L. Ménari : responsable projets MH2 Mission Hydrogène

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L. Ménari : responsable projets MH2 l.menari@mh2.fr. Mission Hydrogène"

Transcription

1 L. Ménari : responsable projets MH2 Mission Hydrogène

2 Sommaire I. Présentation de la Mission Hydrogène II. L hydrogène III. Au niveau maritime IV. Les projets de la Mission Hydrogène

3 I -Présentation de la MH2 Qui sommes nous? Association loi 1901, créée en 2008 Avec le soutien de l ADEME, de la Région des Pays de la Loire et de la DIRECCTE La Mission Hydrogène (MH2) regroupe un cluster d'acteurs : entreprises, enseignement, centres de recherche et de formation (publics ou privés), afin de générer sur le territoire une synergie propre à l'émergence de projets innovants dans la filière hydrogène, vecteur énergétique stockable. OBJECTIFS PRINCIPAUX : AUGMENTERl'expertise et la taille critique des connaissances dans le secteur hydrogène énergie en Région Pays de la Loire, afin d'améliorer son attractivité économique. PERMETTRE les échanges commerciaux, pour les PME et TPE en particulier, afin d'accroître leur compétitivité et leur faciliter l accès aux marchés. CONTRIBUERà la construction du réseau régional sur les énergies et assurer sa visibilité aux niveaux national et international.

4 I -Présentation de la MH2 Applications cibles - Stratégie APPLICATIONS CIBLES de l Hydrogène: Quatre familles d'actions : Les applications maritimes et fluviales (bateaux, navires, navettes, barges...). Stockage des énergies renouvelables, Smart-Grid. Hydrogène pour l autonomie énergétique des sites isolés. Les transports et servitudes urbaines en flottes captives. Informer Générer des projets Stimuler Fédérer

5 NOS ACTIONS I -Présentation de la MH2

6 II. L hydrogène L hydrogène, vecteur d énergie Incolore, inodore et non corrosif, l hydrogène a l avantage d être très énergétique : Un kg d hydrogène libère 3 fois plus d énergie qu un kg de gazole Etant le plus léger des éléments, à poids égal, il occupe beaucoup plus de volume, mais, combiné à une pile à combustible, il reste le compromis d avenir pour la mobilité électrique Comparé au gazole Hydrogène Batteries Volume ~x 5 ~x 30 Masse ~x 4 ~x 40

7 Distribuer et stocker l hydrogène II- L hydrogène

8 II- L hydrogène La pile à combustible : différentes technologies en fonction des applications Pile à combustible : produire de la chaleur et de l électricité en n émettant que de l eau AFC(AlkalyneFuel Cell) : H2 et O2 exclusivement PEMFC (Proton Exchange Membrane Fuel Cell) H2, méthanol, gaz naturel reformé «très haute-qualité» PAFC (PhosphoricAcidFuel Cell) H2, gaz naturel reformé «haute-qualité» MCFC(Molten Carbonate Fuel Cell), (H2), gaz naturel reformé «standard» SOFC (Solid Oxide Fuel Cell), (H2), gaz naturel reformé standard, voire gaz naturel direct

9 II- L hydrogène Perspective de déploiement pour la production hydrogène Maturité Reformage gaz naturel Electrolyse alcaline Décollage autour de 2020 Décollage avant 2015 Technologies matures Décollage après 2020 Reformage du biogaz Electrolyse PEM Electrolyse HT Procédés biologiques Electrolyse HT Reformage + CSC Emergence Décollage Maturité Production hydrogène : décollage avant 2015 (ADEME)

10 Perspective de déploiement pour la pile à combustible II- L hydrogène H2PAC Emergence Décollage Maturité Décollage après 2020 Décollage avant de 2020 Décollage avant 2015 Cogénération forte puissance Smart Energy Grid Stockage d énergie Electromobilité 2G Micro et moyenne cogénération Applications nomades Véhicules Hytane Décollage de la technologie prévue par l ADEME entre 2015 et 2020 Marchés précoces

11 II- L hydrogène L hydrogène : son coût (EU power train report FR Mc Kinsey) CG Coal Gasification IGCC Integrated Gasification Combined Cycle Des coûts d hydrogène qui chutent de 70% d ici 2025 (sans prise en compte de taxes)

12 II- L hydrogène L hydrogène : la sécurité Quelques propriétés de l hydrogène qui justifient une réglementation spécifique. Un gaz très léger, qui diffuse rapidement dans l air. Une large plage d inflammabilité (4-75 % dans l air). Une faible énergie d inflammation. Une flamme pratiquement invisible dans le jour. Mais une mise en œuvre maitrisée au niveau industriel (hydrocraquage en raffinage, industrie du verre). Les précautions à prendre et les dispositifs à mettre en place pour une utilisation grand public doivent s appuyer sur la modélisation du comportement de l hydrogène dans ces conditions à risque avec une attention particulière pour les milieux confinés. Comparaison véhicule à essence et véhicule à hydrogène

13 II- L hydrogène Exemple de production d hydrogène à partir d éolien : Enertrag en Allemagne Trois éoliennes de 2,3 MW de puissance nominale unitaire, produisent de l énergie électrique utilisée en partie pour produire de l hydrogène. Ce vecteur énergétique, sans CO2, est stocké et, en complément du biogaz, peut ensuite être transformé en électricité et en chaleur en cas de pic de consommation. Centrale hybride L hydrogène offre par ailleurs une solution de mobilité sans CO2 dans des stations service TOTAL à Berlin et Hambourg, où des véhicules Opel avec pile à combustible sont testés depuis 2008.

14 II- L hydrogène L existant dans le terrestre. Toyota, Opel annoncent une commercialisation dès 2015 avec des prix attractifs pour Projet CHIC : 26 bus en tests dans des transports publics dans 5 villes européennes. Scooter Tondeuse Camion de 7,5 Tonnes

15 II- L hydrogène Les infrastructures de distribution d hydrogène 212 stations dont 22 ouvertes en 2011 Station de distribution d hydrogène

16 III- Au niveau maritime Quelques applications maritimes Frauscher 600 Riviera HP (2009) Les chantiers autrichiens Frauscher ont présenté la vedette 600 RivieraHP. Pile à combustible (Fronius) 11 kw. 28 kg d hydrogène embarqué. Elding (avril 2008) Icelandic Hydrogen a procédé, dans le port de Reykjavik, au lancement d un bateau équipé d une pile à combustible en APU (projet européen SMART-H2). Undine (juin 2010) La société finlandaise Wärtsilä a équipé le navire de transport de voitures Undine (compagnie suédoise Wallenius), de son système à pile SOFC WFC20 (Topsoe Fuel Cell), d une puissance de 20 kwe (APU). projet européen METHAPU (FP6). Les prochaines étapes annoncées sont l équipement de navires avec des piles de 50 et 250 kwe.

