Journal du Bon Pasteur Congrégation de Notre Dame de Charité du Bon Pasteur

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Journal du Bon Pasteur Congrégation de Notre Dame de Charité du Bon Pasteur"

Transcription

1 Journal du Bon Pasteur Congrégation de Notre Dame de Charité du Bon Pasteur XLVIIIe JOURNÉE MONDIALE DE LA PAIX - Rome NON PLUS ESCLAVES, MAIS FRÈRES ET SOEURS - 1 er Janvier 2015 A partir de la gauche : Veronica Lawlor, Yvette Arnold, Armelle Dehennault, Josephina Lopez, Jude Ellen Golumbieski et Brigid Lawlor. Dans ce Numéro 48 e Journe e Mondiale de la Paix - Rome Extrait du Message du Pape François Noe l a la Maison Ge ne ralice Message du Conseil de Congre gation - Noe l Page 1-4 Province de Central East India Nepal Formation Sœurs de Vœux Temporaires aux ICAs Page 5-7 Ele ves travaillant pour les droits de l homme Participation au programme de Mode lisation des Nations Unies (M.N.U) Des Sœurs Contemplatives cre ent un apostolat - Par Jeanette McDermott Page 8-10 Marques de reconnaissance aux Sœurs Santa Ana Baena et Nelly Leo n. Chili Proposer des re ponses audacieuses face a la situation des plus vulne rables. Page Comite de planification pour le Chapitre de Congre gation 2015 A partir de la gauche : Gratia Fernando, Gemma Dinglasan, Johanna Yong, Julia Queck et Yolanda Borbon A Rome, plus de dix mille personnes ont voulu commencer la nouvelle anne e sous le signe de la paix en participant a la marche «Paix sur toutes les terres», organise e chaque premier janvier par la Communaute de Sant'Egidio. Comme chaque anne e, les Sœurs du Bon Pasteur participent a cette marche qui se termine habituellement place St Pierre, ou de nombreux pe lerins attendent pour prier l Angelus et e couter le message du Pape. Dans son message le pape dit que : Cette proximite de notre e tre avec Dieu nous donne la paix ve ritable, ce don divin que nous voulons e voquer ici et aujourd'hui... La paix est toujours possible et nos prie res sont a sa racine. Ce sont elles qui obtiennent la paix... Oui, soyez-en assure s, la paix est possible!... Prions donc pour elle " et allons de l'avant en e duquant a la paix". Cette anne e, le the me pour la Journe e de la Paix : Non plus esclaves, mais fre res et sœurs nous appelle tous a e tre libres, et, chacun selon ses responsabilite s, a lutter contre les formes modernes d esclavage. 1

2 Extrait du Message du Pape François - 1er janvier 2015 XLVIII e journe e mondiale de la paix - Non plus esclaves, mais fre res et sœurs. Un engagement commun pour vaincre l esclavage. Souvent, en observant le phe nome ne de la traite des personnes, du trafic ille gal des migrants et d autres visages connus et inconnus de l esclavage, on a l impression qu il a lieu dans l indiffe rence ge ne rale. Si, malheureusement, cela est vrai en grande partie, je voudrais cependant rappeler l immense travail silencieux que de nombreuses congre gations religieuses, surtout fe minines, re alisent depuis de nombreuses anne es en faveur des victimes. Ces instituts œuvrent dans des contextes difficiles, domine s parfois par la violence, en cherchant a briser les chaînes invisibles qui lient les victimes a leurs trafiquants et exploiteurs ; des chaînes dont les mailles sont faites de me canismes psychologiques subtils qui rendent les victimes de pendantes de leurs bourreaux par le chantage et la menace, pour eux et leurs proches, mais aussi par des moyens mate riels, comme la confiscation des documents d identite et la violence physique. L action des congre gations religieuses s articule principalement autour de trois actions : le secours aux victimes, leur re habilitation du point de vue psychologique et de la formation, et leur re inte gration dans la socie te de destination ou d origine. Cet immense travail, qui demande courage, patience et perse ve rance, me rite l estime de toute l E glise et de la socie te. Mais a lui seul, il ne peut naturellement pas suffire pour mettre un terme au fle au de l exploitation de la personne humaine. Il faut aussi un triple engagement, au niveau institutionnel, de la pre vention, de la protection des victimes et de l action judiciaire a l e gard des responsables. De plus, comme les organisations criminelles utilisent des re seaux globaux pour atteindre leurs objectifs, de me me l engagement pour vaincre ce phe nome ne requiert un effort commun et tout autant global de la part des divers acteurs qui composent la socie te. Les E tats devraient veiller a ce que leurs propres le gislations nationales sur les migrations, sur le travail, sur les adoptions, sur la de localisation des entreprises et sur la commercialisation des produits fabrique s gra ce a l exploitation du travail soient re ellement respectueuses de la dignite de la personne. Des lois justes sont ne cessaires, centre es sur la personne humaine, qui de fendent ses droits fondamentaux et les re tablissent s ils sont viole s, en re habilitant la victime et en assurant sa se curite, ainsi que des me canismes efficaces de contro le de l application correcte de ces normes, qui ne laissent pas de place a la corruption et a l impunite. Il est aussi ne cessaire que soit reconnu le ro le de la femme dans la socie te, en œuvrant e galement sur le plan de la culture et de la communication pour obtenir les re sultats espe re s. Ces dernie res anne es, le Saint-Sie ge, en accueillant le cri de douleur des victimes du trafic et la voix des congre gations religieuses qui les accompagnent vers la libe ration, a multiplie les appels a la communaute internationale afin que les diffe - rents acteurs unissent leurs efforts et coope rent pour mettre un terme a ce fle au. Du Vatican, le 8 décembre

3 Fête de Noël Noël à la Maison Généralice Veillée de Noël - 24 Décembre 2014 A gauche : Sr. Veronica Lawlor - religieuse du Cœur Immacule de Marie (jouant de la flu te) et sa soeur Brigid Lawlor a droite (jouant du violon) pendant la ce le baration tre s anime e de la veille e de la Nativite. Célébration de la lumière Les Sœurs de la re gion nous ont rejoint pour la veille e de Noe l et la messe a e te ce le bre e par le pe re Peter Koh. Pendant la ce le bration, les participants ont e te invite s a de poser leurs bougies allume es comme un symbole de la lumie re et de la parole d'amour de Dieu pre sent et agissant en chacun de nous. Les membres de la communauté du Généralat après la messe La crèche avec les bougies placées par les fidèles durant la célébration Le personnel et les soeurs dansent le Jingle Bells Rock La fête de Noël avec le personnel de la Maison Généralice 3

4 Message du Conseil de Congrégation - Noël 2014 Un ange du Seigneur apparut à Joseph en songe, et lui dit : «Joseph, fils de David, ne crains point de prendre chez toi Marie ton épouse, Réveillé de son sommeil, Joseph fit ce que l'ange du Seigneur lui avait commandé : il prit chez lui son épouse.» (Mt 1, 20-24) Che res Sœurs et chers Partenaires de la Mission, Ce texte de la messe ce le bre e lors de la Veille e de Noe l nous semble particulie rement adapte pour vous transmettre nos vœux a l occasion de cette grande ce le bration. Depuis le commencement du travail de pre paration pour notre Chapitre de Congre gation, nous sommes invite s a re ver. Nous avons choisi le tre s beau texte de l'e crivain français Charles Pe guy, qui nous rappelle que Dieu a un re ve pour nous, et que ce re ve, nous pouvons le partager, mais que pour cela, il nous faut avoir de la patience, de l humour, du courage ainsi qu un cœur a l e coute. Dieu fera le reste. Toutes ces qualite s auraient e te ne cessaires a Joseph pour faire face a la situation dans laquelle il se trouvait : la femme qu'il aimait et qu il voulait e pouser e tait enceinte d'un enfant qui n'e tait pas le sien. Il transparaît clairement dans l E vangile que cette situation le tourmentait. Il avait pris la de cision de renvoyer Marie. Puis, il fait un re ve. Joseph n'a pas be ne ficie d'une confortable conversation avec l Ange Gabriel qui lui aurait donne la possibilite de poser des questions. Non, il a du se contenter d'un re ve! Comme nous aujourd'hui, Joseph se trouvait alors devant un avenir incertain. Nous nous interrogeons e galement sur la manie re dont e voluera notre mission au milieu des grands de fis, des grands changements... a travers un climat social, religieux et moral a la fois de routant et affligeant. Combien d'entre nous se sentent comme lui? Il semble parfois que c est comme si le monde allait de l avant tandis que nous demeurons inquiets, sur place, a nous demander : Que faire? Comment allons-nous nous en sortir? Pourtant, dans toute cette effervescence et dans la situation complexe a laquelle Joseph est confronte, une voix lui parvient en re ve : «Ne crains point». Et son monde et le no tre est transforme. Au milieu de «l'angoisse de Joseph» arrive un re confort be ni un rappel que Dieu nous me nera au-dela de nos peurs, au-dela de nos limites. Encore et encore, les mots nous viennent des E vangiles, en temps de changement, de doutes et d'angoisse. «Ne crains point». C'est le message qui est adresse a Joseph, a Marie, aux bergers, aux disciples - et a nous - aujourd'hui. Alors que nous nous tournons vers la Nouvelle Anne e, l'anne e ou nous tiendrons notre Chapitre de Congre gation, nous accueillons le re ve de Dieu pour notre monde, pour notre Congre gation et pour chacun et chacune d entre nous. Les re ves de Dieu sont toujours impre gne s d'amour pour toute la Cre ation et d'espoir de re conciliation, de paix et, au bout du compte, d unite. Partageons-nous le re ve de Dieu? Notre patience, notre humour, notre courage et nos cœurs a l e coute nous permettent-ils d'entendre l'appel a risquer ensemble afin que le re ve de Dieu puisse devenir re alite? Serons-nous, comme Joseph, en mesure de prononcer notre «oui» lorsque nous serons re unis a Angers et par la suite? Nous vous souhaitons la gra ce spe ciale de partager le re ve de Dieu, a l heure ou nous ce le brons le don de Dieu dans la naissance de Je sus. Nous pensons a tous les lieux du monde qui connaissent le trouble et prions avec vous, et pour vous. Avec toute notre affection et l assurance de nos prie res Le Conseil de Congrégation La carte a été conçue par Mr.Tunda Chaves d Angola. Il est veuf avec cinq enfants dont deux paires de jumeaux. Pour l'aider à soutenir sa famille, les sœurs l ont aidé à vendre ses cartes. Journal du Bon Pasteur Marie Françoise MESTRY, Coordinatrice des Communications Casa Generalizia, Suore del Buon Pastore, Via Raffaello Sardiello Roma, Italia. 4

