Generix FR GENX FAIR VALUE: 2,31

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Generix FR0010501692- GENX FAIR VALUE: 2,31"

Transcription

1 n NexResearch Generix FR GENX FAIR VALUE: 2,31 29 Juin 2010 Chiffres clés K e 2011e 2012e 2013e Dernier Cours, 2,12 Chiffre d Affaire Capitalisation, M 30,47 Résultat d Exploitation ,41 6,68 8,40 10,44 Nb d actions, M 14,4 Marge Opérationnelle, % -6.3% 6,38% 9,24% 10,98% 12,71% 52s Haut/Bas 2,66-1,77 Résultat Net ,04 2,44 3,57 4,96 52s variation, % 5,77% Marge Nette, % -4.1% 1,50% 3,38% 4,66% 6,04% EPS, -0,19 0,02 0,04 0,09 0,14 OPINION Nous initions la couverture de GENERIX. Notre valorisation s établit sur une combinaison de modèles dont un DCF et des méthodes de valorisation relatives basées sur les multiples de valorisation. Nous aboutissons à une fair value de 2,31 par action. Les éléments clés de notre prise de position sont les suivants : Des solutions porteuses dans un marché rendu plus réceptif par la crise Des opportunités à l international trop peu exploitées pour le moment Peu de visibilité sur les perspectives de croissance et de résultat Secteur Risques Possibilité de Bonnes Surprises

2 RESUME CONCLUSION Generix est une société française qui conçoit et commercialise un logiciel intégré à destination des entreprises. La société offre à travers son logiciel une gamme de solutions pour la planification des ressources d'entreprise (ERP). Ces solutions visent à améliorer la planification logistique, la gestion des produits, la gestion des flux de la «supply chain», la performance des ventes de détail, la facturation électronique, la dématérialisation fiscale et la synchronisation des données entre tous les acteurs de la chaine. Generix fournit ses services à des clients dans un certain nombre de secteurs, tels que l'aéronautique, industrie automobile, la santé, la publicité, la distribution alimentaire, non-alimentaire et spécialisée, ainsi que le secteur des transports et de la logistique. Après avoir multiplié son chiffre d affaires par 4 depuis 2005 notamment grâce à de la croissance externe, le chiffre d affaire , clos au 31 Mars, marque une pause importante avec une petite hausse de 1% à 68.6m contre 67.6m pour l exercice Le résultat net, négatif de 3.7m en 2008 est aussi négatif en 2009 de 2.8m mais en légère amélioration. Nous notons cependant le développement du chiffre d affaires récurrent qui s établit à 44m soit 65% du chiffre d affaire de la société. Nous pensons que la récurrence est un axe de développement capital pour survivre et se développer dans ce métier. Pour 2010, la société prévoit une croissance de 1% de son chiffre d affaire et un retour à l équilibre du résultat. Nous sommes réservés sur ces perspectives dans la mesure où la reprise et sa vigueur ne sont à ce jour pas complètement actées. La dynamique du secteur de la distribution sera primordiale pour la génération de chiffre d affaire sur l exercice, dans la mesure où Generix équipe 70% de fournisseurs de la grande distribution. Lors de sa présentation de résultat, la société a fait part de son intention de restaurer ses marges. Cependant, aucun objectif chiffré ne nous a été communiqué. Nous estimons que la société se trouve aujourd hui à un tournant majeur de son histoire. Compte tenu de l incertitude liée à l évolution du chiffre d affaires et des marges de Generix, nous initions le suivi de la valeur avec une opinion neutre et une fair value à 2.26 par action représentant un potentiel d appréciation de 5%. Nous seront très attentifs à la publication du chiffre d affaire du T1 2010, prévue pour le 26 Juillet 2010.

3 POINTS FORTS Un marché en cours de concentration fait de Generix une cible potentielle Le marché est segmenté par la taille avec d un côté les «majors» de type SAP, Oracle ou IBM dont les logiciels trustent les premières places et de l autre une multitude de société de plus petite taille et sur des marchés de niche. Aujourd hui, les «majors» n ont que peu de marges de manœuvres pour gagner des parts de marchés et générer de la croissance car les taux de pénétration sont extrêmement élevés et presque saturés. Le trésor de guerre des majors est estimé en 2010 à 76M et 125M pour Dans un contexte de valorisations dégradées par la crise, ces entreprises sont «en chasse» et regardent les cibles potentielles. Le coup d envoi a été lancé par SAP en Mai par l annonce de l acquisition de Sybase pour une valeur estimée à 5.8M. IBM qui a fait part «d une prévision d investissement de 20M$ d ici 2015» a acquis récemment Sterling Commerce (premier concurrent de Generix) pour 1.4M$ en numéraire. Au-delà de l appétit d acquisition des «majors» que nous pensons durable, cette acquisition témoigne de leur intérêt pour l activité de Generix et de son bon positionnement. La gestion des approvisionnements, un segment de marché renforcé par la crise Le marché de la société est en plein développement. La crise aura au moins eu un effet positif : la prise de conscience de gains possibles de productivité sur la gestion de la logistique. La baisse d activité importante enregistrée par les entreprises clientes de Generix et notamment celles du secteur de l automobile, de la distribution et des transports a obligé ces dernières à se focaliser sur la sauvegarde des marges voir leur développement. Les entreprises de transport ont par exemple cherché à rationaliser le remplissage et les rotations de leurs camions. Les entreprises de logistique et de distribution ont travaillé sur l approvisionnement en temps réel etc. Dès lors, cela a nourrit le business de Generix dont les solutions offertes vont exactement dans ce sens. Des partenariats clés pour l avenir Afin de garantir l'intégration de ses solutions sur les plates-formes de ses clients, la société a établi des partenariats technologiques forts avec des fabricants le matériel informatique et des éditeurs de logiciels comme Oracle, Microsoft, IBM, Sun, HP. Cela permet à Generix de bénéficier : D une reconnaissance accrue du marché D une meilleure connaissance des marchés, des entreprises et des acteurs D une meilleure approche et une complémentarité avec les applications logicielles disponibles D une stabilité et fiabilité des solutions Generix Group De solutions multiplateformes Une recherche et développement efficiente Generix travaille constamment à l amélioration de ses produits, intégrant les nouvelles technologies pour offrir aux clients les meilleures fonctionnalités, une fiabilité plus élevée, et un plus grand choix d options