17 III- Au niveau maritime Quelques projets lancés Les chantiers américains Hornblower Cruises & Events lancent un navire à propulsion hybride: 600 passagers, puissance CV, 2 PAC de 33 kw. Utilisation : visite de la statue de la Liberté et de l île Ellis. Des navires hybrides hydrogène/ pile à combustible pour la Garde côtière canadienne (septembre 2012) Commande pour 2015 de 3 navires hauturiers. Système de propulsion : hybride piles à combustible/dieselélectrique. Scandlines - Ferries à hydrogène (août 2012) Commande de 4 nouveaux ferries alimentés par des piles à combustible. Opérationnels dès Nombre de passagers: L hydrogène nécessaire à l alimentation des piles à combustible sera fabriqué à partir de parcs éoliens.

18 III- Au niveau maritime Une application fluviale en exploitation depuis 2088 à Hambourg Le ZemSHIP : bateau à passagers.

19 III- Au niveau maritime Réglementations Pas de réglementation en France : l ADEME a missionné la Mission Hydrogène pour entamer une réflexion sur le sujet réglementation dans les applications maritimes et fluviales. Trois notes de préconisations existent au niveau du Bureau Veritas, du Germanischer Lloyd et du DNV. Le Germanischer Lloyd a rédigé des recommandations pour l utilisation des piles à combustible à bord de bateaux (2003). Le Bureau Veritas a rédigé des recommandations pour l utilisation des piles à combustible à bord de bateaux commerciaux (2009 ). Le DNV a rédigé un document sur les piles à combustibles appliquées aux transports maritimes. Le projet FellowSHIP a permis de franchir d'importantes étapes vers un avenir pour les piles à combustible à bord des navires. (2012).

20 IV- Les projets de la MH2 Le projet SHyPER : SHyPER : Système Hydrogène pour une Pêche Ecologiquement Responsable : projet porté par la Mission Hydrogène et financé par la Direction des Pêches Maritimes et de l Aquaculture (DPMA). Objectif : étude de la transférabilité de flottilles de pêche à la propulsion hydrogène-pile à combustible. Les partenaires

21 IV- Les projets de la MH2 Une réflexion sur une filière énergétique globale pour la pêche. Électrolyseur : production d hydrogène Stockage hydrogène Production électricité Hydrogène : carburant des bateaux Distribution hydrogène Une démarche anticipant les futures réglementations liées à l environnement («zéro émission») Une volonté de label «vert»

22 IV- Les projets de la MH2 Les bateaux cibles : 22 types de comportements énergétiques (conso/marée) ont été identifiés parmi les différentes pratiques de pêche en métropole Cette analyse a permis de présélectionner les navires cibles permettant a priori, selon les profils d exploitation (énergie/autonomie/stockage), l intégration du système hydrogène pile à combustible.

23 IV- Les projets de la MH2 Pour ces navires cibles une analyse de la consommation énergétique et des profils de puissance lors des marées a été effectuée, ce qui a permis de développer des modèles numériques de dimensionnement.

24 IV- Les projets de la MH2 Faisabilité intégration du système de propulsion hydrogène-pile à combustible. La faisabilité d intégration du système énergétique a été prouvée à travers des études d architecture des navires cibles : la longueur de ces navires doit être au minimum de 12 m.

25 IV- Les projets de la MH2 Le bateau cible : FILHyPyNE Un navire de 12 mètres polyvalent arts dormants 3 marins embarqués Des marées à la journée 240 jours de pêche à l année Un CA d environ 360 K Moteur électrique : 200 kw. Pile à combustible : 210 kw. Batteries électriques : 124 kwh. Hydrogène : 120 kg : marée de 3 jours. Principe de fonctionnement du système de propulsion hybride hydrogène-électricité Projet labellisé par le Pôle EMC2 et le Pôle Mer Bretagne

26 IV- Les projets de la MH2 Comparaison investissement H2 - thermique Au niveau économique Baisse des coûts d exploitation de 11% sur 15 ans d exploitation dontunebaissede63% duposteénergie dontunebaissede22 %duposteentretien et réparation Conditions technologiques valorisables dans le cadre d une démarche de certification Au niveau social Conditions de rémunération plus attractives compte tenu de la baisse des frais communs. Au niveau financier Surcoûts d investissement(+43%) susceptibles de diminuer Un Taux de Rentabilité Interne d un investissement bateau H2 supérieur à celui d un navire thermique dès 2016 Dès 2016, il y aurait un intérêt technico-économique à la technologie hydrogène pile à combustible pour les navires de pêche.

27 IV- Les projets de la MH2 NavHybus Projet financé dans le cadre de l Appel à Proposition TITEC : «Transfert pré-industriel et Tests En Conditions réelles», lancé par l ADEME. Objectif Concevoir et construire un bateau fluvial propulsé par deux moteurs électriques alimentés par un système hydrogène - pile à combustible. Cette navette sera exploitée par la SEMITAN pendant 18 mois afin de valider les performances technico-économiques de ce type de propulsion. Navette proposée par Ruban Bleu Les partenaires : Nom porteur Mission Hydrogène Noms Partenaires Bureau Veritas Institut de l Homme et de la Technologie : IHT MATIS Group Ruban Bleu SEMITAN SHIPSTUDIO Statut : Projet labellisé par le pôle EMC2. Projet de 1,8 M sur 42 mois. Projet sélectionné et cofinancé par l ADEME et la Région : début de projet : janvier 2013.

