Réanimation 14 (2005) III VIII. Index des mots clés. Approche systémique des risques Politique nationale de gestion des risques en établissements

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Réanimation 14 (2005) III VIII. Index des mots clés. Approche systémique des risques Politique nationale de gestion des risques en établissements"

Transcription

1 Réanimation 14 (2005) III VIII Index des mots clés A Accident médical Comment informer le patient et sa famille? Le point de vue juridique, 454 Accidents La pathologie iatrogène en réanimation pédiatrique, 442 Activation Th1 Syndrome d activation lymphohistiocytaire : revue de la littérature, Adaptation posologique Pharmacocinétique des antibiotiques et épuration extrarénale continue, 519 Agranulocytose Infections aiguës graves à virus Epstein-Barr, 245 Aide inspiratoire Interactions patientventilateur en aide inspiratoire, Alcool Manifestations cardiovasculaires des substances récréatives : alcool, cocaïne, 186 Amphétamines Manifestations cardiovasculaires des substances récréatives : alcool, cocaïne, amphétamines, ecstasy, héroïne et cannabis, 186 Analgésie postopératoire La kétamine dans la douleur aiguë : de la pharmacologie à la clinique, 686 Anémie Cytopénies auto-immunes périphériques, 587 Angioplastie Place de l angioplastie transluminale des coronaires dans le traitement l infarctus du myocarde à la phase aiguë, 210 Anti-GPIIbIIIa Place de l angioplastie transluminale des coronaires dans le traitement l infarctus du myocarde à la phase aiguë, 210 Anti-TNF-a Complications infectieuses des maladies systémiques, 621 Les immunomodulateurs dans les maladies systémiques en réanimation médicale : aspects pratiques et perspectives thérapeutiques, 629 Antiarythmique Stratégie d utilisation des antiarythmiques en phase préhospitalière Antibiotiques Signification clinique des corrélations pharmacocinétique/pharmacodynamie des antibiotiques chez les patients de réanimation, 264 Pharmacocinétique des antibiotiques et épuration extrarénale continue, 519 Antibiotiques Anticoagulants Risque des antithrombotiques en réanimation, 430 Anticoagulation Anticoagulation pour l épuration extrarénale, 551 Anticorps Cytopénies auto-immunes périphériques, 587 Antidépresseurs Évolution des intoxications médicamenteuses volontaires en France, 721 doi: /s (05) Approche systémique des risques Politique nationale de gestion des risques en établissements de santé, 419 Arrêt cardiaque L hypothermie induite en réanimation : un sujet brûlant? 177 Hémofiltration à haut volume dans les chocs inflammatoires : intérêts et dangers potentiels, 528 L utilisation des défibrillateurs semi-automatiques en France : état des lieux et perspectives en 2005, 707 Arythmie Stratégie d utilisation des antiarythmiques en phase préhospitalière Aspects déontologiques et légaux Événements iatrogènes en réanimation : comment informer le patient et sa famille? Le point de vue du réanimateur, 446 Aspergillose Complications infectieuses des maladies systémiques, 621 Assistance circulatoire Myocardites aiguës, 248 Peut-on définir le choc cardiogénique réfractaire au cours des intoxications Asthme aigu grave La ventilation mécanique dans l asthme aigu grave, 112 Atteinte digestive Les défaillances viscérales graves de la sclérodermie systémique, 576 Autoanticorps Maladies systémiques en réanimation : aspects pratiques, 656 B Barotraumatisme Barotraumatisme lors de la ventilation mécanique, 133 Complications et séquelles du syndrome de détresse respiratoire aiguë : quelles sont-elles, comment les prévenir? 390 Base de données Les référentiels de la Société de réanimation de langue française en langue anglaise, anecdote ou nécessité, 310 Comment trouver ou retrouver les recommandations de bonne pratique en langue française ou anglaise? 411 Biocompatibilé des membranes Progrès réalisés et à venir de l hémodialyse intermittente, 539 Biodisponibilité Relais per os des antibiotiques en réanimation. Quand? Comment? 276 Bioéthique Révision des lois de Bioéthique et greffe d organes, 144 Biopsie rénale Place de la ponction biopsie rénale dans l insuffisance rénale aiguë en réanimation, 483 Bronchopneumopathie chronique obstructive Dénutrition de l insuffisant respiratoire chronique : physiopathologie et prise en charge, 79 La ventilation non-invasive au decours de l intubation, 94 Buprénorphine Évolution des intoxications médicamenteuses volontaires en France, 721 C Cancer Insuffisance rénale aiguë chez le malade d oncohématologie, 508 Cannabis Manifestations cardiovasculaires 186 Chirurgie État actuel de la chirurgie de réduction du volume pulmonaire dans l emphysème, 87 Chirurgie cardiaque Particularités de la prise en charge hémodynamique après chirurgie cardiaque, 216 Choc Hémofiltration à haut volume dans les chocs inflammatoires : intérêts et dangers potentiels, 528 Choc cardiogénique Peut-on définir le choc cardiogénique réfractaire au cours des intoxications Choc réfractaire Peut-on définir le choc cardiogénique réfractaire au cours des intoxications Choc septique Protéine C activée, oui, non, quand? 288 Choc toxique Peut-on définir le choc cardiogénique réfractaire au cours des intoxications Circulation extracorporelle Particularités de la prise en charge hémodynamique après chirurgie cardiaque, 216 CISMeF Comment trouver ou retrouver les recommandations de bonne pratique en langue française ou anglaise? 411 Clostridium difficile Infection à Clostridium diffıcile : physiopathologie, diagnostic et traitement, 255 Cocaïne Manifestations cardiovasculaires 186 Colite pseudomembraneuse Infection à Clostridium diffıcile : physiopathologie, diagnostic et traitement, 255 Collagénose Maladies systémiques en réanimation : aspects pratiques, 656 Comité éthique Rêveries d un investigateur solitaire, 461 Communication médicale Événements iatrogènes en réanimation : comment informer le patient et sa famille? Le point de vue du réanimateur, 446 Complications hémorragiques Risque des antithrombotiques en réanimation, 430 Composition du dialysat Progrès réalisés et à venir de l hémodialyse intermittente, 539

2 IV Index des mots clés / Réanimation 14 (2005) III VIII Condamnation civile Connaître ses limites..., 302 Connectivites Quand penser à une maladie systémique en réanimation? 563 Complications infectieuses des maladies systémiques, 621 Place des anticorps antinucléaires en pratique clinique? 650 Consensus formalisé d experts Les référentiels de la Société de réanimation de langue française en langue anglaise, anecdote ou nécessité, 310 Comment trouver ou retrouver les recommandations de bonne pratique en langue française ou anglaise? 411 Consultation d infectiologie Apport d une consultation systématique d infectiologie à la maîtrise de l antibiothérapie en réanimation, 281 Convection Hémofiltration vs hémodialyse intermittente, 491 Coronarographie Place de l angioplastie transluminale des coronaires dans le traitement l infarctus du myocarde à la phase aiguë, 210 Corticoïdes Complications et séquelles du syndrome de détresse respiratoire aiguë : 390 Les immunomodulateurs dans les maladies systémiques en réanimation médicale : aspects pratiques et perspectives thérapeutiques, 629 Cœur Évolution des intoxications médicamenteuses volontaires en France, 721 Cœur pulmonaire aigu Aplatissement septal et dyskinésie septale, 155 Prise en charge hémodynamique du syndrome de détresse respiratoire aiguë, 367 Crise myasthénique L insuffisance respiratoire aiguë du syndrome de Guillain- Barré et de la myasthénie auto-immune. De la détection au sevrage de la ventilation mécanique, 118 Crise rénale Les défaillances viscérales graves de la sclérodermie systémique, 576 Cyclage inspiration:expiration Interactions patient-ventilateur en aide inspiratoire, Cytokines Syndrome d activation lymphohistiocytaire : revue de la littérature, implications en réanimation, 604 Cytopénie Syndrome d activation lymphohistiocytaire : revue de la littérature, implications en réanimation, 604 D Décès Connaître ses limites..., 302 Décubitus ventral Quelle est la place des thérapeutiques adjuvantes au cours du syndrome de détresse respiratoire aiguë? 373 Défaillance cardiaque Prise en charge hémodynamique du syndrome de détresse respiratoire aiguë, 367 Défibrillation automatique externe L utilisation des défibrillateurs semiautomatiques en France : état des lieux et perspectives en 2005, 707 Défibrillation semi-automatique L utilisation des défibrillateurs semi-automatiques en France : état des lieux et perspectives en 2005, 707 Définitions Quelle(s) définition(s) pour le syndrome de détresse respiratoire aiguë? 333 Demande d avis a posteriori Rêveries d un investigateur solitaire, 461 Dénutrition Dénutrition de l insuffisant respiratoire chronique : physiopathologie et prise en charge, 79 Désinfection Désinfection du matériel et des appareils utilisés par le réanimateur, 294 Désynchronisation Interactions patientventilateur en aide inspiratoire, Détresse respiratoire Particularités pédiatriques de la prise en charge ventilatoire du syndrome de détresse respiratoire aiguë de l enfant (nouveau-né exclu), 400 Diagnostic Diagnostic non bactériologique des pneumopathies acquises sous ventilation mécanique, 238 Dialyse à bas débit Progrès réalisés et à venir de l hémodialyse intermittente, 539 Dialyse profilée Progrès réalisés et à venir de l hémodialyse intermittente, 539 Diarrhée postantibiothérapie Infection à Clostridium diffıcile : physiopathologie, diagnostic et traitement, 255 Diffusion Hémofiltration vs hémodialyse intermittente, 491 Dispositif médical Désinfection du matériel et des appareils utilisés par le réanimateur, 294 Dons d organes Révision des lois de Bioéthique et greffe d organes, 144 Dose de dialyse La dose de dialyse en réanimation, 499 Douleur La kétamine dans la douleur aiguë : de la pharmacologie à la clinique, 686 Drotrecogin alfa Protéine C activée, oui, non, quand? 288 Dyskinésie septale Aplatissement septal et dyskinésie septale, 155 E Échange plasmatique Hémaphérèse thérapeutique adulte et pédiatrique, 640 Échocardiographie Aplatissement septal et dyskinésie septale, 155 Particularités de la prise en charge hémodynamique après chirurgie cardiaque, 216 Échocardiographie doppler Échographie portable chez les patients en état critique, 692 Échographie portable Échographie portable chez les patients en état critique, 692 Ecstasy Manifestations cardiovasculaires 186 Évolution des intoxications médicamenteuses volontaires en France, 721 Effet stabilisant de membrane Peut-on définir le choc cardiogénique réfractaire au cours des intoxications Efforts inspiratoires inefficaces Interactions patient-ventilateur en aide inspiratoire, Embolie pulmonaire Quelles indications pour la fibrinolyse dans l embolie pulmonaire? 196 Emphysème État actuel de la chirurgie de réduction du volume pulmonaire dans l emphysème, 87 Enfant Particularités pédiatriques de la prise en charge ventilatoire du syndrome de détresse respiratoire aiguë de l enfant (nouveau-né exclu), 400 La pathologie iatrogène en réanimation pédiatrique, 442 Épidémiologie Épidémiologie et pronostic des insuffisances rénales aiguës en réanimation, Épuration extrarénale Épidémiologie et pronostic des insuffisances rénales aiguës en réanimation, Hémofiltration vs hémodialyse intermittente, 491 Erreurs La pathologie iatrogène en réanimation pédiatrique, 442 État de choc cardiogénique Myocardites aiguës, 248 Éthique Événements iatrogènes en réanimation : comment informer le patient et sa famille? Le point de vue du réanimateur, 446 Étude observationnelle Rêveries d un investigateur solitaire, 461 Évènements iatrogènes Événements iatrogènes en réanimation : comment informer le patient et sa famille? Le point de vue du réanimateur, 446 Extubation La ventilation non-invasive au decours de l intubation, 94 F Facteur Willebrand Microangiopathies thrombotiques : physiopathologie, diagnostic et traitement, 594 FFS, five factor score Urgences médicales et complications graves des vascularites, 569 Fibrinolyse Quelles indications pour la fibrinolyse dans l embolie pulmonaire? 196 Place de l angioplastie transluminale des coronaires dans le traitement l infarctus du myocarde à la phase aiguë, 210 Fibrose pulmonaire Complications et séquelles du syndrome de détresse respiratoire aiguë : quelles sont-elles, comment les prévenir? 390 Les défaillances viscérales graves de la sclérodermie systémique, 576 Fin de vie Fin de vie aux urgences, 680 G Gaz du sang Quels outils et quels paramètres ventilatoires peuvent permettre d adapter au mieux les réglages du ventilateur et quelle est leur place dans la surveillance ventilatoire au cours du Syndrome de Détresse Respiratoire Aiguë? 359 Gestion des risques Politique nationale de gestion des risques en établissements de santé, 419 Glucose Manifestations endocriniennes liées au sepsis, 230 Granulomatose de Wegener Urgences médicales et complications graves des vascularites, 569 Greffe d organes Révision des lois de Bioéthique et greffe d organes, 144 Greffe de moelle Insuffisance rénale aiguë chez le malade d oncohématologie, 508 Guides de bonne pratique Les référentiels de la Société de réanimation de langue française en langue anglaise, anecdote ou

