Projet INF242. Stéphane Devismes & Benjamin Wack. Pour ce projet les étudiants doivent former des groupes de 3 ou 4 étudiants.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Projet INF242. Stéphane Devismes & Benjamin Wack. Pour ce projet les étudiants doivent former des groupes de 3 ou 4 étudiants."

Transcription

1 Projet INF242 Stéphane Devismes & Benjamin Wak Pour e projet les étudiants doivent former des groupes de 3 ou 4 étudiants. 1 Planning Distribution du projet au premier ours. À la fin de la deuxième semaine de TD, onstitution des groupes et validation du sujet par le hargé de TD. Livraison par à votre enseignant de TD au plus tard le 6 mars 2015 du pré-rapport (5 pages maximum). Livraison au plus tard le 30 avril 2015 par du rapport final. Dans la semaine du 4 au 7 mai 2015, soutenane de 20 minutes par groupe, questions inluses (démonstration du travail réalisé en groupe). 2 Travail à réaliser Le projet se déoupe en deux parties. La première partie fera l objet d un pré-rapport. À la fin de la seonde partie, les différents groupes devront produire un rapport résumant les travaux aomplis dans les deux parties. Enfin, e projet sera aussi évalué par une soutenane. Les ontenus des pré-rapport et rapport final seront pris en ompte dans la notation. 2.1 Première partie La première partie de e projet onsiste à formaliser plusieurs problèmes en logique propositionelle sous la forme d ensembles de lauses. Dans votre pré-rapport, pour haque problème traité, vous devrez : 1. Donnez l énoné informel du problème, 2. Traduire et énoné sous la forme de formules propositionelles. Cette tradution devra être justifiée. 3. Traduire les formules propositionelles en un ensemble de lauses équivalentes. Cette tradution devra aussi être justifiée. Il vous est demandé de traiter plusieurs problèmes. Ces différents problèmes doivent être de diffiulté roissante. Vous pouvez, par exemple, ommener ave des exeries du polyopié qui n ont pas été traités en TD ou alors des exeries d examen ou partiel des années préédentes, disponibles à ette adresse 1

2 Après vous être exeré sur des exemples simples, vous devrez vous onentrer sur la formalisation d un problème plus omplexe. Par exemple : le Sudoku le arré magique Squaro Tetravex Paint-by-numbers D autres pistes de sujets sont proposées sur la page ave en général des liens vers des applets de démonstration. Ce dernier problème devra obligatoirement être validé par votre hargé de TD! 2.2 Deuxième partie La seonde partie de e projet onsiste en la résolution automatique des problèmes proposés lors de la première partie. Pour ela, vous utiliserez un solveur SAT. Plus préisement, vous programmerez vous-même votre propre solveur SAT (dans le langage de votre hoix) ave différentes stratégies de résolution. En outre, il vous est demandé de fournir deux autres programmes qui onernent uniquement le dernier problème à traiter : le problème omplexe validé par votre hargé de TD. Le format DIMACS. La première étape onsistera à traduire les ensembles de lauses proposés lors de la première partie en fihier DIMACS. Le format des fihiers d entrées des SAT-solveurs est un standard international pour la représentation de formules en forme normale onjontive. Un fihier en format DIMACS ommene par une ligne qui spéifie qu il s agit d une forme normale onjontive, qui préise ombien de variables la formule ontient, et de ombien de lauses disjontives elle est onstituée. Par exemple : p nf 5 3 indique que le fihier ontient une formule en forme normale onjontive, ave 5 variables et 3 lauses. Ensuite, le fihier est omposé de plusieurs lignes, une par lause. Chaque ligne ontient des entiers positifs et/ou négatifs, et se termine par 0. Un entier positif i indique que la i-ème variable apparaît ave polarité positive dans la lause. Un entier négatif i indique que la i-ème variable apparaît ave polarité négative dans la lause. Par exemple, le fihier suivant au format DIMACS représente la formule : start with omments p nf (x 1 x 5 x 4 ) ( x 1 x 5 x 3 x 4 ) ( x 3 x 4 )

3 Attention! Pour les problèmes de taille onséquente (par exemple, le dernier problème proposé), ette transformation devra être effetuée automatiquement à l aide d un programme que vous aurez érit 1. Votre solveur SAT : WalkSat. Il vous est demandé de programmer dans le langage de votre hoix un solveur de type WalkSat. Votre WalkSat devra lire en entrée l ensemble de lauses à résoudre sous la forme d un fihier DIMACS. Le but est ensuite de renvoyer une assignation modèle de toutes les lauses de l ensemble si ela est possible. Notez que WalkSat est un solveur inomplet : si l ensemble de lauses donné en entrée est ontraditoire, il est inapable de le déterminer. Le pseudo-ode d un algorithme de type WalkSat est donné i-dessous. 1: Choisir une assignation v uniformément au hasard 2: i=0 3: TANT QUE (v n est pas modèle) et i < MAX_ITERATION FAIRE 4: Choisir au hasard C parmi les lauses C telles que v(c ) = faux 5: Tirer une valeur réelle x uniformément au hasard dans [0,1] 6: SI x <= P ALORS 7: Choisir uniformément au hasard une variable y de C 8: SINON 9: Choisir une variable y de C de manière déterministe 10: FIN SI 11: Inverser la valeur de v(y) dans l assignation v 12: i++ 13: FIN TANT QUE 14: SI v est modèle ALORS 15: Renvoyer v 16: SINON 17: Renvoyer pas_de_deision 18: FIN SI Le ode donné i-dessus est volontairement inomplet! En effet, il ne préise pas les valeurs de MAX_ITERATION et P, ni la proédure de hoix déterministe de la variable y à la ligne 9. Au minimum, il vous est demandé de proposer une valeur raisonnable pour es deux onstantes, et de faire en sorte que la variable y hoisie soit la variable présente dans C qui va minimiser le nombre de lauses insatisfaites. Faultativement, vous pouvez mener des expérimentations afin de trouver les meilleures valeurs possibles pour MAX_ITERATION et P ; vous pouvez également programmer d autres méthodes de hoix de y, par exemple : Choisir la variable présente dans C parmi elles les moins modifiées jusqu ii. Pour haque variable z, aluler sore(z) de la manière suivante : si v(z) = vrai alors ompter le nombre de lauses où z apparaît négativement moins le nombre de lauses où elle apparaît positivement, 1. Si vous programmez en JAVA, vous pouvez vous inspirer de l exemple donné à la page www-verimag.imag.fr/~devismes/java/fihier.java pour la gestion de fihiers.

