Rapport d'activités. Défi Familles à Énergie Positive 1ère édition

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport d'activités. Défi Familles à Énergie Positive 1ère édition 2011-2012"

Transcription

1 Rapport d'activités Défi Familles à Énergie Positive 1ère édition /13

2 Espace INFO ENERGIE 49 Maison de l Architecture des Territoires et du Paysage 312 avenue René GASNIER ANGERS Tél : Les partenaires de l'espace INFO ENERGIE du Maine et Loire : 2/13

3 Sommaire 1.Défi «Familles à énergie positive» : 1 ère édition en Pays de la Loire Les équipes engagées sur le territoire du Maine et Loire Résultats sur le territoire...7 Économie d'énergie...7 Émissions de CO2 évitées...10 Économie financière Annexes /13

4 1. Défi «Familles à énergie positive» : 1 ère édition en Pays de la Loire Le défi «Familles à énergie positive» propose d'appliquer le protocole de Kyoto à l'échelle du grand public : les participants, regroupés en équipe d'une dizaine de familles, ont ainsi pour objectif de réduire leurs consommations énergétiques de 8% par rapport à l'année précédente en appliquant uniquement des éco-gestes au quotidien. Animé depuis 2008 au niveau national par l'association Prioriterre, ce défi a été mis en place en Région Pays de la Loire pour la première fois à l'occasion de l'édition Cette initiative de l'ademe, du Conseil Régional des Pays de la Loire, et du réseau des Espaces Info Énergie a ensuite été relayée localement par les collectivités territoriales. Pour réaliser l'objectif de 8 % de réduction de consommation, les participants sont encadrés par un «capitaine» d'équipe (participant formé par l'eie) et accompagnés par le réseau des Espaces Info Énergie. L' Espace Info Énergie de Maine et Loire en partenariat avec CPIE Loire et Mauges ont ainsi animé les territoires de l'agglomération d'angers, le Pays des Mauges, le Pays Saumurois, la Communauté de communes de PouancéCombrée. Du 1er décembre 2011 au 30 avril 2012, le défi «Familles à énergie positive» a permis à 15 équipes du département de se mobiliser de façon concrète, efficace et ludique pour diminuer facilement et sans investissement leurs consommations d'énergie. 4/13

5 2. Les équipes engagées sur le territoire du Maine et Loire Au 1er décembre 2011, 159 familles réparties en 16 équipes du département se sont inscrites et ont choisi de relever le défi. Les 6 équipes inscrites sur le territoire du Pays des Mauges ont été suivi par le chargé de mission efficacité énergétique du CPIE Loire et Mauges. Les résultats présentés à travers ce bilan représentent les données de tous les participants du département sans distinction de territoire. Au niveau régional, le nombre de participants s'élève à 472 familles, réparties en 50 équipes Le regroupement par équipe s'effectue dans la majorité des cas en fonction de la commune de résidence des participants (pour 11 équipes sur 16), le reste des équipes étant composé de groupes préalablement constitués (amis, collègues, etc.). Nom équipe Nombre de familles au départ Agglo de Saumur 5 Alisée49 9 Commune de la Meignanne 10 Econ'eau-watt 10 Habitants de Murs-Erigné 12 Laboratoire ALVEND 10 Les Floppy's 5 Les quatorze amis de Rogé Croqu'Ouate 13 Mairie Mûrs-Erigné 11 Pays des Mauges - CC du Canton de Saint Florent le Vieil 10 Pays des Mauges - Centre Social Watt'Mauges 9 Pays des Mauges - Familles A+++ de l'evre 10 Pays des Mauges - LES GOGO WATTERS' DU CHEMILLOIS 8 Pays des Mauges - Maison de Pays des Mauges 12 Pays Segréen - CC de Pouancé-Combrée 11 Saumur econome 5 Le nombre total d'inscrits sur le Maine et Loire est de 441 personnes. 5/13

6 Répartition géographique des équipes sur le département : 6/13

7 3. Résultats sur le territoire Sur les 16 équipes initialement engagées, 15 équipes ont atteint l'objectif de 8% de réduction de consommation d'énergie. L'équipe des salariés de l'agglomération de Saumur a abandonné faute de participants motivés en nombre suffisant. Sur les 159 foyers inscrits, 121 ont été pris en compte pour calculer les résultats (les autres ayant des résultats incohérents ou ayant abandonné). Économie d'énergie En moyenne, les équipes participantes ont réalisé 21 % d'économie d'énergie par rapport à l'année précédente : Les économies d'énergie réalisées par les équipes du Maine et Loire s'élèvent à kwh, soit environ 4 000kWh par foyer kwh, c'est : km en voiture - la production annuelle 160 installations photovoltaïque de particuliers (3kWc) d électricité (tarif 9kVA HC, décembre 2011) - la consommation annuelle d'électricité spécifique (consommation électrique hors chauffage et eau chaude sanitaire) de 190 foyers (source Enertech 2600kWh/an/logement). L'économie d'énergie représente kwh à l'échelle régionale, et kwh au niveau national. Classement (en kwh économisés sur une année) Alisee49 Les Floppy's Econ'eau-watt Les gogo watters' du Chemillois Mairie Mûrs-Erigné Laboratoire ALVEND Habitants de Murs-Erigné la Meignanne Saumur econome CC du Canton de Saint Florent le Vieil Centre Social Watt'Mauges Maison de Pays des Mauges Les 14 amis de Rogé Croqu'Ouate CC de Pouancé-Combrée Familles A+++ de l'evre /13

8 Dès sa première participation, le territoire des Pays de la Loire arrive en deuxième position. kwh économisés par Région PACA Poitou-Charentes Midi-Pyrénées Bourgogne Lorraine Haute-Normandie Centre Rhône-Alpes Pays de la Loire L'ensemble des équipes ayant terminé le défi a atteint au moins 13 % de réduction de consommation d'énergie. Les résultats varient en fonction de l'implication des participants, mais aussi en fonction de l'état initial de leur consommation : il est ainsi difficile de faire des économies importantes pour des participants qui ont déjà une démarche exemplaire. Cependant, même les équipes comprenant des familles économes en énergie ont réussi à réaliser 8 % d économie. Classement (en pourcentage d'économies d'énergie) Les Floppy's Habitants de Murs-Erigné Econ'eau-watt Alisee49 Laboratoire ALVEND Mairie Mûrs-Erigné CC de Pouancé-Combrée la Meignanne Maison de Pays des Mauges CC du Canton de Saint Florent le Vieil -25 Les gogo watters' du Chemillois -20 Les 14 amis de Rogé Croqu'Ouate -15 Centre Social Watt'Mauges -10 Saumur econome -5 Familles A+++ de l'evre 0 Objectif 8 % /13

