Cadre Stratégique Commun

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cadre Stratégique Commun 2014-2020"

Transcription

1 Assemblée des Régions d Europe Cadre Stratégique Commun Contribution de l ARE au document de travail des services de la Commission Juillet 2012 Cadre Stratégique Commun

2 Assemblée des Régions d Europe 6 Rue Oberlin - F Strasbourg 210 Avenue Louise - B-1050 Bruxelles Tel.: Fax : Tel./Fax :

3 Le 26 juillet 2012 Avant-propos et remerciements Madame, Monsieur, La politique de cohésion est la politique de l Union européenne conçue pour et appliquée par les régions, et visant à atteindre en Europe une cohésion économique, sociale et territoriale, grâce bien sûr à cette politique, mais aussi à des outils financiers appelés fonds structurels qui s étendent sur une période de 7 ans. Les débats et négociations concernant la prochaine période battent leur plein depuis la publication, juin 2011 du projet de cadre financier pluri annuel et en octobre 2011, des projets de règlements fixant les règles qui régiront la politique de cohésion. Ces règlements comprennent les dispositions communes pour 5 fonds principaux : FEDER, FSE, Fonds de Cohésion, FEADER et FEAMP. L objectif général du règlement est de créer les conditions d un usage intégré des 5 fonds susmentionnés pour que les objectifs communs dérivés de la stratégie Europe 2020 soient atteints. Le Cadre stratégique commun (CSC) traduit les objectifs de la stratégie Europe 2020 en possibilités d actions pour les 5 fonds, qui seront ainsi «transversalisés» et intégrés dans une stratégie commune. Un premier document de travail exposant le contenu du Cadre stratégique commun a été publié par la Commission Européenne le 14 mars L Assemblée des Régions d Europe souhaite apporter sa contribution au débat relatif au Cadre stratégique Commun. Nos recommandations se fondent sur l expérience de 25 années de travail, de suivi et de dialogue sur la politique européenne la plus importante pour les régions et pour le développement économique, social et territorial de l UE.. L ARE voudrait remercier tout particulièrement les régions qui ont participé par leur soutien et leurs contributions à la rédaction ce document :! Bekes (H)! Borsod-Abaúj-Zemplén (H)! Bruxelles-Capitale (B)! Ile-de-France (F)! Languedoc-Roussillon (F)! Madeira (P)! Ruse (BG)! Tampere (FIN)! Tirana (AL)! Wallonie (B)! Wielkopoksla (PL) Nous souhaitons vivement que nos recommandations soient relayées dans toute l Europe et soient fortement reprises et intégrées dans les textes européens. Pour l ARE, Pascal Goergen Secrétaire général 2

4 Cadre stratégique commun (CSC) Contexte Contribution de l Assemblée des Régions d Europe au document de travail des services de la Commission Synthèse Le Cadre stratégique commun traduit les objectifs de la stratégie Europe 2020 en possibilités d actions pour 5 fonds européens (FEDER 1, FSE 2, Fonds de Cohésion, FEADER 3, FEAMP 4 ). Ces fonds sont «transversalisés» et intégrés dans une stratégie commune. Un premier document de travail exposant le contenu du Cadre stratégique commun a été publié par la Commission le 14 mars Un document amendé devrait être publié à l automne. Problématique L ARE soutient pleinement l objectif du CSC, qui est d accroître l'efficacité de la politique de cohésion, en renforçant la concentration thématique d'une part et les synergies et la coordination entre les fonds d'autre part. Pour l ARE, le CSC doit apporter des indications utiles à l élaboration et à la coordination des stratégies régionales et nationales, afin de préparer des programmes intégrant les différents fonds de la politique de cohésion, en lien avec la Stratégie Europe Pour autant, le document de travail proposé par la Commission européenne ne répond que très partiellement aux attentes des acteurs de la politique de cohésion, et au premier chef des régions d Europe. Recommandations - Le CSC doit être un instrument au service des régions et non pas un élément supplémentaire de contrainte. Il doit faire l'objet d un débat au Parlement et au Conseil. - Les principes de partenariat doivent être réaffirmés et les liens avec la gouvernance économique de l'ue établis avec prudence. - Les actions clés proposées dans l annexe du CSF doivent rester indicatives : leur définition et leur rôle doivent être clarifiés. - L ARE demande une décentralisation accrue de tous les fonds, pour en faciliter la gestion coordonnée au niveau des régions. - L ARE regrette la quasi-absence de la coopération interrégionale dans l annexe 2 du CSC et souligne l importance de renforcer la complémentarité entre les programmes de coopération interrégionale et les autres programmes. 1 Fonds Européen de développement régional 2 Fonds Social Européen 3 Fonds européen agricole pour le développement rural 4 Fonds européen pour les Affaires Maritimes et la Pêche 3

5 Diffusion de la contribution de l ARE : La contribution de l ARE sera envoyée en premier lieu à tous les Présidents des régions membres de l ARE. Elle sera également présentée aux Commissaires européens en charge de la politique régionale (J. Hahn et L. Andor) et à la DG REGIO, ainsi qu à la Présidente du Comité REGI du Parlement européen et à un nombre ciblé de parlementaires. Elle sera communiquée à la Présidence chypriote du Conseil, aux Représentations permanentes auprès de l UE, au Comité des régions et au Comité économique et Social européen. Les régions membres de l ARE seront invitées à transmettre cette contribution à leurs gouvernements nationaux, afin notamment d insister sur la valeur indicative que doit conserver le CSC, ainsi que la question cruciale du partenariat et de l implication des régions dans la préparation des programmes opérationnels et des contrats de partenariats. Strasbourg, le 26 juillet 2012 Pascal Goergen Secrétaire général Dossier suivi par : Estelle Delangle

6 Cadre stratégique commun Contribution de l Assemblée des Régions d Europe au document de travail des services de la Commission L ARE soutient pleinement l objectif du Cadre Stratégique Commun (CSC), à savoir d accroître l'efficacité de la politique de cohésion, en renforçant la concentration thématique d'une part et les synergies et la coordination entre les fonds d'autre part. Pour l ARE, le CSC doit apporter des indications utiles à l élaboration et à la coordination des stratégies régionales et nationales, afin de préparer des programmes intégrant les différents fonds de la politique de cohésion, en lien avec la Stratégie Europe Pour autant, le document de travail proposé par la Commission européenne ne répond que très partiellement aux attentes des acteurs de la politique de cohésion, et au premier chef des régions d Europe. Statut, modalités d adoption et objectifs du document : Le document proposé par la Commission européenne pose un problème de fond, du fait de l ambiguïté de son statut. Il est présenté par la Commission comme un document cadre, non législatif, qui fera l objet d un acte délégué. Dans ce cas, le CSC doit devenir un guide à destination des régions et des Etats-membres, explicitant des pistes de réflexion pour relier les objectifs des régions, des fonds et de la stratégie Europe Pourtant, ce document semble peu explicatif, très peu illustratif et ne propose que peu d exemples, de bonnes pratiques ou de pistes de réflexion à l attention des régions et des Etats membres, dans le but de les aider à préparer leurs programmes en cohérence avec les différentes stratégies européennes, nationales et régionales. Au contraire, il propose un certain nombre d actions clés à vocation obligatoire, en complément d éléments déjà présents dans les règlements, ce qui en fait un document à vocation législative. Un Cadre Stratégique Commun adopté par acte délégué ne doit pas contenir d obligation nouvelle par rapport aux règlements du paquet législatif cohésion. 5

