LIGNE DE CONDUITE POUR UN AVIS EN TECHNOPREVENTION OPTIMAL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LIGNE DE CONDUITE POUR UN AVIS EN TECHNOPREVENTION OPTIMAL"

Transcription

1 LIGNE DE CONDUITE POUR UN AVIS EN TECHNOPREVENTION OPTIMAL Le présent document comprend une série de recommandations pouvant aider les conseillers en technoprévention dans le cadre de leur communication avec les citoyens. Toutes les lignes de conduite ne s appliquent pas à tous les conseillers en technoprévention et ne sont pas non plus utilisables dans chaque situation. Les recommandations, ci-après, peuvent vous aider à donner des conseils adaptés et ainsi apporter une pierre à l édifice en matière de communication entre les conseillers en technoprévention et les citoyens. Cette ligne de conduite tire une série de ses enseignements de la recherche sur la satisfaction des conseils en technoprévention 1 réalisée par la KULeuven en PRISE DU RENDEZ-VOUS Si un citoyen demande des conseils en technoprévention ou si vous obtenez des informations au sujet d une victime de cambriolage, prenez immédiatement contact par téléphone (maximum 7 jours). Prenez en tant que CTP une attitude proactive.! Prévoyez des contacts hebdomadaires avec les services d intervention de la zone. Ils sont au courant des cambriolages qui se sont déroulés. Demandez-leur de vous tenir le plus rapidement informés lorsqu un cambriolage s est produit. Pendant le contact par téléphone, expliquez déjà brièvement en quoi consistera la visite technopréventive et pourquoi elle est importante.! Veillez à ce que ce message soit formulé de manière positive. Faites tout pour ne pas inspirer de la crainte au citoyen ni à la victime, bien évidemment.! Si l on a affaire à une personne récemment victime d un cambriolage dans son habitation, il est important de souligner que celle-ci pourra relater son histoire pendant la visite. Si la victime commence déjà à expliquer au téléphone ce qui s est passé, laissez-la dans la mesure du possible parler jusqu au bout. Prêtez donc une oreille attentive. 1 Recherche sur la satisfaction et l efficacité des conseils en technoprévention (2008), réalisée par la KULeuven à la demande du SPF Intérieur, 233 p.

2 Prenez des engagements clairs concernant le lieu, la date et la durée. Planifiez la visite aussi vite que possible, en tenant compte des disponibilités du citoyen ainsi que de votre propre emploi du temps. Signalez au citoyen combien de temps la visite va plus ou moins prendre.! S il s agit de victimes, tenez compte du fait que ces personnes attendent d urgence de l aide. Essayez dans la mesure du possible de vous y adapter.! Si le citoyen est méfiant, une lettre de confirmation peut toujours être envoyée mentionnant vos coordonnées ainsi que les informations relatives à la visite. Demandez toujours au citoyen s il a déjà été victime d un cambriolage. Si tel est le cas, on peut si possible demander, préalablement à la visite, des renseignements au sujet du cambriolage afin d avoir une idée de ce qui s est produit. Evitez d annuler une visite technopréventive (sauf cas exceptionnels). Si la visite doit être reportée, informez-en immédiatement le citoyen. Dans la mesure du possible, donnez au citoyen une explication au sujet du report de la visite. Pendant ce contact, fixez immédiatement un nouveau rendez-vous.! Si le citoyen a récemment été confronté à un cambriolage, essayez si possible de trouver un autre conseiller en technoprévention de votre zone de police ou commune qui pourra rendre visite à ce citoyen. 2. PREPARATION DE LA VISITE Sur base d informations générales relatives à l habitation, préparez la visite. Il importe d avoir une réponse aux questions suivantes :! S agit-il de conseils en technoprévention sur la base d un plan de construction (nouvelle construction)?! Où se situe l habitation?! De quel type d habitation s agit-il (maison, appartement, villa)?! S agit-il d une habitation 2, 3 ou 4 façades?! Est-ce que les occupants ont été victimes d un cambriolage? Si possible, vérifiez si d autres habitations dans le quartier ont été confrontées à des intrusions.

3 S il y a déjà eu des effractions, il importe de collecter suffisamment d informations à ce sujet. Ce sera cependant plus difficile pour les CTP non policiers. Investissez donc dans la prise de bons engagements avec la zone de police en matière d échange d informations. Rassemblez les documents nécessaires qui seront utilisés pour donner les conseils en technoprévention. Prenez le classeur d informations dont dispose tout conseiller en technoprévention pour étayer à l aide d illustrations les explications que vous donnez. Prenez avec vous la check-list «conseils en technoprévention» que vous pourrez compléter pendant la visite et qui vous aidera à dresser le rapport de ladite visite. Prenez également quelques exemplaires de matériel de sécurisation pour que le citoyen puisse visualiser les systèmes de sécurisation préconisés. Recueillez les informations nécessaires qui seront remises par la même occasion au citoyen. Check-list départ Dépliant sur la surveillance pendant les vacances Dépliant sur la réduction d impôt pour les dépenses faites en vue de sécuriser une habitation contre le vol ou l incendie Brochure Habiter en sécurité Eventuellement les coordonnées du service d aide aux victimes au sein de votre ville/commune ou du service d assistance aux victimes dans votre zone de police. 3. VISITE DE TECHNOPREVENTION Respectez le rendez-vous pris. Arrivez à l heure au rendez-vous. Si, en raison de circonstances particulières, vous ne pouvez pas arriver à temps, avertissez le citoyen que vous serez en retard. Toujours vous présenter lors de votre arrivée. Si vous disposez d une carte de légitimation, présentez-la toujours au citoyen. Expliquez clairement au citoyen en quoi consiste votre fonction au sein de la ville/commune.

