Les employés de la BAD: un nouveau type de migrant

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les employés de la BAD: un nouveau type de migrant"

Transcription

1 Les employés de la BAD: un nouveau type de migrant Sujet : la Banque Africaine du Développement Fait par : Dagamaissa Matarou Mabomaya Me Nze Manty Praxède Zarrad Donia De la première ES1 Discipline: sciences économiques et sociales Cadre: parcours migratoires Encadré par Mme Hénin

2 Lycée Pierre Mendés France (Tunis) Années L'expérience migratoire d'un personnel qualifié de la BAD à Tunis I/ Des personnels qualifiés aux profils variés A) Départ : contraintes et ressources B) La vie dans le pays d'accueil (Tunisie): perceptions et sociabilités II/ Le parcours migratoire d'une employée de la BAD A) L'expérience migratoire de cette femme B) Réseau d'échange et représentations : sociétés d'accueil et d'origine

3 INTRODUCTION La BAD (banque africaine du développement) est la première institution de financement du développement en Afrique. Cette institution internationale réunit cinquante-quatre pays membres régionaux actuellement (les pays d Afrique) et vingt-neuf pays membres non régionaux (pays en dehors de l'afrique). Son objectif est de diminuer la pauvreté dans les pays africains en participant à leur développement économique et à leur progrès social. Suite au départ d Abidjan, celle-ci est installée à Tunis depuis En 2012, cette institution comptait 2212 employés et cela, sans les membres de l association «famille BAD» et les membres de la sécurité ainsi que les techniciens de surfaces. Selon leurs fonctions et leurs apports au sein de la BAD, ces employés bénéficient de plusieurs avantages comme le statut de fonctionnaire international (personne employée par une organisation internationale comme la banque mondiale ou le système des Nations Unis ; cadre supérieur recruté sur un plan international) ou encore la prise en charge d une partie de la scolarité des enfants et d une partie des soins médicaux. Nous avons répertorié les catégories de migrants en Tunisie et avons choisi ce sujet parmi les autres car une d'entre nous avait déjà quelques connaissances par rapport au sujet. Il était donc plus facile pour nous d'être en contact avec les membres ciblés de notre enquête, nous rendre au siège de l'institution et d y interviewer les différentes personnes. De plus, de nombreuses personnes ne connaissent pas cette institution et nous espérons les éclairer sur certains points. Comme il est écrit plus haut, la BAD s est installée à Tunis en 2003, suite à la guerre en Côte d Ivoire. Il nous a semblé intéressant de savoir comment s est passé le déplacement, l intégration de ces migrants, plutôt de haute catégorie sociale. Cette nouvelle forme de migrants nous a interpellés et nous avons voulu savoir si tous ces employés ont eu le même parcours. On s'est alors demandé quel est le parcours migratoire d un travailleur de la BAD à Tunis et comment il a été vécu? Afin de parvenir aux réponses à ces interrogations, nous avons dressé une liste de questions qui seraient importantes à poser, sous forme de guide d'entretien. Les questions ont été élaborées de façon à pouvoir restituer un portrait des différents parcours.

4 Des personnels qualifiés aux profils variés : un déplacement similaire, différents parcours La Banque Africaine du Développement (BAD) est l'image d'une pure diversité. Au sein de la BAD, des hommes, des femmes, des seniors, des jeunes, des personnes venant de différents milieux sociaux et venant de différents pays (soit plus de 123 nationalités) collaborent en harmonie afin de permettre un meilleur développement au continent africain. De plus, comme on le sait, chaque humain a son histoire qui lui est propre. Ainsi, un évènement peut être scénarisé de différentes manières, selon l'expérience et la mentalité de chacun. Ici, on s'intéresse au profil de quelques employés de la BAD. Cette relocalisation a conduit au déménagement de nombreux employés, accompagnés de leurs familles dans la plupart des cas. Contrairement à ce que l'on peut penser, cette expérience a été réalisée et vécue différemment. Pour cela, la comparaison de deux employés est nécessaire afin de comprendre comment les avis sont partagés. D'une part, une femme ivoirienne nommée (ici) Fatim. Elle est mariée et a trois enfants. Cette dame à un "travail vaste" d'après sa propre personne : elle est assistante bilingue et fait partie du groupe qui s occupe des logistiques pour les missions. Elle vit à El Nasr avec son mari et son benjamin. Ses deux autres enfants vivent en France. D'autre part, un homme appelé (ici) Abdoulaye. C est un Sierra-Léonais qui est aussi marié et qui a deux

5 enfants. Cet agroéconomiste vit comme un célibataire dans un petit appartement situé à El Aouina. Sa femme et ses enfants vivent au Canada. Ces deux personnes ont toutes deux une cinquantaine d'années et travaillent au sein de l'institution depuis plus de vingt ans maintenant. Fatim et Abdoulaye ont vécu en Côte d'ivoire et y étaient bien selon leur dire. La vie était facile sur tous les plans et c'est pourquoi ils ont été un peu "secoués" par l'annonce d'une éventuelle relocalisation de leur lieu de travail. Ainsi, ils ont été confrontés au départ de la BAD, inattendu pour Fatim et prévu par Abdoulaye. L'homme faisait partie du premier convoi qui à eu lieu en février 2003, ainsi, il n'avait que peu de temps pour quitter la Côte d'ivoire. Mais, il avait anticipé cela. Connaissant le fonctionnement de l'institution, il savait "depuis le début des conflits", que la BAD allait se déplacer et c'est pour cela qu'il a "envoyé sa femme et ses enfants à Londres afin de pouvoir se préparer tranquillement". Fatim, quant à elle, n'a pas été pressée car elle faisait partie du second convoi qui n'avait lieu que huit mois après et elle pense que c'est pourquoi ses enfants n'ont pas été affectés. Ils ont eu le temps de tout prévoir. Tous deux confirment n'avoir pas eu le choix parce que la "décision a été prise par les gouverneurs de la banque" et "un bon employé n'est pas sensé abandonner son employeur". De plus, ils savaient que c'était pour leur sécurité. Cette femme et cet homme ont une vision totalement différente de la Tunisie. Arrivée à Tunis pour la première fois, les deux collègues de travail furent surpris par le pays et ses habitants mais pas pour les mêmes raisons. Ils étaient tout d'abord content de l'atmosphère tunisienne et peu à peu, Abdoulaye s'est rendu compte de "l'ampleur du racisme" et s'est donc renfermé sur lui même pendant que Fatim observait les comportements des gens afin de s'adapter et ne pas avoir de problème. En effet, après de longues années à Tunis, la femme s'est fait de nombreux amis tunisiens et d'autres nationalités. Elle se sent bien et considère désormais la Tunisie comme son deuxième pays. Pour elle, "le racisme est partout" et c'est pourquoi elle n'a pas fait attention aux insultes et aux humiliations. Fatim a donc pris la situation d'une manière diplomatique jusqu'à ce qu'elle se fasse acceptée. De nos jours, elle participe à des mariages tunisiens, elle invite des tunisiens chez elle... et elle parle même l'arabe. Abdoulaye, quant à lui, ne côtoie les tunisiens que "par obligation" et ces derniers ne sont pour lui que des connaissances parce que les considérer comme des amis, "c'est trop dire". Donc, jusqu'à présent cet homme ne peut parler d'intégration. En Tunisie, sa vie se limite donc au travail et à sa famille qui est loin de lui.

