A la recherche du meilleur scenario de rénovation:

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "A la recherche du meilleur scenario de rénovation:"

Transcription

1 A la recherche du meilleur scenario de rénovation: Focus sur les bouquets de travaux les plus pertinents en logements collectifs et dans les bureaux climatisés

2 L association Énergies et Avenir et ses missions Représente l ensemble des professionnels des systèmes à eau chaude pour le chauffage et l eau chaude sanitaire. L association rassemble : fournisseurs d énergies entreprises du bâtiment, de l exploitation, de la maintenance et de l entretien fabricants et distributeurs d équipements > 90 milliards d euros de chiffre d affaires > emplois français non délocalisables > un réseau de professionnels qualifiés pour assurer l installation et la maintenance - en moyenne, un emploi toutes les 200 installations. Ses adhérents : ACR AFG Alliance Solutions Fioul CAPEB CFBP CICLA Fedene FNAS UNICLIMA Profluid UECF / FFB UNCP / FFB Expliquer Participer Proposer aux acteurs concernés des solutions permettant de relever les défis énergétiques et environnementaux qui s annoncent. Concourir à l élaboration, la mise en œuvre et au suivi des réglementations thermiques.

3 Les systèmes à eau chaude Un système de chauffage flexible et évolutif Un vecteur de développement des énergies renouvelables Un système performant avec des réductions d émissions de CO 2 directement proportionnelles aux économies d énergie Une filière professionnelle aux compétences techniques

4 Etude sur la rénovation énergétique des logements collectifs Quelles solutions? Quels investissements? Quelles performances? Quelle priorité?

5 Méthodologie de l étude : segmentation et typologies 4 types de Logements collectifs à chauffage collectif étudiés

6 Méthodologie de l étude : segmentation et typologies Logements collectifs à chauffage collectif Energie principale existante : Gaz naturel/fioul (chaudière standard collective) 4 types d immeubles collectifs étudiés Performances initiales 14% 7% 1% 10% 63% Gaz de réseau Fioul Electricité (effet Joule) GPL Chauffage urbain Typologies Année de construction SHON % du parc total de résidences principales Nombre de logements U bat (W/m².K) Consommation initiale (kwhep/m²/an) Pastiche ,9% 5 2,0 416 Bourgeois ,6% 36 2,1 311 Barre <1% 88 1,6 316 Intermédiaire ~1% 56 1,1 277

7 Principaux enseignements : Quel niveau de performance pour quels types de travaux en IC? Les bouquets «chaufferie» et «chaufferie + toiture» offrent le meilleur rapport entre investissement et performance énergétique La rénovation de la chaufferie seule permet de réduire la consommation énergétique d un immeuble en collectif jusqu à 50% Le label «HPE rénovation» peut être atteint avec la rénovation de la chaufferie ou des bouquets de 2 travaux pour moins de par logement Le label «BBC rénovation» peut être atteint avec le bouquet «chaufferie+murs+fenêtres» en installant une chaudière à condensation dans la plupart des cas: entre 10 et 25k /logement HPE rénovation Performance énergétique des bouquets de travaux en zone H1a (initial et après traitement des postes) par typologie

8 Principaux enseignements : Un phasage des travaux «BBC compatibles» Contreproductif d isoler sans se préoccuper simultanément de la modernisation du système de chauffage Commencer par la modernisation du système permet d intégrer des EnR Les économies engendrées permettent de budgéter les travaux futurs Séquencement des travaux pour atteindre le BBC rénovation : exemple en ICC (résultat moyen zone H1a)

9 Principaux enseignements : les systèmes modernes permettent une rénovation globale par étapes Des chaudières anciennes généralement surdimensionnées mais les équipements modernes : S adaptent aux faibles besoins Limitent les cycles M/A Ont un rendement élevé à pleine ET faible charge

10 Synthèse de l étude Immeubles collectifs à chauffage collectif Un phasage des travaux «BBC compatibles» permet d étaler la charge financière et de rendre l investissement soutenable lorsque les moyens sont insuffisants pour rénover de manière globale Les bouquets «chaufferie» et «chaufferie + toiture» offrent le meilleur rapport entre investissement et performance énergétique La rénovation de la chaufferie seule permet de réduire la consommation énergétique d un immeuble en collectif jusqu à 50% Le label «HPE rénovation» peut être atteint pour moins de 6000 par logement Le label «BBC rénovation» peut être atteint pour moins de 18k avec la rénovation de la chaufferie et le traitement partiel de l enveloppe La polyvalence de la boucle à eau chaude facilite la rénovation performante du logement

11 Etude sur la rénovation énergétique des bâtiments de bureaux climatisés Performance et potentiel des systèmes à eau chaude

12 L enjeu la rénovation dans le tertiaire Le parc tertiaire public et privé : 912 millions de m² Objectif : réduire de 38% les consommations d énergies d ici 2020 En attente du décret d application sur une obligation de rénovation L annexe environnementale, ou «Bail Vert» : implication inédite du locataire Directive européenne 2012/27/UE: 3% de rénovation annuelle pour l Administration centrale Et un projet de Loi de programmation sur la transition énergétique (PLPTE) dont la présentation en Conseil des ministres est prévue en juin 2014 Segmentation du parc en 8 branches

13 Méthodologie : typologies des bâtiments 5 typologies de bâtiments de bureaux Les 2 typologies sélectionnées représentent > 60% des bâtiments 3 exemples de bâtiments 2 exemples d «immeuble de centre-ville» 1 exemple «plateaux larges, bureaux cloisonnés» Grande diversité de surface utile Outil de calcul : méthode «globale» Th-C-E ex Deux zones climatiques couvrant Paris et Nice Indicateurs : Investissement ( /m²shon) Économies d énergie (kwh/m²/an) Ratio investissement / économies d énergie ( investis / kwh économisé)

14 Méthodologie : travaux pris en compte et niveaux de performance visés 3 scénarios de rénovation testés pour chaque typologie correspondant à des objectifs croissants de performance énergétique

15 Méthodologie : les caractéristiques techniques Caractéristiques initiales du bâti & des systèmes de chauffage et de production d ECS