5 PROVINCE : CENTRAL EAST INDIA/NEPAL (CEIN) Une année après notre fondation comme nouvelle province en Inde FORMATION Nous sommes une tre s jeune province de 88 sœurs dont 35 Sœurs en diffe rentes e tapes de formation. Il y a beaucoup de commencements dans notre province depuis qu'elle a de bute le 5 janvier Nous vous partageons quelques-uns des e ve nements concernant particulie rement les programmes de formation initiale durant notre premie re anne e. Notre site Internet recemment mise en ligne. L'expérience du travail pour les Candidates Les quatre groupes de sept candidates travaillaient comme vendeuses au McDonald et a la section facturation d'un supermarche a Mumbai. L'expe rience leur a appris a voir la re alite autour d'elles, comment les gens luttent e nergiquement pour gagner leur vie et et font face a la vie avec courage malgre de nombreux de fis. Elles ont appris la valeur de l'argent et a l'utiliser avec parcimonie. Elles sont devenues plus mu res, apprenant a prendre la vie plus au se rieux. Les remarques et les instructions du directeur et des colle gues les ont rendues e motionnellement plus fortes. Globalement cette expe rience leur a appris beaucoup pour leur vie et leur a donne l'opportunite de discerner leur appel a la vie religieuse. PRÉ-NOVICIAT 'KRIPALAYA Nos quatre candidates Anusha Mekala, Jenifa Pelavendra Raja, Kavitha Jekki et Sujatha Salluri ont commence leur Pre -noviciat apre s quatre anne es passe es avec nous. Deux jours de prie re et de re flexion sur le the me de "l'appel" les ont pre pare es a la ce re monie du 12 mai Le nouveau Noviciat sous la protection de la Bienheureuse Maria Droste Le 8 juin 2014, fe te de la Bienheureuse Maria Droste, JNANODHAYA, le nouveau noviciat de notre Province, a e te inaugure, en pre sence des membres de Equipe de Leadership de Province et des repre - sentants de diverses communaute s. Nous avons accueilli avec beaucoup de joie et de gratitude nos trois novices : Benito, Benoshiya et Rosita. Une ce le bration Eucharistique solennelle a suivi pour marquer cette occasion et remercier Dieu pour le don de nos novices et de ce nouveau Noviciat. 5

6 PROVINCE : CENTRAL EAST INDIA/NEPAL (CEIN) Une année après notre fondation comme nouvelle province en Inde Programme annuel pour les Sœurs de voeux Temporaires Nous sommes 31 sœurs de vœux temporaires dans la province de CEIN. Notre assemble e annuelle s'est tenue du 28 fe vrier au 28 mars 2014 au Couvent du Bon Pasteur de Mangalagiri (Etat de l'andhra Pradesh). Sr Mariam Kulangara, la directrice des sœurs de vœux temporaires, nous a accompagne es pendant ces jours de renouvellement. Les diffe rentes introductions, donne es principalement par nos sœurs et leur partage personnel, nous ont apporte une perception approfondie de la vie consacre e et de ses exigences. Ce furent des jours d apprentissage, de prie re, de de fi, nous permettant d avoir une connaissance de nos forces et de nos limites, et ainsi grandir pour e tre des personnes plus inte gre es et incarne es, capables de nous engager envers Dieu et Son peuple. Le Camp Aventure mene par un groupe laîc 'E quipe de Je sus' a vraiment e te une bonne opportunite de prendre quelques leçons sur la façon de calculer les risques, de gagner du courage et de la confiance en soi. Nous avons eu le 8 mars l'opportunite de participer a l'audition publique organise e par nos sœurs a Mangalagiri. Nous avons e te touche es par la condition des femmes pauvres et la souffrance qu'elles traversent pour obtenir justice. Le Fre re Dominic OFM et un couple tre s expe rimente qui dirigent les retraites au Centre de la Divine Retraite, au Kerala, nous ont accompagne s par la prie re, le silence et la re flexion, a approfondir en nous les valeurs de l'e vangile. Cela nous a permis de renforcer notre union avec le Christ, nous a pousse es a un plus grand engagement. Une journe e de sortie avec beauoup de gaiete et de divertissement a apporte une conclusion approprie e a notre programme d'un mois. Professsion Perpétuelle: Srs Anthoniammal et Nisha Christin ont prononcé leur profession perpétuelle le 14 juin 2014 au Couvent du Bon Pasteur de Chennai. L'archevêque de Madras-Mylapore, le Très Révérend Dr George Antonysamy a été le célébrant principal. Comme c était la première cérémonie de Profession Perpétuelle de notre province, nous étions très heureuses de la présence, pour la célébration Eucharistique solennelle, de beaucoup de nos sœurs des deux provinces, nos professeurs, des collaborateurs laïcs, des prêtres et des religieuses d'autres congrégations, ainsi que nos étudiantes catholiques. La liturgie pleine de sens préparée avec des hymnes et des prières bien choisies nous a fait ressentir les mouvements de l'esprit en nous et autour de nous. Lors de la prosternation pendant la litanie des Saints nous sentions ne faire qu'un avec les hôtes du ciel, et notre être tout entier en était régénéré et nous étions entraînées vers une communion plus profonde. La présence de nos sœurs, de nos familles, de nos amis et d'associés en si grand nombre nous a donné un sentiment d'élévation et nous a remplies de joie et de gratitude pour le Dieu qui nous a appelées à Lui. Nous avons été vraiment touchées par le planning minutieux et les préparations élaborées de nos sœurs pour organiser ce jour inoubliable dans nos vies. Nos familles et nos amis ont e te comble s par la chaleureuse hospitalite qui s est e tendue jusqu'a eux. Une journe e d'action de gra ces et d'alle gresse pour chacune de nous dont nous nous souviendrons longtemps. 6

7 Soeurs de Voeux Temporaires aux ICAs La reconnaissance est la mémoire du coeur Nous sommes tre s reconnaissantes a Dieu d'e tre ici et nous sommes heureuses de vivre cette expe rience internationale et de rencontrer les sœurs de diffe rentes provinces, pays, cultures. Nous sommes e galement reconnaissantes pour l'ouverture et l'inclusion de notre Congre gation. Cette expe rience nous fait prendre conscience de notre responsabilite dans la Congre gation ; et aussi de l'importance de l'apprentissage d autres langues. Mary et Euphrasie ICA Europa-Rimoa : Sœurs de voeux temporaires avec Sr. Margaret Lynch ICA Asie Pacifique: Sœurs de voeux temporaires Le bonheur d'e tre a la Maison-Me re a e te pour moi une joie inestimable. Ce que j'ai lu dans les livres est devenu une re alite. la rencontre avec les sœurs de diffe rents pays a approfondi mon identite comme Soeur de Notre-Dame de Charite du Bon Pasteur. Les priorite s sur lesquelles nous avons travaille nous disent clairement que nous appartenons a tous les pays ou il y a des personnes a sauver, nous nous sommes penche s sur les questions mondiales pour e tre a l'e coute des personnes et e tre en solidarite de diffe rentes manie res. Je crois profonde ment que d'ici la fin de cette ICA, les mots de Sainte Marie-Euphrasie lorsqu'elle envoie les sœurs en mission dans des pays lointains vont nous donner de la force: "De l'argent ou de l'or je n'en ai pas, mais ce que j'ai a vous donner : au nom du pasteur, allez de ployer le royaume de Dieu au dessus des a mes» Callen Nyaboke La session avec Sœur Rekha a re veille en nous le gou t de de couvrir les E critures. Son analyse profonde nous a aide a de passer notre compre hension limite e de l Evangile en particulier celui de st Jean. Pour ma part personnellement j ai aime l e tude sur le lavement des pieds. Elle nous a aide a de couvrir un autre visage de Je sus serviteur qui n entretient pas une relation de maître a esclave, mais une relation d e galite, une relation d amitie, une relation d inclusion et d autonomisation et cela nous invite a revoir notre qualite de service dans nos missions vis-a -vis des personnes en situation de vulne rabilite. ICA Amériques: Sœurs de voeux temporaires avec Sr. Brigid Lawlor Marie Noëlle Wari 7