9 Émissions de CO2 évitées L'économie d'énergie se traduit par une baisse moyenne de plus de 20 % des émissions de CO2 pour les équipes angevines. Au total, l'émission de 75 tonnes de CO2 a été évitée sur le territoire du Maine et Loire 75 tonnes de CO2, c'est : - 75 allers-retours Paris/New York en avion - les émissions annuelles liées aux déplacements de 75 personnes - les émissions annuelles de CO2 de 75 français pour le chauffage de son domicile (source : Ce chiffre s'élève à 250 tonnes en Pays de la Loire et tonnes au niveau national. Classement (en kg de CO2 évité sur une année) Les Floppy's Alisee49 CC du Canton de Saint Florent le Vieil Econ'eau-watt la Meignanne Les gogo watters' du Chemillois Mairie Mûrs-Erigné Saumur econome Les 14 amis de Rogé Croqu'Ouate Habitants de Murs-Erigné Laboratoire ALVEND Maison de Pays des Mauges Centre Social Watt'Mauges Familles A+++ de l'evre CC de Pouancé-Combrée /13

10 Classement (en pourcentage de CO2 évité) Les Floppy's Econ'eau-watt Habitants de Murs-Erigné CC du Canton de Saint Florent le Vieil -40 Les 14 amis de Rogé Croqu'Ouate Saumur econome Alisee49 Laboratoire ALVEND Mairie Mûrs-Erigné la Meignanne Les gogo watters' du Chemillois Maison de Pays des Mauges -30 CC de Pouancé-Combrée -20 Centre Social Watt'Mauges -10 Familles A+++ de l'evre Économie financière L'économie d'énergie réalisée par famille participante est de kwh en moyenne. L'économie moyenne réalisée par famille chauffée à l'électricité est de 530. L'économie moyenne réalisée par famille chauffée au gaz naturel est de 260. Prix moyen par type d'énergie (sur la base de la source Pégase décembre 2011) : Type d'énergie Prix par kwh (c ) Bois granulés en sacs 5,89 Gaz de ville 6,42 Fioul 9,4 Électricité 9kVA HC 13,22 Propane 13,28 10/13

11 4. Annexes Articles de presse 11/13

12 12/13

13 Vidéos Reportage de France 3 Pays de la Loire lors du lancement du défi sur le Maine et Loire le 20 novembre 2011 Reportage de France 3 Pays de la Loire le 11 avril 2012 Tournage le 12 avril de la vidéo réalisée par la Région Pays de la Loire 13/13

Habiter mieux. un programme de lutte contre la précarité énergétique

Habiter mieux. un programme de lutte contre la précarité énergétique Habiter mieux un programme de lutte contre la précarité énergétique La communauté de communes du pays de Gueugnon vient élargir le cercle des partenaires «Habiter mieux» Conception-réalisation : DDT 71

Plus en détail

FOUSSEMAGNE ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE. Le témoignage du Maire de Foussemagne, Louis MASSIAS.

FOUSSEMAGNE ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE. Le témoignage du Maire de Foussemagne, Louis MASSIAS. FOUSSEMAGNE ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE Le témoignage du Maire de Foussemagne, Louis MASSIAS. 1 Présentation de Foussemagne Commune du Territoire de Belfort. 984 habitants 512 Ha Population jeune, plus

Plus en détail

DOSSIER P RESSE. Et c'est reparti!

DOSSIER P RESSE. Et c'est reparti! DOSSIER P RESSE 2015 Depuis 2008, ce sont plus de 23 000 familles en France, qui ont réussi à réduire de 12 % en moyenne leurs consommations d'énergie. Et c'est reparti! projet conçu par Sommaire 1 2 3

Plus en détail

Bilan annuel de consommation énergétique de la pompe à chaleur

Bilan annuel de consommation énergétique de la pompe à chaleur Bilan annuel de consommation énergétique de la pompe à chaleur Résumé des principales consommations Consommation pour le chauffage (kwh) Consommation pour le chauffage ( ) Consommation pour la production

Plus en détail

Défi "Familles à énergie positive"

Défi Familles à énergie positive Défi "Familles à énergie positive" ALEC/Pixtelling.com èsensibiliser aux économies d'énergie èaccompagner les citoyens dans le changement de leurs habitudes èparticiper à une action concrète et mesurable

Plus en détail

2012 Service Public d'assainissement Non Collectif (S.P.A.N.C.)

2012 Service Public d'assainissement Non Collectif (S.P.A.N.C.) RAPPORT D ACTIVITES 2012 Service Public d'assainissement Non Collectif (S.P.A.N.C.) Communauté de Communes du Pays de LANDERNEAU DAOULAS 20/02/2014 Page 1 sur 14 SOMMAIRE 1 CARACTÉRISTIQUES DU SERVICE

Plus en détail

Plateforme Pédagogique Mobile (PPM) sur la maîtrise de l'énergie et les énergies renouvelables

Plateforme Pédagogique Mobile (PPM) sur la maîtrise de l'énergie et les énergies renouvelables Plateforme Pédagogique Mobile (PPM) sur la maîtrise de l'énergie et les énergies renouvelables Association Alisée 18 rue scribe - 44 000 NANTES 02 40 89 23 22 association44@alisee.org www.alisee.org Présentation

Plus en détail

Les projets des lauréats devront obligatoirement être situés sur le territoire régional des Pays de la Loire.