7 De manière générale, le CSC devrait rester indicatif et rester ce qu il doit être : un outil, un instrument au service des régions et non pas un élément supplémentaire de contrainte, s ajoutant aux règlements et aux contraintes méthodologiques. Les spécificités régionales et la capacité des Régions à programmer leur développement en fonction de leurs atouts propres ne doivent pas être reléguées au second plan. Enfin, étant donnés les nombreux débats et questions provoqués par ce document de travail de la Commission européenne, il semble particulièrement inapproprié de l adopter en tant qu acte délégué et de faire l économie d un débat au Parlement et au Conseil à cet égard. Les grands principes de la politique de cohésion dans le Cadre Stratégique Commun : " Partenariat Dans le cadre du principe de partenariat, réaffirmé dans les règlements, et en cohérence avec le code de bonne conduite en préparation, il est essentiel que chaque Etat membre entame ou renforce un dialogue constructif avec les autorités régionales et les implique en amont de la préparation des programmes, et ce surtout dans les pays traditionnellement très centralisés. De manière générale, les conditions institutionnelles de mise en œuvre des fonds structurels au sein des Etats membres, et notamment le rôle des autorités régionales, continuent d être considérées comme une question à part, alors qu elle est déterminante pour une efficacité plus grande de la politique de cohésion. L ARE encourage donc la Commission et le Parlement à continuer d insister sur la nécessité de décentraliser la gestion des fonds structurels dans tous les Etats membres où cela est possible et où les régions le demandent : - Dans les pays où l'expérience a montré que les régions pouvaient gérer efficacement les fonds structurels, le principe devrait être étendu à toutes les régions qui en font la demande. - Dans les autres pays, des expériences doivent être menées pour évaluer la capacité des autorités régionales à prendre de telles responsabilités. Dans certains États membres ayant plus récemment intégré l UE, le besoin en assistance technique et en formation est important et doit être satisfait pour permettre aux autorités régionales d améliorer leurs capacités et personnel d administration. " Proportionnalité Il n est pas inutile de rappeler qu en accord avec le principe de proportionnalité, les obligations pesant sur les Etats membres et les régions doivent être modulés en fonction du niveau d'allocation des fonds, qui varient considérablement selon les Etats, les régions et les programmes. Il en va de la simplification et donc de l efficacité des fonds structurels. 6

8 " Additionnalité et pluri annualité Il est proposé dans le document de travail de lier l utilisation des fonds du CSF à la mise en œuvre des recommandations spécifiques aux Etats-membres, laquelle n a pas nécessairement de rapport avec la politique de cohésion, puisque les objectifs de cette dernière lui sont propres et spécifiques. Si des liens peuvent exister dans des cas précis, il faut prendre en compte que la politique de cohésion ne serait pas forcément un levier d action efficace pour répondre aux changements structurels prônés par les recommandations. La politique de cohésion a été créée pour compenser les effets des changements structurels nécessités par l intégration européenne, pas pour les mettre en œuvre. En outre, les recommandations émises au niveau de l Etat-membre pourraient ne pas correspondre aux compétences et aux priorités des régions et donc leur mise en œuvre dans le cadre de la politique de cohésion constituerait une sérieuse déviation par rapport à l objectif initial prôné par les traités, ainsi qu au principe d additionnalité. Enfin, ces recommandations spécifiques par Etat-membre sont par définition des recommandations conjoncturelles et réadapter les programmes lors de nouvelles recommandations remettrait en cause le principe de pluri annualité des Fonds. " Conditionnalité Pour les raisons déjà invoquées, l'are réitère fortement son opposition à une conditionnalité macro-économique et propose en retour un renforcement des conditionnalités liées à la mise en œuvre des fonds. Objectifs politiques, concentration thématique et actions clés : De manière générale, il est très tôt pour demander aux régions de se prononcer sur les détails des actions clés, d autant plus que l annexe I n a été mise à disposition dans toutes les langues qu au mois de juin En outre, cette consultation ne correspond pas forcément aux agendas nationaux et régionaux de préparation des programmes, qui se trouvent dans de nombreux cas dans la phase de diagnostic territorial. Certes, la concentration thématique permettra de mieux utiliser les fonds, éviter le saupoudrage et mieux cibler les objectifs de la stratégie Europe Il convient néanmoins de veiller à respecter le principe de subsidiarité et de partenariat, qui fondent la politique de cohésion. Les actions clés doivent être indicatives et non prescriptives: elles doivent guider les régions mais ne doivent pas imposer par le haut des mesures précises qui ne sont pas nécessairement ancrées dans les potentialités stratégiques territoriales. 7

9 Elles ne peuvent non plus se prétendre exhaustives et limiter de ce fait les champs d investissements possibles dans le cadre des objectifs thématiques et priorités d investissements définis dans les règlements. L ARE demande donc une clarification de la définition, du rôle et de la valeur contraignante des actions clés. Renforcement de la coordination et de l intégration entre les fonds et les approches : L ARE ne peut qu applaudir à la mise en œuvre de mécanismes permettant une meilleure coordination entre les fonds structurels et notamment la possibilité de préparer des programmes pluri fonds, qui correspondent à un vrai besoin sur le terrain. Concernant la complémentarité entre le FEDER et le FSE, l ARE s inquiète néanmoins de possibles difficultés liées à la gouvernance de ces fonds. Aujourd hui en effet, dans la plupart des Etats membres, le FSE est géré au niveau national, avec parfois un respect limité du principe d additionnalité. Aucune motivation sérieuse ne transparaît ni du côté des Etats membres, ni de celui de la Commission européenne pour changer cela. Au contraire, à la lecture du projet de règlement concernant le FSE, l ARE déduit un mouvement allant vers moins de décentralisation. Le FSE et le FEDER sont très souvent gérés à des niveaux différents alors que leur mise en œuvre devrait aller de pair. En outre, les actions soutenues par le FSE ont une dimension régionale très forte. Nous recommandons par conséquent une décentralisation accrue de la mise en œuvre du FSE. L ARE est également vigilante à la coordination qu il sera possible de créer entre le FEADER et le FEDER/FSE, car ce programme est géré par des services encore plus différents. Gérer l ensemble de ces fonds au même niveau et donner plus de poids aux Conseils régionaux dans la coordination, facilitera l intégration des programmes. Enfin, l ARE pose la question de la coordination au sein de la Commission européenne : quelles sont les mesures proposées en interne pour faciliter la cohérence et le dialogue? 8

