Enquête nationale de recensement des constructions bois. Etats Généraux du Bois dans la construction 11 octobre 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Enquête nationale de recensement des constructions bois. Etats Généraux du Bois dans la construction 11 octobre 2012"

Transcription

1 Enquête nationale de recensement des constructions bois Etats Généraux du Bois dans la construction 11 octobre 2012

2 Objectif et méthode Objectif de cette étude : connaître la part de la construction bois dans les différents marchés de la construction neuve en France Méthode : enquête téléphonique réalisée du 31 janvier au 2 mars 2012 auprès d un échantillon représentatif de 945 entreprises présentes sur le marché de la construction bois au niveau national 2

3 Plan de la présentation Les entreprises présentes sur le marché de la construction bois en France Les champs de compétence en construction bois et les emplois La construction bois en termes de marché Les parts de marché de la construction bois en 2011 La fiche d identité d une entreprise présente sur le marché de la construction bois 3

4 Les entreprises présentes sur le marché de la construction bois en France entreprises spécialistes de la construction bois * Source : Coface (hors 0 salarié) 4

5 Les entreprises présentes sur le marché de la construction bois en France L activité globale des entreprises 5

6 Les entreprises présentes sur le marché de la construction bois en France L activité construction bois des entreprises 6

7 Les entreprises présentes sur le marché de la construction bois en France L activité construction bois par macro région : Le Grand Est : 1 ère grande région en construction bois 7

8 Les champs de compétence en construction bois et les emplois Plus d une entreprise sur deux dispose d un bureau d études intégré emplois 8

9 La construction bois en termes de marché Une présence assez récente sur le marché de la construction bois Un marché très localisé 9

10 La construction bois en termes de marché Systèmes constructifs : l Ossature Bois, la technique constructive la plus utilisée par les entreprises 10

11 La construction bois en termes de marché Origine du bois utilisé : Le bois français en bonne position étranger français 11

12 La part de marché de la construction bois en 2011 Marché de la maison individuelle (secteur DIFFUS) : Plus d une maison individuelle sur dix (en secteur diffus) est construite EN BOIS en France maisons individuelles mises en chantier en France en 2011 (secteur diffus) constructions bois Part de marché de la construction bois : 11,3 % 12

13 La part de marché de la construction bois en 2011 Part macro régionale de la construction bois dans le marché de la maison individuelle (secteur diffus) : L Est de la France en tête 12,4 % 8,8 % 12,1 % 4,2 % 16,7 % 15,7 % < 5 % 5 10 % % % 15 % 11,3 % 4,6 % 13

14 La part de marché de la construction bois en 2011 Maisons individuelles secteur diffus Maisons individuelles secteur groupé TOTAL Maisons individuelles Total mises en chantier France 2011 Construction bois France 2011 Part de marché Construction bois ,3 % 7,4 % 10,2 % Tendance d évolution du marché sur un an 14

15 La part de marché de la construction bois en 2011 Total mises en chantier France 2011 Construction bois France 2011 Part de marché Construction bois Nombre de logements collectifs ,1 % LE BOIS dans le COLLECTIF : Un marché émergent Tendance d évolution du marché sur un an 15

16 La part de marché de la construction bois en 2011 Total mises en chantier France 2011 Construction bois France 2011 Part de marché Construction bois Opérations d extension surélévation ,8 % UNE EXTENSION SUR CINQ construite en France EST EN BOIS! Tendance d évolution du marché sur un an 16

17 La part de marché de la construction bois en 2011 Total mises en chantier France 2011 Construction bois France 2011 Part de marché Construction bois Bâtiments tertiaires privés et publics m m2 4,8 % L utilisation du bois commence àse développer dans les bâtiments tertiaires. Tendance d évolution du marché sur un an 17

18 Fiche d identité d une entreprise présente sur le marché de la construction bois France entière 18

19 Merci de votre attention, Plus d informations sur étude réalisée par :

Enquête nationale de recensement des constructions bois 2èmes Rencontres Bois Construction du Limousin 26 novembre 2012

Enquête nationale de recensement des constructions bois 2èmes Rencontres Bois Construction du Limousin 26 novembre 2012 Enquête nationale de recensement des constructions bois 2èmes Rencontres Bois Construction du Limousin 26 novembre 2012 Dont : Objectif et méthode Objectif de cette étude : - connaître la part de la construction

Plus en détail

Le marché du Bois Construction, opportunités et menaces. Rencontres Régionales d Affaires du Bois Construction le 17/04/14, Colmar

Le marché du Bois Construction, opportunités et menaces. Rencontres Régionales d Affaires du Bois Construction le 17/04/14, Colmar Rencontres Régionales d Affaires DU BOIS CONSTRUCTION Jeudi 17 avril 2014 De 13h30 à 17h30 Au Parc des Expositions à COLMAR Le marché du Bois Construction, opportunités et menaces Rencontres Régionales

Plus en détail

de France Bois Forêt

de France Bois Forêt Observatoire économique de France Bois Forêt Observatoire national de la 2012 es entreprises doivent disposer des informations stratégiques pour se développer sur leur marché. La collecte, l analyse, la

Plus en détail

Les ressources, l économie et les perspectives de la construction bois en France

Les ressources, l économie et les perspectives de la construction bois en France Les ressources, l économie et les perspectives de la construction bois en France C. Piquet 1 Les ressources, l économie et les perspectives de la construction bois en France Christian Piquet France Bois