3 Index des mots clés / Réanimation 14 (2005) III VIII V nécessité, 310 Comment trouver ou retrouver les recommandations de bonne pratique en langue française ou anglaise? 411 H Heart lung interactions The physiological basis of arterial pressure variation during positive-pressure ventilation, 162 Hémodialyse La dose de dialyse en réanimation, 499 Anticoagulation pour l épuration extrarénale, 551 Hémodialyse intermittente Hémofiltration vs hémodialyse intermittente, 491 Hémodialyse prophylactique Progrès réalisés et à venir de l hémodialyse intermittente, 539 Hémodynamique Particularités de la prise en charge hémodynamique après chirurgie cardiaque, 216 Hémofiltration La dose de dialyse en réanimation, 499 Pharmacocinétique des antibiotiques et épuration extrarénale continue, 519 Hémofiltration à haut volume dans les chocs inflammatoires : intérêts et dangers potentiels, 528 Anticoagulation pour l épuration extrarénale, 551 Hémofiltration continue Hémofiltration vs hémodialyse intermittente, 491 Hémolyse Cytopénies auto-immunes périphériques, 587 Microangiopathies thrombotiques : physiopathologie, diagnostic et traitement, 594 Hémorragie intra-alvéolaire Urgences médicales et complications graves des vascularites, 569 Héroïne Manifestations cardiovasculaires 186 Évolution des intoxications médicamenteuses volontaires en France, 721 Histiocytose Syndrome d activation lymphohistiocytaire : revue de la littérature, Hôpital Politique nationale de gestion des risques en établissements de santé, 419 Hormone antidiurétique Manifestations endocriniennes liées au sepsis, 230 Hormones stéroïdes Manifestations endocriniennes liées au sepsis, 230 Hormones thyroïdiennes Manifestations endocriniennes liées au sepsis, 230 Hyperferritinémie Syndrome d activation lymphohistiocytaire : revue de la littérature, Hyperinflation dynamique La ventilation mécanique dans l asthme aigu grave, 112 Hypertension artérielle pulmonaire Les défaillances viscérales graves de la sclérodermie systémique, 576 Hypothermie induite L hypothermie induite en réanimation : un sujet brûlant? 177 I Imagerie cardiaque L imagerie par résonance magnétique et la tomodensitométrie multibarrettes pour l exploration du cœur : applications possibles en réanimation, 172 Imagerie Fonctionnelle Nouvelles méthodes d imagerie de la ventilation, 70 Imagerie par résonance magnétique Nouvelles méthodes d imagerie de la ventilation, 70 L imagerie par résonance magnétique et la tomodensitométrie multibarrettes pour l exploration du cœur : applications possibles en réanimation, 172 Imagerie thoracique Quels outils et quels paramètres ventilatoires peuvent permettre d adapter au mieux les réglages du ventilateur et quelle est leur place dans la surveillance ventilatoire au cours du Syndrome de Détresse Respiratoire Aiguë? 359 Immunité cellulaire Cytopénies autoimmunes périphériques, 587 Immunodépression Complications infectieuses des maladies systémiques, 621 Immunomudulation Les immunomodulateurs dans les maladies systémiques en réanimation médicale : aspects pratiques et perspectives thérapeutiques, 629 Immunosuppresseurs Urgences médicales et complications graves des vascularites, 569 Les immunomodulateurs dans les maladies systémiques en réanimation médicale : aspects pratiques et perspectives thérapeutiques, 629 Incidence Risques et maîtrise des infections nosocomiales en réanimation : texte d orientation SRLF/SFAR, 463 Incident critique Événements iatrogènes et ventilation mécanique, 423 Infarctus Place de la thrombolyse préhospitalière à la phase aiguë de l infarctus du myocarde, 203 Infarctus du myocarde Place de l angioplastie transluminale des coronaires dans le traitement l infarctus du myocarde à la phase aiguë, 210 Infection nosocomiale Infection à Clostridium diffıcile : physiopathologie, diagnostic et traitement, 255 Infections hospitalières Risques et maîtrise des infections nosocomiales en réanimation : texte d orientation SRLF/SFAR, 463 Inflammation Hémofiltration à haut volume dans les chocs inflammatoires : intérêts et dangers potentiels, 528 Place des anticorps antinucléaires en pratique clinique? 650 Information du malade Comment informer le patient et sa famille? Le point de vue juridique, 454 Information du patient et de la famille Événements iatrogènes en réanimation : comment informer le patient et sa famille? Le point de vue du réanimateur, 446 Insuffisance cardiaque Myocardites aiguës, 248 Insuffisance rénale Pharmacocinétique des antibiotiques et épuration extrarénale continue, 519 Les immunomodulateurs dans les maladies systémiques en réanimation médicale : aspects pratiques et perspectives thérapeutiques, 629 Insuffisance rénale aiguë Néphrotoxicité et médicaments, 436 Épidémiologie et pronostic des insuffisances rénales aiguës en réanimation, Place de la ponction biopsie rénale dans l insuffisance rénale aiguë en réanimation, 483 Hémofiltration vs hémodialyse intermittente, 491 La dose de dialyse en réanimation, 499 Insuffisance rénale aiguë chez le malade d oncohématologie, 508 Anticoagulation pour l épuration extrarénale, 551 Insuffisance respiratoire aiguë La ventilation non-invasive au decours de l intubation, 94 L insuffisance respiratoire aiguë du syndrome de Guillain-Barré et de la myasthénie auto-immune. De la détection au sevrage de la ventilation mécanique, 118 Hémorragies intra-alvéolaires. Diagnostic et traitement, 614 Insuffisance respiratoire chronique Dénutrition de l insuffisant respiratoire chronique : physiopathologie et prise en charge, 79 Décisions de non admission et de limitation thérapeutique chez l insuffisant respiratoire chronique en réanimation, 126 Interactions cardiorespiratoires Aplatissement septal et dyskinésie septale, 155 Interactions patient-ventilateur Interactions patient-ventilateur en aide inspiratoire, Internet Les référentiels de la Société de réanimation de langue française en langue anglaise, anecdote ou nécessité, 310 Comment trouver ou retrouver les recommandations de bonne pratique en langue française ou anglaise? 411 Intoxication Problèmes médicolégaux des intoxications de l adulte, 727 Intoxication oxycarbonée aiguë Reconnaître et traiter les intoxications oxycarbonées aiguës en 2005, 716 Intoxications aiguës Évolution des intoxications médicamenteuses volontaires en France, 721 Ischémie L hypothermie induite en réanimation : un sujet brûlant? 177 K Kétamine La kétamine dans la douleur aiguë : de la pharmacologie à la clinique, 686 L Langue anglaise Les référentiels de la Société de réanimation de langue française en langue anglaise, anecdote ou nécessité, 310 Lésions induites par la ventilation Objectifs de la ventilation mécanique au cours du syndrome de détresse respiratoire aiguë : bases physiopathologiques, 336 Leucémie Insuffisance rénale aiguë chez le malade d oncohématologie, 508 Limitation et arrêt des soins actifs Décisions de non admission et de limitation thérapeutique chez l insuffisant respiratoire chronique en réanimation, 126 Limitations des soins Fin de vie aux urgences, 680 Loi Révision des lois de Bioéthique et greffe d organes, 144 Problèmes médicolégaux des intoxications de l adulte, 727