10 Coopération territoriale : L ARE regrette la quasi-absence de la coopération interrégionale dans l annexe 2 du CSC, annexe avant tout axée sur la coopération transfrontalière. Certes, la coopération transfrontalière représente le plus gros du budget de la coopération territoriale mais les autres programmes de coopération méritent également d être abordés. Il est notamment nécessaire de renforcer la complémentarité entre les programmes de coopération interrégionale (INTERREG et ESPON en particulier) et les autres programmes, ainsi que mettre mieux en avant l apport stratégique que ces programmes ont sur les politiques régionales. Conclusion : Dans l'ensemble, les mesures proposées sont assez imprécises et peu concrètes. Les régions d Europe attendaient de ce CSC qu il les guide de manière précise, illustrée et concrète afin de mieux articuler les fonds au niveau opérationnel, comment rédiger les contrats de partenariats afin qu ils soient cohérents avec le grand nombre d autres documents auxquels il doivent s adapter. Il ne s agit pas d un guide pratique comme attendu. Il ne faudrait pas que le CSC complexifie paradoxalement de manière excessive des règlements déjà denses et très directifs. Finalement, il est important que le Cadre soit publié de manière concomitante à l adoption du paquet «Cohésion», de manière à ne pas retarder la mise en œuvre des programmes. 9

11 Contacts Pascal Goergen Secrétaire général Estelle Delangle Assemblée des Régions d Europe 6 Rue Oberlin - F Strasbourg 210 Avenue Louise - B-1050 Bruxelles Tel.: Fax : Tel./Fax :

12

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 INVESTISSEMENT TERRITORIAL INTÉGRÉ POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 Les nouvelles règles et la législation régissant le prochain financement de la politique européenne de cohésion pour la période 2014-2020

Plus en détail

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 DÉVELOPPEMENT LOCAL MENÉ PAR LES ACTEURS LOCAUX POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 Les nouvelles règles et la législation régissant le prochain financement de la politique européenne de cohésion pour la période

Plus en détail

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 LES INSTRUMENTS FINANCIERS DE LA POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 La Commission européenne a adopté des propositions législatives concernant la politique de cohésion 2014-2020

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS ET D INVESTISSEMENT 2014-2020 EN FRANCE CONNAÎTRE LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS

LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS ET D INVESTISSEMENT 2014-2020 EN FRANCE CONNAÎTRE LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS ET D INVESTISSEMENT 2014-2020 EN FRANCE CONNAÎTRE les programmes européens LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS ET D INVESTISSEMENT AU SERVICE DE LA STRATÉGIE EUROPE 2020 Stratégie

Plus en détail

Préparation des programmes européens 2007-2013

Préparation des programmes européens 2007-2013 Préparation des programmes européens 2007-2013 Présentation AGILE 9h30-10h30 8 Préparation des programmes européens 2007-2013 Le contexte La méthode de travail État d avancement des travaux : bilan, diagnostic

Plus en détail

Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020

Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020 Union européenne Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020 Une nouvelle politique de cohésion en réponse aux défis

Plus en détail

Le FEDER interviendra plus spécifiquement sur des actions de formation individuelles et élaborées suite à un diagnostic précis.

Le FEDER interviendra plus spécifiquement sur des actions de formation individuelles et élaborées suite à un diagnostic précis. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 11/12/2014. ALSACE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Le Programme

Plus en détail

Rappelle dans ce contexte que l exécution des arrêts de la Cour peut nécessiter l implication du pouvoir judiciaire et des parlements ;

Rappelle dans ce contexte que l exécution des arrêts de la Cour peut nécessiter l implication du pouvoir judiciaire et des parlements ; Conférence de haut niveau sur la mise en œuvre de la Convention européenne des droits de l homme, une responsabilité partagée Déclaration de Bruxelles 27 mars 2015 La Conférence de haut niveau, réunie

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation des fonds européens 2014-2020 Montpellier

DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation des fonds européens 2014-2020 Montpellier Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Seul le prononcé fait foi Paris, le vendredi 14 novembre DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation

Plus en détail

REPONSE DE LA CRPM AU 5EME RAPPORT SUR LA COHESION ECONOMIQUE, SOCIALE ET TERRITORIALE

REPONSE DE LA CRPM AU 5EME RAPPORT SUR LA COHESION ECONOMIQUE, SOCIALE ET TERRITORIALE CRPMPPP1000 24 B0 CONFERENCE DES REGIONS PERIPHERIQUES MARITIMES D EUROPE CONFERENCE OF PERIPHERAL MARITIME REGIONS OF EUROPE 6, rue Saint-Martin 35700 RENNES - FR Tel. : + 33 (0)2 99 35 40 50 - Fax :

Plus en détail

REGION BRETAGNE. Plan d évaluation du programme opérationnel Bretagne FEDER-FSE 2014-2020. n CCI : 2014FR16M2OP003

REGION BRETAGNE. Plan d évaluation du programme opérationnel Bretagne FEDER-FSE 2014-2020. n CCI : 2014FR16M2OP003 REGION BRETAGNE Plan d évaluation du programme opérationnel Bretagne FEDER-FSE 2014-2020 n CCI : 2014FR16M2OP003 et dispositions communes avec les plans d évaluation FEADER et FEAMP «Assurer l atteinte

Plus en détail

Conclusions du cinquième rapport sur la cohésion économique, sociale et territoriale: l avenir de la politique de cohésion

Conclusions du cinquième rapport sur la cohésion économique, sociale et territoriale: l avenir de la politique de cohésion Conclusions du cinquième rapport sur la cohésion économique, sociale et territoriale: l avenir de la politique de cohésion Questionnaire Comment associer plus étroitement la stratégie «Europe 2020» et

Plus en détail

- L objectif fixé par les organisateurs a été atteint puisque plus de 250 personnes ont participé à ces RELP.

