DOSSIER DE PRESSE - 26 janvier 2015

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOSSIER DE PRESSE - 26 janvier 2015"

Transcription

1 DOSSIER DE PRESSE - 26 janvier 2015 Contact : Agence LAIR et ROYNETTE Philippe LAIR

2 L agence LAIR et ROYNETTE Créée en 1988, l agence LAIR et ROYNETTE compte 13 collaborateurs. L agence réalise de nombreuses opérations de réhabilitations énergétiques ainsi que des opérations de logements neufs, de bureaux ou d équipements sportifs. Spécialisée dans les projets à Haute Qualité Environnementale, l équipe développe avec ses partenaires des solutions innovantes qui conjuguent performances énergétiques et qualité architecturale. Ainsi, dès la phase d étude, la réflexion est axée dans une optique de Développement durable ce qui détermine le choix des techniques énergétiques et des matériaux mis en œuvre. Réalisations en cours : Surélévation de l Ambassade d Ethiopie, Paris 7ème Bureaux pour le Conseil Général de La Réunion, Paris 3ème Réhabilitation de 1083 logements en milieu occupé, performance BBC, Saint Gratien 95 pour OSICA Réhabilitation et restructuration de 608 logements, plan Climat Ville de Paris, Paris 12 ème pour PARIS HABITAT Réhabilitation de 828 logements, Plan Climat de la Ville de Paris, Paris 20 ème pour la RIVP Les grandes lignes du projet Situé rue de Tlemcen dans le 20ème arrondissement, cet ensemble de logements sociaux a été construit en 1957 (78 logements sur 7 niveaux), pour reloger les habitants du quartier Ménilmontant et les rapatriés d Algérie. Presque 60 ans plus tard, le propriétaire actuel ELOGIE, bailleur social de la Ville de Paris, souhaitait réaliser une rénovation exemplaire qui regroupe à la fois la réhabilitation en milieu occupé du bâtiment avec un programme très ambitieux : agrandissement des séjours, création de jardins d hiver, réfection de tous les logements, création d un jardin partagé et la création de 6 nouveaux logements. L agence d architecture LAIR et ROYNETTE et les BET IPC et AB Environnement ont été sélectionnés sur dossier en décembre La dimension du terrain et les gabarits sur la rue permettaient de créer en surélévation, des logements neufs au-dessus des logements occupés et de densifier ainsi la parcelle. Le projet global de réhabilitation et de surélévation a été lauréat de l appel à projet «Réhabilitation durable» par l ADEME en Le programme de création de 6 logements neufs répond aux exigences du Plan Climat de la Ville de Paris avec un Cep < 50KWhep/m²/an. La construction en ossature bois s est imposée dès les premières esquisses pour des raisons de poids, performance et délais de mise en œuvre, puisque les travaux ont été réalisés en site occupé et qu il fallait minimiser la gêne et les nuisances pour les locataires. Pour répondre à ces impératifs, l agence Lair et Roynette a retenu le principe constructif qui consiste à assembler des murs en panneaux préfabriqués avec des caissons de grande portée et pré isolés en toiture. Pour les 6 logements, les murs extérieurs et la toiture ont été mis en place en 4 jours. Le parement extérieur est réalisé en clins de mélèze. DOSSIER DE PRESSE

3 DOSSIER DE PRESSE

4 Le projet dans les détails D un point de vue thermique, ce système permet la mise en œuvre d une isolation d épaisseur plus importante (40 cm en toiture) et une réduction des ponts thermiques significative. Les solutions bois ont l avantage d être sèches (pas de ciment, pas de plâtre), fiables (travail en atelier dans de meilleures conditions), légères et donc de ne pas reporter de fortes charges sur le bâtiment existant. La préfabrication, quand elle est bien maîtrisée, offre une réelle qualité constructive. Elle allie la rapidité d exécution pour l assemblage des éléments, la fiabilité thermique et un gain de temps avec une isolation préintégrée. Cette opération a été réalisée avec le fabricant METSAWOOD et l entreprise générale BATEG. Le principe de fabrication retenu pour ses hautes performances thermiques et constructive consiste en un assemblage de 2 systèmes préfabriqués qui font l objet d Avis Techniques: - les panneaux Leno pour les murs sont constitués d une âme bois réalisée par collages successifs. L isolation est rapportée par l extérieure pour une résistance thermique R = 7.10 m².k/w. Les murs périphériques sont réalisés avec ces panneaux de très grande dimension (jusqu à 35 m²) qui arrivent sur le chantier avec les percements pour les portes et fenêtres déjà réalisés en atelier. - les caissons nervurés Kerto-Ripa autoportants (10 m) et isolés pour la toiture. L intérieur du caisson est rempli de 40 cm d isolant en laine minérale pour une résistance thermique R = 10 m².k/w. Ces 2 composants de la structure bois sont réalisés en atelier selon la technologie du collage structurel et permettent de répondre aux nombreuses exigences soulevées par le projet : stabilité au feu d une heure pour les murs, préfabrication en atelier pour une intervention optimisée sur site, performance thermique maximum, grande portée des éléments de toiture permettant d éviter les poteaux intermédiaires dans le logement. Un travail précis et rigoureux de conception et de synthèse a été réalisé permettant de répondre à la haute exigence de performance énergétique du projet en prenant soin de ventiler les supports et les parois. L optimisation du niveau d isolation du bâti permet d atteindre un coefficient de déperditions global très faible : Ubat = 0.35 W/m².K Le coût de la création des 6 logements en surélévation est de HT comprenant les reprises structurelles, la prolongation des réseaux existants des étages inférieurs et la mise en place des Energies Renouvelables La réalisation des travaux La réalisation de ces travaux en milieu occupé, sans déménagement des locataires en place dans les étages inférieurs, est le fruit d une organisation minutieuse et d une bonne maîtrise de la gestion du chantier en amont. La phase de préparation technique a été longue. Elle a nécessité une synthèse complète de l ensemble des réseaux existants qui ont dus être prolongés pour «traverser» la surélévation. Un planning bien maîtrisé : - études d exécution avec hypothèses finales par le BET > 3 mois - plans de fabrication atelier et chantier > 2 mois - préfabrication en atelier > 9 semaines - livraison et mise en œuvre panneaux Leno > 2 jours - livraison et mise en œuvre caissons Kerto-Ripa > 2 jours - travail d assemblage et finitions sur site par les charpentiers > 2 semaines La surélévation bois n aura pris que3 semaines au total, avec un temps effectif de grutage d une semaine. La structure bois en chiffre : - murs Leno 115mm : 429m², dimension du plus grand panneau : 3,70m x 9,30m - caissons Kerto-Ripa 425mm isolés de 400mm de laine avec OSB 15mm en sous-face L approvisionnement a été réalisé par convoi exceptionnel DOSSIER DE PRESSE