16 Principaux enseignements de l étude Remplacer le système de chauffage/refroidissement c est : Jusqu à 50% de gains énergétiques améliorer la classe de performance énergétique Des bouquets «système + traitement partiel de l enveloppe» permettent : Des niveaux proches de la RT 2012 Phaser les travaux en commençant par la chaufferie puis l enveloppe: Pour étaler les investissements Pour atteindre le BBC rénovation avec le traitement complet du bâti et PV Consommations énergétiques après rénovation (H1a)

17 Structure des investissements Le traitement de l enveloppe : Est un poste important Peut être réduit avec la standardisation du processus Les systèmes représentent moins de 40% de l investissement d une rénovation de niveau RT globale Améliorer l éclairage : des investissements conséquents proportionnellement plus élevés que ceux liés à la rénovation des systèmes thermiques

18 Structure des consommations énergétiques Le DPE en tertiaire tient compte de l ensemble des usages Difficultés à réduire la consommations d électricité spécifique Un saut de plus de 2 classes est difficile Structure des consommations énergétiques pour différents niveaux de rénovation

19 Conclusion : 200 kwhep/m² SU est un bon objectif Le poids de la consommation d électricité spécifique : Est difficilement compressible Permet une classe C au mieux Passer d une classe D ou E à 200 kwhep/m² est le meilleur compromis : Gains d efficacité énergétique de 40% Coûts d investissement de 50 HT/m² Au-delà : 4x plus d investissements pour 30% de gain énergétique supplémentaire

20 Propositions Un objectif de niveau de performance de 200 kwhep/m² est le meilleur compromis pour le projet de décret obligation de travaux Réaliser de réelles expertises : audit énergétique et éventuellement simulation thermique dynamique Pour aller plus loin lors d une rénovation urbaine : éco-quartier et ACV Ne surtout pas négliger : maintenance, pilotage et suivi

21 Propositions générales d Energies et Avenir Poursuivre le rééquilibrage du mix énergétique pour les systèmes de chauffage dans les bâtiments neufs afin d éviter l accentuation des pointes de consommation électrique Développer l utilisation des énergies renouvelables au travers de l implantation de chauffage à eau chaude dans les bâtiments neufs ou leur modernisation dans le parc existant Réajuster et donner une vision à plus long terme des aides publiques en fonction de la performance des systèmes de chauffage et avec une équité des incitations fiscales entre les systèmes Mettre en place un Observatoire officiel des émissions de CO 2 par énergie et par usage, pour assurer le suivi des émissions des gaz à effet de serre et orienter les futures réglementations et leurs dispositifs d application sur des bases objectives

22 ETUDES LIVRES BLANCS ESPACE PROFESSIONNEL Merci de votre attention

Présentation de l Etude

Présentation de l Etude Présentation de l Etude La rénovation énergétique des bâtiments de bureaux climatisés Performance et potentiel des systèmes à eau chaude CAPEB 21 Octobre 2013 L association Energies et Avenir et ses missions

Plus en détail

La rénovation performante en résidentiel et en tertiaire

La rénovation performante en résidentiel et en tertiaire Vendredi 8 novembre 2013 La rénovation performante en résidentiel et en tertiaire Intervenants: Porte-parole d Energies et Avenir: Joël PEDESSAC Alexandra DEL MEDICO Mohamed ABDELOUMENE RASSEMBLONS NOS

Plus en détail

travaux en maison individuelle et en logement collectif

travaux en maison individuelle et en logement collectif Tout savoir sur Les rénovations performantes : Focus sur les meilleurs bouquets de travaux en maison individuelle et en logement collectif www.energies-avenir.fr Rénovation énergétique des logements par

Plus en détail

Rénovation énergétique des logements en collectif

Rénovation énergétique des logements en collectif 10 mars 2011 Synthèse de l étude Rénovation énergétique des logements collectifs à chauffage collectif www.energies-avenir.fr Quelles solutions? Quels investissements? Quelles performances? Quelle priorité?

Plus en détail

Rénovation énergétique des maisons individuelles : Quels travaux? Quelles performances? Quels coûts?

Rénovation énergétique des maisons individuelles : Quels travaux? Quelles performances? Quels coûts? Rénovation énergétique des maisons individuelles : Quels travaux? Quelles performances? Quels coûts? InterClima, le 12 février 2010 Rénovation énergétique des maisons individuelles par Joël Pedessac et

Plus en détail

Loi de Finances 2009 :

Loi de Finances 2009 : Loi de Finances 2009 : Crédits d impôt et Prêt à taux zéro appliqués au système de boucle à eau chaude par Aristide BELLI, Energies et Avenir LYON Eurexpo - 25 février 2009 Énergies et Avenir regroupe

Plus en détail

Saisie des réseaux de distribution: optimisations dans le cadre de la RT Guide pratique pour accompagner les professionnels.

Saisie des réseaux de distribution: optimisations dans le cadre de la RT Guide pratique pour accompagner les professionnels. Forum Saisie des réseaux de distribution: optimisations dans le cadre de la RT 2012 Guide pratique pour accompagner les professionnels 8 février 2012 www.energies-avenir.fr Sommaire Accueil par Corinne

Plus en détail

Présentation du Guide pratique RT 2012 «Saisie et optimisation des réseaux de distribution de chauffage et d eau chaude sanitaire en résidentiel»

Présentation du Guide pratique RT 2012 «Saisie et optimisation des réseaux de distribution de chauffage et d eau chaude sanitaire en résidentiel» Présentation du Guide pratique RT 2012 «Saisie et optimisation des réseaux de distribution de chauffage et d eau chaude sanitaire en résidentiel» 26 octobre 2012 L association Énergies et Avenir Énergies

Plus en détail

Quel accompagnement pour les professionnels dans la performance des systèmes de chauffage?