- L objectif fixé par les organisateurs a été atteint puisque plus de 250 personnes ont participé à ces RELP. RAPPEL Synthèse des 1ères Rencontres Européennes des LEADER périurbains, et enseignements / préconisations sur la mise en œuvre du FEADER au travers de ce projet Le Pays du Mans a organisé les 3 et 4 décembre

Plus en détail

Programme opérationnel plurirégional 2014-2020 FEDER Massif central STRATEGIE DE COMMUNICATION

Programme opérationnel plurirégional 2014-2020 FEDER Massif central STRATEGIE DE COMMUNICATION Programme opérationnel plurirégional 2014-2020 FEDER Massif central STRATEGIE DE COMMUNICATION 1. Contexte réglementaire La base juridique concernant les obligations en matière d information et de communication

Plus en détail

AVIS DU BUREAU POLITIQUE DE LA CRPM (Approuvé par le Bureau Politique de la CRPM 3 juin 2011 Angra do Heroísmo, Açores-PT)

AVIS DU BUREAU POLITIQUE DE LA CRPM (Approuvé par le Bureau Politique de la CRPM 3 juin 2011 Angra do Heroísmo, Açores-PT) CRPMPPP110017 B0 CONFERENCE DES REGIONS PERIPHERIQUES MARITIMES D EUROPE CONFERENCE OF PERIPHERAL MARITIME REGIONS OF EUROPE 6, rue Saint-Martin 35700 RENNES - F Tel. : + 33 (0)2 99 35 40 50 - Fax : +

Plus en détail

Fiche «Politique culturelle européenne»

Fiche «Politique culturelle européenne» Fiche «Politique culturelle européenne» Prospective appliquée à la définition d'une politique nationale dans le domaine de la culture et de la communication Fiche variable sur les facteurs de l environnement

Plus en détail

Réunion correspondants Europe 26 juin 2012

Réunion correspondants Europe 26 juin 2012 Réunion correspondants Europe 26 juin 2012 1 Groupe de travail fonds structurels 2 Les fonds structurels Les ressources humaines financées par les fonds structurels : une contribution au développement

Plus en détail

Fonds FEDER-INTERREG. Julie MENARD. CNRS - Délégation Normandie (DR19) Service Partenariat et Valorisation

Fonds FEDER-INTERREG. Julie MENARD. CNRS - Délégation Normandie (DR19) Service Partenariat et Valorisation Fonds FEDER-INTERREG Julie MENARD CNRS - Délégation Normandie (DR19) Service Partenariat et Valorisation Fonds FEDER - INTERREG Politique de cohésion et fonds européens structurels et d investissement

Plus en détail

Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables

Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables COM(2013) 913 final - Ensemble vers une mobilité urbaine compétitive et économe

Plus en détail

LEADER/FEADER Eléments de réflexions à propos du cadrage de l appel à projets

LEADER/FEADER Eléments de réflexions à propos du cadrage de l appel à projets LEADER/FEADER Eléments de réflexions à propos du cadrage de l appel à projets Avertissement : cette note vise à préparer l échange prévu avec la Commission «Politiques Territoriales» de l ARF le 11 janvier

Plus en détail

Propositions de suivi

Propositions de suivi Documents d information SG/Inf(2014)2 20 janvier 2014 Débat thématique : «Sécurité des journalistes Mesures à prendre pour améliorer la mise en œuvre des normes en matière de droits de l homme» Propositions

Plus en détail

9 Synthèse des recommandations

9 Synthèse des recommandations 9 Synthèse des recommandations Ce chapitre synthétise sous forme de tableaux les recommandations de l évaluation à mi parcours. Il distingue les recommandations transversales issues de l analyse de la

Plus en détail

Observations sur l avant-projet de loi, Loi sur l aménagement durable du territoire et l urbanisme

Observations sur l avant-projet de loi, Loi sur l aménagement durable du territoire et l urbanisme Observations sur l avant-projet de loi, Loi sur l aménagement durable du territoire et l urbanisme Déposé à la Commission de l aménagement du territoire de l Assemblée nationale du Québec Dans le cadre

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020 CONNAÎTRE les programmes européens Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie

Plus en détail

Note de cadrage du projet de groupe de travail sur l entrepreneuriat en milieu rural (à l'issue des travaux de préfiguration)

Note de cadrage du projet de groupe de travail sur l entrepreneuriat en milieu rural (à l'issue des travaux de préfiguration) Note de cadrage du projet de groupe de travail sur l entrepreneuriat en milieu rural (à l'issue des travaux de préfiguration) Introduction : La proposition de créer un groupe de travail sur l entrepreneuriat

Plus en détail

AVIS A. 1046. Avis du Conseil de la Politique scientifique concernant la coopération interrégionale en matière de recherche

AVIS A. 1046. Avis du Conseil de la Politique scientifique concernant la coopération interrégionale en matière de recherche AVIS A. 1046 Avis du Conseil de la Politique scientifique concernant la coopération interrégionale en matière de recherche Entériné par le Bureau du CESRW le 11 juillet 2011 2 Doc.2011/A.1046 Le 11 juillet

Plus en détail

PROGRAMME LEADER 2014-2020

PROGRAMME LEADER 2014-2020 PROGRAMME LEADER 2014-2020 CONFERENCE DE PRESSE Programme Leader en Lozère 2014-2020 Mardi 8 septembre 2015 en présence de Sophie PANTEL Présidente du Département de la Lozère & des GAL Lozériens L Europe

Plus en détail

Avis du CNCRES Projet de loi N 1536

Avis du CNCRES Projet de loi N 1536 Avis du CNCRES Projet de loi N 1536 ------------------------------------------------------------------------------------- Relatif à l économie sociale et solidaire Conseil National des Chambres Régionales

Plus en détail

COMMISSION EUROPEENNE DIRECTION GENERALE DES AFFAIRES MARITIMES ET DE LA PECHE

COMMISSION EUROPEENNE DIRECTION GENERALE DES AFFAIRES MARITIMES ET DE LA PECHE COMMISSION EUROPEENNE DIRECTION GENERALE DES AFFAIRES MARITIMES ET DE LA PECHE FORUM ATLANTIQUE 1. VISION L'énorme potentiel économique de nos mers et océans reste largement inexploité. Les énergies marines,

Plus en détail

Convention de délégation de tâches < x > Programmation 2014-2020 CADRE REGLEMENTAIRE : < FONDS >, < PROGRAMME(S) >,

Convention de délégation de tâches < x > Programmation 2014-2020 CADRE REGLEMENTAIRE : < FONDS >, < PROGRAMME(S) >, <AUTORITE DE GESTION> Version finale : Trame commune [FEDER/FSE] 2014-2020 Convention de délégation de tâches < x > Programmation 2014-2020 CADRE REGLEMENTAIRE : < FONDS >, < PROGRAMME(S) >, Entre < l

Plus en détail

Présentation des différents programmes de Coopération territoriale européenne. Alain COLARD Europe du Nord-Ouest, URBACT, Luxembourg