5 La qualité architecturale En épousant le gabarit sur rue, les 6 logements créés en surélévation bénéficient d une grande hauteur sous plafond. Les longues portées des caissons de toiture permettent de libérer au maximum les espaces intérieurs et de simplifier la lecture des volumes. Le parti pris pour l aménagement des logements s est orienté vers des espaces hauts et peu cloisonnés. La générosité des volumes sous plafond a permis de créer des logements atypiques et lumineux. Les logements sont tous traversants. Le pré découpage des fenêtres dans les panneaux de mur a permis une grande variété de dispositions et de dimensionnements. Les larges baies vitrées des séjours s ouvrent vers le jardin intérieur. Toutes les menuiseries sont en bois avec double vitrage à lame d argon. Les logements sont distribués par une large coursive à l air libre côté rue, sur la toiture terrasse de l ancien bâtiment. Le gabarit du bâtiment est matérialisé par une trame bois verticale régulièrement espacée. Les façades sont isolées par l extérieur avec une finition bois en bardage de lames de mélèze. Le classement M2 de ce bois permet de l utiliser sur des bâtiments de 4 ème famille. Les toitures en zinc, posé sur voligeage ventilé, s intègrent avec harmonie dans le paysage parisien. Développement durable et qualité de vie Le mode constructif en ossature bois est en lui-même un élément fort de développement durable par l emploi de matières premières naturelles et renouvelables mais également par sa mise en œuvre. En effet, une construction en maçonnerie aurait nécessité un nombre bien plus important de déplacements quotidiens aussi bien pour les ouvriers que pour l approvisionnement du chantier. Les déplacements à l échelle d une grande ville ne sont pas générateurs de qualité de vie. La prise en compte des réseaux techniques des logements existants dans les étages inférieurs était une contrainte forte pour l aménagement des nouveaux logements. Le principe constructif utilisé a permis de travailler sur des grandes portées et de s affranchir de poteaux de reprise. Les volumes ainsi créés, hauts sous plafond apportent une réelle qualité aux nouveaux logements. La production d eau chaude sanitaire est réalisée par panneaux solaires et le chauffage est raccordé sur le réseau CPCU qui alimente l ensemble de l opération. Les menuiseries sont en bois avec un coefficient Uw < 1.30 W/m².K. Les performances énergétiques de l opération de création des logements en surélévation sont : - Cep = 43 kwhep/m² - CO2 = 11 geqco2/m².an Une solution d avenir pour répondre au besoin de logement à Paris Le principe de construction ossature bois préfabriquée développé pour cette surélévation est facilement reproductible sur les bâtiments identiques situés en zone urbaine dense. Cela permet, contrairement aux solutions béton traditionnelles de ne pas trop alourdir la structure existante et dans bien des cas, de ne pas transformer ni reprendre les fondations. Les atouts majeurs : - rapidité de mise en œuvre - très peu de gêne pour les usagers des étages inférieurs - une organisation optimale et tout particulièrement pour les chantiers situés dans des quartiers très urbanisés - la solution bois permet aussi d imaginer des surélévations sur plusieurs étages, dans ce cas les caissons pourraient également faire office de plancher (jusqu à 10 mètres de portée sur 2 appuis) laissant une grande liberté pour aménager les volumes créés. Aujourd hui, l implication et le savoir-faire des industriels du bois capables de produire en un temps maîtrisé des systèmes constructifs fiables et certifiés à haute performance environnementale dynamisent le développement de la filière bois dans le bâtiment. DOSSIER DE PRESSE

6 ANNEXES : PHOTOS Avant les travaux DOSSIER DE PRESSE

7 Pendant les travaux DOSSIER DE PRESSE

8 DOSSIER DE PRESSE

9 DOSSIER DE PRESSE

10 DOSSIER DE PRESSE

11 DOSSIER DE PRESSE

12 Après les travaux DOSSIER DE PRESSE

13 DOSSIER DE PRESSE

Dossier de presse. CMB lutte contre les passoires thermiques! www.cmb-bois.fr. CMB présente à H Expo Hall 8 Allée A - Stand A 37

Dossier de presse. CMB lutte contre les passoires thermiques! www.cmb-bois.fr. CMB présente à H Expo Hall 8 Allée A - Stand A 37 CMB présente à H Expo Hall 8 Allée A - Stand A 37 Communiqué de presse - septembre 2012 En ligne sur CMB lutte contre les passoires thermiques! Dossier de presse CMB, depuis près de 30 ans, travaille à

Plus en détail

ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE

ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE Rapport réalisé par ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE Réhabilitation et extension de la maison Bailleul à Toulouse ville, Maison Bailleul

Plus en détail

LE CHANTIER LA PREFABRICATION BOIS

LE CHANTIER LA PREFABRICATION BOIS LA PREFABRICATION BOIS LE CHANTIER Réaliser des structures bois nécessite pour chaque ouvrage d en maitriser la conception, les calculs, les dessins, les notices et les plans de pose. Chaque fabrication

Plus en détail

ANNEXES. Qualité architecturale et solutions constructives pour un logement optimisé. Logements optimisés CQFD : Coûts, Qualité, Fiabilité, Délais

ANNEXES. Qualité architecturale et solutions constructives pour un logement optimisé. Logements optimisés CQFD : Coûts, Qualité, Fiabilité, Délais Qualité architecturale et solutions constructives pour un logement optimisé Logements optimisés CQFD : Coûts, Qualité, Fiabilité, Délais Troisième session ANNEXES 2 octobre 2009 SOMMAIRE Annexe 1 - Evolution

Plus en détail

Constructions Bois à GIRONDE HABITAT

Constructions Bois à GIRONDE HABITAT Constructions Bois à GIRONDE HABITAT O.P.H. GIRONDE HABITAT Patrimoine de 13 000 logements sociaux Construction de 500 logements neufs par an Actions menées en faveur du Développement Durable depuis 2004

Plus en détail

Construction de 77 logements locatifs sociaux intermédiaires. Quartier des Roissis à Clamart (92)