Plus en détail

LES GROUPEMENTS D ENTREPRISES DANS LE BATIMENT ETAT DES LIEUX EN PAYS DE LA LOIRE

LES GROUPEMENTS D ENTREPRISES DANS LE BATIMENT ETAT DES LIEUX EN PAYS DE LA LOIRE Réunion du Comité régional des professionnels du Bâtiment Vendredi 20 novembre 2015 DREAL LES GROUPEMENTS D ENTREPRISES DANS LE BATIMENT ETAT DES LIEUX EN PAYS DE LA LOIRE Plan intervention Intro : Présentation

Plus en détail

RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42

RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Quelques rappels sur la RT2012 et le projet de RT2020. RT2012 et RT2020 :

Plus en détail

Le Centre National de la Construction Paille

Le Centre National de la Construction Paille Le Centre National de la Construction Paille Le Centre National de la Construction Paille (C.N.C.P.) est une association créée en 2013, émanation du Réseau Français de la Construction Paille - les Compaillons.

Plus en détail

Forêt de Rhône-Alpes

Forêt de Rhône-Alpes Forêt de Rhône-Alpes Rhône-Alpes : une puissante région forestière! Surfaces - 1 540 450 ha de forêt dont 1 157 600 ha de forêt privée (75 %) - 35 % de taux de boisement - 2 ème forêt française * France

Plus en détail

RÉHABILITATION DES MAISONS INDIVIDUELLES «Rénover avec le bois» Présentation du guide

RÉHABILITATION DES MAISONS INDIVIDUELLES «Rénover avec le bois» Présentation du guide RÉHABILITATION DES MAISONS INDIVIDUELLES «Rénover avec le bois» Présentation du guide 3 ème Rencontres Bois Construction en Limousin 14 Novembre 2013 ONILLON Arnaud Institut Technologique FCBA Contexte

Plus en détail

RT 2012 Pourquoi utiliser le bois?

RT 2012 Pourquoi utiliser le bois? RT 2012 Pourquoi utiliser le bois? RT 2012 : Pourquoi utiliser le bois? Quelques rappels sur la RT2012 et le projet de RT2020. RT2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois techniquement? La performance

Plus en détail

Projet Interreg IVA transfrontalier (France-Wallonie. Wallonie-Vlaanderen. Vlaanderen) RE-EMPLOI EMPLOI. Conférence de presse 19 mars 2013

Projet Interreg IVA transfrontalier (France-Wallonie. Wallonie-Vlaanderen. Vlaanderen) RE-EMPLOI EMPLOI. Conférence de presse 19 mars 2013 Projet Interreg IVA transfrontalier (France-Wallonie Wallonie-Vlaanderen Vlaanderen) RE-EMPLOI EMPLOI Conférence de presse 19 mars 2013 Le secteur du logement et principalement du parc immobilier existant

Plus en détail

Nombre de chômeurs 50 257 22 Taux de chômage en % 12,9 % 6,6 %

Nombre de chômeurs 50 257 22 Taux de chômage en % 12,9 % 6,6 % Commune de - Fiches synthétiques La France est aujourd hui la 6 e puissance économique mondiale. L économie française est principalement une économie de services. Le secteur tertiaire (activités de services)

Plus en détail

ENOUÊTE NATIONALE DE LA CONSTRUCTION BOIS

ENOUÊTE NATIONALE DE LA CONSTRUCTION BOIS ENOUÊTE NATIONALE DE LA CONSTRUCTION BOIS Activité 2014 D «Malgré la crise, le bois poursuit son développement» epuis la dernière publication des chiffres de la construction bois en 2013, la filière forêt

Plus en détail

Évolution des consommations de gaz naturel en France

Évolution des consommations de gaz naturel en France Évolution des consommations de gaz naturel en France Congrès du gaz Département Marché du gaz La prévision des consommations chez GRTgaz Sectorisation des consommateurs : résidentiel, tertiaire, industrie,

Plus en détail

Les enjeux actuels et futurs de la construction en bois: maîtrise des coûts en construction durable»

Les enjeux actuels et futurs de la construction en bois: maîtrise des coûts en construction durable» Les enjeux actuels et futurs de la construction en bois: maîtrise des coûts en construction durable» Joël Coupez, ir Architecte www.bureaucoupez.be www.mamaisonmonbudget.be Bureau Coupez et Associés Architectes

Plus en détail

Consommation et dépendance énergétique en Ile-de-France

Consommation et dépendance énergétique en Ile-de-France Ateliers de prospective Contrainte énergétique et adaptations urbaines en Ile-de-France Les activités économiques productrices et consommatrices d énergie Consommation et dépendance énergétique en Ile-de-France

Plus en détail

La qualité de l air intérieur dans les bâtiments

La qualité de l air intérieur dans les bâtiments La qualité de l air intérieur dans les bâtiments Direction régionale de l environnement, de l aménagement et du logement Limousin Limousin.developpement-durable.gouv.fr Plan d intervention 1 ère partie

Plus en détail

Le Bois-énergie en Pays de Loire :

Le Bois-énergie en Pays de Loire : Le Bois-énergie en Pays de Loire : Etat des lieux Consommations / ressources / approvisionnement Rencontre régionale Bois Energie et Territoires Réseau Rural Régional 18 Octobre 2010 Salon Maison Bois

Plus en détail

La stratégie française de. et du parc immobilier public

La stratégie française de. et du parc immobilier public La stratégie française de rénovation Titre de l habitat et du parc immobilier public Georges Debiesse Conseil général de l environnement et du développement durable Historique 2005 : loi POPE, objectif

