Transport, énergie, environnement

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Transport, énergie, environnement"

Transcription

1 Transport, énergie, environnement Quelques repères ADEME DIRECTION AIR &TRANSPORTS / DÉLÉGATION RÉGIONALE AQUITAINE DAX LE 20 SEPTEMBRE

2 CONSOMMATION ET ET POLLUTION DU DU SECTEUR TRANSPORT :: UNE UNE RESPONSABILITÉ QUI QUI NE NE CESSE DE DE CROITRE!! CONSOMMATION D ÉNERGIE FINALE 20 % 31 % 134 Mtep 161 Mtep Source : Observatoire de l Énergie 2006 ADEME DIRECTION AIR &TRANSPORTS / DÉLÉGATION RÉGIONALE AQUITAINE DAX LE 20 SEPTEMBRE

3 CONSOMMATION ET ET POLLUTION DU DU SECTEUR TRANSPORT :: UNE UNE RESPONSABILITÉ QUI QUI NE NE CESSE DE DE CROITRE!! CONSOMMATION FINALE ÉNERGÉTIQUE DE PRODUITS PÉTROLIERS % 57 % 94,5 Mtep 85,8 Mtep De 25,5 Mtep à.. 48,9 Mtep Source : Observatoire de l Énergie 2006 ADEME DIRECTION AIR &TRANSPORTS / DÉLÉGATION RÉGIONALE AQUITAINE DAX LE 20 SEPTEMBRE

4 TRANSPORTS INTERURBAIN DE MARCHANDISES : QUELLES RESPONSABILITÉS POLLUTION POUR QUEL MODE? Énergie finale (Mtep) Pollution globale Pollution locale Trafic (G t.km) Gazole(Mtep) CO2 Particules COVNM CO NOx 0% 20% 40% 60% 80% 100% Source DAEI/SESADEME/ Impact 2000 ADEME DIRECTION AIR &TRANSPORTS / DÉLÉGATION RÉGIONALE AQUITAINE DAX LE 20 SEPTEMBRE

5 EFFICACITÉS ÉNERGÉTIQUES TRANSPORTS INTERURBAINS DE MARCHANDISES Transport combiné moyenne Trains complets moyenne 215,2 213,5 Wagon isolé moyenne 114,8 Voie d'eau 83,6 Maxicode (CU 25 t) Maxicode Tr Comb. (CU 15 T) 48,2 59,3 Camions CU > 3 t 25,3 PVU < 3t 8,3 avion cargo métropole 2, t*km/kep LES CHIFFRES PRENNENT EN COMPTE LES TAUX DE REMPLISSAGE EFFECTIFS DES DIFFÉRENTS MODES Source EXPLICIT/ADEME ÉQUIVALENCE ÉNERGÉTIQUE DE L ÉLECTRICITÉ EN ÉNERGIE FINALE ADEME DIRECTION AIR &TRANSPORTS / DÉLÉGATION RÉGIONALE AQUITAINE DAX LE 20 SEPTEMBRE

6 TRANSPORTS INTERURBAINS DE MARCHANDISES LA DIFFÉRENCE ENTRE TRACTION ÉLECTRIQUE ET TRACTION THERMIQUE EFFICACITÉS ÉNERGÉTIQUES Transport combiné électrique Trains complets électriques Wagon isolé électrique Voie d'eau Trains complets diesel Transport combiné diesel Maxicode (CU 25 t) Maxicode Tr Comb. (CU 15 T) Wagon isolé diesel Camions >13t ( CU >13 t ) Camions 6,5 ( CU à 6,6 13t - 12,9 t) Cam ions 3 ( à CU 6,5t 3-6,5 t) PVU < 3t 26,5 19,3 15,2 8,3 59,3 48,2 39,3 72,3 71 ADEME DIRECTION AIR &TRANSPORTS / DÉLÉGATION RÉGIONALE AQUITAINE DAX LE 20 SEPTEMBRE ,6 159,2 221,4 312, t*km/kep LES CHIFFRES PRENNENT EN COMPTE LES TAUX DE REMPLISSAGE EFFECTIFS DES DIFFÉRENTS MODES Source EXPLICIT/ADEME ÉQUIVALENCE ÉNERGÉTIQUE DE L ÉLECTRICITÉ EN ÉNERGIE FINALE

7 EFFICACITÉS ÉNERGÉTIQUES TRANSPORT INTERURBAIN DE VOYAGEURS TGV TGV 172,2 TRN moyenne Autocars 91,2 107,5 TER moyenne 54,8 Vo itures particulières Deux-roues VUL à usage privé a vio n m é tro ple 38,8 26,9 25,7 18, Voy*km/kep LES CHIFFRES PRENNENT EN COMPTE LES TAUX DE REMPLISSAGE EFFECTIFS DES DIFFÉRENTS MODES ÉQUIVALENCE ÉNERGÉTIQUE DE L ÉLECTRICITÉ EN ÉNERGIE FINALE Source EXPLICIT/ADEME ADEME DIRECTION AIR &TRANSPORTS / DÉLÉGATION RÉGIONALE AQUITAINE DAX LE 20 SEPTEMBRE

8 EFFICACITÉS ÉNERGÉTIQUES TRANSPORT INTERURBAIN DE VOYAGEURS LA DIFFÉRENCE ENTRE TRACTION ÉLECTRIQUE ET TRACTION THERMIQUE TGV TGV TRN électrique 172,2 146,8 Autocars TER électrique Vo itures particulières 38,8 91,2 86,4 TRN diesel TER diesel Deux-roues VUL à usage privé 35 33,2 26,9 25, Voy*km/kep LES CHIFFRES PRENNENT EN COMPTE LES TAUX DE REMPLISSAGE EFFECTIFS DES DIFFÉRENTS MODES ÉQUIVALENCE ÉNERGÉTIQUE DE L ÉLECTRICITÉ EN ÉNERGIE FINALE Source EXPLICIT/ADEME ADEME DIRECTION AIR &TRANSPORTS / DÉLÉGATION RÉGIONALE AQUITAINE DAX LE 20 SEPTEMBRE