Les projets des lauréats devront obligatoirement être situés sur le territoire régional des Pays de la Loire. Maison individuelle exemplaire : éco-innovante et reproductible Règlement de l appel à projets Date limite de réception des dossiers : 1 er octobre 2009 12 h Objectifs de l appel à projets Le secteur du

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE D I A G N O S T I C A S S I S T A N C E T E C H N I Q U E CLIENT : Association les Nids INTERLOCUTEUR : M. HANDOUCHE Adresse intervention : 27, rue du Marechal

Plus en détail

Efficacité Energétique

Efficacité Energétique REFERENCES : Les Charpentiers de l Atlantique Bellevue 85600 La Boissière de Montaigu Effectif : 27 salariés Activité : charpentier (spécialisé dans la construction en bois) Efficacité Energétique ACTIONS

Plus en détail

Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment

Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment Cleantuesday Paris - Financements Innovants 23 Avril 2013 KYOTHERM Société par Actions Simplifiée au Capital de 1 900

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE Site audité : Centre Hospitalier de Fontenay Le Comte CLIENT : Centre Hospitalier de Fontenay Le Comte INTERLOCUTEUR : TELLIER Jean-François ADRESSE : CS 10039

Plus en détail

L'évolution des consommations finales d'énergie

L'évolution des consommations finales d'énergie Thème : Changement climatique et maîtrise de l'énergie Orientation : Maîtriser la consommation d'énergie et développer les énergies renouvelables L'évolution des consommations finales d'énergie par région

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Bilan des émissions de gaz à effet de serre Bilan des émissions de gaz à effet de serre HABITAT 08 Office Public de l Habitat des Ardennes Dernière mise à jour : 30 décembre 2015 Auteur : Laurent Bêche 1. Contexte réglementaire En application du

Plus en détail

Impacts environnementaux SOMMAIRE. 1. données de cadrage environnementales (électricité. des équipements, transport, bâtiments )

Impacts environnementaux SOMMAIRE. 1. données de cadrage environnementales (électricité. des équipements, transport, bâtiments ) 1 Impacts environnementaux SOMMAIRE 1. données de cadrage environnementales (électricité des équipements, transport, bâtiments ) 2. rapide comparaison bureau classique / télécentre / travail à domicile

Plus en détail

Le solaire chez moi : mode d emploi

Le solaire chez moi : mode d emploi Le solaire chez moi : mode d emploi Sabine Pouchelle midi de l INES 02/10/2015 1 Est-ce l investissement le plus pertinent dans mon cas? Copropriété ou habitat individuel? Solaire thermique ou photovoltaïque?

Plus en détail

RAPPORT EXPERIENCE ECO-CITOYENNE EN PAYS D AUBAGNE ET DE L ETOILE

RAPPORT EXPERIENCE ECO-CITOYENNE EN PAYS D AUBAGNE ET DE L ETOILE LE 28/09/2009 RAPPORT EXPERIENCE ECO-CITOYENNE EN PAYS D AUBAGNE ET DE L ETOILE SOMMAIRE 1. CONTEXTE ET OBJECTIFS... 2 2. RAPPEL METHODOLOGIQUE :... 2 2.1 Choix des familles... 2 2.2 Audit initial... 3

Plus en détail

Diagnostic Gaz à effet de serre de l entreprise BERGER-LEVRAULT

Diagnostic Gaz à effet de serre de l entreprise BERGER-LEVRAULT Diagnostic Gaz à effet de serre de l entreprise BERGER-LEVRAULT 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : BERGER LEVRAULT Code NAF : Edition de logiciels applicatifs 5829C Code SIREN

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE D I A G N O S T I C A S S I S T A N C E T E C H N I Q U E CLIENT : Association les Nids INTERLOCUTEUR : M. LEGUERNEY Adresse intervention : 27, rue du Marechal

Plus en détail

Plan climat de la ville de Lille. Objectifs & résultats 2010

Plan climat de la ville de Lille. Objectifs & résultats 2010 Plan climat de la ville de Lille Objectifs & résultats 2010 EDITORIAL Martine Aubry Maire de Lille Philippe Tostain Conseiller municipal délégué à l énergie et à la gestion des bâtiments municipaux 2 En

Plus en détail

DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DU CHAUFFAGE URBAIN DE MONTREYNAUD SAINT-ETIENNE ( LOIRE ) SALON BOIS-ENERGIE SAINT-ETIENNE 13 MARS 2014-1 -

DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DU CHAUFFAGE URBAIN DE MONTREYNAUD SAINT-ETIENNE ( LOIRE ) SALON BOIS-ENERGIE SAINT-ETIENNE 13 MARS 2014-1 - DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DU CHAUFFAGE URBAIN DE MONTREYNAUD SAINT-ETIENNE ( LOIRE ) SALON BOIS-ENERGIE SAINT-ETIENNE 13 MARS 2014-1 - Contexte de la précédente D.S.P! 2001-2013 : fonctionnement sous

Plus en détail

PRÉSENTATION DES APPELS À PROJETS ÉNERGIE DU SYANE : ÉDITION 2015

PRÉSENTATION DES APPELS À PROJETS ÉNERGIE DU SYANE : ÉDITION 2015 Annecy, le 1er décembre 2015 DOSSIER DE PRESSE PRÉSENTATION DES APPELS À PROJETS ÉNERGIE DU : ÉDITION 2015 RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS PUBLICS 8 PROJETS LAURÉATS Marcellaz en Faucigny PRODUCTION

Plus en détail

«Facteur 4» La nécessaire transition énergétique

«Facteur 4» La nécessaire transition énergétique «Facteur 4» La nécessaire transition énergétique Conseils gratuits et indépendants sur l énergie dans l habitat Permanences téléphone, rendez-vous, mails Animations Stands Conférences Nuits de la thermographie

Plus en détail

Inauguration de la ferme photovoltaïque et de l'ecole des Métiers du solaire

Inauguration de la ferme photovoltaïque et de l'ecole des Métiers du solaire Inauguration de la ferme photovoltaïque et de l'ecole des Métiers du solaire Lundi 5 septembre 2011-13h00 SVO Eco-Industries La Reissière 86 150 Le Vigeant -1- L'une des premières centrales solaires en

Plus en détail

Expérimentation de l extension des consignes de tri des emballages ménagers en plastique

Expérimentation de l extension des consignes de tri des emballages ménagers en plastique DOSSIER DE PRESSE Expérimentation de l extension des consignes de tri des emballages ménagers en plastique Contact presse Corine BUSSON BENHAMMOU Responsable des relations presse Ville d Angers/Angers

Plus en détail

Pose de la 1 ère pierre de la chaufferie biomasse à Mont-Saint-Aignan

Pose de la 1 ère pierre de la chaufferie biomasse à Mont-Saint-Aignan Vendredi 13 novembre 2015 Pose de la 1 ère pierre de la chaufferie biomasse à Mont-Saint-Aignan Le réseau de chaleur de Mont-Saint-Aignan a été construit en 1959 afin de desservir principalement les bâtiments

Plus en détail

I COMMENT UTILISER CE GUIDE?