4 notamment sur le segment «on-demand». La société a investit 20% de son chiffre d'affaires dans la R & D en 2009 contre 15% en Generix intègre l'originalité, l'innovation et des solutions à forte valeur ajoutée pour les écosystèmes des fabricants et des distributeurs. Generix a obtenu le label Oséo pour son caractère «innovant». Generix intègre une avancée majeure dans l'utilisation de «technologies» SOA (Architectures Orientées Services) fournissant ainsi un avantage comparatif indéniable. En permettant l accès à ses services par le web, Generix offre une solution simple à ses fonctions «on demand». De fait, Generix donne l opportunité à ses clients de souscrire plus d outils en fonctions de leurs besoins et surtout de répondre aux attentes des clients «Midmarket» dans les meilleures conditions (besoins et/ou organisation). Ces solutions sont offertes sous forme d applications ou en mode locatif (ASP, SaaS). POINTS FAIBLES Une conjoncture attentiste La crise actuelle que traverse l économie mondiale a un impact important sur l activité de la société dans la mesure où les investissements des entreprises ont été réduits voir supprimés. En 2009, ils ont été réduits de 7,8% et dans le même temps, les dépenses informatiques ont-elles été réduites de 4% ce qui s est traduit par une baisse de chiffre d affaire du secteur de 4.5%. De plus, pour celles qui ne réduisent pas leurs investissements, les cycles de prise de décision sont bien plus longs qu auparavant. Ce qui a bien évidemment des conséquences pour la société sur l attribution et la gestion des contrats. Lors de la présentation de résultats de la société à laquelle nous avons participé, la société a souligné les politiques de «Stop & Go» des clients dans leurs signatures de contrats. Nous pensons clairement que l horizon n est pas suffisamment dégagé pour que les entreprises reprennent confiance et se décident à réinvestir. Pour Generix, cela signifie clairement que pour trouver de la croissance, il faut aller la chercher de manière agressive. La faible présence à l international Generix a développé des solutions sur mesure et dispose à ce jour d une solide base de compétences nécessaires à l internationalisation. Les solutions sont suffisamment flexibles et standardisées pour pouvoir être implantées aux quatre coins du globe quasiment sans délais. Generix Group est à ce jour présent à l international grâce à ses 6 filiales (Argentine, Portugal, Italie, Espagne, Belgique et Brésil) et un réseau de revendeurs partenaires couvrant 30 pays. Selon la société, les recettes internationales ont représenté 20% du chiffre d'affaires du groupe en Ce qui nous apparaît faible compte tenu des opportunités actuelles qu offre l international et plus précisément les pays émergents où les solutions logistiques offertes par Generix peuvent répondre parfaitement aux besoins logistiques. De plus, la société rapporte une présence en France chez «70% des fournisseurs de la Grande Distribution». Avec un taux de pénétration comme celui-ci, on peut se demander pourquoi la société ne concentre pas ses efforts sur des marchés où le taux de pénétration est plus faible Les relais de croissance apportés par les activités internationales pourraient être vraiment conséquents. Une présence accrue à l international permettra à Generix de se constituer un portefeuille de client plus solide, réduisant d autant l'impact d une baisse dans sur un des marchés de la société, même si jusqu'à présent la France reste dominante génération de chiffre d affaire de profit.

5 Source: Société Un environnement technologique toujours en mouvement Le groupe Generix est organisé en 4 gammes de solutions ce qui permet de mutualiser le risque. Néanmoins, la société est soumise à une très forte pression technologique dans un environnement en perpétuel changement. Dans ce secteur d activité, les avancées technologiques sont très fréquentes et nécessitent une capacité d adaptation rapide considérable de l entreprise et de ses produits et services pour éviter l obsolescence. En outre, l arrivée de Windows 7 risque d influer sur l environnement informatique des PME clientes de Generix. Une situation financière toujours délicate mais en amélioration Depuis le rapprochement entre Influe et Generix annoncé fin 2006, puis avec Infolog, les marges de la société se sont fortement dégradées, effet qui s est largement amplifié avec la crise. La marge opérationnelle commence à se redresser mais reste fortement négative à -5.1% en 2009 contre -7.7% en Le pilotage des marges par la société nous a semblé peu convaincant. Le chiffre d affaires de la société a été multiplié par 4 depuis 2005 et nous pensons que cette augmentation rapide de la taille de la société n a pas encore été complètement digérée. La société manque certainement d indicateurs de performance pour gérer ses marges. Parmi les points positifs, le ratio de gearing est en amélioration passant à 15% en 2009 contre 22% sur l exercice précédent. La dette a été réduite de 30% sur l exercice. La société commence ainsi à retrouver des capacités financières et des marges de manœuvres pour son développement futur.

6 L INDUSTRIE DE GENERIX Le marché des ERP et des Logiciels de gestion Le marché de l ERP a connu une baisse de 11% du chiffre d affaires en 2009 principalement en raison de la crise financière qui a vue une diminution des ventes de licences et de services. Après avoir coupé les dépenses de communication et marketing sous l effet de la crise, les entreprises ont coupées leurs investissements et leurs dépenses en services informatiques. De nombreuses sociétés ont reporté leurs mises à jour de systèmes informatiques comme Sodexo qui a renoncé à une mise à jour de SAP pour 26m. Source : Nexresearch - Xerfi Après une année difficile le marché des logiciels de gestion d entreprise et des ERP devrait reprendre le chemin de la croissance en Mais la dynamique restera faible. Selon les estimations d IDC et de Forrester une croissance globale annuelle moyenne de 2,7 % entre 2008 et 2013 est attendue. Il faut néanmoins noter que ces estimations de croissances sont disparates selon les sous-secteurs d activité (licences, maintenance et services) qui vont connaitre des progressions très différentes. Les achats de logiciels (licences et maintenance) seront en croissance de 1% en 2010, mais cette tendance devrait progressivement s améliorer pour retrouver les niveaux 2008 en En ce qui concerne la maintenance, les revenus augmenteront de près de 6 %. Du fait de cette évolution, la part des revenus issus de la maintenance dans le chiffre d affaires global des éditeurs devrait passer de 43 à 50% d ici C est d autant plus une bonne nouvelle que les revenus de la maintenance sont facilement prévisibles et offrent des taux de marges élevés.

7 Le marché mondial de l'erp est largement concentré et dominé par deux grands leaders : SAP (17 mds $) et Oracle (7,8 mds $). Trois autres éditeurs seulement dépassent le milliard de dollars de chiffre d'affaires : Sage (2,4 mds $), Infor (2,0 mds $) et Microsoft (1,1 mds $). Quatre facteurs sont décisifs sur ce marché : La consolidation. Facilitée par la chute des marchés, il se dessine clairement deux groupes d acteurs : les acquéreurs (avec les 5 premiers éditeurs) et cibles (tous les autres). La spécialisation par industrie car personne ne peut couvrir tout le marché avec un seul et unique logiciel étant donné l afflux croissant de besoins nouveaux. L innovation technologique qui est la clef de voute de l industrie et permet la conquête de parts de marché. L arrivée du Web 2.0 a changé la donne dans l univers du logiciel corporate qui se veut désormais collaboratif et participatif. La démocratisation du modèle SaaS (Software As A Service) dont les freins à l utilisation son en train de tomber. Le marché français Centré atour de 4 fonctions : Comptabilité/Finance, Ressources Humains, Gestion Commerciale et GPAO. Le marché des ERP et des logiciels de gestion d entreprises correspond à plus de la moitié du marché des applications et près du quart du marché total des logiciels en France. Le marché ERP est devise en 3 segments principaux : Grandes entreprises (+100M de Chiffre d affaires) Le club des éditeurs français de plus de 100 M est très restreint vu qu il ne compte que 12 membres. 2% des éditeurs représente ainsi plus de 55% du chiffre d affaires réalisé par le secteur avec 4,38 milliards d euros. Ex : Dassault Système, Sopra, Cegid, Linedata Services, Avanquest Sociétés de taille intermédiaire (20 a 100M de Chiffre d affaires) axées exclusivement sur des activités d édition de logiciels. Les plus gros acteurs ayant une plus grosse propension à la diversification. Ce segment représente 34 entreprises pour 17,5% du chiffre d affaires du secteur soit 1,33 milliards d euros. Ex : ESI, Cegedim, Infovista, Orsyp, EBP Informatique Les petites sociétés (- 20 M de Chiffre d affaires) qui interviennent sur le marché des PME-

