Guide pratique. L emploi des personnes handicapées

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Guide pratique. L emploi des personnes handicapées"

Transcription

1 Guide pratique L emploi des personnes handiapées

2 Sommaire Guide pour les salariés p. 3 L'aès et le maintien dans l'emploi... 4 Les établissements et servies d aide par le travail (ÉSAT) Les entreprises adaptées et les entres de distribution de travail à domiile La fontion publique...14 La réation d ativité salariés Guide pour les salariés Guide pour les employeurs p. 17 L obligation d emploi des travailleurs handiapés...18 La reonnaissane de la lourdeur du handiap L aide à l emploi Guide des aides finanières et fisales p. 25 Prinipales aides finanières et fisales à destination des personnes handiapées et de leurs employeurs Compenser le handiap dans la vie professionnelle Coneption et réalisation :. Crédits photo : Digital vision, GraphiObsession, Image100, Image Soure, Photoalto, Photodis, Jean-Philippe Somme, StokByte. Otobre DAG0604. En affirmant le prinipe de non-disrimination, la loi du 11 février 2005 renfore les droits des personnes handiapées en matière d insertion professionnelle. Outre des santions plus sévères pour les entreprises rétientes, un dispositif vise à failiter leur aès à la formation, à l emploi ou à la réation d ativité.

3 L aès et le maintien dans l emploi Toute personne handiapée a la possibilité d être intégrée dans une struture de travail adaptée à son handiap. Le travailleur handiapé est avant tout embauhé pour ses apaités et son potentiel et peut bénéfiier d aides favorisant son insertion professionnelle. L aès à l emploi des travailleurs handiapés est favorisé par la loi du 11 février 2005 qui pose le prinipe de non-disrimination et prévoit un ertain nombre de mesures et d aides à l emploi. Il existe un aès à l emploi pour haque travailleur handiapé en fontion de ses aptitudes et de ses ambitions. - Les vitimes d aidents du travail ou de maladies professionnelles ayant entraîné une inapaité permanente partielle au moins égale à 10 %. - Les titulaires d une pension d invalidité dont la apaité de travail est réduite d au moins deux tiers. - Les aniens militaires et assimilés. - Les vitimes de guerre ainsi que leurs veuves et orphelins, sous ertaines onditions. - Les sapeurs pompiers invalides à la suite d un aident ou d une maladie ontratée en servie. - Les titulaires de la arte d invalidité. - Les bénéfiiaires de l alloation aux adultes handiapés. Quel est l interlouteur de référene pour l aès à l emploi? Le point d entrée est la maison départementale des personnes handiapées (MDPH). Au sein de la MDPH, est la CDAPH qui, en ollaboration ave l équipe pluridisiplinaire, prend les déisions relatives aux droits de la personne handiapée, notamment en matière de prestations et d orientation. En tenant ompte de ses souhaits, elle peut l orienter vers le milieu ordinaire de travail ou vers le «milieu protégé». C est ensuite les ateurs du servie publi de l emploi (ANPE, AFPA) et les partenaires assoiés tels que Cap Emploi qui assurent l aompagnement vers l emploi de la personne et la mise en œuvre du parours vers l emploi des travailleurs handiapés. Guide pour les salariés Qui est onerné? Le stage de rééduation professionnelle prépare aux métiers des seteurs de l agriulture, de l industrie et du ommere. - Les personnes reonnues travailleurs handiapés par la ommission des droits et de l autonomie des personnes handiapées (CDAPH), qui remplae désormais la Cotorep. Les maisons départementales des personnes handiapées La maison départementale des personnes handiapées (MDPH) exere une mission d aueil, d information, d aompagnement et de onseil des personnes handiapées et de leur famille, ainsi que de sensibilisation de tous les itoyens aux handiaps. C est auprès de ette maison que la personne handiapée ou, le as éhéant, son représentant légal déposera une demande d ouverture de droits ou une demande de prestations (dont la prestation de ompensation). Un référent pour l insertion professionnelle est désigné au sein de haque MDPH. Il est hargé des relations ave le direteur départemental du travail, de l emploi et de la formation professionnelle (DDTEFP) pour toutes les questions relatives à l insertion professionnelle. 4 5

4 Aide au bilan de ompétenes Cette aide de l Agefiph permet aux personnes en reherhe d emploi ou en évolution professionnelle d identifier leurs aquis et d élaborer leur projet professionnel. À quel type d entreprise peut-on aéder? La personne handiapée peut aéder : - aux entreprises lassiques qu elles soient ou non soumises à l obligation d emploi des travailleurs handiapés; - aux entreprises adaptées ou aux entres de distribution de travail à domiile ; - à la fontion publique(état, Territoriale, Hospitalière) ; - aux établissements ou servies d aide par le travail (ex-cat). Quelles aides finanières pour le travailleur handiapé? Le travailleur handiapé peut bénéfiier d aides finanières : de l Agefiph Prime à l insertion pouvant être allouée à un salarié handiapé ayant onlu un CDD d au moins 12 mois ou un CDI ave une entreprise de droit privé, aides tehniques et humaines et aides à la mobilité, aide à la réation d ativité, aide au maintien dans l emploi. D autres aides peuvent être aordées omme l aide au ontrat de professionnalisation, l aide à l apprentissage, l aide au bilan de ompétenes. Q Q de la CDAPH La subvention d installation permettant au travailleur handiapé de s installer dans une profession indépendante ou libérale. La ommission des droits et de l autonomie des personnes handiapées Depuis janvier 2006, les ommissions des droits et de l autonomie des personnes handiapées (CDAPH) remplaent les ommissions départementales de l éduation spéialisée, pour les personnes handiapées de moins de 20 ans, et les Cotorep, pour les plus de 20 ans. La CDAPH est l interlouteur de référene des personnes handiapées. Elle travaille ave l équipe pluridisiplinaire de la MDPH pour adopter les mesures relatives à l ensemble des droits de la personne handiapée, notamment en matière de prestations et d orientation professionnelle. Les déisions de la CPAPH sont prises au nom de la maison départementale pour une durée omprise entre un et inq ans. La personne handiapée peut déposer à tout moment une nouvelle demande pour réviser une déision en ours. L AFPA, assoiation nationale pour la formation professionnelle des adultes Les personnes handiapées ont aès à l ensemble des formations de l AFPA. L assoiation onduit des ations de formation spéifiques, omplémentaires au dispositif de droit ommun, pour répondre aux besoins des travailleurs handiapés. Elle adapte également son offre de formation pour permettre aux entreprises de remplir leur obligation d emploi de travailleurs handiapés, par l embauhe ou le maintien dans l emploi. Quel aès à la formation professionnelle? Les personnes handiapées ont aès à l ensemble des dispositifs de formation de droit ommun, omplétés par des dispositifs spéifiques. La formation professionnelle favorise l aès des travailleurs handiapés à la vie professionnelle, permet le maintien dans l emploi, ontribue au développement des ompétenes et failite l aès aux différents niveaux de qualifiation. Les personnes qui souhaitent approfondir un projet professionnel et se qualifier peuvent être orientées par la ommission des droits et de l autonomie (CDAPH) vers les entres de rééduation professionnelle (CRP). Les stages de rééduation professionnelle Ces stages permettent de suivre une formation qualifiante de longue durée (entre 10 et 30 mois). Ils se déroulent dans un entre offrant un environnement médio-soial adapté et préparent notamment aux métiers des seteurs de l agriulture, de l industrie et du ommere. La personne handiapée peut bénéfiier de l alloation versée par les Assedi, de la rémunération des stagiaires de la formation professionnelle allouée par l État ou la Région, ou d indemnités attribuées par la Séurité soiale. La rémunération est umulable ave les autres alloations mais plafonnée dans ertains as. Les frais de séjour peuvent être pris en harge par l organisme d assurane maladie. À l issue du stage, la personne handiapée a la possibilité de perevoir une prime de relassement destinée à failiter la reprise d une ativité. Q Q Les ontrats de rééduation professionnelle Ce ontrat s adresse aux personnes, titulaires d une reonnaissane de la qualité de travailleurs handiapés ou qui, suite à un aident du travail ou à une maladie sont devenues invalides mais souhaitent se réaoutumer au monde du travail. Il est rémunéré et onlu pour une durée déterminée entre l employeur, le salarié et la Séurité soiale. Guide pour les salariés 6 7

