Planification financière pour ménages privés

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Planification financière pour ménages privés"

Transcription

1 Examen final Conseiller/ère financier avec brevet fédéral 5ème session 5-6 mai 2011 / mai 2011 Planification financière pour ménages privés Examen écrit du 5-6 mai 2011 Experts principaux: Urs Büchler et Marcel Quidort Version EXPERT Situation initiale, questionnaire et dossier de travail Mode d examen Durée d'examen examen écrit 180 minutes Total des points: 100 Moyens auxiliaires admis: Open book. Est autorisée l'utilisation de tous vos documents sous forme de papier ou électronique; en cas d'utilisation d'un ordinateur (Laptop), le risque éventuel d'une coupure de courant est assumée exclusivement par le candidat. L'accès à Internet, ainsi que toute communication entre les candidats ou avec des tiers, est interdite. Les résultats sont à consigner sur papier et à remettre à la fin de l examen dans l'enveloppe. No de candidat 1 ère correction... 2 ème correction... Points obtenus: Note: page 1 sur 22

2 Remarques concernant l'examen écrit Remarques concernant l'examen L examen écrit de la partie "Planification financière pour ménages privés est structuré sous forme d études de cas classiques. Sont traités, un ou plusieurs cas et des faits pratiques. L examen porte sur plusieurs thèmes. L accent est mis sur les connaissances techniques et pratiques, ainsi que les aptitudes à résoudre le cas d un point de vue global et de le réaliser de manière interconnectée. Vos solutions concernant la réalisation des souhaits et objectifs de votre client doivent apparaître de manière cohérente et transparente en tenant spécialement compte des aspects suivants: planification financière, placements et prévoyance, aspects légaux et fiscaux. Il est important que la solution que vous proposez soit suivie pendant toutes les étapes de l examen. Exposez clairement vos hypothèses. Les résultats/solutions doivent être présentés d une manière compréhensible. Seront corrigées uniquement les solutions écrites sur les feuilles d examens et les feuilles annexées. Les solutions sont à inscrire dans le questionnaire officiel. Si vous devez utiliser des feuilles supplémentaires, indiquez sur chaque feuille votre numéro de candidat et le numéro de l exercice concerné. Sont acceptées uniquement des feuilles vierges (lignées ou quadrillées). Des formulaires imprimés, des impressions, prospectus etc. ne seront pas acceptés et ne seront pas évalués. Utilisez un stylo ou un feutre fin. L utilisation d un crayon n est pas permise. Afin de faciliter la correction, veillez à écrire lisiblement et soignez la présentation. Ceci réduit le danger d une mauvaise interprétation. Vous trouvez parfois des remarques liminaires sur certaines questions. Ces remarques n ont pas pour but de vous suggérer une approche "correcte" mais servent à faciliter une correction homogène et juste. Les remarques sont interprétées de la manière suivante: malgré une argumentation rationnelle, le client décide parfois de prendre une autre décision ou ne partage pas votre avis. Pour éviter le report d'erreurs dans les calculs, la règle suivante est appliquée: pour certains devoirs, des remarques spécifiques sont marquées d un signe (ci-dessous). Ces indications concrètes concernent les calculs/devoirs qui suivent. Les remarques/indications n ont pas d importance pour les devoirs antérieurs. Ces remarques ne peuvent être interprétées comme indice pour les calculs antérieurs, mais servent uniquement à éviter des erreurs continues. Moyens auxiliaires admis: Open book. Est autorisée l utilisation de tous vos documents sous forme de papier ou électronique; en cas d utilisation d un ordinateur (Laptop), le risque éventuel d une coupure de courant est assumée exclusivement par le candidat. L accès à Internet, ainsi que toute communication entre les candidats ou avec des tiers, est interdite. Les résultats sont à consigner sur papier et à remettre à la fin de l examen dans l enveloppe. Si un devoir fait référence à un canton spécifique, vous trouverez dans les annexes les textes de loi et les directives concernant ce canton. L accès à Internet, ainsi que toute communication entre les candidats ou avec des tiers sont interdits. Le non-respect de cette directive a pour conséquence l exclusion immédiate de l examen. Pendant l examen, vous pouvez quitter la salle d examen uniquement en présence d un surveillant. page 2 sur 22

3 CONTENU REMARQUES GÉNÉRALES CONCERNANT LES CALCULS 1 ÈRE SITUATION INITIALE I. DEVOIR: IMMOBILIER II. DEVOIR: PRÉVOYANCE III. DEVOIR: DROIT MATRIMONIAL ET SUCCESSORAL 2 ÈME SITUATION INITIALE (20 ANS PLUS TARD) IV. DEVOIR: PLANIFICATION RETRAITE Veuillez utiliser les feuilles du format A3 pour la solution du devoir IV/3. page 3 sur 22

4 Remarques générales concernant les calculs Sauf indications contraires dans les devoirs ou dans les annexes, veuillez utiliser les taux suivants: Impôts sur les prestations en capital Paiement de capitaux du 2 ème pilier 10.0% Paiement de capitaux du 3 ème pilier 10.0% Rendements supposés Comptes épargne: 1.0% p. a. frais déduits Prévoyance professionnelle partie obligatoire: 2.0% p. a. Prévoyance professionnelle partie surobligatoire: 2.0% p. a. Placements bancaires pilier 3a: 2.0% p. a. Placements jusqu à 5 ans 1.0% p. a. frais déduits Placements jusqu à 10 ans 1.5% p. a. frais déduits Placements jusqu à 15 ans 2.5% p. a. frais déduits Placements 20 ans et + 3.5% p. a. frais déduits Taux de conversion pour le calcul des rentes pilier 3b Les prestations en capital sont à convertir au taux de 4%. Taux de conversion pour les calculs des rentes pilier 2a / 2b Les prestations en capital sont à convertir au taux de 4%. Renchérissement/inflation Budget de dépenses, sans les impôts et taux hypothécaires 1.0% p. a. Rentes vieillesse AVS 0.5% p. a. page 4 sur 22

5 1 ère situation initiale Situation du client Thomas Leuenberger, né le , et Sandra Grandjean, née le , vivent depuis 4 ans en concubinage. Ils ont une fille en commun, Flavia, née le Ils habitent à Nidau (BE) dans une partie de la maison des parents de Thomas Leuenberger. Cette maison comprend deux appartements sur deux niveaux. Thomas et les siens occupent l'appartement au rez-de-chaussée et la mère de Thomas, 69 ans, habite au 1 er avec mezzanine au-dessus. Le père de Thomas est décédé il y a quelques années déjà, ses avoirs disponibles ayant été alloués à sa mère. Thomas verse à sa mère un loyer de CHF 2'200.- par mois, plus CHF de charges annexes et CHF pour le garage. Thomas Leuenberger est chef de département et professeur spécialisé à la Haute Ecole Spécialisée Technique et Informatique à Bienne. Son revenu annuel (13 salaires mensuels) est de CHF 195'000.- brut. Les allocations pour enfants représentent CHF par mois. Sandra Grandjean travaille depuis 3 ans à temps partiel à domicile pour une entreprise qui organise des enchères par Internet. Son revenu annuel (12 salaires mensuels) est de CHF 20' Elle est assurée selon les prescriptions légales en vigueur. Les parents de Sandra, décédés il y a quelques années, lui ont légué une somme de CHF 255'000.- sous forme de livrets d'épargne et d'obligations de la Confédération helvétique. Thomas Leuenberger ainsi que Sandra sont de confession protestante. Fortune et prestations de prévoyance 1er pilier AVS/AI/APG Pour l'avs on peut s'attendre aux prestations maximales 2ème pilier Selon certificat de prévoyance annexé 3ème pilier au nom de Thomas Leuenberger Prévoyance liée compte bancaire solde actuel: CHF 185'000 Dépôt-titres mixte, valeur actuelle: CHF 150'000 Immobilier Néant page 5 sur 22

6 Taux d'imposition Taux cantonal facteur Taux communal facteur Confession protestante facteur Revenu imposable canton/commune CHF Revenu imposable Confédération CHF Fortune imposable CHF Annexes 1 ère situation initiale Voir index séparé page 6 sur 22