4 VI Index des mots clés / Réanimation 14 (2005) III VIII Lupus Quand penser à une maladie systémique en réanimation? 563 Lupus érythémateux Hémorragies intraalvéolaires. Diagnostic et traitement, 614 Hémaphérèse thérapeutique adulte et pédiatrique, 640 Lymphohistiocytose familiale Syndrome d activation lymphohistiocytaire : revue de la littérature, implications en réanimation, 604 M Maîtrise antibiothérapie Apport d une consultation systématique d infectiologie à la maîtrise de l antibiothérapie en réanimation, 281 Maladie auto-immune Place des anticorps antinucléaires en pratique clinique? 650 Maladie de système Syndrome d activation lymphohistiocytaire : revue de la littérature, Maladies systémiques Quand penser à une maladie systémique en réanimation? 563 Maladies systémiques en réanimation : aspects pratiques, 656 Marqueurs inflammatoires Diagnostic non bactériologique des pneumopathies acquises sous ventilation mécanique, 238 Mécanique respiratoire Quels outils et quels paramètres ventilatoires peuvent permettre d adapter au mieux les réglages du ventilateur et quelle est leur place dans la surveillance ventilatoire au cours du Syndrome de Détresse Respiratoire Aiguë? 359 Médecine de catastrophe Le plan Blanc : afflux massif de victimes, 712 Médicaments Néphrotoxicité et médicaments, 436 La pathologie iatrogène en réanimation pédiatrique, 442 Évolution des intoxications médicamenteuses volontaires en France, 721 Méthadone Évolution des intoxications médicamenteuses volontaires en France, 721 Microangiopathie thrombotique Hémaphérèse thérapeutique adulte et pédiatrique, 640 Microangiopathies thrombotiques Microangiopathies thrombotiques : physiopathologie, diagnostic et traitement, 594 Monoxyde d azote inhalé Quelle est la place des thérapeutiques adjuvantes au aiguë? 373 Mort Fin de vie aux urgences, 680 Problèmes médicolégaux des intoxications de l adulte, 727 Mortalité Épidémiologie et pronostic des insuffisances rénales aiguës en réanimation, Mucoviscidose Dénutrition de l insuffisant respiratoire chronique : physiopathologie et prise en charge, 79 Myélome Insuffisance rénale aiguë chez le malade d oncohématologie, 508 Myocardite Myocardites aiguës, 248 Myorelaxants Complications et séquelles du syndrome de détresse respiratoire aiguë : 390 N Néphrotoxicité Néphrotoxicité et médicaments, 436 Neutropénie Cytopénies auto-immunes périphériques, 587 NMDA La kétamine dans la douleur aiguë : de la pharmacologie à la clinique, 686 Non-hospitalisation en réanimation Connaître ses limites..., 302 Nourrisson Particularités pédiatriques de la prise en charge ventilatoire du syndrome de détresse respiratoire aiguë de l enfant (nouveau-né exclu), 400 O Opothérapie substitutive Manifestations endocriniennes liées au sepsis, 230 Oxygène Complications et séquelles du syndrome de détresse respiratoire aiguë : quelles sont-elles, comment les prévenir? 390 Oxygénothérapie hyperbare Reconnaître et traiter les intoxications oxycarbonées aiguës en 2005, 716 P Pathologie iatrogène La pathologie iatrogène en réanimation pédiatrique, 442 PEP Barotraumatisme lors de la ventilation mécanique, 133 Pharmacocinétique Signification clinique des corrélations pharmacocinétique/pharmacodynamie des antibiotiques chez les patients de réanimation, 264 Relais per os des antibiotiques en réanimation. Quand? Comment? 276 Pharmacodynamie Signification clinique des corrélations pharmacocinétique/pharmacodynamie des antibiotiques chez les patients de réanimation, 264 Relais per os des antibiotiques en réanimation. Quand? Comment? 276 Physiopathologie Dénutrition de l insuffisant respiratoire chronique : physiopathologie et prise en charge, 79 Plan Blanc Le plan Blanc : afflux massif de victimes, 712 Pneumocystose pulmonaire Complications infectieuses des maladies systémiques, 621 Pneumopathie acquise sous ventilation mécanique Diagnostic non bactériologique des pneumopathies acquises sous ventilation mécanique, 238 Pneumothorax Barotraumatisme lors de la ventilation mécanique, 133 Politique de sécurité sanitaire Politique nationale de gestion des risques en établissements de santé, 419 Polyurie Le syndrome de levée d obstacle, 534 Poumon Nouvelles méthodes d imagerie de la ventilation, 70 Préhospitalier Stratégie d utilisation des antiarythmiques en phase préhospitalière Pression contrôlée Quels ventilateurs, quels modes de ventilation, et quelle sédation utiliser au de l adulte? 342 Pression expiratoire positive Prise en charge ventilatoire du syndrome de détresse respiratoire aigu : Quel réglage du ventilateur proposer en fonction du mode de ventilation utilisé? 353 Pression expiratoire positive intrinsèque Interactions patient-ventilateur en aide inspiratoire, Prévention Risque des antithrombotiques en réanimation, 430 Risques et maîtrise des infections nosocomiales en réanimation : texte d orientation SRLF/SFAR, 463 Reconnaître et traiter les intoxications oxycarbonées aiguës en 2005, 716 Procédures diagnostiques Échographie portable chez les patients en état critique, 692 Protéine C activée Protéine C activée, oui, non, quand? 288 Purpura thrombotique thrombocytopénique Microangiopathies thrombotiques : physiopathologie, diagnostic et traitement, 594 Q Qualité de vie Complications et séquelles du syndrome de détresse respiratoire aiguë : 390 R Réanimation Décisions de non admission et de limitation thérapeutique chez l insuffisant respiratoire chronique en réanimation, 126 Infection à Clostridium diffıcile : physiopathologie, diagnostic et traitement, 255 Signification clinique des corrélations pharmacocinétique/pharmacodynamie des antibiotiques chez les patients de réanimation, 264 Désinfection du matériel et des appareils utilisés par le réanimateur, 294 Événements iatrogènes et ventilation mécanique, 423 Risque des antithrombotiques en réanimation, 430 Néphrotoxicité et médicaments, 436 La pathologie iatrogène en réanimation pédiatrique, 442 Événements iatrogènes en réanimation : comment informer le patient et sa famille? Le point de vue du réanimateur, 446 Risques et maîtrise des infections nosocomiales en réanimation : texte d orientation SRLF/SFAR, 463 Épidémiologie et pronostic des insuffisances rénales aiguës en réanimation, Place de la ponction biopsie rénale dans l insuffisance rénale aiguë en réanimation, 483 La dose de dialyse en réanimation, 499 Quand penser à une maladie systémique en réanimation? 563 Les défaillances viscérales graves de la sclérodermie systémique, 576 Maladies systémiques en réanimation : aspects pratiques, 656 Échographie portable chez les patients en état critique, 692 Réanimation cardiopulmonaire L utilisation des défibrillateurs semi-automatiques