8 Élèves travaillant pour les Droits de l Homme - Participation au programme de Modélisation des Nations Unies (M.N.U) Par Sœur Debbie Drago, Travailleuse Clinique Sociale Autorisée Etudiants de l E cole Secondaire Collier New York, De le gue s au Mode le des Nations Unies Je voulais simplement par ces quelques lignes vous faire partager cette merveilleuse nouvelle qu est la participation des e le ves du Lyce e Collier au programme de Mode lisation des Nations Unies. Une dizaine d entre eux ont en effet pris part a ce projet en vue de la confe rence qui s est tenue le weekend dernier a Hershey, PA. Collier a fait de ce programme une activite de club extrascolaire. L ensemble e tait dirige par Chaniqua Buck, Maître-Assistante de premie re anne e dans l E tablissement. La Mode lisation des Nations Unies (MNU) est une simulation e ducative et pe dagogique sous forme de compe tition ludique qui vise a permettre aux e le ves d apprendre ce que sont la diplomatie, les relations internationales ainsi que l organisation et le ro le des Nations Unies. Au-dela du de veloppement de la pense e critique, du travail en e quipe et des capacite s de leadership, la MNU comprend et enseigne la recherche d informations, la prise de parole en public, l art de de battre et le de veloppement des aptitudes re dactionnelles. Les participants aux confe rences de la MNU ont un statut de de le gue s. Ils sie gent dans des comite s pour le compte de pays spe cifiques ou occasionnellement pour d autres organisations ou entite s politiques qu ils sont cense s repre senter. On leur assigne a l avance un certain nombre de ta ches ou missions, de me me qu un ou plusieurs the mes qui seront discute s par leur comite. Avant le de but des confe rences, les de le gue s effectuent des travaux de recherche et adoptent une ligne qui sera par la suite de battue avec leurs colle gues au sein du comite. A l issue de la confe rence, il arrive parfois que les plus performants parmi les de le gue s se voient de - cerner des prix ou re compenses. C est ainsi qu une e tudiante du Lyce e Collier a pu contribuer a la re daction d une re solution vote e le samedi et a re dige la version pre liminaire d une re solution qu elle a pre sente elle-me me le dimanche matin! Plusieurs de nos e tudiants ont reçu des prix de de veloppement du caracte re (certains en ont reçu plus d un!), prix qui leur sont attribue s par leurs camarades de le gue s. Ce type de prix re compense a la base la qualite d e locution et l e loquence de l e le ve, ou encore, sur le fond, la qualite de ses expose s ; il peut s agir d un simple mot gentil adresse a l e le ve pour le fe liciter du caracte re remarquable de la re solution pre sente e ou bien pour le remercier de son soutien et de sa bienveillance envers les autres de le gue s. Il n est pas strictement obligatoire que chaque e le ve reçoive un prix car il s agit avant tout d un honneur qui est fait aux plus me ritants, sachant qu environ participants ont pris part a la confe rence. Bien que je ne twitte pas, je crois que si j avais e te twitteuse, mes tweets auraient e te rapides et de chaîne s au cours de ce weekend. Gra ce aux s re guliers envoye s par les encadrants du Lyce e, beaucoup d entre nous suivaient en effet, quasiment en temps re el, dans une sorte d excitation fe brile, les progre s accomplis par nos e le ves. Impatiente, je guettais litte - ralement l suivant. Je ne me souviens pas d avoir ressenti une telle excitation depuis les Jeux Olympiques d Hiver de Lake Placid en 1980, anne e record pour les Etats- Unis. Sœur Debbie Drago, Travailleuse Clinique Sociale Autorise e, Directrice Ge ne rale J aurais voulu que tout le monde puisse être le témoin de ce qu il m a été donné de vivre ce weekend. Je n ai rien d autre à dire que ceci : Soyez fiers de nos élèves. Nous travaillons avec un groupe d enfants absolument étonnants ; ce weekend, dix d entre eux en ont apporté la démonstration éclatante en étant les premiers à représenter le Lycée Collier à la MNU. Saluons le travail exceptionnel qu ils ont accompli! Soyez fiers de Chaniqua, elle qui n a ménagé ni son temps ni ses efforts pour préparer nos délégués à relever un tel défi. Grâce à son travail remarquable, tout a semblé tellement simple et facile. Soyez fiers de travailler dans une école dont la direction sait proposer aux élèves des défis permanents, choisissant de voir ces enfants tels qu ils sont réellement sans s attarder une seule seconde sur leurs handicaps ou leurs faiblesses. Suite page 13 8

9 SAUVER DES BÉBÉS GRÂCE AU CROCHET Des sœurs créent un apostolat - Par Jeanette McDermott pro-vie et qui a e te la premie re a commencer des couvertures. C e tait une façon d empe cher les me res d avorter. Quand sœur Jose phine a e te affecte e a St-Louis, elle savait qu elle aurait a trouver un contact de façon a conserver l apostolat. «C est quand Rose est venue, L Esprit-Saint a conduit Rose a moi ainsi je pouvais continuer l apostolat a St-Louis. Nous nous sommes rencontre es a la messe de 19 heures et tout a de - coule de la» a dit Jose phine. Soeurs Agnes, Elizabeth Garciano, Josephine y Michaella Kim Les Sœurs Contemplatives de St- Louis ont cre e un apostolat de couvertures de be be en club de crochet. Le but de cet apostolat est de sauver des be be s de l avortement. Les Sœurs disent qu en donnant des couvertures de be be a des femmes enceintes qui envisagent l avortement, leur fait savoir que quelqu un s occupe d elles. Ce simple geste aide les femmes a se sentir moins seules et a e te le catalyseur du changement d ide e de femmes qui voulaient mettre fin a la vie de leur be be. «Nous soutenons les femmes en leur laissant savoir que leur be be a de la valeur et doit vivre. Notre apostolat doit aider les me res a prendre la meilleure de cision pour leur be be.» a dit sœur Elizabeth Garciano. Les Sœurs donnent les couvertures de be be a Birthright, un organisme pro-vie de St-Louis. Birthright distribue alors les couvertures aux me res aupre s desquelles leur sont donne s des conseils concernant leur grossesse. Rose Vierdag a rencontre sœur Jose phine il y a quatre ans a une messe du soir a Marygrove ou re sidait sœur Jose phine avec la communaute Contemplative de Florissant, avant d e tre mute e a Immaculate Heart. (Cœur Immacule ) Aujourd hui, Rose visite sœur Jose phine chaque quinzainepour prendre les couvertures du Club faites pour Birthright. «Souvent, les femmes sont oppresse es et pensent qu elles ne peuvent pas garder leur be be. C est alors qu elles ont ce petit cadeau des Sœurs et re alisent que quelqu un s inquie te d elles. Cela change leur vie et leur attitude envers l enfant a naître. Les Soeurs sauvent la vie plusieurs be be s en crochetant des tricots afghans» dit Rose. L apostolat des couvertures de be be s a commence avec sœur Jose phine. Avant qu elle soit envoye e a Marygrove et plus tard a Immaculate Heart, avec les sœurs contemplatives de Baltimore. C est la qu elle a e te en contact avec un organisme Biento t l apostolat s est re pandu gra ce a la Communaute des Soeurs Contemplatives. Comme sœur Jose phine s est assise avec les autres Sœurs a la re cre ation, soir apre s soir, avec son crochet dans les mains et le fil sur les genoux, une nouvelle e nergie a commence a se re pandre. «Je voyais sœur Jose phine crocheter de belles couvertures de be be s pendant que nous regardions la te le vision, et je pensais que je voudrais faire cela moi aussi!» dit sœur Elizabeth. Sr. Élizabeth Sr. Josephine 9