9 Conclusion Des points de vue Énergie Pollution atmosphérique locale (CO, particules, NOx,.. Pollution globale (CO2, changement climatique) Le transport ferroviaire souvent préférable La LGV (électrique) permet le meilleur Mais à valider : quelles utilisations? Les outils d analyse existent! ADEME DIRECTION AIR &TRANSPORTS / DÉLÉGATION RÉGIONALE AQUITAINE DAX LE 20 SEPTEMBRE

DIRECTION AIR &TRANSPORTS 1 7 MARCHANDISES

DIRECTION AIR &TRANSPORTS 1 7 MARCHANDISES DIRECTION AIR &TRANSPORTS 1 7 MARCHANDISES 7 TRANSPORT DE MARCHANDISES DIRECTION AIR &TRANSPORTS 2 7 MARCHANDISES LES TRAFICS DIRECTION AIR &TRANSPORTS 3 TRAFIC DE MARCHANDISES DANS L UNION EUROPÉENNE

Plus en détail

Les effets amont RAPPORTS & DOCUMENTS. Commissariat général à la stratégie et à la prospective. Géraldine Ducos. Tome 2.

Les effets amont RAPPORTS & DOCUMENTS. Commissariat général à la stratégie et à la prospective. Géraldine Ducos. Tome 2. Commissariat général à la stratégie et à la prospective Département Développement durable Février 2014 RAPPORTS & DOCUMENTS Les effets amont Contribution Géraldine Ducos Tome 2 Rapport «L évaluation socio-économique

Plus en détail

Atelier mobilités Chiffres clefs Séminaire Plénier The Shift Project 27 mai 2013. Données énergies-climat 1/2

Atelier mobilités Chiffres clefs Séminaire Plénier The Shift Project 27 mai 2013. Données énergies-climat 1/2 Atelier mobilités Chiffres clefs Séminaire Plénier The Shift Project 27 mai 2013 Données énergies-climat 1/2 Données énergies-climat 2/2 Données économiques Données physiques sur les infrastructures et

Plus en détail

Impacts environnementaux du transport et pistes de solution!

Impacts environnementaux du transport et pistes de solution! Impacts environnementaux du transport et pistes de solution! Céline Tellier Fédéra&on Inter- Environnement Wallonie Colloque CRAEC, 15 octobre 2014 PLAN DE L EXPOSÉ! Etat des lieux! Impacts environnementaux

Plus en détail

MOBILITÉS DE DEMAIN : SNCF DU CÔTÉ DES SOLUTIONS

MOBILITÉS DE DEMAIN : SNCF DU CÔTÉ DES SOLUTIONS MOBILITÉS DE DEMAIN : SNCF DU CÔTÉ DES SOLUTIONS Train du Climat - Le Havre 21 octobre 2015 SNCF SOMMAIRE LES ÉMISSIONS DE CO 2 DES TRANSPORTS : COMPARER POUR CHOISIR LA MEILLEURE MANIERE DE LUTTER CONTRE

Plus en détail

RESPECTER L ENVIRONNEMENT- 1/3

RESPECTER L ENVIRONNEMENT- 1/3 UNE NÉCESSITÉ D AGIR : UN CADRE POUR GUIDER L ACTION RESPECTER L ENVIRONNEMENT- 1/3 Le respect de l environnement est devenu une valeur fondamentale de notre société. Dans tous les secteurs d activité,

Plus en détail

Le résidentiel Scénario tendanciel régional

Le résidentiel Scénario tendanciel régional Le résidentiel Scénario tendanciel régional 999 :,8 (% du bilan),5,5,5 Chauffage : RT/5 ; pas de réhabilitation Chauffage urbain Bois Electricité GPL Gaz naturel Fioul Charbon CU d ECS : +5% entre 5 et

Plus en détail

Transport. Transport 50 LES CHIFFRES CLÉS 2013 CLIMAT, AIR ET ÉNERGIE

Transport. Transport 50 LES CHIFFRES CLÉS 2013 CLIMAT, AIR ET ÉNERGIE Transport Le secteur des transports représente une part croissante de la consommation d énergie fi nale en France (32 % en 2012 contre 29 % en 1990 et 18 % en 1970) et absorbe près de 70 % de la consommation

Plus en détail

Repères. Chiffres clés du transport. Édition 2015. mars 2015. Service de l observation et des statistiques

Repères. Chiffres clés du transport. Édition 2015. mars 2015. Service de l observation et des statistiques COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE Repères mars 205 Chiffres clés du transport Édition 205 Service de l observation et des statistiques mars 205 Chiffres clés du transport www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

VERSION DU 11 juin 2015

VERSION DU 11 juin 2015 DIRECTION DU DEVELOPPEMENT DURABLE INFORMATION CO 2 DES PRESTATIONS DE TRANSPORT METHODOLOGIE GENERALE VERSION DU 11 juin 2015 1. METHODOLOGIE A. Comment est estimée l empreinte CO 2 de votre trajet? 1.

Plus en détail

L avenir des véhicules à motorisation thermique. 1. Les diverses motorisations thermiques actuelles. 2. Les évolutions technologiques et sociétales

L avenir des véhicules à motorisation thermique. 1. Les diverses motorisations thermiques actuelles. 2. Les évolutions technologiques et sociétales L avenir des véhicules à motorisation thermique 1. Les diverses motorisations thermiques actuelles 2. Les évolutions technologiques et sociétales 3. Quelles conséquences sur les différentes catégories

Plus en détail

8. COUTS COLLECTIFS ENVIRONNEMENTAUX ET BILAN ENERGETIQUE

8. COUTS COLLECTIFS ENVIRONNEMENTAUX ET BILAN ENERGETIQUE 8. COUTS COLLECTIFS ENVIRONNEMENTAUX ET BILAN ENERGETIQUE 8.1 ANALYSE DES COUTS ENVIRONNEMENTAUX 8.1.3 Effet de serre 8.2 LE BILAN ENERGETIQUE 8.1.1 Contexte réglementaire La loi du 30 décembre 1982 d

