La BEI dans l économie circulaire

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La BEI dans l économie circulaire"

Transcription

1 La BEI dans l économie circulaire L appui au développement d une économie circulaire est l un des objectifs prioritaires de l Union européenne (UE) en raison du potentiel qu elle recèle pour stimuler la compétitivité, promouvoir une croissance économique durable et créer de nouveaux emplois. La Banque européenne d investissement (BEI) est un partenaire de premier plan pour les investissements en faveur de l économie circulaire dans l UE. Au cours des dix dernières années, elle a participé à hauteur de 15 milliards d EUR au financement de projets dans ce domaine. Elle est prête aujourd hui à renforcer son soutien à la transition de l UE vers une économie circulaire.

2 2 La BEI dans l économie circulaire Une économie circulaire pour une Europe plus économe en ressources et plus compétitive La croissance démographique mondiale et l augmentation du niveau de vie ont accru la consommation de ressources naturelles au-delà des réserves limitées de la Terre. Cette évolution rend nécessaire l abandon de notre modèle actuel de société linéaire (prendre-produire-utiliser-jeter) en faveur d une économie plus circulaire. Nous devons optimiser l utilité et la valeur des ressources et réduire au minimum la production de déchets. Coûts d investissement de projets financés par la BEI en faveur de l économie circulaire ( ) en milliards d EUR Gestion de l eau 69 % Ressources naturelles et agro-industrie 13 % Gestion des déchets 13 % Industrie et services 4 % Du produit au service 1 % 0,20 La mise en place d une économie plus circulaire dans l UE réduirait la dépendance envers les matières premières importées et pourrait créer jusqu à deux millions d emplois nouveaux d ici à 2030, selon les estimations, tandis qu une utilisation plus efficace des ressources restreindrait les besoins d intrants. Évoluer vers une économie plus circulaire encouragerait également la croissance économique et la compétitivité. De fait, elle offre la possibilité d un renouvellement économique et industriel, qui s accompagne de besoins d investissement. 2,00 1,90 0,60 Total : 14,9 Mrd EUR 10,20 Une économie circulaire peut être mise en place en repensant et en redéfinissant les produits, les processus opérationnels et les modèles de services, de sorte que l utilité et la valeur des matériaux soient optimisées, que leur gaspillage tout au long de la chaîne de valeur soit réduit au minimum et que les déchets produits soient considérés comme un avantage plutôt qu un fardeau. Pour cela, il faudra mettre au point de nouveaux modèles économiques du produit au service, tels que la facturation à l utilisation ou le crédit-bail de produits, en mettant l accent sur la conception innovante de produits et le déploiement de nouveaux modèles d activité privilégiant l accès plutôt que la propriété. Davantage d efforts doivent aussi être accomplis afin de renforcer l efficacité des ressources par des activités visant à en réduire la consommation, d assurer une gestion durable des ressources naturelles et des matériaux et une utilisation fondée sur les trois R réduire, réutiliser et recycler et d encourager des modèles de consommation plus durables. La BEI encourage l économie circulaire Les projets relatifs à l économie circulaire contribuent à réduire l utilisation des ressources naturelles et sont admissibles à un financement de la BEI en raison des avantages environnementaux et climatiques qu ils comportent. Les projets qui intègrent des aspects innovants dans les produits, les processus de production ou les modèles économiques sont considérés comme admissibles en raison de leur contribution à l innovation, qui constitue une autre priorité pour la BEI. Globalement, la BEI a participé au financement de projets relatifs à l économie circulaire à hauteur d environ 15 milliards d EUR au cours des dix dernières années, mais les besoins de financement et le potentiel de l économie circulaire sont clairement bien plus vastes. La pleine mise en œuvre des seules directives actuelles en matière de déchets solides, dont les objectifs en matière de recyclage et de valorisation sont conformes à ceux d une économie circulaire, nécessiterait des investissements de plus de 40 milliards d EUR d ici à Des projets portant sur la gestion des déchets «bouclent la boucle» Avec l augmentation de la production de déchets dans de nombreux pays de l UE et étant donné que les niveaux de recyclage varient de quelques pour cent à peine dans certains pays à plus de 70 % dans d autres, il existe un réel besoin d investissement dans des infrastructures de collecte sélective pour les matériaux et les déchets biologiques ainsi que dans les installations de traitement connexes pour de tels flux. L utilisation plus efficace des ressources qui en résultera jouera un rôle important dans la concrétisation d une économie circulaire dans l UE.

3 La BEI dans l économie circulaire 3 A2A Ambiente investit pour accroître le recyclage Dans le cadre d une opération récente à l appui d A2A Ambiente à Milan, la BEI a financé une nouvelle installation de recyclage du verre. Depuis 2014, l usine produit des calcins prêts à cuire à partir de verre trié à la source. De nouveaux véhicules de collecte des déchets ont également été fournis dans le cadre du projet, de sorte que toute la ville de Milan est désormais équipée d un système de collecte sélective des déchets biologiques. Les éléments de ce projet contribuent à boucler la boucle des matériaux et à créer une économie plus circulaire à Milan. Si, dans le passé, la BEI s est principalement concentrée sur des projets relatifs à la gestion des déchets municipaux, il existe désormais un besoin et un potentiel pour accorder davantage de prêts en faveur de projets ciblant les flux de déchets commerciaux et industriels, en particulier pour ce qui est de les recycler et de les valoriser. Le risque de marché associé diffère de celui inhérent aux déchets municipaux, mais il peut être géré au titre du Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS) ou d autres instruments d atténuation des risques. Une gestion de l eau au service de l efficacité et de la sécurité L eau est une ressource précieuse, mais limitée et fragile. Les projets soutenus par la BEI dans le secteur de l eau contribuent à une économie circulaire en favorisant une gestion intégrée et une répartition efficace des ressources limitées en eau, une meilleure gestion de la demande et une utilisation efficace de l eau tout au long du cycle jusqu au traitement des eaux usées, à la réutilisation et au recyclage. Sont inclus, notamment, la réduction des pertes hydriques dans les systèmes de production et de transport, la récupération de l énergie générée par les flux d eaux usées, la réutilisation d eaux usées traitées à des fins industrielles, agricoles et d approvisionnement urbain ainsi que le recyclage de nutriments issus de boues d épuration en engrais de grande qualité. Outre la sécurité de l approvisionnement en eau, qui constitue l une de ses priorités, la BEI soutient également l identification, la préparation et le financement de projets visant à accroître la «bonne gestion de l eau» dans l industrie, y compris mais sans s y limiter des mesures d efficacité destinées à éviter le gaspillage important d énergie et de produits chimiques induit par les processus de traitement et de transport. Les innovations technologiques prometteuses dans le secteur de l eau, telles que la récupération des eaux usées dans les foyers ou les stations d épuration, sont aussi admissibles à un financement de la BEI.