5 Le ontrat d apprentissage aménagé Pour failiter la formation du jeune handiapé, la durée maximale de e ontrat est portée à 4 ans et le déroulement de la formation peut être aménagé (ours par orrespondane, loaux adaptés ). Les ontrats du plan de ohésion soiale ouverts aux personnes handiapées Les ontrats du seteur marhand Le ontrat insertion revenu minimum d ativité (CI-RMA) vise à failiter l insertion professionnelle des alloataires du RMI (1), de l ASS (2), de l API (3) ou de l AAH (4). Pour signer une onvention, s adresser aux servies du onseil général ou de l ANPE. Le ontrat initiative emploi (CIE) est destiné à favoriser le retour à l emploi des personnes onfrontées à des diffiultés partiulières d insertion soiale ou professionnelle. Pour signer une onvention, s adresser à l ANPE. Le dispositif de «soutien à l emploi des jeunes en entreprise» (SEJE) Q est onçu pour enourager l embauhe des jeunes de 16 à 26 ans les plus éloignés de l emploi. S adresser à l ANPE, aux missions loales et PAIO (5) ou à la DDTEFP (6). Les ontrats du seteur non marhand Les ontrats d avenir sont destinés à permettre le retour à l emploi des personnes bénéfiiant du RMI, de l ASS, de l API ou de l AAH par la mise en œuvre d ations d aompagnement et de formation. Pour signer une onvention, s adresser aux servies du onseil général, de la mairie ou de l ANPE. Le ontrat d aompagnement dans l emploi (CAE) failite l insertion professionnelle des personnes sans emploi renontrant des diffiultés partiulières d aès au marhé du travail. Pour signer une onvention, s adresser aux servies de l ANPE. Q Q Les ontrats onernant la formation en alternane L apprentissage a pour but de donner à des jeunes ayant satisfait à l obligation solaire une formation générale, théorique et pratique en entres de formation d apprentis et une formation pratique en entreprise, en vue d obtenir une qualifiation professionnelle santionnée par un diplôme ou un titre répertorié. Pour failiter la formation des jeunes handiapés, la durée maximale du ontrat est portée à 4 ans et le déroulement de la formation peut être aménagé (ours par orrespondane, loaux adaptés ). S adresser aux hambres onsulaires, aux CFA (7) ou à la DDTEFP. Le ontrat de professionnalisation est destiné à tous les jeunes âgés de 16 à 25 ans révolus et aux demandeurs d emploi âgés de 26 ans et plus. Son objetif est de leur permettre d aquérir une qualifiation professionnelle en alternant enseignements généraux, tehnologiques et professionnels et exeries d ativités en entreprise, en rapport ave la qualifiation visée, en vue de favoriser leur insertion ou réinsertion professionnelle. S adresser à l ANPE, la DDTEFP ou l OPCA (8). Le Pate est un mode de rerutement, sans onours, dans la fontion publique pour des emplois de atégorie C (se reporter à la page 14). Les interventions de l Agefiph pour le maintien dans l emploi L ensemble des aides de l Agefiph peuvent être mobilisées pour le maintien dans l emploi au sein des entreprises des personnes handiapées. Les aides à l aessibilité des situations de travail, à la formation professionnelle, au bilan de ompétenes, à la mobilité, tehniques et humaines ; Une subvention de euros pour l entreprise afin de ouvrir les premières dépenses oasionnées par la reherhe et/ou la mise en œuvre d une solution de maintien dans l emploi ; Le finanement d un servie d appui pour le maintien dans l emploi des travailleurs handiapés (Sameth) afin d aompagner l employeur et le salarié handiapé dans la démarhe de maintien. Ce servie apporte des ompétenes spéifiques et omplémentaires à elles mises en œuvre par le médein du travail et les organismes de Séurité soiale ou de la Mutualité soiale agriole : - information aux personnes et aux organismes sur le maintien dans l emploi des personnes handiapées ; - appui pour failiter la mise en œuvre de la solution de maintien déjà identifiée dans l entreprise et aeptée ; - onseil sur les onditions d une démarhe de maintien ; - ingénierie pour aider à la reherhe et à la mise en œuvre de la solution de maintien. Une ontribution dans le partenariat pour le maintien dans l emploi. L Agefiph insrit son ation pour le maintien dans l emploi dans le adre d un partenariat, en omplément de l ation menée par les organismes institutionnels (servies de l État, de la médeine du travail, de la Séurité soiale, de la MSA, de l Anat), les organismes de droit privé (Cinergie, Comete Frane ) et les représentants des entreprises et des syndiats de salariés. (1) RMI : Revenu minimum d insertion. (2) ASS : Alloation de solidarité spéifique. (3) API : Alloation de parent isolé. (4) AAH : Alloation aux adultes handiapés. (5) PAIO : Permanene d aueil, d information et d orientation. (6) DDTEFP : Diretion départementale du travail, de l emploi et de la formation professionnelle. (7) CFA : Centres de formation d apprentis. (8) OPCA : Organismes paritaires olleteurs agréés. Guide pour les salariés 8 9

6 Les établissements et servies d aide par le travail En tenant ompte des souhaits de la personne handiapée mais aussi des possibilités réelles d insertion, la CDAPH peut l orienter vers le «milieu de travail protégé» au sein des établissements et servies d aide par le travail (ÉSAT). Ces derniers proposent des ativités diverses, à aratère professionnel, et un soutien médio-soial et éduatif en vue de favoriser l épanouissement personnel et soial de la personne handiapée. Qui peut être aueilli dans un ÉSAT? Les ÉSAT aueillent des personnes qui ne sont pas en mesure d intégrer un milieu professionnel ordinaire. La CDAPH oriente les personnes handiapées vers un ÉSAT lorsqu elle a onstaté que elles-i étaient momentanément ou durablement dans l inapaité de travailler : - dans une entreprise ordinaire; - dans une entreprise adaptée; - pour le ompte d un entre de distribution de travail à domiile (CDTD); - dans le adre d une ativité professionnelle indépendante. L orientation dans un ÉSAT vaut reonnaissane de la qualité de travailleur handiapé. Comment fontionnent les ÉSAT? Les ÉSAT mettent en œuvre des formations professionnelles et des ations éduatives d aès à l autonomie. Les ÉSAT peuvent être publis ou privés et leur réation est autorisée par arrêté préfetoral. En raison de leur double voation (mise au travail et soutien médio-soial), les ÉSAT disposent, d une part, de personnels d enadrement des ativités de prodution et, d autre part, de travailleurs soiaux assurant le soutien éduatif. Leur budget de fontionnement est finané par les rédits d ation soiale de l État. Les dispositions du ode du travail s appliquent aux ÉSAT en e qui onerne l hygiène, la séurité et la médeine du travail. En outre, les artiles (9) du ode du travail relatifs au ongé de paternité, au ongé de maternité et d adoption, au ongé du père en as de déès de la mère au ours de l aouhement, au ongé parental d éduation ou rédution d ativité et au ongé de solidarité familial sont désormais diretement appliables aux travailleurs handiapés admis en ÉSAT. Quel est le statut des personnes aueillies en ÉSAT? La personne en ÉSAT n a pas le statut de salarié soumis au ode du travail. Elle ne bénéfiie pas d un ontrat de travail et ne peut pas être lieniée. Cependant, elle devra signer ave l ÉSAT, à ompter du 1 er janvier 2007, un ontrat de soutien et d aide par le travail. En outre, ette personne peut bénéfiier du ongé de présene parentale et aura aès à un droit à ongés (ongés payés annuels et ongés pour événements familiaux) et à la validation des aquis de l expériene. Une fois la déision d admission prononée par la CDAPH, l ÉSAT verse à la personne handiapée une «rémunération garantie» tenant ompte de la durée de l ativité exerée (à temps plein ou partiel) et e, dès son admission en période d essai. Quelle est la rémunération? À savoir Conernant la rémunération, de nouvelles dispositions entreront en vigueur à ompter du 1 er janvier 2007 (10). Les travailleurs handiapés perevront une rémunération finanée d une part par l ÉSAT, qui ne peut être inférieure à 5% du Smi, et d autre part par l État, qui ne peut exéder 50% du Smi. Cette rémunération sera servie dès la période d essai et maintenue pendant toutes les périodes de ongés et d absenes autorisées. Conernant le montant de l aide au poste apportée par l État, elui-i varie en fontion du niveau de la part de rémunération prise en harge par l ÉSAT. (9) L , L , L , L , L (10) L artile 17 de la loi du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des hanes, la partiipation et la itoyenneté des personnes handiapées, qui réérit les artiles L à L du ode de l ation soiale et des familles, ainsi que le déret n du 16 juin 2006 fondent la mise en plae d un nouveau dispositif tout en onservant les montants minimum et maximum de l atuelle rémunération des personnes handiapées exerçant une ativité à aratère professionnel dans un tel établissement ou servie (55% à 110% du Smi). Mise à disposition Les personnes admises dans un ÉSAT peuvent être mises à disposition d une entreprise afin d exerer une ativité à l extérieur de l établissement ou du servie auquel elles demeurent rattahées. Guide pour les salariés 10 11

7 Des salariés omme les autres Les employés des entreprises adaptées et CDTD possèdent tous les droits des salariés et bénéfiient de la Séurité soiale. Depuis le 1 er janvier 2006, leur rémunération ne peut être inférieure au Smi. Les entreprises adaptées et les entres de distribution de travail à domiile Outils d insertion et de promotion professionnelle, les entreprises adaptées et les entres de distribution de travail à domiile (CDTD) ont pour objetif de failiter l aès des personnes handiapées au monde du travail. Elles emploient au moins 80 % de travailleurs handiapés, à effiiene réduite, qui exerent une ativité professionnelle dans des onditions adaptées à leurs possibilités. Ces strutures relèvent du «milieu ordinaire» de travail. Qui est onerné? Les entreprises adaptées et CDTD permettent une insertion professionnelle tenant ompte du handiap du travailleur. La personne handiapée, à effiiene réduite, orientée vers le marhé du travail par la ommission des droits et de l autonomie de la MDPH est proposée à l entreprise adaptée (EA) : - par le servie publi de l emploi (ANPE) ou ses o-traitants (Cap Emploi) ; - ou rerutée diretement par l EA si elle répond aux ritères déterminant l effiiene réduite fixés par arrêté ministériel (sortie d un ÉSAT, ). Quel est le statut d une entreprise adaptée? Le statut d une EA est elui d une entreprise du milieu de travail ordinaire. La reonnaissane d une EA passe par la signature d un ontrat d objetifs entre l entreprise et l État. Cet aord onditionne l otroi des aides de l État : - une subvention spéifique pour aider au fontionnement de la struture ; - une aide au poste au titre de la partiipation à la rémunération du travailleur handiapé. Quelles sont les onditions de travail? Les travailleurs handiapés dans les EA exerent une ativité tenant ompte de leur handiap qui les valorise tout en permettant leur promotion et leur mobilité professionnelle. Ils possèdent tous les droits des salariés et perçoivent une rémunération au moins égale au Smi. Ils bénéfiient d un suivi et d un aompagnement dans leur emploi par l EA et d un plan de formation qualifiante. Le salarié dispose d un délai d un an à ompter de la rupture de son ontrat de travail pour rejoindre une autre entreprise et d une priorité d embauhe s il souhaite réintégrer l EA ou le CDTD. Quel avenir pour es salariés handiapés? L EA doit favoriser le passage des travailleurs handiapés dans les entreprises dites lassiques en privilégiant des emplois pérennes. Q La mise à disposition Le salarié peut, ave son aord et en vue d une éventuelle embauhe, être mis à la disposition d un autre employeur. Cette mise à disposition intervient dans le adre de ontrats érits, visés par l inspetion du travail, onlus par l entreprise adaptée, l employeur demandeur et le travailleur handiapé. Signés pour une durée maximale d un an renouvelable une fois, les ontrats de mise à disposition définissent notamment les qualifiations professionnelles requises, le lieu, les horaires, la nature des missions à aomplir, la rémunération, les onditions d une offre d embauhe Les omités d entreprise ou à défaut les délégués du personnel sont onsultés sur es ontrats. Guide pour les salariés 12 13

