Français 5 e. Livret de corrigés. Rédaction Nadège Langbour. Relecture Béatrice elbart. Coordination Anne-Christine Simon

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Français 5 e. Livret de corrigés. Rédaction Nadège Langbour. Relecture Béatrice elbart. Coordination Anne-Christine Simon"

Transcription

1 Français 5 e Livret de orrigés Rédation Nadège Langbour Releture Béatrie elbart Coordination Anne-Christine Simon Ce ours est la propriété du Cned. Les images et textes intégrés à e ours sont la propriété de leurs auteurs et/ou ayants droit respetifs. Tous es éléments font l objet d une protetion par les dispositions du ode français de la propriété intelletuelle ainsi que par les onventions internationales en vigueur. Ces ontenus ne peuvent être utilisés qu à des fins stritement personnelles. Toute reprodution, utilisation olletive à quelque titre que e soit, tout usage ommerial, ou toute mise à disposition de tiers d un ours ou d une œuvre intégrée à eux-i sont stritement interdits. Cned-2009

2 Séquene 1 SÉQUENCE 1 Séane 1 A Comprendre le texte 1- Le narrateur parle des «livres» (l. 2). 2- Le narrateur se trouve dans le bureau de son grand-père qui est une bibliothèque. 3- Les «pierres levées» (l. 6) désignent les livres pare que eux-i sont sans doute gros et disposés vertialement sur les rayons de la bibliothèque. 4- Les mots appartenant au hamp lexial du livre sont «volume» (l. 23), «feuilleter» (l. 24), «page» (l. 27), «feuilles» (l. 31), «enre» (l. 32). 5- a) Le raquement provoqué par l ouverture d un livre est omparé à elui d un soulier. b) Le mot «omme» a permis de faire ette omparaison. C est un outil de omparaison. ) Les deux omparaisons onstruites de la même façon sont «omme des briques» (ligne 7) et «omme des huîtres» (ligne 29). 6- a) Les boîtes désignent les livres. b) Auun outil de omparaison n a été utilisé pour omparer les livres à des boîtes. «Ces boîtes» est une métaphore (omparaison sans outil de omparaison). B - Créer des images (omparaisons et métaphores) 1- Voii des exemples d images que tu pouvais onstruire pour rapproher les mots : «oquillage» et «boîte». - Comparaison : Sur la plage, j ai trouvé un oquillage qui ressemblait à une boîte narée posée sur le sable. - Métaphore : Sur la plage, j ai trouvé un oquillage, boîte narée posée sur le sable. 2- Voii des exemples d images que tu pouvais onstruire ave le omparé «la foule». - Comparaison : La foule, telle une fourmilière, envahit le stade. - Métaphore : La foule, véritable fourmilière, envahit le stade. 3- Voii des exemples d images que tu pouvais onstruire pour évoquer le bruit de la pluie. - Comparaison : Le bruit de la pluie est semblable à elui du tambour. - Métaphore : La pluie tombe dans un bruit de tambour. Séane 2 A L auteur et les livres 1- a) Claude Roy est l auteur du texte : son nom figure à la fin (information du paratexte, est-à-dire e qui est autour du texte). b) Le texte est érit à la première personne du singulier : «J aime» (l. 1). Cned, Français 5e

3 Séquene 1 ) Claude Roy est aussi le narrateur dans e texte : l amour des livres indique que est l érivain lui-même qui parle. d) Il érit e texte pour dire qu il aime les livres et pour expliquer pourquoi il ahète des livres. 2- a) Dans le texte, Claude Roy ite de nombreux endroits où l on peut trouver des livres : les bibliothèques, les librairies, les «bouquineries», les librairies spéialisées, les boîtes des quais et les foires aux livres d oasion. b) Voii le tableau à ompléter : Endroits où on peut aheter des livres - les librairies - les «bouquineries» - les librairies spéialisées - les boîtes des quais - les foires aux livres d oasion Endroit où on peut emprunter des livres - les bibliothèques B Dérire des livres omme des êtres humains 1- a) Dans les lignes 3 à 8, les verbes onjugués à la troisième personne du pluriel sont les suivants : «partagent ; aompagnent ; flânent ; travaillent ; dorment ; se frottent ; aeptent ; ronronnent ; traînent ; éornent ; se perdent ; se retrouvent.» b) Normalement, e sont les hommes ou les hats («ronronnent» (l. 6)) qui font les ations évoquées par es verbes. ) Mais, dans le texte, e sont les livres qui sont sujet de es verbes. d) L expression «avoir une mine de papier mâhé» signifie qu on a mauvaise mine, qu on a l air fatigué. e) Dans le texte, l emploi de ette expression est amusante ar Claude Roy parle de livres qui ont l air fatigué, usé, vieux. Or, les livres sont faits ave du papier et le papier mâhé est préisément du papier qui n a pas de forme ar il a été longtemps trempé dans l eau. 2- Voii les expressions qu il fallait analyser en soulignant les mots ou groupes de mots qui présentent les livres omme des êtres humains et en enadrant les mots ou groupes de mots qui indiquent qu il s agit bien d un livre. - «des magasins d où l on sort ave un ami sous le bras» - «si j aime pouvoir inviter un livre à me suivre, à partager ma vie, à se balader ave moi dans ma pohe» Dans haun des exemples i-dessus, la omparaison sous-entendue est la suivante : le livre est omme un ami. Le rapprohement du livre et d un ami est une métaphore, puisqu il n y a pas d outil de omparaison dans es exemples. 3- a) La omparaison qui montre que Claude Roy onsidère les livres omme des hommes est la suivante : «des livres qui se onfièrent à moi omme des hommes» omparé outil de omparant omparaison Cned, Français 5e 3

4 Séquene 1 b) Les deux autres omparaisons du texte sont les suivantes : «Des livres auxquels on refuse tout ontat ave la vie omme des personnes qu on loître» omparé outil omparant de omparaison «des hommes qui me parlèrent omme de bons livres omparé outil de omparant omparaison C - Personnifier un objet Voii un exemple de personnifiation d un objet. Les omparaisons sont soulignées, les métaphores sont en italiques. Mon poste de radio n est pas très grand mais il oupe une plae immense dans ma vie. Il me tient ompagnie quand je rentre hez moi. Parfois, il me raonte des histoires, parfois, il me rapporte les informations. Je l éoute toujours ave attention, dans un silene religieux, sauf lorsqu il diffuse une musique. Dans e as, je hante ave lui omme je le fais ave mes amis lorsqu on joue au karaoké. Ave sa forme arrondie et ses deux haut-parleurs qui ressemblent à des yeux, il a le visage d un enfant qui grimae. Et quand pour insérer un CD, j ouvre le tiroir plaé au milieu de l appareil, il me tire la langue. A - Le Bibliothéaire d Arimboldo Séane 3 Le tableau d Arimboldo, Le Bibliothéaire, présente un personnage qui épouse son sujet. Un agenement habile de vingt-inq livres donne à voir le buste d un homme. Pour dessiner les heveux, les oreilles et les doigts, le peintre utilise des marque-pages en tissu. Ce personnage semble vêtu d une ape qui est formée par le rideau qui est tendu en arrière-plan. B - L Hiver d Arimboldo 1- Pour dessiner les heveux, Arimboldo a mis des branhes sans feuille, sur le dessus de la tête, et des feuilles de lierre, sur l arrière de la tête. 2- a) Le visage et le ou du personnage sont formés par un tron d arbre. b) Les nœuds et les aspérités du tron forment l oreille, le nez et les yeux du personnage. 3- Les lèvres du personnage sont faites en langue-de-bœuf : est un hampignon plat qui pousse sur les trons d arbres. 4- L éore qui entoure le ou du personnage forme le ol de son manteau. 5- a) On voit deux itrons. b) Les deux itrons font penser à un nœud de papillon. 6- a) Le personnage représente un homme ar on voit quelques raines pendre au menton. Elles font penser à une barbe. b) Le personnage est vieux ar les nœuds du tron rappellent des rides. 4 Cned, Français 5e

5 Séquene 1 7- a) Les ouleurs dominantes sont le marron (pour le tron, les branhes et l éore), le noir (pour l arrière-plan, est-à-dire pour le fond du tableau) et le vert foné (pour le lierre et les feuilles qui forment le adre). b) Les ouleurs dominantes sont fonées. ) Ces ouleurs expriment la tristesse et elles symbolisent la mort. 8- Le tableau est intitulé L Hiver. En hiver, dans les pays européens où vivait Arimboldo, la nature était omme morte, endormie. C est pour ela que le personnage du tableau ressemble à un vieillard. L hiver est aussi une saison où les plantes et les fleurs ne poussent pas. Cela explique l absene de feuille sur les branhes qui forment les heveux et les ouleurs sombres qui sont utilisées dans la peinture, ar e sont les fleurs qui donnent des ouleurs à la nature. C - Le Printemps d Arimboldo Pour rédiger ton paragraphe, tu pouvais faire les remarques suivantes : - Le buste peint représente une jeune femme. - Le buste est formé par des fleurs et des erises (pour l œil, la boule d oreille et le ollier). - Le tableau s intitule Le Printemps. C est la saison où la nature renaît et où les fleurs poussent. Comme la nature renaît, elle est jeune omme la jeune femme. - Les ouleurs dominantes sont laires (rose, blan, rouge). Ce sont des ouleurs gaies qui évoquent la joie que l on ressent quand le printemps arrive et que l hiver triste et froid se termine. - À l arrière-plan, on voit un iel bleu ave quelques nuages. Cela représente le retour des beaux jours au printemps. Le tableau d Arimboldo s intitule Le Printemps. Une femme est représentée. Sa jeunesse renvoie au printemps, saison où tout renaît et s épanouit. Le orps féminin se ompose de fleurs, parfois enore en boutons, et de erises (premiers fruits). Les ouleurs dominantes sont laires (rose, jaune, rouge, vert, ore) et gaies. Elles évoquent la joie ressentie lorsqu arrivent les premiers rayons de soleil après l hiver. Le fond de la toile représente un iel bleu ave quelques nuages. Il annone l été. D Créer un portrait à la manière d Arimboldo Voii un exemple de e que l on pouvait faire pour réer le portrait de l automne : Cned, Français 5e 5

