Conseil général du 27 juin 2014 Annexe 1 à la délibération n

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conseil général du 27 juin 2014 Annexe 1 à la délibération n"

Transcription

1 Conseil général du 27 juin 2014 Annexe 1 à la délibération n BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2013 Assemblée départementale du 27 juin / 13 1 / 13

2 SOMMAIRE Contexte et éléments de méthode Contexte réglementaire Périmètre retenu La consommation de gaz, d électricité, de fioul et de chaleur nécessaires au fonctionnement des bâtiments du Département La consommation de carburants (essence, diesel et GPL) des véhicules nécessaires aux activités du Département Périmètre exclu Année de référence et année de reporting Facteurs d émission et corrections climatiques... 4 Résultats Résultats sur l ensemble du périmètre Résultats sur le périmètre des bâtiments («sources fixes») Résultats du périmètre des véhicules («sources mobiles») Tableau de restitution réglementaire / 13

3 Contexte et éléments de méthode 1. Contexte réglementaire Le premier bilan des émissions de gaz à effet de serre du Département a été adopté en séance du 18 décembre Il était constitué du bilan des émissions de gaz à effet de serre des activités du Département et de celui du territoire seine-et-marnais. La méthodologie bilan Carbone alors labellisée par l ADEME avait été suivie. Depuis, l article 75 de la loi «Engagement national pour l environnement» du 12 juillet 2010 (dite Grenelle II) prévoit une obligation, pour certaines personnes morales (collectivités territoriales de plus de habitants, établissements publics de plus de 250 agents et privés de plus de 500 salariés), de réaliser un bilan de leurs émissions de gaz à effet de serre (GES) tous les trois ans à compter du 31/12/2012. Le décret d application n du 11 juillet indique que seules les émissions directes de GES et les émissions de GES indirectes associées à la consommation d électricité, de chaleur et de vapeur nécessaires aux activités doivent être prises en compte pour les organisations concernées. C est ce périmètre réglementaire qui est étudié dans le présent bilan GES, qui ne reprend pas la méthodologie complète du bilan Carbone, dont le périmètre est devenu aujourd hui optionnel au regard des textes en vigueur. Conformément à la réglementation, le présent bilan des émissions de gaz à effet de serre sera accessible sur le site Internet du Département : seine-et-marne.fr. 2. Périmètre retenu Ce bilan GES comptabilise les émissions de GES issues des sources fixes ou mobiles de combustion qui dépendent directement du Département. Ces sources sont de deux ordres : 2.1. La consommation de gaz, d électricité, de fioul et de chaleur nécessaires au fonctionnement des bâtiments du Département Les bâtiments du Département comprennent : - les 126 collèges de Seine-et-Marne, qui représentent environ 75% des surfaces chauffées du patrimoine bâti départemental, - les bâtiments dits «départementaux» : l Hôtel du Département, les bâtiments administratifs de la DGAE, de la DGAR, de la DGAS et de la DGAA (essentiellement localisés à Melun), les 14 Maisons départementales des solidarités et leurs annexes, les 5 Agences routières territoriales, les bâtiments à vocation culturelle (Archives départementales, Médiathèque départementale, Château de Blandy-les-Tours, Musées). NB : les émissions liées à la consommation d électricité, de chaleur ou de vapeur sont par convention des émissions indirectes (c est-à-dire que les émissions sont générées lors du processus de production de l énergie, cf..5), mais sont comptabilisées dans ce bilan La consommation de carburants (essence, diesel et GPL) des véhicules nécessaires aux activités du Département Les consommations de carburants étudiées concernent : - les véhicules de service légers et utilitaires présents dans toutes les directions et mis à la disposition des agents pour l exercice de leurs activités professionnelles (parc géré par la Direction des Moyens généraux), - la flotte particulière d engins de chantier, de véhicules légers et utilitaires spécifique aux activités de la Direction principale des routes, - la flotte de véhicules mise à la disposition des collèges et dont le Département est propriétaire, - les consommations de carburant des déplacements des assistants familiaux. Il a été décidé de prendre en compte ces émissions de gaz à effet de serre produites par les déplacements des assistantes, même si les sources de combustion (véhicules) ne sont pas la propriété du Département (données issues du défraiement des assistants familiaux sur les trajets professionnels réalisés avec leur véhicule personnel). 3 / 13

4 3. Périmètre exclu Sont exclus du périmètre du bilan des émissions de GES 2013 : Certaines émissions directes : Le guide méthodologique pour la réalisation des bilans de gaz à effet de serre des collectivités indique : «Que l exercice de la compétence soit assuré en régie, soit délégué (délégation de service public, convention de mandat, ) ou mis en œuvre par un tiers dans le cadre d un marché public, la collectivité prend en considération les émissions de ses délégataires, mandataires ou titulaires de marché liées à l exercice des compétences concernées.» Compte tenu de l indisponibilité des quantités d énergie des sources fixes ou mobiles de combustion consommées par les délégataires, mandataires ou titulaires de marché missionnés par le Département, ces émissions ont été exclues du périmètre, et devront faire l objet de travaux particuliers pour le prochain bilan. Les émissions indirectes : Cela concerne les émissions liées à l acheminement et la production des produits achetés par le Département (matériaux de construction, fournitures, etc.). Les émissions liées au déplacement des salariés entre leur domicile et leur lieu de travail font également partie de ce poste d émissions indirectes et sont exclues. Cependant, certains de ces déplacements sont comptabilisés car il est impossible de différencier les kilomètres parcourus par les voitures de service (catégorie 3) et de fonction (catégorie 1) au titre des déplacements professionnels et des déplacements domicile/travail. 4. Année de référence et année de reporting La méthode d élaboration des bilans GES indique que «l année de reporting est l année sur laquelle les données d activités sont collectées pour établir le bilan d émissions de GES. L année de référence permet à la personne morale de suivre ses émissions dans le temps et de mesurer l efficacité des actions mises en œuvre. Le bilan d émission de GES sur cette année de référence doit être recalculé en cas de changement de périmètre organisationnel de la personne morale ou de changement de méthode d évaluation des émissions de GES, à l occasion de l établissement de bilans GES ultérieurs.» Le bilan GES 2013 n utilise pas la même méthode d évaluation que le bilan Carbone L année 2013 est donc à la fois l année de reporting et l année de référence du Bilan GES 2013 du Département. 5. Facteurs d émission et corrections climatiques Définition : Un facteur d'émission est un coefficient multiplicateur qui permet de calculer (ou tout au moins d'estimer, avec une certaine marge d'erreur) la quantité de polluant émise du fait d'une activité humaine. Dans le cas présent, les polluants sont des gaz à effet de serre, et les facteurs d'émission sont des coefficients multiplicateurs qui permettent de passer de la mesure d'une activité humaine à la mesure de l'effet de serre que cette activité engendre. Source : Les facteurs d émission utilisés sont issus de la Base Carbone, qui est une base nationale de données publiques destinées à la réalisation de bilans GES. Cette base, administrée par l ADEME, est issue des données historiques de la méthode bilan Carbone. Avec et sans amont : Le périmètre d étude a été considéré avec et sans la prise en compte des émissions «amont». Les émissions «amont» d un combustible sont celles dues à son extraction, à son raffinage et à son transport. Facteur d émission pour la consommation d électricité : L'électricité présente un facteur d'émission de GES différent selon les heures de la journée et les saisons. Lors des pics de consommation journaliers et saisonniers, il est nécessaire de produire de l électricité à partir de centrales thermiques fortement émettrices de gaz à effet de serre. Ainsi, la Base Carbone de l ADEME propose un contenu moyen en GES de l électricité, tous usages confondus, de 60 gco 2 e/kwh. Celui de l électricité destinée au chauffage est fixé dans cette même base à 190 gco 2 e/kwh. Des études réalisées par l ADEME avaient avancé des chiffres encore plus élevés mais ils n ont jamais été officialisés. La méthode d évaluation du contenu CO 2 e de l électricité produite en France ne fait toujours pas consensus. 4 / 13