8 Rerutement par l alternane Grâe au Pate (parours d aès aux arrières de la fontion publique), les jeunes de 16 à 25 ans, sortis du système solaire sans diplôme ni qualifiation professionnelle reonnue, peuvent aéder à la fontion publique par la voie de l alternane. La fontion publique Les métiers de la fontion publique sont ouverts à toutes les personnes handiapées. Celles-i bénéfiient des mêmes droits et des mêmes obligations que les autres fontionnaires. Certains aménagements de leur poste de travail et un suivi médial partiulier peuvent leur être proposés. Quelles onditions pour aéder à la fontion publique? Au sein de haque ministère, un «orrespondant handiap» est hargé de failiter l insertion professionnelle des personnes handiapées. Le andidat doit satisfaire aux onditions générales d aès à la fontion publique, est-à-dire: - posséder la nationalité française ou être ressortissant d un pays de l Europe des 15 élargie à Malte et à Chypre; - jouir de ses droits iviques; - avoir un asier judiiaire ompatible ave l exerie de la fontion souhaitée; - être en situation régulière au regard des obligations militaires; - satisfaire aux onditions d aptitude physique exigées pour exerer la fontion souhaitée. Q Q Comment entrer dans la fontion publique? Il existe différents modes d aès à la fontion publique. Le rerutement par onours Il n existe auune limite d âge supérieure pour le rerutement par onours, qui ouvre l aès à tous les emplois de la fontion publique. L admission définitive ne peut être prononée qu après vérifiation de l aptitude physique. Avant de présenter le onours d entrée dans la fontion publique, il est onseillé d obtenir la reonnaissane de la qualité de travailleur handiapé délivrée par la CDAPH. Au moment de l insription, le andidat peut demander au président du jury un aménagement des épreuves (temps de omposition majoré d un tiers, matériels adaptés, assistane d un serétariat, installation dans une salle spéiale, temps de repos...) en présentant un avis du médein agréé auprès de l administration. Le rerutement par ontrat donnant voation à titularisation À savoir Obligations légales L État, les olletivités loales et les établissements publis hospitaliers, mais aussi La Poste, sont tenus d employer 6 % de travailleurs handiapés bénéfiiaires de l obligation d emploi, dès lors qu ils emploient au moins 20 agents. Ce mode de rerutement onstitue une voie d aès omplémentaire à la fontion publique. Il onerne l ensemble des atégories statutaires (A, B et C) des trois fontions publiques. La personne prétendant à un rerutement par ontrat ayant voation à titularisation doit obligatoirement avoir obtenu la reonnaissane de la qualité de travailleur handiapé délivrée par la CDAPH. Le handiap du andidat doit avoir été jugé ompatible ave l emploi postulé par un médein agréé. Le andidat sera également titulaire du diplôme normalement exigé pour l aès à l emploi visé. Fonds de développement pour l insertion professionnelle des handiapés dans la fontion publique Institué par la loi du 11 février 2005, e fonds a pour mission de favoriser l insertion professionnelle des personnes handiapées au sein des trois fontions publiques. Les rédits disponibles pourront être alloués aux employeurs publis pour finaner l amélioration des onditions de vie et de travail des personnes handiapées qu ils emploient ; l aompagnement et la sensibilisation des employeurs à l insertion des personnes handiapées ; l aménagement de leur poste de travail ; ainsi que des ations de formation ou d information à destination des personnes handiapées ou des personnels. Guide pour les salariés 14 15

9 Aide au maintien Cette aide de l Agefiph a pour voation de maintenir dans l emploi les travailleurs indépendants dont le handiap survient ou s aggrave. La subvention est aordée aux entreprises et son montant maximal est de La réation d ativité Une subvention d aide à la réation d ativité peut être aordée par l Agefiph aux personnes handiapées en reherhe d emploi et souhaitant réer leur entreprise. Le demandeur doit être dirigeant de la soiété et détenir au moins 50 % de son apital, seul ou en famille, ave plus de 30 % à titre personnel. La subvention d installation Une subvention d installation permet au travailleur handiapé de s installer dans une profession indépendante ou libérale non salariée. Elle doit obligatoirement être affetée à l ahat ou à l installation d équipement. Le montant de la subvention, plafonné à 2290, est soumis à ertaines onditions : - disposer d un loal ; - avoir entre 18 et 45 ans ; - exerer personnellement son ativité indépendante ; - avoir reçu un avis favorable de la CDAPH ; - être de nationalité française ou résider en Frane depuis au moins 3 ans ; - avoir effetué un stage de formation professionnelle ou être titulaire d un diplôme universitaire. La demande d aide doit être adressée à la MDPH, qui la transmettra à la CDAPH. L aide à l emploi et la reonnaissane de la lourdeur du handiap Les travailleurs handiapés exerçant une ativité professionnelle non salariée sont onernés par la reonnaissane de la lourdeur du handiap, dès lors qu ils souhaitent prétendre au versement d une aide à l emploi. Le travailleur handiapé non salarié, qui doit appartenir à l une des atégories de bénéfiiaires de l obligation d emploi (11), dépose une demande de reonnaissane de la lourdeur du handiap à la Diretion départementale du travail, de l emploi et de la formation professionnelle (DDTEFP) du lieu où il exere son ativité professionnelle. (11) Artile L du ode du travail. Pour plus de renseignements sur les avantages et formalités, reportez-vous à la page 22 de e guide. 16 À savoir Une subvention allant jusqu à Une subvention peut être aordée aux personnes handiapées en reherhe d emploi et souhaitant réer leur entreprise. Cette subvention peut aller jusqu à en omplément d un apport de fonds propres minimal de Elle peut également permettre de finaner une formation à la gestion dans la limite de 250 heures. Partiiper à l insertion des personnes handiapées La loi du 11 février 2005 a pour priorité le travail des personnes handiapées en milieu ordinaire. Pour les entreprises d au moins 20 salariés, ela implique une ontribution Agefiph majorée ou des santions renforées en as de non-respet, mais aussi des initations finanières et fisales plus importantes. Guide pour les employeurs

10 Des santions finanières En as de non-respet de l obligation d emploi, les employeurs doivent verser au Trésor publi une pénalité dont le montant est alulé en multipliant le nombre de bénéfiiaires manquants par 1500 fois le Smi horaire et e, quel que soit l effetif total des salariés de l entreprise, majoré de 25 %. L obligation d emploi des travailleurs handiapés La loi oblige les entreprises d au moins 20 salariés à employer des travailleurs handiapés, dans une proportion de 6 % de leurs effetifs. Une obligation dont elles peuvent s aquitter de plusieurs façons : rerutements direts, ontrats de soustraitane, aueil de personnes handiapées en stage au titre de la formation professionnelle, ontribution annuelle à l Agefiph, ou bien aords d entreprise, de groupe ou de branhe. L obligation d emploi des travailleurs handiapés fait l objet d une délaration annuelle que l employeur adresse à la DDTEFP. Qui sont les bénéfiiaires de l obligation d emploi? Les personnes reonnues travailleurs handiapés par la CDAPH. Les vitimes d aidents du travail ou de maladies professionnelles ayant entraîné une inapaité permanente au moins égale à 10 %. Les titulaires d une pension d invalidité dont la apaité de travail est réduite d au moins deux tiers. Les vitimes de guerre ainsi que leurs veuves et orphelins, sous ertaines onditions. Les sapeurs-pompiers invalides à la suite d un aident ou d une maladie ontratée en servie. Les titulaires de la arte d invalidité. Les bénéfiiaires de l alloation aux adultes handiapés. Comment l employeur peut-il s aquitter de son obligation d emploi? En embauhant diretement des personnes handiapées en ontrat à durée indéterminée ou déterminée, à temps plein ou à temps partiel, mais également dans le adre des ontrats d apprentissage ou de professionnalisation. Chaque salarié bénéfiiaire de l obligation d emploi est omptabilisé s il a été présent dans l entreprise au moins 6 mois durant l année éoulée, à l exeption de eux sous ontrat de travail temporaire ou mis à disposition par une entreprise extérieure qui sont pris en ompte au prorata de leur temps de présene dans l entreprise au ours des douze derniers mois. Q Q Q En onluant des ontrats de fournitures, de sous-traitane ou de prestations de servies : - ave des entreprises adaptées (ex-ateliers protégés) ou des entres de distribution de travail à domiile. - ave des établissements ou servies d aide par le travail (ex-entres d aide par le travail). Cette modalité ne peut onerner que 50 % de l obligation légale d emploi au maximum. En versant une ontribution finanière à l Agefiph pour haun des bénéfiiaires qu il aurait dû employer. Cette ontribution annuelle est alulée en fontion du nombre de bénéfiiaires manquants, ave plusieurs oeffiients de minoration : - au titre des efforts onsentis en matière de maintien dans l emploi ou de rerutement diret (jeunes ou seniors, handiaps lourds, hômeurs longue durée ) - au titre des emplois exigeant des onditions d aptitude partiulières (ECAP). La ontribution par bénéfiiaire non employé est égale à : fois le Smi horaire pour les entreprises de 20 à 199 salariés ; fois le Smi horaire pour les entreprises de 200 à 749 salariés ; fois le Smi horaire pour les entreprises de 750 salariés et plus ; fois le Smi horaire, quel que soit l effetif de l entreprise pour elles qui n ont oupé auun travailleur handiapé, qui n ont passé auun ontrat ave une entreprise adaptée ou un organisme du milieu protégé ou qui n appliquent auun aord onernant l insertion professionnelle des travailleurs handiapés, pendant une période supérieure à trois ans. En tout état de ause, la ontribution ne peut pas être inférieure à un planher égal à 50 fois le Smi horaire par bénéfiiaire non employé, et pour les établissements qui ont 80 % d ECAP, la ontribution est égale à 40 fois le Smi horaire par bénéfiiaire non employé. Guide pour les employeurs 18 19

