«Mon École 21» dans les écoles de Chevilly-Larue

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«Mon École 21» dans les écoles de Chevilly-Larue"

Transcription

1 «Mon École 21» dans les écoles de Chevilly-Larue Préambule Les agenda 21 pour les établissements scolaires Ratifié en 1992 au Sommet de la Terre de Rio, l'agenda 21 est un programme d'actions pour le XXIe siècle orienté vers le développement durable. Ses principales fonctions sont la lutte contre la pauvreté et l'exclusion, la production de biens et de services durables ainsi que la protection de l'environnement. Selon son mot d'ordre "penser globalement pour agir localement", il se décline à toutes les échelles, du planétaire au local. En France, c'est le Comité 21 ou comité français pour l'environnement et le développement durable qui est chargé d'en faire connaître et appliquer les principes. Ainsi, pour apporter sa contribution au renforcement de l'éducation des jeunes au développement durable lancé par le ministère de l'éducation nationale en juillet 2004, le Comité 21 a créé en septembre 2004 le programme d'actions "Expérimentations d'agenda 21 d'établissements scolaires" sous le haut patronage du ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche. Ce programme s'inscrit également dans le cadre de la Décennie des Nations Unies pour l'éducation en vue du développement durable de 2005 à Son objectif est de décliner à l'échelle de l'établissement scolaire la démarche Agenda 21, de l'école au campus universitaire, en mobilisant l'ensemble des acteurs qui partagent un même lieu de vie et interagissent sur son évolution : élèves et leurs parents, communauté éducative et représentants de l'etat, collectivités territoriales, personnel et entreprises qui interviennent sur le site. Depuis les années 70, les programmes français ont connu trois étapes dans l'éducation environnementale : l'éducation à l'environnement (ERE), pionnière et toujours fondatrice, l'éducation à l'environnement pour un développement durable (EEDD) en 2004, puis en 2007 l'éducation au développement durable (EDD). Les textes enjoignent «d'inscrire plus largement l'éducation au développement durable dans les programmes ; de multiplier les démarches globales d'éducation au développement durable dans les établissements ; de former les professeurs et tous les personnels engagés dans cette éducation». Les établissements privilégient des cadres d'actions : l'agenda 21 scolaire, qui met en œuvre le développement durable à l'échelle d'un territoire, le programme Éco-École et le projet global d'«établissement en démarche de développement durable» (E3D). L agenda 21 de la ville de Chevilly-Larue La ville de Chevilly-Larue a fait appel à la participation pour la mise en place d un agenda 21 dans les écoles. Un certain nombre de partenaires ont souhaité s inscrire dans cette démarche : - la SEMHACH, gestionnaire de la géothermie, - le SIEVD, Syndicat intercommunal d exploitation et de valorisation des déchets - l EPA-ORSA, Etablissement public d aménagement Orly Rungis Seine Amont, - le d économie solidaire pour un développement des énergies renouvelables et alternatives, une meilleure valorisation des déchets, l éco-conception des opérations d urbanisme dans la commune, le développement du commerce équitable et des pratiques éthiques - 1 -

2 L Agenda 21 doit s élaborer autour de trois axes forts : - une gestion éco-responsable - un développement économique et urbain au service des habitants et du territoire - la participation citoyenne Exemples d actions : pistes cyclables, arrivée du tramway, mise à disposition d éco-composteurs, de récupérateurs des eaux de pluie, insertion du commerce équitable dans les marchés publics, création d une épicerie solidaire, lutte contre la pauvreté Mon école 21 de la ville de Chevilly-Larue Elle est un projet construit dans le cadre de la fiche action de sensibilisation des jeunes au développement durable initié en Mon école 21 est proposé à toutes les classes de Cycle 3 de la ville par la SEMHACH sous le contrôle de la Municipalité et de l Inspection de l éducation nationale. Il est inauguré cette année par les classes de CM2 qui traiteront les thèmes de la consommation de chauffage, la consommation d électricité et le transport. Dès la rentrée 2011, les classes de CM1 aborderont, quant à eux, les thèmes de l alimentation et de la gestion des déchets à l école et les classes de CE2, le thème de l eau. Les choix des thèmes abordés ont été opérés en fonction des programmations de cycle des écoles lors de concertations réunissant les différents protagonistes de ce projet. Un certain nombre de points de vigilance ont pu être dégagés. - Placer les élèves au cœur des actions de développement durable de leur école, leur quartier ou leur ville, sans user de catastrophisme, sans leur faire porter une trop lourde responsabilité vis-à-vis de la planète mais en les rendant éco-responsable. - Permettre par ce travail dans le temps scolaire l acquisition pour les élèves de compétences du Socle Commun clairement définies - Prendre en compte les observations, les réflexions et les propositions qui auront été faites par les élèves. - Aboutir à des résolutions à tous les niveaux et réguler le dispositif «Mon école 21» en l évaluant et en le modifiant si nécessaire