4 Au début de la visite, prêtez une oreille attentive. Demandez au citoyen pourquoi il souhaite faire appel à un conseiller en technoprévention. Accordez au citoyen le temps de faire le récit de son histoire. Laissez toujours le citoyen parler jusqu au bout.! Les victimes de cambriolage ont besoin de parler avec quelqu un. Donc, si le citoyen a été victime d un cambriolage, accordez-lui toute l attention et le soutien nécessaires : reconnaissez la personne en tant que victime et reconnaissez aussi ce qui s est passé.! Racontez à ces victimes les expériences positives d ordre général que d autres victimes ont vécues avec la technoprévention (sans toutefois citer de noms).! Si vous avez l impression que les faits ont eu un impact considérable sur le citoyen, donnez-lui les coordonnées du service d aide aux victimes au sein de votre ville/commune ou du service d assistance aux victimes dans votre zone de police.! Si la victime a des récriminations à faire sur les services de police, prenez le temps de l écouter sans vouloir absolument tout justifier. Expliquez en détail au citoyen en quoi consiste exactement votre fonction et quelle est la plus-value que lui offrent des conseils en technoprévention. Faites-lui part des avantages que l on peut clairement tirer de l attention accordée aux mesures préventives. Faites tout de fois attention à ne pas lui garantir le risque zéro car celui-ci n existe pas mais mettez l accent sur le fait que les mesures prises diminueront les risques d être victime.! Si le citoyen demande une visite par simple curiosité, essayez d attirer son attention sur l importance de la prise de mesures préventives. Faites-lui p.ex. savoir que le cambriolage représente une des principales formes de criminalité. Ce faisant, vous attirerez l attention du citoyen, ce qui vous permettra de souligner l importance des mesures retardatrices d intrusion. Donnez tout d abord quelques astuces toutes simples qui, dans la vie de tous les jours, peuvent faire diminuer le risque d effraction.

5 Signalez déjà brièvement que l on peut prétendre à une réduction d impôt si des transformations s avèrent nécessaires.! Si le citoyen se fait conseiller en tant que victime d un cambriolage, il importe de véhiculer un message à caractère plus émotif. Précisez que la visite de technoprévention et la mise en œuvre des mesures préconisées permettra de réduire considérablement le risque d un nouveau cambriolage. Donnez tout d abord quelques astuces toutes simples qui, dans la vie de tous les jours, peuvent faire diminuer le risque d effraction. Signalez déjà brièvement que l on peut prétendre à une réduction d impôt si des transformations s avèrent nécessaires. Demandez au citoyen de vous accompagner au moment de faire le tour du propriétaire. Laissez le citoyen vous servir de guide dans son habitation. S il y a quelque chose que vous aimeriez vérifier ou examiner, demandezlui son consentement. N oubliez pas d avoir la check-list sur vous pendant la visite de l habitation et prenez les notes qui s imposent. Pendant la visite, véhiculez à l attention du citoyen un message positif. Signalez toujours des points susceptibles d'être améliorés sans toutefois rejeter la faute sur le citoyen!! Il est important de formuler les mesures de manière positive, surtout auprès des seniors chez qui le sentiment d insécurité est souvent plus fort. Ne donnez jamais l impression à la victime d un cambriolage que c est de sa faute s il y a eu effraction chez elle. Si le citoyen déclare que, pour des raisons bien précises, la mesure recommandée n est pas applicable, montre-vous compréhensif et essayez de proposer une alternative. Si ce n est pas possible, alors tentez de convaincre le citoyen au sujet des avantages liés à la mesure proposée. Prenez votre temps pour la visite de technoprévention. Au moment de convenir d un rendez-vous, il importe en fait de déjà avoir une certaine idée de l habitation (sorte, type, ) et du temps requis.

6 Si vous prenez votre temps pour la visite de technoprévention, pareille démarche aura une allure beaucoup plus professionnelle.! Pour les victimes d un cambriolage, il est d autant plus important que vous preniez suffisamment de temps pour que leur habitation soit soumise à un regard technopréventif. A la fin de la visite, asseyez-vous à table avec le citoyen. Discutez encore brièvement des mesures à prendre. Insistez auprès du citoyen au sujet de l importance spécifique des mesures organisationnelles qui, en outre, peuvent être mises en œuvre à moindres frais. Fournissez au citoyen des informations utiles complémentaires.! Donnez des précisions au sujet de la réduction d impôt et de l éventuelle prime communale que le citoyen peut revendiquer.! Expliquez aux victimes d un cambriolage qu elles ont tout intérêt à prendre contact avec leur compagnie d assurances (pour une indemnisation éventuelle).! Transmettez aux victimes d un cambriolage les coordonnées des services d aide aux victimes dans leur quartier. Elles vous affirmeront peut-être ne pas avoir besoin de ces renseignements pour le moment, mais cela pourrait changer par la suite. Demandez au citoyen s il a d autres questions et rappelez-lui vos coordonnées.! Lorsqu il y a quelque chose que vous ne savez pas, faites-le clairement savoir. Signalez toutefois aussi au citoyen que vous vous chargerez de trouver les informations nécessaires et que vous lui donnerez un feedback dès que possible. A la fin de votre visite, laissez vos coordonnées.

7 4. REDACTION DU RAPPORT DE VISITE Rédigez un rapport le plus rapidement possible après la visite. Essayez de finaliser le rapport au plus tard un mois après la visite de technoprévention. Veuillez clairement préciser quand vous transmettrez ce rapport. S il n est pas possible de terminer le compte rendu dans le délai prévu, veuillez signaler au citoyen la date à laquelle celui-ci pourra s attendre à le recevoir. Veillez à rédiger un rapport qui soit clair, bien structuré et illustré. Pour ce faire, utilisez les notes que vous avez prises lors de la visite. Prévoyez une structure logique : commencez par écrire au sujet de l environnement de l habitation pour parler ensuite de l habitation proprement dite et puis de l intérieur de celle-ci. Dans chacune de ces différentes catégories, mettez toujours l accent sur l intérêt prioritaire des mesures organisationnelles. Veillez à ce que les mesures techniques préconisées soient formulées dans un langage clair et qu elles soient suffisamment illustrées. Si vous avez eu l occasion de prendre des photos des différents éléments à sécuriser dans l habitation, utilisez-les pour illustrer votre rapport. Cela permettra au citoyen de mieux visualiser les mesures à prendre. N oubliez pas que vous êtes tenus au secret professionnel quant aux informations que vous avez recueillies chez un citoyen.

sur la conférence de presse

sur la conférence de presse Une conférence de presse réussie attire les journalistes sur la conférence de presse 1. À quoi sert une conférence de presse? 2. Comment la préparer? 3. Comment l organiser? Une conférence de presse réussie

Plus en détail

Formulaire de demande de surveillance en cas d'absence

Formulaire de demande de surveillance en cas d'absence Police Locale ZP Haute Senne (5328) Coordination opérationnelle Chaussée d'enghien, 180 7060 SOIGNIES Tél. (067)349 249 Fax. (067)349 240 Formulaire de demande de surveillance en cas d'absence Renseignements

Plus en détail

La planification successorale pour votre avenir La planification successorale pour votre avenir Les procurations Les directives en matière de soins de santé L administration des testaments et successions

Plus en détail

contact@farabi.fr www.farabi.fr Carnet de Liaison Année scolaire :... /... Nom :... Prénom :... Classe :...

contact@farabi.fr www.farabi.fr Carnet de Liaison Année scolaire :... /... Nom :... Prénom :... Classe :... contact@farabi.fr www.farabi.fr Carnet de Liaison Année scolaire :... /... Nom :... Prénom :... Classe :... RENSEIGNEMENTS ÉLÈVE Nom Prénom Adresse Classe Tél. / L élève est autorisé à quitter l institut

Plus en détail

Partir en toute. assurance PARTOUT DANS LE MONDE

Partir en toute. assurance PARTOUT DANS LE MONDE Partir en toute assurance PARTOUT DANS LE MONDE L information contenue dans ce document l est à titre indicatif et n engage en rien la responsabilité de la Société de l assurance automobile du Québec.