6 Ainsi, on comprend que ces deux personnes ne voient pas les choses du même œil. Malgré le fait qu'ils soient tous deux des subsahariens et qu'ils aient vécu en Côte d'ivoire de nombreuses années, la relocalisation de la BAD, et donc le déplacement de ces employés, n'ont pas été vécus de la même manière. L'année dernière, un sondage a été fait au près des employés de le BAD afin de connaitre l'avis de l'ensemble des travailleurs sur un éventuel retour de l'institution en Côte d'ivoire. Quatre-vingt deux pourcents étaient plus que favorable à un retour "aux sources", c'est-à-dire en Côte d'ivoire. Abdoulaye et Fatim ont participé à ce sondage! Pas surprenant de voir que l'homme était à "150% favorable". D'après lui, "la vie sociale est limitée en Tunisie" et il y a trop de "tensions". Fatim n'est ni pour, ni contre. Pour elle, ce qui compte, c'est la "prospération de la banque africaine du développement". Elle est ainsi neutre. Elle n'est pas totalement contre le retour en Côte d'ivoire car c'est tout de même son pays natal mais elle préfèrerait un pays qui accueillerait la BAD et qui a les moyens de la faire se développer convenablement. En revanche, depuis la révolution tunisienne, Fatim pense que quitter la Tunisie n'est plus une si mauvaise idée. S'installer ou se réinstaller en Côte d'ivoire est voulu par plusieurs personnes travaillant à la BAD. Adjara fait partie de ce groupe d'employés. En effet, n'ayant même pas vécu en Côté d'ivoire comme la plupart de ses collègues, elle soutient tout de même leur avis!

7 Le parcours d'une employée de la BAD : l'histoire d'adjara Contrairement à ce que de nombreuses personnes pensent, tous les employés de la BAD n'ont pas vécu en Côte d'ivoire. En effet, ayant des bureaux dans tous les pays membres (régionaux comme non-régionaux), la BAD n'a pas besoin que tout son personnel soit dans le pays où le siège est installé. Il y a ainsi des personnes vivant actuellement en Tunisie qui travaillaient dans leur pays d'origine ou encore dans un autre pays membre. Parmi eux, une femme nommée (ici) Adjara. Adjara est une Burkinabé originaire de Bobo. Agée de 39 ans, elle est la deuxième d'une famille de cinq enfants. Orpheline de père et de mère, cette femme n'a plus que ses frères et sœurs, son mari et ses enfants âgés respectivement de 13, 8 et 5 ans, comme unique famille. Après de longues années d'études en agriculture, elle commence à travailler en tant que secrétaire de direction au bureau de la BAD installé à Ouagadougou (Burkina). Ainsi, cette femme était auprès des siens lorsqu'elle a débuté sa carrière. Les conditions de travail ne lui déplaisaient pas. Quant à sa condition de vie, elle ne pouvait "rêver mieux". Ayant leur villa, la famille n'avait pas à payer de loyer et pour les déplacements, il n'y avait pas de réel problème étant donné qu'elle avait une voiture, tout comme son mari. Pour les tâches ménagères et pour la garde des enfants, Adjara et son mari se permettaient l'aide de certaines filles de maison qui se plaisaient auprès d'eux. De plus, les relations qu'ils entretenaient avec la famille, leurs voisins et collègues se passaient très bien. Leur vie sociale était agréable et sans difficultés. Ainsi, dans son pays d'origine, Adjara était à l'aise.

8 Suite à une promotion, qui l a conduite à l'agence temporaire de relocalisation de la BAD en Tunisie, elle décide de ne pas laisser passer cette chance et donc de déménager à Tunis. A cette époque, Adjara n'était allée en Tunisie qu'une fois lors d'une mission avec ses supérieurs, ainsi, elle ignorait totalement ce qui l'attendait. Elle en fait part à ses frères et sœurs qui l'ont totalement soutenue. C'est ainsi que cette femme a inscrit ses enfants au lycée Pierre Mendès France et à Avicenne. Accompagnée de sa famille, dont une nièce, qui avait pour but de s'occuper de ses enfants, elle quitte son pays natal et s'installe à Tunis en La famille s'est déplacée en avion et a fait venir l'une des voitures par bateau. Une de ses compatriotes les a accueillis le temps de chercher un toit sous lequel vivre. Ce n'est que quelques semaines plus tard qu'ils trouvent une maison à l'aouina. Deux ans plus tard, elle quitte son appartement pour un autre situé à El Nasr. Une fois arrivée à Tunis, la famille fut "agréablement surprise" par le développement du pays qui tend vers le style européen. Ayant fait quelques pays d'europe, le couple s'y retrouvait un peu et n'a donc pas eu de "choc culturel". Cependant, "les mœurs, les vêtements, la nourriture, les conditions de vie...étaient différents" par rapport à ce qu'elle avait toujours connu mais, "cela fait partie de la culture et de la tradition de chaque peuple". En revanche, elle fut frappée par le racisme et par le fait que les gens ne soient pas sociables. "Chacun pour soit"! Elle trouve que cela est "étrange et inexplicable" et c'est pourquoi elle a pensé à quitter ce pays fréquemment. En effet, comme l'affirme plusieurs immigrants en Tunisie, Adjara a été victime de