4 sinon ompter le nombre de lauses où z apparaît positivement moins le nombre de lauses où elle apparaît négativement Ensuite hoisir une variable de C de sore maximum. Vous inspirer des heuristiques MOMS et JW données dans le poly. Mixer plusieurs des stratégies préédentes. et. Dans e as, il peut être judiieux de omparer entre elles les différentes proédures de hoix que vous aurez implantées. Notez que pour simplifier votre implémentation, vous pouvez transformer en préambule votre ensemble de lauses en ensemble de lauses 3-SAT équivalent (vous pourrez vous baser sur l algorithme proposé dans l exerie 50 p. 63 de votre polyopié de ours). Problème omplexe. En e qui onerne le dernier problème demandé (le problème omplexe validé par votre hargé de TD), vous devrez fournir : Un programme générant le fihier DIMACS orrespondant à une instane du problème. Par exemple, une grille de Sudoku ontenant quelques nombres. Un programme affihant de manière lisible une solution du problème omplexe hoisi. Par exemple, si vous hoisissez le Sudoku, e programme devra affiher une grille solution alulée par votre solveur à partir de la grille inomplète fournie en entrée. Ne perdez pas de temps à réaliser une interfae graphique onviviale : des programmes reevant et affihant les instanes du problème sous forme de simples fihiers texte sont tout-à-fait aeptables pour e projet. 3 Rapport Votre rapport devra inlure : 1. le ontenu (éventuellement mis à jour) de votre pré-rapport ; 2. la tradution en logique propositionnelle de l énoné des différents problèmes traités ; 3. une présentation (informelle) de votre solveur illustrée par l analyse d exemples pertinents ; 4. une présentation des deux programmes «interfae» du gros problème que vous aurez traité ; 5. éventuellement, vos expérimentations sur les valeurs de MAX_ITERATION et de P et/ou l étude omparative des différentes méthodes de hoix de la variable que vous aurez programmées. 4 Soutenane La soutenane est OBLIGATOIRE (sauf pour les dispenses offiielles). Toute absene injustifiée onduira le jury à délivrer la note de 0 au projet pour le andidat absent. Lors de votre soutenane, vous exéuterez vos programmes sur une mahine personnelle ou

5 une mahine de l université. Chaque membre du projet devra intervenir équitablement pendant la soutenane. Il faudra présenter le sujet du projet, mais aussi de donner une démonstration de vos programmes sur mahine. 5 Exemple pour le problème des pigeons Nous illustrons par un exemple simple le minimum que nous attendons des étudiants pour le projet de INF Enoné informel Un olombophile possède n nids et p pigeons. Il souhaite que : haque pigeon soit dans un nid, il y ait au plus un pigeon par nid. 5.2 Modélisation en ensemble de lauses La variable booléenne x i,j représente le fait que le pigeon i est dans le nid j. Par exemple, pour un ensemble de pigeons {a, b, } et un ensemble de nids {1, 2, 3, 4}, nous devons donner au SAT-solveur l ensemble de lauses suivant : Chaque pigeon est dans un nid : x a,1 x a,2 x a,3 x a,4, x b,1 x b,2 x b,3 x b,4, x,1 x,2 x,3 x,4, Chaque nid ontient au plus un pigeon : x a,1 x b,1, x a,1 x,1, x b,1 x,1 x a,2 x b,2, x a,2 x,2, x b,2 x,2, x a,3 x b,3, x a,3 x,3, x b,3 x,3, x a,4 x b,4, x a,4 x,4, x b,4 x, Transformation en fihier DIMACS et résolution par un SATsolveur Le premier programme «interfae» doit demander à l utilisateur de donner le nombre de nids n et le nombre de pigeons p, puis doit générer le fihier DIMACS odant les ontraintes relatives au problème de n nids et p pigeons. Si n p alors votre WalkSat trouvera une assignation modèle. Votre seond programme «interfae» devra alors affiher dans quel nid l assignation à affeter haque pigeon. Ainsi nous saurons omment plaer les pigeons! Nous remarquons qu il nous est faile de trouver une solution à e problème alors que l ordinateur doit résoudre un nombre de ontraintes exponentielles.

Coordination : Jean-Denis Poignet, responsable de formation

Coordination : Jean-Denis Poignet, responsable de formation Mathématiques e Livret de orrigés Rédation : Niole Cantelou Sophie Huvey Hélène Leoq Fabienne Meille Françoise Raynier Philippe Nadeau Jean-Denis Poignet Coordination : Jean-Denis Poignet, responsable

Plus en détail

Production statistique: passage d une démarche axée sur les domaines à une démarche axée sur les processus

Production statistique: passage d une démarche axée sur les domaines à une démarche axée sur les processus Nations Unies Conseil éonomique et soial Distr. générale 31 mars 2015 Français Original: anglais ECE/CES/2015/26 Commission éonomique pour l Europe Conférene des statistiiens européens Soixante-troisième

Plus en détail

Comment évaluer la qualité d un résultat? Plan

Comment évaluer la qualité d un résultat? Plan Comment évaluer la qualité d un résultat? En sienes expérimentales, il n existe pas de mesures parfaites. Celles-i ne peuvent être qu entahées d erreurs plus ou moins importantes selon le protoole hoisi,

Plus en détail

3. Veuillez indiquer votre effectif total :

3. Veuillez indiquer votre effectif total : 1 Métiers du marketing et de la ommuniation Questionnaire préalable d assurane Préambule Le présent questionnaire préalable d assurane Marketing et Communiation a pour objet de réunir des informations

Plus en détail

Coordination : Jean-Denis Poignet, responsable de formation

Coordination : Jean-Denis Poignet, responsable de formation athématiques 6 e Livret de orrigés Rédation : laudine lbin-vuarand Niole antelou arie-jo Quéffele arie-frane Lefèvre ar Le rozler oordination : Jean-enis Poignet, responsable de formation e ours est la

Plus en détail

Journal de classe. Maternel & Primaire 2014-2015. Nom. Prénom

Journal de classe. Maternel & Primaire 2014-2015. Nom. Prénom Journal de lasse L E Q U O T I D I E N D E L E N S E I G N A N T Maternel & Primaire 2014-2015 Nom Prénom Un journal de lasse, pourquoi? Tout au long de sa vie, un individu est onfronté à des situations