8 TPE. Le marché sur lequel ils opèrent ainsi que leur faculté de déploiement les place hors du champ de la concurrence de GENERIX. Le segment des petites sociétés représente 578 entreprises mais ne représentent que 25,1% du chiffre d affaires du secteur avec 1,9 milliards d euros. VALORISATION Nous valorisons GENERIX par la méthode du DCF et des comparables boursiers. La fair value ressort à 2,31, soit 9% en dessus du dernier cours. Peer 1-2 Pondération 2010 Valorisation DCF 28% 3,8 Valorisation x CA 28% 3,9 Valorisation x EBITDA 45% 0,4 Valeur des fonds propres M (Médiane) 2,31 DCF Beta 0,7 Prime de marché 4,50% Taux sans risque 2,67 % Prime de taille 4,38% Coût des Capitaux Propres 10,0% Part des Capitaux Propres 87,0% Coût de la dette 6,7 % Taux m arginal d'im position 3 0,0% Coût de la dette après impôts 4,7% Part des Dettes 13,0% CMPR 9,33% Taux de croissance à l'infini 2% Chiffre d'affaires croissance % 0,9% 2,9% 4,7% 6,5% 8,2% 10,0% 8,4% 6,8% 5,2% 3,6% 2,0% EBIT marge % 1,0% 2,4% 4,9% 7,5% 10,0% 12,5% 11,8% 11,1% 10,4% 9,7% 9,0% (1-Taxes) 230,4 569, , , , , , , , , ,3 Taux d'imposition % 33,3% 33,3% 33,3% 33,3% 33,3% 33,3% 33,3% 33,3% 33,3% 33,3% 33,3% Dotations aux amortissements 2 560, , , , , , , , , , ,8 % CA 3,7% 3,7% 3,7% 3,6% 3,6% 3,6% 3,6% 3,6% 3,5% 3,5% 3,5% Capex + Acquisitions 3 669, , , , , , , , , , ,9 % CA 5,3% 5,1% 4,8% 4,6% 4,4% 4,2% 3,9% 3,7% 3,5% 3,2% 3,0% BFR 6 588, , , , , , , , , , ,4 % CA 9,5% 9,6% 9,7% 9,8% 9,9% 10,0% 10,0% 10,0% 10,0% 10,0% 10,0% Variation de BFR 122,8 259,2 391,5 542,9 722,3 940,9 793,4 696,3 568,6 414,1 238,4 % variation de CA 20,5% 12,9% 11,8% 11,3% 11,1% 11,0% 10,0% 10,0% 10,0% 10,0% 10,0% FCF -770,7-111,2 1175,6 2628,4 4336,6 6413,4 6915,9 7256,7 7502,7 7642,0 7667,0 Année d'actualisation Facteur d'actualisation 1,00 0,91 0,84 0,77 0,70 0,64 0,59 0,54 0,49 0,45 0,41 FCF actualisé -770,7-101,7 983,5 2011,2 3035,2 4105,7 4049,5 3886,5 3675,3 3424,0 3142,1 VT actualisée 57129,3

9 Peer 2 Peer 1 Valorisation DCF M Somme des FCF actualisé 9 263,2 Valeur term inale actualisé ,3 Valeur d'entreprise ,5 Dette nette ,0 Valeur des Fonds propres ,5 Comparables Cast Esker Staff and Line Avanquest Software Linedata Services Cegid VE EV/CA EV/EBIT DA EV/EBIT PE VE/CA 2010 VE/CA 2011 VE/EBITDA 2010 VE/EBITDA 2011 VE/EBIT 2010 VE/EBIT 2011 Cast 0,57 0,57 4,53 4,53 9,05 9,05 Esker 0,90 0,81 8,67 6,50 13,00 13,00 Staff and Line 0,92 1,92 2,92 3,92 4,92 5,92 Avanquest Software 1,02 0,95 5,53 3,24 13,42 8,54 Mediane 0,91 0,88 5,03 4,22 11,03 8,80 Moyenne 0,85 1,06 5,41 4,55 10,10 9,13 Linedata Services 1,14 1,09 6,98 6,44 10,46 9,30 Cegid 1,23 1,19 5,06 4,68 10,29 9,35 Mediane 1,18 1,14 6,02 5,56 10,38 9,33 Moyenne 1,18 1,14 6,02 5,56 10,38 9,33 Peer 1 (Valeur d'entreprise M ) x Chiffre d'affaires Médiane , ,8 Moyenne , , , ,5 xebitda Médiane , ,6 Moyenne , , , ,9 x EBIT Médiane 7 858, ,2 Moyenne 7 196, , , ,5 Peer 2 (Valeur d'entreprise M ) x Chiffre d'affaires Médiane , ,9 Moyenne , , , ,9 xebitda Médiane , ,4 Moyenne , , , ,4 x EBIT Médiane 6 210, ,8 Moyenne 6 210, , , ,8

10 Peer Valorisation DCF , ,5 Valorisation x CA , ,2 Valorisation x EBITDA 6 088, ,7 Valeur des fonds propres M (Médiane) , ,6

11 SOCIETE Generix Group, né de la fusion entre Generix, Influe et Infolog propose une offre globale de gestion de flux afin d optimiser la chaîne de valeur des entreprises du secteur de la distribution tels que l'agroalimentaire, les biens de grande consommation (CPG), la distribution alimentaire, non alimentaire et spécialisée, la Vente A Distance (VAD), l'automobile, la santé, le transport et la publicité. Generix, éditeur du progiciel de gestion intégrée Generix Collaborative Entreprise, expert de l'exécution de flux intra-entreprise. Influe, éditeur de solutions d'intégration et de gestion collaborative B2B, expert international de la communication inter entreprises. Infolog Solution, leader reconnu sur le domaine du Supply Chain dans les secteurs de la prestation logistique, du négoce et de la distribution, ainsi que de l'industrie. Avec un chiffre d'affaires consolidé de 68,6 m, Generix Group est le 9ème éditeur français de logiciels. La société se distingue de la concurrence par : 17 ans d existence, Plus de clients, et 70% des fournisseurs de la Grande Distribution, Près de 20 % du chiffre d affaires consacré à la Recherche et Développement, Des solutions commercialisées dans 30 pays et à l'international qui représente aujourd'hui 20 % du chiffre d'affaires du Groupe contre 15% l an passé. La Société exerce ses activités à travers ses filiales en Italie, en Espagne, au Portugal, au Benelux, et au Brésil.

12 GRAPHIQUE NFinance est une société d analyse et d ingénierie financière. Les informations exprimées dans cette étude sont soumises seulement à titre informatif et ne sont en aucune façon une offre ou une sollicitation d acheter ou de vendre les instruments financiers mentionnés ci-dessus. Les informations exposées dans ces analyses et/ou études sont issues de sources dignes de foi. La responsabilité de NFinance ne saurait être engagée, directement ou indirectement, en cas d erreur ou d omission. En applications des règlements de l AMF et du code des sociétés et des marchés financiers, nous publions les informations suivantes : Montages d opérations financières : néant, intérêt personnel de l analyste : néant, prestations de conseils : néant, communication préalable à l émetteur : oui Ce document ne peut pas être distribué au Royaume Uni, sauf aux personnes autorisées ou exemptées sous le UK Financier Securities Act 186 et l article 11 (13) du Financial Securities Act. Ce document ne peut pas être distribué ou disséminé aux États Unis ou dans ses possessions. Les valeurs mobilières sujet de cette étude n ont pas été enregistrées avec le Securities and Exchange Commission et envoyer cette étude à un résident des États-Unis est interdit.