5 Les émissions de GES issues de la consommation d électricité dans les bâtiments ont été évaluées à partir du contenu moyen en CO 2 e de l électricité car il n a pas été possible de distinguer les différents usages de l électricité (chauffage, éclairage, ) au sein des bâtiments. Equivalent CO 2 et pouvoir de réchauffement global Les différents gaz à effet de serre anthropiques ont un impact plus ou moins important sur le climat : - si on émet 1 kg de méthane (CH 4 ) dans l'atmosphère, on produira le même effet, sur un siècle, que si on avait émis 25 kg de dioxyde de carbone (CO 2 ), - si on émet 1 kg d'hexafluorure de soufre (SF 6 ) dans l'atmosphère, on produira le même effet, sur un siècle, que si on avait émis kg de dioxyde de carbone (CO 2 ). Afin d être comparés les uns avec les autres, les émissions des différents gaz à effet de serre peuvent être exprimées en équivalent CO 2 (le principal d entre eux). «L outil» permettant de convertir les émissions d un GES en CO 2 e (équivalent CO 2 ) est le Pouvoir de Réchauffement Global (PRG) à 100 ans de ce gaz (voir Figure 1). Figure 1 Pouvoir de réchauffement et durée de vie de quelques GES (source : Fondation pour la Nature et l Homme) Correction climatique Afin de pouvoir comparer entre chaque année les consommations réelles indépendamment des incidences du climat (les hivers plus froids impliquent des consommations plus élevées), ces consommations font l objet d une correction dite climatique, c est-à-dire qu un indice est appliqué aux consommations réelles afin de pouvoir les comparer entre elles et juger de la performance des mesures d efficacité énergétique mises en œuvre. 5 / 13

6 Résultats Compte tenu des modifications du périmètre d étude et de la méthodologie différente appliquée pour le bilan GES 2013, les comparaisons des résultats à ceux du bilan Carbone adopté en 2009 sont évitées. Toutefois, lorsque cela a été possible, elles ont été réalisées et commentées. 1. Résultats sur l ensemble du périmètre Les résultats ci-dessous sont exprimés en CO 2 e. Le tableau 1 présente les résultats globaux du bilan GES. Il a été choisi de présenter ces résultats avec et sans l amont (cf. 5 précédent) car la restitution réglementaire des bilans GES exige des résultats sans l amont mais le calcul intégrant l amont est plus proche de la méthode bilan Carbone. Dans la suite du document (à l exception du Tableau de restitution réglementaire en page 12), les résultats seront systématiquement exprimés avec l amont. Tableau 1 Résultats globaux du bilan GES, avec et sans l amont Sources fixes de combustion (bâtiments) Sources mobiles de combustion (véhicules) Emissions de GES en tonnes CO 2 e sans amont Emissions de GES en tonnes CO 2 e avec amont Part des émissions «amont» dans les émissions totales % % Total % En considérant «l amont» (c est-à-dire non seulement les émissions liées à l usage même du combustible mais également les émissions liées à l extraction, au raffinage et au transport de ce combustible), 84% des émissions de GES du Département sont issues des consommations énergétiques du patrimoine bâti. Les trajets réalisés par les véhicules du Département sont responsables du reste des émissions. 2. Résultats sur le périmètre des bâtiments («sources fixes») Les collèges représentent 84% des émissions de GES du patrimoine bâti départemental ( tco 2 e) contre 16% pour les autres bâtiments départementaux (3 965 tco 2 e) voir Figure 2. Figure 2 - Répartition par activité des émissions de GES au sein du patrimoine bâti départemental en 2013 Bâtiments départ aux 16% Figure 3 - Répartition par source d énergie des émissions de GES au sein du patrimoine bâti départemental en 2013 Réseaux de chaleur tco2e Fioul 7% 337 tco2e 1% Electricité tco2e 8% Collèges 84% Gaz tco2e 84% 6 / 13

7 En considérant la répartition par source d énergie, il apparaît que ces émissions sont très majoritairement dues au gaz : la Figure 3 indique en effet que 84% des émissions de gaz à effet de serre sont issues de la combustion de gaz pour le chauffage des bâtiments. Le patrimoine du Département reste donc très largement chauffé au gaz. En 2008, 75% des consommations d énergie étaient du gaz (Figure 5). Cette part est de 72% en 2013 (Figure 4). La comparaison entre 2008 et 2013 indique une légère hausse des consommations énergétiques sur l ensemble du patrimoine bâti départemental. Cette évolution est en consommation réelle, non corrigée du climat. Figure 4 - Bilan énergétique 2013 du patrimoine bâti départemental Figure 5 - Bilan énergétique 2008 du patrimoine bâti départemental Fioul MWh 1% Géothermie MWh 1% Fioul Mwh 1% Géothermie MWh 1% Electricité MWh 26% Electricité MWh 23% Gaz MWh 72% Gaz naturel MWh 75% Consommations totales 2013 = MWh Consommations totales 2008 = MWh Le bilan énergétique du patrimoine bâti départemental sur l année 2013 montre : - une amélioration de l efficacité énergétique des bâtiments Cette amélioration est en partie due à l amélioration de la performance des installations remplacées (chaudières, systèmes de ventilation, etc.). Elle peut également être due à la réhabilitation globale de certains bâtiments qui comprend des interventions sur les menuiseries, les isolants, qui améliorent la performance énergétique du bâtiment. Les données des figures 4 et 5 montrent que l amélioration de la performance énergétique des bâtiments ne s est pas accompagnée d une modification du profil énergétique des consommations qui restent dominées par le gaz. - la persistance d une très faible part de consommations de fioul pour le chauffage La part du fioul dans les consommations énergétiques reste très marginale et inférieure à ce qui peut être observé dans l habitat à l échelle départementale. Néanmoins, cette part très émissive en gaz à effet de serre reste identique à celle observée en l absence d évolution de la part des énergies renouvelables 1% de l énergie consommée est géothermique. Cela correspond à la part d énergie géothermique utilisée dans certains réseaux de chaleur qui alimentent 8 collèges du Département. En effet, l expérimentation de reconstruction du collège de l Arche Guédon à Torcy en collège à énergie positive n est pas encore achevée et les chaudières à gaz en fin de vie sont remplacées par des chaudières à gaz plus performantes, sans substitution d énergie. 7 / 13

8 L énergie biomasse est absente du bilan énergétique. Son coût d investissement de départ environ trois à quatre fois plus élevé que celui du gaz explique la difficulté du Département à s engager dans cette diversification énergétique pourtant financièrement avantageuse à moyen terme (TVA à 5,5%, prix du bois plus stable que celui du gaz). Les perspectives de développement des énergies renouvelables, sur le patrimoine bâti du Département, dépendent essentiellement d initiatives de maîtres d ouvrage externes qui souhaitent créer ou étendre un réseau de chaleur biomasse ou géothermique (SMAVOM à Tournan-en-Brie, Syndicat de géothermie de Coulommiers). - une augmentation des consommations électriques (Figure 6) La comparaison des données de consommation d électricité, sans les corrections climatiques d usage (cf. 5 partie précédente), peut comporter des biais d interprétation. Néanmoins, l électricité étant utilisée à la marge comme énergie de chauffage, plusieurs hypothèses peuvent être avancées pour expliquer cette augmentation des consommations : L augmentation des équipements électriques dans les bâtiments. En effet, même si les équipements sont moins consommateurs d énergies (écrans, etc.), ils sont plus nombreux. Cette tendance se retrouve également dans l habitat résidentiel. L absence d amélioration du comportement des usagers des bâtiments. Le maintien de l électricité dans les opérations de construction / réhabilitation de bâtiments équipés de systèmes de chauffages électriques. Figure 6 Evolution de la consommation d électricité en MWh % % % Collèges Bâtiments départementaux Total - une vulnérabilité persistante face aux fluctuations des coûts des énergies fossiles (Figures 7, 8 et 9) L étude comparative des consommations et des factures de gaz pour les collèges entre 2010 et 2013 (Figures 7, 8 et 9) montre les efforts engagés pour l amélioration de l efficacité énergétique du patrimoine bâti du Département permettent de diminuer les consommations de gaz (-6% entre 2010 et 2013 à partir des valeurs corrigées du climat) mais ne permettent pas de maîtriser l augmentation des factures, du fait de l évolution rapide du coût du gaz. En effet, le coût du gaz augmente de 5% environ par an (source : enquête association AMORCE février 2014). 8 / 13