Plus en détail

Restitution des travaux de prospective énergétique

Restitution des travaux de prospective énergétique Restitution des travaux de prospective énergétique Historique Avril 25 : choix de réaliser les travaux de prospective en interne Fin 27 : acquisition du logiciel Med Pro 5 novembre 27 : première réunion

Plus en détail

EFFICACITES ENERGETIQUE ET ENVIRONNEMENTALE DES MODES DE TRANSPORT

EFFICACITES ENERGETIQUE ET ENVIRONNEMENTALE DES MODES DE TRANSPORT EFFICACITES ENERGETIQUE ET ENVIRONNEMENTALE DES MODES DE TRANSPORT Synthèse publique 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 PRESENTATION... 3 Contexte... 3 Objectifs de l étude... 3 Limites... 5 EFFICACITE ENERGETIQUE

Plus en détail

Chapitre 6 : Le secteur des transports

Chapitre 6 : Le secteur des transports Vue d ensemble La consommation d énergie et les émissions de GES du secteur des transports Figure 6.2 Émissions de GES par secteur, 2005 (en pourcentage) Le secteur des transports s est classé au deuxième

Plus en détail

TRANSPORTS ET ENVIRONNEMENT DANS LES PAYS EUROPÉENS

TRANSPORTS ET ENVIRONNEMENT DANS LES PAYS EUROPÉENS TRANSPORTS ET ENVIRONNEMENT DANS LES PAYS EUROPÉENS François JEGER La comparaison des composantes de la demande de transport par mode entre les quinze pays de l Union européenne fait apparaître certains

Plus en détail

Les enjeux énergétiques du transport

Les enjeux énergétiques du transport Les enjeux énergétiques du transport Le secteur des transports consomme 50% du pétrole mondial. Avec des échanges commerciaux qui croissent beaucoup plus vite que le PIB, et une croissance exponentielle

Plus en détail

Thème C : Transport de personnes. Thème C : Transport de personnes Version 5 1

Thème C : Transport de personnes. Thème C : Transport de personnes Version 5 1 Thème C : Transport de personnes Thème C : Transport de personnes Version 5 1 Le transport de personnes et l effet de serre Les déplacements en Île-de-France... 3 Spécificités des déplacements à Paris...

Plus en détail

GPSO GPSO GPSO. l essentiel à retenir FERROVIAIRE FERROVIAIRE GRAND PROJET DU SUD-OUEST GRAND PROJET DU SUD-OUEST DU SUD-OUEST

GPSO GPSO GPSO. l essentiel à retenir FERROVIAIRE FERROVIAIRE GRAND PROJET DU SUD-OUEST GRAND PROJET DU SUD-OUEST DU SUD-OUEST GRAND PROJET FERROVIAIRE l essentiel à retenir GRAND PROJET FERROVIAIRE GRAND PROJET FERROVIAIRE : un projet responsable : un projet utile Pour la conception des deux lignes nouvelles, RFF a pris des engagements

Plus en détail

OUTIL D AIDE À LA DÉCISION

OUTIL D AIDE À LA DÉCISION OUTIL D AIDE À LA DÉCISION TRANSPORT DE VOYAGEURS OAD Mai 212 1953 salariés Transports ferroviaires et routiers de voyageurs Transport ferroviaire interurbain Autres transports terrestres de voyageurs

Plus en détail

Les certificats d économie d énergie. Hervé LEFEBVRE Département des Marchés et Services d Efficacité Energétique ADEME 8 juin 2005 POURQUOI?

Les certificats d économie d énergie. Hervé LEFEBVRE Département des Marchés et Services d Efficacité Energétique ADEME 8 juin 2005 POURQUOI? Les certificats d économie d énergie Hervé LEFEBVRE Département des Marchés et Services d Efficacité Energétique ADEME 8 juin 2005 1 POURQUOI? Contexte général de renforcement de la politique de maîtrise

Plus en détail

Économies d énergie dans le transport PL & CEE

Économies d énergie dans le transport PL & CEE Économies d énergie dans le transport PL & CEE Cyrielle BORDE ADEME / Service Climat Bruno CHAZALETTE Renault Trucks Contexte : secteur des transports 2 ème secteur le plus consommateur d énergie en France

Plus en détail

Transports. Présentation Au 31 décembre 2005, le secteur du transport compte 4 920 établissements dont 2 025

Transports. Présentation Au 31 décembre 2005, le secteur du transport compte 4 920 établissements dont 2 025 19 Transports Présentation Au 31 décembre 2005, le secteur du transport compte 4 920 établissements dont 2 025 dans le transport routier de marchandises (TRM) et 1 560 dans le transport routier de voyageurs.

Plus en détail

Transport et mobilité

Transport et mobilité Transport et mobilité Migros attache une grande importance à la protection environnementale et climatique sur le plan du transport des marchandises. En 215, elle a intensifié la transition du transport

Plus en détail

Le poids des infrastructures dans la question des transports

Le poids des infrastructures dans la question des transports Le poids des infrastructures dans la question des transports Les transports et leurs infrastructures entretiennent une relation dialectique complexe avec l urbanisme, l aménagement du territoire, les modes

Plus en détail

Lestransfertsd usages, oucommentréduirenotreconsommationde produitspétroliers

Lestransfertsd usages, oucommentréduirenotreconsommationde produitspétroliers Lestransfertsd usages, oucommentréduirenotreconsommationde produitspétroliers Juin2014 Les transferts d usages ou comment réduire notre consommation de produits pétroliers Le concept de «transfert d usage»

Plus en détail

La mobilité au cas par cas

La mobilité au cas par cas HISTOIRE CORRIgé fiche élève LYCÉE EXERCICE SCIENCES La mobilité au cas par cas EXERCICE ECJS EXERCICE ARTISTIQUES TECHNOLOGIE SÉANCE 1 - DÉPLACEMENTS QUOTIDIENS : DES CHOIX INDIVIDUELS, UN IMPACT COLLECTIF

Plus en détail

Plan de Déplacements Urbains de l agglomération de Périgueux.... Réunion publique du 26 jui n 2012 1