9 différentes formes de racisme et a été "traumatisée" par le manque de vie sociale. Une fois, en quittant un magasin, elle a vu une des vendeuses vaporiser de l'insecticide "comme si un insecte venait de partir". Ce jour, elle ne l'oubliera jamais, tout comme la fois où un jeune sur son balcon a essayé de cracher sur elle. Des propos blessant sont arrivés à ses oreilles plusieurs fois comme "guira guira" qui semblerait signifier "singe". De plus, elle n'est pas habituée à ne pas parler à ses voisins et d'entretenir de bonnes relations avec eux. Même dans le milieu professionnel, Adjara éprouve une certaine difficulté. Le nombre de nationalités mène à une différence de mentalité et une différence de mode de vie... ce qui fait que ces collègues ne sont pour elle que des collègues ou des camarades. Néanmoins, elle a dû s'y faire car, malgré le fait qu'elle se déplaçait pour aller voir ceux qui vivent près de chez elle, eux ne sont jamais venus la voir, ce qui est "décourageant et déprimant". Ainsi, elle a eu tendance à se replier sur elle-même. L'intégration de cette jeune femme n'a donc pas été facile, ni pour elle, ni pour son mari et ne s'est pas passée comme elle l'aurait souhaité. Cependant, elle a quand même essayé de se sociabiliser. Elle a apprit à cuisiner du couscous tunisien, seul plat tunisien que cette famille aime, cuisiné quelques fois chez eux. Elle possède chez elle des épices tunisiennes qu'elle mélange avec des épices provenant du Burkina. D'ailleurs, dans sa maison, elle ne possède pas réellement d'objets lui rappelant son pays parce que quand l'occasion s'offre à elle, elle préfère faire venir des épices et des aliments du Burkina. Chez elle, comme au boulot, dès qu'elle peut, Adjara s'habille comme elle avait l'habitude avant de venir en Tunisie, en boubou africain. Ses enfants quant à eux, n'ont aucun problème avec leurs camarades de classes. Ils ont fait souvent l'objet de moqueries mais au final, ils se sont sociabilisés et vivent bien désormais. Adjara a dû renvoyer sa nièce, qui avait vécu avec eux durant trois ans, au Burkina quand sa dernière fille est rentré à l'école car cette nièce n'avait pas d'amis : personne avec qui parler ou sortir pour s'épanouir. Ce ne sont pas les seules raisons parce que "les prix ne cessent d'augmenter" et le salaire, certes meilleur que celui qu'elle avait au Burkina, ne lui permettait plus cela. Ainsi, le couple fut obligé de se réorganiser afin de vivre convenablement avec les moyens qu'il avait. Adjara a participé au sondage et elle était et est toujours pour le retour comme vous pouvez l'imaginer. Les raisons ne sont pas surprenantes.

10 D'une part, la Côte d'ivoire et le Burkina sont des pays voisins ce qui signifie que les voyages dans son pays natal seront plus faciles vu qu'elle pourra y aller même en voiture. D'autant plus que sa famille lui manque énormément. Depuis son arrivée, Adjara n'est retournée chez elle que deux fois : une fois avec toute la famille et une fois toute seule pour aller voir sa jeune sœur souffrante à cette époque. Cela est dû au prix, au coût du déplacement! Rares sont aussi les visites de famille que ce couple a eues depuis leur déménagement et cela ne leur plait pas. D'autre part, elle pense que la vie sera plus facile là-bas sur le plan économique et le plan social. Elle connait ce pays et sait comment y fonctionnent les choses. Le coût de la vie n'est pas trop élevé et les gens sont sociables et ouverts. CONCLUSION

Compte rendu d entretien Abidjan Côte d Ivoire. Mme COULIBALY Date de l entretien : 28/01/2009

Compte rendu d entretien Abidjan Côte d Ivoire. Mme COULIBALY Date de l entretien : 28/01/2009 Compte rendu d entretien Abidjan Côte d Ivoire Mme COULIBALY Date de l entretien : 28/01/2009 Age 33 Ans Niveau d Etude Brevet de Technicien Supérieur (BTS) Statut marital Mariée, un enfant (4ans et demi)

Plus en détail

Le coton a donc fait un long voyage avant de devenir un tee-shirt et d'être vendu dans le magasin où Zoé l'a acheté avec son papa...

Le coton a donc fait un long voyage avant de devenir un tee-shirt et d'être vendu dans le magasin où Zoé l'a acheté avec son papa... Zoé au pays du coton Zoé s'habille pour aller à l'école. Sous sa veste, elle porte un teeshirt violet de sa marque préférée. Ce tee-shirt est en coton. Il lui raconte son histoire... Le coton est issu

Plus en détail

Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France

Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France Etude auprès des seniors sur leurs perceptions, leurs pratiques et retours d expérience Picardie / France Juillet 2015 - Occurrence pour CCMO mutuelle Sommaire Contexte et méthodologie 3 1. Préparation

Plus en détail

Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est

Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est penchée ce que nous pourrions faire pour aider nos clients

Plus en détail

D É P A R T E M E N T D E S S T A T I S T I Q U E S, D E S É T U D E S E T D E L A D O C U M E N T A T I O N

D É P A R T E M E N T D E S S T A T I S T I Q U E S, D E S É T U D E S E T D E L A D O C U M E N T A T I O N D É P A R T E M E N T D E S S T A T I S T I Q U E S, D E S É T U D E S E T D E L A D O C U M E N T A T I O N Infos migrations Secrétariat général à l immigration et à l intégration Numéro 21 - février

Plus en détail

BILAN INTERMEDIAIRE DISPOSITIF JEUNES SUNDGAU

BILAN INTERMEDIAIRE DISPOSITIF JEUNES SUNDGAU A.L.S.A. ASSOCIATION POUR LE LOGEMENT DES SANS-ABRI 39 Rue Thierstein - BP 1371-68070 Mulhouse Cedex Tél. : 03 89 32 13 62 Fax. : 03 89 43 76 63 www.alsa68.org BILAN INTERMEDIAIRE DISPOSITIF JEUNES SUNDGAU

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

«LA SOLITUDE DES SENIORS» ENQUÊTE. 42 Éducation à la santé et à la vie quotidienne dans les Hauts-de-Seine. Objectifs

«LA SOLITUDE DES SENIORS» ENQUÊTE. 42 Éducation à la santé et à la vie quotidienne dans les Hauts-de-Seine. Objectifs ENQUÊTE «LA SOLITUDE DES SENIORS» La canicule de l été 2003 a montré combien les personnes isolées étaient vulnérables. Depuis cet événement, l Institut des Hautsde-Seine s est attaché à proposer aux seniors

Plus en détail

FICHE RESSOURCE N 3 GUIDE D ENTRETIEN

FICHE RESSOURCE N 3 GUIDE D ENTRETIEN Cette fiche vous propose une base de guide d entretien illustrée par des exemples pour comprendre le travail de salariés afin d effectuer l étape 2a : repérer des situations-problème. Avant d utiliser

Plus en détail

Des tragédies humaines derrière la traite des êtres humains

Des tragédies humaines derrière la traite des êtres humains Des tragédies humaines derrière la traite des êtres humains L histoire de Maria Tous les jours après l école, Maria vendait du pain au bord de la route pour contribuer au faible revenu familial. Lorsqu

Plus en détail

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve * Peux-tu nous expliquer en quoi a consisté l'association Une Rive, Un Rêve? Quel était votre projet? Avant tout amis depuis longtemps, nous

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL?