Plus en détail

de France Bois Forêt

de France Bois Forêt Observatoire économique de France Bois Forêt Observatoire national de la 2012 es entreprises doivent disposer des informations stratégiques pour se développer sur leur marché. La collecte, l analyse, la

Plus en détail

Enquête nationale de la construction bois

Enquête nationale de la construction bois Enquête nationale de la construction bois La construction bois a mieux résisté à la crise du bâtiment que le reste du secteur du BTP et a gagné des parts de marché en 2012. C est ce que révèle la seconde

Plus en détail

Projet de loi sur la transition énergétique

Projet de loi sur la transition énergétique Projet de loi sur la transition énergétique Atelier Ville Durable DRIEA/UT92/SUBD 11/06/2015 Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDE Direction régionale et interdépartementale de l'équipement et de l'aménagement

Plus en détail

Les énergies renouvelables dans la Réglementation thermique

Les énergies renouvelables dans la Réglementation thermique Les énergies renouvelables dans la Réglementation thermique 10 avril 2013 ROGER Marie-Christine Chef du bureau de la qualité technique et de la réglementation de la construction DGALN/DHUP/QC Le contexte

Plus en détail

La Transition Numérique dans le Bâtiment. Bertrand DELCAMBRE

La Transition Numérique dans le Bâtiment. Bertrand DELCAMBRE La Transition Numérique dans le Bâtiment Bertrand DELCAMBRE 1 Sommaire La Transition Numérique dans le Bâtiment Pourquoi? Pour qui? Comment? 2 Pourquoi? Le Numérique : une opportunité de rupture pour améliorer

Plus en détail

ANALYSE CONJONCTURELLE JUIN 2014

ANALYSE CONJONCTURELLE JUIN 2014 ANALYSE CONJONCTURELLE JUIN 2014 Emploi L emploi a continué à se dégrader en 2013, mais le rythme de dégradation semble avoir ralenti, la tendance semblant se confirmer sur les premiers mois de 2014. Taux

Plus en détail

Présentation du nouveau référentiel bureau du Grand Lyon. Atelier de l ALE 29 novembre 2012

Présentation du nouveau référentiel bureau du Grand Lyon. Atelier de l ALE 29 novembre 2012 Présentation du nouveau référentiel bureau du Grand Lyon Atelier de l ALE 29 novembre 2012 Le référentiel bureau du Grand Lyon: genèse 2005 : Premières réflexions sur le référentiel bureaux 2006 : Décision

Plus en détail

CREATION BOIS CONSTRUCTION 1ter, rue Jules Guesde 59390 Lys-lez-Lannoy. Frédérique SEELS Julien VINCK. Création Bois Construction Mardi 25 mars 2014

CREATION BOIS CONSTRUCTION 1ter, rue Jules Guesde 59390 Lys-lez-Lannoy. Frédérique SEELS Julien VINCK. Création Bois Construction Mardi 25 mars 2014 * CREATION BOIS CONSTRUCTION 1ter, rue Jules Guesde 59390 Lys-lez-Lannoy Frédérique SEELS Julien VINCK Création Bois Construction Mardi 25 mars 2014 Présentation Création bois Construction Création Bois

Plus en détail

Les usages des indicateurs de développement durable dans le cadre d un projet structurant : l exemple de l observatoire du tramway de Besançon.

Les usages des indicateurs de développement durable dans le cadre d un projet structurant : l exemple de l observatoire du tramway de Besançon. 3ème rencontre des agences d urbanisme de l espace Rhin-Rhône 25 juin 2013 Les usages des indicateurs de développement durable dans le cadre d un projet structurant : l exemple de l observatoire du tramway

Plus en détail

Etude statistique de la production de maisons individuelles en secteur aménagé et en diffus en France Métropolitaine

Etude statistique de la production de maisons individuelles en secteur aménagé et en diffus en France Métropolitaine Etude statistique de la production de maisons individuelles en secteur aménagé et en diffus en France Métropolitaine Adequation - Caron Marketing - SNAL / UMF - Novembre 2010 1 Objectifs de l étude et

Plus en détail

Qualification énergétique du parc bâti à l'échelle d'une région: application à la région Bourgogne

Qualification énergétique du parc bâti à l'échelle d'une région: application à la région Bourgogne Qualification énergétique du parc bâti à l'échelle d'une région: application à la région Bourgogne F.Auriat (CETE69/DLA/GBA) P.Bouchou (CETE69/DLA/GBA) L.Peters (CETE69/DLA/GBA) P. Jary (CETE69/DETC) T.

Plus en détail

Du financement du logement social au Plan d action métropolitain, 2009-2013

Du financement du logement social au Plan d action métropolitain, 2009-2013 Du financement du logement social au Plan d action métropolitain, 2009-2013 Paul Larocque maire de Bois-des-Filion et président de la commission du logement social Colloque Bilan et perspectives de la

Plus en détail

6 juin 11.00 11.20 De la maison unifamiliale au bâtiment collectif: les exigences de sécurité contre l incendie Y. Martin CSTC

6 juin 11.00 11.20 De la maison unifamiliale au bâtiment collectif: les exigences de sécurité contre l incendie Y. Martin CSTC 6 juin 11.00 11.20 De la maison unifamiliale au bâtiment collectif: les exigences de sécurité contre l incendie Y. Martin CSTC 1 Contenu de la présentation 1. Les principes de base Réaction au feu Résistance

Plus en détail

Exigences de performance énergétique des bâtiments

Exigences de performance énergétique des bâtiments Exigences de performance énergétique des bâtiments ATHERMYS - 27 03 2008 Olivier Servant Direction Générale de l Urbanisme, de l Habitat et de la Construction Chef de projet Réglementation Thermique Performance