28 Conclusion Conclusion L hydrogène est aujourd hui un produit industriel qui va jouer un rôle croissant dans l élaboration des carburants. L émergence de la technologie est fixée par les professionnels entre 2015 et 2020 avec pour objectif pour l automobile d être à des prix identiques à l accession dès A plus long terme, dans un contexte de développement indispensable des énergies non carbonées et de croissance importante de la demande en carburants, l hydrogène est disponible avec les technologies requises, comme carburant de substitution capable d assurer une mobilité comparable à celle offerte aujourd hui par des carburants pétroliers mais sans les émissions de CO2 associées. «Oui, mes amis, je crois que l'eau sera employée un jour comme combustible, que l'hydrogène et l'oxygène qui la composent, utilisés ensemble ou séparément, fourniront une source inépuisable de chaleur et de lumière, et d'une intensité que la houille ne saurait avoir. Ainsi donc, rien à craindre... L'eau est le charbon de l'avenir.» Cyrius Smith (Jules Verne, L'île mystérieuse, 1873)

L. Ménari : responsable projets MH2 l.menari@mh2.fr. Mission Hydrogène

L. Ménari : responsable projets MH2 l.menari@mh2.fr. Mission Hydrogène L. Ménari : responsable projets MH2 l.menari@mh2.fr Mission Hydrogène Sommaire I. Présentation de la Mission Hydrogène II. Les projets de la Mission Hydrogène III. Les projets en Pays de La Loire I -Présentation

Plus en détail

Projets FILHyPyNE (FILièreHydrogène pour la Pêche polyvalente) Colloque ORT Pays de la LOIRE 18 juin 2015

Projets FILHyPyNE (FILièreHydrogène pour la Pêche polyvalente) Colloque ORT Pays de la LOIRE 18 juin 2015 Projets FILHyPyNE (FILièreHydrogène pour la Pêche polyvalente) Colloque ORT Pays de la LOIRE 18 juin 2015 I- Les objectifs du projet Plusieurs objectifs pour les navires de pêche (dans un premier temps)

Plus en détail

PRESENTATION DU PROJET «Route de l Hydrogène en Nord Pas de Calais»

PRESENTATION DU PROJET «Route de l Hydrogène en Nord Pas de Calais» Portons le Nord Pas de Calais et ses entreprises vers l énergie de demain PRESENTATION DU PROJET «Route de l Hydrogène en Nord Pas de Calais» Région Nord Pas de Calais Communauté Urbaine de Dunkerque Pôle

Plus en détail

Journée hydrogène et mobilité

Journée hydrogène et mobilité Mardi 3 novembre 2015 DOSSIER DE PRESSE Journée hydrogène et mobilité Une journée Hydrogène & Mobilité se déroulera le jeudi 28 janvier prochain sur la place de la République (à partir de 11h) et en mairie

Plus en détail

LA MANCHE, DÉMONSTRATEUR DE L ÉCONOMIE DE L HYDROGÈNE

LA MANCHE, DÉMONSTRATEUR DE L ÉCONOMIE DE L HYDROGÈNE LA MANCHE, DÉMONSTRATEUR DE L ÉCONOMIE DE L HYDROGÈNE MOBILITÉ AUTOUR DE L HYDROGÈNE : LE DÉPARTEMENT DE LA MANCHE EST LA PREMIÈRE COLLECTIVITÉ À SE DOTER D UNE STATION DE DISTRIBUTION D HYDROGÈNE OPÉRATIONNELLE

Plus en détail

Dossier de presse novembre 2015. Innovation. Micro-cogénération par pile à combustible. Quand le chauffage de demain produit déjà de l électricité...

Dossier de presse novembre 2015. Innovation. Micro-cogénération par pile à combustible. Quand le chauffage de demain produit déjà de l électricité... Dossier de presse novembre 2015 Innovation Micro-cogénération par pile à combustible Quand le chauffage de demain produit déjà de l électricité... Chauffage, eau chaude, électricité : le système 3 en 1

Plus en détail

Sommet IRENA sur les énergies renouvelables en milieu insulaire -- Malte, 6 et 7 septembre 2012 --

Sommet IRENA sur les énergies renouvelables en milieu insulaire -- Malte, 6 et 7 septembre 2012 -- Sommet IRENA sur les énergies renouvelables en milieu insulaire -- Malte, 6 et 7 septembre 2012 -- Discours de Michel Vandepoorter, Ambassadeur de France à Malte Mesdames et messieurs, La question du financement

Plus en détail

Pôle de compétences régional Hydrogène et piles à combustible en Bretagne

Pôle de compétences régional Hydrogène et piles à combustible en Bretagne Pôle de compétences régional Hydrogène et piles à combustible en Bretagne Journées H2 dans les territoires, Albi 16 Mai 2013 Bruno Mansuy, président de ERH2-Bretagne erh2.bretagne@gmail.com www.erh2-bretagne.com

Plus en détail

L hydrogène au service des énergies renouvelables

L hydrogène au service des énergies renouvelables Green and safe energy solutions L hydrogène au service des énergies renouvelables 21 mars 1012 - Pôle Alsace Energivie et Alphea Hydrogène par Michel JEHAN co-fondateur McPhy Energy SA (26) Président d

Plus en détail

Inauguration de la plateforme de Recherche & Développement Solaire et Stockage de l Energie par les technologies hydrogène - MYRTE

Inauguration de la plateforme de Recherche & Développement Solaire et Stockage de l Energie par les technologies hydrogène - MYRTE Inauguration de la plateforme de Recherche & Développement Solaire et Stockage de l Energie par les technologies hydrogène - MYRTE Lundi 9 janvier 2012, à Ajaccio au centre de recherches scientifiques

Plus en détail

INTERVIEW PARTENAIRE ECOBIZ Entretien avec Brigitte thoureau Directrice territoriale Isère GrDF Août 2014

INTERVIEW PARTENAIRE ECOBIZ Entretien avec Brigitte thoureau Directrice territoriale Isère GrDF Août 2014 INTERVIEW PARTENAIRE ECOBIZ Entretien avec Brigitte thoureau Directrice territoriale Isère GrDF Août 2014 Quelles sont les principales missions de GrDF? GrDF, assure la gestion du réseau de distribution

Plus en détail

Paris, le 28 mars 2012. L Hydrogène vecteur énergétique de l avenir?

Paris, le 28 mars 2012. L Hydrogène vecteur énergétique de l avenir? Paris, le 28 mars 2012 L Hydrogène vecteur énergétique de l avenir? Micro Stockage de l Energie Piles à combustibles pour applications portables Alimentation électrique sans fil Il y a une tendance générale

Plus en détail

La note d information opérationnelle (N.I.O.) sur le risque Hydrogène : genèse & intérêt

La note d information opérationnelle (N.I.O.) sur le risque Hydrogène : genèse & intérêt FOCUS La note d information opérationnelle (N.I.O.) sur le risque Hydrogène : genèse & intérêt Par le Commandant Arnaud ANSELLE, EMIZ Sud-Est, Chef de la division Opération et gestion de crises et le Commandant

Plus en détail

Applications stationnaires

Applications stationnaires Applications stationnaires Alexandre Lima Veolia Environnement Client - Produit La pile à combustible stationnaire : un outil de production d énergie décentralisée Production électrogène Transportable

Plus en détail

Service du Facilitateur Bâtiment Durable

Service du Facilitateur Bâtiment Durable Bruxelles Environnement Service du Facilitateur Bâtiment Durable La micro-cogénération pour le bâtiment Yves LEBBE Spécialiste Cogénération Plan de l exposé: micro-cogénération > 1 kwé C est quoi la cogénération,

