Mark Miller, conseiller pédagogiqueet responsable del anglais langue seconde pour la Commission scolaire de Portneuf.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mark Miller, conseiller pédagogiqueet responsable del anglais langue seconde pour la Commission scolaire de Portneuf."

Transcription

1 Mark Miller, conseiller pédagogiqueet responsable del anglais langue seconde pour la Commission scolaire de Portneuf. Formationet accompagnement des enseignants en lien avec la matière, les programmes et la pédagogie de l anglais langue seconde. J ai le plaisir de vous rencontrer pour vous présenter le programme d anglais intensif que le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) implantera à travers la province d ici septembre

2 2

3 Augmentation du temps consacré à l apprentissage de l anglais. On ajoute 400 heures de temps d enseignement en anglais; la moitié d une année scolaire.cet ajout se fait en 6 e année du primaire. Pendant ces 400 heures, on enrichit le programme d anglais langue seconde de base. On développe davantage les 3 compétences disciplinaires: communiquer oralement en anglais, comprendre des textes lus et entendus et écrire des textes. L anglaisintensif vise à assurer une maîtrise fonctionnelle de la langue seconde; donc, à avoirplus d aisance à s exprimer spontanément en anglais et développer une meilleure compréhension de la langue. Ce n est pas de l immersion! Seulement l anglais langue seconde est enseigné en anglais pendant les 400 heures qui sont ajoutées. Les autres matières (français, mathématique, univers social et sciences et technologies) sont enseignées en français, pendant l autre moitié de l année. 3

4 L enseignement dans la salle de classe d anglais intensif se caractérise par des activités se déroulant uniquement en anglais afin que l élève développe une meilleure compréhension de la langue et plus d aisance à s exprimer spontanément en anglais. On fait «vivre la langue» aux élèves tant sur le plan linguistique que culturel, en favorisant l utilisation de matériel authentique. La lecture et l écriture sont en appui au développement de la communication orale. 4

5 L enseignement de la musique et de l éducation physique est fait tout au long de l année(3 périodes chaque par cycle). Il y a 3 périodes «libres» par cycle (anciennement les périodes d anglais dans l horaire) qui serviront à travailler(renforcer) des notions de base en mathématique et/ouenfrançaistoutaulongdel année. Les conseillers pédagogiques travailleront dès le mois d avril avec les enseignants de 5 e et 6 e année afin d ajuster la planification de toutes les matières dans cette nouvelle organisation. L interdisciplinarité est favorisée, c est-à-dire l intégration des notions d une matière, par exemple des notions d univers social, abordées dans des projets de français. Le transfert de notions en langue anglaise vers la langue française (stratégies de lecture et d écriture, organisation de la pensée, habiletés de communication orale, etc.). Les notions de sciences et technologies, langues, univers social et mathématique peuvent être intégrées (présentées et travaillées) en anglais intensif même si elles ne sont pas évaluées (interdisciplinarité). 5

6 L anglais intensif n est pas nouveau. Il existe depuis les années 60. Dansles années 60 et 70, on a vu apparaître les premiersprogrammes d immersion et d intensif en langue seconde (anglais et français). Dans les années 70, la Charte de la langue française empêche l immersion anglaise (l enseignement aux francophones de toutes les matières en anglais). Il y a eu plusieurs,même beaucoup, de recherches et d études réalisées sur les programmes d intensif et d immersion en langue seconde depuis les années 70. Présentation du document «Ce que dit la recherche» (produit par le MELS). 6

7 Résumé des grandes lignes du document «Ce que dit la recherche» : Impact très positif sur l apprentissage de l anglais selon le modèle intensif en comparaison aux méthodes offrant un surplus d heures d anglais sous la formule «compte-gouttes». Niveau élevé de compétence fonctionnelle en anglais maintenu pendant le secondaire. Les élèves développent une autonomie, une confiance en soi et sont plus motivés. La formule intensivene comprometpasles résultats des autres matières scolaires. Résultats pareils ou mieux en mathématique et français (plusieurs études) pour élèves forts et faibles. 7

8 8

9 Remarques Certains modèles amènent le titulaire et l enseignant d anglais à alterner leur présence devant un groupe, régulièrement, et amènent aussi les élèves à changer fréquemment de local de classe. Dans ce cas, il faut prévoir que certains élèves pourraient se trouver déstabilisés par la situation. D autre part, ces mêmes modèles peuvent préparer les élèves à vivre le modèle d organisation au secondaire, lequel leur donnera l occasion de rencontrer plusieurs enseignants sur une courte période de temps. Dans plusieurs modèles où l alternance du titulaire et de l enseignant d anglais se fait de façon régulière, la mise en place d approches pédagogiques et de règles de fonctionnement en classe doit idéalement faire consensus. Il serait alors indiqué de prévoir des moments de concertation entre les titulaires et les spécialistes d anglais, langue seconde. 9

10 Remarques Certains modèles amènent le titulaire et l enseignant d anglais à alterner leur présence devant un groupe, régulièrement, et amènent aussi les élèves à changer fréquemment de local de classe. Dans ce cas, il faut prévoir que certains élèves pourraient se trouver déstabilisés par la situation. D autre part, ces mêmes modèles peuvent préparer les élèves à vivre le modèle d organisation au secondaire, lequel leur donnera l occasion de rencontrer plusieurs enseignants sur une courte période de temps. Dans plusieurs modèles où l alternance du titulaire et de l enseignant d anglais se fait de façon régulière, la mise en place d approches pédagogiques et de règles de fonctionnement en classe doit idéalement faire consensus. Il serait alors indiqué de prévoir des moments de concertation entre les titulaires et les spécialistes d anglais, langue seconde. 10