Présentation des différents programmes de Coopération territoriale européenne. Alain COLARD Europe du Nord-Ouest, URBACT, Luxembourg 1 Présentation des différents programmes de Coopération territoriale européenne Alain COLARD Europe du Nord-Ouest, URBACT, Luxembourg 2 Stratégie 2020 Politique UE de Cohésion territoriale Intégration

Plus en détail

A P P E L À P R O J E T S. C r é a t i o n - r e p r i s e d e n t r e p r i s e s. Fonds Social Européen 2016

A P P E L À P R O J E T S. C r é a t i o n - r e p r i s e d e n t r e p r i s e s. Fonds Social Européen 2016 A P P E L À P R O J E T S C r é a t i o n - r e p r i s e d e n t r e p r i s e s Fonds Social Européen 2016 La Région Auvergne est autorité de gestion du FSE pour la période de programmation européenne

Plus en détail

AVIS A. 1162. concernant les projets de programmes opérationnels. FEDER et FSE dans le cadre de la programmation

AVIS A. 1162. concernant les projets de programmes opérationnels. FEDER et FSE dans le cadre de la programmation AVIS A. 1162 concernant les projets de programmes opérationnels FEDER et FSE dans le cadre de la programmation 2014-2020 des Fonds structurels européens Adopté par le Bureau du CESW le 13 janvier 2014

Plus en détail

Avis sur le pilotage et la gestion des fonds européens 2014-2020 : une nouvelle compétence stratégique pour la Région

Avis sur le pilotage et la gestion des fonds européens 2014-2020 : une nouvelle compétence stratégique pour la Région Mars 2014 Avis sur le pilotage et la gestion des fonds européens 2014-2020 : une nouvelle compétence stratégique pour la Région Résultat du vote : Unanimité Rapporteur : Sébastien WINDSOR Conformément

Plus en détail

KIT DE COMMUNICATION LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS ET D INVESTISSEMENT 2014-2020

KIT DE COMMUNICATION LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS ET D INVESTISSEMENT 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS ET D INVESTISSEMENT 2014-2020 KIT DE COMMUNICATION FEDER FSE Fonds européen de développement régional Fonds social européen FEADER Fonds européen agricole pour le développement

Plus en détail

Fonds Social Européen 2015

Fonds Social Européen 2015 A PPEL À PROJETS ET C R ITÈRES DE SÉLECTION C r éation-reprise d entreprises Fonds Social Européen 2015 La Région Auvergne est autorité de gestion du FSE pour la période de programmation européenne 2014-2020.

Plus en détail

Session du Conseil des Affaires Générales (Cohésion) Bruxelles, 19 novembre 2014

Session du Conseil des Affaires Générales (Cohésion) Bruxelles, 19 novembre 2014 Conseil de l'union Européenne PRESSE FR CONCLUSIONS DU CONSEIL Bruxelles, le 19 novembre 2014 Conclusions du Conseil concernant le sixième rapport sur la cohésion économique, sociale et territoriale: investissement

Plus en détail

Directeur du Département des Ressources Humaines. - Profil de poste -

Directeur du Département des Ressources Humaines. - Profil de poste - Directeur du Département des Ressources Humaines - Profil de poste - Cotation du poste : 2,7 1. Informations institutionnelles relatives au CHRU de Lille Etablissement : CHRU de Lille 2 avenue Oscar Lambret

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR 2014-2020 CONNAÎTRE les programmes européens Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010

Plus en détail

BELGIQUE. Septième session de la Conférence des Etats Parties à la Convention relative aux Droits des Personnes handicapées

BELGIQUE. Septième session de la Conférence des Etats Parties à la Convention relative aux Droits des Personnes handicapées BELGIQUE Septième session de la Conférence des Etats Parties à la Convention relative aux Droits des Personnes handicapées Ouverture de la Conférence DECLARATION DE S.E. Mme BENEDICTE FRANKINET AMBASSADEUR

Plus en détail

La décentralisation et l externalisation modifient-elles les frontières de l action territoriale?

La décentralisation et l externalisation modifient-elles les frontières de l action territoriale? La décentralisation et l externalisation modifient-elles les frontières de l action territoriale? Atelier n 20 Bernard FALCAND, CFTC, membre du bureau national d orientation du CNFPT, Jean-Charles GLATIGNY,

Plus en détail

AVIS FORMEL DU CONSEIL D ETAT. Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs les membres de la commission, * * *

AVIS FORMEL DU CONSEIL D ETAT. Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs les membres de la commission, * * * CONSEIL D ETAT Château cantonal 1014 Lausanne Commission thématique de la modernisation du parlement Secrétariat général du Grand Conseil Place du Château 6 1014 Lausanne Réf. : PM/15007041 Lausanne, le

Plus en détail

Les enjeux de la coopération dans le prochain POE 2014-2020

Les enjeux de la coopération dans le prochain POE 2014-2020 Les enjeux de la coopération économique régionale dans le prochain POE 2014-2020 2020 Quels enjeux de la coopération pour la France de l Oc Océan Indien? Une carte à jouer pour La Réunion! Quels enjeux

Plus en détail

Stratégie de communication des programmes européens régionaux 2014-2020 en Aquitaine

Stratégie de communication des programmes européens régionaux 2014-2020 en Aquitaine Stratégie de communication des programmes européens régionaux 2014-2020 en Aquitaine Version proposée au Comité de suivi du 27 novembre 2014 1 Projet de stratégie de communication Une stratégie partagée

Plus en détail

Communiqué!des!ministres!des!finances!et!des!gouverneurs!de!banque!centrale!du!G20! Paris,!France,!14"15!Octobre!2011!

Communiqué!des!ministres!des!finances!et!des!gouverneurs!de!banque!centrale!du!G20! Paris,!France,!1415!Octobre!2011! CommuniquédesministresdesfinancesetdesgouverneursdebanquecentraleduG20 Paris,France,14"15Octobre2011 1. Nous, ministres des finances et gouverneurs de banque centrale du G20, nous sommes réunis dans un

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN RHÔNE-ALPES 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN RHÔNE-ALPES 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN RHÔNE-ALPES 2014-2020 CONNAÎTRE les programmes européens Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie Europe

Plus en détail

Programme Stratégique Transversal

Programme Stratégique Transversal Programme Stratégique Transversal 2013-2018 Avant-propos Gérer, c est prévoir! Prévoir, c est se fixer des objectifs à atteindre bien évidemment avec les moyens mis à notre disposition! En effet, la crise

Plus en détail

financier pluriannuel 2014-2020 budget 2014 de l UE

financier pluriannuel 2014-2020 budget 2014 de l UE Cadre financier pluriannuel 2014-2020 budget 2014 de l UE et Synthèse chiffrée Budget Europe Direct est un service destiné à vous aider à trouver des réponses aux questions que vous vous posez sur l Union

Plus en détail

Développement des capacités administrative

Développement des capacités administrative Développement des capacités administrative Exigences en matière de bonne gestion des programmes de l UE Actions pour résoudre les éléments de blocage Formation pour les Autorités de gestion, automne 2014,

Plus en détail

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS?