Plan de Déplacements Urbains de l agglomération de Périgueux.... Réunion publique du 26 jui n 2012 1 Plan de Déplacements Urbains de l agglomération de Périgueux... Réunion publique du 26 jui n 2012 1 Le PDU Qu est ce que c est? Plan de déplacements urbains réunion publique du 26 jui n 2012 2 Définition

Plus en détail

Questions prospectives : mobilités et usages des véhicules routiers

Questions prospectives : mobilités et usages des véhicules routiers Questions prospectives : mobilités et usages des véhicules routiers L environnement socio-écoomique Les marchés de la mobilité Perspectives d évolution Questions clés IDDRIM Réunion du Comité prospective

Plus en détail

B4-TRANSPORTS DE MARCHANDISES

B4-TRANSPORTS DE MARCHANDISES B4-TRANSPORTS DE MARCHANDISES LE TRANSPORT DES MARCHANDISES PEUT REPRÉSENTER UN POIDS IMPORTANT DANS LE BILAN ÉCOLOGIQUE GLOBAL D UN PRODUIT OU D UNE PRESTATION, SELON LA DISTANCE PARCOURUE ET LE MODE

Plus en détail

Les rendez-vous des métiers de l environnement

Les rendez-vous des métiers de l environnement Technicien d exploitation secteur Énergie Responsabilités, travail en équipe, diversité des missions, autonomie. Le technicien d exploitation Énergie intègre une équipe qui assure la maintenance préventive

Plus en détail

DOSSIER INDICATEURS STATISTIQUES DU TRANSPORT. CESR Aquitaine Conjoncture février 2006 Indicateurs Statistiques du Transport

DOSSIER INDICATEURS STATISTIQUES DU TRANSPORT. CESR Aquitaine Conjoncture février 2006 Indicateurs Statistiques du Transport DOSSIER INDICATEURS STATISTIQUES DU TRANSPORT 125 INDICATEURS STATISTIQUES DU TRANSPORT I Les activités de transports en Aquitaine 127 II Tableaux statistiques 166 126 I Les activités de transports en

Plus en détail

Nouvelles technologies des véhicules PL et VUL

Nouvelles technologies des véhicules PL et VUL Nouvelles technologies des véhicules PL et VUL - Les émissions - Le bruit - Les énergies alternatives - Mobilité Urbaine Marchandises Laurent JACQUES Renault Trucks Global Brand Des progrès considérables

Plus en détail

Transport. Transport 64 LES CHIFFRES CLÉS 2014 CLIMAT, AIR ET ÉNERGIE

Transport. Transport 64 LES CHIFFRES CLÉS 2014 CLIMAT, AIR ET ÉNERGIE Transport Le secteur des transports représente une part croissante de la consommation d énergie fi nale en France (32 % en 213 contre 29 % en 199 et 18 % en 197) et absorbe près de 7 % de la consommation

Plus en détail

Perspectives de l évolution de la demande de transport en Belgique à l horizon 2030

Perspectives de l évolution de la demande de transport en Belgique à l horizon 2030 Présentation des nouvelles perspectives de l évolution des transports en Belgique à l horizon 23 18 Septembree 212 Perspectives de l évolution de la demande de transport en Belgique à l horizon 23 Marie

Plus en détail

LE DEFI DES ECO CONFORMITES DANS LE TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES

LE DEFI DES ECO CONFORMITES DANS LE TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES LE DEFI DES ECO CONFORMITES DANS LE TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES a) L Europe au cœur du développement durable Le Transport Routier de Marchandises (TRM) est au cœur de notre économie et achemine à

Plus en détail

Evolution de la fiscalité des carburants

Evolution de la fiscalité des carburants Evolution de la fiscalité des carburants Comité pour la fiscalité écologique 16 mai 2013 Scénarios étudiés Scénario 1 : alignement complet de la TICPE gazole sur le super (18 c /l) sur 9 ans (2 c /l/an),

Plus en détail

Analyse du Cycle de Vie des modes de valorisation de biogaz issu de méthanisation de Fractions Fermentescibles des OM collectées sélectivement

Analyse du Cycle de Vie des modes de valorisation de biogaz issu de méthanisation de Fractions Fermentescibles des OM collectées sélectivement Analyse du Cycle de Vie des modes de valorisation de biogaz issu de méthanisation de Fractions Fermentescibles des OM collectées sélectivement Septembre 2007-6 ème Journée «Bus Propre» à Lille - Sandrine

Plus en détail

L électrification face aux tendances en transport: des défis importants

L électrification face aux tendances en transport: des défis importants L électrification face aux tendances en transport: des défis importants Pierre Olivier Pineau, HEC Montréal Chaire de gestion du secteur de l énergie Mercredi 19 mars 2014 12h00 13h30 MERCREDIS DE L'AMT

Plus en détail

Transition énergétique : quel avenir pour le transport ferroviaire en France? Le point de vue de la FNAUT

Transition énergétique : quel avenir pour le transport ferroviaire en France? Le point de vue de la FNAUT Transition énergétique : quel avenir pour le transport ferroviaire en France? Le point de vue de la FNAUT La Fédération Nationale des Associations d Usagers des Transports Créée en 1978 150 associations

Plus en détail

Bilan des émissions atmosphériques du transport routier en Lorraine

Bilan des émissions atmosphériques du transport routier en Lorraine Bilan des émissions atmosphériques du transport routier en Lorraine Julien GALINEAU Air Lorraine 30/04/2012 1 Contexte et objectif du présent rapport... 2 2 Méthode de détermination des consommations de

Plus en détail

Le secteur des transports

Le secteur des transports Le secteur des transports 1. L électricité dans les transports Chacun est conscient aujourd hui du fait que le développement extrêmement rapide des transports automobiles de marchandises et de passagers

Plus en détail

Pollution atmosphérique à Beyrouth : Sources et impacts

Pollution atmosphérique à Beyrouth : Sources et impacts Laboratoire Interuniversitaire des Systèmes Atmosphériques Université Paris 12 Val de Marne Pollution atmosphérique à Beyrouth : Sources et impacts Charbel AFIF JSE 2008 5 mai 2008 Le système atmosphérique