6 Séquene 1 Voii une expliation du dessin : Une grosse itrouille forme la tête de l automne. Ce fruit de saison, qui est partiulièrement à l honneur lors de la fête d Halloween, est de ouleur orange, tout omme le feuillage des arbres en automne, lorsqu ils ommenent à perdre leurs feuilles. On voit justement, sur le haut de la itrouille, des branhes d arbres sans feuille qui représentent les heveux hirsutes du personnage. Les feuilles sont tombées : l une dessine le nez, une autre la bouhe et un tapis de feuilles rousses, plaé sous la itrouille, forme le ol du manteau. Les yeux du personnage sont formés par deux belles hâtaignes tandis que ses oreilles ont pris la forme de bolets, es déliieux hampignons qui poussent en automne. A Vérifier l orthographe des mots Séane 4 1- Voii la liste des mots lassés dans l ordre alphabétique : ouloir, donner, finalement, jamais, livre, porte, sombre, terre. 2- Les définitions des deux mots que tu devais herher dans un ditionnaire sont : - somnolene : demi-sommeil. - narquois : maliieux, moqueur. 3- Voii la orretion des mots que Guillaume a mal orthographiés. Lorsque le mot est un verbe, l infinitif est préisé entre parenthèses : - onné = onnaît (onnaître) - bibliothèk = bibliothèque - suit = suis (être) - des fenêtre = des fenêtres - drole = drôle - mistérieux = mystérieux - terible = terrible - plaine = pleine - n oseré = je n oserai (oser) - ji vais = j y vais (aller) Remarque : Le ontexte ( est-à-dire l ensemble du texte) permet de orriger l orthographe de ertains mots en fontion du sens. B Vérifier les aords des noms et des adjetifs 1- Voii les groupes nominaux que tu devais analyser et aorder : - l eau (bleu) Ë féminin, l eau bleue - l espae (infini) Ë masulin, l espae infini - l île (perdu) Ë féminin, l île perdue - l ouvrage (ahevé) Ë masulin, l ouvrage ahevé - l air (fâhé) Ë masulin, l air fâhé 6 Cned, Français 5e

7 Séquene 1 - l amour (vrai) Ë masulin, l amour vrai - l enfane (retrouvé) Ë féminin, l enfane retrouvée - l illusion (perdu) Ë féminin, l illusion perdue - l image (flou) Ë féminin, l image floue - l exerie (réussi) Ë masulin, l exerie réussi - l expression (oral) Ë féminin, l expression orale 2- a) En mettant les groupes de mots soulignés au pluriel, on obtient les phrases suivantes : - Guillaume raonte des histoires inroyables à Doudou. - Il lui explique qu il a renontré des jeunes filles mystérieuses. b) Voii les phrases réérites au pluriel : - Ces jeunes filles reherhent des grimoires magiques. - Elles lisent tous les livres des bibliothèques. C Vérifier l aord de haque verbe ave son sujet 1- Voii le orrigé de l exerie que tu devais faire pour t entraîner à trouver les sujets des verbes : Phrase 1 Phrase 2 Phrase 3 a) Ce sont tous les élèves de notre lasse qui attend... la réunion. b) Ils attend... la réunion. ) Ils attendent la réunion. a) Ce sont des bruits étranges qui s élèv... de la rivière. b) Ils s élèv... de la rivière. ) Ils s élèvent de la rivière. a) Ce sont les maisons qui se ah... derrière les arbres. b) Elles se ah... derrière les arbres. ) Elles se ahent derrière les arbres. 2- Dans et exerie, tu devais souligner les sujets des verbes en gras. Tu devais ensuite aorder la forme du verbe ave le sujet. «Guillaume?» Pas de réponse. Affalé sur sa table, la tête posée sur ses bras repliés, Guillaume dort omme un bébé. «Guillaume! Je te signale que tu ronfles!» Toute la lasse élate de rire, e qui tire le ronfleur en question de sa somnolene. Il sursaute, ouvre les yeux, se dresse, regarde autour de lui d un air stupide et se retrouve nez à nez ave M. Penna, son prof de français. «Je vois ave plaisir que tu reviens parmi nous. Si tu nous raontais le rêve que tu viens de faire. Je suis sûr que est très intéressant.» Brouhaha approbateur. Les élèves de inquième appréient, de toute évidene, l humour narquois de leur professeur. D après La Bibliothéaire de Gudule Cned, Français 5e 7

8 Séquene 1 Séane 5 A Différenier «ou» et «où» Les roix indiquent les phrases dans lesquelles tu peux remplaer «ou» par «ou bien». Guillaume marhe dans un ouloir où il fait sombre. Guillaume est-il amoureux de Camille ou d Ida? Est-e Guillaume ou Doudou qui érit l histoire? Guillaume arrive dans une salle où il y a beauoup de livres. B - Différenier «a» et «à» Les roix indiquent les phrases dans lesquelles tu peux remplaer «a» par «avait». Guillaume a envie de revoir Ida. Il prend une feuille et ommene à raonter sa renontre ave Ida. Il a des diffiultés pour trouver l inspiration. Alors il demande des onseils à Doudou. C - Différenier les terminaisons verbales en «-é» ou «-er» Dans les phrases suivantes, les terminaisons que tu devais ajouter sont érites en gras. - Pour trouver des idées, Guillaume interroge Doudou. - Doudou lui a onseillé de raonter l histoire de la bibliothèque. - Alors Guillaume a posé une feuille sur son bureau. - Il a ommené à érire et les mots venaient tout seuls. - Il rédigeait très vite son histoire. D - Dernières vérifiations E Réériture Voii la réériture du texte de Guillaume dont tu devais orriger toutes les erreurs. Elle onnaît une petite porte serète qui donne dans la bibliothèque et qu on ne ferme pas est par là qu elle rentre. Moi je la suis je ours dans les ouloirs où il fait si sombre qu on ne voit rien du tout sauf des arrés lairs par terre à ause des fenêtres. J ai une drôle de trouille même que je me dis que je n oserai jamais aller au bout de e mystérieux ouloir mais j y vais quand même et finalement e n est pas si terrible que ça et j arrive dans une grande salle pleine de livres. Les erreurs d orthographe de Guillaume ont été orrigées, mais la pontuation doit enore être travaillée. C est e que tu étudieras dans la séane 8. 8 Cned, Français 5e

9 Séquene 1 A Une inroyable bibliothèque Séane 6 1- La bibliothèque de Nemo ontient douze mille ouvrages (ligne 9). 2- Dans la bibliothèque, il y a des livres («volumes»), des «brohures» et des «journaux». 3- Nemo aime lire dans son sous-marin ar, sous la mer, est l endroit le plus alme au monde. On y trouve «plus de solitude, plus de silene» (ligne 4) et on peut profiter d un repos omplet (lignes 5-6). 4- En voyant la bibliothèque de Némo, Aronnax est «émerveillé» (ligne 3). 5- L émerveillement d Aronnax a deux expliations : d une part, la bibliothèque ontient beauoup de livres est pourquoi le professeur dit qu elle «ferait honneur à plus d un palais des ontinents». D autre part, ette grande bibliothèque est mobile («elle peut vous suivre au plus profond des mers»). B Le dialogue entre les deux personnages 1- Les personnages qui dialoguent sont Nemo et Aronnax. 2- a) Aronnax prend la parole en premier. b) Dans le texte i-dessous, les paroles d Aronnax sont surlignées ; les paroles de Némo sont soulignées (exerie 3). «Capitaine Nemo, dis-je à mon hôte, qui venait de s étendre sur un divan, voilà une bibliothèque qui ferait honneur à plus d un palais des ontinents, et je suis vraiment émerveillé, quand je songe qu elle peut vous suivre au plus profond des mers. - Où trouverait-on plus de solitude, plus de silene, monsieur le professeur? répondit le apitaine Nemo. Votre abinet du Muséum vous offre-t-il un repos aussi omplet? - Non, monsieur, et je dois ajouter qu il est bien pauvre auprès du vôtre. Vous possédez là six ou sept mille volumes - Douze mille, monsieur Aronnax. Ce sont les seuls liens qui me rattahent à la terre. Mais le monde a fini pour moi le jour où mon Nautilus s est plongé pour la première fois sous les eaux. Ce jour-là, j ai aheté mes derniers volumes, mes dernières brohures, mes derniers journaux, et depuis lors, je veux roire que l humanité n a plus ni pensé, ni érit. Ces livres, monsieur le professeur, sont d ailleurs à votre disposition, et vous pourrez en user librement.» 3- a) Nemo prend la parole ensuite. b) Regarde le orrigé de la question 2- b). Les paroles de Nemo sont soulignées. 4- a) Les guillemets utilisés à la première ligne indiquent l ouverture du dialogue. b) D autres guillemets sont utilisés à la fin du texte. ) Les guillemets enadrent le dialogue. Ils indiquent où ommene et où se termine le dialogue. 5- Les tirets indiquent un hangement d interlouteur : un nouveau personnage prend la parole. 6- a) Dans les premières paroles d Aronnax, le passage de réit est : «dis-je à mon hôte, qui venait de s étendre sur un divan». b) Le verbe indiquant qu Aronnax parle est «dis». ) La virgule est utilisée deux fois, avant et après le passage de réit. Cned, Français 5e

