«Initiative Sfax», un modèle de gouvernance territoriale au service de la création d entreprise innovante sur les territoires

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«Initiative Sfax», un modèle de gouvernance territoriale au service de la création d entreprise innovante sur les territoires"

Transcription

1 «Initiative Sfax», un modèle de gouvernance territoriale au service de la création d entreprise innovante sur les territoires Anne CHATAURET Tunis, Octobre 2015

2 Le contexte du projet Le PASRI : programme européen d appui au système de recherche et d innovation en Tunisie Une action portée par l APII : la création d une plateforme d initiative locale de financement et d accompagnement de la création d entreprise innovante. Motivations de l APII : outre le soutien à la création d entreprise, promotion d un nouveau modèle de développement économique Une expérience de référence : la succes-story des plateformes Initiative françaises (réseau associatif Initiative France) 2/10

3 L expérience française : Les plateformes du réseau INITIATIVE FRANCE 3/10

4 Les «Plateformes d initiative locale» ou «plateformes Initiative» En France, une histoire qui a commencé il y a 30 ans. Une association «d initiative locale», entre les acteurs locaux publics et privés : un projet partenarial pour créer de la richesse et des emplois sur les territoires. 230 associations locales en France. Deux valeurs fondatrices : o confiance o Solidarité Son métier : le financement par prêt d honneur et l accompagnement des créateurs d entreprise 4/10

5 Le prêt d honneur Prêt à la personne, à taux zéro, sans garantie personnelle, destiné à constituer ou renforcer l apport personnel du promoteur dont l objectif est de faire effet de levier sur les financements bancaires et autres financements (prêts participatifs, capital risque ) La décision est prise par le comité d agrément, cœur d une plateforme Initiative, qui évalue la viabilité du projet et la capacité du ou des porteurs de projet à le réussir. Le comité d agrément : des entrepreneurs, des banquiers, expers comptables, cadres marketing, commercial, techno etc. Des regards multiples, une validation par la communauté économique locale. Un moment clef : «des entrepreneurs croient en moi et en mon projet» Le prêt d honneur doit être remboursé pour servir à d autres, et il l est : Prêt sur l honneur à l échelle d un territoire et d une communauté économique, dans une chaîne de solidarité. 5/10

6 L accompagnement Avant la création : Finalisation du projet, souvent après passage en incubateur ou autre réseau, qui a aidé à passer de l idée au projet. Montage du plan de financement. Passage en comité d agrément : écoute du promoteur, décision sur le prêt d honneur, points de vigilance Accompagnement post création : suivi technique, parrainage, clubs de créateurs. Mentorer et insérer dans les réseaux. Une plateforme n est en concurrence ni avec les structures d accompagnement existantes, avec lesquelles elle travaille en complémentarité et en partenariat, ni avec les instruments financier existants, dont au contraire elle permet l intervention. Son cœur de métier: le prêt d honneur et l accompagnement post création 6/10

7 Une gouvernance et un fonctionnement qui mobilisent les forces vives du territoire, institutions et société civile Une assemblée générale, un conseil d administration (qui définit la stratégie territoriale de l association) et un bureau exécutif qui réunissent les partenaires publics et privés du territoire Un comité d agrément constitué de professionnels de l entreprise (chefs d entreprise, banquiers, experts comptables, avocats, cadres marketing, commercial, RH etc). Un accompagnement des promoteurs réalisé avec l appui de chefs d entreprises ou cadres en activité ou en retraite (mentorat, expertise, clubs ) bénévoles. La plateforme s appuie pour son fonctionnement sur les compétences entrepreneuriales locales. Motivations des bénévoles : «aider le promoteur à réfléchir m aide moi-même à réfléchir à mon business»; «je reçois autant que je donne»; instauration d une relation humaine forte; «son succès est un peu mon succès»; «je veux rendre ce que j ai reçu»; «j aurais bien aimé être accompagné quand j ai démarré». Une équipe de salariés, sous l autorité du Président, pour assurer le fonctionnement de l association 7/10

8 Les ressources d une plateforme La plateforme mobilise les ressources financières locales, et dans une moindre mesure nationales et européennes, pour constituer son fonds de prêt, et ses moyens de fonctionnement. Ce sont des subventions ou des dons apportés par les pouvoirs publics locaux, la caisse des dépôts, les entreprises et les banques du territoire. Les motivations des pouvoirs publics : Effet démultiplicateur de l Euro apporté à une plateforme Initiative : 1 de subvention dans le fonds de prêt de la plateforme déclenche en moyenne 7 de financement bancaire, qui irriguent le territoire et créent des emplois. Remboursé, il provoque le même effet levier plusieurs fois de suite. Des emplois créés immédiatement et les années suivantes Des chômeurs évités Des ressources fiscales Une dynamique de territoire 8/10