11 Remarques Certains modèles amènent le titulaire et l enseignant d anglais à alterner leur présence devant un groupe, régulièrement, et amènent aussi les élèves à changer fréquemment de local de classe. Dans ce cas, il faut prévoir que certains élèves pourraient se trouver déstabilisés par la situation. D autre part, ces mêmes modèles peuvent préparer les élèves à vivre le modèle d organisation au secondaire, lequel leur donnera l occasion de rencontrer plusieurs enseignants sur une courte période de temps. Dans plusieurs modèles où l alternance du titulaire et de l enseignant d anglais se fait de façon régulière, la mise en place d approches pédagogiques et de règles de fonctionnement en classe doit idéalement faire consensus. Il serait alors indiqué de prévoir des moments de concertation entre les titulaires et les spécialistes d anglais, langue seconde. 11

12 12

13 Présentation dudocument «L anglais intensif pour tous au primaire» qui se trouve sur le site : speaq.org/intensif/intensig_info.html parmi d autres ressources pour l anglais intensif. Rappel : nous publions de l information à propos de l anglais intensif sur le site web de la Commission scolaire aussi. 13

L enseignement intensif de l anglais, langue seconde en 6 e année

L enseignement intensif de l anglais, langue seconde en 6 e année L enseignement intensif de l anglais, langue seconde en 6 e année Dans un contexte d implantation progressif de l anglais pour les élèves de 6 e année et afin de se doter d une compréhension commune, j

Plus en détail

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux.

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux. Nouvelles orientations en évaluation des apprentissages au primaire Informations des conseillers pédagogiques disciplinaires pour soutenir le travail d élaboration des normes et modalités dans les établissements

Plus en détail

Aide-mémoire pour les enseignants du secondaire

Aide-mémoire pour les enseignants du secondaire Aide-mémoire pour les enseignants du secondaire Le début de l année scolaire est une période de l année très intense pour les enseignants. Dans le but de soutenir les enseignants en insertion professionnelle,

Plus en détail

L enseignement intensif de l anglais, langue seconde Faits saillants du sondage de la FCPQ Enseignement intensif de l anglais, langue seconde

L enseignement intensif de l anglais, langue seconde Faits saillants du sondage de la FCPQ Enseignement intensif de l anglais, langue seconde L enseignement intensif de l anglais, langue seconde Faits saillants du sondage de la FCPQ Enseignement intensif de l anglais, langue seconde Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ) Février

Plus en détail

Règles de passage 2015-2016

Règles de passage 2015-2016 Règles de passage 2015-2016 Table des matières RÈGLES DE CLASSEMENT... 2 1. BULLETINS... 2 2. RÈGLES DE PASSAGE... 2 Article 1: Critères d admission au 2 e cycle... 2 Article 2: Réussite et poursuite des

Plus en détail

33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1

33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1 33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1 Approuvé lors de la rencontre du personnel du 15 octobre 2014 Depuis le 1 er juillet 2011, un bulletin national est utilisé dans toutes les écoles

Plus en détail

Enseignante : Marie-Hélène Tougas marie-helene.tougas@csdgs.net

Enseignante : Marie-Hélène Tougas marie-helene.tougas@csdgs.net Enseignante : Marie-Hélène Tougas marie-helene.tougas@csdgs.net En 4 e secondaire, les élèves ont eu l occasion de se familiariser avec «l alphabet» de la chimie à travers l apprentissage des concepts

Plus en détail

ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES

ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE ET LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES DANS LE CADRE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2014

Plus en détail

Excel-Langue Traduction et Revision Architect Fact Sheet 2009

Excel-Langue Traduction et Revision Architect Fact Sheet 2009 ARCHITECTES Ordre des architectes du Manitoba Vous commencez un nouveau parcours au Manitoba et l Ordre des architectes du Manitoba vous souhaite la bienvenue. Il existe deux langues officielles au Canada

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 POLITIQUE LINGUISTIQUE

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 POLITIQUE LINGUISTIQUE COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 sur 6 1.0 PRÉAMBULE L adoption d une politique linguistique à la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin s inscrit dans le Plan d action pour l amélioration

Plus en détail

DATE DE LA SESSION du 08 au 25 juillet 2014 de 8h à 12h30

DATE DE LA SESSION du 08 au 25 juillet 2014 de 8h à 12h30 Pour favoriser le cheminement scolaire et soutenir la persévérance et la réussite de tous ses élèves, la Commission scolaire Marie-Victorin organise une session de cours d été. Ces cours de récupération

Plus en détail

Le programme universel de la maternelle à la 2 e année

Le programme universel de la maternelle à la 2 e année Table des matières Objectifs............................................ 1 Le programme universel de la maternelle à la 2 e année.............. 1 L initiation précoce au français..............................

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE

POLITIQUE LINGUISTIQUE POLITIQUE LINGUISTIQUE En vigueur dès septembre 2013 1 Préambule La langue française est la langue d enseignement au Collège Saint Paul, et pour la grande majorité de notre communauté scolaire, il s agit

Plus en détail

Rencontre de travail sur les normes et modalités

Rencontre de travail sur les normes et modalités Rencontre de travail sur les normes et modalités Modification des normes et modalités des écoles en fonction des nouvelles orientations en évaluation 2012 VERSION DU SECRÉTAIRE Intention de la rencontre

Plus en détail

Normes et modalités D évaluation des apprentissages des élèves. Communications aux parents. École secondaire Armand-Corbeil «Une école multiprogramme»

Normes et modalités D évaluation des apprentissages des élèves. Communications aux parents. École secondaire Armand-Corbeil «Une école multiprogramme» Normes et modalités D évaluation des apprentissages des élèves Communications aux parents Résumé pour les parents des normes et modalités des apprentissages des élèves En début d année, un document est

Plus en détail

NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES

NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES Communication Qualité de la langue École L Odyssée secteur primaire 2015-2016 1 P a g e TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION Objet du document 3 Buts du document

Plus en détail

Rappelons ici les 3 enjeux majeurs du plan de réussite qui ont guidé nos actions cette année :

