES Page Bilan actif... 2 Bilan

Plus en détail

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL Il donne une vision plus économique, il présente la manière dont les emplois sont financés par les ressources. Il permet de mieux comprendre le fonctionnement de

Plus en détail

GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA

GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA RAPPORT SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2005 A nos actionnaires et partenaires financiers (chiffres clés en milliers de CHF) INTRODUCTION Malgré les difficultés conjoncturelles principalement

Plus en détail

Annexe 1. Tableau de bord de la société Armand Ratio Calcul Valeur société Armand année N

Annexe 1. Tableau de bord de la société Armand Ratio Calcul Valeur société Armand année N ÉNONCÉ 1 Analyse globale Créée en N-5, la société Armand est devenue sous-traitante d une entreprise qui gère une librairie électronique. Armand assure la logistique de cette entreprise : elle achète,

Plus en détail

-1 - Groupe SQLI Présentation des résultats semestriels 2004

-1 - Groupe SQLI Présentation des résultats semestriels 2004 -1 - Groupe SQLI Présentation des résultats semestriels 2004 Septembre 2004 -2 - Sommaire Présentation de SQLI Faits marquants et résultats semestriels Perspectives -3 - SQLI : les éléments clés Dates

Plus en détail

GROUPE ADTHINK MEDIA COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2012

GROUPE ADTHINK MEDIA COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2012 GROUPE COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2012 Bilan consolidé ACTIF 31/12/2012 31/12/2011 Ecarts d'acquisition I 3 833 125 4 477 527 Capital souscrit non appelé IMMOBILISATIONS INCORPORELLES Frais d'établissement

Plus en détail

Diagnostic financier - Corrigé

Diagnostic financier - Corrigé Diagnostic financier - Corrigé Nous effectuerons ce diagnostic financier en présentant d abord une étude de rentabilité et de profitabilité du groupe Nestor, ensuite une étude de la structure financière

Plus en détail

GLOSSAIRE. Actif. Annexe. Balance

GLOSSAIRE. Actif. Annexe. Balance GLOSSAIRE Actif «Un actif est un élément identifiable du patrimoine ayant une valeur économique positive pour l entité, c est-à-dire un élément générant une ressource que l entité contrôle du fait d événements

Plus en détail

REALISER L ETUDE FINANCIERE

REALISER L ETUDE FINANCIERE REALISER L ETUDE FINANCIERE Cette étape va vous permettre de mesurer la viabilité de votre projet, ainsi que sa pérennité sur le long terme. Le plan de financement vous aidera à déterminer les ressources

Plus en détail

Définitions des principaux concepts

Définitions des principaux concepts Définitions des principaux concepts Achats de marchandises : achats de marchandises destinées à être revendues en l état. Achats de matières premières : achats de produits incorporés aux constructions.

Plus en détail

Examen de contrôle continu : Analyse financière 13 juin 2006 (2h)

Examen de contrôle continu : Analyse financière 13 juin 2006 (2h) Examen de contrôle continu : Analyse financière 13 juin 2006 (2h) Vous souhaitez analyser la situation financière de l entreprise Arnault et disposez pour cela de la liasse fiscale de l année N (Bilan

Plus en détail

Résultats Semestriels 2007. Réunion d information du 3 octobre 2007

Résultats Semestriels 2007. Réunion d information du 3 octobre 2007 Résultats Semestriels 2007 Réunion d information du 3 octobre 2007 1 S o m m a i r e efront, expert en solutions logicielles pour la finance Stratégie de développement Activité du 1 er semestre 2007 Perspectives

Plus en détail

Les soldes intermédiaires de gestion

Les soldes intermédiaires de gestion Les soldes intermédiaires de gestion Fiche 6 Objectifs Identifier les soldes intermédiaires de gestion. Pré-requis Fiches 1, 2 et 3. Mots-clés Soldes intermédiaires de gestion, tableau des soldes intermédiaires

Plus en détail

BILAN FONCTIONNEL. Pour répondre au mieux à cette préoccupation, nous étudierons les points suivants :

BILAN FONCTIONNEL. Pour répondre au mieux à cette préoccupation, nous étudierons les points suivants : BILAN FONCTIONNEL Avoir une activité, générer des résultats, nécessite des moyens de production que l'on évalue en étudiant la structure de l'entreprise. L'étude de la structure financière va permettre

Plus en détail

Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie

Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie 1 Plan (Chapitre 13 de l ouvrage de référence) Introduction Le tableau des flux de trésorerie : principes généraux Méthodologie

Plus en détail

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Présentation de la solution SAP s SAP pour les PME SAP Business One Cloud Objectifs Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Favorisez une croissance rentable simplement et à moindre