Quel accompagnement pour les professionnels dans la performance des systèmes de chauffage? Tout savoir sur De l entretien des chaudières au bon dimensionnement des radiateurs : Quel accompagnement pour les professionnels dans la performance des systèmes de chauffage? www.energies-avenir.fr De

Plus en détail

Cohérence des Interventions pour réaliser des Bâtiments de Logements basse Energie

Cohérence des Interventions pour réaliser des Bâtiments de Logements basse Energie 3 ème appel à projets Entretien et rénovation en continu de patrimoines immobiliers dans l optique du facteur 4 de réduction des émissions de gaz à effet de serre Cohérence des Interventions pour réaliser

Plus en détail

Gaz naturel: un projet pour la collectivité. Réunion SIGERLy Le 10/02/2010

Gaz naturel: un projet pour la collectivité. Réunion SIGERLy Le 10/02/2010 Gaz naturel: un projet pour la collectivité Réunion SIGERLy Le 10/02/2010 Le marché et les systèmes de décision changent Un marché façonné par des choix politiques imposés Objectif «Facteur 4» : diviser

Plus en détail

Le dimensionnement des radiateurs à eau chaude

Le dimensionnement des radiateurs à eau chaude Matinée thématique : Le dimensionnement des radiateurs à eau chaude Guide professionnel et Outil de calcul 18 novembre 2010 www.energies-avenir.fr Matinée Guide Dimensionnement des radiateurs Accueil par

Plus en détail

La rénovation énergétique des maisons individuelles : Performance et potentiel des systèmes à eau chaude

La rénovation énergétique des maisons individuelles : Performance et potentiel des systèmes à eau chaude La rénovation énergétique des maisons individuelles : Performance et potentiel des systèmes à eau chaude Étude 218 La rénovation énergétique des maisons individuelles : Performance et potentiel des systèmes

Plus en détail

Observatoire Régional de l Habitat et du Foncier 5 avril Etat des lieux des performances énergétiques du parc social de la région Centre

Observatoire Régional de l Habitat et du Foncier 5 avril Etat des lieux des performances énergétiques du parc social de la région Centre Observatoire Régional de l Habitat et du Foncier 5 avril 2012 Etat des lieux des performances énergétiques du parc social de la région Centre Contexte Plan de présentation Méthodologie Les résultats :

Plus en détail

Réglementation et outils incitatifs pour les bâtiments existants

Réglementation et outils incitatifs pour les bâtiments existants Réglementation et outils incitatifs pour les bâtiments existants Vendredi 24 juin Pierre BONNEMAYRE Chef de projet réglementation thermique des bâtiments existants Ministère de l écologie, du développement

Plus en détail

Les enjeux du bâtiment

Les enjeux du bâtiment Les enjeux du bâtiment Aix en Provence Assises de la construction Paille - PACA 19 octobre 2007 Les nouveaux enjeux du bâtiment sont environnementaux rca n n e Changement climatique Risque sur la santé

Plus en détail

Qualité environnementale des bâtiments :

Qualité environnementale des bâtiments : Journée thématique du CIDB Toulouse 16 décembre 2009 Qualité environnementale des bâtiments : les nouvelles exigences pour l efficacité énergétique Pierre Hérant Chef du Département Bâtiment et Urbanisme

Plus en détail

Evolution des règlementations thermiques en

Evolution des règlementations thermiques en Normes d efficacité énergétique en Allemagne, France et Suisse Définition du label français BBC et Effinergie. Camille Bouchon solaresbauen SARL 1 Boulevard de Nancy 67000 Strasbourg Tel.: 0388309774 info@solares-bauen.fr

Plus en détail

Gisement et potentiel d économies d énergie Bâtiment résidentiel

Gisement et potentiel d économies d énergie Bâtiment résidentiel Gisement et potentiel d économies d énergie Bâtiment résidentiel Déroul roulé de la présentation 1. Etat du parc de logements 2. Diagnostic énergétique 3. Diagnostic Gaz à effet de serre 4. Gisements d

Plus en détail

ENVITHERM. Société d études et d ingénierie de l énergie. AUDIT ENERGETIQUE DES COPROPRIETES 14 décembre 2012 Jean-Michel FAUCHIER

ENVITHERM. Société d études et d ingénierie de l énergie. AUDIT ENERGETIQUE DES COPROPRIETES 14 décembre 2012 Jean-Michel FAUCHIER ENVITHERM Société d études et d ingénierie de l énergie AUDIT ENERGETIQUE DES COPROPRIETES 14 décembre 2012 Jean-Michel FAUCHIER ENVITHERM ZAE Les Avants - 5, avenue du Grand Chêne 34270 St Mathieu de

Plus en détail

L avenir du chauffage électrique. Bordeaux septembre 2011

L avenir du chauffage électrique. Bordeaux septembre 2011 L avenir du chauffage électrique Bordeaux 27. 28. 29 septembre 2011 Le Grenelle Environnement Réduire les émissions de CO² Diminuer les consommations énergétiques des logements S appuyer sur un bouquet

Plus en détail

Performance énergétique des bâtiments neufs et labels HPE

Performance énergétique des bâtiments neufs et labels HPE Performance énergétique des bâtiments neufs et labels HPE Olivier Servant Direction Générale de l Urbanisme, de l Habitat et de la Construction Chef de projet Réglementation Thermique Performance énergétique

Plus en détail

Regards croisés sur le Label Promotelec Rénovation Responsable : 6 mois après son lancement

Regards croisés sur le Label Promotelec Rénovation Responsable : 6 mois après son lancement Regards croisés sur le Label Promotelec Rénovation Responsable : 6 mois après son lancement Dominique COTTINEAU, Directeur en charge des Territoires, Promotelec & Marim JOIGNANT, Chargé de mission technique

Plus en détail

( LYCEE PROFESSIONNEL ERIC TABARLY

( LYCEE PROFESSIONNEL ERIC TABARLY LYCEE PROFESSIONNEL ERIC TABARLY Performances environnementales à l issue de 3 ans de fonctionnement Lycée certifié «NF Bâtiments tertiaires Démarche HQE» à la construction Version simplifiée Consommations

Plus en détail

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3 Centres d'intérêt abordés Niveau d analyse Objectifs pédagogiques Connaissances Activités (2 H) Ressources matérielles Comportemental 1.2.3 Utilisation raisonnée des ressources Efficacité Réduction de