7 I. DEVOIR: IMMOBILIER Calculs immobiliers points 16 La mère de Thomas, âgée de 69 ans, désire vendre la maison où ils habitent en commun à son fils Thomas et bénéficier, à titre gratuit, d'un droit d habitation à vie. Ce droit, concernant l appartement qu elle habite, sera inscrit au registre foncier. Seul charges d habitation usuelles lui seront imputées. Aucune hypothèque ne grève actuellement cet immeuble. Elle n a pas d autres prétentions financières mais exige que le bien immobilier sera partagé à parts égales entre ses trois enfants, Thomas devant de ce fait dédommager en espèces ses frères et sœurs. Pour des raisons fiscales, ce dédommagement se fera au nom de la mère. Indications concernant le bien immobilier: Valeur vénale maison à 2 familles, sans droit d habitation CHF 900'000.- Valeur locative appartement au 1 èr étage/mezzanine CHF 18'000.- p.a. Taux d intérêt pour calculer le droit d habitation 3,5 % 1. Devoir points 5 Calculez la valeur vénale de la maison à deux familles en tenant compte du droit d habitation (calcul à terme échu). Solution: Espérance de vie: 21 ans = facteur valeur actuelle rente: ( x 18'000) = CHF 264'564 droit d habitation = CHF 635'436 Valeur vénale avec le droit d habitation (900' '564) page 7 sur 22

8 2. Devoir: Points 5 Pour dédommager ses frères et sœurs, Thomas aimerait hypothéquer la maison. Etablissez un concept de financement et proposez le modèle hypothécaire le mieux adapté et à quel taux d intérêt il doit prévoir. Il sera propriétaire individuel. Solution 2/3 parts de 635'436 = CHF 423'624 (hypothèque nécessaire) CHF 635'436 valeur vénale avec le droit d habitation CHF 211'812 1/3 part de Thomas CHF 423'624 hypothèque 2/3 Modèles hypothécaires: Plusieurs réponses sont possibles, exemples: hypothèque libor 3 mois taux: 1,3 % hypothèque libor 6 mois taux: 1,4 % hypothèques fixes 3 ans 2,1 % 5 ans 2,6 % hypothèque à taux variable: 2,75 % 3. Devoir: points 3 Calculez la capacité d emprunt du point de vue de la banque Solution: CHF 21'181 5 % de CHF 9'000 1 % de 900'000 (1 % de la valeur vénale, sans droit d habitation car Thomas doit supporter les frais d entretien. CHF 4'236 1 % amortissement de l hypothèque CHF 34'417 = environ 18 % du salaire brut page 8 sur 22

9 4. Devoir: points 3 Citez 3 caractéristiques du droit d habitation Solution: n est pas transférable s éteint avec le décès du bénéficiaire a un caractère personnel locaux non louables à des tiers non successible page 9 sur 22

10 II. DEVOIR: PRÉVOYANCE Prévoyance points 25 Pour Thomas il est très important que sa partenaire et leur fille commune puissent continuer à habiter la maison à 2 familles aussi après son décès; la capacité d'emprunt exigée par la banque doit donc être garantie. Sa partenaire est d'ailleurs bénéficiaire de la police d assurance vie mixte no. 10/ LAA complémentaire Le salaire dépassant le maximum LAA est assuré aux mêmes conditions que la base LAA. 1. Devoir: Points 15 Montrez à Thomas Leuenberger les prestations prévues en faveur sa partenaire de vie et sa fille en provenance des 1 er, 2 ème et 3 ème piliers, en cas de décès suite à maladie et accident. Pour le 3 ème pilier tenez uniquement compte des assurances vie et de la prévoyance liée. Montrez en détail qui obtient quoi. Tenez compte des éventuels impôts sur les successions et calculez les montants exacts. Des prestations en capital sont à transformer en rentes. Solution: Prestation d assurance vie de CHF 128'396 en faveur de la partenaire de vie. Cette prestation est soumise à l impôt sur les successions = 18'855 = montant net de la police d assurance: convertie à 4 % = 4'381 p. a. page 10 sur 22

11 Décès par maladie 1 er pilier CHF Rente d orphelin pour Flavia Pas des prestations pour la partenaire de vie 2 ème pilier CHF Rente d orphelin pour Flavia Rente pour le partenaire de vie (enfant commun) ème pilier prévoyance libre CHF Capital assurance vie 128'396 pour partenaire, moins impôts 109'540, taux rente 4 % 4'381.- Prévoyance liée CHF 185'000 dont 50 % pour la fille et la partenaire de vie (car à charge) 185'000 moins 10 % impôts = taux de rente à 4 % 6'660.- Total Décès par accident 1 er pilier CHF Rente d orphelin pour Flavia 11'137.- Pas de prestation pour la partenaire de vie 2 ème pilier LAA CHF Rente d orphelin pour Flavia 15 % de '250.- Pas de rente pour la partenaire de vie Rente d orphelin subsidiaire de la LPP 4' ème pilier prévoyance libre CHF Capital assurance vie 128'396 pour partenaire, moins impôts 109'540, taux rente 4 % 4'381.- Prévoyance liée CHF 185'000 dont 50 % pour la fille et la partenaire de vie, (car à charge) 185'000 moins 10 % impôts = taux de rente à 4 % 6'660.- Total page 11 sur 22

12 2. Devoir: points 5 Le revenu des rentes doit être suffisant pour garantir la capacité d'emprunt exigée par la banque pour l hypothèque. Tenez compte du revenu lucratif de Sandra dans vos calculs. Proposez une solution sensée! Solution: Calcul de la capacité d'emprunt de la banque: 34'417 (33,33%) dont 100% = revenu nécessaire, moins revenu de Sandra 20'400 = solde CHF 84'000. Décès par accident/maladie En cas de décès par accident il y aura une lacune de CHF 50'000 et en cas de décès par maladie environ CHF 27'000 par an. Avec un taux de rente de 4%, il manquera en cas d accident un capital de CHF 1 250' La conclusion d une assurance risque décès d un montant de CHF 1'250'000 serait nécessaire mais serait peu sensé. Pour se prémunir du risque catastrophe, la conclusion d une assurance risque décès pour un montant de CHF 550'000 (500'000 + env. 10% d impôts) est conseillée. Ce qui permettrait à la partenaire de vie, pendant les études de sa fille, d'assumer le train de vie. A long terme, elle devrait certainement augmenter son taux d occupation professionnelle. D autres solutions censées sont possibles. 3. Devoir: points 5 Thomas Leuenberger aimerait utiliser une partie de sa fortune pour effectuer des rachats pour années manquantes dans sa caisse de pension. Il vous demande de calculer le montant de rachat autorisé. Donnez-lui ensuite deux recommandations en relation avec les rachats éventuels. Solution: Rachat caisse de pension Selon certificat CHF Pilier 3a, solde CHF solde maximale selon tableau CHF CHF Possibilité de rachat CHF Recommandations: - Rachats à prévoir par étapes - Pas de retraits de la caisse de pension pendant les 3 prochaines années - D autres recommandations sont possibles page 12 sur 22

13 III. DEVOIR: DROIT MATRIMONIAL ET SUCCESSORAL Partage matrimonial et successoral points 15 En relation avec l achat de la maison, Thomas Leuenberger aimerait régler sa succession. Au moyen d un pacte successoral, il a réduit les prétentions de sa fille aux parts réservataires et attribué ainsi la quote-part disponible à sa partenaire de vie. La prescription de partage prévoit que la maison revient à Sandra Grandjean et que la part de sa fille sera prévu en espèces. 1. Devoir: Points 15 Evaluez l avoir de Sandra Grandjean issu de la succession/décès de Thomas Leuenberger (après impôts sur la succession), compte tenu du versement de la totalité des parts réservataires. Tenez compte des coûts occasionnés par le décès de CHF 20' Ne tenez pas compte d'éventuelles polices d assurances que vous pourriez conseiller suite à votre analyse de prévoyance. Tenez compte des impôts forfaitaires comme suit: Impôts sur les prestations en capital: 10 % Impôts sur la succession: 15 % page 13 sur 22