10 Séquene 1 7- a) Dans les premières paroles de Nemo, le passage de réit est «répondit le apitaine Nemo». b) Le verbe indiquant que Nemo parle est «répondit». ) Le passage de réit ommene après le point d interrogation et il est terminé par un point. Remarque : le point d interrogation termine une phrase dite par Nemo. 8- Voii les rééritures que tu devais produire. Tu pouvais onjuguer le verbe «répondre» au présent (répond) ou au passé simple (répondit). - le verbe introduteur est devant les paroles : Aronnax répondit : «Non, monsieur, et je dois ajouter qu il est bien pauvre auprès du vôtre.» - le verbe introduteur est au milieu des paroles : «Non, monsieur, répondit Aronnax, et je dois ajouter qu il est bien pauvre auprès du vôtre.» - le verbe introduteur est après les paroles : «Non, monsieur, et je dois ajouter qu il est bien pauvre auprès du vôtre», répondit Aronnax. 9- La pontuation du dialogue que tu devais restituer dans le texte est érite en gras. Je remeriai le apitaine Nemo et je m approhai des rayons de la bibliothèque. Livres de siene, de morale et de littérature, érits en toutes langues, y abondaient. «Monsieur, dis-je au apitaine, je vous remerie d avoir mis ette bibliothèque à ma disposition. Il y a là des trésors de siene et j en profiterai. - Cette salle n est pas seulement une bibliothèque, dit le apitaine Nemo, est aussi un fumoir. - Un fumoir? m ériai-je. On fume don à bord? - Sans doute.» Je pris le igare qui m était offert et que le apitaine Nemo me tendait. C Rédiger un dialogue Voii un exemple de e qu il était possible de rédiger : Après avoir montré la bibliothèque à son hôte, Nemo onduisit Aronnax dans e qu il appelait «son abinet de uriosités». C était une immense salle. Aux murs étaient arohés de grands adres vitrés sous lesquels était exposée une importante olletion de oquillages. Au entre de la pièe étaient alignés des aquariums dans lesquels nageaient des poissons de différentes espèes. Mais e qui surprit surtout Aronnax, était le gigantesque squelette de baleine, parfaitement reonstitué, qui était suspendu au plafond. «C est inroyable! s exlama Aronnax. Je n ai jamais vu un squelette de étaé aussi grand. - Vous n avez pas de spéimen de e type dans votre musée? demanda Nemo. - Nous avons des ossements de baleine, mais rien de ette taille!» Aronnax se tut un instant, pensif. Puis sa uriosité de professeur reprit le dessus et il se tourna vers Nemo pour l interroger : «Savez-vous à quelle famille appartient e étaé? 10 Cned, Français 5e

11 Séquene 1 - Il s agit d une baleine bleue. Nous avons retrouvé sa arasse sur une plage du Mexique, raonta le apitaine. Le orps était déjà en déomposition mais on voyait enore des traes de morsures sur sa peau. Elle a dû être attaquée par un grand squale. - Un squale? s étonna Aronnax. Cher apitaine, ave tout le respet que je vous dois, permettezmoi de vous dire qu un seul requin ne pourrait venir à bout d une baleine de ette taille. - Il se peut que plusieurs requins aient attaqué ette baleine en même temps, admit Nemo, néanmoins, je soutiens qu un grand requin blan aurait pu la tuer seul.» Aronnax restait silenieux. Il reonnaissait que Nemo avait une grande onnaissane du monde aquatique, mais il ne pouvait onevoir qu un requin fût assez grand et assez fort pour tuer une baleine d une vingtaine de mètres. Voyant le septiisme de son invité, Nemo se dirigea vers une grande armoire dont il ouvrit les portes. Au fond était arohée une gigantesque mâhoire de requin blan. «Regardez! dit Nemo. Ne royez-vous pas que le requin qui possédait une telle mâhoire aurait pu tuer notre baleine?» A La phrase D après Vingt mille lieues sous les mers de Jules Verne Séane 7 1- La phrase «Ces livres, monsieur le professeur, sont à votre disposition.» ommene par une majusule. 2- Elle se termine par un point. 3- Le mot «sont» est un verbe onjugué. La lasse grammatiale d un mot, est la atégorie de mots à laquelle il appartient : elles des noms, des verbes, des adjetifs, des déterminants, des prépositions, des adverbes «Ces livres» est le sujet de «sont». La fontion d un mot, est le rôle qu il joue dans la phrase. 5- a) La phrase «Douze mille, monsieur Aronnax.» ne respete pas la définition de la phrase. b) Cela vient du fait qu elle ne ontient pas de verbe onjugué. Cette phrase est non verbale. B Les types de phrases 1- La phrase «Vous possédez là six ou sept mille livres» se termine par des points de suspension. 2- La phrase «Ce sont les seuls liens qui me rattahent à la terre.» se termine par un point. 3- Ces phrases permettent de transmettre une information. 4- La phrase suivante «Où trouverait-on plus de solitude, plus de silene, monsieur le professeur?» se termine par un point d interrogation. 5- Cette phrase permet de poser une question. 6- On appelle ette phrase une phrase interrogative. 7- À la question «Où trouverait-on plus de solitude, plus de silene, monsieur le professeur?», Aronnax pourrait répondre : «On pourrait trouver du silene dans un désert» ou «Dans un désert». Cned, Français 5e 11

12 Séquene 1 8- À la question «Votre abinet du Muséum vous offre-t-il un repos aussi omplet?», Aronnax répond : «Non, monsieur, et je dois ajouter qu il est bien pauvre auprès du vôtre.» (l. 7). Il aurait pu répondre simplement «Non.» 9- La phrase «Quelle hane vous avez de posséder une telle bibliothèque!» exprime l émerveillement d Aronnax. 10- Cette phrase se termine par un point d exlamation. 11- Dans la phrase «Utilisez es livres omme vous le souhaitez», Nemo adresse un onseil à Aronnax. 12- a) Prends soin des livres de la bibliothèque. Voii les différentes possibilités : Prendre soin des livres de la bibliothèque. Que tu prennes soin des livres de la bibliothèque. Tu prendras soin des livres de la bibliothèque. b) Ne parle pas dans la bibliothèque. Voii les différentes possibilités : Ne pas parler dans la bibliothèque. Que tu ne parles pas dans la bibliothèque. Tu ne parleras pas dans la bibliothèque. ) Va voir le bibliothéaire pour tout renseignement. Voii les différentes possibilités : Aller voir le bibliothéaire pour tout renseignement. Que tu ailles voir le bibliothéaire pour tout renseignement. Tu iras voir le bibliothéaire pour tout renseignement. C Les formes de phrases 1- La différene entre les deux phrases est que l une omporte des adverbes de négation et l autre n en ontient pas. 2- a) La phrase est de type délaratif. b) et ) «Ce ne sont pas les seuls liens qui me rattahent à la terre». d) Cette phrase de forme négative est de type délaratif. A Petit exerie sur le texte Séane 8 1- Le apitaine Nemo et Aronnax se trouvent dans un salon : «dans e salon» (ligne 2). 2- Les «oeuvres» sont des tableaux. 3- Les «maîtres» sont les peintres qui ont réé es tableaux. 12 Cned, Français 5e

13 Séquene 1 B La pontuation forte à la fin des phrases 1- «Monsieur le professeur, dit alors et homme étrange, vous exuserez le sans-gêne ave lequel je vous reçois, et le désordre qui règne dans e salon.» (l. 1-2). a) Il s agit d une phrase injontive. C est une prière que Nemo adresse à Aronnax. b) Cette phrase se termine par un point. ) Toutes les autres phrases du texte qui se terminent par un point sont des phrases délaratives. Tu pouvais relever, au hoix : - «Un amateur, tout au plus, monsieur.» (l. 5) - «J aimais autrefois à olletionner es belles œuvres réées par la main de l homme.» (l. 5-6) - «J étais un herheur avide, un fureteur infatigable, et j ai pu réunir quelques objets de haut prix.» (l. 6-7) - «Ce sont mes derniers souvenirs de ette terre qui est morte pour moi.» (l. 7-8) - «À mes yeux, vos artistes modernes ne sont déjà plus que des aniens ; ils ont deux ou trois mille ans d existene, et je les onfonds dans mon esprit.» (l. 8-10) - «Le apitaine Nemo se tut et sembla perdu dans une rêverie profonde.» (l. 11) 2- «Monsieur, répondis-je, sans herher à savoir qui vous êtes, m est-il permis de reonnaître en vous un artiste?» (l. 3-4) a) Cette phrase est une phrase interrogative. b) Cette phrase se termine par un point d interrogation. C La pontuation à l intérieur des phrases 1- a) Des virgules sont utilisées dans la première phrase du texte. b) L emploi des virgules est obligatoire pour délimiter la passage de réit de la proposition en inise ave le verbe introduteur : «,dit alors et homme étrange,». ) L emploi de la troisième virgule est faultatif quand les propositions sont déjà reliées par la onjontion de oordination «et» : «le sans-gêne ave lequel je vous reçois, et le désordre qui règne dans e salon.» 2- a) Pour lire les livres de Nemo, Aronnax attend le soir. / Pour lire les livres de Nemo, Aronnax attend, le soir. - Dans la première phrase, l absene de virgule implique que e qu Aronnax attend, est la venue du soir, la tombée de la nuit (dans ette phrase, «le soir» est COD du verbe «attend»). - L emploi de la virgule dans la deuxième phrase nous donne une information sur le moment où Aronnax attend («le soir» est omplément ironstaniel de temps). b) Nemo observe Aronnax debout devant un tableau de maître. / Nemo observe Aronnax, debout devant un tableau de maître. - Dans la première phrase, l absene de virgule implique que est Aronnax qui est devant un tableau de maître. - L emploi de la virgule dans la deuxième phrase implique au ontraire que est Nemo qui est devant un tableau de maître. Cned, Français 5e 13