Plus en détail

Les métiers du Bâtiment en pleine évolution

Les métiers du Bâtiment en pleine évolution Les métiers du Bâtiment en pleine évolution «Le Grenelle, un défi pour le monde du Bâtiment» 22 mai 2008 Bertrand Hannedouche Fédération Française du Bâtiment Le Grenelle de l Environnement Les indicateurs

Plus en détail

Un scénario multi-énergies en soutien de la réalisation de la Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC 2030/2050)

Un scénario multi-énergies en soutien de la réalisation de la Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC 2030/2050) Un scénario multi-énergies en soutien de la réalisation de la Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC 2030/2050) Contribution de l énergie Gaz Naturel et Renouvelable à la tenue du scénario SNBC pour le

Plus en détail

La directive bâtiment (2002/91/CE) sa transposition en droit français

La directive bâtiment (2002/91/CE) sa transposition en droit français La directive bâtiment (2002/91/CE) sa transposition en droit français En dehors des DPE, figurent dans la directive : Les études de faisabilité énergie lors des projets de bâtiments neufs de plus de 1000

Plus en détail

Réglementations Thermiques

Réglementations Thermiques Réglementations Thermiques Jean-Pierre BARDY Sous-Directeur de la qualité et du Développement durable dans la construction MEDDTL - DGALN - DHUP Lyon - 21 juin 2011 Réglementation thermique «Grenelle Environnement

Plus en détail

L histoire du gaz de réseau : une transition historique

L histoire du gaz de réseau : une transition historique Volume L histoire du gaz de réseau : une transition historique Ressource Vecteur Usages Charbon H 2 + CO Eclairage Cuisson Gaz naturel CH 4 Chauffage, ECS, Industrie Organisation Ressource centralisée

Plus en détail

Un contexte général favorable au changement

Un contexte général favorable au changement Un contexte général favorable au changement De par sa situation au cœur de la mégalopole européenne, l Alsace est une région dynamique sur le plan économique. L activité de service y est très représentée,

Plus en détail

TOUR d HORIZON des ENJEUX du BATIMENT. et AMBITIONS du GRENELLE de l ENVIRONNEMENT

TOUR d HORIZON des ENJEUX du BATIMENT. et AMBITIONS du GRENELLE de l ENVIRONNEMENT TOUR d HORIZON des ENJEUX du BATIMENT et AMBITIONS du GRENELLE de l ENVIRONNEMENT CERC Auvergne : 08 décembre 2009 PLAN 1. Eléments de Contexte Energétique & Environnemental (Français, Auvergnat) 2. Bâtiment

Plus en détail

Marché des micro et mini-cogénération Journée micro / mini cogénération 2016 Régis Contreau, Chef de

Marché des micro et mini-cogénération Journée micro / mini cogénération 2016 Régis Contreau, Chef de Journée micro / mini cogénération 2016 Régis Contreau, Chef de Produits @Regis_Contreau En route vers les bâtiments à énergie positive avec la RE 2020 GRDF, acteur de la transition énergétique, agit à

Plus en détail

Bâtiment économes en énergie

Bâtiment économes en énergie Bâtiment & environnement Bâtiment économes en énergie Samuel Courgey, Chargé de missions «Approches environnementales» AJENA, énergie & environnement en Franche-Comté ARCANNE, construction et développement

Plus en détail

CONTEXTE ACTUEL. Introduction aux 3 labels nationaux. solares bauen GmbH - 10 Jahre Energieeffizienz. solares bauen GmbH - 10 Jahre Energieeffizienz

CONTEXTE ACTUEL. Introduction aux 3 labels nationaux. solares bauen GmbH - 10 Jahre Energieeffizienz. solares bauen GmbH - 10 Jahre Energieeffizienz Normes d efficacité énergétique en Allemagne, France et Suisse Introduction aux 3 labels nationaux Camille Bouchon solaresbauen SARL 1 Boulevard de Nancy 67000 Strasbourg Tel.: 0388309774 info@solares-bauen.fr

Plus en détail

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010 Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010 L élaboration de la RT 2012 Une concertation large et structurée 2 ans de travaux depuis septembre 2008 13 groupes de travail thématiques

Plus en détail

Toutes les régions ont lancé 1 2 ou 3 AAP (Limousin à venir en octobre); DOM TOM : uniquement La Réunion)

Toutes les régions ont lancé 1 2 ou 3 AAP (Limousin à venir en octobre); DOM TOM : uniquement La Réunion) Les démonstrateurs PREBAT résultats et enseignements des appels à projets régionaux bâtiments basse consommation Philippe LEONARDON septembre 2010 Toutes les régions ont lancé 1 2 ou 3 AAP (Limousin à

Plus en détail

Les Solutions gaz naturel innovantes et performantes dédiées au neuf

Les Solutions gaz naturel innovantes et performantes dédiées au neuf Les Solutions gaz naturel innovantes et performantes dédiées au neuf Congrès U.S.H. (Toulouse, le ) Ateliers techniques du Pavillon du Développement Durable Les solutions gaz naturel en construction neuve

Plus en détail

Gisement et potentiel d économies d énergie Bâtiment tertiaire

Gisement et potentiel d économies d énergie Bâtiment tertiaire Gisement et potentiel d économies d énergie Bâtiment tertiaire Déroul roulé de la présentation 1. Etat du parc tertiaire 2. Diagnostic énerg nergétique du bâtiment tertiaire en LR 3. Diagnostic Gaz à effet

Plus en détail

Document Confidentiel AMOES

Document Confidentiel AMOES 3 AMOES 4 L équipe : 7 collaborateurs dont 4 associés fondateurs - François BOURMAUD, Directeur Production, Ecole Centrale Paris - David CHENIER, Président et Directeur Bureau d Etude, Ecole Centrale Paris

Plus en détail

Enquête annuelle du SNEC - Analyse et propositions de solutions pour l efficacité énergétique des logements

Enquête annuelle du SNEC - Analyse et propositions de solutions pour l efficacité énergétique des logements Le Syndicat National de l Exploitation Climatique Enquête annuelle du SNEC - Analyse et propositions de solutions pour l efficacité énergétique des logements Le Syndicat de l efficacité énergétique Le

Plus en détail

Grenelle de l Environnement : Lutte contre les changements climatiques et maîtrise de l énergie Septembre 2007