Cegid FR0000124703 - CGD Fair Value: 29,09

Cegid FR0000124703 - CGD Fair Value: 29,09 n NexResearch Cegid FR0000124703 - CGD Fair Value: 29,09 10 Février Données boursières Millions 2008a 2009e e 2011e 2012e Dern. Cours, 19,98 Chiffre d'affaires 248,5 248,5 261,0 282,1 307,2 Nombre de titres

Plus en détail

A Toute Vitesse (FR0010050773 MLATV) FAIR VALUE : 12

A Toute Vitesse (FR0010050773 MLATV) FAIR VALUE : 12 Guy Cohen guy@nexfinance.fr www.nexresearch.fr 30 août 2006 A Toute Vitesse (FR0010050773 MLATV) FAIR VALUE : 12 Données boursières Compte de résultat, M 2005 2006 e 2007 e 2008e Dern. Cours 7,70 Chiffre

Plus en détail

GENERIX (FR0004032795 - GNX) FAIR VALUE: 0, 63

GENERIX (FR0004032795 - GNX) FAIR VALUE: 0, 63 Marc Sétin marc@nexgenfinance.fr 13 mars, 2006 GENERIX (FR0004032795 - GNX) FAIR VALUE: 0, 63 Données boursières Compte de résultat 10-Feb-06 Milliers d'euros 2004 2005 2006e 2007e Symbole GNX Revenu 16,2

Plus en détail

NETBOOSTER FR0000079683 ALNBT FAIR VALUE: 6,6

NETBOOSTER FR0000079683 ALNBT FAIR VALUE: 6,6 Marina Ilieva marina@nexfinance.fr www.nexresearch.fr 6 septembre 2006 NETBOOSTER FR0000079683 ALNBT FAIR VALUE: 6,6 Données boursières K 2005 2006e 2007e 2008e Dern. Cours 5,72 Chiffre d'affaires 8 901

Plus en détail

EMAILVISION FR0004168045 - ALEMV FAIR VALUE : 3,1

EMAILVISION FR0004168045 - ALEMV FAIR VALUE : 3,1 Laure Schneegans laure@nex finance.fr 2 mai 2006 Données boursières (28/04/06) EMAILVISION FR0004168045 - ALEMV FAIR VALUE : 3,1 Compte de résultat, M 2004 2005 2006 e 2007e Dern. Cours 2,9 Chiffre d'affaires

Plus en détail

Leguide.com FR0010146092 - ALGUI FAIR VALUE : 10

Leguide.com FR0010146092 - ALGUI FAIR VALUE : 10 Julien Méha julien@nexfinance.fr www.nexresearch.fr 1 Août 2006 Leguide.com FR0010146092 - ALGUI FAIR VALUE : 10 Données boursières K 2005 2006 E 2007 E 2008 E Dern. Cours 8,83 Chiffre d'affaires 3 884

Plus en détail

SYSTAR FR0000052854 SAR FAIR VALUE: 4,42

SYSTAR FR0000052854 SAR FAIR VALUE: 4,42 Marina Ilieva marina@nexfinance.fr www.nexresearch.fr 09 Mai 2006 SYSTAR FR0000052854 SAR FAIR VALUE: 4,42 Données 2005-2006- 2007 - boursières K 2004-2005 2006e 2007e 2008e Dern. Cours 4,00 Chiffre d'affaires

Plus en détail

VALTECH (FR0004155885 - LTE ) FAIR VALUE: 0.81

VALTECH (FR0004155885 - LTE ) FAIR VALUE: 0.81 Marc Sétin marc@nexgenfinance.fr 27 février, 2006 VALTECH (FR0004155885 - LTE ) FAIR VALUE: 0.81 Données boursières Compte de résultat 24-Feb-06 Milliers d'euros 2004 2005e 2006e 2007e Dernier cours, 0,68

Plus en détail

STAFF & LINE FR0010246322 - ALSTA FAIR VALUE : 17

STAFF & LINE FR0010246322 - ALSTA FAIR VALUE : 17 By Laure Schneegans laure@nexgenfinance.fr 11 avril 2006 Données boursières (10/04/06) STAFF & LINE FR0010246322 - ALSTA FAIR VALUE : 17 Compte de résultat, K 2004 2005e 2006 e 2007e Dern. Cours 14,50

Plus en détail

N 2. Generix fait figure de pionnier dans le Software as a Service, qui va bouleverser l univers du commerce et de la distribution.

N 2. Generix fait figure de pionnier dans le Software as a Service, qui va bouleverser l univers du commerce et de la distribution. LA LETTRE AUX ACTIONNAIRES ÉTÉ 2009 N 2 MESSAGE DU PRÉSIDENT DU DIRECTOIRE Madame, Monsieur, Cher actionnaire, J ai le plaisir de vous présenter le deuxième numéro de notre lettre aux actionnaires. Dans

Plus en détail

G G E N E S T A. Linedata Services FLASH VALEUR

G G E N E S T A. Linedata Services FLASH VALEUR FLASH VALEUR 17 février Edition 2012 de Logiciels Benjamin TERDJMAN Analyste Financier bterdjman@genesta-finance.com 01.45.63.68.86 Opinion 1. Cours (clôture au 16 février 12) 10,50 Objectif de cours 15,00

Plus en détail

NOTRE OPINION RESUME-CONCLUSION

NOTRE OPINION RESUME-CONCLUSION Marina Ilieva marina@nexfinance.fr www.nexresearch.fr 24 octobre 2006 JET MULTIMEDIA FR0000053456 JET FAIR VALUE: 20 Données boursières K 2005 2006e 2007e 2008e Dern. Cours 14,60 Chiffre d'affaires 236

Plus en détail

Présentation. Philippe Bouaziz, Président Stéphane Conrard, Directeur Général Délégué - Finance

Présentation. Philippe Bouaziz, Président Stéphane Conrard, Directeur Général Délégué - Finance Présentation Philippe Bouaziz, Président Stéphane Conrard, Directeur Général Délégué - Finance 1 Prodware en bref Editeur de briques logicielles sectorielles et métiers Intégrateur hébergeur des grands

Plus en détail

Achat Spéc. Cours (10/02/2012) : 1,02 FR0004187367 - ALFRE. Objectif : 4,90. Potentiel : +385%

Achat Spéc. Cours (10/02/2012) : 1,02 FR0004187367 - ALFRE. Objectif : 4,90. Potentiel : +385% Le 14 février 2012 Achat Spéc. Cours (10/02/2012) : 1,02 FR0004187367 - ALFRE Objectif : 4,90 Potentiel : +385% Matrice GS.R Profil d investissement Le pari du Web Freelance.com fait face à deux défis

Plus en détail

Chiffre d affaires du premier trimestre 2015

Chiffre d affaires du premier trimestre 2015 Chiffre d affaires du premier trimestre 2015 Chiffre d affaires : 286,6 millions d euros, croissance organique de +4,0% Flux de trésorerie disponible : 31,9 millions d euros, en progression de +10,4% Croissance

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF

RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF JEUDI 27 FEVRIER 2014 SOMMAIRE 01 - FAITS MARQUANTS 2013 02 RÉSULTATS ANNUELS 2013 03 PERSPECTIVES 1 LE GROUPE LINEDATA UN GROUPE MONDIAL 3 nouveaux bureaux en

Plus en détail

Le marché français des logiciels et services ERP poursuit sa croissance

Le marché français des logiciels et services ERP poursuit sa croissance COMMUNIQUE DE PRESSE Le marché français des logiciels et services ERP poursuit sa croissance Paris, février 2008 Le marché des logiciels et services ERP est resté dynamique et en progression en 2006 et

Plus en détail

ILOG (FR0004042364 - ILO) FAIR VALUE: 11.3

ILOG (FR0004042364 - ILO) FAIR VALUE: 11.3 Marc Sétin marc@nexgenfinance.fr Assistant: Alex Vozian ILOG (FR0004042364 - ILO) FAIR VALUE: 11.3 10 février, 2006 Données boursières Compte de résultat 10-Feb-06 2005 2006e 2007e million IFRS IFRS IFRS