Plus en détail

Chapitre IV- Induction électromagnétique

Chapitre IV- Induction électromagnétique 37 Chapitre IV- Indution életromagnétique IV.- Les lois de l indution IV..- L approhe de Faraday Jusqu à maintenant, nous nous sommes intéressés essentiellement à la réation d un hamp magnétique à partir

Plus en détail

MACROS MINITAB POUR LE CALCUL DES COURBES D'EFFICACITÉ DES CARTES DE CONTRÔLE DE SHEWHART R. PALM * 1. Introduction

MACROS MINITAB POUR LE CALCUL DES COURBES D'EFFICACITÉ DES CARTES DE CONTRÔLE DE SHEWHART R. PALM * 1. Introduction Statistique Informatique Mathématique appliquées Novembre 3 MACROS MINITAB POUR LE CALCUL DES COURBES D'EFFICACITÉ DES CARTES DE CONTRÔLE DE SHEWHART R. PALM * 1. Introdution Les artes de ontrôle sont

Plus en détail

Sous la direction de : Michel PONCY Yves GUICHARD Marie-Christine RUSSIER

Sous la direction de : Michel PONCY Yves GUICHARD Marie-Christine RUSSIER PROGRAMME 0 Sous la diretion de : Mihel PONCY Yves GUICHARD Marie-Christine RUSSIER Jean-Louis BONNAFET René GAUTHIER Yvette MASSIERA Denis VIEUDRIN Jean-François ZUCCHETTA Sommaire CHAPITRE CHAPITRE CHAPITRE

Plus en détail

TD : Arbres Binaires de Recherche (A.B.R.)

TD : Arbres Binaires de Recherche (A.B.R.) TD : Arres Binires de eherhe (A.B..) Olivier ynud rynud@isim.fr http ://www.isim.fr/rynud ésumé Dns e Td nous proposons trois exeries. Le premier est onsré à l implémenttion du T.D.A. Ensemles dynmiques

Plus en détail

Informatique TP 4 & 5. Chaînes de Markov. Partie 1 : exemple introductif

Informatique TP 4 & 5. Chaînes de Markov. Partie 1 : exemple introductif Informatique TP 4 & 5 ECS2 Lyée La Bruyère, Versailles Chaînes de Markov Partie 1 : exemple introdutif Exerie 1 : épidémiologie On modélise l évolution d une maladie en lassant les individus en trois groupes

Plus en détail

X-infos. L AcTUALITé DE LA SPL-XDEMAT > N 2 MARS 2014. Tous a vos agendas! Sommaire. Édito. Édito. Tous à vos agendas!

X-infos. L AcTUALITé DE LA SPL-XDEMAT > N 2 MARS 2014. Tous a vos agendas! Sommaire. Édito. Édito. Tous à vos agendas! X-infos L ATUALITé DE LA SPL-XDEMAT > N 2 MARS 2014 Édito Tous a vos agendas! La soiété SPL-Xdemat s apprête à vivre pour la première fois de sa jeune existene, les életions muniipales. Et ompte tenu du

Plus en détail

NCCI : Modèle de calcul pour les pieds de poteaux articulés Poteaux en I en compression axiale

NCCI : Modèle de calcul pour les pieds de poteaux articulés Poteaux en I en compression axiale NCCI : Modèle de alul pour les pieds de poteaux artiulés Poteaux en I en Ce NCCI présente les règles permettant de déterminer soit la résistane de alul, soit les dimensions requises des plaques d'assise

Plus en détail

Exercice 1: Câble coaxial et Théorème d'ampère

Exercice 1: Câble coaxial et Théorème d'ampère UTBM PS1 / Examen Final P8 Pour tenir ompte de la longueur de l'énoné, le total des points possibles est 33, mais la note finale sera ramenée à une note sur points Exerie 1: Câble oaxial et Théorème d'ampère

Plus en détail

Exercice A : Effet Hall

Exercice A : Effet Hall Université Paris-Diderot - Paris 7 Année 2008-2009 L2-51 EM 4 Eletromagnétisme Corrigé de l examen (deuxième session) du jeudi 25 juin 2009 Exerie A : Effet Hall x z B 0 v a O b y Figure 1: Corrigé 1)

Plus en détail

Proposition de conditions quantitatives Normes provisoires 2.0 Septembre 2015

Proposition de conditions quantitatives Normes provisoires 2.0 Septembre 2015 Proposition de onditions quantitatives Normes provisoires 2.0 Septembre 2015 Sommaire Proposition de onditions quantitatives Normes provisoires 2.0... 1 Contexte... 2 Critères d éligibilité pour l épargne

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE www.suplog.fr Tél. 01 43 13 53 34 ontat@supdelog.fr DOSSIER DE CANDIDATURE ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR Collez votre photo NE PAS REMPLIR CE CADRE RÉSERVÉ AU SERVICE DES ADMISSIONS Date de réeption dossier :

Plus en détail

Partie I : Automates et langages

Partie I : Automates et langages 2 Les calculatrices sont interdites. N.B. : Le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision et à la concision de la rédaction. Si un candidat est amené à repérer ce qui peut

Plus en détail

Problème 4 : étude de solutions tampon de ph

Problème 4 : étude de solutions tampon de ph ème OI Épreuve de séletion 5 PRÉ : étude de solutions tampon de ph I. Préparation. L aide éthanoï que est noté OH. À la température onsidérée, le pk du ouple OH/O est égal à,7. On prépare une solution

Plus en détail

Equipe Technique Régionale des Formations d Entraîneurs

Equipe Technique Régionale des Formations d Entraîneurs Equipe Tehnique Régionale des Formations d Entraîneurs Ligue d Athlétisme des Pays de la Loire FORMATIONS DES ENTRAINEURS 2013 / 2014 Chers entraîneurs éduateurs, «Plus que le talent, est l envie qui ompte»

Plus en détail

Comment reconstituer un patrimoine forestier? Valeur d avenir : diagnostics et inventaires aux niveaux forêt et parcelle

Comment reconstituer un patrimoine forestier? Valeur d avenir : diagnostics et inventaires aux niveaux forêt et parcelle 326 Forêts et tempête Comment reonstituer un patrimoine forestier? Valeur d avenir : diagnostis et inventaires aux niveaux forêt et parelle par Mihel Vallane et Bernard Roman-Amat Offie National des Forêts

Plus en détail

Manuel d instructions

Manuel d instructions LOGICIEL DE CRÉATION DE BRODERIES Manuel d instrutions Visitez notre site http://solutions.brother.om pour obtenir les oordonnées du servie après-vente et onsulter la Foire aux questions (FAQ). RENSEIGNEMENTS

Plus en détail

JAVA ET JDBC : UNE MINI-INTRODUCTION MARCIN SKUBISZEWSKI

JAVA ET JDBC : UNE MINI-INTRODUCTION MARCIN SKUBISZEWSKI JAVA ET JDBC UNE MINI-INTRODUCTION MARCIN SKUBISZEWSKI Comment nous proédons skubi@skubinet http//wwwskubinet Etude de quelques points essentiels et diffiiles Etude d exemples de ode Manuels Tous les douments

Plus en détail

Guide raccordement. Installation locale de l'imprimante (Windows) Qu'est-ce que l'impression locale?