9 Figure 7 Consommation de gaz des collèges de 2010 à 2013 en MWh PCS Réelle Corrigée climat La courbe rouge représente les consommations réelles de gaz sur les collèges de 2010 à Ses fluctuations illustrent l impact des rigueurs hivernales variables sur les consommations réelles des bâtiments. La courbe verte représente ces mêmes consommations réelles mais corrigées du climat, c està-dire qu un indice est appliqué aux consommations réelles afin de pouvoir les comparer entre elles et juger de la performance des mesures d efficacité énergétique mises en œuvre. Cette figure montre que les efforts entrepris pour l amélioration de l efficacité énergétique des collèges ont permis de diminuer de 6% les consommations entre 2010 et Figure 8 Facture annuelle de gaz pour l ensemble des collèges (en millions d euros) 3,40 3,20 3,00 2,80 2,60 2,40 2,20 2, Cette figure montre que les factures ont augmenté de 13% entre 2010 et 2013 (2,9 M en 2010 ; 3,3 M en 2013). Figure 9 Comparaison des consommations réelles de gaz avec l évolution des factures Facture gaz - Indice base 100 année 2010 Consommation réelle gaz - Indice base 100 année La courbe bleue représente l évolution des consommations réelles de gaz pour les collèges, c est-à-dire non corrigées des données climatique, par rapport à l année 2010 (base 100). La courbe rouge représente l évolution des factures de gaz pour les collèges par rapport à l année 2010 (base 100). Cette figure montre que, malgré une évolution à la baisse des consommations réelles de gaz entre 2010 et 2013, les factures ont évolué à la hausse (+13% entre 2010 et 2013). 9 / 13

10 3. Résultats du périmètre des véhicules («sources mobiles») Les résultats obtenus sur le périmètre des véhicules sont les suivants. Tableau 2 Résultats du bilan GES et du bilan énergétique pour le parc automobile départemental Consommation en litres en 2013 (Diesel, Essence et GPL) Emissions de GES en tonnes CO 2e Parc géré par la Direction des moyens généraux Parc géré par la Direction principale des routes Parc mis à disposition des collèges Déplacements des assistants familiaux TOTAL Figure 10 - Répartition par activité des émissions de GES du parc automobile départemental Figure 11 - Répartition par carburant des émissions de GES du parc automobile départemental Parc des véhicules des collèges 2% Déplacements des assistants familiaux 11% Parc géré par la Direction des moyens généraux 26% GPL 78 tco2e 2% Essence 650 tco2e 14% Parc géré par la Direction principale des routes 61% Diesel tco2e 84% Le bilan énergétique du parc automobile départemental sur l année 2013 montre : - des consommations largement dominées par le diesel (Figures 11 et 12) Le parc de véhicules du Département est très majoritairement équipé de motorisations diesel à l image du parc de véhicules français. 86 % du volume de carburant, consommé par les déplacements liés aux activités du Département, est du diesel. La figure 12 montre en particulier la forte prédominance du diesel pour le parc géré par la Direction principale des routes. Ce parc est composé principalement d engins de chantier et de véhicules utilitaires nécessaires aux activités de construction et d entretien des routes, qui sont fortement consommateurs de carburants et pour lesquels il existe peu d alternatives au diesel. Cependant, ces alternatives mériteraient d être expérimentées. Pour mémoire, le carburant diesel est celui qui présente le plus fort facteur d émission de gaz à effet de serre (2,80 kgco 2 e/litre contre 2,27 pour l essence). De plus, il est le carburant qui émet des particules fines qui ont des effets sanitaires importants pour les populations. 10 / 13

11 Figure 12 Consommations des véhicules départementaux (en litres de carburant) GPL Diesel Essence Parc géré par la Direction des moyens généraux Parc géré par la Direction principale des routes Parc mis à disposition des collèges Déplacements des assistants familiaux - une baisse globale des consommations de carburants Plusieurs raisons peuvent être avancées pour expliquer cette baisse : La première est que les véhicules qui sont remplacés le sont par des véhicules plus performants. Ensuite, le nouveau règlement intérieur entraine une diminution du nombre de véhicules de catégorie 3 autorisés au remisage au domicile d un agent. Cette nouvelle politique réduit donc le nombre de kilomètres domicile-travail réalisés par les véhicules du Département. Enfin, la Direction des moyens généraux réduit le nombre de véhicules de son parc. Même si la compression du nombre de véhicule ne devrait pas avoir d impact sur le nombre de kilomètres professionnels effectués par les agents, on peut espérer que cela a favorisé la pratique du covoiturage. - une part en diminution du GPL dans les consommations du parc de véhicules administratifs La loi sur l air de 1996 impose que les flottes de véhicules publiques soient équipées en véhicules propres (GPL, GNV, électrique, hybride) à hauteur de 20% (minimum) à l occasion des renouvellements ; les véhicules d un poids supérieur à 3,5 tonnes sont exclus. La majorité du parc géré par la Direction principale des routes n est en conséquence pas concernée par cette obligation réglementaire. Figure 13 Evolution du profil des consommations de carburants du parc de la Direction des moyens généraux (en milliers de litres) 11 / 13

12 GPL Essence Diesel Comme on peut le constater sur les figures 12 et 13, l effort pour l introduction de véhicules propres a été réalisé sur le parc géré par la Direction des moyens généraux. Le GPL a été le choix effectué, compte tenu de la faiblesse de l offre il y a quelques années dans les autres motorisations alternatives (électrique et hybride). Le GPL présente l avantage d être beaucoup moins émetteur de polluants atmosphériques (notamment les particules fines très cancérigènes). Le GPL est également moins émissif que l essence et le diesel (1,85 kgco 2 e/litre contre 2,80 pour l essence et 3,18 pour le diesel) mais cette motorisation est plus gourmande. Le bilan en termes d émissions de gaz à effet de serre n est pas aussi positif que le bilan en termes de polluants. Le tableau 3 montre que la part de consommation de GPL est en diminution entre 2012 et 2013 (-23%). Tableau 3 Consommations de carburant (en litres) du parc de la Direction des moyens généraux entre 2010 et 2013 Type de carburant / Années Diesel Essence GPL Total Part du GPL dans le total 11% 13% 13% 10% - l absence de développement de motorisations alternatives dans le parc automobile Concernant les autres motorisations, un véhicule hybride a intégré le parc de la Direction des moyens généraux récemment. Une offre aujourd hui plus diversifiée permet d examiner plus sérieusement cette alternative. Par contre, le véhicule électrique (voiture et scooter) n est pas encore expérimenté. - des modes de déplacements doux (marche, vélo) peu mis en avant Dans l optique de réduire les émissions de gaz à effet de serre liés aux déplacements des agents, les déplacements doux sont une alternative pour les déplacements en zone urbaine. Des vélos à assistance électrique ont été déployés sur plusieurs sites départementaux. Le bilan de ce déploiement est mitigé. Le nombre de kilomètres effectués par ces vélos est très faible. Les aménagements cyclistes sont trop peu nombreux et les agents ne sont pas formés à la pratique du vélo sur voie publique. La peur de devoir s insérer dans un trafic automobile serait l un des facteurs déterminants dans le renoncement à utiliser le vélo. 12 / 13