14 Solution: Calcul des parts réservataires de la fortune globale de Thomas Bien immobilier moins hypothèque Police d assurance vie 10/ valeur de rachat actuel: Solde pilier 3a moins les impôts : 10 % autres avoirs moins les coûts occasionnés par le décès Total CHF La réserve de la fille ¾. Quotité disponible ¼. ¾ de ¼ quotité disponible CHF Avoir issu de la succession bien immobilier valeur nette capital issu de l assurance vie moins impôts sur la succession 15 % sur pilier 3a net autres avoirs moins compensation part réservataire à la fille moins impôts sur la succession 15 % sur Avoir net issu de la succession CHF 635' ' ' ' ' ' ' ' ' ' ' ' ' ' ' ' ' '189.- page 14 sur 22

15 2 ÈME SITUATION INITIALE 20 ANS APRÈS Informations générales pour cette partie de l'examen: Pour les devoirs suivants, partez du principe que Monsieur Leuenberger aurait 65 ans en Cela signifie que l'an 2011 constitue l'année de départ de tous vos calculs. Vous trouvez les informations nécessaires dans les descriptions si dessous: Situation du client, Fortune et prestations de prévoyance, Immobilier, Taux d'imposition, et pour certains devoirs dans les annexes 1 ère situation initiale et 2 ème situation initiale. Situation du client Entre-temps, Thomas Leuenberger et Sandra Grandjean se sont mariés. La mère de Thomas est décédée et la succession a été partagée entre les héritiers. Flavia habite maintenant avec son ami dans l'appartement du rez-de-chaussée et Thomas et Sandra dans l'appartement au 1èr étage/mezzanine fraîchement rénovée. Il y a quelques années, Sandra a résilié son travail à temps partiel et ne travaille donc plus. Fortune et prestations de prévoyance 1er pilier AVS/AI/APG Pour l'avs on peut s'attendre aux rentes maximales 2ème et 3ème piliers Compte d'épargne Thomas et Sandra Grandjean CHF 50'000.- Pilier 3a bancaire Thomas Leuenberger CHF 452'700.- Vous trouvez les autres éléments de fortune dans l'annexe 2 ème situation initiale. Immobilier Maison parentale de Thomas à Nidau, comportant 2 appartements. Valeur vénale / valeur de marché CHF Valeur fiscale CHF Valeur locative appartement 1 er étage CHF Loyer appartement rez-de-chaussée CHF 2'650.- Hypothèque CHF Taux d'hypothécaire 4.0% CHF page 15 sur 22

16 Taux d'imposition Taux cantonal facteur Taux communal facteur Confession protestante facteur Annexes 2ème situation initiale Voir index séparé page 16 sur 22

17 IV. DEVOIR: PLANIFICATION RETRAITE Planification de la retraite dès 65 ans points Devoir: Impôts sur les prestations en capital du pilier 3a et 2 ème pilier points 4 Thomas Leuenberger prévoit de retirer sous forme de capital de sa caisse de pension la partie sur-obligatoire de son capital de vieillesse et de maintenir le reste sous forme de rente. Calculez la charge fiscale en cas de retrait de capitaux en provenance du pilier 3a et du 2 ème pilier et quel sera le capital disponible après paiement des impôts. Etablissez un calcul fiscal exact et détaillé avec vos étapes de calcul. Solution Capital 2ème p. sur-o Pilier 3a banque Total 435' ' ' Canton en % en CHF 52' % ' % ' % 1' ' % 1' ' % 3' ' % 5' ' % ' ' Quotité d'impôt / to ' Confédération 850' ' ' ' Total 102' dont 1/5 Total impôts canton et fédéral 20' ' Capital net après impôts 801' page 17 sur 22

18 2. Devoir: Impôts sur le revenu et la fortune points 10 A la retraite ordinaire, la charge fiscale sur le revenu et la fortune changera de manière significative. Thomas Leuenberger désire savoir quels impôts sur le revenu et sur la fortune au niveau cantonal et fédéral il devra payer dès la retraite. Etablissez un calcul fiscal exact et détaillé avec vos étapes de calcul pour les impôts, canton et Confédération, sur le revenu et sur la fortune. Calculez avec un rendement imposable de 2% (intérêts et dividendes) pour la totalité de la fortune investie. Solution: Revenus Canton Conf. Fortune Montant Subtotal Revenu % Rente AVS 27'840 27'840 Compte d'épargne 50'000 Rente LPP 30'385 30'385 Dépôt Thomas Leuenberger 180'000 Revenu locations 31'800 31'800 Dépôt Sandra Grandjean Leuenberger 160'000 Revenu titres 28'507 28'507 AV 12/ EE 3B 233'979 Revenu locatif 18'000 21'070 Capital 2ème pilier et 3a net 801'395 1'425' % Bien immobilier 630'000 Total revenus 136' '602 Total fortune 2'055'374 Coûts Dettes Montant Primes d'assurance 4'600 3'300 intérêts passifs 16'800 16'800 Hypothèque 420' % frais d'entretiens forfaitaire 9'960 10'574 Déduction pour mariés 170'000 Total frais / déductions 31'360 30'674 Total déductions 590'000 Revenu net 105' '928 Déductions générales Déduction générale 5'000 2'500 Déduction pour mariés 5'000 2'500 Total 10'000 5'000 Revenu imposable 95' '928 Total fortune imposable 1'465'374 Canton Canton 95'000 3'754 1'265'000 1' ' Total impôt simple 3'762 Total impôt simple 1'563 Canton 11' Canton 4' Commune 6' Commune 2' Paroisse Paroisse Total canton 19'075 Total canton 7'923 Confédération 102'000 2'291 1' Total Confédération 2'407 page 18 sur 22

19 Total impôts revenus 21'482 Total impôt sur la fortune 7'923 Total impôts 29'405 page 19 sur 22

20 3. Devoir: Rapport de planification financière points 30 Thomas Leuenberger vous transmet les documents nécessaires, visibles dans les annexes "1 ère situation initiale" et "2 ème situation initiale", pour l établissement de votre rapport de planification financière. Concernant les entrées en capital en provenance du pilier 3a et de la caisse de pension, indiquez les montants nets, après déduction des impôts sur le retrait en capital selon vos calculs antérieurs. Votre client désire un rapport détaillé, avec des étapes distinctes de 5 ans à partir de 65 ans à 85ans (65-69 / / / 80-85). Les informations suivantes doivent en ressortir impérativement: Evolution des revenus (5 points) Revenu de rentes du 1 er et du 2 ème piliers ainsi les loyers encaissés. Calculez avec des rendements thésaurisés (intérêts et dividendes) pour les valeurs monétaires (nominales). Evolution des dépenses (15) Thomas Leuenberger a fait un budget de son train vie qui s élève à CHF 80'000.- par an, sans impôts ni charges hypothécaires. Les prochains 5 ans, il prévoit des voyages au bout du monde (Asie, Pôles Sud et Nord, Amérique du Sud, Afrique et Caraïbes) qui coûteront CHF 20'000.- par an. Il planifie également, un an après la retraite, d'installer un jardin d hiver sur sa terrasse pour CHF 65' Et enfin, pour fêter sa retraite, il prévoit d acheter une nouvelle BMW et de la remplacer tous les 10 ans par une nouvelle BMW valant CHF 70' Calculez de manière détaillée les cotisations AVS pour personnes sans activité lucrative pour Sandra Grandjean-Leuenberger. Evolution de la fortune investie (5 points) Calcul et allocation des parts de fortune nécessaires par étape en indiquant le rendement projeté. Thomas Leuenberger aimerait disposer en permanence d une réserve de liquidités de CHF pour financer les dépenses courantes. Présentation du rapport de planification (5 points) Etablissez un rapport détaillé, facilement compréhensible pour le client. Conditions-cadre Afin de disposer de la place nécessaire, utilisez les feuilles A3. Si vous n avez pas répondu aux questions: "1. Devoir: Impôts sur les prestations en capital du pilier 3a et 2 ème pilier", et "2. Devoir: Impôts sur le revenu et la fortune", utilisez les indications qui figurent dans le chapitre "REMARQUES GÉNÉRALES CONCERNANT LES CALCULS" en l'indiquant clairement sur vos solutions. Ces remarques n ont pas d importance pour les devoirs antérieurs en ne peuvent être interprétées comme indications correctes au sujet des calculs antérieurs. Elles servent uniquement à éviter des erreurs subséquentes. page 20 sur 22