3 Lien avec les programmes 2008 POUR L ENSEMBLE DES DIAGNOSTICS CULTURE HUMANISTE GEOGRAPHIE Le programme de géographie a pour objectifs de décrire et de comprendre comment les hommes vivent et aménagent leurs territoires. Les sujets étudiés se situent en premier lieu à l échelle locale et nationale ; ils visent à identifier, et connaître les principales caractéristiques de la géographie de la France dans un cadre européen et mondial. Le programme de géographie a pour objectifs de décrire et de comprendre comment les hommes vivent et aménagent leurs territoires. Les sujets étudiés se situent en premier lieu à l échelle locale et nationale; ils visent à identifier, et connaître les principales caractéristiques de la géographie de la France dans un cadre européen et mondial. Le programme de géographie contribue, avec celui de sciences, à l éducation au développement durable. SCIENCES EXPÉRIMENTALES ET TECHNOLOGIE Les sciences expérimentales et les technologies ont pour objectif de comprendre et de décrire le monde réel, celui de la nature et celui construit par l Homme, d agir sur lui, et de maîtriser les changements induits par l activité humaine. Leur étude contribue à faire saisir aux élèves la distinction entre faits et hypothèses vérifiables d une part, opinions et croyances d autre part. Familiarisés avec une approche sensible de la nature, les élèves apprennent à être responsables face à l environnement, au monde vivant, à la santé. Ils comprennent que le développement durable correspond aux besoins des générations actuelles et futures. En relation avec les enseignements de culture humaniste et d instruction civique, ils apprennent à agir dans cette perspective. INSTRUCTION CIVIQUE ET MORALE L instruction civique conduit l élève à réfléchir sur les problèmes concrets posés par sa vie d écolier et, par là-même, de prendre conscience de manière plus explicite des fondements même de la morale : les liens qui existent entre la liberté personnelle et les contraintes de la vie sociale, la responsabilité de ses actes ou de son comportement, le respect de valeurs partagées, l importance de la politesse et du respect d autrui. Les règles élémentaires d organisation de la vie publique et de la démocratie : [ ] les enjeux de la solidarité nationale (responsabilité entre les générations)

4 DIAGNOSTICS N 1 et 2 : CONSOMMATION D ÉLECTRICITÉ CONSOMMATION DE CHAUFFAGE CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE SCIENCES EXPÉRIMENTALES ET TECHNOLOGIE L énergie Exemples simples de sources d énergies (fossiles ou renouvelables). Besoins en énergie, consommation et économie d énergie. Les objets techniques Circuits électriques alimentés par des piles. Règles de sécurité, dangers de l électricité. DIAGNOSTIC N 3 : MODES DE TRANSPORT CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE GEOGRAPHIE Des réalités géographiques locales à la région où vivent les élèves - les paysages de village, de ville ou de quartier, la circulation des hommes et des biens, les principales activités économiques ; Se déplacer en France et en Europe - un aéroport ; - le réseau autoroutier et le réseau TGV. Le réseau ferré à grande vitesse en Europe : étude de cartes. Schéma synthétique EDD économique Equitable Viable Durable social environnemental Vivable - 4 -

5 Document Légifrance : la Charte de l Environnement La Constitution - Charte de l'environnement de 2004 Le peuple français, considérant : - Que les ressources et les équilibres naturels ont conditionné l'émergence de l'humanité ; - Que l'avenir et l'existence même de l'humanité sont indissociables de son milieu naturel ; - Que l'environnement est le patrimoine commun des êtres humains ; - Que l'homme exerce une influence croissante sur les conditions de la vie et sur sa propre évolution ; - Que la diversité biologique, l'épanouissement de la personne et le progrès des sociétés humaines sont affectés par certains modes de consommation ou de production et par l'exploitation excessive des ressources naturelles ; - Que la préservation de l'environnement doit être recherchée au même titre que les autres intérêts fondamentaux de la Nation ; - Qu'afin d'assurer un développement durable, les choix destinés à répondre aux besoins du présent ne doivent pas compromettre la capacité des générations futures et des autres peuples à satisfaire leurs propres besoins, Proclame : Article 1 er. - Chacun a le droit de vivre dans un environnement équilibré et respectueux de la santé. Article 2. - Toute personne a le devoir de prendre part à la préservation et à l'amélioration de l'environnement. Article 3. - Toute personne doit, dans les conditions définies par la loi, prévenir les atteintes qu'elle est susceptible de porter à l'environnement ou, à défaut, en limiter les conséquences. Article 4. - Toute personne doit contribuer à la réparation des dommages qu'elle cause à l'environnement, dans les conditions définies par la loi. Article 5. - Lorsque la réalisation d'un dommage, bien qu'incertaine en l'état des connaissances scientifiques, pourrait affecter de manière grave et irréversible l'environnement, les autorités publiques veillent, par application du principe de précaution et dans leurs domaines d'attributions, à la mise en œuvre de procédures d'évaluation des risques et à l'adoption de mesures provisoires et proportionnées afin de parer à la réalisation du dommage. Article 6. - Les politiques publiques doivent promouvoir un développement durable. A cet effet, elles concilient la protection et la mise en valeur de l'environnement, le développement économique et le progrès social. Article 7. - Toute personne a le droit, dans les conditions et les limites définies par la loi, d'accéder aux informations relatives à l'environnement détenues par les autorités publiques et de participer à l'élaboration des décisions publiques ayant une incidence sur l'environnement. Article 8. - L'éducation et la formation à l'environnement doivent contribuer à l'exercice des droits et devoirs définis par la présente Charte. Article 9. - La recherche et l'innovation doivent apporter leur concours à la préservation et à la mise en valeur de l'environnement. Article La présente Charte inspire l'action européenne et internationale de la France. Textes et Documents de référence : - BO n 28 du 15 Juillet 2004 : Généralisation d une éducation à l environnement pour un développement durable (EDDD) - BO n 14 du 5 Avril 2007 : Seconde phase de généralisation de l éducation au développement durable (EDD) - BO n 25 du 19 Juin 2008 : Education au développement et à la solidarité internationale - Dossier EEDD INRP, Juillet Dossier d actualité INRP n 56, septembre

Charte Développement Durable et Manifestation Sportive de Nature en Rhône-Alpes. Cahier des charges de la labellisation

Charte Développement Durable et Manifestation Sportive de Nature en Rhône-Alpes. Cahier des charges de la labellisation Charte Développement Durable et Manifestation Sportive de Nature en Rhône-Alpes Cahier des charges de la labellisation 1. Destinataires La charte s adresse à tous les organisateurs de Rhône-Alpes désirant

Plus en détail

développement durable des établissements et entreprises publics.

développement durable des établissements et entreprises publics. L Andra signe la charte développement durable des établissements et entreprises publics. Mercredi 2 avril, Marie-Claude Dupuis, Directrice Générale de l'andra, a signé, avec 32 autres organismes publics,

Plus en détail

DREAL. Champagne-Ardenne. Agenda 21 en Champagne Ardenne. Education au Développement Durable Reims le 28 avril 2010

DREAL. Champagne-Ardenne. Agenda 21 en Champagne Ardenne. Education au Développement Durable Reims le 28 avril 2010 DREAL Champagne-Ardenne Agenda 21 en Champagne Ardenne Education au Développement Durable Reims le 28 avril 2010 1 Agenda 21 en Champagne-Ardenne Présentation de la DREAL Présentation de la démarche A21

Plus en détail

CADRE DE RÉFÉRENCE SUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

CADRE DE RÉFÉRENCE SUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE CADRE DE RÉFÉRENCE SUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Version finale approuvée par le Comité de soutien à la mission le 11 janvier 2012 et par le Conseil des commissaires à la séance de travail du 24 janvier

Plus en détail

La place de l environnement urbain dans les programmes de l école primaire.