I COMMENT UTILISER CE GUIDE? LE GUIDE MON SUIVI CONSO D ENERGIE 1 PARTIE I COMMENT UTILISER CE GUIDE? Ce guide a été édité dans le cadre du «Challenge des économies d énergie», organisé par la «mission Energie et développement durable»

Plus en détail

ENVIRONNEMENT. Le bois-énergie en Languedoc-Roussillon

ENVIRONNEMENT. Le bois-énergie en Languedoc-Roussillon ENVIRONNEMENT Le bois-énergie en Languedoc-Roussillon La filière bois-énergie en Languedoc-Roussillon La forêt couvre plus du tiers de la surface du territoire régional en Languedoc-Roussillon, part qui

Plus en détail

11 e EXERCICE 2014 2015 RAPPORT D'ACTIVITÉ SUCCINCT

11 e EXERCICE 2014 2015 RAPPORT D'ACTIVITÉ SUCCINCT 11 e EXERCICE 2014 2015 RAPPORT D'ACTIVITÉ SUCCINCT PRÉSENTATION DU GROUPE 02 Holdigaz SA est une holding regroupant des sociétés de distribution de gaz naturel, des entreprises spécialisées dans les techniques

Plus en détail

EAU ET ASSAINISSEMENT RAPPORT ANNUEL 2012

EAU ET ASSAINISSEMENT RAPPORT ANNUEL 2012 EAU ET ASSAINISSEMENT RAPPORT ANNUEL 2012 Conseil de Communauté Juin 2013 1. Présentation des services et modes de gestion La Direction Eau & Assainissement : SERVICE DE L EAU SERVICE DE L ASSAINISSEMENT

Plus en détail

Dossier de presse LumiWatt Page 1

Dossier de presse LumiWatt Page 1 Dossier de presse LumiWatt Page 1 Sommaire Communiqué de presse Page 3 Présentation du projet Page 4 De quoi s agit-il? Pourquoi? Objectifs Comment? A propos des porteurs du projet Page 9 Lumiwatt, la

Plus en détail

Bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre (GES) et synthèse des actions de réduction

Bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre (GES) et synthèse des actions de réduction Bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre (GES) et synthèse des actions de réduction BRGM 2012-330- DAF/EDD Novembre 2012 Bilan réalisé selon le format de l annexe 3 de la Méthode pour

Plus en détail

Habiter mieux. un programme de lutte contre la précarité énergétique DOSSIER DE PRESSE. 31 janvier 2014. Sommaire

Habiter mieux. un programme de lutte contre la précarité énergétique DOSSIER DE PRESSE. 31 janvier 2014. Sommaire Habiter mieux un programme de lutte contre la précarité énergétique DOSSIER DE PRESSE Conception-réalisation : DDT 71 janvier 2014 31 janvier 2014 Sommaire Communiqué de presse Lutter contre la précarité

Plus en détail

380 CONSEILLERS SOLIDARITÉ QUI TRAITENT 600 000 DEMANDES DE TRAVAILLEURS SOCIAUX PAR AN

380 CONSEILLERS SOLIDARITÉ QUI TRAITENT 600 000 DEMANDES DE TRAVAILLEURS SOCIAUX PAR AN EN 2014, EDF A VERSÉ 22,5 MILLIONS D EUROS AU FONDS DE SOLIDARITÉ LOGEMENT, ET 195 000 FAMILLES ONT BÉNÉFICIÉ D UNE AIDE. 56 250 COLLECTIVITÉS CLIENTES D EDF 1 000 INTERLOCUTEURS A L ECOUTE 380 CONSEILLERS

Plus en détail

Prix des énergies. & Compétitivité du gaz naturel. 17 septembre 2013. Actualités & Graphiques

Prix des énergies. & Compétitivité du gaz naturel. 17 septembre 2013. Actualités & Graphiques Prix des énergies & Compétitivité du gaz naturel Septembre 2013 Actualités & Graphiques DELEGATION DEVELOPPEMENT Pôle Produits Offres Professionnalisation Prix des énergies & Compétitivité du gaz Contexte

Plus en détail

des économies d énergie pour vos concitoyens? Suivez le guide!

des économies d énergie pour vos concitoyens? Suivez le guide! des économies d énergie pour vos concitoyens? Suivez le guide! Une mission de service public structurée et de proximité Un service public local de l énergie avec un financement partagé Les Espaces INFO-éNERGIE

Plus en détail

une initiative volontaire

une initiative volontaire Lutter contre le réchauffement climatique Présentation du projet «Puits de Carbone» du Nord Isère Puits de carbone Nord Isère : une initiative volontaire Un contexte qui converge pour un meilleur respect

Plus en détail

«Cinq fiches d information sur les changements appliqués à mon foyer ou ma nouvelle maison.»

«Cinq fiches d information sur les changements appliqués à mon foyer ou ma nouvelle maison.» «Cinq fiches d information sur les changements appliqués à mon foyer ou ma nouvelle maison.» 1 Production d électricité 20 % des besoins en électricité ménage des nouvelles constructions doivent être couverts

Plus en détail

Suivi du marché 2012 des installations individuelles solaires photovoltaïques

Suivi du marché 2012 des installations individuelles solaires photovoltaïques Suivi du marché 2012 des installations individuelles solaires photovoltaïques Avec le soutien de : Observ ER 2013 Suivi du marché des installations individuelles solaires photovoltaïques 1 Septembre 2013

Plus en détail

60 actions pour lutter contre le changement climatique

60 actions pour lutter contre le changement climatique E N V I R O N N E M E N T 60 actions pour lutter contre le changement climatique Plan Climat 1 p. 3 Lutter contre le changement climatique et anticiper ses effets sur notre territoire p. 4 Agir pour limiter

