Revue des Sciences et de la Technologie - RST- Volume 5 N 1 / janvier 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Revue des Sciences et de la Technologie - RST- Volume 5 N 1 / janvier 2014"

Transcription

1 Revue des Sienes et de la Tehnologie - RST- Volume 5 N 1 / janvier 214 L impat d une Charge Fortement Capaitive Sur la Qualité du Filtrage d un FAP Contrôlé Par un Filtre Multi-Variable Hautement Séletif N. Hamouda, H. Benalla & K.E Hemsas Laboratoire D életrotehnique Université Mentouri Route d Ain El Bey, Constantine, ALGERIE Laboratoire d Automatique de Sétif, Département d Eletrotehnique de Sétif, ALGERIE Résumé Cet artile est onsaré à la dépollution des réseaux életriques par un filtre atifs parallèle (FAP). On ommene le travail par l étude d un Filtre multi-variable (FMV) basé sur la transformée de Conordia. La partiularité de e filtre est l extration séletive ou globale des ourants harmoniques de référenes sur l axe de Conordia pour ompenser les harmoniques du réseau, et de onséquent, améliorer la qualité d énergie. Ensuite, on présente l impat d une harge fortement apaitive sur la qualité du filtrage d un FAP ontrôlé par l approhe FMV. Cet impat est validé par des résultats de simulations numériques sous l environnement Matab / Simulink d un système de puissane PD3 à diode débité sur une harge fortement apaitive. Ces résultats nous a permis de dévoiler l influene majeur de e type de harges sur la qualité du filtrage. Mots lés FAP, Harmoniques, FMV, Système de puissane PD3, Qualité d énergie, Charge Fortement Capaitive, Filtrage Globale, transformée de Conordia Abstrat This artile is devoted to the depollution of the eletrial supply networks by shunt ative power filter (SAPF). We start by studying a self tuning filter (STF) based on Conordia transformation. This transformation is based on the extration of the referenes of harmoni urrents in the Conordia axis to ompensate network harmoni and by onsequene, improve the quality of power system. Next, we present the influene of a strongly apaitive load on the quality of the filtering of a SAPF ontrolled by a STF approah. This influene is validated by numerial simulations under Matlab-Simulink environment of a system of power PD3 a diode debited in a strongly apaitive load this results prove the major influene of this types of load in filtering quality. Key word SAPF, Harmoni, STF, System of Power PD3, Quality of Energy, Strongly Capaitive Load, Conordia transformation I. INTRODUCTION La prolifération de perturbations életriques est due à un nombre roissant de harges non linéaires présentent dans les lignes életriques (tels que les onvertisseurs, les ordinateurs personnels, les appareils à tubes fluoresents, et.). Tous es appareils possèdent la partiularité d absorber des ourants non sinusoïdaux et don d introduire dans les lignes életriques des pollutions harmoniques en ourant. Les omposantes harmoniques générées se propagent dans l ensemble du réseau de distribution életrique sous la forme de ourants qui peuvent sérieusement affeter d autres appareils en allant parfois même jusqu à les 5

2 L impat d une Charge Fortement Capaitive Sur la Qualité du Filtrage d un FAP Contrôlé Par un Filtre Multi-Variable Hautement Séletif détériorer [1]. Depuis maintenant quelques années, les Filtres Atifs Parallèles (FAPs) se sont révélés être des tehniques effiaes pour la ompensation des omposantes harmoniques [2]. Ces filtres herhent à identifier les omposantes harmoniques afin de les réinjeter effiaement dans le réseau életrique en opposition de phase. Ils sont également apables de orriger le fateur de puissane et de ompenser l éventuel déséquilibre d un système triphasé. De plus, les FAPs peuvent être insérés aisément dans les installations existantes de distribution életrique sans néessiter de grandes modifiations. Reonnus pour leur failité de mise en œuvre, pour leur robustesse et leur fiabilité, ils représentent aujourd hui la tehnique la plus largement employée pour dépolluer les systèmes életriques [2], [3]. Un FAP basé sur la tehnique d extration FMV peut ompenser, en temps réel, totalement ou partiellement toute perturbation pouvant survenir sur le réseau életrique [4]. Dans et artile nous présentons le prinipe d extration à base du FMV, et l impat d une harge fortement apaitive sur la qualité du filtrage d un filtre atif parallèle et en montant l effet du filtre atif pour une harge indutive d une part et d autre part pour une harge fortement apaitive. Les résultats de simulation numérique dans l environnement Matlab- Simulink montrent bien et effet. II. STRUCTURE GENERAL D UN FILTRE ACTIF PARALLELE La struture générale d un FAP triphasé de type tension est présentée par la Fig. 1 où l on distingue l onduleur et le filtre de sortie de la partie puissane ainsi que les différents blos de la partie ontrôle-ommande. La partie puissane est généralement onstituée d un onduleur de tension à base d interrupteurs de puissane dont les états des interrupteurs de l'onduleur sont ontrôlés par le régulateur à hystérésis dont la bande d'hystérésis h vaut.4a [4], d un iruit de stokage d énergie (souvent apaitif) et d un filtre de sortie du premier ordre afin d'atténuer les omposantes dues aux ommutations de l'onduleur et à onneter le filtre atif au réseau életrique [1],[5]. La partie ontrôle-ommande est omposée d une première étape dont le rôle est l identifiation des harmoniques dont la qualité du filtrage dépend en grand partie de la méthode d identifiation des harmoniques de référenes, et d une seonde étape qui réalise la régulation de la tension ontinue. Une troisième et dernière étape génère la ommande de l onduleur. Fig. 1 struture générale du filtre atif parallèle. N. Hamouda, H. Benalla & K.E Hemsas 51

3 N. Hamouda, H. Benalla & K.E Hemsas III. IDENTIFICATION DES COURANTS HARMONIQUES DE REFERENCES PAR UN FILTRE MULTI-VARIABLE FMV A. Prinipe du Filtre Multi-Variable FMV Le filtre multi-variable est un filtre d extration, hautement séletif, développé, entre autres, au sein du laboratoire de Nany. Son prinipe de base s appuie sur les travaux de Song Hong-Sok [5], [6], et basé sur l'extration de la omposante fondamentale ou harmonique des signaux, diretement selon les axes ( ). B. Modèle Mathématique du Filtre FMV Le modèle mathématique est développé dans la première fois par Song Hong-Sok, la relation entre les grandeurs d entrées et de sortie ayant un effet intégrale [6] omme le montre l Equation (1). ˆ j ( ) t j t i s e e i ( t ). dt (1) Où : la pulsation de oupure Après la transformation de Laplae de l Equation (1), on a trouvé l Equation (2) [6]. iˆ ( s) s j H ( s) i ( s) s 2 2 (2) La fontion de transfert (2), elle preuve que le signal de sortie î est en phase ave le signal d entrée i. D'ailleurs, si nous traçons le diagramme de Bode de ette fontion de transfert nous trouverons des similitudes ave un filtre de passe bande. Supposer maintenant que nous ajoutons deux nouvelles onstantes K1 et K2 dans l expression (2). Alors nous avons obtenu l'equation (3) omme suite : iˆ ( s) ( s K1) j H ( s) K2. i ( s) 2 2 ( s K1) (3) Si on pose K2 2 et on varie K 1 trouve les Figures i-dessous, on peut traer le diagramme de Bode en 3D, on L impat d une Charge Fortement Capaitive Sur la Qualité du Filtrage d un FAP Contrôlé Par un Filtre Multi-Variable Hautement Séletif 52

