LEADER/FEADER Eléments de réflexions à propos du cadrage de l appel à projets

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LEADER/FEADER Eléments de réflexions à propos du cadrage de l appel à projets"

Transcription

1 LEADER/FEADER Eléments de réflexions à propos du cadrage de l appel à projets Avertissement : cette note vise à préparer l échange prévu avec la Commission «Politiques Territoriales» de l ARF le 11 janvier et la consultation des réseaux par le MAP et la DIACT prévue au cours du premier trimestre Elle est donc par nature incomplète et susceptible d évoluer Commentaires et questions bienvenus! NOTE DE TRAVAIL/ VERSION PROVISOIRE Gwénaël DORE, décembre 2006 LEADER-FEADER doit donner lieu à un appel à projets dans chaque région et d une sélection par un Comité co-présidé par le Préfet et le Président du Conseil régional (avec la participation notamment des conseils généraux et d un expert national), dans un «cadre méthodologique national» actuellement préparé par le MAP et la DIACT et devant donner lieu à un groupe de travail avec les représentants des collectivités territoriales et des réseaux au 1 er trimestre 2007, pour un appel à projets ne devant démarrer qu au second semestre (soit après les élections nationales 1 ). Les indications dont on dispose actuellement sont à ce jour : - la note LEADER du 1 er juin du MAP - le diaporama présenté au Comité National de Suivi LEADER du 6 décembre, qui résume les principales dispositions envisagées ainsi que la répartition «provisoire» des crédits FEADER consolidés au niveau national à partir des propositions d enveloppe régionale Ces deux documents sont téléchargeables sur le site de l UNA LEADER. La présente note vise à lister les principaux points à préciser, en privilégiant la forme du questionnement, en vue de favoriser une approche commune. 1 Dont l incidence sur LEADER ne devrait au mieux que jouer à la marge, à moins que (dans le cas d une alternance politique), on ne régionalise aussi (au sens de «confier aux conseils régionaux» ) la gestion de LEADER, mais ira-t-on jusqu à remettre en cause ainsi le rôle du Ministère de l Agriculture 1

2 1) Eléments de cadrage financier et nombre de groupes a) L axe 4 au niveau du PDRH (France moins DOM) devrait mobiliser 263Mions, soit 5% du FEADER. Si la synthèse présentée le 6/12 donne une répartition indicative de LEADER consolidée à l échelle «hexagonale» selon les 3 axes : axe 1, 5% ; axe 2, 6%, axe 3, 69% + animation, 15% et coopération, 5%, il convient cependant de : - voir la déclinaison régionale de cette «consolidation» nationale, - la comparer avec la dotation mobilisée par les GAL de la région dans l actuel programme LEADER+ (NB : la répartition régionale de LEADER+ figure dans l annexe 2 de la note du 1 er juin), - la décomposer selon les 3 axes (ce qui conditionne en partie le type de priorités des GAL futurs. Toutefois, eu égard au caractère indicatif de la ventilation entre les axes, la tendance côté MAP/DIACT serait plutôt, dans le cadre national, de rappeler qu il ne peut être obligatoire pour un GAL de retenir telle ou telle mesure ou de prévoir un minimum sur un axe ou un autre, et qu il vaudrait mieux se prononcer sur cet aspect que de prendre pour acquis les éléments indicatifs que sont les ventilations faites en région puis consolidées «hexagonalement». [Point à confirmer] b) L enveloppe moyenne actuellement indiquée par GAL est de 1,5Mion : - Ce montant paraît trop élevé à beaucoup compte tenu de difficultés rencontrées dans la programmation finissante. Rappelons que le montant initialement envisagé (note de juin 2006) était de 2 à 2,5Mions pour une dépense publique estimée de 4 à 5Mions, et qu il paraît difficile de descendre en dessous d une enveloppe plancher (1M?) pour éviter le saupoudrage. - Toutefois, ne faut-il rapporter ce montant à une période de programmation a priori plus longue? Ne convient-il pas aussi prendre en compte les besoins a priori plus importants des territoires dans le cadre d une forte réduction du volet territorial des CPER, voire d un retrait total de l Etat, en tout cas pour les territoires ruraux? Ne faut-il pas enfin considérer le fait que LEADER devra désormais inclure la coopération (certes non obligatoire, mais ne faisant plus l objet d un financement à part) et comporter une composante investissements plus forte que dans LEADER+? 2

3 c) Le nombre de GAL annoncé actuellement au niveau national jusqu ici est de 180, et selon le règlement d application du FEADER, chaque programme devrait indiquer le nombre maximum de GAL prévu. - La diminution du montant de l enveloppe devrait accroître «mécaniquement» le nombre de GAL. La tendance des conseils régionaux ne sera-t-elle pas de chercher à y inclure un maximum de ses contrats de territoires (possibilité de contreparties, poids de la pression locale ) et/ou à d intégrer LEADER dans une répartition infrarégionale des crédits accordés aux territoires (logique de compensation)? Il convient toutefois d être attentif au fait que certaines actions LEADER peuvent dépasser le champ des politiques régionales et départementales contractualisées. - Les textes nationaux de juin et de décembre privilégient les territoires organisés, mais le ministre délégué à l aménagement du territoire aurait, au cours d une entrevue cet automne avec des GAL bretons, envisagé beaucoup de souplesse (en particulier par rapport aux Pays). On imagine toutefois difficilement les régions prendre en compte une maille plus étroite que les Pays (en tout cas de leur partie rurale) ou Parcs qu elles financent par ailleurs et alors même que certaines sont confrontées à des souhaits de Départements de contractualisation avec les communautés de communes - Le cadrage actuellement envisagé au niveau national mentionnerait les territoires organisés ou les candidatures portées par des territoires organisés (sur la partie rurale de Pays, inter-pays, Pays-Parc, bassin versant?). Afin de permettre une cohérence territoriale et stratégique entre GAL, Pays et Parcs, il convient de prévoir explicitement la validation par l instance du Pays et/ou Parc, du périmètre d application LEADER et de la stratégie et des actions envisagées. - En tout état de cause, un souci important devrait être d éviter plusieurs travers régulièrement dénoncés au cours des dernières années : dilution et saupoudrage (cf. LEADER II), empilement et enchevêtrement de la carte des territoires de projet aux effets de complexification et de doublons préjudiciables à la rationalisation des dépenses publiques, déficit de lisibilité pour la population II) Contenu des programmes locaux LEADER a) «Priorité ciblée» - Le diaporama du 6 décembre (avec un sens remarquable de la synthèse) indique (diapo 15) que la «priorité ciblée» «correspond à l esprit du thème fédérateur» et 3

