Revue des Sciences et de la Technologie - RST- Volume 5 N 1 / janvier 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Revue des Sciences et de la Technologie - RST- Volume 5 N 1 / janvier 2014"

Transcription

1 Revue des Sienes et de la Tehnologie - RST- Volume 5 N 1 / janvier 214 L impat d une Charge Fortement Capaitive Sur la Qualité du Filtrage d un FAP Contrôlé Par un Filtre Multi-Variable Hautement Séletif N. Hamouda, H. Benalla & K.E Hemsas Laboratoire D életrotehnique Université Mentouri Route d Ain El Bey, Constantine, ALGERIE Laboratoire d Automatique de Sétif, Département d Eletrotehnique de Sétif, ALGERIE Résumé Cet artile est onsaré à la dépollution des réseaux életriques par un filtre atifs parallèle (FAP). On ommene le travail par l étude d un Filtre multi-variable (FMV) basé sur la transformée de Conordia. La partiularité de e filtre est l extration séletive ou globale des ourants harmoniques de référenes sur l axe de Conordia pour ompenser les harmoniques du réseau, et de onséquent, améliorer la qualité d énergie. Ensuite, on présente l impat d une harge fortement apaitive sur la qualité du filtrage d un FAP ontrôlé par l approhe FMV. Cet impat est validé par des résultats de simulations numériques sous l environnement Matab / Simulink d un système de puissane PD3 à diode débité sur une harge fortement apaitive. Ces résultats nous a permis de dévoiler l influene majeur de e type de harges sur la qualité du filtrage. Mots lés FAP, Harmoniques, FMV, Système de puissane PD3, Qualité d énergie, Charge Fortement Capaitive, Filtrage Globale, transformée de Conordia Abstrat This artile is devoted to the depollution of the eletrial supply networks by shunt ative power filter (SAPF). We start by studying a self tuning filter (STF) based on Conordia transformation. This transformation is based on the extration of the referenes of harmoni urrents in the Conordia axis to ompensate network harmoni and by onsequene, improve the quality of power system. Next, we present the influene of a strongly apaitive load on the quality of the filtering of a SAPF ontrolled by a STF approah. This influene is validated by numerial simulations under Matlab-Simulink environment of a system of power PD3 a diode debited in a strongly apaitive load this results prove the major influene of this types of load in filtering quality. Key word SAPF, Harmoni, STF, System of Power PD3, Quality of Energy, Strongly Capaitive Load, Conordia transformation I. INTRODUCTION La prolifération de perturbations életriques est due à un nombre roissant de harges non linéaires présentent dans les lignes életriques (tels que les onvertisseurs, les ordinateurs personnels, les appareils à tubes fluoresents, et.). Tous es appareils possèdent la partiularité d absorber des ourants non sinusoïdaux et don d introduire dans les lignes életriques des pollutions harmoniques en ourant. Les omposantes harmoniques générées se propagent dans l ensemble du réseau de distribution életrique sous la forme de ourants qui peuvent sérieusement affeter d autres appareils en allant parfois même jusqu à les 5

2 L impat d une Charge Fortement Capaitive Sur la Qualité du Filtrage d un FAP Contrôlé Par un Filtre Multi-Variable Hautement Séletif détériorer [1]. Depuis maintenant quelques années, les Filtres Atifs Parallèles (FAPs) se sont révélés être des tehniques effiaes pour la ompensation des omposantes harmoniques [2]. Ces filtres herhent à identifier les omposantes harmoniques afin de les réinjeter effiaement dans le réseau életrique en opposition de phase. Ils sont également apables de orriger le fateur de puissane et de ompenser l éventuel déséquilibre d un système triphasé. De plus, les FAPs peuvent être insérés aisément dans les installations existantes de distribution életrique sans néessiter de grandes modifiations. Reonnus pour leur failité de mise en œuvre, pour leur robustesse et leur fiabilité, ils représentent aujourd hui la tehnique la plus largement employée pour dépolluer les systèmes életriques [2], [3]. Un FAP basé sur la tehnique d extration FMV peut ompenser, en temps réel, totalement ou partiellement toute perturbation pouvant survenir sur le réseau életrique [4]. Dans et artile nous présentons le prinipe d extration à base du FMV, et l impat d une harge fortement apaitive sur la qualité du filtrage d un filtre atif parallèle et en montant l effet du filtre atif pour une harge indutive d une part et d autre part pour une harge fortement apaitive. Les résultats de simulation numérique dans l environnement Matlab- Simulink montrent bien et effet. II. STRUCTURE GENERAL D UN FILTRE ACTIF PARALLELE La struture générale d un FAP triphasé de type tension est présentée par la Fig. 1 où l on distingue l onduleur et le filtre de sortie de la partie puissane ainsi que les différents blos de la partie ontrôle-ommande. La partie puissane est généralement onstituée d un onduleur de tension à base d interrupteurs de puissane dont les états des interrupteurs de l'onduleur sont ontrôlés par le régulateur à hystérésis dont la bande d'hystérésis h vaut.4a [4], d un iruit de stokage d énergie (souvent apaitif) et d un filtre de sortie du premier ordre afin d'atténuer les omposantes dues aux ommutations de l'onduleur et à onneter le filtre atif au réseau életrique [1],[5]. La partie ontrôle-ommande est omposée d une première étape dont le rôle est l identifiation des harmoniques dont la qualité du filtrage dépend en grand partie de la méthode d identifiation des harmoniques de référenes, et d une seonde étape qui réalise la régulation de la tension ontinue. Une troisième et dernière étape génère la ommande de l onduleur. Fig. 1 struture générale du filtre atif parallèle. N. Hamouda, H. Benalla & K.E Hemsas 51

3 N. Hamouda, H. Benalla & K.E Hemsas III. IDENTIFICATION DES COURANTS HARMONIQUES DE REFERENCES PAR UN FILTRE MULTI-VARIABLE FMV A. Prinipe du Filtre Multi-Variable FMV Le filtre multi-variable est un filtre d extration, hautement séletif, développé, entre autres, au sein du laboratoire de Nany. Son prinipe de base s appuie sur les travaux de Song Hong-Sok [5], [6], et basé sur l'extration de la omposante fondamentale ou harmonique des signaux, diretement selon les axes ( ). B. Modèle Mathématique du Filtre FMV Le modèle mathématique est développé dans la première fois par Song Hong-Sok, la relation entre les grandeurs d entrées et de sortie ayant un effet intégrale [6] omme le montre l Equation (1). ˆ j ( ) t j t i s e e i ( t ). dt (1) Où : la pulsation de oupure Après la transformation de Laplae de l Equation (1), on a trouvé l Equation (2) [6]. iˆ ( s) s j H ( s) i ( s) s 2 2 (2) La fontion de transfert (2), elle preuve que le signal de sortie î est en phase ave le signal d entrée i. D'ailleurs, si nous traçons le diagramme de Bode de ette fontion de transfert nous trouverons des similitudes ave un filtre de passe bande. Supposer maintenant que nous ajoutons deux nouvelles onstantes K1 et K2 dans l expression (2). Alors nous avons obtenu l'equation (3) omme suite : iˆ ( s) ( s K1) j H ( s) K2. i ( s) 2 2 ( s K1) (3) Si on pose K2 2 et on varie K 1 trouve les Figures i-dessous, on peut traer le diagramme de Bode en 3D, on L impat d une Charge Fortement Capaitive Sur la Qualité du Filtrage d un FAP Contrôlé Par un Filtre Multi-Variable Hautement Séletif 52