Plus en détail

La PAC Gaz. Technologie. Récupération de chaleur. Cycle de fonctionnement

La PAC Gaz. Technologie. Récupération de chaleur. Cycle de fonctionnement La technologie La PAC Gaz Technologie Récupération de chaleur Récupération d énergie sur l environnement (air, eau, sol), la réaction d absorption ammoniac/eau et la condensation des produits de combustion

Plus en détail

consommations d énergie

consommations d énergie Comprendre ses consommations d énergie pour mieux les gérer Coiffeurs CMA33-Droits réservés Consommations maîtrisées dans l Artisanat L épuisement des énergies fossiles entraine une augmentation des coûts

Plus en détail

Comptabilité énergétique

Comptabilité énergétique Opération groupée de Conseil d Orientation Energétique Comptabilité énergétique Module 1 Saisie de données 26 juin 2009 Amélie les bains Bertrand DENIS 2 rue du niveau - 66200 ELNE Tél : 04 68 56 43 95

Plus en détail

Le 6 Juin 2012. Acteur moderne du monde de l énergie moderne

Le 6 Juin 2012. Acteur moderne du monde de l énergie moderne Le 6 Juin 2012 Acteur moderne du monde de l énergie moderne POUR VOUS, CONSTRUCTEURS DE MAISONS INDIVIDUELLES 1 Les + investissements et performance du bâti de la maison au gaz 2 Les + pour vos clients

Plus en détail

BILAN D EMISSION DE GAZ A EFFET DE SERRE

BILAN D EMISSION DE GAZ A EFFET DE SERRE BILAN D EMISSION DE GAZ A EFFET DE SERRE Réalisé par Okavango Energy selon les principes de la norme ISO 14064-1 le protocole GHG et la méthodologie du Bilan Carbone Rapport du 8 décembre 2015 Pernod SA

Plus en détail

Consommation d énergie et production d énergie renouvelables. Vers un Territoire à Energie Positive?

Consommation d énergie et production d énergie renouvelables. Vers un Territoire à Energie Positive? Consommation d énergie et production d énergie renouvelables Vers un Territoire à Energie Positive? Scénario souhaitable Biovallée 2040 Etat des lieux 2010 1 400 000 000 kwh PRODUIRE CONSOMMER & ACCEDER

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. DATE jeudi 24 juin 2014 TÉL. 06 32 07 61 61

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. DATE jeudi 24 juin 2014 TÉL. 06 32 07 61 61 DATE jeudi 24 juin 2014 TÉL. 06 32 07 61 61 CONTACT PRESSE Stéphanie Ouvrard E.MAIL s.ouvrard@cavil.fr Le 5 juin dernier, l agglomération Villefranche Beaujolais associée à la région Rhône-Alpes et à l

Plus en détail

PROGRAMME «HABITER MIEUX» DOSSIER DE PRESSE

PROGRAMME «HABITER MIEUX» DOSSIER DE PRESSE PROGRAMME «HABITER MIEUX» DOSSIER DE PRESSE Le Programme «Habiter Mieux» en FRANCE Etat des lieux Contexte National : La précarité énergétique pèse sur les ménages les plus fragiles depuis de nombreuses

Plus en détail

Efficacité énergétique des logements et solutions fioul domestique.

Efficacité énergétique des logements et solutions fioul domestique. D a n s l e c a d r e d u s a l o n E n e r g i e s E x p o Jeudi 23 septembre 2010 Dossier de presse Efficacité énergétique des logements et solutions fioul domestique. Présentation et lancement de l

Plus en détail

et Communes associées d Hellemmes et Lomme Maintenance globale de Titre public Présentation du 13 décembre 2007

et Communes associées d Hellemmes et Lomme Maintenance globale de Titre public Présentation du 13 décembre 2007 et Communes associées d Hellemmes et Lomme Maintenance globale de suite l éclairage du titre public Titre Présentation du 13 décembre 2007 Lille : Une référence Européenne Programme Européen GREENLIGHT

Plus en détail

RÉGLEMENTATION. 5. thermique. historique des réglementations... p..340. la rt 2012

RÉGLEMENTATION. 5. thermique. historique des réglementations... p..340. la rt 2012 338 memento 2013 RÉGLEMENTATION 5. thermique historique des réglementations... p..340 la rt 2012 Les nouveautés... p..341 Les indicateurs et exigences... p..341 Les dispositifs de contrôle... p..343 La

Plus en détail

Ateliers thématiques «territoire»

Ateliers thématiques «territoire» Plan Climat Energie Territorial Ateliers thématiques «territoire» Urbanisme et Habitat 11 avril 2011 Majestic 18h30-20h30 Déroulement de l atelier 1. Introduction: objectifs et déroulement de l atelier

Plus en détail

Salon du bois énergie Saint Etienne 22 mars 2012 Michel MAYA, Maire de Tramayes maya@cluny.ensam.fr www.tramayes.com

Salon du bois énergie Saint Etienne 22 mars 2012 Michel MAYA, Maire de Tramayes maya@cluny.ensam.fr www.tramayes.com Réseau de chaleur renouvelable en milieu rural Salon du bois énergie Saint Etienne 22 mars 2012 Michel MAYA, Maire de Tramayes maya@cluny.ensam.fr www.tramayes.com 1 Sommaire Le projet de chaufferie biomasse

Plus en détail

Atelier 4. Appréhender la question énergétique à l échelle du territoire

Atelier 4. Appréhender la question énergétique à l échelle du territoire Atelier 4 Appréhender la question énergétique à l échelle du territoire 26 Février 2010 UNE AEU DANS LE CADRE DU PLU 10 thématiques en quatre ateliers Atelier n 1 Biodiversité Paysages et patrimoine Atelier

Plus en détail

Maîtrise d œuvre pour la rénovation de l installation de chauffage du groupe scolaire de Ménétrol

Maîtrise d œuvre pour la rénovation de l installation de chauffage du groupe scolaire de Ménétrol Commune de Ménétrol Marché Public de Fournitures et Services Maîtrise d œuvre pour la rénovation de l installation de chauffage du groupe scolaire de Ménétrol Cahier des Charges Tranche ferme : Mission

Plus en détail

Renouvellement durable de l éclairage public Pose de la 2000 e lanterne. Dossier de presse. le 26 octobre 2010