4 4 La BEI dans l économie circulaire LBS Une gestion durable des ressources naturelles Les chaînes de valeur de l agriculture et de la foresterie, y compris du secteur agroalimentaire et de l industrie papetière, ont un grand besoin de ressources naturelles, notamment de terrains, d eau, de sols fertiles, de produits pétrochimiques (pour les engrais), d autres intrants minéraux (par exemple, les phosphates) et d énergie. Les investissements que réalisent dans ce secteur les agriculteurs, l industrie, les commerçants et les consommateurs via des techniques de production économes en ressources, des choix alimentaires durables et une réduction des déchets alimentaires peuvent contribuer à améliorer l efficacité des ressources et la sécurité alimentaire à l échelle mondiale. Les producteurs et les entreprises de transformation pourraient ainsi mieux répondre à la demande croissante de produits alimentaires et d autres ressources. La BEI a déjà financé des projets portant sur la modernisation et la rénovation d installations de production et sur des activités de RDI visant à améliorer l efficacité des ressources dans les secteurs alimentaire et papetier. Elle a également contribué à financer des projets dans le secteur du recyclage de papier, qui constitue un bon exemple d activité contribuant à l économie circulaire et comportant des avantages environnementaux pour ce qui est de préserver la foresterie favorable au climat. En outre, la BEI finance la filière biologique (par exemple, des bioraffineries), y compris les bioplastiques et la chimie verte, qui permettra la substitution de produits à base de combustibles fossiles par des matériaux biologiques.

5 La BEI dans l économie circulaire 5 Production d énergie à partir de boues d épuration à Vienne En 2015, la BEI a signé un prêt de 150 millions d EUR pour le financement d un projet d optimisation énergétique du traitement des boues. L objectif en est de garantir l autosuffisance énergétique de la station d épuration de Vienne en utilisant les boues d épuration comme source d énergie pour répondre à ses propres besoins. Avec ce projet, 20 millions de mètres cubes de biogaz riche en méthane devraient être extraits des boues d épuration et convertis en électricité et en chaleur chaque année. Ce projet permettra à la station d épuration de Vienne de couvrir l intégralité de ses besoins en électricité d ici à 2020 et, en même temps, de réduire ses coûts énergétiques. Repenser la production en mettant l accent sur l innovation et la collaboration L industrie ne peut continuer à se développer compte tenu de la croissance volatile de la demande pour des ressources limitées. On observe une tendance à mettre toujours plus l accent sur la réduction, le réemploi et le recyclage des matériaux. Cette tendance conduit un nombre croissant d entreprises à se lancer dans l innovation et la collaboration pour trouver de nouvelles façons de boucler la boucle des matériaux. La BEI soutient activement ces projets novateurs en finançant l innovation pour des produits et des technologies de récupération et de réemploi des matériaux. Toutefois, une économie circulaire implique plus que la seule utilisation plus efficace des ressources. C est pourquoi une autre tendance concerne l adoption de nouveaux modèles économiques dans lesquels les entreprises font des consommateurs des utilisateurs en leur fournissant des services d entretien, de réparation et de remplacement de produits en tant que partie intégrante de leur proposition de valeur. Dans ce domaine, la BEI soutient des projets relatifs à des solutions numériques pour permettre le transfert du produit au service et la mise en place de plateformes de partage. Une usine de carton d emballage en Pologne Le projet porte sur une usine qui produit tonnes par an de cartons d emballage exclusivement à partir de fibres locales recyclées, dont la plus grande partie irait autrement à la décharge. Le produit sera utilisé pour les besoins d emballage d entreprises manufacturières en Europe centrale et orientale. Le projet fait également progresser le taux de collecte de vieux papiers, ce qui contribuera à la réalisation des objectifs environnementaux de l UE en matière de réemploi des matériaux et de réduction des déchets. Le secteur du recyclage de papier est un exemple d activité existante contribuant à l économie circulaire, grâce à laquelle les déchets sont transformés en ressources puis en produits de valeur.

6 6 La BEI dans l économie circulaire Soutenir les services de partage de voitures électriques à Paris Avec son service intelligent de partage de voitures, le projet «Paris Bluecar» illustre l un des concepts clés de l économie circulaire un produit devient un service. En offrant un système de partage de voitures qui permet de circuler dans la ville à bord de véhicules entièrement électriques, les concepteurs privilégient l utilisation plutôt que la propriété. Cet aménagement urbain innovant constitue aussi un test en situation réelle pour les véhicules électriques, qui devraient parcourir chaque année 60 millions de kilomètres à zéro émission au compteur, avec à la clé une réduction des émissions équivalant à celles de voitures classiques dans la capitale française. Les produits de prêt, instruments et services de la BEI à l appui de l économie circulaire Prêts, panachage de ressources et conseils Les besoins de financement varient grandement en fonction de la taille des projets et de leur place dans la chaîne de valeur. La BEI adapte ses financements aux besoins spécifiques de l emprunteur et du projet. Elle offre une palette d instruments avec prise en charge du risque, des prêts à l appui de projets et un soutien financier pour les fonds, ainsi que des services de conseils techniques. Les instruments de financement classiques de la BEI sont les prêts à moyen ou long terme, assortis de taux d intérêt fixes ou variables. La BEI finance des projets d envergure au moyen de prêts directs et soutient indirectement les projets de petite dimension en accordant des lignes de crédit à des banques locales ou à d autres intermédiaires, en particulier à destination de PME et d ETI. La Banque offre également la possibilité de combiner ses financements avec des aides non remboursables de l UE, en fonction du périmètre et de la définition du projet. Lorsque les projets sont trop petits pour être financés par des prêts à l investissement individuels, ils peuvent être soutenus via des prêts intermédiés. La BEI apporte son soutien pour évaluer si un projet relatif à l économie circulaire est admissible à un concours et déterminer quelle approche et quel instrument de prêt sont les plus adaptés. Les projets relatifs à l économie circulaire présentant un profil de risque moyen à élevé pourraient relever du Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS), d InnovFin ou d autres instruments financiers spéciaux caractérisés par un plus grand potentiel de prise de risque. Initiative conjointe du Groupe BEI (Banque européenne d investissement et Fonds européen d investissement) et de la Commission européenne, le FEIS a pour but d aider à combler le