Guide raccordement. Installation locale de l'imprimante (Windows) Qu'est-ce que l'impression locale? Guide raordement Page 1 sur 6 Guide raordement Installation loale de l'imprimante (Windows) Remarque : si le CD Logiiel et doumentation ne prend pas en harge le système d'exploitation, vous devez utiliser

Plus en détail

Bureau d études techniques by Hiscox Questionnaire préalable d assurance

Bureau d études techniques by Hiscox Questionnaire préalable d assurance Bureau d études tehniques by Hisox Questionnaire préalable d assurane Bureau d études tehniques by Hisox Questionnaire préalable d assurane Identifiation du proposant Raison soiale Adresse de la soiété

Plus en détail

ESDEP GROUPE DE TRAVAIL 4B PROTECTION INCENDIE

ESDEP GROUPE DE TRAVAIL 4B PROTECTION INCENDIE ESDEP GROUPE DE TRAVAIL 4B PROTECTION INCENDIE Exemples 4B Caluls de résistane au feu Fihier : L4B-5.do OBJECTIF Familiariser le onepteur à des méthodes simples de alul de résistane au feu et d'épaisseur

Plus en détail

Informatique III: Programmation en C++

Informatique III: Programmation en C++ Informatique III: Programmation en C++ Listes haînées Lundi 9 Janvier 2006 1 2 Introdution Les listes hainées permettent de stoker un nombre d objets qui n a pas besoin d être spéifié a priori. Rajouter

Plus en détail

Chapitre VII Molécules conjuguées Méthode de Hückel

Chapitre VII Molécules conjuguées Méthode de Hückel 43 Chapitre VII Moléules onjuguées Méthode de Hükel. Liaisons, liaisons et onjugaison.. Liaisons et orbitales et ous avons défini au hapitre IV les liaisons omme résultant de la formation d une orbitale

Plus en détail

Mesures du coefficient adiabatique γ de l air

Mesures du coefficient adiabatique γ de l air Mesures du oeffiient adiabatique γ de l air Introdution : γ est le rapport des apaités alorifiques massiques d un gaz : γ = p v Le gaz étudié est l air. La mesure de la haleur massique à pression onstante

Plus en détail

Forme juridique Noms et adresses des filiales à assurer. Date de création ou début de l activité Description PRÉCISE de vos activités

Forme juridique Noms et adresses des filiales à assurer. Date de création ou début de l activité Description PRÉCISE de vos activités 1 Métiers du onseil en entreprise Questionnaire préalable d assurane Identiiation du proposant Raison soiale Adresse de la soiété Site web Code APE Code SIREN Forme juridique Noms et adresses des filiales

Plus en détail

SELECTIONNER ENTREPRISES

SELECTIONNER ENTREPRISES GUIDE POUR AGIR Comment SELECTIONNER les ENTREPRISES JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES Ave le soutien du Fonds soial européen Pourquoi séletionner ertaines entreprises? Toutes les entreprises de votre seteur

Plus en détail

Partiel INF242, 2009-2010

Partiel INF242, 2009-2010 Partiel INF242, 2009-2010 Stéphane Devismes Pascal Lafourcade Lundi 22 mars 2010 Total : 120 points Durée : 2h00 Documents autorisés : une feuille recto verso de notes personnelles format A4 Le arème des

Plus en détail

INFO-F-302 Informatique Fondamentale Examen Session de Juin 2014

INFO-F-302 Informatique Fondamentale Examen Session de Juin 2014 INFO-F-302 Informatique Fondamentale Examen Session de Juin 2014 CORRIGÉ Documents non autorisés, durée: 2h45 1 Questions de cours (6 points) Question 1 (2pts) Donner quatre méthodes vues en cours pour

Plus en détail

Placement de centres logistiques

Placement de centres logistiques Master 1 - Spécialité Androide Année 2014/2015 Module RP Résolution de Problèmes Projet Placement de centres logistiques On considère dans ce projet la résolution du problème de placement de centres logistiques

Plus en détail

10. Trigonométrie. - 1 - Trigonométrie du triangle quelconque. 10.1 La mesure de l angle

10. Trigonométrie. - 1 - Trigonométrie du triangle quelconque. 10.1 La mesure de l angle - 1 - Trigonométrie du triangle quelonque 10.1 La mesure de l angle 10. Trigonométrie Les quatre unités prinipales de mesure d'un angle géométrique sont le degré, le radian, le grade et le tour. Le degré

Plus en détail

CONSTRUCTION ET UTILISATION DES DIAGRAMMES POTENTIEL-pH

CONSTRUCTION ET UTILISATION DES DIAGRAMMES POTENTIEL-pH JL 05-06 PC CHAPITR I6 CONSTRUCTION T UTILISATION DS DIAGRAMMS POTNTIL- Le but de e hapitre est de proposer la mise en plae de l outil thermodynamique permettant de prévoir le sens des réations életrohimiques,

Plus en détail

Forme juridique Noms et adresses des filiales à assurer. Date de création ou début de l activité Description PRÉCISE de vos activités

Forme juridique Noms et adresses des filiales à assurer. Date de création ou début de l activité Description PRÉCISE de vos activités 1 Servies à la personne by Hisox Questionnaire préalable d assurane Identifiation du proposant Raison soiale Adresse de la soiété Site web Code APE Code SIREN Forme juridique Noms et adresses des filiales

Plus en détail

TS 7 De la rotation de Saturne à la structure de ses anneaux

TS 7 De la rotation de Saturne à la structure de ses anneaux FICHE Fihe à destination des enseignants Type d'atiité TS 7 De la rotation de Saturne à la struture de ses anneaux Atiité expérimentale Notions et ontenus du programme de Terminale S Effet Doppler. Compétenes