Renouvellement durable de l éclairage public Pose de la 2000 e lanterne. Dossier de presse. le 26 octobre 2010 Dossier de presse Renouvellement durable de l éclairage public le 26 octobre 2010 Contacts VILLE DE BESANÇON Direction Voirie et Déplacements Christophe VUILLEMIN 03 81 61 52 18 Contact presse Catherine

Plus en détail

Pellets du Jura SA. 3 partenaires régionaux: Corbat Holding à Vendlincourt

Pellets du Jura SA. 3 partenaires régionaux: Corbat Holding à Vendlincourt 3 partenaires régionaux: Corbat Holding à Vendlincourt Scierie A+C Corbat SA à Vendlincourt Ets Rötlisberger SA à Glovelier Parqueterie Les Breuleux SA Scierie de Badevel Sàrl Energie du Jura SA (EDJ)

Plus en détail

La décarbonatation de l eau dans le Valenciennois

La décarbonatation de l eau dans le Valenciennois La décarbonatation de l eau dans le Valenciennois Jean-Pierre Maugendre Lyonnaise des Eaux Jean-Christophe Didio Eau et Force 1 Les consommateurs d eau dure sont insatisfaits et disent clairement pourquoi!

Plus en détail

Formation «maîtrise des charges et développement durable» Le chauffage

Formation «maîtrise des charges et développement durable» Le chauffage Formation «maîtrise des charges et développement durable» Le chauffage Christophe Bresson, CLCV Emilie Oddos, CNL 38 David Gonnelaz, ALE Christophe Weber, Maison de l Habitant Maison de l Habitant AU PROGRAMME

Plus en détail

Réallon : son patrimoine

Réallon : son patrimoine Séminaire Energies-Climat L audit énergétique de la Commune de Réallon Réallon : son patrimoine Le patrimoine de la commune est répartis en 3 catégories : 1. Les biens immobiliers 2. L éclairage public

Plus en détail

Remise du Label déplacement durable

Remise du Label déplacement durable DOSSIER DE PRESSE Remise du Label déplacement durable Vendredi 25 février 2011 Contacts presse : Espacil Rennes Métropole Judith Corvellec Responsable de la communication Vincent Le Berre Attaché de presse

Plus en détail

Energies renouvelables en Nord-Pas de Calais : Quel gisement et quels modèles de

Energies renouvelables en Nord-Pas de Calais : Quel gisement et quels modèles de Energies renouvelables en Nord-Pas de Calais : Quel gisement et quels modèles de développement? Contexte Depuis le début des années 1990, l Etat, l ADEME et la Région travaillent sur le développement des

Plus en détail

SYNTHESE DU RAPPORT DU DELEGATAIRE 2014 RESEAU DE CHALEUR DE BELLEVUE NANTES SAINT-HERBLAIN

SYNTHESE DU RAPPORT DU DELEGATAIRE 2014 RESEAU DE CHALEUR DE BELLEVUE NANTES SAINT-HERBLAIN SYNTHESE DU RAPPORT DU DELEGATAIRE 2014 RESEAU DE CHALEUR DE BELLEVUE NANTES SAINT-HERBLAIN Le réseau de chaleur concédé à la société NADIC (filiale de DALKIA) en date du 20 janvier 1999, comprend les

Plus en détail

Candidature pour une étude de faisabilité gratuite: Energie Renouvelable 2010

Candidature pour une étude de faisabilité gratuite: Energie Renouvelable 2010 Candidature pour une étude de faisabilité gratuite: Energie Renouvelable 2010 NOTICE EXPLICATIVE Facilitateur énergies renouvelables - grands systèmes Contact : Tél. 0800/85 775 (Menu 1 / sous menu 1 /

Plus en détail

Le Défi des Familles à Energie Positive

Le Défi des Familles à Energie Positive Le Défi des Familles à Energie Positive Des amis, des voisins, des collègues s engagent à réduire d au moins 8% leurs consommations d énergie au cours de l hiver. 145 familles se sont engagées pendant

Plus en détail

Rénovation énergétique : le Pays des Herbiers territoire pilote

Rénovation énergétique : le Pays des Herbiers territoire pilote D O S S I E R D E P R E S S E D O S S I E R D E P R E S S E Rénovation énergétique : le Pays des Herbiers territoire pilote CC du Pays des Herbiers 43 r du 11 Novembre 85504 LES HERBIERS Tél. 02 51 66

Plus en détail

Efficience de l éclairage public Quelles solutions pour les élus locaux Intervenants :

Efficience de l éclairage public Quelles solutions pour les élus locaux Intervenants : Efficience de l éclairage public Quelles solutions pour les élus locaux Intervenants : Christophe FERRAGNE, responsable du service «Electrification Equipements et Communications Electroniques» SOMMAIRE

Plus en détail

Données énergétiques sur des projets relatifs à des travaux sur bâtiments ANCIENS

Données énergétiques sur des projets relatifs à des travaux sur bâtiments ANCIENS Données énergétiques sur des projets relatifs à des travaux sur bâtiments ANCIENS La Région a fait de l'excellence environnementale sa priorité. Elle se traduit concrètement au travers du Plan Initiatives

Plus en détail

Passage en régie de la distribution de l eau potable

Passage en régie de la distribution de l eau potable La régie est un mode d organisation permettant aux collectivités de prendre en charge une activité dans le cadre de leurs propres services. Passage en régie le choix historique de l agglomération Évry

Plus en détail

22 septembre FORUM TEPOS

22 septembre FORUM TEPOS 22 septembre FORUM TEPOS ORDRE DU JOUR Introduction : Jérôme Fauconnier 1. Les grandes lignes du diagnostic 2. La stratégie TEPOS Echanges 3. Les actions en cours Echanges autour du buffet LE DIAGNOSTIC

Plus en détail

Rénoval, plateforme de rénovation de l habitat privé du Sicoval. Pôle d Appui aux Territoire, le 9 juin 2015

Rénoval, plateforme de rénovation de l habitat privé du Sicoval. Pôle d Appui aux Territoire, le 9 juin 2015 Rénoval, plateforme de rénovation de l habitat privé du Sicoval Pôle d Appui aux Territoire, le 9 juin 2015 Plan climat énergie territorial Des enjeux énergie et climat : Une démarche pour un territoire