11 Trois ans pour appliquer la loi Toute entreprise qui entre dans le hamp d appliation de la loi relative à l obligation d emploi des travailleurs handiapés dispose d un délai de trois ans pour se mettre en onformité. Les entreprises ont également la possibilité de déduire diretement du montant de leur ontribution les dépenses, qui ne leur inombent pas en appliation d une disposition législative ou réglementaire, qu elles ont supportées pour favoriser l aueil, l insertion ou le maintien dans l emploi de salariés handiapés au sein de l entreprise ou, plus généralement, pour favoriser l aès à la vie professionnelle de personnes handiapées. Leur montant est plafonné à 10 % du montant de la ontribution. En onluant un aord de branhe, de groupe, d entreprise ou d établissement qui prévoit la mise en œuvre d un programme annuel ou pluriannuel en faveur des travailleurs handiapés. Ce programme doit omporter obligatoirement un plan d embauhe et au moins deux des ations suivantes : - plan d insertion et de formation ; - plan d adaptation aux mutations tehnologiques ; - plan de maintien dans l entreprise en as de lieniement. L aord doit être agréé par l autorité administrative, après avis de l instane départementale ompétente en matière d emploi et de formation professionnelle ou du Conseil supérieur pour le relassement professionnel et soial des travailleurs handiapés. En aueillant des personnes handiapées dans le adre d un stage de formation professionnelle Ce dispositif doit onerner au maximum 2 % de l effetif total de l entreprise. Seules les personnes handiapées bénéfiiant d un stage d une durée supérieure à 150 heures sont prises en ompte, au titre de l année où s ahève le stage. Pour haque stagiaire, une onvention est passée entre l entreprise d aueil et l organisme de formation. Q Q Quels sont les moyens de ontrôle? L obligation d emploi des travailleurs handiapés fait l objet d une délaration annuelle que l employeur adresse en reommandé ave ausé de réeption à la Diretion départementale du travail, de l emploi et de la formation professionnelle (DDTEFP), au plus tard le 15 février de l année suivante. Ainsi, la délaration au titre de l année 2006 devra être envoyée avant le 15 février L Agefiph, assoiation de gestion du fonds pour l insertion professionnelle des personnes handiapées Partenaire de la politique de l emploi menée par les pouvoirs publis, l Agefiph est aujourd hui un ateur entral de l emploi des personnes handiapées. L assoiation assure une mission de servie publi qui s insrit dans le adre d une onvention signée ave l État. L Agefiph gère les ontributions finanières versées par les entreprises de vingt salariés et plus soumises à l obligation d emploi des personnes handiapées. Elle est une assoiation privée au servie des personnes handiapées et des entreprises. Elle leur apporte des aides et des onseils ainsi que l appui d un réseau de prestataires séletionnés par ses soins. Le onseil d administration de l Agefiph est omposé de représentants des partenaires soiaux, des personnes handiapées et de personnalités. Ils définissent la stratégie et la politique d intervention de façon ollégiale. L Agefiph poursuit quatre objetifs prinipaux : - développer la qualifiation des personnes handiapées ; - améliorer l aès à l emploi des travailleurs handiapés ; - aider les entreprises à reruter et à onserver leurs salariés handiapés ; - approfondir la onnaissane de la population ative handiapée. À savoir Tous les seteurs sont onernés L obligation d emploi des personnes handiapées onerne les seteurs privé et publi, mais e dernier a sa propre réglementation. Pour les entreprises à établissements multiples, elle s applique établissement par établissement. Guide pour les employeurs 20 21

12 La reonnaissane de la lourdeur du handiap Depuis février 2005, le lassement des travailleurs handiapés en atégories A, B, C a été supprimé. Désormais, la loi retient la notion de lourdeur du handiap pour aluler le montant de la ontribution que ertains employeurs doivent verser à l Agefiph et pour le versement d une aide à l emploi qu ils peuvent éventuellement reevoir pour favoriser l emploi des personnes lourdement handiapées. Révision lors d un hangement de poste Lorsque le bénéfiiaire de l obligation d emploi hange de poste au sein de l entreprise, ou lorsque son handiap évolue, l employeur doit présenter une demande de révision de la déision de reonnaissane de la lourdeur du handiap. Qui est onerné? Tous les employeurs du seteur privé et du seteur publi à aratère industriel et ommerial, ainsi que les travailleurs handiapés exerçant une ativité professionnelle non salariée, sont onernés par la reonnaissane de la lourdeur du handiap, dès lors qu ils souhaitent prétendre au versement d une aide à l emploi ou à une modulation de leur ontribution Agefiph au titre du maintien dans l emploi ou de l embauhe d un bénéfiiaire de l obligation d emploi des travailleurs handiapés (lorsqu ils sont soumis à ette obligation). Quels sont les ritères retenus? Tous les employeurs des seteurs privé et publi ainsi que les travailleurs indépendants sont onernés par la reonnaissane de la lourdeur du handiap. Il appartient au direteur départemental du travail, de l emploi et de la formation professionnelle (DDTEFP) de reonnaître la lourdeur du handiap d un bénéfiiaire de l obligation d emploi après onsultation d un dossier déposé par l employeur ou le travailleur handiapé non salarié. Son évaluation tient ompte du suroût éonomique restant à la harge de l employeur ou du travailleur handiapé non salarié, malgré l aménagement optimal du poste de travail et les travaux indispensables à l aueil d un travailleur handiapé ou à son maintien à un poste de travail préis. Pour ela, il examine l évaluation des harges induites par le handiap. Ces harges induites doivent être pérennes, omme par exemple : - une organisation partiulière de l ativité; - un aompagnement soial ou professionnel; - un tutorat; - un manque à gagner pour l employeur du fait d une produtivité moindre du travailleur handiapé par rapport à un travailleur valide. Dans le as d un dossier déposé par un travailleur handiapé exerçant une ativité non salariée, le demandeur doit être en mesure de justifier que son ativité se retrouve signifiativement diminuée après aménagement optimal de son poste. Comment ça marhe? L employeur oupant un bénéfiiaire de l obligation d emploi doit adresser une demande à la DDTEFP où est situé l établissement auquel le bénéfiiaire de l obligation d emploi est rattahé. La lourdeur du handiap est reonnue si le montant du suroût lié à l inidene de la lourdeur du handiap après aménagement optimal du poste est supérieur ou égal à 20 % du produit du Smi horaire par le nombre d heures orrespondant à la durée olletive du travail appliable dans l établissement ou, pour les travailleurs handiapés exerçant une ativité non salariée, par la durée légale du travail. Cette demande sur papier libre est aompagnée : - du justifiatif de la qualité de bénéfiiaire de l obligation d emploi du travailleur handiapé ; - de la fihe d aptitude établie par le médein du travail ave ses préonisations et de son avis ironstanié ; - du détail et du oût des aménagements réalisés par l employeur pour optimiser le poste de travail et l environnement du bénéfiiaire ; - le as éhéant, de la liste et du montant des aides versées par l Agefiph ; - d une évaluation des harges induites par le handiap, indépendamment des oûts d aménagement du poste. Cette reonnaissane est réévaluée tous les trois ans. Lorsque le bénéfiiaire présente un taux d invalidité ou d inapaité permanente égal ou supérieur à 80 %, l employeur peut proposer un budget prévisionnel des aménagements qu il ompte réaliser au ours de l année ainsi qu un suroût prévisionnel. La reonnaissane n est aordée que pour un an. Grâe à la reonnaissane de la lourdeur du handiap, les entreprises soumises à l obligation d emploi peuvent obtenir à e titre une modulation de leur ontribution Agefiph ou l attribution d une aide à l emploi. Guide pour les employeurs 22 23

13 L aide à l emploi Choisir entre modulation et aide L aide à l emploi est attribuée par l Agefiph aux employeurs privés qui emploient des personnes bénéfiiant de la reonnaissane de la lourdeur du handiap. Elle est également versée aux travailleurs handiapés indépendants qui bénéfiient de ette reonnaissane. L aide à l emploi remplaera, à partir du 1 er janvier 2007, la garantie de ressoures des travailleurs handiapés (GRTH). Comment est-elle alulée et versée? Cette aide est alulée au prorata du temps de travail effetué par rapport à la durée olletive du travail appliable dans l établissement. Elle est versée trimestriellement par l Quel est son montant? Les employeurs Lorsque le montant du suroût, lié à la lourdeur du handiap, est égal ou supérieur à 20 % du produit du Smi horaire assujettis à l obligation d emploi doivent hoisir entre la modulation de leur par le nombre d heures orrespondant à la durée olletive du ontribution Agefiph et l aide travail appliable dans l établissement ou, pour les bénéfiiaires de l obligation d emploi des travailleurs handiapés exer- à l emploi. Ce hoix vaut pour la durée de la déision çant une ativité non salariée, par la durée légale du travail (12), de la Diretion départementale soit 35 heures par semaine, le montant annuel de l aide finanière du travail, de l emploi aordé aux employeurs et aux travailleurs handiapés non salariés et de la formation professionnelle. est fixé, par poste de travail oupé à temps plein, à 450 fois le taux horaire du Smi, hargé d un taux forfaitaire de 21,5 % au titre des otisations patronales fisales et soiales. Lorsque le montant de e suroût est égal ou supérieur à 50 % du produit du Smi horaire par le nombre d heures orrespondant à la durée olletive du travail appliable dans l établissement ou, pour les bénéfiiaires de l obligation d emploi des travailleurs handiapés exerçant une ativité non salariée, par la durée légale du travail (12), soit 35 heures par semaine, le montant annuel de l aide finanière est majoré. Ce montant est alors de 900 fois le taux horaire du Smi, hargé du même taux de otisations. Le umul ave d autres aides est-il possible? Cette aide n est umulable ni ave la subvention d installation, ni ave l aide au maintien des personnes handiapées, ni ave auune autre aide à l emploi prise en harge par l État dont peuvent bénéfiier les entreprises pour leurs salariés. (12) Artile L du ode du travail. 24 Soutenir l effort de tous, salariés et employeurs Développé par l État et par l Agefiph, un ensemble d aides finanières et fisales vise à promouvoir l insertion des travailleurs handiapés salariés et indépendants, mais aussi à soutenir l effort des employeurs. Qu il s agisse de formation professionnelle, d équipement, d installation ou de maintien dans l emploi. Guide des aides finanières et fisales