Rappelons ici les 3 enjeux majeurs du plan de réussite qui ont guidé nos actions cette année : FONCTIONNEMENT DE L ÉCOLE Le bilan présenté ici ne peut faire état de tous les événements qui ont eu lieu pendant l année scolaire 2005-2006. Toutefois, nous pouvons affirmer que l implication et le travail

Plus en détail

STAGES POUR PROFESSEURS DE FRANCAIS 2015 PROGRAMME DE FORMATION «MOTIVER POUR AGIR»

STAGES POUR PROFESSEURS DE FRANCAIS 2015 PROGRAMME DE FORMATION «MOTIVER POUR AGIR» STAGES POUR PROFESSEURS DE FRANCAIS 2015 PROGRAMME DE FORMATION «MOTIVER POUR AGIR» Participants : professeurs de l enseignement primaire, secondaire ou supérieur, enseignant le français langue étrangère

Plus en détail

Guide du concours d entrée aux CRMEF Cycle secondaire qualifiant «Français»

Guide du concours d entrée aux CRMEF Cycle secondaire qualifiant «Français» Guide du concours d entrée aux CRMEF Cycle secondaire qualifiant «Français» 1. A propos de ce guide 1.1. Informations générales L objectif de ce guide est de fournir des informations nettes et précises

Plus en détail

L anglais intensif : pistes de réflexion et modèles proposés.

L anglais intensif : pistes de réflexion et modèles proposés. L anglais intensif : pistes de réflexion et modèles proposés. Introduction «Le développement et l expérimentation de l enseignement de l anglais intensif de l anglais, langue seconde, au Québec se poursuivent

Plus en détail

D'ETABLISSEMENT INTRODUCTION PRIORITES D'ACTION POUR LES 3 ANNEES A VENIR 1. LE RELATIONNEL 5 DOCUMENT 3

D'ETABLISSEMENT INTRODUCTION PRIORITES D'ACTION POUR LES 3 ANNEES A VENIR 1. LE RELATIONNEL 5 DOCUMENT 3 5 DOCUMENT 3 PROJET D'ETABLISSEMENT INTRODUCTION Le projet d établissement du Collège Sainte-Marie - 1 er degré - est écrit dans la lignée des projets éducatif et pédagogique. Il précise les objectifs

Plus en détail

PROGRAMME D APPUI AUX NOUVEAUX ARRIVANTS (PANA)

PROGRAMME D APPUI AUX NOUVEAUX ARRIVANTS (PANA) DIRECTIVE ADMINISTRATIVE PSE. 6.9 DOMAINE : s et services à l élève En vigueur le : 5 mai 2014 PROGRAMME D APPUI AUX NOUVEAUX ARRIVANTS () ÉNONCÉ : Le Conseil scolaire de district catholique Centre-Sud

Plus en détail

L évaluation des élèves scolarisés à domicile dans le cadre de la réforme scolaire

L évaluation des élèves scolarisés à domicile dans le cadre de la réforme scolaire Sous-comité des responsables de l évaluation en Montérégie L évaluation des élèves scolarisés à domicile dans le cadre de la réforme scolaire Document de travail préparé pour le sous-comité par Jocelyn

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire Éducation préscolaire, enseignement primaire et secondaire

Plus en détail

Banque de stratégies d écriture

Banque de stratégies d écriture Banque de stratégies d écriture Pour un enseignement explicite De la 1 re à la 7 e année Document d appui pour les programmes d études de français langue première et de français langue seconde immersion

Plus en détail

Module N 1 : Aperçu des lois sur l éducation de l enfance en difficulté

Module N 1 : Aperçu des lois sur l éducation de l enfance en difficulté Module N 1 : Aperçu des lois sur l éducation de l enfance en difficulté Une vision renouvelée de l éducation en Ontario Atteindre l excellence Assurer l équité Promouvoir le bien-être Rehausser la confiance

Plus en détail

Convention de gestion Plan de réussite École Croisée-des-Champs 2015/2016

Convention de gestion Plan de réussite École Croisée-des-Champs 2015/2016 Convention de gestion Plan de réussite École Croisée-des-Champs 05/06 Version modifiée 5 juin et le août 05 * Le présent document inclus les résultats obtenus aux épreuves de juin 05 et constitue, par

Plus en détail

Document d information Processus de demande de subvention

Document d information Processus de demande de subvention Document d information Processus de demande de subvention TABLE DES MATIÈRES 1. DESCRIPTION DU PROGRAMME... 1 Aperçu Objectifs Groupes cibles et jumelage 2. MODALITÉS D INSCRIPTION AU PROGRAMME... 2 Critères

Plus en détail

Sommaire. À propos de nous. Notre vision. Notre mission. Gestion. Programme de leadership. Opérations. Service à la clientèle.

Sommaire. À propos de nous. Notre vision. Notre mission. Gestion. Programme de leadership. Opérations. Service à la clientèle. Sommaire À propos de nous Fondée en 1998, l Académie FGL Sports appuie nos magasins franchisés en offrant des solutions d apprentissage menant à l engagement des apprenants et produisant des résultats

Plus en détail

Le meilleur des cours Personnalisés. www.idealog.ma. Tél. 05 24 457 957-06 44 53 76 81

Le meilleur des cours Personnalisés. www.idealog.ma. Tél. 05 24 457 957-06 44 53 76 81 www.idealog.ma Le meilleur des cours Personnalisés En Entreprise Pour l Hôtellerie Pour Étrangers Préparation examens Tél. 05 24 457 957-06 44 53 76 81 www.idealog.ma www.idealog.ma COURS en ENTREPRISE

Plus en détail

DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT DE LA CONFÉRENCE DE M. JONATHAN BOLDUC

DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT DE LA CONFÉRENCE DE M. JONATHAN BOLDUC DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT DE LA CONFÉRENCE DE M. JONATHAN BOLDUC En 2013-2014, un projet de programme d éducation préscolaire intitulé Maternelle 4 ans à temps plein en milieu défavorisé (TPMD) a été mis