10 Soeur Agnès Sr. Michaella Kim SAUVER DES BÉBÉS GRÂCE AU CROCHET Des Sœurs Contemplatives créent un apostolate, Mid- North America Par Jeanette Mc Dermott Sœur Jose phine a enseigne a soeur E lizabeth comment crocheter et maintenant, elle dit qu elle se passionne a faire des couvertures. Sœur Michaella Kim est aussi inspire e. Quand sœur Jose phine m a dit au sujet des couvertures pour be be s, cela m a touche e, je ne savais pas crocheter mais je voulais apprendre, ainsi je pourrais aider les be be s. Chaque Membre du Club apporte ses propre intentions et prie res a l apostolat. «Je prie en l honneur de Je sus le divin enfant. Quand j ai commence a travailler je lui ai dit : «J offre cette couverture a notre be be, fre re ou sœur. Que cette couverture que je fais garde le be be au chaud. Enveloppe-le de ta bonte aimante. «A chaque maille, je priais pour que les me res qui recevaient nos couvertures gardent leurs enfants et que leur be be naitrait en sentant l amour de Dieu par cette couverture qui les couvrirait.» dit sœur E lizabeth. Sœur Agne s prie aussi l Enfant Je sus tout en crochetant. Elle dit : «La couverture est le symbole mate riel de la façon dont nous voulons que le be be reçoive la chaleur et l amour de Dieu.» Sœur Michaella dit : «L apostolat du crochet a renforce ma vocation. Par ma vocation, le cœur d une me re peut e tre touche, amene a aimer un pre cieux be be et sentir l amour de Dieu.» Les Sœurs ne travaillent pas en suivant un patron. Elles cre ent leurs propres mode les et utilisent les restes et finissent le fil, selon ce qu elles ont en mains, mais quelquefois cela ne suffit pas pour terminer leur couverture.» La production du mois dernier s est arre te e quand le Club a manque de fil. Sœur Jose phine a alors lance un appel a l aide a son amie Rose qui a place une demande dans le semainier de Noe l de la paroisse Sacred Heart (Sacre-Cœur) a Florissant, demandant du fil en honneur a l enfant Je sus. «La re ponse a l annonce a e te incroyable. Le 18 de cembre, Rose nous a apporte des boites de fil doux. Ainsi, nous avons pu terminer nos couvertures a temps pour Noe l. Elle nous a aussi surprises avec un de licieux ga teau aux fruits de la paroisse Sacred Heart..» dit sœur Jose phine. Zèle des Contemplatives. «La plupart des gens pensent que les Sœurs Contemplatives ne font que prier. Comme nos Sœurs apostoliques, nous prononçons le vœu de ze le et nous mettons de l amour dans l action pour un monde meilleur.» dit sœur Elizabeth. Il y a toujours quatre membres du Club du crochet qui maintiennent l œuvre. Le Club est inter-congre gationel et multiculturel. L a ge est de 40 a 95 ans, ne es aux Philippines, Core e, Japon et E tats-unis. Tout le monde peut se joindre au Club du crochet. Les Membres n ont pas besoin d e tre des religieuses ou vivre a St-Louis. Pas de rencontres et pas de re unions. Les Membres du Club sont unis dans l apostolat par la prie re. Jeanette Mc Dermott Espace réservé Recherche images de Sainte Marie Euphrasie Chers partenaires de la Mission, La bibliothe que de Sainte Marie-Euphrasie, qui se trouve dans l espace re serve, a e te actualise e et nous avons ajoute quelques photos de Sainte Marie-Euphrasie. Pour enricher cette section, nous demandons aux soeurs et aux partenaires laîcs de la mission qui auraient des photos de Sainte Marie-Euphrasie, de bien vouloir les envoyer a l adresse suivante : Grand merci d avance pour votre collaboration. Sr Marie Françoise 10

11 Marques de reconnaissance de la Gendarmerie du Chili aux Sœurs Santa Ana Baena et Nelly León. Santiago/Chili Le jeudi 27 novembre 2014, la Sœur Santa Ana Baena s est vu de cerner un trophe e par la Gendarmerie du Chili, en te moignage de reconnaissance pour son action apostolique et son ge ne reux de vouement aupre s des de tenues du Centre Pe nitentiaire pour femmes de San Joaquîn a Santiago. En cette me me occasion, la Sœur Nelly Leo n Correa, responsable de l Aumo nerie du pe nitencier, a reçu la distinction Estrella en gage de gratitude pour ses 10 anne es de service aupre s de ces femmes prive es de liberte, dix anne es au cours desquelles elle aura apporte a ces dernie res un accompagnement humain a la fois mate riel et spirituel, leur proposant un chemin alternatif pour aller a la rencontre d elles-me mes et se retrouver, intervenant dans tous les aspects de la vie, de la simple relation individuelle d e coute a la gestion des moments de deuil C est Sœur Nelly qui est charge e du recrutement et de la formation spirituelle du personnel volontaire qui collabore au cate chisme et aux divers ateliers tels que Fleurs de Bach, Gastronomie, De veloppement personnel Les temps forts de son travail sont la pre paration et la ce le bration des grandes Fe tes nationales et religieuses ainsi que l incitation a ce le brer les Eucharisties, lesquelles attirent toujours beaucoup de monde. Enfin, Sœur Nelly intervient aussi aupre s des personnels de gendarmerie pour tout ce qui touche au domaine religieux. Rendons gra ce a Dieu pour l engagement et le de vouement sans faille montre par nos Sœurs la ou la vie le re clamait ; que Je sus le Bon Pasteur leur donne la force et le courage d e tre les te moins de Son amour compassionnel et mise ricordieux. Hna. Angélica Guzmán Proposer des réponses audacieuses face à la situation des plus vulnérables. Province de Bolivie/Chili En Bolivie, la situation de vulne rabilite et d exclusion de la femme demeure l une des grandes causes de mortalite. La Bolivie de tient en outre un peu enviable record, puisqu elle se situe au troisie me rang mondial en termes de traite et de trafic de personnes, particulie rement de femmes et d enfants de sexe fe minin. A partir de la Fondation Femme Le ve-toi, nos actions ciblent en priorite la protection, la pre vention, la formation, mais aussi les implications politiques de cette dramatique situation. Notre pre occupation constante est de permettre a ces personnes de recouvrer leur dignite afin de favoriser une participation accrue des femmes dans la vie du pays, de les doter d un statut d actrices sociales a part entie re, et de susciter en elles la volonte de rompre l immobilisme pour aboutir a un vrai changement. Nous sommes parvenues a former des femmes leaders sur le terrain des droits humains ; ces femmes sont un bel exemple de vie dans la mesure ou elles ont surve cu a la violence. Elles ont pu be ne ficier d un accompagnement tout au long de leur processus de gue rison, dans certains cas en me me temps que leur conjoint et leur famille, que ce soit a travers le Centre The rapeutique de recouvrance et de re paration des dommages de la violence subie par la femme et la famille dans la ville d El Alto, a La Paz, ou encore a travers la me thode Construire des Familles dans une culture de Paix dans la ville de Sucre, ou par le biais du projet Toborochi dans la zone rurale de la ville de Santa Cruz. Au cœur de ces me thodes a vise e re paratrice, Je sus le Bon Pasteur occupe une place essentielle, celle du guide qui favorise la construction de nouveaux mode les familiaux et l e mergence d une nouvelle vision de la vie. Toute l aide reçue par ces femmes commence aujourd hui a porter ses fruits puisqu elles accompagnent a leur tour d autres femmes qui traversent des situations similaires et qu elles n he sitent pas a rejoindre les re seaux de de fense des droits de la femme qui exigent des re ponses concre tes de l Etat bolivien. 11

12 Proposer des réponses audacieuses face à la situation des plus vulnérables -Bolivie Toute l aide reçue par ces femmes commence aujourd hui a porter ses fruits puisqu elles accompagnent a leur tour d autres femmes qui traversent des situations similaires et qu elles n he sitent pas a rejoindre les re seaux de de fense des droits de la femme qui exigent des re ponses concre tes de l Etat bolivien. Les femmes ont de sormais le pouvoir de faire entendre leur voix puisqu elles animent des e missions radiophoniques dans lesquelles elles cherchent syste - matiquement a donner la parole a d autres femmes. Ainsi donc, de victimes, elles se sont mue es en accompagnatrices dans la lutte contre toute forme de violence envers les femmes. Nous sommes actuellement en train de de velopper des programmes de promotion du leadership chez les adolescentes afin que ces dernie res sachent relayer l information aupre s d autres adolescentes dans leurs e coles, leurs quartiers, leurs paroisses. Notre but est de ge ne rer un ve ritable changement d attitude face a la violence, a la de linquance, aux situations d exposition au risque en matie re de traite des personnes, de violence sexuelle, de transmission du virus du SIDA Ces femmes doivent prendre conscience qu elles sont de sormais des actrices incontournables dans la construction d une socie te inclusive, su re, et offrant a chacun des opportunite s de re - alisation. Ce travail centre sur la que te permanente de dignite est susceptible de transformer la re alite ve cue par les jeunes filles ayant e te confronte es a des situations de traite des personnes. Nous leur offrons le refuge et la mise ricorde de Dieu afin qu elles y puisent la force de transformer leurs vies. C est en renforçant leurs capacite s de leadership qu elles parviennent a construire au sein du Refuge Sartasim Kullakita des espaces de solidarite et d e panouissement dans une interaction mutuelle. C est e videmment d abord a Je sus le Bon Pasteur qu il incombe de veiller au quotidien sur la vie de tous ces gens engage s dans ce pe nible travail de reconstruction. Mais il se trouve que nous faisons nous aussi partie de leur vie ; c est pour les accompagner que nous avons cre e cette structure qui repose sur les valeurs fondamentales d accueil et de justice. Notre action au cours de l anne e 2014 nous a d ailleurs valu d e - tre reconnues et le gitime es par un certain nombre d organisations e tatiques. A savoir : - Reconnaissance en tant qu organisation visant a promouvoir la Bientraitance, octroye e par le Conseil municipal de La Paz. - Reconnaissance en tant qu organisation visant a promouvoir les droits humains, de cerne e par la ville d El Alto et par le Conseil des droits de l homme de l Etat plurinational de Bolivie. - Reconnaissance en tant qu organisation visant a promouvoir les droits humains, accorde e dans la ville de Santa Cruz par Le De fenseur du Peuple. - Reconnaissance du travail effectue en faveur des femmes et des enfants de sexe fe minin, valide e dans la ville de Sucre par l Assemble e De partementale. Tout cela nous encourage, nous incite a aller de l avant et surtout, nous engage plus que jamais a poursuivre l accompagnement des femmes, enfants et adolescents afin qu ils se comportent en ve ritables acteurs du changement et parviennent enfin a sortir de la situation de vulne rabilite dans laquelle ils se trouvent. Heidy Hochstatter García Gérante de la Fondation Femme Lève-toi Bolivie 12