Plus en détail

56172 BELGISCH STAATSBLAD 30.07.2014 MONITEUR BELGE

56172 BELGISCH STAATSBLAD 30.07.2014 MONITEUR BELGE 56172 BELGISCH STAATSBLAD 30.07.2014 MONITEUR BELGE SERVICE PUBLIC DE WALLONIE [C 2014/27210] 15 MAI 2014. Arrêté du Gouvernement wallon portant exécution du décret du 28 novembre 2013 relatif à la performance

Plus en détail

Evaluation énergétique de 32 bâtiments de logements sociaux récents Atelier de ALE 69 20 Mars 2012

Evaluation énergétique de 32 bâtiments de logements sociaux récents Atelier de ALE 69 20 Mars 2012 Evaluation énergétique de 32 bâtiments de logements sociaux récents Atelier de ALE 69 20 Mars 2012 4 rue Voltaire, 38000 Grenoble 04 76 00 19 09 www.alec-grenoble.org Postulat Volonté des organismes sociaux

Plus en détail

DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE. Vendredi 5 avril 2013

DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE. Vendredi 5 avril 2013 DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 5 avril 2013 DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE Le protocole de Kyoto: (1997) Réduction des émissions de gaz à effet de serre. Le Facteur

Plus en détail

Projet de loi pour une taxation accrue des véhicules de tourisme très polluants

Projet de loi pour une taxation accrue des véhicules de tourisme très polluants Secrétariat du Grand Conseil PL 9501 Projet présenté par les députés ; M mes et MM. Sylvia Leuenberger, Sami Kanaan, Morgane Gauthier, Françoise Schenk-Gottret, Renaud Gautier, Christian Grobet, Pierre

Plus en détail

Atelier CLER 1er décembre 2010. Sébastien DELMAS

Atelier CLER 1er décembre 2010. Sébastien DELMAS Futurs labels Effinergie Atelier CLER 1er décembre 2010 Sébastien DELMAS 1. Présentation du Collectif Effinergie 2. Les actions mises en œuvre 3. Les labels 4. Les actions en cours 5. Point sur la RT 2012

Plus en détail

Le er label européen du chauffage au bois. Pour un chauffage écologique, performant, économique et contemporain

Le er label européen du chauffage au bois. Pour un chauffage écologique, performant, économique et contemporain Le er label européen du chauffage au bois Pour un chauffage écologique, performant, économique et contemporain Présentation du label L e label Flamme Verte, créé en 2 avec l appui de l Agence De l Environnement

Plus en détail

Une énergie de plus en plus chère

Une énergie de plus en plus chère Ça chauffe?! Une énergie de plus en plus chère Fragilité d'approvisionnement électrique de la Bretagne Seule 9,5 % de l'électricité consommée est produite en Bretagne. Bout de ligne. Le Val d'ille : territoire

Plus en détail

La lutte contre le dérèglement climatique à différentes échelles

La lutte contre le dérèglement climatique à différentes échelles 0 La lutte contre le dérèglement climatique à différentes échelles A l échelle internationale - La Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) Instaurée en 1992 lors du

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Ministère de l Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement Ministère de l Économie, des Finances et de l Industrie Ministère de l Agriculture, de l Alimentation, de la Pêche, de la

Plus en détail

Présentation du diagnostic partagé de l Agenda 21

Présentation du diagnostic partagé de l Agenda 21 Présentation du diagnostic partagé de l Agenda 21 Synthèse de l état des lieux et des ateliers de concertation réalisés dans le cadre de l Agenda 21 de la Ville de Quetigny Sommaire I. Une cité globale

Plus en détail

DialogIE. Rapport d'étude thermique simplifiée

DialogIE. Rapport d'étude thermique simplifiée DialogIE Rapport d'étude thermique simplifiée Jean DUPONT 1 rue du souvenir 88190 Golbey Rapport du : jeudi 1 octobre 2015 Espace INFO ÉNERGIE Centre & Ouest Vosges mission de l'agence Locale de l'energie

Plus en détail

Un territoire rural en Aquitaine : autonomie possible, transition lourde

Un territoire rural en Aquitaine : autonomie possible, transition lourde Un territoire rural en Aquitaine : autonomie possible, transition lourde Michel FEYRIT SIPHEM et Groupe Aquitain de Recherche en Economie Prospective Rencontres régionales Poitou-Charentes Ressources,

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES PAYS HAUT VAL D'ALZETTE SALON DE THERMOGRAPHIE RESTITUTION PUBLIQUE DE L'OPÉRATION AÉRIENNE RÉALISÉE EN MARS 2012

COMMUNAUTE DE COMMUNES PAYS HAUT VAL D'ALZETTE SALON DE THERMOGRAPHIE RESTITUTION PUBLIQUE DE L'OPÉRATION AÉRIENNE RÉALISÉE EN MARS 2012 COMMUNAUTE DE COMMUNES PAYS HAUT VAL D'ALZETTE SALON DE THERMOGRAPHIE RESTITUTION PUBLIQUE DE L'OPÉRATION AÉRIENNE RÉALISÉE EN MARS 2012 AUDUN LE TICHE (SALLE JEAN MOULIN, AVENUE SALVADOR ALLENDE) 14 AU

Plus en détail

1/ L OPAC DU RHÔNE, UNE STRATÉGIE COHÉRENTE ET RESPONSABLE

1/ L OPAC DU RHÔNE, UNE STRATÉGIE COHÉRENTE ET RESPONSABLE Les chiffres clés au 31 décembre 2010 / 7 / 1/ L OPAC DU RHÔNE, UNE STRATÉGIE COHÉRENTE ET RESPONSABLE 1.1/ La gouvernance d entreprise 1.2/ Une organisation en phase avec son environnement 1.3/ Les ressources

Plus en détail

Optimisation en exploitation du bâtiment à énergie positive Woopa

Optimisation en exploitation du bâtiment à énergie positive Woopa Livraison : Octobre 2011 Immeuble tertiaire comprenant : - 9 000 m² de plateaux de bureaux Maître d Ouvrage : SCI CARRE DE SOIE divisibles - sur 1500 m² en RDC commerces, Surface SHON : 10 500 m² amphithéâtre

