Titre : Installation de distributeurs automatiques d œufs. https://www.youtube.com/watch?v=gfelyg3riic

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Titre : Installation de distributeurs automatiques d œufs. https://www.youtube.com/watch?v=gfelyg3riic"

Transcription

1 Titre : Installation de distributeurs automatiques d œufs GAL : Thur Doller Région : Alsace - 68 Priorité ciblée : La valorisation économique des patrimoines : un nouveau modèle pour le territoire Contact : Noémie CLAUDON (Animatrice du GAL) Tél : thur- doller.fr Film avec témoignage sur l opération https://www.youtube.com/watch?v=gfelygriic Graphique en étoile critères Note (sur 5) Liens avec le développement agricole 2 Démarche participative des acteurs 1 Partenariat et mise en réseau 1 Caractère pilote Caractère innovant Articulation au projet de territoire Intégration du secteur agricole 1 Intégration du secteur agricole Articulation au projet de territoire Liens avec le développement agricole Démarche participative des acteurs Partenariat et mise en réseau Caractère innovant Caractère pilote 1

2 1- L action mise en place 1.1 Objet Le projet concerne l installation de trois distributeurs automatiques d œufs. 1.2 Contexte local ou territorial dans lequel s insère le projet. D une superficie de 486 km², le territoire du GAL il réunit les cantons de Cernay, Masevaux, St- Amarin et Thann, soit 49 communes pour habitants environ. Le Pays Thur Doller bénéficie d'un positionnement stratégique inter- régional et transfrontalier favorable, aux confins de l'alsace, de la Franche- Comté, de la Lorraine, de la Suisse et de l'allemagne. Peuplé de prés de habitants, le territoire du GAL est composé des vallées de la Thur et de la Doller. Les deux vallées présentent la particularité d'être séparées par des massifs notamment le Rossberg. Malgré cet obstacle physique et des formes urbaines contrastées, les deux vallées entretiennent des relations historiques qui fondent la démarche du territoire. Depuis 1968, le territoire connaît une croissance régulière de sa population qui était alors de habitants. Au dernier recensement, le Pays Thur Doller comptait 6 20 habitants, soit une augmentation de près de 15% au cours de cette période. Le territoire se révèle donc attractif, comme le confirment les soldes migratoire et naturel (respectivement +0,22% et +0,29% entre 1990 et 1999). Couplée à une topographie contraignante, l'attractivité du Pays Thur Doller s'accompagne d'une importante densité de population. Celle- ci est actuellement de 10 habitants au km², ce qui reste supérieur à la moyenne nationale (108 hab/km²) mais inférieur à la moyenne alsacienne (209 hab/km²). Ainsi, le territoire repose sur un subtil équilibre entre de denses zones urbaines et de vastes zones rurales. La stratégie du GAL s inscrit autour d une logique de réappropriation du territoire, de ses richesses, de ses traditions et de ses savoir- faire. Cette valorisation doit aboutir à la création de nouvelles activités économiques, de nouvelles offres de produits, de nouveaux emplois, d une offre touristique cohérente et attractive, au renouvellement et à diversification de l activité agricole. Cette stratégie se décline en cinq axes : Valorisation économique et préservation du patrimoine naturel et forestier Valorisation économique et préservation du patrimoine rural et agricole Valorisation économique et préservation du patrimoine culturel Valorisation économique et préservation du patrimoine industriel, artisanal et des savoir- faire traditionnels Valorisation économique des sites multi- patrimoniaux L enveloppe financière allouée au GAL est de Caractérisation de l action 2.1 Circonstance et origine du projet L EARL de l Orée du Bois est une exploitation agricole familiale située à Eteimbes dans le sud de l Alsace. La superficie de l exploitation est de 70 Ha sur maïs blé et colza et élevage de poules pondeuse. Les céréales ne sont pas destinées à l alimentation des poules. Ancien commercial et ancienne comptable, ce couple d agriculteurs s est lancé il y a quelques années dans la production d œufs frais. Aujourd hui ils possèdent deux 2

3 poulaillers de poules pondeuses chacun, entourés de verdure et en bordure de forêt. Leurs œufs sont certifiés «plein air» par le Ministère de l Agriculture (minimum de 4m² par poule) et l exploitation adhère également à la Charte de Qualité du Réseau «Bienvenue à la Ferme». La production est écoulée via : - les marchés aux alentours, - des points de vente de produits locaux, - en approvisionnant des restaurants et des boulangeries, - en approvisionnant certaines grandes et moyennes surfaces. Désireux de poursuivre leurs efforts pour rapprocher les consommateurs de l agriculteur et leur offrir des produits locaux de qualité, l exploitation propose depuis la fin de l année 2010 un nouveau mode de vente directe : le distributeur automatique d œufs. La mise en place de ces distributeurs est l aboutissement de deux années de réflexion et de prospection. L idée a germé chez ce couple d agriculteurs, après avoir rencontré un agriculteur bas- rhinois qui s était lancé dans ce type de distribution. Le concept était intéressant car il permettait de commercialiser des œufs sans aucun intermédiaire en offrant une grande liberté au consommateur (Qui ne s est jamais retrouvé coincé un soir avec deux œufs manquants?). Avant de lancer le projet, il a fallu convaincre car une grande majorité des personnes étaient sceptiques et imaginait les œufs tomber les uns après les autres, comme des canettes de boissons et finir en omelette Finalement le projet a pu être concrétisé avec l appui du GAL et du Conseil Général du Haut- Rhin. 2.2 Objectifs du projet L objectif du projet est de réduire le poids des intermédiaires en développant un système de vente directe peu contraignant pour le producteur comme pour le consommateur. 2. Enjeux autour du projet Le projet facilite la démarche de vente et d achat en circuits courts. Tout les systèmes de vente directe ne se valent pas. Certains sont plus contraignants que d autres (livraison, présence sur les points de vente, etc). Dans ce sens l agriculteur recherchait un système de commercialisation facile à mettre en œuvre et simple d utilisation. 2.4 Caractère pilote et innovant Le projet participe à l émergence de nouveaux services. Il s agit d une forme originale d exploitation et de commercialisation. Le projet est totalement nouveau sur le territoire du GAL. Il s inspire d une expérience développée dans le département du Bas Rhin. 2.5 Liens avec le projet de territoire porté par le GAL? L opération s insère totalement dans la stratégie du territoire portée par le GAL dont un des axes est la création de filières courtes de vente de produits du terroir (modes de distribution innovant). 2.6 Moyens humains et financiers affectés au projet Montant global du projet (trois dossiers pour un même porteur de projet) : Autofinancement : 28 81

