Systèmes domestiques de captage des eaux pluviales

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Systèmes domestiques de captage des eaux pluviales"

Transcription

1 Systèmes domestiques de captage des eaux pluviales Techniques et exemples internationaux Agadir

2 Pluie un cadeau du ciel Une ressource précieuse pour la nature et pour l homme Chaque goutte d eau douce est précieuse!

3 Corée du Sud 3 x m³ réservoirs d eau de pluie souterrains, Projet pilote dans la ville Runoff on industrial areas, airports and harbours is a leading pollutant in the impairment of water bodies Restrictions and requirements by law: LAU/WHG Photo: POSCO Figure: Han

4 Australie Réservoirs en tôle en acier avec trop plein (PeakFlowDiverter) Nepean Hôpital en Sydney Fortes pluies dos vers le débordement (8, 24 ) Photos: Hauber-Davidson

5 Australie Eau de pluie des toitures avec systèmes de trop plein, Séparation avec les eaux des chaussées Surface de la rue Réservoir d eaux pluviales Toiture Egout eau du pluie Dessableur Infiltration Réservoir d eaux pluviales

6 Allemagne Eau de pluie de la toiture et des chaussées mélangées Lotissement, Berlin-Lankwitz

7 Allemagne Eaux de pluie de la toiture et des chaussées mélangées Lotissement, Berlin- Lankwitz Eau de pluie de: m² Toiture m² chaussées m² Parking

8 Allemagne Eaux de pluie de la toiture et des chaussées mélangées Suffisant pour alimenter 30 % des chasses d eau des appartements Lotissement, Berlin-Lankwitz

9 Captage Filtre Stockage Filtre avant le réservoir des eaux pluviales

10 Captage Filtre Stockage Filtre avant le réservoir des eaux pluviales

11 Captage Filtre Stockage Réservoirs en plastique, acier ou en beton

12 Prélever Distribuer Utiliser Système alternatif pour l alimentation en eau potable, conduites disjointes, pompe de réserve

13 Prélever Distribuer Utiliser Système alternatif pour l alimentation en eau potable, conduites disjointes, pompe de réserve

14 Prélever Distribuer Utiliser Irrigation, chasse d eau, lessive, nettoyage

15 Prélever Distribuer Utiliser Irrigation, chasse d eau, lessive, nettoyage

16 Trop-plein du réservoir, infiltration Cuve et Rigole

17 UNEP-SEI Brochure Forum mondial de l eau 5, Mars 2009, Istanbul 29 exemples de 20 pays Avec les analyses, des propositions et des comparaisons 80 pages, illustrations en couleurs Editeur.: UNEP-SEI, 2009 ISBN Téléchargement gratuit

18 Kenya, Ouganda Réservoirs d eau de pluie pour approvisionnement en eau potable décentralisé Important: Sans la lumière du jour! Photos: Hartung

19 Brésil Réservoirs d eau de pluie pour l approvisionnement en eau potable Programme d aide crée citernes Photo: Gnadlinger

20 Chine Réservoirs d eau de pluie pour l approvisionnement en eau potable L approvisionnement en eau décentralisé a favorisé le développement social Pas comme ça!! Photo: Hartung

21 Chine Réservoirs d eau de pluie pour l approvisionnement en eau potable L approvisionnement en eau décentralisé a favorisé le développement social Photo: Zhu

22 Japon Réservoirs d eau de pluie pour l arrosage Important: Sans la lumière du jour!

23 Australie A New South Wales depuis 2005, programme BASIX: Utilisation des eaux pluviales obligatoire dans tous les nouveaux immeubles! Pas comme ça!!

24 Allemagne Utilisation des eaux pluviales permise dans les habitations Important: Sans la lumière du jour!

25 Allemagne Utilisation des eaux pluviales pour les chasses d eau, machines à laver dans la maison et dans le jardin pour l arrosage Système: Filtre Réservoir Pompe Important: Préférence pour l eau des toits Filtrer avant stockage Réservoir sans lumière du jour Réseau separé du réseau d eau potable

26 Allemagne Utilisation des eaux pluviales dans les écoles, hôpitaux, bâtiments industriels pour les chasses d eau, le refroidissement et pour l irrigation Cible: 100 % des eaux pluviales restent dans l enceinte du bâtiment La quantité qui n est pas utilisée est recirculée dans la nature (infiltré)

27 Allemagne 10 années d utilisation des eaux pluviales Exemple Industrie du photovoltaïque AG en Freiburg à Breisgau

28 Allemagne 10 années d utilisation des eaux pluviales Exemple «Haus des deutschen Städtetages» à Berlin

29 Allemagne Refroidissement et l arrosage avec des eaux pluviales Exemple «Hüttinger Elektronik» en Freiburg à Breisgau Economiser l énergie par l utilisation de l eau de pluie pour le refroidissement: Équivalent de litres d huile à chauffage p.a. Équivalent de 318 tonnes CO 2 p.a. Réservoirs de 300 m³

30 Allemagne Refroidissement, chasse d eau et arrosage avec des eaux pluviales Hôpital Bad Hersfeld Runoff on industrial areas, airports and harbours is a leading pollutant in the Eau de pluie: impairment of water bodies 500 m² x 0,8 m (800 mm p.a.) = 400 m³ p.a. Restrictions and requirements by law: Ruissèlement LAU/WHG d eau de pluie: 400 m³ x 0,9 (coefficient de ruissèlement) = 360 m³ p.a. Taille du réservoir pour une demande équivalente: 360 m³./. 12 = 30 m³ Foto: Klinik Bad Hersfeld

31 Allemagne Refroidissement, chasse d eau et arrosage avec des eaux pluviales Hôpital Bad Hersfeld Irrigation Toilet flushing Cooling systems Tank size 29.4 m³ 30 m³ réservoir

32 Wasserverbrauch [cbm] Allemagne Refroidissement, chasse d eau et arrosage avec des eaux pluviales Hôpital Bad Hersfeld Demande en eau potable décroit même si dans la période de 2003 a 2008 il y a eu une hausse de 15 Wasserbezüge % des patients. in den letzten Jahren Jahre