5 Index des mots clés / Réanimation 14 (2005) III VIII VII en France : état des lieux et perspectives en 2005, 707 Recherche Rêveries d un investigateur solitaire, 461 Réduction du volume pulmonaire État actuel de la chirurgie de réduction du volume pulmonaire dans l emphysème, 87 Refus de soins Le refus de soins dans les services d urgence, 751 Relais antibiotique Relais per os des antibiotiques en réanimation. Quand? Comment? 276 Reperfusion L hypothermie induite en réanimation : un sujet brûlant? 177 Responsabilité Problèmes médicolégaux des intoxications de l adulte, 727 Responsabilité médicale Comment informer le patient et sa famille? Le point de vue juridique, 454 RIFLE system Épidémiologie et pronostic des insuffisances rénales aiguës en réanimation, Risque iatrogène Événements iatrogènes et ventilation mécanique, 423 Risques Risques et maîtrise des infections nosocomiales en réanimation : texte d orientation SRLF/SFAR, 463 Rituximab Complications infectieuses des maladies systémiques, 621 Les immunomodulateurs dans les maladies systémiques en réanimation médicale : aspects pratiques et perspectives thérapeutiques, 629 S Samu Place de la thrombolyse préhospitalière à la phase aiguë de l infarctus du myocarde, 203 Sclérodermie systémique Les défaillances viscérales graves de la sclérodermie systémique, 576 Sclérose latérale amyotrophique Dénutrition de l insuffisant respiratoire chronique : physiopathologie et prise en charge, 79 SDRA Barotraumatisme lors de la ventilation mécanique, 133 Sédation Quels ventilateurs, quels modes de ventilation, et quelle sédation utiliser au de l adulte? 342 Sepsis Hémofiltration à haut volume dans les chocs inflammatoires : intérêts et dangers potentiels, 528 Septum interventriculaire Aplatissement septal et dyskinésie septale, 155 Séquelles Complications et séquelles du syndrome de détresse respiratoire aiguë : 390 Service d urgences Le refus de soins dans les services d urgence, 751 Service des urgences Fin de vie aux urgences, 680 Sévérité Épidémiologie et pronostic des insuffisances rénales aiguës en réanimation, Sevrage La ventilation non-invasive au decours de l intubation, 94 Signes cliniques Reconnaître et traiter les intoxications oxycarbonées aiguës en 2005, 716 Soins intensifs Insuffisance rénale aiguë chez le malade d oncohématologie, 508 Soins palliatifs Fin de vie aux urgences, 680 Surfactant Quelle est la place des thérapeutiques adjuvantes au cours du syndrome de détresse respiratoire aiguë? 373 Syndrome d activation lymphohistiocytaire Syndrome d activation lymphohistiocytaire : revue de la littérature, implications en réanimation, 604 Syndrome d activation macrophagique Infections aiguës graves à virus Epstein- Barr, 245 Syndrome de détresse respiratoire aigu Barotraumatisme lors de la ventilation mécanique, 133 Objectifs de la ventilation mécanique au cours du syndrome de détresse respiratoire aiguë : bases physiopathologiques, 336 Quels ventilateurs, quels modes de ventilation, et quelle sédation utiliser au cours du syndrome de détresse respiratoire de l adulte? 342 Y a-t-il une place pour la ventilation non invasive et la ventilation en pression positive continue au cours de la ventilation mécanique du syndrome de détresse respiratoire de l adulte? 347 Prise en charge ventilatoire du syndrome de détresse respiratoire aigu : Quel réglage du ventilateur proposer en fonction du mode de ventilation utilisé? 353 Syndrome de détresse respiratoire aiguë Quelle(s) définition(s) pour le syndrome de détresse respiratoire aiguë? 333 Quels outils et quels paramètres ventilatoires peuvent permettre d adapter au mieux les réglages du ventilateur et quelle est leur place dans la surveillance ventilatoire au cours du Syndrome de Détresse Respiratoire Aiguë? 359 Prise en charge hémodynamique du syndrome de détresse respiratoire aiguë, 367 Quelle est la place des thérapeutiques adjuvantes au cours du syndrome de détresse respiratoire aiguë? 373 Syndrome de Goodpasture Hémorragies intra-alvéolaires. Diagnostic et traitement, 614 Syndrome de Guillain-Barré L insuffisance respiratoire aiguë du syndrome de Guillain-Barré et de la myasthénie autoimmune. De la détection au sevrage de la ventilation mécanique, 118 Syndrome de levée d obstacle Le syndrome de levée d obstacle, 534 Syndrome de Purtilo Infections aiguës graves à virus Epstein-Barr, 245 Syndrome des antiphospholipides Quand penser à une maladie systémique en réanimation? 563 Syndrome hémolytique et urémique Microangiopathies thrombotiques : physiopathologie, diagnostic et traitement, 594 Hémaphérèse thérapeutique adulte et pédiatrique, 640 T Table ronde consensus Comment trouver ou retrouver les recommandations de bonne pratique en langue française ou anglaise? 411 Thérapeutique Protéine C activée, oui, non, quand? 288 Stratégie d utilisation des antiarythmiques en phase préhospitalière Thrombolyse préhospitalière Place de la thrombolyse préhospitalière à la phase aiguë de l infarctus du myocarde, 203 Thrombopénie Cytopénies auto-immunes périphériques, 587 Microangiopathies thrombotiques : physiopathologie, diagnostic et traitement, 594 Thrombopénie induite par l héparine Risque des antithrombotiques en réanimation, 430 Thrombose Risque des antithrombotiques en réanimation, 430 Tomodensitométrie Nouvelles méthodes d imagerie de la ventilation, 70 Tomodensitométrie multibarrettes L imagerie par résonance magnétique et la tomodensitométrie multibarrettes pour l exploration du cœur : applications possibles en réanimation, 172 Tomographie d impédance électrique Nouvelles méthodes d imagerie de la ventilation, 70 Tomographie par émission de positons Nouvelles méthodes d imagerie de la ventilation, 70 Tomographie par émission monophotonique Nouvelles méthodes d imagerie de la ventilation, 70 Toxicité cardiovasculaire Manifestations cardiovasculaires des substances récréatives : alcool, cocaïne, amphétamines, ecstasy, héroïne et cannabis, 186 Toxicité de l oxygène Objectifs de la ventilation mécanique au cours du syndrome de détresse respiratoire aiguë : bases physiopathologiques, 336 Traçabilité Désinfection du matériel et des appareils utilisés par le réanimateur, 294 Traitement fibrinolytique Quelles indications pour la fibrinolyse dans l embolie pulmonaire? 196 Traitement immunosuppresseur Maladies systémiques en réanimation : aspects pratiques, 656 Traitements adjuvants Particularités pédiatriques de la prise en charge ventilatoire du syndrome de détresse respiratoire aiguë de l enfant (nouveau-né exclu), 400 Transplantation Problèmes médicolégaux des intoxications de l adulte, 727 Traumatisme thoracique Connaître ses limites..., 302 Troubles neurologiques Reconnaître et traiter les intoxications oxycarbonées aiguës en 2005, 716 Tuberculose Complications infectieuses des maladies systémiques, 621 Tubulopathie Le syndrome de levée d obstacle, 534 U Urgence Stratégie d utilisation des antiarythmiques en phase préhospitalière

6 VIII Index des mots clés / Réanimation 14 (2005) III VIII Usage unique Désinfection du matériel et des appareils utilisés par le réanimateur, 294 V Vascularites Quand penser à une maladie systémique en réanimation? 563 Maladies systémiques en réanimation : aspects pratiques, 656 Vascularite systémique Hémorragies intraalvéolaires. Diagnostic et traitement, 614 Complications infectieuses des maladies systémiques, 621 Place des anticorps antinucléaires en pratique clinique? 650 Vascularites nécrosantes systémiques Urgences médicales et complications graves des vascularites, 569 Ventilateur de transport Quel ventilateur pour la prise en charge préhospitalière et le transport? 748 Ventilation Nouvelles méthodes d imagerie de la ventilation, 70 Ventilation à haute fréquence par oscillations Quelle est la place des thérapeutiques adjuvantes au cours du syndrome de détresse respiratoire aiguë? 373 Ventilation assistée contrôlée Quels ventilateurs, quels modes de ventilation, et quelle sédation utiliser au cours du syndrome de détresse respiratoire de l adulte? 342 Ventilation liquide partielle Quelle est la place des thérapeutiques adjuvantes au aiguë? 373 Ventilation mécanique La ventilation mécanique dans l asthme aigu grave, 112 L insuffisance respiratoire aiguë du syndrome de Guillain-Barré et de la myasthénie auto-immune. De la détection au sevrage de la ventilation mécanique, 118 Barotraumatisme lors de la ventilation mécanique, 133 Quelle(s) définition(s) pour le syndrome de détresse respiratoire aiguë? 333 Objectifs de la ventilation mécanique au aiguë : bases physiopathologiques, 336 Quels ventilateurs, quels modes de ventilation, et quelle sédation utiliser au de l adulte? 342 Y a-t-il une place pour la ventilation non invasive et la ventilation en pression positive continue au cours de la ventilation mécanique du syndrome de détresse respiratoire de l adulte? 347 Prise en charge ventilatoire du syndrome de détresse respiratoire aigu : Quel réglage du ventilateur proposer en fonction du mode de ventilation utilisé? 353 Quels outils et quels paramètres ventilatoires peuvent permettre d adapter au mieux les réglages du ventilateur et quelle est leur place dans la surveillance ventilatoire au cours du Syndrome de Détresse Respiratoire Aiguë? 359 Événements iatrogènes et ventilation mécanique, 423 Quel ventilateur pour la prise en charge préhospitalière et le transport? 748 Ventilation mécanique endotrachéale La ventilation non-invasive au decours de l intubation, 94 Ventilation non invasive La ventilation non-invasive au decours de l intubation, 94 Interactions patient-ventilateur en aide inspiratoire, Y a-t-il une place pour la ventilation non invasive et la ventilation en pression positive continue au cours de la ventilation mécanique du syndrome de détresse respiratoire de l adulte? 347 Ventilation non-invasive Quel ventilateur pour la prise en charge préhospitalière et le transport? 748 Virus Epstein-Barr Infections aiguës graves à virus Epstein-Barr, 245

Faculté de Médecine - Nice Sophia Antipolis - UFR de Médecine Centre Hospitalier Universitaire de Nice

Faculté de Médecine - Nice Sophia Antipolis - UFR de Médecine Centre Hospitalier Universitaire de Nice DIPLOME UNIVERSITAIRE DE SOINS INFIRMIERS EN REANIMATION Faculté de Médecine - Nice Sophia Antipolis - UFR de Médecine Centre Hospitalier Universitaire de Nice Comité pédagogique : Pr C Ichai, Dr JC Orban,

Plus en détail

GUIDE D AIDE À LA SÉLECTION DES RISQUES. Assurance individuelle

GUIDE D AIDE À LA SÉLECTION DES RISQUES. Assurance individuelle GUIDE D AIDE À LA SÉLECTION DES RISQUES Assurance individuelle TABLE DES MATIÈRES À propos du guide... 4 Conditions médicales Accident vasculaire cérébral (AVC)...5 Accident ischémique transitoire (AIT)...5

Plus en détail

Votre guide des définitions des maladies graves de l Assurance maladies graves express

Votre guide des définitions des maladies graves de l Assurance maladies graves express Votre guide des définitions des maladies graves de l Assurance maladies graves express Votre guide des définitions des maladies graves de l Assurance maladies graves express Ce guide des définitions des

Plus en détail

S o m m a i r e 1. Sémiologie 2. Thérapeutique

S o m m a i r e 1. Sémiologie 2. Thérapeutique Sommaire 1. Sémiologie... 1 Auscultation cardiaque... 1 Foyers d auscultation cardiaque... 1 Bruits du cœur... 1 Souffles fonctionnels... 2 Souffles organiques... 2 Souffle cardiaque chez l enfant... 3

Plus en détail

DIPLÔME INTERUNIVERSITAIRE interrégional : Soins Infirmiers en Réanimation

DIPLÔME INTERUNIVERSITAIRE interrégional : Soins Infirmiers en Réanimation UNIVERSITÉ de Limoges DIPLÔME INTERUNIVERSITAIRE interrégional : Soins Infirmiers en Réanimation I - INTITULÉ DU DIPLÔME DIPLOME INTER-UNIVERSITAIRE INTERREGIONAL : SOINS INFIRMIERS EN REANIMATION II -

Plus en détail

Mobilisation des connaissances en «réanimation urgences transfusion» Janvier 2007

Mobilisation des connaissances en «réanimation urgences transfusion» Janvier 2007 Mobilisation des connaissances 1- Quand est devenue la Réanimation une spécialité à part entière? Selon quel texte réglementaire 2- Donnez la définition d une unité de réanimation 3- Quel est l effectif

Plus en détail

CARDIOPATHIES ET VOYAGES AERIENS QUELS RISQUES?