4 Conseil Général 68 : LEADER/FEADER : Principales évolutions Un premier distributeur a été installé dans une localité du territoire en octobre Il n était pas envisagé d installer tout de suite les autres distributeurs prévus mais devant le succès de la première opération les autres ont été installés rapidement, un an après. Au départ le projet prévoyait la simple distribution des œufs. Aujourd hui un partenariat avec d autres producteurs permet la distribution de farine et de miel biologiques. Caractérisation des acteurs et du partenariat.1 Acteurs à l origine du projet Le couple d agriculteurs est à l origine du projet. Le GAL a joué le rôle de levier et d accompagnateur..2 Acteurs impliqués dans le projet et nature du partenariat L opération est portée par un agriculteur engagé dans le Comité de Programmation du GAL et le développement du territoire.. Acteurs les plus engagés dans le projet Le porteur de projet est le principal acteur de ce projet. L animatrice LEADER a joué un rôle important dans l accompagnement du projet (Cf. 5 rôle du programme LEADER)..4 Rôle des différents acteurs et du comité de programmation Le porteur de projet fait partie du Comité de Programmation du GAL (qui compte 10 membres privés et 10 membres publics) en tant que suppléant d un membre privé..5 Place du monde agricole Le projet prend en compte l agriculture locale à titre démonstratif sur les nouveaux modes de commercialisation directes. Deux autres producteurs commercialisent farine et miel par le biais du distributeur. 4 Les résultats 4.1 Résultats concrets Le projet a permis une augmentation significative de la production et le matériel investi a été amorti plus rapidement que prévu. Selon le producteur : «Cela fait trois ans qu on a mis en place de distributeur. Cela a été immédiatement un réel succès l impact, purement sur l exploitation, c est 15 % de chiffre d affaire additionnel, c est une meilleure valorisation du produit et par rapport à ça, au lieu d avoir un bâtiment avec poules pondeuses, on arrive à dégager un revenu décent avec poules.» Le montant total des charges pour la réalisation de cette opération s élève à environ HT. Ce chiffre comprend l achat de deux distributeurs, la construction d une cabane en bois avec volet roulant et la réalisation de panneaux signalétiques. Chaque distributeur à une capacité de 110 boîtes de 6 œufs et conserve le produit à une température de 18 C toute l'année. Selon le lieu, certains de ces distributeurs commercialisent de la farine et du miel de producteurs locaux. 4

5 Le lancement officiel a été largement couvert par les médias locaux (France Bleu Alsace, Télé Doller, Alsace 20, presse locale, etc.) ce qui a permis une rapide diffusion de l information. 4.2 Apports aux agriculteurs Le distributeur commercialise du miel et de la farine biologiques de deux autres producteurs locaux. 4. Apports aux habitants du territoire L opération facilite l accès aux produits locaux des habitants aux filières courtes. 4.4 Points clés de la réussite La réussite du projet vient du fait qu il répond à la demande du consommateur : «c est pratique, c est facile, on sait d où ça vient». 4.5 Difficultés rencontrées et recommandation Il a été assez difficile de trouver des cofinanceurs et de débloquer du FEADER (la ligne dédiée spécifique à l Alsace n était pas encore mise en place à l époque du démarrage du projet). Le projet a connu des lourdeurs administratives importantes du fait de la demande de vérification et de justification des coûts raisonnables. 4.8 Articulation du projet aux processus de développement agricole existant La Chambre d agriculture n est pas représentée dans le Comité de Programmation mais elle est présente dans l Assemblée Générale. La Chambre d Agriculture n est pas intervenue particulièrement sur ce projet mais elle a accompagné un autre projet de vente directe (projet LEADER de coopération en lien avec la commercialisation de caissettes de viande). 4.9 Avenir du projet Le projet est économiquement viable. Il permet de dégager des bénéfices. 5 Rôle du programme LEADER 5.1 Circonstance et origine de la demande d appui LEADER Le degré de maturité du projet était bien avancé mais LEADER a été l élément déclencheur notamment pour l installation des deux autres distributeurs. 5.2 Apport de la dynamique LEADER Le projet aurait pu se faire sans l apport de LEADER. LEADER a été le déclencheur de l action, surtout pour les deux autres distributeurs. Les élus du Comité de Programmation ont accueilli favorablement ce projet et ont facilité l installation des distributeurs sur le domaine public (parking, bord de route, ) Au delà du montage administratif et financier du projet, l animatrice a épaulé le porteur du projet sur les aspects communication (contenu des panneaux d information et communication avec la presse). Selon l animatrice : «LEADER permet de montrer une autre facette de l Europe, de montrer qu elle peut être un outil de développement local, à 5

6 proximité. Les contraintes de marché public sont tellement fortes qu elles démotivent beaucoup de personnes. Le rôle de l animation LEADER est de faciliter». 5. Articulation de LEADER avec le développement agricole dominant Le projet s articule avec le développement agricole dans le sens où il a permis de lancer une réflexion auprès de certains agriculteurs. Les distributeurs sont visibles sur le territoire et démontrent qu il est possible de réaliser des actions innovantes en agriculture sur les filières courtes. 6

CASDAR Développement et transfert en Agriculture

CASDAR Développement et transfert en Agriculture Titre : Mise en place et structuration d une filière de produits agricoles de proximité pour la restauration hors domicile. GAL : Pays du Mans Région : Pays de Loire Priorité ciblée : Prise en compte des