Grenelle de l Environnement : Lutte contre les changements climatiques et maîtrise de l énergie Septembre 2007 Grenelle de l Environnement : Lutte contre les changements climatiques et maîtrise de l énergie Septembre 2007 «Les copropriétés dans l impasse?» ou «Après les incitations, les obligations» ou «Les copropriétés,

Plus en détail

1905 : Audit énergétique des bâtiments (tertiaires et/ou habitations collectives)

1905 : Audit énergétique des bâtiments (tertiaires et/ou habitations collectives) 1905 : Audit énergétique des bâtiments (tertiaires et/ou habitations collectives) Ce programme a été conçu pour répondre aux exigences de la Qualification OPQIBI 1905 ou qualification équivalente dans

Plus en détail

Projet de Loi de finances 2014

Projet de Loi de finances 2014 Projet de Loi de finances 2014 Crédit d Impôt Développement Durable Article 200 quater applicable à l acquisition des matériaux d isolation thermique des parois vitrées : Fenêtres, portes d entrée, volets

Plus en détail

COLLOQUE PROFESSIONNEL ECOBAT PARIS

COLLOQUE PROFESSIONNEL ECOBAT PARIS COLLOQUE PROFESSIONNEL ECOBAT PARIS ECOBAT - MARS 2010 1 ECOBAT Retour d experiences sur le label BBC-Effinergie Catherine BONDUAU Assises de l'énergie - Janvier 2010 2 Le niveau d exigence à atteindre

Plus en détail

QUELLES STRATEGIES ET SOLUTIONS POUR UNE MASSIFICATION?

QUELLES STRATEGIES ET SOLUTIONS POUR UNE MASSIFICATION? RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE PERFORMANTE DES MAISONS INDIVIDUELLES QUELLES STRATEGIES ET SOLUTIONS POUR UNE MASSIFICATION? Journée technique sur la rénovation de la maison individuelle Bourgogne Bâtiment Durable

Plus en détail

Politique de rénovation énergétique en France

Politique de rénovation énergétique en France Politique de rénovation énergétique en France Sofia ECOOBCHTINA 2017 Le secteur du bâtiment, enjeu central de la transition énergétique et environnementale - 2 - Chiffres clés : Les grands chiffres 28.8

Plus en détail

Le décret N du 23 avril 2012 et son arrêté du 27 août 2012 Répartition des frais de chauffage

Le décret N du 23 avril 2012 et son arrêté du 27 août 2012 Répartition des frais de chauffage 1 Décret N 2012-1342 du 3 décembre 2012 DPE et travaux d économie d énergie Décret N 2012-111 du 27 janvier 2012 + arrêté du 28 février 2013 Audit énergétique copropriété > 50 lots Le décret N 2012-545

Plus en détail

Première partie CONTEXTE ET POLITIQUES PUBLIQUES

Première partie CONTEXTE ET POLITIQUES PUBLIQUES Première partie CONTEXTE ET POLITIQUES PUBLIQUES Le contexte énergétique et environnemental Les politiques énergétiques Tous les dispositifs : réglementer sensibiliser inciter Première partie CONTEXTE

Plus en détail

Projet Regain : Performances environnementales

Projet Regain : Performances environnementales Projet Regain : Performances environnementales 16/12/2008 - SOLENER Mercredi de l info du 25 mars 2009 cd2e Sommaire Implantation sur le site Compacité Maîtrise et exploitation des apports solaires et

Plus en détail

Les pompes à chaleur au cœur de la transition énergétique

Les pompes à chaleur au cœur de la transition énergétique Les pompes à chaleur au cœur de la transition énergétique Benoit LEMAIGNAN Consultant Senior Carbone4 benoit.lemaignan@carbone4.com Merci qui? Merci l énergie! La transition énergétique, c est d abord

Plus en détail

Scenario de mutation Facteur 4 du secteur habitat-tertiaire Prospective Facteur 4 & mutation énergétique d un territoire

Scenario de mutation Facteur 4 du secteur habitat-tertiaire Prospective Facteur 4 & mutation énergétique d un territoire Scenario de mutation Facteur 4 du secteur habitattertiaire Prospective Facteur 4 & mutation énergétique d un territoire 10 novembre 2011 La stratégie du scenario Facteur 4 Viser le facteur 4 à horizon

Plus en détail

Réussir son projet. Batimat Novembre 2007

Réussir son projet. Batimat Novembre 2007 Réussir son projet Batimat Novembre 2007 1 Le besoin Une demande importante des acteurs du terrain Comment aller vers des bâtiments basse consommation? L association a choisi de rédiger un premier guide

Plus en détail

Résidentielcollectif Audits & performance énergétique. Sébastien Meunier, 16 octobre UNARC

Résidentielcollectif Audits & performance énergétique. Sébastien Meunier, 16 octobre UNARC Résidentielcollectif Audits & performance énergétique Sébastien Meunier, 16 octobre 2013 - UNARC Introduction - Les nouveaux enjeux du résidentiel collectif La RT2012 diminue considérablement la consommation

Plus en détail

L Intelligence Energétique au service des collectivités

L Intelligence Energétique au service des collectivités L Intelligence Energétique au service des collectivités Application sur un territoire de Rennes Métropole PUCA, 9 octobre 2012 Philippe Outrequin et Catherine Charlot-Valdieu outrequin.philippe@gmail.com

Plus en détail

Département de l Hérault AUDIT ACCESSIBILITE POUR TOUS CONSEIL D ORIENTATION ENERGETIQUE. Novembre 2009

Département de l Hérault AUDIT ACCESSIBILITE POUR TOUS CONSEIL D ORIENTATION ENERGETIQUE. Novembre 2009 AUDIT ACCESSIBILITE POUR TOUS & CONSEIL D ORIENTATION ENERGETIQUE Novembre 2009 Le patrimoine immobilier du CG34 695 000 m² de SHON 79 collèges et 282 bâtiments administratifs et techniques 2 Le contexte

Plus en détail

Comment animer le marché de l éco-efficacité en rénovation avec des solutions Gaz Naturel?