7 La BEI dans l économie circulaire 7 déficit d investissements que connaît actuellement l UE en mobilisant des financements privés en faveur d investissements stratégiques. Le FEIS est doté d une garantie de 16 milliards d EUR sur le budget de l UE, complétée par une contribution de 5 milliards d EUR de la BEI sur son propre capital. Ses instances de gouvernance veillent à ce qu il reste concentré sur ses objectifs spécifiques, à savoir accroître le volume de projets plus risqués soutenus par les opérations de financement du Groupe BEI et pallier les défaillances du marché en matière de prise de risques, lesquelles freinent les investissements en Europe. Dans le contexte de l appui du FEIS, le Groupe BEI apportera des financements à des projets économiquement viables dans des domaines où il induira une valeur ajoutée et il soutiendra notamment des projets qui présentent un profil de risque plus élevé que celui du portefeuille habituel de la BEI. Le FEIS concentrera ses efforts sur des secteurs d importance cruciale dans lesquels le Groupe BEI possède un savoir-faire avéré et les moyens d exercer une influence positive sur l économie européenne. Le concours de la BEI : bien plus que des financements Les opérations de financement sont soutenues par les équipes internes spécialisées de la BEI, qui apportent le savoir-faire nécessaire à la mise au point et à la structuration de projets relatifs à l économie circulaire. Pour fournir des services de conseil, la BEI s appuie sur son expertise dans les domaines suivants : structuration financière, efficacité des ressources, gestion de l eau, des eaux usées, de l énergie et des déchets solides, ressources naturelles, secteur agroalimentaire, industrie et services et, enfin, soutien aux PME. Les services de conseil de la BEI peuvent être sollicités via la nouvelle plateforme européenne de conseil en investissement. Partie intégrante du plan d investissement pour l Europe, la plateforme européenne de conseil en investissement est un point d entrée unique vers les services de conseil fournis à l appui de projets d investissement dans l UE. Les services disponibles via la plateforme comprennent le soutien à la mise au point de projets tout au long du cycle de vie, des conseils en amont ou stratégiques concernant des études de marché, des stratégies sectorielles et la sélection de projets. Les autorités de gestion peuvent également bénéficier de conseils financiers pour mettre au point des instruments financiers et renforcer les possibilités d accès des entreprises à des sources de financement adaptées. Une assistance plus transversale peut être obtenue via des lignes directrices en matière de processus et de méthodologies et des formations sur un certain nombre de questions liées aux projets d investissement, à l accès aux financements et à l utilisation des fonds de l UE. Des entités publiques et privées peuvent contacter la plateforme à partir du formulaire en ligne ( et avoir ainsi accès à une large gamme de services de conseil, parmi lesquels le volet Services de conseil du dispositif InnovFin, Jaspers et Elena. Le volet Services de conseil du dispositif InnovFin offre des conseils spécifiques (financiers) à l appui de projets innovants pour améliorer l accès aux financements proposés par le Groupe BEI et (ou) d autres sources, analyse les modalités d investissement ainsi que les difficultés et possibilités d accès aux financements et émet des recommandations sur de nouveaux mécanismes de financement et services de conseil en tant que de besoin. Au titre de la mission de conseil pour le compte de la Commission européenne et des autorités luxembourgeoises, le rôle de la finance dans la transition vers une économie circulaire a été analysé. Cette analyse a abouti à une évaluation de l aptitude à la circularité des financements et des outils de conseil de la BEI ainsi qu à des propositions portant sur un nouveau train de mesures de soutien de sa part. Cette mission de conseil témoigne de la détermination de la BEI à associer les secteurs financier et industriel européens dans l identification et le financement de possibilités relatives à l économie circulaire ou à la transition vers une telle économie. PID/Christian Houdek

8 Services de conseil du dispositif InnovFin PME ETI Grandes entreprises Financement thématique Conseil Garanties pour les PME Garanties pour les ETI Grands projets Projets de démonstration dans l'énergie Services de conseil Capital-risque pour les PME Financement de la croissance des ETI Recherche sur les maladies infectieuses PME et petites ETI < 500 employés ETI < employés Grandes entreprises > employés en principe Sociétés de projet, ETI et grandes entreprises Promoteurs publics et privés Financements intermédiés pour les PME et les ETI Prêts intermédiés et (ou) prêts directs à de grandes entreprises Prêts directs à de grandes entreprises Financements sur projet et (ou) prêts directs à de grandes entreprises Services de conseil financier Produits directs Produits indirects JASPERS (Assistance conjointe à la préparation de projets dans les régions européennes) fournit aux collectivités et aux bénéficiaires finals des conseils spécialisés indépendants et un appui au renforcement des capacités pour des projets de grande qualité, destinés à être cofinancés par les Fonds structurels et d investissement européens, ainsi que des programmes et des stratégies sectorielles contribuant à la réalisation des objectifs stratégiques de l UE. ELENA (European Local Energy Assistance Mécanisme européen d assistance technique pour les projets énergétiques locaux) prend en charge une partie des coûts liés au soutien technique (par exemple, pour des études de faisabilité, des audits énergétiques, des appels d offres) dont les promoteurs ont besoin pour préparer, mettre en œuvre et financer des projets d envergure relatifs à l efficacité énergétique et aux énergies renouvelables. EIB GraphicTeam Bureau d information U Banque européenne d investissement , boulevard Konrad Adenauer L-2950 Luxembourg La BEI en bref En tant que banque de l Union européenne (UE), la Banque européenne d investissement (BEI) apporte ses financements et son savoir-faire à l appui de projets d investissement solides et durables à l intérieur comme à l extérieur de l Europe. Elle a pour actionnaires les 28 États membres et soutient des projets qui concourent à la réalisation des objectifs stratégiques de l UE. Forte d un effectif de personnes qui tire parti d une expérience de plus de 50 années dans le financement de projets, la BEI est le premier émetteur et bailleur de fonds multilatéral au monde. Son siège se trouve à Luxembourg et elle dispose d un réseau d une trentaine de bureaux locaux. print: QH FR-C ISBN doi: / digital: QH FR-N ISBN doi: /6205 EIB 12/2015

Plan d investissement pour l Europe

Plan d investissement pour l Europe Le plan d investissement pour l Europe a pour but de dynamiser les investissements à l appui de projets stratégiques dans l ensemble de l UE. Il permettra de débloquer au moins 315 milliards d EUR d investissements

Plus en détail

La Banque européenne d investissement en bref

La Banque européenne d investissement en bref La Banque européenne d investissement en bref En tant que banque de l Union européenne (UE), la Banque européenne d investissement (BEI) apporte ses financements et son savoir-faire à l appui de projets

Plus en détail

La Banque européenne d investissement dans la région du Danube

La Banque européenne d investissement dans la région du Danube La Banque européenne d investissement dans la région du Danube La région du Danube compte plus de 115 millions d habitants. Neuf États membres de l Union européenne 1 et cinq pays non membres de l UE 2

Plus en détail

La Banque européenne d investissement. en Afrique, dans les Caraïbes et le Pacifique ainsi que dans les pays et territoires d outre-mer

La Banque européenne d investissement. en Afrique, dans les Caraïbes et le Pacifique ainsi que dans les pays et territoires d outre-mer La Banque européenne d investissement en Afrique, dans les Caraïbes et le Pacifique ainsi que dans les pays et territoires d outre-mer La banque de l UE La Banque européenne d investissement, la banque

Plus en détail

Qu est-ce que la Banque européenne d investissement?