Plus en détail

Programme d investissements d avenir

Programme d investissements d avenir Programme d investissements d avenir Action Véhicules et transports du futur Octobre 2015 3,3Mds d euros gérés par l ADEME au service de la transition énergétique et écologique Répartition des montants

Plus en détail

LA MANCHE, DÉMONSTRATEUR DE L ÉCONOMIE DE L HYDROGÈNE

LA MANCHE, DÉMONSTRATEUR DE L ÉCONOMIE DE L HYDROGÈNE LA MANCHE, DÉMONSTRATEUR DE L ÉCONOMIE DE L HYDROGÈNE 3 E ÉDITION NATIONALE DES JOURNÉES HYDROGÈNE DANS LES TERRITOIRES À CHERBOURG, LES 17 ET 18 JUIN : RÉUNIR LES ACTEURS PRIVÉS ET PUBLICS AUTOUR DU DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

HYDROGÈNE, PILES À COMBUSTIBLES ET TRANSPORT DU FUTUR

HYDROGÈNE, PILES À COMBUSTIBLES ET TRANSPORT DU FUTUR HYDROGÈNE, PILES À COMBUSTIBLES ET TRANSPORT DU FUTUR Anne FALANGA Pour faire face à la croissance des besoins énergétiques mondiaux (2 à 2.5% par an), tout en évitant d'accroître le réchauffement climatique,

Plus en détail

PRESENTATION DU PROJET «Route de l Hydrogène en Nord-Pas de Calais»

PRESENTATION DU PROJET «Route de l Hydrogène en Nord-Pas de Calais» Portons le Nord Pas-de-Calais et ses entreprises vers l énergie de demain PRESENTATION DU PROJET «Route de l Hydrogène en Nord-Pas de Calais» Région Nord-Pas de Calais CUD Pôle d Excellence Régional Energie

Plus en détail

L avenir des véhicules à motorisation thermique. 1. Les diverses motorisations thermiques actuelles. 2. Les évolutions technologiques et sociétales

L avenir des véhicules à motorisation thermique. 1. Les diverses motorisations thermiques actuelles. 2. Les évolutions technologiques et sociétales L avenir des véhicules à motorisation thermique 1. Les diverses motorisations thermiques actuelles 2. Les évolutions technologiques et sociétales 3. Quelles conséquences sur les différentes catégories

Plus en détail

LE PROGRAMME TOYOTA. Mémento de l Hydrogène FICHE 9.1.5. 1. Généralités. 2. Le programme de développement des véhicules légers

LE PROGRAMME TOYOTA. Mémento de l Hydrogène FICHE 9.1.5. 1. Généralités. 2. Le programme de développement des véhicules légers Mémento de l Hydrogène FICHE 9.1.5 LE PROGRAMME TOYOTA Sommaire 1 Généralités 2 Le programme de développement des véhicules légers 3 Le programme bus 1. Généralités Toyota Motor Corporation 1 est le premier

Plus en détail

SE DÉPLACER PLUS VERT

SE DÉPLACER PLUS VERT NOVEMBRE 2015 lesclesdelabanque.com PROFESSIONNELS SE DÉPLACER PLUS VERT N 4 LES GUIDES BANCAIRES POUR LE CLIMAT SOMMAIRE CE GUIDE VOUS EST OFFERT PAR Introduction 3 Pourquoi opter pour des véhicules moins

Plus en détail

Plus il y aura de piles à combustible fabriquées plus les prix baisseront et plus la technologie deviendra mature.

Plus il y aura de piles à combustible fabriquées plus les prix baisseront et plus la technologie deviendra mature. L'utilisation dans les moyens de transport : Les voitures fonctionnent déjà en partie à l'hydrogène, en effet le pétrole et le gaz sont des hydrocarbures composés d'hydrogène et de carbone, il faut «simplement»

Plus en détail

L Hydrogène, vecteur de la transition énergétique. Par Philippe BOUCLY, 1er Vice Président de l AFHYPAC (1) Ancien Directeur Général de GRTgaz (2)

L Hydrogène, vecteur de la transition énergétique. Par Philippe BOUCLY, 1er Vice Président de l AFHYPAC (1) Ancien Directeur Général de GRTgaz (2) L Hydrogène, vecteur de la transition énergétique Par Philippe BOUCLY, 1er Vice Président de l AFHYPAC (1) Ancien Directeur Général de GRTgaz (2) 1 - Un défi : l intégration des énergies renouvelables

Plus en détail

Produire à la fois chaleur et électricité, c est possible, avec la pile à combustible

Produire à la fois chaleur et électricité, c est possible, avec la pile à combustible Pile à combustible Produire à la fois chaleur et électricité, c est possible, avec la pile à combustible Document issu du dossier de presse réalisé par EDF GDF pour l inauguration de la pile à combustible

Plus en détail

Voiture électrique. Quelles technologies? Pour quels usages? Pour quand? Paris, le 18 novembre 2011

Voiture électrique. Quelles technologies? Pour quels usages? Pour quand? Paris, le 18 novembre 2011 Voiture électrique Quelles technologies? Pour quels usages? Pour quand? Paris, le 18 novembre 2011 Président d ALPHEA Hydrogène Président d Ineva CNRT La bibliographie The Department of Energy: Hydrogen

Plus en détail

Le secteur de l'énergie en Haïti et ses nouvelles expériences dans le développement du programme SREP

Le secteur de l'énergie en Haïti et ses nouvelles expériences dans le développement du programme SREP Le secteur de l'énergie en Haïti et ses nouvelles expériences dans le développement du programme SREP Marc-André CHRYSOSTOME Généralités Présentation État des lieux Mission de SREP et Approche Expérience

Plus en détail

Lyon le 15 février 2012 ANNEXE : Avis d ERDF sur le projet SRCAE de la région Rhône Alpes

Lyon le 15 février 2012 ANNEXE : Avis d ERDF sur le projet SRCAE de la région Rhône Alpes Lyon le 15 février 2012 ANNEXE : Avis d ERDF sur le projet SRCAE de la région Rhône Alpes Tout d abord, nous vous remercions d avoir associé ERDF à l établissement de ce SRCAE, dans le cadre des ateliers

Plus en détail

10 PROPOSITIONS POUR L ECONOMIE ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE. Synthèse de la contribution de la CCIP au «Grenelle de l environnement»

10 PROPOSITIONS POUR L ECONOMIE ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE. Synthèse de la contribution de la CCIP au «Grenelle de l environnement» 10 PROPOSITIONS POUR L ECONOMIE ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE Le 24 septembre 2007 Synthèse de la contribution de la CCIP au «Grenelle de l environnement» A travers les différentes missions qui sont les

Plus en détail

DÉBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ÉNERGETIQUE

DÉBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ÉNERGETIQUE DÉBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ÉNERGETIQUE CONTRIBUTIONS PRÉLIMINAIRES DE LA FF3C AUX RÉFLEXIONS DU GROUPE DE CONTACT DES ENTREPRISES DE L ÉNERGIE Préambule La distribution d énergies hors réseaux (carburants

Plus en détail

Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne

Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne La Société Française d Energie Nucléaire (SFEN) est le carrefour français des connaissances

Plus en détail

Sommaire. Sommaire... 1. 1 Bilan énergétique de la Bretagne Production et consommation... 2. 2 Potentiels d économie d énergie...