33 Allemagne Refroidissement, chasse d eau et arrosage avec des eaux pluviales Hôpital Bad Hersfeld Demande en eau potable par patient

34 Utilisation des eaux pluviales inaperçue Autocollant publicitaires dans les WC exemples internationaux

35 Merci de votre attention! Pour plus d informations en allemand, en anglais ou en français, consultez le site:

LA RECUPERATION DES EAUX PLUVIALES AU MAROC GUIDE PRATIQUE GUIDE PRATIQUE POUR LA RECUPERATION DES EAUX PLUVIALES AU MAROC

LA RECUPERATION DES EAUX PLUVIALES AU MAROC GUIDE PRATIQUE GUIDE PRATIQUE POUR LA RECUPERATION DES EAUX PLUVIALES AU MAROC POUR LA RECUPERATION DES EAUX PLUVIALES AU MAROC Hassan KEDDAL Le cadre: Un partenariat TARGA- aide/ MATEE L objectif: faire émerger dans notre pays une culture «éco-citoyenne» qui contribuerait à la gestion

Plus en détail

Gestion des eaux pluviales les avantages de la récupération de l eau de pluie

Gestion des eaux pluviales les avantages de la récupération de l eau de pluie Gestion des eaux pluviales les avantages de la récupération de l eau de pluie 1 Gestion des eaux pluviales les avantages de la récupération de l eau de pluie 1) Le Cycle de l eau 2) La Récupération de

Plus en détail

RÉCUPÉRATION DES EAUX PLUVIALES ET INFILTRATION EXEMPLES CONCRETS ET ÉLÉMENTS POUR UN BON DIMENSIONNEMENT

RÉCUPÉRATION DES EAUX PLUVIALES ET INFILTRATION EXEMPLES CONCRETS ET ÉLÉMENTS POUR UN BON DIMENSIONNEMENT 1 Gestion intégrale des eaux de pluie sur la parcelle Bruxelles Environnement RÉCUPÉRATION DES EAUX PLUVIALES ET INFILTRATION EXEMPLES CONCRETS ET ÉLÉMENTS POUR UN BON DIMENSIONNEMENT Johan Vanmarsenille

Plus en détail

RÉCUPÉRATION D EAU DE PLUIE

RÉCUPÉRATION D EAU DE PLUIE RÉCUPÉRATION D EAU DE PLUIE Récupérez l eau de pluie et faites des économies... des solutions simples pour votre maison et votre jardin Aquality France L EAU POTABLE UNE RESSOURCE PRÉCIEUSE Plus de 97%

Plus en détail

Eau de pluie et Contrat de rivière Ton-Messancy. C. Marchal F. Rosillon ULG - CRTon

Eau de pluie et Contrat de rivière Ton-Messancy. C. Marchal F. Rosillon ULG - CRTon Eau de pluie et Contrat de rivière Ton-Messancy C. Marchal F. Rosillon ULG - CRTon HARNONCOURT Commune de ROUVROY, 10 avril 2008 Vers une utilisation durable des ressources en eau pour une utilisation

Plus en détail

Problématique des ressources en eaux en Afrique L importance du captage des eaux pluviales

Problématique des ressources en eaux en Afrique L importance du captage des eaux pluviales Elizabeth Khaka Plan de l exposé Introduction Problématique des ressources en eaux en Afrique L importance du captage des eaux pluviales Captage des eaux pluviales pour amélioration d approvisionnement

Plus en détail

Eau, gestion et valorisation

Eau, gestion et valorisation Eau, gestion et valorisation plantasion Vision d une ville verte par une école du paysage Florian BURKHARD Johanna VOIBLET Année académique 2015-2016 Organisé par Eric Amos, Christian Betti & Sonia Rosello

Plus en détail

Etude de cas: Mise à niveau environnementale du bâtiment du Département de l Eau au SEEE à Rabat

Etude de cas: Mise à niveau environnementale du bâtiment du Département de l Eau au SEEE à Rabat Secrétariat d Etat auprès du Ministère de l Énergie, des Mines, de l Eau et de l Environnement chargé de l Eau et de l Environnement Département de l Eau Etude de cas: Mise à niveau environnementale du

Plus en détail

Redécouvrir les usages de l eau de pluie

Redécouvrir les usages de l eau de pluie C O N N A I T R E P O U R A G I R 1/4 Redécouvrir les usages de l eau de pluie Pourquoi faire appel à l eau de pluie? Utiliser de l eau de pluie, c est adopter une attitude écocitoyenne, donc de citoyen

Plus en détail

La citerne d eau de pluie

La citerne d eau de pluie La citerne d eau de pluie Soirée d information Confédération Construction 20.05.2010 Liesbeth Vos CSTC liesbeth.vos@bbri.be Guidance Technologique Bruxelloise: http://www.cstc.be/go/gt-batimentdurable

Plus en détail

l eau de pluie, une ressource oubliée

l eau de pluie, une ressource oubliée Est-il normal de consommer l'eau potable pour l'alimentation des toilettes? L arrosage du jardin? Le lavage de la voiture? Ce petit livret a été réalisé pour vous montrer que le gaspillage de l eau potable

Plus en détail

Système de récupération des eaux de pluies JARDIN BOTANIQUE DE BORDEAUX

Système de récupération des eaux de pluies JARDIN BOTANIQUE DE BORDEAUX Système de récupération des eaux de pluies JARDIN BOTANIQUE DE BORDEAUX RECUPERATION D EAUX de PLUIE au JARDIN BOTANIQUE DE BORDEAUX A quelques centaines de mètres de l historique «PONT de PIERRE» enjambant

Plus en détail

Récupération de l eau de pluie

Récupération de l eau de pluie Récupération de l eau de pluie La station récupère les eaux de pluie. Acte citoyen en France, mesure obligatoire en Belgique, la récupération des eaux de pluie est une alternative très intéressante pour

Plus en détail

POLLUTiON DOMESTiQUE : EAU SECOURS!