14 Séquene 1 3- a) Dans le texte, le point-virgule est aussi utilisé à l intérieur des phrases. b) Voii la phrase dans laquelle est utilisé le point-virgule : «À mes yeux, vos artistes modernes ne sont déjà plus que des aniens ; ils ont deux ou trois mille ans d existene, et je les onfonds dans mon esprit.» (l. 8-10). ) On pourrait remplaer le point-virgule par deux points. d) Les deux points permettraient d introduire l expliation que donne Nemo. D Réériture Nemo vint vers moi et me dit : «Êtes-vous médein?» Je m attendais si peu à ette demande que je le regardai quelque temps sans répondre. «Êtes-vous médein? répéta-t-il. - En effet, dis-je, je suis doteur.» Ma réponse avait évidemment satisfait le apitaine Nemo. «Monsieur Aronnax, me dit le apitaine, onsentiriez-vous à donner vos soins à l un de mes hommes? - Vous avez un malade? - Oui. - Je suis prêt à vous suivre. - Venez.» 14 Cned, Français 5e

15 Séquene 1 Séane 9 Je onnais la méthode pour relire mon brouillon et pour le orriger. la définition de la omparaison : La omparaison est une figure de style qui onsiste à omparer deux éléments (le omparé et le omparant) au moyen d un outil de omparaison (omme, ressembler à, pareil à ). la définition de la métaphore : La métaphore est une figure de style qui onsiste à omparer deux éléments (le omparé et le omparant) sans utiliser d outil de omparaison. la définition de la personnifiation : La personnifiation est une figure de style qui onsiste à dérire des objets ou des animaux omme des êtres humains. Je suis apable de hoisir la bonne orthographe pour les verbes terminés par les sons [e] et [e] : -er, -é, ait - Je savais bien hanter. - Le ours était très intéressant et sera faile à mémoriser. distinguer les homophones «a» / «à» et «ou» / «où». - Je vais à la plage dès qu il a terminé son goûter. - La magasin où tu ahètes tes fournitures a fermé. - Préfères-tu du pain ou des éréales? repérer et employer une omparaison, une métaphore, une personnifiation. Ë Dans la omparaison suivante, enadre l outil de omparaison, souligne d un trait le omparé et surligne le omparant. Les livres sont omme des boîtes ontenant des mots. Ë Souligne en noir la métaphore et en bleu la personnifiation : Ces boîtes de mots attendent patiemment d être ouvertes. la pontuation et la mise en page d un dialogue : un dialogue est toujours enadré par des guillemets. Lorsqu un nouveau personnage prend la parole, on retourne à la ligne et on utilise des tirets. la pontuation des phrases. les différents types de phrase : Ë la phrase délarative Ë la phrase interrogative Ë la phrase exlamative Ë la phrase injontive les différentes formes de phrase : Ë la phrase affirmative Ë la phrase négative restituer la pontuation et les majusules d un texte : doudou se reuse la ervelle : «je ne vois qu une seule solution», finit-il par déréter. tous les regards se tournent vers lui. «laquelle? demandent-ils tous en même temps. - que guillaume devienne érivain! - et pourquoi pas osmonaute ou explorateur tant que tu y es! bondit guillaume. - e n est pas si diffiile. tu ne manques pas d imagination, poursuit doudou, et l orthographe, ça s apprend. quant à la pontuation, elle vient toute seule à ondition d être attentif au rythme des phrases.» Cned, Français 5e 15

16 Séquene 2 SÉQUENCE 2 Séane 1 A Un début de roman 1- L histoire se passe en L événement inroyable est l apparition d une réature inonnue sur les mers. Elle a été aperçue par plusieurs bateaux. 3- a) Cet événement inroyable se produit en mer. b) Dans les deux premiers paragraphes, les mots ou groupes de mots qui justifient la préédente réponse sont les suivants : «les populations des ports» (l. 2-3), «les gens de mer» (l. 3),«armateurs» (l. 4), «apitaines de navires» (l. 4), «skippers et masters» (l. 4), «offiiers des marines militaires» (l. 5), «plusieurs navires» (l. 8), «sur mer» (l. 8). ) Il s agit du hamp lexial de la mer. 4- a) Les personnes qui s intéressent à et événement inroyable sont : «les populations des ports» (l. 2-3), «l esprit publi à l intérieur des ontinents» (l. 3), «les gens de mer» (l. 3), «les négoiants», «armateurs», «apitaines de navires», «skippers», «masters de l Europe et de l Amérique» (l. 4-5), «offiiers des marines militaires de tous pays» (l. 5), «les gouvernements des divers États des deux ontinents» (l. 6). b) L événement intéresse tout le monde. 5- Voii un exemple de résumé de l inipit du roman : Dans la première phrase, tu indiqueras quand et où se passe l histoire. Dans la deuxième phrase, tu expliqueras e que voient les marins. Dans la troisième phrase, tu diras qui s intéresse à ette déouverte. En 1866, un événement inroyable se produit dans les mers. Différents marins ont aperçu un objet ou un animal gigantesque dont l origine est inonnue. Tout le monde s intéresse à e phénomène, que e soit la population ou les gouvernements. Dans ton résumé, tu dois impérativement indiquer où et quand se passe l histoire. Tu dois aussi évoquer l événement inroyable. En revanhe, tu ne peux pas parler du héros, ar tu ne sais rien sur lui. 6- a) La phrase du troisième paragraphe qui donne des informations sur la taille de la réature est : «Si était un étaé, il surpassait en volume tous eux que la siene avait lassés jusqu alors.» (l ). b) Le narrateur s appuie sur des onnaissanes sientifiques pour donner l information sur la taille de la réature. ) Les sientifiques ités dans le troisième paragraphe sont : Cuvier, Laépède, M. Dumeril et M. de Quatrefages. 16 Cned, Français 5e

17 Séquene 2 On ne te demandait pas de te renseigner sur es quatre sientifiques. Voii néanmoins quelques informations sur eux : - Georges Cuvier ( ) est un herheur du XIX e sièle, onsidéré omme le fondateur de la paléontologie. Il a aussi mis en plae la lassifiation moderne des animaux. - Bernard-Germain-Étienne de la Ville, omte de Laépède ( ), est le premier sientifique à établir une lassifiation rigoureuse des espèes animales, en travaillant essentiellement sur les batraiens et les reptiles. - François-Jean-Charles-Auguste Dumeril ( ) est un professeur de zoologie ; il a omplété l œuvre de Georges Cuvier et a publié l Histoire naturelle des poissons ( ). - Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau ( ) est un biologiste et un zoologiste. Tu remarqueras que, dans le texte de Jules Verne, les noms des deux derniers sientifiques (M. Dumeril et M. de Quatrefages) sont préédés par un «M.» majusule, abréviation de Monsieur. C est une marque de politesse qui s explique par le fait que es deux sientifiques étaient enore vivants au moment où Jules Verne érivait Vingt mille lieues sous les mers. d) Les sientifiques qui étudient les poissons sont des «ihtyologistes». e) Conernant le métier du héros du roman et son rôle dans l histoire, tu peux supposer que le héros est sientifique et qu il va reherher l animal mystérieux pour l étudier. Remarque : C est en effet e qui va se passer. Le héros du roman, qui est aussi le narrateur, s appelle Aronnax. C est un sientifique qui étudie les animaux marins. Il a le statut de professeur et il travaille dans un musée d histoire naturelle. Cned, Français 5e 17

18 Séquene 2 B - Donner envie de lire au leteur 1- Voii la orretion de l exerie dans lequel on te demandait de relier les questions posées dans la olonne A aux réponses proposées dans la olonne B. Colonne A Quels sont les deux groupes nominaux qui désignent la réature omme un objet? Quelle expression montre que le narrateur ne sait pas si la réature est un objet ou un être vivant? Quelle omparaison permet de rapproher la réature d un animal? Quels mots ou groupes de mots présentent la réature omme un être surnaturel? Colonne B «un événement bizarre, un phénomène inexpliqué et inexpliable» «"une hose énorme"» «un objet long, fusiforme, parfois phosphoresent» «infiniment plus vaste et plus rapide qu une baleine» «la struture de l objet ou de l être en question» «la vitesse inouïe de ses mouvements» «la puissane surprenante de sa loomotion» «la vie partiulière dont il semblait doué» «Si était un étaé» «il surpassait en volume tous eux que la siene avait lassés jusqu alors» «un tel monstre» «et objet» «et être phénoménal dépassait de beauoup toutes les dimensions admises jusqu à e jour par les ihtyologistes» «ette surnaturelle apparition» 2- a) Non, on ne pourrait pas faire un portrait préis de la réature. b) Le narrateur dérit la réature de ette façon pour réer du suspens et pour donner au leteur envie de lire la suite du roman. 3- On peut penser qu un monstre hante les mers, si tu veux en savoir plus, lis le roman. 18 Cned, Français 5e