Sommaire. Sommaire... 1. 1 Bilan énergétique de la Bretagne Production et consommation... 2. 2 Potentiels d économie d énergie... La présente note propose de compiler un ensemble de données relatives à l énergie en Bretagne pour alimenter les échanges du Débat National de la Transition Energétique. Les données sont issues principalement

Plus en détail

Hydrogène. Club Mines Energie, 11 mars 2015

Hydrogène. Club Mines Energie, 11 mars 2015 Hydrogène Club Mines Energie, 11 mars 2015 1 Objectifs Décarbonation Compétitivité Enjeux technologiques pour les usages possibles Power-to-gas v 2 /kg > 5000 Nm 3 /h Aujourd hui, 96% de l hydrogène est

Plus en détail

Vers un déploiement de bornes de recharge dans la Somme. Alain WALLER, FDE 80.

Vers un déploiement de bornes de recharge dans la Somme. Alain WALLER, FDE 80. Vers un déploiement de bornes de recharge dans la Somme. Alain WALLER, FDE 80. 1/ La Fédération Départementale d Énergie 771 communes, compétences : - Distribution d électricité - Distribution de gaz -

Plus en détail

Dossier de partenariat : Bateau Solaire

Dossier de partenariat : Bateau Solaire Dossier de partenariat : Bateau Solaire 1 SOMMAIRE Partie 1. Le «Bateau solaire»: un défi technologique et un double intérêt environnemental... 3 A- Le Soleil au service de la navigation :... 3 B - L énergie

Plus en détail

Loi Transition Énergétique pour la croissance verte

Loi Transition Énergétique pour la croissance verte Loi Transition Énergétique pour la croissance verte (n 2015-992 du 17 Août 2015 J.O. 18/08/2015) Une opportunité pour l'économie Aveyronnaise CCI AVEYRON DREAL Midi-Pyrénées DDT de l'aveyron www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Convention AFG Le gaz au service de l optimisation des politiques territoriales

Convention AFG Le gaz au service de l optimisation des politiques territoriales Convention AFG Le gaz au service de l optimisation des politiques territoriales Quelles technologies gazières pour accompagner la mutation? DRI-CRIGEN 13 novembre 2012 Hélène PIERRE, Carole LUNOT SOMMAIRE

Plus en détail

Programme démonstrateur

Programme démonstrateur La filiere hydrogene Programme démonstrateur sur le Développement de la Filière Centre d Activités Nouvelles du Grand Dole Service développement économique 210 avenue de Verdun BP400-39100 DOLE Tél. :

Plus en détail

Transition énergétique et méthanisation

Transition énergétique et méthanisation Transition énergétique et méthanisation Le biogaz au cœur de nos fermes 26 avril 2013 Claire INGREMEAU, Chargée de mission au Club Biogaz ATEE c.ingremeau@atee.fr +33 1 46 56 41 43 www. biogaz.atee.fr

Plus en détail

Etude «Filières vertes»

Etude «Filières vertes» Etude «Filières vertes» Atelier Energies Renouvelables Mercredi 13 Janvier 2010 Cd2e Règles du jeu Prise de parole à tour de rôle (présentation de orateur) Prise en compte de la majorité des avis/ suggestions

Plus en détail

«Le Tournant énergétique allemand, porteur d innovations» Université Paris-Dauphine

«Le Tournant énergétique allemand, porteur d innovations» Université Paris-Dauphine «Le Tournant énergétique allemand, porteur d innovations» Université Paris-Dauphine 19 juin 2014 Le Tournant énergétique : des objectifs ambitieux majoritairement partagés Sortie du nucléaire Arrêt définitif

Plus en détail

INTRODUCTION. Plan du cours (1/2) Marketing stratégique. Plan du cours (2/2) Le rôle du marketing stratégique. Le vocabulaire stratégique

INTRODUCTION. Plan du cours (1/2) Marketing stratégique. Plan du cours (2/2) Le rôle du marketing stratégique. Le vocabulaire stratégique Plan du cours (1/2) Marketing stratégique Séverine Saleilles Introduction Le diagnostic stratégique Diagnostic externe (PESTEL, forces concurrentielles, cycle de vie, benchmark) Diagnostic interne (chaîne

Plus en détail

Comment concevoir un projet de production d énergies renouvelables

Comment concevoir un projet de production d énergies renouvelables Comment concevoir un projet de production d énergies renouvelables Pascal Quénéa Quénéa Energies Renouvelables Energence 29 septembre 2015 Sommaire I - Présentation de l entreprise II - Présentation de

Plus en détail

COUPLAGE CHALEUR-FORCE DÉFINITION ET PRINCIPAUX ENJEUX

COUPLAGE CHALEUR-FORCE DÉFINITION ET PRINCIPAUX ENJEUX COUPLAGE CHALEUR-FORCE DÉFINITION ET PRINCIPAUX ENJEUX Groupe E Entretec SA Route du Madelain 6 1753 Matran Définition Cogénération ou couplage chaleur-force (CCF): Production simultanée de chaleur et

Plus en détail

LE MARCHE FRANÇAIS DU GRANULE DE BOIS

LE MARCHE FRANÇAIS DU GRANULE DE BOIS LE MARCHE FRANÇAIS DU GRANULE DE BOIS Syndicat National des Producteurs de Granulés de Bois (SNPGB) Hugues de Cherisey Syndicat National des Producteurs de Granulés de Bois 6, rue François Premier 75008

Plus en détail

LES CHAUDIÈRES BOIS EN IAA. N 59 LETTRE d info. Mot du Président : Janvier 2016

LES CHAUDIÈRES BOIS EN IAA. N 59 LETTRE d info. Mot du Président : Janvier 2016 ASSOCIATION RÉGIONALE DE L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE ET DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIES N 59 LETTRE d info Janvier 2016 LES CHAUDIÈRES BOIS Mot du Président : EN IAA Les Énergies Renouvelables (ou EnR) sont