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

Dispositif de soutien aux dynamiques de conversion en agriculture biologique en Picardie

Dispositif de soutien aux dynamiques de conversion en agriculture biologique en Picardie Dispositif de soutien aux dynamiques de conversion en agriculture biologique en Picardie 2013 1 1. Contexte et enjeux, d un dispositif complémentaire aux mesures d aide en faveur de l agriculture biologique

Plus en détail

LA VALORISATION ECONOMIQUE des PATRIMOINES PATRIMOINES. Un nouveau modèle pour notre territoire LEADER THUR DOLLER 2009-2015

LA VALORISATION ECONOMIQUE des PATRIMOINES PATRIMOINES. Un nouveau modèle pour notre territoire LEADER THUR DOLLER 2009-2015 LEADER THUR DOLLER 2009-2015 1. UTILISER LES RICHESSES DE NOTRE TERRITOIRE POUR CONSTRUIRE NOTRE AVENIR LA VALORISATION ECONOMIQUE des PATRIMOINES Un nouveau modèle pour notre territoire 2. INNOVER POUR

Plus en détail

SEMINAIRE n 2 09 septembre 2014. Compte-rendu

SEMINAIRE n 2 09 septembre 2014. Compte-rendu SEMINAIRE n 2 09 septembre 2014 Compte-rendu Atelier 1 : Comment créer de la valeur ajoutée et de la richesse à partir des ressources territoriales? Ressources territoriales : agriculture diversifiée (mais

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN MARTINIQUE 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN MARTINIQUE 2014-2020 Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie Europe 2020 pour une croissance intelligente, durable et inclusive. Toutes les politiques

Plus en détail

Qu est ce qu un Parc naturel régional?

Qu est ce qu un Parc naturel régional? Qu est ce qu un Parc naturel régional? Une marque Classement «PNR» par décret par le Ministère de l Ecologie et du développement durable La marque déposée a pour but de promouvoir une image de qualité,

Plus en détail

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE ORIENTATIONS STRATEGIQUES N 10 : Animer et développer la production touristique : produits, équipements et hébergements N 11 : Favoriser la professionnalisation

Plus en détail

«Panorama des ac-ons de développement agricole soutenues par LEADER» Rencontre LEADER dans le cadre du projet CASDAR

«Panorama des ac-ons de développement agricole soutenues par LEADER» Rencontre LEADER dans le cadre du projet CASDAR «Panorama des ac-ons de développement agricole soutenues par LEADER» Rencontre LEADER dans le cadre du projet CASDAR Vernouillet, 4 juin 2013 Programme de la Rencontre 14h00-15h00 : Présenta?on du projet

Plus en détail

Etude préalable en vue du soutien et du développement des circuits courts de proximité

Etude préalable en vue du soutien et du développement des circuits courts de proximité Auteurs : Antoine JAN Blezat Consulting Florence GALLOIS BRIDE OC2 Consultants Février 2014 Etude préalable en vue du soutien et du développement des circuits courts de proximité Synthèse Coordination

Plus en détail

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Ce document constitue la synthèse de la première phase des travaux d élaboration de la charte du Parc national des Cévennes.

Plus en détail

LEADER 2014-2020 PAYS DE GATINE FICHE ACTION 4 :

LEADER 2014-2020 PAYS DE GATINE FICHE ACTION 4 : LEADER 2014-2020 PAYS DE GATINE FICHE ACTION 4 : Faire connaître le patrimoine du Pays de Gâtine auprès d un large public en encourageant la créativité des acteurs du territoire Règlement (UE) N 1305/2013

Plus en détail

Introduction... 2. Offre... 3 FORCES... 3 FAIBLESSES... 3 ATOUTS... 3 OPPORTUNITES... 3 MENACES ET CONTRAINTES EXTERNES... 3

Introduction... 2. Offre... 3 FORCES... 3 FAIBLESSES... 3 ATOUTS... 3 OPPORTUNITES... 3 MENACES ET CONTRAINTES EXTERNES... 3 Sommaire Introduction... 2 Offre... 3 FORCES... 3 FAIBLESSES... 3... 3 OPPORTUNITES... 3... 3 Organisation du secteur... 4... 4 FAIBLESSES... 4... 4 Demande... 4... 4 OPPORTUNITES... 4... 5 Promotion et

Plus en détail

L accompagnement public pour le développement de la filière AB en Languedoc-Roussillon

L accompagnement public pour le développement de la filière AB en Languedoc-Roussillon L accompagnement public pour le développement de la filière AB en Languedoc-Roussillon Par Florence FOREST, DRAAF Cindy SCHULTZ, Conseil Régional L-R En termes de bilan sur l année 2010, les interventions

Plus en détail

Appel à projets. Réseau Rural Régional Midi Pyrénées. «Territoire et gouvernance alimentaire»

Appel à projets. Réseau Rural Régional Midi Pyrénées. «Territoire et gouvernance alimentaire» Appel à projets Réseau Rural Régional Midi Pyrénées «Territoire et gouvernance alimentaire» Cet appel à projets est co financé par la Région Midi Pyrénées, la DRAAF de Midi Pyrénées et l Union Européenne

Plus en détail

Pau et le Grand Pau vivent plutôt bien leur éloignement aux grands centres de décision.