13 Tableau de restitution réglementaire Les résultats ci-dessous sont calculés «sans l amont». 13 / 13

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE D I A G N O S T I C A S S I S T A N C E T E C H N I Q U E CLIENT : Association les Nids INTERLOCUTEUR : M. HANDOUCHE Adresse intervention : 27, rue du Marechal

Plus en détail

Bilan d émissions de gaz à effet de serre Conseil Général de l Aveyron

Bilan d émissions de gaz à effet de serre Conseil Général de l Aveyron Bilan d émissions de gaz à effet de serre Conseil Général de l Aveyron Le présent bilan d émissions de gaz à effet de serre a été réalisé à l aide de la méthode Bilan Carbone version 7.1.01 développée

Plus en détail

ANNEXE 2 BILAN DES ÉMISSIONS DIRECTES ET INDIRECTES ASSOCIÉES À L ÉNERGIE DE BREST MÉTROPOLE OCÉANE ET DE LA VILLE DE BREST 2012-2017

ANNEXE 2 BILAN DES ÉMISSIONS DIRECTES ET INDIRECTES ASSOCIÉES À L ÉNERGIE DE BREST MÉTROPOLE OCÉANE ET DE LA VILLE DE BREST 2012-2017 ANNEXE 2 BILAN DES ÉMISSIONS DIRECTES ET INDIRECTES ASSOCIÉES À L ÉNERGIE DE BREST MÉTROPOLE OCÉANE ET DE LA VILLE DE BREST 2012-2017 PLAN CLIMAT ÉNERGIE TERRITORIAL DE BREST MÉTROPOLE OCÉANE ET DE LA

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Bilan des émissions de gaz à effet de serre Bilan des émissions de gaz à effet de serre HABITAT 08 Office Public de l Habitat des Ardennes Dernière mise à jour : 30 décembre 2015 Auteur : Laurent Bêche 1. Contexte réglementaire En application du

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE D I A G N O S T I C A S S I S T A N C E T E C H N I Q U E CLIENT : Association les Nids INTERLOCUTEUR : M. LEGUERNEY Adresse intervention : 27, rue du Marechal

Plus en détail

Rapport Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Crédit Agricole Sud Rhône Alpes

Rapport Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Crédit Agricole Sud Rhône Alpes Rapport Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Crédit Agricole Sud Rhône Alpes 1/ Description de la personne morale concernée Raison sociale : CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL SUD RHONES ALPES

Plus en détail

BILAN DES ÉMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE AIR FRANCE Année civile 2014

BILAN DES ÉMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE AIR FRANCE Année civile 2014 BILAN DES ÉMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE AIR FRANCE Année civile 2014 CONTENU 1. INTRODUCTION...3 1.1. Cadre réglementaire... 3 1.2. Méthodologie retenue... 3 2. ÉMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE...4

Plus en détail

Rapport du Bilan des émissions de gaz à effet de serre L ADAPT

Rapport du Bilan des émissions de gaz à effet de serre L ADAPT Rapport du Bilan des émissions de gaz à effet de serre L ADAPT Page 1 Table des matières CONTEXTE... 4 NOTE METHODOLOGIQUE... 5 DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE CONCERNEE... 6 A. DESCRIPTION DE LA PERSONNE

Plus en détail

Bilan gaz à effet de serre 2011 de la CAF Alpes Maritimes

Bilan gaz à effet de serre 2011 de la CAF Alpes Maritimes Bilan gaz à effet de serre 2011 de la CAF Alpes Maritimes Contexte de l étude Afin de lutter contre le changement climatique et de s adapter au contexte de raréfaction des ressources fossiles, des engagements

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Bilan des émissions de gaz à effet de serre Bilan des émissions de gaz à effet de serre SOMMAIRE 1. SYNTHESE DU BILAN DE GAZ A EFFET DE SERRE...4 2. INTRODUCTION... 6 2.1 Rappel sur les enjeux énergie-climat...6 2.2 Méthodologie employée...7 2.3

Plus en détail

Restitution réglementaire du Bilan des émissions de gaz à effet de serre *** Grand Evreux Agglomération

Restitution réglementaire du Bilan des émissions de gaz à effet de serre *** Grand Evreux Agglomération Restitution réglementaire du Bilan des émissions de gaz à effet de serre *** Grand Evreux Agglomération 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : Grand Evreux Agglomération Code NAF

Plus en détail

LUBRIZOL FRANCE. Bilan Réglementaire des Emissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES)

LUBRIZOL FRANCE. Bilan Réglementaire des Emissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) LUBRIZOL FRANCE Bilan Réglementaire des Emissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) Bilan effectué en application du décret n 2011-289 du 11 juillet 2011 relatif au bilan de gaz à effet de serre et au plan

Plus en détail

Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre de TN INTERNATIONAL Conformément à l'article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010

Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre de TN INTERNATIONAL Conformément à l'article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre de TN INTERNATIONAL Conformément à l'article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 Bilan GES réglementaire 15 décembre 2015 Page : 1/13 Sommaire 1 Description

Plus en détail

EDMOND DE ROTHSCHILD (FRANCE)

EDMOND DE ROTHSCHILD (FRANCE) EDMOND DE ROTHSCHILD (FRANCE) Raison sociale : Edmond de Rothschild (France) Code NAF (APE) : 6419Z Code SIREN : 572 037 026 SIRET associé à la personne morale : 572 037 026 000 18 Adresse : 47, rue du

Plus en détail

Bilan Gaz à effet de serre 2014

Bilan Gaz à effet de serre 2014 Bilan Gaz à effet de serre 2014 Sommaire I. Contexte et objectif... 2 II. Périmètre organisationnel retenu... 3 III. Méthodologie... 4 IV. Emissions de GES... 7 V. Emissions évitées... 9 VI. Incertitudes...

Plus en détail

Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre de 2011 de la DIRECCTE de la Provence-Alpes-Côte d Azur

Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre de 2011 de la DIRECCTE de la Provence-Alpes-Côte d Azur Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre de 2011 de la DIRECCTE de la Provence-Alpes-Côte d Azur 1 P a g e Sommaire Cadre général... 3 1. Description de la personne morale concernée... 4 2. Année de

Plus en détail

Auteur : Groupama Supports et Services Service D.P.C.R sécurité. Rapport : B.E.G.E.S Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre

Auteur : Groupama Supports et Services Service D.P.C.R sécurité. Rapport : B.E.G.E.S Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre Auteur : Groupama Supports et Services Service D.P.C.R sécurité Rapport : B.E.G.E.S Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre AUTEUR : Fabienne VIDET REFERENCE : EXPSECU/FV-19/2014 DATE : 12/05/2014

Plus en détail

Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) d ETAM Lingerie

Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) d ETAM Lingerie Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) d ETAM Lingerie Table des matières I. DESCRIPTION GÉNÉRALE... 4 I.1 Description de la personne morale concernée... 4 I.2 Année de reporting de l exercice

Plus en détail

Restitution du bilan réglementaire d émissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES)

Restitution du bilan réglementaire d émissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) Restitution du bilan réglementaire d émissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) HABITAT TOULOUSE ANNEE 2012 Le 25/2/2014 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : HABITAT TOULOUSE

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre du Territoire de la Côte Ouest. Conformément à l article 75 de la loi 2010-788 du 12/07/2010

Bilan des émissions de gaz à effet de serre du Territoire de la Côte Ouest. Conformément à l article 75 de la loi 2010-788 du 12/07/2010 Bilan des émissions de gaz à effet de serre du Territoire de la Côte Ouest Conformément à l article 75 de la loi 2010-788 du 12/07/2010 Année d activité : 2011 Date de publication : Juin 2013 Sommaire