14 Prinipales aides finanières et fisales à destination des personnes handiapées et de leurs employeurs (otobre 2006) Aide Dédution fisale des dépenses engagées pour aueillir des personnes handiapées. Aide au ontrat de professionnalisation. Aide au ontrat d apprentissage. Prime à l insertion. Aide à l aquisition d aides tehniques ou de matériel. Aides humaines (aompagnement par auxiliaire de vie professionnelle). Aides à la mobilité. Subvention à la réation d ativité. Subvention d installation dans une profession indépendante ou libérale non salariée. Aide au bilan de ompétenes et à la formation professionnelle. Aide au tutorat. Prime de relassement pour l ahat de fournitures néessaires à la reprise d une ativité. Aide au maintien dans l emploi. Employeur de salarié handiapé Dans la limite de 10 % du montant de la ontribution annuelle Subvention forfaitaire de par période de 6 mois, pour les ontrats signés ave des personnes handiapées de moins de 30 ans. Subvention forfaitaire de par période de 6 mois, pour les ontrats signés ave des personnes handiapées de plus de 30 ans. Subvention forfaitaire de par période de 6 mois, pour haque ontrat signé ave une personne handiapée de moins de 30 ans. Subvention forfaitaire de par période de 6 mois, pour haque ontrat signé dans le adre d un projet de réation d entreprise à la signature d un CDI ou d un CDD d au moins 12 mois. Plafond de Plafond de pour une durée de 12 mois. Renouvelable. Partiipation au oût de l ation. Nature et montant variables. Tuteur interne : partiipation au oût de la formation et de la rémunération. Tuteur externe : partiipation au finanement de la prestation dans la limite de 23 de l heure. Subvention de Salarié handiapé dans le adre d un ontrat de professionnalisation d au moins 12 mois dans le adre d un ontrat d apprentissage d au moins 12 mois. 800 pour la signature d un CDI ou d un CDD d au moins 12 mois ave une entreprise de droit privé. Plafond de Plafond de pour une durée de 12 mois. Renouvelable. Finanement d un transport adapté : plafond de par an. Formation au permis de onduire : plafond de 600 (990 en as de permis aménagé). Ahat d un véhiule : plafond de Aménagement d un véhiule : dans la limite de 50 % du oût total et plafond à Hébergement pendant les périodes d essai ou de formation : 13,75 par jour pendant 9 mois. Déménagement : plafond de 765. Partiipation au oût de l ation. Nature et montant variables. De 77 à 154, à l issue d un stage de rééduation, de réadaptation et de formation professionnelle. Servie d appui pour la reherhe de solutions. Handiapé non salarié Plafond de en omplément d un apport de fonds propres minimal de Partiipation au finanement d une formation à la gestion, dans la limite de 250 heures). Plafond de sous ertaines onditions. Affetation à l ahat ou à l installation d un équipement. Qui finane? DDTEFP. DDTEFP. DDTEFP. À qui s adresser? ANPE, Cap Emploi. ANPE, Cap Emploi. ANPE, Cap Emploi. ANPE, l employeur, Cap Emploi, Servie d appui au maintien dans l emploi. ANPE, l employeur, Cap Emploi, Servie d appui au maintien dans l emploi. ANPE, l employeur, Cap Emploi, Servie d appui au maintien dans l emploi. MDPH, Agefiph, Boutiques de gestion. MDPH. ANPE, Cap Emploi. Servie d appui au maintien dans l emploi, Cap Emploi. DDTEFP, MDPH. MDPH. Guide des aides finanières et fisales Aide à l aessibilité des situations de travail. Finanement de l étude définissant les besoins et des moyens tehniques ou organisationnels à mettre en œuvre. Servie d appui au maintien dans l emploi, Cap Emploi.

15 Ministère de l'emploi, de la Cohésion soiale et du Logement - Sous diretion de la ommuniation et de l animation ave la ollaboration de la DGEFP - Otobre 2006 Ministère de l Emploi, de la Cohésion soiale et du Logement Ministère délégué à la Séurité Soiale, aux personnes âgées, aux personnes handiapées et à la famille Info Emploi : (0,12 TTC/min.) Agefiph : ANPE : Handipole : Cap Emploi :

convention de partenariat 2009-2012

convention de partenariat 2009-2012 onvention de partenariat 2009-2012 Convention de partenariat Entre d une part, l Université de Bourgogne représentée par sa Présidente, Madame Sophie Béjean, et désignée i-après par l Université, dûment

Plus en détail

Avis de convocation. Assemblée générale mixte de PagesJaunes Groupe. le 26 avril 2007 à 17 heures à la Maison de la Chimie

Avis de convocation. Assemblée générale mixte de PagesJaunes Groupe. le 26 avril 2007 à 17 heures à la Maison de la Chimie Avis de onvoation Assemblée générale mixte de PagesJaunes Groupe le 26 avril 2007 à 17 heures à la Maison de la Chimie 28 bis, rue Saint-Dominique - 75007 Paris sommaire Comment partiiper à l Assemblée

Plus en détail

B CHIFFRES CLÉ S FONDATION INSA DE LYON

B CHIFFRES CLÉ S FONDATION INSA DE LYON F O N D AT I O N I N S A D E LY O N Près de 11 millions d euros levés en 4 ans auprès de 16 entreprises méènes et partenaires 5 Chaires réées pour une dotation globale de plus de 2 millions d euros une

Plus en détail

GUIDE POUR AGIR. Comment NÉGOCIER. avec un futur EMPLOYEUR JE RÉUSSIS MON EMBAUCHE. Avec le soutien du Fonds social européen

GUIDE POUR AGIR. Comment NÉGOCIER. avec un futur EMPLOYEUR JE RÉUSSIS MON EMBAUCHE. Avec le soutien du Fonds social européen GUIDE POUR AGIR Comment NÉGOCIER ave un futur EMPLOYEUR JE RÉUSSIS MON EMBAUCHE Ave le soutien du Fonds soial européen Négoier... quoi? Négoier signifie «s entendre ave». Aussi, tout futur salarié peut

Plus en détail

Production statistique: passage d une démarche axée sur les domaines à une démarche axée sur les processus

Production statistique: passage d une démarche axée sur les domaines à une démarche axée sur les processus Nations Unies Conseil éonomique et soial Distr. générale 31 mars 2015 Français Original: anglais ECE/CES/2015/26 Commission éonomique pour l Europe Conférene des statistiiens européens Soixante-troisième

Plus en détail

Votre dossier d adhésion

Votre dossier d adhésion MSH INTERNATIONAL pour le ompte Votre dossier d adhésion Vous avez besoin d aide pour ompléter votre dossier d adhésion? Contatez-nous au +33 (0)1 44 20 48 77. Adhérent Bulletin d adhésion Titre : Mademoiselle

Plus en détail

X-infos. L AcTUALITé DE LA SPL-XDEMAT > N 2 MARS 2014. Tous a vos agendas! Sommaire. Édito. Édito. Tous à vos agendas!

X-infos. L AcTUALITé DE LA SPL-XDEMAT > N 2 MARS 2014. Tous a vos agendas! Sommaire. Édito. Édito. Tous à vos agendas! X-infos L ATUALITé DE LA SPL-XDEMAT > N 2 MARS 2014 Édito Tous a vos agendas! La soiété SPL-Xdemat s apprête à vivre pour la première fois de sa jeune existene, les életions muniipales. Et ompte tenu du

Plus en détail

CRÉATEUR D ENTREPRISE

CRÉATEUR D ENTREPRISE GUIDE POUR AGIR Comment s imaginer CRÉATEUR D ENTREPRISE JE BÂTIS MON PROJET PROFESSIONNEL Ave le soutien du Fonds soial européen Créer une entreprise... pourquoi pas moi? Chaque année, plus de 270.000

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE www.suplog.fr Tél. 01 43 13 53 34 ontat@supdelog.fr DOSSIER DE CANDIDATURE ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR Collez votre photo NE PAS REMPLIR CE CADRE RÉSERVÉ AU SERVICE DES ADMISSIONS Date de réeption dossier :

Plus en détail

Forme juridique Noms et adresses des filiales à assurer. Date de création ou début de l activité Description PRÉCISE de vos activités

Forme juridique Noms et adresses des filiales à assurer. Date de création ou début de l activité Description PRÉCISE de vos activités 1 Portage Salarial pour les métiers du Conseil by Hisox Questionnaire préalable d assurane Identifiation du proposant Raison soiale Adresse de la soiété Site web Code APE Code SIREN Forme juridique Noms

Plus en détail

LES CONDITIONS D EMBAUCHE DE L ARTISTE DANS LE CHAMP DE L ACTION CULTURELLE. mardi 15 septembre 2009 La Passerelle Saint-Brieuc

LES CONDITIONS D EMBAUCHE DE L ARTISTE DANS LE CHAMP DE L ACTION CULTURELLE. mardi 15 septembre 2009 La Passerelle Saint-Brieuc LES CONDITIONS D EMBAUCHE DE L ARTISTE DANS LE CHAMP DE L ACTION CULTURELLE mardi 15 septembre 2009 La Passerelle Saint-Brieu Sommaire LE CONTRAT DE TRAVAIL...3 LA REMUNERATION : PAIEMENT AU CACHET, PAIEMENT

Plus en détail

Forme juridique Noms et adresses des filiales à assurer. Date de création ou début de l activité Description PRÉCISE de vos activités

Forme juridique Noms et adresses des filiales à assurer. Date de création ou début de l activité Description PRÉCISE de vos activités 1 Métiers du onseil en entreprise Questionnaire préalable d assurane Identiiation du proposant Raison soiale Adresse de la soiété Site web Code APE Code SIREN Forme juridique Noms et adresses des filiales

Plus en détail

Centrales Villageoises Photovoltaïques

Centrales Villageoises Photovoltaïques Centrales Villageoises Photovoltaïques Projet Centrales Villageoises Photovoltaïques Optimisation du raordement életrique et gestion du réseau sur le village de : - Les Haies Rédateur Nom Fontion Damien

Plus en détail

Selon la Dares, les personnes handicapées connaissent un taux de chômage largement

Selon la Dares, les personnes handicapées connaissent un taux de chômage largement - N 33/2009! LSQ n 15302 HANDICAPÉS Emploi 02/09 LÉGISLATION SOCIALE Les aides à l emploi en faveur des personnes handicapées Tableau à jour au 1 er février 2009 (*) Selon la Dares, les personnes handicapées

Plus en détail

Marche à suivre pour compléter le questionnaire pour la déclaration très fréquente des données de SFP pour le Système de correspondance intégrée (SCI)

Marche à suivre pour compléter le questionnaire pour la déclaration très fréquente des données de SFP pour le Système de correspondance intégrée (SCI) Marhe à suivre pour ompléter le questionnaire pour la délaration très fréquente des données de SFP pour le Système de orrespondane intégrée (SCI) Les tableaux statistiques du Questionnaire pour la délaration

Plus en détail

Questionnaire à destination des associations de LANNION

Questionnaire à destination des associations de LANNION Questionnaire à destination des assoiations de LANNION Ce questionnaire a pour objetif de mieux erner le profil atuel du monde assoiatif de LANNION. Il est rapide, faile à remplir.. et vos réponses nous

Plus en détail

3. Veuillez indiquer votre effectif total :

3. Veuillez indiquer votre effectif total : 1 Métiers du marketing et de la ommuniation Questionnaire préalable d assurane Préambule Le présent questionnaire préalable d assurane Marketing et Communiation a pour objet de réunir des informations