Plus en détail

Offre Education Sage. Gilles Soaleh - Responsable Education. Thierry Ruggieri - Consultant Formateur. Académie de Montpellier 08 décembre 2011

Offre Education Sage. Gilles Soaleh - Responsable Education. Thierry Ruggieri - Consultant Formateur. Académie de Montpellier 08 décembre 2011 Offre Education Sage Gilles Soaleh - Responsable Education Thierry Ruggieri - Consultant Formateur Académie de Montpellier 08 décembre 2011 Sommaire Sage La nouvelle offre Education : Sage 100 Entreprise

Plus en détail

Estimations des résultats consolidés du premier semestre clos le 31 mars 2014 Évaluation de l option de vente Áreas

Estimations des résultats consolidés du premier semestre clos le 31 mars 2014 Évaluation de l option de vente Áreas C O M M U N I Q U É D E P R E S S E Paris, le 9 mai 2014 Estimations des résultats consolidés du premier semestre clos le 31 mars 2014 Évaluation de l option de vente Áreas 1. Estimations des résultats

Plus en détail

Activité et Résultats annuels 2014

Activité et Résultats annuels 2014 Activité et Résultats annuels 2014 Simon Azoulay Chairman and Chief Executive Officer Bruno Benoliel Deputy Chief Executive Officer Paris, le 25 février 2015 AVERTISSEMENT «Cette présentation peut contenir

Plus en détail

Communiqué de Presse. S1 2015 S1 2014 Exercice 2014

Communiqué de Presse. S1 2015 S1 2014 Exercice 2014 Contacts Relations Investisseurs : Patrick Gouffran +33 (0)1 40 67 29 26 pgouffran@axway.com Relations Presse : Sylvie Podetti +33 (0)1 47 17 22 40 spodetti@axway.com Communiqué de Presse Axway : croissance

Plus en détail

Retour à la croissance

Retour à la croissance Après une forte amélioration de ses résultats au T4 2010 et la finalisation de ses programmes d investissement et de réorganisation, Eurofins réaffirme ses objectifs à moyen terme 28 janvier 2011 A l occasion

Plus en détail

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group Communiqué de Presse Contacts Relations Investisseurs : Kathleen Clark Bracco +33 (0)1 40 67 29 61 kbraccoclark@sopragroup.com Relations Presse : Virginie Legoupil +33 (0)1 40 67 29 41 vlegoupil@sopragroup.com

Plus en détail

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Communiqué de presse Chiffre d affaires pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Paris, le 19 mars 2015 Le Conseil d administration du Groupe Sopra Steria, réuni le 17 mars

Plus en détail

Le présent communiqué est publié en application de l article 6 du règlement 2002-04 de la Commission des opérations de bourse.

Le présent communiqué est publié en application de l article 6 du règlement 2002-04 de la Commission des opérations de bourse. 12 mars 2004 Le présent communiqué est publié en application de l article 6 du règlement 2002-04 de la Commission des opérations de bourse. L Offre et la diffusion au public de la note d information restent

Plus en détail

Résultats annuels 2004 Stratégie et Perspectives

Résultats annuels 2004 Stratégie et Perspectives Résultats annuels 2004 Stratégie et Perspectives Emmanuel Olivier Directeur Général Paris, le 22 mars 2005 1 Sommaire Esker en bref Stratégie et Perspectives Bilan de l activité et résultats 2004 2 Esker

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

LES DISPOSITIFS MEDICAUX DE L HOPITAL AU DOMICILE. Résultats 2012/2013. Novembre 2013

LES DISPOSITIFS MEDICAUX DE L HOPITAL AU DOMICILE. Résultats 2012/2013. Novembre 2013 LES DISPOSITIFS MEDICAUX DE L HOPITAL AU DOMICILE Résultats 2012/2013 Novembre 2013 1 Résultats annuels 2012/2013 Profil Les faits marquants 2012/13 Des résultats en fort redressement Une nouvelle dynamique

Plus en détail

WHITEPAPER. Quatre indices pour identifier une intégration ERP inefficace

WHITEPAPER. Quatre indices pour identifier une intégration ERP inefficace Quatre indices pour identifier une intégration ERP inefficace 1 Table of Contents 3 Manque de centralisation 4 Manque de données en temps réel 6 Implémentations fastidieuses et manquant de souplesse 7

Plus en détail

SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18

SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18 SOMMAIRE RÉSULTATS SEMESTRIELS 2011 PRÉAMBULE 2 PERFORMANCE COMMERCIALE 6 RÉSULTATS CONSOLIDÉS 9 STRUCTURE FINANCIÈRE 13 SQLI EN BOURSE 18 STRATÉGIE & PERSPECTIVES 21 CONCLUSION 28 1 RAPPEL DU POSITIONNEMENT

Plus en détail

Staff&Line. Recovery en cours

Staff&Line. Recovery en cours EuroLand Finance Cours au 25/08/08 (c) : 4,00 Édition de Logiciels Alternext Alternext Shares Date de 1ere diffusion : Expert en Valeurs Moyennes Lundi 29 Septembre 2008 Staff&Line Recovery en cours Initiation

Plus en détail

Communiqué de presse S1 2014-2015

Communiqué de presse S1 2014-2015 Communiqué de presse 27 novembre 2014 Huizingen, Belgique Communiqué de presse S1 2014-2015 (Résultats pour le premier semestre clôturé le 30 septembre 2014) Le chiffre d affaires semestriel a connu une

Plus en détail

Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants

Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : Dossier à l attention des dirigeants Centres d évaluation de la technologie inc. Stratégies gagnantes pour l industrie : Synthèse Jusqu ici, les

Plus en détail

6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte. Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07

6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte. Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07 6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07 Emmanuel Layot Définitions AGENDA Caractéristiques / avantages du mode ASP Marché Fonctionnalités

Plus en détail

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 10 mars 2015 1 er trimestre : Résultats en ligne avec les objectifs annuels Solide croissance organique de 3,3% EBITDA en hausse de 1,5% Résultat net multiplié par 3,3 Perspectives

Plus en détail

Série 1 Série 2 Série 3. Catégorie 4. Catégorie 1. Catégorie 3. Catégorie. 5 avril 2012

Série 1 Série 2 Série 3. Catégorie 4. Catégorie 1. Catégorie 3. Catégorie. 5 avril 2012 6 5 4 3 2 1 Série 1 Série 2 Série 3 0 Catégorie 1 Catégorie 2 Catégorie 3 Catégorie 4 2 Sage dans le Monde et en France 3 Sage Monde au 30 septembre 2011 1,534 milliard d euros de chiffre d'affaires 6,1

Plus en détail

Communiqué de presse FY 2014-2015

Communiqué de presse FY 2014-2015 Communiqué de presse du 29 mai 2015 Huizingen, Belgique Confidentiel jusqu au 29 mai 2015 Communiqué de presse FY 2014-2015 (Résultats pour l exercice clôturé le 31 mars 2015) 1,8 de croissance du chiffre

Plus en détail

Et si l on revenait aux fondamentaux? Réunion APAI du 10/02/2014 Rappel du rôle de la Bourse Quand investir en actions? Quel montant de son

Et si l on revenait aux fondamentaux? Réunion APAI du 10/02/2014 Rappel du rôle de la Bourse Quand investir en actions? Quel montant de son Et si l on revenait aux fondamentaux? Réunion APAI du 10/02/2014 Rappel du rôle de la Bourse Quand investir en actions? Quel montant de son patrimoine y investir? Choisir les types de support adaptés à