CARDIOPATHIES ET VOYAGES AERIENS QUELS RISQUES? CARDIOPATHIES ET VOYAGES AERIENS QUELS RISQUES? Pr Jean Pierre GOURBAT clinique de Chatillon Mise à jour février 2013 Santé et voyages aériens Certaines affections peuvent se décompenser lors d un vol

Plus en détail

CARNET de FORMATION CIRCULATION EXTRA-CORPORELLE

CARNET de FORMATION CIRCULATION EXTRA-CORPORELLE CARNET de FORMATION EN CIRCULATION EXTRA-CORPORELLE Recommandations de la Société Française de Perfusion NOM : Prénom : 1 Comité rédactionnel 3 Comité de Lecture et de validation 3 Préambule 4 Préambule

Plus en détail

Ecole d infirmier(e)s anesthésistes

Ecole d infirmier(e)s anesthésistes Ecole d infirmier(e)s anesthésistes Programme de formation 2013 préparation au concours d entrée à l école d IADE formation des infirmier(e)s de SSPI formation des aides-soignant(e)s de SSPI de réanimation,

Plus en détail

Le patient oncologique au soins intensifs. Détresse respiratoire et support ventilatoire. AP Meert. Institut Jules Bordet.

Le patient oncologique au soins intensifs. Détresse respiratoire et support ventilatoire. AP Meert. Institut Jules Bordet. Le patient oncologique au soins intensifs. Détresse respiratoire et support ventilatoire. AP Meert. Institut Jules Bordet. Epidémiologie Etiologies Diagnostic Causes d IRA selon le délai dans les hémopathies

Plus en détail

L'épreuve d'effort. Date de création du document : - Université Médicale Virtuelle Francophone -

L'épreuve d'effort. Date de création du document : - Université Médicale Virtuelle Francophone - L'épreuve d'effort Date de création du document : 2008-2009 Table des matières * Introduction... 1 1 Modalités de réalisation... 1 2 Indications...2 3 Contre-indications...3 4 Interprétation... 4 PRÉ-REQUIS

Plus en détail

Assurance médicale Choix du voyageur La police est souscrite auprès de Co-operators Compagnie d assurance-vie. Ville : Province : Code postal :

Assurance médicale Choix du voyageur La police est souscrite auprès de Co-operators Compagnie d assurance-vie. Ville : Province : Code postal : Assurance médicale Choix du voyageur La police est souscrite auprès de Co-operators Compagnie d assurance-vie Proposition d assurance page 1 Bureau d assurance voyage inc. Pour nous joindre 1-844-500-2947

Plus en détail

VENTILATION MECANIQUE DE L ASTHME AIGU GRAVE. Ducos Guillaume DESC Réanimation Médicale Mars 2009

VENTILATION MECANIQUE DE L ASTHME AIGU GRAVE. Ducos Guillaume DESC Réanimation Médicale Mars 2009 VENTILATION MECANIQUE DE L ASTHME AIGU GRAVE Ducos Guillaume DESC Réanimation Médicale Mars 2009 EPIDEMIOLOGIE En France 3-4 millions d asthmatiques 50 000 à 100000 AAG services d urgence 8000 à 16 000

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 20 juillet 2005

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 20 juillet 2005 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 20 juillet 2005 1 flacon(s) en verre de 0,5 ml : 557 767-8 3 flacon(s) en verre de 0,5 ml : 557 768-4 12 flacon(s) en verre de 0,5 ml : 557 769-0 6 flacon(s) en verre

Plus en détail

La coronaropathie en 2010 Angor, syndrome coronaire aigu, infarctus du myocarde, stent acier, stent nu, stent actif, stent biorésorbable

La coronaropathie en 2010 Angor, syndrome coronaire aigu, infarctus du myocarde, stent acier, stent nu, stent actif, stent biorésorbable La coronaropathie en 2010 Angor, syndrome coronaire aigu, infarctus du myocarde, stent acier, stent nu, stent actif, stent biorésorbable Pr PAGANELLI, Service de cardiologie CHU NORD 1 I) Angor Angor =

Plus en détail

Annuaire des consultations spécialisées de médecine d altitude : http://www.ffme.fr/uploads/medical/documents/liste-cs-medecine-montagne.

Annuaire des consultations spécialisées de médecine d altitude : http://www.ffme.fr/uploads/medical/documents/liste-cs-medecine-montagne. Pathologies chroniques et séjour en altitude : Recommandations pour le médecin généraliste D après la thèse du Dr Gilles de Taffin Les recommandations d usage à rappeler : Éviter l arrivée directe à des

Plus en détail

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe du 15 octobre 2009 susceptibles d actualisation en fonction de l évolution des données

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe du 15 octobre 2009 susceptibles d actualisation en fonction de l évolution des données FICHE PRATIQUE D UTILISATION DES ANTIVIRAUX EN EXTRAHOSPITALIER ET EN PERIODE PANDEMIQUE 1 A. TRAITEMENT ANTIVIRAL CURATIF 2 1. Adultes et enfants d un an et plus La prescription d un traitement antiviral

Plus en détail

Sommaire. Prologue. Préfaces

Sommaire. Prologue. Préfaces Sommaire Prologue Préfaces I. Prendre en charge les urgences cardiovasculaires 1. Principes de gestion de l'urgence cardiologique par le professionnel de santé au travail Rôle du professionnel de santé

Plus en détail

Broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) Nathalie Rozensztajn CCA service de pneumologie Hôpital Tenon

Broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) Nathalie Rozensztajn CCA service de pneumologie Hôpital Tenon Broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) Nathalie Rozensztajn CCA service de pneumologie Hôpital Tenon Définitions Définitions Bronchite chronique Toux + expectoration 3 mois/an 2 ans Emphysème

Plus en détail

Identification de la personne à inscrire Un seul formulaire par personne

Identification de la personne à inscrire Un seul formulaire par personne FORMULAIRE D INSCRIPTION AU GUICHET D ACCÈS À UN MÉDECIN DE FAMILLE CLIENTÈLE VULNÉRABLE ET ORPHELINE SANS MÉDECIN DE FAMILLE Identification de la personne à inscrire Un seul formulaire par personne Nom

Plus en détail

Actualité sur la prise en charge de l arrêt cardiaque

Actualité sur la prise en charge de l arrêt cardiaque Actualité sur la prise en charge de l arrêt cardiaque 24 ème Congrès de la Coordination des Infirmiers Anesthésistes et de Réanimation de Caen et sa Région Dr Buléon Clément Pôle Réanimation-Anesthésie-SAMU,

Plus en détail

DIU «SOINS EN REANIMATION» (DIUSER)

DIU «SOINS EN REANIMATION» (DIUSER) DIU «SOINS EN REANIMATION» (DIUSER) (DU, DUEC, DIU, AUEC) > Composante porteuse : Médecine > Composante(s) associée(s) : Néant > Etablissements co-habilités le cas échéant : Facultés de Médecine de Caen

Plus en détail

43. Troubles du sommeil de l enfant et de l adulte

43. Troubles du sommeil de l enfant et de l adulte 43. Troubles du sommeil de l enfant et de l adulte Diagnostiquer les troubles du sommeil du nourrisson, de l enfant et de l adulte Argumenter l attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient RÉPONSES

Plus en détail

Ville : Province : Code postal : Date de naissance : jour mois année Date de naissance : jour mois année

Ville : Province : Code postal : Date de naissance : jour mois année Date de naissance : jour mois année Assurance médicale Choix du voyageur L assurance est souscrite auprès de la Compagnie d Assurance Générale CUMIS, l une des sociétés du Groupe Co-operators. Proposition d assurance page 1 2015-2016 Bureau

Plus en détail

Principes de la ventilation artificielle Monitorage cardio-respiratoire Transport d 1 Syndrome de Détresse Respiratoire Aiguë

Principes de la ventilation artificielle Monitorage cardio-respiratoire Transport d 1 Syndrome de Détresse Respiratoire Aiguë Principes de la ventilation artificielle Monitorage cardio-respiratoire Transport d 1 Syndrome de Détresse Respiratoire Aiguë F Decailliot, SAR H Mondor 1 Principes de la ventilation artificielle Physiologie

Plus en détail

La ventilation non invasive aux soins intensifs

La ventilation non invasive aux soins intensifs La ventilation non invasive aux soins intensifs Martin Lessard MD Service de soins intensifs, CHA Division de soins intensifs adultes Université Laval 3 mars 2011 BiPAP (Bi-level Positive Airway Pressure)

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉS. Activité : Formation d urgence Date : 19 au 22 mars 2013 Lieu : Jacmel, Haïti

RAPPORT D ACTIVITÉS. Activité : Formation d urgence Date : 19 au 22 mars 2013 Lieu : Jacmel, Haïti RAPPORT D ACTIVITÉS Activité : Formation d urgence Date : 19 au 22 mars 2013 Lieu : Jacmel, Haïti Responsable : Dr Harry Max Prochette 12 avril 2013 Table des matières Introduction... 3 Déroulement...