Construction de 77 logements locatifs sociaux intermédiaires. Quartier des Roissis à Clamart (92) Construction de 77 logements locatifs sociaux intermédiaires à Clamart (92) FR Christine DENIS 1 Construction de 77 logements locatifs sociaux intermédiaires Quartier des Roissis à Clamart (92) Christine

Plus en détail

COUT OPTIMISATION DU COUT DE CONSTRUCTION OPTIMISATION DU COUT DE L OPERATION OPTIMISATION DU COUT GLOBAL

COUT OPTIMISATION DU COUT DE CONSTRUCTION OPTIMISATION DU COUT DE L OPERATION OPTIMISATION DU COUT GLOBAL C COUT Le procédé ATTIQUE construction permet d optimiser les coûts de réalisation des logements sur plusieurs points. Non seulement le coût de construction s avère particulièrement compétitif du fait

Plus en détail

L application des «pré-murs double peau» au procédé LOGIPASS apporte trois progrès majeurs au concept :

L application des «pré-murs double peau» au procédé LOGIPASS apporte trois progrès majeurs au concept : CQFD : Logements optimisés Coûts, Qualité, Fiabilité, Délais 5 Evolutions techniques et conceptuelles du procédé constructif 5.0 - PRÉAMBULE Depuis que la proposition LOGIPASS Un passeport pour l habitat

Plus en détail

RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42

RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Quelques rappels sur la RT2012 et le projet de RT2020. RT2012 et RT2020 :

Plus en détail

CAISSON KERTO RIPA. Caractéristiques techniques

CAISSON KERTO RIPA. Caractéristiques techniques CAISSON KERTO RIPA Caractéristiques techniques Le caisson Kerto-Ripa est un système sous Avis Technique permettant de passer de grandes portées en plancher et en toiture. Fruit de la R&D Metsä Wood, il

Plus en détail

MC FRANCE PARTENAIRE DE GREEN OFFICE : UNE NOUVELLE GENERATION DE MENUISERIES 100 % ECO-PERFORMANTES

MC FRANCE PARTENAIRE DE GREEN OFFICE : UNE NOUVELLE GENERATION DE MENUISERIES 100 % ECO-PERFORMANTES Communiqué de Presse juin 2011 MC FRANCE PARTENAIRE DE GREEN OFFICE : UNE NOUVELLE GENERATION DE MENUISERIES 100 % ECO-PERFORMANTES Signé par Ion Enescu du Cabinet A115 pour Bouygues Immobilier, Green

Plus en détail

Présentation exposition Parcours Bois 09

Présentation exposition Parcours Bois 09 Présentation exposition Parcours Bois 09 Parcours Bois 2009 est une exposition itinérante réalisée en 5 exemplaires par le CNDB (Comité National pour le Développement du Bois), en partenariat avec la Fédération

Plus en détail

L efficacité énergétique mise en œuvre : Focus sur deux chantiers exemplaires En neuf / En rénovation Avec ISOVER

L efficacité énergétique mise en œuvre : Focus sur deux chantiers exemplaires En neuf / En rénovation Avec ISOVER DOSSIER DE PRESSE JUIN 2011 L efficacité énergétique mise en œuvre : Focus sur deux chantiers exemplaires En neuf / En rénovation Avec ISOVER Les enjeux économiques et environnementaux liés à l énergie

Plus en détail

1 er Contrat de Performance Energétique en logement social. Présentation des résultats 14 novembre 2013

1 er Contrat de Performance Energétique en logement social. Présentation des résultats 14 novembre 2013 1 er Contrat de Performance Energétique en logement social Présentation des résultats 14 novembre 2013 Introduction Daniel BIARD Président du Comité Exécutif Pourquoi un CPE? François GUIDOT, Directeur

Plus en détail

CONSTRUCTION D'UN ECO-IMMEUBLE de 38 logements ZAC des Maisons Neuves à Villeurbanne (69100)

CONSTRUCTION D'UN ECO-IMMEUBLE de 38 logements ZAC des Maisons Neuves à Villeurbanne (69100) CONSTRUCTION D'UN ECO-IMMEUBLE de 38 logements ZAC des Maisons Neuves à Villeurbanne (69100) Coopérative HLM : Rhône Saône Habitat (24 logements en accession sociale sécurisée) Coopérative d'habitants

Plus en détail

De la conception à la réalisation

De la conception à la réalisation De la conception à la réalisation d une maison BBC, à énergie positive Gaël LHENRY et Hélène SINGEZ 09 avril 2010 Un pôle de compétences au service des maîtres d ouvrage publics et privés CAeP, versdes

Plus en détail

Améliorer l efficacité énergétique de son habitat

Améliorer l efficacité énergétique de son habitat Améliorer l efficacité énergétique de son habitat Aujourd hui, face aux problèmes climatiques et environnementaux, les réglementations, notamment suite au Grenelle de l environnement, se multiplient. Elles

Plus en détail

Les Villas Sérès La Chapelle d Armentières/ 59. Maison ossature bois. Et si vous découvriez ses avantages

Les Villas Sérès La Chapelle d Armentières/ 59. Maison ossature bois. Et si vous découvriez ses avantages La Chapelle d Armentières/ 59 Maison ossature bois Et si vous découvriez ses avantages? Un confort de vie contemporain à 15 minutes de Lille Avec leurs bardages en bois, les Villas Sérès proposent une

Plus en détail

thermique Rénover sa maison > 250 une isolation performante! Diminution des besoins énergétiques au fil des ans

thermique Rénover sa maison > 250 une isolation performante! Diminution des besoins énergétiques au fil des ans La rénovation thermique > 250 Rénover sa maison > 250 pour une isolation performante! Diminution des besoins énergétiques au fil des ans < 88 Les réglementations thermiques successives ont permis l amélioration

Plus en détail

NOTE D INFORMATION TECHNIQUE

NOTE D INFORMATION TECHNIQUE NOTE D INFORMATION TECHNIQUE Concernant l installation des vérandas concernées par la RT 2012 en maisons individuelles Cette note a été établie à partir des textes réglementaires suivant : - Arrêté du

Plus en détail

semaines, habitez! DOSSIER DE PRESSE CONCEPT

semaines, habitez! DOSSIER DE PRESSE CONCEPT CONCEPT innovant semaines, habitez! DOSSIER DE PRESSE Rapide à construire, lumineuse, équipée, innovante, éthique, écologique, garantie. Maison individuelle HQE à construction modulaire bois et acier éligible

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE AVRIL 2015 EFFICIENCE CONDUIT TRIPLE PAROI LE CONDUIT HAUTE PERFORMANCE ADAPTÉ À TOUTES LES CONFIGURATIONS DE POSE