Plus en détail

Colloque Bois Local dans les Projets Publics. Construction bois: Ressources Economie - Perspectives. Sommaire. Présentation du GIPEBLOR

Colloque Bois Local dans les Projets Publics. Construction bois: Ressources Economie - Perspectives. Sommaire. Présentation du GIPEBLOR Colloque Bois Local dans les Projets Publics Construction bois: Ressources Economie - Perspectives Christian KIBAMBA chargé de projets Verdun, le 3 décembre 2014 Sommaire 1 Présentation du GIPEBLOR 4 Perspectives

Plus en détail

Phase de concertation sur la modification du dossier initial de création de la ZAC des PIERRINS

Phase de concertation sur la modification du dossier initial de création de la ZAC des PIERRINS ZAC des PIERRINS Phase de concertation sur la modification du dossier initial de création de la ZAC des PIERRINS Réunion publique Auditorium Mercredi 22 juin 2011 Qu est-ce qu une ZAC? Code de l urbanisme

Plus en détail

Faire de la politique Energie-Climat un vecteur de développement économique

Faire de la politique Energie-Climat un vecteur de développement économique LA WALLONIE PICARDE Faire de la politique Energie-Climat un vecteur de développement économique Novembre 2014 POINT DE DEPART = LA CONVENTION DES MAIRES UN OUTIL COMMUN, DES OBJECTIFS PARTAGES La convention

Plus en détail

Aix-en Provence 17 novembre 2011 Présentation du système constructif Leno. Bienvenue dans le monde des structures bois

Aix-en Provence 17 novembre 2011 Présentation du système constructif Leno. Bienvenue dans le monde des structures bois Aix-en Provence 17 novembre 2011 Présentation du système constructif Leno Bienvenue dans le monde des structures bois Aix-en-Provence - 17 novembre 2011 LENO Système constructif en panneau massif contrecollé

Plus en détail

KP+ Le système constructif économe et rapide pour des logements collectifs durables

KP+ Le système constructif économe et rapide pour des logements collectifs durables KP+ Le système constructif économe et rapide pour des logements collectifs durables Pourquoi concevoir différemment? Construire conforme, plus rapidement et moins cher est une nécessité. Pour répondre

Plus en détail

VOUS FORMER À L ÉCO-BÂTIMENT POUR RÉUSSIR TOUTES LES FORMATIONS EN RHÔNE-ALPES

VOUS FORMER À L ÉCO-BÂTIMENT POUR RÉUSSIR TOUTES LES FORMATIONS EN RHÔNE-ALPES VOUS FORMER À L ÉCO-BÂTIMENT POUR RÉUSSIR > TOUTES LES FORMATIONS EN RHÔNE-ALPES L ENJEU FORMATION 300 formations pour réussir La transition énergétique est une chance Les opportunités de cette transition

Plus en détail

Enquête construction bois Basse Normandie 2009

Enquête construction bois Basse Normandie 2009 Enquête construction bois Basse Normandie 2009 Courant 2009, ProfessionsBois a réalisé une enquête auprès des constructeurs bois intervenant sur la Basse Normandie. 118 entreprises bas normandes ont été

Plus en détail

ECOCASA Le système mixte

ECOCASA Le système mixte ECOCASA Le système mixte Malek Farhat Managing Director Qui sommes-nous? Ecocasa est une entreprise générale de construction depuis 2006. En 2010, ayant conscience de l impact de la construction traditionnelle

Plus en détail

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010 Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010 L élaboration de la RT 2012 Une concertation large et structurée 2 ans de travaux depuis septembre 2008 13 groupes de travail thématiques

Plus en détail

Conférence «Vers une économie verte en Méditerranée» Marseille, 23 & 24 mai 2012

Conférence «Vers une économie verte en Méditerranée» Marseille, 23 & 24 mai 2012 Impact emploi du scénario de rupture sur le secteur énergétique dans les PSEM à l horizon 2030 (Etude pour le Plan Bleu) Conférence «Vers une économie verte en Méditerranée» Marseille, 23 & 24 mai 2012

Plus en détail

LE PERMIS DE CONSTRUIRE D'UNE MAISON INDIVIDUELLE

LE PERMIS DE CONSTRUIRE D'UNE MAISON INDIVIDUELLE LE PERMIS DE CONSTRUIRE D'UNE MAISON INDIVIDUELLE INTRODUCTION Quand peut-on démarrer les travaux d'aménagements ou de construction? Certains projets sont dispensés de formalité, d autres sont obligatoirement

Plus en détail

SOMMAIRE CONSTRUCTIONS NEUVES

SOMMAIRE CONSTRUCTIONS NEUVES SOMMAIRE CONSTRUCTIONS NEUVES Parcours A Vous vous lancez dans un projet de construction neuve 1. Faire le point avec les conseillers habitats 2. Choisir son terrain Cette deuxième étape présente les critères

Plus en détail

Consulting SEO Mis à jour en juin 2012 ETUDE MOTS CLES CEQUAMI

Consulting SEO Mis à jour en juin 2012 ETUDE MOTS CLES CEQUAMI Consulting SEO Mis à jour en juin 2012 ETUDE MOTS CLES CEQUAMI Sommaire 1. ANALYSE DES RECHERCHES... 2 2. RECOMMANDATIONS...11 2.1. ELEMENTS DETERMINANTS...11 2.2. SELECTION DE MOTS CLES...11 Page 2 sur