4 L impat d une Charge Fortement Capaitive Sur la Qualité du Filtrage d un FAP Contrôlé Par un Filtre Multi-Variable Hautement Séletif H(s) [db] f [Hz] 4 2 Fig. 2 Courbe du Gain de H ( s) en Fontion de f et K K arg H(s) [rad] f[hz] K Fig. 3 Courbe de la Phase de H ( s ) en Fontion de f et K 1 Les Fig.2 et Fig.3 montrent que : 1. à 5Hz, l angle de phase du diagramme de Bode est nul. Ce qui signifie que deux signaux d entrer et de sortie sont en phase l un par rapport l autre. 2. pour que H ( s) db, il est néessaire que : K1 K2 K 2 Tant que K1 K2 K l expression (3) deviendra omme suite : iˆ ( s) ( s K) j H ( s) K. i ( s) 2 2 ( s K) (4) N. Hamouda, H. Benalla & K.E Hemsas 53

5 N. Hamouda, H. Benalla & K.E Hemsas Sahant que l ériture sous forme omplexe est donnée omme suite : iˆ ( ) ˆ ( ) ˆ s i s ji ( s) ( s) i ( s) ji ( s) (5) Selon les axes ( ), les expressions liant les omposantes î en sortie du FMV aux omposantes d entrée i sont les suivantes : ˆ ( s K ). K i ( ) K i s i ( s) ( s K ) 2 2 ( ) 2 2 (6) s K ˆ K ( s K) i ( ). i ( ) 2 2 s K i s 2 2 (7) ( s K) ( s K) Les expressions (6) et (7) peuvent érire omme suite : ˆ K ( [ ( ) ˆ i ( )]. ˆ i s i s i ( s)) (8) s s ˆ K ( [ ( ) ˆ i ( )]. ˆ i s i s i ( s)) (9) s s La Fig.4 montre le shéma de iruit du filtre dérit par le l Equation (3). Où: Fig. 4 Shéma de Ciruit du FMV i : Le ourant életrique d entrée du FMV selon les axes ( ). ˆ : i La omposante du ourant qui passe dans le filtre FMV. L impat d une Charge Fortement Capaitive Sur la Qualité du Filtrage d un FAP Contrôlé Par un Filtre Multi-Variable Hautement Séletif 54

6 L impat d une Charge Fortement Capaitive Sur la Qualité du Filtrage d un FAP Contrôlé Par un Filtre Multi-Variable Hautement Séletif K : onstante à fixer par le diagramme de Bode. h.2. f : Pulsation du ourant identifie. C. Identifiation des Harmonique de référenes à base du FMV Quant aux ourants diphasés d axes ( ) ils peuvent être définis omme la somme d une omposante fondamentale et d une omposante harmonique [7] : i i 1 i h i i 1 i h (1) Où : i 1 : Composante fondamentale du ourant i h sur l axe. i 1 : Composante fondamentale du ourant i h sur l axe. i h : Composante harmonique du ourant i h sur l axe i h : Composante harmonique du ourant i h sur l axe Le rôle du FMV est d extraire les omposantes fondamentales du ourant de harge à la pulsation 2. f ave ( f 5 Hz) diretement selon les axes ( ) Ensuite, les omposantes harmoniques du ourant selon les axes ( ), notées ii i h et i h sont obtenues en soustrayant sur haque axe, la sortie du FMV à son entrée. Les ourants harmoniques de référenes sont obtenus par la transformation inverse de Conordia [4], [5]. ih _ ref i h ih _ ref 2 1/2 3/2 3 i h i 1/2 h _ ref 3 3/2 (11) La Fig.5 représente l algorithme de l identifiation globale des harmoniques du ourant de la harge à base de la tehnique du filtre multi-variable de sorte que : T 32 T 32 t : Transformer inverse de Conordia. : Transformer diret de Conordia. N. Hamouda, H. Benalla & K.E Hemsas 55

7 N. Hamouda, H. Benalla & K.E Hemsas Fig. 5 Algorithme d Identifiation des Harmoniques de Référene à base du Filtre FMV IV. RESULTATS DE SIMULATION NUMERIQUE Le système simulé est montré dans la Fig.6 (la harge non linéaire est PD3 à diode débité sur une harge fortement apaitive). Les modèles et l ensemble des simulations sont réalisés dans l environnement Matlab/Simulink. L onduleur est ommandé par la ommande Hystérésis. L objetif est de montrer l effiaité du filtrage atif (globale) des harmoniques à base du filtre multi-variable FMV, et l impat d une harge fortement apaitive sur la qualité du filtrage. Les paramètres du système simulé sont donnés omme suites. f 5Hz, Ls.115mH, Rs 1m, L.1mH, R 1m, Ld.2H, Rd 1, Vs eff 22V, Lf 1mH, Rf 1m, h.4a, Cd 8mF, Vd g 7V, C=1µF Fig. 6 Système Simulé A. Filtrage Atif des Courants Harmoniques Pour une harge Indutive Fig. 7 Filtrage des Harmoniques du Courant Pour une Charge Indutive à Base d un FMV L impat d une Charge Fortement Capaitive Sur la Qualité du Filtrage d un FAP Contrôlé Par un Filtre Multi-Variable Hautement Séletif 56

8 L impat d une Charge Fortement Capaitive Sur la Qualité du Filtrage d un FAP Contrôlé Par un Filtre Multi-Variable Hautement Séletif 8 Fundamental (5Hz) = 39.68, THD= 27.56% 6 Mag Harmoni order 4 Time (s) Fundamental (5Hz) = 41.79, THD=.21% 3 Mag Harmoni order 4 Time (s) Fundamental (5Hz) = 1.28, THD= 91.79% 3 Mag Harmoni order Fig. 8 (a), (b), () Spetres Harmoniques des Courants i, i s et i f N. Hamouda, H. Benalla & K.E Hemsas 57

9 N. Hamouda, H. Benalla & K.E Hemsas B. Filtrage Atif des Courants Harmoniques Après l insertion d une Charge Fortement Capaitive 1 ih (A) is (A) if (A) t (s) Fig. 9 Effet de la Charge Capaitive sur la Qualité du Filtrage d un FAP Fundamental (5Hz) = 43.1, THD= 75.6% Mag Fundamental (5Hz) Harmoni = order, THD= 21.43% Mag Harmoni order Fig. 1 (a), (b), Spetres Harmoniques des Courants i, i s et Les résultats de simulation numérique présentent le ourant de la harge, le ourant délivré par la soure et elui fourni par le filtre atif. On remarque après l insertion d une harge fortement apaitive de valeur C=1µF après indutive à l instant,1s que la forme d onde du ourant de soure est déformé La apaité du filtre atif à ompenser les harmoniques ourant de la harge est démontrée L impat d une Charge Fortement Capaitive Sur la Qualité du Filtrage d un FAP Contrôlé Par un Filtre Multi-Variable Hautement Séletif 58