Pau et le Grand Pau vivent plutôt bien leur éloignement aux grands centres de décision. Les enjeux du territoire Le développement de Pau, de son agglomération et maintenant du Grand Pau rappelle celui de villes, d agglomérations et d aires urbaines sensiblement comparables, avec des logiques

Plus en détail

Stratégie de la filière légumes régionale

Stratégie de la filière légumes régionale Introduction et contexte Stratégie de la filière légumes régionale Une filière régionale diversifiée La région Centre compte 1745 exploitations légumières (dont 1436 exploitations professionnelles), ce

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. le 29 septembre 2011. au Domaine de Fond Saint Jacques (Sainte-Marie)

DOSSIER DE PRESSE. le 29 septembre 2011. au Domaine de Fond Saint Jacques (Sainte-Marie) Pour un développement concerté du milieu rural Martiniquais www.réseaurural.fr DOSSIER DE PRESSE «Assemblée du Réseau Rural Martinique» le 29 septembre 2011 au Domaine de Fond Saint Jacques (Sainte-Marie)

Plus en détail

Compte-rendu de l atelier l axe 4 : Créer l emploi et la richesse localement à partir des atouts et des potentiels spécifiques du territoire

Compte-rendu de l atelier l axe 4 : Créer l emploi et la richesse localement à partir des atouts et des potentiels spécifiques du territoire Evaluation Charte du pays Cœur d Hérault Séminaire/ ateliers du 30 janvier 2013 Compte-rendu de l atelier l axe 4 : Créer l emploi et la richesse localement à partir des atouts et des potentiels spécifiques

Plus en détail

PORTRAIT DES PRODUCTEURS AGRICOLES DU CŒUR ENTRE-DEUX-MERS

PORTRAIT DES PRODUCTEURS AGRICOLES DU CŒUR ENTRE-DEUX-MERS PORTRAIT DES PRODUCTEURS AGRICOLES DU CŒUR ENTRE-DEUX-MERS Dans le cadre du projet de territoire Ambition 2020, le Pôle Territorial souhaite soutenir l agriculture et travaille sur le développement des

Plus en détail

Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS

Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS Le séminaire technique international sur «Le développement rural en Méditerranée», organisé

Plus en détail

LEADER 2014-2020 Priorité régionale : transition énergétique

LEADER 2014-2020 Priorité régionale : transition énergétique LEADER 2014-2020 Priorité régionale : transition énergétique Lignes de partage entre les crédits FEADER LEADER et les autres crédits Européens : PO FEDER FSE et FEADER «droit commun» notamment 1 Principes

Plus en détail

Un outil de suivi des programmations des territoires de projets (Pays & PNR) Présentation du 7 juillet 2010

Un outil de suivi des programmations des territoires de projets (Pays & PNR) Présentation du 7 juillet 2010 Un outil de suivi des programmations des territoires de projets (Pays & PNR) Présentation du 7 juillet 2010 LES OBJECTIFS 1. Répondre à un besoin des équipes techniques 2. Apporter une contribution au

Plus en détail

Territorialisation et coordination des services aux entreprises sur le Pays Thur Doller: schéma d organisation et d animation

Territorialisation et coordination des services aux entreprises sur le Pays Thur Doller: schéma d organisation et d animation Schéma d organisation et d animation territoriale sur le Pays Thur Doller Pépinières et hôtels d entreprises Accompagnement des porteurs de projet Pôle de service aux entreprises 1 Sommaire Préliminaire

Plus en détail

Programme européen LEADER 2020

Programme européen LEADER 2020 Programme européen LEADER 2020 Pays du Perche ornais PROGRAMME D ACTIONS FICHES ACTIONS INNOVATION NUMERIQUE p.3 EXPERIMENTATION LOGEMENTS p.4 COORDINATION DES TRANSPORTS p.5 ACTIONS AGRICOLES COLLECTIVES

Plus en détail

ACTION 3.1. : CREATION D UN CAHIER DES CHARGES

ACTION 3.1. : CREATION D UN CAHIER DES CHARGES ACTION 3.1. : CREATION D UN CAHIER DES CHARGES Contexte et Objectifs : La commercialisation et la promotion des produits agricoles locaux dans le contexte actuel s effectuent avec plus de succès si des

Plus en détail

Guide pratique pour le développement touristique sur le Pays Beaunois

Guide pratique pour le développement touristique sur le Pays Beaunois Guide pratique pour le développement touristique sur le Pays Beaunois 20082008-2013 Passer de l idée à l action pour notre Territoire! Le Pays Beaunois Le Pays Beaunois est un espace qui, depuis 2004,

Plus en détail

FONDS EUROPÉENS 2014-2020

FONDS EUROPÉENS 2014-2020 L EUROPE & LA RÉGION PARTENAIRES DE VOS PROJETS EN AUVERGNE SÉMINAIRE DE LANCEMENT DES FONDS EUROPÉENS 2014-2020 29 avril 2015 Nouvelles approches collaboratives dans les domaines de l agriculture, de

Plus en détail

Politique Culturelle Nationale

Politique Culturelle Nationale Politique Culturelle Nationale DEFINITION ET PRINCIPES CHAPITRE PREMIER Article premier : - La Culture est l ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs caractérisant

Plus en détail

Les Smart Grids. Cette notion de smart grids basés sur l électricité peut être étendue aux réseaux intelligents de chaleur, de froid et de gaz.

Les Smart Grids. Cette notion de smart grids basés sur l électricité peut être étendue aux réseaux intelligents de chaleur, de froid et de gaz. Les Smart Grids A l heure où la gestion centralisée et unidirectionnelle 1 des réseaux de distribution d électricité montre ses limites et où les nouveaux projets prennent en compte la dimension quartier,

Plus en détail

STRATÉGIE RÉGIONALE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA MÉTHANISATION

STRATÉGIE RÉGIONALE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA MÉTHANISATION STRATÉGIE RÉGIONALE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA MÉTHANISATION I. Présentation de l action La Région Champagne-Ardenne propose depuis 2003, en collaboration avec l Ademe, un accompagnement technique et

Plus en détail

MARQUE PARC NATUREL REGIONAL

MARQUE PARC NATUREL REGIONAL MARQUE PARC NATUREL REGIONAL La présente fiche traite du cas concret du PNR du Morvan. C est un exemple méthodologique transférable à d autres territoires pour l éligibilité du processus de marquage «Parc

Plus en détail

arrive mont Le design suédois centre de la france dossier de presse

arrive mont Le design suédois centre de la france dossier de presse dossier de presse IKEA arrive L Auvergne à cler mont FERR AND Le design suédois s installe au centre de la france : une région en croissance continue C est pour son fort potentiel de développement, avec