DOSSIER DE PRESSE AVRIL 2015 EFFICIENCE CONDUIT TRIPLE PAROI LE CONDUIT HAUTE PERFORMANCE ADAPTÉ À TOUTES LES CONFIGURATIONS DE POSE DOSSIER DE PRESSE AVRIL 2015 CONDUIT TRIPLE PAROI LE CONDUIT HAUTE PERFORMANCE ADAPTÉ À TOUTES LES CONFIGURATIONS DE POSE SOLUTION : LE CONDUIT HAUTE PERFORMANCE LA SOLUTION POUR INSTALLER UN APPAREIL

Plus en détail

Bâtiment MENUISIER FABRICANT

Bâtiment MENUISIER FABRICANT Bâtiment MENUISIER FABRICANT MENUISIER FABRICANT Le menuisier fabricant réalise des menuiseries intérieures (portes, mezzanines, parquets, escaliers, rangements) et extérieures (portes, fenêtres, volets,

Plus en détail

Construction Ossature bois

Construction Ossature bois Construction Ossature bois Pourquoi une construction à ossature bois?: Arguments en faveur de la construction bois : Utilisation de matériaux renouvelables Optimisation des délais de construction Limitation

Plus en détail

Réalisation de 40 logements collectifs - EuroNantes Gare Ilot 8A2

Réalisation de 40 logements collectifs - EuroNantes Gare Ilot 8A2 Conseil et Expertise Environnementaux Perspective à hauteur d'homme depuis la rue du Pré Gauchet et de la rue Marcel Paul - Source : GDV Réalisation de 40 logements collectifs - EuroNantes Gare Ilot 8A2

Plus en détail

EFFICIENCE Choisissez la haute performance Bois Énergie

EFFICIENCE Choisissez la haute performance Bois Énergie EFFICIENCE Choisissez la haute performance Bois Énergie Priorité à la performance énergétique La Réglementation Thermique 2012 et les objectifs de performance énergétique, au cœur des enjeux du bâtiment,

Plus en détail

Sommaire 1. PRESENTATION DU PROJET 1.1 INTRODUCTION 1.2 OBJECTIF DE PERFORMANCE 1.3 DESCRIPTION DE L IMMEUBLE BATI 2. DESCRIPTIF DES OPTIONS

Sommaire 1. PRESENTATION DU PROJET 1.1 INTRODUCTION 1.2 OBJECTIF DE PERFORMANCE 1.3 DESCRIPTION DE L IMMEUBLE BATI 2. DESCRIPTIF DES OPTIONS Sommaire 1. PRESENTATION DU PROJET 1.1 INTRODUCTION 1.2 OBJECTIF DE PERFORMANCE 1.3 DESCRIPTION DE L IMMEUBLE BATI 2. DESCRIPTIF DES OPTIONS 2.1 RÉCAPITULATIF 2.2 VERSION DE BASE 2.3 OPTION N 1 2.4 OPTION

Plus en détail

La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover. Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013

La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover. Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013 La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013 Stéphane GIRAULT Études de conception en génie climatique et électricité Audits énergétiques Études

Plus en détail

LA VOCATION D ACTIS : INNOVER POUR MIEUX ISOLER

LA VOCATION D ACTIS : INNOVER POUR MIEUX ISOLER ACTUALITÉS BATIMAT 2009 LA VOCATION D ACTIS : INNOVER POUR MIEUX ISOLER Une volonté de se surpasser Depuis près de 30 ans, ACTIS fait de l innovation sa priorité en proposant des solutions concrètes et

Plus en détail

S ÉTENDRE MAISONS. texte maryse quinton photos julien lanoo (sauf mention contraire)

S ÉTENDRE MAISONS. texte maryse quinton photos julien lanoo (sauf mention contraire) S ÉTENDRE MAISONS Toiture habitée texte maryse quinton photos julien lanoo (sauf mention contraire) Propriétaire d une maison parisienne du XIIIe arrondissement, un couple avec deux enfants fait appel

Plus en détail

FICHE CHANTIER BIOFIB ISOLATION

FICHE CHANTIER BIOFIB ISOLATION PROJETS BIOFIB ISOLATION Mars 2016 FICHE CHANTIER BIOFIB ISOLATION CONSTRUCTION 100% CHANVRE / béton de chanvre Construction d une maison particulière en béton de chanvre. La marque française, Biofib Isolation,

Plus en détail

REUNION OPHIS DU 20 MAI 2014 LA RT 2012 TOUT ELECTRIQUE

REUNION OPHIS DU 20 MAI 2014 LA RT 2012 TOUT ELECTRIQUE REUNION OPHIS DU 20 MAI 2014 LA RT 2012 TOUT ELECTRIQUE SOMMAIRE 1 / PRESENTATION 2 / CONTEXTE 3 / SYNTHESE DES DIFFERENTS CALCULS 4 / REPERCUTION DES MODIFICATIONS SUR LE PRIX DE LA CONSTRUCTION 5 / CONCLUSIONS

Plus en détail

Conception optimisée pour une école passive à énergie positive. Ecole Elémentaire de Burnhaupt-le-Haut

Conception optimisée pour une école passive à énergie positive. Ecole Elémentaire de Burnhaupt-le-Haut 3 ème Forum International Bois Construction 2013 Conception optimisée pour une école passive à énergie positive : Ecole élémentaire de Burnhaupt-le-Haut T. Weulersse 1 Conception optimisée pour une école

Plus en détail

RÉFÉRENCES TECHNIQUES

RÉFÉRENCES TECHNIQUES RÉFÉRENCES TECHNIQUES Be THERMIQUE fait partie de la Coopérative d Activités et d Emploi(CAE) Alter-Bâtir Société Coopérative Ouvrière de Production (SCOP) - SARL à capital variable 11, rue de l Escaut

Plus en détail

AUTREMENT HABITER LE CLOS MEUNIER. L habitat grandeur nature BESSANCOURT IMMO BILIER

AUTREMENT HABITER LE CLOS MEUNIER. L habitat grandeur nature BESSANCOURT IMMO BILIER HABITER AUTREMENT LE CLOS MEUNIER BESSANCOURT L habitat grandeur nature IMMO BILIER BESSANCOURT Mairie de Bessancourt Église Saint Gervais et Saint Protais Pont du Diable, forêt de Montmorency Parc du