Qu est-ce que la Banque européenne d investissement? Qu est-ce que la Banque européenne d investissement? Légende: Dépliant expliquant le rôle de la BEI, ses missions, son activité, son fonctionnement. Source: Banque européenne d investissement, Qu est-ce

Plus en détail

Le POn et l entrepreneuriat

Le POn et l entrepreneuriat Le POn et l entrepreneuriat Mai - 2015 Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au titre de la valorisation du programme opérationnel national

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

Note de synthèse. Une éco-innovation qui présente plusieurs facettes a facilité l évolution de la production durable

Note de synthèse. Une éco-innovation qui présente plusieurs facettes a facilité l évolution de la production durable NOTE DE SYNTHÈSE 15 Note de synthèse Une éco-innovation qui présente plusieurs facettes a facilité l évolution de la production durable Par la mise en place de pratiques productives efficientes et le développement

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN MARTINIQUE 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN MARTINIQUE 2014-2020 Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie Europe 2020 pour une croissance intelligente, durable et inclusive. Toutes les politiques

Plus en détail

Le Fond européen pour les investissements stratégiques (FEIS), fruit d un partenariat entre la CE et la BEI

Le Fond européen pour les investissements stratégiques (FEIS), fruit d un partenariat entre la CE et la BEI Le Fond européen pour les investissements stratégiques (FEIS), fruit d un partenariat entre la CE et la BEI Anita Fürstenberg-Lucius Présentation donnée à l occasion du séminaire d information sur Plan

Plus en détail

Le FSE et l économie sociale et solidaire : les lignes de partage entre le PON et les POR

Le FSE et l économie sociale et solidaire : les lignes de partage entre le PON et les POR Le FSE et l économie sociale et solidaire : les lignes de partage entre le PON et les POR Juin- 2015 Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au

Plus en détail

LE MÉCANISME FINANCIER ELENA

LE MÉCANISME FINANCIER ELENA LE MÉCANISME FINANCIER ELENA Reinhard Six Division Efficacité Energétique et Renouvelables Banque européenne d investissement (BEI) Journée d information et d échanges, Besançon 8 novembre 2012 1 Banque

Plus en détail

Promouvoir la cohésion économique et sociale en Europe

Promouvoir la cohésion économique et sociale en Europe Promouvoir la cohésion économique et sociale en Europe La BEI contribue à la création de croissance et d emplois et au renforcement de la cohésion en Europe par son soutien à la mise en œuvre de la politique

Plus en détail

Note sur le projet de révision du Plan d investissement pour le Népal

Note sur le projet de révision du Plan d investissement pour le Népal Réunion intermédiaire du Sous-comité du SREP Nairobi, Kenya 8 et 9 mars 2012 SREP/SC.IS.2/Inf.3 17 février 2012 Point 7 de l ordre du jour Note sur le projet de révision du Plan d investissement pour le

Plus en détail

Principales stratégies pour les années 1999-2001

Principales stratégies pour les années 1999-2001 L ISO en bref L ISO est l Organisation internationale de normalisation. Elle est composée des organismes nationaux de normalisation de pays grands et petits, industrialisés et en développement, de toutes

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

La Consommation et la Production Durables en un clic

La Consommation et la Production Durables en un clic PORTAIL MONDIAL DE LA CPD Consommation et Production Durables www.start.scpclearinghouse.org La Consommation et la Production Durables en un clic Animé par Action Mondiale pour la Consommation et la Production

Plus en détail

Conseil des ministres franco-allemand Paris, le 19 février 2014. Déclaration conjointe Energie, climat et développement durable

Conseil des ministres franco-allemand Paris, le 19 février 2014. Déclaration conjointe Energie, climat et développement durable Conseil des ministres franco-allemand Paris, le 19 février 2014 Déclaration conjointe Energie, climat et développement durable Face à la réalité indéniable du réchauffement global, l Allemagne et la France

Plus en détail

PROVENCE-ALPES- CÔTE D AZUR

PROVENCE-ALPES- CÔTE D AZUR Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 12/12/2014. PROVENCE-ALPES- CÔTE D AZUR PRÉSENTATION

Plus en détail

Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS

Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS Le séminaire technique international sur «Le développement rural en Méditerranée», organisé

Plus en détail

MECANISME FINANCIER ELENA BANQUE EUROPEENNE D INVESTISSEMENT (BEI)

MECANISME FINANCIER ELENA BANQUE EUROPEENNE D INVESTISSEMENT (BEI) MECANISME FINANCIER ELENA BANQUE EUROPEENNE D INVESTISSEMENT (BEI) 1 Contents Introduction Critères d admissibilité et de sélection Comment solliciter une aide au titre d ELENA 2 INTRODUCTION 3 1.1 Energie

Plus en détail

Fonds social européen Investir dans les ressources humaines

Fonds social européen Investir dans les ressources humaines Fonds social européen Investir dans les ressources humaines Commission européenne Cette publication est disponible dans toutes les langues officielles de l Union européenne (UE). Ni la Commission européenne

Plus en détail

La prise en compte des seniors dans le POn

La prise en compte des seniors dans le POn La prise en compte des seniors dans le POn Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au titre de la valorisation du programme opérationnel national

Plus en détail

SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION AU SERVICE DE LA TRANSFORMATION DES ÉCONOMIES AFRICAINES

SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION AU SERVICE DE LA TRANSFORMATION DES ÉCONOMIES AFRICAINES SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION AU SERVICE DE LA TRANSFORMATION DES ÉCONOMIES AFRICAINES SESSION I : ÉLÉMENTS D UN SYSTÈME DE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE EFFICACE ET ÉQUILIBRÉ POUR FAVORISER L INNOVATION

Plus en détail

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Un aperçu du nouveau sous-programme LIFE Action pour le climat 2014-2020 istock Action pour le climat Qu est-ce que le nouveau sous-programme LIFE

Plus en détail

projets de Smart Cities Louis-Philippe Carrier Project Economist, Smart Development, JASPERS

projets de Smart Cities Louis-Philippe Carrier Project Economist, Smart Development, JASPERS L assistance JASPERS aux projets de Smart Cities Louis-Philippe Carrier Project Economist, Smart Development, JASPERS JASPERS Qui sommes-nous? En quoi consiste notre assistance? 2 3 JASPERS: Qui sommes-nous?