Plus en détail

Résultats de l exercice clos au 31 Août 2013 (Période du 1 er Septembre 2012 au 31 Août 2013) Résultat net pénalisé par la faiblesse de l activité

Résultats de l exercice clos au 31 Août 2013 (Période du 1 er Septembre 2012 au 31 Août 2013) Résultat net pénalisé par la faiblesse de l activité Communiqué de presse La Fouillouse, le lundi 9 décembre 2013 Résultats de l exercice clos au 31 Août 2013 (Période du 1 er Septembre 2012 au 31 Août 2013) Résultat net pénalisé par la faiblesse de l activité

Plus en détail

Le marché informatique en France 2011 et tendances 2012

Le marché informatique en France 2011 et tendances 2012 Le marché informatique en France 2011 et tendances 2012 Juin 2012 Sextant Expertise 27, Boulevard des Italiens 75002 Paris Tél. : 01 40 26 47 38 www.sextant-expertise.fr Société inscrite à l ordre des

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT CHIFFRE D AFFAIRES PREMIER TRIMESTRE 2015 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT Forte croissance du chiffre d affaires Communication

Plus en détail

Notre offre, parfaitement adaptée aux besoins des ETI (de 50 à 800 M ), se décline sur 3 niveaux :

Notre offre, parfaitement adaptée aux besoins des ETI (de 50 à 800 M ), se décline sur 3 niveaux : IORGA EN RESUME Iorga Group (http://www.iorga.com) est un groupe d ingénierie informatique créé en 1999 par des professionnels du Conseil et de l Intégration. Iorga répond aujourd hui à l ensemble des

Plus en détail

Un marché qui revient de loin

Un marché qui revient de loin Communiqué de presse 124 Bureaux de la Colline 92213 SAINT CLOUD CEDEX Téléphone : 01 55 39 61 00 Fax :01 55 39 61 01 www.idc.com E t u d e I D C : L e M a r c h é F r a n ç a i s d u C R M Bilan 2006

Plus en détail

FAITS MARQUANTS RÉSULTATS STRATÉGIE ET PERSPECTIVES

FAITS MARQUANTS RÉSULTATS STRATÉGIE ET PERSPECTIVES 1 Le groupe a progressé dans une année contrastée CA Cegid Group 264 M +5,7 % UN PREMIER SEMESTRE AVEC DES PERSPECTIVES FAVORABLES UN SECOND SEMESTRE MARQUÉ PAR UNE NOUVELLE CRISE 2 Les principales tendances

Plus en détail

Bonne tenue de l activité au premier semestre 2009

Bonne tenue de l activité au premier semestre 2009 Paris, le 27 août 2009 Bonne tenue de l activité au premier semestre 2009 Croissance organique hors essence et effet calendaire de +1,3% Quasi-stabilité de la marge d EBITDA en organique Résistance des

Plus en détail

REUNION D INFORMATION

REUNION D INFORMATION REUNION D INFORMATION 23 juillet 2015 M É T I E R S F A I T S M A R Q U A N T S R É S U L T A T S O B J E C T I F S & P L A N D A C T I O N S SERVICES CLOUD ET LOGICIELS DE GESTION MÉTIER EXPERTISES MÉTIER

Plus en détail

Réunion d information

Réunion d information Réunion d information 24 JUILLET 2014 Tendances Résultats semestriels Stratégie CONTEXTE ÉCONOMIQUE TENDANCES ÉCONOMIE L investissement des entreprises françaises PIB +0,7 % Les prévisions de croissance

Plus en détail

Sopra Group communique sur l'incidence comptable de la distribution exceptionnelle en numéraire et de la distribution des actions Axway Software

Sopra Group communique sur l'incidence comptable de la distribution exceptionnelle en numéraire et de la distribution des actions Axway Software Communiqué de Presse Contacts Relations Investisseurs : Kathleen Clark Bracco +33 (0)1 40 67 29 61 kbraccoclark@sopragroup.com Relations Presse : Virginie Legoupil +33 (0)1 40 67 29 41 vlegoupil@sopragroup.com

Plus en détail

Résultats Semestriels 2011

Résultats Semestriels 2011 Résultats Semestriels 2011 9 Juin 2011 Sandpiper Bay Floride Faits marquants du 1 er semestre 2011 Forte progression de l activité Croissance à deux chiffres du Volume d Activité Villages Croissance sur

Plus en détail

G G E N E S T A. LeGuide.com FLASH VALEUR

G G E N E S T A. LeGuide.com FLASH VALEUR FLASH VALEUR 10 juin 2011 Internet / Média Thomas DELHAYE Analyste Financier tdelhaye@genesta-finance.com 01.45.63.68.88 Opinion 1. Achat Fort Cours (clôture au 9 juin 11) 14,20 Objectif de cours 21,90

Plus en détail

Galenica: 2015 augmentation du bénéfice attendue pour la 20 e fois consécutive

Galenica: 2015 augmentation du bénéfice attendue pour la 20 e fois consécutive COMMUNIQUÉ DE PRESSE Date Contact Investor Relations: Julien Vignot, Responsable des Relations avec les investisseurs, Groupe Galenica Media Relations: Christina Hertig Responsable de la Communication

Plus en détail

Résultats du premier trimestre 2012 1

Résultats du premier trimestre 2012 1 Résultats du premier trimestre 1 Luxembourg, 9 mai Faits marquants Taux de fréquence 2 en matière de santé et sécurité de 1,0 au 1 er trimestre contre 0,3 au 4 ème trimestre Expéditions de 433 milliers

Plus en détail

Admission sur Alternext ÉTUDE FINANCIÈRE. www.invest-securities.com

Admission sur Alternext ÉTUDE FINANCIÈRE. www.invest-securities.com Admission sur Alternext ÉTUDE FINANCIÈRE www.invest-securities.com Avertissement Cette étude a été réalisée sur la base des informations à caractère général et des documents comptables et financiers qui

Plus en détail

Résultats annuels 2012

Résultats annuels 2012 www.gfi.fr Résultats annuels 2012 1 Disclaimer Disclaimer Cette présentation peut contenir des informations de nature prospective relatives à la situation financière, aux résultats, aux métiers, à la stratégie

Plus en détail

Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 * * *

Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 * * * Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 Le Crédit Agricole relève les défis Il s appuie sur le leadership de ses banques de proximité et des métiers qui leur sont associés Il renforce sa solidité

Plus en détail

SCB (Acheter) 14 Juin 2011

SCB (Acheter) 14 Juin 2011 En Millions de tonnes STOCK UPDATE : AGO Un potentiel de forte revalorisation du titre grâce aux effets du remplacement du fuel par le Coke de pétrole, et au lancement enfin décidé de l opération d augmentation

Plus en détail

SILOG, éditeur & intégrateur d ERP

SILOG, éditeur & intégrateur d ERP SILOG, éditeur & intégrateur d ERP silog.fr éditeur & intégrateur - Spécialiste en solutions ERP SILOG est un Groupe français, privé et indépendant, spécialisé dans l édition et l intégration de solutions

Plus en détail

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2009

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2009 Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2009 Louvain-la-Neuve, le 18 mars 2010, 18h00 Information réglementée 1. CROISSANCE ET INVESTISSEMENTS Nous clôturons 2009 de manière contrastée. Tout d abord, les

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DU GROUPE - 1 -

LES CHIFFRES CLÉS DU GROUPE - 1 - LES CHIFFRES CLÉS DU GROUPE - 1 - LA PUBLICITÉ DIGITALE LE PAIEMENT EN LIGNE EXPERTISES INNOVATIONS & SYNERGIES 3 Présent dans Emploie environ Un chiffre d affaires 8 pays européens HIMEDIA GROUP 470 personnes