Plus en détail

Proposition de conditions quantitatives Normes provisoires 2.0 Septembre 2015

Proposition de conditions quantitatives Normes provisoires 2.0 Septembre 2015 Proposition de onditions quantitatives Normes provisoires 2.0 Septembre 2015 Sommaire Proposition de onditions quantitatives Normes provisoires 2.0... 1 Contexte... 2 Critères d éligibilité pour l épargne

Plus en détail

Forme juridique Noms et adresses des filiales à assurer. Date de création ou début de l activité Description PRÉCISE de vos activités

Forme juridique Noms et adresses des filiales à assurer. Date de création ou début de l activité Description PRÉCISE de vos activités 1 Servies à la personne by Hisox Questionnaire préalable d assurane Identifiation du proposant Raison soiale Adresse de la soiété Site web Code APE Code SIREN Forme juridique Noms et adresses des filiales

Plus en détail

Le calendrier des inscripti

Le calendrier des inscripti ÉTUDES SUP TOP DÉPART Vous venez d entrer en terminale. Au œur de vos préoupations : obtenir le ba. Néanmoins, vous devrez aussi vous souier des poursuites d études, ar les insriptions dans le supérieur

Plus en détail

Forme juridique Noms et adresses des filiales à assurer. Date de création ou début de l activité Description PRÉCISE de vos activités

Forme juridique Noms et adresses des filiales à assurer. Date de création ou début de l activité Description PRÉCISE de vos activités 1 Métiers de la séurité by Hisox Questionnaire préalable d assurane Identifiation du proposant Raison soiale Adresse de la soiété Site web Code APE Code SIREN Forme juridique Noms et adresses des filiales

Plus en détail

SELECTIONNER ENTREPRISES

SELECTIONNER ENTREPRISES GUIDE POUR AGIR Comment SELECTIONNER les ENTREPRISES JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES Ave le soutien du Fonds soial européen Pourquoi séletionner ertaines entreprises? Toutes les entreprises de votre seteur

Plus en détail

LE MAG CHRONOBIOLOGIE LE RYTHME DANS LA PEAU L ESSENTIEL DE MA MUTUELLE DOSSIER SANTÉ. www.mutualia.fr. Numéro 10 Décembre 2014

LE MAG CHRONOBIOLOGIE LE RYTHME DANS LA PEAU L ESSENTIEL DE MA MUTUELLE DOSSIER SANTÉ. www.mutualia.fr. Numéro 10 Décembre 2014 LE MAG L ESSENTIEL DE MA MUTUELLE Numéro 10 Déembre 2014 DOSSIER SANTÉ CHRONOBIOLOGIE LE RYTHME DANS LA PEAU L INFO MUTUALIA La solution prévoyane des exploitants agrioles NOUVELLE RUBRIQUE Portrait d

Plus en détail

Métiers de la sécurité Questionnaire préalable d assurance

Métiers de la sécurité Questionnaire préalable d assurance Métiers de la séurité Questionnaire préalable d assurane Métiers de la séurité Questionnaire préalable d assurane Identifiation du proposant Raison soiale Adresse de la soiété Site web Code APE Code SIREN

Plus en détail

BILAN COOPÉRATIF ET RSE

BILAN COOPÉRATIF ET RSE 2012 BANQUE & ASSURANCE LA BRED BANQUE POPULAIRE au 31 déembre 2012 1 UNE SOLIDE ASSISE FINANCIÈRE Produit net banaire : 903,20 M Bénéfie net onsolidé part du groupe : 179,90 M Fonds propres prudentiels

Plus en détail

TRAVAILLEURS HANDICAPES OBTENIR OU CONSERVER UN EMPLOI

TRAVAILLEURS HANDICAPES OBTENIR OU CONSERVER UN EMPLOI Novembre 2010 TRAVAILLEURS HANDICAPES OBTENIR OU CONSERVER UN EMPLOI www.mdph77.fr Maison Départementale des Personnes Handicapées de Seine et Marne 16, rue de l Aluminium 77 543 SAVIGNY LE TEMPLE Cedex

Plus en détail

Equipe Technique Régionale des Formations d Entraîneurs

Equipe Technique Régionale des Formations d Entraîneurs Equipe Tehnique Régionale des Formations d Entraîneurs Ligue d Athlétisme des Pays de la Loire FORMATIONS DES ENTRAINEURS 2013 / 2014 Chers entraîneurs éduateurs, «Plus que le talent, est l envie qui ompte»

Plus en détail

Personnel Pour chaque diagnostiqueur, veuillez fournir les informations suivantes : Date de la formation. Formation (durée)

Personnel Pour chaque diagnostiqueur, veuillez fournir les informations suivantes : Date de la formation. Formation (durée) 1 Diagnosti Immobilier by Hisox Questionnaire préalable d assurane Identifiation du proposant Raison soiale Adresse de la soiété Site web Code APE Code SIREN Forme juridique Date de réation : Possédez-vous

Plus en détail

Rapport. d' Activité

Rapport. d' Activité 2013 Rapport d' Ativité Sommaire gouvernane et pilotage la gouvernance de la CARSAT le pilotage de la CARSAT 10 16 missions, Réalisations et perspetives ASSuReR et garantir la ReTRAiTe 26 AideR les publics

Plus en détail

Rapport. avec les. usagers

Rapport. avec les. usagers 2012 Rapport sur lesrelations ave les usagers CARSAT Normandie, deux missions : la retraite et la santé Agir pour - les futurs retraités - les retraités - tous les assurés fragilisés par la maladie, le

Plus en détail

Demande d'allocation Personnalisée d'autonomie d une personne de 60 ans ou plus

Demande d'allocation Personnalisée d'autonomie d une personne de 60 ans ou plus Demande d'alloation Personnalisée d'autonomie d une personne de 60 ans ou plus NOM... Prénom... Adresse. Je soussigné(e) le demandeur :... le représentant agissant en qualité de... Délare avoir joint à

Plus en détail

FICHE PRATIQUE Les obligations liées à l emploi de travailleurs handicapés

FICHE PRATIQUE Les obligations liées à l emploi de travailleurs handicapés FICHE PRATIQUE Les obligations liées à l emploi de travailleurs handicapés I. QUELLES OBLIGATIONS? UNE OBLIGATION A PARTIR DE 20 SALARIES Tous les employeurs occupant au moins 20 salariés (l effectif s

Plus en détail

Bureau d études techniques by Hiscox Questionnaire préalable d assurance

Bureau d études techniques by Hiscox Questionnaire préalable d assurance Bureau d études tehniques by Hisox Questionnaire préalable d assurane Bureau d études tehniques by Hisox Questionnaire préalable d assurane Identifiation du proposant Raison soiale Adresse de la soiété

Plus en détail

2012 R apport A d' ctivité

2012 R apport A d' ctivité 2012 Rapport d' Ativité 2 / CARSAT normandie - RAppoRT d'activité 2012 Sommaire gouvernane et pilotage la gouvernance de la CARSAT 10 le pilotage de la CARSAT 16 missions, Réalisations et perspetives ASSuReR

Plus en détail

www.synhorcat.com POUR L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPÉES GUIDE DE BONNES PRATIQUES

www.synhorcat.com POUR L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPÉES GUIDE DE BONNES PRATIQUES GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPÉES DANS LES HOTELS, CAFES, RESTAURANTS, TRAITEURS ORGANISATEURS DE RECEPTION www.synhorcat.com EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES : UNE OBLIGATION

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population Chiffres lés Évolution et struture de la population Mise à jour le 3 juin 211 Géographie au 1/1/21 POP T1M - Population 1968 1975 1982 199 1999 28 Population 3 499 3 224 3 162 2 943 2 929 2 869 Densité

Plus en détail

Forme juridique Noms et adresses des filiales à assurer. Date de création ou début de l activité Description PRÉCISE de vos activités

Forme juridique Noms et adresses des filiales à assurer. Date de création ou début de l activité Description PRÉCISE de vos activités 1 RC Professionnelle by Hisox Questionnaire préalable d assurane Identifiation du proposant Raison soiale Adresse de la soiété Site web Code APE Code SIREN Forme juridique Noms et adresses des filiales

Plus en détail

CONTACTER TÉLÉPHONE. Comment. une entreprise, un employeur par GUIDE POUR AGIR JE RECHERCHE DES OFFRES D EMPLOI ET J Y RÉPONDS

CONTACTER TÉLÉPHONE. Comment. une entreprise, un employeur par GUIDE POUR AGIR JE RECHERCHE DES OFFRES D EMPLOI ET J Y RÉPONDS GUIDE POUR AGIR Comment CONTACTER une entreprise, un employeur par TÉLÉPHONE JE RECHERCHE DES OFFRES D EMPLOI ET J Y RÉPONDS Ave le soutien du Fonds soial européen Le téléphone est-il un outil effiae dans

Plus en détail

Tourisme Pro by Hiscox Questionnaire préalable d assurance

Tourisme Pro by Hiscox Questionnaire préalable d assurance Tourisme Pro by Hisox Questionnaire préalable d assurane Tourisme Pro by Hisox Questionnaire préalable d assurane Identifiation du proposant Raison soiale Adresse de la soiété Site web Code APE Code SIREN

Plus en détail

LES FORMATIONS EN MARECHALERIE ET SYSTEMES DE REGLEMENTATION DANS LES ETATS EUROPEENS

LES FORMATIONS EN MARECHALERIE ET SYSTEMES DE REGLEMENTATION DANS LES ETATS EUROPEENS LES FORMATIONS EN MARECHALERIE ET SYSTEMES DE REGLEMENTATION DANS LES ETATS EUROPEENS En 2009, les assoiations membres de l EFFA ont été invitées à remplir un questionnaire portant sur la formation et

Plus en détail

Tourisme Pro by Hiscox Questionnaire préalable d assurance

Tourisme Pro by Hiscox Questionnaire préalable d assurance Tourisme Pro by Hisox Questionnaire préalable d assurane Tourisme Pro by Hisox Questionnaire préalable d assurane Identifiation du proposant Raison soiale Adresse de la soiété Site web Code APE Code SIREN

Plus en détail

Contribution de l Association Nationale des Etudiants en Pharmacie (ANEPF) dans le cadre des Assises Nationales de l enseignement Supérieur

Contribution de l Association Nationale des Etudiants en Pharmacie (ANEPF) dans le cadre des Assises Nationales de l enseignement Supérieur Contribution de l Assoiation Nationale d Etudiants en Pharm (ANEPF) dans le adre d Assis National de l enseignement Supérieur Cette ontribution de l Assoiation Nationale d Etudiants en Pharm de Frane (ANEPF),