10 L impat d une Charge Fortement Capaitive Sur la Qualité du Filtrage d un FAP Contrôlé Par un Filtre Multi-Variable Hautement Séletif par la leture de spetre harmonique du ourant de réseau après le filtrage. Le THD du ourant de soure passe de 27.56% avant le filtrage, à,21% après le filtrage pour une harge indutive (aepté dans les normes international CEI inferieur de 5%), après l insertion d une, harge fortement apaitive il passe de 75,6% avant le filtrage à 21,33% après le filtrage (refusé dans les normes international CEI, plus de 5%) V. CONCLUSION Dans e travail nous avons étudié une nouvelle approhe FMV d identifiation des harmoniques de référenes et son appliation dans un FAP ave harge fortement apaitive. Nous avons onstaté que le FAP s applique mieux ave les harges à aratère indutives et ne onvient pas ave les harges fortement apaitives. On outre, la méthode d identifiation FMV est très effiae pour extraire les harmoniques de référenes individuellement ou globalement, ainsi, l identifiation des harmoniques par un FMV n a pas besoin d un iruit PLL ontraire p-q et d-q., en plus de sa failité de mise en ouvre, l approhe FMV nous a permis de ompenser les harmoniques du réseau en régime déformé et déséquilibré de tension. VI. REFERENCE [1] H. Akagi, "Trends in Ative Power Line," IEEE Transations on Power Eletronis, vol. 9, no. 3, pp , 1994 [2] N. Bruyant, Etude et ommande généralisées de filtres atifs parallèles, ompensation global ou séletive des harmoniques, régime équilibré ou déséquilibré». Thèse de dotorat de l'université de Nantes, Frane, (1999). [3] T. Gouraud, «Identifiation et rejet de perturbations harmoniques dans des réseaux de distribution életrique». Thèse, Nantes, Frane, (1997). [4] M. Abdusalam, P. Poure and S. Saadate, «Hardware implementation of a three-phase ative filter system with harmoni isolation based on Self-Tuning-Filter». PESC, 39th IEEE Power Eletronis Speialists Conferene, Island of Rhodes, Greee, (28). [5] S. Hong-Sok, P. Hyun-Gyu, N. Kwanghee, An instantaneous phase angle detetion algorithm under unbalaned line voltage ondition, in: IEEE 3th Annual Power Eletronis Speialist Conferene PESC 99, vol. 1, August, 1999, pp. [6] S. Hong-Sok, Control sheme for PWM onverter and phase angle estimation algorithm under voltage unbalaned and/or sag ondition, Ph.D in eletroni and eletrial engineering, POSTECCH university, Republi of KOREA (South), 21. [7] M. Abdusalam, P. Poure and S. Saadate, «Study and experimental validation of harmoni isolation based on Self-Tuning-Filter for three-phase ative filter». ISIE, IEEE International Symposium on Industrial Eletronis, Cambridge, UK, (28). N. Hamouda, H. Benalla & K.E Hemsas 59

La protection différentielle dans les installations électriques basse tension

La protection différentielle dans les installations électriques basse tension Juin 2001 La protetion différentielle dans les installations életriques basse tension Ce guide tehnique a pour objetif de mettre en évidene les prinipes de fontionnement des protetions différentielles

Plus en détail

Chapitre IV- Induction électromagnétique

Chapitre IV- Induction électromagnétique 37 Chapitre IV- Indution életromagnétique IV.- Les lois de l indution IV..- L approhe de Faraday Jusqu à maintenant, nous nous sommes intéressés essentiellement à la réation d un hamp magnétique à partir

Plus en détail

Production statistique: passage d une démarche axée sur les domaines à une démarche axée sur les processus

Production statistique: passage d une démarche axée sur les domaines à une démarche axée sur les processus Nations Unies Conseil éonomique et soial Distr. générale 31 mars 2015 Français Original: anglais ECE/CES/2015/26 Commission éonomique pour l Europe Conférene des statistiiens européens Soixante-troisième

Plus en détail

La Variation de Vitesse au cœur des applications. industrielles. p.1

La Variation de Vitesse au cœur des applications. industrielles. p.1 Le magazine Shneider Eletri de l'enseignement tehnologique et professionnel Mai 005 p. Historique p. La ommande vetorielle des moteurs asynhrones p.3 La ommande vetorielle dans les appliations industrielles

Plus en détail

Centrales Villageoises Photovoltaïques

Centrales Villageoises Photovoltaïques Centrales Villageoises Photovoltaïques Projet Centrales Villageoises Photovoltaïques Optimisation du raordement életrique et gestion du réseau sur le village de : - Les Haies Rédateur Nom Fontion Damien

Plus en détail

Proposition de conditions quantitatives Normes provisoires 2.0 Septembre 2015

Proposition de conditions quantitatives Normes provisoires 2.0 Septembre 2015 Proposition de onditions quantitatives Normes provisoires 2.0 Septembre 2015 Sommaire Proposition de onditions quantitatives Normes provisoires 2.0... 1 Contexte... 2 Critères d éligibilité pour l épargne

Plus en détail

Problème 4 : étude de solutions tampon de ph

Problème 4 : étude de solutions tampon de ph ème OI Épreuve de séletion 5 PRÉ : étude de solutions tampon de ph I. Préparation. L aide éthanoï que est noté OH. À la température onsidérée, le pk du ouple OH/O est égal à,7. On prépare une solution

Plus en détail

MACROS MINITAB POUR LE CALCUL DES COURBES D'EFFICACITÉ DES CARTES DE CONTRÔLE DE SHEWHART R. PALM * 1. Introduction

MACROS MINITAB POUR LE CALCUL DES COURBES D'EFFICACITÉ DES CARTES DE CONTRÔLE DE SHEWHART R. PALM * 1. Introduction Statistique Informatique Mathématique appliquées Novembre 3 MACROS MINITAB POUR LE CALCUL DES COURBES D'EFFICACITÉ DES CARTES DE CONTRÔLE DE SHEWHART R. PALM * 1. Introdution Les artes de ontrôle sont

Plus en détail

4087 fr - 01. 2007 / a CHARGE ACTIVE. Banc d essais de machines tournantes Acquisition de données

4087 fr - 01. 2007 / a CHARGE ACTIVE. Banc d essais de machines tournantes Acquisition de données 4087 fr - 01. 2007 / a CHARGE ACTIVE Ban d essais de mahines tournantes Aquisition de données pour ban d'essais de mahines tournantes Rapproher l'enseignement tehnique des réalités industrielles a toujours

Plus en détail

Sous la direction de : Michel PONCY Yves GUICHARD Marie-Christine RUSSIER

Sous la direction de : Michel PONCY Yves GUICHARD Marie-Christine RUSSIER PROGRAMME 0 Sous la diretion de : Mihel PONCY Yves GUICHARD Marie-Christine RUSSIER Jean-Louis BONNAFET René GAUTHIER Yvette MASSIERA Denis VIEUDRIN Jean-François ZUCCHETTA Sommaire CHAPITRE CHAPITRE CHAPITRE

Plus en détail

Modélisation Et Simulation D un Système PV Intégré À Un Réseau BT Par La Méthode Du Watt-Var découplé

Modélisation Et Simulation D un Système PV Intégré À Un Réseau BT Par La Méthode Du Watt-Var découplé Modélisation Et Simulation D un Système PV Intégré À Un Réseau BT Par La Méthode Du Watt-Var découplé Asma MESKANI *1, Ali HADDI *2, Oualid KAMACH *3 1) Laboratoire des Technologies Innovantes (LTI) Université