Plus en détail

Atos annonce le projet d acquisition de Bull pour créer en Europe un leader mondial du Cloud, de la Cyber sécurité et du Big Data

Atos annonce le projet d acquisition de Bull pour créer en Europe un leader mondial du Cloud, de la Cyber sécurité et du Big Data Atos annonce le projet d acquisition de Bull pour créer en Europe un leader mondial du Cloud, de la Cyber sécurité et du Big Data Avec un chiffre d affaires 2013 de 1,262 million( ), des activités dans

Plus en détail

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées COMMUNIQUE DE PRESSE 1 er septembre 2015 Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées Chiffre d affaires

Plus en détail

Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Octobre 2013. 8 e ÉDITION PWC. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort

Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Octobre 2013. 8 e ÉDITION PWC. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort Octobre 2013 Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM 8 e ÉDITION PWC SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM DU CABINET PwC 2. Date de création 1849 3. Nom

Plus en détail

L assurance française : le bilan de l année 2012

L assurance française : le bilan de l année 2012 L assurance française : le bilan de l année 2012 1 L assurance française : le bilan de l année 2012 1 2 L environnement économique et financier : accalmie et incertitude Le bilan d activité : résistance

Plus en détail

Présentation des résultats annuels 2007. 4 avril 2008 Page 1

Présentation des résultats annuels 2007. 4 avril 2008 Page 1 Présentation des résultats annuels 2007 4 avril 2008 Page 1 Sommaire I. Un intervenant sur le marché du marketing de fidélisation II. III. IV. Un exercice 2007 de qualité Une nette amélioration de la profitabilité

Plus en détail

TABLE DES MATIERES PRÉFACE... 9 INTRODUCTION... 11 PARTIE I. EVALUATION DES ENTREPRISES... 15. Table des matieres

TABLE DES MATIERES PRÉFACE... 9 INTRODUCTION... 11 PARTIE I. EVALUATION DES ENTREPRISES... 15. Table des matieres TABLE DES MATIERES PRÉFACE................................................ 9 INTRODUCTION........................................ 11 PARTIE I. EVALUATION DES ENTREPRISES............... 15 CHAPITRE 1. CONTEXTE

Plus en détail

METHODES D EVALUATION

METHODES D EVALUATION METHODES D EVALUATION C.R.A. PANSARD & ASSOCIES Présentation du 27 septembre 2004 G. Lévy 1 METHODES D EVALUATION SOMMAIRE 1 Définition et approche de la «valeur» 2 - Les principales méthodes d évaluation

Plus en détail

Résultats intérimaires pour le semestre clôturé le 30 septembre 2011

Résultats intérimaires pour le semestre clôturé le 30 septembre 2011 Communiqué de presse 25 novembre 2011-07:30 Huizingen, Belgique INFORMATION REGLEMENTEE Résultats intérimaires pour le semestre clôturé le 30 septembre 2011 Hausse de 14 % du chiffre d affaires total au

Plus en détail

Valoriser dans une optique de développement: réussir une levée de fonds

Valoriser dans une optique de développement: réussir une levée de fonds ENTREPRISE ET PATRIMOINE RDV TransmiCCIon 23 mai 2013 Valoriser dans une optique de développement: réussir une levée de fonds Conseil en fusions-acquisitions et ingénierie financière Intégrité indépendance

Plus en détail

Les avantages d une gestion de portefeuille cœur-satellite

Les avantages d une gestion de portefeuille cœur-satellite Les avantages d une gestion de portefeuille cœur-satellite Table des matières 1 Cœur-satellite : une méthode de placement efficace 3 Avantages d une gestion indicielle pour le cœur du portefeuille 6 La

Plus en détail

INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE AU 31 MARS 2009 (1)

INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE AU 31 MARS 2009 (1) Société anonyme au capital de 2 362 883 330 Siège social : 36-38, avenue Kléber 75116 Paris 403 210 032 RCS PARIS INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE AU 31 MARS (1) (NON AUDITE) A - MARCHE DES AFFAIRES

Plus en détail

Résultats du 1er Trimestre 2009 Une bonne performance financière dans un environnement difficile

Résultats du 1er Trimestre 2009 Une bonne performance financière dans un environnement difficile Résultats du 1er Trimestre 2009 Une bonne performance financière dans un environnement difficile PARIS, France le 14 mai 2009 CGGVeritas (ISIN: 0000120164 NYSE: CGV) annonce ce jour les résultats consolidés,

Plus en détail

Réunion SFAF, 29 septembre 2006. d information 21 MARS 2007. Réunion d information /// 21 mars 2007 /// 1

Réunion SFAF, 29 septembre 2006. d information 21 MARS 2007. Réunion d information /// 21 mars 2007 /// 1 Réunion d information 21 MARS 2007 Réunion d information /// 21 mars 2007 /// 1 1. Faits marquants et résultats 2006 2. Stratégie tégi et perspectives 2007 Réunion d information /// 21 mars 2007 /// 2

Plus en détail

Generix Group. Le SaaS porte la croissance. Achat. Septembre 2014 Initiation de couverture. Edition de logiciels

Generix Group. Le SaaS porte la croissance. Achat. Septembre 2014 Initiation de couverture. Edition de logiciels Initiation de couverture Achat Potentiel 30% Objectif de cours 2,60 Cours au 29/09/2014(c) 2,00 NYSE Euronext C Reuters / Bloomberg P erfo rmances (%) Ytd 1m 3m 12m Perf. Absolue 31,6% 22,7% -16,7% 42,9%

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2013 Réunion financière du 5 mars 2014

RÉSULTATS ANNUELS 2013 Réunion financière du 5 mars 2014 RÉSULTATS ANNUELS 2013 Réunion financière du 5 mars 2014 Intervenants Jean Louis Bouchard Président Bruno Lemaistre Directeur Général Jean Philippe Roesch Directeur Général P. 1 Sommaire 1 2 3 4 5 6 Le

Plus en détail

Performances de Sage ERP X3. étude réalisée par Ernst & Young Advisory auprès de moyennes et grandes entreprises

Performances de Sage ERP X3. étude réalisée par Ernst & Young Advisory auprès de moyennes et grandes entreprises Performances de Sage ERP X3 étude réalisée par Ernst & Young Advisory auprès de moyennes et grandes entreprises Edito En tant qu acteur majeur du marché du conseil, nous nous devons de tenir informés nos

Plus en détail

LINEDATA FR0004109197 LIN FAIR VALUE: 28,6 Données boursières K 2004 2005e 2006e 2007e

LINEDATA FR0004109197 LIN FAIR VALUE: 28,6 Données boursières K 2004 2005e 2006e 2007e Guillaume Cauchoix guillaume@nexgenfinance.fr Assistant: Alex Vozian 16 mars 2006 LINEDATA FR0004109197 LIN FAIR VALUE: 28,6 Données boursières K 2004 2005e 2006e 2007e Dern. Cours, 24,00 Chiffre d'affaires

Plus en détail

Société Française des Evaluateurs

Société Française des Evaluateurs Strictement confidentiel Société Française des Evaluateurs L évaluation dans le secteur bancaire : particularités, limites et changements post-crise 2008. PwC Valuation & Business Modelling Juin 2015 Projet

Plus en détail

6 MARS 2013 RÉUNION D INFORMATION. Réunion d informati on 6 mars 2013

6 MARS 2013 RÉUNION D INFORMATION. Réunion d informati on 6 mars 2013 6 MARS 2013 RÉUNION D INFORMATION 1 Réunion d informati on 6 mars 2013 CONTEXTE 2012 PIB 0,0 % CROISSANCE IT +0,7 % SAAS +30 % SOURCE INSEE 2012 +2,7% 0,0% 2012 2012 2010 2011 2012 +3,8% +1,6% +7,0% +2,0%