4 «chaque GAL définira une priorité reflétant la caractère multi-sectoriel de la stratégie». La sélection devrait permettre d apprécier la pertinence de la priorité du GAL, et celle-ci pourrait être ajustée - Les thèmes qui seraient listés au niveau national à titre indicatif, reprendraient (avec des modifications) les thèmes fédérateurs précédents ainsi d autres thèmes ayant émergé dans les GAL LEADER+ (cf. travail de l UNA LEADER) ; on y retrouverait un certain nombre de priorités actuelles des politiques publiques (notamment, changement climatique), mais sans que soit envisagé pour autant une articulation avec un éventuel volet territorial du CPER ; on rappellera également que beaucoup de GAL se sont distingués par des projets culturels (déjà faiblement aidés par le Ministère de la Culture, et encore moins dans le futur volet territorial réservé à des projets culturels de caractère métropolitain ). A noter encore qu un travail de l Unité Nationale d Animation LEADER+ est en cours (présentation aux séminaires LEADER+ de décembre 2006 et janvier 2007 consacrés à l agriculture) sur les actions agricoles déjà mises en œuvre par les GAL LEADER+ et les possibilités de mobilisation des prochains axes 2 et 3 du FEADER. - Ces thèmes doivent être mis en correspondance avec les axes (1, 2 ou 3 : cf. annexe de la présente note reprenant une première synthèse faite par C. BERNARD/DIACT lors de la réunion APFP d octobre) précisément mobilisés dans les régions par l axe LEADER, sachant que l axe 3 paraît a priori assez large (cf. diapo 6, du 6/12)? Toutefois, l idée du cadrage national serait aussi de rappeler que les mesures que pourront activer les GAL sont celles du PDRH même lorsque le niveau régional n a pas repris dans son volet l application de la mesure. [Point à confirmer] b) Innovation - L exigence d innovation paraît assez flexible (diapo 16), et elle devrait être précisée (au niveau national ou dans l appel à projets régional?) c) Coopération - La coopération ne serait pas obligatoire (diapos 21 et 22) mais constituerait seulement un critère de sélection. Doit-on se satisfaire de ce caractère facultatif dans un programme européen (après 15 ans d initiative communautaire), alors que l investissement réalisé au cours de l actuelle période de programmation 4

5 commencerait (?) à porter ses fruits (y compris en favorisant des coopérations et des décloisonnements au niveau local)? - Cette souplesse ne résulte-t-elle pas davantage de préoccupations de consommation de crédits? Ne vaudrait-il pas mieux renforcer une véritable expertise d appui à la coopération (analyse des projets et de leur faisabilité, repérage de porteurs de projets et d expériences d autres Etats)? III) Gestion financière des GAL NB : Ce point est abordé ici bien qu il dépasse l appel à projets, dans la mesure où il conditionne largement le réussite de LEADER. a) Cofinancements - Une enveloppe réservataire du FEADER par GAL pour 7 ans doit être prévue, et la diapo 18 (du 6 décembre) souligne «l importance de rechercher un engagement pluriannuel des cofinanceurs» et envisage de «recommander un engagement global des cofinanceurs le plus en amont». b) Taux unique de cofinancement de 55% - Un taux unique (fixe ou uniforme) de cofinancement de 55% était mentionné dans la note du 1 er juin (point 4, page 12). A la suite de protestations de GAL relayées par les réseaux, une modulation paraissait acquise, mais serait aujourd hui remise en cause, semble-t-il, en raison du processus de mobilisation annuelle des crédits européens. Une solution (insatisfaisante) pourrait résider dans des engagements en ce qui concerne les contreparties nationales (souvent apportées par les collectivités territoriales : région, départements ), ou encore en introduisant un distinguo entre une phase de programmation tolérant quelques fluctuations de ce taux, et la phase de gestion qui devrait parvenir au final à un taux moyen de 55%. En tout état de cause, ce point mérité d être reposé, y compris à la Commission Européenne. c) Rôle de programmation du GAL - La fonction d instruction réglementaire et technique est confiée aux services de l Etat (ou des collectivités) selon la note du 1 er juin (reprise dans la diapo 19 du 6/12) qui mentionne une fonction amont du GAL (pertinence de l opération) et aval 5

6 (programmation), alors que précédemment les GAL étaient gestionnaires de la subvention globale. Il est assez difficile de déterminer ce qui dans cette décision relève des choix nationaux (Ministère du Budget ) et des contraintes réglementaires du FEADER (non considéré comme un Fonds structurel à l instar du FEDER ou du FSE) : un questionnement de la DG Agri permettrait-il d éclaircir ce point? Un projet de circulaire Subvention Globale en circulation est perçu comme restreignant encore davantage le rôle des GAL en matière de programmation ; cf. paragraphe sur ce point dans le projet de circulaire : Cas des opérations relevant de la démarche LEADER (page 39 du projet de circulaire CICC) : "Les groupes d action locale (GAL) sont sélectionnés dans le cadre d un appel à projets et sur la base d un projet de territoire. Il appartient ensuite au comité exécutif du GAL de sélectionner les projets individuels (rôle de comité de programmation) sur la base du rapport d instruction transmis par les services concernés de l autorité de gestion. Ainsi les projets connaissent-ils la même instruction qu ils relèvent de la démarche LEADER ou de l application classique des mesures. Cette instruction commune comprend également l examen de la recevabilité des justificatifs d exécution, le contrôle des opérations et la mise en paiement." - Quelles sont nos capacités de faire revenir à un système de gestion plus conforme à l approche LEADER de responsabilisation des acteurs locaux? - Ne vaudrait-il pas mieux se focaliser sur la rédaction d une circulaire nationale qui distinguerait clairement d une part le rôle d instruction technique et réglementaire confiée aux services missionnés par l Etat, et d autre part, l opportunité d instruction de la seule responsabilité du GAL. Par ailleurs, ne faut-il pas plaider pour que cette fonction d instruction technique et règlementaire soit déléguée au CNASEA désormais bien expérimenté (et non aux DRAF dont beaucoup craignent qu elles soient vite débordées )? 6

APFP. Les Pays, moteurs de stratégies de développement territorial et de gouvernance locale. Contribution de l Association de