Plus en détail

Assainissement de bâtiment public et unifamilial

Assainissement de bâtiment public et unifamilial Assainissement de bâtiment public et unifamilial 1ère partie Etat actuel Lotha Fagnoul Présentation des bâtiments Année de construction : 1750 Surface : 248,1 m² Présentation des bâtiments Présentation

Plus en détail

Le plan logement outre-mer

Le plan logement outre-mer HCCP du 21 novembre 2014 Le plan logement outre-mer Philosophie générale du plan : Lors des congrès de l USH (23/09/2014) et de la Fédération des EPL outre-mer (6/10/2014), annonce par la ministre des

Plus en détail

Projets et réalisations BEPOS. Vincent BRAIRE, le 12 septembre 2013

Projets et réalisations BEPOS. Vincent BRAIRE, le 12 septembre 2013 Projets et réalisations BEPOS Vincent BRAIRE, le 12 septembre 2013 PRÉSENTATION DE 3 OPÉRATIONS NEUF NEUF RENO - Maisons individuelles VILLAVENIR (6 maisons) - Immeuble collectif LE GRAND CARCOUET ( 30

Plus en détail

Partie 5. Isolation de Toiture. Murs massiques à isolation répartie (5 Solutions) Chape Isolante RDC et Étage

Partie 5. Isolation de Toiture. Murs massiques à isolation répartie (5 Solutions) Chape Isolante RDC et Étage Partie 5 Murs massiques à isolation répartie (5 Solutions) Chape Isolante RDC et Étage Isolation de Toiture Plusieurs possibilités de créations de murs en béton de chanvre Solution N 1 Ossature légère

Plus en détail

Réglementation de la construction et attestations sismiques

Réglementation de la construction et attestations sismiques Réglementation de la construction et attestations sismiques Réunions d échanges ADS des 25 novembre et 2 décembre 2014 DDT 38 - SLC- QC 1 1 décret et arrêté du 22 octobre 2010 : une nouvelle méthode de

Plus en détail

TD de Gestion de projet

TD de Gestion de projet TD de Gestion de projet Le but des 3 exercices de gestion de projet est de vous apprendre le fonctionnement du logiciel de gestion de projet Microsoft Project. Cet apprentissage se fera via un tutorial

Plus en détail

Le marché des fenêtres en France en 2015

Le marché des fenêtres en France en 2015 Toulouse, le 29 janvier 2016 Parution d une nouvelle étude de marché TBC Innovations : Le marché des fenêtres en France en 2015 - Edition Janvier 2016 TBC Innovations est une société de conseil (www.tbcinnovation.fr).

Plus en détail

Le standard passif résidentiel et tertiaire

Le standard passif résidentiel et tertiaire Le standard passif résidentiel et tertiaire Mouscron 30 septembre 2011 Adeline Guerriat Plate-forme Maison Passive Plan de l exposé 1. Le standard passif 2. Aspects techniques 3. Idées fausses 4. Exemples

Plus en détail

Ateliers du Monceau Alain KLINKEBERG Directeur général. CIMEDE : innovation et efficience énergétique au service du développement.

Ateliers du Monceau Alain KLINKEBERG Directeur général. CIMEDE : innovation et efficience énergétique au service du développement. Ateliers du Monceau Alain KLINKEBERG Directeur général CIMEDE : innovation et efficience énergétique au service du développement. Vendredi, 29-11-13 La place des énergies renouvelables dans la transition

Plus en détail

Evolution de la construction neuve de logements cumul 12 mois en Limousin Unité : 1 logement - Source : SIT@DEL2-CELBTP

Evolution de la construction neuve de logements cumul 12 mois en Limousin Unité : 1 logement - Source : SIT@DEL2-CELBTP 8 000 7 000 6 000 5 000 4 000 3 000 2 000 1 000 0 Evolution de la construction neuve de logements cumul 12 mois en Limousin Unité : 1 logement - Source : SIT@DEL2-CELBTP 1 5 9 1 5 9 1 5 9 1 5 9 1 5 9 1

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DU MARCHÉ IMMOBILIER

LES CHIFFRES CLÉS DU MARCHÉ IMMOBILIER Avignon, le 10 juillet 2013 Séminaire marchés immobiliers LES CHIFFRES CLÉS DU MARCHÉ IMMOBILIER CREDIT FONCIER IMMOBILIER DIRECTION DE L HABITAT / ETUDES >LES INDICATEURS DU MARCHÉ IMMOBILIER AU PLAN

Plus en détail

Présentation ANAPEC. Agence Nationale de Promotion de l Emploi et des Compétences. Dakar les 17 & 18 Septembre 2015

Présentation ANAPEC. Agence Nationale de Promotion de l Emploi et des Compétences. Dakar les 17 & 18 Septembre 2015 Présentation Agence Nationale de Promotion de l Emploi et des Compétences ANAPEC Dakar les 17 & 18 Septembre 2015 1 2 Loi régissant l ANAPEC L Agence Nationale de Promotion de l Emploi et des Compétences

Plus en détail

FORMATION Élaborer, mettre en œuvre et piloter un PLUi

FORMATION Élaborer, mettre en œuvre et piloter un PLUi FORMATION Élaborer, mettre en œuvre et piloter un PLUi TUNA Telesforo Chargé de mission urbanisme et bâtiments Communauté de Communes Cœur de Puisaye La collaboration avec les communes dans la conduite

Plus en détail

Guillaumet Matthieu Architectes DPLG

Guillaumet Matthieu Architectes DPLG Guillaumet Matthieu Architectes DPLG Installé depuis 1985, sur la commune de PORNIC (44), l'atelier d'architecture Guillaumet Matthieu vous propose son savoir-faire dans plusieurs domaines d'activités