Plus en détail

L opération Breteuil - Ségur. Avenue de Ségur. 12 juin 2015. Villa de Saxe. Villa de Ségur. Avenue Duquesne. Avenue de Breteuil

L opération Breteuil - Ségur. Avenue de Ségur. 12 juin 2015. Villa de Saxe. Villa de Ségur. Avenue Duquesne. Avenue de Breteuil L opération Breteuil - Ségur 12 juin 2015 Avenue de Ségur Villa de Saxe Villa de Ségur Avenue de Breteuil Avenue Duquesne UNE ÉQUIPE AU SERVICE D UN PROJET Covéa Immobilier : Société de Groupe d Assurance

Plus en détail

Colloque PREBAT2. Rennes. 24 juin 2011

Colloque PREBAT2. Rennes. 24 juin 2011 Colloque PREBAT2 Rennes 24 juin 2011 1 ARCHIPEL HABITAT : OPH de Rennes Métropole Le patrimoine au 31/12/2010 : - 15375 : logements (11820), hébergement en résidences (3555) - 97% en collectifs - âge moyen

Plus en détail

aspects techniques structure : Ossature bois - Poteaux poutres - Planchers en bois avec solivage traditionnel - Charpente traditionnelle

aspects techniques structure : Ossature bois - Poteaux poutres - Planchers en bois avec solivage traditionnel - Charpente traditionnelle Maître d oeuvre : Atelier d'architecture Picquet-Juen Entreprises des lots bois : Fuchs Construction Bois 05 Fuchs Etterlen Localisation : Obermorschwiller (68) Surface habitable : 110 m 2 Coût global

Plus en détail

Le Modul Hab Schneider une unité de vie légère, modulaire et portable

Le Modul Hab Schneider une unité de vie légère, modulaire et portable Le Modul Hab Schneider une unité de vie légère, modulaire et portable Dossier de presse Octobre 2012 nicolas schneider + 33 4 78 47 69 67 + 33 6 29 17 03 07 160 zac de crouloup route de quincieux 69380

Plus en détail

Requalification du bâtiment Euclide à Tourcoing Collection images 5

Requalification du bâtiment Euclide à Tourcoing Collection images 5 Requalification du bâtiment Euclide à Tourcoing Collection images 5 Collection images Requalification du bâtiment Euclide à Tourcoing Mai 2014 Ministère de l'ecologie, du Développement durable et de l

Plus en détail

AMÉLIORATION DE L HABITAT

AMÉLIORATION DE L HABITAT AMÉLIORATION DE L HABITAT AMÉNAGER, SURÉLEVER ET ÉTENDRE Dans un marché immobilier caractérisé par une hausse régulière du prix du mètre carré bâti, aménager, étendre ou surélever une construction existante

Plus en détail

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui P a r c naturel régional Loire-Anjou-Touraine Les fiches techniques du Parc Patrimoine bâti Un bâti en tuffeau pour aujourd hui Réhabilitation thermique d une maison de bourg Localisation : 49250 Saint-Mathurin-sur-Loire

Plus en détail

Les projets des lauréats devront obligatoirement être situés sur le territoire régional des Pays de la Loire.

Les projets des lauréats devront obligatoirement être situés sur le territoire régional des Pays de la Loire. Maison individuelle exemplaire : éco-innovante et reproductible Règlement de l appel à projets Date limite de réception des dossiers : 1 er octobre 2009 12 h Objectifs de l appel à projets Le secteur du

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE. Pourtant cette réponse architecturale repose sur des problématiques concrètes, que pose la maison individuelle et son empreinte.

NOTICE EXPLICATIVE. Pourtant cette réponse architecturale repose sur des problématiques concrètes, que pose la maison individuelle et son empreinte. C2XM25 NOTICE EXPLICATIVE Pour ce concours d idée d architecture «DUMANE IN CASA», nous vous proposons un projet que nous avons nommé : «Trois points de suspension». «Trois points de suspension» est un

Plus en détail

LE POLE EDUCATIF ROUSSEAU-MOLIERE

LE POLE EDUCATIF ROUSSEAU-MOLIERE 2 COLLOQUE EFFECACITE ENERGETIQUE SEINE AVAL 17 MAI 2011 LE POLE EDUCATIF ROUSSEAU-MOLIERE Maitrise d ouvrage: LES MUREAUX 78 - SEM 92 LE PROJET DE RENOUVELLEMENT URBAIN L ENVIRONNEMENT ET LES AMENAGEMENTS

Plus en détail

Quelles différences entre ossature bois, système poteaux-poutres, panneaux bois massifs, madriers,

Quelles différences entre ossature bois, système poteaux-poutres, panneaux bois massifs, madriers, Les différents systèmes constructifs bois et leurs performances Jean Marc Pauget CNDB (Comité national développement du bois) Quels sont les différents systèmes constructifs utilisant le bois? Quelles

Plus en détail

5 LE P2P EN PROJET : CBA ARCHITECTURE

5 LE P2P EN PROJET : CBA ARCHITECTURE 5 LE P2P EN PROJET : CBA ARCHITECTURE Ecriture architecturale composition et volumes contemporains Pour l ensemble des bâtiments, nous avons puisé notre vocabulaire architectural dans un registre contemporain

Plus en détail

Justification globale

Justification globale Logiciel Lesosai v.5.7 (build 356) Education (exp: 28.8.26) Logiciel appartenant à Cours de Nicolas Morel BFE/ENFK-Zert.-Nr.742 imprimé le: 26.6.28 16:2:26 page 1 de 29 Projet: La Méreune Emplacement du

Plus en détail

Construction de la Maison des arts et de la Vie Associative Epernay

Construction de la Maison des arts et de la Vie Associative Epernay Construction de la Maison des arts et de la Vie Associative Epernay Présentation de la conception et de la démarche environnementale Présentation du 21 Mai 2014 1 Présentation générale du projet L équipe

Plus en détail

Bellegarde-sur-Valserine

Bellegarde-sur-Valserine Vert Horizon Quartier Bellevue Bellegarde sur Valserine Bellegarde-sur-Valserine Les projets immobiliers de Dynacité à Beauséjour 1 er février 2016 - Dossier de presse Contacts Agence de Bellegarde-sur-Valserine

Plus en détail

Niveau de prise en compte de la cible

Niveau de prise en compte de la cible Caractéristiques environnementales du bâtiment (selon les cibles HQE) Niveau de prise en compte de la cible Objectif fixé lors de la phase de conception 1. Relation harmonieuse du bâtiment avec son environnement