POLLUTiON DOMESTiQUE : EAU SECOURS! POLLUTiON DOMESTiQUE : EAU SECOURS! 1 Les produits d entretien domestiques contiennent de nombreuses substances toxiques issues de la pétrochimie qui sont évacuées avec les eaux usées. 2 Ces eaux sont

Plus en détail

Toutes les installations de collecte de l eau de pluie, qu elles soient simples ou complexes, sont dotées des mêmes éléments de base :

Toutes les installations de collecte de l eau de pluie, qu elles soient simples ou complexes, sont dotées des mêmes éléments de base : VOTRE MAISON La collecte et l utilisation de l eau de pluie à la maison La collecte de l eau de pluie et le stockage à des fins d utilisation ultérieure est une pratique ancienne. On y a toujours recours

Plus en détail

Exemple d'utilisation des fiches

Exemple d'utilisation des fiches Exemple d'utilisation des fiches Des étudiants de l'ecole Nationale Supérieur d'ingénieurs de Limoges (ENSIL) ont appliqués la méthode de calculs proposée à un exemple concret. Les caractéristiques de

Plus en détail

Valoriser la ressource eaux pluviales

Valoriser la ressource eaux pluviales Valoriser la ressource eaux pluviales Récupération et valorisation des eaux de pluie Enjeux et problématiques Pour quels usages? Intérêts et avantages Exigences réglementaires Le Mans - 22 novembre 2007

Plus en détail

QUARTIER CAMILLE CLAUDEL - 13 SEPTEMBRE 2012 VIVRE FACE À LA NATURE

QUARTIER CAMILLE CLAUDEL - 13 SEPTEMBRE 2012 VIVRE FACE À LA NATURE QUARTIER CAMILLE CLAUDEL - 13 SEPTEMBRE 2012 VIVRE FACE À LA NATURE QUARTIER CAMILLE CLAUDEL - 13 SEPTEMBRE 2012 VIVRE FACE À LA NATURE QUARTIER CAMILLE CLAUDEL - 13 SEPTEMBRE 2012 VIVRE FACE À LA NATURE

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Gestion des eaux pluviales sur la parcelle

Formation Bâtiment Durable : Gestion des eaux pluviales sur la parcelle Formation Bâtiment Durable : Gestion des eaux pluviales sur la parcelle Bruxelles Environnement Comment gérer les eaux de pluie dans un contexte spécifique? Maggy HOVERTIN MATRIciel S.A Objectifs de la

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Gestion des eaux pluviales sur la parcelle Bruxelles Environnement

Formation Bâtiment Durable : Gestion des eaux pluviales sur la parcelle Bruxelles Environnement Formation Bâtiment Durable : Gestion des eaux pluviales sur la parcelle Bruxelles Environnement Les moyens mis à disposition du concepteur Frederic LUYCKX, architecte Objectifs de la présentation Initier

Plus en détail

autosuffisante autonome 0% de pollution pas de CO 2 Aucun frais de consommation en chauffage, électricité, eau potable Plus de black-out

autosuffisante autonome 0% de pollution pas de CO 2 Aucun frais de consommation en chauffage, électricité, eau potable Plus de black-out crée Pour 258.733 TVAC Prix hors terrain et frais d architecte (± 5%) autosuffisante 0% de pollution pas de CO 2 Aucun frais de consommation en chauffage, électricité, eau potable Plus de black-out AUTOSUFFISANTE

Plus en détail

La récupération d eau de pluie

La récupération d eau de pluie La récupération d eau de pluie Intr-eau-duction Une ressource mal répartie et mal partagée sur Terre Sur une population mondiale de 6 milliards de personnes : 1,2 milliards n ont pas accès à l eau potable

Plus en détail

Géographie. Chapitre n. L accès à l eau

Géographie. Chapitre n. L accès à l eau Géographie Chapitre n. L accès à l eau I) Les ressources en eau en Australie Problématiques : Pourquoi les habitants d Aldinga ont-ils adopté une telle attitude face à l eau? Comment l eau est-elle utilisée

Plus en détail

Technologie Séquence n 3 4éme ÉCONOMISER L'EAU. Image satellite.

Technologie Séquence n 3 4éme ÉCONOMISER L'EAU. Image satellite. COMMENT ÉCONOMISER L'EAU Image satellite. 1 ) ACTIVITÉ N 1 : 1.1 ) INTRODUCTION. A partir du site Consommation d eau par foyer en France. Quelle est la consommation journalière (en m³) d'un français en

Plus en détail

Récupération eau de pluie artisans installateurs

Récupération eau de pluie artisans installateurs Récupération d eau de pluie Artisans installateurs 2009 SOURCE D INFORMATION Cette note de veille réglementaire a été établie à partir de l arrêté du 21 août 2008 relatif à la récupération des eaux de

Plus en détail

SCHÉMA DIRECTEUR DES EAUX PLUVIALES

SCHÉMA DIRECTEUR DES EAUX PLUVIALES SCHÉMA DIRECTEUR DES EAUX PLUVIALES 1. PRINCIPES. Bien que la gestion des eaux pluviales urbaines soit un service publique à la charge des communes, il semble indispensable d imposer aux aménageurs, qui

Plus en détail

Environnement : Quel est l impact de l homme sur les différentes sources d eau douce disponibles

Environnement : Quel est l impact de l homme sur les différentes sources d eau douce disponibles Les enquêtes D HIVER d EDD Education au Développement Durable L eau Eléments de réponse et compléments D i r e c t i o n d e s S e r v i c e s D é p a r t e m e n t a u x d e l E d u c a t i o n N a t

Plus en détail

Document SODEXO Réservé à un usage pédagogique. Réduire la consommation d'eau LE CONTEXTE. Règlementaire. Le Better Tomorrow Plan

Document SODEXO Réservé à un usage pédagogique. Réduire la consommation d'eau LE CONTEXTE. Règlementaire. Le Better Tomorrow Plan Consommation d'eau Réduire la consommation d'eau LE CONTEXTE Règlementaire La gestion de l'eau en France est réglementée par deux grandes lois, respectivement votées en 1964 et en 1992. La loi du 16 décembre

Plus en détail

NON AU GASPILLAGE! AVEC RECUPEO, NOUVEAU A VOUS LES NOUVEAUX CLIENTS!