Plus en détail

Renseignements pour les Manitobains handicapés Avertissement légal

Renseignements pour les Manitobains handicapés Avertissement légal Renseignements pour les Manitobains handicapés Avertissement légal Les renseignements contenus dans le présent document sont fournis uniquement à titre d information. Bien que le gouvernement du Manitoba

Plus en détail

Programme de formation en leadership pour l enseignement de la biotechnologie

Programme de formation en leadership pour l enseignement de la biotechnologie Division du Bureau de l éducation française Division des programmes scolaires Direction du développement et de l'implantation des Direction de l enseignement, des programmes programmes et de l évaluation

Plus en détail

L école française pour mon enfant un choix, un droit

L école française pour mon enfant un choix, un droit L école française pour mon enfant un choix, un droit Cette publication s adresse plus particulièrement aux couples francophone-anglophone qui vivent dans des régions où les francophones sont minoritaires.

Plus en détail

Introduction. Date d application Les normes et modalités d évaluation entrent en vigueur à compter du 30 août 2012.

Introduction. Date d application Les normes et modalités d évaluation entrent en vigueur à compter du 30 août 2012. Proposé par le conseil de participation enseignante À sa rencontre du 29 avril 2013 Approuvé par la direction, Chantal Beauchemin Le conseil d établissement a été informé lors de la séance du 9 mai 2013

Plus en détail

Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Est secteur collège Rollinat

Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Est secteur collège Rollinat Document 8 : Concertations synthèse des ateliers 1. Perspectives pédagogiques et éducatives Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Est secteur collège Rollinat

Plus en détail

1. L enseignement primaire

1. L enseignement primaire 1. L enseignement primaire Dans les établissements du primaire, les enfants sont répartis en huit classe qui vont de la classe des Junior Infants (dès 4 ans) à la Sixth Class (12 ans). Les objectifs généraux

Plus en détail

La recette des métiers

La recette des métiers Jeu orientant La recette des métiers Guide pédagogique Réalisé par Julie Dussault et Sylvaine Lefebvre, conseillères pédagogiques Mise en contexte Les jeunes du secondaire ont plusieurs choix scolaires

Plus en détail

CENTRE D ÉDUCATION DES ADULTES LISTE DES DOCUMENTS REQUIS POUR UNE INSCRIPTION

CENTRE D ÉDUCATION DES ADULTES LISTE DES DOCUMENTS REQUIS POUR UNE INSCRIPTION CENTRE D ÉDUCATION DES ADULTES LISTE DES DOCUMENTS REQUIS POUR UNE INSCRIPTION Voici la liste des documents que tu dois fournir pour ton inscription dans un centre d éducation des adultes de la Commission

Plus en détail

2007/8. Au terme des différentes activités, chaque élève reçoit le recueil de ses travaux.

2007/8. Au terme des différentes activités, chaque élève reçoit le recueil de ses travaux. Des écrits dès la grande section et le CP classe lecture/écriture, école Pasteur, Villejuif 2007/8 La classe lecture-écriture de l école Pasteur de Villejuif consiste en une semaine «banalisée» où une

Plus en détail

A1011-VPP-010. La mise à jour des normes et modalités. Marie Rancourt 14 janvier 2011

A1011-VPP-010. La mise à jour des normes et modalités. Marie Rancourt 14 janvier 2011 A1011-VPP-010 La mise à jour des normes et modalités Marie Rancourt 14 janvier 2011 μ Siège social : 320, rue St-Joseph Est, bureau 100, Québec (Québec) G1K 9E7 Tél. : (418) 649-8888 Téléc. : (418) 649-1914

Plus en détail

Travaux d arrimage secondaire-collégial du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport (2006-2009)

Travaux d arrimage secondaire-collégial du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport (2006-2009) Travaux d arrimage secondaire-collégial du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport (2006-2009) Alexandre Paré Direction de l enseignement collégial Contexte et objectif Travaux initiés par la Direction

Plus en détail

Vous trouverez ci-dessous quelques propositions et pistes de travail pour vous aider à accueillir au mieux des «Enfants du Voyage» dans votre école.

Vous trouverez ci-dessous quelques propositions et pistes de travail pour vous aider à accueillir au mieux des «Enfants du Voyage» dans votre école. ACCUEILLIR ET ACCOMPAGNER LES «ENFANTS DU VOYAGE» A L ECOLE «Si je veux réussir à accompagner un être vers un but précis, je dois le chercher là où il est, et commencer là, justement là» S.Kierkegaard

Plus en détail

École des Moussaillons, du Boisé

École des Moussaillons, du Boisé Rapport annuel 2010-2011 École des Moussaillons, du Boisé École des Moussaillons, du Boisé Cette année, le rapport annuel présente le plan de réussite et la convention de gestion et de réussite éducative.

Plus en détail

Nouvelle à l intention du personnel

Nouvelle à l intention du personnel Nouvelle à l intention du personnel Mardi 13 janvier 2015 À l intention des enseignants(es) d anglais et des conseillers (ères) en orientation Tirage des bourses EXPLORE pour vos élèves Il ne reste que

Plus en détail

Pour appuyer la mise en œuvre de l APQ, Alberta Education a produit de la documentation en français et anglais, dont les textes suivants :

Pour appuyer la mise en œuvre de l APQ, Alberta Education a produit de la documentation en français et anglais, dont les textes suivants : Résumé Contexte L initiative d activité physique quotidienne Le gouvernement de l Alberta s est engagé à améliorer la santé et le bien-être des enfants et des adolescents de l Alberta. Depuis septembre

Plus en détail

Démarches sur les normes et modalités (Fait à partir de documents de la FSE)