21 Solution : Etappe 1 Etappe 2 Etappe 3 Etappe 4 Thomas Leuenberger Sandra Leuenberger Intérêt Revenus AVS 0.50% 27'840 28'543 28'543 29'264 29'264 30'002 45'004 46'140 Caisse de pension 0.00% 30'385 30'385 30'385 30'385 30'385 30'385 30'385 30'385 Revenus de location 0.00% 31'800 31'800 31'800 31'800 31'800 31'800 31'800 31'800 Total revenus 90'025 90'728 90'728 91'449 91'449 92' ' '325 Moyenne 90'377 91'089 91' '757 Dépenses Coûts de vie 1.00% 80'000 84'000 84'000 88'000 88'000 92'000 92'000 97'000 Hypothèque 0.00% 16'800 16'800 16'800 16'800 16'800 16'800 16'800 16'800 Impôts 0.00% 29'405 29'405 29'405 29'405 29'405 29'405 29'405 29'405 AVS Primes 2'575 2'575 2'575 2'575 2'575 2'575 Total dépenses 128'780 Durchschnitt 132' '780 Durchschnitt 136' '780 Durchschnitt 140' '205 Durchschnitt 143'205 Moyenne 130' ' ' '705./. Revenus -90'377-91'089-91' '757 Lacune par année 40'404 43'692 46'962 32'948 par etappe 202' ' ' '740 Auto 70'000 70'000 Budget voyage 100'000 Construction 65'000 Total par Etappe 437' ' ' '740 Allocation fortune Etappe 1 437'018 Etappe 2-5 ans 1.00% 207' '458 Etappe 3-10 ans 1.50% 262' '810 Etappe 4-15 ans 2.50% 113' '740 Réserve liquidité 50'000 Réserve long terme 20 ans 204'110 Réserve long terme 25 ans 150'000 Total fortune 1'425'374 page 21 sur 22

22 Evolution des revenus Rentes AVS modification des rentes maximales pour mariés à partir de la 4 ème étape Adaptation des rentes AVS au renchérissement 0.5% p. a. Evolution des dépenses Cotisations AVS pour personnes sans activité lucrative: calcul pour les étapes 1 à 3 Coût de la vie: calcul du renchérissement Jardin d hiver: investissement unique durant la 1 ère étape CHF 65'000.- Vacances: à tenir compte dans le budget pendant la 1 ère étape CHF 100'000.- Voiture: à tenir compte dans la 1 ère et 3 ème étape AVS primes Base Calcul Total Rente AVS 27' '800 Rente LPP 30' '700 fortune imposable 1'465' '465'374 Total 2'629'874 dont 1/2 1'314'937 Cotisation selon tabelle 2'575 Evolution de la fortune investie 4 étapes de 5 ans Calcul de la fortune nécessaire par étape Escompter à la situation initiale (point de départ) page 22 sur 22

Planification financière pour ménages privés

Planification financière pour ménages privés Examen final Conseiller/ère financier avec brevet fédéral 5ème session 5-6 mai 2011 / 11-12 mai 2011 Planification financière pour ménages privés Examen écrit du 5-6 mai 2011 Experts principaux: Urs Büchler

Plus en détail

Planification financière pour ménages privés

Planification financière pour ménages privés Examen final Conseiller/ère financier avec brevet fédéral 6ème session 10-11 mai 2012 / 23-25 mai 2012 Planification financière pour ménages privés Examen par écrit du 11 mai 2012 Experts principaux: Urs

Plus en détail

Planification financière pour ménages privés. Dossier d experts et solutions cas 1

Planification financière pour ménages privés. Dossier d experts et solutions cas 1 Examen final Conseiller/ère financier avec brevet fédéral 2ème session 5/6 et 18/19 novembre 2009 Planification financière pour ménages privés Examen oral du 18 novembre 2009 Expert principal: Robert Heiss

Plus en détail

Examen final. Conseiller/ère financier avec brevet fédéral. 6ème session Planification financière pour ménages. Cas d étude no 1

Examen final. Conseiller/ère financier avec brevet fédéral. 6ème session Planification financière pour ménages. Cas d étude no 1 Examen final Conseiller/ère financier avec brevet fédéral 6ème session Planification financière pour ménages privés Cas d étude no 1 Examen oral du 23. / 25. mai 2012 Experts principaux: Urs Büchler &

Plus en détail

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2014 du brevet

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2014 du brevet FEAS Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 204 du brevet Allocations pour perte de gain (APG), Allocations de maternité (AMat) et Allocations

Plus en détail

Cas 2 Priorité prévoyance

Cas 2 Priorité prévoyance Exercice Examen oral Conseiller financier diplômé IAF Cas 2 Priorité prévoyance Examinateur principal - expert: Christian Andrik 23 octobre 2008 Temps de préparation : Examen oral : 45 minutes 30 minutes

Plus en détail

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2009 du brevet

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2009 du brevet FEAS Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2009 du brevet Prestations complémentaires à l AVS/AI (PC) et Aide sociale (AS) Nom/Prénom

Plus en détail

Planification financière pour ménages privés

Planification financière pour ménages privés Examen final Conseiller/ère financier avec brevet fédéral 4ème session 4 et 5 novembre 2010 / 17 et 18 novembre 2010 Planification financière pour ménages privés Examen par écrit du 5 novembre 2010 Experts

Plus en détail

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission romande des examens

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission romande des examens FEAS Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission romande des examens Examen professionnel pour l obtention du brevet en assurances sociales Session d automne 2007 à Lausanne Examen

Plus en détail

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2012 du brevet

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2012 du brevet FEAS Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 202 du brevet Prévoyance professionnelle (PP) No de candidat (e) : Durée de l'examen : Nombre

Plus en détail

Philippe Kündig - Conseiller financier avec brevet fédéral www.conseil-retraite.ch

Philippe Kündig - Conseiller financier avec brevet fédéral www.conseil-retraite.ch Philippe Kündig - Conseiller financier avec brevet fédéral www.conseil-retraite.ch Système de répartition : Les cotisations 2011 des actifs servent à payer les prestations versées aux bénéficiaires en

Plus en détail

Prévoyance professionnelle

Prévoyance professionnelle L E 2 è m e P I L I E R L E S B A S E S Prévoyance professionnelle Il convient de souligner que la prévoyance professionnelle ne consiste pas uniquement à mettre de l'argent de côté pour ses vieux jours.

Plus en détail

Planification de la retraite et caisse de pension: Rente ou capital?

Planification de la retraite et caisse de pension: Rente ou capital? Conférence AROMED du 23 septembre 2015 Planification de la retraite et caisse de pension: Rente ou capital? Par Jean-Marc Morier Conseiller en planification patrimoniale ROUTE DE BERNE 52, CP 128, 1000

Plus en détail

Soyez assurés, chers parents, de notre entière collaboration à l éducation de votre enfant.

Soyez assurés, chers parents, de notre entière collaboration à l éducation de votre enfant. BOURSES BRÉBEUF 2015-2016 Madame, Monsieur, Notre politique de distribution de bourses émane de plusieurs critères de sélection tels les revenus familiaux, le nombre d enfants dans la famille et le nombre

Plus en détail

Prévoir sur mesure et profiter outre mesure

Prévoir sur mesure et profiter outre mesure épargne 3 PORTFOLIO 3 Prévoir sur mesure et profiter outre mesure Avec des solutions de prévoyance 3 e pilier. Des réponses concrètes à vos interrogations Un 3 e pilier à votre mesure Pour un présent serein

Plus en détail

POLITIQUE D OCTROI DES BOURSES

POLITIQUE D OCTROI DES BOURSES POLITIQUE D OCTROI DES BOURSES Dans le but d aider le plus grand nombre d élèves tout en répondant objectivement à leurs besoins réels afin que leur année scolaire ne soit pas compromise, une politique

Plus en détail

Notice 2 Imposition des époux et de la famille

Notice 2 Imposition des époux et de la famille Notice 2 Imposition des époux et de la famille Valable pour la période fiscale 2015 Les dispositions applicables en matière de droit fiscal peuvent sensiblement différer selon la situation personnelle