Plus en détail

Pour le parent à la recherche de son enfant enlevé par l autre parent

Pour le parent à la recherche de son enfant enlevé par l autre parent enfant enlevé par l autre parent En cas d urgence, COMPOSEZ LE 911. Premières étapes à faire immédiatement Cette liste de contrôle vous aidera à rassembler toute l information utile aux corps policiers.

Plus en détail

INFORMATIONS IMPORTANTES AU SUJET DU SERVICE 911

INFORMATIONS IMPORTANTES AU SUJET DU SERVICE 911 INFORMATIONS IMPORTANTES AU SUJET DU SERVICE 911 Il y a d importantes différences entre le fonctionnement du service 911 à partir d un téléphone voix sur IP (VoIP) et celui d un service de téléphonie traditionnel.

Plus en détail

Qu implique la création du Service des «Gardiens de la paix»? Est-ce une obligation? Quelle procédure faut-il suivre?

Qu implique la création du Service des «Gardiens de la paix»? Est-ce une obligation? Quelle procédure faut-il suivre? En ce qui concerne le champ d application de la loi : Qu implique la création du Service des «Gardiens de la paix»? Est-ce une obligation? Quelle procédure faut-il suivre? La commune n est pas obligée

Plus en détail

EDC en Direct Guide du Centre d assurance comptes clients

EDC en Direct Guide du Centre d assurance comptes clients EDC en Direct Guide du Centre d assurance comptes clients Table des matières Introduction à EDC en Direct... 2 Section A : Mise en marche... 3 Section B : Approbations de crédit... 5 Demander une approbation

Plus en détail

Qu en est-il de la prévention liée au phénomène des cambriolages d habitations privées?

Qu en est-il de la prévention liée au phénomène des cambriolages d habitations privées? Qu en est-il de la prévention liée au phénomène des cambriolages d habitations privées? Introduction : «Les cambriolages dans les résidences sont l un des délits les plus fréquents quel que soit le pays

Plus en détail

Annexe au document intitulé Communication relative à certaines questions de politique concernant le Bureau de Procureur : renvois et communications

Annexe au document intitulé Communication relative à certaines questions de politique concernant le Bureau de Procureur : renvois et communications Annexe au document intitulé Communication relative à certaines questions de politique concernant le Bureau de Procureur : renvois et communications La présente annexe au document de politique du Procureur

Plus en détail

Du 27 au 29 Février dernier, une mission du service de la protection des consommateurs de l ARSEE a séjourné à Port-Gentil.

Du 27 au 29 Février dernier, une mission du service de la protection des consommateurs de l ARSEE a séjourné à Port-Gentil. Du 27 au 29 Février dernier, une mission du service de la protection des consommateurs de l ARSEE a séjourné à Port-Gentil. Au programme de cette mission qui nous aura permis d administrer un questionnaire

Plus en détail

ALARME. Evitons les alarmes intempestives!! Brochure d information destinée aux utilisateurs de systèmes d alarme

ALARME. Evitons les alarmes intempestives!! Brochure d information destinée aux utilisateurs de systèmes d alarme ALARME Evitons les alarmes intempestives!! Brochure d information destinée aux utilisateurs de systèmes d alarme L'utilisation de systèmes d'alarme est régie par la loi. L objectif du gouvernement est

Plus en détail

RÉPONSES AUX QUESTIONS COURANTES DES PARENTS CONCERNANT LES REQUETES D AUDIENCE GARANTIE PAR LES PROCEDURES EN MATIERE D EDUCATION SPECIALE

RÉPONSES AUX QUESTIONS COURANTES DES PARENTS CONCERNANT LES REQUETES D AUDIENCE GARANTIE PAR LES PROCEDURES EN MATIERE D EDUCATION SPECIALE Nancy S. Grasmick Administratrice en chef des écoles de l Etat Martin O'Malley Gouverneur Maryland State Department of Education Division of Special Education/Early Intervention Services 200 W. Baltimore

Plus en détail

Exonération des primes d assurance-vie. Guide du salarié

Exonération des primes d assurance-vie. Guide du salarié Exonération des primes d assurance-vie Guide du salarié Garantie d exonération des primes d assurance-vie collective Le présent guide contient les formulaires à remplir pour demander le maintien de votre

Plus en détail

12 trucs et astuces de communication pour le conseiller en prévention vol. La communication: la clé par excellence pour s introduire chez le citoyen

12 trucs et astuces de communication pour le conseiller en prévention vol. La communication: la clé par excellence pour s introduire chez le citoyen 12 trucs et astuces de communication pour le conseiller en prévention vol La communication: la clé par excellence pour s introduire chez le citoyen Introduction La fonction de conseiller en prévention

Plus en détail

www.besafe.be Non aux alarmes intempestives: Réglementation relative aux alarmes anti-intrusion

www.besafe.be Non aux alarmes intempestives: Réglementation relative aux alarmes anti-intrusion www.besafe.be Non aux alarmes intempestives: Réglementation relative aux alarmes anti-intrusion Introduction Les services de police doivent pouvoir réagir efficacement à tout appel d urgence. C est pourquoi

Plus en détail

Lignes directrices pour les campagnes publicitaires avec paiement en fonction de la performance (PFP)

Lignes directrices pour les campagnes publicitaires avec paiement en fonction de la performance (PFP) Lignes directrices pour les campagnes publicitaires avec paiement en fonction de la performance (PFP) APERÇU L objectif de ce document est d aider les annonceurs/agences à choisir avec succès les campagnes

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ET DE REGLEMENT (CORRESPONDANT)