Démarches sur les normes et modalités (Fait à partir de documents de la FSE) Démarches sur les normes et modalités (Fait à partir de documents de la FSE) 2007-2008 2 1 Commentaires généraux En octobre 2005, le MELS invitait les commissions scolaires à entreprendre une démarche

Plus en détail

CONCEVOIR UN PRODUIT OU UN SERVICE DURABLE

CONCEVOIR UN PRODUIT OU UN SERVICE DURABLE Vous êtes ici : Travailler 6 e année AXE : L analyse du cycle de vie CONCEVOIR UN PRODUIT OU UN SERVICE DURABLE 1. FICHE SIGNALÉTIQUE Description deà partir de la méthode de l analyse du cycle de vie,

Plus en détail

4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016)

4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016) 4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016) Page 1 sur 8 RÉFÉRENCES LÉGALES SOUTENANT LES AJUSTEMENTS RÉGIME PÉDAGOGIQUE DE L'ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE, DE L'ENSEIGNEMENT

Plus en détail

Résumé des normes et modalités d évaluation des apprentissages Niveau : secondaire 1 Année scolaire 2013-2014

Résumé des normes et modalités d évaluation des apprentissages Niveau : secondaire 1 Année scolaire 2013-2014 Voici des informations concernant la nature et la période des principales évaluations des apprentissages de votre enfant. Première communication écrite Commentaires sur les apprentissages et le comportement

Plus en détail

Résumé de la recherche sur l anglais intensif

Résumé de la recherche sur l anglais intensif Résumé de la recherche sur l anglais intensif Étude sur les résultats des élèves en PEPALS ( Projet d enrichissement du programme d anglais langue seconde) en 6 e année (1998-1999) et en 1 re secondaire

Plus en détail

PLAN DE RÉUSSITE 2010-2011

PLAN DE RÉUSSITE 2010-2011 PLAN DE RÉUSSITE 2010-2011 RÉSEAU DES ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES DE LA FORMATION GÉNÉRALE DES ADULTES CENTRE : CHAMPAGNAT DIRECTION : SYLVAIN LACHAÎNE ANALYSE DE LA SITUATION (portrait du centre, mission,

Plus en détail

SIDIBE!TOE!Suzanne,!MENA!Burkina!Faso! Leçons)de)grammaire)fondées)sur)les)ou/ls)de)la)bi@ grammaire)

SIDIBE!TOE!Suzanne,!MENA!Burkina!Faso! Leçons)de)grammaire)fondées)sur)les)ou/ls)de)la)bi@ grammaire) Journées)d étude)interna/onales)de)ouagadougou) «)Transferts)d appren/ssage)et)mise)en)regard)des) langues)et)des)savoirs)à)l école)bilingue)»,)) 21@22)novembre)2013!!!! SIDIBE!TOE!Suzanne,!MENA!Burkina!Faso!

Plus en détail

CAMP JEUNES ENTREPRENEURS ÉCOLE MONSEIGNEUR DE LAVAL PAVILLON SECONDAIRE DES QUATRE VENTS REGINA DU 11 AU 16 JUILLET 2016

CAMP JEUNES ENTREPRENEURS ÉCOLE MONSEIGNEUR DE LAVAL PAVILLON SECONDAIRE DES QUATRE VENTS REGINA DU 11 AU 16 JUILLET 2016 CAMP JEUNES ENTREPRENEURS ÉCOLE MONSEIGNEUR DE LAVAL PAVILLON SECONDAIRE DES QUATRE VENTS REGINA DU 11 AU 16 JUILLET 2016 1. DESCRIPTION DE NOTRE ORGANISATION Depuis 1947, le Conseil économique et coopératif

Plus en détail

PROGRAMMES D ANGLAIS LANGUE SECONDE. PEI et PEI+

PROGRAMMES D ANGLAIS LANGUE SECONDE. PEI et PEI+ PROGRAMMES D ANGLAIS LANGUE SECONDE PEI et PEI+ Les langues au PEI Dans tous les programmes de l IB, incluant le programme d éducation intermédiaire (PEI), le multilinguisme et la compréhension interculturelle

Plus en détail

Programme 1 : Lire et écrire à la maison Louise Lalonde, Centre Moi j apprends, Rockland, Ontario Lire et écrire à la maison

Programme 1 : Lire et écrire à la maison Louise Lalonde, Centre Moi j apprends, Rockland, Ontario Lire et écrire à la maison Place du marché Programme 1 : Lire et écrire à la maison Louise Lalonde, Centre Moi j apprends, Rockland, Ontario Le programme Lire et écrire à la maison s adresse aux parents qui ont des enfants qui sont

Plus en détail

Pourquoi exploiter les jeux mathématiques A l école élémentaire? (Au cycle 2)

Pourquoi exploiter les jeux mathématiques A l école élémentaire? (Au cycle 2) Pourquoi exploiter les jeux mathématiques A l école élémentaire? (Au cycle 2) 1 Les programmes 2008 : cycle 2 - introduction L apprentissage des mathématiques développe l imagination, la rigueur et la

Plus en détail

Mesures pour améliorer l efficacité de l enseignement de l allemand. 1) Propositions concernant les contenus d enseignement :

Mesures pour améliorer l efficacité de l enseignement de l allemand. 1) Propositions concernant les contenus d enseignement : Inspection générale d allemand Mesures pour améliorer l efficacité de l enseignement de l allemand. Les décisions prises lors du Conseil des ministres franco-allemand de Berlin d octobre 2004 offrent de

Plus en détail

Comparaison entre l achat et la location de voiture

Comparaison entre l achat et la location de voiture Mathématiques Comparaison entre l achat et la location de voiture Sommaire de l activité Lors de cette activité, les élèves: Connaissances requises Compétences essentielles incluant toutes les sous-catégories

Plus en détail

Sagesse financière : Mettez-y votre grain de sel. Niveau

Sagesse financière : Mettez-y votre grain de sel. Niveau Sagesse financière : Mettez-y votre grain de sel Niveau 6 Dans la présente leçon, les élèves auront l occasion d évaluer des conseils financiers donnés par des membres de leur famille et des experts de