4 L impat d une Charge Fortement Capaitive Sur la Qualité du Filtrage d un FAP Contrôlé Par un Filtre Multi-Variable Hautement Séletif H(s) [db] f [Hz] 4 2 Fig. 2 Courbe du Gain de H ( s) en Fontion de f et K K arg H(s) [rad] f[hz] K Fig. 3 Courbe de la Phase de H ( s ) en Fontion de f et K 1 Les Fig.2 et Fig.3 montrent que : 1. à 5Hz, l angle de phase du diagramme de Bode est nul. Ce qui signifie que deux signaux d entrer et de sortie sont en phase l un par rapport l autre. 2. pour que H ( s) db, il est néessaire que : K1 K2 K 2 Tant que K1 K2 K l expression (3) deviendra omme suite : iˆ ( s) ( s K) j H ( s) K. i ( s) 2 2 ( s K) (4) N. Hamouda, H. Benalla & K.E Hemsas 53

5 N. Hamouda, H. Benalla & K.E Hemsas Sahant que l ériture sous forme omplexe est donnée omme suite : iˆ ( ) ˆ ( ) ˆ s i s ji ( s) ( s) i ( s) ji ( s) (5) Selon les axes ( ), les expressions liant les omposantes î en sortie du FMV aux omposantes d entrée i sont les suivantes : ˆ ( s K ). K i ( ) K i s i ( s) ( s K ) 2 2 ( ) 2 2 (6) s K ˆ K ( s K) i ( ). i ( ) 2 2 s K i s 2 2 (7) ( s K) ( s K) Les expressions (6) et (7) peuvent érire omme suite : ˆ K ( [ ( ) ˆ i ( )]. ˆ i s i s i ( s)) (8) s s ˆ K ( [ ( ) ˆ i ( )]. ˆ i s i s i ( s)) (9) s s La Fig.4 montre le shéma de iruit du filtre dérit par le l Equation (3). Où: Fig. 4 Shéma de Ciruit du FMV i : Le ourant életrique d entrée du FMV selon les axes ( ). ˆ : i La omposante du ourant qui passe dans le filtre FMV. L impat d une Charge Fortement Capaitive Sur la Qualité du Filtrage d un FAP Contrôlé Par un Filtre Multi-Variable Hautement Séletif 54

6 L impat d une Charge Fortement Capaitive Sur la Qualité du Filtrage d un FAP Contrôlé Par un Filtre Multi-Variable Hautement Séletif K : onstante à fixer par le diagramme de Bode. h.2. f : Pulsation du ourant identifie. C. Identifiation des Harmonique de référenes à base du FMV Quant aux ourants diphasés d axes ( ) ils peuvent être définis omme la somme d une omposante fondamentale et d une omposante harmonique [7] : i i 1 i h i i 1 i h (1) Où : i 1 : Composante fondamentale du ourant i h sur l axe. i 1 : Composante fondamentale du ourant i h sur l axe. i h : Composante harmonique du ourant i h sur l axe i h : Composante harmonique du ourant i h sur l axe Le rôle du FMV est d extraire les omposantes fondamentales du ourant de harge à la pulsation 2. f ave ( f 5 Hz) diretement selon les axes ( ) Ensuite, les omposantes harmoniques du ourant selon les axes ( ), notées ii i h et i h sont obtenues en soustrayant sur haque axe, la sortie du FMV à son entrée. Les ourants harmoniques de référenes sont obtenus par la transformation inverse de Conordia [4], [5]. ih _ ref i h ih _ ref 2 1/2 3/2 3 i h i 1/2 h _ ref 3 3/2 (11) La Fig.5 représente l algorithme de l identifiation globale des harmoniques du ourant de la harge à base de la tehnique du filtre multi-variable de sorte que : T 32 T 32 t : Transformer inverse de Conordia. : Transformer diret de Conordia. N. Hamouda, H. Benalla & K.E Hemsas 55

7 N. Hamouda, H. Benalla & K.E Hemsas Fig. 5 Algorithme d Identifiation des Harmoniques de Référene à base du Filtre FMV IV. RESULTATS DE SIMULATION NUMERIQUE Le système simulé est montré dans la Fig.6 (la harge non linéaire est PD3 à diode débité sur une harge fortement apaitive). Les modèles et l ensemble des simulations sont réalisés dans l environnement Matlab/Simulink. L onduleur est ommandé par la ommande Hystérésis. L objetif est de montrer l effiaité du filtrage atif (globale) des harmoniques à base du filtre multi-variable FMV, et l impat d une harge fortement apaitive sur la qualité du filtrage. Les paramètres du système simulé sont donnés omme suites. f 5Hz, Ls.115mH, Rs 1m, L.1mH, R 1m, Ld.2H, Rd 1, Vs eff 22V, Lf 1mH, Rf 1m, h.4a, Cd 8mF, Vd g 7V, C=1µF Fig. 6 Système Simulé A. Filtrage Atif des Courants Harmoniques Pour une harge Indutive Fig. 7 Filtrage des Harmoniques du Courant Pour une Charge Indutive à Base d un FMV L impat d une Charge Fortement Capaitive Sur la Qualité du Filtrage d un FAP Contrôlé Par un Filtre Multi-Variable Hautement Séletif 56

8 L impat d une Charge Fortement Capaitive Sur la Qualité du Filtrage d un FAP Contrôlé Par un Filtre Multi-Variable Hautement Séletif 8 Fundamental (5Hz) = 39.68, THD= 27.56% 6 Mag Harmoni order 4 Time (s) Fundamental (5Hz) = 41.79, THD=.21% 3 Mag Harmoni order 4 Time (s) Fundamental (5Hz) = 1.28, THD= 91.79% 3 Mag Harmoni order Fig. 8 (a), (b), () Spetres Harmoniques des Courants i, i s et i f N. Hamouda, H. Benalla & K.E Hemsas 57

9 N. Hamouda, H. Benalla & K.E Hemsas B. Filtrage Atif des Courants Harmoniques Après l insertion d une Charge Fortement Capaitive 1 ih (A) is (A) if (A) t (s) Fig. 9 Effet de la Charge Capaitive sur la Qualité du Filtrage d un FAP Fundamental (5Hz) = 43.1, THD= 75.6% Mag Fundamental (5Hz) Harmoni = order, THD= 21.43% Mag Harmoni order Fig. 1 (a), (b), Spetres Harmoniques des Courants i, i s et Les résultats de simulation numérique présentent le ourant de la harge, le ourant délivré par la soure et elui fourni par le filtre atif. On remarque après l insertion d une harge fortement apaitive de valeur C=1µF après indutive à l instant,1s que la forme d onde du ourant de soure est déformé La apaité du filtre atif à ompenser les harmoniques ourant de la harge est démontrée L impat d une Charge Fortement Capaitive Sur la Qualité du Filtrage d un FAP Contrôlé Par un Filtre Multi-Variable Hautement Séletif 58