CONVENTION DE GESTION ET DE REGLEMENT (CORRESPONDANT) CONVENTION DE GESTION ET DE REGLEMENT (CORRESPONDANT) à partir du 1 er août 2014 Entre le BCF des sociétés d assurances contre les accidents d automobile, 1 Rue Jules Lefebvre, 75431 PARIS CEDEX 09, et,

Plus en détail

MANDAT DE GESTION ET DE REGLEMENT POUR LE COMPTE DU BCF (Mandataire)

MANDAT DE GESTION ET DE REGLEMENT POUR LE COMPTE DU BCF (Mandataire) (Mandataire 2014) MANDAT DE GESTION ET DE REGLEMENT POUR LE COMPTE DU BCF (Mandataire) Entre le BCF des sociétés d assurances contre les accidents d automobile, 1, Rue Jules Lefebvre, 75431 PARIS CEDEX

Plus en détail

Étapes d élaboration d une formation en compétences essentielles (CE) ou en anglais langue seconde (ALS) propre à l entreprise

Étapes d élaboration d une formation en compétences essentielles (CE) ou en anglais langue seconde (ALS) propre à l entreprise Étapes d élaboration d une formation en compétences essentielles (CE) ou en anglais langue seconde (ALS) propre à l entreprise Vous souhaitez commencer à mettre en œuvre une formation en CE, mais vous

Plus en détail

Les bénéficiaires, la prime totale et la fréquence de paiement des primes sont en date du Sommaire de la police indiquée au haut de cette page.

Les bénéficiaires, la prime totale et la fréquence de paiement des primes sont en date du Sommaire de la police indiquée au haut de cette page. Sommaire de la police Ce Sommaire de la police est daté du Nous vous envoyons un nouveau Sommaire de la police au moment du renouvellement de votre contrat d assurance ou lorsque vous apportez une modification

Plus en détail

Investir avec l aide d un conseiller financier

Investir avec l aide d un conseiller financier Investir avec l aide d un conseiller financier Autorités canadiennes en valeurs mobilières Les autorités provinciales et territoriales en la matière se sont regroupées pour former les Autorités canadiennes

Plus en détail

Liste de questions et d initiatives relatives à l établissement d un plan d action pour les fonctions et services essentiels

Liste de questions et d initiatives relatives à l établissement d un plan d action pour les fonctions et services essentiels Liste de questions et d initiatives relatives à l établissement d un plan d action pour les fonctions et services essentiels Initiatives en matière d établissement de plans d urgence et de plans d action

Plus en détail

Ontario Council of Agencies Serving Immigrants (OCASI) ÉDUCATION ET FORMATION PROFESSIONNELLES (ÉFP) Outil en ligne du projet ÉFP. Guide.

Ontario Council of Agencies Serving Immigrants (OCASI) ÉDUCATION ET FORMATION PROFESSIONNELLES (ÉFP) Outil en ligne du projet ÉFP. Guide. (OCASI) ÉDUCATION ET FORMATION PROFESSIONNELLES (ÉFP) Outil en ligne du projet ÉFP Guide Préparé par Beverly Lawrence-Dennis 2010-2011 Table des matières Objectif... 3 Inscription... 4 Remplir votre profil...

Plus en détail

Tout bulletin d inscription doit être rempli par le participant avant d être renvoyé à Maharajah Driver par e mail.

Tout bulletin d inscription doit être rempli par le participant avant d être renvoyé à Maharajah Driver par e mail. 1 - INSCRIPTION ET PAIEMENT 1.1. L inscription à nos voyages s effectue auprès de nos conseillers (par mail ou par téléphone) ou via notre site Internet. Votre inscription n est définitive qu à compter

Plus en détail

Planification financière

Planification financière Planification financière Introduction La planification financière couvre un large éventail de sujets et dans le meilleur des cas, elle les regroupe d une manière ordonnée et intégrée. Toutefois, vu qu

Plus en détail

Le comité des usagers présente. La boîte à outils des proches de personnes en centre d hébergement

Le comité des usagers présente. La boîte à outils des proches de personnes en centre d hébergement Le comité des usagers présente La boîte à outils des proches de personnes en centre d hébergement Votre visite est importante! En visitant la personne qui vous est proche, vous lui permettez de conserver

Plus en détail

Conseil & Vente. Traitement des réclamations. Contenu

Conseil & Vente. Traitement des réclamations. Contenu Les commerçants ont des contacts avec des clients, des fournisseurs, des collaborateurs et d'autres partenaires d'affaire. Les entretiens jouent un rôle important dans la relation avec les clients et autres

Plus en détail

V É R I F I C A T I O N D E S R É F É R E N C E S - G U I D E D U G E S T I O N N A I R E -

V É R I F I C A T I O N D E S R É F É R E N C E S - G U I D E D U G E S T I O N N A I R E - V É R I F I C A T I O N D E S R É F É R E N C E S - G U I D E D U G E S T I O N N A I R E - + P O U R Q U O I V É R I F I E R L E S R É F É R E N C E S + A S P E C T S J U R I D I Q U E S + P R O C E S

Plus en détail

Gérer le risque de crédit

Gérer le risque de crédit Livre blanc Gérer le risque de crédit Le présent livre blanc vous indique comment instaurer de bonnes pratiques de gestion du crédit dans votre entreprise et les étapes à suivre pour recouvrer une créance

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

Services bancaires. Introduction. Objectifs d apprentissage

Services bancaires. Introduction. Objectifs d apprentissage Services bancaires Introduction Les institutions financières, notamment les banques, les sociétés de fiducie, les coopératives de crédit et les caisses populaires, sont des entités essentielles à la gestion

Plus en détail

La protection de vos données médicales chez l assureur

La protection de vos données médicales chez l assureur La protection de vos données médicales chez l assureur Brochure 2009 2 Questions & Réponses fréquentes FAQ 2009 La communication de données est le point de passage obligé pour le bon fonctionnement de

Plus en détail

Votre nouvelle carte vous aide à y parvenir.