NON AU GASPILLAGE! AVEC RECUPEO, NOUVEAU A VOUS LES NOUVEAUX CLIENTS! NON AU GASPILLAGE! Pour plus d informations Salmson contact : 0 820 0000 44 - Notre site web : www.salmson.fr Notre service consommateur : service.conso@salmson.fr POMPES SALMSON - 313 986 838 RCS Versailles

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DEMANDE D INSTALLATION IMPORTANT!: Les renseignements demandés dans ce document permettront au Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) de donner un avis technique

Plus en détail

«Qu est-ce que l écoreporter?»

«Qu est-ce que l écoreporter?» DECEMBRE 2007 N 1 «Qu est-ce que l écoreporter?» L EDITO : Page 1 :. Qu est-ce que l écoreporter?. Les 10 gestes pour mon environnement Page 2 : Le grenelle de l environnent Page 3 : Participez au jeu

Plus en détail

Descriptions techniques des interventions à la parcelle

Descriptions techniques des interventions à la parcelle Descriptions techniques des interventions à la parcelle Dans le cadre de stockage suivi d une infiltration ou stockage et réutilisation mises en œuvre à la parcelle, le réservoir souterrain concerne essentiellement

Plus en détail

SARL SANECO 30630 SAINT GELY DE CORNILLON Tél. :04.66.82.22.07 Fax : 09.70.06.76.16 - mail. : sarl.saneco@live.fr

SARL SANECO 30630 SAINT GELY DE CORNILLON Tél. :04.66.82.22.07 Fax : 09.70.06.76.16 - mail. : sarl.saneco@live.fr SARL SANECO 30630 SAINT GELY DE CORNILLON Tél. :04.66.82.22.07 Fax : 09.70.06.76.16 - mail. : sarl.saneco@live.fr Site. : www.saneco-gard.com LE PACK «MAISON ECOLOGIQUE» La société Saneco est fière de

Plus en détail

Faites un geste économique et environnemental, récupérez l eau de pluie

Faites un geste économique et environnemental, récupérez l eau de pluie Faites un geste économique et environnemental, récupérez l eau de pluie l'épuration en action Page 1 Table des matières Introduction... 3 Pourquoi récupérer l eau de pluie... 4 Comment se répartit notre

Plus en détail

S.P.A.N.C. Service Public d Assainissement Non Collectif

S.P.A.N.C. Service Public d Assainissement Non Collectif S.P.A.N.C. Service Public d Assainissement Non Collectif DÉPARTEMENT DE LA DORDOGNE Date de dépôt du dossier : Cadres réservés au S.P.A.N.C. DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON

Plus en détail

ACCESSIBILITE A LA PARCELLE

ACCESSIBILITE A LA PARCELLE Diagnostic de l installation existante d assainissement non collectif conformément Diagnostic à l arrêté de l installation du 27 avril 2012 existante relatif aux modalités de contrôles d assainissement

Plus en détail

BLUBOX Système de récupération des eaux de pluie

BLUBOX Système de récupération des eaux de pluie BLUBOX Système de récupération des eaux de pluie La gestion responsable des eaux pluviales : UNE SOLUTION ACTUELLE POUR UN AVENIR DURABLE L eau est une ressource essentielle à toute forme de vie sur Terre.

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Gestion des eaux pluviales sur la parcelle

Formation Bâtiment Durable : Gestion des eaux pluviales sur la parcelle Formation Bâtiment Durable : Gestion des eaux pluviales sur la parcelle Bruxelles Environnement Comment gérer les eaux de pluie dans un contexte spécifique? Maggy HOVERTIN MATRIciel S.A Objectifs de la

Plus en détail

La Récupération de l'eau de pluie et des eaux grises

La Récupération de l'eau de pluie et des eaux grises La Récupération de l'eau de pluie et des eaux grises Dans le cadre de démarches environnementales et de développement durable, de nombreux maîtres d ouvrages, notamment les collectivités territoriales,

Plus en détail

Le Rôle de l Arbre Urbain dans un contexte de Changement Climatique

Le Rôle de l Arbre Urbain dans un contexte de Changement Climatique Le Rôle de l Arbre Urbain dans un contexte de Changement Climatique Atelier d échanges Nature en Ville et changements climatiques 16 septembre 2015 Grande Synthe Le Rôle de l arbre urbain dans un contexte

Plus en détail

Filtre Eau de pluie AWD

Filtre Eau de pluie AWD Filtre Eau de pluie AWD Références F11049, F11 50 (incl. couvercle), F1105, F11054, F11055, F11056, F11057, F11058 & F11059. Types d applications: Système de récupération d eau de pluie avec évacuation.

Plus en détail

A.2 FOSSES SEPTIQUES ET CITERNES POUR EAU DE PLUIE

A.2 FOSSES SEPTIQUES ET CITERNES POUR EAU DE PLUIE A.2 FOSSES SEPTIQUES ET CITERNES POUR EAU DE PLUIE A.2.1 PLACEMENT AU SABLE STABILISE (RONDE) D E G A C F (1) VOLUME A C D E F G Kg SP/RW 1.000 L 1.260 1.015 500 1.085 110 1.065 30 SP/RW 1.500 L 1.570

Plus en détail

L UTILISATION DOMESTIQUE DE L EAU DE PLUIE

L UTILISATION DOMESTIQUE DE L EAU DE PLUIE Service Technique Tél : 32 50 23-219 L UTILISATION DOMESTIQUE DE L EAU DE PLUIE Demande d octroi d un subside pour la mise en place d une infrastructure de collecte des eaux de pluie D e m a n d e u r

Plus en détail

Aurélie GEROLIN. Nathalie LE NOUVEAU. Contexte, enjeux. Eau de pluie : nouvelle ressource, nouveaux services? CETE de l Est. Certu