Plus en détail

L ENSEIGNEMENT DU FRANÇAIS PROFESSIONNEL AUX DEBUTANTS

L ENSEIGNEMENT DU FRANÇAIS PROFESSIONNEL AUX DEBUTANTS PROJET DE RECHERCHE L ENSEIGNEMENT DU FRANÇAIS PROFESSIONNEL AUX DEBUTANTS Introction Dans les établissements sous l égide de l Université de Kerala, la langue française est enseignée comme la langue seconde

Plus en détail

Bilan de la tournée des régions

Bilan de la tournée des régions Bilan de la tournée des régions Rencontre nationale des gestionnaires Plan de la présentation Contexte de la tournée Information recueillie pendant la tournée Défis que soulève le renouveau pédagogique

Plus en détail

Formation à distance www.educationdesadultes.qc.ca

Formation à distance www.educationdesadultes.qc.ca Formation à distance www.educationdesadultes.qc.ca Répertoire 2013-2014 Version modifiée 18 février 2014 Table des matières MOT DE BIENVENUE... 3 RENSEIGNEMENTS SUR LA FORMATION À DISTANCE... 4 PRÉCISIONS

Plus en détail

L action en quelques mots

L action en quelques mots Académie de Nancy-Metz PASI- CARDIE http://www4.ac-nancy-metz.fr/pasi/ Fiche informative sur une action (année scolaire 2012/2013) fiche actualisée le 7/07/2014 Titre explicite de Anglais tous les matins

Plus en détail

1.2. Composition et modalités de fonctionnement du comité d accompagnement :

1.2. Composition et modalités de fonctionnement du comité d accompagnement : http://www.huy-sud.huy.be ECOLE COMMUNALE DU SUD Avenue du Hoyoux 7 4500 HUY Tél./Fax : 085/21.15.74 Ecole communale de Huy-Sud Fase 01770 1. IDENTIFICATION Ecole communale de Huy-Sud Avenue du Hoyoux,

Plus en détail

«Une photo ancienne de notre école». Lire une trace du passé pour mieux comprendre son présent.

«Une photo ancienne de notre école». Lire une trace du passé pour mieux comprendre son présent. «Une photo ancienne de notre école». Lire une trace du passé pour mieux comprendre son présent. Type d outil : Démarche visant le développement de la compétence «Entrer en contact avec le temps». Auteur(s)

Plus en détail

COURS A DOMICILE - SPECIALISATION MATIERES SCIENTIFIQUES

COURS A DOMICILE - SPECIALISATION MATIERES SCIENTIFIQUES +$ % "$ e "ax2 dx = 1 2 DOSSIER DE PRESSE - Août 2007 - # a ih " "t #(r r,t) = $ h2 2m %#(r r,t) + V ( r r,t)#( r r,t) Page 0 sur 7 EasyMath, LE spécialiste de l enseignement des matières scientifiques

Plus en détail

Mathématiques de base 11. Version partielle (2006) du programme d études. La version française complète

Mathématiques de base 11. Version partielle (2006) du programme d études. La version française complète Version partielle (2006) du programme d études contenant les sections suivantes : Résultats d apprentissage prescrits Rendement de l'élève (Indicateurs de réussite) Ressources d apprentissage (Introduction)

Plus en détail

LE MUSICIEN ÉDUCATEUR ET LA RÉFORME ÉDUCATIVE AU QUÉBEC : UN REGARD SUR LA PENSÉE DE L ENSEIGNANT. Mercè Vilar Louise Mathieu Maria Teresa Moreno

LE MUSICIEN ÉDUCATEUR ET LA RÉFORME ÉDUCATIVE AU QUÉBEC : UN REGARD SUR LA PENSÉE DE L ENSEIGNANT. Mercè Vilar Louise Mathieu Maria Teresa Moreno LE MUSICIEN ÉDUCATEUR ET LA RÉFORME ÉDUCATIVE AU QUÉBEC : UN REGARD SUR LA PENSÉE DE L ENSEIGNANT Mercè Vilar Louise Mathieu Maria Teresa Moreno Après des études au Conservatoire supérieur de Barcelone,

Plus en détail

APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS

APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS POUR L ÉVALUATION D IMPACT DU PROGRAMME NATIONAL LEADERSHIP DE SERVICE 1. L Arche, qu est-ce que c est? ; «L'Arche rassemble des personnes, avec et sans déficience

Plus en détail

L Enseignement Bilingue Paritaire. Réunion publique d information

L Enseignement Bilingue Paritaire. Réunion publique d information L Enseignement Bilingue Paritaire Réunion publique d information Académie de Strasbourg : l enseignement des langues est régi par les Programmes Nationaux et une CONVENTION a étésignée entre le Recteur

Plus en détail

Par Danny Brochu, conseiller d orientation Brigitte Gagnon, conseillère pédagogique Service des ressources éducatives aux jeunes www.csdhr.qc.