Plus en détail

Traitement chirurgical dans l hypertension artérielle

Traitement chirurgical dans l hypertension artérielle Traitement chirurgical dans l hypertension artérielle pulmonaire Pr. Abid Abdelfatteh XXIème Journée Nationale de Médecine Interne 30 Octobre 2010- Monastir Introduction L HTAP est caractérisée par anormale

Plus en détail

Épidémiologie des maladies interstitielles diffuses

Épidémiologie des maladies interstitielles diffuses Épidémiologie des maladies interstitielles diffuses 3 à 5/100 000 habitants Augmente avec l age 175 /100 000 >70 ans Notre file active toutes les maladies interstitielles confondues plus de 120 patients

Plus en détail

Risques liés à l explantation des DMIA de cardiologie : données bibliographiques (références bibliographiques disponibles en Annexe IV)

Risques liés à l explantation des DMIA de cardiologie : données bibliographiques (références bibliographiques disponibles en Annexe IV) Risques liés à l explantation des DMIA de cardiologie : données bibliographiques (références bibliographiques disponibles en Annexe IV) Les points importants de la littérature sur les risques liés à l

Plus en détail

ALLERGIE MEDICAMENTEUSE INVESTIGATEUR : Nom :... Centre :... Date :...

ALLERGIE MEDICAMENTEUSE INVESTIGATEUR : Nom :... Centre :... Date :... ALLERGIE MEDICAMENTEUSE INVESTIGATEUR : Nom :... Centre :... Date :... PATIENT : Nom :... Date de naissance :... Age :...ans Poids :...kg Profession :... Origine ethnique:... Sexe : M F Taille :...cm PLAINTES

Plus en détail

Prise en charge de l embolie pulmonaire

Prise en charge de l embolie pulmonaire Prise en charge de l embolie pulmonaire Dr Serge Motte Liège 06.12.14 - Laack TA et Goyal DG, Emerg Med Clin N Am 2004; 961-983 2 PLAN Diagnostic Prise en charge: Phase aiguë: analyse de gravité Choix

Plus en détail

AUDIT MEDICAL. Les indications des agents antiplaquettaires sont-elles respectées? 4 avril 2011 Julie GOEURY

AUDIT MEDICAL. Les indications des agents antiplaquettaires sont-elles respectées? 4 avril 2011 Julie GOEURY AUDIT MEDICAL Les indications des agents antiplaquettaires sont-elles respectées? 4 avril 2011 Julie GOEURY JUSTIFICATIONS ET BASES DE CE TRAVAIL Fréquence de prescription : 3 à 5% de la population française

Plus en détail

EXAMEN CLINIQUE AVANT CREATION D UN ABORD VASCULAIRE ET INDICATIONS DE L IMAGERIE PRE-OPERATOIRE

EXAMEN CLINIQUE AVANT CREATION D UN ABORD VASCULAIRE ET INDICATIONS DE L IMAGERIE PRE-OPERATOIRE Abords vasculaires pour hémodialyse EXAMEN CLINIQUE AVANT CREATION D UN ABORD VASCULAIRE ET INDICATIONS DE L IMAGERIE PRE-OPERATOIRE Albert Mouton Clinique de l Archette AIX 12,13? 14 Juin,Juin 2014 Introduction

Plus en détail

PROGRAMME SOCIÉTÉ DE RÉANIMATION DE LANGUE FRANÇAISE DES ATELIERS ET FORMATIONS DE L ANNÉE 2014. INSCRIPTIONS : www.srlf.org RENSEIGNEMENTS :

PROGRAMME SOCIÉTÉ DE RÉANIMATION DE LANGUE FRANÇAISE DES ATELIERS ET FORMATIONS DE L ANNÉE 2014. INSCRIPTIONS : www.srlf.org RENSEIGNEMENTS : SOCIÉTÉ DE RÉANIMATION DE LANGUE FRANÇAISE PROGRAMME DES ATELIERS ET FORMATIONS DE L ANNÉE 2014 Organisme de formation agréé FMC N Agrément : 117 527 938 75 N SIRET : 323 814 657 00041 INSCRIPTIONS : www.srlf.org

Plus en détail

Nouvelles définitions des infections nosocomiales ce qui a changé. Christine ROBERT Montpellier Joseph HAJJAR - Valence

Nouvelles définitions des infections nosocomiales ce qui a changé. Christine ROBERT Montpellier Joseph HAJJAR - Valence Nouvelles définitions des infections nosocomiales ce qui a changé Christine ROBERT Montpellier Joseph HAJJAR - Valence Il y a 35 ans Circulaire du 18 octobre 1973 CLI Pas de définition de l infection nosocomiale

Plus en détail

URGENCES MEDICO- CHIRURGICALES. Dr Aline SANTIN S.A.U. Henri Mondor

URGENCES MEDICO- CHIRURGICALES. Dr Aline SANTIN S.A.U. Henri Mondor URGENCES MEDICO- CHIRURGICALES Dr Aline SANTIN S.A.U. Henri Mondor Coup d envoi Définition de l urgence Fonction des personnes : Pour les patients : «ça ne va pas», «il n est pas comme d habitude», «il

Plus en détail

STAGE DE MEDECINE INTERNE HOPITAL VICTOR LAZARTE ECHEGARAY Université Privée Antenor Orrego Trujillo, Pérou

STAGE DE MEDECINE INTERNE HOPITAL VICTOR LAZARTE ECHEGARAY Université Privée Antenor Orrego Trujillo, Pérou Céline ESCOUBET DCEM4, année universitaire 2011-2012 N étudiant : 20604111 INE : 0199014032a STAGE DE MEDECINE INTERNE HOPITAL VICTOR LAZARTE ECHEGARAY Université Privée Antenor Orrego Trujillo, Pérou

Plus en détail

Principales pathologies à risque cardiovasculaire/facteurs de risque cardiovasculaires 1

Principales pathologies à risque cardiovasculaire/facteurs de risque cardiovasculaires 1 Fiche mémo Contraception chez la femme à risque cardiovasculaire Juillet 2013 Cette fiche mémo fait partie d un ensemble de fiches mémo concernant la contraception et complète plusieurs documents sur ce

Plus en détail

Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette?

Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette? Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette? Pr Alain FURBER Chef de Service de Cardiologie CHU Angers Président régional de la Fédération Française de Cardiologie Les Facteurs de risque essentiels des Maladies

Plus en détail

Recommandations de l AFEF concernant la grippe pour les malades ayant une maladie chronique du foie. Recommandations générales

Recommandations de l AFEF concernant la grippe pour les malades ayant une maladie chronique du foie. Recommandations générales Recommandations de l AFEF concernant la grippe pour les malades ayant une maladie chronique du foie La diversité des étiologies et la variété des traitements utilisés en hépatologie rendent difficile la

Plus en détail

Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical. - Annie PAPON Cadre responsable

Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical. - Annie PAPON Cadre responsable Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical - Annie PAPON Cadre responsable 1 AFGSU Niveau 1 page 4 AFGSU Niveau 2 page 5 AFGSU face aux risques NRBC page 6 Recyclage AFGSU Niveau

Plus en détail

Le système ventilatoire et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados

Le système ventilatoire et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Le système ventilatoire et ses atteintes Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Objectif: A la fin de la séquence, vous serez capable de : 1. décrire le système ventilatoire 2. d expliquer

Plus en détail

VIII/ Sujets à risque

VIII/ Sujets à risque 17 novembre 2010 VIII/ Sujets à risque DCEM III Docteur Nicolas HOGU Docteur Sébastien PILLET DERMG Université de Nice Sophia Antipolis PLAN Tuberculose Coqueluche Pneumocoque Méningocoque Hépatite A Hépatite

Plus en détail

Prise en charge de l IDM ; Rôle infirmier

Prise en charge de l IDM ; Rôle infirmier Définition Prise en charge de l IDM ; Rôle infirmier Compétence 4 UE 2.8 Véronique Nédélec-Gimbert octobre 2012 L'infarctus du myocarde (IDM étant une abréviation courante) est une nécrose (mort de cellules)

Plus en détail

Efficacité de la corticothérapie systémique dans les formes graves de la maladie d emboles de cholestérol (MEC) - Etude MECCORT -

Efficacité de la corticothérapie systémique dans les formes graves de la maladie d emboles de cholestérol (MEC) - Etude MECCORT - Version n 4 du 07/03/2011 Efficacité de la corticothérapie systémique dans les formes graves de la maladie d emboles de cholestérol (MEC) - Etude - Protocole n 10 137 01 PROTOCOLE DE RECHERCHE BIOMEDICALE

Plus en détail

Formation médicale initiale et continue

Formation médicale initiale et continue 1 Formation médicale initiale et continue Jean-François Muir Service de Pneumologie et USI respiratoires Rouen Etienne Lemarié Service de Pneumologie Tours Philippe Godard Service de Pneumologie et Allergologie

Plus en détail

Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical. - Sophie BAREUX IADE - Laurent HUGUET IADE Enseignants CESU

Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical. - Sophie BAREUX IADE - Laurent HUGUET IADE Enseignants CESU Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical - Sophie BAREUX IADE - Laurent HUGUET IADE Enseignants CESU Décret n 2012-565 du 24 avril 2012 relatif à la Commission nationale des

Plus en détail

Prise en charge des troubles du rythme en phase aiguë d infarctus du myocarde. Z. Zerrouk Service de cardiologie CH-Martigues

Prise en charge des troubles du rythme en phase aiguë d infarctus du myocarde. Z. Zerrouk Service de cardiologie CH-Martigues Prise en charge des troubles du rythme en phase aiguë d infarctus du myocarde Z. Zerrouk Service de cardiologie CH-Martigues Points essentiels phase aiguë d IDM : deux priorités (1) éviter la mort subite

Plus en détail

Vaccination et tuberculose en Gériatrie. Unité de Prévention et de Dépistage: Centre de vaccination et centre de lutte anti tuberculeuse CH Montauban