10 L impat d une Charge Fortement Capaitive Sur la Qualité du Filtrage d un FAP Contrôlé Par un Filtre Multi-Variable Hautement Séletif par la leture de spetre harmonique du ourant de réseau après le filtrage. Le THD du ourant de soure passe de 27.56% avant le filtrage, à,21% après le filtrage pour une harge indutive (aepté dans les normes international CEI inferieur de 5%), après l insertion d une, harge fortement apaitive il passe de 75,6% avant le filtrage à 21,33% après le filtrage (refusé dans les normes international CEI, plus de 5%) V. CONCLUSION Dans e travail nous avons étudié une nouvelle approhe FMV d identifiation des harmoniques de référenes et son appliation dans un FAP ave harge fortement apaitive. Nous avons onstaté que le FAP s applique mieux ave les harges à aratère indutives et ne onvient pas ave les harges fortement apaitives. On outre, la méthode d identifiation FMV est très effiae pour extraire les harmoniques de référenes individuellement ou globalement, ainsi, l identifiation des harmoniques par un FMV n a pas besoin d un iruit PLL ontraire p-q et d-q., en plus de sa failité de mise en ouvre, l approhe FMV nous a permis de ompenser les harmoniques du réseau en régime déformé et déséquilibré de tension. VI. REFERENCE [1] H. Akagi, "Trends in Ative Power Line," IEEE Transations on Power Eletronis, vol. 9, no. 3, pp , 1994 [2] N. Bruyant, Etude et ommande généralisées de filtres atifs parallèles, ompensation global ou séletive des harmoniques, régime équilibré ou déséquilibré». Thèse de dotorat de l'université de Nantes, Frane, (1999). [3] T. Gouraud, «Identifiation et rejet de perturbations harmoniques dans des réseaux de distribution életrique». Thèse, Nantes, Frane, (1997). [4] M. Abdusalam, P. Poure and S. Saadate, «Hardware implementation of a three-phase ative filter system with harmoni isolation based on Self-Tuning-Filter». PESC, 39th IEEE Power Eletronis Speialists Conferene, Island of Rhodes, Greee, (28). [5] S. Hong-Sok, P. Hyun-Gyu, N. Kwanghee, An instantaneous phase angle detetion algorithm under unbalaned line voltage ondition, in: IEEE 3th Annual Power Eletronis Speialist Conferene PESC 99, vol. 1, August, 1999, pp. [6] S. Hong-Sok, Control sheme for PWM onverter and phase angle estimation algorithm under voltage unbalaned and/or sag ondition, Ph.D in eletroni and eletrial engineering, POSTECCH university, Republi of KOREA (South), 21. [7] M. Abdusalam, P. Poure and S. Saadate, «Study and experimental validation of harmoni isolation based on Self-Tuning-Filter for three-phase ative filter». ISIE, IEEE International Symposium on Industrial Eletronis, Cambridge, UK, (28). N. Hamouda, H. Benalla & K.E Hemsas 59

La protection différentielle dans les installations électriques basse tension

La protection différentielle dans les installations électriques basse tension Juin 2001 La protetion différentielle dans les installations életriques basse tension Ce guide tehnique a pour objetif de mettre en évidene les prinipes de fontionnement des protetions différentielles

Plus en détail

Chapitre IV- Induction électromagnétique

Chapitre IV- Induction électromagnétique 37 Chapitre IV- Indution életromagnétique IV.- Les lois de l indution IV..- L approhe de Faraday Jusqu à maintenant, nous nous sommes intéressés essentiellement à la réation d un hamp magnétique à partir

Plus en détail

Production statistique: passage d une démarche axée sur les domaines à une démarche axée sur les processus

Production statistique: passage d une démarche axée sur les domaines à une démarche axée sur les processus Nations Unies Conseil éonomique et soial Distr. générale 31 mars 2015 Français Original: anglais ECE/CES/2015/26 Commission éonomique pour l Europe Conférene des statistiiens européens Soixante-troisième

Plus en détail

BAILLY-GRANDVAUX Mathieu ZANIOLO Guillaume Professeur : Mrs Portehault

BAILLY-GRANDVAUX Mathieu ZANIOLO Guillaume Professeur : Mrs Portehault BAILLY-GRANDVAUX Mathieu ZANIOLO Guillaume Professeur : Mrs Portehault 1 I. Introdution...3 II. Généralités...3 Caratéristiques ommunes aux deux phénomènes...3 La différene entre la phosphoresene et la

Plus en détail

Comment évaluer la qualité d un résultat? Plan

Comment évaluer la qualité d un résultat? Plan Comment évaluer la qualité d un résultat? En sienes expérimentales, il n existe pas de mesures parfaites. Celles-i ne peuvent être qu entahées d erreurs plus ou moins importantes selon le protoole hoisi,

Plus en détail

LE PENETROMETRE STATIQUE Essais CPT & CPTU

LE PENETROMETRE STATIQUE Essais CPT & CPTU LE PENETROMETRE STATIQUE Essais CPT & CPTU Mesures Interprétations - Appliations Doument rédigé par des ingénieurs géotehniiens de GINGER CEBTP sous la diretion de : Mihel KHATIB Comité de releture : Claude-Jaques

Plus en détail

Étape II. Compétences à développer de 8 à 12 ans. Grilles des compétences

Étape II. Compétences à développer de 8 à 12 ans. Grilles des compétences Grilles des ompétenes Compétenes à développer de 8 à ans COMPÉTENCES DE 8 À ANS Les ompétenes en «aratères droits» sont à ertifier. (symbole en fin de ligne) Les ompétenes en «aratères italiques» sont

Plus en détail

ETUDE COMPARATIVE RELATIVE AU SERTISSAGE DES CANALISATIONS EN CUIVRE DANS LE SECTEUR DE LA RENOVATION

ETUDE COMPARATIVE RELATIVE AU SERTISSAGE DES CANALISATIONS EN CUIVRE DANS LE SECTEUR DE LA RENOVATION - Février 2003 - ETUDE COMPARATIVE RELATIVE AU SERTISSAGE DES CANALISATIONS EN CUIVRE DANS LE SECTEUR DE LA RENOVATION Centre d Information du Cuivre 30, avenue Messine 75008 Paris HOLISUD Ingénierie 21,

Plus en détail

La Recherche du Point Optimum de Fonctionnement d un Générateur Photovoltaïque en Utilisant les Réseaux NEURO-FLOUS

La Recherche du Point Optimum de Fonctionnement d un Générateur Photovoltaïque en Utilisant les Réseaux NEURO-FLOUS Rev. Energ. Ren. : Chemss 2000 39-44 La Recherche du Point Optimum de Fonctionnement d un Générateur Photovoltaïque en Utilisant les Réseaux NEURO-FLOUS D.K. Mohamed, A. Midoun et F. Safia Département

Plus en détail

TECHNIQUES DE COMMANDE PREDICTIVE ET FLOUE POUR LES SYSTEMES D ELECTRONIQUE DE PUISSANCE: APPLICATION AUX REDRESSEURS A MLI

TECHNIQUES DE COMMANDE PREDICTIVE ET FLOUE POUR LES SYSTEMES D ELECTRONIQUE DE PUISSANCE: APPLICATION AUX REDRESSEURS A MLI وزارة التعليم العالي و البحث العلمي MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE جامعة فرحات عباس سطيف UNIVERSITE FERHAT ABBAS - SETIF UFAS (ALGERIE) THESE DE DOCTORAT EN SCIENCES

Plus en détail

Projet INF242. Stéphane Devismes & Benjamin Wack. Pour ce projet les étudiants doivent former des groupes de 3 ou 4 étudiants.