13 Calendrier 2015 Journal du Bon Pasteur Comité de Planification du Chapitre de Congrégation 2015 Alors que nous invitons chaque Unite a envoyer ses articles a tout moment de l annee, nous avons planifie la possibilite de partager des sujets specifiques et nous vous proposons de soumettre un article aux dates cidessous. Ainsi en fin d annee toutes les Unites auront contribue au Journal du Bon Pasteur. Merci d envoyer cet article avant ou pour le cinq de chaque mois. Voici le calendrier proposé : Janvier Commissions, CLT, Bolivie/Chili, Indonesie Février Argentine/Uruguay, Liban/Syrie, Mexique, Afrique du Sud Mars Europe BFMN Belgique/France/Magyarorszag, Nederland Mid-North America, Egypte/Soudan Avril Philippines, Portugal, Perou, Australie & Aotearoa/N. Zelande Mai Espagne, Angola/Mozambique/ ColomboVenezolana/Cuba Juin Amerique Centrale, Asie du Nord-est Juillet Asie Orientale, Afrique de L Ouest ( Senegal Burkina Faso) Les Iles Août Italie/Malte, Singapour/ Malaisie, Allemagne/Albanie Septembre New York, Canada, Equateur,Kenya, England Octobre Amerique Latine du SE, Sri Lanka/Pakistan, Central South US Novembre Japon, Grande Bretagne, Autriche, Suisse/Republique Tcheque Décembre Inde du Sud Ouest/ Inde centrale et Orientale/Nepal / Irlande Congo/Kenya Le comité de planification du Chapitre de Congrégation 2015 s est réuni du 20 au 28 /01/ 2015 au Généralat, Rome, pour une dernière rencontre avant le Chapitre. Suite de la page 8 Modélisation des Nations Unies Soyez fiers de vous-memes, pas seulement parce que vous enseignez a nos eleves et que vous les preparez a relever des defis, mais parce qu avant tout vous les inspirez et vous les motivez pour qu ils sachent se depasser. Soyez fiers de Tom, Danielle, Kate, Ruchika, Angie, Delainie, Sofia, John, Scott, Gabriel et Alexa qui se sont leves a quatre heures du matin et qui ont ete les premiers sur place a notre point de notre rendez-vous pour monter dans le bus. Soyez fiers de leur niveau de professionnalisme et de la maniere dont ils se sont comportes auto-discipline et retenue alors qu ils etaient coinces dans les embouteillages. Ils ont su se hisser a la hauteur des enjeux et ont agi comme des professionnels chevronnes. Meme s ils etaient les tout premiers a representer Collier a la MNU, nous avons tous eu l impression qu ils avaient derriere eux l experience de vieux briscards. Grace a l aide de Chaniqua, ils se sont demenes pour atteindre un resultat exceptionnel. Ils peuvent legitiment etre tres fiers d eux-memes pour le dur labeur qu ils ont fourni. Alors vous aussi soyez fiers de nos delegues MNU. Moi, je le suis vraiment!!! Professeur Shalaby Journal du Bon Pasteur Un Merci Spécial pour la traduction et la relecture des textes à : Ana Maria Quiroz, Valentina Galluzi, Generalat; M. James Wilson, Philippines; Nicole Bastien, Canada; Adriana Perez, Marie Helene Halligon, Claudine Fargeix, BFMN ; Narcisa Vivanco, Equateur ; Karla Bernabe, Senegal, Yolanda Sanchez, New York ; Michel Ferrer France 13

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Stephen Wang COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Mariage, sacerdoce, vie consacrée, diaconat permanent, célibat «Petits Traités Spirituels» Série III «Bonheur chrétien» éditions des Béatitudes Ava n t-p r o

Plus en détail

Charte des laïcs de l Assomption de Québec

Charte des laïcs de l Assomption de Québec Charte des laïcs de l Assomption de Québec, version au 12 juin 2009, page 1/5 Charte des laïcs de l Assomption de Québec Chapitre 1 er : Notre Esprit 1. Avènement du Règne de Dieu en nous et autour de

Plus en détail

Le Baptême de notre enfant

Le Baptême de notre enfant Le Baptême de notre enfant Baptême de notre enfant : Le à l église de Ce même jour, ils ont également reçu le baptême 1 Chers parents, Déroulement de la célébration (p 3-8) 1. Accueil et entrée dans l

Plus en détail

La Neuvaine de l'assomption

La Neuvaine de l'assomption La Neuvaine de l'assomption 6 au 14 août 2012-15 août fête de l'assomption Après chaque journée, terminer par une dizaine de chapelet aux intentions de Marie. Confession et communions recommandés durant

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital.

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital. 27 juin 2015 Le partage est un élément vital. Notre démarche Notre chemin Dans un premier temps, nous sommes partis de mots qui expriment ce qui est essentiel pour nous, indispensable pour bien vivre.

Plus en détail

Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le

Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le Témoignages recueillis lors de nos rencontres VATICAN II à Richebourg et Laventie. Le 22/10/2012. I Souvenirs. - d un grand renouveau dans l Eglise- l église. Les chrétiens aspiraient à ce renouveau. On

Plus en détail

Que fait l Église pour le monde?

Que fait l Église pour le monde? Leçon 7 Que fait l Église pour le monde? Dans notre dernière leçon, nous avons vu que les croyants ont des responsabilités vis-à-vis des autres croyants. Tous font partie de la famille de Dieu. Les chrétiens

Plus en détail

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec

Plus en détail

Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin

Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin N. 0311 Lunedì 27.04.2015 Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin Il Santo Padre Francesco ha ricevuto questa mattina in Udienza i Vescovi della Conferenza Episcopale

Plus en détail

Du 6 au 14 août Neuvaine de préparation à la fête de l Assomption

Du 6 au 14 août Neuvaine de préparation à la fête de l Assomption Religieuses de l Assomption 17 rue de l Assomption 75016 Paris France Du 6 au 14 août Neuvaine de préparation à la fête de l Assomption U n c h e m i n d E s p é r a n c e a v e c M a r i e www.assumpta.fr

Plus en détail

L Annonciation Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin

L Annonciation Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin Catéchèse 1 Apprendre que Dieu parle au fond de notre cœur Découvrir le récit de l Annonciation 1 Accueil et chant Encore un peu de temps de Christiane Gaud et Jean Humenry Activité de bricolage «Comment

Plus en détail

Intentions de prière du Saint Père confiées à l Apostolat de la Prière. pour l année 2015 JANVIER FEVRIER MARS AVRIL

Intentions de prière du Saint Père confiées à l Apostolat de la Prière. pour l année 2015 JANVIER FEVRIER MARS AVRIL Intentions de prière du Saint Père confiées à l Apostolat de la Prière pour l année 2015 Universelle La promotion de la paix JANVIER Pour que ceux qui appartiennent aux différentes traditions religieuses

Plus en détail

Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Tétanisés par la spirale de la violence? Non! MERCREDI DES CENDRES B Frère Antoine-Emmanuel Jl 2, 12-18 ; Ps 50 2 Co 5, 20 6,2 ; Mt 6, 1-6.16-18 18 février 2015 Sanctuaire du Saint Sacrement, Montréal Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

22 Nous Reconnaissons la force du pardon

22 Nous Reconnaissons la force du pardon 22 Nous Reconnaissons la force du pardon 23 Par le rite pénitentiel, les chrétiens se tournent vers Dieu pour lui demander son pardon. Dieu nous reçoit tels que nous sommes et nous pardonne pour que nous