Votre nouvelle carte vous aide à y parvenir. GUIDE DES AVANTAGES de la carte WestJet MasterCard RBC Votre nouvelle carte vous aide à y parvenir. Bienvenue à WestJet MasterCard RBC Il sera plus abordable que jamais de réserver vos prochains billets

Plus en détail

Formulaire de demande pour un permis de tenue d activité

Formulaire de demande pour un permis de tenue d activité Formulaire de demande pour un permis de tenue d activité Au sujet du formulaire Il faut remplir ce formulaire pour mener une activité dans un parc, un sentier ou une promenade appartenant à la Commission

Plus en détail

Norme relative au système de gestion des fournisseurs de services de contrôle de l ACSTA (2009)

Norme relative au système de gestion des fournisseurs de services de contrôle de l ACSTA (2009) Public Works and Travaux publics et Government Services Services gouvernementaux Canada Canada Canadian General Standards Board Office des normes générales du Canada Norme relative au système de gestion

Plus en détail

Groupe d experts sur les sciences humaines

Groupe d experts sur les sciences humaines Groupe d experts sur les sciences humaines Rapport Le rôle accru des sciences humaines dans le 7 e programme-cadre Le 7 e programme-cadre (7 e PC) marque une nouvelle étape de l inclusion des sciences

Plus en détail

DROIT AU LOGEMENT OPPOSABLE

DROIT AU LOGEMENT OPPOSABLE DROIT AU LOGEMENT OPPOSABLE MODE D EMPLOI 4 5 18 19 10 11 Le droit au logement opposable P. 5 P. 11 Le droit au logement opposable Le droit à l hébergement opposable P. 16 Cas pratique 2 Introduction QU

Plus en détail

LA REDACTION DU RAPPORT DE STAGE

LA REDACTION DU RAPPORT DE STAGE LA REDACTION DU RAPPORT DE STAGE Le nombre d exemplaires : 3 1 pour l entreprise, 1 pour l I.U.T., 1 pour vous même Le nombre de pages : 30 pages maximum (annexes non comprises) Le format : A4 Le rapport

Plus en détail

Conseil & Vente. Mener un entretien de façon professionnelle. Contenu

Conseil & Vente. Mener un entretien de façon professionnelle. Contenu Mener un entretien de façon professionnelle Les commerçants ont des contacts avec des clients, des fournisseurs, des collaborateurs et d'autres partenaires d'affaire. Les entretiens jouent un rôle important

Plus en détail

CHARTE DU CORRESPONDANT MODELE TYPE

CHARTE DU CORRESPONDANT MODELE TYPE CHARTE DU CORRESPONDANT MODELE TYPE CHAPITRE 1: CONDITIONS DANS LESQUELLES LE BUREAU LUXEMBOURGEOIS ACCORDE, REFUSE OU RETIRE SON AGREMENT A UN CORRESPONDANT 1.1 Comment remplir la fonction de correspondant

Plus en détail

Corporate Travel Insurance CTI. Quelle importance accordez-vous à votre directrice du service informatique?

Corporate Travel Insurance CTI. Quelle importance accordez-vous à votre directrice du service informatique? Corporate Travel Insurance CTI Quelle importance accordez-vous à votre directrice du service informatique? Vos collaborateurs sont votre capital. Un capital que vous devez protéger le mieux possible. En

Plus en détail

STAGE AGRIVIVA DANS UNE EXPLOITATION AGRICOLE

STAGE AGRIVIVA DANS UNE EXPLOITATION AGRICOLE STAGE AGRIVIVA DANS UNE EXPLOITATION AGRICOLE But du stage Agriviva En apportant votre aide pour les travaux quotidiens de la ferme durant votre stage, vous vous familiarisez avec l agriculture. L approche

Plus en détail

Sondage sur l endettement mené par la Banque Manuvie

Sondage sur l endettement mené par la Banque Manuvie Sondage sur l endettement mené par la Banque Manuvie 12 septembre 2011 Le sondage Le sondage effectué pour le compte de la Banque Manuvie du Canada a été mené auprès de 1 000 propriétaires canadiens âgés

Plus en détail

Conduite dangereuse! L accident. À l aide des renseignements contenus dans le récit de l accident et des documents indiqués ci-dessus :

Conduite dangereuse! L accident. À l aide des renseignements contenus dans le récit de l accident et des documents indiqués ci-dessus : Fiche d activité FA Conduite dangereuse! Mise en situation 4 Le 30 novembre dernier, Juliette revient de Québec où elle a passé une entrevue pour pouvoir travailler dans la salle d opération d un grand

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Ville de Mont-Saint-Hilaire t-saint-hilaire Ville de Mont-Saint-Hilaire Entrée en vigueur de la Politique de communication de la Ville de Mont-Saint-Hilaire : le 4 juin 2012

Plus en détail

AUTOUR DU LOGEMENT EN SÉCURITÉ!

AUTOUR DU LOGEMENT EN SÉCURITÉ! AUTOUR DU LOGEMENT EN SÉCURITÉ! CONSIGNES DE SÉCURITÉ VOUS TROUVEREZ DANS LE PRÉSENT DOCUMENT DES CONSEILS DE BASE AFIN DE GARANTIR AU MIEUX LA SÉCURITÉ DE VOS BIENS. AUTOUR DU LOGEMENT EN SÉCURITÉ! En

Plus en détail

vos objectifs Investir pour atteindre

vos objectifs Investir pour atteindre Investir pour atteindre vos objectifs Que ce soit pour prendre une retraite confortable, effectuer un achat important, financer les études de votre enfant ou épargner en vue de laisser un legs, investir

Plus en détail

Les bonnes pratiques lors de l intrusion d un tireur actif

Les bonnes pratiques lors de l intrusion d un tireur actif Les bonnes pratiques lors de l intrusion d un tireur actif Service de la sûreté institutionnelle avec la collaboration du Service de police de la Ville de Montréal Octobre 2010 Objectifs de cette présentation

Plus en détail

Dispositions à prendre en cas d accident et d incident

Dispositions à prendre en cas d accident et d incident Dispositions à prendre en cas d accident et d incident En cas d accident ou d incident, les Chefs de Corps et les Commandants d Unité doivent veiller à appliquer certaines procédures, comme la rédaction

Plus en détail

Spécialiste de réinstallation au Canada

Spécialiste de réinstallation au Canada Spécialiste de réinstallation au Canada Toujours offrir un service exceptionnel aux clients. Voilà notre mission. Et qui disait que rédiger un énoncé de mission serait compliqué? dadarelo.ca Toujours offrir

Plus en détail

Guide pour le traitement des affaires nouvelles d assurance individuelle

Guide pour le traitement des affaires nouvelles d assurance individuelle Guide du processus Guide pour le traitement des affaires nouvelles d assurance individuelle Assurance-vie Assurance contre le risque de maladie grave Assurance invalidité De la soumission de la proposition

Plus en détail

Avis légal. I 2 FISCALLIANCE 2011 L Incorporation des Courtiers Immobiliers du Québec

Avis légal. I 2 FISCALLIANCE 2011 L Incorporation des Courtiers Immobiliers du Québec Avis légal L incorporation des courtiers est un sujet très complexe, lequel ne saurait évidemment être traité en profondeur dans le présent document. Ce fascicule vise à sensibiliser les courtiers quant

Plus en détail

Guide de prêt SMART Votre parcours vers la liberté financière commence ici! Page 2 de 7

Guide de prêt SMART Votre parcours vers la liberté financière commence ici! Page 2 de 7 Guide de prêt SMART Votre parcours vers la liberté financière commence ici! Page 2 de 7 Réalisez votre rêve de liberté financière Félicitations! Vous avez franchi le premier pas vers votre liberté financière.