Plus en détail

Culturalité Intercommunale du Brabant wallon 24 juin 2013. Projets à l est du Brabant wallon

Culturalité Intercommunale du Brabant wallon 24 juin 2013. Projets à l est du Brabant wallon Culturalité Intercommunale du Brabant wallon 24 juin 2013 Projets à l est du Brabant wallon secteurs d activité Expansion économique Assainissement des eaux usées Gestion des déchets Crématorium Missions

Plus en détail

Le Marché de la Construction en Bois dans le Secteur Résidentiel en France 2016. Une nouvelle étude de marché indispensable pour :

Le Marché de la Construction en Bois dans le Secteur Résidentiel en France 2016. Une nouvelle étude de marché indispensable pour : Le Marché de la Construction en Bois dans le Secteur Résidentiel en France 2016 Nouvelles tendances et prévisions Avril 2016 Le marché global de la construction en bois dans le secteur résidentiel a connu

Plus en détail

Le Plan Bâtiment Grenelle : Point d étape et actualités

Le Plan Bâtiment Grenelle : Point d étape et actualités Le Plan Bâtiment Grenelle : Point d étape et actualités CAUE Grenelle et Copropriété 28 novembre 2011 Jérôme Gatier, Directeur Plan Bâtiment Grenelle 1 Sommaire Présentation du Plan Bâtiment Grenelle et

Plus en détail

Matériaux biosourcés dans la construction Enjeux et actions de la Région

Matériaux biosourcés dans la construction Enjeux et actions de la Région Matériaux biosourcés dans la construction Enjeux et actions de la Région Atelier de l innovation: éco-rénovation - 13 octobre 2015 Quels sont les enjeux? RESSOURCES DECHETS GIER Plan national déchets 2014-2020

Plus en détail

Actions contre le Mal Logement. Automnales de l Habitat décembre 2014

Actions contre le Mal Logement. Automnales de l Habitat décembre 2014 Actions contre le Mal Logement Automnales de l Habitat décembre 2014 Le PACT Habitat & Développement de la Gironde Le PACT Habitat et Développement de la Gironde - association Loi 1901 intervient dans

Plus en détail

Mise en place d une réglementation thermique dans le bâtiment Impacts socio-économiques de la réglementation thermique

Mise en place d une réglementation thermique dans le bâtiment Impacts socio-économiques de la réglementation thermique Coopération Technique Allemande Mise en place d une réglementation thermique dans le bâtiment Impacts socio-économiques de la réglementation thermique Concertation nationale 12 avril 2011 Rafik Missaoui,

Plus en détail

Plan. Dynamique territoriale de la région urbaine de Neuchâtel. 1.Tendances de l urbanisation. 1.Tendances de l urbanisation

Plan. Dynamique territoriale de la région urbaine de Neuchâtel. 1.Tendances de l urbanisation. 1.Tendances de l urbanisation Dynamique territoriale de la région Plan 1. Tendances actuelles de l urbanisation 2. Objectifs et méthodologie Patrick Rérat Institut de géographie Université de Neuchâtel Patrick.rerat@unine.ch www.unine.ch/geographie

Plus en détail

Atelier CLER 1er décembre 2010. Sébastien DELMAS

Atelier CLER 1er décembre 2010. Sébastien DELMAS Futurs labels Effinergie Atelier CLER 1er décembre 2010 Sébastien DELMAS 1. Présentation du Collectif Effinergie 2. Les actions mises en œuvre 3. Les labels 4. Les actions en cours 5. Point sur la RT 2012

Plus en détail

PREBAT2. 24 juin 2011- Rennes

PREBAT2. 24 juin 2011- Rennes 24 juin 2011- Rennes PREBAT2 Plate-forme de recherche et d expérimentation sur l énergie dans le bâtiment "Vers des réhabilitations à très basse consommation Analyse des facteurs socioéconomiques en jeu

Plus en détail

Observatoire Emploi Economie

Observatoire Emploi Economie Observatoire Emploi Economie Pays de Quimperlé Mardi 28 mai 2013 1 Contexte Demande de la COCOPAQ dans le cadre de sa stratégie de développement économique 1 er travail en observation Emploi-Economie de

Plus en détail

La performance énergétique des bâtiments en France

La performance énergétique des bâtiments en France La performance énergétique des bâtiments en France 10 ans EPB ROGER Marie-Christine Cheffe du bureau de la qualité et de la réglementation technique de la construction Ministère du logement et de l habitat

Plus en détail

L'Accessibilité de 2005 à 2015

L'Accessibilité de 2005 à 2015 L'Accessibilité de 2005 à 2015 SALON IDDEBA ELISPACE - BEAUVAIS 19 juin 2014 Sommaire Loi du 11 février 2005 Réglementation Sous commission accessibilité Exemples et illustrations Liens et information

Plus en détail

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Séminaire : Rénovation énergétique pour ménages à bas revenus 8 octobre 2010 Brussels Table des matières Quelques

Plus en détail

Session extraordinaire logement : 26 juin 2012

Session extraordinaire logement : 26 juin 2012 Session extraordinaire logement : 26 juin 2012 1 Les Côtes d Armor : un territoire attractif Avec plus de 587 000 habitants en 2009 soit +45 000 habitants depuis 1999. Une croissance démographique de +0,8%