Plus en détail

RESTITUTION POUR LA PUBLICATION DU BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE ANNEE DE REFERENCE : 2011-2012 1 ER AVRIL 2011 AU 31 MARS 2012 2014

RESTITUTION POUR LA PUBLICATION DU BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE ANNEE DE REFERENCE : 2011-2012 1 ER AVRIL 2011 AU 31 MARS 2012 2014 RESTITUTION POUR LA PUBLICATION DU BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE Méthode développée par l'abc ANNEE DE REFERENCE : 2011-2012 1 ER AVRIL 2011 AU 31 MARS 2012 2014 ANNEE DE REPORTING : 2014 1

Plus en détail

Bilan Gaz à Effet de Serre

Bilan Gaz à Effet de Serre Bilan Gaz à Effet de Serre Conformément à l article 75 De la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 Portant engagement national pour l environnement (ENE) - Centre Hospitalier de Novillars SYKAR environnement

Plus en détail

Bilan d émission de Gaz à Effet de Serre (GES)

Bilan d émission de Gaz à Effet de Serre (GES) Centre Hospitalier de VIERZON 33, rue Léo Mérigot BP 237 18102 VIERZON 02.48.52.33.33 Site internet : ch-vierzon.fr Bilan d émission de Gaz à Effet de Serre (GES) Conformément à l article 75 de la loi

Plus en détail

Publication du bilan GES DAMART SERVIPOSTE 2011

Publication du bilan GES DAMART SERVIPOSTE 2011 Publication du bilan GES DAMART SERVIPOSTE 2011 Sommaire 1. Description de DAMART SERVIPOSTE... 4 Raison sociale :... 4 Code NAF :... 4 Code SIREN :... 4 Adresse :... 4 Description sommaire de l activité

Plus en détail

- Société des Eaux de Volvic - Bilan des émissions de gaz à effet de serre. Année de reporting : 2014

- Société des Eaux de Volvic - Bilan des émissions de gaz à effet de serre. Année de reporting : 2014 - Société des Eaux de Volvic - Bilan des émissions de gaz à effet de serre Conformément à l article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l environnement (ENE) Année

Plus en détail

Bilan d émissions de GES Centre Départemental de Repos et de Soins (CDRS)

Bilan d émissions de GES Centre Départemental de Repos et de Soins (CDRS) Bilan d émissions de GES Centre Départemental de Repos et de Soins (CDRS) Application du décret du 11 juillet 2011 relatif au bilan des émissions de GES. Format de restitution conforme à l Annexe 3 de

Plus en détail

BILAN D EMISSION DE GAZ A EFFET DE SERRE

BILAN D EMISSION DE GAZ A EFFET DE SERRE BILAN D EMISSION DE GAZ A EFFET DE SERRE Réalisé par Okavango Energy selon les principes de la norme ISO 14064-1 le protocole GHG et la méthodologie du Bilan Carbone Rapport du 8 décembre 2015 Pernod SA

Plus en détail

Conseil Régional Basse-Normandie. Bilan des Emissions de

Conseil Régional Basse-Normandie. Bilan des Emissions de Conseil Régional Basse-Normandie Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre (GES) Année 2011 Reporting réglementaire Ce document présente la restitution du BEGES réglementaire du Conseil Régional de

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE Site audité : Centre Hospitalier de Fontenay Le Comte CLIENT : Centre Hospitalier de Fontenay Le Comte INTERLOCUTEUR : TELLIER Jean-François ADRESSE : CS 10039

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Bilan des émissions de gaz à effet de serre Page 11 / 12 Bilan des émissions de gaz à effet de serre Page 1 / 12 Sommaire 1. Description de la personne morale concernée...2 2. Année de reporting de l exercice et l année de référence...4 3. Les émissions

Plus en détail

Bilan d émissions de GES pour la société MFPM

Bilan d émissions de GES pour la société MFPM Bilan d émissions de GES pour la société MFPM 1. Description de la personne morale Raison sociale : Manufacture Française des Pneumatiques Michelin Code NAF : 2211Z Code SIREN : 855200 507 Numéros de SIRET

Plus en détail

Bilan 2012. des émissions de gaz à effet de serre. de l Institut Pasteur. Données 2011

Bilan 2012. des émissions de gaz à effet de serre. de l Institut Pasteur. Données 2011 Bilan 2012 des émissions de gaz à effet de serre de l Institut Pasteur Données 2011 Décembre 2012 SOMMAIRE 1. Description de la personne morale concernée... 3 2. Périmètres organisationnel et opérationnel...

Plus en détail

BILAN REGLEMENTAIRE DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2015 SYNTHESE DES ACTIONS

BILAN REGLEMENTAIRE DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2015 SYNTHESE DES ACTIONS BILAN REGLEMENTAIRE DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2015 ET SYNTHESE DES ACTIONS selon le format de l annexe 5 de la Méthode pour la réalisation des bilans de gaz à effet de serre conformément à

Plus en détail

FAURECIA BLOC AVANT. Bilan des émissions de gaz à effet de serre. Rapport du bilan destiné à la Préfecture d Ile de France

FAURECIA BLOC AVANT. Bilan des émissions de gaz à effet de serre. Rapport du bilan destiné à la Préfecture d Ile de France FAURECIA BLOC AVANT Bilan des émissions de gaz à effet de serre Rapport du bilan destiné à la Préfecture d Ile de France Décembre 2012 Ce rapport a été réalisé selon le guide méthodologique «Méthode pour

Plus en détail

Banque CIC Est Bilan d émissions de gaz à effet de serre 2014

Banque CIC Est Bilan d émissions de gaz à effet de serre 2014 Banque CIC Est Bilan d émissions de gaz à effet de serre 2014 Le contexte réglementaire: La réalisation du bilan d émissions de Gaz à effet de serre (BEGES) est obligatoire pour les personnes morales de

Plus en détail

Restitution du bilan d émissions de GES

Restitution du bilan d émissions de GES Restitution du bilan d de GES 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale DIRECTION RÉGIONALE DES AFFAIRES CULTURELLES DU NORD-PAS-DE-CALAIS Code NAF 8412 Z Code SIREN 175904606 SIRET

Plus en détail

Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre de 2011 de la DIRECCTE d Ile-de-France

Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre de 2011 de la DIRECCTE d Ile-de-France Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre de 2011 de la DIRECCTE d 1 P a g e Sommaire Cadre général... 3 1. Description de la personne morale concernée... 4 2. Année de reporting de l exercice et l année

Plus en détail

IPSEN PHARMA Restitution pour la publication du bilan des émissions de gaz à effet de serre

IPSEN PHARMA Restitution pour la publication du bilan des émissions de gaz à effet de serre IPSEN PHARMA Restitution pour la publication du bilan des émissions de gaz à effet de serre Reporting 2011 Déclaration Art 75 loi GRENELLE II IPSEN Pharma 1 1. Description de la personne morale concernée

Plus en détail

Conformément au décret n 2011-829 du 11 juillet 2011. Technoclub Bât B Ave de l Hippodrome 33170 GRADIGNAN Tel : 05 57 35 46 35 / Fax : 05 57 35 46 36

Conformément au décret n 2011-829 du 11 juillet 2011. Technoclub Bât B Ave de l Hippodrome 33170 GRADIGNAN Tel : 05 57 35 46 35 / Fax : 05 57 35 46 36 BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE Restitution pour la publication Conformément au décret n 2011-829 du 11 juillet 2011 QCS SERVICES SAS Agence Diversification Sud-Ouest Technoclub Bât B Ave de