Plus en détail

2 Scénario 2 : «Les polarités fonctionnelles organisent le territoire»

2 Scénario 2 : «Les polarités fonctionnelles organisent le territoire» 2 Scénario 2 : «Les polarités fonctionnelles organisent le territoire» Le scénario de polarités fonctionnelles demeure inscrit dans une perspective d évolution démographique soumise à l accueil d activités

Plus en détail

Les Contrats de Développement Durable Rhône-Alpes

Les Contrats de Développement Durable Rhône-Alpes Les Les CDDRA, c'est quoi? Les Contrats de Développement Durable Rhône-Alpes (CDDRA) constituent la nouvelle génération de Contrats de Développement. Ce dispositif s inscrit dans la continuité de la stratégie

Plus en détail

SOL-AIR Consultants MEMBRE DE COOPZONE LE RÉSEAU DES DÉVELOPPEURS DE COOPÉRATIVE. Pascal Billard, directeur général et vice-président de CoopZone

SOL-AIR Consultants MEMBRE DE COOPZONE LE RÉSEAU DES DÉVELOPPEURS DE COOPÉRATIVE. Pascal Billard, directeur général et vice-président de CoopZone SOL-AIR Consultants MEMBRE DE COOPZONE LE RÉSEAU DES DÉVELOPPEURS DE COOPÉRATIVE Pascal Billard, directeur général et vice-président de CoopZone HISTORIQUE Créée en 1996 Par Eveline Lemieux, maîtrise en

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN BRETAGNE 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN BRETAGNE 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN BRETAGNE 2014-2020 CONNAÎTRE les programmes européens Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie Europe

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

Cours 1 Le développement d un territoire ultramarin : entre Union européenne et aire régionale (étude de cas) La Guadeloupe

Cours 1 Le développement d un territoire ultramarin : entre Union européenne et aire régionale (étude de cas) La Guadeloupe GEOGRAPHIE Thème 3 L Union européenne : dynamiques et développement des territoires (11-12 heures) Question 2 Les territoires ultramarins de l Union européenne et leur développement Cours 1 Le développement

Plus en détail

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N

Plus en détail

Propositions pour un Plan Départemental de Relance de la Cerise

Propositions pour un Plan Départemental de Relance de la Cerise Annexe 4 à la délibération n 3 du 28 juillet 2008 Propositions pour un Plan Départemental de Relance de la Cerise Traditionnellement implantée dans le Vallespir et sur le piémont des Albères, la cerise,

Plus en détail

Charte du site Internet régional sur l agriculture et l alimentation locale en Languedoc Roussillon

Charte du site Internet régional sur l agriculture et l alimentation locale en Languedoc Roussillon Charte du site Internet régional sur l agriculture et l alimentation locale en Languedoc Roussillon Pourquoi? POURQUOI UNE CHARTE? La présente charte a pour objectifs de fixer les contours et l éthique

Plus en détail

Démarches qualité en oenotourisme. 13 janvier 2015 Hôtel Mercure Libourne Saint-Emilion

Démarches qualité en oenotourisme. 13 janvier 2015 Hôtel Mercure Libourne Saint-Emilion Démarches qualité en oenotourisme 13 janvier 2015 Hôtel Mercure Libourne Saint-Emilion Meilleurs Vœux pour cette nouvelle Année!! Au programme Chiffres-clés de l oenotourisme en Gironde Vignobles & Chais

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN GUADELOUPE 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN GUADELOUPE 2014-2020 Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie Europe 2020 pour une croissance intelligente, durable et inclusive. Toutes les politiques

Plus en détail

Réseau Rural Français Groupe de travail «gestion de l espace»

Réseau Rural Français Groupe de travail «gestion de l espace» Réseau Rural Français Groupe de travail «gestion de l espace» Appel à contributions Fiche synthétique de recueil actions 2009-2010 Les propositions d'actions doivent comprendre dans la mesure du possible

Plus en détail

"Bilan 2010 et perspectives" La Semader se donne les moyens de poursuivre son plan de réhabilitation

Bilan 2010 et perspectives La Semader se donne les moyens de poursuivre son plan de réhabilitation "Bilan 2010 et perspectives" La Semader se donne les moyens de poursuivre La Semader se donne les moyens de poursuivre JOËL PERSONNÉ, DIRECTEUR GÉNÉRAL DE LA SEMADER. «Je ne nie pas le passé. Si la SEMADER

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN RÉGION LA RÉUNION 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN RÉGION LA RÉUNION 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN RÉGION LA RÉUNION 2014-2020 Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie Europe 2020 pour une croissance

Plus en détail

des Chartes Forestières de Territoire

des Chartes Forestières de Territoire Un Réseau R des Chartes Forestières de Territoire Quel fonctionnement à l échelle des Alpes françaises? aises? Rendre lisible la forêt et la filière bois dans l aml aménagement du territoire Un dispositif

Plus en détail

Fiche mesure FEADER 2014-2020 Article 15 - Transfert de connaissances et actions d information

Fiche mesure FEADER 2014-2020 Article 15 - Transfert de connaissances et actions d information Fiche mesure FEADER 2014-2020 Article 15 - Transfert de connaissances et actions d information 1. Cadre et justification de la mesure 1.1 Base légale Article 15 du projet de Règlement du Parlement Européen

Plus en détail

La politique bois énergie du Pays Loue Lison

La politique bois énergie du Pays Loue Lison La politique bois énergie du Pays Loue Lison Mobilisation Concertation Partenariat Animation 3 ème rencontres nationales des Chartes Forestières de Territoire 23/24 novembre 2009 Chambéry Un projet de

Plus en détail

PÔLE D EXCELLENCE RURALE

PÔLE D EXCELLENCE RURALE CANDIDATURE POUR UN PAYS DU LIVRE ET DE L ÉCRITURE SYNTHÈSE février 2006 Communauté de communes du Pays de Forcalquier et de la montagne de Lure Le Grand Carré 13 Bd des Martyrs BP 41 04 301 FORCALQUIER

Plus en détail

Trame verte pour le PLU de Marseille

Trame verte pour le PLU de Marseille 8 Environnement Développement durable Trame verte pour le PLU de Marseille CAT-MED, un projet inscrit dans le programme européen MED Le rapport annuel Développement durable de MPM Le Contrat de Baie MPM