19 Séquene 2 Séane 2 A Les groupes de verbes 1 er groupe (sauf aller) 2 e groupe 3 e groupe Autres verbes du 3 e groupe Infinitif en - ER - IR - IR - RE, - OIR Partiularités des verbes Exemples Chanter Appeler Jeter appuyer Ils ont des formes ave iss-. Exemples : finissait, finissant réussissait, réussissant Finir réussir Ils n ont pas de forme ave iss-. Venir Mourir ourir Dire Faire onnaître Voir Peindre suivre Croire mettre vouloir B Le présent de l indiatif 1- hanter : je hante, tu hantes, il hante, nous hantons, vous hantez, ils hantent finir : je finis, tu finis, il finit, nous finissons, vous finissez, ils finissent venir : Je viens, tu viens, il vient, nous venons, vous venez, ils viennent mourir : je meurs, tu meurs, il meurt, nous mourons, vous mourez, ils meurent roire : je rois, tu rois, il roit, nous royons, vous royez, ils roient 2- a) Les terminaisons au du verbe du 1 er groupe («hanter») au singulier sont : -e ; - es ; -e b) Les terminaisons des verbes des autres groupes au singulier sont : - s ; -s ; -t 3- Pour hanter, finir, venir, mourir et roire, les terminaisons au pluriel sont : -ons, -ez, -ent 4- a) vouloir : je veux, tu veux, il veut, nous voulons, vous voulez, ils veulent dire : je dis, tu dis, il dit, nous disons, vous dites, ils disent faire : je fais, tu fais, il fait, nous faisons, vous faites, ils font b) Au présent, la terminaison aux deux premières personnes du singulier est en X. ) Pouvoir a deux radiaux : en «eu» et en «ou». d) Les terminaisons de faire et dire au pluriel présentent des partiularités : vous faites / vous dites et ils font. On ne retrouve pas les terminaisons ez et ent. 5- Il peint à l huile sur des toiles. Moi aussi, je veux devenir peintre et réaliser des œuvres. 6- a) Les onjugaisons au présent, à la 1 re personne du singulier sont : J ouvre, je ueille, j offre b et ) Les verbes ouvrir, ueillir et offrir sont des verbes du troisième groupe en -IR, mais ils se onjuguent au présent omme des verbes du 1 er groupe. Cned, Français 5e 19

20 Séquene 2 d) Je vais dans le jardin et j y ueille des fleurs. Une heure plus tard, quand je me trouve devant la maison, ma mère ouvre la porte. Je lui offre le bouquet. 7- Je jette, tu jettes, il jette, nous jetons, vous jetez, ils jettent. 8- Pendant que je nettoye nettoie la table, mon frère essuie la vaisselle et ma sœur essaye des vêtements. Comme elle les ahète par orrespondane, elle les renvoie parfois. Remarque : on peut aussi érire : «ma sœur essaie des vêtements.» 9- C est le jour de mon anniversaire. J ai treize ans. Tous mes amis sont hez moi. Ils ont dans les mains des paquets enrubannés que je suis impatient d ouvrir. 10- «Tu sais, mon ami, il s agit du monstre du fameux narval Nous allons en purger les mers! L auteur d un ouvrage in-quarto en deux volumes sur les Mystères des grands fonds sous-marins ne peut se dispenser de s embarquer ave le ommandant Ferragut. Mission laborieuse, mais dangereuse aussi! On ne sait pas où l on va! Ces bêtes-là peuvent être très apriieuses! Mais nous irons quand même! Nous avons un ommandant qui n a pas froid aux yeux!» Jules Verne, Vingt mille lieues sous les mers, hapitre III. C Le passé omposé 1- Dans la première phrase de l extrait de Vingt mille lieues sous les mers reproduit au début de la séane 1, le verbe «oublier» (l. 2) est onjugué sous la forme suivante : «personne n a oublié». 2- a) Les points ommuns entre les trois formes au passé omposé sont : l auxiliaire au présent et le partiipe passé. b) Pour «est apparu» et «sont partis», est l auxiliaire «être» qui est employé, alors que, dans «a oublié», est l auxiliaire «avoir». 3- Voii les partiipes passés que tu devais ompléter : a) Les travaux ont permis la onstrution d une nouvelle route. b) J ai bien appris ette leçon. ) Le ar est parti. d) Les ars sont partis. e) Les voitures sont parties. f) Elle a uit un poisson. g) L animal a fui à l approhe des enfants. 4- Voii les formes du verbe «aller» au passé omposé dans les phrases que tu devais ompléter : a) Paul dit : «Je suis allé à la pisine.» b) Julie dit : «je suis allée à la pisine.» ) Les filles disent : «Nous sommes allées à la pisine.» d) Tous les amis sont allés à la pisine. 20 Cned, Français 5e

SÉQUENCE 9. Séance 1. Séance 2

SÉQUENCE 9. Séance 1. Séance 2 Séquene 1- Réponds aux questions. SÉQUENCE Séane 1 a) Le surnom du grand-onle de Nino et Maro est Le Bumblo. b) Il a été réveillé en pleine nuit par un auhemar. ) Nino et Maro n ont pas onnu Martha, la

Plus en détail

Coordination : Jean-Denis Poignet, responsable de formation

Coordination : Jean-Denis Poignet, responsable de formation Mathématiques e Livret de orrigés Rédation : Niole Cantelou Sophie Huvey Hélène Leoq Fabienne Meille Françoise Raynier Philippe Nadeau Jean-Denis Poignet Coordination : Jean-Denis Poignet, responsable

Plus en détail

Préface. À ma mère. Van de Velde ISMN-979-0-56005-291-5

Préface. À ma mère. Van de Velde ISMN-979-0-56005-291-5 Préfae À ma mère En filigrane de es pages il y a le souvenir de ma mère Nadia Tagrine. Tout e que vous trouverez dans e livre est auprès d elle que je l ai appris. Ave ette méthode j ai voulu rendre hommage

Plus en détail

Leçon : La phrase GRAMMAIRE. 1. La phrase est une suite de mots qui a du sens : elle raconte

Leçon : La phrase GRAMMAIRE. 1. La phrase est une suite de mots qui a du sens : elle raconte GRAMMAIRE La phrase 1 1. La phrase est une suite de mots qui a du sens : elle raconte quelque chose. 2. Au début de la phrase, on trouve une majuscule. 3. A la fin de la phrase, on trouve un point. Lis

Plus en détail

Coordination : Jean-Denis Poignet, responsable de formation

Coordination : Jean-Denis Poignet, responsable de formation athématiques 6 e Livret de orrigés Rédation : laudine lbin-vuarand Niole antelou arie-jo Quéffele arie-frane Lefèvre ar Le rozler oordination : Jean-enis Poignet, responsable de formation e ours est la

Plus en détail

Trois cheveux pour épouser Philomène

Trois cheveux pour épouser Philomène Trois cheveux pour épouser Philomène Autrefois, il y avait un homme qui était Chef. Etant Chef, il avait mis au monde une fille. Cette fille était vraiment très belle. La fille avait grandi et on l avait

Plus en détail

LES PRONOMS INTERROGATIFS

LES PRONOMS INTERROGATIFS LES PRONOMS INTERROGATIFS 1) Le pronom interrogatif permet de questionner. Qui a le droit de vote dans cette assemblée? Il y a du camembert et du brie, lequel veux-tu? 2) Il y a deux catégories de pronoms

Plus en détail

Dossier de références de l élève : grammaire

Dossier de références de l élève : grammaire Dossier de références de l élève : grammaire Titre : Dossier grammaire de l élève Prérequis : Dès le niveau 2P, quand la grammaire est abordée (les groupes de la phrase et les catégories de mots : déterminant,

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

CONTACTER TÉLÉPHONE. Comment. une entreprise, un employeur par GUIDE POUR AGIR JE RECHERCHE DES OFFRES D EMPLOI ET J Y RÉPONDS

CONTACTER TÉLÉPHONE. Comment. une entreprise, un employeur par GUIDE POUR AGIR JE RECHERCHE DES OFFRES D EMPLOI ET J Y RÉPONDS GUIDE POUR AGIR Comment CONTACTER une entreprise, un employeur par TÉLÉPHONE JE RECHERCHE DES OFFRES D EMPLOI ET J Y RÉPONDS Ave le soutien du Fonds soial européen Le téléphone est-il un outil effiae dans

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

Histoire «La boîte à couleurs»

Histoire «La boîte à couleurs» Histoire «La boîte à couleurs» Objectif pédagogique Découvrir la diversité des formes et des couleurs des espèces marines. Lien avec les programmes de l école primaire (2008) Domaine d activité «Découvrir

Plus en détail

V3 - LE PASSE COMPOSE

V3 - LE PASSE COMPOSE CM1 V.3 LE PASSE COMPOSE DE L INDICATIF Il s agit de mettre en évidence la conjugaison des verbes en «er», en «ir-iss» des verbes être, avoir, faire, prendre, aller, pouvoir. On mettra en évidence le fait

Plus en détail

Guide du petit visiteur. Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND

Guide du petit visiteur. Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND Guide du petit visiteur Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND DU 13 AVRIL AU 10 MAI Arrêt59, Centre Culturel de Péruwelz Petits jeux

Plus en détail

Maison et jardins de. Claude Monet. carnet de jeux 5/8. ans. Ce carnet appartient à : ... J ai... ans Date de ma visite à Giverny : ...

Maison et jardins de. Claude Monet. carnet de jeux 5/8. ans. Ce carnet appartient à : ... J ai... ans Date de ma visite à Giverny : ... Maison et jardins de Claude Monet carnet de jeux 5/8 ans Ce carnet appartient à :.............................................................. J ai.................... ans Date de ma visite à Giverny

Plus en détail

Comprendre l emploi des temps de l indicatif

Comprendre l emploi des temps de l indicatif Sommaire Séquence 2 Découvrir Vingt mille lieues sous les mers de Jules Verne (1870) Séance 1 Séance 2 Séance 3 Séance 4 Séance 5 Séance 6 Séance 7 Séance 8 Séance 9 Séance 10 Lire le début du roman Conjuguer

Plus en détail

Auxiliaire avoir au présent + participe passé

Auxiliaire avoir au présent + participe passé LE PASSÉ COMPOSÉ 1 1. FORMATION DU PASSÉ COMPOSÉ Formation : Auxiliaire avoir au présent + participe passé PARLER MANGER REGARDER J ai parlé Tu as parlé Il/elle/on a parlé Nous avons parlé Vous avez parlé

Plus en détail

Production statistique: passage d une démarche axée sur les domaines à une démarche axée sur les processus

Production statistique: passage d une démarche axée sur les domaines à une démarche axée sur les processus Nations Unies Conseil éonomique et soial Distr. générale 31 mars 2015 Français Original: anglais ECE/CES/2015/26 Commission éonomique pour l Europe Conférene des statistiiens européens Soixante-troisième

Plus en détail

Jeu de l oie. Remarques Plus les étiquettes sont grandes, plus la situation est compréhensible. Un jeu au format A3 est reproductible.