Plus en détail

VII- Applications, bijections, bijection réciproque

VII- Applications, bijections, bijection réciproque ) Définitions VII- Appliations, bijetions, bijetion réiproque des un Une appliation d un ensemble (de départ) E dans un ensemble (d arrivée) F fait orrespondre à haque élément de E un élément unique (appelé

Plus en détail

Assistance à la navigation automobile par temps de brouillard

Assistance à la navigation automobile par temps de brouillard Assistane à la navigation automobile par temps de brouillard Niolas Hautière Rahid Belaroussi Jean-Philippe Tarel Laboratoire Exploitation Pereption Simulateurs et Simulations Université Paris-Est, INRETS-LCPC

Plus en détail

INFO-F-302 : Logique informatique Projet : Le Jeu ABCPath et Utilisation d un Solveur SAT

INFO-F-302 : Logique informatique Projet : Le Jeu ABCPath et Utilisation d un Solveur SAT UNIVERSITE LIBRE DE BRUXELLES INFO-F-302 : Logique informatique Projet : Le Jeu ABCPath et Utilisation d un Solveur SAT L objectif de ce projet est de modéliser plusieurs problèmes en logique propositionnelle

Plus en détail

Votre dossier d adhésion

Votre dossier d adhésion MSH INTERNATIONAL pour le ompte Votre dossier d adhésion Vous avez besoin d aide pour ompléter votre dossier d adhésion? Contatez-nous au +33 (0)1 44 20 48 77. Adhérent Bulletin d adhésion Titre : Mademoiselle

Plus en détail

Machines à flux continu

Machines à flux continu Mahines à flux ontinu I- Turbines à gaz I- Prinipe de fontionnement I-- Turbines à gaz terrestre a) Shéma de prinipe Une turbine à gaz élémentaire est onstituée d un ompresseur entrifuge ou axial, d une

Plus en détail

Sortie : OUI si n est premier, NON sinon. On peut voir Premier aussi comme une fonction, en remplaçant OUI par 1 et NON par 0.

Sortie : OUI si n est premier, NON sinon. On peut voir Premier aussi comme une fonction, en remplaçant OUI par 1 et NON par 0. Université Bordeaux 1. Master Sciences & Technologies, Informatique. Examen UE IN7W11, Modèles de calcul. Responsable A. Muscholl Session 1, 2011 2012. 12 décembre 2011, 14h-17h. Documents autorisés :

Plus en détail

Construction d un site WEB

Construction d un site WEB Construction d un site WEB 1 Logique binaire 1: Les systèmes de numération Un ordinateur est un appareil électronique. Deux tensions sont majoritairement présentes dans ses circuits électroniques : 0V

Plus en détail

Maîtrise de l eurocode 2

Maîtrise de l eurocode 2 Maîtrise de l euroode E U R O C O D E Guide d appliation Jean Roux Afin d harmoniser les règles de oneption des strutures en béton entre les états membres de l Union européenne, les règles de alul ont

Plus en détail

La volatilité accrue du prix de l électricité pour les ménages belges

La volatilité accrue du prix de l électricité pour les ménages belges La volatilité arue du prix de L'éLetriité pour Les ménages belges La volatilité arue du prix de l életriité pour les ménages belges Une analyse basée sur les aratéristiques spéifiques de la fixation des

Plus en détail

Questionnaire à destination des associations de LANNION

Questionnaire à destination des associations de LANNION Questionnaire à destination des assoiations de LANNION Ce questionnaire a pour objetif de mieux erner le profil atuel du monde assoiatif de LANNION. Il est rapide, faile à remplir.. et vos réponses nous

Plus en détail

Professionnels de l art by Hiscox Questionnaire préalable d assurance

Professionnels de l art by Hiscox Questionnaire préalable d assurance Professionnels de l art by Hisox Questionnaire préalable d assurane Votre interlouteur: Buzz Assurane Servie lients - BP 105 83061 Toulon Cedex prodution@buzzassurane.om La ommunauté des olletionneurs

Plus en détail

ETUDE COMPARATIVE RELATIVE AU SERTISSAGE DES CANALISATIONS EN CUIVRE DANS LE SECTEUR DE LA RENOVATION

ETUDE COMPARATIVE RELATIVE AU SERTISSAGE DES CANALISATIONS EN CUIVRE DANS LE SECTEUR DE LA RENOVATION - Février 2003 - ETUDE COMPARATIVE RELATIVE AU SERTISSAGE DES CANALISATIONS EN CUIVRE DANS LE SECTEUR DE LA RENOVATION Centre d Information du Cuivre 30, avenue Messine 75008 Paris HOLISUD Ingénierie 21,

Plus en détail

GLMA201 - ALGÈBRE LINÉAIRE ET ANALYSE 2-2013-2014 CONTRÔLE CONTINU 2

GLMA201 - ALGÈBRE LINÉAIRE ET ANALYSE 2-2013-2014 CONTRÔLE CONTINU 2 GLMA -4 GLMA - ALGÈBRE LINÉAIRE ET ANALYSE - -4 CONTRÔLE CONTINU Durée : h Tout doument ou lultrie est interdit Il ser tenu ompte de l lrté et de l préision de l rédtion Il est importnt de justifier hune

Plus en détail

Avis de convocation. Assemblée générale mixte de PagesJaunes Groupe. le 26 avril 2007 à 17 heures à la Maison de la Chimie

Avis de convocation. Assemblée générale mixte de PagesJaunes Groupe. le 26 avril 2007 à 17 heures à la Maison de la Chimie Avis de onvoation Assemblée générale mixte de PagesJaunes Groupe le 26 avril 2007 à 17 heures à la Maison de la Chimie 28 bis, rue Saint-Dominique - 75007 Paris sommaire Comment partiiper à l Assemblée

Plus en détail

École des Hautes Études Commerciales de Montréal Affiliée à l Université de Montréal

École des Hautes Études Commerciales de Montréal Affiliée à l Université de Montréal Éole des Hautes Études Commeriales de Montréal Affiliée à l Université de Montréal Un modèle d évaluation d options amériaines sur ontrats à terme énergétiques Sébastien Moniaud Mémoire présenté en vue

Plus en détail

Xd3d Version 7.72 (8 Jan 99)

Xd3d Version 7.72 (8 Jan 99) Xd3d Version 7.72 (8 Jan 99) Visualisation de maillages 2D et 3D et de surfaes 3D sous X François JOUVE 1 1 Introdution xd3d est un outil graphique apable de visualiser des maillages bi et tridimensionnels,