APFP. Les Pays, moteurs de stratégies de développement territorial et de gouvernance locale. Contribution de l Association de Mars 2012 cahier d acteurs Association de Promotion et de Fédération des Pays APFP APFP Pays / Territoires de projet Contribution de l Association de Promotion et de Fédération des Pays dans le cadre des

Plus en détail

- ANNEXE I - PRINCIPES GENERAUX APPLICABLES AUX FONDS STRUCTURELS, AU FEP et AU FEADER

- ANNEXE I - PRINCIPES GENERAUX APPLICABLES AUX FONDS STRUCTURELS, AU FEP et AU FEADER - ANNEXE I - PRINCIPES GENERAUX APPLICABLES AUX FONDS STRUCTURELS, AU FEP et AU FEADER Conformément à la décision du Comité interministériel à l aménagement et à la compétitivité des territoires du 6 mars

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE Version du 23 avril 2008 1 Sommaire 1. RAPPEL DU CONTEXTE_ 3 2. PILOTAGE ET PERIMETRE DU PLAN

Plus en détail

Leader. guide. pratique. une méthode de mise en œuvre d actions de développement rural au niveau local. l'europe investit dans les zones rurales

Leader. guide. pratique. une méthode de mise en œuvre d actions de développement rural au niveau local. l'europe investit dans les zones rurales l'europe investit dans les zones rurales guide pratique à l usage des territoires candidats à l appel à projets Leader 2007-2013 et de leurs partenaires Leader une méthode de mise en œuvre d actions de

Plus en détail

A - Quelques rappels préalables

A - Quelques rappels préalables PLANS DE FINANCEMENT Note : les exemples de cette fiche sont expliqués au taux de co-financement à 55% (cas du PDRH, du PDRC). Ce taux est à adapter pour les DOM. A - Quelques rappels préalables La règle

Plus en détail

Préparation des programmes européens 2007-2013

Préparation des programmes européens 2007-2013 Préparation des programmes européens 2007-2013 Présentation AGILE 9h30-10h30 8 Préparation des programmes européens 2007-2013 Le contexte La méthode de travail État d avancement des travaux : bilan, diagnostic

Plus en détail

La saisie des rubriques sera effectuée dans l application FARANDOLE avec les autres éléments du PAP. Autorisations d engagement

La saisie des rubriques sera effectuée dans l application FARANDOLE avec les autres éléments du PAP. Autorisations d engagement ANNEXE 2 EXPLICITATION DES RUBRIQUES La saisie des rubriques sera effectuée dans l application FARANDOLE avec les autres éléments du PAP. 1. Récapitulation des crédits destinés aux opérateurs de l État

Plus en détail

Groupe d Action Local (G.A.L) «Pays SUD : une terre d accueil, des montagnes de Services»

Groupe d Action Local (G.A.L) «Pays SUD : une terre d accueil, des montagnes de Services» Groupe d Action Local (G.A.L) «Pays SUD : une terre d accueil, des montagnes de Services» PROGRAMME LEADER 2007-2013 2013 LEADER 2007-2013 : une terre d accueil, des montagnes de services 1 Présentation

Plus en détail

Lancement des fonds européens 2014-2020. Atelier n 6: Des fonds européens intégrés dans les contrats avec les territoires

Lancement des fonds européens 2014-2020. Atelier n 6: Des fonds européens intégrés dans les contrats avec les territoires Lancement des fonds européens 2014-2020 Atelier n 6: Des fonds européens intégrés dans les contrats avec les territoires Les outils proposés par l'europe Les approches territoriales intégrées Fondées sur

Plus en détail

Programme d Investissements d'avenir Action «Projets innovants en faveur de la jeunesse»

Programme d Investissements d'avenir Action «Projets innovants en faveur de la jeunesse» Programme d Investissements d'avenir Action «Projets innovants en faveur de la jeunesse» Synthèse et Questions/Réponses de l appel à projets Version du 28 juillet 2015 Synthèse Dans la continuité du «Plan

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS ET D INVESTISSEMENT 2014-2020 EN FRANCE CONNAÎTRE LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS

LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS ET D INVESTISSEMENT 2014-2020 EN FRANCE CONNAÎTRE LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS ET D INVESTISSEMENT 2014-2020 EN FRANCE CONNAÎTRE les programmes européens LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS ET D INVESTISSEMENT AU SERVICE DE LA STRATÉGIE EUROPE 2020 Stratégie

Plus en détail

SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER

SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER I. BILAN QUANTITATIF A. Evolution de la programmation Un taux de programmation de 73,73%, en progression forte depuis le mi parcours mais à poursuivre

Plus en détail

PROGRAMMES OPERATIONNELS DES FONDS EUROPEENS 2007-2013 REVISION A MI-PARCOURS

PROGRAMMES OPERATIONNELS DES FONDS EUROPEENS 2007-2013 REVISION A MI-PARCOURS Direction des Affaires européennes et internationales Service Politique de cohésion, contractualisation nationale et coopérations européenne Session du Conseil Régional Juin 2011 PROGRAMMES OPERATIONNELS

Plus en détail

CGET/MAE/SNOTTIN/MADEVERON. Références juridiques applicables au niveau européen et national :

CGET/MAE/SNOTTIN/MADEVERON. Références juridiques applicables au niveau européen et national : Projet d instruction CGET/DMAT/DHUP visant à préciser les modalités de gestion des opérations d efficacité énergétique dans le logement social cofinancées par le FEDER en fin de période de programmation

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi UNION EUROPEENNE L Europe s engage en Limousin Avec le Fonds social européen PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN objectif compétitivité régionale et emploi 2007 2013 Axe 3 «cohésion

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC DIRECTION DU BUDGET

ROYAUME DU MAROC DIRECTION DU BUDGET ROYAUME DU MAROC DIRECTION DU BUDGET I CONTEXTE DE LA REFORME BUDGETAIRE II OBJECTIFS ET AXES DE LA REFORME BUDGETAIRE III CARACTERISTIQUES DE LA REFORME BUDGETAIRE IV FACTEURS CLES DE SUCCES 2 Modernisation

Plus en détail

Le réseau des Chambres d agriculture, l installation* et la transmission

Le réseau des Chambres d agriculture, l installation* et la transmission Le réseau des Chambres d agriculture, l installation* et la transmission Un accompagnement historique! * Création ou reprise d entreprises agricoles Voyage de presse installation-transmission - 4 avril

Plus en détail

Mission Provisions Note d analyse de l exécution budgétaire 2014

Mission Provisions Note d analyse de l exécution budgétaire 2014 Mission Provisions Note d analyse de l exécution budgétaire 2014 Provisions - Dotation pour dépenses accidentelles destinée à faire face à des calamités et pour dépenses imprévisibles - Dotation pour mesures

Plus en détail

Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020

Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020 Union européenne Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020 Une nouvelle politique de cohésion en réponse aux défis

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT ET DE L AMÉNAGEMENT DURABLES Décret n o 2007-1303 du 3 septembre 2007 fixant les règles nationales d éligibilité

Plus en détail

Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens. Frédéric ELIEN

Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens. Frédéric ELIEN Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens Frédéric ELIEN SEPTEMBRE 2011 Sommaire Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens... 3 «Pourquoi?»...