9 Les ressources d une plateforme Les motivations des entreprises et des banques : Les entreprises : Petites ou grandes ont besoin d un territoire dynamique, de clients, de fournisseurs, d un marché du travail; Développent des politiques de RSE, renforcent leur ancrage territorial. La contribution des entreprises à ces associations est prise en compte dans les critères de notation RSE ou ISR Veulent motiver leurs cadres et les ouvrir à leur territoire Veulent développer leurs réseaux relationnels locaux; Veulent être en veille sur les nouvelles entreprises et les innovations Certaines entreprises ont les créateurs d entreprise comme cible de clientèle Les banques : Ont besoin d un territoire économiquement dynamique, qui se développe Les plateformes Initiative préparent leur nouvelle clientèle : des projets matures, et des risques minimisés Un apprentissage de l analyse des projets d entreprise au sein du comité d agrément Il y a toujours des banques ou des entreprises concurrentes dans les parties prenantes : partagent un objectif commun, le développement de leur territoire, et adhèrent à des valeurs communes, définies. La règle du jeu est claire et respectée par ceux qui s engagent. 9/10

10 Les résultats en France En 2014, territoire français (60 millions d habitants) intégralement couvert par 228 associations : entreprises financées (création, reprise ou aujourd hui développement) emplois directs générés l année de la création Un prêt d honneur moyen de % de taux de pérennité à 3 ans 98 % de remboursement des prêts bénévoles dont 4600 parrains 800 salariés A noter : Un dispositif complémentaire (financé par «l épargne solidaire»permet de soutenir plus fortement, par un PH complémentaire, les projets «remarquables» (= label EDILE) 10/10

11 EN TUNISIE 11/10

12 Les résultats de l étude d opportunité et de faisabilité Des structures d accompagnement de la création d entreprise innovante existent. Des instruments financiers existent. Néanmoins : Du point de vue institutionnel : Une centralisation excessive, pénalisante à différents points de vue : Des décisions de financement qui se prennent sans connaitre le porteur de projet et son environnement ; qui sont beaucoup trop longues; Des structures d accompagnement gérées de manière centralisées, ce qui ne permet pas assez la réactivité et l autonomie nécessaire à l émergence d un environnement favorable à la création d entreprise, innovante ou non. Des mondes encore trop cloisonnés : des relations à accroître entre les structures publiques, universités, centres de recherche, technopoles, pépinières, et les entreprises et les entrepreneurs. Une difficulté à faire collaborer le public et le privé. Des initiatives intéressantes en émergence qu il faut multiplier. 12/10

13 Du point de vue des promoteurs, des besoins en : - fonds propres. Tous les instruments financiers exigent des fonds propres - rapidité dans les décisions de financement - amélioration de l accès aux outils financiers existants (être informé, parler le langage des financeurs, ) - évaluation de la viabilité de son projet - accompagnement pour passer d une posture «produit» à une posture marché - accompagnement post création pour ne pas être seul pendant les premières années de son activité (mentorat notamment, clubs ) 13/10

14 Une plateforme Initiative : un dispositif qui crée les conditions de la confiance et répond aux besoins identifiés Une plateforme Initiative répond aux besoins identifiés, notamment de fonds propres, d évaluation de son projet et d accompagnement post création Elle assure la présence autour des projets et des promoteurs de tous les acteurs de l éco système de l innovation c est-à-dire de la chaîne de financement et de l accompagnement; Elle permet la construction d un savoir faire partagé accompagnateurs/entrepreneurs/financeurs sur la création d entreprise innovante (ou non) : Une professionnalisation de l évaluation des projets avec les regards croisés et partagés de compétences différentes et complémentaires. Elle permet grâce au prêt d honneur, par la confiance qu il inspire et les fonds propres qu il constitue, le déclenchement des autres financements 14/10

15 Un nouveau modèle de développement économique des territoires Une mobilisation des acteurs publics et privés, ensemble, pour un nouveau modèle de développement économique de leur territoire Un outil de développement économique décentralisé, souple et réactif, aux mains des acteurs du territoire Un outil partenarial qui renforce les liens notamment entre les acteurs de la recherche et de l innovation et les entreprises Un outil de promotion d une nouvelle culture partenariale et entrepreneuriale. Un apprentissage collectif. Les plateformes contribuent à faire évoluer l éco système. 15/10

16 Le projet de Sfax Sfax, un territoire entreprenant. Des acteurs, publics et privés, intéressés par l expérience, et motivés L APII, déclencheur du projet, mais un partenaire parmi les autres Un comité de pilotage a été créé, rassemblant des acteurs privés : entrepreneurs, organisations professionnelles (UTICA, CONECT), banque privée (BIAT); et publics : APII (pépinières), CGDR technopole, centres de recherche, écoles Une motivation et un engagement exceptionnels Le comité de pilotage du projet a démarré ses travaux en octobre 2015, notamment avec une visite de 2 plateformes françaises L objectif est un démarrage opérationnel en novembre D ici là, mettre en place la gouvernance, l organisation et le fonctionnement, trouver les financements 16/10