Aurélie GEROLIN. Nathalie LE NOUVEAU. Contexte, enjeux. Eau de pluie : nouvelle ressource, nouveaux services? CETE de l Est. Certu Contexte, enjeux Eau de pluie : nouvelle ressource, nouveaux services? Aurélie GEROLIN Nathalie LE NOUVEAU Certu Utilisation de l eau de pluie : Pratiques, enjeux et perspectives Nancy, 21 Octobre 2010

Plus en détail

Château d eau de Kerstéphan. Station d eau potable de Kerriou. Station d épuration de Boduon SUR NOTRE TERRITOIRE

Château d eau de Kerstéphan. Station d eau potable de Kerriou. Station d épuration de Boduon SUR NOTRE TERRITOIRE a chacun ses Station d eau potable de Kerriou Château d eau de Kerstéphan Station d épuration de Boduon SUR NOTRE TERRITOIRE La collectivité est responsable du service d eau et assainissement. Elle prend

Plus en détail

Demande d autorisation pour l installation d un dispositif d Assainissement Non Collectif

Demande d autorisation pour l installation d un dispositif d Assainissement Non Collectif Service Public d Assainissement Non Collectif 36, Grande Rue- 71340 IGUERANDE Mobile : 06.43.28.22.30. Tél. : 03.85.25.94.20. Commune de : Date de réception du dossier en mairie : Dossier transmis au SPANC

Plus en détail

Quelques chiffres. Quelques chiffres PLAN D INTERVENTION

Quelques chiffres. Quelques chiffres PLAN D INTERVENTION Mieux gérer l eau dans l habitat PLAN D INTERVENTION Quelques chiffres Réduire ses consommations La récupération d eau de pluie Les toilettes sèches L assainissement autonome Jean Luc DOL 26/05/2011 Quelques

Plus en détail

JE CHOISIS. Récupérateur d eau

JE CHOISIS. Récupérateur d eau Récupérateur d eau Les récuperateurs d eau Doter votre jardin d un récupérateur d eau de pluie peut vous aider à faire des économies tout en contribuant au respect de l environnement. En effet, l eau de

Plus en détail

Préparer sa maison pour accueillir des installations d économie de l eau

Préparer sa maison pour accueillir des installations d économie de l eau VOTRE MAISON Préparer sa maison pour accueillir des installations d économie de l eau QU EST-CE QU UNE MAISON PRÊTE À ACCUEILLIR DES INSTALLATIONS D ÉCONOMIE DE L EAU? Les Canadiens ont accès à l une des

Plus en détail

Diagnostic de la consommation d eau dans les bâtiments publics

Diagnostic de la consommation d eau dans les bâtiments publics Diagnostic de la consommation d eau dans les bâtiments publics Solenn BRIANT Conseil général du Morbihan solenn.briant@cg56.fr 1 Quel intérêt d une démarche dans le Morbihan? Protéger une ressource en

Plus en détail

PRENDRE CONSCIENCE DE LA VALEUR DE L EAU

PRENDRE CONSCIENCE DE LA VALEUR DE L EAU Activités éducatives pour les élèves de 8 à 9 ans PRENDRE CONSCIENCE DE A VAEUR DE EAU NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉÈVES DE 8 À 9 ANS SOMMAIRE DE ACTIVITÉ es élèves prennent conscience de l importance

Plus en détail

GESTION DURABLE DES EAUX DE PLUIE

GESTION DURABLE DES EAUX DE PLUIE GESTION DURABLE DES EAUX DE PLUIE Planification territoriale et développement durable 4 mai 2012 Miguel HERRERO Judith CÔTÉ Conseillers aux opérations régionales La collection «Planification territoriale

Plus en détail

L EAU ET L ASSAINISSEMENT. L Eauet l assainissement DANS LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE LA BASSE-ZORN DANS LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE LA BASSE-ZORN

L EAU ET L ASSAINISSEMENT. L Eauet l assainissement DANS LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE LA BASSE-ZORN DANS LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE LA BASSE-ZORN L Eauet l assainissement DANS LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE LA BASSE-ZORN L EAU ET L ASSAINISSEMENT DANS LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE LA BASSE-ZORN La protection de l environnement n est pas une mode, mais

Plus en détail

Pour une meilleure utilisation de l eau de pluie

Pour une meilleure utilisation de l eau de pluie Pour une meilleure utilisation de l eau de pluie Patrick Haubrechts haubrechtsp@bluewin.ch L écologie n est ni une doctrine, ni une idéologie, c est une pratique. Page 1 de 15. recupeau.doc Modifié 16.11.2006

Plus en détail

Toilettes sèches et assainissement des eaux grises : quels dimensionnements?

Toilettes sèches et assainissement des eaux grises : quels dimensionnements? Toilettes sèches et assainissement des eaux grises : quels dimensionnements? 1-Travaux du PANANC : Le guide d information pour les usagers / fiches contrôles 2-Usages et modèles de toilettes sèches 3-Exemples

Plus en détail

guide économies d eau Direction de l Eau et de l Assainissement

guide économies d eau Direction de l Eau et de l Assainissement guide économies d eau Direction de l Eau et de l Assainissement L eau est un bien précieux qu il faut économiser La chaleur, la pluviométrie faible, les mauvaises habitudes de consommation doivent nous

Plus en détail

Comment gérer l eau dans mon entreprise?