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION

RÉUNION D INFORMATION RÉUNION D INFORMATION 1 Film CEGID A 30 ANS 2 CEGID A 30 ANS NAISSANCE D UNE START-UP LOGICIELS POUR LES EXPERTS COMPTABLES INTRODUCTION EN BOURSE NOUVEAUX LOGICIELS POUR LES ENTREPRISES ERP CROISSANCE

Plus en détail

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 %

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 % RESULTATS ANNUELS 2014-2015 Chiffre d affaires 2014-2015 consolidé : 222,9 millions d euros Perte opérationnelle courante 2014-2015 : 125,9 millions d euros Poursuite du recentrage stratégique sur le cœur

Plus en détail

Multimanager-Stratégies zweiplus La gestion de fortune en toute transparence

Multimanager-Stratégies zweiplus La gestion de fortune en toute transparence Multimanager-Stratégies zweiplus La gestion de fortune en toute transparence Bienvenue à la bank zweiplus Digne de confiance, fiable, orientée solutions Chère investisseuse, cher investisseur Les Multimanager-Stratégies

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Argenta Bank- en Verzekeringsgroep SA

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Argenta Bank- en Verzekeringsgroep SA COMMUNIQUÉ DE PRESSE Argenta Bank- en Verzekeringsgroep SA Résultats exceptionnels d Argenta pour l année de crise 2011 La cinquième banque de Belgique n a pas désappris le métier du banquier de détail.

Plus en détail

GFI Informatique. Présentation des Résultats Annuels 2008. 2009 - GFI Informatique

GFI Informatique. Présentation des Résultats Annuels 2008. 2009 - GFI Informatique GFI Informatique Présentation des Résultats Annuels 2008 2009 - GFI Informatique Sommaire L année 2008 Résultats financiers 2008 L activité début 2009 Objectifs 2009 Annexes Analyse du chiffre d affaires

Plus en détail

Solutions d ingénierie de la performance et du risque

Solutions d ingénierie de la performance et du risque Solutions d ingénierie de la performance et du risque Une expertise de premier ordre au service des investisseurs institutionnels et de leurs gestionnaires COMPRENDRE et expliquer votre performance Vous

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE LA VALEUR DES MOYENNES ENTREPRISES 1 ERE EDITION OCTOBRE 2014

OBSERVATOIRE DE LA VALEUR DES MOYENNES ENTREPRISES 1 ERE EDITION OCTOBRE 2014 OBSERVATOIRE DE LA VALEUR DES MOYENNES ENTREPRISES > 1 ERE EDITION OCTOBRE 2014 EDITO En résonance avec l actualité, ce nouvel observatoire portant sur la valeur des moyennes entreprises consacre l utilité

Plus en détail

DISCOUNTED CASH-FLOW

DISCOUNTED CASH-FLOW DISCOUNTED CASH-FLOW Principes généraux La méthode des flux futurs de trésorerie, également désignée sous le terme de Discounted Cash Flow (DCF), est très largement admise en matière d évaluation d actif

Plus en détail

PRESENTATION DES COMPTES SEMESTRIELS. PARIS 11 septembre 2002

PRESENTATION DES COMPTES SEMESTRIELS. PARIS 11 septembre 2002 PRESENTATION DES COMPTES SEMESTRIELS PARIS 11 septembre 2002 FAITS MARQUANTS PRÉSENTATION DES MÉTIERS PRÉSENTATION DES COMPTES PERSPECTIVES ET OBJECTIFS FAITS MARQUANTS DEPUIS DÉBUT 2002 Forte progression

Plus en détail

La Tierce Maintenance Applicative ERP De quoi s agit-il? Est-ce le bon choix pour vous?

La Tierce Maintenance Applicative ERP De quoi s agit-il? Est-ce le bon choix pour vous? La Tierce Maintenance Applicative ERP De quoi s agit-il? Est-ce le bon choix pour vous? Dans cet article, vous découvrirez: L origine de la Tierce Maintenance Applicative ERP (ou PGI ). Les avantages de

Plus en détail

Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel

Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel Etude de cas : Déploiement d un ERP dans une entreprise internationale Malika Mir-Silber : Microsoft Pierre-Laurent Dugré : Adgil www.adgil.net

Plus en détail

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 17 décembre 2013 à 14h30 «Etat des lieux sur l épargne en prévision de la retraite» Document N 13 Document de travail, n engage pas le Conseil Le

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE L EPARGNE EUROPEENNE

OBSERVATOIRE DE L EPARGNE EUROPEENNE Conférence de presse du 22 juin 2001 Fiscalité des produits d épargne: une comparaison internationale Il n existe pas de véritable point de vue européen en matière de fiscalité des produits d épargne.

Plus en détail

Assemblée générale mixte

Assemblée générale mixte Assemblée générale mixte Philippe BOUAZIZ, Président Stéphane CONRARD, DGD Finance 24 Juin 2015 SOMMAIRE PRESENTATION PRODWARE FAITS MARQUANTS 2014 RESULTATS ANNUELS 2014 EVENEMENTS POST CLOTURE PERSPECTIVES

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008. Avril 2009

RÉSULTATS ANNUELS 2008. Avril 2009 RÉSULTATS ANNUELS 2008 Avril 2009 2. Un marché immense et porteur La formation continue en Europe Une priorité collective La formation sur le lieu et pendant le temps de travail constitue une dimension

Plus en détail

Réservé aux Professionnels de l investissement au sens de la MIF LES MEILLEURS TALENTS EN EUROPE PARVEST EQUITY EUROPE SMALL CAP

Réservé aux Professionnels de l investissement au sens de la MIF LES MEILLEURS TALENTS EN EUROPE PARVEST EQUITY EUROPE SMALL CAP Réservé aux Professionnels de l investissement au sens de la MIF LES MEILLEURS TALENTS EN EUROPE PARVEST EQUITY EUROPE SMALL CAP 5 D INVESTIR DANS RAISONS PARVEST EQUITY EUROPE SMALL CAP 1 LES PETITES

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS. 11 mars 2013

RESULTATS ANNUELS. 11 mars 2013 RESULTATS ANNUELS 2012 11 mars 2013 1 Le groupe aufeminin.com 1 er éditeur mondial de contenu pour les femmes 1 er serveur de publicité indépendant en Europe Web Tablette Mobile TV 78% du CA 2012 22% du

Plus en détail

L Univers SWIFTNet. Transformons l essai. Multiplexons les relations

L Univers SWIFTNet. Transformons l essai. Multiplexons les relations L Univers SWIFTNet Transformons l essai Multiplexons les relations High performance. Delivered. High performance. Delivered.* Globalisation de la communication bancaire Vincent.Lebeault Partner Accenture

Plus en détail

Réalisations 2004 et perspectives 2005 Passage aux nouvelles normes IFRS

Réalisations 2004 et perspectives 2005 Passage aux nouvelles normes IFRS COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 2 février 2005 Réalisations 2004 et perspectives 2005 Passage aux nouvelles normes IFRS Sans attendre la publication de ses comptes 2004 qui seront arrêtés par le Conseil

Plus en détail

Réduire ses coûts d exploitation avec une solution de gestion des outputs et des impressions

Réduire ses coûts d exploitation avec une solution de gestion des outputs et des impressions Réduire ses coûts d exploitation avec une solution de gestion des outputs et des impressions Etude de Cas Le contexte Pour ses besoins internes et externes, une grande banque européenne imprimait en 2012

Plus en détail