Plus en détail

Assurance vie. Préparez votre retraite : donnez plus de valeur à votre avenir

Assurance vie. Préparez votre retraite : donnez plus de valeur à votre avenir Préparez votre retraite : donnez plus de valeur à votre avenir Sommaire 5 Donnez-vous les moyens de vivre pleinement votre retraite 6 Pensez à combler vos lacunes de prévoyance 7 Déterminez vos priorités

Plus en détail

NOUVEAU SALAIRE, NOUVEAU BUDGET

NOUVEAU SALAIRE, NOUVEAU BUDGET NOUVEAU SALAIRE, NOUVEAU BUDGET FICHE DE PAIE : COMMENT EST RÉPARTI VOTRE SALAIRE? Votre première fiche de paie va sans doute vous surprendre. Car après la première ligne où figure votre salaire brut,

Plus en détail

Message accompagnant le projet de décision concernant l octroi d un crédit d engagement pour l aide au logement

Message accompagnant le projet de décision concernant l octroi d un crédit d engagement pour l aide au logement Message accompagnant le projet de décision concernant l octroi d un crédit d engagement pour l aide au logement Le Conseil d Etat du Canton du Valais au Grand Conseil Monsieur le Président, Mesdames et

Plus en détail

Plusieurs possibilités de rachat sont à votre disposition afin d'améliorer vos prestations de prévoyance :

Plusieurs possibilités de rachat sont à votre disposition afin d'améliorer vos prestations de prévoyance : Version 01.01.2016 Rachat facultatif Plusieurs possibilités de rachat sont à votre disposition afin d'améliorer vos prestations de prévoyance : Cotisations d'épargne volontaires (cotisations des employés)

Plus en détail

POLITIQUE TARIFAIRE DES INSTITUTIONS DE LA PETITE ENFANCE

POLITIQUE TARIFAIRE DES INSTITUTIONS DE LA PETITE ENFANCE GUIDE POLITIQUE TARIFAIRE DES INSTITUTIONS DE LA PETITE ENFANCE Petite enfance Page 1/10 Tél. +41 (0)22 899 10 37 Fax +41 (0)22 899 10 20 541.01.021 Politique tarifaire 12.12.docx SOMMAIRE 1 COTISATION

Plus en détail

Description du certificat de prévoyance

Description du certificat de prévoyance Description du certificat de prévoyance 1a 1b 2 3 4 5 6 7 8 2 1 er janvier 2016 Description du certificat de prévoyance de la caisse de pension PKG La liste ci-après décrit les différentes rubriques du

Plus en détail

PRESTATIONS D ASSURANCE-EMPLOI OU D ASSURANCE PARENTALE

PRESTATIONS D ASSURANCE-EMPLOI OU D ASSURANCE PARENTALE PRESTATIONS D ASSURANCE-EMPLOI OU D ASSURANCE PARENTALE INFORMATIONS GÉNÉRALES RELEVÉ D EMPLOI POUR LA PÉRIODE DES FÊTES 2008-2009 COMMUNIQUÉ IMPORTANT PÉRIODE DES FÊTES 2008-2009 RELEVÉ D EMPLOI POUR

Plus en détail

PREVOIR. POUR MAINTENANT ET POUR PLUS TARD. L ASCOM PENSIONSKASSE (APK) EN BREF

PREVOIR. POUR MAINTENANT ET POUR PLUS TARD. L ASCOM PENSIONSKASSE (APK) EN BREF PREVOIR. POUR MAINTENANT ET POUR PLUS TARD. L ASCOM PENSIONSKASSE (APK) EN BREF PREVOYANCE INTEGRALE JAMAIS DEUX SANS TROIS En Suisse, la prévoyance intégrale repose sur trois piliers. En tant que salarié(e),

Plus en détail

Bernische Lehrerversicherungskasse Caisse d assurance du corps enseignant bernois. Règlement concernant l'octroi d'hypothèques (RoHYP-CACEB)

Bernische Lehrerversicherungskasse Caisse d assurance du corps enseignant bernois. Règlement concernant l'octroi d'hypothèques (RoHYP-CACEB) Bernische Lehrerversicherungskasse Caisse d assurance du corps enseignant bernois Règlement concernant l'octroi d'hypothèques (RoHYP-CACEB) Table des matières I. Généralités 3 Art. 1 Champ d'application

Plus en détail

MÈRE 200 Salaire brut (joindre relevé de paie)

MÈRE 200 Salaire brut (joindre relevé de paie) CANADA Province du Québec District de Montréal No du dossier 500-12- - ANNEXE I (a. 3) FORMULAIRE DE FIXATION DES PENSIONS ALIMENTAIRES POUR ENFANTS Formulaire du père Formulaire de la mère Formulaire

Plus en détail

Introduction. Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) 1

Introduction. Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) 1 Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) Province du Nouveau-Brunswick ISBN: 978-1-55471-612-8 juin 2013 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 1 Résumé du régime... 2 Adhésion... 3

Plus en détail

Déclaration pour la retenue d impôt2005

Déclaration pour la retenue d impôt2005 Déclaration pour la retenue d impôt2005 TP-1015.3 2005-01 Vous devez remettre ce formulaire dûment rempli à votre employeur ou au payeur, selon le cas, pour qu il puisse effectuer correctement votre retenue

Plus en détail

Swiss Life Calmo IncomePlan. Un revenu supplémentaire garanti pour l avenir que vous envisagez

Swiss Life Calmo IncomePlan. Un revenu supplémentaire garanti pour l avenir que vous envisagez Swiss Life Calmo IncomePlan Un revenu supplémentaire garanti pour l avenir que vous envisagez 3 Vous souhaitez vivre le plus longtemps possible selon vos choix personnels? «Etre libre de ses choix, c est

Plus en détail

La déclaration préremplie 2013

La déclaration préremplie 2013 La déclaration préremplie 2013 Ce qu il faut savoir sur le préremplissage des revenus D où proviennent les données préremplies sur votre déclaration? Les données indiquées sur votre déclaration de revenus

Plus en détail

J attends un enfant, je garde ou je fais garder mon enfant

J attends un enfant, je garde ou je fais garder mon enfant Accueil du jeune enfant Montants en vigueur du 1 er avril 2012 au 31 mars 2013 J attends un enfant, je garde ou je fais garder mon enfant J attends un enfant La prime à la naissance dans le cadre de la

Plus en détail

Planification financier pour ménages privés. Questionnaire et solutions possibles

Planification financier pour ménages privés. Questionnaire et solutions possibles Examen écrit «Planification financière pour les ménages privés», mai 2009 Examen final Conseiller/ère financier/ère avec brevet fédéral 1ère session 8./9. et 27 mai 2009 Planification financier pour ménages

Plus en détail

Fiches de salaire Excel 2015

Fiches de salaire Excel 2015 Fiches de salaire Excel 2015 DIRECTIVES 1 Fichier Excel 1.1 Informations générales La loi fédérale sur l AVS oblige les employeurs à enregistrer régulièrement les salaires pour autant que tel s avère nécessaire

Plus en détail

Enumération non exhaustive - Tous les chiffres sont en CHF ICC : Impôt Cantonal et Communal / IFD : Impôt Fédéral Direct

Enumération non exhaustive - Tous les chiffres sont en CHF ICC : Impôt Cantonal et Communal / IFD : Impôt Fédéral Direct DEDUCTION FRAIS REELS/FRAIS FORFAITAIRES TABLEAU COMPARATIF IMPOT A LA SOURCE/DECLARATION 2013 Données indicatives. Se reporter au guide de l administration fiscale pour toutes précisions Enumération non

Plus en détail

Déclaration pour la retenue d impôt 2016

Déclaration pour la retenue d impôt 2016 TP-1015.3 2016-01 1 de 6 Déclaration pour la retenue d impôt 2016 Vous devez remplir ce formulaire et le remettre à votre employeur ou au payeur pour qu il détermine l impôt à retenir sur les sommes qu

Plus en détail

Directive de la Direction des finances sur l'imposition complémentaire au titre de l'impôt à la source

Directive de la Direction des finances sur l'imposition complémentaire au titre de l'impôt à la source Directive de la Direction des finances sur l'imposition complémentaire au titre de l'impôt à la source (du 23 novembre 1998) A. Conditions pour l'imposition complémentaire 1 Sont soumis à l'imposition