Plus en détail

Présentation générale du secteur des énergies renouvelables en Roumanie

Présentation générale du secteur des énergies renouvelables en Roumanie Présentation générale du secteur des énergies renouvelables en Roumanie La Roumanie se trouve au centre géographique de l Europe (dans le sud-ouest de l Europe centrale). Le pays compte 1,5 millions d

Plus en détail

1 2 3 4 5 Vous me permettrez de dire un mot sur la question des tarifs dans le contexte de ces résultats financiers. 1. Hausses de tarifs par rapport à la hausse du bénéfice net depuis 2004 1. Expliquer

Plus en détail

Déploiement des infrastructures de recharge en Finistère & Modalité de mise en œuvre

Déploiement des infrastructures de recharge en Finistère & Modalité de mise en œuvre Syndicat Départemental d Energie et d Equipement du Finistère Déploiement des infrastructures de recharge en Finistère & Modalité de mise en œuvre 24 JUIN 2014 SOMMAIRE Le SDEF Le marché de l électromobilité

Plus en détail

Creating energy solutions.

Creating energy solutions. Creating energy solutions. Contributions des villes et des services industriels au tournant énergétique Dr. Hans-Kaspar Scherrer, Président du conseil d administration de Swisspower Netzwerk SA 09.09.2011

Plus en détail

Position adoptée par le Comité exécutif de la CES lors de sa réunion du 4 mars à Bruxelles

Position adoptée par le Comité exécutif de la CES lors de sa réunion du 4 mars à Bruxelles Position de la Confédération Européenne des Syndicats (CES) sur la proposition de règlement visant à réduire les émissions de CO2 des voitures neuves (COM(2007)856) Position adoptée par le Comité exécutif

Plus en détail

Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène

Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène HYBSEN - HYdrogène en Bretagne pour le Stockage d ENergie Renouvelable Le stockage de l énergie: 2 ème pilier de la troisième révolution

Plus en détail

DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE. Vendredi 5 avril 2013

DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE. Vendredi 5 avril 2013 DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 5 avril 2013 DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE Le protocole de Kyoto: (1997) Réduction des émissions de gaz à effet de serre. Le Facteur

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Ministère de l Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement Ministère de l Économie, des Finances et de l Industrie Ministère de l Agriculture, de l Alimentation, de la Pêche, de la

Plus en détail

Projet de loi relatif à la transition énergétique pour une croissance verte. Propositions d amendements de l AFG

Projet de loi relatif à la transition énergétique pour une croissance verte. Propositions d amendements de l AFG Projet de loi relatif à la transition énergétique pour une croissance verte Propositions d amendements de l AFG 1 Sommaire : Article concerné Enjeu N Am Page Article 1 Afficher l objectif de réduction,

Plus en détail

[R]ÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE

[R]ÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE [R]ÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE Perspectives énergétiques pour un monde plus durable Synthèse du rapport 2015 image : Gemasolar, tour solaire de 15 MW, Espagne. CONTEXTE Cette année, la lutte contre les changements

Plus en détail

LA TRANSITION ENERGETIQUE EN MIDI-PYRENEES

LA TRANSITION ENERGETIQUE EN MIDI-PYRENEES # 5 Quels choix en matière d énergies renouvelables et de nouvelles technologies de l énergie? Quelle stratégie de développement Eléments de définition Les énergies renouvelables (EnR) Les EnR sont à distinguer

Plus en détail

le bus électrique hybride rechargeable Présenté par Vincent Lemaire, président Safra

le bus électrique hybride rechargeable Présenté par Vincent Lemaire, président Safra le bus électrique hybride rechargeable Présenté par Vincent Lemaire, président Safra Safra : un savoir-faire tourné vers l avenir 60 ans d existence au service du Transport Public avec le développement

Plus en détail

n 1 CLIMAT Les centrales photovoltaïques au sol : clefs de lecture

n 1 CLIMAT Les centrales photovoltaïques au sol : clefs de lecture n 1 dequestions CLIMAT Les centrales photovoltaïques au sol : clefs de lecture Octobre 2009 Les centrales photovoltaïques au sol : Les centrales photovoltaïques au sol : clefs de lecture Un marché en plein

Plus en détail

Smart Grids en Île-de-France. Notice pratique pour la phase de cadrage d un projet

Smart Grids en Île-de-France. Notice pratique pour la phase de cadrage d un projet Smart Grids en Île-de-France Notice pratique pour la phase de cadrage d un projet 1. Quand le réseau électrique devient intelligent Le réseau électrique français a été conçu au cours de la première moitié

Plus en détail

Rencontre à Aït Baha du Wali de la région Souss Massa Draâ avec une délégation italienne

Rencontre à Aït Baha du Wali de la région Souss Massa Draâ avec une délégation italienne Communiqué de presse ITALGEN PRÉVOIT D ATTEINDRE AU MAROC LA CIBLE DE 50 MW DE CAPACITÉ À PARTIR DES SOURCES RENOUVELABLES. CONFORMÉMENT AU PROJET NATIONAL, CIMENTS DU MAROC UTILISERA, D ICI 2020, DES

Plus en détail

AUJOURD HUI ET DEMAIN ROULEZ MOINS CHER ET PLUS PROPRE

AUJOURD HUI ET DEMAIN ROULEZ MOINS CHER ET PLUS PROPRE DOSSIER DE PRESSE 2015 AUJOURD HUI ET DEMAIN ROULEZ MOINS CHER ET PLUS PROPRE 0,81 LE LITRE! Le GPL est le carburant le moins cher disponible à la pompe en France. Le GPL est plus économique que les carburants

Plus en détail

PROGRAMME «CITE DES ÉNERGIES» JOURNEE DU 12 DÉCEMBRE 2012. 4500 salariés 550 M /an 500 brevets/an 49* Start up DRT/ CEA TECH.

PROGRAMME «CITE DES ÉNERGIES» JOURNEE DU 12 DÉCEMBRE 2012. 4500 salariés 550 M /an 500 brevets/an 49* Start up DRT/ CEA TECH. PROGRAMME «CITE DES ÉNERGIES» JOURNEE DU 12 DÉCEMBRE 2012 4500 salariés 550 M /an 500 brevets/an 49* Start up * Depuis 2000 DRT/ CEA TECH 2 1 Recherche Fondamentale Publications «4 P» eloppement Industriel

Plus en détail

Quelles nanotechnologies pour l énergie à EDF?