Plus en détail

LA CONSTRUCTION BOIS GRANDE HAUTEUR RETOUR D EXPERIENCE. Antoine PAGNOUX Architecte ASP ARCHITECTURE Saint-Dié-des-Vosges

LA CONSTRUCTION BOIS GRANDE HAUTEUR RETOUR D EXPERIENCE. Antoine PAGNOUX Architecte ASP ARCHITECTURE Saint-Dié-des-Vosges LA CONSTRUCTION BOIS GRANDE HAUTEUR RETOUR D EXPERIENCE Antoine PAGNOUX Architecte ASP ARCHITECTURE Saint-Dié-des-Vosges NOTRE AGENCE NOTRE EQUIPE - ERIC SCHMITT ARCHITECTE D.P.L.G. - ANTOINE PAGNOUX ARCHITECTE

Plus en détail

sur mesure Solutions modulaires en kit

sur mesure Solutions modulaires en kit FortEs de leur conception innovante, nos solutions modulaires en kit se montent rapidement et simplement, sans moyen de levage, quel que soit l environnement d accueil. Standards ou sur mesure, provisoires

Plus en détail

mb rock mb rock + 0,40

mb rock mb rock + 0,40 MB ROCK & MB ROCK + mb rock mb rock + MB ROCK est un panneau rigide avec bord flexible pour l isolation des constructions à ossature bois entre montants structurels. MB ROCK + est un panneau rigide double

Plus en détail

CONTAINER HABITABLE CONTAINERS SOLUTIONS

CONTAINER HABITABLE CONTAINERS SOLUTIONS CONTAINER HABITABLE CONTAINERS SOLUTIONS Impasse Louis Blériot, P.A. de la Guerche, 44250 Saint-Brévin les Pins - France www.container-habitable.fr Tel: +33 698 721 937 // +33 604 190 553 mail: contact@container-habitable.fr

Plus en détail

Grenelle de l'environnement. Bâtiment Grenelle 2 et réglementation

Grenelle de l'environnement. Bâtiment Grenelle 2 et réglementation 28 avril 2011 Grenelle de l'environnement Bâtiment Grenelle 2 et réglementation Assises nationales de l'aménagement et de l'économie durables en Montagne Commissariat Général au Développement durable Direction

Plus en détail

ECS TECHNICO-ÉCONOMIQUE. Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation. habitat collectif

ECS TECHNICO-ÉCONOMIQUE. Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation. habitat collectif ÉTUDE TECHNICO-ÉCONOMIQUE habitat collectif Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation ECS 1 er système centralisé de récupération d énergie sur VMC pour production d ECS Autres 20 % Chauffage 30 %

Plus en détail

Metz, une ville animée! Des accès pratiques

Metz, une ville animée! Des accès pratiques AU CŒUR D UN PARC Metz 2 Temple protestant Méttis Mettis Metz, une ville animée! Ville d Art et d Histoire, Metz offre aux visiteurs passionnés ses trésors architecturaux, riche d un patrimoine allant

Plus en détail

L application de la réglementation thermique RT 2012

L application de la réglementation thermique RT 2012 L application de la réglementation thermique RT 2012 Présentation du 30 mai 2013 à l ASDER Alain GUILLOT Service Habitat et Construction de la DDT Savoie 1 La réglementation RT 2012 à compter du 1 er janvier

Plus en détail

COMPTE RENDU DEMARCHE ENVIRONNEMENTALE

COMPTE RENDU DEMARCHE ENVIRONNEMENTALE COMPTE RENDU DEMARCHE ENVIRONNEMENTALE MAITRE D OUVRAGE EHPAD Debrou - Joué-lès-Tours (37) OPERATION PHASE Projet de construction et restructuration de l établissement Profil et incidences de la démarche

Plus en détail

Présentation du process. Une révolution dans la construction ossature bois

Présentation du process. Une révolution dans la construction ossature bois Présentation du process Une révolution dans la construction ossature bois L origine Objectifs La création du label BBC et l annonce de la RT2012 a déclenché la recherche d une solution appropriée. La manière

Plus en détail

Central Parc VILLEURBANNE

Central Parc VILLEURBANNE Central Parc VILLEURBANNE Adoptez le dynamisme d une ville en mouvement et vivez face à un parc! Au cœur du Grand Lyon, Villeurbanne offre le visage aux multiples facettes d une ville bien de son temps.

Plus en détail

Mixité bois/béton : Une solution mur-manteau intégrée

Mixité bois/béton : Une solution mur-manteau intégrée 6 ème Forum International Bois Construction FBC 2016 Mixite bois/be ton : une solution mur-manteau inteǵreé G. Belus, J. Simon 1 Mixité bois/béton : Une solution mur-manteau intégrée Guillaume Belus Belus

Plus en détail

Performance énergétique et mise en

Performance énergétique et mise en Performance énergétique et mise en œuvre des menuiseries extérieures Bois 5 à 7 de l éco-construction Pierre LERICHE et Stéphane BRUNIERE GUILHERAND GRANGES le 26/02/2015 Présentation de CERIBOIS Présentation

Plus en détail

Lycée technique des Arts et Métiers Extension et réaménagement

Lycée technique des Arts et Métiers Extension et réaménagement Lycée technique des Arts et Métiers Extension et réaménagement DOSSIER DE PRESSE 31 juillet 2013 Historique Le projet vise à trouver un aménagement définitif pour le Lycée technique des Arts et Métiers

Plus en détail

Le «Clair de Terre» à Décines, 34 logements BBC. Livraison 2010

Le «Clair de Terre» à Décines, 34 logements BBC. Livraison 2010 Le «Clair de Terre» à Décines, 34 logements BBC. Livraison 2010 Présentation du projet Maître d ouvrage: GRANDLYON HABITAT Maître d œuvre: ATELIER ARCHE 34 logements (31 PLUS 3 PLAI) Label BBC 2005 Ordre

Plus en détail

Visite Technique - Groupe Scolaire Lafon

Visite Technique - Groupe Scolaire Lafon Visite Technique - Groupe Scolaire Lafon 12/02/2015 À Cazaux 12 Participants Organisateur Partenaire CDPEA 159 Avenue de l Alouette 33700 Mérignac www.cdpea.fr 05 47 48 16 20 PRÉSENTATION DU GROUPE SCOLAIRE