Plus en détail

Note de contexte relative aux propositions de modifications du plan de développement Programme Leader Terres Romanes en Pays Catalan

Note de contexte relative aux propositions de modifications du plan de développement Programme Leader Terres Romanes en Pays Catalan Note de contexte relative aux propositions de modifications du plan de développement Programme Leader Terres Romanes en Pays Catalan Terres Romanes en Pays Catalan est porteur, en partenariat avec le Pnr

Plus en détail

Cadre Stratégique Commun 2014-2020

Cadre Stratégique Commun 2014-2020 Assemblée des Régions d Europe Cadre Stratégique Commun 2014-2020 Contribution de l ARE au document de travail des services de la Commission Juillet 2012 Cadre Stratégique Commun 2014-2020 Assemblée des

Plus en détail

9 Synthèse des recommandations

9 Synthèse des recommandations 9 Synthèse des recommandations Ce chapitre synthétise sous forme de tableaux les recommandations de l évaluation à mi parcours. Il distingue les recommandations transversales issues de l analyse de la

Plus en détail

NOTE D ORIENTATION n 2013-001/DATAR PREPARATION DES PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020

NOTE D ORIENTATION n 2013-001/DATAR PREPARATION DES PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 NOTE D ORIENTATION n 2013-001/DATAR PREPARATION DES PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 Après plus de dix-huit mois de négociations entre les Etats européens et un premier échange infructueux entre les chefs

Plus en détail

Action de soutien à la mobilité

Action de soutien à la mobilité UNION EUROPÉENNE Fonds social européen Investit pour votre avenir PROGRAMME DEPARTEMENTAL D INSERTION 2012-2016 APPEL A PROJETS 2015 Action de soutien à la mobilité Date de lancement de l appel à projets

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2010. Axe d intervention 4. Version corrigée Mars 2010. PO FSE 2007-2013 «Compétitivité régionale et emploi» Ile-de-France

APPEL A PROJETS 2010. Axe d intervention 4. Version corrigée Mars 2010. PO FSE 2007-2013 «Compétitivité régionale et emploi» Ile-de-France PO FSE 2007-2013 «Compétitivité régionale et emploi» Ile-de-France Contacts Direction régionale du travail, de l emploi et de la formation professionnelle d Ile de France Orientation et appui Service FSE

Plus en détail

Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc?

Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc? Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc?» Le Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) de la baie

Plus en détail

APPEL A PROJETS. «Accompagnement renforcé vers l emploi des bénéficiaires du RSA du département du Rhône»

APPEL A PROJETS. «Accompagnement renforcé vers l emploi des bénéficiaires du RSA du département du Rhône» APPEL A PROJETS «Accompagnement renforcé vers l emploi des bénéficiaires du RSA du département du Rhône» PROJET BENEFICIANT DU CONCOURS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Préalable L appel à projets décrit ci-après

Plus en détail

Cependant, les étapes de préparation des budgets et leur analyse sont maintenues et continueront à être réalisées par le niveau régional.

Cependant, les étapes de préparation des budgets et leur analyse sont maintenues et continueront à être réalisées par le niveau régional. Annexe 4 : Règles de financement des structures de gestion en charge des programmes de dépistage organisé des cancers du sein et du colorectal pour l année 2007 A partir des remontées des budgets 2006,

Plus en détail

FAQ appel à candidatures LEADER 2014-2020

FAQ appel à candidatures LEADER 2014-2020 FAQ appel à candidatures LEADER 2014-2020 Remarque préalable : ce document a un caractère technique ; il garde un caractère non définitif dans la mesure où le PDR n est pas encore adopté, et que des prescriptions

Plus en détail

LA LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS DANS LES CONTRATS DE VILLE DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

LA LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS DANS LES CONTRATS DE VILLE DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PREFET DE LA REGION LANGUEDOC ROUSSILLON Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale Pôle Cohésion sociale Territoriale Montpellier, le 19 juin 2015 Dossier suivi par Rodolphe

Plus en détail

Mr Mohamed Chafiki Directeur des Études et des Prévisions Financières Ministère de l Économie et des Finances Québec, Septembre 2008

Mr Mohamed Chafiki Directeur des Études et des Prévisions Financières Ministère de l Économie et des Finances Québec, Septembre 2008 Le Budget Genre au Maroc, une perspective stratégique pour l égalité des sexes et l habilitation des femmes Mr Mohamed Chafiki Directeur des Études et des Prévisions Financières Ministère de l Économie

Plus en détail

Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS

Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS Version provisoire - Mars 2010 La Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle Placée sous l autorité

Plus en détail

VERSION DU 22 DECEMBRE

VERSION DU 22 DECEMBRE CGET/MAE 22/12/2014 GUIDE RELATIF AU DISPOSITIF DE SUIVI, GESTION ET DE CONTROLE DES PROGRAMMES OPERATIONNELS ET DES PROGRAMMES DE DEVELOPPEMENT RURAL (FEDER, FSE, FEADER, FEAMP) RELEVANT DU CADRE STRATEGIQUE

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

Appel à projets Oenotourisme. co-financé par le FEADER. Document Régional de Développement Rural du Languedoc-Roussillon

Appel à projets Oenotourisme. co-financé par le FEADER. Document Régional de Développement Rural du Languedoc-Roussillon Appel à projets Oenotourisme co-financé par le FEADER Document Régional de Développement Rural du Languedoc-Roussillon 5 mars au 11 mai 2012 Sommaire Sommaire.... 2 1- Le contexte et les objectifs de l

Plus en détail

AIDE A LA REINDUSTRIALISATION «PME» version 2015

AIDE A LA REINDUSTRIALISATION «PME» version 2015 CdC ARI «PME» 07042015 AIDE A LA REINDUSTRIALISATION «PME» version 2015 CAHIER DES CHARGES Le dispositif de soutien à l investissement productif du Programme d investissements d avenir (PIA) dénommé «ARI»