Plus en détail

BILAN D EMISSIONS DES GAZ A EFFET DE SERRE 2011 DE DOCAPOST BPO IS ET PLANS D ACTION

BILAN D EMISSIONS DES GAZ A EFFET DE SERRE 2011 DE DOCAPOST BPO IS ET PLANS D ACTION BILAN D EMISSIONS DES GAZ A EFFET DE SERRE 2011 DE DOCAPOST BPO IS ET PLANS D ACTION SOMMAIRE PREAMBULE 1. BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 1.1 DESCRIPTION DE L ORGANISATION, DES ACTIVITES ET

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE. BILAN CARBONE 2012 de l UES MAAF Assurances

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE. BILAN CARBONE 2012 de l UES MAAF Assurances BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE BILAN CARBONE 2012 de l UES MAAF Assurances 1 1. Description de la personne morale et de ses activités Ce bilan est une démarche volontaire, étant

Plus en détail

D.D.P.P. 33 Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre

D.D.P.P. 33 Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre D.D.P.P. 33 Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Raison sociale : Direction Départementale de la Protection des Populations de la Gironde. Code SIRET : 13000975600011 Adresse : 5, boulevard Jacques

Plus en détail

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015 Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT 10 septembre 2015 Diagnostic Énergie Climat du territoire : 1 Les objectifs de la loi de transition énergétique pour la croissance verte et

Plus en détail

SYNTHESE DES DIAGNOSTICS

SYNTHESE DES DIAGNOSTICS PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL SYNTHESE DES DIAGNOSTICS Juillet 2013 La Communauté d Agglomération du Grand Rodez, regroupant 55 932 habitants, est soumise à l obligation nationale (Grenelle 1 et 2) de

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre (GES) de l IRD

Bilan des émissions de gaz à effet de serre (GES) de l IRD Bilan des émissions de gaz à effet de serre (GES) de l IRD Remis à la Préfecture de région Provence- Alpes - Côte d Azur Décembre 2013 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : Institut

Plus en détail

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE THALES S.A. Réf : DENV/MD/cg/15/148/-/COU Page 1

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE THALES S.A. Réf : DENV/MD/cg/15/148/-/COU Page 1 BILAN GAZ A EFFET DE SERRE THALES S.A Réf : DENV/MD/cg/15/148/-/COU Page 1 SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 3 2. PRESENTATION DE THALES SA... 3 2.1. Informations relatives à la personne morale... 3 2.2. Personne

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre. au 31 décembre 2014. Synthèse des plans d actions BANQUE DE FRANCE

Bilan des émissions de gaz à effet de serre. au 31 décembre 2014. Synthèse des plans d actions BANQUE DE FRANCE Bilan des émissions de gaz à effet de serre au 31 décembre 2014 * Synthèse des plans d actions BANQUE DE FRANCE Bilan des émissions de gaz à effet de serre 2014 et synthèse des plans d actions Page 1 SOMMAIRE

Plus en détail

BILAN CARBONE TM ECOLE DE SKI ECORIDER SKI SCHOOL HIVER 2008-2009

BILAN CARBONE TM ECOLE DE SKI ECORIDER SKI SCHOOL HIVER 2008-2009 BILAN CARBONE TM ECOLE DE SKI ECORIDER SKI SCHOOL HIVER 2008-2009! Détails de l'étude! Résultats généraux! Facteur 4! Perspectives Avril 2009 www.mountain-riders.org 1 OBJECTIF DE L ETUDE Évaluer les émissions

Plus en détail

1. Description de la personne morale concernée

1. Description de la personne morale concernée BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE DE KEOLIS LILLE EN 2013 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : Keolis Lille Code NAF : 4931Z «Transports urbains et suburbains de voyageurs»

Plus en détail

Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES)

Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES) Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES) Exercice 2012-2013 1. Description de la personne morale concernée... 2 2. Année de reporting de l exercice et l année de référence... 3 3. Emissions

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE DE LA VILLE D EPINAY-SUR-SEINE. Rapport de diagnostic

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE DE LA VILLE D EPINAY-SUR-SEINE. Rapport de diagnostic BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE DE LA VILLE D EPINAY-SUR-SEINE Rapport de diagnostic Rédaction Approbation Validation Bertille BALLUFFIER Bertille BALLUFFIER Nicolas CAILLEAU Ind. Date Modification

Plus en détail

Réalisation du Bilan Carbone. «Patrimoine et Services» du Conseil Général du Cantal

Réalisation du Bilan Carbone. «Patrimoine et Services» du Conseil Général du Cantal Réalisation du Bilan Carbone «Patrimoine et Services» du Conseil Général du Cantal Octobre 2013 Bilan Carbone du Conseil Général du Cantal Page 1 sur 17 1 PRINCIPE... 3 2 PÉRIMÈTRE DE L ÉTUDE ET DONNÉES

Plus en détail

Diagnostic Gaz à effet de serre de l Institut National de Recherche en Sécurité (INRS)

Diagnostic Gaz à effet de serre de l Institut National de Recherche en Sécurité (INRS) Diagnostic Gaz à effet de serre de l Institut National de Recherche en Sécurité (INRS) 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : INRS, Association loi 1901 Code NAF : 7219Z Code SIREN

Plus en détail

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE : ANNEE 2014. SOLVAY, plateforme de Tavaux

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE : ANNEE 2014. SOLVAY, plateforme de Tavaux 18/12/2015 BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE : ANNEE 2014 SOLVAY, plateforme de Tavaux Le bilan d émissions de gaz à effet de serre de la société Rhodia Opération France a été établi conformément

Plus en détail

DOCAPOST BPO IS BILAN D EMISSIONS DES GAZ A EFFET DE SERRE DE 2014 ET PLANS D ACTION BEGES 2014 - DOCAPOST BPO IS 1/12

DOCAPOST BPO IS BILAN D EMISSIONS DES GAZ A EFFET DE SERRE DE 2014 ET PLANS D ACTION BEGES 2014 - DOCAPOST BPO IS 1/12 DOCAPOST BPO IS BILAN D EMISSIONS DES GAZ A EFFET DE SERRE DE 2014 ET PLANS D ACTION 1/12 SOMMAIRE Préambule 1. Bilan d émissions de gaz à effet de Serre 1.1 Description de l organisation, des activités

Plus en détail

BILAN DE GAZ A EFFET DE SERRE DE L UNIVERSITÉ DE BOURGOGNE : ANNÉE 2012

BILAN DE GAZ A EFFET DE SERRE DE L UNIVERSITÉ DE BOURGOGNE : ANNÉE 2012 BILAN DE GAZ A EFFET DE SERRE DE L UNIVERSITÉ DE BOURGOGNE : ANNÉE 2012 Université de Bourgogne Esplanade Erasme BP 27877-21078 DIJON CEDEX Tél. ++33 380 39 50 00 Email : campusdurable@u-bourgogne.fr www.u-bourgogne.fr

Plus en détail

Bilan règlementaire des émissions de Gaz à Effet de Serre Conformément à l article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010

Bilan règlementaire des émissions de Gaz à Effet de Serre Conformément à l article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 Bilan règlementaire des émissions de Gaz à Effet de Serre Conformément à l article 75 de la loi n 21-788 du 12 juillet 21 Siège, DT 33, DT 24, DT 4, DT 47, DT 64 Année de référence : 211 - AUTEUR : LAURENT

Plus en détail

ALSTOM POWER THERMAL SERVICES

ALSTOM POWER THERMAL SERVICES Année de référence choisie : 2011 Année de reporting du présent bilan : 2011 Ce bilan des émissions de gaz à effets de d serre est disponible à l adresse internet suivante : Site Internet de laa Préfecture

Plus en détail

Bilan d émissions de GES réglementaire Mecachrome France SAS

Bilan d émissions de GES réglementaire Mecachrome France SAS Bilan d émissions de GES réglementaire Mecachrome France SAS Version du 26 juin 2013 Contenu 1 Description détaillée de la personne morale concernée... 3 1.1 Périmètre Organisationnel... 3 1.2 Périmètre