Par Danny Brochu, conseiller d orientation Brigitte Gagnon, conseillère pédagogique Service des ressources éducatives aux jeunes www.csdhr.qc. Des SAÉ Orientantes MB-5 JB-14 Par Danny Brochu, conseiller d orientation Brigitte Gagnon, conseillère pédagogique Service des ressources éducatives aux jeunes www.csdhr.qc.ca Plan de la présentation Introduction

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À L'ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES ET AU CLASSEMENT DES ÉLÈVES DU SECTEUR DES JEUNES (préscolaire primaire secondaire)

POLITIQUE RELATIVE À L'ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES ET AU CLASSEMENT DES ÉLÈVES DU SECTEUR DES JEUNES (préscolaire primaire secondaire) Service des ressources éducatives POLITIQUE RELATIVE À L'ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES ET AU CLASSEMENT DES ÉLÈVES DU SECTEUR DES JEUNES (préscolaire primaire secondaire) Politique numéro : CSRS-POL-2008-01

Plus en détail

La nouvelle Ecole fondamentale en 12 points

La nouvelle Ecole fondamentale en 12 points La nouvelle Ecole fondamentale en 2 points. Au total, il existe 54 écoles fondamentales à travers le pays. Chaque école est organisée en cycles d apprentissage qui remplacent les années d études. Chaque

Plus en détail

COMMMISSION SCOLAIRE CENTRAL QUÉBEC 2046, chemin St. Louis Québec, Québec G1T 1P4 CONTRAT D ENSEIGNEMENT À LA MAISON NIVEAU PRIMAIRE

COMMMISSION SCOLAIRE CENTRAL QUÉBEC 2046, chemin St. Louis Québec, Québec G1T 1P4 CONTRAT D ENSEIGNEMENT À LA MAISON NIVEAU PRIMAIRE COMMMISSION SCOLAIRE CENTRAL QUÉBEC 2046, chemin St. Louis Québec, Québec G1T 1P4 CONTRAT D ENSEIGNEMENT À LA MAISON NIVEAU PRIMAIRE Nom de l enfant, code permanent et niveau Nom des parents Nom de l école

Plus en détail

Intensification de l anglais Pistes de réflexion et modèles proposés

Intensification de l anglais Pistes de réflexion et modèles proposés Intensification de l anglais Pistes de réflexion et modèles proposés Introduction «Le développement et l expérimentation de l enseignement de l anglais intensif de l anglais, langue seconde, au Québec

Plus en détail

Corporation des services en éducation de l Ontario Projet de prévention de l intimidation et de la violence RAPPORT FINAL Janvier 2009

Corporation des services en éducation de l Ontario Projet de prévention de l intimidation et de la violence RAPPORT FINAL Janvier 2009 Corporation des services en éducation de l Ontario Projet de prévention de l intimidation et de la violence RAPPORT FINAL Janvier 2009 Ontario Education Services Corporation La corporation des services

Plus en détail

Politique curriculaire pour le Programme d immersion française

Politique curriculaire pour le Programme d immersion française Politique curriculaire pour le Programme d immersion française Politique curriculaire pour le Programme d immersion française Septembre 1996 Février 1999, 2 e édition Juillet 2008, 3 e édition Éducation,

Plus en détail

PROCÉDURE RELATIVE À LA SCOLARISATION À LA MAISON À LA COMMISSION SCOLAIRE DE LA MOYENNE-CÔTE-NORD

PROCÉDURE RELATIVE À LA SCOLARISATION À LA MAISON À LA COMMISSION SCOLAIRE DE LA MOYENNE-CÔTE-NORD PROCÉDURE RELATIVE À LA SCOLARISATION À LA MAISON À LA COMMISSION SCOLAIRE DE LA MOYENNE-CÔTE-NORD Objectif: Préciser les responsabilités de chacun des intervenants en matière de scolarisation à la maison.

Plus en détail

Donner un sens au travail - Promouvoir le bien-être psychologique

Donner un sens au travail - Promouvoir le bien-être psychologique Donner un sens au travail - Promouvoir le bien-être psychologique Estelle M. Morin, psychologue et professeur titulaire Alexandra Lebel, directrice RH, Teknika HBA Le mercredi, 3 novembre 2010 Copyright

Plus en détail

LA FORMATION DES ENSEIGNANTS CONTRACTUELS ( SARPE ) MALI

LA FORMATION DES ENSEIGNANTS CONTRACTUELS ( SARPE ) MALI LA FORMATION DES ENSEIGNANTS CONTRACTUELS ( SARPE ) MALI Chef de section formation initiale, Division de l enseignement normal, Direction nationale de l Education de base, ministère de l Education de base,

Plus en détail

Promoteur : Pierre Arsenault, responsable et gestionnaire du Centre d accès communautaire internet (CACI)

Promoteur : Pierre Arsenault, responsable et gestionnaire du Centre d accès communautaire internet (CACI) Initiative A2 : École La Relève de Saint-Elzéar Promoteur : Pierre Arsenault, responsable et gestionnaire du Centre d accès communautaire internet (CACI) Intervenante : Édith Arsenault, conseillère pédagogique

Plus en détail

Vers une pédagogie orientante. Mise en œuvre de l approche orientante en Ontario français Projet pilote Mars 2007

Vers une pédagogie orientante. Mise en œuvre de l approche orientante en Ontario français Projet pilote Mars 2007 Vers une pédagogie orientante Mise en œuvre de l approche orientante en Ontario français Projet pilote Mars 2007 Animatrices et animateur Clovis Paquette, agent d éducation, ministère de l Éducation de

Plus en détail

Job Opening: Concours de recrutement de professeurs de français (Interne / Externe) Department/Office: Genève Posting Period: Job number: N/A

Job Opening: Concours de recrutement de professeurs de français (Interne / Externe) Department/Office: Genève Posting Period: Job number: N/A Job Opening: Job Title: Concours de recrutement de professeurs de français (Interne / Externe) Department/Office: Genève Posting Period: Job number: N/A Cadre organisationnel Les postes de professeurs

Plus en détail

Se concerter pour aider les étudiants: suivi et encadrement des étudiants au Cégep de Sainte-Foy

Se concerter pour aider les étudiants: suivi et encadrement des étudiants au Cégep de Sainte-Foy Se concerter pour aider les étudiants: suivi et encadrement des étudiants au Cégep de Sainte-Foy Carolyne Maltais, API Christian Morin, conseiller pédagogique Collège Ahuntsic Août 2013 PLAN DE LA PRÉSENTATION

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT ECOLE COMMUNALE DU CENTRE

PROJET D ETABLISSEMENT ECOLE COMMUNALE DU CENTRE PROJET D ETABLISSEMENT ECOLE COMMUNALE DU CENTRE Depuis septembre 2005 : Immersion en néerlandais Nous organisons l apprentissage en immersion linguistique néerlandais en 3 ème maternelle pour poursuivre

Plus en détail

POLITIQUE D ÉCOLE À DOMICILE ET DE TUTORAT DE LA COMMISSION SCOLAIRE KATIVIK

POLITIQUE D ÉCOLE À DOMICILE ET DE TUTORAT DE LA COMMISSION SCOLAIRE KATIVIK DE LA COMMISSION SCOLAIRE KATIVIK PRÉAMBULE La Loi sur l instruction publique pour les autochtones cris, inuit et naskapis (L.R.Q., Chapitre I-14) prévoit que tout enfant doit fréquenter l'école tous les

Plus en détail

Projet de recherche. Amener l apprenant à s exprimer naturellement afin de le rendre autonome dans sa vie en français.