Projet INF242. Stéphane Devismes & Benjamin Wack. Pour ce projet les étudiants doivent former des groupes de 3 ou 4 étudiants. Projet INF242 Stéphane Devismes & Benjamin Wak Pour e projet les étudiants doivent former des groupes de 3 ou 4 étudiants. 1 Planning Distribution du projet au premier ours. À la fin de la deuxième semaine

Plus en détail

X-infos. L AcTUALITé DE LA SPL-XDEMAT > N 2 MARS 2014. Tous a vos agendas! Sommaire. Édito. Édito. Tous à vos agendas!

X-infos. L AcTUALITé DE LA SPL-XDEMAT > N 2 MARS 2014. Tous a vos agendas! Sommaire. Édito. Édito. Tous à vos agendas! X-infos L ATUALITé DE LA SPL-XDEMAT > N 2 MARS 2014 Édito Tous a vos agendas! La soiété SPL-Xdemat s apprête à vivre pour la première fois de sa jeune existene, les életions muniipales. Et ompte tenu du

Plus en détail

OFDM. Ce document est une brève introduction aux principes de l OFDM (Orthogonal Frequency Division Multiplexing) Mérouane Debbah*

OFDM. Ce document est une brève introduction aux principes de l OFDM (Orthogonal Frequency Division Multiplexing) Mérouane Debbah* FD Ce doument est une brève introdution aux prinipes de l FD rthogonal Frequeny Division ultiplexing érouane Debbah* *Chaire Alatel-uent en radio flexible, SUPEEC, 3 rue Joliot-Curie 992 GIF SUR YVETTE

Plus en détail

Équilibres de phases de mélanges

Équilibres de phases de mélanges Équilibres de phases de mélanges Paternité - Pas d'utilisation Commeriale - Partage des Conditions Initiales à l'identique : http://reativeommons.org/lienses/by-n-sa/2.0/fr/ Table des matières Table des

Plus en détail

Donner les limites de validité de la relation obtenue.

Donner les limites de validité de la relation obtenue. olutions! ours! - Multiplicateur 0 e s alculer en fonction de. Donner les limites de validité de la relation obtenue. Quelle est la valeur supérieure de? Quel est le rôle de 0? - Multiplicateur e 0 s alculer

Plus en détail

Automatique Linéaire 1 Travaux Dirigés 1A ISMIN

Automatique Linéaire 1 Travaux Dirigés 1A ISMIN Automatique Linéaire 1 Travaux Dirigés Travaux dirigés, Automatique linéaire 1 J.M. Dutertre 2014 TD 1 Introduction, modélisation, outils. Exercice 1.1 : Calcul de la réponse d un 2 nd ordre à une rampe

Plus en détail

NCCI : Calcul d'assemblages de pieds de poteaux encastrés

NCCI : Calcul d'assemblages de pieds de poteaux encastrés NCCI : Calul d'assemblages de pieds de poteaux enastrés Ce NCCI fournit les règles relatives au alul d'assemblages de pieds de poteaux enastrés. Ces règles se ontentent de ouvrir la oneption et le alul

Plus en détail

3. Veuillez indiquer votre effectif total :

3. Veuillez indiquer votre effectif total : 1 Métiers du marketing et de la ommuniation Questionnaire préalable d assurane Préambule Le présent questionnaire préalable d assurane Marketing et Communiation a pour objet de réunir des informations

Plus en détail

Informatique TP 4 & 5. Chaînes de Markov. Partie 1 : exemple introductif

Informatique TP 4 & 5. Chaînes de Markov. Partie 1 : exemple introductif Informatique TP 4 & 5 ECS2 Lyée La Bruyère, Versailles Chaînes de Markov Partie 1 : exemple introdutif Exerie 1 : épidémiologie On modélise l évolution d une maladie en lassant les individus en trois groupes

Plus en détail

Mesures du coefficient adiabatique γ de l air

Mesures du coefficient adiabatique γ de l air Mesures du oeffiient adiabatique γ de l air Introdution : γ est le rapport des apaités alorifiques massiques d un gaz : γ = p v Le gaz étudié est l air. La mesure de la haleur massique à pression onstante

Plus en détail

Etude d un système photovoltaïque

Etude d un système photovoltaïque 2ème conférence nternationale des énergies renouvelables CER-214 nternational Journal of Scientific Research & Engineering Technology (JSET) ol.3-pp.111-115, Copyright - PCO 215 Etude d un système photovoltaïque

Plus en détail

Synthèse des convertisseurs statiques DC/AC pour les systèmes photovoltaïques

Synthèse des convertisseurs statiques DC/AC pour les systèmes photovoltaïques Revue des Energies Renouvelables ICESD 11 Adrar (2011) 101 112 Synthèse des convertisseurs statiques DC/AC pour les systèmes photovoltaïques M. Meddah *, M. Bourahla et N. Bouchetata Faculté de Génie Electrique,

Plus en détail

sur le réseau de distribution

sur le réseau de distribution EDF-R&D Département MIRE et Département EFESE 1, avenue du Général de Gaulle 92141 Clamart Impact qualité du site photovoltaïque "Association Soleil Marguerite" sur le réseau de distribution Responsable

Plus en détail

Xd3d Version 7.72 (8 Jan 99)

Xd3d Version 7.72 (8 Jan 99) Xd3d Version 7.72 (8 Jan 99) Visualisation de maillages 2D et 3D et de surfaes 3D sous X François JOUVE 1 1 Introdution xd3d est un outil graphique apable de visualiser des maillages bi et tridimensionnels,

Plus en détail

Définition et diffusion de signatures sémantiques dans les systèmes pair-à-pair

Définition et diffusion de signatures sémantiques dans les systèmes pair-à-pair Définition et diffusion de signatures sémantiques dans les systèmes pair-à-pair Raja Chiky, Bruno Defude, Georges Hébrail GET-ENST Paris Laboratoire LTCI - UMR 5141 CNRS Département Informatique et Réseaux

Plus en détail

Techniques d analyse de circuits

Techniques d analyse de circuits Chpitre 3 Tehniques d nlyse de iruits Ce hpitre présente différentes méthodes d nlyse de iruits. Ces méthodes permettent de simplifier l nlyse de iruits ontennt plusieurs éléments. Bien qu on peut résoudre

Plus en détail

La RFID et les quarante voleurs

La RFID et les quarante voleurs Gildas Avoine, Massahusetts Institute of Tehnology, Cambridge, MA, USA, avoine@mit.edu La tehnologie en un lin d oeil L identifiation par radiofréquene (RFID) fait aujourd hui ouler beauoup d enre... et

Plus en détail

Principe d'alimentation par convertisseurs multiniveaux à stockage intégré - Application aux accélérateurs de particules

Principe d'alimentation par convertisseurs multiniveaux à stockage intégré - Application aux accélérateurs de particules Principe d'alimentation par convertisseurs multiniveaux à stockage intégré - Application aux accélérateurs de particules THÈSE N O 4034 (2008) PRÉSENTÉE le 30 mai 2008 À LA FACULTÉ DES SCIENCES ET TECHNIQUES