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 16/12/2014. PAYS DE LA LOIRE STRUCTURE GLOBALE DU

Plus en détail

PROFIL DE POSTE(1) (EMPLOI TYPE)

PROFIL DE POSTE(1) (EMPLOI TYPE) PROFIL DE POSTE(1) (EMPLOI TYPE) INTITULE DU POSTE : RESPONSABLE DE SERVICE ACTIONS EUROPEENNNES, SOLIDARITE INTERNATIONALE ET COOPERATION DECANTRALISEE FAMILLE PROFESSIONNELLE : ADMINISTRATION Grade :

Plus en détail

COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP)

COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP) COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP) CDCPP (2012) 9 le 20 mars 2012 lère Session Plénière Strasbourg, 14-16 mai 2012 CONVENTION EUROPEENNE DU PAYSAGE 10e Réunion du Conseil

Plus en détail

Avis A. 1123. sur l application de la réglementation en matière d enregistrement et/ou d agrément des agences de placement

Avis A. 1123. sur l application de la réglementation en matière d enregistrement et/ou d agrément des agences de placement Avis A. 1123 sur l application de la réglementation en matière d enregistrement et/ou d agrément des agences de placement Adopté par le Bureau du CESW le 24 juin 2013 INTRODUCTION Le 8 avril 2013, le Président

Plus en détail

NOTE D ORIENTATION n 2013-001/DATAR PREPARATION DES PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020

NOTE D ORIENTATION n 2013-001/DATAR PREPARATION DES PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 NOTE D ORIENTATION n 2013-001/DATAR PREPARATION DES PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 Après plus de dix-huit mois de négociations entre les Etats européens et un premier échange infructueux entre les chefs

Plus en détail

Atelier forum participatif Concertation Leader 2014-2020 I Montlosier I 21 octobre 2014

Atelier forum participatif Concertation Leader 2014-2020 I Montlosier I 21 octobre 2014 Atelier forum participatif Concertation Leader 2014-2020 I Montlosier I 21 octobre 2014 DEROULE DE LA MATINEE : 9h30 : accueil et introduction par Bernard Delcros, Président du GAL Leader 1. Le programme

Plus en détail

Pacte de responsabilité

Pacte de responsabilité Le 5 mars 2014 Pacte de responsabilité Relevé de conclusions des réunions paritaires du 28 février et du 5 mars 2014 La situation économique et sociale de notre pays est marquée par une forte ambivalence.

Plus en détail

SÉMINAIRE DU 14 NOVEMBRE À MONTPELLIER

SÉMINAIRE DU 14 NOVEMBRE À MONTPELLIER LANCEMENT DE LA PROGRAMMATION 2014-2020 DES FONDS EUROPÉENS STRUCTURELS ET D INVESTISSEMENT EN FRANCE SÉMINAIRE DU 14 NOVEMBRE À MONTPELLIER DOSSIER DE PRESSE Les politiques européennes sont renouvelées

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN PAYS DE LA LOIRE 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN PAYS DE LA LOIRE 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN PAYS DE LA LOIRE 2014-2020 CONNAÎTRE les programmes européens Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN AQUITAINE 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN AQUITAINE 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN AQUITAINE 2014-2020 CONNAÎTRE les programmes européens Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie Europe

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN ÎLE-DE-FRANCE 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN ÎLE-DE-FRANCE 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN ÎLE-DE-FRANCE 2014-2020 CONNAÎTRE les programmes européens Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie

Plus en détail

INITIATIVE POUR L EMPLOI DES JEUNES

INITIATIVE POUR L EMPLOI DES JEUNES AXE 11 : INITIATIVE POUR L EMPLOI DES JEUNES FICHE THEMATIQUE 11-1 : CREATION REPRISE D ENTREPRISES PAR DES NEETS Version adoptée au CPR du 12/12/14 1 PRIORITÉ D INVESTISSEMENT 8.2 : promouvoir l emploi

Plus en détail

VOS CONTACTS : Sylviane BOUGEROLLE Assistante de formation sylviane.bougerolle@cnfpt.fr

VOS CONTACTS : Sylviane BOUGEROLLE Assistante de formation sylviane.bougerolle@cnfpt.fr EUROPE & INTERNATIONAL VOS CONTACTS : Nadège WADOUX Conseillère Formation Domaines Affaires juridiques, Finances et Europe nadege.wadoux@cnfpt.fr Sylviane BOUGEROLLE Assistante de formation sylviane.bougerolle@cnfpt.fr

Plus en détail

Création d'un espace de dialogue pour les Organisations de la société civile et les Autorités locales: Le Forum politique pour le développement

Création d'un espace de dialogue pour les Organisations de la société civile et les Autorités locales: Le Forum politique pour le développement DOCUMENT DE TRAVAIL Création d'un espace de dialogue pour les Organisations de la société civile et les Autorités locales: Le Forum politique pour le développement Le présent document propose la mise en

Plus en détail

Présentation du séminaire Régional de Bamako

Présentation du séminaire Régional de Bamako Présentation du séminaire Régional de Bamako Dialogue Structuré: le processus..1 Séminaire de Bamako: but, participation et organisation.....2 Contenu et organisation des groupes de...3 Comment se préparer

Plus en détail

PROGRAMMES OPÉRATIONNELS RÉGIONAUX FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS?

PROGRAMMES OPÉRATIONNELS RÉGIONAUX FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? PROGRAMMES OPÉRATIONNELS RÉGIONAUX FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Document de travail réalisé dans le cadre de la journée Collectivités territoriales, ESS et Europe du 16 janvier 2015 AVANT-PROPOS

Plus en détail

CONVENTION CADRE DÉPARTEMENTALE POUR LE SOUTIEN À L ANIMATION DE LA VIE SOCIALE

CONVENTION CADRE DÉPARTEMENTALE POUR LE SOUTIEN À L ANIMATION DE LA VIE SOCIALE CONVENTION CADRE DÉPARTEMENTALE POUR LE SOUTIEN À L ANIMATION DE LA VIE SOCIALE Entre : Le Département de Loire-Atlantique, domicilié à l hôtel du département, 3 quai Ceineray- 44041 Nantes cedex 01, représenté

Plus en détail

1 Informations générales

1 Informations générales PAMEC-CEEAC Programme d Appui aux Mécanismes de Coordination et au renforcement des capacités de la CEEAC pour la mise en œuvre et le suivi du PIR Communauté Economique des Etats de l Afrique Centrale

Plus en détail

Fonds européens. Relevons ensemble vos défis

Fonds européens. Relevons ensemble vos défis Fonds européens Relevons ensemble vos défis Vos défis Une question de confiance Les fonds européens sont un levier majeur de financement de l activité des acteurs publics et privés qui œuvrent à une croissance

Plus en détail

Fonds Européens Structurels et d Investissement (FESI)

Fonds Européens Structurels et d Investissement (FESI) Ce document est cofinancé par l Union européenne. L Europe s engage en France avec le fonds européen de développement régional. Fonds Européens Structurels et d Investissement (FESI) 15 octobre 2015 1

Plus en détail

Europe Direct, service d'information générale sur l'union européenne, est à la disposition de tous les citoyens européens.