Plus en détail

PENDANT LA GREVE, POUR CONNAITRE EN TEMPS REEL LES CONDITIONS DE CIRCULATION DES TRAINS

PENDANT LA GREVE, POUR CONNAITRE EN TEMPS REEL LES CONDITIONS DE CIRCULATION DES TRAINS BORDEAUX, LE 09 JUIN 2014 TRAFIC EN AQUITAINE LE 11 JUIN 2014 D importantes perturbations sont à prévoir pour la journée du mercredi 11 juin 2014. SNCF recommande à toutes les personnes qui en ont la possibilité

Plus en détail

Repères. Chiffres clés du transport. Édition 2014. Service de l observation et des statistiques. Février 2014

Repères. Chiffres clés du transport. Édition 2014. Service de l observation et des statistiques. Février 2014 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE Repères Février 204 Chiffres clés du transport Édition 204 Service de l observation et des statistiques www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr Chiffres

Plus en détail

Déplacements. urbains. augmente. se développent LA MOBILITÉ. On va quand même pas nous empêcher d habiter à la campagne!

Déplacements. urbains. augmente. se développent LA MOBILITÉ. On va quand même pas nous empêcher d habiter à la campagne! On va quand même pas nous empêcher d habiter à la campagne! LA MOBILITÉ augmente L organisation des activités entraîne une augmentation de la mobilité : Doublements de la distance domicile-travail depuis

Plus en détail

TRAFIC EN AQUITAINE LE 13 JUIN 2014

TRAFIC EN AQUITAINE LE 13 JUIN 2014 BORDEAUX, LE 12 JUIN 2014 TRAFIC EN AQUITAINE LE 13 JUIN 2014 Vendredi 13 juin 2014, le trafic sera sensiblement amélioré sur INTERCITÉS et TGV. Les assemblées générales annoncées par les deux syndicats

Plus en détail

Contribution de l ADEME à l élaboration de visions énergétiques 2030-2050. Débats transition énergétique

Contribution de l ADEME à l élaboration de visions énergétiques 2030-2050. Débats transition énergétique Contribution de l ADEME à l élaboration de visions énergétiques 2030-2050 Débats transition énergétique Vision 2030 2050 Des scénarios axés sur la réduction des consommation d énergie et les énergies renouvelables

Plus en détail

TA / 30 nov 2009 Atelier CCFA 3 décembre 2009

TA / 30 nov 2009 Atelier CCFA 3 décembre 2009 Un monde sans camion n est pas possible 1 Un monde sans camion n est pas possible semi-frigorifique, lance à incendie, balayeuse, benne à ordures ménagères, benne de chantier, transport exceptionnel, déneigeuse,

Plus en détail

Vincent SCHIRMANN, Responsable Commercial VFLI Sud Est vincent.schirmann@vfli.fr VFLI. Votre solution logistique ferroviaire

Vincent SCHIRMANN, Responsable Commercial VFLI Sud Est vincent.schirmann@vfli.fr VFLI. Votre solution logistique ferroviaire Vincent SCHIRMANN, Responsable Commercial Sud Est vincent.schirmann@vfli.fr Qui sommes nous? Créée en 1998,, filiale de droit privé à 100 % de SNCF, est une entreprise spécialisée dans les opérations de

Plus en détail

LA DEMANDE DE TRANSPORT EN 2025

LA DEMANDE DE TRANSPORT EN 2025 direction des Affaires économiques et Internationales Service économique Et statistique Version 22 septembre 2004 LA DEMANDE DE TRANSPORT EN 2025 Projections des tendances et des inflexions Septembre 2004

Plus en détail

Transports et mobilité durable: France qui bouge et France qui freine

Transports et mobilité durable: France qui bouge et France qui freine Transports et mobilité durable: France qui bouge et France qui freine Pr. Yves CROZET Université de Lyon (IEP) UMR CNRS n 5593 Laboratoire d Economie des Transports http://www.let.fr Per Capita Traffic

Plus en détail

Politique des transports de l UE Pour des transports et des déplacements plus faciles, plus sûrs et plus propres

Politique des transports de l UE Pour des transports et des déplacements plus faciles, plus sûrs et plus propres Politique des transports de l UE Pour des transports et des déplacements plus faciles, plus sûrs et plus propres FR «Afin de favoriser une économie innovante dans l UE, le Groupe PPE établit les conditions

Plus en détail

Assistance au respect de la réglementation

Assistance au respect de la réglementation Assistance au respect de la réglementation Projet de révision de la directive 96-53EC & contrôles des poids lourds Bernard JACOB IFSTTAR 1 Plan de l exposé 1. Directive 96/53EC (poids et dimensions) -

Plus en détail

Principales réalisations durant la période 2007-2010

Principales réalisations durant la période 2007-2010 TRANSPORTS TERRESTRES Principales réalisations durant la période 2007-2010 Achèvement des travaux d extension du réseau de métro léger vers Elmourouj et Manouba et la mise en exploitation de ces deux nouvelles

Plus en détail

PLAN BALLET I II III IV V VI AMPHITHÉÂTRE - HAUT AMPHITHÉÂTRE - BAS. 2e BALCON - FACE. 1er BALCON - FACE CORBEILLE. 2e BALCON 3/4 CORBEILLE 3/4

PLAN BALLET I II III IV V VI AMPHITHÉÂTRE - HAUT AMPHITHÉÂTRE - BAS. 2e BALCON - FACE. 1er BALCON - FACE CORBEILLE. 2e BALCON 3/4 CORBEILLE 3/4 er - ÔÉ e - ÔÉ e / er / / - ÔÉ 0 0 0 0 ÉÂ - ÉÂ - e - er - / - ÔÉ er / er - ÔÉ e / e - ÔÉ eprésentation du É É er - ÔÉ É e - ÔÉ e / er / / - ÔÉ 0 0 0 0 ÉÂ - ÉÂ - e - er - / - ÔÉ er / er - ÔÉ e / e - ÔÉ

Plus en détail

La voie d eau n est pas plus économe en énergie que le rail

La voie d eau n est pas plus économe en énergie que le rail Tout le monde s accorde sur le fait que le transport routier consomme trop de pétrole et produit trop de CO. Tout le monde s accorde également sur le fait que, là où elle existe, la voie d eau devrait

Plus en détail

Défense d entreprise CFF.