Plus en détail

Une banque responsable

Une banque responsable La banque de l UE Banque de l Union européenne, la BEI place la responsabilité d entreprise au cœur de son activité. En plus de 50 ans d existence, elle a financé des milliers d investissements en Europe

Plus en détail

STRATÉGIE RÉGIONALE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA MÉTHANISATION

STRATÉGIE RÉGIONALE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA MÉTHANISATION STRATÉGIE RÉGIONALE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA MÉTHANISATION I. Présentation de l action La Région Champagne-Ardenne propose depuis 2003, en collaboration avec l Ademe, un accompagnement technique et

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2015-2020

Plan d action de développement durable 2015-2020 Plan d action de développement durable 2015-2020 «Durable Responsable Prospère Ensemble on fait avancer le développement durable au Québec!» La Société du Grand Théâtre de Québec a pour mission de promouvoir

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN RÉGION LA RÉUNION 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN RÉGION LA RÉUNION 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN RÉGION LA RÉUNION 2014-2020 Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie Europe 2020 pour une croissance

Plus en détail

Position adoptée par le Comité exécutif de la CES lors de sa réunion du 4 mars à Bruxelles

Position adoptée par le Comité exécutif de la CES lors de sa réunion du 4 mars à Bruxelles Position de la Confédération Européenne des Syndicats (CES) sur la proposition de règlement visant à réduire les émissions de CO2 des voitures neuves (COM(2007)856) Position adoptée par le Comité exécutif

Plus en détail

CONTRIBUTION DES DIRIGEANTS DE GRANDS GROUPES ÉNERGÉTIQUES EUROPÉENS AU CONSEIL EUROPÉEN DES 20 ET 21 MARS 2014

CONTRIBUTION DES DIRIGEANTS DE GRANDS GROUPES ÉNERGÉTIQUES EUROPÉENS AU CONSEIL EUROPÉEN DES 20 ET 21 MARS 2014 CONTRIBUTION DES DIRIGEANTS DE GRANDS GROUPES ÉNERGÉTIQUES EUROPÉENS AU CONSEIL EUROPÉEN DES 20 ET 21 MARS 2014 La politique énergétique et climatique européenne se trouve à la croisée des chemins. Les

Plus en détail

Compte rendu provisoire 11-1

Compte rendu provisoire 11-1 Conférence internationale du Travail Compte rendu provisoire 104 e session, Genève, juin 2015 11-1 Quatrième question à l ordre du jour: Les petites et moyennes entreprises et la création d emplois décents

Plus en détail

Objectif Spécifique n 1.B.1 : ACCROITRE DE 50 % LE NOMBRE D ENTREPRISES INNOVANTES EN REGION CENTRE-VAL DE LOIRE

Objectif Spécifique n 1.B.1 : ACCROITRE DE 50 % LE NOMBRE D ENTREPRISES INNOVANTES EN REGION CENTRE-VAL DE LOIRE Objectif Spécifique n 1.B.1 : ACCROITRE DE 50 % LE NOMBRE D ENTREPRISES INNOVANTES EN REGION CENTRE-VAL DE LOIRE ACTION 3 ACTIONS VISANT A FOURNIR UN ENVIRONNEMENT FAVORABLE AUX ENTREPRISES DANS LEURS

Plus en détail

COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL

COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 2.3.2016 COM(2016) 110 final COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL L après-paris: évaluation des implications de l accord de Paris, accompagnant

Plus en détail

II.Foire aux questions

II.Foire aux questions Questions et réponses sur Marguerite, Fonds européen 2020 pour l énergie, le changement climatique et les infrastructures II.Foire aux questions 1. Quelles sont les spécificités du fonds Marguerite, et

Plus en détail

DELIBERATION N 14-1309 12 DECEMBRE 2014

DELIBERATION N 14-1309 12 DECEMBRE 2014 DELIBERATION N 14-1309 12 DECEMBRE 2014 DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE Stratégie Régionale d'innovation Evolution des aides régionales en faveur des entreprises, des acteurs de la recherche et de l'innovation

Plus en détail

Union Nationale des Entreprises Adaptées

Union Nationale des Entreprises Adaptées Union Nationale des Entreprises Adaptées Une valeur ajoutée humaine et sociale «La manière dont une société favorise l insertion des personnes handicapées est révélatrice de son degré d humanité» L Entreprise

Plus en détail

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 COMMISSION EUROPEENNE MÉMO Bruxelles, le 8 novembre 2012 Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 L objet du plan d action présenté aujourd hui par la Commission européenne (voir IP/12/1187)

Plus en détail

Pourquoi faire moins de déchets?

Pourquoi faire moins de déchets? ANNEXE 1 a Pourquoi faire moins de déchets? 1. Parce qu il y en a trop! En Wallonie, la production annuelle de déchets ménagers a atteint un peu moins de 2 millions de tonnes (1 819 452T) en 2008 + ratio

Plus en détail

mode d emploi secteur public www.bei.org Au service du

mode d emploi secteur public www.bei.org Au service du Au service du secteur public mode d emploi Le secteur public joue un rôle majeur dans l investissement en France. Le Groupe BEI est mobilisé pour apporter des financements à long terme à des taux attractifs

Plus en détail

JEREMIE AUVERGNE. I. Présentation de l action. Contexte Développement de l action et enjeux. Politique partenariale

JEREMIE AUVERGNE. I. Présentation de l action. Contexte Développement de l action et enjeux. Politique partenariale JEREMIE AUVERGNE I. Présentation de l action Le programme JEREMIE Auvergne (Joint European Ressources For Micro To Medium Entreprises) a été créé à partir d une initiative de la Commission européenne et

Plus en détail

POUR UNE BANQUE MEDITERRANEENNE DE

POUR UNE BANQUE MEDITERRANEENNE DE POUR UNE BANQUE MEDITERRANEENNE DE DEVELOPPEMENT 11 mai 2011 - Paris Constats Les besoins en investissements des pays du bassin méditerranéen sont considérables tant en matière d infrastructures que de