Plus en détail

[Résumé: Intégration d un contrôle automatisé dans une station de test électrique]

[Résumé: Intégration d un contrôle automatisé dans une station de test électrique] SEPTEMBRE 2013 INSA de Strasbourg Génie électrique : Option énergie Par : Adnane BOUKHEFFA Tuteur Institutionnel : M. Guy STURTZER Réalisé au sein du Groupe Legrand 290 Avenue de Colmar, Strasbourg 67100

Plus en détail

Coordination : Jean-Denis Poignet, responsable de formation

Coordination : Jean-Denis Poignet, responsable de formation Mathématiques e Livret de orrigés Rédation : Niole Cantelou Sophie Huvey Hélène Leoq Fabienne Meille Françoise Raynier Philippe Nadeau Jean-Denis Poignet Coordination : Jean-Denis Poignet, responsable

Plus en détail

Personnel Pour chaque diagnostiqueur, veuillez fournir les informations suivantes : Date de la formation. Formation (durée)

Personnel Pour chaque diagnostiqueur, veuillez fournir les informations suivantes : Date de la formation. Formation (durée) 1 Diagnosti Immobilier by Hisox Questionnaire préalable d assurane Identifiation du proposant Raison soiale Adresse de la soiété Site web Code APE Code SIREN Forme juridique Date de réation : Possédez-vous

Plus en détail

Diagnostic Immobilier by Hiscox Questionnaire préalable d assurance

Diagnostic Immobilier by Hiscox Questionnaire préalable d assurance Diagnosti Immobilier by Hisox Questionnaire préalable d assurane Diagnosti Immobilier by Hisox Questionnaire préalable d assurane Identifiation du proposant Nom ou raison soiale Adresse Code postal Ville

Plus en détail

physique - chimie Livret de corrigés ministère de l éducation nationale Rédaction

physique - chimie Livret de corrigés ministère de l éducation nationale Rédaction ministère de l éduation nationale physique - himie 3e Livret de orrigés Rédation Wilfrid Férial Jean Jandaly Ce ours est la propriété du Cned. Les images et textes intégrés à e ours sont la propriété de

Plus en détail

Module : filtrage analogique

Module : filtrage analogique BSEL - Physique appliquée Module : filtrage analogique Diaporama : aucun ésumé de cours - Les différents types de filtres - Transmittance en z d un filtre numérique 3- Algorithme de calcul de y n 4- Stabilité

Plus en détail

Modélisation et commande d une génératrice Synchrone à aimants permanents dédiée à la conversion de l énergie éolienne

Modélisation et commande d une génératrice Synchrone à aimants permanents dédiée à la conversion de l énergie éolienne Revue des Energies Renouvelables Vol. N (00) 49-6 Modélisation et commande d une génératrice Synchrone à aimants permanents dédiée à la conversion de l énergie éolienne S. Belakehal *, A. Bentounsi, M.

Plus en détail

Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques

Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques Savoir-faire théoriques (T) : Écrire l équation différentielle associée à un système physique ; Faire apparaître la constante de temps ; Tracer

Plus en détail

Union générale des étudiants de Tunisie Bureau de l institut Préparatoire Aux Etudes D'ingénieurs De Tunis. Modèle de compte-rendu de TP.

Union générale des étudiants de Tunisie Bureau de l institut Préparatoire Aux Etudes D'ingénieurs De Tunis. Modèle de compte-rendu de TP. Union générale des étudiants de Tunisie Modèle de compte-rendu de TP Dipôle RC Ce document a été publié pour l unique but d aider les étudiants, il est donc strictement interdit de l utiliser intégralement

Plus en détail

Exemples de solutions acoustiques

Exemples de solutions acoustiques Exemples de solutions aoustiques RÉGLEMENTATON ACOUSTQUE 2000 Janvier 2014 solement aux bruits aériens intérieurs et niveau de bruit de ho Traitement aoustique des parties ommunes Bruits d équipements

Plus en détail

TP filtres électriques

TP filtres électriques P filtres électriques Objectif : Étudier les caractéristiques de gain et de phase de quelques filtres classiques 1 Introduction oute cette partie est informative : la non compréhension de certains paragraphes

Plus en détail

Guide pratique. L emploi des personnes handicapées

Guide pratique. L emploi des personnes handicapées Guide pratique L emploi des personnes handiapées Sommaire Guide pour les salariés p. 3 L'aès et le maintien dans l'emploi... 4 Les établissements et servies d aide par le travail (ÉSAT)... 10 Les entreprises

Plus en détail

Forme juridique Noms et adresses des filiales à assurer. Date de création ou début de l activité Description PRÉCISE de vos activités

Forme juridique Noms et adresses des filiales à assurer. Date de création ou début de l activité Description PRÉCISE de vos activités 1 RC Professionnelle by Hisox Questionnaire préalable d assurane Identifiation du proposant Raison soiale Adresse de la soiété Site web Code APE Code SIREN Forme juridique Noms et adresses des filiales

Plus en détail

Etude des convertisseurs statiques continu-continu à résonance, modélisation dynamique

Etude des convertisseurs statiques continu-continu à résonance, modélisation dynamique Etude des convertisseurs statiques continucontinu à résonance, modélisation dynamique J.P. Ferrieux, J. Perard, E. Olivier To cite this version: J.P. Ferrieux, J. Perard, E. Olivier. Etude des convertisseurs

Plus en détail

Quick start. Pulsar ellipse 300/500/650/800/1200. Pulsar ellipse premium 500/650/800/1200

Quick start. Pulsar ellipse 300/500/650/800/1200. Pulsar ellipse premium 500/650/800/1200 Quick start Pulsar ellipse 300/500/650/800/1200 Pulsar ellipse premium 500/650/800/1200 Using the additional functions available on your Pulsar ellipse Utilisation des fonctions additionnelles de votre

Plus en détail

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 Pour faciliter la correction et la surveillance, merci de répondre aux 3 questions sur des feuilles différentes et d'écrire immédiatement votre nom sur toutes

Plus en détail

SYSTEMES LINEAIRES DU PREMIER ORDRE

SYSTEMES LINEAIRES DU PREMIER ORDRE SYSTEMES LINEIRES DU PREMIER ORDRE 1. DEFINITION e(t) SYSTEME s(t) Un système est dit linéaire invariant du premier ordre si la réponse s(t) est liée à l excitation e(t) par une équation différentielle

Plus en détail

ÉCOLE POLYTECHNIQUE DE MONTRÉAL. Département de Génie Électrique. La technologie de TEXAS INSTRUMENTS DSP pour le cours Analyse des Signaux ELE2700

ÉCOLE POLYTECHNIQUE DE MONTRÉAL. Département de Génie Électrique. La technologie de TEXAS INSTRUMENTS DSP pour le cours Analyse des Signaux ELE2700 ÉCOLE POLYTECHNIQUE DE MONTRÉAL Département de Génie Électrique La technologie de TEXAS INSTRUMENTS DSP pour le cours Analyse des Signaux ELE2700 M. Corinthios et Zaher Dannawi 29 août 2007 2 Tables des