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? R. Le Centre de crise pour les victimes de viol est un groupe de femmes qui apporte son soutien aux femmes qui ont vécu une expérience

Plus en détail

Enquête au collège : le meurtre de Gertrude. chapitre 1: La nouvelle

Enquête au collège : le meurtre de Gertrude. chapitre 1: La nouvelle Enquête au collège : le meurtre de Gertrude chapitre 1: La nouvelle Comme à son habitude Gertrude passait la serpillère. Or, le Mardi 17 Septembre personne ne l'avait vue! Toute l'école disait qu'elle

Plus en détail

Etude OpinionWay pour ZUPdeCO : L impact de l accompagnement scolaire

Etude OpinionWay pour ZUPdeCO : L impact de l accompagnement scolaire www.zupdeco.org Communiqué de presse Avril 2015 Etude OpinionWay pour ZUPdeCO : L impact de l accompagnement scolaire Difficultés d apprentissage, décrochage, accompagnement scolaire et perception de réussite

Plus en détail

Relevez les expressions de temps et employez-les en parlant de vous.

Relevez les expressions de temps et employez-les en parlant de vous. 1 Sarah 1 Une jeune femme va vous parler de son travail. Lisez les questions suivantes, ensuite, écoutez l enregistrement et répondez en quatre mots au maximum. 1 Où est-ce que la jeune femme travaille?

Plus en détail

Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne

Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne 2011 Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne Rédaction Marc-Olivier Robert Lambert Collaboration Francis Picotte Mise en page Nathalie Cloutier Révision linguistique

Plus en détail

Opinion publique par rapport à l accueil des réfugiés au Luxembourg

Opinion publique par rapport à l accueil des réfugiés au Luxembourg TNS ILRES Sondage pour le Ministère de la Famille et de l Intégration Opinion publique par rapport à l accueil des réfugiés au Luxembourg conférence de presse du 27 octobre 2015 octobre 2015 Fiche technique

Plus en détail

DÉPASSER SES CRAINTES ET RETROUVER SA CONFIANCE EN SOI POUR APPRIVOISER LE MARCHÉ DU TRAVAIL

DÉPASSER SES CRAINTES ET RETROUVER SA CONFIANCE EN SOI POUR APPRIVOISER LE MARCHÉ DU TRAVAIL DÉPASSER SES CRAINTES ET RETROUVER SA CONFIANCE EN SOI POUR APPRIVOISER LE MARCHÉ DU TRAVAIL Jane Prudhomme, étudiante à la maîtrise en carriérologie (UQÀM) OBJECTIFS Objectif général : Travailler le sentiment

Plus en détail

Safety Coach. Un projet pour l'accompagnement des jeunes dans les entreprises

Safety Coach. Un projet pour l'accompagnement des jeunes dans les entreprises Safety Coach Un projet pour l'accompagnement des jeunes dans les entreprises Contenu 1 Doyens et benjamins 3 2 Objectifs 3 3 Le déroulement 4 4 Le Fonds de l'expérience professionnelle 4 5 Contact 5 Safety

Plus en détail

SONDAGE SUR LA PÉNALISATION DE CLIENTS EN FRANCE - 25 MARS 2015 98% DES PROSTITUÉS SONT CONTRE LA PÉNALISATION DES CLIENTS

SONDAGE SUR LA PÉNALISATION DE CLIENTS EN FRANCE - 25 MARS 2015 98% DES PROSTITUÉS SONT CONTRE LA PÉNALISATION DES CLIENTS SONDAGE SUR LA PÉNALISATION DE CLIENTS EN FRANCE - 25 MARS 2015 98% DES PROSTITUÉS SONT CONTRE LA PÉNALISATION DES CLIENTS Résumé des résultats du sondage Le Projet Le sondage sur la pénalisation des clients

Plus en détail

Résultats de l'enquête de suivi des diplômés des 4 premières promotions du Master ParisTech Fondation Renault Transport et développement durable

Résultats de l'enquête de suivi des diplômés des 4 premières promotions du Master ParisTech Fondation Renault Transport et développement durable Résultats de l'enquête de suivi des diplômés des 4 premières promotions du Master ParisTech Fondation Renault Transport et développement durable Enquête menée d'octobre 2009 à février 2010 auprès des quatre

Plus en détail

Conseils pour les employés

Conseils pour les employés Conseils pour les employés StepStone publie des conseils pour les employés à chaque étape de leur carrière. Mai 2009 1 Introduction La crise peut également être l opportunité pour les employés de sécuriser

Plus en détail

LES CONDITIONS DE VIE ET D ÉTUDES DES ÉTUDIANTS ÉTRANGERS INSCRITS À L UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES EN 2004-2005

LES CONDITIONS DE VIE ET D ÉTUDES DES ÉTUDIANTS ÉTRANGERS INSCRITS À L UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES EN 2004-2005 LES CONDITIONS DE VIE ET D ÉTUDES DES ÉTUDIANTS ÉTRANGERS INSCRITS À L UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES EN 2004-2005 L OSEIPE a pour objectif de mieux informer les jeunes avant qu ils ne s engagent dans une

Plus en détail

Le portrait du villégiateur. ! Âgé de 52 ans! Revenu familial après impôt : 55 000 $ (environ 100 000$ avant impôt)

Le portrait du villégiateur. ! Âgé de 52 ans! Revenu familial après impôt : 55 000 $ (environ 100 000$ avant impôt) Août-septembre 2002 RÉSIDENCE SECONDAIRE 1ERE PARTIE C est à 52 ans que l on est le plus susceptible d acheter une résidence secondaire, d une valeur moyenne de 88 000 $. Source : Statistique Canada, Enquête

Plus en détail

DÉCOUVREZ LES NOBELS : LE PRIX NOBEL D ÉCONOMIE 2012

DÉCOUVREZ LES NOBELS : LE PRIX NOBEL D ÉCONOMIE 2012 DÉCOUVREZ LES NOBELS : LE PRIX NOBEL D ÉCONOMIE 2012 Demandred 09 novembre 2015 Table des matières 1 Introduction 5 2 Un marché de la rencontre efficace 7 2.1 L algorithme de Gale-Shapley :...........................