Comment animer le marché de l éco-efficacité en rénovation avec des solutions Gaz Naturel? Comment animer le marché de l éco-efficacité en rénovation avec des solutions Gaz Naturel? GDF SUEZ Programme Gaz Naturel Paris Conference AFG 20/03/2013 Malgré les incitations financières pour les travaux

Plus en détail

Grenelle de l Environnement La nouvelle donne réglementaire

Grenelle de l Environnement La nouvelle donne réglementaire Grenelle de l Environnement La nouvelle donne réglementaire Colloque ADEME 14 octobre 2009 Marie-Christine ROGER Chef du bureau de la qualité et de la réglementation technique dans la construction MEEDDM

Plus en détail

Produits et Systèmes énergétiques. Roadmap Toutes énergies et ENR en rénovation de logement (Hors réseaux de chaleur) 07 fév.

Produits et Systèmes énergétiques. Roadmap Toutes énergies et ENR en rénovation de logement (Hors réseaux de chaleur) 07 fév. Produits et Systèmes énergétiques Roadmap 2011-2020 Toutes énergies et ENR en rénovation de logement (Hors réseaux de chaleur) 07 fév. 2012 SOMMAIRE: Rappel RoadMap 2010, objectifs et travaux 2011 Les

Plus en détail

ENSEIGNEMENTS EN MATIERE DE SOLUTIONS TECHNIQUES D OPERATIONS BBC DANS LE LOGEMENT SOCIAL

ENSEIGNEMENTS EN MATIERE DE SOLUTIONS TECHNIQUES D OPERATIONS BBC DANS LE LOGEMENT SOCIAL ENSEIGNEMENTS EN MATIERE DE SOLUTIONS TECHNIQUES D OPERATIONS BBC DANS LE LOGEMENT SOCIAL I Contexte Dans le cadre de la mise en œuvre de son Observatoire de la Performance Energétique, l USH a signé fin

Plus en détail

Etudes en coût global : panorama

Etudes en coût global : panorama Etudes en coût global : panorama Noélie Carretero Cerema Normandie-Centre - 31 mai 2018, Malaunay Déroulé de la présentation Présentation d une démarche en coût global et points de vigilance Quelques résultats

Plus en détail

L existant. Le «BÂTIMENT DES COMPTEURS» est situé au pied du Pont des Frères Mathis, le long de la rue Gustave Adolphe Hirn.

L existant. Le «BÂTIMENT DES COMPTEURS» est situé au pied du Pont des Frères Mathis, le long de la rue Gustave Adolphe Hirn. L existant Le «BÂTIMENT DES COMPTEURS» est situé au pied du Pont des Frères Mathis, le long de la rue Gustave Adolphe Hirn. Il développe une surface SHON de 4.500 m² environ sur 6 niveaux, à savoir : Un

Plus en détail

RT «C est quand qu on va où?» André POUGET

RT «C est quand qu on va où?» André POUGET RT 2012 «C est quand qu on va où?» André POUGET Sommaire Domaine d application 3 exigences de performances globales Coefficient B Bio max: définition, modulations Coefficient C max: définition, modulations

Plus en détail

Etude des scénarios énergétiques

Etude des scénarios énergétiques Le Sommer Environnement 39 Boulevard Beaumarchais 75003 paris - - T +33 1 77 45 36 50 F +33 1 40 29 43 85 - - contact@lesommer.fr www.lesommer.fr Etude des scénarios énergétiques Version Date Modification

Plus en détail

6 mars Sur la base des chiffres mis en ligne sur le site du ministère de l environnement en août

6 mars Sur la base des chiffres mis en ligne sur le site du ministère de l environnement en août Contribution de Carbone 4 à la consultation publique portant sur le projet de décret modifiant les dispositions de la partie réglementaire du code de l énergie relatives aux certificats d économies d énergie

Plus en détail

La performance énergétique dans le parc social alsacien

La performance énergétique dans le parc social alsacien dans le parc social alsacien Conférence Régionale de l Energie et de l Atmosphère en Alsace 6 novembre 2012 / CONSEIL REGIONAL - STRASBOURG Etude énergétique du parc social alsacien (29 bailleurs / 102

Plus en détail

Plan européen de relance économique. Mise en œuvre du volet rénovation thermique des logements sociaux en France et en Région Rhône-Alpes

Plan européen de relance économique. Mise en œuvre du volet rénovation thermique des logements sociaux en France et en Région Rhône-Alpes Plan européen de relance économique Mise en œuvre du volet rénovation thermique des logements sociaux en France et en Région Rhône-Alpes Le logement social en France - 4.5 millions de logements - 10 millions

Plus en détail

Chaleur solaire collective: la nouvelle dynamique. Webinaire SOCOL - FNCCR

Chaleur solaire collective: la nouvelle dynamique. Webinaire SOCOL - FNCCR Chaleur solaire collective: la nouvelle dynamique 20 novembre 2018 Edwige Porcheyre Coordinatrice de projets Webinaire SOCOL - FNCCR Enerplan Le syndicat des professionnels de l énergie solaire Créé

Plus en détail

Bâtiments Basse Consommation

Bâtiments Basse Consommation Le Bâtiment Basse Consommation (BBC) est définit par l arrêté du 8 mai 2007. P our un usage d habitation, le bâtiment BBC devra présenter une consommation d énergie primaire inférieure à 50 kwh/m²/an pour

Plus en détail

La chaleur solaire au service de la transition énergétique

La chaleur solaire au service de la transition énergétique Table ronde La chaleur solaire au service de la transition énergétique Sa place dans la Programmation Pluriannuelle de l Energie Les leviers de croissance pour atteindre les objectifs 28/23 Les perspectives

Plus en détail

TELECHARGEMENT. Les différents labels de performance énergétique

TELECHARGEMENT. Les différents labels de performance énergétique TELECHARGEMENT Les différents labels de performance énergétique SOMMAIRE PREAMBULE...3 HPE 2005...3 THPE 2005...3 HPE ENR 2005...3 THPE ENR 2005...4 BBC 2005...4 LESORGANISMES CERTIFICATEURS...6 DEPASSEMENT