Plus en détail

Chapitre. Calculs financiers

Chapitre. Calculs financiers Chapitre Caluls finaniers 19 19-1 Avant d'effetuer des aluls finaniers 19-2 Caluls d'intérêts simples 19-3 Caluls d'intérêts omposés 19-4 Evaluation d'un investissement 19-5 Amortissement d'un emprunt

Plus en détail

Estimation du Quantile conditionnel par les Réseaux de neurones à fonction radiale de base

Estimation du Quantile conditionnel par les Réseaux de neurones à fonction radiale de base Estimation du Quantile conditionnel par les Réseaux de neurones à fonction radiale de base M.A. Knefati 1 & A. Oulidi 2 & P.Chauvet 1 & M. Delecroix 3 1 LUNAM Université, Université Catholique de l Ouest,

Plus en détail

1 Introduction à l effet Doppler.

1 Introduction à l effet Doppler. Introdution à l effet Doppler Ph. Ribière ribierep@orange.fr Merredi 9 Novembre 2011 1 Introdution à l effet Doppler. Vous avez tous fait l expériene de l effet Doppler dans la rue, lorsqu une ambulane,

Plus en détail

Optimisation d une fonction de transmission d ordres

Optimisation d une fonction de transmission d ordres Optimisation d une fonction de transmission d ordres pour driver à très haute isolation galvanique. Application aux modules IGBT pour onduleurs multi-niveaux MMC (Multilevel Modular Converters). Sokchea

Plus en détail

n 159 onduleurs et harmoniques (cas des charges non linéaires) photographie Jean Noël Fiorina

n 159 onduleurs et harmoniques (cas des charges non linéaires) photographie Jean Noël Fiorina n 159 photographie onduleurs et harmoniques (cas des charges non linéaires) Jean Noël Fiorina Entré chez Merlin Gerin en 1968 comme agent technique de laboratoire au département ACS - Alimentations Convertisseurs

Plus en détail

Histoire - Géographie Éducation civique 3 e

Histoire - Géographie Éducation civique 3 e Histoire - Géographie Éduation ivique 3 e Livret de orrigés Rédation : Olivier Cernigoj (Histoire) Gaëlle Marion-Saussay (Éduation Civique) Niolas Prévost (Géographie) Lise Loureiro (Géographie) Validation

Plus en détail

DocumentHumain. Confidentiel. Disposition de fin de vie

DocumentHumain. Confidentiel. Disposition de fin de vie Confidentiel Disposition de fin de vie DoumentHumain Mes volontés juridiquement valables onernant ma vie, mes périodes de souffrane, les derniers moments de mon existene et ma mort Institut interdisiplinaire

Plus en détail

Systèmes de transmission

Systèmes de transmission Systèmes de transmission Conception d une transmission série FABRE Maxime 2012 Introduction La transmission de données désigne le transport de quelque sorte d'information que ce soit, d'un endroit à un

Plus en détail

Approche hybride de reconstruction de facettes planes 3D

Approche hybride de reconstruction de facettes planes 3D Cari 2004 7/10/04 14:50 Page 67 Approche hybride de reconstruction de facettes planes 3D Ezzeddine ZAGROUBA F. S.T, Dept. Informatique. Lab. d Informatique, Parallélisme et Productique. Campus Universitaire.

Plus en détail

Mode d emploi ALTO MONITOR PROCESSEUR D ÉCOUTE. www.altoproaudio.com Version 1.0 Juillet 2003 Français

Mode d emploi ALTO MONITOR PROCESSEUR D ÉCOUTE. www.altoproaudio.com Version 1.0 Juillet 2003 Français Mode d emploi ALTO MONITOR PROCESSEUR D ÉCOUTE www.altoproaudio.com Version 1.0 Juillet 2003 Français SOMMAIRE 1. INTRODUCTION................................................................... 4 2. FONCTIONNALITÉS................................................................

Plus en détail

BTS Groupement A. Mathématiques Session 2011. Spécialités CIRA, IRIS, Systèmes électroniques, TPIL

BTS Groupement A. Mathématiques Session 2011. Spécialités CIRA, IRIS, Systèmes électroniques, TPIL BTS Groupement A Mathématiques Session 11 Exercice 1 : 1 points Spécialités CIRA, IRIS, Systèmes électroniques, TPIL On considère un circuit composé d une résistance et d un condensateur représenté par

Plus en détail

SIMULATION EN ELECTRONIQUE

SIMULATION EN ELECTRONIQUE 1 sur 8 SIMULATION EN ELECTRONIQUE PLAN: OBJECTIF - PUBLIC - MATERIEL - LOGICIEL - METHODE - AVANTAGES - DIFFICULTES - AUTEUR DU DOCUMENT INTRODUCTION MANIPULATION 1 : Prise en main A) Montage inverseur

Plus en détail

Votre dossier d adhésion

Votre dossier d adhésion MSH INTERNATIONAL pour le ompte Votre dossier d adhésion Vous avez besoin d aide pour ompléter votre dossier d adhésion? Contatez-nous au +33 (0)1 44 20 48 77. Adhérent Bulletin d adhésion Titre : Mademoiselle

Plus en détail

Programme 2015 FR. Siège social et service après-vente :

Programme 2015 FR. Siège social et service après-vente : Siège soial et servie après-vente : SEVERIN FRANCE Sarl C.S. 38 4, rue de Thal 67211 Obernai Cedex Tél. 03 88 47 62 00 Fax 03 88 47 62 09 email : severin.frane@severin.fr n.v. DANCAL s.a. Kalkhoevestraat

Plus en détail

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT TP CIRCUITS ELECTRIQUES R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT OBJECTIFS Savoir utiliser le multimètre pour mesurer des grandeurs électriques Obtenir expérimentalement

Plus en détail

#DSAA. Marseille. u Lycée Denis Diderot {Lycée Marie Curie é Lycée Jean Perrin. Lycée Saint Exupéry

#DSAA. Marseille. u Lycée Denis Diderot {Lycée Marie Curie é Lycée Jean Perrin. Lycée Saint Exupéry # Marseille u Lyée Denis Diderot {Lyée Marie Curie é Lyée Jean Perrin Lyée Saint Exupéry #sommaire_ Introdution Diplôme Supérieur d Arts Appliqués spéialité Design / Marseille 4 Projet pédagogique global

Plus en détail

Commande Prédictive des. Convertisseurs Statiques

Commande Prédictive des. Convertisseurs Statiques Commande Prédictive des Convertisseurs Statiques 1 Classification des méthodes de commande pour les convertisseurs statiques Commande des convertisseurs Hystérésis MLI Cde Linéaire Fuzzy Logic Sliding

Plus en détail

Influence de la géométrie du conducteur sur la température dans un poste sous enveloppe métallique

Influence de la géométrie du conducteur sur la température dans un poste sous enveloppe métallique SYMPOSIUM DE GENIE ELECTRIQUE (SGE 14) : EF-EPF-MGE 2014, 8-10 JUILLET 2014, ENS CACHAN, FRANCE Influence de la géométrie du conducteur sur la dans un poste sous enveloppe métallique Nesrine REBZANI 1,2,3,

Plus en détail

Le compte satellite des institutions sans but lucratif

Le compte satellite des institutions sans but lucratif Institut des omptes nationaux Le ompte satellite des institutions sans ut luratif 2000-2001 Contenu de la puliation Le ompte satellite des institutions sans ut luratif (ISBL) est élaoré d après les définitions