Jeu de l oie. Remarques Plus les étiquettes sont grandes, plus la situation est compréhensible. Un jeu au format A3 est reproductible. Jeu de l oie Constrution : matériel néessaire - 1 support en ois ou en arton rigide, - des étiquettes lanhes autoollantes de préférene arrées, - feutres ou peinture ou enre, - 2 dés, - des pions, - un

Plus en détail

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS.

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. MAIS UN JOUR IL PARTIT PLUS AU NORD POUR DÉCOUVRIR LE MONDE. IL MARCHAIT, MARCHAIT, MARCHAIT SANS S ARRÊTER.IL COMMENÇA

Plus en détail

John : Ce qui compte, c est que tu existes toujours pour moi et que j existe toujours pour toi. Tu sais? Aujourd hui j ai pris mon diplôme de droit.

John : Ce qui compte, c est que tu existes toujours pour moi et que j existe toujours pour toi. Tu sais? Aujourd hui j ai pris mon diplôme de droit. Correspondance jusqu à la mort MARIA PHILIPPOU ========================= Mary : Mon cher John. J espère que tu vas bien. Je n ai pas reçu eu de tes nouvelles depuis un mois. Je m inquiète. Est-ce que tu

Plus en détail

M Projet d écriture FLA 20-2. Le dialogue : Le racisme, parlons-en! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE

M Projet d écriture FLA 20-2. Le dialogue : Le racisme, parlons-en! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE M Projet d écriture Le dialogue : Le racisme, parlons-en! FLA 20-2 Cahier de l élève PROJETS EN SÉRIE Il faut réaliser ces projets dans l ordre suivant : L Ça doit arrêter! Lecture M Le racisme, parlons-en!

Plus en détail

Faire de la grammaire au CE2 Période 3 Semaine 5 Un beau voyage Jour Activités Déroulement Matériel

Faire de la grammaire au CE2 Période 3 Semaine 5 Un beau voyage Jour Activités Déroulement Matériel Faire de la grammaire au CE2 Période 3 Semaine 5 Jour Activités Déroulement Matériel Lecture et compréhension de l histoire - Comment se nomment les personnages? -A quelle occasion ont-ils fait le voyage?

Plus en détail

13 Ne confonds pas avec : Hier, j ai mangé au restaurant. 16 Ce livre, je l ai lu l été dernier. Un ou

13 Ne confonds pas avec : Hier, j ai mangé au restaurant. 16 Ce livre, je l ai lu l été dernier. Un ou Un ou 1 le, un, mon, ton, son, ce chien méchant aboie la, une, ma, ta, sa, cette chienne méchante aboie plusieurs 2 les, des, mes, tes, ses, ces chiens méchants aboient quelques, beaucoup de chiennes méchantes

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication PRÉSENTATION Une toute jeune ille comprend dificilement les derniers mots de sa mère mourante, mais n ose lui faire répéter. Pourtant voilà Cendrillon liée à cette phrase : Tant que tu penseras à moi tout

Plus en détail

Voici l histoire de Bibolette la sorcière. Après l avoir lue, tu répondras à quelques questions.

Voici l histoire de Bibolette la sorcière. Après l avoir lue, tu répondras à quelques questions. LIRE UN CNTE ET RÉPNDRE À UN QUESTINNAIRE METTANT EN JEU DIFFÉRENTES CMPÉTENCES. Voici l histoire de Bibolette la sorcière. Après l avoir lue, tu répondras à quelques questions. Dans une forêt très sombre,

Plus en détail

Cauchemar. Première vision

Cauchemar. Première vision Première vision Cauchemar Je prenais mon déjeuner lorsque j entendis ma mère s exclamer : «Dépêche-toi, on va être en retard, chéri! -J arrive, je finis de préparer la valise! cria mon père.» Moi, je me

Plus en détail

3ème groupe : Tous les autres verbes et les verbes irréguliers (venir, prendre, savoir, devoir, vendre, croire, naître, courir...

3ème groupe : Tous les autres verbes et les verbes irréguliers (venir, prendre, savoir, devoir, vendre, croire, naître, courir... Les trois groupes de verbes 1er groupe : tous les verbes terminés par er (chanter,manger, tomber, laver...) sauf aller qui est irrégulier 2ème groupe : tous les verbes terminés par ir (finir, agir, réfléchir

Plus en détail

Évaluations diagnostiques - Consignes de passation

Évaluations diagnostiques - Consignes de passation Consignes Page 1/12 Évaluations diagnostiques - Consignes de passation Partie 1 Exercice 1 : La consigne est «Observe les images. Elles appartiennent toutes à un même thème sauf une. Entoure-la.» Tu (vous)

Plus en détail

Un taxi à New York. L histoire commence aux Etats-Unis et notre héros, c est un taxi! Un jaune et noir, très joli, comme on en voit souvent ici.

Un taxi à New York. L histoire commence aux Etats-Unis et notre héros, c est un taxi! Un jaune et noir, très joli, comme on en voit souvent ici. Version audio - CLIQUE ICI Un taxi à New York L histoire commence aux Etats-Unis et notre héros, c est un taxi! Un jaune et noir, très joli, comme on en voit souvent ici. Ici, on est à New York City, c

Plus en détail

Bienvenue à la Maison des Arts

Bienvenue à la Maison des Arts Bienvenue à la Maison des Arts Livret jeu pour les enfants Exposition Jacques MONORY Du 25 janvier au 7 mars 2004 Aujourd hui grâce à ton livret jeu, tu vas pouvoir découvrir l univers de JACQUES MONORY

Plus en détail

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00.

Le passé composé. J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé J ai trouvé 100 F dans la rue. Il est parti à 5 h 00. Le passé composé présente des actions passées, ponctuelles, et d une durée délimitée dans le passé. Formation : avoir ou être (au

Plus en détail

BREVET DES COLLÈGES SÉRIE PROFESSIONNELLE ÉPREUVE D ENTRAÎNEMENT ÉPREUVE DE FRANÇAIS

BREVET DES COLLÈGES SÉRIE PROFESSIONNELLE ÉPREUVE D ENTRAÎNEMENT ÉPREUVE DE FRANÇAIS ACADÉMIE DE STRASBOURG COLLÈGE FRANÇOIS TRUFFAUT CLASSE DE 3 e Entreprise BREVET DES COLLÈGES SÉRIE PROFESSIONNELLE ÉPREUVE D ENTRAÎNEMENT ÉPREUVE DE FRANÇAIS TEXTE D ÉTUDE Alex, un adolescent sans histoire,

Plus en détail

Dossier d individualisation

Dossier d individualisation Dossier d individualisation THÈME : LES MOTS DE LIAISON Nom : Prénom : Classe : i Mode d emploi 1 Observe puis lis attentivement la fiche cours «accompagnement». 2 Vérifie si le cours est compris en travaillant

Plus en détail

Cheminement onirique

Cheminement onirique Cheminement onirique Notre projet était d'illustrer le cheminement du rêve ; la lettre à la manière de Diderot est adressée à Sophie Volland dans le but de lui raconter son songe artistique. Les photographies

Plus en détail

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Ma première Lettre d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Table des matières (par ordre alphabétique des prénoms): Page 3 : Anonyme Page 4 : Anonyme Page 5 : Clara Page 6 : Anonyme

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

Moko, enfant du monde

Moko, enfant du monde Moko en Afrique, les monts de la Terre ronde Objectifs : Les animaux. Les parties du corps d un animal. Les chiffres jusqu à 4. Age : 4-6 ans Niveau : Débutants, A1 Moko en Afrique : Les monts de la Terre

Plus en détail

MACROS MINITAB POUR LE CALCUL DES COURBES D'EFFICACITÉ DES CARTES DE CONTRÔLE DE SHEWHART R. PALM * 1. Introduction

MACROS MINITAB POUR LE CALCUL DES COURBES D'EFFICACITÉ DES CARTES DE CONTRÔLE DE SHEWHART R. PALM * 1. Introduction Statistique Informatique Mathématique appliquées Novembre 3 MACROS MINITAB POUR LE CALCUL DES COURBES D'EFFICACITÉ DES CARTES DE CONTRÔLE DE SHEWHART R. PALM * 1. Introdution Les artes de ontrôle sont

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer Découverte Complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Que voit- on sur la 1 ère page de couverture? C est l histoire q d un poisson q d une souris

Plus en détail

mes m est mets/met mais mets

mes m est mets/met mais mets GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES MES HOMOPHONES M EST METS/MET MAIS METS 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes mes m est mets/met mais mets mes : déterminant possessif pluriel, féminin

Plus en détail

La concordance des modes

La concordance des modes DES TEMPS L EMPLOI CONCORDANCE DU MODE DANS LA SUBORDONNÉE DES TEMPS CIRCONSTANCIELLE 1 La concordance des modes La concordance des modes L emploi du mode dans la subordonnée circonstancielle RAPPEL :

Plus en détail

LE PLAN DE MILI. Si tout le monde signe, elle aura plus de valeur!

LE PLAN DE MILI. Si tout le monde signe, elle aura plus de valeur! LE PLAN DE MILI Mili lance un message comme on lance une bouteille à la mer. Elle s adresse à nous tous, mais plus particulièrement à ceux Des îles de la Polynésie Française Vous pouvez l aider en envoyant

Plus en détail

Proposition de conditions quantitatives Normes provisoires 2.0 Septembre 2015

Proposition de conditions quantitatives Normes provisoires 2.0 Septembre 2015 Proposition de onditions quantitatives Normes provisoires 2.0 Septembre 2015 Sommaire Proposition de onditions quantitatives Normes provisoires 2.0... 1 Contexte... 2 Critères d éligibilité pour l épargne

Plus en détail

INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. PERSONNAGES PROBLÈME À L ÉCOLE ZUT! JE L AI PERDU!

INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. PERSONNAGES PROBLÈME À L ÉCOLE ZUT! JE L AI PERDU! INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. Un membre de l équipe doit réfléchir à une façon de résoudre le problème. Les autres membres de l équipe

Plus en détail

Le verbe est constitué de 2 parties : le radical et la terminaison. En analysant ces deux parties, on obtient plusieurs informations.

Le verbe est constitué de 2 parties : le radical et la terminaison. En analysant ces deux parties, on obtient plusieurs informations. Voici, en résumé, quelques notions qui t aideront à mieux comprendre la conjugaison des verbes. Au cours de l année, nous étudierons de façon plus systématique chacun des temps de verbes. Le verbe est

Plus en détail

Olaf était face à l océan.

Olaf était face à l océan. Olaf était face à l océan. Rêvasser, c était tellement plus amusant qu apprendre à déchiffrer les runes. Cette écriture bizarre ne lui servirait pas à grand-chose quand il prendrait la mer. Trouver son

Plus en détail

Les sept jours de la création Activité d éducation chrétienne inspirée du récit en Genèse, chapitre 1

Les sept jours de la création Activité d éducation chrétienne inspirée du récit en Genèse, chapitre 1 Objectifs ACTIVITÉ D ÉDUCATION CHRÉTIENNE Les sept jours de la création Activité d éducation chrétienne inspirée du récit en Genèse, chapitre 1 Après cette activité, le jeune sera capable de : Raconter

Plus en détail

LÀ L AS / L A 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes. la là l as / l a

LÀ L AS / L A 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes. la là l as / l a GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES LA HOMOPHONES LÀ L AS / L A 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes la là l as / l a la : déterminant défini féminin singulier. Il fait partie d un GN

Plus en détail

Rester En restant, Finir En finissant, Manger En mangeant, Bouger En bougeant

Rester En restant, Finir En finissant, Manger En mangeant, Bouger En bougeant 1 - Découverte : Le verbe au participe passé Rappel : le verbe au participe présent, c est : Rester En restant, Finir En finissant, Manger En mangeant, Bouger En bougeant C est grâce au participé présent

Plus en détail

Énergie et pollution. Déroulement. Énergies non renouvelables et pollution

Énergie et pollution. Déroulement. Énergies non renouvelables et pollution Énergie et pollution 9 Objetifs Connaître les onséquenes de l utilisation des soures d énergie non renouvelables sur l environnement. Connaître les avantages et les inonvénients de haque soure d énergie.

Plus en détail

Fanny. (sur le thème du temps)

Fanny. (sur le thème du temps) Fanny Dans une petite maison, dans le bois de nénuphars, habitait Monsieur Piloge avec ses deux enfants : Paul et Laure. Ce jour-là, toute la famille partait chez des amis Avant de s en aller, les enfants

Plus en détail

Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère

Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère La Couleur du lait Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère A vue d œil Titre original : The Color of Milk Nell Leyshon, 2012. Première publication en Grande-Bretagne

Plus en détail

Prénom :.. Nom :... Langage oral. Lecture

Prénom :.. Nom :... Langage oral. Lecture CP EVALUATION FRANCAIS Fin du 3ème trimestre Prénom :.. Nom :... Langage oral LO04 - Raconter une histoire déjà entendue en s appuyant sur des illustrations. =Raconte l'histoire de Blanche Neige en t'aidant,

Plus en détail

Vingt mille lieues sous les mers Jules Verne

Vingt mille lieues sous les mers Jules Verne Vingt mille lieues sous les mers Jules Verne Adaptation : Albert-Jean Avier CD audio Durée : 2 h 15 Format MP3 : Les MP3 s écoutent sur l ordinateur, sur les baladeurs, les autoradios, les lecteurs CD

Plus en détail

Le petit orphelin et l ours polaire

Le petit orphelin et l ours polaire ii Le petit orphelin et l ours polaire Publié par Inhabit Media Inc. www.inhabitmedia.com Version originale: The Orphan and the Polar Bear Éditeurs: Louise Flaherty et Neil Christopher Auteur: Sakiasi

Plus en détail

Le Petit Chaperon rouge Conte de Grimm

Le Petit Chaperon rouge Conte de Grimm Lecture suivie n 6 - Période 3 : Janvier - Février page n : rouge Conte de Grimm Il était une fois une charmante petite fille que tout le monde aimait au premier regard. Sa grand-mère qui l adorait plus

Plus en détail

Aussitôt dit, aussitôt fait! - En avant pour le concert de la star Jérémy... COOL!

Aussitôt dit, aussitôt fait! - En avant pour le concert de la star Jérémy... COOL! Il était une fois un ours blanc qui s appelait Rocky. Ses parents lui avaient donné ce nom parce qu ils aimaient le rock and roll. Durant toute son enfance et toute son adolescence, il écoutait cette musique

Plus en détail

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis Munich, le 27 octobre 2005 Bonjour les amis Ces trois derniers mois, il y a eu parait-il, l été. Pourtant, avec toute cette pluie et tout ce froid, ça m a laissée un peut perplexe : le 18 août : «maman,

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

DICTÉES CM2 SPÉCIAL. 10/11 ans. Prénom :... Nom :... Année :... Inspecteur d académie. Conseiller pédagogique. Inspecteur d académie.

DICTÉES CM2 SPÉCIAL. 10/11 ans. Prénom :... Nom :... Année :... Inspecteur d académie. Conseiller pédagogique. Inspecteur d académie. CM2 10/11 ans SPÉCIAL DICTÉES Daniel Berlion Inspecteur d académie Jean Collet Conseiller pédagogique Jean Verlucco Inspecteur d académie Prénom :... Nom :... Année :... Couverture : Mélissa Chalot Illustration

Plus en détail

Le conte du Petit Chaperon rouge

Le conte du Petit Chaperon rouge Le conte du Petit Chaperon rouge d après les frères Grimm Il était une fois une petite fille que tout le monde aimait et sa grand-mère encore plus. Elle ne savait que faire pour lui faire plaisir. Un jour,

Plus en détail

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV I.COMPRÉHESION ORALE A) Écoutez ce premier dialogue trois fois et répondez aux questions. Répondez V pour Vrais ou F pour Faux. 1. Ils sont arrivés pour le déjeuner. V F 2.

Plus en détail

L ami Milan. En hommage à mon ami poête Jean-Louis Noël qui m avait dédié ce poème le 26.03.2004 et qui vient de décéder

L ami Milan. En hommage à mon ami poête Jean-Louis Noël qui m avait dédié ce poème le 26.03.2004 et qui vient de décéder La Longévité réussie En hommage à mon ami poête Jean-Louis Noël qui m avait dédié ce poème le 26.03.2004 et qui vient de décéder le 03.10.2007. L ami Milan L ami Milan, L ami béni, L ami de mille ans.

Plus en détail

Qui est. Monet? Pierre-Auguste Renoir, Monet peignant dans son jardin à Argenteuil, 1873, 46 60 cm, Hartford, Wadsworth Atheneum

Qui est. Monet? Pierre-Auguste Renoir, Monet peignant dans son jardin à Argenteuil, 1873, 46 60 cm, Hartford, Wadsworth Atheneum RAFFAELLA RUSSO RICCI Le petit atelier de Monet Qui est Monet? Comment imagines-tu un artiste qui dirait : «J aimerais peindre comme l oiseau chante»? Comme un rossignol ou une alouette, perché sur une

Plus en détail

NOM/PRENOM... CLASSE : 4 e.. REMARQUES :.

NOM/PRENOM... CLASSE : 4 e.. REMARQUES :. DEVOIR A LA MAISON Séquence 3 Faire parler des personnages (12/10) NOM/PRENOM..... CLASSE : 4 e.. SOIN :.. / 0,5 NOTE :.. REMARQUES :.. I. Lecture et compréhension. Lis le texte ci-dessous et réponds aux

Plus en détail

Une histoire de Letizia Lambert

Une histoire de Letizia Lambert Une histoire de Letizia Lambert Voix off : Aujourd hui c est dimanche. Bonne nouvelle, c est le jour du cinéma. Voix off : Gabriel aime ce moment car... Voix off :...c est très ennuyeux l hôpital. Voix

Plus en détail

Projet INF242. Stéphane Devismes & Benjamin Wack. Pour ce projet les étudiants doivent former des groupes de 3 ou 4 étudiants.

Projet INF242. Stéphane Devismes & Benjamin Wack. Pour ce projet les étudiants doivent former des groupes de 3 ou 4 étudiants. Projet INF242 Stéphane Devismes & Benjamin Wak Pour e projet les étudiants doivent former des groupes de 3 ou 4 étudiants. 1 Planning Distribution du projet au premier ours. À la fin de la deuxième semaine

Plus en détail

Nom : Prénom : Date :

Nom : Prénom : Date : J observe le livre dans son ensemble, je le feuillette et je réponds aux 1) Je complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Collection Genre 2) Qui

Plus en détail

Figure de style : la comparaison

Figure de style : la comparaison 1. Paul discutait toujours comme une pie. 2. Son visage était rouge comme une tomate. 3. Les arbres en fleurs étaient pareils à d immenses bouquets. 4. Les melons me paraissent moins mûrs que les pêches.

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

Poème n 9. Poème n 10

Poème n 9. Poème n 10 Poème n 9 Quand je t ai vu, je savais que t avais un bon jus. Je t ai goutté, tu étais sucré Je ne pouvais plus me passer de toi Mais un jour, tu m as fait grossir Merci coca-cola pour tout ce plaisir

Plus en détail

Le loup qui voyageait dans le temps

Le loup qui voyageait dans le temps Ce jour-là, Loup farfouillait dans son grenier. Il y trouvait toujours des choses extraordinaires. Comme ce vieux livre avec sa couverture dorée. Loup s empara du livre et lut le résumé : «Cher lecteur,

Plus en détail

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V ANNEX V 233 Interviews in Victor Hugo school, June 29, 1999 Premier Groupe S : qu est ce que que vous pouvez me dire quand vous utilisez le enfin l email, le courrier électronique? 1 : euh 2 : c est le

Plus en détail

Olvasott szöveg értése. I. Où peux-tu lire les inscriptions suivantes? 0. accès aux quais. à la boucherie à la gare à la piscine. 1.