Plus en détail

VERS UNE EXPLOITATION MINIÈRE SANS RÉSIDUS : TRANSFORMATION FONDAMENTALE DU SECTEUR MINIER CANADIEN

VERS UNE EXPLOITATION MINIÈRE SANS RÉSIDUS : TRANSFORMATION FONDAMENTALE DU SECTEUR MINIER CANADIEN VERS UNE EXPLOITATION MINIÈRE SANS RÉSIDUS : TRANSFORMATION FONDAMENTALE DU SECTEUR MINIER CANADIEN Mémoire présenté aux fins du budget de 2016 29 janvier 2016 Présenté par : Peter Kondos, Ph. D. Président

Plus en détail

APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE

APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE NOTRE MISSION APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE Accompagner dans la durée les entreprises dans leur développement Attirer en Île-de-France

Plus en détail

INTERVIEW PARTENAIRE ECOBIZ Entretien avec Brigitte thoureau Directrice territoriale Isère GrDF Août 2014

INTERVIEW PARTENAIRE ECOBIZ Entretien avec Brigitte thoureau Directrice territoriale Isère GrDF Août 2014 INTERVIEW PARTENAIRE ECOBIZ Entretien avec Brigitte thoureau Directrice territoriale Isère GrDF Août 2014 Quelles sont les principales missions de GrDF? GrDF, assure la gestion du réseau de distribution

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE Secrétariat général des ministères chargés des affaires sociales Direction générale de l offre de soins Sous-direction du pilotage de la performance des acteurs

Plus en détail

COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE

COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE Combattre le changement climatique pour une Europe durable: les socialistes luttent en faveur d un avenir équitable, propre, social et prospère

Plus en détail

Contribution du GMPV-FFB

Contribution du GMPV-FFB Contribution du GMPV-FFB Consultation sur l évolution des mécanismes de soutien aux installations sous obligation d achat Février 2014 GMPV-FFB : Groupement des Métiers du Photovoltaïque de la Fédération

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE PLN D CTION DE DÉVELOPPEMENT DURBLE Mars 2016 PLN D CTION DE DÉVELOPPEMENT DURBLE 2015-2020 vant-propos Mot du président-directeur général Institution publique à vocation commerciale, la Société du Palais

Plus en détail

Orientation 1. Améliorer la qualité de l air et réduire les émissions des GES. Objectif : Réduire les émissions de gaz à effet de serre

Orientation 1. Améliorer la qualité de l air et réduire les émissions des GES. Objectif : Réduire les émissions de gaz à effet de serre PLAN LOCAL DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE LA VILLE MONTRÉAL-EST Introduction 2013-2015 Le développement durable est, de nos jours, un concept très important qui permet à tout décideur de concilier les dimensions

Plus en détail

DISCOURS DU PRÉSIDENT

DISCOURS DU PRÉSIDENT République du Sénégal Un Peuple Un But Une Foi DISCOURS DU PRÉSIDENT ALLOCUTION DU PRESIDENT DE LA RÉPUBLIQUE À L OCCASION DU 34 ÈME SOMMET DU COMITE D'ORIENTATION DES CHEFS D'ETAT ET DE GOUVERNEMENT DU

Plus en détail

www.elephant-vert.com 1

www.elephant-vert.com 1 www.elephant-vert.com 1 L AGRICULTURE FACE À DES DÉFIS INÉDITS 3 L Afrique au cœur d un carrefour stratégique 1. 2. 3. 4. 5. Défi sanitaire: 1 Africain sur 4 souffre encore de malnutrition. Dans les pays

Plus en détail

LE TRANSPORT COLLECTIF : UNE FORCE ÉCONOMIQUE POUR LE CANADA

LE TRANSPORT COLLECTIF : UNE FORCE ÉCONOMIQUE POUR LE CANADA LE TRANSPORT COLLECTIF : UNE FORCE ÉCONOMIQUE POUR LE CANADA Avis présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes dans le cadre des consultations prébudgétaires du gouvernement du

Plus en détail

Sommet IRENA sur les énergies renouvelables en milieu insulaire -- Malte, 6 et 7 septembre 2012 --

Sommet IRENA sur les énergies renouvelables en milieu insulaire -- Malte, 6 et 7 septembre 2012 -- Sommet IRENA sur les énergies renouvelables en milieu insulaire -- Malte, 6 et 7 septembre 2012 -- Discours de Michel Vandepoorter, Ambassadeur de France à Malte Mesdames et messieurs, La question du financement

Plus en détail

Guide de financement de projets locaux en persévérance scolaire et en réussite éducative

Guide de financement de projets locaux en persévérance scolaire et en réussite éducative Guide de financement de projets locaux en persévérance scolaire et en réussite éducative Critères d admissibilité des projets déposés par les MRC de l Estrie 1 dans le cadre du soutien financier de la

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies ECE/ENERGY/GE.7/2015/3 Conseil économique et social Distr. générale 28 juillet 2015 Français Original : anglais Commission économique pour l Europe Comité de l énergie durable Groupe d experts

Plus en détail

La Financière agricole du Québec

La Financière agricole du Québec La Financière agricole du Québec Plan d action de développement durable 2013-2015 Table des matières Message du président-directeur général... 3 Orientation gouvernementale 1 : Informer, sensibiliser,

Plus en détail

Les ateliers du développement durable Les financements européens

Les ateliers du développement durable Les financements européens Les ateliers du développement durable Les financements européens 1 er juin 2010 Hôtel de département de l Essonne NB - La présente fiche de synthèse a été élaborée par les services du Conseil général de

Plus en détail

RAPPORT SUR LE FONDS D ASSISTANCE TECHNIQUE DE LA FEMIP : OBJECTIFS, STRATÉGIE ET CHAMP D ACTIVITÉ

RAPPORT SUR LE FONDS D ASSISTANCE TECHNIQUE DE LA FEMIP : OBJECTIFS, STRATÉGIE ET CHAMP D ACTIVITÉ FEMIP - Facilité euro-méditerranéenne d investissement et de partenariat Réunion du Comité ministériel Alexandrie, 7 juin 2004 RAPPORT SUR LE FONDS D ASSISTANCE TECHNIQUE DE LA FEMIP : OBJECTIFS, STRATÉGIE

Plus en détail

RENFORCER LES CAPACITÉS DES SOCIÉTÉS CLIENTES

RENFORCER LES CAPACITÉS DES SOCIÉTÉS CLIENTES RENFORCER LES CAPACITÉS DES SOCIÉTÉS CLIENTES UNE OFFRE D ACCOMPAGNEMENT TECHNIQUE À TOUTES LES ÉTAPES ET DANS LA DURÉE En Afrique et au Moyen-Orient, comme en Asie et en Amérique latine, les entreprises

Plus en détail

Québec, le 6 novembre 2012

Québec, le 6 novembre 2012 Québec, le 6 novembre 2012 1 L'aquaresponsabilité municipale Une approche intégrée Englobe toutes les actions réalisées par une ville Pour garantir : la gestion responsable de la ressource eau sur son

Plus en détail

Vieillissement actif et silver économie. Quels financements européens pour vos projets?