Plus en détail

Vers une politique alimentaire locale à l échelle de la Vienne

Vers une politique alimentaire locale à l échelle de la Vienne Vienne novembre 2012 Avis de la Coordination des Conseils de développement de la Vers une politique alimentaire locale à l échelle de la Vienne Version intermédiaire ( octobre 2012) Sommaire LE DIAGNOSTIC

Plus en détail

LES ESPACES INTERRÉGIONAUX 2014-2020 EN FRANCE

LES ESPACES INTERRÉGIONAUX 2014-2020 EN FRANCE LES ESPACES INTERRÉGIONAUX 2014-2020 EN FRANCE CONNAÎTRE les programmes européens Les massifs montagneux, ainsi que les bassins fluviaux, sont des territoires qui se caractérisent par des enjeux de développement

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE Secrétariat général des ministères chargés des affaires sociales Direction générale de l offre de soins Sous-direction du pilotage de la performance des acteurs

Plus en détail

AXE 1 RENFORCER LA RECHERCHE, FICHE THEMATIQUE 1-2 : RECHERCHE INNOVATION LE DEVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE ET L INNOVATION

AXE 1 RENFORCER LA RECHERCHE, FICHE THEMATIQUE 1-2 : RECHERCHE INNOVATION LE DEVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE ET L INNOVATION AXE 1 RENFORCER LA RECHERCHE, LE DEVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE ET L INNOVATION FICHE THEMATIQUE 1-2 : RECHERCHE INNOVATION Version adoptée au CPR du 12/12/14 1 Priorité d investissement 1.b : Promotion des

Plus en détail

Appel à projets culturels Règlement de consultation

Appel à projets culturels Règlement de consultation Appel à projets culturels Règlement de consultation Préambule : La notion de bassin de vie complémentaire urbain/rural est le fondement de la création et du positionnement stratégique du Syndicat mixte

Plus en détail

CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE

CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE "APPROVISIONNEMENT DE LA RESTAURATION COLLECTIVE DANS LE JURA PAR DES PRODUITS AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES LOCAUX" PREAMBULE

Plus en détail

Indicateur de contexte (indicateur macro) Nombre total d événements sur un site Casadéen. Nombre de. partenaires

Indicateur de contexte (indicateur macro) Nombre total d événements sur un site Casadéen. Nombre de. partenaires Associer le réseau à des projets de développement territorial Développer l événementiel en liaison avec les acteurs des territoires Nombre total d événements sur un site Casadéen potentiels (nombre total

Plus en détail

du Massif du Jura Enjeux perspectives Commissariat à l Aménagement

du Massif du Jura Enjeux perspectives Commissariat à l Aménagement Schéma interrégional d aménagement & de de développement du Massif du Jura & perspectives Enjeux perspectives Commissariat à l Aménagement du Massif du Jura Le territoire Massif du Jura Arc montagneux

Plus en détail

CONSEIL DES MINISTRES

CONSEIL DES MINISTRES CONSEIL DES MINISTRES LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSÉE LE MERCREDI 8 DECEMBRE 2010 A L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA

Plus en détail

DOSSIER DE RÉPONSE RELATIF A L APPEL A PROJETS THEMATIQUE : Circuits-courts Economie circulaire Insertion des personnes éloignées de l emploi

DOSSIER DE RÉPONSE RELATIF A L APPEL A PROJETS THEMATIQUE : Circuits-courts Economie circulaire Insertion des personnes éloignées de l emploi INVESTISSEMENTS D AVENIR Cadre réservé à la CDC N de dossier Acronyme Date de dépôt FINANCEMENT DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE DOSSIER DE RÉPONSE RELATIF A L APPEL A PROJETS THEMATIQUE : Circuits-courts

Plus en détail

N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique

N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique PDRH Mesure 121 : «Modernisation des exploitations agricoles» C. Dispositifs régionaux complémentaires d aides à la modernisation 121 C4.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE - NOVEMBRE 2011 EXCLUSIVE RESTAURANTS SE LANCE EN FRANCHISE

DOSSIER DE PRESSE - NOVEMBRE 2011 EXCLUSIVE RESTAURANTS SE LANCE EN FRANCHISE DOSSIER DE PRESSE - NOVEMBRE 2011 SE LANCE EN FRANCHISE SOMMAIRE SE LANCE EN FRANCHISE... SE LANCE EN FRANCHISE... 3 SOMMAIRE UN CONCEPT UNIQUE SUR LE MARCHÉ 4 - Une activité inédite en France et dans

Plus en détail

CONSEIL DE DEVELOPPEMENT DU PAYS D AIX. Rapport d étape sur la charte Développement Durable du pays d Aix

CONSEIL DE DEVELOPPEMENT DU PAYS D AIX. Rapport d étape sur la charte Développement Durable du pays d Aix CONSEIL DE DEVELOPPEMENT DU PAYS D AIX Rapport d étape sur la charte Développement Durable du pays d Aix Dans le prolongement de ses précédents avis sur la Charte de l Environnement qui portait sur la

Plus en détail

La stratégie commerciale d Aviva en 2009 : Sécurité, dynamisme, développement durable.