Olvasott szöveg értése. I. Où peux-tu lire les inscriptions suivantes? 0. accès aux quais. à la boucherie à la gare à la piscine. 1. Olvasott szöveg értése I. Où peux-tu lire les inscriptions suivantes? 0. accès aux quais à la boucherie à la gare à la piscine 1. pour cheveux gras sur un savon sur un tube de dentifrice sur un flacon

Plus en détail

1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film. (nombre d avis) 2/ Entoure tes personnages préférés. Qu est ce que tu aimes en eux?

1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film. (nombre d avis) 2/ Entoure tes personnages préférés. Qu est ce que tu aimes en eux? Réponses au questionnaire ludique par de 2 classes de CM1/CM2 de Courtoiville (35) Suite à la projection durant la Biennale de l égalité 2011 à Saint-Malo. 1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film.

Plus en détail

Étape II. Compétences à développer de 8 à 12 ans. Grilles des compétences

Étape II. Compétences à développer de 8 à 12 ans. Grilles des compétences Grilles des ompétenes Compétenes à développer de 8 à ans COMPÉTENCES DE 8 À ANS Les ompétenes en «aratères droits» sont à ertifier. (symbole en fin de ligne) Les ompétenes en «aratères italiques» sont

Plus en détail

Irina Teodorescu. La malédiction du bandit moustachu

Irina Teodorescu. La malédiction du bandit moustachu Irina Teodorescu La malédiction du bandit moustachu roman GAÏA ÉDITIONS Dans l imaginaire collectif les accidents arrivent souvent la nuit. On se représente volontiers une route sinueuse dans une montagne

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer La petite poule qui voulait voir la mer Ecris les mots suivants au bon endroit : le titre l auteur - l illustration - l illustrateur - l éditeur Exercices couverture Décris la première de couverture. Que

Plus en détail

gjkdienjqmozuhoajy Chansonnier des Petits Alouette, gentille alouette Ban-moin un ti bo Refrain : Ban-moin un ti bo Alouette, gentille alouette,

gjkdienjqmozuhoajy Chansonnier des Petits Alouette, gentille alouette Ban-moin un ti bo Refrain : Ban-moin un ti bo Alouette, gentille alouette, Alouette, gentille alouette Ban-moin un ti bo Refrain : Alouette, gentille alouette, Alouette je te plumerai Je te plumerai la tête (bis) Et la tête (bis) Alouette (bis) Ah Refrain Je te plumerai le bec,

Plus en détail

Si j'étais à ta place

Si j'étais à ta place Si j'étais à ta place Les fiches-consignes avec le début de la phrase sont distribuées par l'enseignant ou tirées au sort. Chaque élève doit compléter sa phrase. Puis il se concerte avec son partenaire

Plus en détail

Portraits DVD UNITÉ. Vous allez apprendre à. décrire et localiser des objets. identifier quelqu un.

Portraits DVD UNITÉ. Vous allez apprendre à. décrire et localiser des objets. identifier quelqu un. UNITÉ 2 Portraits Vous allez apprendre à décrire et localiser des objets. montrer et situer des objets et des personnes. exprimer la possession. exprimer des goûts. indiquer des couleurs. demander et dire

Plus en détail

Multiple Choice Identify the letter of the choice that best completes the statement or answers the question.

Multiple Choice Identify the letter of the choice that best completes the statement or answers the question. FINAL EXAM FREN 2010 Dr. Konkobo Tennessee State University Multiple Choice Identify the letter of the choice that best completes the statement or answers the question. Chassez l intrus Regardez les listes

Plus en détail

Révisons en 50 questions! Lis attentivement les questions suivantes et réponds le plus précisément possible. Attention, lis jusqu au bout.

Révisons en 50 questions! Lis attentivement les questions suivantes et réponds le plus précisément possible. Attention, lis jusqu au bout. Révisons en 50 questions! Lis attentivement les questions suivantes et réponds le plus précisément possible. Attention, lis jusqu au bout. 1. «Orso, dit elle, c est ici que notre père est mort.» S agit

Plus en détail

«Amis pour la vie» Une comédie de la vie.

«Amis pour la vie» Une comédie de la vie. 1 «Amis pour la vie» Une comédie de la vie. Célia Sam Alexia Amandine Élisa Simon Maureen Distribution modulable Scène I Deux enfants chargés de grands sacs à dos traversent la salle en chantant. Célia,

Plus en détail

LES CONJONCTIONS ET LES PRÉPOSITIONS

LES CONJONCTIONS ET LES PRÉPOSITIONS LES CONJONCTIONS ET LES PRÉPOSITIONS En bref Les conjonctions de coordination relient des unités qui ont la même fonction. Les conjonctions de subordination relient une proposition subordonnée à une proposition

Plus en détail

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e

La fleur du soleil : Activité : 1O e. 2O e. 3O e. 4O e. 6O e. 5O e 1O e 2O e 3O e La fleur du soleil : 4O e 5O e 6O e Originaire du Pérou et introduite en Europe à la fin du 17e siècle, le tournesol est une plante qui porte merveilleusement son nom puisqu elle se tourne

Plus en détail

Equipe Technique Régionale des Formations d Entraîneurs

Equipe Technique Régionale des Formations d Entraîneurs Equipe Tehnique Régionale des Formations d Entraîneurs Ligue d Athlétisme des Pays de la Loire FORMATIONS DES ENTRAINEURS 2013 / 2014 Chers entraîneurs éduateurs, «Plus que le talent, est l envie qui ompte»

Plus en détail

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE B Projet d écriture Bande dessinée : La BD, c est pour moi! FLA 10-2 Cahier de l élève PROJETS EN SÉRIE Il faut réaliser ces projets dans l ordre suivant : A Bain de bulles Lecture B La BD, c est pour

Plus en détail

Un cri dans la nuit : «Je suis fatiguée de cette vie de grenier!»

Un cri dans la nuit : «Je suis fatiguée de cette vie de grenier!» Un cri dans la nuit : «Je suis fatiguée de cette vie de grenier!» Musette s est lassée. Sous son plancher, «cric, crac, croc», Des enfants grignotent, gigotent et se font des croques. Alors un matin, elle

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

Poèmes écrits dans la nature par les étudiants de la classe 3A du Lycée de Locarno inspirés de L Alphabet des anges de X. Borel.

Poèmes écrits dans la nature par les étudiants de la classe 3A du Lycée de Locarno inspirés de L Alphabet des anges de X. Borel. Poèmes écrits dans la nature par les étudiants de la classe 3A du Lycée de Locarno inspirés de L Alphabet des anges de X. Borel. Octobre 2015 Froid Dans la forêt derrière ma maison, le feuillage est rouge

Plus en détail

ALADDIN OU LA LAMPE MERVEILLEUSE

ALADDIN OU LA LAMPE MERVEILLEUSE Enseignement intégré des humanités Octobre 2012 Épreuve n 2 Compréhension et expression écrites Les Mille et une nuits ALADDIN OU LA LAMPE MERVEILLEUSE Nom : Prénom : Classe de sixième :.. COMPRÉHENSION

Plus en détail

Chapitre IV- Induction électromagnétique

Chapitre IV- Induction électromagnétique 37 Chapitre IV- Indution életromagnétique IV.- Les lois de l indution IV..- L approhe de Faraday Jusqu à maintenant, nous nous sommes intéressés essentiellement à la réation d un hamp magnétique à partir

Plus en détail

TS 7 De la rotation de Saturne à la structure de ses anneaux

TS 7 De la rotation de Saturne à la structure de ses anneaux FICHE Fihe à destination des enseignants Type d'atiité TS 7 De la rotation de Saturne à la struture de ses anneaux Atiité expérimentale Notions et ontenus du programme de Terminale S Effet Doppler. Compétenes

Plus en détail

Sonia et moi. Marie et toi. Marc et Jules. La chatte et la souris

Sonia et moi. Marie et toi. Marc et Jules. La chatte et la souris Trouve le pronom sujet qui convient... ramasse les olives.... écrivons une lettre.... avertissent par téléphone....admirez le bateau....obéit à sa maman.... parles au téléphone. Tu Relies je tu il elle

Plus en détail

Le ce rcl e de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON Les textes littéraires De Boeck éditions)

Le ce rcl e de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON Les textes littéraires De Boeck éditions) Le ce rcl e de lecture ( ) 1 Le principe : C est un temps d échanges entre des élèves ayant lu le même livre qui se déroule de la manière la plus autonome possible. Afin de rendre ce temps d échanges riche,

Plus en détail

Informatique TP 4 & 5. Chaînes de Markov. Partie 1 : exemple introductif

Informatique TP 4 & 5. Chaînes de Markov. Partie 1 : exemple introductif Informatique TP 4 & 5 ECS2 Lyée La Bruyère, Versailles Chaînes de Markov Partie 1 : exemple introdutif Exerie 1 : épidémiologie On modélise l évolution d une maladie en lassant les individus en trois groupes

Plus en détail

Homonymes. Maurice Carême, Le Mât de cocagne, fondation Maurice Carême

Homonymes. Maurice Carême, Le Mât de cocagne, fondation Maurice Carême Homonymes Il y a le vert du cerfeuil Et il y a le ver de terre Il y a l endroit et l envers, L amoureux qui écrit en vers, Le verre d eau plein de lumière, La fine pantoufle de vair Et il y a moi, tête

Plus en détail