Europe Direct, service d'information générale sur l'union européenne, est à la disposition de tous les citoyens européens. Europe Direct, service d'information générale sur l'union européenne, est à la disposition de tous les citoyens européens. Le service Europe Direct comprend : un site web : ec.europa.eu/europedirect/index_fr.htm

Plus en détail

Intervention au Colloque de Bruxelles du jeudi 31 octobre 2013 (Mallorie Trannois)

Intervention au Colloque de Bruxelles du jeudi 31 octobre 2013 (Mallorie Trannois) Intervention au Colloque de Bruxelles du jeudi 31 octobre 2013 (Mallorie Trannois) Tout d abord, je voulais remercier Monsieur Marique de m avoir invité à donner mon point de vue lors de la table ronde

Plus en détail

Réponse à la consultation de la Commission européenne concernant le cadre juridique actuel régissant le droit fondamental à la protection des données

Réponse à la consultation de la Commission européenne concernant le cadre juridique actuel régissant le droit fondamental à la protection des données AEDH-Association européenne pour la défense des Droits de l Homme Rue de la Caserne, 33 1000 Bruxelles Numéro de registre : 0648187635-62 Réponse à la consultation de la Commission européenne concernant

Plus en détail

Règlements Consolidés pour les Fonds structurels

Règlements Consolidés pour les Fonds structurels Documentation juridique FSE Règlements Consolidés pour les Fonds structurels Période de programmation 2007-2013 (CE) 1083/2006, (CE) 1081/2006, (CE) 1828/2006 DOCUMENTATION JURIDIQUE FSE REGLEMENTS CONSOLIDES

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF - 53 - Proposition de résolution de la commission

TABLEAU COMPARATIF - 53 - Proposition de résolution de la commission - 53 - TABLEAU COMPARATIF Le Sénat, Vu l article 88-4 de la Constitution ; Le Sénat, Vu l article 88-4 de la Constitution, Vu la proposition de règlement du Conseil confiant à la Banque centrale européenne

Plus en détail

L'Autonomie des Jeunes en question. Youg People's autonomy / Junge leute autonomie. Contact / Contact / Berührung

L'Autonomie des Jeunes en question. Youg People's autonomy / Junge leute autonomie. Contact / Contact / Berührung Ján Figel Commissaire européen en charge de l Education, de la Formation, de la Culture et du Multilinguisme Bruxelles p. 2 L'Autonomie des Jeunes en question Youg People's autonomy / Junge leute autonomie

Plus en détail

Cérémonie de clôture de la réunion débat sur le thème de la 56 e session ministérielle

Cérémonie de clôture de la réunion débat sur le thème de la 56 e session ministérielle 1 Cérémonie de clôture de la réunion débat sur le thème de la 56 e session ministérielle Discours de Madame ALBATOUL Zakaria, Ministre de l'enseignement fondamental et de l'alphabétisation du Tchad, Présidente

Plus en détail

Contribution au rapport sur la réforme de la formation professionnelle

Contribution au rapport sur la réforme de la formation professionnelle REGION LANGUEDOC-ROUSSILLON CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL Mercredi 15 octobre 2008. COMMUNICATION Contribution au rapport sur la réforme de la formation professionnelle On ne reviendra pas ici sur l importance

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN LANGUEDOC-ROUSSILLON 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN LANGUEDOC-ROUSSILLON 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN LANGUEDOC-ROUSSILLON 2014-2020 CONNAÎTRE les programmes européens Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie

Plus en détail

Mission Opérationnelle Transfrontalière Le GECT dans la pratique de la coopération transfrontalière aux frontières françaises Françoise Schneider-Français Mission Opérationnelle Transfrontalière, MOT 1.

Plus en détail

Termes de Référence pour l organisation des ateliers pays préparatoires

Termes de Référence pour l organisation des ateliers pays préparatoires Termes de Référence pour l organisation des ateliers pays préparatoires Le contexte en quelques mots Après l année 2014 dédiée à l agriculture familiale qui constitue l un des facteurs d importance majeure

Plus en détail

COMMISSION BANCAIRE ET FINANCIERE Contrôle prudentiel des établissements de crédit

COMMISSION BANCAIRE ET FINANCIERE Contrôle prudentiel des établissements de crédit COMMISSION BANCAIRE ET FINANCIERE Contrôle prudentiel des établissements de crédit Bruxelles, le 16 avril 1999 CIRCULAIRE D1 99/2 AUX ETABLISSEMENTS DE CREDIT ET AUX REVISEURS AGREES Madame, Monsieur,

Plus en détail

Expert(e) International(e) en santé publique Délégué(e) à la co-gestion de la composante «Appui à la demande de soins» Sénégal

Expert(e) International(e) en santé publique Délégué(e) à la co-gestion de la composante «Appui à la demande de soins» Sénégal Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

Sommaire MISSION OPÉRATIONNELLE TRANSFRONTALIÈRE

Sommaire MISSION OPÉRATIONNELLE TRANSFRONTALIÈRE Séminaire sur la coopération transfrontalière France-Espagne-Andorre Articuler la politique de cohésion, les dispositifs de gouvernance et les logiques territoriales transfrontalières 28 octobre 2011 Toulouse

Plus en détail

Monsieur le Premier Ministre, Monsieur le Commissaire général à l investissement,

Monsieur le Premier Ministre, Monsieur le Commissaire général à l investissement, Monsieur le Premier Ministre, Monsieur le Commissaire général à l investissement, Considérant la cohérence de leur projet avec les enjeux économiques et sociaux de la Région les représentants de l Etat,

Plus en détail

La politique agricole commune après 2013 Débat public Résumé des contributions

La politique agricole commune après 2013 Débat public Résumé des contributions La politique agricole commune après 2013 Débat public Résumé des contributions La réforme de la politique agricole commune doit intervenir d ici 2013. Une consultation publique officielle sur la PAC de