La stratégie commerciale d Aviva en 2009 : Sécurité, dynamisme, développement durable. Communiqué de presse Bois-Colombes, le 11 février 2009 La stratégie commerciale d Aviva en 2009 : Sécurité, dynamisme, développement durable. L année 2008 restera, pour les épargnants et les assurés, une

Plus en détail

INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE DE LA (OISE) LE LIN AU SERVICE DE LA TRANSITION ENERGETIQUE : COOPERATIVE DE TEILLAGE LIN 2000 A GRANDVILLIERS

INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE DE LA (OISE) LE LIN AU SERVICE DE LA TRANSITION ENERGETIQUE : COOPERATIVE DE TEILLAGE LIN 2000 A GRANDVILLIERS DOSSIER DE PRESSE LE LIN AU SERVICE DE LA TRANSITION ENERGETIQUE : INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE DE LA COOPERATIVE DE TEILLAGE LIN 2000 A GRANDVILLIERS (OISE) Nicolas Defransure Coopérative LIN

Plus en détail

Pays de la Bresse bourguignonne

Pays de la Bresse bourguignonne Pays de la Bresse bourguignonne Groupe d Action Locale (BOU 183) Quelques opérations remarquables Programme Leader 2007-2013 Septembre 2015 Page 1 sur 8 Septembre 2015 Page 2 sur 8 Opérations remarquables

Plus en détail

Contexte et problématique de départ :

Contexte et problématique de départ : Défi 2 Pour une production et une consommation responsables Objectif 7 Action 17 Par une gestion raisonnée de l activité touristique Développement des activités de découverte hors-saison en lien avec les

Plus en détail

Réseau de Développement Touristique Rural : RDTR. Bilan d activités. A.G.E. le 9 Octobre 2012 au Conseil Régional Souss Massa Draa

Réseau de Développement Touristique Rural : RDTR. Bilan d activités. A.G.E. le 9 Octobre 2012 au Conseil Régional Souss Massa Draa Bilan d activités A.G.E. le 9 Octobre 2012 au Conseil Régional Souss Massa Draa Ensemble pour un tourisme rural et durable dans la Région Souss Massa Draâ Mot du Président Un peu plus d une année s est

Plus en détail

Plateformes Régionales d innovation «Agriculture biologique, agriculture périurbaine durable» au Lycée Nature à la Roche sur Yon.

Plateformes Régionales d innovation «Agriculture biologique, agriculture périurbaine durable» au Lycée Nature à la Roche sur Yon. Plateformes Régionales d innovation «Agriculture biologique, agriculture périurbaine durable» au Lycée Nature à la Roche sur Yon Dossier de presse Sommaire Communiqué de synthèse p.2 Présentation de la

Plus en détail

La politique bois énergie du Syndicat Mixte du Pays Loue Lison

La politique bois énergie du Syndicat Mixte du Pays Loue Lison La politique bois énergie du Syndicat Mixte du Pays Loue Lison Clerval, le 18 avril 2012 Sommaire de la présentation 1. Situation géographique du Pays Loue Lison 2. Historique de la politique Bois Energie

Plus en détail

«Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale»

«Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale» SYNDICAT MIXTE DU PAYS MIDI-QUERCY «Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale» VISITES SUR SITE ET ECHANGES AUTOUR DU PROJET

Plus en détail

Communauté de communes du Haul Val de Sèvre

Communauté de communes du Haul Val de Sèvre Communauté de communes du Haul Val de Sèvre Mission d accompagnement pour l élaboration d un projet de territoire et d un schéma de mutualisation des services à l échelle du territoire communautaire Conseil

Plus en détail

LA FRANCHISE INDUSTRIELLE

LA FRANCHISE INDUSTRIELLE LA FRANCHISE INDUSTRIELLE Première franchise YPREMA CBM au Teil Réceptionner des déchets, les transformer en produits et vendre ces produits est aujourd hui un vrai schéma économique. Pour atteindre en

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires. REQUALIFIER ET SPECIFIER LES ZONES ET LES SERVICES ASSOCIES

Plus en détail

Municipalité de Saint-Anicet. Plan d orientation stratégique et sa mise en œuvre années 2015-2018

Municipalité de Saint-Anicet. Plan d orientation stratégique et sa mise en œuvre années 2015-2018 Municipalité de Saint-Anicet Plan d orientation stratégique et sa mise en œuvre années 2015-2018 Les priorités Agir avec dynamisme dans la gestion des affaires de la Municipalité et obtenir des services

Plus en détail

Objectif Spécifique n 1.B.1 : ACCROITRE DE 50 % LE NOMBRE D ENTREPRISES INNOVANTES EN REGION CENTRE-VAL DE LOIRE

Objectif Spécifique n 1.B.1 : ACCROITRE DE 50 % LE NOMBRE D ENTREPRISES INNOVANTES EN REGION CENTRE-VAL DE LOIRE Objectif Spécifique n 1.B.1 : ACCROITRE DE 50 % LE NOMBRE D ENTREPRISES INNOVANTES EN REGION CENTRE-VAL DE LOIRE ACTION 3 ACTIONS VISANT A FOURNIR UN ENVIRONNEMENT FAVORABLE AUX ENTREPRISES DANS LEURS

Plus en détail

Carnet d acteurs d A PRO BIO

Carnet d acteurs d A PRO BIO Carnet d acteurs d A PRO BIO 4 rue de Dormagen 59350 Saint-André-lez-Lille Tél. : 03.20.31.57.97 - Fax : 03.20.12.09.91 www.aprobio.fr - www.labio-presdechezmoi.fr contact@aprobio.fr A PRO BIO, Pôle de

Plus en détail

UN DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE LOCAL

UN DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE LOCAL Parcs naturels régionaux Français UN DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE LOCAL CONTRIBUANT A LA RICHESSE DES PATRIMOINES ET AU RENFORCEMENT DU LIEN SOCIAL Avec le soutien financier de UN DÉVELOP- PEMENT SOCIO- ÉCONOMIQUE,

Plus en détail

Les déplacementsà Saint-Chamond : vers une mobilité apaisée, réduisant les impacts climatiques

Les déplacementsà Saint-Chamond : vers une mobilité apaisée, réduisant les impacts climatiques Les déplacementsà Saint-Chamond : vers une mobilité apaisée, réduisant les impacts climatiques Améliorer la fluidité du trafic et la sécurité Mieux s orienter dans la ville Favoriser les transports en

Plus en détail

Ecovallée de la Marne

Ecovallée de la Marne Fiche de capitalisation d expérience «des projets, des acteurs, un réseau» Ecovallée de la Marne Partie 1 : Présentation synthétique du projet Thématiques : Economie, Ecologie, Agriculture, Ecoconstruction,