Plus en détail

Mines Ponts, Physique 1 MP

Mines Ponts, Physique 1 MP Mines Ponts, Physique 1 MP Satellites de téléommuniation Conours 7 1 Satellites sur orbite irulaire 1. La relation fondamentale de la dynamique en mouvement uniforme sur une orbite irulaire impose G M

Plus en détail

BAILLY-GRANDVAUX Mathieu ZANIOLO Guillaume Professeur : Mrs Portehault

BAILLY-GRANDVAUX Mathieu ZANIOLO Guillaume Professeur : Mrs Portehault BAILLY-GRANDVAUX Mathieu ZANIOLO Guillaume Professeur : Mrs Portehault 1 I. Introdution...3 II. Généralités...3 Caratéristiques ommunes aux deux phénomènes...3 La différene entre la phosphoresene et la

Plus en détail

Estimation de de micro et etnano force en en régime dynamique à l aide de de dispositifs magnétiques passifs et et actifs

Estimation de de micro et etnano force en en régime dynamique à l aide de de dispositifs magnétiques passifs et et actifs Commande de la P (SH) Estimation de de miro et etnano fore en en régime dnamique à l aide de de dispositifs magnétiques passifs et et atifs Institut EMTO-ST, UMR CNRS 6174 - UC / ENSMM / UTBM, Département

Plus en détail

Influence des rayonnements solaires sur le rendement des panneaux photovoltaïques

Influence des rayonnements solaires sur le rendement des panneaux photovoltaïques Influence des rayonnements solaires sur le rendement des panneaux photovoltaïques E. Kechar #1, E. Azzag *2, I. Touaїbia #3 # E. Kechar Department d électrotechnique, Annaba, University, B.P 12, 23000

Plus en détail

TS 7 De la rotation de Saturne à la structure de ses anneaux

TS 7 De la rotation de Saturne à la structure de ses anneaux FICHE Fihe à destination des enseignants Type d'atiité TS 7 De la rotation de Saturne à la struture de ses anneaux Atiité expérimentale Notions et ontenus du programme de Terminale S Effet Doppler. Compétenes

Plus en détail

Production d Hydrogène via le Procédé Catalytique CH 4 + CO 2

Production d Hydrogène via le Procédé Catalytique CH 4 + CO 2 Rev. Energ. Ren. Vol.4 (2001) 101-105 Prodution d Hydrogène via le Proédé Catalytique CH 4 + CO 2 K. Bahari 1, R. Bouarab 1,2 et O. Chérifi 1 1 Laboratoire CGN, Institut de Chimie, USTHB BP 32, El Alia,

Plus en détail

Guide raccordement. Installation locale de l'imprimante (Windows) Qu'est-ce que l'impression locale?

Guide raccordement. Installation locale de l'imprimante (Windows) Qu'est-ce que l'impression locale? Guide raordement Page 1 sur 6 Guide raordement Installation loale de l'imprimante (Windows) Remarque : si le CD Logiiel et doumentation ne prend pas en harge le système d'exploitation, vous devez utiliser

Plus en détail

ESDEP GROUPE DE TRAVAIL 4B PROTECTION INCENDIE

ESDEP GROUPE DE TRAVAIL 4B PROTECTION INCENDIE ESDEP GROUPE DE TRAVAIL 4B PROTECTION INCENDIE Exemples 4B Caluls de résistane au feu Fihier : L4B-5.do OBJECTIF Familiariser le onepteur à des méthodes simples de alul de résistane au feu et d'épaisseur

Plus en détail

Manuel système Bus In-Home : Vidéo Édition 2015

Manuel système Bus In-Home : Vidéo Édition 2015 Manuel système Bus In-Home : Vidéo Édition 2015 Sommaire 1 Bus In-Home : Vidéo Desription du système 3 2 Siedle Systemtehnik Platines intérieures Jung 3 3 Consignes de séurité Danger 3 4 Struture, longueurs

Plus en détail

Comment évaluer la qualité d un résultat? Plan

Comment évaluer la qualité d un résultat? Plan Comment évaluer la qualité d un résultat? En sienes expérimentales, il n existe pas de mesures parfaites. Celles-i ne peuvent être qu entahées d erreurs plus ou moins importantes selon le protoole hoisi,

Plus en détail

PHENOMENES DE PROPAGATION EN RADIOFREQUENCES ELECTRONIQUE RAPIDE COURS

PHENOMENES DE PROPAGATION EN RADIOFREQUENCES ELECTRONIQUE RAPIDE COURS UT Grenoble Dt Génie Eletrique et nformatique ndustrielle PHENOMENES DE PROPAGATON EN RADOFREQUENCES ELECTRONQUE RAPDE COURS Philippe Ferrari - 0 - UT Grenoble Dt Génie Eletrique et nformatique ndustrielle

Plus en détail

LE PENETROMETRE STATIQUE Essais CPT & CPTU

LE PENETROMETRE STATIQUE Essais CPT & CPTU LE PENETROMETRE STATIQUE Essais CPT & CPTU Mesures Interprétations - Appliations Doument rédigé par des ingénieurs géotehniiens de GINGER CEBTP sous la diretion de : Mihel KHATIB Comité de releture : Claude-Jaques

Plus en détail

Exercice A : Effet Hall

Exercice A : Effet Hall Université Paris-Diderot - Paris 7 Année 2008-2009 L2-51 EM 4 Eletromagnétisme Corrigé de l examen (deuxième session) du jeudi 25 juin 2009 Exerie A : Effet Hall x z B 0 v a O b y Figure 1: Corrigé 1)

Plus en détail

U c U n U 3 I 3. Hacheur

U c U n U 3 I 3. Hacheur G. Pinson - Physique Appliquée Alimentation à découpage 2-TP / 1 2 - ALIMENTATION À DÉOUPAGE Sécurité : manipulation réalisée en TBTS. Principe : générateur de tension (U ) réglable (par ) et régulée,

Plus en détail

BANQUE D ÉPREUVES DUT-BTS -SESSION 2015- É P R E U V E D ÉLECTRICITE - ÉLECTRONIQUE CODE ÉPREUVE : 968. Calculatrice et Objets communicants interdits

BANQUE D ÉPREUVES DUT-BTS -SESSION 2015- É P R E U V E D ÉLECTRICITE - ÉLECTRONIQUE CODE ÉPREUVE : 968. Calculatrice et Objets communicants interdits BANQUE D ÉPREUVES DUT-BTS -SESSION 2015- É P R E U V E D ÉLECTRICITE - ÉLECTRONIQUE CODE ÉPREUVE : 968 Calculatrice et Objets communicants interdits Les valeurs numériques seront considérées justes à 10

Plus en détail

La Recherche du Point Optimum de Fonctionnement d un Générateur Photovoltaïque en Utilisant les Réseaux NEURO-FLOUS

La Recherche du Point Optimum de Fonctionnement d un Générateur Photovoltaïque en Utilisant les Réseaux NEURO-FLOUS Rev. Energ. Ren. : Chemss 2000 39-44 La Recherche du Point Optimum de Fonctionnement d un Générateur Photovoltaïque en Utilisant les Réseaux NEURO-FLOUS D.K. Mohamed, A. Midoun et F. Safia Département