Plus en détail

NOTE SUR LES SUBVENTIONS. - Récapitulatif des obligations des associations subventionnées

NOTE SUR LES SUBVENTIONS. - Récapitulatif des obligations des associations subventionnées NOTE SUR LES SUBVENTIONS - Récapitulatif des obligations des associations subventionnées - Les produits de la tarification ne sont pas des subventions A. Récapitulatif des obligations des associations

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Direction de la ville et de la cohésion urbaine CONTRATT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Proposition d architecture Novembre 2014 Les contrats de ville de nouvelle génération qui succèderont, à compter

Plus en détail

La place de l OPCU dans la conduite de projet de rénovation urbaine Note de synthèse ANRU/ CDC

La place de l OPCU dans la conduite de projet de rénovation urbaine Note de synthèse ANRU/ CDC La place de l OPCU dans la conduite de projet de rénovation urbaine Note de synthèse ANRU/ CDC INTRODUCTION La mise en œuvre d un projet de rénovation urbaine suppose un pilotage opérationnel fort, s appuyant

Plus en détail

RELEVE D INFORMATIONS

RELEVE D INFORMATIONS CRPMPRV050009 A1 CONFERENCE DES REGIONS PERIPHERIQUES MARITIMES D EUROPE CONFERENCE OF PERIPHERAL MARITIME REGIONS OF EUROPE 6, rue Saint-Martin 35700 RENNES - F Tel. : + 33 (0)2 99 35 40 50 - Fax : +

Plus en détail

«Rencontres des Transmusicales» 5 décembre 2015

«Rencontres des Transmusicales» 5 décembre 2015 La réforme territoriale, quelle place pour la culture dans la recomposition des territoires? Réforme des collectivités territoriales Europe Acte 3 de la décentralisation Points d étapes et actualités «Rencontres

Plus en détail

CONTRAT DE PRESENCE POSTALE TERRITORIALE 2014-2016

CONTRAT DE PRESENCE POSTALE TERRITORIALE 2014-2016 Département Administration Paris, le 3 mars 2014 et Gestion Communales VP/AH/Note 11 Affaire suivie par Véronique PICARD CONTRAT DE PRESENCE POSTALE TERRITORIALE 2014-2016 La continuité - maintien du montant

Plus en détail

Programme opérationnel plurirégional 2014-2020 FEDER Massif central STRATEGIE DE COMMUNICATION

Programme opérationnel plurirégional 2014-2020 FEDER Massif central STRATEGIE DE COMMUNICATION Programme opérationnel plurirégional 2014-2020 FEDER Massif central STRATEGIE DE COMMUNICATION 1. Contexte réglementaire La base juridique concernant les obligations en matière d information et de communication

Plus en détail

Guide du porteur de projet

Guide du porteur de projet infos : 0810 18 18 18 Union européenne Fonds Social Européen Guide du porteur de projet Mesure «appui aux microprojets associatifs» FSE 4.2.3 en Ile-de-France Cette action est soutenue par le Fonds social

Plus en détail

Orientation 2 : Améliorer l animation et l organisation touristique des territoires girondins. Axe 2.1. L organisation institutionnelle

Orientation 2 : Améliorer l animation et l organisation touristique des territoires girondins. Axe 2.1. L organisation institutionnelle Axe 2.1. L organisation institutionnelle Action 2.1.1. Réorganisation des services du CDT et du service tourisme du CG 33 pour une meilleure coordination et une lisibilité des actions. Optimiser la coordination

Plus en détail

APPEL A PROJET Maturation Normande 2015 Modalités de candidature

APPEL A PROJET Maturation Normande 2015 Modalités de candidature APPEL A PROJET Maturation Normande 2015 Modalités de candidature 1. Contexte Normandie Université fédère les 6 établissements supérieurs de la recherche publique en Normandie : ENSICAEN, ENSA Normandie,

Plus en détail

Intitulé du projet : PARTAJ (Plan d Accompagnement Régional et Territorial pour l Avenir des Jeunes)

Intitulé du projet : PARTAJ (Plan d Accompagnement Régional et Territorial pour l Avenir des Jeunes) Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Mission d animation du Fonds d expérimentations pour la jeunesse NOTE D ETAPE SUR L EVALUATION AU 31 DECEMBRE 2010 REDIGEE PAR

Plus en détail

Appel à projets Soutien à la dynamique des Pôles territoriaux de coopération économique (PTCE)

Appel à projets Soutien à la dynamique des Pôles territoriaux de coopération économique (PTCE) Appel à projets Soutien à la dynamique des Pôles territoriaux de coopération économique (PTCE) Date de l ouverture de l appel à projets : Mi-juillet 2013 Date de clôture de l appel à projets : 31 octobre

Plus en détail

Les maisons d assistants maternels

Les maisons d assistants maternels GUIDE Direction de l Enfance et de la Famille Les maisons d assistants maternels Édition 2014 Sommaire Sommaire 3 Préambule 4 PARTIE 1 - DÉFINITION et PRINCIPES GÉNÉRAUX I. DÉFINITION 6 1- Les codes 6

Plus en détail

Sécurisation de l hébergement et de la maintenance du plateau collaboratif d échange (PCE) du plan Loire III

Sécurisation de l hébergement et de la maintenance du plateau collaboratif d échange (PCE) du plan Loire III Sécurisation de l hébergement et de la maintenance du plateau collaboratif d échange (PCE) du plan Loire III Depuis 2008, l Etablissement assure la mise en place du plateau collaboratif d échange Intranet/Internet

Plus en détail

Notre offre de service : un accompagnement par des experts sur l ensemble des problématiques liées au diagnostic financier

Notre offre de service : un accompagnement par des experts sur l ensemble des problématiques liées au diagnostic financier SANTE Diagnostic financier et aide à l élaboration d un plan de redressement Comment s approprier la démarche de diagnostic? Les enjeux Depuis la mise en place de la T2A, les établissements de santé sont

Plus en détail

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 DÉVELOPPEMENT LOCAL MENÉ PAR LES ACTEURS LOCAUX POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 Les nouvelles règles et la législation régissant le prochain financement de la politique européenne de cohésion pour la période

Plus en détail

Programme Opérationnel Interrégional FEDER du Massif des Alpes (POIA)

Programme Opérationnel Interrégional FEDER du Massif des Alpes (POIA) APPEL A PROPOSITIONS Programme Opérationnel Interrégional FEDER du Massif des Alpes (POIA) Région Provence Alpes Côte d Azur Région Rhône-Alpes Axe 3 «Développer la résilience des territoires et des populations