Vieillissement actif et silver économie. Quels financements européens pour vos projets? Vieillissement actif et silver économie Quels financements européens pour vos projets? Introduction Vieillissement actif, priorité de l Union européenne Changement démographique = opportunités «silver

Plus en détail

Conférence ministérielle africaine sur l environnement. Renforcer la capacité d adaptation au climat en Afrique : de l engagement politique à l action

Conférence ministérielle africaine sur l environnement. Renforcer la capacité d adaptation au climat en Afrique : de l engagement politique à l action NATIONS UNIES DOCUMENT DE TRAVAIL POUR LE DIALOGUE MINISTERIEL SUR L ADAPTATION AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES EP Conférence ministérielle africaine sur l environnement Version non éditée Distr.: Générale

Plus en détail

Les aides à la préparation de projets européens Le financement des PME. L offre d OSEO

Les aides à la préparation de projets européens Le financement des PME. L offre d OSEO Les aides à la préparation de projets européens Le financement des PME L offre d OSEO Journée d'information : 4ème appel à propositions du 6ème PCRD Priorité 6 "Développement durable, changement planétaire

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Bénéficiaires. Définition de l ingénierie de projet. Objectifs opérationnels

CAHIER DES CHARGES. Bénéficiaires. Définition de l ingénierie de projet. Objectifs opérationnels En 2013, le Parc des Monts d'ardèche accompagne les communes et communautés de communes, associations pour concrétiser des projets novateurs et expérimentaux. 13 thèmes, sur lesquels le Parc s engage à

Plus en détail

2 e CONGRÈS MONDIAL RÉSOLUTION L ORGANISATION INTERNATIONALE DU TRAVAIL

2 e CONGRÈS MONDIAL RÉSOLUTION L ORGANISATION INTERNATIONALE DU TRAVAIL 2CO/F/6.8 (définitif) CONFÉDÉRATION SYNDICALE INTERNATIONALE 2 e CONGRÈS MONDIAL Vancouver, du 21 au 25 juin 2010 RÉSOLUTION L ORGANISATION INTERNATIONALE DU TRAVAIL 1. Le Congrès s engage à appuyer le

Plus en détail

1- Mobiliser la société autour des thèmes de la sobriété et de l efficacité énergétique

1- Mobiliser la société autour des thèmes de la sobriété et de l efficacité énergétique Cahier d acteur de l Assemblée des départements de France Débat national transition énergétique 2013 L Assemblée des départements de France souscrit au débat national transition énergétique voulu par le

Plus en détail

L optimisation des liens avec le secteur minier exige une approche politique délibérée

L optimisation des liens avec le secteur minier exige une approche politique délibérée L optimisation des liens avec le secteur minier exige une approche politique délibérée Pour que le secteur minier améliore sa contribution au développement généralisé, il doit être mieux intégré dans l

Plus en détail

Projet de politique industrielle

Projet de politique industrielle Projet de politique industrielle Prises de position de la FCCQ dans le cadre des consultations sur une nouvelle politique industrielle 26 février 2013 À Montréal 1 Rappel La FCCQ sera consultée par la

Plus en détail

2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement

2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement 2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Rabat, le 25 février 2015 Messieurs les Ministres, Monsieur le

Plus en détail

«Résultats et financements» Les opérations de la BEI à l extérieur de l UE

«Résultats et financements» Les opérations de la BEI à l extérieur de l UE «Résultats et financements» Les opérations de la BEI à l extérieur de l UE La Banque européenne d investissement (BEI) est la banque de l Union européenne. Elle appuie les objectifs prioritaires de l UE

Plus en détail

Stratégies et approches du financement pour le climat à long terme

Stratégies et approches du financement pour le climat à long terme Stratégies et approches du financement pour le climat à long terme Le Canada est heureux de répondre à l invitation, contenue au paragraphe 10 de la décision 3/CP.19, de préparer des rapports bisannuels

Plus en détail

Aperçu sur la filière du biogaz au Maroc. Casablanca, le 25 juin 2013

Aperçu sur la filière du biogaz au Maroc. Casablanca, le 25 juin 2013 Aperçu sur la filière du biogaz au Maroc Casablanca, le 25 juin 2013 1 1 Définition du biogaz Le biogaz est le gaz produit par la fermentation de matières organiques animales ou végétales en l'absence

Plus en détail

Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme d économie et gestion hôtelière CLASSE DE SECONDE

Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme d économie et gestion hôtelière CLASSE DE SECONDE Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme d économie et gestion CLASSE DE SECONDE La série technologique hôtellerie-restauration présente des particularités

Plus en détail

Les appels à projets Horizon 2020 «Smart Cities & Communities» (Villes et Communautés intelligentes)

Les appels à projets Horizon 2020 «Smart Cities & Communities» (Villes et Communautés intelligentes) Les appels à projets Horizon 2020 «Smart Cities & Communities» (Villes et Communautés intelligentes) Brussels Smart Cities - 04/12/2014 Camille Le Borgne, NCP Brussels Energie et environnement Supported

Plus en détail

Ce qu il faut savoir au sujet de la sante dans toutes les politiques

Ce qu il faut savoir au sujet de la sante dans toutes les politiques Ce qu il faut savoir au sujet de la sante dans toutes les politiques La santé dans toutes les politiques, de quoi s agit-il? La santé dans toutes les politiques est une approche intersectorielle des politiques

Plus en détail

Réunion informelle des Ministres des Transports de l UE Luxembourg, le 7 octobre 2015

Réunion informelle des Ministres des Transports de l UE Luxembourg, le 7 octobre 2015 Réunion informelle des Ministres des Transports de l UE Luxembourg, le 7 octobre 2015 Déclaration sur le vélo comme moyen de transport respectueux du climat Préambule Innovation Le vélo est une réussite