Plus en détail

Amélioration de la commande P&O par une détection synchrone du courant de batterie

Amélioration de la commande P&O par une détection synchrone du courant de batterie Revue des Energies Renouvelables ICESD 11 Adrar (2011) 113-121 Amélioration de la commande P&O par une détection synchrone du courant de batterie R. Merahi * et R. Chenni Département d Electrotechnique,

Plus en détail

Modélisation d'une boucle diphasique à pompage capillaire pour utilisation spatiale

Modélisation d'une boucle diphasique à pompage capillaire pour utilisation spatiale DOSSIER Modélisation d'une boule diphasique à pompage apillaire pour utilisation spatiale The modelling ofa two-phase apillary pumped loop for use zn spae par T. Tjiptahardja, M. Amidieu, B. Moshetti Aerospatiale

Plus en détail

M1/UE CSy - module P8 1

M1/UE CSy - module P8 1 M1/UE CSy - module P8 1 PROJET DE SIMULATION AVEC MATLAB RÉGULATION DU NIVEAU ET DE LA TEMPÉRATURE DANS UN BAC En vue de disposer d un volume constant de fluide à une température désirée, un processus

Plus en détail

TP 6: Effet Doppler - Correction

TP 6: Effet Doppler - Correction TP 6: Effet Doppler - Corretion Objetifs : Mettre en œuvre une démarhe expérimentale pour mesurer une vitesse en utilisant l'effet Doppler Exploiter l'expression du déalage Doppler de la fréquene dans

Plus en détail

Automatique Linéaire 1 Travaux Dirigés 1A ISMIN

Automatique Linéaire 1 Travaux Dirigés 1A ISMIN Automatique Linéaire 1 Travaux Dirigés Travaux dirigés, Automatique linéaire 1 J.M. Dutertre 2014 TD 1 Introduction, modélisation, outils. Exercice 1.1 : Calcul de la réponse d un 2 nd ordre à une rampe

Plus en détail

Projet INF242. Stéphane Devismes & Benjamin Wack. Pour ce projet les étudiants doivent former des groupes de 3 ou 4 étudiants.

Projet INF242. Stéphane Devismes & Benjamin Wack. Pour ce projet les étudiants doivent former des groupes de 3 ou 4 étudiants. Projet INF242 Stéphane Devismes & Benjamin Wak Pour e projet les étudiants doivent former des groupes de 3 ou 4 étudiants. 1 Planning Distribution du projet au premier ours. À la fin de la deuxième semaine

Plus en détail

Série 7 : circuits en R.S.F.

Série 7 : circuits en R.S.F. Série 7 : circuits en R.S.F. 1 Documents du chapitre Action d un circuit du 1er ordre sur un échelon de tension et sur une entrée sinusoïdale : Déphasage de grandeurs sinusoïdales et représentation de

Plus en détail

MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie

MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie Chapitre 7 - ests d hypothèses Lexique anglais - français Constats - terminologie - onepts de base tests ests onernant une moyenne - variane onnue - variane inonnue - ourbe aratéristique - n =? est de

Plus en détail

Donner les limites de validité de la relation obtenue.

Donner les limites de validité de la relation obtenue. olutions! ours! - Multiplicateur 0 e s alculer en fonction de. Donner les limites de validité de la relation obtenue. Quelle est la valeur supérieure de? Quel est le rôle de 0? - Multiplicateur e 0 s alculer

Plus en détail

Bureau d études techniques by Hiscox Questionnaire préalable d assurance

Bureau d études techniques by Hiscox Questionnaire préalable d assurance Bureau d études tehniques by Hisox Questionnaire préalable d assurane Bureau d études tehniques by Hisox Questionnaire préalable d assurane Identifiation du proposant Raison soiale Adresse de la soiété

Plus en détail

ETUDE COMPARATIVE RELATIVE AU SERTISSAGE DES CANALISATIONS EN CUIVRE DANS LE SECTEUR DE LA RENOVATION

ETUDE COMPARATIVE RELATIVE AU SERTISSAGE DES CANALISATIONS EN CUIVRE DANS LE SECTEUR DE LA RENOVATION - Février 2003 - ETUDE COMPARATIVE RELATIVE AU SERTISSAGE DES CANALISATIONS EN CUIVRE DANS LE SECTEUR DE LA RENOVATION Centre d Information du Cuivre 30, avenue Messine 75008 Paris HOLISUD Ingénierie 21,

Plus en détail

Étape II. Compétences à développer de 8 à 12 ans. Grilles des compétences

Étape II. Compétences à développer de 8 à 12 ans. Grilles des compétences Grilles des ompétenes Compétenes à développer de 8 à ans COMPÉTENCES DE 8 À ANS Les ompétenes en «aratères droits» sont à ertifier. (symbole en fin de ligne) Les ompétenes en «aratères italiques» sont

Plus en détail

10. Trigonométrie. - 1 - Trigonométrie du triangle quelconque. 10.1 La mesure de l angle

10. Trigonométrie. - 1 - Trigonométrie du triangle quelconque. 10.1 La mesure de l angle - 1 - Trigonométrie du triangle quelonque 10.1 La mesure de l angle 10. Trigonométrie Les quatre unités prinipales de mesure d'un angle géométrique sont le degré, le radian, le grade et le tour. Le degré

Plus en détail

= K 1+ jω ω 1 1+ jω ω 2 ω 2 = R 1 + R 2 = 6880 rad /s. avec : K =

= K 1+ jω ω 1 1+ jω ω 2 ω 2 = R 1 + R 2 = 6880 rad /s. avec : K = Exercice : réponse harmonique de circuits passifs d'ordre Déterminer la fonction de transfert H(j) U 2 /U et tracer les asymptotes des diagrammes de Bode des circuits ci-dessous.! 60 nf 0 kω 50 nf U U

Plus en détail

Synthèse des convertisseurs statiques DC/AC pour les systèmes photovoltaïques

Synthèse des convertisseurs statiques DC/AC pour les systèmes photovoltaïques Revue des Energies Renouvelables ICESD 11 Adrar (2011) 101 112 Synthèse des convertisseurs statiques DC/AC pour les systèmes photovoltaïques M. Meddah *, M. Bourahla et N. Bouchetata Faculté de Génie Electrique,

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES «Génie Électronique» Session 2012 Épreuve : PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée de l'épreuve : 4 heures Coefficient : 5 Dès que le sujet vous est

Plus en détail

Géométrie dans l Espace Courbes de niveau

Géométrie dans l Espace Courbes de niveau Géométrie dans l Espae Courbes de niveau Christophe ROSSIGNOL Année solaire 008/009 Table des matières 1 Quelques rappels 1.1 Coordonnées d un point, d un veteur................................. 1. Colinéarité

Plus en détail

SELECTIONNER ENTREPRISES

SELECTIONNER ENTREPRISES GUIDE POUR AGIR Comment SELECTIONNER les ENTREPRISES JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES Ave le soutien du Fonds soial européen Pourquoi séletionner ertaines entreprises? Toutes les entreprises de votre seteur

Plus en détail

Le Pompage Photovoltaïque

Le Pompage Photovoltaïque Rev. Energ. Ren. : Zones Arides (2002) 69-73 Le Pompage Photovoltaïque M. T. Boukadoum, A. Hamidat et N. Ourabia Centre De Développement. des Energies Renouvelables, B.P.62, Route De l Observatoire Bouzaréah

Plus en détail

Estimation Temps Réel des Etats Dynamiques d un Véhicule Automobile

Estimation Temps Réel des Etats Dynamiques d un Véhicule Automobile stimation emps éel des tats Dynamiques d un Véhiule Automobile Sébastien Plane o ite this version: Sébastien Plane. stimation emps éel des tats Dynamiques d un Véhiule Automobile. Automatique obotique.