Plus en détail

Chante le matin. Chansonnier p. 33

Chante le matin. Chansonnier p. 33 de Yves Duteil Chante le matin Chante le matin qui vient te réveiller, Chante le soleil qui vient te réchauffer, Chante le ruisseau dans le creux du rocher, Le cri de l oiseau dans le ciel l été. La, la,

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE idees-cate 16 1 L'EVANGILE DE SAINT LUC: LE FILS PRODIGUE. Luc 15,11-24 TU AS TERMINE LE LIVRET. PEUX-TU DIRE MAINTENANT, QUI EST LE PERE POUR TOI? Un Père partage

Plus en détail

Solennité de MARIE, Mère de Dieu Journée mondiale de la paix Paroisse catholique francophone

Solennité de MARIE, Mère de Dieu Journée mondiale de la paix Paroisse catholique francophone St Thomas d Aquin Solennité de MARIE, Mère de Dieu Journée mondiale de la paix Paroisse catholique francophone 1 er janvier 2014 Entrée Peuple louez Marie Ref/ Peuple louez Marie (Ave Marie) la mère au

Plus en détail

RAPPORT QUINQUENNAL D APPLICATION DE LA LOI SUR LE COURTAGE IMMOBILIER

RAPPORT QUINQUENNAL D APPLICATION DE LA LOI SUR LE COURTAGE IMMOBILIER RAPPORT QUINQUENNAL D APPLICATION DE LA LOI SUR LE COURTAGE IMMOBILIER Mémoire présenté au Ministre des Finances du Québec Mai 2015 Conseil québécois de l ACCHA L Association Canadienne des Conseillers

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

Dossier de Candidature Sélection des Agents

Dossier de Candidature Sélection des Agents Dossier de Candidature Sélection des Agents Conditions Générales Conditions Générales Vous de sirez adhe rer a un important re seau de distribution expe rimente et vous avez un esprit d e quipe, le sens

Plus en détail

programme connect Mars 2015 ICF-Léman

programme connect Mars 2015 ICF-Léman programme connect Mars 2015 ICF-Léman Déroulement des soirées 19:00-19:30 Accueil 19:30-20:00 Repas 20:00-20:05 Fin de repas / nettoyages 20:05-20:15 Annonces / infos 20:15-20:45 Programme vidéo ou étude

Plus en détail

TRAIT D AMSTERDAM MODIFIANT LE TRAIT SUR L UNION EUROP ENNE, LES TRAIT S INSTITUANT LES COMMUNAUT S EUROP ENNES ET CERTAINS ACTES CONNEXES

TRAIT D AMSTERDAM MODIFIANT LE TRAIT SUR L UNION EUROP ENNE, LES TRAIT S INSTITUANT LES COMMUNAUT S EUROP ENNES ET CERTAINS ACTES CONNEXES TRAIT D AMSTERDAM MODIFIANT LE TRAIT SUR L UNION EUROP ENNE, LES TRAIT S INSTITUANT LES COMMUNAUT S EUROP ENNES ET CERTAINS ACTES CONNEXES AVIS AU LECTEUR La pr sente publication reproduit le texte du

Plus en détail

Vive le jour de Pâques

Vive le jour de Pâques Voici le joyeux temps du Carême, 40 jours où les chrétiens élargissent leurs cœurs, se tournent vers leurs frères et sont invités à vivre à la manière de Jésus-Christ. Chaque semaine ce livret t aidera

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI Durant 3 semaines j étais { Hiratsuka, près de Yokohama où j allais tous les jours au lycée. Ma famille d accueil se composait du père, de la mère, de ma

Plus en détail

ENSEIGNEMENT SUPERIEUR A L ETRANGER SEJOURS LINGUISTIQUES CAMPUS LINGUISTIQUES JUNIORS PLACEMENT EN STAGES & VOLONTARIAT

ENSEIGNEMENT SUPERIEUR A L ETRANGER SEJOURS LINGUISTIQUES CAMPUS LINGUISTIQUES JUNIORS PLACEMENT EN STAGES & VOLONTARIAT ENSEIGNEMENT SUPERIEUR A L ETRANGER SEJOURS LINGUISTIQUES CAMPUS LINGUISTIQUES JUNIORS PLACEMENT EN STAGES & VOLONTARIAT www.esestudyabroad.com ESE a 5 secteurs majeurs d activite s ETUDES SUPERIEURES

Plus en détail

En 6 Choisis ton thème

En 6 Choisis ton thème E. S. P. C. ST-JOSEPH Collèges - L.E.G.T.P. Lycée Professionnel - Enseignement Supérieur IFCA En 6 Choisis ton thème Choisis ton thème Choisis ton thème 23, avenue Georges Pompidou 24000 PERIGUEUX Tél

Plus en détail

Le Baptême des petits enfants en 25 questions

Le Baptême des petits enfants en 25 questions Le Baptême des petits enfants en 25 questions 1. Les parents doivent-ils être baptisés pour demander le baptême de leur Non, puisque c est la personne qui va recevoir le baptême qui est concernée. Tous

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Prix pour service exceptionnel Exemples de recommandations

Prix pour service exceptionnel Exemples de recommandations Prix pour service exceptionnel Exemples de recommandations Vous trouverez ci-dessous des exemples de recommandations pour le prix de service exceptionnel (PSE). Ces exemples vous sont fournis à titre de

Plus en détail

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE Complément à la rencontre préparatoire GUIDE Dans le noir, je l entends qui m appelle ÉTAPE Qu est-ce que je vise dans cette rencontre? Permettre aux enfants d avoir une impression positive par rapport

Plus en détail

Quelques exemples de croyants célibataires

Quelques exemples de croyants célibataires Périodique de matière biblique pour les jeunes - Août 2013 - Numéro 16 Quelques exemples de croyants célibataires La situation du chrétien En 1 Corinthiens 7, Paul aborde le sujet du chrétien célibataire.

Plus en détail

La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles

La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles RWANDA NEWS AGENCY GRANDS LACS HEBDO La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles Tuesday, 05 March 2013 17:49 by Gakwaya André La Fondatrice de l Edition Bakame au Rwanda

Plus en détail

Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc)

Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc) Pâques 5 (B) : 6 mai 2012 Cinquième Dimanche de Pâques : 6 mai 2012 Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc) Référence Biblique : 1 ère

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

Préparation de la visite. Visite symbolique et spirituelle Groupes: 6 e, 5 e, 4 e et 3 e (collège) Visites éducatives de la Sagrada Família

Préparation de la visite. Visite symbolique et spirituelle Groupes: 6 e, 5 e, 4 e et 3 e (collège) Visites éducatives de la Sagrada Família Visites éducatives de la Sagrada Família Préparation de la visite. Visite et spirituelle Groupes: 6 e, 5 e, 4 e et 3 e () 1 0. À la découverte de l église La Sagrada Família ouvre ses portes au regard

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text M: Bonjour Yasmine. Ça va? F: Ah bonjour! Oui, ça va bien. Écoute, ce weekend

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. Les séniors, une opportunité pour votre entreprise. LES + DE

GUIDE PRATIQUE. Les séniors, une opportunité pour votre entreprise. LES + DE GUIDE PRATIQUE Vous ne pensez pas être concernés par la gestion des âges? Dans le contexte économique actuel, vos priorités se situent ailleurs. Pourtant, l expérience, les compétences et les savoir-faire

Plus en détail

ALLOCUTION DE LA 2 ème PROMOTION MBA-IP / SENEGAL «SOUMAÏLA CISSE, PRESIDENT DE LA COMMISSION DE L UNION ECONOMIQUE MONETAIRE OUEST AFRICAINE» A L

ALLOCUTION DE LA 2 ème PROMOTION MBA-IP / SENEGAL «SOUMAÏLA CISSE, PRESIDENT DE LA COMMISSION DE L UNION ECONOMIQUE MONETAIRE OUEST AFRICAINE» A L ALLOCUTION DE LA 2 ème PROMOTION MBA-IP / SENEGAL «SOUMAÏLA CISSE, PRESIDENT DE LA COMMISSION DE L UNION ECONOMIQUE MONETAIRE OUEST AFRICAINE» A L OCCASION DE LA CEREMONIE DE REMISE DE DIPLÔMES Dakar,

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

Paroisse Sainte Maria Goretti

Paroisse Sainte Maria Goretti Paroisse Sainte Maria Goretti www.sainte-maria-goretti.com Email : paroissestemariagoretti@nordnet.fr Téléphone-Fax 03 27 36 14 72 Jésus, Dans quatre semaines, c'est Noël! Nous allons te voir petit bébé,