Plus en détail

APPEL A PROPOSITIONS. Programme Opérationnel FEDER-FSE 2014-2020 Région Provence Alpes Côte d Azur Axe 2 :OT2- PI2c

APPEL A PROPOSITIONS. Programme Opérationnel FEDER-FSE 2014-2020 Région Provence Alpes Côte d Azur Axe 2 :OT2- PI2c APPEL A PROPOSITIONS Programme Opérationnel FEDER-FSE 2014-2020 Région Provence Alpes Côte d Azur Axe 2 :OT2- PI2c «Développer les services numériques au service des territoires et des citoyens» Le présent

Plus en détail

Soutenir le développement durable des quartiers sensibles

Soutenir le développement durable des quartiers sensibles FONDS EUROPEEN DE DEVELOPPEMENT REGIONAL (FEDER) AQUITAINE PROGRAMME OPERATIONNEL REGIONAL 2007-2013 Soutenir le développement durable des quartiers sensibles Cahier des charges de l appel à projet régional

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DAF/SDAB/N2004-1539 Date: 22 novembre 2004

NOTE DE SERVICE DAF/SDAB/N2004-1539 Date: 22 novembre 2004 MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PECHE ET DES AFFAIRES RURALES Direction des affaires financières Sous-direction des affaires budgétaires Bureau du budget Adresse : 78, rue de Varenne

Plus en détail

Appel à Projets FSE 2015 GIP AGIRE VAL DE MARQUE/OBJET : PLIE

Appel à Projets FSE 2015 GIP AGIRE VAL DE MARQUE/OBJET : PLIE Appel à Projets FSE 2015 GIP AGIRE VAL DE MARQUE/OBJET : PLIE Date Limite de Candidature : pour la réponse au PLIE : 11 mai 2015 pour la réponse dans «Ma Démarche FSE» : 1 juin 2015 Votre Correspondant

Plus en détail

Cahier des charges des maisons de santé pluri-professionnelles pouvant bénéficier d un soutien financier

Cahier des charges des maisons de santé pluri-professionnelles pouvant bénéficier d un soutien financier DGOS/PF3/CdC MSP PF3 R2 DSS RB 21 07 10 Cahier des charges des maisons de santé pluri-professionnelles pouvant bénéficier d un soutien financier L article L. 6323-3 du code de la santé publique prévoit

Plus en détail

INITIATIVE POUR L EMPLOI DES JEUNES

INITIATIVE POUR L EMPLOI DES JEUNES AXE 11 : INITIATIVE POUR L EMPLOI DES JEUNES FICHE THEMATIQUE 11-1 : CREATION REPRISE D ENTREPRISES PAR DES NEETS Version adoptée au CPR du 12/12/14 1 PRIORITÉ D INVESTISSEMENT 8.2 : promouvoir l emploi

Plus en détail

APPEL A PROJETS LEADER

APPEL A PROJETS LEADER 10 novembre 2014 PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT RURAL 2014-2020 APPEL A PROJETS LEADER REGION CENTRE CAHIER DES CHARGES - 2 - Fiche 1 : APPEL A PROJETS REGION CENTRE La loi de modernisation de l action publique

Plus en détail

SÉMINAIRES DE DÉMARRAGE POUR LES NOUVEAUX ÉLUS

SÉMINAIRES DE DÉMARRAGE POUR LES NOUVEAUX ÉLUS SÉMINAIRES DE DÉMARRAGE POUR LES NOUVEAUX ÉLUS Le nouvel élu arrive avec des connaissances diverses selon son parcours personnel. D une manière générale, son rôle durant tout son mandat a deux facettes

Plus en détail

Guide ALSACE. L Europe peut vous aider avec le FEDER, le FSE, le FEADER et le FEP

Guide ALSACE. L Europe peut vous aider avec le FEDER, le FSE, le FEADER et le FEP Guide Vous êtes chef d entreprise et vous avez besoin d un financement pour votre projet? L Europe peut vous aider avec le FEDER, le FSE, le FEADER et le FEP ALSACE Sommaire Connaissez-vous le FEDER, le

Plus en détail

APPROCHE INTÉGRÉE DE DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL 2014-2020

APPROCHE INTÉGRÉE DE DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL 2014-2020 APPROCHE INTÉGRÉE DE DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL 2014-2020 CONNAÎTRE les programmes européens Afin de faire face aux défis économiques, sociaux et environnementaux que votre territoire doit relever, vous

Plus en détail

Convention de délégation de tâches < x > Programmation 2014-2020 CADRE REGLEMENTAIRE : < FONDS >, < PROGRAMME(S) >,

Convention de délégation de tâches < x > Programmation 2014-2020 CADRE REGLEMENTAIRE : < FONDS >, < PROGRAMME(S) >, <AUTORITE DE GESTION> Version finale : Trame commune [FEDER/FSE] 2014-2020 Convention de délégation de tâches < x > Programmation 2014-2020 CADRE REGLEMENTAIRE : < FONDS >, < PROGRAMME(S) >, Entre < l

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020 CONNAÎTRE les programmes européens Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie

Plus en détail

Le Réseau Rural & Périurbain Nord-Pas de Calais. Eléments de cadrage. Document validé en GPS 1 bis le 20/09/2010. Page 1/13

Le Réseau Rural & Périurbain Nord-Pas de Calais. Eléments de cadrage. Document validé en GPS 1 bis le 20/09/2010. Page 1/13 Le Réseau Rural & Périurbain Nord-Pas de Calais Eléments de cadrage Document validé en GPS 1 bis le 20/09/2010 Page 1/13 1 Pourquoi un réseau? Dans le cadre de la mise en place du Fonds Européen Agricole

Plus en détail

Plateforme Mobilité Emploi Insertion De l agglomération lyonnaise

Plateforme Mobilité Emploi Insertion De l agglomération lyonnaise Plateforme Mobilité Emploi Insertion De l agglomération lyonnaise 1 APPEL A PROJET POUR LA MISE A DISPOSITION DE VEHICULES 2014 CONTEXTE ET ENJEUX L importance des questions liées à l absence de mobilité

Plus en détail

CIRCULAIRE N Mesdames et Messieurs les préfets de régions et de départements

CIRCULAIRE N Mesdames et Messieurs les préfets de régions et de départements Paris le, Le ministre de l'intérieur, le ministre de l'économie, des finances et de l'industrie et la ministre de l'aménagement du territoire et de l'environnement CIRCULAIRE N Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