La place de l environnement urbain dans les programmes de l école primaire. Éduquer à l environnement urbain : le bruit, l air, l architecture, l énergie et la mobilité La place de l environnement urbain dans les programmes de l école primaire. Dominique Gillet, Inspectrice de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Lundi 19 mars 2012. CONTACT PRESSE Laurence Crétaud Attachée de presse Téléphone : 04 70 02 56 63 Mail : presse.montlucon@gmail.

DOSSIER DE PRESSE Lundi 19 mars 2012. CONTACT PRESSE Laurence Crétaud Attachée de presse Téléphone : 04 70 02 56 63 Mail : presse.montlucon@gmail. DOSSIER DE PRESSE Lundi 19 mars 2012 CONTACT PRESSE Laurence Crétaud Attachée de presse Téléphone : 04 70 02 56 63 Mail : presse.montlucon@gmail.com - 2 - Agenda 21 faits et chiffres :... 5 Les défis à

Plus en détail

L e s pa rte na ria ts, a u c œ ur de l é duc a tio n a u dé ve lo ppe m e nt dura ble?

L e s pa rte na ria ts, a u c œ ur de l é duc a tio n a u dé ve lo ppe m e nt dura ble? L e s pa rte na ria ts, a u c œ ur de l é duc a tio n a u dé ve lo ppe m e nt dura ble? D abord ce qu en disent les textes La circulaire de juillet 2004 La circulaire de juillet 2004 Les sorties scolaires

Plus en détail

Un AGENDA 21 pour Allonnes. Bureau municipal du 17 mars 2010

Un AGENDA 21 pour Allonnes. Bureau municipal du 17 mars 2010 Un AGENDA 21 pour Allonnes Bureau municipal du 17 mars 2010 Sommaire Définition et schémas du développement durable Contexte international, européen et national Définition d un Agenda 21 local Les finalités

Plus en détail

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO? Projet éducatif LPO Sommaire I. Qui sommes nous?... 2 I.1. La LPO... 2 I.2. Nos Valeurs... 2 I.3. Notre mission... 2 II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?... 3 III. L éducation

Plus en détail

Un AGENDA 21. Yvré l'evêque

Un AGENDA 21. Yvré l'evêque Un AGENDA 21 pour Yvré l'evêque Un AGENDA 21 pour Yvré l'evêque Au coeur de notre projet municipal 2008-2014, la majorité avait inscrit une thèmatique autour du développement durable et de l Agenda 21

Plus en détail

Commission scolaire de la Riveraine

Commission scolaire de la Riveraine Commission scolaire de la Riveraine P O L I T I Q U E POLITIQUE : Politique de développement durable. SERVICE : Secrétariat général Date d approbation : 28 juin 2011 Résolution numéro : CC 1106-2076 2

Plus en détail

INDICATIONS DE CORRECTION

INDICATIONS DE CORRECTION Sujet national pour l ensemble des centres de gestion organisateurs ANIMATEUR TERRITORIAL PRINCIPAL DE 1 ère CLASSE Examen professionnel d avancement de grade SESSION 2014 Rédaction d un rapport à partir

Plus en détail

Accompagnement des établissements scolaires vers des actions de prévention

Accompagnement des établissements scolaires vers des actions de prévention Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr R4 Accompagnement des établissements scolaires vers des actions de prévention Pour rappel, les collèges sont de la compétence des conseils généraux,

Plus en détail

La lutte contre le dérèglement climatique à différentes échelles

La lutte contre le dérèglement climatique à différentes échelles 0 La lutte contre le dérèglement climatique à différentes échelles A l échelle internationale - La Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) Instaurée en 1992 lors du

Plus en détail

EnviroCompétences. Politique de développement durable. Comité sectoriel de main-d œuvre de l environnement

EnviroCompétences. Politique de développement durable. Comité sectoriel de main-d œuvre de l environnement EnviroCompétences Comité sectoriel de main-d œuvre de l environnement Politique de développement durable Révision septembre 2014 Préparée par Bernard Duchesne Table des matières Avant-propos... 3 Définition

Plus en détail

Le diagnostic territorial participatif

Le diagnostic territorial participatif 1 Le diagnostic territorial participatif Eléments méthodologiques Le diagnostic territorial participatif de la situation des quartiers prioritaires au sein de l'intercommunalité est conjointement piloté

Plus en détail

Projet Éducatif Local

Projet Éducatif Local Projet Éducatif Local Ville de Plaisance du Touch Il est élaboré et conduit comment? C'est le fruit du travail de la commission pluridisciplinaire se réunissant afin d'évoquer les problématiques liées

Plus en détail

Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité

Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité Etude pour la mise en place de démarches environnementales dans la conception et la gestion de zones d activité COMMUNAUTE URBAINE DE CHERBOURG Groupe de travail n 1 «Gouvernance de la qualité environnementale

Plus en détail

Le lycée Léonard de Vinci : un Lycée ÉCO-responsable

Le lycée Léonard de Vinci : un Lycée ÉCO-responsable Le lycée Léonard de Vinci : un Lycée ÉCO-responsable Limiter notre impact sur l'environnement Eduquer, sensibiliser Partager Lycée Léonard de Vinci 91240 St Michel sur Orge Qu'est-ce qu'un lycée ÉCO -responsable?