Plus en détail

Funérailles Robert Massé, c.s.v. 13 avril 2013 Ap 21: 1-5a.6b-7 - Mt 11:25-28

Funérailles Robert Massé, c.s.v. 13 avril 2013 Ap 21: 1-5a.6b-7 - Mt 11:25-28 Funérailles Robert Massé, c.s.v. 13 avril 2013 Ap 21: 1-5a.6b-7 - Mt 11:25-28 Venez à moi vous qui peinez..., je vous procurerai le repos. Dimanche dernier, dimanche des «Pâques closes», Robert nous a

Plus en détail

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES Tout à l heure, le Président de la République m a demandé, avec le Premier ministre, de vous apporter un certain nombre d éléments sur le contexte dans

Plus en détail

Création d un groupe de réflexion, de formation, de prière et de service missionnaire pour les jeunes professionnels

Création d un groupe de réflexion, de formation, de prière et de service missionnaire pour les jeunes professionnels Création d un groupe de réflexion, de formation, de prière et de service missionnaire pour les jeunes professionnels Paroisse Saint-François-Xavier des missions étrangères Ce dossier présente les motivations

Plus en détail

TRAIT D UNION. Temps de Pâques, temps de Renouveau ÉDITORIAL. Paroisse Ste Marie de Batbielle. Sommaire

TRAIT D UNION. Temps de Pâques, temps de Renouveau ÉDITORIAL. Paroisse Ste Marie de Batbielle. Sommaire N 41 GRATUIT Pâques 2007 TRAIT D UNION Édito : Sommaire Temps de Pâques, temps de Renouveau Dessin : J. Véron-Durand Le Mot du Conseil Pastoral Horaires et Communications Paroisse Ste Marie de Batbielle

Plus en détail

Mylène a besoin d aide!

Mylène a besoin d aide! ER ER Cahier de l élève Mylène a besoin d aide! Enseignement religieux 5 e année Nom de l élève 5 e année 1 Mylène a besoin d aide Description de tâche Dans cette tâche, tu examineras la situation de Mylène

Plus en détail

Droits de l enfant. Consultation des 6/18 ans MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS LES JOURS MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS

Droits de l enfant. Consultation des 6/18 ans MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS LES JOURS MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS Droits de l enfant LES JOURS MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS ENFANT / JEUNE N d ordre Consultation des 6/18 ans 2014 MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS B onjour, Sais-tu que tu as des

Plus en détail

MENS SANA IN CORPORE SANO... 2

MENS SANA IN CORPORE SANO... 2 TABLE DES MATIE` RES PRE FACE........................................... 1 MENS SANA IN CORPORE SANO........................ 2 PRE SENTATION DE L AUTEUR......................... 5 PARTIE 1. L ORGANISATION

Plus en détail

Quelqu un qui t attend

Quelqu un qui t attend Quelqu un qui t attend (Hervé Paul Kent Cokenstock / Hervé Paul Jacques Bastello) Seul au monde Au milieu De la foule Si tu veux Délaissé Incompris Aujourd hui tout te rends malheureux Si tu l dis Pourtant

Plus en détail

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand LBE Ordinateurs et Internet Programme 8 Auteur: Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand Personnages: Beatrice (fille adolescente), John (garçon adolescent), Ordinateur (voix électronique off) Clips

Plus en détail

TENEZ-VOUS SUR VOS GARDES!

TENEZ-VOUS SUR VOS GARDES! Première rencontre : Autour du texte du 1 er Dimanche de l Avent. TENEZ-VOUS SUR VOS GARDES! La spiritualité des sectes Préparatifs : Une Bible, des coupures de presse avec des catastrophes, d autres coupures

Plus en détail

CHARLES DAN Candidat du Bénin pour le poste de Directeur général du Bureau international du Travail (BIT)

CHARLES DAN Candidat du Bénin pour le poste de Directeur général du Bureau international du Travail (BIT) CHARLES DAN Candidat du Bénin pour le poste de Directeur général du Bureau international du Travail (BIT) FACONNER ENSEMBLE L OIT DU FUTUR «Pour tout ce qui a été, merci. Pour tout ce qui sera, oui.» (Dag

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

Très chers amis, Merci de nous aider, vous êtes toujours bien présents dans nos prières quotidiennes. Dans le Cœur de Jésus,

Très chers amis, Merci de nous aider, vous êtes toujours bien présents dans nos prières quotidiennes. Dans le Cœur de Jésus, nous avons, depuis peu, quelque espoir. Pour cela, il nous faut impérativement faire des travaux afin que notre maison soit juridiquement accessible. Très chers amis, Nous sommes très heureuses de vous

Plus en détail

Tout le monde est agité, moi seule ai l'esprit calme

Tout le monde est agité, moi seule ai l'esprit calme Tout le monde est agité, moi seule ai l'esprit calme Je me souviens de la naissance de mes enfants Je me souviens des bons moments Je me souviens aussi des mauvais Je me souviens de la solitude Je me souviens

Plus en détail

Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus

Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus Chers fidèles du Christ, Chers séminaristes, La fête de Sainte Thérèse de l Enfant Jésus, patronne de votre séminaire, permet chaque

Plus en détail

bénévole à la paroisse où elle sert la messe, fait des lectures, distribue la communion.

bénévole à la paroisse où elle sert la messe, fait des lectures, distribue la communion. Rencontre Notre secteur AREQ vient de fêter son 25 e anniversaire d existence. En 1986, sous la présidence de Rita Fortin, quarante membres se sont réunis. Deux ans plus tard, Anne-Marie Roy Coulombe était

Plus en détail

Rapport de stage. Développement d un logiciel de vidéoconférence : Enjeux 3. Guillaume DOTT 2009

Rapport de stage. Développement d un logiciel de vidéoconférence : Enjeux 3. Guillaume DOTT 2009 Rapport de stage Développement d un logiciel de vidéoconférence : Enjeux 3 Guillaume DOTT 2009 Maître de stage : Louis Poulette Tutrice : Marie-Paule Muller Remerciements Je tiens à remercier toute l équipe

Plus en détail

COLOC' JP (25-35 ANS)

COLOC' JP (25-35 ANS) COLOC' JP (25-35 ANS) CHARTE 228 rue Nicolas Parent 73000 CHAMBERY JUILLET 2015 1 Sommaire I. Présentation de la colocation... 3 Naissance d'un projet... 3 Pourquoi? Comment? Avec Qui?... 3 II. CHARTE...

Plus en détail

Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres. déjà plantés!

Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres. déjà plantés! Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres déjà plantés! Objectif atteint : 50 millions d arbres plantés dans 27 pays La Fondation Yves Rocher, née il y a 25 ans d une volonté

Plus en détail

Donner, léguer... pour la vie et les projets de l Église Réformée à Lyon. Parlons-en!

Donner, léguer... pour la vie et les projets de l Église Réformée à Lyon. Parlons-en! Donner, léguer... pour la vie et les projets de l Église Réformée à Lyon Parlons-en! 2 Les dons dons classiques dons «ISF» L unique ressource financière de l Église, c est le don. Dans un monde qui a tendance

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION

NOTICE D INFORMATION 2015 NOTICE D INFORMATION Chirurgien dentiste Rachat d années d études supérieures et d années civiles validées Informations pratiques Depuis la loi Fillon du 21 aou t 2003, deux nouvelles possibilite

Plus en détail

En la fête de l Assomption de la Vierge Marie, Homélie pour une profession perpétuelle 1

En la fête de l Assomption de la Vierge Marie, Homélie pour une profession perpétuelle 1 Vies consacrées, 83 (2011-3), 163-168 En la fête de l Assomption de la Vierge Marie, Homélie pour une profession perpétuelle 1 «Un signe grandiose apparut dans le ciel» : ce signe, c est le voyant de Patmos

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

RESSOURCEMENT SUR MESURE

RESSOURCEMENT SUR MESURE RESSOURCEMENT SUR MESURE Le Centre Assomption de Lourdes propose d avril à octobre la formule innovante du RESSOURCEMENT SUR MESURE La nouvelle équipe d animation, composée de sœurs et de laïcs, répond

Plus en détail

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS Strasbourg, 17 février 2010 [cdcj/cdcj et comités subordonnés/ documents de travail/cj-s-ch (2010) 4F final] CJ-S-CH (2010) 4F FINAL GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH)

Plus en détail

Je me présente. Nom : Prénoms : Lieu d habitation : Contacts : Email : 2 Mon journal de bord 2015 - www.priscanad.com

Je me présente. Nom : Prénoms : Lieu d habitation : Contacts : Email : 2 Mon journal de bord 2015 - www.priscanad.com www.priscanad.com Je me présente Nom : Prénoms : Lieu d habitation : Contacts : Email : 2 Mon journal de bord 2015 - www.priscanad.com Mon journal de bord personnel 2014 s achève, comme les jours passent

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D'UTILISATION CONDITIONS GENERALES D'UTILISATION DE L'APPLICATION CRYSTAL Z (Android et ios)

CONDITIONS GENERALES D'UTILISATION CONDITIONS GENERALES D'UTILISATION DE L'APPLICATION CRYSTAL Z (Android et ios) CONDITIONS GENERALES D'UTILISATION CONDITIONS GENERALES D'UTILISATION DE L'APPLICATION CRYSTAL Z (Android et ios) L utilisation de l application mobile Crystal Z vaut acceptation sans re serve des pre

Plus en détail

Evaluation de l organisation interne

Evaluation de l organisation interne Module 1 Module Evaluation de l organisation interne Table des matières SECTION 1 Mission et valeurs 34 SECTION 2 Gestion 1 40 SECTION 3 Gestion 2 46 T E A R F U N D 2 0 0 3 33 Module 1 Section 1 Mission

Plus en détail

Ne vas pas en enfer!