Comment gérer l eau dans mon entreprise? Comment gérer l eau dans mon entreprise? Déroulement de la matinée 9h30 : «L Eau, l Or bleu de notre région» Madame Sophie BREMS Journaliste, RTBF, La première 10h15 : «L assainissement des eaux usées

Plus en détail

LES LIVRETS SUR L EAU DU BASSIN ARTOIS-PICARDIE Prélèvements et usages de l eau

LES LIVRETS SUR L EAU DU BASSIN ARTOIS-PICARDIE Prélèvements et usages de l eau LES LIVRETS SUR L EAU DU BASSIN ARTOIS-PICARDIE Prélèvements et usages de l eau Mars 2014 Captage de Nampty (80) Crédit photo : D. Devallez -AEAP Des ressources ABONDANTES inégalement réparties Le bassin

Plus en détail

CUVES NARO. Français. www.rotoplast.com

CUVES NARO. Français. www.rotoplast.com CUVES NARO Français www.rotoplast.com CUVES NARO BASIC La version de base se compose d une cuve à enterrer et 3 joints préinstallés (pour la sortie, l entrée et le trop-plein). Cette version de base peut

Plus en détail

Confort dans l habitation L isolation Le chauffage et l eau chaude sanitaire La ventilation

Confort dans l habitation L isolation Le chauffage et l eau chaude sanitaire La ventilation Sommaire Introduction Confort dans L isolation thermique Pourquoi bien isoler son habitation?? s?? financières Confort Thermique Protection environnement «Plus de confort et d'espace» Les parois non isolées,

Plus en détail

CSTB - janvier 2005 1/9 Référentiel technique de certification "Bâtiments Tertiaires - Démarche HQE " Bureau et Enseignement - Partie III : QEB

CSTB - janvier 2005 1/9 Référentiel technique de certification Bâtiments Tertiaires - Démarche HQE  Bureau et Enseignement - Partie III : QEB GESTION DE L EAU CST - janvier 2005 1/9 INTRODUCTION Véritable enjeu environnemental de société, la gestion de l eau vise à limiter l épuisement de la ressource naturelle, les pollutions potentielles et

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Formation générale

Formation Bâtiment Durable : Formation générale Formation Bâtiment Durable : Formation générale Bruxelles Environnement EXEMPLES DE GESTION DE L EAU Stephan TRUONG écorce sprl Formation mise en œuvre par le Centre Urbain asbl. 2 OBJECTIF(S) DE LA PRESENTATION

Plus en détail

Gestion alternative des eaux pluviales : les défis posés par un réseau unitaire. Antoine GARCIA Ville de BESANCON

Gestion alternative des eaux pluviales : les défis posés par un réseau unitaire. Antoine GARCIA Ville de BESANCON Gestion alternative des eaux pluviales : les défis posés par un réseau unitaire Antoine GARCIA Ville de BESANCON Mardi 13 mai 2014 Associations d idées Hier / Aujourd hui / Demain Réseau unitaire / Réseau

Plus en détail

Puits et forages privés

Puits et forages privés Puits et forages privés à usage domestique Vous souhaitez remettre en service un ancien puits ou créer un forage privé dans votre jardin et éventuellement consommer l eau ainsi prélevée? règles simples

Plus en détail

L EAU : UNE RESSOURCE VITALE ET PRECIEUSE, COMMENT LA PRESERVER ET L ECONOMISER? LA SOLUTION : LES ECO-GESTES!

L EAU : UNE RESSOURCE VITALE ET PRECIEUSE, COMMENT LA PRESERVER ET L ECONOMISER? LA SOLUTION : LES ECO-GESTES! L EAU : UNE RESSOURCE VITALE ET PRECIEUSE, COMMENT LA PRESERVER ET L ECONOMISER? LA SOLUTION : LES ECO-GESTES! 1 En moyenne, une personne gaspille 20 à 30% d'eau tous les jours, soit par inadvertance,

Plus en détail

Communauté de Communes du Pays de Fillière 11 route de la Fillière 74 570 St MARTIN BELLEVUE Tél. 04 50 22 43 80 Fax : 04 50 22 82 09

Communauté de Communes du Pays de Fillière 11 route de la Fillière 74 570 St MARTIN BELLEVUE Tél. 04 50 22 43 80 Fax : 04 50 22 82 09 Nos coordonnées Communauté de Communes du Pays de Fillière 11 route de la Fillière 74 570 St MARTIN BELLEVUE Tél. 04 50 22 43 80 Fax : 04 50 22 82 09 Service Assainissement Non Collectif Secrétariat :

Plus en détail

Plan d adaptation aux changements climatiques de la Ville de Trois-Rivières

Plan d adaptation aux changements climatiques de la Ville de Trois-Rivières Plan d adaptation aux changements climatiques de la Ville de Trois-Rivières Julien St-Laurent, M.Sc.Env., CCO Spécialiste environnement Direction de l Aménagement, gestion et développement durable du territoire

Plus en détail

L adoption d une politique d économie d eau potable a été identifiée comme un moyen efficace pour réduire la consommation d eau potable.

L adoption d une politique d économie d eau potable a été identifiée comme un moyen efficace pour réduire la consommation d eau potable. POLITIQUE D ÉCONOMIE DE L EAU POTABLE OBJECTIFS 1. Objectif général À l automne 2002, le Québec s est donné une politique de l eau afin d assurer la protection de cette ressource unique, de gérer l eau

Plus en détail

Récupération d eau de pluie

Récupération d eau de pluie Récupération d eau de pluie 1 EAU DE PLUIE: - PRIX DE REVIENT - APPLICATIONS - ELEMENTS - CITERNE - FILTRE - POMPE - CONFIGURATION + COMMUTATION - QUESTIONS PRATIQUES 2 Coûts d eau de pluie 1.55 /m³ pour

Plus en détail

www.hdgdev.com Récupération des eaux pluviales Aspects réglementaires

www.hdgdev.com Récupération des eaux pluviales Aspects réglementaires www.hdgdev.com Récupération des eaux pluviales Aspects réglementaires 1 Usages autorisés Usages domestiques extérieurs WC Lavage des sols Lavage du linge sous réserve Usages autorisés Cas du lavage du

Plus en détail

L énergie, un défi pour tous!