Plus en détail

Équations différentielles et systèmes dynamiques. M. Jean-Christophe Yoccoz, membre de l'institut (Académie des Sciences), professeur

Équations différentielles et systèmes dynamiques. M. Jean-Christophe Yoccoz, membre de l'institut (Académie des Sciences), professeur Équations différentielles et systèmes dynamiques M. Jean-Christophe Yooz, membre de l'institut (Aadémie des Sienes), professeur La leçon inaugurale de la haire a eu lieu le 28 avril 1997. Le ours a ensuite

Plus en détail

Module ITC34 - Algorithmique et Programmation

Module ITC34 - Algorithmique et Programmation Module ITC34 - Algorithmique et Programmation TDs Algorithmique (trois séances) Benoît Darties - benoit.darties@u-bourgogne.fr Univ. Bourgogne Franche-Comté Année universitaire 2015-2016 Avant-propos :

Plus en détail

Transport des matières dangereuses par route en quantités réduites

Transport des matières dangereuses par route en quantités réduites Fihe Prévention - C4 F 01 10 Transport des matières euses par route en quantités réduites Cette fihe s adresse aux entrepreneurs du BTP qui sont amenés, dans le adre de leur ativité professionnelle, à

Plus en détail

Programmation orientée objet et technologies Web

Programmation orientée objet et technologies Web Programmation orientée objet et technologies Web LEA.3N, version 2012 Information : (514) 376-1620, poste 7388 Programme de formation Type de sanction Attestation d études collégiales permettant de cumuler

Plus en détail

Micro-satellite DEMETER UTILISATION DU MODELE IGRF POUR LA PROGRAMMATION DE LA CU

Micro-satellite DEMETER UTILISATION DU MODELE IGRF POUR LA PROGRAMMATION DE LA CU Miro-satellite DEMETER UTILISATION DU MODELE IGRF POUR LA PROGRAMMATION DE LA U Préparé par : O. Santolik Date : 6 fevrier 2003 Référene : DMT/MU/PS/3/0032/M/LP/1.1 Edition. Révision 1.1 Vu par : M. Parrot

Plus en détail

CONTACTER TÉLÉPHONE. Comment. une entreprise, un employeur par GUIDE POUR AGIR JE RECHERCHE DES OFFRES D EMPLOI ET J Y RÉPONDS

CONTACTER TÉLÉPHONE. Comment. une entreprise, un employeur par GUIDE POUR AGIR JE RECHERCHE DES OFFRES D EMPLOI ET J Y RÉPONDS GUIDE POUR AGIR Comment CONTACTER une entreprise, un employeur par TÉLÉPHONE JE RECHERCHE DES OFFRES D EMPLOI ET J Y RÉPONDS Ave le soutien du Fonds soial européen Le téléphone est-il un outil effiae dans

Plus en détail

NCCI : Calcul d'assemblages de pieds de poteaux encastrés

NCCI : Calcul d'assemblages de pieds de poteaux encastrés NCCI : Calul d'assemblages de pieds de poteaux enastrés Ce NCCI fournit les règles relatives au alul d'assemblages de pieds de poteaux enastrés. Ces règles se ontentent de ouvrir la oneption et le alul

Plus en détail

Équilibres de phases de mélanges

Équilibres de phases de mélanges Équilibres de phases de mélanges Paternité - Pas d'utilisation Commeriale - Partage des Conditions Initiales à l'identique : http://reativeommons.org/lienses/by-n-sa/2.0/fr/ Table des matières Table des

Plus en détail

1 Introduction à l effet Doppler.

1 Introduction à l effet Doppler. Introdution à l effet Doppler Ph. Ribière ribierep@orange.fr Merredi 9 Novembre 2011 1 Introdution à l effet Doppler. Vous avez tous fait l expériene de l effet Doppler dans la rue, lorsqu une ambulane,

Plus en détail

V~ i. c«, c:., c; v. c; ~y. r;; ' ''VI. c;., c; 'Vj c ' '!! c "'!!/ c..,; c,..,; c: '1'1 c: "'!!! c; 711 c~ "'!!/ .~ C" """ ~1 711 C* :-t ~î \~.

V~ i. c«, c:., c; v. c; ~y. r;; ' ''VI. c;., c; 'Vj c ' '!! c '!!/ c..,; c,..,; c: '1'1 c: '!!! c; 711 c~ '!!/ .~ C  ~1 711 C* :-t ~î \~. EXCEL 2010 «, AVANCE v 000 GESTION DES FICHIERS CLASSEURS Enregistrer un lasseur au format PDF ou XPS Affiher/modifier les propriétés d'un lasseur Comparer des lasseurs ôte à ôte Paramétrer la réupération

Plus en détail

5065 Approfondissement d un champ de la micro-informatique

5065 Approfondissement d un champ de la micro-informatique 5065 Approfondissement d un champ de la micro-informatique Légende BRÈVE DESCRIPTION : Le cours INF 5065-2 est un cours de niveau secondaire 5 qui vous donnera Domaine d apprentissage : Mathématique, science

Plus en détail

Décomposition de fractions en éléments simples

Décomposition de fractions en éléments simples Déomposition de frations en éléments simples N. Jaquet Niveau : De la Terminale aux Maths du supérieur Diulté : Moyenne Durée : h à h30 Rurique(s) : Algère (frations rationnelles, systèmes linéaires) Exerie.

Plus en détail

Machine de Turing. Informatique II Algorithmique 1

Machine de Turing. Informatique II Algorithmique 1 Machine de Turing Nous avons vu qu un programme peut être considéré comme la décomposition de la tâche à réaliser en une séquence d instructions élémentaires (manipulant des données élémentaires) compréhensibles

Plus en détail

Tourisme Pro by Hiscox Questionnaire préalable d assurance

Tourisme Pro by Hiscox Questionnaire préalable d assurance Tourisme Pro by Hisox Questionnaire préalable d assurane Tourisme Pro by Hisox Questionnaire préalable d assurane Identifiation du proposant Raison soiale Adresse de la soiété Site web Code APE Code SIREN

Plus en détail

Préparation à l agrégation 2012/2013. Mots clés : Graphes. Vecteur propre ; matrices stochastiques ; matrices à coefficients positifs.