Défense d entreprise CFF. Défense d entreprise CFF. Pour la sécurité de notre clientèle. Défense d entreprise CFF. En bref. 2 La défense d entreprise CFF est responsable de la protection des personnes, de l environnement et des

Plus en détail

Emissions de GES par le trafic routier

Emissions de GES par le trafic routier Emissions de GES par le trafic routier Point sur les outils de calculs des émissions Vincent DEMEULES, CETE Normandie-Centre Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de l'aménagement

Plus en détail

La place des carburants alternatifs dans le monde du transport en 2035. GNV, GNL, GNC Biogaz par Gilles Durand - Secrétaire Général de l AFGNV

La place des carburants alternatifs dans le monde du transport en 2035. GNV, GNL, GNC Biogaz par Gilles Durand - Secrétaire Général de l AFGNV La place des carburants alternatifs dans le monde du transport en 2035 GNV, GNL, GNC Biogaz par Gilles Durand - Secrétaire Général de l AFGNV La Filière du GNV est organisée en France L Association Française

Plus en détail

Fédération des Sociétés pour l Etude, la Protection et l Aménagement de la Nature dans le Sud Ouest

Fédération des Sociétés pour l Etude, la Protection et l Aménagement de la Nature dans le Sud Ouest Que penser des projets de LGV? Fédération des Sociétés pour l Etude, la Protection et l Aménagement de la Nature dans le Sud Ouest France Nature Environnement Aquitaine (mars 2010) GPSO, des LGV pas très

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE TRANS/SC.2/2005/12/Add.1 2 septembre 2005 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe

Plus en détail

VARIABLE : consommation d énergie. 3. RÉTROSPECTIVE (les 40 dernières années) (comment, pourquoi et par l action de qui la variable a évoluée)

VARIABLE : consommation d énergie. 3. RÉTROSPECTIVE (les 40 dernières années) (comment, pourquoi et par l action de qui la variable a évoluée) GARONNE 2050 1. DÉFINITION DE LA VARIABLE VARIABLE : consommation d énergie Cette variable s intéresse à la consommation d énergie, un focus sur la consommation d électricité étant effectué. Elle peut

Plus en détail

le bus électrique hybride rechargeable Présenté par Vincent Lemaire, président Safra

le bus électrique hybride rechargeable Présenté par Vincent Lemaire, président Safra le bus électrique hybride rechargeable Présenté par Vincent Lemaire, président Safra Safra : un savoir-faire tourné vers l avenir 60 ans d existence au service du Transport Public avec le développement

Plus en détail

OPERATIONS «COUP DE POING» Renouvellement de 8 appareils de voie au sud de la gare Bordeaux Saint-Jean

OPERATIONS «COUP DE POING» Renouvellement de 8 appareils de voie au sud de la gare Bordeaux Saint-Jean OPERATIONS «COUP DE POING» Renouvellement de 8 appareils de voie au sud de la gare Bordeaux Saint-Jean Mai et juin 2015 1 SOMMAIRE DESCRIPTIF DES TRAVAUX ZONES D INTERVENTION IMPACT SUR LA CIRCULATION

Plus en détail

«Economie et emplois : l effet LGV!» Grand projet ferroviaire du Sud-Ouest (LGV Bordeaux Toulouse / Bordeaux Espagne)

«Economie et emplois : l effet LGV!» Grand projet ferroviaire du Sud-Ouest (LGV Bordeaux Toulouse / Bordeaux Espagne) Communiqué de presse Toulouse, le 3 juin 2014 «Economie et emplois : l effet LGV!» Grand projet ferroviaire du Sud-Ouest (LGV Bordeaux Toulouse / Bordeaux Espagne) Le Grand Projet ferroviaire du Sud-Ouest

Plus en détail

LE DIESEL : DES ERREURS DE CASTING Bernard TRAMIER

LE DIESEL : DES ERREURS DE CASTING Bernard TRAMIER LE DIESEL : DES ERREURS DE CASTING Bernard TRAMIER 21 mars 2013 Rappelons tout d abord que le diesel est un moteur, alimenté par un carburant le gazole. Dans le langage courant on confond trop souvent

Plus en détail

Les transports. Indispensable à nos modes de vie, la mobilité est. Les pressions. Données de cadrage. Les transports

Les transports. Indispensable à nos modes de vie, la mobilité est. Les pressions. Données de cadrage. Les transports Les transports Les transports Indispensable à nos modes de vie, la mobilité est source de nuisances environnementales et sanitaires : les transports contribuent pour près de 27 % aux émissions de gaz à

Plus en détail

Schéma Régional SRCAE. du Climat, de l Air et de l Energie de l Île-de-France TRANSPORTS

Schéma Régional SRCAE. du Climat, de l Air et de l Energie de l Île-de-France TRANSPORTS Schéma Régional du Climat, de l Air et de l Energie de l Île-de-France SRCAE 4. ETAT DES LIEUX ET CARACTERISTIQUES FRANCILIENNES L Île-de-France est dotée d importantes infrastructures de transports bénéficiant

Plus en détail

Le Diagnostic Environnemental de la Mobilité 2006

Le Diagnostic Environnemental de la Mobilité 2006 Le Diagnostic Environnemental de la Mobilité 2006 Consommation énergétique, émissions de gaz à effet de serre et de polluants locaux de l air : quel est l impact des transports et des déplacements? Introduction

Plus en détail

Aménagement ligne existante vs Construction ligne nouvelle et Maintien ligne existante. Analyse comparative des deux solutions.