Plus en détail

JANVIER 2014. Vous avez un emprunt hypothécaire? À quoi vous attendre dans le cadre des règlements fédéraux

JANVIER 2014. Vous avez un emprunt hypothécaire? À quoi vous attendre dans le cadre des règlements fédéraux JANVIER 2014 Vous avez un emprunt hypothécaire? À quoi vous attendre dans le cadre des règlements fédéraux Nous sommes là pour vous aider lorsque vous cherchez des informations ou avez besoin d assistance.

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 2014 2015 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du 02/02/2015 au 06/02/2015 Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom

Plus en détail

Guide de distribution Programme d assurance. Responsabilité civile d Intact Assurance ASSUREUR OFFICIEL DE LA FCMQ

Guide de distribution Programme d assurance. Responsabilité civile d Intact Assurance ASSUREUR OFFICIEL DE LA FCMQ Guide de distribution Programme d assurance Responsabilité civile d Intact Assurance ASSUREUR OFFICIEL DE LA FCMQ Intact Compagnie d assurance (l «assureur» ou «Intact Assurance») 2450, rue Girouard Ouest

Plus en détail

Assurance automobile. Une protection adaptée à vos besoins, pour votre auto

Assurance automobile. Une protection adaptée à vos besoins, pour votre auto Assortie de notre garantie de satisfaction relative au service d indemnisation Assurance automobile Une protection adaptée à vos besoins, pour votre auto Tranquillité d esprit au volant L assurance automobile

Plus en détail

Exonération des primes d assurance-vie. Déclaration du salarié

Exonération des primes d assurance-vie. Déclaration du salarié Exonération des primes d assurance-vie Déclaration du salarié Déclaration du salarié Garantie d exonération des primes d assurance-vie collective Le présent guide contient les formulaires à remplir pour

Plus en détail

Afin d obtenir la certification niveau 2, les loteries doivent prouver la finalisation de deux éléments, savoir :

Afin d obtenir la certification niveau 2, les loteries doivent prouver la finalisation de deux éléments, savoir : Pour faire suite aux demandes des membres de la WLA d avoir un meilleur guide sur ce qu on s attend d avoir dans la soumission de niveau 2, un gabarit a été développé avec une série de questions qui peuvent

Plus en détail

REGLES DE CONDUITE DE L ASSUREUR DE PROTECTION JURIDIQUE

REGLES DE CONDUITE DE L ASSUREUR DE PROTECTION JURIDIQUE Version juin 2014 REGLES DE CONDUITE DE L ASSUREUR DE PROTECTION JURIDIQUE AVANT-PROPOS Le présent code de bonne conduite définit les règles auxquelles les entreprises d assurances de protection juridique

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE ASSUR PLUS

GUIDE PRATIQUE ASSUR PLUS GUIDE PRATIQUE ASSUR PLUS Votre contrat ASSUR PLUS Un produit unique, sur mesure, construit et pensé EXCLUSIVEMENT pour toutes les forces de vente FRAM Un produit destiné à toutes vos ventes «HORS BROCHURE

Plus en détail

LES ÉTAPES DE LA RECHERCHE D EMPLOI

LES ÉTAPES DE LA RECHERCHE D EMPLOI CARREFOUR JEUNESSE-EMPLOI RIVIÈRE-DU-NORD LES ÉTAPES DE LA RECHERCHE D EMPLOI Carrefour jeunesse emploi Rivière-du-Nord 2011-2012 Page 1 420, rue du Marché Saint-Jérôme Québec, J7Z 2B2 T. 450 431-55253

Plus en détail

GUIDE DE L UTILISATEUR CONDITIONS LÉGALES

GUIDE DE L UTILISATEUR CONDITIONS LÉGALES GUIDE DE L UTILISATEUR CONDITIONS LÉGALES La suite du présent document pourrait vous inquiéter. Le langage peut sembler inhabituel. C est parce que les conditions suivantes sont des conditions légales

Plus en détail

DONNEZ UNE AUGMENTATON À VOS CLIENTS, BIEN APRÈS LEUR DÉPART À LA RETRAITE

DONNEZ UNE AUGMENTATON À VOS CLIENTS, BIEN APRÈS LEUR DÉPART À LA RETRAITE DONNEZ UNE AUGMENTATON À VOS CLIENTS, BIEN APRÈS LEUR DÉPART À LA RETRAITE Le Compte de retraite Élite Une stratégie faisant appel à l assurance-vie exonérée. La situation Robert, âgé de 45 ans, est le

Plus en détail

MISE EN OEUVRE DU BUDGET PARTICIPATIF DANS LES COLLECTIVITES LOCALES DE KAOLACK ET KEUR BAKA

MISE EN OEUVRE DU BUDGET PARTICIPATIF DANS LES COLLECTIVITES LOCALES DE KAOLACK ET KEUR BAKA MISE EN OEUVRE DU BUDGET PARTICIPATIF DANS LES COLLECTIVITES LOCALES DE KAOLACK ET KEUR BAKA Préparé par l ARD de Kaolack Dans le Cadre de la Convention PNDL Enda ECOPOP Table des matières Sigles et acronymes

Plus en détail

8ème Rencontre Mondiale des Familles - PHILADELPHIE DIOCÈSE DE QUÉBEC. L amour est notre mission : la famille pleinement vivante

8ème Rencontre Mondiale des Familles - PHILADELPHIE DIOCÈSE DE QUÉBEC. L amour est notre mission : la famille pleinement vivante 8ème Rencontre Mondiale des Familles - PHILADELPHIE DIOCÈSE DE QUÉBEC L amour est notre mission : la famille pleinement vivante Itinéraire FORFAIT #1 : PROGRAMME COMPLET (CONGRÈS ET RASSEMBLEMENT) Jour

Plus en détail

Guide pour le traitement des affaires nouvelles d assurance individuelle

Guide pour le traitement des affaires nouvelles d assurance individuelle Guide du processus Guide pour le traitement des affaires nouvelles d assurance individuelle Assurance-vie Assurance contre les maladies graves Assurance invalidité De la soumission de la proposition à