Plus en détail

Idéopolis : Le travail en mouvement

Idéopolis : Le travail en mouvement Idéopolis : Le travail en mouvement Les travailleurs canadiens sont de plus en plus mobiles en 2014. Nous sommes plus nombreux à changer d emploi, de carrière et même de province pour le travail. Il s

Plus en détail

Écoutez, j ai 65 dossiers comme elle à gérer, j ai peu de temps pour chacun,

Écoutez, j ai 65 dossiers comme elle à gérer, j ai peu de temps pour chacun, Auxiliaires de Vie? Lorsque j ai commencé à soigner Joséphine, elle était déjà sous tutelle. La mise sous tutelle est là pour protéger et représenter juridiquement une personne, quand celle-ci n est plus

Plus en détail

M me Melanson 1. RECONNAÎTRE 2. VÉRIFIER. Avant d agir, posez-vous les questions suivantes :

M me Melanson 1. RECONNAÎTRE 2. VÉRIFIER. Avant d agir, posez-vous les questions suivantes : Cas n o 1 M me Melanson M me Melanson (75 ans) vit dans une région rurale de la Nouvelle-Écosse. Sa fille aînée, Caroline (54 ans), est retournée vivre avec elle il y a cinq ans après le décès du mari

Plus en détail

Masson Erwan, L2 Sciences du Langage 02/02/15. Projet personnel personnalisé. Le métier de CPE, Conseiller principal d'éducation.

Masson Erwan, L2 Sciences du Langage 02/02/15. Projet personnel personnalisé. Le métier de CPE, Conseiller principal d'éducation. Masson Erwan, L2 Sciences du Langage 02/02/15 Projet personnel personnalisé Le métier de CPE, Conseiller principal d'éducation. Introduction : Dans le cadre du projet personnel, notre groupe s'est intéressé

Plus en détail

Questionnaire sur les Antécédents Linguistiques. (Version 2.0, 2012)

Questionnaire sur les Antécédents Linguistiques. (Version 2.0, 2012) Questionnaire sur les Antécédents Linguistiques (Version 2.0, 2012) Voyez http://cogsci.psu.edu/ pour l usage et crédit en ligne Veuillez fournir vos coordonnées ci-dessous: Nom: Email: Téléphone: Veuillez

Plus en détail

Guide pour les établissements d accueil

Guide pour les établissements d accueil Mobilité individuelle des élèves tchèques Guide pour les établissements d accueil Année scolaire 2014-2015 I. Présentation Le programme Un an en France existe depuis l année scolaire 2009-2010 et permet

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

Zoom sur... L'AIDE A DOMICILE. Au sommaire de ce numéro 11. Pour vous et chez vous,

Zoom sur... L'AIDE A DOMICILE. Au sommaire de ce numéro 11. Pour vous et chez vous, Zoom sur... L'AIDE A DOMICILE Pour vous et chez vous, Un service d'aide et d'accompagnement lors de difficultés passagères de la vie quotidienne. Au sommaire de ce numéro 11 L'intervention à domicile et

Plus en détail

Les jeunes en difficultés sociales face à l école et l emploi selon l observation des travailleurs sociaux octobre 2011

Les jeunes en difficultés sociales face à l école et l emploi selon l observation des travailleurs sociaux octobre 2011 ENQUETE FNARS Les jeunes en difficultés sociales face à l école et l emploi selon l observation des travailleurs sociaux octobre 2011 Contexte général 150.000 jeunes sortent chaque année de l école sans

Plus en détail

Le travail de la femme

Le travail de la femme POUR ou CONTRE Le travail de la femme Dissertation rédigée à partir de copies d élèves Il y a un siècle, les jeunes filles n'avaient pas besoin (le droit) d'apprendre un métier parce qu'elles devaient

Plus en détail

Vitro Paris. Ronde préliminaire Cas en comptabilité. Place à la jeunesse 2012

Vitro Paris. Ronde préliminaire Cas en comptabilité. Place à la jeunesse 2012 Vitro Paris Cas en comptabilité Place à la jeunesse 2012 Nous sommes le 1 er octobre 2012 et vous êtes à votre deuxième semaine de travail chez Vitro Paris. La fin d'année est le 31 juillet 2012 de ce

Plus en détail

Pro Infirmis Jura-Neuchâtel

Pro Infirmis Jura-Neuchâtel Pro Infirmis Jura-Neuchâtel La Relève est une aide momentanée relayant l action ordinaire des proches qui vivent à domicile avec un enfant ou un adulte handicapé. Elle permet donc à ces personnes de Elle

Plus en détail

Les trois brigands partie1. Les trois brigands partie1

Les trois brigands partie1. Les trois brigands partie1 Les trois brigands partie1 Il était une fois trois vilains brigands, avec de grands manteaux noirs et de hauts chapeaux noirs. Le premier avait un tromblon, le deuxième un soufflet qui lançait du poivre,

Plus en détail

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR EXPLORA SUP

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR EXPLORA SUP RAPPORT DE FIN DE SEJOUR EXPLORA SUP INTRODUCTION J ai effectué mon stage de fin d études du 15 juin au 18 septembre 2009 à l Agence Nationale pour la Maîtrise de l Energie à Tunis (ANME). Ce stage obligatoire

Plus en détail

Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014

Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014 Sondage d opinion auprès des Canadiens Perception à l égard des couples de même sexe PROJET 12717-014 Table des matières Contexte et objectifs... 6 Méthodologie... 8 Résultats détaillés 1. Perception

Plus en détail

SITUATION DES ENFANTS, DES ORPHELINS ET ENFANTS VULNÉRABLES 16.1 SITUATION DES ENFANTS

SITUATION DES ENFANTS, DES ORPHELINS ET ENFANTS VULNÉRABLES 16.1 SITUATION DES ENFANTS SITUATION DES ENFANTS, DES ORPHELINS 16 ET ENFANTS VULNÉRABLES L un des effets les plus dévastateurs de l épidémie de VIH/sida est l augmentation croissante du nombre d orphelins et d enfants rendus vulnérables

Plus en détail

L'Enquête auprès des jeunes en transition (EJET) - Cycle 5 Cohorte B - Engagement postsecondaire, fichier liste

L'Enquête auprès des jeunes en transition (EJET) - Cycle 5 Cohorte B - Engagement postsecondaire, fichier liste TABLE DES MATIÈRES Entrée...1 Engagement postsecondaire...1 Variables dérivées...11 8 mai 2009 Page i Section : Entrée Nom de la variable : RecordID Position : 1 Longueur : 10 Identification du répondant,