Plus en détail

Suivi d une crèche à Redon. Constance LANCELLE Dter Ouest / DLRCA

Suivi d une crèche à Redon. Constance LANCELLE Dter Ouest / DLRCA Suivi d une crèche à Redon Constance LANCELLE Dter Ouest / DLRCA 22 Avril 2014 Sommaire Présentation de l opération Le chantier et l instrumentation Résultats Consommations brutes et recalculées Confort

Plus en détail

Cloison Plastbau, une solution aux multiples avantages

Cloison Plastbau, une solution aux multiples avantages Le système Plastbau comprend trois types d éléments : Plastbau-3 (mur), Plastbau hourdis (plancher) et les cloisons Plastbau. Celles-ci viennent ainsi compléter la gamme des produits composant le système

Plus en détail

CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE

CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE 30/06/2011 CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE NOTICE EXPLICATIVE Page 1 I. QUE SIGNIFIE LA NORME BBC & RT 2020? A. Qu est-ce qu une Maison BBC? Pour obtenir le Label BCC, Effinergie a

Plus en détail

Annexe E : Approche BBC Compatible Garde-fous techniques

Annexe E : Approche BBC Compatible Garde-fous techniques ECO RENOVATION EN FAVEUR DU LOGEMENT SOCIAL PUBLIC Annexe E : Approche BBC Compatible Garde-fous techniques Référentiel Ecorénovation logement social Annexe E : Approche BBC Compatible Garde-fous techniques

Plus en détail

Présentation du process. Assembleur de murs thermo-économiques

Présentation du process. Assembleur de murs thermo-économiques Présentation du process Assembleur de murs thermo-économiques Présentation du brevet COMPOMUR Janvier 2013 L origine Objectifs La création du label BBC et l annonce de la RT2012 a déclenché la recherche

Plus en détail

Groupe scolaire Édouard Branly : Construction d un restaurant scolaire

Groupe scolaire Édouard Branly : Construction d un restaurant scolaire Groupe scolaire Édouard Branly : Construction d un restaurant scolaire EDITO Conformément aux engagements du maire, les équipements de proximité sont au cœur de notre action municipale. Ainsi le conseil

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON DE MONTLUEL CONCEPTION-FABRICATION-LIVRAISON D UN BATIMENT MODULAIRE MARCHE DE TRAVAUX

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON DE MONTLUEL CONCEPTION-FABRICATION-LIVRAISON D UN BATIMENT MODULAIRE MARCHE DE TRAVAUX COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON DE MONTLUEL CONCEPTION-FABRICATION-LIVRAISON D UN BATIMENT MODULAIRE MARCHE DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES La procédure de consultation utilisée

Plus en détail

Réglementation Thermique 2012. Réunion Publique du 3 juillet 2013

Réglementation Thermique 2012. Réunion Publique du 3 juillet 2013 Réglementation Thermique 2012 Réunion Publique du 3 juillet 2013 Déroulement de la présentation Présentation de l Espace Info Energie La RT 2012 : les enjeux nationaux Conciliation enjeux énergétiques

Plus en détail

BAYONNE : Le bâti ancien face au défi énergétique L enjeu du développement durable dans le secteur sauvegardé de Bayonne

BAYONNE : Le bâti ancien face au défi énergétique L enjeu du développement durable dans le secteur sauvegardé de Bayonne BAYONNE : Le bâti ancien face au défi énergétique L enjeu du développement durable dans le secteur sauvegardé de Bayonne Une Réglementation et des outils non adaptés à l existant + ARRETE 3 MAI 2007 Art

Plus en détail

Montant de l opération : Missions réalisées : Dépollution, démolition, structure, fluides, VRD et HQE

Montant de l opération : Missions réalisées : Dépollution, démolition, structure, fluides, VRD et HQE LOGEMENTS Construction d un ensemble immobilier A Boulogne-Billancourt (92) 118 logements Construction d'un ensemble de bâtiments comprenant : 118 logements en accession et en locatif, surfaces de commerces,

Plus en détail

Saint-Etienne Châteaucreux.

Saint-Etienne Châteaucreux. Saint-Etienne Châteaucreux. Un nouveau quartier au cœur naturellement chaleureux! Châteaucreux : quand tout un quartier fait le choix de l avenir. Projet ambitieux, le nouveau Châteaucreux a pour objectif

Plus en détail

Haute performance énergétique Dans l Ain, deux maisons jumelles et bioclimatiques

Haute performance énergétique Dans l Ain, deux maisons jumelles et bioclimatiques Haute performance énergétique Dans l Ain, deux maisons jumelles et bioclimatiques «Depuis 1968, Rabuel Construction s attache à concevoir et réaliser des maisons alliant l esthétique et la qualité. Dès

Plus en détail

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris Charte anti-spéculative Entre la Ville de Paris Et. Préambule Un an après la signature du Pacte Logement pour tous en juin 2014, la Ville de Paris propose à ses partenaires propriétaires fonciers et aux

Plus en détail

Faire face à la demande croissante de logements La raretédu terrain et prix du foncier De l économie de fonctionnement (réseaux, entretient, ) Des

Faire face à la demande croissante de logements La raretédu terrain et prix du foncier De l économie de fonctionnement (réseaux, entretient, ) Des Faire face à la demande croissante de logements La raretédu terrain et prix du foncier De l économie de fonctionnement (réseaux, entretient, ) Des nouvelles demandes: peu de jardin et l évolutivitédu logement

Plus en détail

Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville

Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville Bâtiments Matériaux Opérations Installations Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville B ÂTIMENTS Soucieux de réaliser une habitation thermiquement performante, des propriétaires

Plus en détail

ARC / www.arc-copro.fr / 15 03 16 Retour de terrain d une rénovation : la résidence «Le Campra»

ARC / www.arc-copro.fr / 15 03 16 Retour de terrain d une rénovation : la résidence «Le Campra» ARC / www.arc-copro.fr / 15 03 16 Retour de terrain d une rénovation : la résidence «Le Campra» Lors de notre colloque du 10 juin 2015 sur la rénovation des copropriétés (www.arccopro.com/finf), des copropriétaires

Plus en détail

Newsletter 10 - Octobre 2013 Réhabilitation énergétique de 7 bâtiments publics et pose de panneaux photovoltaïques

Newsletter 10 - Octobre 2013 Réhabilitation énergétique de 7 bâtiments publics et pose de panneaux photovoltaïques www.class1.dk Newsletter 10 - Octobre 2013 Réhabilitation énergétique de 7 bâtiments publics et pose de panneaux photovoltaïques 1. INTRODUCTION La crise économique a amené la municipalité d Egedal à limiter

Plus en détail

Immeuble de logement à énergie positive Zac Lyon Confluence, lot E3

Immeuble de logement à énergie positive Zac Lyon Confluence, lot E3 integral Lipsky+Rollet architectes-2007 - perspective : Walter Simone-PREVIEW Immeuble de logement à énergie positive Zac Lyon Confluence, lot E3 fiche technique Programme 66 logements (53 logements en

Plus en détail

d une bonne étanchéité

d une bonne étanchéité maison à ossature bois tout le confort d une bonne étanchéité information presse maison à ossature bois tout le confort d une bonne étanchéité Représentant plus de 40 % de notre consommation d énergie,

Plus en détail

L ensemble de ces paramètres joue un rôle sur la consommation énergétique et sur le confort des occupants.