Aménagement ligne existante vs Construction ligne nouvelle et Maintien ligne existante. Analyse comparative des deux solutions. Aménagement ligne existante vs Construction ligne nouvelle et Maintien ligne existante Analyse comparative des deux solutions décembre 2010 Ordre du jour - Origine de la LGV Bordeaux-Toulouse - Comparaison

Plus en détail

CONSOMMATION ENERGETIQUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS «BILAN ET PERSPECTIVES»

CONSOMMATION ENERGETIQUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS «BILAN ET PERSPECTIVES» MINISTERE DE L ENERGIE AGENCE NATIONALE POUR LA PROMOTION ET LA RATIONALISATION DE L UTILISATION DE L ENERGIE Séminaire sur l'efficacité énergétique dans le transport «Promotion des Carburants Propres»

Plus en détail

Mission GPSO Juin 2009. Desserte de l agglomération de Mont-de-Marsan Synthèse. Desserte de l'agglomération de Mont-de-Marsan 1/9

Mission GPSO Juin 2009. Desserte de l agglomération de Mont-de-Marsan Synthèse. Desserte de l'agglomération de Mont-de-Marsan 1/9 Desserte de l agglomération de Mont-de-Marsan Synthèse Desserte de l'agglomération de Mont-de-Marsan 1/9 SOMMAIRE 1. OBJECTIF ET METHODE DES ETUDES... 3 1.1 LE CONTEXTE... 3 1.2 LES OBJECTIFS DE L ETUDE

Plus en détail

La transformation du transport ferroviaire de marchandises, qui a été engagée, se traduit par des premiers succès et des réalisations concrètes.

La transformation du transport ferroviaire de marchandises, qui a été engagée, se traduit par des premiers succès et des réalisations concrètes. Communiqué de presse Paris, le 14 septembre 2010 Un an après le lancement du nouveau Schéma Directeur d un Nouveau Transport Ecologique de Marchandises, SNCF Geodis enregistre des succès commerciaux, accélère

Plus en détail

Système d information multimodal alsacien Atelier information multimodale du 05 mai 2008

Système d information multimodal alsacien Atelier information multimodale du 05 mai 2008 Système d information multimodal alsacien Atelier information multimodale du 05 mai 2008 (SIM) Le contexte alsacien et les objectifs une priorité partagée: développer des transport collectifs compétitifs

Plus en détail

REMPLACEMENT DE FILS DE CONTACT D UNE CATÉNAIRE

REMPLACEMENT DE FILS DE CONTACT D UNE CATÉNAIRE REMPLACEMENT DE FILS DE CONTACT D UNE CATÉNAIRE Ligne Paris-Lyon-Marseille Dossier de presse Marseille, Le 17 février 2015 SOMMAIRE La modernisation et l entretien du réseau, nos priorités...3 Les principaux

Plus en détail

Réalisation du Bilan Carbone. «Patrimoine et Services» du Conseil Général du Cantal

Réalisation du Bilan Carbone. «Patrimoine et Services» du Conseil Général du Cantal Réalisation du Bilan Carbone «Patrimoine et Services» du Conseil Général du Cantal Octobre 2013 Bilan Carbone du Conseil Général du Cantal Page 1 sur 17 1 PRINCIPE... 3 2 PÉRIMÈTRE DE L ÉTUDE ET DONNÉES

Plus en détail

Relevé de la première partie de la table ronde. Programmes «mobilité et transports»

Relevé de la première partie de la table ronde. Programmes «mobilité et transports» Relevé de la première partie de la table ronde Programmes «mobilité et transports» Les enjeux : Le secteur des transports est responsable d une part significative de la croissance des gaz à effet de serre

Plus en détail

LES ÉMISSIONS DE POLLUANTS ATMOSPHÉRIQUES ET DE GAZ À EFFET DE SERRE PAR LES TRANSPORTS FRANCILIENS

LES ÉMISSIONS DE POLLUANTS ATMOSPHÉRIQUES ET DE GAZ À EFFET DE SERRE PAR LES TRANSPORTS FRANCILIENS LES ÉMISSIONS DE POLLUANTS ATMOSPHÉRIQUES ET DE GAZ À EFFET DE SERRE PAR LES TRANSPORTS FRANCILIENS La pollution atmosphérique liée aux transports et ses effets Les polluants atmosphériques provenant des

Plus en détail

VERS UNE MOBILITÉ DURABLE

VERS UNE MOBILITÉ DURABLE COP21 VERS UNE MOBILITÉ DURABLE Engagé dans la lutte contre le changement climatique, le Groupe SNCF développe autour du train des offres globales de mobilité durable, pour les voyageurs et les marchandises.

Plus en détail

Le Plan Climat du Grand Lyon accompagne les TPE/PME

Le Plan Climat du Grand Lyon accompagne les TPE/PME Le Plan Climat du Grand Lyon accompagne les TPE/PME Wébinaire Energy Cities 10 avril 2015 Contexte - les 26 actions du Plan Climat TRANSVERSAL 1.1 Grand Lyon exemplaire 3.3 Changements de comportement

Plus en détail

Étude comparative du bilan carbone pour le choix d une implantation d un Centre Europe dans le tertiaire

Étude comparative du bilan carbone pour le choix d une implantation d un Centre Europe dans le tertiaire Confidentiel Étude comparative du bilan carbone pour le choix d une implantation d un Centre Europe dans le tertiaire Rapport final Sommaire Sommaire 2 Résumé 3 Contexte et objectifs 4 Une montée en puissance

Plus en détail

Consommation et dépendance énergétique en Ile-de-France

Consommation et dépendance énergétique en Ile-de-France Ateliers de prospective Contrainte énergétique et adaptations urbaines en Ile-de-France Les activités économiques productrices et consommatrices d énergie Consommation et dépendance énergétique en Ile-de-France

Plus en détail

Secteur «transports et entreposage»

Secteur «transports et entreposage» 2011 Secteur «transports et entreposage» Observatoire de la Maison de l Emploi et de l Initiative Economique du Haut Val d Oise Evan Alterio Date de publication : 27/10/2011 M a i s o n d e l E mp l o

Plus en détail

SOMMAIRE 01. LES CHIFFRES 02. TYPES DE PASSAGES À NIVEAU 03. L ACCIDENTOLOGIE 04. PLAN D ACTION 05. LES RÈGLES DE FRANCHISSEMENTS

SOMMAIRE 01. LES CHIFFRES 02. TYPES DE PASSAGES À NIVEAU 03. L ACCIDENTOLOGIE 04. PLAN D ACTION 05. LES RÈGLES DE FRANCHISSEMENTS TITRE DE LA PRÉSENTATION SUR 2 LIGNES MAX SOUS-TITRE SUR DEUX LIGNES MAIS PAS PLUS SÉCURITÉ ROUTIÈRE AUX PASSAGES À NIVEAU 1 30 décembre 2015 SOMMAIRE 01. LES CHIFFRES 02. TYPES DE PASSAGES À NIVEAU 03.