ELABORATION ET EXECUTION DU PROJET DE PERFORMANCE DES ETABLISSEMENTS PUBLICS ADMINISTRATIF

ELABORATION ET EXECUTION DU PROJET DE PERFORMANCE DES ETABLISSEMENTS PUBLICS ADMINISTRATIF ELABORATION ET EXECUTION DU PROJET DE PERFORMANCE DES ETABLISSEMENTS PUBLICS ADMINISTRATIF INTRODUCTION Un Etablissent Public Administratif est une personne morale de Droit Public, dotée de l autonomie

Plus en détail

Guide pratique pour la mobilisation interdépartementale et interrégionale des ressources «métiers» de l administration territoriale de l Etat

Guide pratique pour la mobilisation interdépartementale et interrégionale des ressources «métiers» de l administration territoriale de l Etat Guide pratique pour la mobilisation interdépartementale et interrégionale des ressources «métiers» de l administration territoriale de l Etat Dans certains domaines de politiques publiques, qui exigent

Plus en détail

Programme national «très haut débit»

Programme national «très haut débit» Liberté. Égalité. Fraternité RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Programme national «très haut débit» - 1 - Sommaire I. ENJEU 3 II. DESCRIPTION GENERALE 4 III. PILOTAGE DU PROGRAMME 4 IV. PHASE DE LANCEMENT DU PROGRAMME

Plus en détail

ANNEXE N 1 PROJET D AVENANT N 8 A LA CONVENTION DE SUBVENTION GLOBALE 2007/2013 DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

ANNEXE N 1 PROJET D AVENANT N 8 A LA CONVENTION DE SUBVENTION GLOBALE 2007/2013 DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Conseil régional d Ile de France 3 CP 13-347 ANNEXE N 1 PROJET D AVENANT N 8 A LA CONVENTION DE SUBVENTION GLOBALE 2007/2013 DU FONDS SOCIAL EUROPEEN @BCL@E40F32FC 06/05/2013 Conseil régional d Ile de

Plus en détail

APPEL A PROJETS pour la mise en œuvre du programme annuel 2013 du Fonds européen pour les Réfugiés

APPEL A PROJETS pour la mise en œuvre du programme annuel 2013 du Fonds européen pour les Réfugiés Fonds européen pour les Réfugiés 2008-2013 APPEL A PROJETS pour la mise en œuvre du programme annuel 2013 du Fonds européen pour les Réfugiés 1 Introduction : La décision n 573/2007/CE du Parlement européen

Plus en détail

L utilisation des crédits du fonds social européen : des améliorations mais toujours une grande dispersion des actions

L utilisation des crédits du fonds social européen : des améliorations mais toujours une grande dispersion des actions 3 L utilisation des crédits du fonds social européen : des améliorations mais toujours une grande dispersion des actions PRESENTATION Le Fonds social européen (FSE) constitue, avec le Fonds de cohésion

Plus en détail

La transparence pour les GAEC : reconnaître l activité des femmes et des hommes derrière chaque exploitation

La transparence pour les GAEC : reconnaître l activité des femmes et des hommes derrière chaque exploitation La transparence pour les GAEC : reconnaître l activité des femmes et des hommes derrière chaque exploitation Résumé Les textes européens pour la PAC reconnaissent désormais clairement le principe de transparence

Plus en détail

APPEL A PROJETS FSE 2016 Programme opérationnel national du Fonds Social Européen 2014-2020

APPEL A PROJETS FSE 2016 Programme opérationnel national du Fonds Social Européen 2014-2020 APPEL A PROJETS FSE 2016 Programme opérationnel national du Fonds Social Européen 2014-2020 Axe 3 : «Lutter contre la pauvreté et promouvoir l inclusion» Objectif spécifique 3: «Développer les projets

Plus en détail

ANNEXE I A - REGIME-CADRE D'INTERVENTIONS PUBLIQUES EN FAVEUR DE FONDS DE PRETS D'HONNEUR D'AIDE A LA CREATION D'ENTREPRISE - N 447/2000

ANNEXE I A - REGIME-CADRE D'INTERVENTIONS PUBLIQUES EN FAVEUR DE FONDS DE PRETS D'HONNEUR D'AIDE A LA CREATION D'ENTREPRISE - N 447/2000 ANNEXE I A - REGIME-CADRE D'INTERVENTIONS PUBLIQUES EN FAVEUR DE FONDS DE PRETS D'HONNEUR D'AIDE A LA CREATION D'ENTREPRISE - N 447/2000 Introduction: La Commission européenne a adopté le 23 mai 2001 le

Plus en détail

Les critères d identification des pays les moins avancés

Les critères d identification des pays les moins avancés Les critères d identification des pays les moins avancés Vue d ensemble Ce document reprend les éléments présentés sur le site du Comité des politiques de développement http://www.un.org/en/development/desa/policy/cdp/ldc/ldc_criteria.shtml

Plus en détail

Agrément des associations de protection de l environnement

Agrément des associations de protection de l environnement 1 Agrément des associations de protection de l environnement (Articles L 141-1 et R 141-1 à R 141-20 du code de l environnement). Le cadre général Les conditions pour qu une association soit agréée Le

Plus en détail

Association du PLIE du Grand Avignon. Structure d animation et de gestion du PLIE (SAG) RAPPORT D ACTIVITE - 1 -

Association du PLIE du Grand Avignon. Structure d animation et de gestion du PLIE (SAG) RAPPORT D ACTIVITE - 1 - Association du PLIE du Grand Avignon Structure d animation et de gestion du PLIE (SAG) RAPPORT D ACTIVITE 2009-1 - SOMMAIRE 1- Éléments de Gestion du personnel de la SAG 2- Animation des instances du Plan

Plus en détail

Le point de vue de l UNSA

Le point de vue de l UNSA Le point de vue de l UNSA La GPEC, une opportunité pour le dialogue social dans l entreprise La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) est devenue objet de négociation dans l entreprise

Plus en détail

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES Cahier des charges 2015 et 2016 Contexte Pour répondre aux enjeux énergétiques et environnementaux du secteur du bâtiment,

Plus en détail

N o t e m é t h o d o l o g i q u e. Art. 60 du règlement n 1083/2006 et art. 13 du règlement n 1828/2006 - voir annexe n 1.