Plus en détail

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth Charlène Reynaud Licence IUP Université jean Monnet Rapport de fin de séjour Stage Bournemouth A. Vie pratique Mon séjour s est déroulé à Bournemouth, ville de 163900 située à 2h00 de Londres. Bournemouth

Plus en détail

Unité 1 : Le Canada au commencement du 20 e siècle (1900 à 1914)

Unité 1 : Le Canada au commencement du 20 e siècle (1900 à 1914) Résultats d apprentissage spécifiques Unité 1 : Le Canada au commencement du 20 e siècle (1900 à 1914) programme d études - histoire du canada 1231 (version provisoire 2011) 45 RAS 1 L élève devra examiner

Plus en détail

Enquête francilienne 2014 Clés de succès et facteurs de rupture en contrat d apprentissage. Cette enquête a été conduite avec la collaboration de

Enquête francilienne 2014 Clés de succès et facteurs de rupture en contrat d apprentissage. Cette enquête a été conduite avec la collaboration de Enquête francilienne 2014 Clés de succès et facteurs de rupture en contrat d apprentissage Cette enquête a été conduite avec la collaboration de SOMMAIRE Méthodologie......3 I. Profil des apprentis et

Plus en détail

Projets prévention et soins SIDA en collaboration avec 8 syndicats de l'uni d' Afrique du Sud

Projets prévention et soins SIDA en collaboration avec 8 syndicats de l'uni d' Afrique du Sud Projets prévention et soins SIDA en collaboration avec 8 syndicats de l'uni d' Afrique du Sud Virus du Sida La contamination par le HIV affaiblit progressivement le système immunitaire, vous rendant plus

Plus en détail

Discours d ouverture de Michèle Bourque présidente et première dirigeante Société d assurance-dépôts du Canada Ottawa mercredi 6 février 2013

Discours d ouverture de Michèle Bourque présidente et première dirigeante Société d assurance-dépôts du Canada Ottawa mercredi 6 février 2013 1 Première conférence du Comité régional de l AIAD (Association internationale des assureurs-dépôts) pour l Amérique du Nord sur les règlements transfrontières et les institutions-relais Discours d ouverture

Plus en détail

Voici quelques points à considérer si vous voulez ramener un parent au Canada.

Voici quelques points à considérer si vous voulez ramener un parent au Canada. Apporter un parent au Canada Voici quelques points à considérer si vous voulez ramener un parent au Canada. 1. Demande de parrainage Pour ramener un parent au Canada, vous devez faire une demande à Citoyenneté

Plus en détail

Travail sur le fichier. des adhérents de l'abf. Qui êtes-vous? par Delphine ANTOINE

Travail sur le fichier. des adhérents de l'abf. Qui êtes-vous? par Delphine ANTOINE Qui êtes-vous? Chaque année l'a.b.f. enregistre un nombre important de nouvelles adhésions. Mais au lieu d'augmenter les effectifs, ces nouveaux membres ne viennent guère que compléter les vides laissés

Plus en détail

Résultat du questionnaire «Positionnement du Congrès des Suisses de l étranger»

Résultat du questionnaire «Positionnement du Congrès des Suisses de l étranger» Résultat du questionnaire «Positionnement du Congrès des Suisses de l étranger» But du questionnaire Analyser le positionnement actuel du Congrès des Suisses de l étranger afin de savoir s il faut modifier

Plus en détail

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques...

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Je suis Karine Nivelais je vis en couple, nous avons 40 et 45 ans, et 4 enfants qui ont 14, 12, 11 ans et 6 ans. Pour notre troisième

Plus en détail

Questionnaire Enfants Projet Accueil dans les BM

Questionnaire Enfants Projet Accueil dans les BM 1 HEG- 2006- Cours Statistique et techniques d'enquête Questionnaire Enfants Projet Accueil dans les BM "Nous sommes des étudiants de la Haute Ecole de Gestion à Genève nous faisons des études pour travailler

Plus en détail

Position sociale et choix du conjoint : des différences marquées entre hommes et femmes. Mélanie Vanderschelden*

Position sociale et choix du conjoint : des différences marquées entre hommes et femmes. Mélanie Vanderschelden* Population, famille 1 Position sociale et choix du conjoint : des différences marquées entre hommes et femmes Mélanie Vanderschelden* Certaines professions sont nettement plus féminisées que d autres.

Plus en détail

«Expatriates in France : Tell us about your life» - Vague 1

«Expatriates in France : Tell us about your life» - Vague 1 «Expatriates in France : Tell us about your life» - Vague 1 Enquête réalisée par www.paris21.tv en partenariat avec la Société de Banque et d Expansion et de Paris Développement 17 Septembre 2014 www.netsbe.fr

Plus en détail

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l opposé vers celle, coulissante, de la penderie, dans

Plus en détail

Groupe N 1 rencontré le 04/10/2011

Groupe N 1 rencontré le 04/10/2011 Groupe N 1 rencontré le 04/10/2011 HENINTSOA, 3 femmes 50, 1er cycle, le prêt date du 07/09/2011 soit pas tout à fait un mois RAHARIMANGA HANTASOA, 1 enfant 2 ans, mariée Ventes de vêtements neufs au marché

Plus en détail

Dr Thierry VIMARD. Madame Pascale PERDON. Réseau L Estey Bordeaux.

Dr Thierry VIMARD. Madame Pascale PERDON. Réseau L Estey Bordeaux. Soins Palliatifs à domicile, l'indispensable réunion de concertation pluridisciplinaire. Congrès de Montréal. Mai 2013. Atelier C6. Dr Thierry VIMARD. Madame Pascale PERDON. Réseau L Estey Bordeaux. ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Professeur André Ouezzin Coulibaly, chirurgien cardiologue : La Médipole de Sya reste un projet valable Lundi, 11 Juin 2007 16:11

Professeur André Ouezzin Coulibaly, chirurgien cardiologue : La Médipole de Sya reste un projet valable Lundi, 11 Juin 2007 16:11 Depuis 1993, le Professeur André Ouezzin Coulibaly, célèbre chirurgien cardiologue et fils de feu Daniel Ouezzin Coulibaly, a élaboré le projet du Centre international de soins de Sya (CISSYA), baptisé

Plus en détail

RAPPORT DE MISSION au TOGO. Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE

RAPPORT DE MISSION au TOGO. Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE RAPPORT DE MISSION au TOGO Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE Du 1 er au 31 Juillet 2o12 I) INTRODUCTION Etudiante en Ecole d Ingénieur en Biologie industrielle, il

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

Rapport de STAGE Leclerq Espaces Verts

Rapport de STAGE Leclerq Espaces Verts HOUDEVILLE Gwendoline 3èmeA Rapport de STAGE Leclerq Espaces Verts Jeudi 5 et vendredi 6 décembre 2013 SOMMAIRE SOMMAIRE...2 INTRODUCTION...3 PRÉSENTATION ET ORGANISATION DE L'ENTREPRISE...4 1. Localisation

Plus en détail

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Version Facile à lire Réalisé avec le soutien de l AWIPH 1 Ce texte est une explication en Facile à lire de la Convention. Ce n est pas

Plus en détail

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter Comment être heureux en Amour Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter A propos de l auteure Régine Coicou est coach en rencontre et relation amoureuse.