Quelles nanotechnologies pour l énergie à EDF? Quelles nanotechnologies pour l énergie à EDF? Didier Noël EDF R&D didier.noel@edf.fr Sommaire Introduction Rappel des champs d activité d EDF Intérêt pour les nanotechnologies les propriétés d'intérêt

Plus en détail

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015 Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT 10 septembre 2015 Diagnostic Énergie Climat du territoire : 1 Les objectifs de la loi de transition énergétique pour la croissance verte et

Plus en détail

Total Energy Manager. Du vendeur de kwh classique au Total Energy Manager. Octobre 2012

Total Energy Manager. Du vendeur de kwh classique au Total Energy Manager. Octobre 2012 Total Energy Manager Du vendeur de kwh classique au Total Energy Manager Octobre 2012 Substitution des sources d énergie La transition énergétique entraîne un recul des ventes et le remplacement des sources

Plus en détail

Les projets des lauréats devront obligatoirement être situés sur le territoire régional des Pays de la Loire.

Les projets des lauréats devront obligatoirement être situés sur le territoire régional des Pays de la Loire. Maison individuelle exemplaire : éco-innovante et reproductible Règlement de l appel à projets Date limite de réception des dossiers : 1 er octobre 2009 12 h Objectifs de l appel à projets Le secteur du

Plus en détail

Observatoire du développement durable

Observatoire du développement durable Observatoire du développement durable Volet économique décembre 2009 2 AGENDA 21 VOLET SOCIAL éditorial Le Grand Lyon a voulu se doter d un observatoire du développement durable articulé autour d un volet

Plus en détail

Produire à la fois chaleur et électricité, c est possible, avec la pile à combustible

Produire à la fois chaleur et électricité, c est possible, avec la pile à combustible Pile à combustible Produire à la fois chaleur et électricité, c est possible, avec la pile à combustible Document issu du dossier de presse réalisé par EDF GDF pour l inauguration de la pile à combustible

Plus en détail

Plusieurs technologies différentes de piles à combustible

Plusieurs technologies différentes de piles à combustible Qu est-ce qu une pile à combustible? Un générateur (pas un stockage) électrochimique, alimenté en gaz, et transformant directement son énergie chimique en électricité et chaleur, sans pièces mobiles, sans

Plus en détail

Consommation et dépendance énergétique en Ile-de-France

Consommation et dépendance énergétique en Ile-de-France Ateliers de prospective Contrainte énergétique et adaptations urbaines en Ile-de-France Les activités économiques productrices et consommatrices d énergie Consommation et dépendance énergétique en Ile-de-France

Plus en détail

L efficacité énergétique dans l industrie française

L efficacité énergétique dans l industrie française L efficacité énergétique dans l industrie française 25 mars 2014 Frédéric STREIFF Service Entreprises & Eco-Technologies Direction Productions & Energies Durables L ADEME. Thématiques Déchets Énergie Transport

Plus en détail

Le programme de distribution

Le programme de distribution Le programme de distribution Ce document décrit en bref les concepts de la distribution de solutions de Management de Flotte (AVL) produits par GPS4NET. Les informations présentées ont un caractère purement

Plus en détail

> Entreprise responsable

> Entreprise responsable > BATIMENT DURABLE Atelier 4C - Pour une ville attractive Luc JACQUET luc.jacquet@boostheat.com I + 33 6 79 13 46 31 Proje t Générateur de chaleur haute efficacité auto-fiancé pour la maison individuelle

Plus en détail

PROJET ORC-PLUS. Présentation, objectifs et avantages industriels, économiques et sociaux.

PROJET ORC-PLUS. Présentation, objectifs et avantages industriels, économiques et sociaux. PROJET ORC-PLUS Présentation, objectifs et avantages industriels, économiques et sociaux. Contenu Présentation de l IRESEN Plateforme Green Energy Park La centrale pilote CSP-ORC Le projet ORC-PLUS : genèse

Plus en détail

chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe

chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe 4.1 définir L innovation selon l insee, l innovation est un changement significatif de nature technique, commerciale, organisationnelle, structurelle ou de logique

Plus en détail

COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE

COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE Combattre le changement climatique pour une Europe durable: les socialistes luttent en faveur d un avenir équitable, propre, social et prospère

Plus en détail

Autoconsommation photovoltaïque

Autoconsommation photovoltaïque Autoconsommation photovoltaïque André JOFFRE Energivie 25-10-2013 Autoconsommation 2 Évolution des prix d achat de l électricité réseau La fin des tarifs électriques réglementés est programmée pour 2015

Plus en détail

LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE

LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE Mémento de l Hydrogène FICHE 2.2 LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE Sommaire 1- Consommation d énergie primaire. Comparaisons avec la situation mondiale 2- Taux d indépendance énergétique de la France

Plus en détail

Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo

Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo Rofaïda LAHRECH rofaida.lahrech@cstb.fr Les dispositifs réglementaires pour l amélioration de la performance énergétique des bâtiments en France Maîtrise

Plus en détail

LE GAZ NATUREL : ALLIE D UNE ECONOMIE PAUVRE EN CARBONE. Hany Aouad, FLUXYS 25 février 2016

LE GAZ NATUREL : ALLIE D UNE ECONOMIE PAUVRE EN CARBONE. Hany Aouad, FLUXYS 25 février 2016 LE GAZ NATUREL : ALLIE D UNE ECONOMIE PAUVRE EN CARBONE Hany Aouad, FLUXYS 25 février 2016 A QUOI SERT L ENERGIE? Electricité Chauffage Industrie Transport 2 Capacité installée en MW SORTIE DU NUCLEAIRE

Plus en détail

La cogénération : base et principes.

La cogénération : base et principes. Cycle de formation de Responsable Énergie La cogénération : base et principes. Yves Lebbe Facilitateur en cogénération pour la Région Bruxelles Capitale WKK Facilitator voor het Brussels Hoofdstedelijk

Plus en détail

Le marché des énergies renouvelables

Le marché des énergies renouvelables P1 SESSION 2 Le marché des énergies renouvelables par Philippe Delaisse 1 SOMMAIRE Le marché des énergies renouvelables Marché de l électricité Indice boursier en énergies vertes Certificats verts Producteurs

Plus en détail

Valorisation de la géothermie :

Valorisation de la géothermie : formation continue universitaire Valorisation de la géothermie : Le rôle clé des réseaux de chaleur Partie II : Caractéristiques principales des réseaux thermiques L. Quiquerez 6 novembre 2015 www.unige.ch/energie

Plus en détail

PLAN DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE 2012-2020 UN ITINÉRAIRE VERS LA CROISSANCE Chantal Ouellet Coordonnatrice Bureau de coordination du Plan de