Plus en détail

Diagnostic Immobilier by Hiscox Questionnaire préalable d assurance

Diagnostic Immobilier by Hiscox Questionnaire préalable d assurance Diagnosti Immobilier by Hisox Questionnaire préalable d assurane Diagnosti Immobilier by Hisox Questionnaire préalable d assurane Identifiation du proposant Nom ou raison soiale Adresse Code postal Ville

Plus en détail

Les accommodements raisonnables

Les accommodements raisonnables Les aommodements raisonnables Guide de l élève Introdution aux hartes anadienne et québéoise...p. 2 Le droit à l égalité et à la non-disrimination...p. 3 Les aommodements raisonnables...p. 4 Tableau synthèse

Plus en détail

L INSERTION PROFESSIONNELLE

L INSERTION PROFESSIONNELLE L INSERTION PROFESSIONNELLE 22/10/2013 MDPH 59 1 mdph59 Le Référent Insertion Professionnelle LES MISSIONS Interface entre la MDPH et le SPE (Service Public de l Emploi) Rôle d expertise en matière d évaluation

Plus en détail

Les contrats aidés. Conclusion du contrat Formalités. Les étapes : - Contrat établi par un formulaire CERFA à remplir

Les contrats aidés. Conclusion du contrat Formalités. Les étapes : - Contrat établi par un formulaire CERFA à remplir Définition Champ d application Conclusion du contrat Formalités Durée du contrat et conditions d emploi Rémunération Aides et avantages sociaux particuliers Contrat de professionnalisation Contrat de formation

Plus en détail

Sommaire. Le Mot des Présidents. Présentation du Forum Centrale-Supélec PAG04. Présentation de l École Centrale Paris PAGP 09 PAGP 11

Sommaire. Le Mot des Présidents. Présentation du Forum Centrale-Supélec PAG04. Présentation de l École Centrale Paris PAGP 09 PAGP 11 4 9 V Sommaire Le Mot des Sommaire Présidents Sommaire Le Mot des Présidents 03 Présentation du Forum Centrale-Supéle PAG04 Présentation de l Éole Centrale Paris PAGP 09 Présentation de Supéle PAGP 11

Plus en détail

ADDICTION SEVERITY INDEX - TSR

ADDICTION SEVERITY INDEX - TSR Laboratoire de Psyhiatrie Version Otobre 2005 Université Vitor Segalen Bordeaux 2 1 ADDICTION SEVERITY INDEX - TSR Adaptation française INSTRUCTIONS 1) Ne laissez auun blan et utilisez les odes appropriés

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Garches, le 26 février 2010

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Garches, le 26 février 2010 U M Y Union des Mai des Yvelines COMMUNIQUÉ DE PRESSE Garhes, le 26 février 2010 APPEL À CANDIDATURE 14e Grand Prix de l Environnement des Villes et Territoires d Ile-de-Frane Paris-Porte de Versailles

Plus en détail

L ORIENTATION PROFESSIONNELLE

L ORIENTATION PROFESSIONNELLE Guide pratique MDPH Partie 1 Fiche n IV-2 CNSA - DGEFP Version 1 sept/2008 L ORIENTATION PROFESSIONNELLE Plan : 1. Les principes de l orientation professionnelle... 1 2. Vers quels lieux peut se faire

Plus en détail

Le maintien dans l emploi

Le maintien dans l emploi Le maintien dans l emploi Aspects réglementaires Dr JM STERDYNIAK METRANEP - 30 septembre 2008 1 Le champ du sujet Défi majeur pour les services de santé au travail. Code du Travail :? «maintien dans l

Plus en détail

PLAN D ACTION «SKI MAURIENNE» HIVER 2013-2014

PLAN D ACTION «SKI MAURIENNE» HIVER 2013-2014 PLAN D ACTION «SKI MAURIENNE» HIVER 2013-2014 DOCUMENT DE TRAVAIL SOUS RESERVE DE MODIFICATIONS Alexandre Gros Maurienne Tourisme 28 otobre 2013 CONTEXTE & OBJECTIFS Chronologie & ontexte: - Avant 2009

Plus en détail

LE COLLEGE BRUZ COLLÈGE. LYCÉE ST JOSEPH. Formation Education Activité Informatique

LE COLLEGE BRUZ COLLÈGE. LYCÉE ST JOSEPH. Formation Education Activité Informatique 2010 Formation Eduation Ativité Informatique?. saintjoseph LE COLLEGE BRUZ COLLÈGE. LYCÉE ST JOSEPH BP 77118-35171 BRUZ edex tél. 02 99 05 01 01 - fax 02 99 05 01 09 stjoseph@stjoseph-bruz.org www.stjoseph-bruz.org

Plus en détail

MACROS MINITAB POUR LE CALCUL DES COURBES D'EFFICACITÉ DES CARTES DE CONTRÔLE DE SHEWHART R. PALM * 1. Introduction

MACROS MINITAB POUR LE CALCUL DES COURBES D'EFFICACITÉ DES CARTES DE CONTRÔLE DE SHEWHART R. PALM * 1. Introduction Statistique Informatique Mathématique appliquées Novembre 3 MACROS MINITAB POUR LE CALCUL DES COURBES D'EFFICACITÉ DES CARTES DE CONTRÔLE DE SHEWHART R. PALM * 1. Introdution Les artes de ontrôle sont

Plus en détail

DocumentHumain. Confidentiel. Disposition de fin de vie

DocumentHumain. Confidentiel. Disposition de fin de vie Confidentiel Disposition de fin de vie DoumentHumain Mes volontés juridiquement valables onernant ma vie, mes périodes de souffrane, les derniers moments de mon existene et ma mort Institut interdisiplinaire

Plus en détail

L obligation d emploi

L obligation d emploi L obligation d emploi 1 2 La réponse à l obligation d emploi dans le secteur privé La réponse à l obligation d emploi dans le secteur public La loi fixe à tout établissement privé ou public d au moins

Plus en détail

L essentiel. un guide de la FNATH. Travailler. avec un handicap. Emploi solutions ASSOCIATION DES ACCIDENTÉS DE LA VIE

L essentiel. un guide de la FNATH. Travailler. avec un handicap. Emploi solutions ASSOCIATION DES ACCIDENTÉS DE LA VIE L essentiel un guide de la FNATH Emploi solutions Travailler avec un handicap ASSOCIATION DES ACCIDENTÉS DE LA VIE travail handicap Un guide pour quoi? Accompagner l emploi ou le maintien dans l emploi

Plus en détail

#DSAA. Marseille. u Lycée Denis Diderot {Lycée Marie Curie é Lycée Jean Perrin. Lycée Saint Exupéry

#DSAA. Marseille. u Lycée Denis Diderot {Lycée Marie Curie é Lycée Jean Perrin. Lycée Saint Exupéry # Marseille u Lyée Denis Diderot {Lyée Marie Curie é Lyée Jean Perrin Lyée Saint Exupéry #sommaire_ Introdution Diplôme Supérieur d Arts Appliqués spéialité Design / Marseille 4 Projet pédagogique global

Plus en détail

La formation professionnelle des salariés : principes généraux

La formation professionnelle des salariés : principes généraux 2 nd forum des associations Juin 2013 - Goyave La formation professionnelle des salariés : principes généraux Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi

Plus en détail

Professionnels de l art by Hiscox Questionnaire préalable d assurance

Professionnels de l art by Hiscox Questionnaire préalable d assurance Professionnels de l art by Hisox Questionnaire préalable d assurane Votre interlouteur: Buzz Assurane Servie lients - BP 105 83061 Toulon Cedex prodution@buzzassurane.om La ommunauté des olletionneurs

Plus en détail

MBA Spécialisé en Alternance

MBA Spécialisé en Alternance MBA Spécialisé en Alternance "Management de l Environnement" Diplôme d'etat de Niveau I enregistré au Registre National des Certifications Professionnelles JO du 13 octobre 2007 2 2013 / 2014 Groupe Sup

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été établit en juin 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction des lois

Plus en détail

L essentiel à retenir

L essentiel à retenir Février 2012 CONTRATS ET MESURES Le contrat de professionnalisation Vous recrutez un jeune de moins de 26 ans, un demandeur d emploi, un bénéficiaire d un minima social ou un ancien titulaire d un contrat

Plus en détail

Synthèse des aides AGEFIPH

Synthèse des aides AGEFIPH Synthèse des aides AGEFIPH 2011 Ce document n'a pas de valeur contractuelle. Il ne vous est fourni qu'à seule fin d'information Les aides AGEFIPH (pour toute demande télécharger le dossier sur le site

Plus en détail

INSERTION PROFESSIONNELLE

INSERTION PROFESSIONNELLE DOSSIER THEMATIQUE INSERTION PROFESSIONNELLE 2010 Maison des personnes handicapées Pôle professionnel 59, avenue de Fès B.P 7353 34086 Montpellier Cedex 4 SOMMAIRE 1. RECONNAISSANCE DE LA QUALITE DE TRAVAILLEUR

Plus en détail

Comment évaluer la qualité d un résultat? Plan

Comment évaluer la qualité d un résultat? Plan Comment évaluer la qualité d un résultat? En sienes expérimentales, il n existe pas de mesures parfaites. Celles-i ne peuvent être qu entahées d erreurs plus ou moins importantes selon le protoole hoisi,

Plus en détail

Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013

Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013 Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013 L Icam en Bref De 1898 à nos jours 1898 : création de l Institut Catholique des Arts et Métiers à Lille 1903 : création de la formation professionnelle

Plus en détail

Intervention de l AGEFIPH dans le champ du Maintien dans l Emploi des personnes handicapées

Intervention de l AGEFIPH dans le champ du Maintien dans l Emploi des personnes handicapées Intervention de l AGEFIPH dans le champ du Maintien dans l Emploi des personnes handicapées Mme Fabiola BERIZIKY Chargée d Etudes et de Développement AGEFIPH PACA CORSE Journée «Maintien dans l Emploi»

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été mis à jour en septembre 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction

Plus en détail

Synthèse des aides AGEFIPH

Synthèse des aides AGEFIPH Synthèse des aides AGEFIPH 2011 Ce document n'a pas de valeur contractuelle. Il ne vous est fourni qu'à seule fin d'information Aides AGEFIPH p3 Aide au maintien dans l emploi p4 Aide à l adaptation des