Plus en détail

Madame la Secrétaire d Etat chargée de l Enseignement Scolaire, Monsieur le Président Directeur Général de l Association Injaz al-maghrib,

Madame la Secrétaire d Etat chargée de l Enseignement Scolaire, Monsieur le Président Directeur Général de l Association Injaz al-maghrib, Madame la Secrétaire d Etat chargée de l Enseignement Scolaire, Monsieur le Président de la Fondation/Institut CDG, Monsieur le Président Directeur Général de l Association Injaz al-maghrib, Mesdames et

Plus en détail

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Dossier de presse Sommaire Communiqué de presse (p.2) Les visites de

Plus en détail

Chambres d agriculture du Centre PRDAR 2014-2020

Chambres d agriculture du Centre PRDAR 2014-2020 N de l action 122 Améliorer la professionnalisation des élevages pour une meilleure rentabilité, une meilleure gestion des risques et un maintien des activités d élevages et de polycultureélevages en région

Plus en détail

Le tourisme durable dans l espace francophone

Le tourisme durable dans l espace francophone Le tourisme durable dans l espace francophone De la valorisation des patrimoines culturels et naturels vers une économie verte I. Contexte et justification Le tourisme, en plein essor, est reconnu comme

Plus en détail

I. Analyse globale de l exploitation

I. Analyse globale de l exploitation LE PAUL Sophie I. Analyse globale de l exploitation Localisation Historique Activités de l exploitation Interactions entre les productions Mode de conduite Commercialisation Atouts et contraintes II. III.

Plus en détail

Economie, emploi, services à la population

Economie, emploi, services à la population Elaboration de la charte fondatrice du PNR du Doubs Horloger Economie, emploi, services à la population Partage du diagnostic 9 juillet 2015 LE CADRE DE TRAVAIL Objectifs : Partager / compléter et spatialiser

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE l 25 JUIN 2013 à Strasbourg L usine-école EASE, dédiée aux métiers de production en milieu aseptique, dévoile son architecture

COMMUNIQUÉ DE PRESSE l 25 JUIN 2013 à Strasbourg L usine-école EASE, dédiée aux métiers de production en milieu aseptique, dévoile son architecture COMMUNIQUÉ DE PRESSE l 25 JUIN 2013 à Strasbourg L usine-école EASE, dédiée aux métiers de production en milieu aseptique, dévoile son architecture Le site du Campus universitaire d Illkirch (Communauté

Plus en détail

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant La présence artistique en Ile-de-France est constituée par la présence régulière et perceptible au sein des lieux du spectacle vivant,

Plus en détail

Plan de développement de l agriculture biologique en Nord-Pas de Calais 2O14-2O2O

Plan de développement de l agriculture biologique en Nord-Pas de Calais 2O14-2O2O Plan de développement de l agriculture biologique en Nord-Pas de Calais 2O14-2O2O SOMMAIRE Contexte national 04 Contexte régional 05 Diagnostic de l agriculture biologique en Nord-Pas de Calais 06 Programme

Plus en détail

Les questions à se poser

Les questions à se poser intégration paysagère préservation de la biodiversité non-dégradation des sols énergies renouvelables limitation des déchets respect de l eau gestion de l espace PILIER ENVIRONNEMENTAL transports limités

Plus en détail

Débat sur la mise en œuvre local de la transition énergétique Retour d expérience sur la filière bois énergie. Nice, EDHEC, le 24 avril 2014

Débat sur la mise en œuvre local de la transition énergétique Retour d expérience sur la filière bois énergie. Nice, EDHEC, le 24 avril 2014 Débat sur la mise en œuvre local de la transition énergétique Retour d expérience sur la filière bois énergie Nice, EDHEC, le 24 avril 2014 Maîtres mots de l Association : Protéger, développer et valoriser

Plus en détail

Etude pour la définition de la stratégie touristique du Pays Thur Doller Phase 1 Et at des lieux et diagnost ic stratégique du territoire

Etude pour la définition de la stratégie touristique du Pays Thur Doller Phase 1 Et at des lieux et diagnost ic stratégique du territoire Pour étudier le principe d organisation publique du tourisme, seront analysées les compétences tourisme des différents acteurs : - le Pays - les partenaires institutionnels et privés à compétence tourisme

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Pour plus d informations www.echoalp.com, rubrique «Un Berger dans mon école»

DOSSIER DE PRESSE. Pour plus d informations www.echoalp.com, rubrique «Un Berger dans mon école» DOSSIER DE PRESSE Pour plus d informations www.echoalp.com, rubrique «Un Berger dans mon école» Mars 2007 ACADÉMIE DE GRENOBLE INSPECTION ACADÉMIQUE DE LA HAUTE-SAVOIE SEA 74 : «Immeuble Genève-Bellevue»

Plus en détail

Promouvoir l'agriculture familiale pour résoudre les grands défis contemporains

Promouvoir l'agriculture familiale pour résoudre les grands défis contemporains Promouvoir l'agriculture familiale pour résoudre les grands défis contemporains MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT Le secteur agricole est

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

Contacts presse Région Basse-Normandie : Caroline Monnot 02 31 06 96 27 06 30 94 10 35

Contacts presse Région Basse-Normandie : Caroline Monnot 02 31 06 96 27 06 30 94 10 35 DOSSIER DE PRESSE Contacts presse Région Basse-Normandie : Caroline Monnot 02 31 06 96 27 06 30 94 10 35 Préfecture de région Basse-Normandie : Stéphanie Boulent de la Fuente 02 31 30 65 87 06 80 42 12

Plus en détail

Fonds d investissement dédié aux activités de conditionnement, transformation et commercialisation de produits issus du terroir SOUSS-MASSA-DRAA

Fonds d investissement dédié aux activités de conditionnement, transformation et commercialisation de produits issus du terroir SOUSS-MASSA-DRAA Fonds d investissement TARGA Groupe Crédit Agricole du Maroc Fonds d investissement dédié aux activités de conditionnement, transformation et commercialisation de produits issus du terroir SOUSS-MASSA-DRAA

Plus en détail