L énergie, un défi pour tous! L énergie, un défi pour tous! Se nourrir, se déplacer, chauffer, éclairer, téléphoner, tout est question d énergie! Ou plutôt, de consommation d énergie. Les hommes consomment de plus en plus d énergie

Plus en détail

RESPECTER L'OR BLEU ET AIDER LA PLANETE

RESPECTER L'OR BLEU ET AIDER LA PLANETE RESPECTER L'OR BLEU ET AIDER LA PLANETE Seulement 0, 3% de l'eau consommable de la planète disponible, bouleversement climatique, prix de l'eau potable en augmentation Les arguments ne manquent pour valoriser

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Gestion des eaux pluviales sur la parcelle

Formation Bâtiment Durable : Gestion des eaux pluviales sur la parcelle Formation Bâtiment Durable : Gestion des eaux pluviales sur la parcelle Bruxelles Environnement PROCESSUS DE CONCEPTION Piotr Kowalski MK ENGINEERING Objectif(s) de la présentation Développement du processus

Plus en détail

Climatisation solaire Applications et retours d'expériences à des bâtiments tertiaires

Climatisation solaire Applications et retours d'expériences à des bâtiments tertiaires Climatisation solaire Applications et retours d'expériences à des bâtiments tertiaires Daniel Mugnier TECSOL S.A. 20 juin 2007 Siège : Perpignan Agence Rhône Alpes (Rue Neuve, Lyon, I er ) DIREN IHK Maclas

Plus en détail

1.7 AUBIAT PLAN LOCAL D URBANISME. Commune de ANNEXES SANITAIRES DEPARTEMENT DU PUY DE DOME

1.7 AUBIAT PLAN LOCAL D URBANISME. Commune de ANNEXES SANITAIRES DEPARTEMENT DU PUY DE DOME DEPARTEMENT DU PUY DE DOME 1.7 Commune de AUBIAT SCP DESCOEUR F et C ARCHITECTURE ET AMENAGEMENT DU TERRITOIRE 49 rue des Salins 63000 Clermont Ferrand Tel : 04.73.35.16.26. Fax : 04.73.34.26.65. Mail

Plus en détail

Page 1/9 - Récupération de l'eau de pluie : la bonne idée

Page 1/9 - Récupération de l'eau de pluie : la bonne idée 01/10/2008 - Par Maison Ecologique Récupération de l'eau de pluie : la bonne idée Avec de nombreux avantages écologiques et économiques, la récupération de l'eau de pluie s'inscrit dans le développement

Plus en détail

Quels outils techniques et financiers. Katy Pojer Agence de l eau Rhône Méditerranée Corse

Quels outils techniques et financiers. Katy Pojer Agence de l eau Rhône Méditerranée Corse Quels outils techniques et financiers Katy Pojer Agence de l eau Rhône Méditerranée Corse Mardi 13 mai 2014 Quelle technique mettre en œuvre? Des documents existent http://www.graie.org/graie/graiedoc/doc_telech/plaqta.pdf

Plus en détail

www.optigreen.com Brevet en cours d`enregistrement Beauté et élégance, en toute simplicité

www.optigreen.com Brevet en cours d`enregistrement Beauté et élégance, en toute simplicité Façade-jardin Beauté et élégance, en toute simplicité Brevet en cours d`enregistrement Le nouveau système breveté «Façade-jardin» d Optigreen a été conçu pour végétaliser facilement et durablement les

Plus en détail

R E D A N G E / A T T E R T

R E D A N G E / A T T E R T FORMULAIRE DE DEMANDE D AUTORISATION COMMODO/INCOMMODO CLASSE 2 N 060207: Restaurants ; lorsqu ils sont destinés à recevoir plus de 50 personnes Commune/Ville de Redange/Attert Page 1 / 17 N du dossier

Plus en détail

Mieux vivre notre environnement

Mieux vivre notre environnement Cahiers de recomandations environnementales l eau en milieu urbain? Mieux vivre notre environnement l eau en milieu urbain? sommaire I Préserver la ressource en eau en milieu urbain... 3 A La problématique

Plus en détail

NOUVEAUTE 2010. La gamme des professionnels pour la gestion des eaux pluviales. Platine, la cuve à enterrer extra-plate

NOUVEAUTE 2010. La gamme des professionnels pour la gestion des eaux pluviales. Platine, la cuve à enterrer extra-plate La gamme des professionnels pour la gestion des eaux pluviales Platine, la cuve à enterrer extra-plate NOUVEAUTE 2010 Filtration intégrée Un seul couvercle apparent en surface Faible profondeur d enfouissement

Plus en détail

LIVRET DES SOURCES D APPROVISIONNEMENT EN EAU

LIVRET DES SOURCES D APPROVISIONNEMENT EN EAU REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana LIVRET DES SOURCES D APPROVISIONNEMENT EN EAU MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE 1 Introduction L accès à l eau potable et à l assainissement adéquat

Plus en détail

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Vous envisagez de réaliser des travaux sur votre installation d assainissement non collectif, vous devez obtenir l accord du SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif. Document à retourner au

Plus en détail

Atelier Climat Ville de Lyon Conseils de quartier «S adapter» 19 novembre 2013

Atelier Climat Ville de Lyon Conseils de quartier «S adapter» 19 novembre 2013 Atelier Climat Ville de Lyon Conseils de quartier «S adapter» 19 novembre 2013 Changement climatique Quel phénomène n est pas lié au changement climatique? A) La montée des eaux B) Les tsunamis C) La disparition

Plus en détail

Utilisation des eaux pluviales dans l habitat aux Pays-Bas et en Allemagne

Utilisation des eaux pluviales dans l habitat aux Pays-Bas et en Allemagne Utilisation des eaux pluviales dans l habitat aux Pays-Bas et en Allemagne Réglementation en vigueur Bilan des actions menées Retours d expériences M. Abirached D. Delage J.A. Faby Office International

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Gestion des eaux pluviales sur la parcelle Bruxelles Environnement

Formation Bâtiment Durable : Gestion des eaux pluviales sur la parcelle Bruxelles Environnement Formation Bâtiment Durable : Gestion des eaux pluviales sur la parcelle Bruxelles Environnement Introduction à la thématique de la gestion de l eau Frederic LUYCKX, architecte Objectif(s) de la présentation

Plus en détail

Consultation du public sur les documents de planification dans le domaine de l eau : SDAGE et programme de mesures. Synthèse Juin 2009

Consultation du public sur les documents de planification dans le domaine de l eau : SDAGE et programme de mesures. Synthèse Juin 2009 Consultation du public sur les documents de planification dans le domaine de l eau : SDAGE et programme de mesures Synthèse Juin 2009 COMITE DE BASSIN DE LA REUNION DIREN OFFICE DE L'EAU - Consultation