Plus en détail

DIAGNOSTIC DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE

DIAGNOSTIC DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 25, allée des vendanges Le parc aux vignes 77 183 Croissy Beaubourg 01 60 37 06 62 SagaCité 1, rue Albert Einstein, 77 420 Champs- sur- Marne 01 64 11 93 52 DIAGNOSTIC DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE

Plus en détail

Xerox General Services

Xerox General Services Xerox General Services Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Rapport du bilan destiné à la préfecture d Ile de France Décembre 2015 Ce rapport a été réalisé selon le guide méthodologique «Méthode pour

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre de la société Fromageries BEL Production France

Bilan des émissions de gaz à effet de serre de la société Fromageries BEL Production France Bilan des émissions de gaz à effet de serre de la société Fromageries BEL Production France 1. Description de la société Fromageries Bel Production France : Code NAF : 1051C Code SIREN : 493.371.595, les

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT Arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments

Plus en détail

Diagnostic Gaz à effet de serre de l entreprise BERGER-LEVRAULT

Diagnostic Gaz à effet de serre de l entreprise BERGER-LEVRAULT Diagnostic Gaz à effet de serre de l entreprise BERGER-LEVRAULT 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : BERGER LEVRAULT Code NAF : Edition de logiciels applicatifs 5829C Code SIREN

Plus en détail

Bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre (GES) et synthèse des actions de réduction

Bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre (GES) et synthèse des actions de réduction Bilan réglementaire des émissions de gaz à effet de serre (GES) et synthèse des actions de réduction BRGM 2012-330- DAF/EDD Novembre 2012 Bilan réalisé selon le format de l annexe 3 de la Méthode pour

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE BILAN CARBONE 2012 DE MAAF ASSURANCES SA

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE BILAN CARBONE 2012 DE MAAF ASSURANCES SA BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE BILAN CARBONE 2012 DE MAAF ASSURANCES SA 1 1. Description de la personne morale et de ses activités Raison sociale : MAAF ASSURANCES SA Code NAF

Plus en détail

Rapport. Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Date d envoi à la préfecture : 2013

Rapport. Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Date d envoi à la préfecture : 2013 Rapport Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Date d envoi à la préfecture : 2013 1 Sommaire 1. Contexte 4 2. Description concernée de la personne morale 6 3. Année du bilan GES 8 4. Incertitudes Méthodologie

Plus en détail

CASDEN Banque Populaire

CASDEN Banque Populaire CASDEN Banque Populaire Restitution pour la publication du bilan d émissions de GES 2011 1 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : CASDEN Banque Populaire Code NAF : 6419Z Code

Plus en détail

Bilan Gaz à Effet de Serre (BGES) de CNIM SA en France 2013

Bilan Gaz à Effet de Serre (BGES) de CNIM SA en France 2013 Bilan Gaz à Effet de Serre (BGES) de CNIM SA en France 2013 Bilan réalisé avec le support de l agence conseil Prestataire habilité Bilan Carbone Membre de l Association des Professionnels en Conseil Carbone

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre de la société Fromageries BEL SA

Bilan des émissions de gaz à effet de serre de la société Fromageries BEL SA Bilan des émissions de gaz à effet de serre de la société Fromageries BEL SA 1. Description de la société Fromageries Bel SA : Code NAF : 1051C Code SIREN : 542.088.067, les numéros SIRET associés sont

Plus en détail

Bilan Carbone Périmètre Global Année d exercice : 1er janvier 2012 31 décembre 2012. 12 décembre 2013 12/12/2013

Bilan Carbone Périmètre Global Année d exercice : 1er janvier 2012 31 décembre 2012. 12 décembre 2013 12/12/2013 Bilan Carbone Périmètre Global Année d exercice : 1er janvier 2012 31 décembre 2012 12 décembre 2013 1 PRESENTATION DE LA SOCIETE 1. DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE L Etablissement Public de Santé Mentale

Plus en détail

Préfecture de la Région PROVENCE-ALPES-COTE D AZUR Bd Paul Peytral 13282 MARSEILLE CEDEX 20

Préfecture de la Région PROVENCE-ALPES-COTE D AZUR Bd Paul Peytral 13282 MARSEILLE CEDEX 20 THALES UNDERWATER SYSTEMS S.A.S 525 route des Dolines BP 157 06903 Sophia Antipolis Cedex France Tél. : +33 (0)4 92 96 30 00 Fax : +33 (0)4 92 96 39 50 www.thalesgroup.com Préfecture de la Région PROVENCE-ALPES-COTE

Plus en détail

Méthodes, forces et faiblesses de l inventaire des gaz à effet de serre dans le secteur du transport en Guinée

Méthodes, forces et faiblesses de l inventaire des gaz à effet de serre dans le secteur du transport en Guinée PRÉSENTATION POWERPOINT Méthodes, forces et faiblesses de l inventaire des gaz à effet de serre dans le secteur du transport en Guinée Mamadou Lamarana DIALLO et Zoumana BAMBA, Centre de Recherche Scientifique

Plus en détail

Distribution Franprix

Distribution Franprix Distribution Franprix Restitution pour la publication du bilan d émissions de GES Préfecture de Paris et d'ile-de-france 5 rue Leblanc 75911 Paris Cedex 15 destinataires bilan-ges-idf@developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE HSBC France

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE HSBC France Conformité à l article 75 du Grenelle II de l environnement BILAN DES EMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE HSBC France Date: 19/12/2014 1 Sommaire I. Stratégie Environnementale de HSBC Les enjeux environnementaux

Plus en détail

TERRITOIRE TERRITOIRE ÉNERGIE PLAN CLIMAT ÉNERGIE PRÉCARITÉ VULNÉRABILITÉ ÉNERGIE

TERRITOIRE TERRITOIRE ÉNERGIE PLAN CLIMAT ÉNERGIE PRÉCARITÉ VULNÉRABILITÉ ÉNERGIE DIAGNOSTIC GAZ À EFFET DE SERRE VULNÉRABILITÉ TERRITOIRE PRÉCARITÉ DIAGNOSTIC TERRITOIRE ÉNERGIE VULNÉRABILITÉ DIAGNOSTIC TERRITOIRE VULNÉRABILITÉ GAZ À EFFET DE SERRE PLAN CLIMAT ÉNERGIE PRÉCARITÉ ÉNERGIE

Plus en détail

Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre Carsat Centre-Val de Loire

Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre Carsat Centre-Val de Loire Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre Carsat Centre-Val de Loire Rapport réglementaire 2015 Bilan des émissions de GES - Carsat Centre-Val de Loire 1 Table des matières 1 Description de la personne

Plus en détail

Saint-Etienne Châteaucreux.

Saint-Etienne Châteaucreux. Saint-Etienne Châteaucreux. Un nouveau quartier au cœur naturellement chaleureux! Châteaucreux : quand tout un quartier fait le choix de l avenir. Projet ambitieux, le nouveau Châteaucreux a pour objectif

Plus en détail

Rapport réglementaire. MATIS Technologies

Rapport réglementaire. MATIS Technologies 1 Rapport réglementaire Bilan d Emissions de Gaz à Effet de Serre Réglementaire 2012 MATIS Technologies Sommaire 1. Description de la personne morale concernée... 3 2. Année de reporting... 3 3. Les émissions

Plus en détail

B GES. E Missions. ilan GROUPE : E I FFAGE BRANCHE : E I FFAGE BRANCHE METAL FILIALE : E IFFAGE CONSTRUCTION METALLIQUE.