Plus en détail

Quelques points de traitement du signal

Quelques points de traitement du signal Quelques points de traitement du signal Introduction: de la mesure au traitement Source(s) BRUIT BRUIT Système d acquisition Amplitude (Pa) Temps (s) Amplitude (Pa) Mesure Opérations mathématiques appliquées

Plus en détail

LES CONDITIONS D EMBAUCHE DE L ARTISTE DANS LE CHAMP DE L ACTION CULTURELLE. mardi 15 septembre 2009 La Passerelle Saint-Brieuc

LES CONDITIONS D EMBAUCHE DE L ARTISTE DANS LE CHAMP DE L ACTION CULTURELLE. mardi 15 septembre 2009 La Passerelle Saint-Brieuc LES CONDITIONS D EMBAUCHE DE L ARTISTE DANS LE CHAMP DE L ACTION CULTURELLE mardi 15 septembre 2009 La Passerelle Saint-Brieu Sommaire LE CONTRAT DE TRAVAIL...3 LA REMUNERATION : PAIEMENT AU CACHET, PAIEMENT

Plus en détail

Forme juridique Noms et adresses des filiales à assurer. Date de création ou début de l activité Description PRÉCISE de vos activités

Forme juridique Noms et adresses des filiales à assurer. Date de création ou début de l activité Description PRÉCISE de vos activités 1 Portage Salarial pour les métiers du Conseil by Hisox Questionnaire préalable d assurane Identifiation du proposant Raison soiale Adresse de la soiété Site web Code APE Code SIREN Forme juridique Noms

Plus en détail

Les exercices marqués d une * peuvent être effectués indépendamment des autres exercices partiels.

Les exercices marqués d une * peuvent être effectués indépendamment des autres exercices partiels. Nom: Électrotechnique Mécatronique Examen de fin d études Métrologie 2 SS2014 Cursus: mécatronique, électrotechnique Bachelor Date d examen: Examinateur: Outils de travail: 23.7.2014 (90 minutes) Prof.

Plus en détail

Multi cotations, information et concurrence entre marchés boursiers. Sarah Draus *

Multi cotations, information et concurrence entre marchés boursiers. Sarah Draus * ulti otations information et onurrene entre marhés boursiers Sarah Draus Septembre 007 Première version RESUE Ce papier présente un moèle où eu marhés boursiers ayant ifférents aès à l information otent

Plus en détail

Types VIS et CRE. A.07.370f. Conformité aux normes. Utilisations. Avantages

Types VIS et CRE. A.07.370f. Conformité aux normes. Utilisations. Avantages Fig. 1 RCC Commandés par Transistor IGBT à Onde Sinusoïdale Pure Types VIS et CRE Conformité aux normes FAA: AC 150/5345-10 (édition en cours), L-828, L-829 (sauf courant d entrée) OACI: Manuel de Conception

Plus en détail

Sciences Industrielles pour l Ingénieur

Sciences Industrielles pour l Ingénieur Sciences Industrielles pour l Ingénieur Centre d Intérêt 5 : ALIMENTER en énergie RADIOS FREEPLAY : Génération d'énergie électrique pour une radio sans piles dans les pays en voie de développement COURS

Plus en détail

Moteur DC: Comment faire varier sa vitesse?

Moteur DC: Comment faire varier sa vitesse? Moteur DC: Comment faire varier sa vitesse? Zone d'utilisation Moteur à excitation shunt Influence I e Petite perturbation : e.g. augmentation vitesse À partir de P : couple moteur P'' < couple résistant

Plus en détail

CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES Session 2014. Durée 5 heures. Corrigé. Poséidon au secours d Éole pour produire l énergie électrique

CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES Session 2014. Durée 5 heures. Corrigé. Poséidon au secours d Éole pour produire l énergie électrique CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES Session 2014 Durée 5 heures Corrigé Poséidon au secours d Éole pour produire l énergie électrique Partie 1 - analyse du besoin Q 1. À l aide du diagramme FAST du document technique

Plus en détail

Contribution à la modélisation dynamique des systèmes articulés. Bases mathématiques et outils informatiques

Contribution à la modélisation dynamique des systèmes articulés. Bases mathématiques et outils informatiques Contribution à la modélisation dynamique des systèmes artiulés. Bases mathématiques et outils informatiques Ali Hamlili To ite this version: Ali Hamlili. Contribution à la modélisation dynamique des systèmes

Plus en détail

Equipement. électronique

Equipement. électronique MASTER ISIC Les générateurs de fonctions 1 1. Avant-propos C est avec l oscilloscope, le multimètre et l alimentation stabilisée, l appareil le plus répandu en laboratoire. BUT: Fournir des signau électriques

Plus en détail

Le moteur asynchrone triphasé

Le moteur asynchrone triphasé Cours d Electricité 2 Électrotechnique Le moteur asynchrone triphasé I.U.T Mesures Physiques Université Montpellier 2 Année universitaire 2008-2009 Table des matières 1 Définition et description 2 2 Principe

Plus en détail

Contrôle par commande prédictive d un procédé de cuisson sous infrarouge de peintures en poudre.

Contrôle par commande prédictive d un procédé de cuisson sous infrarouge de peintures en poudre. Contrôle par commande prédictive d un procédé de cuisson sous infrarouge de peintures en poudre. Isabelle Bombard, Bruno da Silva, Pascal Dufour *, Pierre Laurent, Joseph Lieto. Laboratoire d Automatique

Plus en détail

TS Physique L automobile du futur Electricité

TS Physique L automobile du futur Electricité P a g e 1 TS Physique Electricité Exercice résolu Enoncé Le moteur thermique, étant très certainement appelé à disparaître, les constructeurs automobiles recourront probablement au «tout électrique» ou

Plus en détail

Professionnels de l art by Hiscox Questionnaire préalable d assurance

Professionnels de l art by Hiscox Questionnaire préalable d assurance Professionnels de l art by Hisox Questionnaire préalable d assurane Votre interlouteur: Buzz Assurane Servie lients - BP 105 83061 Toulon Cedex prodution@buzzassurane.om La ommunauté des olletionneurs

Plus en détail

Les bases théoriques du numérique

Les bases théoriques du numérique Les bases théoriques du numérique 1. Différences entre signaux analogiques et signaux numériques L analogique et le numérique sont deux procédés pour transporter et stocker des données. (de type audio,

Plus en détail

Filtrage stochastique non linéaire par la théorie de représentation des martingales

Filtrage stochastique non linéaire par la théorie de représentation des martingales Filtrage stochastique non linéaire par la théorie de représentation des martingales Adriana Climescu-Haulica Laboratoire de Modélisation et Calcul Institut d Informatique et Mathématiques Appliquées de

Plus en détail

Notions d asservissements et de Régulations

Notions d asservissements et de Régulations I. Introduction I. Notions d asservissements et de Régulations Le professeur de Génie Electrique doit faire passer des notions de régulation à travers ses enseignements. Les notions principales qu'il a

Plus en détail

Métiers de la sécurité Questionnaire préalable d assurance

Métiers de la sécurité Questionnaire préalable d assurance Métiers de la séurité Questionnaire préalable d assurane Métiers de la séurité Questionnaire préalable d assurane Identifiation du proposant Raison soiale Adresse de la soiété Site web Code APE Code SIREN