Plus en détail

Soutien scolaire au collège Michelet 2006-2007

Soutien scolaire au collège Michelet 2006-2007 Soutien scolaire au collège Michelet 2006-2007 Membres du PIF : DE BAZELAIRE Marc DUCASSE Marie-Laure GRIMAL Clément LAFFAYE Nicolas PAILLASSA David Marraine : Madame Danielle ANDREU (professeur à l'enseeiht)

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

Date de diffusion publique : 4 septembre, 2012

Date de diffusion publique : 4 septembre, 2012 En règle générale, les Canadiens sont confiants de pouvoir reconnaître les signes d une urgence médicale, mais ils sont moins certains d avoir les compétences nécessaires pour intervenir. Quatre Canadiens

Plus en détail

Rapport Bourse Explo RA Stage de fin d étude

Rapport Bourse Explo RA Stage de fin d étude 2011 Rapport Bourse Explo RA Stage de fin d étude Yohann BENSADOUN EDI, Davis, CA, USA 28/06/2010 1 Contenu Dates du stage:... 2 Finance :... 2 Budget mensuel :... 2 A compter aussi :... 2 Conditions de

Plus en détail

Conseil - Formation Management du changement

Conseil - Formation Management du changement KEY PARTNERS 55 avenue Marceau, 75116 Paris Tel 09 77 19 51 14 / Fax 01 53 01 35 68 email : infos@key-partners.biz www.key-partners.biz Conseil - Formation Management du changement Key Partners est un

Plus en détail

Rapport de stage au Sénégal. Par. Mélissande DEMERS-TREMBLAY [610] Travail présenté à. Réjean Tessier. Dans le cadre du cours

Rapport de stage au Sénégal. Par. Mélissande DEMERS-TREMBLAY [610] Travail présenté à. Réjean Tessier. Dans le cadre du cours Rapport de stage au Sénégal Par Mélissande DEMERS-TREMBLAY [610] Travail présenté à Réjean Tessier Dans le cadre du cours GPL-3153 : Stage de sensibilisation interculturelle en psychologie I École de Psychologie

Plus en détail

Les trois brigands Episode 2. Les trois brigands Episode 2

Les trois brigands Episode 2. Les trois brigands Episode 2 Episode 1 Il était une fois trois vilains brigands, avec de grands manteaux noirs et de hauts chapeaux noirs. Les trois brigands Episode 1 Il était une fois trois vilains brigands, avec de grands manteaux

Plus en détail

Etude: pénurie de personnel qualifié et changement démographique, un cassetête pour la gestion du personnel

Etude: pénurie de personnel qualifié et changement démographique, un cassetête pour la gestion du personnel Communiqué de presse «Recruiting Trends Suisse 2012» Sondage effectué auprès des 500 plus grandes entreprises suisses Etude: pénurie de personnel qualifié et changement démographique, un cassetête pour

Plus en détail

Jeux du patrimoine, jeux traditionnels de coopération...

Jeux du patrimoine, jeux traditionnels de coopération... Jeux du patrimoine, jeux traditionnels de coopération... Au Cycle 1, 2 et 3 David Leschi - Conseiller pédagogique EPS - Circonscription de Grasse Bibliographie : Essai de réponses -Jeux du patrimoine,

Plus en détail

La Fréquentation du CDI

La Fréquentation du CDI La Fréquentation du CDI Nous n avons pas renouvelé le questionnaire d analyse de la fréquentation que nous avions réalisé l année dernière car cela représente un très lourd travail de dépouillement (rappelons

Plus en détail

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER

CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER Introduction CE QUE VOUS POUVEZ EN TIRER «Au début vous n avez aucune idée de l ampleur des économies que vous pouvez réaliser, déclare Todd Graham. Faire des économies pour l usine, c est la partie que

Plus en détail

Vie Femme Actualité féminine conseils santé beauté Mariage

Vie Femme Actualité féminine conseils santé beauté Mariage 1 sur 5 14/02/2010 15:38 Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche Vie Femme Actualité féminine conseils santé beauté Mariage nouveautés, des conseils pratiques, toute l'actu de la femme beauté

Plus en détail

Le cas des migrants tunisiens

Le cas des migrants tunisiens Projet MIREM (Migration de retour au Maghreb) Action collective de soutien à la réintégration des migrants de retour dans leur pays d origine Réponses aux questionnements soulevés au cours de la première

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

Académie Ibn Sina. Au fil du temps. Date : 12/12/2013. Fait par : Hiba Chaoub Et Adam Amari

Académie Ibn Sina. Au fil du temps. Date : 12/12/2013. Fait par : Hiba Chaoub Et Adam Amari Académie Ibn Sina Au fil du temps Date : 12/12/2013 Fait par : Hiba Chaoub Et Adam Amari Table des matières De 1905 à 1960... 1 Le changement... 1 Les causes de ce changement... 1 Les conséquences de ce

Plus en détail

UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz

UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz Musique On entend toujours l anglais mais le français, ça peut passer des semaines ou même des mois avant qu on entende le français à la radio ou à la télé, donc j ai

Plus en détail

IF SKIP_INTROPage = 0 IntroPage L'assistant du coverscreen va vous guider dans l'actualisation des informations que nous avons sur le ménage.

IF SKIP_INTROPage = 0 IntroPage L'assistant du coverscreen va vous guider dans l'actualisation des informations que nous avons sur le ménage. Share wave 4: 50+ in Europe - Coverscreenwizard version 4.8.6 IF SKIP_INTROPage = 0 IntroPage L'assistant du coverscreen va vous guider dans l'actualisation des informations que nous avons sur le ménage.

Plus en détail

Allocution de Mme Maria Luisa Fornara, Représentante de l UNICEF en Tunisie

Allocution de Mme Maria Luisa Fornara, Représentante de l UNICEF en Tunisie TUNISIE Allocution de Mme Maria Luisa Fornara, Représentante de l UNICEF en Tunisie Présentation des résultats de l'étude sur Les représentations de l enfant, de l adolescent et du jeune dans les médias

Plus en détail

Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse. réalisée pour l Office fédéral de la culture

Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse. réalisée pour l Office fédéral de la culture Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la culture OFC Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse réalisée pour l Office fédéral de la culture Juillet 2014 Table des matières 1.