Plus en détail

Une ressource pédagogique pour l'enseignement par simulation : cas des panneaux photovoltaïques

Une ressource pédagogique pour l'enseignement par simulation : cas des panneaux photovoltaïques 1 ère Edition du Workshop International sur les Approches Pédagogiques & E-Learning 1 Une ressource pédagogique pour l'enseignement par simulation : cas des panneaux photovoltaïques Saad Motahhir*, Abdelaziz

Plus en détail

Principe d'alimentation par convertisseurs multiniveaux à stockage intégré - Application aux accélérateurs de particules

Principe d'alimentation par convertisseurs multiniveaux à stockage intégré - Application aux accélérateurs de particules Principe d'alimentation par convertisseurs multiniveaux à stockage intégré - Application aux accélérateurs de particules THÈSE N O 4034 (2008) PRÉSENTÉE le 30 mai 2008 À LA FACULTÉ DES SCIENCES ET TECHNIQUES

Plus en détail

Calcul du Facteur de Puissance et Compensation

Calcul du Facteur de Puissance et Compensation UNIVERSITE LIBANAISE FACULTE DE GENIE BRANCHE 1 No d'ordre 50/1442/G1-EE/2013 PROJET DE FIN D ÉTUDES Réalisé par Sawsan El AHMAD Pour obtenir le Diplôme Ingénieur en Électricité et Électronique Option

Plus en détail

X-infos. L AcTUALITé DE LA SPL-XDEMAT > N 2 MARS 2014. Tous a vos agendas! Sommaire. Édito. Édito. Tous à vos agendas!

X-infos. L AcTUALITé DE LA SPL-XDEMAT > N 2 MARS 2014. Tous a vos agendas! Sommaire. Édito. Édito. Tous à vos agendas! X-infos L ATUALITé DE LA SPL-XDEMAT > N 2 MARS 2014 Édito Tous a vos agendas! La soiété SPL-Xdemat s apprête à vivre pour la première fois de sa jeune existene, les életions muniipales. Et ompte tenu du

Plus en détail

S. Chikhi et F. Chikhi. Station d Expérimentation des Equipements Solaires en Milieu Saharien B.P. 478, Route de Reggane, Adrar (01000).

S. Chikhi et F. Chikhi. Station d Expérimentation des Equipements Solaires en Milieu Saharien B.P. 478, Route de Reggane, Adrar (01000). Rev. Ener. Ren. Vol 5 (2002)33-38 Amélioration de la Réponse Spectrale du Sinal de Sortie d'un Pont Monophasé par l'application des Sinaux de Commande Générés par la Méthode Trianulo-Sinusoïdale, Décalés

Plus en détail

LA POLLUTION HARMONIQUE Problèmes et Solutions. Mai 2010

LA POLLUTION HARMONIQUE Problèmes et Solutions. Mai 2010 LA POLLUTION HARMONIQUE Problèmes et Solutions Mai 2010 Plan de la Présentation C est quoi la pollution harmonique? Types d harmoniques et spectres harmoniques Quels sont les responsables de cette pollution

Plus en détail

Connaître les impacts d une inondation

Connaître les impacts d une inondation ANTICIPER Après vous être informé sur les risques menaçants vos prohes et vos biens, vous devez évaluer les dommages potentiels afin d antiiper la rise et diminuer ses effets. Connaître les impats d une

Plus en détail

TECHNIQUES DE COMMANDE PREDICTIVE ET FLOUE POUR LES SYSTEMES D ELECTRONIQUE DE PUISSANCE: APPLICATION AUX REDRESSEURS A MLI

TECHNIQUES DE COMMANDE PREDICTIVE ET FLOUE POUR LES SYSTEMES D ELECTRONIQUE DE PUISSANCE: APPLICATION AUX REDRESSEURS A MLI وزارة التعليم العالي و البحث العلمي MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE جامعة فرحات عباس سطيف UNIVERSITE FERHAT ABBAS - SETIF UFAS (ALGERIE) THESE DE DOCTORAT EN SCIENCES

Plus en détail

Mesures du coefficient adiabatique γ de l air

Mesures du coefficient adiabatique γ de l air Mesures du oeffiient adiabatique γ de l air Introdution : γ est le rapport des apaités alorifiques massiques d un gaz : γ = p v Le gaz étudié est l air. La mesure de la haleur massique à pression onstante

Plus en détail

Équilibres de phases de mélanges

Équilibres de phases de mélanges Équilibres de phases de mélanges Paternité - Pas d'utilisation Commeriale - Partage des Conditions Initiales à l'identique : http://reativeommons.org/lienses/by-n-sa/2.0/fr/ Table des matières Table des

Plus en détail

Définition et diffusion de signatures sémantiques dans les systèmes pair-à-pair

Définition et diffusion de signatures sémantiques dans les systèmes pair-à-pair Définition et diffusion de signatures sémantiques dans les systèmes pair-à-pair Raja Chiky, Bruno Defude, Georges Hébrail GET-ENST Paris Laboratoire LTCI - UMR 5141 CNRS Département Informatique et Réseaux

Plus en détail

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2)

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2) CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DE LYCEE PROFESSIONNEL AGRICOLE Enseignement Maritime SESSION 2015 Concours : EXTERNE Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE

Plus en détail

3 : FONCTIONS TRINOMES DU SECOND DEGRE

3 : FONCTIONS TRINOMES DU SECOND DEGRE 3 : FONCTIONS TRINOMES DU SECOND DEGRE. DEFINITIONS Un trinôme du seond degré est une fontion de la forme trois réels donnés ave a a + + a où a, et sont Résoudre l'équation a + + = ( ave a ), 'est trouver

Plus en détail

ANALYSES TEMPORELLE ET SPECTRALE APPAREILS USUELS

ANALYSES TEMPORELLE ET SPECTRALE APPAREILS USUELS Charges non linéaires BUT : - Observer le courant i ( t ) absorbé par différentes charges non linéaires alimentées par une tension monophasée 230 V / 50 Hz - Relever le Taux de distorsion harmonique du

Plus en détail

Assistance à la navigation automobile par temps de brouillard

Assistance à la navigation automobile par temps de brouillard Assistane à la navigation automobile par temps de brouillard Niolas Hautière Rahid Belaroussi Jean-Philippe Tarel Laboratoire Exploitation Pereption Simulateurs et Simulations Université Paris-Est, INRETS-LCPC

Plus en détail

Modélisation et simulation des systèmes électriques Modélisation d une chaîne de traction d un véhicule électrique

Modélisation et simulation des systèmes électriques Modélisation d une chaîne de traction d un véhicule électrique Modélisation et simulation des systèmes électriques Modélisation d une chaîne de traction d un véhicule électrique 1 A But On souhaite développer le modèle et la commande d une chaîne de traction reposant

Plus en détail

OBJECTIF DE LA MANIPULATION

OBJECTIF DE LA MANIPULATION MANIPULATION Dans cette manipulation, vous êtes amenés à utiliser des appareils alimentés par le réseau 240volts. Gardez à l esprit que ces tensions sont extrêmement dangereuses. Nous vous demandons donc

Plus en détail

Développement d un système de commande et de régulation de la température de l air d une soufflerie de séchage convectif

Développement d un système de commande et de régulation de la température de l air d une soufflerie de séchage convectif Revue des Energies Renouvelables SMSTS 08 Alger (2008) 67 77 Développement d un système de commande et de régulation de la température de l air d une soufflerie de séchage convectif Y. Bouteraa 1*, M.