Plus en détail

Orientation 1. Améliorer la qualité de l air et réduire les émissions des GES. Objectif : Réduire les émissions de gaz à effet de serre

Orientation 1. Améliorer la qualité de l air et réduire les émissions des GES. Objectif : Réduire les émissions de gaz à effet de serre PLAN LOCAL DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE LA VILLE MONTRÉAL-EST Introduction 2013-2015 Le développement durable est, de nos jours, un concept très important qui permet à tout décideur de concilier les dimensions

Plus en détail

Education-Civique. Chapitre n. Les acteurs locaux et la citoyenneté

Education-Civique. Chapitre n. Les acteurs locaux et la citoyenneté Education-Civique Chapitre n. Les acteurs locaux et la citoyenneté I) Le droit d association : une liberté fondamentale Problématique : Comment peut-on se regrouper en association? A/ Les associations

Plus en détail

Charte nantaise des jardins collectifs. Jardins naturels nantais

Charte nantaise des jardins collectifs. Jardins naturels nantais Charte nantaise des jardins collectifs Jardins naturels nantais Pour faire un jardin, il faut un morceau de terre et l éternité. Gilles Clément Préambule La préservation de l environnement est aujourd

Plus en détail

«Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale»

«Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale» SYNDICAT MIXTE DU PAYS MIDI-QUERCY «Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale» VISITES SUR SITE ET ECHANGES AUTOUR DU PROJET

Plus en détail

Thèmes de convergence :

Thèmes de convergence : Thèmes de convergence : Un travail entamé en 6 e Trier les déchets, quelle importance? Les 3 classes de 6 e, réparties en groupes ont collecté des déchets pendant 1 heure. Les déchets triés ont été pesés.

Plus en détail

1- Liens avec les programmes scolaires pour la thématique Environnement et Développement durable

1- Liens avec les programmes scolaires pour la thématique Environnement et Développement durable LIENS AVEC LES PROGRAMMES SCOLAIRES POUR LE THEME «ENVIRONNEMENT ET DEVELOPPEMENT DURABLE» La mise à jour proposée dans ce document est effectuée à partir des textes suivants : - Décret n 2006-830 du 11

Plus en détail

Trophée IDEES Junior INITIATIVES DURABLES POUR L ENVIRONNEMENT, L ECONOMIQUE ET LE SOCIAL DANS LES HAUTS-DE-SEINE

Trophée IDEES Junior INITIATIVES DURABLES POUR L ENVIRONNEMENT, L ECONOMIQUE ET LE SOCIAL DANS LES HAUTS-DE-SEINE 1 Après le lancement en mai 2009 des éco collèges, il a semblé naturel d introduire dans l édition 2011 une nouvelle catégorie : les collèges. Le Trophée IDEES Junior vise à favoriser et à promouvoir les

Plus en détail

UTOPIA MA VILLE HIER, AUJOURD HUI ET DEMAIN

UTOPIA MA VILLE HIER, AUJOURD HUI ET DEMAIN UTOPIA : MA VILLE HIER, AUJOURD HUI ET DEMAIN Projet à destination des classes de cycle 3 des écoles élémentaires de Strasbourg Les objectifs : Permettre aux enfants de : Découvrir «activement» le Strasbourg

Plus en détail

Penser, construire et conduire un projet d éducation au développement durable. Daniel Falgon, conseiller pédagogique Sciences et EDD 43

Penser, construire et conduire un projet d éducation au développement durable. Daniel Falgon, conseiller pédagogique Sciences et EDD 43 Penser, construire et conduire un projet d éducation au développement durable Daniel Falgon, conseiller pédagogique Sciences et EDD 43 Présentation du contenu de l animation Tps 1 : rechercher une définition

Plus en détail

éléments qui contribuent à l identité d une ville ou d un pays riche de son passé et fort de son dynamisme.

éléments qui contribuent à l identité d une ville ou d un pays riche de son passé et fort de son dynamisme. UN LABEL, UN RÉSEAU Le ministère de la Culture et de la Communication assure depuis 1985, dans le cadre d un partenariat avec les collectivités territoriales, la mise en œuvre d une politique de valorisation

Plus en détail

SOMMAIRE EDITO. Agenda 21. Objectifs et moyens. Plan de lutte contre le changement climatique Atténuation Adaptation. Outils

SOMMAIRE EDITO. Agenda 21. Objectifs et moyens. Plan de lutte contre le changement climatique Atténuation Adaptation. Outils PLAN CLIMAT-ENERGIE TERRITORIAL DE Poitiers Février 2013 SOMMAIRE Agenda 21 Objectifs et moyens Plan de lutte contre le changement climatique Atténuation Adaptation Outils EDITO Une collectivité pionnière

Plus en détail

L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC)

L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) Accompagnement des Ressources Humaines L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) A - l aide à la préparation des entreprises à la GPEC (sensibilisation) B - l

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANÇAISE 2014/... DCM N 14-01-30-3

REPUBLIQUE FRANÇAISE 2014/... DCM N 14-01-30-3 REPUBLIQUE FRANÇAISE 2014/... MAIRIE DE METZ CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE METZ REGISTRE DES DELIBERATIONS Séance du 30 janvier 2014 DCM N 14-01-30-3 Objet : Engagement de la Ville de Metz dans le dispositif

Plus en détail

Construire ensemble l Agenda 21 de Chorges

Construire ensemble l Agenda 21 de Chorges Construire ensemble l Agenda 21 de Chorges La Mairie souhaite intégrer la perspective d un développement durable au cœur de ses missions de service public en engageant la commune de Chorges dans la démarche

Plus en détail

Charte régionale de la commande publique responsable. La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement

Charte régionale de la commande publique responsable. La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement Charte régionale de la commande publique responsable La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement Préambule Dès 1987 la Commission Mondiale sur l Environnement et le Développement des Nations

Plus en détail

CHARTE COSMEBIO. Assemblée Générale Le 7 juin 2011

CHARTE COSMEBIO. Assemblée Générale Le 7 juin 2011 CHARTE COSMEBIO Assemblée Générale Le 7 juin 2011 CHARTE COSMEBIO La cosmétique écologique et biologique est une démarche éthique et scientifique fondée sur des savoirs traditionnels tout en bénéficiant

Plus en détail

Mon travail au sein du bureau d étude EVEN Conseil

Mon travail au sein du bureau d étude EVEN Conseil 2015 Mon travail au sein du bureau d étude EVEN Conseil Anya Aït Messaoud Maître de stage : Delphine GEMON responsable chargée d études EVEN Conseil Paris Du 23 février au 21 août 1 L entreprise EVEN Conseil

Plus en détail

Compte rendu de la première réunion de travail - 16 octobre 2012 -

Compte rendu de la première réunion de travail - 16 octobre 2012 - Compte rendu de la première réunion de travail - 16 octobre 2012 - ATELIER 4 : Cohésion sociale entre les territoires et les générations L atelier se déroule à la Résidence des Personnes Agées Charles

Plus en détail

Statuts «Collectif d initiatives pour l environnement : Territoire des Maures et alentours»

Statuts «Collectif d initiatives pour l environnement : Territoire des Maures et alentours» Statuts «Collectif d initiatives pour l environnement : Territoire des Maures et alentours» I - BUT ET COMPOSITION DE L'ASSOCIATION Article 1: Constitution et Dénomination Il est fondé entre les adhérents

Plus en détail

Octobre 2012 22/08/2012. Contexte et principes de la réforme. Les acteurs de la prévention. Le dispositif du Centre de Gestion.

Octobre 2012 22/08/2012. Contexte et principes de la réforme. Les acteurs de la prévention. Le dispositif du Centre de Gestion. Octobre 2012 Contexte et principes de la réforme Les acteurs de la prévention Le dispositif du Centre de Gestion Les CHSCT Le Conseil Supérieur Les autres points 1 La réforme SST : Le contexte et les principes

Plus en détail

Charte Ethique de la FEGEMS

Charte Ethique de la FEGEMS Charte Ethique de la FEGEMS Fédération Genevoise des Etablissements Médico-Sociaux Les membres de la FEGEMS affirment que la vieillesse est une étape de l'existence pendant laquelle chacun peut poursuivre

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

Cérémonie de remise de prix

Cérémonie de remise de prix DOSSIER DE PRESSE 2011 30 mars 2011 au Salon Entreprendre @ Tour & Taxis Cérémonie de remise de prix Précédée de la conférence- débat : L économie positive dans les business schools belges où en est- on?

Plus en détail

Formation Préparatoire aux Fonctions de Directeur territorial adjoint

Formation Préparatoire aux Fonctions de Directeur territorial adjoint Mission de Formation des Cadres Tout au Long de la Vie Formation Préparatoire aux Fonctions de Directeur territorial adjoint Présentation du dispositif 1 Formation préparatoire aux fonctions de directeur

Plus en détail

Le numérique au service de l École

Le numérique au service de l École Le numérique au service de l École L essentiel > Notre monde connaît aujourd hui avec le numérique une rupture technologique aussi importante que celle de l invention de l imprimerie au XV e siècle. La

Plus en détail

Lyon, Ville équitable et durable

Lyon, Ville équitable et durable Lyon, Ville équitable et durable Dossier de presse Mars 2012 SOMMAIRE INTRODUCTION...P.3 LE LABEL «LYON, VILLE EQUITABLE ET DURABLE»... P.4 LE LABEL EN CHIFFRES.. P.8 LES LABELLISES. P.9 DES ACTIONS NOMBREUSES

Plus en détail

MASTER MEEF PREMIER DEGRE - PROFESSEUR DES ECOLES

MASTER MEEF PREMIER DEGRE - PROFESSEUR DES ECOLES MASTER MEEF PREMIER DEGRE - PROFESSEUR DES ECOLES Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales Mention : Métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation Présentation Nature de la formation

Plus en détail

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement Compte rendu de la deuxième réunion de travail - 3 octobre 2012 L atelier se déroule dans la salle du conseil municipal ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre Habitat - logement Madame Salfati, adjointe

Plus en détail

Le Schéma de COhérence Territoriale

Le Schéma de COhérence Territoriale Le Schéma de COhérence Territoriale Définition et contexte Définition SCOT = Schéma de COhérence Territoriale document d urbanisme = outil de planification intercommunale : Qui remplace depuis la Loi SRU

Plus en détail

Exemples simples de sources d énergies (fossiles ou renouvelables). Besoins en énergie, consommation et économie d énergie.

Exemples simples de sources d énergies (fossiles ou renouvelables). Besoins en énergie, consommation et économie d énergie. Quelques informations sur le thème Les besoins en énergie des activités humaines dans la vallée du Var n'ont cessé d'augmenter au cours du XX e siècle. L apport croissant des énergies renouvelables produites

Plus en détail

Commission départementale de consommation des espaces agricoles. Journée de formation 25 juin 2013

Commission départementale de consommation des espaces agricoles. Journée de formation 25 juin 2013 1 Commission départementale de consommation des espaces agricoles Journée de formation 25 juin 2013 2 La consommation de l'espace agricole Les espaces agricoles: des territoires à enjeux croissants...