Plus en détail

Étude d impact IBM sur les états frontaliers - Sommaire

Étude d impact IBM sur les états frontaliers - Sommaire Étude d impact IBM sur les états frontaliers - Sommaire Les États-Unis sont le marché touristique international le plus important pour le Canada et l Ontario. Par conséquent, on déploie des efforts importants

Plus en détail

bénévole à la paroisse où elle sert la messe, fait des lectures, distribue la communion.

bénévole à la paroisse où elle sert la messe, fait des lectures, distribue la communion. Rencontre Notre secteur AREQ vient de fêter son 25 e anniversaire d existence. En 1986, sous la présidence de Rita Fortin, quarante membres se sont réunis. Deux ans plus tard, Anne-Marie Roy Coulombe était

Plus en détail

Précarité des Maghrébins vieillissant dans les foyers Sonacotra

Précarité des Maghrébins vieillissant dans les foyers Sonacotra Le sociographe, 9, 2002 / 13 Simone Ridez, Alain Colvez, François Favier Précarité des Maghrébins vieillissant dans les foyers Sonacotra En 1998, La Sonacotra, confrontée au vieillissement de la population

Plus en détail

Les discriminations sur l apparence dans la vie professionnelle et sociale ADIA

Les discriminations sur l apparence dans la vie professionnelle et sociale ADIA Les discriminations sur l apparence dans la vie professionnelle et sociale ADIA Conception : Jean-François Amadieu Politique et Opinion FICHE TECHNIQUE Sondage effectué pour ADIA INTÉRIM Date de réalisation

Plus en détail

Août 2015. Bonjour. Bienvenue à l'édition du mois d'août de mon bulletin mensuel!

Août 2015. Bonjour. Bienvenue à l'édition du mois d'août de mon bulletin mensuel! Août 2015 Nicole Drummond Mortgage Broker/Courtier Hypothécaire Dominion Lending Centres The Mortgage Source License # M08000524 FSCO # 10145 Independently Owned & Operated. Téléphone: 613-232-0023 x 225

Plus en détail

Services d orientation pour adultes

Services d orientation pour adultes Services d orientation pour adultes Le c.o. pour adultes est le spécialiste de la relation entre l individu, le travail et la formation. Se réorienter Trouver un travail à sa mesure Faire le point sur

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

Cette année, 546 questionnaires complétés nous ont été retournés. Ce succès a surpris.

Cette année, 546 questionnaires complétés nous ont été retournés. Ce succès a surpris. Présentation de Mme Rose-Marie Lüthi Kreibich, Dr phil., Déléguée au CSA, lors du Congrès d automne 2015 du Conseil Suisse des Aînés le 15 septembre 2015 au Palais des Congrès de Bienne. Cette année, 546

Plus en détail

Les Français et les notes à l école

Les Français et les notes à l école Les Français et les notes à l école Contact : Julien Goarant Directeur de clientèle Département Opinion 15, place de la République 75003 PARIS Tel : 01 80 48 30 80 Fax : 01 78 94 90 19 jgoarant@opinion-way.com

Plus en détail

Rapport synthétique. Une formation en communication de crise pour les autorités locales

Rapport synthétique. Une formation en communication de crise pour les autorités locales Rapport synthétique Une formation en communication de crise pour les autorités locales Ce rapport est la synthèse d une réflexion sur les sessions de formation en communication de crise qui ont été organisées

Plus en détail

Ne pas confondre «nouveau» et «neuf»

Ne pas confondre «nouveau» et «neuf» Mon nouveau mari a une voiture ancienne. Ne pas confondre «nouveau» et «neuf» Les critères de distinction entre les deux adjectifs sont les suivants: Neuf Ce qui est neuf n'a jamais été utilisé. Par exemple,

Plus en détail

LA PRISE EN CHARGE AU DOMICILE : SPECIFICITES ET IMPLICATIONS

LA PRISE EN CHARGE AU DOMICILE : SPECIFICITES ET IMPLICATIONS LA PRISE EN CHARGE AU DOMICILE : SPECIFICITES ET IMPLICATIONS Introduction Laurie MARINO LA PRATIQUE DU PSYCHOLOGUE A DOMICILE : une pratique récente Il y a peu de traces de celle-ci avant les années 70

Plus en détail

La rigueur alsacienne ne me laissait aucun doute sur la qualité du concept et sur la fiabilité de la démarche.

La rigueur alsacienne ne me laissait aucun doute sur la qualité du concept et sur la fiabilité de la démarche. Madame la Secrétaire Générale,.. Tester dans l Auxerrois, une invention d Alsace du Nord qui fonctionne depuis trois ans, était une excellente idée surtout quand je vous aurais dit que mon activité professionnelle

Plus en détail

La Picardie invente le TAC : Le Tourisme Anti Crise. Cibler mon marché Définir mon positionnement Structurer mon offre Définir ma communication

La Picardie invente le TAC : Le Tourisme Anti Crise. Cibler mon marché Définir mon positionnement Structurer mon offre Définir ma communication La Picardie invente le TAC : Le Tourisme Anti Crise Découvrez la «boîte à outils» du plan TAC : Cibler mon marché Définir mon positionnement Structurer mon offre Définir ma communication Cibler mon marché

Plus en détail

Enquête Migrations, Famille et Vieillissement, 2010

Enquête Migrations, Famille et Vieillissement, 2010 Enquête Migrations, Famille et Vieillissement, 2010 DOSSIER : Les solidarités intergénérationnelles à La Réunion Sommaire : A. LES AIDES REÇUES : L ENTRAIDE FAMILIALE EST IMPORTANTE SURTOUT POUR LES PLUS

Plus en détail

pour La formation professionnelle vue par les salariés

pour La formation professionnelle vue par les salariés pour La formation professionnelle vue par les salariés Introduction Quelle est la vision des salariés sur la formation continue : quel est leur bilan sur 2009? Quelles sont leurs priorités pour 2010? Comment

Plus en détail

// Enquête de satisfaction. Résultats 2014-2015

// Enquête de satisfaction. Résultats 2014-2015 // Enquête de satisfaction Résultats 2014-2015 Des résultats encourageants Nos clients ont eu l amabilité de bien vouloir répondre à notre enquête de satisfaction annuelle et nous les en remercions chaleureusement.

Plus en détail