Projet de recherche. Amener l apprenant à s exprimer naturellement afin de le rendre autonome dans sa vie en français. Projet de recherche Amener l apprenant à s exprimer naturellement afin de le rendre autonome dans sa vie en français. Réalisé lors du stage de formation au CIEP, Sèvres du 22 avril au 2 mai 2014 Par Roopa

Plus en détail

Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine

Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine Table des matières Introduction... 3 Objectifs du programme... 3 Écoles visées...

Plus en détail

Présentations Contexte Équipe-école Méthode de travail Outil de réflexe orientant Présentation d une SAÉ Travail d équipe La SAÉ Présentement et à

Présentations Contexte Équipe-école Méthode de travail Outil de réflexe orientant Présentation d une SAÉ Travail d équipe La SAÉ Présentement et à Présentations Contexte Équipe-école Méthode de travail Outil de réflexe orientant Présentation d une SAÉ Travail d équipe La SAÉ Présentement et à venir Vous êtes Nous sommes «Une approche orientante est

Plus en détail

Règlement du Printemps des Lycéens et des Apprentis Vendredi 22 mai 2015 - Halle de Martigues RÈGLEMENT

Règlement du Printemps des Lycéens et des Apprentis Vendredi 22 mai 2015 - Halle de Martigues RÈGLEMENT RÈGLEMENT Atelier des Jeunes Citoyens de la Méditerranée Photo Région / J. Cabanel. Le Printemps des Lycéens et des Apprentis ouvre ses inscriptions aux lycéens des établissements publics ou privés, professionnels

Plus en détail

La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique

La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique Ce rapport est à rédiger à la fin de votre parcours de formation. Il conditionne l obtention du diplôme. Il est

Plus en détail

Évaluer par compétences

Évaluer par compétences Évaluer par compétences - Rapport final - Collège Jean Rostand LUXEUIL LES BAINS Résumé du projet : Mise en place progressive d un système d évaluation par compétences en regard du socle commun de connaissances

Plus en détail

Projet de l Association kazakhstanaise des enseignants de français «De la notation des connaissances à l évaluation des compétences» A.

Projet de l Association kazakhstanaise des enseignants de français «De la notation des connaissances à l évaluation des compétences» A. Projet de l Association kazakhstanaise des enseignants de français «De la notation des connaissances à l évaluation des compétences» A. État actuel Suite au projet AUF-CECA réalisé par une équipe du Kazakhstan

Plus en détail

Allocution du Président du Conseil Supérieur de l Education, de la Formation et de la Recherche Scientifique à l ouverture

Allocution du Président du Conseil Supérieur de l Education, de la Formation et de la Recherche Scientifique à l ouverture Allocution du Président du Conseil Supérieur de l Education, de la Formation et de la Recherche Scientifique à l ouverture de la 7 ème Assemblée générale Mardi 12 mai 2015 Au mois de juillet dernier, lors

Plus en détail

Guide pour la planification de votre. Session franconnexion! Document préparé par Le français pour l avenir

Guide pour la planification de votre. Session franconnexion! Document préparé par Le français pour l avenir Guide pour la planification de votre Session franconnexion! Document préparé par Le français pour l avenir Les étapes pour organiser une Session franconnexion Étape 1 Choisissez votre type de Session franconnexion

Plus en détail

Activités extrascolaires afin de renforcer les motivations dans l apprentissage du et en français

Activités extrascolaires afin de renforcer les motivations dans l apprentissage du et en français Résumé: Activités extrascolaires afin de renforcer les motivations dans l apprentissage du et en français DA G Thi Thanh Thuy Département de langue et de civilisation françaises École supérieure de langues

Plus en détail

Série ST2S - Nouvelle épreuve Projet technologique

Série ST2S - Nouvelle épreuve Projet technologique Série ST2S - Nouvelle épreuve Projet technologique Série ST2S et réforme du lycée L entrée dans la réforme du lycée de 2012 a réaffirmé la finalité exclusive de préparation à l enseignement supérieur de

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL de la séance régulière tenue le 13 février 2012 à 19 h 30 au 14, rue du Vieux-Chemin à Témiscouata-sur-le-Lac

PROCÈS-VERBAL de la séance régulière tenue le 13 février 2012 à 19 h 30 au 14, rue du Vieux-Chemin à Témiscouata-sur-le-Lac PROCÈS-VERBAL de la séance régulière tenue le 13 février 2012 à 19 h 30 au 14, rue du Vieux-Chemin à Témiscouata-sur-le-Lac PRÉSENCES ET MOT DE BIENVENUE Sont présents : Mesdames Agathe Drouin, Isabelle

Plus en détail

Favoriser l'autonomie des élèves de lycée à la maison grâce à l'ent

Favoriser l'autonomie des élèves de lycée à la maison grâce à l'ent Favoriser l'autonomie des élèves de lycée à la maison grâce à l'ent 1. Le scénario : L espace numérique de travail (E.N.T.) dans les établissements publics locaux d enseignements est utilisé comme une

Plus en détail