Plus en détail

EVALUATION FINALE AFR/017. Promotion de Secteurs financiers inclusifs dans la zone UEMOA

EVALUATION FINALE AFR/017. Promotion de Secteurs financiers inclusifs dans la zone UEMOA EVALUATION FINALE AFR/017 Promotion de Secteurs financiers inclusifs dans la Zone UEMOA FICHE SYNTHETIQUE Pays Titre long du projet Titre court du projet Code LuxDev Union Economique et Monétaire Ouest

Plus en détail

Présidence allemande de la Conférence du Rhin supérieur 2015

Présidence allemande de la Conférence du Rhin supérieur 2015 Présidence allemande de la Conférence du Rhin supérieur 2015 Plus facile ensemble : Education, formation et transports dans l espace du Rhin supérieur Le Regierungspräsidium de Karlsruhe assurera la présidence

Plus en détail

CAC/GL 53-2003 SECTION 1 PRÉAMBULE

CAC/GL 53-2003 SECTION 1 PRÉAMBULE DIRECTIVES SUR L APPRÉCIATION DE L ÉQUIVALENCE DE MESURES SANITAIRES ASSOCIÉES À DES SYSTÈMES D INSPECTION ET DE CERTIFICATION DES DENRÉES ALIMENTAIRES 1 SECTION 1 PRÉAMBULE CAC/GL 53-2003 1. Il n est

Plus en détail

Revue Française des Affaires Sociales. Appel à contributions pluridisciplinaires sur «Droit européen et droits sociaux» pour le numéro 1-2012

Revue Française des Affaires Sociales. Appel à contributions pluridisciplinaires sur «Droit européen et droits sociaux» pour le numéro 1-2012 Revue Française des Affaires Sociales Appel à contributions pluridisciplinaires sur «Droit européen et droits sociaux» pour le numéro 1-2012 Cet appel à contribution s'adresse aux chercheurs en science

Plus en détail

Principes européens et code de conduite. Préparer et gérer des restructurations pour un avenir durable

Principes européens et code de conduite. Préparer et gérer des restructurations pour un avenir durable Principes européens et code de conduite Préparer et gérer des restructurations pour un avenir durable Une proposition du réseau IRENE Préambule Le réseau IRENE réunit des praticiens, experts, chercheurs,

Plus en détail

RAPPORT SUR LES RESULTATS DE LA CONSULTATION PUBLIQUE «TVA EXAMEN DE LA LEGISLATION EXISTANTE SUR LA FACTURATION»

RAPPORT SUR LES RESULTATS DE LA CONSULTATION PUBLIQUE «TVA EXAMEN DE LA LEGISLATION EXISTANTE SUR LA FACTURATION» COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE FISCALITÉ ET UNION DOUANIÈRE Fiscalité indirecte et administration fiscale TVA et autres taxes sur le chiffre d'affaires Bruxelles, novembre 2008 TAXUD/D1/GW/mve

Plus en détail

ATELIER DE LANCEMENT DU PROJET DE GESTION INTEGREE DE LA SECHERESSE EN AFRIQUE DE L OUEST

ATELIER DE LANCEMENT DU PROJET DE GESTION INTEGREE DE LA SECHERESSE EN AFRIQUE DE L OUEST Rapport atelier ATELIER DE LANCEMENT DU PROJET DE GESTION INTEGREE DE LA SECHERESSE EN AFRIQUE DE L OUEST 28 et 29 janvier 2015 GWP/ Afrique de l Ouest NOTE CONCEPTUELLE ATELIER DE LANCEMENT DU PROJET

Plus en détail

Par Karine GALY Maitre de conférences en Droit public

Par Karine GALY Maitre de conférences en Droit public Par Karine GALY Maitre de conférences en Droit public Université des Antilles Centre de Recherche sur les pouvoirs locaux dans la Caraïbe CRPLC UMR CNRS 8053 TRANSFERT DE L AUTORITÉ DE GESTION DES FONDS

Plus en détail

PROJET D ACTIVITÉ 2015

PROJET D ACTIVITÉ 2015 PROJET D ACTIVITÉ 2015 LA DÉFENSE DES INTÉRÊTS DU SECTEUR LES ENJEUX INSTITUTIONNELS 1. Les partenaires engagés 2. Les partenaires à consolider et développer 3. Les élections départementales et régionales

Plus en détail

L EUROPE ET LA MER : CONSOLIDER LES ACQUIS, RENOUVELER

L EUROPE ET LA MER : CONSOLIDER LES ACQUIS, RENOUVELER CRPMNTP11 0057 A0 CONFERENCE DES REGIONS PERIPHERIQUES MARITIMES D EUROPE CONFERENCE OF PERIPHERAL MARITIME REGIONS OF EUROPE 6, rue Saint-Martin - 35700 RENNES - FR Tel. : + 33 (0)2 99 35 40 50 - Fax

Plus en détail

OUVRIR LA VOIE À DE MEILLEURS SOINS DE SANTÉ À TRAVERS L EUROPE

OUVRIR LA VOIE À DE MEILLEURS SOINS DE SANTÉ À TRAVERS L EUROPE Commission européenne European Commission Enterprise publication OUVRIR LA VOIE À DE MEILLEURS SOINS DE SANTÉ À TRAVERS L EUROPE Proposition de directive du Parlement européen et du Conseil relative à

Plus en détail

!"##""" $%$ &"'$# 1. Modéliser et qualifier la relation entre les tuteurs et les formateurs

!## $%$ &'$# 1. Modéliser et qualifier la relation entre les tuteurs et les formateurs !"##""" $%$ &"'$# F.S.E. Demandé F.S.E. Accordé 1. CONTEXTE Le projet collectif relation / Entreprises par l approche compétences vise à donner une suite et créer de nouveaux liens transversaux entre les

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2010. Axe d intervention 4. Version corrigée Mars 2010. PO FSE 2007-2013 «Compétitivité régionale et emploi» Ile-de-France

APPEL A PROJETS 2010. Axe d intervention 4. Version corrigée Mars 2010. PO FSE 2007-2013 «Compétitivité régionale et emploi» Ile-de-France PO FSE 2007-2013 «Compétitivité régionale et emploi» Ile-de-France Contacts Direction régionale du travail, de l emploi et de la formation professionnelle d Ile de France Orientation et appui Service FSE

Plus en détail

N 4 Mars 2011. Disponible sur www.europe.wallonie.be

N 4 Mars 2011. Disponible sur www.europe.wallonie.be N 4 Mars 2011 Disponible sur www.europe.wallonie.be EN BREF Et de quatre! En ce début d année 2011, Info-Feder souhaite vous offrir un webzine diversifié et proche de vous, faisant également le point sur

Plus en détail