Plus en détail

DÉTERMINANTE Ce que va faire le Groupe Banque européenne d'investissement

DÉTERMINANTE Ce que va faire le Groupe Banque européenne d'investissement UNE ACTION DÉTERMINANTE Ce que va faire le Groupe Banque européenne d'investissement L'Europe change Le Groupe Banque européenne d'investissement (Groupe BEI) évolue avec elle. BEI 71Mrd de prêts en 2016

Plus en détail

Les partenaires de l étude

Les partenaires de l étude Les partenaires de l étude VIVAPOLIS est la marque ombrelle visant à fédérer les acteurs français publics et privés qui veulent promouvoir, à l international, une ambition partagée d un développement urbain

Plus en détail

L'innovation au coeur de la relance mondiale Situation française et mesures en faveur des PME innovantes

L'innovation au coeur de la relance mondiale Situation française et mesures en faveur des PME innovantes L'innovation au coeur de la relance mondiale Situation française et mesures en faveur des PME innovantes Centraliens entrepreneurs Jeudi 10 février 2011 Annie GEAY, directrice de l évaluation et des études

Plus en détail

Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe

Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe L une des priorités stratégiques de l Union européenne consiste à promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable pour l Europe. La BEI

Plus en détail

COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL, AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN ET AU COMITÉ DES RÉGIONS

COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL, AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN ET AU COMITÉ DES RÉGIONS COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 13.10.2011 COM(2011) 638 final COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL, AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN ET AU COMITÉ DES RÉGIONS La

Plus en détail

Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada

Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada 1 Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada «Il ne s agit pas seulement d une bonne politique pour le monde rural, il s agit d une bonne politique publique

Plus en détail

assurer les investissements garantir les opportunités

assurer les investissements garantir les opportunités assurer les investissements garantir les opportunités LA MISSION DE LA MIGA Promouvoir l investissement étranger direct dans les pays en développement pour favoriser la croissance économique, faire reculer

Plus en détail

Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS. Agence Française de Développement

Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS. Agence Française de Développement Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS Agence Française de Développement Face aux défis communs, s engager vers de nouveaux modèles de développement Dans un monde de plus en plus interdépendant, les défis,

Plus en détail

Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement, du Fonds

Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement, du Fonds Nations Unies Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement, du Fonds des Nations Unies pour la population et du Bureau des Nations Unies pour les services d appui aux projets

Plus en détail

La Gestion des talents entre dans une nouvelle ère

La Gestion des talents entre dans une nouvelle ère La Gestion des talents entre dans une nouvelle ère Tom Pfeiffer Partner Audit Deloitte Sacha Thill Senior Consultant Operations Excellence & Human Capital Deloitte Soucieuses du bien-être et du développement

Plus en détail

Charte régionale de la commande publique responsable. La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement

Charte régionale de la commande publique responsable. La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement Charte régionale de la commande publique responsable La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement Préambule Dès 1987 la Commission Mondiale sur l Environnement et le Développement des Nations

Plus en détail

SOLUTIONS DE GOUVERNANCE OPERATIONNELLE. Servir l excellence opérationnelle des organisations en optimisant les coûts et les risques

SOLUTIONS DE GOUVERNANCE OPERATIONNELLE. Servir l excellence opérationnelle des organisations en optimisant les coûts et les risques SOLUTIONS DE GOUVERNANCE OPERATIONNELLE Servir l excellence opérationnelle des organisations en optimisant les coûts et les risques La qualité d exécution des opérations d une organisation détermine son

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN BRETAGNE 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN BRETAGNE 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN BRETAGNE 2014-2020 CONNAÎTRE les programmes européens Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie Europe

Plus en détail

DOCUMENT CONCEPTUEL DE PROJET DE L AEC (AEC DCP) - PROJET REGIONAL DE GEOTHERMIE

DOCUMENT CONCEPTUEL DE PROJET DE L AEC (AEC DCP) - PROJET REGIONAL DE GEOTHERMIE ACS/2012/DRR.20/WP.004 Original : anglais Dernière mise à jour : le 26 octobre 2012 ASSOCIATION DES ETATS DE LA CARAIBE (AEC) XX e REUNION DU COMITE SPECIAL POUR LA REDUCTION DES RISQUES DE CATASTROPHES

Plus en détail

PLAN D ACTION POUR DES COLLECTIVITÉS RURALES FORTES DE LA FÉDÉRATION CANADIENNE DES MUNICIPALITÉS

PLAN D ACTION POUR DES COLLECTIVITÉS RURALES FORTES DE LA FÉDÉRATION CANADIENNE DES MUNICIPALITÉS PLAN D ACTION POUR DES COLLECTIVITÉS RURALES FORTES DE LA FÉDÉRATION CANADIENNE DES MUNICIPALITÉS Pour notre programme complet des élections fédérales 2015, veuillez consulter la Feuille de route pour

Plus en détail

UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC

UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC Septembre 2012 UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC La transition énergétique voulue par le Président de la République doit permettre la mutation

Plus en détail

LE CANADA ET LE PARTENARIAT MONDIAL POUR LE DÉVELOPPEMENT (OBJECTIF HUIT)

LE CANADA ET LE PARTENARIAT MONDIAL POUR LE DÉVELOPPEMENT (OBJECTIF HUIT) LE CANADA ET LE PARTENARIAT MONDIAL POUR LE DÉVELOPPEMENT (OBJECTIF HUIT) 1.0 Bilan du Canada en matière de commerce Objectif ou indice Contribution du Canada Ce qu il reste à faire 1.1 Le système de commerce

Plus en détail

Produits de financements directs destinés aux grandes entreprises et Midcaps

Produits de financements directs destinés aux grandes entreprises et Midcaps Produits de financements directs destinés aux grandes entreprises et Midcaps Présentation donnée à l occasion du séminaire d information sur Plan d investissement pour l Europe : Quels rôles pour la BEI

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Le 19 novembre 2015, le Fonds pour le développement de la vie associative (FDVA) piloté par le ministère, outil de financement d actions de formation

Plus en détail

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN AXE 4 du PON FSE ASSISTANCE TECHNIQUE Objectif spécifique 1 :

Plus en détail

Le régime de l électricité en France Présentation du rapport de la commission présidée par Paul Champsaur daté d avril 2009

Le régime de l électricité en France Présentation du rapport de la commission présidée par Paul Champsaur daté d avril 2009 Le régime de l électricité en France Présentation du rapport de la commission présidée par Paul Champsaur daté d avril 2009 Le gouvernement a créé une commission présidée par Paul Champsaur pour faire

Plus en détail