Plus en détail

LOTISSEMENT DES FLEURS

LOTISSEMENT DES FLEURS Commune de ZILLISHEIM - 68 LOTISSEMENT DES FLEURS Règlement d'urbanisme 2 LOTISSEMENT DES FLEURS Commune de ZILLISHEIM - 68 REGLEMENT D URBANISME Suivant les règles d urbanisme applicables sur le territoire

Plus en détail

Cultiver les plantes hors-sol

Cultiver les plantes hors-sol Cultiver les plantes hors-sol Pour appréhender la culture des plantes horssol, il faut avoir à l esprit que l on a affaire à un milieu qui n a pas la capacité de se régénérer spontanément. Il est cependant

Plus en détail

SEGTEUP. Projet ANR SEGTEUP. Système Extensif de Gestion et de Traitement des Eaux Urbaines de temps de Pluie : Présentation du projet SEGTEUP

SEGTEUP. Projet ANR SEGTEUP. Système Extensif de Gestion et de Traitement des Eaux Urbaines de temps de Pluie : Présentation du projet SEGTEUP 8 FEVRIER 00 - LYON Projet ANR Système Extensif de Gestion et de Traitement des Eaux Urbaines de temps de Pluie : Présentation du projet Jeudi décembre 009 LYON BRON Programme de la journée Présentation

Plus en détail

Simplement précieuse, doublement utile. Utiliser l eau deux fois et récupérer ses calories, une économie intelligente.

Simplement précieuse, doublement utile. Utiliser l eau deux fois et récupérer ses calories, une économie intelligente. Simplement précieuse, doublement utile. Utiliser l eau deux fois et récupérer ses calories, une économie intelligente. L eau se fera-t-elle rare? L EAU sur TERRE en 2025 L eau est aujourd hui considérée

Plus en détail

PRISE DE CONSCIENCE DE LA QUALITE DE L EAU ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE, A TRAVERS LE CHEMIN D UNE GOUTTE D EAU, A PARTIR DE LA TRAXENNE

PRISE DE CONSCIENCE DE LA QUALITE DE L EAU ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE, A TRAVERS LE CHEMIN D UNE GOUTTE D EAU, A PARTIR DE LA TRAXENNE PRISE DE CONSCIENCE DE LA QUALITE DE L EAU ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE, A TRAVERS LE CHEMIN D UNE GOUTTE D EAU, A PARTIR DE LA TRAXENNE QU EST-CE QUE LE PARLEMENT DES JEUNES POUR L EAU? Le Parlement des

Plus en détail

LYCEE ERIC TABARLY CONSTRUCTION HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE

LYCEE ERIC TABARLY CONSTRUCTION HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE ( LYCEE ERIC TABARLY CONSTRUCTION HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE ( SITE EXISTANT OBSOLETE Bâtiments anciens datant de 1965 Aucune possibilité d extension Au c ur du quartier de la Chaume Des accès difficiles

Plus en détail

Action 1 : Economiser les flux (énergie et eau)

Action 1 : Economiser les flux (énergie et eau) Objectif 1.1 Diminuer les consommations énergétiques de la commune et des services municipaux Services partenaires Tous les services Lutte contre le changement climatique et protection Partenaires à associer

Plus en détail

Le cycle de l eau. Évaporation. Condensation. Précipitations

Le cycle de l eau. Évaporation. Condensation. Précipitations 1 L eau circule sur toute la surface de la Terre sous forme de nuages, de pluies, de rivières, d océans. 2 En s évaporant sous l effet du soleil, l eau des océans, des rivières, des lacs et des végétaux

Plus en détail

GESTION DES EAUX PLUVIALES DANS LES PROJETS D AMENAGEMENT : GUIDE A L ATTENTION DU SERVICE URBANISME

GESTION DES EAUX PLUVIALES DANS LES PROJETS D AMENAGEMENT : GUIDE A L ATTENTION DU SERVICE URBANISME COMMUNE D AVEIZIEUX GESTION DES EAUX PLUVIALES DANS LES PROJETS D AMENAGEMENT : GUIDE A L ATTENTION DU SERVICE URBANISME Annexe 5 du rapport de diagnostic et de zonage pluvial Affaire A-11.143 Janvier

Plus en détail

5 questions. L eau usee en. Où vont nos eaux usées? Pourquoi assainir nos eaux usées? Quelles quantité d eau usée produisons-nous?

5 questions. L eau usee en. Où vont nos eaux usées? Pourquoi assainir nos eaux usées? Quelles quantité d eau usée produisons-nous? L assainissement et vous L eau usee en 5 questions 1 3 2 Où vont nos eaux usées? Chaque jour nous produisons des eaux usées. Elles sont issues de la vaisselle, de la douche, de la lessive ou des WC. On

Plus en détail

Atelier thématique «Eau dans la ville» 4 février 2014

Atelier thématique «Eau dans la ville» 4 février 2014 Atelier thématique «Eau dans la ville» 4 février 2014 Les agences de l eau le statut établissements publics de l État dotés d une autonomie financière, placés sous la tutelle du Ministère chargé de l environnement

Plus en détail

Demande d autorisation pour l installation d un dispositif d Assainissement Non Collectif

Demande d autorisation pour l installation d un dispositif d Assainissement Non Collectif SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT Commune de NON COLLECTIF DU CLUNISOIS ZA du Pré Saint Germain 16 rue Albert Schmitt 71250 CLUNY Mobile : 06 87 46 98 18 ou 06 37 91 55 09 Tél. : 03 85 59 80 10 Courriel

Plus en détail

Le Coefficient de Biotope par Surface (CBS) à Berlin

Le Coefficient de Biotope par Surface (CBS) à Berlin Le Coefficient de Biotope par Surface (CBS) à Berlin Les plans de paysage Procédure d un Plan de Paysage Initiation Participation du public Consultation des organisations responsables d'intérêt public

Plus en détail