Plus en détail

Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés

Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés Les préconisations du rapport se situent à trois niveaux Au niveau local : promouvoir les «équipes citoyennes» qui agissent

Plus en détail

GDF SUEZ CHARTE DE L ENVIRONNEMENT

GDF SUEZ CHARTE DE L ENVIRONNEMENT GDF SUEZ CHARTE DE L ENVIRONNEMENT SOMMAIRE INTRODUCTION > Chapitre 1 L environnement et le Développement durable 9 S engager > Chapitre 2 Principes de mise en œuvre 19 Comprendre Savoir-faire Partager

Plus en détail

PETIT GUIDE DES. TROPHéES AGENDA 21. de la Gironde

PETIT GUIDE DES. TROPHéES AGENDA 21. de la Gironde PETIT GUIDE DES TROPHéES AGENDA 21 de la Gironde édition 2013 Sommaire Ce guide propose une information détaillée et un règlement de participation aux Trophées Agenda 21 de la Gironde organisé par le Conseil

Plus en détail

durable dans le projet d association

durable dans le projet d association Valoriser le développement durable dans le projet d association Fonctionnalités de l outil Le DD, une stratégie gagnante Le développement durable du sport : une évidence Le DD dans le sport Le projet de

Plus en détail

TITRE : COMMANDE PUBLIQUE "DURABLE ET SOLIDAIRE"

TITRE : COMMANDE PUBLIQUE DURABLE ET SOLIDAIRE RAPPORT DU PRÉSIDENT AU CONSEIL GÉNÉRAL 3ème Commission de l'environnement, du développement durable et des transports N 2005-03-0036 SÉANCE DU 15 DÉCEMBRE 2005 POLITIQUE : MOYENS DE L'INSTITUTION SECTEUR

Plus en détail

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN AXE 4 du PON FSE ASSISTANCE TECHNIQUE Objectif spécifique 1 :

Plus en détail

LES ACTES ADMINISTRATIFS en EPLE

LES ACTES ADMINISTRATIFS en EPLE LES ACTES ADMINISTRATIFS en EPLE I. Définition Acte juridique Il crée des droits et des obligations au profit ou à la charge des personnes auxquelles il s'applique. Acte individuel Il s'impose directement

Plus en détail

CHARTE des «AMIS d ACCOMPAGNER» «Ensemble, pas à pas»

CHARTE des «AMIS d ACCOMPAGNER» «Ensemble, pas à pas» CHARTE des «AMIS d ACCOMPAGNER» «Ensemble, pas à pas» Les valeurs Depuis sa fondation en 2001, l Action de l aisbl Accompagner, et celle de l asbl «Les Amis d Accompagner» qui lui a succédé sur le terrain,

Plus en détail

Elaboration du PDI 2010-2012 Conseil Général des Bouches du Rhône. Présentation du projet

Elaboration du PDI 2010-2012 Conseil Général des Bouches du Rhône. Présentation du projet Elaboration du PDI 2010-2012 Conseil Général des Bouches du Rhône Présentation du projet 1. Le projet Contexte du projet L'acte I & II de la décentralisation ont amené le département des Bouches du Rhône

Plus en détail

Le gaz de schiste et les 16 principes de développement durable du gouvernement du Québec

Le gaz de schiste et les 16 principes de développement durable du gouvernement du Québec Rapport sur le plan de réalisation de l ÉES Le gaz de schiste et les 16 principes de développement durable du gouvernement du Québec Février 2012 Les 16 principes de la Loi sur le développement durable

Plus en détail

L ACTION DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES

L ACTION DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES CHAPITRE 4 L ACTION DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES LES COMPÉTENCES Qu est-ce que la clause générale de compétence? La collectivité territoriale qui bénéficie de la clause générale de compétence dispose

Plus en détail

«Contrat de ville 2015 / 2020»

«Contrat de ville 2015 / 2020» «Contrat de ville 2015 / 2020» Appel à projets 2015 commune de SORGUES La loi N 2014-173 du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine fixe les principes de la nouvelle politique

Plus en détail

Le projet éducatif local

Le projet éducatif local Plan départemental Autour des Questions portant sur l Enfance et la Jeunesse Le projet éducatif local Cet outil a vocation à sensibiliser les acteurs locaux à l intérêt d inscrire leur territoire dans

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

Politique environnementale et de. développement durable

Politique environnementale et de. développement durable Politique environnementale et de Adopté par le conseil d'administration lors de sa 253 e assemblée, le 28 février 2006 (résolution n o 2097) Révision adoptée par le conseil d'administration lors de sa

Plus en détail

Les questions à se poser

Les questions à se poser intégration paysagère préservation de la biodiversité non-dégradation des sols énergies renouvelables limitation des déchets respect de l eau gestion de l espace PILIER ENVIRONNEMENTAL transports limités

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENTS RÉCIPROQUES

CHARTE D ENGAGEMENTS RÉCIPROQUES CHARTE D ENGAGEMENTS RÉCIPROQUES ENTRE L ÉTAT, LE MOUVEMENT ASSOCIATIF ET LES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES SIGNÉE PAR LE PREMIER MINISTRE, LA PRÉSIDENTE DU MOUVEMENT ASSOCIATIF, LE PRÉSIDENT DE L ASSOCIATION

Plus en détail

Document unique, plan de prévention : une démarche continue d évaluation des risques

Document unique, plan de prévention : une démarche continue d évaluation des risques Cliquez pour ajouter la date Document unique, plan de prévention : une démarche continue d évaluation des risques Michel Héry INRS Neuvièmes rencontres PCR, 13-14 novembre 2014 Une origine et une finalité

Plus en détail

Construction de la Maison du Parc national à la Plaine des Palmistes

Construction de la Maison du Parc national à la Plaine des Palmistes Parc national de La Réunion Construction de la Maison du Parc national à la Plaine des Palmistes Projet pédagogique d éducation à l environnement pour un développement durable (2012-2013) 1. Présentation

Plus en détail

TROPHÉES IDEES Hauts-de-Seine

TROPHÉES IDEES Hauts-de-Seine TROPHÉES IDEES Hauts-de-Seine INITIATIVES DURABLES POUR L ENVIRONNEMENT, L ÉCONOMIQUE ET LE SOCIAL DANS LES HAUTS-DE-SEINE ÉDITION 2014 POUR QUI? Le concours Trophées IDEES Hauts-de-Seine est ouvert à