Plus en détail

ÉTUDE D UN ASSERVISSEMENT DE NIVEAU

ÉTUDE D UN ASSERVISSEMENT DE NIVEAU Session 2013 BREVET de TECHNICIEN SUPÉRIEUR CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE E3 Sciences Physiques U-32 PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée : 2 heures Coefficient : 2,5 Matériel autorisé : - Toutes les

Plus en détail

Techniques d analyse de circuits

Techniques d analyse de circuits Chpitre 3 Tehniques d nlyse de iruits Ce hpitre présente différentes méthodes d nlyse de iruits. Ces méthodes permettent de simplifier l nlyse de iruits ontennt plusieurs éléments. Bien qu on peut résoudre

Plus en détail

Athénée Royal de Pepinster. Electrotechnique. La diode à jonction

Athénée Royal de Pepinster. Electrotechnique. La diode à jonction La diode à jonction I Introduction La diode est le semi-conducteur de base. Son fonctionnement est assimilable à celui d un interrupteur qui ne laisse passer le courant que dans un seul sens. C est la

Plus en détail

OFDM. Ce document est une brève introduction aux principes de l OFDM (Orthogonal Frequency Division Multiplexing) Mérouane Debbah*

OFDM. Ce document est une brève introduction aux principes de l OFDM (Orthogonal Frequency Division Multiplexing) Mérouane Debbah* FD Ce doument est une brève introdution aux prinipes de l FD rthogonal Frequeny Division ultiplexing érouane Debbah* *Chaire Alatel-uent en radio flexible, SUPEEC, 3 rue Joliot-Curie 992 GIF SUR YVETTE

Plus en détail

Informatique TP 4 & 5. Chaînes de Markov. Partie 1 : exemple introductif

Informatique TP 4 & 5. Chaînes de Markov. Partie 1 : exemple introductif Informatique TP 4 & 5 ECS2 Lyée La Bruyère, Versailles Chaînes de Markov Partie 1 : exemple introdutif Exerie 1 : épidémiologie On modélise l évolution d une maladie en lassant les individus en trois groupes

Plus en détail

NCCI : Calcul d'assemblages de pieds de poteaux encastrés

NCCI : Calcul d'assemblages de pieds de poteaux encastrés NCCI : Calul d'assemblages de pieds de poteaux enastrés Ce NCCI fournit les règles relatives au alul d'assemblages de pieds de poteaux enastrés. Ces règles se ontentent de ouvrir la oneption et le alul

Plus en détail

Projets de Semestre/Master Groupe Machines Electriques: B. Kawkabani

Projets de Semestre/Master Groupe Machines Electriques: B. Kawkabani 1 Projets de Semestre/Master Groupe Machines Electriques: B. Kawkabani 1) TRIBID VEHICLE (Tribid C-AGV) (El) B. Kawkabani, support: A. Cassat (BCD Engineering, sàrl, Lausanne) TRIBID VEHICLE is a vehicle

Plus en détail

Commande Floue de la Charge d une Batterie dans une Installation Photovoltaique

Commande Floue de la Charge d une Batterie dans une Installation Photovoltaique Rev. Energ. Ren.: ICPWE (2003) 67-72 Commande Floue de la Charge d une Batterie dans une Installation Photovoltaique Laboratoire d Electronique de Puissance et Energie Solaire Institut d Electronique,

Plus en détail

Coordination : Jean-Denis Poignet, responsable de formation

Coordination : Jean-Denis Poignet, responsable de formation Mathématiques e Livret de orrigés Rédation : Niole Cantelou Sophie Huvey Hélène Leoq Fabienne Meille Françoise Raynier Philippe Nadeau Jean-Denis Poignet Coordination : Jean-Denis Poignet, responsable

Plus en détail

3. Veuillez indiquer votre effectif total :

3. Veuillez indiquer votre effectif total : 1 Métiers du marketing et de la ommuniation Questionnaire préalable d assurane Préambule Le présent questionnaire préalable d assurane Marketing et Communiation a pour objet de réunir des informations

Plus en détail

Union générale des étudiants de Tunisie Bureau de l institut Préparatoire Aux Etudes D'ingénieurs De Tunis. Modèle de compte-rendu de TP.

Union générale des étudiants de Tunisie Bureau de l institut Préparatoire Aux Etudes D'ingénieurs De Tunis. Modèle de compte-rendu de TP. Union générale des étudiants de Tunisie Modèle de compte-rendu de TP Dipôle RC Ce document a été publié pour l unique but d aider les étudiants, il est donc strictement interdit de l utiliser intégralement

Plus en détail

Automatisation d une scie à ruban

Automatisation d une scie à ruban Automatisation d une scie à ruban La machine étudiée est une scie à ruban destinée à couper des matériaux isolants pour leur conditionnement (voir annexe 1) La scie à lame verticale (axe z ), et à tête

Plus en détail

sur le réseau de distribution

sur le réseau de distribution EDF-R&D Département MIRE et Département EFESE 1, avenue du Général de Gaulle 92141 Clamart Impact qualité du site photovoltaïque "Association Soleil Marguerite" sur le réseau de distribution Responsable

Plus en détail

Caractérisation et modélisation fine du fonctionnement électrique des panneaux photovoltaïques

Caractérisation et modélisation fine du fonctionnement électrique des panneaux photovoltaïques Revue des Energies Renouvelables Vol. 12 N 3 (2009) 489 500 Caractérisation et modélisation fine du fonctionnement électrique des panneaux photovoltaïques T. Mrabti 1, M. El Ouariachi 1, B. Tidhaf 2 et

Plus en détail

Equipe Technique Régionale des Formations d Entraîneurs

Equipe Technique Régionale des Formations d Entraîneurs Equipe Tehnique Régionale des Formations d Entraîneurs Ligue d Athlétisme des Pays de la Loire FORMATIONS DES ENTRAINEURS 2013 / 2014 Chers entraîneurs éduateurs, «Plus que le talent, est l envie qui ompte»

Plus en détail

La RFID et les quarante voleurs

La RFID et les quarante voleurs Gildas Avoine, Massahusetts Institute of Tehnology, Cambridge, MA, USA, avoine@mit.edu La tehnologie en un lin d oeil L identifiation par radiofréquene (RFID) fait aujourd hui ouler beauoup d enre... et

Plus en détail

Test & Diagnostic des câbles intégré

Test & Diagnostic des câbles intégré Test & Diagnostic des câbles intégré DAC 0,1 Hz Sinus 0,1 Hz CR TDS NT Deux formes de tension éprouvées dans un seul appareil Contrôle VLF des câbles selon les normes avec diagnostic DP Diagnostic DP non

Plus en détail

INTRODUCTION A LA SIMULATION SOUS Electronics Workbench (SPICE2.0).