Préparation à l agrégation 2012/2013. Mots clés : Graphes. Vecteur propre ; matrices stochastiques ; matrices à coefficients positifs. Mots clés : Graphes. Vecteur propre ; matrices stochastiques ; matrices à coefficients positifs. Le jury n exige pas une compréhension exhaustive du texte. Vous êtes laissé(e) libre d organiser votre discussion

Plus en détail

Devoir libre de Sciences Physiques n 6 du 25-01-2016

Devoir libre de Sciences Physiques n 6 du 25-01-2016 1 DL6 Sienes Physiques MP 2015-2016 Devoir libre de Sienes Physiques n 6 du 25-01-2016 Problème n o 1 Physique des olloïdes métalliques E3A MP 2007 Les olloïdes sont de petites partiules solides ou liquides,

Plus en détail

TP Méthodes Numériques

TP Méthodes Numériques ENSIMAG 1ère année, 2007-2008 TP Méthodes Numériques Objectifs Les objectifs de ce TP sont : de revenir sur les méthodes de résolution des équations différentielles vues en cours de MN ; d utiliser un

Plus en détail

La formation en informatique? Une question à géométrie variable!

La formation en informatique? Une question à géométrie variable! 1 La formation en informatique? Une question à géométrie variable! Fabienne Viallet*, Alain Piaser** * MCF Informatique DiDiST CREFI-T Didatique des Disiplines Sientifiques et Tehniques Centre de Reherhe

Plus en détail

Partie 6 : Les fluctuations économiques à court-terme

Partie 6 : Les fluctuations économiques à court-terme Enseignant A. Direr Liene 2, 1er semestre 2008-9 Cours de maroéonomie suite Partie 6 : Les flutuations éonomiques à ourt-terme Observons le graphique montrant la prodution industrielle des EU entre 1960

Plus en détail

INFO-F-302 Informatique Fondamentale Projet : Logique du Premier Ordre et Utilisation de l Outil Z3

INFO-F-302 Informatique Fondamentale Projet : Logique du Premier Ordre et Utilisation de l Outil Z3 UNIVERSITÉ LIBRE DE BRUXELLES (corrected version 20120416) INFO-F-302 Informatique Fondamentale Projet : Logique du Premier Ordre et Utilisation de l Outil Z3 L objectif de ce projet est de modéliser des

Plus en détail

Géométrie dans l Espace Courbes de niveau

Géométrie dans l Espace Courbes de niveau Géométrie dans l Espae Courbes de niveau Christophe ROSSIGNOL Année solaire 008/009 Table des matières 1 Quelques rappels 1.1 Coordonnées d un point, d un veteur................................. 1. Colinéarité

Plus en détail

Exercices théoriques

Exercices théoriques École normale supérieure 2008-2009 Département d informatique Algorithmique et Programmation TD n 9 : Programmation Linéaire Avec Solutions Exercices théoriques Rappel : Dual d un programme linéaire cf.

Plus en détail

AVEC LE PACTE, t diversifiez vos recrutements, au plus près de vos besoins t donnez leur chance à des jeunes

AVEC LE PACTE, t diversifiez vos recrutements, au plus près de vos besoins t donnez leur chance à des jeunes AVEC LE PACTE, t diversifiez vos rerutements, au plus près de vos besoins t donnez leur hane à des jeunes PACTE : parours d aès auxarrières de la fontion publique territoriale, de la fontion publique hospitalière

Plus en détail

MATH-F-306 - Optimisation. Prénom Nom Note

MATH-F-306 - Optimisation. Prénom Nom Note MATH-F-306 Optimisation examen de 1 e session année 2009 2010 Prénom Nom Note Répondre aux questions ci-dessous en justifiant rigoureusement chaque étape, affirmation, etc. AUCUNE NOTE N EST AUTORISÉE.

Plus en détail

Correction langage Java

Correction langage Java MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT EXAMEN PROFESSIONNEL DE VÉRIFICATION D APTIDUDE AUX FONCTIONS DE PROGRAMMEUR Session 2010 Correction langage Java Langage:

Plus en détail

Université Paris-Sud Orsay L2 S3 PMCP CORDE VIBRANTE & ACOUSTIQUE J.-J. LABARTHE

Université Paris-Sud Orsay L2 S3 PMCP CORDE VIBRANTE & ACOUSTIQUE J.-J. LABARTHE Université Paris-Sud Orsay L2 S3 PMCP CORDE VIBRANTE & ACOUSTIQUE J.-J. LABARTHE CORDE VIBRANTE & ACOUSTIQUE Mise à jour de e ours sur le site http://www.deugs3smr.u-psud.fr/deugs3smr Début de rédation

Plus en détail

BAC BLANC DE MATHÉMATIQUES TERMINALES ES et L CORRECTION SUCCINCTE. Coefficients 5, 7 ou 4. Année scolaire 2013-2014

BAC BLANC DE MATHÉMATIQUES TERMINALES ES et L CORRECTION SUCCINCTE. Coefficients 5, 7 ou 4. Année scolaire 2013-2014 BA BLAN DE MATHÉMATIQUES TERMINALES ES et L ORRETION SUINTE oefficients, ou Année scolaire - Durée heures Page sur 8 pages Année EXERIE. ommun à tous les candidats sur points Un club de remise en forme

Plus en détail

Les métiers en élevage porcin s inscrivent dans une dynamique régionale forte

Les métiers en élevage porcin s inscrivent dans une dynamique régionale forte n e r e l l i Trava n i r o p e élevag s r e i t é des m t e s é i r a v s t n a n n o i pass Les métiers en élevage porin s insrivent dans une dynamique régionale forte Ave plus d 1 million de pors produits

Plus en détail

D00975281A DV-D01U LECTEUR DE DVD MODE D EMPLOI LPT1146-004A

D00975281A DV-D01U LECTEUR DE DVD MODE D EMPLOI LPT1146-004A » 97528 V- LETE E V MOE EMLOI LT46-4 ITTIO E EITE IMOTTE TTETIO IQE E HO ELETIQE E OVI TTETIO: O EIE LE IQE E HO ELETIQE, E OVI LE OT (O L IEE). E IEE ITEE ET EBLE L'TILITE. L MITEE OIT ETE OIEE EOEL QLIIE.

Plus en détail

Fonction inverse Fonctions homographiques

Fonction inverse Fonctions homographiques Fonction inverse Fonctions homographiques Année scolaire 203/204 Table des matières Fonction inverse 2. Définition Parité............................................ 2.2 Variations Courbe représentative...................................