Plus en détail

Comité de concertation associatif représentatif

Comité de concertation associatif représentatif Vendredi 21 Mars 2008 RENCONTRE AVEC MONSIEUR JEAN-FRANÇOIS VITOUX DIRECTEUR DE LA MAISON DÉPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPÉES DU PAS-DE-CALAIS Rencontre Monsieur VITOUX Vendredi 21 mars 2008 1 sur

Plus en détail

Projet d'établissement et approche systémique : un lycée professionnel agricole s'engage dans une démarche d'agenda 21 1 scolaire

Projet d'établissement et approche systémique : un lycée professionnel agricole s'engage dans une démarche d'agenda 21 1 scolaire Projet d'établissement et approche systémique : un lycée professionnel agricole s'engage dans une démarche d'agenda 21 1 scolaire Bertrand Gaufryau Depuis fin 2007, le lycée professionnel rural Sainte

Plus en détail

CHARTE CONSTITUTIVE DE L ALLIANCE INTERNATIONALE DE JOURNALISTES

CHARTE CONSTITUTIVE DE L ALLIANCE INTERNATIONALE DE JOURNALISTES CHARTE CONSTITUTIVE DE L ALLIANCE INTERNATIONALE DE JOURNALISTES A. NATURE DE L INITIATIVE 1. Territoire Le territoire de l alliance de journalistes est international. Sur le plan thématique, au-delà des

Plus en détail

Du nouveau pour votre formation Réforme de la Formation Continue

Du nouveau pour votre formation Réforme de la Formation Continue Du nouveau pour votre formation Réforme de la Formation Continue Le plan 1. La réforme de la formation 1.1 La philosophie de la réforme 1.2 Quelques dates 2. Les principales innovations 2.1 Changements

Plus en détail

Projet pédagogique CLASSE DECOUVERTE ENVIRONNEMENT

Projet pédagogique CLASSE DECOUVERTE ENVIRONNEMENT Projet pédagogique CLASSE DECOUVERTE ENVIRONNEMENT Classes de CM2, École Elémentaire Jules Ferry, Ormesson Enseignants : Brigitte LABEDAN et Thierry MATTON Intitulé du projet : Le développement durable

Plus en détail

Les trousses pédagogiques EVB-CSQ, Club 2/3, Oxfam-Québec. pour changer le monde

Les trousses pédagogiques EVB-CSQ, Club 2/3, Oxfam-Québec. pour changer le monde Les trousses pédagogiques EVB-CSQ, Club 2/3, Oxfam-Québec Ensemble pour changer le monde 2Ensemble pour changer le monde Ensemble pour changer le monde Les trousses pédagogiques EVB-CSQ, Club 2/3, Oxfam-Québec

Plus en détail

Trame de projet relatif à l action «Juniors du développement durable»

Trame de projet relatif à l action «Juniors du développement durable» Trame de projet relatif à l action «Juniors du développement durable» Titre du projet : TRIER AUJOURD HUI POUR MIEUX VIVRE DEMAIN. Motivation du projet (pourquoi engager les élèves dans ce projet précis?

Plus en détail

ASSOCIATION CONVENTION DE PARRAINAGE

ASSOCIATION CONVENTION DE PARRAINAGE ASSOCIATION» أ «AMANI CONVENTION DE PARRAINAGE Préambule L Association «AMANI أ» est une organisation non gouvernementale ayant pour mission d aider les enfants défavorisés à travers leur parrainage et

Plus en détail

Accessibilité handicapés. Adaptation du parc immobilier de l enseignement catholique aux règles d accessibilité pour les personnes handicapées

Accessibilité handicapés. Adaptation du parc immobilier de l enseignement catholique aux règles d accessibilité pour les personnes handicapées Accessibilité handicapés Adaptation du parc immobilier de l enseignement catholique aux règles d accessibilité pour les personnes handicapées Introduction Les établissements de l Enseignement catholique

Plus en détail

Le cadre réglementaire de gestion des Sites et Sols Pollués

Le cadre réglementaire de gestion des Sites et Sols Pollués Le cadre réglementaire de gestion des Sites et Sols Pollués S3PI Hainaut-Cambrésis-Douaisis 08 octobre2015 DREAL Nord Pas-de-Calais Laurence COTINAUT Chargée de mission Sites et Sols Pollués Direction

Plus en détail

Chaque année dans le secteur du Bâtiment, environ 5000 entreprises sont à reprendre. La Fédération

Chaque année dans le secteur du Bâtiment, environ 5000 entreprises sont à reprendre. La Fédération DOSSIER DE PRESSE Le Cursus «ENTREPRENEUR», Une formation action pour passer de l intention au réel. Chaque année dans le secteur du Bâtiment, environ 5000 entreprises sont à reprendre. La Fédération Française

Plus en détail

La Charte Internationale du plongeur responsable. Samer KAYAL Lorient 2012

La Charte Internationale du plongeur responsable. Samer KAYAL Lorient 2012 La Charte Internationale du plongeur responsable Longitude 181 Nature Samer KAYAL Lorient 2012 François SARANO Patrice BUREAU Albert FALCO Président fondateur Président L181 Président d honneur 250 membres

Plus en détail

Sciences Humaines et Sociales GEOGRAPHIE, AMENAGEMENT, ENVIRONNEMENT (GAE) TRANSPORT MOBILITE ENVIRONNEMENT CLIMAT (TMEC)

Sciences Humaines et Sociales GEOGRAPHIE, AMENAGEMENT, ENVIRONNEMENT (GAE) TRANSPORT MOBILITE ENVIRONNEMENT CLIMAT (TMEC) Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Parcours : Volume horaire étudiant : Sciences Humaines et Sociales GEOGRAPHIE, AMENAGEMENT, ENVIRONNEMENT (GAE) TRANSPORT MOBILITE ENVIRONNEMENT CLIMAT (TMEC)

Plus en détail

CHARTE D ETHIQUE VIDEOPROTECTION

CHARTE D ETHIQUE VIDEOPROTECTION CHARTE D ETHIQUE VIDEOPROTECTION Souhaitant améliorer la sécurité des personnes et des biens et lutter contre le sentiment d insécurité, la Commune de Périgueux a mis en place un système de vidéoprotection.