Plus en détail

Aéroport Nice Côte d Azur, sur la voie de la neutralité carbone. Forum Plan Climat Alpes-Maritimes 15 novembre 2013

Aéroport Nice Côte d Azur, sur la voie de la neutralité carbone. Forum Plan Climat Alpes-Maritimes 15 novembre 2013 Aéroport Nice Côte d Azur, sur la voie de la neutralité carbone Forum Plan Climat Alpes-Maritimes 15 novembre 2013 Sommaire Nice Côte d Azur en quelques chiffres Nice Côte d Azur et qualité de l air Son

Plus en détail

Economiser l énergie : notre défi commun

Economiser l énergie : notre défi commun Economiser l énergie : notre défi commun L ACFCI et EDF souhaitent, à travers ce document, favoriser la prise de conscience et aider les entreprises à améliorer leur efficacité énergétique. l énergie un

Plus en détail

16 novembre 2013. Tout savoir sur la tarification et les contrats de fourniture en énergie

16 novembre 2013. Tout savoir sur la tarification et les contrats de fourniture en énergie 16 novembre 2013 Tout savoir sur la tarification et les contrats de fourniture en énergie Déroulement de la séance Energies soumises à tarification Ouverture des marchés gaz naturel et électricité à la

Plus en détail

Atelier 4 Quelles sont les offres des opérateurs énergétiques pour améliorer la gestion énergétique des collectivités territoriales?

Atelier 4 Quelles sont les offres des opérateurs énergétiques pour améliorer la gestion énergétique des collectivités territoriales? François CORTEEL, EDF EDF, de nouvelles offres pour les collectivités territoriales > Des solutions globales ou sur mesure autour de la fourniture d électricité > Des réponses adaptées aux problématiques

Plus en détail

Présentation de la filière granulés de bois

Présentation de la filière granulés de bois Présentation de la filière granulés de bois se chauffer aux granulés? Pierrelatte le 3 novembre 2011 L entreprise Site de Mariembourg Siège social Site d Arlanc Site du Grand Serre 1 Notre Mission Offrir

Plus en détail

Michel RENAUD Exploitant à CLUNY (71) SARL du Moulin du Pont de l'etang

Michel RENAUD Exploitant à CLUNY (71) SARL du Moulin du Pont de l'etang REHABILITATION D UN MOULIN A CLUNY Michel RENAUD Exploitant à CLUNY (71) SARL du Moulin du Pont de l'etang 1 Moulin du Pont-de-l étang à Cluny (71) CLUNY Moulin du Pont-de-l étang Cluny (71) Moulin du

Plus en détail

RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire?

RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire? Réunion technique CAP INNOVATION RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire? Olivier Servant Directeur des marchés Saint Gobain Habitat Le contexte énergétique et environnemental

Plus en détail

Besoins énergétiques et impact environnemental du chauffage des bâtiments résidentiels au Maroc

Besoins énergétiques et impact environnemental du chauffage des bâtiments résidentiels au Maroc Besoins énergétiques et impact environnemental du chauffage des bâtiments résidentiels au Maroc Rachida IDCHABANI 1 *, Mohamed ELGANAOUI 2, Mohamed GAROUM 1 1 Laboratoire d Energie, Matériaux et Environnement,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Janvier 2013. Contact presse : Terre d info Nathalie Chornowicz 03 88 13 25 04 06 83 11 80 77 nathalie@terredinfo.

DOSSIER DE PRESSE. Janvier 2013. Contact presse : Terre d info Nathalie Chornowicz 03 88 13 25 04 06 83 11 80 77 nathalie@terredinfo. DOSSIER DE PRESSE Janvier 2013 Contact presse : Terre d info Nathalie Chornowicz 03 88 13 25 04 06 83 11 80 77 nathalie@terredinfo.fr LE MOT DU MAIRE DE METZ La centrale à biomasse d UEM, projet innovant

Plus en détail

Fiche Bilan Final PURE IMPRESSION. Reportage photo sur l'entreprise : pages 5 & 6. Année 1 Année 2 Année 3 Variation 1,49

Fiche Bilan Final PURE IMPRESSION. Reportage photo sur l'entreprise : pages 5 & 6. Année 1 Année 2 Année 3 Variation 1,49 PURE IMPRESSION LANGUEDOC-ROUSSILLON (34) Activité : Industrie du papier et du carton, édition et imprimerie (Pré-presse, édition professionnelle, impression numérique) Effectif 2006 : 50 Chiffres d affaires

Plus en détail

TAXE CARBONE. RÄcapitulation du tableau des Änergies: 1. Impacts de la taxe. 2. Solutions.

TAXE CARBONE. RÄcapitulation du tableau des Änergies: 1. Impacts de la taxe. 2. Solutions. RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL TAXE CARBONE Nous sommes parfaitement conscients qu il est nåcessaire de faire quelque chose pour limiter les Åmissions de co2, mais telle qu est pråsentåe la taxe carbone, elle

Plus en détail

Domicile-Lycée Quelles sont nos pratiques de déplacement?

Domicile-Lycée Quelles sont nos pratiques de déplacement? Domicile-Lycée Quelles sont nos pratiques de déplacement? La Fête du Lycée, le 22 décembre 2006 a été le point d ancrage d une réflexion de notre établissement sur le thème du DEVELOPPEMENT DURABLE où

Plus en détail

la compensation entre les achats et les fournitures du client final disposant d une installation d autoproduction de petite puissance

la compensation entre les achats et les fournitures du client final disposant d une installation d autoproduction de petite puissance COMMISSION WALLONNE POUR L ENERGIE AVIS CD-7a16-CWaPE-158 concernant la compensation entre les achats et les fournitures du client final disposant d une installation d autoproduction de petite puissance

Plus en détail

Proposition de plan d action pour le développement de l énergie solaire dans le Grand Lyon. Note de cadrage à l attention du Grand Lyon

Proposition de plan d action pour le développement de l énergie solaire dans le Grand Lyon. Note de cadrage à l attention du Grand Lyon Proposition de plan d action pour le développement de l énergie solaire dans le Grand Lyon Note de cadrage à l attention du Grand Lyon Le projet POLIS (identification et mobilisation du potentiel solaire

Plus en détail