B GES. E Missions. ilan GROUPE : E I FFAGE BRANCHE : E I FFAGE BRANCHE METAL FILIALE : E IFFAGE CONSTRUCTION METALLIQUE. B GES ilan E Missions *Gaz à Effet de de GESSerre Décembre 2012 GROUPE : E I FFAGE BRANCHE : E I FFAGE BRANCHE METAL FILIALE : E IFFAGE CONSTRUCTION METALLIQUE Direction du Développement Durable Préliminaire

Plus en détail

ESMARIEJEANLUCADELINECLARABRUNOKARINEALICEFRANCOIS STEPHANEOLIVIERSARAHBENOITCHLOEJEANSYLVAINVERONIQUELU. Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre

ESMARIEJEANLUCADELINECLARABRUNOKARINEALICEFRANCOIS STEPHANEOLIVIERSARAHBENOITCHLOEJEANSYLVAINVERONIQUELU. Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre .. ESMARIEJEANLUCADELINECLARABRUNOKARINEALICEFRANCOIS STEPHANEOLIVIERSARAHBENOITCHLOEJEANSYLVAINVERONIQUELU Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre Ce document présente la restitution du bilan des

Plus en détail

KEOLIS Tours. Jour/Mois/Année

KEOLIS Tours. Jour/Mois/Année KEOLIS Tours Jour/Mois/Année BILAN GAZ A EFFET DE SERRE SOMMAIRE 1. Contexte 3 1.1 Contexte normatif 3 2. Généralités 4 2.1 Informations générales 4 2.2 Description de la personne morale 5 2.3 Mode de

Plus en détail

FAURECIA SYSTEMES D ECHAPPEMENT

FAURECIA SYSTEMES D ECHAPPEMENT FAURECIA SYSTEMES D ECHAPPEMENT BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE Décembre 2015 FAURECIA SYSTEMES ECHAPPEMENT Page 1 sur 5 Ce rapport a été réalisé selon le guide méthodologique «Méthode de réalisation

Plus en détail

BEGES MEDIAPOST 2011

BEGES MEDIAPOST 2011 BEGES MEDIAPOST 2011 Depuis 2008, MEDIAPOST s est engagée dans la réduction de son impact environnemental, en termes d émissions de Gaz à Effet de Serre (GES). Cette étude porte sur la réalisation du Bilan

Plus en détail

Bilan d émissions de GES Banque RHONE-ALPES 2015 données 2014 1

Bilan d émissions de GES Banque RHONE-ALPES 2015 données 2014 1 Bilan d émissions de GES Banque RHONE-ALPES 2015 données 2014 1 BILAN D ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE BANQUE RHONE-ALPES TABLE DES MATIÈRES A. DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE CONCERNÉE... 3 1) DESCRIPTION

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Bilan des émissions de gaz à effet de serre Bilan des émissions de gaz à effet de serre [Conforme aux articles R229-45 à R229-50 du Code de l Environnement] 1. Description de la personne morale Raison sociale : Centre Hospitalier Intercommunal de

Plus en détail

Bilan d émissions de gaz à effet de serre BEGES 2011

Bilan d émissions de gaz à effet de serre BEGES 2011 Bilan d émissions de gaz à effet de serre BEGES 2011 CIC Sud-Ouest Le contexte réglementaire La réalisation du bilan d émissions de Gaz à effet de serre (BEGES) est obligatoire pour les personnes morales

Plus en détail

RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES

RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES ELRES Responsable du suivi : Claire ABOUDI Fonction : Chargée de Projets Développement Durable Adresse : 15 avenue Paul Doumer 92508 RUEIL MALMAISON : 01 47

Plus en détail

PROCTER ET GAMBLE AMIENS SAS

PROCTER ET GAMBLE AMIENS SAS PROCTER ET GAMBLE AMIENS SAS Zone Industrielle Nord Rue André DUROUCHEZ 80 082 AMIENS Yves GAUDON Risk Manager Tel 03 22 54 33 81 Gaudon.yg@pg.com PROCTER ET GAMBLE AMIENS SAS BILAN DES EMISSIONS DE GAZ

Plus en détail

Apave Nord-Ouest 51 avenue de l Architecte Cordonnier 59 000 Lille

Apave Nord-Ouest 51 avenue de l Architecte Cordonnier 59 000 Lille Apave Nord-Ouest 51 avenue de l Architecte Cordonnier 59 000 Lille BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE «scope 1 et 2» ANNEE 2011 1. CONTEXTE Ce bilan des émissions de gaz à effet de serre fournit

Plus en détail

Rapport du Bilan de gaz à effet de serre BRINK S SECURITY SERVICES SAS

Rapport du Bilan de gaz à effet de serre BRINK S SECURITY SERVICES SAS Rapport du Bilan de gaz à effet de serre BRINK S SECURITY SERVICES SAS Page 1 Table des matières CONTEXTE... 3 NOTE METHODOLOGIQUE... 4 DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE CONCERNEE... 5 A. DESCRIPTION DE

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre : Hypothèses et Résultats

Bilan des émissions de gaz à effet de serre : Hypothèses et Résultats Bilan des émissions de gaz à effet de serre : Hypothèses et Résultats Année de référence : 2011 Association JCLT Document {auxilia} Novembre 2012 SOMMAIRE 1. Contexte et objectif du rapport 3 2. Méthodologie

Plus en détail

UN ÉTABLISSEMENT ÉCO-RESPONSABLE

UN ÉTABLISSEMENT ÉCO-RESPONSABLE 1025 2 51 5 UN ÉTABLISSEMENT ÉCO-RESPONSABLE Météo-France ne se contente pas d apporter son expertise à la définition, à l évaluation et à la mise en œuvre des politiques durables, il contribue aussi par

Plus en détail

RAPPORT DU BILAN D ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE DE LA SOCIÉTÉ

RAPPORT DU BILAN D ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE DE LA SOCIÉTÉ PC 1226-1 Décembre 2012 Méthode Bilan Carbone version 7.1.02 RAPPORT DU BILAN D ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE DE LA SOCIÉTÉ Client : Maitre Prunille SAS Adresse : Sauvaud BP 2 47440 Casseneuil Tél.

Plus en détail

TRANSPORTS ET ENVIRONNEMENT DANS LES PAYS EUROPÉENS

TRANSPORTS ET ENVIRONNEMENT DANS LES PAYS EUROPÉENS TRANSPORTS ET ENVIRONNEMENT DANS LES PAYS EUROPÉENS François JEGER La comparaison des composantes de la demande de transport par mode entre les quinze pays de l Union européenne fait apparaître certains

Plus en détail

REF. 6887543-1 INDICE 0 1 2 DATE 6 Février 2014 EMETTEUR Maxime ROQUIER

REF. 6887543-1 INDICE 0 1 2 DATE 6 Février 2014 EMETTEUR Maxime ROQUIER BUREAU VERITAS Agence Sud-Ouest Pôle Conseil Avenue Ferdinand de Lesseps 33 612 CESTAS Tél. : 05 57 96 24 75 Fax : 05 57 96 24 76 BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE SELON LE DECRET DU 11 JUILLET

Plus en détail

Crédit Mutuel Normandie Bilan GES 2011

Crédit Mutuel Normandie Bilan GES 2011 Crédit Mutuel Normandie Bilan GES 2011 Loi de Grenelle II Article 75 & Loi Warsmann Le contexte réglementaire: La réalisation du bilan d émissions de gaz à effet de serre (BEGES) est obligatoire pour les

Plus en détail

Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES)

Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES) Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES) Exercice 2013-2014 Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES)... 1 Exercice 2013-2014... 1 1. Description de la personne morale concernée...

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE ICF Habitat 2011

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE ICF Habitat 2011 BILAN DES EMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE ICF Habitat 2011 Juin 2013 TABLE DES MATIERES 1 Description de la société... 3 2 Année de reporting de l exercice et année de référence... 4 3 directes de, évaluées

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Arrêté du 8 février 2012 modifiant l arrêté du 3 mai 2007 relatif au diagnostic

Plus en détail