Plus en détail

Formules bancaires importantes

Formules bancaires importantes Formules bancaires importantes Ce formulaire sert d ouvrage de référence pour les principales formules en usage dans les opérations bancaires. Chacune des formules présentées est illustrée par un exemple

Plus en détail

Les produits de rentes viagères des Rentes Genevoises. Conférence 2015 - Salon des transfrontaliers

Les produits de rentes viagères des Rentes Genevoises. Conférence 2015 - Salon des transfrontaliers Les produits de rentes viagères des Rentes Genevoises Conférence 2015 - Salon des transfrontaliers Présentation succincte du système des 3 piliers en Suisse Le système des 3 piliers en Suisse 1 er pilier

Plus en détail

Les RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES de la Haute-Garonne vous informent

Les RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES de la Haute-Garonne vous informent REMUNERATION DES ASSISTANTES MATERNELLES Montant Brut Net SMIC horaire 9 (au 01/01/11) Montant minimum du salaire de base pour une journée d accueil de 8 heures: SMIC x 2,25 h (fixé par la loi de 1992)

Plus en détail

Gestion des assurés. Aperçu. Caractéristiques. Les avantages

Gestion des assurés. Aperçu. Caractéristiques. Les avantages Aperçu La gestion des assurés comprend tous les processus opérationnels et les fonctions qui se réfèrent à une personne assurée. Leurs fonctions élémentaires sont également à la disposition des autres

Plus en détail

Université d Ottawa. Université d Ottawa Information clé sur le régime de retraite 1. 04-2013 v.1. Information clé sur le Régime de retraite

Université d Ottawa. Université d Ottawa Information clé sur le régime de retraite 1. 04-2013 v.1. Information clé sur le Régime de retraite Université d Ottawa Université d Ottawa 1 Régime de Université d Ottawa 3 Que trouve-t-on dans ce feuillet d information? Ce feuillet d information donne un aperçu des aspects fondamentaux du de l Université

Plus en détail

Intervention SUVA 28.11.2014. Formation Handicap et enjeux sociaux 28 novembre 2014

Intervention SUVA 28.11.2014. Formation Handicap et enjeux sociaux 28 novembre 2014 Formation Handicap et enjeux sociaux 28 novembre 2014 Assurance Invalidité 2 Assurance invalidité Principes généraux But Prévenir, réduire ou éliminer l invalidité grâce à des mesures de réadaptation appropriées,

Plus en détail

Conseil National de l Ordre des Masseurs Kinésithérapeutes 88 avenue Niel 75017 Paris www.cnomk.org

Conseil National de l Ordre des Masseurs Kinésithérapeutes 88 avenue Niel 75017 Paris www.cnomk.org GUIDE D'ÉLABORATION DU BUDGET Ce document vise à servir de guide à l'élaboration des budgets des Conseils départementaux de l'ordre des Masseurs Kinésithérapeutes. Il a pour objet de présenter les différentes

Plus en détail

Le personnel de la Caisse cantonale vaudoise de Compensation AVS et des Agences d assurances sociales vous adressent leurs meilleurs voeux pour 2014

Le personnel de la Caisse cantonale vaudoise de Compensation AVS et des Agences d assurances sociales vous adressent leurs meilleurs voeux pour 2014 Le personnel de la Caisse cantonale vaudoise de Compensation AVS et des Agences d assurances sociales vous adressent leurs meilleurs voeux pour 2014 Futurs rentiers AVS En 2014, les hommes nés en 1949

Plus en détail

PREAVIS N 07/2015 ARRETE D IMPOSITION 2016 DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL. Finances

PREAVIS N 07/2015 ARRETE D IMPOSITION 2016 DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL. Finances Commune d'echichens PREAVIS N 07/2015 DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL ARRETE D IMPOSITION 2016 Finances Préavis présenté au Conseil communal en séance du 17 septembre 2015. 1 ère séance de commission

Plus en détail

LES PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE DE DERNIER RECOURS ET L AVOIR LIQUIDE (SOMMES D ARGENT ET ACTIFS)

LES PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE DE DERNIER RECOURS ET L AVOIR LIQUIDE (SOMMES D ARGENT ET ACTIFS) LES PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE DE DERNIER RECOURS ET L AVOIR LIQUIDE (SOMMES D ARGENT ET ACTIFS) Lorsque vous faites une demande d admission au Programme d aide sociale ou au Programme de solidarité

Plus en détail

Régimes de retraite individuels

Régimes de retraite individuels Ces dernières années, les propriétaires d entreprise ont commencé à reconnaître les avantages offerts par les régimes de retraite individuels (RRI). Un RRI permet aux propriétaires d entreprise et à certains

Plus en détail

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales. Commission centrale des examens. Examen professionnel 2008 du brevet

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales. Commission centrale des examens. Examen professionnel 2008 du brevet FEAS Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2008 du brevet Assurance militaire (AM) Nom / Prénom : No de candidat (e) : Durée de l'examen

Plus en détail

LISTE DE CONTRÔLE DU LIQUIDATEUR

LISTE DE CONTRÔLE DU LIQUIDATEUR PLANIFICATION FISCALE ET SUCCESSORALE LISTE DE CONTRÔLE DU LIQUIDATEUR Liste de contrôle étape par étape des tâches et des responsabilités d un liquidateur Le travail de liquidateur peut être exigeant

Plus en détail

Chiffres et faits 2009. du secteur de l assurance privée

Chiffres et faits 2009. du secteur de l assurance privée Chiffres et faits 2009 du secteur de l assurance privée 2 Impressum Editeur Association Suisse d Assurances ASA C. F. Meyer-Strasse 14 Case postale 4288, CH-8022 Zurich Tél. +41 44 208 28 28 Fax +41 44

Plus en détail

Protection de vos proches

Protection de vos proches Protection de vos proches Rente de survivant avant la retraite Rente de survivant avant la retraite En adhérant au Régime de retraite des CAAT, vous accumulez une rente tout en protégeant vos êtres chers

Plus en détail

Modèle de prévoyance 2017 Informations complémentaires concernant le comparateur

Modèle de prévoyance 2017 Informations complémentaires concernant le comparateur Caisse de pension du Credit Suisse Group (Suisse) Modèle de prévoyance 2017 Informations complémentaires concernant le comparateur Au 1 er janvier 2017, la Caisse de pension du Credit Suisse Group (Suisse)

Plus en détail

BOURSES D ÉTUDES MODE D EMPLOI DÉTAILLÉ TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS

BOURSES D ÉTUDES MODE D EMPLOI DÉTAILLÉ TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS SOMMAIRE Allocations page 3 Frais de voyage et de transport page 4 Assurance page 5 Hébergement page 5 Titre de séjour page 6

Plus en détail

... p. 3. ... p. 5. ... p. 8. ... p. 9. ... p. 12. garantie de l Etat. prime d acquisition. prime d épargne. subvention d intérêt

... p. 3. ... p. 5. ... p. 8. ... p. 9. ... p. 12. garantie de l Etat. prime d acquisition. prime d épargne. subvention d intérêt garantie de l Etat... p. 3 prime d acquisition... p. 5 prime d épargne... p. 8 subvention d intérêt... p. 9 bonification d intérêt... p. 12 Edition 07/2015 garantie de l Etat Qu est-ce qu une garantie

Plus en détail

IAPEG Intercommunale pour l accueil de la petite enfance en Glâne. Règlement de subventions

IAPEG Intercommunale pour l accueil de la petite enfance en Glâne. Règlement de subventions IAPEG Intercommunale pour l accueil de la petite enfance en Glâne Règlement de subventions Décembre 2014 Page 2/ 11 Table des matières Contenu 1. Situation actuelle... 5 2. Proposition d organisation...

Plus en détail

Règlement de la Fondation Epargne 3

Règlement de la Fondation Epargne 3 Le présent règlement a été édicté par le Conseil de Fondation le 15 novembre 2006 en vertu de l article 4 des Statuts de la Fondation de prévoyance Epargne 3 et, notamment, de la loi fédérale du 25 juin

Plus en détail

EXAMENS DE CERTIFICATION. Unité de valeur 5. Synthèse - diagnostic et conseil patrimonial global. Durée : 3 heures 30.