Plus en détail

Le compte satellite des institutions sans but lucratif

Le compte satellite des institutions sans but lucratif Institut des omptes nationaux Le ompte satellite des institutions sans ut luratif 2000-2001 Contenu de la puliation Le ompte satellite des institutions sans ut luratif (ISBL) est élaoré d après les définitions

Plus en détail

L ALTERNANCE DANS l ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR EN LANGUEDOC-ROUSSILLON

L ALTERNANCE DANS l ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR EN LANGUEDOC-ROUSSILLON L ALTERNANCE DANS l ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR EN LANGUEDOC-ROUSSILLON Vous avez le projet de recruter un nouveau collaborateur? L alternance peut être une SOLUTION! Il existe deux types de contrat de travail

Plus en détail

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente 1 Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles

Plus en détail

Accord relatif à la formation professionnelle tout au long de la vie dans les industries chimiques

Accord relatif à la formation professionnelle tout au long de la vie dans les industries chimiques Accord relatif à la formation professionnelle tout au long de la vie dans les industries chimiques 1 Le présent accord a pour objet de mettre en œuvre, dans la branche des industries chimiques, les dispositions

Plus en détail

professionnalisation

professionnalisation GUIDE PRATIQUE professionnalisation mode d emploi période contrat tutorat PRÉAMBULE La formation constitue un enjeu stratégique pour la pérennisation des entreprises et l employabilité des salariés, notamment

Plus en détail

Maintien et retour à l emploi d un patient porteur d une pathologie chronique

Maintien et retour à l emploi d un patient porteur d une pathologie chronique Maintien et retour à l emploi d un patient porteur d une pathologie chronique Classification Internationale du fonctionnement, du handicap et de la santé AC D Apolito Du modèle médical à la CIF 1 Approche

Plus en détail

HANDICAP ET FORMATION DANS LA FPH

HANDICAP ET FORMATION DANS LA FPH MODE D EMPLOI HANDICAP ET FORMATION DANS LA FPH ASSOCIATION NATIONALE POUR LA FORMATION PERMANENTE DU PERSONNEL HOSPITALIER UN PARTENARIAT ENTRE L ANFH ET LE FIPHFP Le Fonds pour l Insertion des Personnes

Plus en détail

La politique de l emploi des travailleurs handicapés au cœur des préoccupations du gouvernement pour favoriser leur inclusion sociale

La politique de l emploi des travailleurs handicapés au cœur des préoccupations du gouvernement pour favoriser leur inclusion sociale La politique de l emploi des travailleurs handicapés au cœur des préoccupations du gouvernement pour favoriser leur inclusion sociale Sommaire Chiffres clé : l emploi des travailleurs handicapés La politique

Plus en détail

Le marché du travail. de la MRC de

Le marché du travail. de la MRC de Le marhé du travail de la MRC de Montalm Publiation réalisée par Emploi-Québe Servie Canada Diretion Joelyne St-André Coordination Roger Pedneault Rédation Pierre Buisson Corinne Desfossés Comité régional

Plus en détail

GUIDE DU CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION. Au 01/01/2011

GUIDE DU CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION. Au 01/01/2011 GUIDE DU CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION Au 01/01/2011 Maison Familiale Rurale De Coqueréaumont 1888 route de Coqueréaumont 76690 SAINT GEORGES SUR FONTAINE 02.35.34.71.22-02.35.34.27.54 Courriel : mfr.coquereaumont@mfr.asso.fr

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2015 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI En 2012, 100 300 établissements employaient 361 700 travailleurs handicapés. La loi fixe à tout établissement privé ou

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS

CATALOGUE DES FORMATIONS CAALOGUE DES FORMAIONS La formation aux métiers éduatifs et soiaux > édiion 2016 > EIE ENFANCE > RAVAIL SOCIAL > ERSONNES ÂGÉES www.arifts.fr Édito Édito En deux ans, le paysage de la formation professionnelle

Plus en détail

Connaître les impacts d une inondation

Connaître les impacts d une inondation ANTICIPER Après vous être informé sur les risques menaçants vos prohes et vos biens, vous devez évaluer les dommages potentiels afin d antiiper la rise et diminuer ses effets. Connaître les impats d une

Plus en détail

g conditions actuelles de la répression du blanchiment de fraude fiscale et sur ses conséquences.

g conditions actuelles de la répression du blanchiment de fraude fiscale et sur ses conséquences. Le délit de blanhiment, un horizon pénal qui ne esse de s'élargir... 4- t ru Q) ' Le blanhiment de fraude fisale ru :::::: Le ontexte de la réflexion sur la lutte ontre la fraude fisale invite à s'interger

Plus en détail

Contrats aidés : Bénéficiaires, rémunérations, cotisations

Contrats aidés : Bénéficiaires, rémunérations, cotisations Fiche pratique RCAA 26, complète Rédacteurs : Laurence Nicolas, Betty Sanchez Contrats aidés : Bénéficiaires, rémunérations, cotisations La présente fiche pratique a pour objet de faire le point, sous

Plus en détail

ETUDE COMPARATIVE RELATIVE AU SERTISSAGE DES CANALISATIONS EN CUIVRE DANS LE SECTEUR DE LA RENOVATION

ETUDE COMPARATIVE RELATIVE AU SERTISSAGE DES CANALISATIONS EN CUIVRE DANS LE SECTEUR DE LA RENOVATION - Février 2003 - ETUDE COMPARATIVE RELATIVE AU SERTISSAGE DES CANALISATIONS EN CUIVRE DANS LE SECTEUR DE LA RENOVATION Centre d Information du Cuivre 30, avenue Messine 75008 Paris HOLISUD Ingénierie 21,

Plus en détail

Exemples de solutions acoustiques

Exemples de solutions acoustiques Exemples de solutions aoustiques RÉGLEMENTATON ACOUSTQUE 2000 Janvier 2014 solement aux bruits aériens intérieurs et niveau de bruit de ho Traitement aoustique des parties ommunes Bruits d équipements

Plus en détail

La volatilité accrue du prix de l électricité pour les ménages belges

La volatilité accrue du prix de l électricité pour les ménages belges La volatilité arue du prix de L'éLetriité pour Les ménages belges La volatilité arue du prix de l életriité pour les ménages belges Une analyse basée sur les aratéristiques spéifiques de la fixation des

Plus en détail

L économie sociale et solidaire : une autre culture d entreprendre

L économie sociale et solidaire : une autre culture d entreprendre L éonomie soiale et solidaire : ne atre ltre d entreprendre UN PROJET L éonomie soiale et solidaire ombine engagement soial et initiative éonomiqe por mettre la personne hmaine a entre des ativités et

Plus en détail

Formation en Alternance

Formation en Alternance 2013 / 2014 Formation en Alternance BACHELOR MANAGEMENT DU TOURISME " Management de l Hébergement " Diplome d Etat de Niveau II enregistré au Registre National des Certifications Professionnelles JO du

Plus en détail

Droit Individuel à la Formation

Droit Individuel à la Formation Droit Individuel à la Formation Salariés en CDI (public ou privé), Salariés en CDD, Intérimaires Le Droit Individuel à la Formation donne la possibilité d acquérir une qualification professionnelle, d

Plus en détail

La protection différentielle dans les installations électriques basse tension

La protection différentielle dans les installations électriques basse tension Juin 2001 La protetion différentielle dans les installations életriques basse tension Ce guide tehnique a pour objetif de mettre en évidene les prinipes de fontionnement des protetions différentielles

Plus en détail

LA FORMATION DES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

LA FORMATION DES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CENTRE DE GESTION DE MAINE ET LOIRE NOTE D INFORMATION MARS 2008 Mise à jour JUIN 2009 (Annule et remplace la précédente) LA FORMATION DES AGENTS DE LA FONCTION PUBLIQUE

Plus en détail

dans ce numéro MAGAZINE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION équipement sportif p.21 stade nautique : Le chantier avance

dans ce numéro MAGAZINE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION équipement sportif p.21 stade nautique : Le chantier avance Sillage MAGAZINE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION CAEN LA MER équipement sportif p.21 stade nautique : Le hantier avane dans e numéro vie de l AgglomérAtion p.4 Renault Truks : Volvo renfore l usine de

Plus en détail

l Essentiel du Contrat de Professionnalisation Guide Pratique

l Essentiel du Contrat de Professionnalisation Guide Pratique SOFIP - SERVICE OFFRE DE FORMATION ET INSERTION PROFESSIONNELLE Relations Université-Entreprises l Essentiel du Contrat de Professionnalisation Guide Pratique Ce guide est destiné à la communauté universitaire

Plus en détail

Réforme de la formation professionnelle : synthèse des principales nouveautés

Réforme de la formation professionnelle : synthèse des principales nouveautés 1 Réforme de la formation professionnelle : synthèse des principales nouveautés La réforme de la formation professionnelle a été publiée au Journal officiel mars 2014. Nous vous proposons de découvrir

Plus en détail

INTERVIEW. Valérie Péché, conservatrice du patrimoine p.4. cle magazine d information du Département de l Eure n 34 / Novembre-Décembre 2009

INTERVIEW. Valérie Péché, conservatrice du patrimoine p.4. cle magazine d information du Département de l Eure n 34 / Novembre-Décembre 2009 C ÉTAIT HIER Exposition : file la laine P.8 INTERVIEW Valérie Péhé, onservatrie du patrimoine p.4 SOCIAL Alexandra à l éoute des vitimes p.5 B. AMSALEM «Patron» des athlètes français p.6 le magazine d

Plus en détail

COMMENT FINANCER VOTRE FORMATION?

COMMENT FINANCER VOTRE FORMATION? COMMENT FINANCER VOTRE FORMATION? De nombreux dispositifs peuvent vous permettre de financer vos frais de formation et de percevoir une rémunération pendant votre formation. Ce document présente les principaux

Plus en détail

Le système de la formation professionnelle en France. Mars 2010 AEFP Bruxelles

Le système de la formation professionnelle en France. Mars 2010 AEFP Bruxelles Le système de la formation professionnelle en France Mars 2010 AEFP Bruxelles sommaire La formation tout au long de la vie Le cadre réglementaire L historique La réforme de 2009 Les principaux dispositifs

Plus en détail

Les laboratoires d'hydrologie isotopique dans les pays en développement

Les laboratoires d'hydrologie isotopique dans les pays en développement PERSPEIVES Les laboratoires d'hydrologie isotopique dans les pays en développement Leur rôle, leur expériene et leurs problèmes dans le domaine de la reherhe hydrologique et géohimique La onsommation d'eau

Plus en détail