Vaccination et tuberculose en Gériatrie. Unité de Prévention et de Dépistage: Centre de vaccination et centre de lutte anti tuberculeuse CH Montauban Vaccination et tuberculose en Gériatrie Unité de Prévention et de Dépistage: Centre de vaccination et centre de lutte anti tuberculeuse CH Montauban VACCINATIONS 2 Personnes âgées et vaccinations Avec

Plus en détail

Cas clinique cancer du poumon

Cas clinique cancer du poumon 10 e Forum National de l Omnipraticien El Hamma, Alger 21 & 22 Mai 2014 Cas clinique cancer du poumon Dr F.Ait Daoud Pr.H.Mahfouf SOMUR.EPH ROUIBA Homme 59 ans, sans antécédents pathologiques particuliers,

Plus en détail

GARANTIE D ASSURANCE MALADIES REDOUTÉES. 1. Protection pour la personne adhérente et la personne conjointe assurée

GARANTIE D ASSURANCE MALADIES REDOUTÉES. 1. Protection pour la personne adhérente et la personne conjointe assurée GARANTIE D ASSURANCE MALADIES REDOUTÉES 1. Protection pour la personne adhérente et la personne conjointe assurée L Assureur paie le pourcentage indiqué ci-après du montant d assurance et selon les conditions

Plus en détail

B06 - CAT devant une ischémie aiguë des membres inférieurs

B06 - CAT devant une ischémie aiguë des membres inférieurs B06-1 B06 - CAT devant une ischémie aiguë des membres inférieurs L ischémie aiguë est une interruption brutale du flux artériel au niveau d un membre entraînant une ischémie tissulaire. Elle constitue

Plus en détail

PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ. Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé

PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ. Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé À chacun son stade! Votre profil est unique, votre réponse à l exercice physique

Plus en détail

Les Grands enjeux de santé publique : 1. Enjeux de la Politique de Santé a. Les droits des personnes malades

Les Grands enjeux de santé publique : 1. Enjeux de la Politique de Santé a. Les droits des personnes malades Définitions : 1. OMS en 1988 définit la Santé Publique : Un concept social et politique qui vise une amélioration de la santé, une plus grande longévité et un accroissement de la qualité de la vie de toutes

Plus en détail

Régime d assurance maladies graves Chèque-vie MD de base Guide du produit

Régime d assurance maladies graves Chèque-vie MD de base Guide du produit Régime d assurance maladies graves Chèque-vie MD de base Guide du produit Le régime en bref Admissibilité Résident du Canada Âge à l expiration : 75 ans. Capital assuré : 25 000 $, âge à la souscription

Plus en détail

AER Lyon Novembre 2012 N Boscher_A Bonadona CHU Grenoble

AER Lyon Novembre 2012 N Boscher_A Bonadona CHU Grenoble ECMO Extra Corporeal Membrane Oxygenation AER Lyon Novembre 2012 N Boscher_A Bonadona CHU Grenoble Un peu d histoire. ¾ 1953 : Philadelphie : 1 ère opération à cœur ouvert utilisant une machine de suppléance

Plus en détail

Et si ce n'était pas un choc anaphylactique!

Et si ce n'était pas un choc anaphylactique! Et si ce n'était pas un choc anaphylactique! Pr David LAUNAY launayd@gmail.com @DLaunay Service de Médecine Interne. Unité d'immunologie Clinique CNRMR Maladies Autoimmunes et Systémiques Rares Hôpital

Plus en détail

Réanimation cardio-pulmonaire (RCP)

Réanimation cardio-pulmonaire (RCP) Réanimation cardio-pulmonaire (RCP) Chacun peut être confronté à une personne en arrêt cardio-respiratoire (ACR). Cela peut survenir lors de la pratique d un sport mais également sur la voie publique ou

Plus en détail

L INFIRMIERE FACE AU DEFIBRILLATEUR SEMI-AUTOMATIQUE

L INFIRMIERE FACE AU DEFIBRILLATEUR SEMI-AUTOMATIQUE Centre Hospitalier Général de Valenciennes L INFIRMIERE FACE AU DEFIBRILLATEUR SEMI-AUTOMATIQUE Unité de Soins Intensifs de Cardiologie Journée AREPAC 2006 PRESENTATION Introduction Épidémiologie Historique

Plus en détail

Fiche mémo. Contraception chez la femme à risque cardiovasculaire. Juillet 2013. Généralités. Critères d éligibilité des méthodes

Fiche mémo. Contraception chez la femme à risque cardiovasculaire. Juillet 2013. Généralités. Critères d éligibilité des méthodes Fiche mémo Contraception chez la femme à risque cardiovasculaire Juillet 2013 Cette fiche mémo fait partie d un ensemble de fiches mémo concernant la et complète plusieurs documents sur ce thème produits

Plus en détail

Traumatismes vertébraux-médullaires. Vigué B, DAR Bicêtre

Traumatismes vertébraux-médullaires. Vigué B, DAR Bicêtre Traumatismes vertébraux-médullaires Vigué B, DAR Bicêtre Traumatismes vertébraux-médullaires 1- Même règles que les traumatismes crâniens Eviter : Hypoxie - Hypotension Importance de l'accueil +++ La prise

Plus en détail

oblitération partielle ou complète d une veine par un caillot

oblitération partielle ou complète d une veine par un caillot Plan du cours Phlébite Définition Rappel anatomique Physiopathologie de la thrombose veineuse Diagnostic Complications des phlébites Embolie pulmonaire Maladie veineuse post-phlébitique Traitement Traitement

Plus en détail

Innovations thérapeutiques en transplantation

Innovations thérapeutiques en transplantation Innovations thérapeutiques en transplantation 3èmes Assises de transplantation pulmonaire de la région Est Le 16 octobre 2010 Dr Armelle Schuller CHU Strasbourg Etat des lieux en transplantation : 2010

Plus en détail

Les principes thérapeutiques du choc septique aux urgences

Les principes thérapeutiques du choc septique aux urgences 52 e congrès national d anesthésie et de réanimation. Infirmiers. Infirmier(e)s d urgence 2010 Sfar. Tous droits réservés. Les principes thérapeutiques du choc septique aux urgences F. Fays, P. Hausfater

Plus en détail

Index alphabétique. B Bactériémie... 58 Brûlures... 131 - surface du corps... 131

Index alphabétique. B Bactériémie... 58 Brûlures... 131 - surface du corps... 131 Index alphabétique A Ablation - de shunt AV... 94 - d'implants mammaires... 102 Abréviations... 9 Absence de... 33 Accident vasculaire cérébral - aigu... 83 - ancien... 83 - déficits fonctionnels... 83

Plus en détail

La conduite automobile est considérée comme un droit acquis lors de

La conduite automobile est considérée comme un droit acquis lors de D O S S I E R Cœur et accidents de la voie publique M. LERECOUVREUX, F. REVEL Hôpital d Instruction des Armées de Percy, CLAMART. Contre-indications cardiovasculaires temporaires ou définitives à la conduite

Plus en détail

Prise en compte de la santé somatique des patients à l'e.p.s.m. Val de Lys-Artois

Prise en compte de la santé somatique des patients à l'e.p.s.m. Val de Lys-Artois EPSM Val-de Lys-Artois LA SANTE DU CORPS à L'EPSM VAL DE LYS - ARTOIS Prise en compte de la santé somatique des patients à l'e.p.s.m. Val de Lys-Artois EXAMEN SOMATIQUE EN PSYCHIATRIE 1 - Historique 2

Plus en détail

Assurance maladies graves temporaire

Assurance maladies graves temporaire Assurance maladies graves temporaire GUIDE DU PRODUIT 5367-01F-JUI14 ASSOMPTION VIE Le présent document a pour objet de résumer les caractéristiques des produits d'assomption Vie. Il ne s'agit ni d'un

Plus en détail

Définitions. PrioritéVie Enfant MC. Assurance contre le risque de maladie grave

Définitions. PrioritéVie Enfant MC. Assurance contre le risque de maladie grave Définitions PrioritéVie Enfant MC Assurance contre le risque de maladie grave Le présent document ne constitue qu un exemple de libellé et n a aucune force exécutoire. En cas de divergence entre les renseignements

Plus en détail

Isabelle MAURIN (Cadre de santé au Centre Léon Bérard, Lyon)

Isabelle MAURIN (Cadre de santé au Centre Léon Bérard, Lyon) Isabelle MAURIN (Cadre de santé au Centre Léon Bérard, Lyon) Le cancer du sein Risque estimé de développer un cancer du sein selon l âge Age 30 ans 40 ans 50 ans 60 ans 70 ans 80 ans Risque estimé 1/2212

Plus en détail

Parcours du patient cardiaque

Parcours du patient cardiaque Parcours du patient cardiaque Une analyse HAS à partir de la base QualHAS, des Indicateurs Pour l Amélioration de la Qualité & Sécurité des Soins (IPAQSS)- Infarctus du myocarde Linda Banaei-Bouchareb,

Plus en détail

QUI PEUT CONTRACTER LA FA?