INTRODUCTION A LA SIMULATION SOUS Electronics Workbench (SPICE2.0). INTRODUCTION A LA SIMULATION SOUS Electronics Workbench (SPICE2.0). 1970 : LINPACK, EISPACK STANFORD 1973 : SPICE (Thèse de doctorat) 1.0 : Berkeley Univ. Programme de Simulation de circuits linéaires

Plus en détail

Cours d électricité. Étude des régimes alternatifs. Mathieu Bardoux. 1 re année. IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie

Cours d électricité. Étude des régimes alternatifs. Mathieu Bardoux. 1 re année. IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie Cours d électricité Étude des régimes alternatifs Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année Plan du chapitre s sur les

Plus en détail

5 Analyse de Fourier. 5.1 Aspects théoriques. 5.1.1 Analyse de Fourier

5 Analyse de Fourier. 5.1 Aspects théoriques. 5.1.1 Analyse de Fourier Responsable : J.Roussel Objectif Ce TP est une initiation à l analyse de Fourier. Nous verrons notamment comment une analyse spectrale permet de remonter à la courbe de réponse d un filtre électrique.

Plus en détail

convention de partenariat 2009-2012

convention de partenariat 2009-2012 onvention de partenariat 2009-2012 Convention de partenariat Entre d une part, l Université de Bourgogne représentée par sa Présidente, Madame Sophie Béjean, et désignée i-après par l Université, dûment

Plus en détail

LP25. Traitement analogique d un signal électrique. Étude spectrale. Exemples et applications.

LP25. Traitement analogique d un signal électrique. Étude spectrale. Exemples et applications. LP5. Traitement analogique d un signal électrique. Étude spectrale. Exemples et applications. Antoine Bérut, David Lopes Cardozo Bibliographie Physique tout en 1 première année, M.-N. Sanz, DUNOD Électronique

Plus en détail

2 eme année. Travaux pratiques. Modélisation, Simulation et Commande des processus électriques

2 eme année. Travaux pratiques. Modélisation, Simulation et Commande des processus électriques 2 eme année Travaux pratiques Modélisation, Simulation et Commande des processus électriques 1 Instruction pour les TP Le sujet du TP est à lire avant la séance. Les questions non encadrées seront à préparer

Plus en détail

Etude d un système photovoltaïque

Etude d un système photovoltaïque 2ème conférence nternationale des énergies renouvelables CER-214 nternational Journal of Scientific Research & Engineering Technology (JSET) ol.3-pp.111-115, Copyright - PCO 215 Etude d un système photovoltaïque

Plus en détail

[Résumé: Intégration d un contrôle automatisé dans une station de test électrique]

[Résumé: Intégration d un contrôle automatisé dans une station de test électrique] SEPTEMBRE 2013 INSA de Strasbourg Génie électrique : Option énergie Par : Adnane BOUKHEFFA Tuteur Institutionnel : M. Guy STURTZER Réalisé au sein du Groupe Legrand 290 Avenue de Colmar, Strasbourg 67100

Plus en détail

Xd3d Version 7.72 (8 Jan 99)

Xd3d Version 7.72 (8 Jan 99) Xd3d Version 7.72 (8 Jan 99) Visualisation de maillages 2D et 3D et de surfaes 3D sous X François JOUVE 1 1 Introdution xd3d est un outil graphique apable de visualiser des maillages bi et tridimensionnels,

Plus en détail

Rendement des onduleurs photovoltaïques

Rendement des onduleurs photovoltaïques A classer sous: 9 Divers «Rendement total» et «rendement MPPT dynamique» Rendement des onduleurs photovoltaïques Meilleure caractérisation des onduleurs photovoltaïques couplés au réseau avec les nouvelles

Plus en détail

Guide raccordement. Systèmes d'exploitation pris en charge. Installation de l'imprimante à l'aide du CD Logiciel et documentation. Guide raccordement

Guide raccordement. Systèmes d'exploitation pris en charge. Installation de l'imprimante à l'aide du CD Logiciel et documentation. Guide raccordement Page 1 sur 6 Guie raorement Systèmes 'exploitation pris en harge Le CD Logiiel vous permet 'installer le logiiel 'imprimante sur les systèmes 'exploitation suivants : Winows 8.1 Winows Server 2012 R2 Winows

Plus en détail

Performances des structures mutuelles adaptatives MRAS et MRAS-Flou appliquées au contrôle sans capteur de vitesse pour actionneurs asynchrones

Performances des structures mutuelles adaptatives MRAS et MRAS-Flou appliquées au contrôle sans capteur de vitesse pour actionneurs asynchrones Performances des structures mutuelles adaptatives MRAS et MRAS-Flou appliquées au contrôle sans capteur de vitesse pour actionneurs asynchrones Abdelkader Mechernene (1), Mokhtar Zerikat (2), Nordine Benouzza

Plus en détail

La volatilité accrue du prix de l électricité pour les ménages belges

La volatilité accrue du prix de l électricité pour les ménages belges La volatilité arue du prix de L'éLetriité pour Les ménages belges La volatilité arue du prix de l életriité pour les ménages belges Une analyse basée sur les aratéristiques spéifiques de la fixation des

Plus en détail

Correction du CAPES externe de Physique 2011

Correction du CAPES externe de Physique 2011 Corretion du CAPES externe de Physique 0 On pourra lire ave profit le " Guide du LHC " publié par le CERN à l'adresse : http://dswebernh/reord/6445/files/cern-brohure-009-003-frepdf I Etude générale du

Plus en détail

Des performances. Un circuit d essai synthétique pour valider la conception des valves à thyristors CCHT

Des performances. Un circuit d essai synthétique pour valider la conception des valves à thyristors CCHT Des performances Un circuit d essai synthétique pour valider la conception des valves à thyristors CCHT Baoliang Sheng, Hans-Ola Bjarme prouvées Les nouvelles valves à thyristors CCHT d ABB permettent

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES d INITIATION à l ELECTRONIQUE (Durée : 5 Heures : 09H30-12H30 et 14H00-16H00.)

TRAVAUX PRATIQUES d INITIATION à l ELECTRONIQUE (Durée : 5 Heures : 09H30-12H30 et 14H00-16H00.) TRAVAUX PRATIQUES d INITIATION à l ELECTRONIQUE (Durée : 5 Heures : 9H32H3 et 4H6H.) La salle de travaux pratiques fait partie de l IUT de Vélizy (voir plan cidessous). Adresse postale Institut Universitaire

Plus en détail

LES FORMATIONS EN MARECHALERIE ET SYSTEMES DE REGLEMENTATION DANS LES ETATS EUROPEENS

LES FORMATIONS EN MARECHALERIE ET SYSTEMES DE REGLEMENTATION DANS LES ETATS EUROPEENS LES FORMATIONS EN MARECHALERIE ET SYSTEMES DE REGLEMENTATION DANS LES ETATS EUROPEENS En 2009, les assoiations membres de l EFFA ont été invitées à remplir un questionnaire portant sur la formation et

Plus en détail

Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques

Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques Savoir-faire théoriques (T) : Écrire l équation différentielle associée à un système physique ; Faire apparaître la constante de temps ; Tracer

Plus en détail