EXAMENS DE CERTIFICATION. Unité de valeur 5. Synthèse - diagnostic et conseil patrimonial global. Durée : 3 heures 30. Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC Affiliée au Certified Financial Planner Board of Standards et à l'international Certified Financial Planners Council Association

Plus en détail

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales. Commission centrale des examens. Examen professionnel 2008 du brevet

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales. Commission centrale des examens. Examen professionnel 2008 du brevet FEAS Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2008 du brevet Assurance-accidents (AA) Nom / Prénom : No de candidat (e) : Durée de l'examen

Plus en détail

Demande d'assistance judiciaire. pour la procédure. Requérant/e. Conjoint, partenaire du/de la requérant(e) Enfant(s) du/de la requérant(e)

Demande d'assistance judiciaire. pour la procédure. Requérant/e. Conjoint, partenaire du/de la requérant(e) Enfant(s) du/de la requérant(e) Bundesstrafgericht Tribunal pénal fédéral Tribunale penale federale Tribunal penal federal Demande d'assistance judiciaire pour la procédure Nom Prénom Adresse No postal et localité Date de naissance (jour,

Plus en détail

Préoccupations et motivations?

Préoccupations et motivations? LE TRANSFERT DE PROPRIÉTÉ DE L HABITATION FAMILIALE DES PARENTS AUX ENFANTS Quand? Et comment? Conséquences fiscales? Droit aux prestations AVS complémentaires? Salon de l Immobilier Neuchâtelois Présentation

Plus en détail

Liste de contrôle pour la prévoyance des créateurs d entreprises. Sécurité et prévoyance pour vous, votre entreprise et vos collaborateurs

Liste de contrôle pour la prévoyance des créateurs d entreprises. Sécurité et prévoyance pour vous, votre entreprise et vos collaborateurs Liste de contrôle pour la prévoyance des créateurs d entreprises Sécurité et prévoyance pour vous, votre entreprise et vos collaborateurs 2 Vorsorgecheckliste für Firmengründer La prévoyance et l assurance

Plus en détail

Les 4 pages suivantes montrent la réalisation du résumé

Les 4 pages suivantes montrent la réalisation du résumé Données de base Marcel Exemple est né le 15.03.1955 à Vevey. Catherine est née le 27.09.1960. Ils se sont mariés le 04.09.1982, et ont 2 enfants : David, né le 13.07.1985, employé de banque, et Christelle,

Plus en détail

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales. Commission centrale des examens. Examen professionnel 2008 du brevet

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales. Commission centrale des examens. Examen professionnel 2008 du brevet FEAS Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2008 du brevet Prestations complémentaires à l AVS/AI (PC) et Aide sociale (AS) Nom / Prénom

Plus en détail

3 Les droits de cotisation inutilisés peuvent être reportés indéfiniment

3 Les droits de cotisation inutilisés peuvent être reportés indéfiniment Le Compte d épargne libre d impôt (CELI) donne aux Canadiens un nouveau moyen d épargner en franchise d impôt. Lorsque vous cotisez à un CELI, votre placement fructifie à l abri de l impôt et vous n aurez

Plus en détail

Questions et réponses au sujet de la loi sur les caisses de pension cantonales (LCPC)

Questions et réponses au sujet de la loi sur les caisses de pension cantonales (LCPC) 1 / 12 s et réponses au sujet de la loi sur les caisses de pension cantonales (LCPC) Mots-clés Prestation de sortie / réponse Une prestation de sortie figure sur l attestation de prestations. Cette prestation

Plus en détail

Chiffres et faits 2007. du secteur de l assurance privée

Chiffres et faits 2007. du secteur de l assurance privée Chiffres et faits 2007 du secteur de l assurance privée 2 Impressum Publié par : Association Suisse d Assurances ASA C. F. Meyer-Strasse 14 Case postale 4288 CH-8022 Zurich Tél. +41 44 208 28 28 Fax +41

Plus en détail

Assurance de prêt immobilier

Assurance de prêt immobilier Assurance de prêt immobilier QU EST CE QUE L ASSURANCE DE PRÊT IMMOBILIER? L assurance de prêt immobilier est un type de contrat d assurance spécifique : il permet à l emprunteur de faire face aux échéances

Plus en détail

Le fractionnement d un revenu de retraite

Le fractionnement d un revenu de retraite SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N o 15 Le fractionnement d un revenu de retraite Il est maintenant possible de fractionner le revenu de retraite

Plus en détail

CONDITIONS DE PARTICIPATION

CONDITIONS DE PARTICIPATION CONDITIONS DE PARTICIPATION Introduction Depuis le 1 er janvier 2011, le Régime de retraite principal d OMERS (le «régime principal») contient une disposition prévoyant des cotisations facultatives supplémentaires

Plus en détail

Retraite et impact fiscal dans le canton de Genève

Retraite et impact fiscal dans le canton de Genève FONCTIONNAIRES INTERNATIONAUX Retraite et impact fiscal dans le canton de Genève Administration fiscale cantonale Direction de la taxation 10 avril 2014 Bertrand BANDOLLIER 1 Bases théoriques [pages 3

Plus en détail

exclusif Droits d enregistrement

exclusif Droits d enregistrement Imposition de la seconde résidence 4 Vous rêvez d un chalet dans les Ardennes où vous passeriez les vacances d été, entouré de vos enfants? Ou vous envisagez l acquisition d un petit appartement à la Côte

Plus en détail

«rentier» et/ou «titulaire» ont la même signification que celle qui est donnée au terme «constituant» dans la loi;

«rentier» et/ou «titulaire» ont la même signification que celle qui est donnée au terme «constituant» dans la loi; L EMPIRE, COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE AVENANT POUR UN FONDS DE REVENU VIAGER LOI SUR LES RÉGIMES COMPLÉMENTAIRES DE RETRAITE DU QUÉBEC ET RÈGLEMENTS Y AFFÉRENT Police numéro : Titulaire/Rentier : La police

Plus en détail

Planification financière

Planification financière Planification financière Notre planification financière détaillée: un tremplin pour accéder à vos objectifs. Des prestations loyales calquées sur vos besoins Forger des plans ou enfin réaliser des rêves

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2014-133. Mars 2014 TAUX MARGINAUX COMBINÉS D IMPOSITION POUR 2014 PARTICULIERS

BULLETIN FISCAL 2014-133. Mars 2014 TAUX MARGINAUX COMBINÉS D IMPOSITION POUR 2014 PARTICULIERS BULLETIN FISCAL 2014-133 Mars 2014 TAUX MARGINAUX COMBINÉS D IMPOSITION POUR 2014 PARTICULIERS Voici les taux marginaux combinés d imposition des particuliers, fédéral et provincial, en vigueur depuis

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION 2015 2016

DOCUMENT D INFORMATION 2015 2016 Service des ressources éducatives Nutrition DOCUMENT D INFORMATION 2015 2016 PROGRAMME DE LA MESURE ALIMENTAIRE ÉCOLES PRIMAIRES ET SECONDAIRES 1. OBJECTIFS 2. MODALITÉS 3. PROCÉDURE ET FORMULAIRE POUR

Plus en détail

PRÉPARATION À LA RETRAITE

PRÉPARATION À LA RETRAITE PRÉPARATION À LA RETRAITE Présenté par Claudine Morin-Massicotte Bureau de la retraite 17 novembre 2015 Préparation à la retraite RÉGIME DE RETRAITE DE LA CORPORATION DE L ÉCOLE POLYTECHNIQUE OBJECTIFS

Plus en détail

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2014 du brevet.