PLAN DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE 2012-2020 UN ITINÉRAIRE VERS LA CROISSANCE Chantal Ouellet Coordonnatrice Bureau de coordination du Plan de PLAN DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE 2012-2020 UN ITINÉRAIRE VERS LA CROISSANCE Chantal Ouellet Coordonnatrice Bureau de coordination du Plan de développement de l industrie touristique, Tourisme Québec,

Plus en détail

Le parc éolien de la cimenterie de Tétouan. Courtesy of Patrick Rimoux (architecte)

Le parc éolien de la cimenterie de Tétouan. Courtesy of Patrick Rimoux (architecte) Le parc éolien de la cimenterie de Tétouan Courtesy of Patrick Rimoux (architecte) Sommaire 1 2 3 4 5 Lafarge Maroc en bref Choix de l électricité éolienne Parc éolien de Tétouan Exploitation du parc éolien

Plus en détail

Les nouvelles solutions gaz naturel : une réponse aux enjeux du Grenelle de l Environnement

Les nouvelles solutions gaz naturel : une réponse aux enjeux du Grenelle de l Environnement Direction Recherche & Innovation Centre Recherche et Innovation Gaz & Énergies Nouvelles Les nouvelles solutions gaz naturel : une réponse aux enjeux du Grenelle de l Environnement Quels équipements techniques

Plus en détail

Présentation des trois projets Voiture électrique régionale par Ségolène Royal Présidente de la Région Poitou-Charentes

Présentation des trois projets Voiture électrique régionale par Ségolène Royal Présidente de la Région Poitou-Charentes Présentation des trois projets Voiture électrique régionale par Ségolène Royal Présidente de la Région Poitou-Charentes Maison de la Région *** Dossier de presse * Contact presse : Attachée de presse de

Plus en détail

Programme Véhicule du futur Le programme Véhicule du futur dispose d un milliard d euros

Programme Véhicule du futur Le programme Véhicule du futur dispose d un milliard d euros «é» Le programme Véhicule du futur dispose d un milliard d euros Il couvre 3 grands secteurs : Automobile (voitures, camions, bus, 2 roues..) Ferroviaire Naval, maritime et fluvial Le programme vise à

Plus en détail

Charte régionale de la commande publique responsable. La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement

Charte régionale de la commande publique responsable. La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement Charte régionale de la commande publique responsable La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement Préambule Dès 1987 la Commission Mondiale sur l Environnement et le Développement des Nations

Plus en détail

Le transport durable Une approche alternative à l emploi et la compétitivité Consultations pré-budgétaires 2012 Le 12 août 2011

Le transport durable Une approche alternative à l emploi et la compétitivité Consultations pré-budgétaires 2012 Le 12 août 2011 Le transport durable Une approche alternative à l emploi et la compétitivité Consultations pré-budgétaires 2012 Le 12 août 2011 L Alliance canadienne pour les véhicules au gaz naturel 350 Sparks Street,

Plus en détail

Qui sommes nous? PME de 12 personnes, Cogengreen est en pleine expansion avec une augmentation de CA de 30% par an depuis 2006.

Qui sommes nous? PME de 12 personnes, Cogengreen est en pleine expansion avec une augmentation de CA de 30% par an depuis 2006. Qui sommes nous? Fondée début 2005, Cogengreen fabrique et installe des unités de cogénération de 8 à 400 kw au gaz naturel, au fioul et à l huile végétale. Partenaire de la société allemande KW-Energietechnik

Plus en détail

*** Allocution du Dr. Amina BENKHADRA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement

*** Allocution du Dr. Amina BENKHADRA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Journée de présentation des résultats de la concertation nationale et régionale sur les éléments techniques du projet de réglementation thermique du Bâtiment *** Allocution du Dr. Amina BENKHADRA Ministre

Plus en détail

Objectif de la présentation

Objectif de la présentation Amélioration des prestations énergétiques des centres sportifs et piscines La cogénération dans les piscines: Pourquoi, comment, et rentabilité d une cogénération Yves LEBBE Facilitateur en Cogénération

Plus en détail

Plateforme de R&D Solaire et Stockage de l Energie Vignola - Ajaccio

Plateforme de R&D Solaire et Stockage de l Energie Vignola - Ajaccio 1 HELION 1 Plateforme de R&D Solaire et Stockage de l Energie Vignola - Ajaccio Université de Corse Laboratoire SPE UMR CNRS Localisation 2 HELION 2 France Corse - Ajaccio Energie Distribuée et systèmes

Plus en détail

APPEL A PROJETS TRANSITION ENERGÉTIQUE ET PLANIFICATION URBAINE 1 - CONTEXTE DE L APPEL A PROJETS

APPEL A PROJETS TRANSITION ENERGÉTIQUE ET PLANIFICATION URBAINE 1 - CONTEXTE DE L APPEL A PROJETS APPEL A PROJETS TRANSITION ENERGÉTIQUE ET PLANIFICATION URBAINE 1 - CONTEXTE DE L APPEL A PROJETS L ADEME Bretagne souhaite impulser une dynamique sur le territoire breton en accompagnant les collectivités

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CADRES DE L ADMINISTRATION DANS LE DOMAINE DE LA LOGISTIQUE

TERMES DE REFERENCE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CADRES DE L ADMINISTRATION DANS LE DOMAINE DE LA LOGISTIQUE REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DU TRANSPORT *** DIRECTION GENERALE DE LA LOGISTIQUE ET DU TRANSPORT MULTIMODAL TERMES DE REFERENCE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CADRES DE L ADMINISTRATION DANS LE DOMAINE

Plus en détail

L Etat engage 28 M pour des projets Réseaux Electriques Intelligents - Smartgrids

L Etat engage 28 M pour des projets Réseaux Electriques Intelligents - Smartgrids MINISTERE DE L ECOLOGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE COMMISSARIAT GENERAL A L INVESTISSEMENT C o m m u n i q u é d e

Plus en détail

DEFINITION TECHNIQUE DU SYSTEME DE PROPULSION D'UN KARTING NAUTIQUE ELECTRIQUE AVEC ACCOUPLMENT DIRECT PAR LIGNE D'ARBRE.

DEFINITION TECHNIQUE DU SYSTEME DE PROPULSION D'UN KARTING NAUTIQUE ELECTRIQUE AVEC ACCOUPLMENT DIRECT PAR LIGNE D'ARBRE. AQUALEO SARL Maison de la Technopole 6 Rue Léonard de VINCI 53000 LAVAL Tel : 02-43-69-70-14 www.gliss-speed.com contact@gliss-speed.com OBJET : Cahier des charges n 1, société AQUALEO pour le concours

Plus en détail