Plus en détail

NO-BREAK KS. Système UPS dynamique PRÉSENTATION

NO-BREAK KS. Système UPS dynamique PRÉSENTATION NO-BREAK KS Système UPS dynamique PRÉSENTATION Table des matières Chapitre 1 : Description du système No-Break KS...3 Chapitre 2 : Fonctionnement lorsque le réseau est présent...4 Chapitre 3 : Fonctionnement

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. Informations Personnelles

CURRICULUM VITAE. Informations Personnelles CURRICULUM VITAE Informations Personnelles NOM: BOURAS PRENOM : Zine-Eddine STRUCTURE DE RATTACHEMENT: Département de Mathématiques et d Informatique Ecole Préparatoire aux Sciences et Techniques Annaba

Plus en détail

INTRODUCTION A L ELECTRONIQUE NUMERIQUE ECHANTILLONNAGE ET QUANTIFICATION I. ARCHITECTURE DE L ELECRONIQUE NUMERIQUE

INTRODUCTION A L ELECTRONIQUE NUMERIQUE ECHANTILLONNAGE ET QUANTIFICATION I. ARCHITECTURE DE L ELECRONIQUE NUMERIQUE INTRODUCTION A L ELECTRONIQUE NUMERIQUE ECHANTILLONNAGE ET QUANTIFICATION I. ARCHITECTURE DE L ELECRONIQUE NUMERIQUE Le schéma synoptique ci-dessous décrit les différentes étapes du traitement numérique

Plus en détail

MODULES ÉLECTRIQUES. - systèmes électriques DC - onduleurs - convertisseurs - interrupteurs statiques. Notre alimentation Votre confiance

MODULES ÉLECTRIQUES. - systèmes électriques DC - onduleurs - convertisseurs - interrupteurs statiques. Notre alimentation Votre confiance MODULES ÉLECTRIQUES - systèmes électriques DC - onduleurs - convertisseurs - interrupteurs statiques Notre alimentation Votre confiance Système Power 1UDC+ Jusqu à 38 redresseurs et un contrôleur, 1266A

Plus en détail

A. N(p) B + C p. + D p2

A. N(p) B + C p. + D p2 Polytech Nice ELEC3 T.P. d'electronique TP N 7 S ACTIFS DU SECOND ORDRE 1 - INTRODUCTION Un quadripôle est dit avoir une fonction de transfert en tension, du second ordre, lorsque le rapport tension de

Plus en détail

Calculatrice vocale basée sur les SVM

Calculatrice vocale basée sur les SVM Calculatrice vocale basée sur les SVM Zaïz Fouzi *, Djeffal Abdelhamid *, Babahenini MohamedChaouki*, Taleb Ahmed Abdelmalik**, * Laboratoire LESIA, Département d Informatique, Université Mohamed Kheider

Plus en détail

Commande d une éolienne à base d une génératrice synchrone à aimant permanent avec convertisseur complet

Commande d une éolienne à base d une génératrice synchrone à aimant permanent avec convertisseur complet Revue des Energies Renouvelables Vol. 17 N 4 (014) 507 518 Commande d une éolienne à base d une génératrice synchrone à aimant permanent avec convertisseur complet S. El Hani 1* et S. Guedira 1 Université

Plus en détail

Mesures de temps de propagation de groupe sur convertisseurs de fréquence sans accès aux OL

Mesures de temps de propagation de groupe sur convertisseurs de fréquence sans accès aux OL Mesures de temps de propagation de groupe sur convertisseurs de fréquence sans accès aux Comment mesurer le temps de propagation de groupe sur des convertisseurs de fréquence dans lesquels le ou les oscillateurs

Plus en détail

Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE Tel (++ 39 02) 90659200 Fax 90659180 Web www.electron.it, e-mail electron@electron.it

Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE Tel (++ 39 02) 90659200 Fax 90659180 Web www.electron.it, e-mail electron@electron.it Electron S.R.L. Design Production & Trading of Educational Equipment B3510--II APPLIICATIIONS DE TRANSDUCTEURS A ULTRASONS MANUEL D IINSTRUCTIIONS POUR L ETUDIIANT Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE

Plus en détail

Institut National des Sciences Appliquées de Toulouse 5 ème année Electronique et Systèmes Embarqués

Institut National des Sciences Appliquées de Toulouse 5 ème année Electronique et Systèmes Embarqués Institut National des Sciences Appliquées de Toulouse 5 ème année Electronique et Systèmes Embarqués Fiche technique Le Gyroscope Simon Bouvot Alexis Ferte

Plus en détail

Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 4 Mouvement Brownien et modèle de Black-Scholes

Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 4 Mouvement Brownien et modèle de Black-Scholes Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 4 Mouvement Brownien et modèle de Black-Scholes Clément Dombry, Laboratoire de Mathématiques de Besançon, Université de Franche-Comté. C.Dombry (Université

Plus en détail

Équations différentielles et systèmes dynamiques. M. Jean-Christophe Yoccoz, membre de l'institut (Académie des Sciences), professeur

Équations différentielles et systèmes dynamiques. M. Jean-Christophe Yoccoz, membre de l'institut (Académie des Sciences), professeur Équations différentielles et systèmes dynamiques M. Jean-Christophe Yooz, membre de l'institut (Aadémie des Sienes), professeur La leçon inaugurale de la haire a eu lieu le 28 avril 1997. Le ours a ensuite

Plus en détail

S2I 1. Récupération de l énergie de la houle marine : Système SEAREV (Système Électrique Autonome de Récupération de l Énergie des Vagues)

S2I 1. Récupération de l énergie de la houle marine : Système SEAREV (Système Électrique Autonome de Récupération de l Énergie des Vagues) TSI 4 heures Calculatrices autorisées 2011 S2I 1 Récupération de l énergie de la houle marine : Système SEAREV (Système Électrique Autonome de Récupération de l Énergie des Vagues) Les ressources en énergie

Plus en détail

Optimisation du Rendement de Conversion Photovoltaïque des Cellules Solaires à base de GaAs et de Si

Optimisation du Rendement de Conversion Photovoltaïque des Cellules Solaires à base de GaAs et de Si Rev. Energ. Ren. : Valorisation (1999) 2731 Optimisation du Rendement de Conversion Photovoltaïque des Cellules Solaires à base de GaAs et de Si T. Baghdadli, A. Zerga et B. Benyoucef Laboratoire de Physique

Plus en détail

03/2013. Mod: WOKI-60IP/TR. Production code: DTWIC 6000

03/2013. Mod: WOKI-60IP/TR. Production code: DTWIC 6000 03/2013 Mod: WOKI-60IP/TR Production code: DTWIC 6000 ENCASTRABLE INDUCTION DROP IN INDUCTION 11/2011 TECHNICAL FEATURES DOCUMENTATION S.A.V. Notice d utilisation : FX00326-A Guide d intervention : ---

Plus en détail

TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité 1

TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité 1 TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité I Loi uniforme sur ab ; ) Introduction Dans cette activité, on s intéresse à la modélisation du tirage au hasard d un nombre réel de l intervalle [0 ;], chacun

Plus en détail