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2014 du brevet. FEAS Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 04 du brevet Droit (e) : Durée de l'examen : Nombre de pages de l épreuve (y compris la page

Plus en détail

Travail domestique. Qu est-ce qui est considéré comme travail domestique? 1 On entend par travail domestique, par exemple, l activité des

Travail domestique. Qu est-ce qui est considéré comme travail domestique? 1 On entend par travail domestique, par exemple, l activité des 2.06 Etat au 1 er janvier 2008 Travail domestique Qu est-ce qui est considéré comme travail domestique? 1 On entend par travail domestique, par exemple, l activité des personnes suivantes: nettoyeuse/nettoyeur;

Plus en détail

RÉGIME DE TRAITEMENT DIFFÉRÉ POUR CONGÉ AUTORISÉ

RÉGIME DE TRAITEMENT DIFFÉRÉ POUR CONGÉ AUTORISÉ DIRECTIVE ADMINISTRATIVE 455 RÉGIME DE TRAITEMENT DIFFÉRÉ POUR CONGÉ AUTORISÉ PRÉAMBULE Le Conseil scolaire Centre-Est reconnaît que parfois son personnel peut vouloir, pour diverses raisons, accéder à

Plus en détail

2.02 Etat au 1 er janvier 2014

2.02 Etat au 1 er janvier 2014 2.02 Etat au 1 er janvier 2014 Cotisations des indépendants à l AVS, à l AI et aux APG Activité indépendante 1 L assurance-vieillesse et survivants (AVS), l assuranceinvalidité (AI) et le régime des allocations

Plus en détail

Série 2, 2014. Nom : Prénom : No de candidat : Date d'examen :...

Série 2, 2014. Nom : Prénom : No de candidat : Date d'examen :... Procédures de qualification ECONOMIE Gestionnaire du commerce de détail CFC Série 2, 2014 Nom : Prénom : No de candidat : Date d'examen :............ Durée de l'épreuve : Moyens auxiliaires autorisés :

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES et CONTRACTUELLES

CONDITIONS GÉNÉRALES et CONTRACTUELLES Conditions_Générales_2015-1/9 CONDITIONS GÉNÉRALES et CONTRACTUELLES Table des matières I. OBJET ET CHAMP D APPLICATION... 3 Article 1... 3 II. INSCRIPTIONS... 3 Article 2 ADMISSION... 3 Article 3 ÉMOLUMENTS...

Plus en détail

Préparé par : Tél. : Téléc. : 29 octobre 2015

Préparé par : Tél. : Téléc. : 29 octobre 2015 Une illustration conçue pour : Préparé par : Tél. : Téléc. : Date : SSQ, Société d assurancevie inc. 29 octobre 2015 Page 1 de 10 Non valide s'il manque des pages Le produit Revenu garanti ASTRA vous offre

Plus en détail

Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2011

Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2011 Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2011 Allianz Suisse Vie Compte d exploitation 2011 2 Compte d exploitation de la prévoyance professionnelle 2011 Rudolf Alves Responsable Vie/ Hypothèques

Plus en détail

Initiation à la comptabilité simplifiée

Initiation à la comptabilité simplifiée Lot 2 : Fiscalité et comptabilité Initiation à la comptabilité simplifiée Ville de Paris Carrefour des Associations Parisiennes PROJETS-19 projets19@projets19.org Organisation matérielle : 3 heures avec

Plus en détail

Art. 49 Définition de la fortune (art. 71, al. 1, LPP) 1 La fortune au sens des art. 50 à 59 comprend la somme des actifs inscrits au bilan

Art. 49 Définition de la fortune (art. 71, al. 1, LPP) 1 La fortune au sens des art. 50 à 59 comprend la somme des actifs inscrits au bilan Ce texte est une version provisoire. Seule la version publiée dans le Recueil officiel des lois fédérales fait foi (www.admin.ch/ch/f/as). Ordonnance sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants

Plus en détail

L indépendant a-t-il intérêt à s affilier au deuxième pilier? Tour d horizon des possibilités Pierre Novello*

L indépendant a-t-il intérêt à s affilier au deuxième pilier? Tour d horizon des possibilités Pierre Novello* Page 1 sur 3 Texte FINANCE lundi 14 mai 2012 L indépendant a-t-il intérêt à s affilier au deuxième pilier? Tour d horizon des possibilités Pierre Novello* > Deuxième pilier ou troisième pilier lié? Tout

Plus en détail

Partie 2 - Déclaration du revenu imposable

Partie 2 - Déclaration du revenu imposable Partie 2 - Déclaration du revenu imposable 1 - Professions salariées, pensions et rentes A Traitements, salaires, indemnités, etc. de source sénégalaise Veuillez compléter les annexes A et A.1 afin d identifier

Plus en détail

applicables et notamment les abattements et le tarif des droits applicables. La communauté entre époux prend fin à cette date.

applicables et notamment les abattements et le tarif des droits applicables. La communauté entre époux prend fin à cette date. Le règlement de la succession L ouverture de la succession La succession s ouvre au jour du décès. C est à cette date qu il faut se placer pour déterminer l actif successoral et connaître les règles successorales

Plus en détail

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2014 du brevet

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 2014 du brevet FEAS Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission centrale des examens Examen professionnel 204 du brevet Assurance-vieillesse et survivants (AVS) (e) : Durée de l'examen : Nombre de

Plus en détail

MERCEDES BENZ FINANCIAL SERVICES: VOTRE PARTENAIRE FINANCIER

MERCEDES BENZ FINANCIAL SERVICES: VOTRE PARTENAIRE FINANCIER MERCEDES BENZ FINANCIAL SERVICES: VOTRE PARTENAIRE FINANCIER Ce prospectus est rédigé au nom du vendeur dont le cachet figure ci-dessous et agissant comme intermédiaire de crédit. Cachet de l intermédiaire

Plus en détail

T1-2009 Impôt fédéral Annexe 1

T1-2009 Impôt fédéral Annexe 1 T1-2009 Impôt fédéral Annexe 1 Remplissez l'étape 1 pour demander vos crédits d'impôt non remboursables fédéraux, l'étape 2 pour calculer votre impôt fédéral sur le revenu imposable et l'étape 3 pour calculer

Plus en détail

Table des matières. adopté par l'organe paritaire le 19. novembre 2007 - Etat au 1 er janvier 2015

Table des matières. adopté par l'organe paritaire le 19. novembre 2007 - Etat au 1 er janvier 2015 Règlement de prévoyance pour les personnes employées et les bénéficiaires de rentes de la Caisse de prévoyance de l'institut Fédéral de la Propriété Intellectuelle (RP-IPI) adopté par l'organe paritaire

Plus en détail

Optimisez la croissance de votre patrimoine grâce au contrat FPG Sélect PlacementPlus MD. et aux prêts placement de la Banque Manuvie

Optimisez la croissance de votre patrimoine grâce au contrat FPG Sélect PlacementPlus MD. et aux prêts placement de la Banque Manuvie Optimisez la croissance de votre patrimoine grâce au contrat FPG Sélect PlacementPlus MD et aux prêts placement de la Banque Manuvie LA COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE MANUFACTURERS Tirez le maximum de vos placements

Plus en détail

Conditions de retraite du personnel occupant des professions pénibles

Conditions de retraite du personnel occupant des professions pénibles Conditions de retraite du personnel occupant des professions pénibles Transfert au sein des dispositions PPP Alain Kolonovics Responsable Secteur Droits & Conseils Expert fédéral diplômé en matière de

Plus en détail

Requête d assistance judiciaire 1 Art. 119 CPC

Requête d assistance judiciaire 1 Art. 119 CPC Adresse de l autorité de conciliation ou du tribunal : Requête d assistance judiciaire 1 Art. 119 CPC Requérant(e) Conjoint(e) ; partenaire enregistré(e) Nom : Nom : Prénom : Prénom : Rue : Rue : NPA ;

Plus en détail

4.09 Prestations de l AI Mesures de réadaptation d ordre professionnel de l AI

4.09 Prestations de l AI Mesures de réadaptation d ordre professionnel de l AI 4.09 Prestations de l AI Mesures de réadaptation d ordre professionnel de l AI Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref L assurance-invalidité fédérale (AI) a pour principe que «la réadaptation prime la rente».

Plus en détail

SCPI d immobilier résidentiel neuf «bâtiment basse consommation» à capital fixe Dispositif fiscal «Pinel»

SCPI d immobilier résidentiel neuf «bâtiment basse consommation» à capital fixe Dispositif fiscal «Pinel» CILOGER HABITAT 5 Les photos concernent des investissements finalisés par d autres SCPI de CILOGER qui ne préjugent pas des investissements futurs, et sont données à titre d exemples. SCPI d immobilier

Plus en détail

Inscription. A remplir. Votre signature

Inscription. A remplir. Votre signature Conditions pour une assurance dans le cadre de la prévoyance professionnelle auprès de la CPJ Personnes qui participent à la publication d informations : assurance auprès de la CPJ sans affiliation à une

Plus en détail