Plus en détail

J u i n 2 0 1 3 A C A

J u i n 2 0 1 3 A C A BENCHMARK DES ACHATS DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES BENCHMARK TJM DES P2I J u i n 2 0 1 3 A C A François Tourrette SOMMAIRE Présentation BRAPI Méthodologie, échantillonnage et collectes des données Les

Plus en détail

Diagnostic. Le territoire lillois

Diagnostic. Le territoire lillois Diagnostic Le territoire lillois Evolutions démographiques et profil des ménages Le territoire le plus dense (6 600 hab/km 2 ), 22% des habitants et 27% des ménages de LMCU 20% et 25% pour Lille seule

Plus en détail

Présentation du dispositif en Lorraine (Zoom sur les 16 secteurs d activité) Au 7 novembre 2013

Présentation du dispositif en Lorraine (Zoom sur les 16 secteurs d activité) Au 7 novembre 2013 Présentation du dispositif en Lorraine (Zoom sur les 16 secteurs d activité) Au 7 novembre 2013 Objectif : permettre l embauche de jeunes en CDI tout en et maintenant des salariés séniors dans l emploi.

Plus en détail

LE CERTIFICAT ENÈRGÉTIQUE

LE CERTIFICAT ENÈRGÉTIQUE LE CERTIFICAT ENÈRGÉTIQUE pour bâtiment existant 16 septembre 2010 Eric Rummel Arch. Christelle Defaut Ir. Arch. Rummel Defaut Architecture Rue a. de Mot, 135 7301 Hornu Directive EPBD Directive 2002/91/EG

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable: Gestion du projet et de son chantier vers plus de durabilité

Formation Bâtiment Durable: Gestion du projet et de son chantier vers plus de durabilité Formation Bâtiment Durable: Gestion du projet et de son chantier vers plus de durabilité Bruxelles Environnement ATELIER Impact environnemental d un chantier de rénovation Liesbet Temmerman+ Sébastien

Plus en détail

Prix Grand Public Maison Bois

Prix Grand Public Maison Bois COMMUNIQUÉ DE PRESSE Prix Grand Public Maison Bois Du 22 au 24 janvier 2010 se déroulera à la Grande Halle d Auvergne le salon PANORABOIS, 1 er salon du Bois et de la Forêt organisé par Auvergne Promobois

Plus en détail

Soultz-Sous. Sous-Forêts. Plan Local d Urbanismed. Lundi 18 janvier 2010. Commune de Soultz-Sous-Forêts

Soultz-Sous. Sous-Forêts. Plan Local d Urbanismed. Lundi 18 janvier 2010. Commune de Soultz-Sous-Forêts Soultz-Sous Sous-Forêts Plan Local d Urbanismed Première réunion r publique Lundi 18 janvier 2010 Une réunion en deux temps 1. Les règles du jeu d un PLU? 2. Quel projet pour Soultz-Sous-Forêts? Echanges

Plus en détail

Plan de fiabilisation du dispositif de Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) 20 Octobre 2011

Plan de fiabilisation du dispositif de Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) 20 Octobre 2011 Plan de fiabilisation du dispositif de Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) 20 Octobre 2011 La Mise en place du plan de fiabilisation du DPE Une Stratégie globale de renforcement du dispositif DPE

Plus en détail

APIB. La filière bois en Limousin Etat des lieux et perspectives. Christian Ribes Président Gaël Lamoury Délégué général. lundi 8 octobre 12

APIB. La filière bois en Limousin Etat des lieux et perspectives. Christian Ribes Président Gaël Lamoury Délégué général. lundi 8 octobre 12 APIB La filière bois en Limousin Etat des lieux et perspectives Christian Ribes Président Gaël Lamoury Délégué général L APIB interprofession régionale de la filière bois Association «Loi 1901» Adhérents

Plus en détail

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc Bilan économique Bilan économique 2009 BASSIN D EMPLOI VENDÉE OUEST Après une année 2009 éprouvante, l économie vendéenne semble enfin s engager sur le chemin de la reprise Après avoir débuté dans un climat

Plus en détail

Sorbonne Immo RICS : L immobilier durable : combien ça coûte? Combien ça rapporte? : QUELQUES REPERES

Sorbonne Immo RICS : L immobilier durable : combien ça coûte? Combien ça rapporte? : QUELQUES REPERES 23 juin 2010 2007 Début de la concertation Août 2009 Loi Grenelle I Eté 2010? Loi Grenelle II 2011/2013 RT 2012 / BBC 2012 Annexe environnementale 2020 BEPOS BBC BEPOS BREEAM CEE CPE DPE HQE HPE LEED bâtiment

Plus en détail

LYCEE ERIC TABARLY CONSTRUCTION HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE

LYCEE ERIC TABARLY CONSTRUCTION HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE ( LYCEE ERIC TABARLY CONSTRUCTION HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE ( SITE EXISTANT OBSOLETE Bâtiments anciens datant de 1965 Aucune possibilité d extension Au c ur du quartier de la Chaume Des accès difficiles

Plus en détail

Conseil de développement du 17/10/2011

Conseil de développement du 17/10/2011 Conseil de développement du 17/10/2011 Vous présenter : Le Portrait de l aire urbaine d Orléans Actualisation du portrait réalisé en 2002 Analyse du territoire à travers 5 thèmes (déplacement, démographie,

Plus en détail

Salon Energie & Habitat Monsieur Renaud Degueldre Directeur général BEP

Salon Energie & Habitat Monsieur Renaud Degueldre Directeur général BEP Salon Energie & Habitat Monsieur Renaud Degueldre Directeur général BEP La vision du BEP pour son territoire Le BEP vise à inscrire le territoire namurois dans une dynamique de développement durable, génératrice