Plus en détail

UNE CHARTE POUR CONSTRUIRE L AGENDA 21 DU PAYS DE L ARBRESLE

UNE CHARTE POUR CONSTRUIRE L AGENDA 21 DU PAYS DE L ARBRESLE UNE CHARTE POUR CONSTRUIRE L AGENDA 21 DU PAYS DE L ARBRESLE Janvier 2011 EDITO du président «L agenda 21 du Pays de l Arbresle est issu d une réflexion commune; il a été acté par la délibération du conseil

Plus en détail

Les politiques de développement durable dans les collectivités : Agenda 21

Les politiques de développement durable dans les collectivités : Agenda 21 Les politiques de développement durable dans les collectivités : Agenda 21 Master 1 Science du Management «Gestion des Ressources Humaines» Exposé Management des organisations publiques 23 juin 2014 Groupe

Plus en détail

TARIFICATION ÉCO-SOLIDAIRE DE L EAU

TARIFICATION ÉCO-SOLIDAIRE DE L EAU Apporter au territoire l eau de qualité répondant à ses besoins Préserver la ressource en eau Garantir l accès à l eau pour tous Inciter à une consommation responsable Réduire l impact des eaux usées sur

Plus en détail

LE DIPLÔME NATIONAL DU BREVET (D.N.B.)

LE DIPLÔME NATIONAL DU BREVET (D.N.B.) LE DIPLÔME NATIONAL DU BREVET (D.N.B.) 1 LE DNB Le diplôme national du brevet atteste la maîtrise du socle commun et sanctionne la formation acquise au terme du collège. Il ne donne pas accès à une classe

Plus en détail

Les Ateliers Jeunesse

Les Ateliers Jeunesse Les Ateliers Jeunesse Architecture Histoire Groupes scolaires & centres de loisirs Arts Nom :... Prénom :... Paysage & nature Établissement :... Classe :... Archéologie LES ATELIERS JEUNESSE I. ANIMONS

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES D AZAY LE RIDEAU STATUTS

CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES D AZAY LE RIDEAU STATUTS CONSEIL MUNICIPAL DES JEUNES D AZAY LE RIDEAU STATUTS ARTICLE 1 : OBJECTIF ET MISSION. Le Conseil Municipal des Jeunes a pour objectif de donner la parole aux jeunes Ridellois afin de leur permettre de

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire (ESS), c est quoi?

L Economie Sociale et Solidaire (ESS), c est quoi? Point sur l Economie Sociale et Solidaire Maison de l emploi du Pays d Arles Novembre 2011 SOMMAIRE L Economie Sociale et Solidaire (ESS), c est quoi? L économie Sociale et Solidaire, c est une autre façon

Plus en détail

Beaulieu-les-Fontaines. Plan Local d Urbanisme

Beaulieu-les-Fontaines. Plan Local d Urbanisme Beaulieu-les-Fontaines Plan Local d Urbanisme Orientation d aménagement et de programmation M.T. Projets 9 Rue du Château Mouzin 51420 Cernay-les-Reims www.mt-projets.com En application des articles L.

Plus en détail

Diagnostic dé chéts/ dé véloppémént durablé én éntréprisés

Diagnostic dé chéts/ dé véloppémént durablé én éntréprisés Diagnostic dé chéts/ dé véloppémént durablé én éntréprisés Identité de l entreprise : Raison sociale Adresse Code postal Ville Code NAF Activité Coordonnées Personne répondant au questionnaire Coordonnées

Plus en détail

Travaux Publics. Enjeux. des plans. de gestion. de déchets

Travaux Publics. Enjeux. des plans. de gestion. de déchets Travaux Publics Enjeux des plans de gestion de déchets Nos propositions Instaurer un audit préalable des chantiers de Travaux publics et l obligation d un état des lieux environnemental La profession des

Plus en détail

La Prévention des Risques liés à l Activité Physique en questions

La Prévention des Risques liés à l Activité Physique en questions La Prévention des Risques liés à l Activité Physique en questions Petit avant- propos Quelles différences y a-t-il entre la formation gestes et postures (G.P.) et la formation à la Prévention des Risques

Plus en détail

PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT

PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT Un territoire, une collectivité, un PLEE Pourquoi faire un PLEE? Dans le domaine de l énergie et de l environnement, la collectivité est consommatrice, mais aussi productrice,

Plus en détail

Charte du fournisseur SICAE-OISE dans le cadre de ses relations avec la clientèle professionnelle

Charte du fournisseur SICAE-OISE dans le cadre de ses relations avec la clientèle professionnelle Charte du fournisseur SICAE-OISE dans le cadre de ses relations avec la clientèle professionnelle Préambule SICAE-OISE, dont le siège est situé à Compiègne, est fournisseur historique d électricité auprès

Plus en détail

Communication et Formation Interculturelles

Communication et Formation Interculturelles Institut National des langues et civilisations orientales (INALCO) Paris Diplôme de Recherche et d Etudes Appliquées (DREA) Communication et Formation Interculturelles Sujet de mémoire : «Analyse de l

Plus en détail

N 3141 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 3141 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 3141 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 DOUZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 13 juin 2006. PROPOSITION DE LOI visant à instaurer l usage du papier

Plus en détail

B.O n 40 du 31octobre 2002

B.O n 40 du 31octobre 2002 APER Cycle 3 B.O n 40 du 31octobre 2002 En 2001,120 000 accidents corporels ont tué près de 8000 personnes sur les routes de France. Le nombre des enfants tués chaque année fait apparaître un pic sensible

Plus en détail