Plus en détail

milliards milliards milliard

milliards milliards milliard 2050 9 milliards 2000 6 milliards 1800 1 milliard Des solutions pour la planète Une O.N.G. sous statut associatif depuis 25 ans 23 personnes Notre mission Introduire le changement pour préserver les ressources

Plus en détail

ALEC du Pays de Rennes Maîtrise des consommations dans les commerces. Intervention CCI Rennes 1 er décembre 2014

ALEC du Pays de Rennes Maîtrise des consommations dans les commerces. Intervention CCI Rennes 1 er décembre 2014 ALEC du Pays de Rennes Maîtrise des consommations dans les commerces Intervention CCI Rennes 1 er décembre 2014 Sommaire L ALEC du Pays de Rennes Espace Info Energie du Pays de Rennes : la rénovation thermique

Plus en détail

GPL énergie ex e c x e c p e ti p on o n n e n l e le

GPL énergie ex e c x e c p e ti p on o n n e n l e le Émissions de gaz à effet de serre Efficacité énergétique consommer mieux Sobriété énergétique : consommer moins Le développement des s renouvelables 1850 1950 1990 2050 Découverte du pétrole Développement

Plus en détail

Commune de Bernex. Plan directeur des énergies

Commune de Bernex. Plan directeur des énergies Commune de Bernex Plan directeur des énergies Volonté de la commune de s investir dans un programme précis de politique énergétique (label «Cité de l énergie»). Engagement d intégrer dans le plan directeur

Plus en détail

Economiser tout en préservant les ressources de notre planète.

Economiser tout en préservant les ressources de notre planète. 1 2 Le développement durable : agir aujourd hui! La construction d un bâtiment peut contribuer de façon importante à dégrader la qualité de notre environnement. L habitat représente en effet 43 % de l

Plus en détail

La clé INSTALLATION D EAU CHAUDE OPTIMISEE. Part de l eau chaude sanitaire dans une maison individuelle rénovée BBC

La clé INSTALLATION D EAU CHAUDE OPTIMISEE. Part de l eau chaude sanitaire dans une maison individuelle rénovée BBC La clé INSTALLATION D EAU CHAUDE OPTIMISEE Dans les bâtiments performants, la quantité d énergie utilisée pour la production de l eau chaude représente une part importante des besoins d énergie et, si

Plus en détail

Les atouts de la Pompe à Chaleur face aux enjeux CO 2. Gérard CHARNEY, Secrétaire de l AFPAC Eric BATAILLE, Secrétaire-Adjoint de l AFPAC

Les atouts de la Pompe à Chaleur face aux enjeux CO 2. Gérard CHARNEY, Secrétaire de l AFPAC Eric BATAILLE, Secrétaire-Adjoint de l AFPAC Les atouts de la Pompe à Chaleur face aux enjeux CO 2 Gérard CHARNEY, Secrétaire de l AFPAC Eric BATAILLE, Secrétaire-Adjoint de l AFPAC Un environnement qui se décline des COP et des directives européennes

Plus en détail

AIE et la Loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte

AIE et la Loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte AIE et la Loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte Jeudi 4 février 2016 SOMMAIRE DE LA PRÉSENTATION Qu est-ce que la transition énergétique? Décryptage de la loi de transition énergétique

Plus en détail

L amélioration de l efficacité énergétique des constructions du secteur hospitalier

L amélioration de l efficacité énergétique des constructions du secteur hospitalier L amélioration de l efficacité énergétique des constructions du secteur hospitalier 20 septembre 2016 ADEME Direction Régionale Centre-Val de Loire 1. «Facteur 4» et transition énergétique 2. Consommations

Plus en détail

Du gaz en réseau sur votre commune?

Du gaz en réseau sur votre commune? Assemblée Générale de l'amr63 St Nectaire Le vendredi 19 juin 2009 Du gaz en réseau sur votre commune? L énergie est notre avenir, économisons-là! Agence de Clermont-Ferrand (AC-63) Jean- Marc CAYOT jmcayot@primagaz.fr

Plus en détail

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE

> EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE > EMPREINTE CARBONE ÉNERGÉTIQUE IDENTITE DE L ENTREPRISE Mairie de Brignac 56 430 Brignac SIREN : 156 448 922 Numéro de client : 456-D PERIMETRE Nombre de sites étudiés 2 EDF Direction Commerce Origine

Plus en détail

Réglementation Thermique 2012

Réglementation Thermique 2012 INFO TECHNIQUE Réglementation Thermique 2012 Les 10 points clés A B C D E F G Arrêté du 26 octobre 2010 Décret n 2010-1269 du 26 octobre 2010 1. Quel est l objectif de la réglementation? La réglementation

Plus en détail

Présentation d Enjeux et référentiel. Rencontres ENERGIVIE 2007 Mulhouse - 28 mars 2007

Présentation d Enjeux et référentiel. Rencontres ENERGIVIE 2007 Mulhouse - 28 mars 2007 Présentation d Enjeux et référentiel Rencontres ENERGIVIE 2007 Mulhouse - 28 mars 2007 Un double enjeu environnemental et énergétique Bouleversements climatiques // émissions de gaz à effet de serre Épuisement

Plus en détail

MPM / JT ALE St-Brieuc Appel à Projets Prébat BBC

MPM / JT ALE St-Brieuc Appel à Projets Prébat BBC Appel à Projets Prébat BBC 2008-2014 Bilan chiffré : AAP Bâtiments Basse Consommation 277 projets reçus, 252 éligibles, 177 lauréats 113 projets tertiaires et 64 résidentiels 77 projets neufs, 100 réhabilitations

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DES PERFORMANCES ÉNERGÉTIQUES DU PARC DE LOGEMENT SOCIAL DE LA RÉGION CENTRE. Présentation des résultats de l étude.