Plus en détail

Les projets pour le week-end

Les projets pour le week-end A1 Jeu de rôle Les projets pour le week-end hébergez un(e) ami(e) francophone chez vous qui est en Estonie pour la première fois. Vos parents ont proposé de sortir tous ensemble ce week-end pour lui faire

Plus en détail

Aucun prérequis Toute personne devant prendre en charge les missions d Assistant(e) Commercial(e) Assistant(e) Commercial(e) déjà en poste

Aucun prérequis Toute personne devant prendre en charge les missions d Assistant(e) Commercial(e) Assistant(e) Commercial(e) déjà en poste REUSSIR SA FONCTION ASSISTANT(E) 2015 COMMERCIAL(E) DUREE 5 jours (35 Heures) COUT 1290 HT par personne OBJECTIFS Connaître les missions de l Assistant(e) Commercial(e) Savoir communiquer Optimiser son

Plus en détail

Guide de commercialisation de l assurance par méthode autre qu`en personne

Guide de commercialisation de l assurance par méthode autre qu`en personne Guide de commercialisation de l assurance par méthode autre qu`en personne Guide pour les agences et conseillers indépendants qui vendent de l assurance vie par téléphone ou par Internet sans rencontrer

Plus en détail

pour les scouts et les scouts aventuriers

pour les scouts et les scouts aventuriers pour les scouts et les scouts aventuriers Thème : intimidation et violence verbale Tout commence avec les Scouts. Programme Démarrage pour les scouts et les scouts aventuriers Thème : intimidation et violence

Plus en détail

FAQ Carte de stationnement 2010-0610

FAQ Carte de stationnement 2010-0610 FAQ Carte de stationnement 2010-0610 Table des Matières J a i d e m a n d é u n e c a r t e d e s t a t i o n n e m e n t à l a m a i s o n c o m m u n a l e. L e m p l o y é m a r e m i s u n accusé de

Plus en détail

DETAIL DES PRINCIPES RELATIFS AU TRAITEMENT DES DONNEES PERSONNELLES

DETAIL DES PRINCIPES RELATIFS AU TRAITEMENT DES DONNEES PERSONNELLES DETAIL DES PRINCIPES RELATIFS AU TRAITEMENT DES DONNEES PERSONNELLES 1. TRAITEMENT IMPARTIAL ET LEGAL IPSOS s engage à traiter les données personnelles de façon impartiale et légale. Pour se conformer

Plus en détail

HAYS E TIME GUIDE UTILISATEUR

HAYS E TIME GUIDE UTILISATEUR HAYS E TIME GUIDE UTILISATEUR Nos bordereaux électroniques ont vocation à remplacer les traditionnels bordereaux papiers pour favoriser un traitement en ligne par l intérimaire et par notre client. Ce

Plus en détail

Projet Détail Formation

Projet Détail Formation Projet Détail Formation Programmation 2015-2016 des ateliers, formations et services-conseils pour les entreprises de détail, de services, de restauration, d alimentation et de tourisme. Partenaires du

Plus en détail

Financement de véhicules. Aperçu des produits Réalisez votre objectif personnel

Financement de véhicules. Aperçu des produits Réalisez votre objectif personnel Financement de véhicules Aperçu des produits Réalisez votre objectif personnel Vous souhaitez conduire la voiture de vos rêves sans quitter la voie du confort financier? Cembra Money Bank vous ouvre la

Plus en détail

PROTÉGEZ PROTECTION DE VOTRE HABITATION CONTRE LES CAMBRIOLAGES NOUVEAU. La Détection Image au service de votre sécurité

PROTÉGEZ PROTECTION DE VOTRE HABITATION CONTRE LES CAMBRIOLAGES NOUVEAU. La Détection Image au service de votre sécurité PROTÉGEZ CE QUE VOUS AVEZ DE PLUS CHER! Télésurveillance PROTECTION DE VOTRE HABITATION CONTRE LES CAMBRIOLAGES * *pour un appartement en formule Confort NOUVEAU La Détection Image au service de votre

Plus en détail

La protection de vos données médicales chez l assureur

La protection de vos données médicales chez l assureur La protection de vos données médicales chez l assureur Brochure 2012 Les principes décrits valent pour tous, que vous soyez : un candidat-assuré qui souhaite conclure une assurance ; un assuré désirant

Plus en détail

b) La liste de vos anciens noms pour les 5 dernières années (avec explications) Si non applicable, veuillez cocher

b) La liste de vos anciens noms pour les 5 dernières années (avec explications) Si non applicable, veuillez cocher PROPOSITION D ASSURANCE RESPONSABILITÉ PROFESSIONNELLE POUR LES CABINETS, LES REPRÉSENTANTS AUTONOMES, LES REPRÉSENTANTS AGISSANT POUR LE COMPTE D UN CABINET SANS Y ÊTRE EMPLOYÉS ET LES SOCIÉTÉS AUTONOMES

Plus en détail

GUIDE DU SIGNALEMENT «ENFANCE EN DANGER»

GUIDE DU SIGNALEMENT «ENFANCE EN DANGER» GUIDE DU SIGNALEMENT «ENFANCE EN DANGER» dans le département du Tarn année 2008-2009 PROTECTION DE L ENFANCE : LE RAPPEL A LA LOI D une manière générale, la loi impose à chacun de ne pas se taire et d

Plus en détail

Plein de bonnes raisons d épargner pour la retraite QU EST-CE QU UN RVER? ET SURTOUT POUR DES RAISONS FINANCIÈRE SUN LIFE POUR DES RAISONS FINANCIÈRES

Plein de bonnes raisons d épargner pour la retraite QU EST-CE QU UN RVER? ET SURTOUT POUR DES RAISONS FINANCIÈRE SUN LIFE POUR DES RAISONS FINANCIÈRES G UI D E EMPL YÉ POUR DES RAISONS FINANCIÈRES Plein de bonnes raisons d épargner pour la retraite Dans certaines grandes entreprises, des milliers de Québécois participent déjà à un régime d épargneretraite

Plus en détail

Votre nouvelle carte vous aide à y parvenir.