Plus en détail

Collectif Effinergie. Dynamique territoriale de l efficacité énergétique. Yann DERVYN Directeur PARIS - 2 OCTOBRE 2013 - AUDITORIUM LE MONDE

Collectif Effinergie. Dynamique territoriale de l efficacité énergétique. Yann DERVYN Directeur PARIS - 2 OCTOBRE 2013 - AUDITORIUM LE MONDE Collectif Effinergie Yann DERVYN Directeur Dynamique territoriale de l efficacité énergétique Un enjeu environnemental et Enjeux économique dans le secteur du bâtiment Une absence de définition de la basse

Plus en détail

Schéma Régional du Climat, de l Air et de l Energie de l Île-de-France. TEDDIF - 22 mai 2014 SRCAE

Schéma Régional du Climat, de l Air et de l Energie de l Île-de-France. TEDDIF - 22 mai 2014 SRCAE Schéma Régional du Climat, de l Air et de l Energie de l Île-de-France TEDDIF - 22 mai 2014 SRCAE Introduction Le SRCAE : document stratégique régional Il fixe les grandes orientations stratégiques de

Plus en détail

Catalogue Construction Bois, un outil d aide à la conception

Catalogue Construction Bois, un outil d aide à la conception Catalogue Construction Bois, un outil d aide à la conception 19 Septembre 2013 Avec le financement de : PLAN : 1. INTRODUCTION 2. ADRESSE DU SITE 3. DOMAINE D APPLICATION 4. CONTENU DU SITE PAGE 02 l Septembre

Plus en détail

Pose de la 1 ère pierre de la chaufferie biomasse à Mont-Saint-Aignan

Pose de la 1 ère pierre de la chaufferie biomasse à Mont-Saint-Aignan Vendredi 13 novembre 2015 Pose de la 1 ère pierre de la chaufferie biomasse à Mont-Saint-Aignan Le réseau de chaleur de Mont-Saint-Aignan a été construit en 1959 afin de desservir principalement les bâtiments

Plus en détail

Des nouveaux indicateurs de suivi de la construction neuve depuis février 2015

Des nouveaux indicateurs de suivi de la construction neuve depuis février 2015 Des nouveaux indicateurs de suivi de la construction neuve depuis février 2015 Cnis Commission Territoires Le 10 juin 2015 Le suivi de la construction neuve Tous les mois, le SOeS publie les chiffres de

Plus en détail

LE SECTEUR DES MINES: L UN DES MOTEURS DE LA STRATÉGIE ACTUELLE DE DÉVELOPPEMENT DU MALI

LE SECTEUR DES MINES: L UN DES MOTEURS DE LA STRATÉGIE ACTUELLE DE DÉVELOPPEMENT DU MALI LE SECTEUR DES MINES: L UN DES MOTEURS DE LA STRATÉGIE ACTUELLE DE DÉVELOPPEMENT DU MALI PRÉSENTÉ PAR: M.Abdoulaye PONA, Président de la Chambre des Mines du Mali PLAN INTRODUCTION 1-APPORT DU SECTEUR

Plus en détail

Symposium en santé au travail

Symposium en santé au travail VitaLab-Vaud 01-015 Symposium en santé au travail HES La Source 1.1.014 Bérénice Mathez Amiguet, Ligues de la Santé 1 AU DÉPART Rencontre d intérêts communs (PSCH-LS-ADNV) Existence d un projet pilote

Plus en détail

Matériaux biosourcés et transition énergétique

Matériaux biosourcés et transition énergétique Matériaux biosourcés et transition énergétique Colloque «État des lieux et perspectives du chanvre dans la construction en Champagne-Ardenne» David WITT DREAL Champagne-Ardenne / SAHB 10 décembre 2014

Plus en détail

LE DEVELOPPEMENT DE L ENERGIE SOLAIRE POUR LA PRODUCTION DE L ELECTRICITE A LA STEG

LE DEVELOPPEMENT DE L ENERGIE SOLAIRE POUR LA PRODUCTION DE L ELECTRICITE A LA STEG 5 ème rencontre Tuniso-Allemande sur les énergies renouvelables Tunis le 03 Juin 2009 LE DEVELOPPEMENT DE L ENERGIE SOLAIRE POUR LA PRODUCTION DE L ELECTRICITE A LA STEG Rim BOUKHCHINA/DEP APPROCHE DE

Plus en détail

RÉFÉRENCES TECHNIQUES

RÉFÉRENCES TECHNIQUES RÉFÉRENCES TECHNIQUES Be THERMIQUE fait partie de la Coopérative d Activités et d Emploi(CAE) Alter-Bâtir Société Coopérative Ouvrière de Production (SCOP) - SARL à capital variable 11, rue de l Escaut

Plus en détail

Objectifs Bâtiments 2012-2020. Hubert Despretz Ademe/DBU Décembre 2009

Objectifs Bâtiments 2012-2020. Hubert Despretz Ademe/DBU Décembre 2009 Objectifs Bâtiments 2012-2020 Hubert Despretz Ademe/DBU Décembre 2009 Sommaire Rappel des parcs et consommations Performance énergétique des bâtiments dans le Grenelle Solutions bâtiments neufs et bâtiments

Plus en détail

Matinales Smart Home IGNES

Matinales Smart Home IGNES Matinales Smart Home IGNES Didier Geig Directeur Commercial division Power & Distribution France Jeudi 27 septembre 2012 Un monde qui change 2 L entrée dans la nouvelle ère de l énergie est une réalité

Plus en détail