QUI PEUT CONTRACTER LA FA? MODULE 1 : COMPRENDRE LA FIBRILLATION AURICULAIRE 16 QUI PEUT CONTRACTER LA FA? La FA est plus fréquente chez les personnes âgées. Par contre, la FA dite «isolée» (c.-à-d. sans qu il y ait de maladie du

Plus en détail

Soixante mille adultes sont victimes

Soixante mille adultes sont victimes dmt dossier médico-technique 89 TC 86 Le défibrillateur semi-automatique : place dans la chaîne des secours et intérêt dans le milieu du travail L opportunité de la mise en place de défibrillateurs semi-automatiques

Plus en détail

Syndrome Cave Supérieur: Prise en charge. Patrick BAGAN Chirurgie Thoracique et Vasculaire Hôpital Victor Dupouy, Argenteuil

Syndrome Cave Supérieur: Prise en charge. Patrick BAGAN Chirurgie Thoracique et Vasculaire Hôpital Victor Dupouy, Argenteuil Syndrome Cave Supérieur: Prise en charge Patrick BAGAN Chirurgie Thoracique et Vasculaire Hôpital Victor Dupouy, Argenteuil Medical Observations and Inquiries, 1757; Vol 1, pp 323-357 Symptômes observés

Plus en détail

Lignes directrices à l intention des médecins des CAUT Information médicale pour éclairer les décisions des CAUT TOUX POST-INFECTUEUSE

Lignes directrices à l intention des médecins des CAUT Information médicale pour éclairer les décisions des CAUT TOUX POST-INFECTUEUSE Introduction La toux faisant suite à des infections respiratoires virales est la cause la plus commune de toux aiguë. Il est admis que l adulte souffre de 2 à 5 infections des voies aériennes supérieures

Plus en détail

C.A.T. devant des troubles de la conscience chez le diabétique

C.A.T. devant des troubles de la conscience chez le diabétique C.A.T. devant des troubles de la conscience chez le diabétique Dr P. ASSOUAKON SAMU EPU les jeudis du samu 27 Mai 2004 1 PLAN Introduction Généralités Régulation et prise en charge SMUR Prise en charge

Plus en détail

Ententes interprovinciales en assurance santé

Ententes interprovinciales en assurance santé 284 À l intention des directeurs généraux et des directeurs des finances des établissements hospitaliers autorisés à facturer des services hospitaliers rendus à des résidents des autres provinces et des

Plus en détail

Tableau comparatif des IgIV

Tableau comparatif des IgIV I. Information sur la formulation Tableau comparatif des IgIV Formulation Lyophilisée Liquide Liquide Liquide Concentration Dispositif d administration fourni? Contenu en IgA 5 % ou 10 % après 9-11 % 9,0-11,0

Plus en détail

Le défibrillateur. Dr Hamdi BOUBAKER

Le défibrillateur. Dr Hamdi BOUBAKER Le défibrillateur Dr Hamdi BOUBAKER Défibrillation ou Choc électrique externe le défibrillation: geste consistant à faire passer volontairement et brièvement un courant électrique dans le cœur en cas des

Plus en détail

CLINIQUE DE LA PART-DIEU

CLINIQUE DE LA PART-DIEU ACTIVITE(S) : Médecine Chirurgie Obstétrique () Lutte contre les infections nosocomiales Source : TBIN Reflet global de la lutte contre les infections nosocomiales Score agrégé activités 2012 Cet indicateur

Plus en détail

Patho Med Cours 5. Maladie Pulmonaires Obstructives BPCO Asthme

Patho Med Cours 5. Maladie Pulmonaires Obstructives BPCO Asthme Patho Med Cours 5 Maladie Pulmonaires Obstructives BPCO Asthme BPCO: B: Broncho ( Bronche) P: Pneumopathie C: Chronique O: Obstructive Asthme Maladies avec des spasmes bronchiques Maladies avec des spasmes

Plus en détail

3. Etat de santé actuel

3. Etat de santé actuel 3. Etat de santé actuel Dossier nr. : Pulmonaire : pneumonie :... depuis :... pleurite :... depuis :... bronchite :... depuis :... tuberculose :... depuis :... Cardiovasculaire : hypertension :... depuis

Plus en détail

Arrêt cardio circulatoire

Arrêt cardio circulatoire Arrêt cardio circulatoire Item 327. Arrêt cardio-circulatoire Connaître l'épidémiologie de la mort subite de l'adulte, l'importance de la chaine de survie dans le pronostic. Diagnostiquer un arrêt cardio-circulatoire.

Plus en détail

Hémostase et Endocardite Surveillance des anticoagulants. Docteur Christine BOITEUX

Hémostase et Endocardite Surveillance des anticoagulants. Docteur Christine BOITEUX Hémostase et Endocardite Surveillance des anticoagulants Docteur Christine BOITEUX Théorie Endocardites et anticoagulation POUR Thromboses Emboles septiques CONTRE Favorise emboles septiques et diffusion

Plus en détail

Réanimation Cardio-pulmonaire Recommandations ERC 2010 ALS. Blaise Degueldre

Réanimation Cardio-pulmonaire Recommandations ERC 2010 ALS. Blaise Degueldre Réanimation Cardio-pulmonaire Recommandations ERC 2010 ALS Blaise Degueldre Objectifs du cours Le participant sera capable de : Effectuer une reconnaissance précoce et un appel à l aide, De réaliser une

Plus en détail

SURVEILLANCE, EFFETS SECONDAIRES, SEVRAGE DE LA SEDATION

SURVEILLANCE, EFFETS SECONDAIRES, SEVRAGE DE LA SEDATION Session ide Géraldine POUTISSOU, Nadia BOUAMARIA, Christelle MIENNE (Pole de Neurochirugie Secteur de Réanimation CHRU de Lille) Surveillance, effets secondaires, sevrage de la sédation SURVEILLANCE, EFFETS

Plus en détail

Ce document est destiné à vous permettre de découvrir l offre de formation du Centre d enseignement des soins d urgence du Bas-Rhin (CESU 67).

Ce document est destiné à vous permettre de découvrir l offre de formation du Centre d enseignement des soins d urgence du Bas-Rhin (CESU 67). Cher Client, Ce document est destiné à vous permettre de découvrir l offre de formation du Centre d enseignement des soins d urgence du Bas-Rhin (CESU 67). Rattaché au pôle d anesthésie réanimations chirurgicales

Plus en détail

Gestion pratique des nouveaux anticoagulants oraux Avantages et inconvénients. Dr Serge Motte

Gestion pratique des nouveaux anticoagulants oraux Avantages et inconvénients. Dr Serge Motte Gestion pratique des nouveaux anticoagulants oraux Avantages et inconvénients Dr Serge Motte Bruxelles 24.11.12 - PLAN Points forts et points faibles des nouveaux anticoagulants Questions dans la pratique

Plus en détail

Hémoptysie (317) Professeur Christophe PISON 1997 (Mise à jour Septembre 2004)

Hémoptysie (317) Professeur Christophe PISON 1997 (Mise à jour Septembre 2004) Hémoptysie (317) Professeur Christophe PISON 1997 (Mise à jour Septembre 2004) Pré-requis : anatomie : o circulation pulmonaire bronchique o vascularisation de la paroi thoracique séméiologie des hémoptysies

Plus en détail

Conférence «bâtiment-santé» 20 novembre 2013

Conférence «bâtiment-santé» 20 novembre 2013 Conférence «bâtiment-santé» 20 novembre 2013 L impact sanitaire d un habitat dégradé ou inadéquat XX/XX/XX La santé environnementale dans les ARS = évaluer, prévenir et gérer les risques sanitaires associés

Plus en détail

Caractéristiques. Aiguë ou chronique Productive ou irritative Émétisante Syncopale Fuite urinaire

Caractéristiques. Aiguë ou chronique Productive ou irritative Émétisante Syncopale Fuite urinaire Toux Caractéristiques Aiguë ou chronique Productive ou irritative Émétisante Syncopale Fuite urinaire Se méfier Présence de sang dans les expectorations Altération marquée de l état général Apparition

Plus en détail

FORMULAIRE DU GUICHET D'ACCÈS POUR CLIENTÈLE SANS MÉDECIN DE FAMILLE

FORMULAIRE DU GUICHET D'ACCÈS POUR CLIENTÈLE SANS MÉDECIN DE FAMILLE Vous trouverez ci-joint le formulaire à remplir pour être inscrit au Guichet d accès pour clientèle sans médecin de famille du CSSS de Beauce. Les informations demandées sont importantes. Elles permettent

Plus en détail

M LACOSTE et MP ROSIER Service de Neurologie CH de NIORT

M LACOSTE et MP ROSIER Service de Neurologie CH de NIORT M LACOSTE et MP ROSIER Service de Neurologie CH de NIORT Maladie inflammatoire, chronique, «démyélinisante» du système nerveux central. Décrite pour la première fois par Charcot en 1866. Apparition «successive

Plus en détail

Recommandations de Recueil

Recommandations de Recueil Recommandations de Recueil Murielle Mary-Krause INSERM U943 SFLS Juin 2013 Document Ministériel Règles de base Homogénéisation du recueil Envoyé aux ARS et aux différents hôpitaux Recueil de données :

Plus en détail

Ecole d infirmier(e)s anesthésistes

Ecole d infirmier(e)s anesthésistes Ecole d infirmier(e)s anesthésistes Programme de formation 2016 préparation au concours d entrée à l école d IADE diplôme universitaire «perfectionnement des infirmier(e)s de SSPI» diplôme universitaire

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES

CONDITIONS GÉNÉRALES Assurance mieux-être CONDITIONS GÉNÉRALES L Assurance mieux-être est une assurance offerte sur une base individuelle. Desjardins Assurances désigne Desjardins Sécurité financière, compagnie d assurance

Plus en détail

PanGas Healthcare Du diagnostic à la thérapie

PanGas Healthcare Du diagnostic à la thérapie PanGas Healthcare Du diagnostic à la thérapie PanGas Healthcare Des solutions convaincantes, du diagnostic à la thérapie Depuis plus de 100 ans, PanGas développe des solutions innovantes reposant sur l

Plus en détail

Mlle D. est essoufflée. Pierre-Antoine ODDON

Mlle D. est essoufflée. Pierre-Antoine ODDON Mlle D. est essoufflée Pierre-Antoine ODDON ses études. Elle vient vous consulter car, depuis son arrivée, elle se sent parfois essoufflée et elle voudrait bien que vous calmiez cette maudite toux qui

Plus en détail

Table des matières. 1. Introduction 1

Table des matières. 1. Introduction 1 Table des matières 1. Introduction 1 2. Outils d évaluation 7 Évaluation de la vulnérabilité d une personne âgée 8 Score ISAR (Identification of Senior At Risk ou Identification Systématique des Aînés

Plus en détail