Votre nouvelle carte vous aide à y parvenir. WestJet World Elite MasterCard RBC GUIDE DES AVANTAGES Votre nouvelle carte vous aide à y parvenir. Bienvenue à WestJet World Elite MasterCard RBC Il sera plus abordable que jamais de réserver vos prochains

Plus en détail

«Prenez vos finances. «Comment vais-je arriver. en main.» à payer mes comptes?» Prendre soin de soi. À quoi s attendre. Que faire

«Prenez vos finances. «Comment vais-je arriver. en main.» à payer mes comptes?» Prendre soin de soi. À quoi s attendre. Que faire Prendre soin de soi À quoi s attendre Que vous travailliez à l extérieur de la maison ou que vous soyez parent au foyer, le cancer du sein pourrait nuire à votre capacité de travailler, ce qui aura inévitablement

Plus en détail

ÉCHELLE DE FIDÉLITÉ AU MODÈLE GCI (GESTION DE CAS INTENSIVE) PROGRAMME PRIORITÉ AU LOGEMENT DE PATHWAYS Tsemberis et Stefancic, AVRIL 2010

ÉCHELLE DE FIDÉLITÉ AU MODÈLE GCI (GESTION DE CAS INTENSIVE) PROGRAMME PRIORITÉ AU LOGEMENT DE PATHWAYS Tsemberis et Stefancic, AVRIL 2010 CHOIX ET STRUCTURE DU LOGEMENT 1. Choix du logement. Les participants au programme choisissent le lieu et les autres caractéristiques de leur logement. 2. Disponibilité du logement. Mesure dans laquelle

Plus en détail

Foire aux questions pour les étudiants étrangers Régime pour étudiants étrangers

Foire aux questions pour les étudiants étrangers Régime pour étudiants étrangers Foire aux questions pour les étudiants étrangers Régime pour étudiants étrangers Qu est-ce que l assurance voyage? L assurance voyage est conçue pour couvrir les pertes subies de même que les dépenses

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Lutte contre la délinquance : mise en place d un dispositif de participation citoyenne à Sète

DOSSIER DE PRESSE Lutte contre la délinquance : mise en place d un dispositif de participation citoyenne à Sète PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE Lutte contre la délinquance : mise en place d un dispositif de participation citoyenne à Sète Jeudi 17 octobre 2013 Parce que la lutte contre les cambriolages est

Plus en détail

Comment rendre les réunions plus productives

Comment rendre les réunions plus productives Comment rendre les réunions plus productives Comment rendre les réunions plus productives La majorité des employés de bureau ont le sentiment que les réunions sont parmi les éléments les plus grugetemps

Plus en détail

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES Recommandation Rec(2006)8 du Comité des Ministres aux Etats membres sur l assistance aux victimes d infractions (adoptée par le Comité des Ministres le 14 juin

Plus en détail

Personal trainers : Comment acquérir de nouveaux clients en 59 conseils?

Personal trainers : Comment acquérir de nouveaux clients en 59 conseils? 2010 Andy POIRON - Consultant en personal training http://www.andypoiron.com 1 Conditions d utilisation Cet ouvrage est protégé par un copyright et Andy POIRON est détenteur des droits originaux et initiaux.

Plus en détail

La Société Canadian Tire Limitée Plan d accessibilité pluriannuel

La Société Canadian Tire Limitée Plan d accessibilité pluriannuel La Société Canadian Tire Limitée Plan d accessibilité pluriannuel Qui est Canadian Tire? Aux fins du présent plan d accessibilité, «Canadian Tire» signifie La Société Canadian Tire Limitée et sa famille

Plus en détail

Proposition pour une rente immédiate à prime unique (RIPU)

Proposition pour une rente immédiate à prime unique (RIPU) Proposition pour une rente immédiate à prime unique (RIPU) Les chèques doivent être libellés à l ordre de la Transamerica Vie Canada. Les sections mises en évidence doivent être remplies pour éviter les

Plus en détail

HOME SAFE HOME TM. Autodiagnostic de sécurité pour habitations privées

HOME SAFE HOME TM. Autodiagnostic de sécurité pour habitations privées HOME SAFE HOME TM Autodiagnostic de sécurité pour habitations privées Le diagnostic de sécurité «Home Safe Home» a été conçu et développé par Group 4 Falck en étroite collaboration avec la Police Grand-Ducale

Plus en détail

oéëéáêéò=çé=äû~áê=ë~áå= Ç~åë=îçíêÉ=ã~áëçå Guide à l intention des consommateurs sur les investigations de la qualité de l air intérieur

oéëéáêéò=çé=äû~áê=ë~áå= Ç~åë=îçíêÉ=ã~áëçå Guide à l intention des consommateurs sur les investigations de la qualité de l air intérieur oéëéáêéò=çé=äû~áê=ë~áå= Ç~åë=îçíêÉ=ã~áëçå Guide à l intention des consommateurs sur les investigations de la qualité de l air intérieur Saviez-vous qu une piètre qualité de l air intérieur (QAI) dans votre

Plus en détail

Protégez votre dossier de crédit : comment faire corriger les erreurs et repérer les signes de fraude

Protégez votre dossier de crédit : comment faire corriger les erreurs et repérer les signes de fraude BUDGET ET GESTION DES FINANCES PERSONNELLES Protégez votre dossier de crédit : comment faire corriger les erreurs et repérer les signes de fraude Votre dossier de crédit est un document important pour

Plus en détail

L art d e crire une demande aux IRSC

L art d e crire une demande aux IRSC L art d e crire une demande aux IRSC Veuillez trouver ci-joint des résumés pour l ensemble complet des trucs et astuces pour écrire une demande aux IRSC. Désirez-vous en savoir plus? Visitez régulièrement

Plus en détail

Placez votre location devant vos concurrents Business Attitude

Placez votre location devant vos concurrents Business Attitude Placez votre location devant vos concurrents Business Attitude Avertissement Ce document est destiné uniquement à un usage privé. Il ne peut être distribué, partagé ni revendu. Il ne peut être copié, même

Plus en détail

C est un outil important pour : - mener une politique de communication cohérente, - et fixer des priorités.

C est un outil important pour : - mener une politique de communication cohérente, - et fixer des priorités. Élaborer un plan de communication stratégique pour une organisation publique - Guide pour les communicateurs fédéraux - COMM Collection - N 19 Bruxelles, juin 2010 Cette démarche suppose une analyse approfondie

Plus en détail

Résultats de l analyse qualitative des besoins (groupes de discussion)

Résultats de l analyse qualitative des besoins (groupes de discussion) Ver si onf r ançai se 1 Résultats de l analyse qualitative des besoins (groupes de discussion) La cohabitation des seniors à Esch-sur-Alzette: Accès restreint aux contacts sociaux Mise en relation des

Plus en détail