Plus en détail

COMPTES SEMESTRIELS au 30 juin 2015

COMPTES SEMESTRIELS au 30 juin 2015 genoway Société anonyme au capital de 897 519,90 Siège social : 181/203, avenue Jean Jaurès - 69007 Lyon 422 123 125 RCS Lyon COMPTES SEMESTRIELS au 30 juin 2015 GenOway Comptes annuels au 30/06/2015 Page

Plus en détail

Les soldes intermédiaires de gestion et la capacité d'autofinancement

Les soldes intermédiaires de gestion et la capacité d'autofinancement Chapitre 17 Les soldes intermédiaires de gestion et la capacité d'autofinancement Introduction L'objectif de ce chapitre est de faire comprendre aux élèves qu'une analyse pertinente du compte de résultat

Plus en détail

6 MARS 2013 RÉUNION D INFORMATION. Réunion d informati on 6 mars 2013

6 MARS 2013 RÉUNION D INFORMATION. Réunion d informati on 6 mars 2013 6 MARS 2013 RÉUNION D INFORMATION 1 Réunion d informati on 6 mars 2013 CONTEXTE 2012 PIB 0,0 % CROISSANCE IT +0,7 % SAAS +30 % SOURCE INSEE 2012 +2,7% 0,0% 2012 2012 2010 2011 2012 +3,8% +1,6% +7,0% +2,0%

Plus en détail

Offre Education Sage. Gilles Soaleh - Responsable Education. Thierry Ruggieri - Consultant Formateur. Académie de Montpellier 08 décembre 2011

Offre Education Sage. Gilles Soaleh - Responsable Education. Thierry Ruggieri - Consultant Formateur. Académie de Montpellier 08 décembre 2011 Offre Education Sage Gilles Soaleh - Responsable Education Thierry Ruggieri - Consultant Formateur Académie de Montpellier 08 décembre 2011 Sommaire Sage La nouvelle offre Education : Sage 100 Entreprise

Plus en détail

Touax FR0000033003 - TOUP Fair Value: 26,61

Touax FR0000033003 - TOUP Fair Value: 26,61 n NexResearch Touax FR0000033003 - TOUP Fair Value: 26,61 18 Février Données boursières Millions 2008a 2009e e 2011e 2012e Dern. Cours, 22,24 Chiffre d'affaires 364,9 271,8 307,3 350,0 380,8 Nombre de

Plus en détail

Corrigé des exercices. 1. Calcul le FR, le BFR, et la trésorerie. Puis commenter les résultats.

Corrigé des exercices. 1. Calcul le FR, le BFR, et la trésorerie. Puis commenter les résultats. Corrigé des exercices 1. Calcul le FR, le BFR, et la trésorerie. Puis commenter les résultats. On utilise le bilan. A. Calcul du FR Objectif : On veut évaluer si la structure dispose de ressources stables

Plus en détail

COMPTE DE RESULTAT SIG CAF RATIOS SEUIL DE RENTABILITE BILAN COMPTABLE. Bilan Financier RATIOS. Structure financière

COMPTE DE RESULTAT SIG CAF RATIOS SEUIL DE RENTABILITE BILAN COMPTABLE. Bilan Financier RATIOS. Structure financière ORGANISATION DE L ANALYSE FINANCIERE L analyse financière est l'étude de l'activité, de la rentabilité et du Financement de l entreprise : Soit a posteriori (données historiques et présentes) Soit a priori

Plus en détail

Melexis annonce des résultats pour le premier trimestre 2003. Ypres(Belgique), 6 mai 2003

Melexis annonce des résultats pour le premier trimestre 2003. Ypres(Belgique), 6 mai 2003 Melexis annonce des résultats pour le premier trimestre 2003 Ypres(Belgique), 6 mai 2003 Melexis présente aujourd hui ses resultats pour le premier trimestre 2003. Les revenus pour le premier trimestre

Plus en détail

Travail à faire. 2. Construire le compte de surplus réel (formation et répartition) pour N. Que peut-on en déduire?

Travail à faire. 2. Construire le compte de surplus réel (formation et répartition) pour N. Que peut-on en déduire? Cas NACRAY S.A. La société anonyme NACRAY a été créée, il y a plus de vingt ans, par un entrepreneur qui venait de déposer un brevet pour un nouveau type de mobilier de rangement, destiné aussi bien aux

Plus en détail

- 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG)

- 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) - 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) Objectif(s) : o Méthode d'évaluation des Soldes Intermédiaires de Gestion, o Interprétation des Soldes Intermédiaires de

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : UNE BELLE PERFORMANCE Chiffre d affaires supérieur à un milliard d euros, en hausse de 5,6% hors effets de change Marge opérationnelle courante1 : 25,6% du chiffre d'affaires Marge nette2 : 15,4% du

Plus en détail