N o t e m é t h o d o l o g i q u e. Art. 60 du règlement n 1083/2006 et art. 13 du règlement n 1828/2006 - voir annexe n 1. Modalités de réalisation du contrôle de service fait des opérations cofinancées au titre des programmes du Fonds social européen, pour la période 2007-2013 N o t e m é t h o d o l o g i q u e Sources règlementaires

Plus en détail

Ministère de l'emploi, de la cohésion sociale et du logement

Ministère de l'emploi, de la cohésion sociale et du logement Ministère de l'emploi, de la cohésion sociale et du logement Délégation générale à l'emploi et à la formation professionnelle Sous-direction mutations économiques Sous-direction des politiques de format

Plus en détail

Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère délégué chargé des personnes handicapées et de la lutte contre l exclusion APPEL A PROJETS

Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère délégué chargé des personnes handicapées et de la lutte contre l exclusion APPEL A PROJETS Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère délégué chargé des personnes handicapées et de la lutte contre l exclusion APPEL A PROJETS «Centre National d Information sur la Surdité» Afin d

Plus en détail

INAO. Contrat d objectifs et de performance 2014-2017. Origine, qualité et modernité au service des filières et des territoires

INAO. Contrat d objectifs et de performance 2014-2017. Origine, qualité et modernité au service des filières et des territoires INAO Contrat d objectifs et de performance 2014-2017 Origine, qualité et modernité au service des filières et des territoires 1 2 Institut national de l origine et de la qualité - Contrat d objectifs et

Plus en détail

Appel à propositions

Appel à propositions Appel à propositions Dispositif de professionnalisation des acteurs de l accueil, l information, l orientation, l emploi, la formation professionnelle initiale (par la voie de l apprentissage) et la formation

Plus en détail

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014 CAHIER DES CHARGES ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE LA STRATEGIE LEADER DU PNR DE LA BRENNE Appel d offres Novembre 2014 Parc naturel régional de la Brenne Maison du Parc Le Bouchet - 36300 ROSNAY 02

Plus en détail

Appel à projet 2015. D5 : Mobilisation des employeurs : O.S. 2 3.9.1.2

Appel à projet 2015. D5 : Mobilisation des employeurs : O.S. 2 3.9.1.2 F O N D S S O C I A L E U R O P E E N Appel à projet 2015 Le Conseil général du Finistère lance un appel à projet pour l année 2015 afin de financer avec l aide des crédits du Fonds Social Européen des

Plus en détail

Communiqué de presse. Direct Medica 31, rue des Longs Prés 92100 Boulogne Billancourt Tél. : +33 (0) 1 70 95 64 00 www.directmedica.

Communiqué de presse. Direct Medica 31, rue des Longs Prés 92100 Boulogne Billancourt Tél. : +33 (0) 1 70 95 64 00 www.directmedica. ARS : un an après leur création, l Observatoire de la Régionalisation dresse un premier bilan de leurs actions et de la montée en charge de la loi HPST et Direct Research créent l Observatoire de la Régionalisation.

Plus en détail

ACCORD-CADRE MULTI ATTRIBUTAIRE CAHIER DES CLAUSES FIXANT LES MODALITÉS D'EXÉCUTION DE L ACCORD-CADRE

ACCORD-CADRE MULTI ATTRIBUTAIRE CAHIER DES CLAUSES FIXANT LES MODALITÉS D'EXÉCUTION DE L ACCORD-CADRE ACCORD-CADRE MULTI ATTRIBUTAIRE CAHIER DES CLAUSES FIXANT LES MODALITÉS D'EXÉCUTION DE L ACCORD-CADRE Mise en oeuvre des actions de communication des programmes communautaires «compétitivité régionale

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL

PROGRAMME OPERATIONNEL PROGRAMME OPERATIONNEL OBJECTIF COMPETITIVITE ET EMPLOI FONDS EUROPEEN POUR LE DEVELOPPEMENT REGIONAL REGION CORSE 2007 2013 EVALUATION EX ANTE Synthèse Juillet 2007-1 Sommaire A Introduction... 3 1. Cadre

Plus en détail

GUIDE DES CRITERES DE SELECTION OS2 : Innovation des entreprises/ Transfert de l innovation en direction des entreprises

GUIDE DES CRITERES DE SELECTION OS2 : Innovation des entreprises/ Transfert de l innovation en direction des entreprises GUIDE DES CRITERES DE SELECTION OS2 : Innovation des entreprises/ Transfert de l innovation en direction des entreprises Axe 1 : Encourager la recherche appliquée, les expérimentations et le développement

Plus en détail

Appel à projets Télécentres et téléactivités

Appel à projets Télécentres et téléactivités Appel à projets Télécentres et téléactivités Ouvert en continu sur la période 2005-2007 1 janvier 2006 En croissance régulière, le télétravail concerne déjà 7% des salariés en France, contre 25 % dans

Plus en détail

Cette opération est cofinancée par l Union européenne ET LA FORMATION TOUT AU LONG DE LA VIE

Cette opération est cofinancée par l Union européenne ET LA FORMATION TOUT AU LONG DE LA VIE Cette opération est cofinancée par l Union européenne UNION EUROPEENNE L Europe s engage en Basse-Normandie avec le Fonds social européen PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER-FSE 2014-2020 APPEL A PROJET FSE 2015

Plus en détail

APPEL A PROJETS DEPARTEMENTAL 2015

APPEL A PROJETS DEPARTEMENTAL 2015 CONSEIL DEPARTEMENTAL DU JURA APPEL A PROJETS DEPARTEMENTAL 2015 PON FSE 2014-2020 Axe 3 «Lutter contre la pauvreté et promouvoir l inclusion» Programme Départemental d Insertion 2015 Date de lancement

Plus en détail

Réforme du crédit à la consommation Position de la CCIP

Réforme du crédit à la consommation Position de la CCIP Rapports et études Les prises de position de la Chambre de commerce et d industrie de Paris Réforme du crédit à la consommation Position de la CCIP Rapport de Monsieur Philippe HOUZÉ avec la collaboration

Plus en détail

APPEL A PROJET ARS DE CORSE GROUPE D ENTRAIDE MUTUELLE POUR PERSONNES CEREBRO LESEES CAHIER DES CHARGES

APPEL A PROJET ARS DE CORSE GROUPE D ENTRAIDE MUTUELLE POUR PERSONNES CEREBRO LESEES CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJET ARS DE CORSE GROUPE D ENTRAIDE MUTUELLE POUR PERSONNES CEREBRO LESEES CAHIER DES CHARGES Les Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) ont pour objet d offrir aux personnes adultes handicapées un

Plus en détail