ETAT DES LIEUX DES PERFORMANCES ÉNERGÉTIQUES DU PARC DE LOGEMENT SOCIAL DE LA RÉGION CENTRE. Présentation des résultats de l étude. ETAT DES LIEUX DES PERFORMANCES ÉNERGÉTIQUES DU PARC DE LOGEMENT SOCIAL DE LA RÉGION CENTRE Présentation des résultats de l étude Jennifer Daude (Energies Demain) Plan de présentation 2 Contexte Méthodologie

Plus en détail

transition énergétique et économie circulaire Le programme CLIMAXION

transition énergétique et économie circulaire Le programme CLIMAXION transition énergétique et économie circulaire Le programme CLIMAXION 3 sièges «historiques» + 12 agences Le territoire La politique régionale BUDGET TOTAL 2017 RÉGION GRAND EST 2,8 MILLIARDS D EUROS Transition

Plus en détail

RESTITUTION COLLECTIVE

RESTITUTION COLLECTIVE RESTITUTION COLLECTIVE 14 conseils d orientation énergétique Michaël Pinault GLEIZE ENERGIE SERVICE GLEIZE ENERGIE SERVICE www.gleize-energie.com Aide à la conception de bâtiment haute performance Audit

Plus en détail

Dossier de presse. Chauffage à eau chaude. Le radiateur confirme ses atouts dans la basse température

Dossier de presse. Chauffage à eau chaude. Le radiateur confirme ses atouts dans la basse température Dossier de presse Chauffage à eau chaude Le radiateur confirme ses atouts dans la basse température Le Grenelle de l Environnement et certaines directives européennes, portant sur la performance énergétique

Plus en détail

Association Technique Energie Environnement

Association Technique Energie Environnement Association Technique Energie Environnement Contrat de Performance Énergétique : Quels retours d expériences, quel périmètre, quelles démarches? Lycée Nicolas APPERT 6 décembre 2016 Sommaire Organisation

Plus en détail

LE DÉVELOPPEMENT DU BBC : UNE RÉPONSE AUX ENJEUX ÉNERGÉTIQUES DANS LE BÂTIMENT HERVÉ PHILIPPOT - AREC

LE DÉVELOPPEMENT DU BBC : UNE RÉPONSE AUX ENJEUX ÉNERGÉTIQUES DANS LE BÂTIMENT HERVÉ PHILIPPOT - AREC LE DÉVELOPPEMENT DU BBC : UNE RÉPONSE AUX ENJEUX ÉNERGÉTIQUES DANS LE BÂTIMENT HERVÉ PHILIPPOT - AREC AREC Poitou-Charentes 60 rue Jean Jaurès 86 000 Poitiers 05 49 30 31 57 www.arecpc.com SOMMAIRE Chiffres

Plus en détail

Retour d expérience Instrumentation

Retour d expérience Instrumentation BETh Centre REX 2013 12 février 2013 Ecole Polytechnique Tours Retour d expérience Instrumentation M. CAILLERET, Tour(s) Habitat M. MARTIN, Bureau d Etudes Energio M. PALIS, Conseil régional du Centre

Plus en détail

Démarche régionale de réhabilitation durable du parc Hlm

Démarche régionale de réhabilitation durable du parc Hlm Démarche régionale de réhabilitation Construction d une démarche régionale de réhabilitation ETAPE 1 : Identifier les enjeux pesant sur le parc existant Etude sur la performance énergétique et environnementale

Plus en détail

1. QUE DIT LA RÈGLEMENTATION EN MATIÈRE DE RÉNOVATION? 2. DIAGNOSTIQUER LE NIVEAU DE PERFORMANCE INITIAL 3. QUELS SONT MES OBJECTIFS DE RÉNOVATION?

1. QUE DIT LA RÈGLEMENTATION EN MATIÈRE DE RÉNOVATION? 2. DIAGNOSTIQUER LE NIVEAU DE PERFORMANCE INITIAL 3. QUELS SONT MES OBJECTIFS DE RÉNOVATION? 1 SOMMAIRE 1. QUE DIT LA RÈGLEMENTATION EN MATIÈRE DE RÉNOVATION? 2. DIAGNOSTIQUER LE NIVEAU DE PERFORMANCE INITIAL 3. QUELS SONT MES OBJECTIFS DE RÉNOVATION? 4. QUELQUES SOLUTIONS POUR ATTEINDRE LES OBJECTIFS

Plus en détail

Rendez-vous de l énergie 2018

Rendez-vous de l énergie 2018 1 Rendez-vous de l énergie 2018 La rénovation énergétique des bâtiments La stratégie wallonne de rénovation énergétique à long terme des bâtiments 1 Stratégie wallonne de rénovation énergétique à long

Plus en détail

LE CONTEXTE ENERGIE-CARBONE

LE CONTEXTE ENERGIE-CARBONE Vincent BRAIRE & François MONNET Nantes, le 16 novembre 2017 LE CONTEXTE ENERGIE-CARBONE Sommaire Présentations 1. Contexte général et rappels sur la RT 2012 2. Label E+C- - Volet énergie - Volet carbone

Plus en détail

Fin septembre 2016, les travaux de réhabilitation de deux immeubles de logements à VILLERS COTTERETS Rue Milet et rue Jaurès ont été terminés.

Fin septembre 2016, les travaux de réhabilitation de deux immeubles de logements à VILLERS COTTERETS Rue Milet et rue Jaurès ont été terminés. 5 Programmes de réhabilitation cofinancés par le FEDER dans le cadre du programme opérationnel FEDER-FSE pour la Picardie en 2016 2 PROGRAMMES A VILLERS COTTERETS : Rue Jean Jaures et Rue Milet Fin septembre

Plus en détail

Les copropriétés et la maîtrise de l énergie

Les copropriétés et la maîtrise de l énergie Les copropriétés et la maîtrise de l énergie Susciter une offre et développer les partenariats pour faciliter le passage à l acte Séminaire PUCA-Anah-Ademe L amélioration énergétique en copropriétés Paris

Plus en détail

Schéma Régional Climat Air Energie du Nord Pas-de-Calais. Résidentiel et Urbanisme

Schéma Régional Climat Air Energie du Nord Pas-de-Calais. Résidentiel et Urbanisme Schéma Régional Climat Air Energie du Nord Pas-de-Calais Résidentiel et Urbanisme Introduction A quoi sert ce document?!"#$%& '( * %$ +%$,- %. $!*/ 00 (-1 & +., " 2 0 # 0 Quelques éléments de méthode préalables

Plus en détail