Plus en détail

Centrales Villageoises Photovoltaïques

Centrales Villageoises Photovoltaïques Centrales Villageoises Photovoltaïques Projet Centrales Villageoises Photovoltaïques Optimisation du raordement életrique et gestion du réseau sur le village de : - Les Haies Rédateur Nom Fontion Damien

Plus en détail

Personnel Pour chaque diagnostiqueur, veuillez fournir les informations suivantes : Date de la formation. Formation (durée)

Personnel Pour chaque diagnostiqueur, veuillez fournir les informations suivantes : Date de la formation. Formation (durée) 1 Diagnosti Immobilier by Hisox Questionnaire préalable d assurane Identifiation du proposant Raison soiale Adresse de la soiété Site web Code APE Code SIREN Forme juridique Date de réation : Possédez-vous

Plus en détail

Exemples de solutions acoustiques

Exemples de solutions acoustiques Exemples de solutions aoustiques RÉGLEMENTATON ACOUSTQUE 2000 Janvier 2014 solement aux bruits aériens intérieurs et niveau de bruit de ho Traitement aoustique des parties ommunes Bruits d équipements

Plus en détail

GMEC1311 Dessin d ingénierie. Chapitre 1: Introduction

GMEC1311 Dessin d ingénierie. Chapitre 1: Introduction GMEC1311 Dessin d ingénierie Chapitre 1: Introduction Contenu du chapitre Introduction au dessin technique Normes Vues Traits Échelle Encadrement 2 Introduction Les dessins ou graphiques sont utilisés

Plus en détail

Modélisation d'une boucle diphasique à pompage capillaire pour utilisation spatiale

Modélisation d'une boucle diphasique à pompage capillaire pour utilisation spatiale DOSSIER Modélisation d'une boule diphasique à pompage apillaire pour utilisation spatiale The modelling ofa two-phase apillary pumped loop for use zn spae par T. Tjiptahardja, M. Amidieu, B. Moshetti Aerospatiale

Plus en détail

Plan de cours. LOG2810 Structures discrètes. Enseignants. Chargés de laboratoires. Département de génie informatique et de génie logiciel Automne 2013

Plan de cours. LOG2810 Structures discrètes. Enseignants. Chargés de laboratoires. Département de génie informatique et de génie logiciel Automne 2013 Plan de cours LOG2810 Structures discrètes Département de génie informatique et de génie logiciel Automne 2013 3 crédits Triplet horaire : 3 2 4 Enseignants Foutse Khomh, Professeur responsable Pavillon

Plus en détail

MODALITES DE SUIVI DU PROJET ANNUEL DU MASTER 2 SOLUTIONS INFORMATIQUES LIBRES

MODALITES DE SUIVI DU PROJET ANNUEL DU MASTER 2 SOLUTIONS INFORMATIQUES LIBRES MODALITES DE SUIVI DU PROJET ANNUEL DU MASTER 2 SOLUTIONS INFORMATIQUES LIBRES Département Informatique UFR Sciences 2 Boulevard Lavoisier 49045 Angers Cedex 01 Auteur : Jean-Michel Richer Email : jean-michel.richer@univ-angers.fr

Plus en détail

Option Informatique Arbres binaires équilibrés

Option Informatique Arbres binaires équilibrés Option Informatique Arbres binaires équilibrés Sujet novembre 2 Partie II : Algorithmique et programmation en CaML Cette partie doit être traitée par les étudiants qui ont utilisé le langage CaML dans

Plus en détail

DISTILLATION & EXTRACTION

DISTILLATION & EXTRACTION DISTILLATION & EXTRACTION Volume 2 : Exeries préparés par Bernard Grandjean 2013 Exeries du hapitre 1 EX 1-1 Exerie 1.1 MiniQuiz - Sur quel prinipe repose le fontionnement d une olonne à distiller? -

Plus en détail

La recherche locale. INF6953 La recherche locale 1

La recherche locale. INF6953 La recherche locale 1 La recherche locale INF6953 La recherche locale 1 Sommaire Recherche locale et voisinage. Fonction de voisinage, optimum local Fonction de voisinage et mouvements Fonction de voisinage et mouvements Exemples

Plus en détail

MATHEMATIQUES ET SCIENCES POUR L INGENIEUR

MATHEMATIQUES ET SCIENCES POUR L INGENIEUR MASTER SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE / STAPS MATHEMATIQUES ET SCIENCES POUR L INGENIEUR Spécialité Ingénierie Numérique, Signal-Image et Informatique Industrielle (INS3I) www.univ-littoral.fr OBJECTIFS

Plus en détail

Forme juridique Noms et adresses des filiales à assurer. Date de création ou début de l activité Description PRÉCISE de vos activités

Forme juridique Noms et adresses des filiales à assurer. Date de création ou début de l activité Description PRÉCISE de vos activités 1 RC Professionnelle by Hisox Questionnaire préalable d assurane Identifiation du proposant Raison soiale Adresse de la soiété Site web Code APE Code SIREN Forme juridique Noms et adresses des filiales

Plus en détail

La Variation de Vitesse au cœur des applications. industrielles. p.1

La Variation de Vitesse au cœur des applications. industrielles. p.1 Le magazine Shneider Eletri de l'enseignement tehnologique et professionnel Mai 005 p. Historique p. La ommande vetorielle des moteurs asynhrones p.3 La ommande vetorielle dans les appliations industrielles

Plus en détail

Chapitre. Calculs financiers

Chapitre. Calculs financiers Chapitre Caluls finaniers 19 19-1 Avant d'effetuer des aluls finaniers 19-2 Caluls d'intérêts simples 19-3 Caluls d'intérêts omposés 19-4 Evaluation d'un investissement 19-5 Amortissement d'un emprunt

Plus en détail

Plan du cours. Production de code, langages à héritage multiple Martin Odersky 4 de 19

Plan du cours. Production de code, langages à héritage multiple Martin Odersky 4 de 19 Plan du ours Prodution de ode, langages à héritage multiple Martin Odersky 23 janvier 2007 version 1.2 1 2 3 Prodution de ode, langages à héritage multiple Martin Odersky 1 de 19 Prodution de ode, langages

Plus en détail

Points fixes de fonctions à domaine fini

Points fixes de fonctions à domaine fini ÉCOLE POLYTECHNIQUE ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE DE CACHAN ÉCOLE SUPÉRIEURE DE PHYSIQUE ET DE CHIMIE INDUSTRIELLES CONCOURS D ADMISSION 2013 FILIÈRE MP HORS SPÉCIALITÉ INFO FILIÈRE PC COMPOSITION D INFORMATIQUE

Plus en détail