L ensemble de ces paramètres joue un rôle sur la consommation énergétique et sur le confort des occupants. 1 FICHE OX «Enveloppes de bâtiments performantes avec solutions techniques ou architecturales minimisant la part des ponts thermiques dans les déperditions» 1. Contexte Enjeux La performance d une enveloppe

Plus en détail

Calculs Thermiques Réglementaires RT2005

Calculs Thermiques Réglementaires RT2005 Calculs Thermiques Réglementaires RT2005 Construction d une maison individuelle 44860 SAINT AIGNAN GRANDLIEU Maîtrise d ouvrage: M. BOURGEOIS et Mme BUPTO 18 avenue Jacques Auneau 44300 NANTES Téléphone

Plus en détail

Score BDM en Réalisation : 84 points = niveau Or. «L ensoleillée» : 4 immeubles de bureaux, Aix en Pce

Score BDM en Réalisation : 84 points = niveau Or. «L ensoleillée» : 4 immeubles de bureaux, Aix en Pce «L ensoleillée» : 4 immeubles de bureaux, Aix en Pce 1 Fiche d identité Maître d Ouvrage Architecte BE thermique AMO QEB NEXITY Ywood Business TANGRAM ARCHITECTURES BG21 (EnR Concept) (Fluide et QEB) Timber

Plus en détail

Département de la Manche. Communauté de communes de Saint-James Plan Local d Urbanisme Intercommunal. Elaboration. Pièce n 1 : Rapport de présentation

Département de la Manche. Communauté de communes de Saint-James Plan Local d Urbanisme Intercommunal. Elaboration. Pièce n 1 : Rapport de présentation Département de la Manche Communauté de communes de Saint-James Plan Local d Urbanisme Intercommunal Elaboration Pièce n 1 : Rapport de présentation Pièce n 1c: Cahier de recommandations architecturales,

Plus en détail

RÉGLEMENTATION. 5. thermique. historique des réglementations... p..340. la rt 2012

RÉGLEMENTATION. 5. thermique. historique des réglementations... p..340. la rt 2012 338 memento 2013 RÉGLEMENTATION 5. thermique historique des réglementations... p..340 la rt 2012 Les nouveautés... p..341 Les indicateurs et exigences... p..341 Les dispositifs de contrôle... p..343 La

Plus en détail

Maison Passive. Maison BBC RT 2005 RT 2012

Maison Passive. Maison BBC RT 2005 RT 2012 RT 2005 Maison BBC RT 2012 Maison Passive Avec le guide pratique de la RT2012, appréhendez la nouvelle règlementation thermique en vigueur pour les maisons individuelles depuis le 1er janvier 2013. Principes

Plus en détail

Mardi 21 juin 2016 VISITE DE LA CITÉ INTERNATIONALE PAUL RICŒUR

Mardi 21 juin 2016 VISITE DE LA CITÉ INTERNATIONALE PAUL RICŒUR Mardi 21 juin 2016 VISITE DE LA CITÉ INTERNATIONALE PAUL RICŒUR VISITE DE LA CITÉ INTERNATIONALE PAUL RICOEUR SOMMAIRE Communiqué de presse Le projet architectural La maîtrise d'oeuvre Etapes et chiffres

Plus en détail

RT2012 études de cas

RT2012 études de cas RT2012 études de cas 14/02/2011 Salon BlueBat Lyon Contact: Nathalie TCHANG Directrice adjointe 206 rue de Belleville / 75020 PARIS Tél. : 01.43.15.00.06 / Fax : 01.43.15.01.80 e-mail : mail@tribu-energie.fr

Plus en détail

Dossier de presse. & reconstruction logements sociaux et locaux d activités dans le quartier du marais, Paris 3 e PHASE 01

Dossier de presse. & reconstruction logements sociaux et locaux d activités dans le quartier du marais, Paris 3 e PHASE 01 Contacts presse : Atelier du Pont Cécile Azoulay - ca@atelierdupont.fr T. 01 53 33 24 10 Elogie Martine Oppermann - m.oppermann@elogie-paris.fr Virginie Tenain - v.tenain@elogie-paris.fr T. 01 78 41 51

Plus en détail

Reportage TOUTES VOILES DEHORS

Reportage TOUTES VOILES DEHORS Reportage TOUTES VOILES DEHORS Partagé entre la mer et la terre ferme, le maître d ouvrage voulait une maison qui rappelle sa passion : les bateaux. Amarrée solidement à quelques pas du Guilvinec, cette

Plus en détail

LINGOLSHEIM NaturéO Bien habiter pour bien vivre

LINGOLSHEIM NaturéO Bien habiter pour bien vivre LINGOLSHEIM NaturéO Bien habiter pour bien vivre * Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC -, bâtiment basse consommation auprès de l organisme certificateur Cerqual. brochure lingolsheim_8p.indd

Plus en détail

La construction massive passive La solution de terre cuite pour la maison passive

La construction massive passive La solution de terre cuite pour la maison passive 20 Terre CuiTe et ConsTruCTion La construction massive passive La solution de terre cuite pour la maison passive Habitation à Gand Architecte: Kristof Cauchie - Bureau d études: 3DB Alors que, jusqu il

Plus en détail

OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS

OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS Michel Perrin Directeur opérationnel CNDB Un marché en pleine expansion Plus de 10 000 maisons et logements bois/an Une demande potentielle

Plus en détail

3 Les évolutions du procédé constructif

3 Les évolutions du procédé constructif 3 Les évolutions du procédé constructif 3.1 Trame Nous avons fait évoluer la trame de 2,70 m x 5,40 m vers 3 m x 6 m pour faciliter la prise en compte des contraintes d accès des personnes à mobilité réduite.

Plus en détail