Plus en détail

TRAFIC DE LA JOURNÉE DU 25 JUIN 2015 EN AQUITAINE

TRAFIC DE LA JOURNÉE DU 25 JUIN 2015 EN AQUITAINE BORDEAUX, LE 24 JUIN 2015 TRAFIC DE LA JOURNÉE DU 25 JUIN 2015 EN AQUITAINE Dans le cadre d un mouvement interprofessionnel, l une des quatre organisations syndicales, la CGT, a déposé un préavis de grève

Plus en détail

3.4 TRANSPORTS UN TERRITOIRE RURAL PEU DESSERVI PAR LES TRANSPORTS EN COMMUN RENDANT SYSTÉMATIQUE L USAGE DE LA VOITURE INDIVIDUELLE

3.4 TRANSPORTS UN TERRITOIRE RURAL PEU DESSERVI PAR LES TRANSPORTS EN COMMUN RENDANT SYSTÉMATIQUE L USAGE DE LA VOITURE INDIVIDUELLE UN TERRITOIRE RURAL PEU DESSERVI PAR LES TRANSPORTS EN COMMUN RENDANT SYSTÉMATIQUE L USAGE DE LA VOITURE INDIVIDUELLE 53 3.1 APPROCHE GLOBALE 3.2 AGRICULTURE 3.3 RÉSIDENTIEL 3.5 TERTIAIRE 3.6 DÉCHETS 3.7

Plus en détail

Impacts environnementaux SOMMAIRE. 1. données de cadrage environnementales (électricité. des équipements, transport, bâtiments )

Impacts environnementaux SOMMAIRE. 1. données de cadrage environnementales (électricité. des équipements, transport, bâtiments ) 1 Impacts environnementaux SOMMAIRE 1. données de cadrage environnementales (électricité des équipements, transport, bâtiments ) 2. rapide comparaison bureau classique / télécentre / travail à domicile

Plus en détail

Etude de marché: Le potentiel de la climatisation solaire

Etude de marché: Le potentiel de la climatisation solaire Etude de marché: Le potentiel de la climatisation solaire Etudes de marché, potentiel et prévision de développement pour la climatisation solaire en France et en Europe Amandine LE DENN TECSOL SA 18/01/2008

Plus en détail

Energies, motorisations et effet de serre

Energies, motorisations et effet de serre Energies, motorisations et effet de serre Historique de l' Effet de Serre Les gaz concernés (Gaz à Effet de Serre) Effets des émissions de GES sur le climat Pouvoir de réchauffement des gaz Emissions de

Plus en détail

Organisation du chapitre

Organisation du chapitre RéférenceS janvier 2013 Bilan social annuel du transport routier de marchandises (2011) Organisation du chapitre Ce chapitre décrit l activité des entreprises françaises du transport routier de marchandises

Plus en détail

Étude réalisée par Sonia LE BECHENNEC

Étude réalisée par Sonia LE BECHENNEC LES ECONOMIES D ENERGIE ET LA REDUCTION DE LA POLLUTION DANS LES PARCS DE VEHICULES DE TRANSPORT COLLECTIF ET DES ADMINISTRATIONS PUBLIQUES EN REGION BRETAGNE Étude réalisée par Sonia LE BECHENNEC Novembre

Plus en détail

Transports et négawatt, le chemin pour une mobilité maîtrisée

Transports et négawatt, le chemin pour une mobilité maîtrisée association négawatt 22 bd Foch, 34140 Mèze www.negawatt.org contact@negawatt.org Fiche de cadrage, mesure négawatt Transports et négawatt, le chemin pour une mobilité maîtrisée Propositions 6, 12, 13

Plus en détail

Philippe PAYEN Evaluation des impacts environnementaux d une chaîne de transport NOS PARTENAIRES :

Philippe PAYEN Evaluation des impacts environnementaux d une chaîne de transport NOS PARTENAIRES : Philippe PAYEN Evaluation des impacts environnementaux d une chaîne de transport NOS PARTENAIRES : L INDUSTRIE MONDIALE DU TRANSPORT DE MARCHANDISES 1er constat Un poumon essentiel de l activité économique,»

Plus en détail

Comment lutter contre la pollution urbaine Le Plan d urgence pour la qualité de l air

Comment lutter contre la pollution urbaine Le Plan d urgence pour la qualité de l air Comment lutter contre la pollution urbaine Le Plan d urgence pour la qualité de l air Page 2 / 10 Comment lutter contre la pollution urbaine : Plan d'urgence pour la Qualité de l'air UCIL COMMISSION ÉCOLOGIE

Plus en détail

Contribution de l ADEME à l élaboration de visions énergétiques 2030-2050

Contribution de l ADEME à l élaboration de visions énergétiques 2030-2050 Contribution de l ADEME à l élaboration de visions énergétiques 2030-2050 Vision 2030 2050 2 approches différentes: 2030 : projection volontariste, complémentaire de l exercice DGEC 2050: normatif facteur

Plus en détail

Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment

Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment Cleantuesday Paris - Financements Innovants 23 Avril 2013 KYOTHERM Société par Actions Simplifiée au Capital de 1 900

Plus en détail

Risques particuliers Risques Technologiques

Risques particuliers Risques Technologiques Risques particuliers Risques Technologiques Transports collectifs Introduction Chaque jour, des milliers de personnes utilisent des transports collectifs dans le département du Rhône. Les types de transports

Plus en détail

Valorisation de la pollution atmosphérique dans le calcul socioéconomique

Valorisation de la pollution atmosphérique dans le calcul socioéconomique Commissariat général à la stratégie et à la prospective Département Développement durable Février 2014 RAPPORTS & DOCUMENTS Valorisation de la pollution atmosphérique dans le calcul socioéconomique Contribution

Plus en détail