Ne vas pas en enfer! Ne vas pas en enfer! Une artiste de Corée du Sud emmenée en enfer www.divinerevelations.info/pit En 2009, une jeune artiste de Corée du Sud qui participait à une nuit de prière a été visitée par JésusChrist.

Plus en détail

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE 52 INSIDE Un autre regard sur Michel R. WALTHER Directeur général de la Clinique de La Source Directeur général de la Clinique de La Source, Michel R. Walther est né en 1949 au Maroc de parents suisses.

Plus en détail

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui Les chaises.' Ca a ete terrible, a l'ecole, aujourd'hui! Nous sommes arrives ce matin, comme d'habitude, et quand Ie Bouillon (c'est notre surveillant) a sonne la cloche, nous sommes alles nous mettre

Plus en détail

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui.

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Mesdames et Messieurs, 1 Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Le but de ce moment d échange est de mieux faire connaissance. Il est aussi

Plus en détail

Indications pédagogiques D2 / 13

Indications pédagogiques D2 / 13 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques D2 / 13 D : Réaliser un message à l écrit Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire Objectif opérationnel Pré-requis 1 Produire un message

Plus en détail

Règlement : Compétition du Film d Entreprise du Festival des Étoiles & des Ailes.

Règlement : Compétition du Film d Entreprise du Festival des Étoiles & des Ailes. Des Étoiles et des Ailes 2015 1 Table des matières Article 1 Nature du Festival 2 Article 2 Catégories de film en compétition 2 Article 3 Qui peut participer? 3 Article 4 Modalite s d inscription a la

Plus en détail

J ai droit, tu as droit, il/elle a droit

J ai droit, tu as droit, il/elle a droit J ai droit, tu as droit, il/elle a droit Une introduction aux droits de l enfant Toutes les personnes ont des droits. Fille ou garçon de moins de 18 ans, tu possèdes, en plus, certains droits spécifiques.

Plus en détail

Newsletter n 6 : Pour Noël, participez à l accueil d un petit enfant! Chers amis,

Newsletter n 6 : Pour Noël, participez à l accueil d un petit enfant! Chers amis, Novembre 2014 Newsletter n 6 : Pour Noël, participez à l accueil d un petit enfant! Chers amis, Le 28 avril 2014 En cette veille de Noël, plus que jamais nous avons besoin de votre soutien pour accompagner

Plus en détail

n 141 - Novembre 2010

n 141 - Novembre 2010 Le P tit Journal de St-Louis n 141 - Novembre 2010 10 Rue des Sœurs Grises, 4500 HUY Edit. Resp. : Laurent Gevers Le mot du directeur : Pour commencer, je voudrais utiliser une citation d'antoine de Saint-Exupéry

Plus en détail

Enquête exclusive CampusFrance - TNS Sofres Les étudiants étrangers en France : image et attractivité

Enquête exclusive CampusFrance - TNS Sofres Les étudiants étrangers en France : image et attractivité Enquête exclusive CampusFrance - TNS Sofres Les étudiants étrangers en France : image et attractivité Sommaire. Présentation de l étude. Recommandation de venir en France Les étudiants étrangers en France

Plus en détail

Ouvrages de références et objectifs

Ouvrages de références et objectifs Valise pédagogique Ouvrages de références et objectifs MESSAGE IMPORTANT: Prendre le temps de bien lire les histoires et d explorer la valise, ses activités et ce guide. Ouvrages de références Activités

Plus en détail

Marketing Efficiency Cloud : All-in-One, End-to-End

Marketing Efficiency Cloud : All-in-One, End-to-End Marketing Resource Management avec Marketing Efficiency Cloud de BrandMaker Davantage de transparence Le marketing repose sur des process. BrandMaker Marketing Efficiency Cloud contrôle ces process et

Plus en détail

Visualisation de projets immobiliers à travers la 3D L Avenue Digital Media. créateur de mondes virtuels

Visualisation de projets immobiliers à travers la 3D L Avenue Digital Media. créateur de mondes virtuels Visualisation de projets immobiliers à travers la 3D L Avenue Digital Media créateur de mondes virtuels L Avenue Digital Media En quelques mots L Avenue Digital Media est spe cialise e dans la cre ation

Plus en détail

Les rapports du chrétien avec les autres

Les rapports du chrétien avec les autres Leçon 13 Les rapports du chrétien avec les autres C était le moment des témoignages, lors de notre rencontre du lundi matin, à la chapelle de l Ecole biblique. Une jeune fille nommée Olga se leva pour

Plus en détail

PRIÈRE POUR CÉLÉBRER L ANNÉE DE LA VIE CONSACRÉE CONGRÉGATIONS DE FRÈRES

PRIÈRE POUR CÉLÉBRER L ANNÉE DE LA VIE CONSACRÉE CONGRÉGATIONS DE FRÈRES 1 PRIÈRE POUR CÉLÉBRER L ANNÉE DE LA VIE CONSACRÉE CONGRÉGATIONS DE FRÈRES MOTIVATION Chers Frères, nous nous réunissons devant le Seigneur, qui préside notre communauté dont il est le guide et le centre.

Plus en détail

Conseils. pour les enfants, les adolescents et les adultes atteints de TDAH

Conseils. pour les enfants, les adolescents et les adultes atteints de TDAH Conseils pour les enfants, les adolescents et les adultes atteints de TDAH Conseils pour aider votre enfant atteint de TDAH Même si le traitement par VYVANSE peut permettre de gérer les symptômes du TDAH,

Plus en détail

LA LETTRE D UN COACH

LA LETTRE D UN COACH LA LETTRE D UN COACH COACH DIDIER GAGNANT KALIPE N 18 du Dimanche 04 Mai 2014 «Il fallait commencer un peu plutôt ; c'est-à-dire maintenant et résolument.» Un Coach vous enseigne la Méthode qui permet

Plus en détail

Recommandez Sunrise. Un partenaire de confiance.

Recommandez Sunrise. Un partenaire de confiance. Recommandez Sunrise Un partenaire de confiance. Soins de longue durée et soins pour personnes semi-autonomes Soins pour personnes souffrant de l Alzheimer ou éprouvant des troubles de la mémoire Soins

Plus en détail

Au pays du non voyant

Au pays du non voyant Olivier Guiryanan Au pays du non voyant Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les

Plus en détail

Re forme de la Taxe d Apprentissage 2015

Re forme de la Taxe d Apprentissage 2015 Re forme de la Taxe d Apprentissage 2015 Donner la capacité aux entreprises de financer la formation de leur(s) apprenti(s) Service des relations entreprises 1 Textes de référence LOI n 2014-891 du 8 aou

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

POLITIQUE D ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

POLITIQUE D ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES POLITIQUE D ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES MAI 2008 POLITIQUE D EGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES 1. LE CONTEXTE L égalité entre les femmes et les hommes est une condition essentielle au développement

Plus en détail

COURS DE CUISINE VIVANTE

COURS DE CUISINE VIVANTE Toutes nos formations peuvent e tre prises en charge au titre de la formation permanente ou du droit individuel a la formation (DIF). Lieux de formation possible a ce jour pour les particuliers : CEPROC

Plus en détail

Feuille de route 2013-2016

Feuille de route 2013-2016 Archidiocèse de sherbrooke Vers un nouveau réseau de collaborations Feuille de route 2013-2016 Malgré les changements apportés, la diminution des ressources humaines et matérielles en milieu ecclésial

Plus en détail

Parrainez une fille, investissez dans son avenir.

Parrainez une fille, investissez dans son avenir. photos - Roger Job - Plan Comme Marie Gillain, parrainez une fille avec PLAN! «Grâce à ma filleule, j ai été le témoin privilégié des actions de PLAN sur le terrain. À travers ses yeux, j ai réalisé que

Plus en détail

1996-2011 AIMER ACCUEILLIR AIDER. futures mamans Riviera-Veveyse. www.sosmaman.ch

1996-2011 AIMER ACCUEILLIR AIDER. futures mamans Riviera-Veveyse. www.sosmaman.ch 1996-2011 futures mamans Riviera-Veveyse AIMER ACCUEILLIR AIDER www.sosmaman.ch 2 / 7 Présentation SOS futures mamans est une association d entraide bénévole, sans but lucratif, apolitique et sans distinction

Plus en détail

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Transcription et traduction de la communication de Verity DONNELLY colloque Éducation inclusive, la question

Plus en détail