17 Un modèle qui se développe en Tunisie Deux plateformes de ce type existent en Tunisie, pour tout type de projets d entreprise (pas seulement innovante): Initiative Médénine. En 2014 : 11 entreprises financées, 43 emplois créés ou maintenus Initiative Gafsa, en cours de démarrage Leur origine : la coopération avec deux régions françaises Deux autres projets vont être lancés avec l aide d Initiative France dans le cadre d un projet européen sur la société civile : à Sidi Bouzid et Kasserine Le ministère des finances tunisiens, avec l AFD, a conventionné avec Initiative France pour le montage d une tête de réseau Initiative Tunisie dont la mission sera l appui aux plateformes existantes et le développement de nouvelles 17/10

18 Deux appels et une recommandation Aux investisseurs : soutenez ces initiatives pour développer les territoires sur lesquels vous investissez, dans le cadre d une démarche responsable A l Etat : les initiatives locales ont besoin d être soutenues à leur démarrage par une impulsion nationale. Pourquoi ne pas intégrer dans le plan quinquennal l objectif d avoir dans chaque gouvernorat une association de prêts d honneur sur ce modèle de gouvernance pour créer des entreprises et des emplois? Une recommandation d évolution législative, pour faciliter la gouvernance associative partenariale et encourager l action des entreprises privées au service de l intérêt général : Etendre aux personnes morales le droit d être membres d une association 18/10

19 Merci de votre attention 19/10

LES PLATEFORMES D INITIATIVE LOCALE ET LA CREATION D ENTREPRISE INNOVANTE EN FRANCE QUELLE PERTINENCE POUR LA TUNISIE?

LES PLATEFORMES D INITIATIVE LOCALE ET LA CREATION D ENTREPRISE INNOVANTE EN FRANCE QUELLE PERTINENCE POUR LA TUNISIE? LES PLATEFORMES D INITIATIVE LOCALE ET LA CREATION D ENTREPRISE INNOVANTE EN FRANCE QUELLE PERTINENCE POUR LA TUNISIE? Anne CHATAURET Volet Interfaçage QU EST-CE QU UNE PLATEFORME INITIATIVE? 2 Les «Plateformes

Plus en détail

Initiative Bretagne accueille la 5 ème Université du réseau Initiative à Saint Malo du 26 au 28 mai 2014

Initiative Bretagne accueille la 5 ème Université du réseau Initiative à Saint Malo du 26 au 28 mai 2014 Communiqué de presse Paris, le 13 mai 2014 EVENEMENT Initiative Bretagne accueille la 5 ème Université du réseau Initiative à Saint Malo du 26 au 28 mai 2014 A l occasion de sa 5ème édition, l Université

Plus en détail

CONCEPT NOTE (2ème édition du Forum du Jeune Entrepreneur)

CONCEPT NOTE (2ème édition du Forum du Jeune Entrepreneur) CONCEPT NOTE (2ème édition du Forum du Jeune Entrepreneur) La grande fête de l entrepreneuriat des jeunes fje.contact@gmail.com - www.fjemaroc.ma - www.forumdujeuneentrepreneur.ma Med Lab Entrepreneurship

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL. Notre grande cause à nous, c est faire naître votre

RAPPORT ANNUEL. Notre grande cause à nous, c est faire naître votre RAPPORT ANNUEL Lauréat au palmarès 2010 France Initiative pour la bonne appropriation de la démarche qualité et la très forte implication de la plateforme à tous les niveaux du réseau dans les groupes

Plus en détail

JEREMIE AUVERGNE. I. Présentation de l action. Contexte Développement de l action et enjeux. Politique partenariale

JEREMIE AUVERGNE. I. Présentation de l action. Contexte Développement de l action et enjeux. Politique partenariale JEREMIE AUVERGNE I. Présentation de l action Le programme JEREMIE Auvergne (Joint European Ressources For Micro To Medium Entreprises) a été créé à partir d une initiative de la Commission européenne et

Plus en détail

Le projet stratégique du réseau Initiative 2014-2018. croissance efficacité cohésion

Le projet stratégique du réseau Initiative 2014-2018. croissance efficacité cohésion Le projet stratégique du réseau Initiative croissance efficacité cohésion 5 Le projet stratégique du réseau Initiative Le projet stratégique croissance Pour contribuer davantage au développement économique

Plus en détail

Plus de 2 600 emplois créés ou sauvegardés et 850 entreprises accompagnées et financées grâce à l action du réseau Initiative Bretagne

Plus de 2 600 emplois créés ou sauvegardés et 850 entreprises accompagnées et financées grâce à l action du réseau Initiative Bretagne Communiqué de presse Paris, le 24 avril 2014 RESULTATS 2013 Plus de 2 600 emplois créés ou sauvegardés et 850 entreprises accompagnées et financées grâce à l action du réseau Initiative Bretagne Initiative

Plus en détail

Présentation et éléments de compréhension du Business Plan

Présentation et éléments de compréhension du Business Plan Présentation et éléments de compréhension du Business Plan La préparation, la méthodologie, le fond, la forme et les pièges à éviter 1 Objectifs de la formation Connaitre et comprendre les différentes

Plus en détail

Dispositifs et Incitations pour la Création et le Développement d Entreprises Innovantes en Tunisie

Dispositifs et Incitations pour la Création et le Développement d Entreprises Innovantes en Tunisie Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Dispositifs et Incitations pour la Création et le Développement d Entreprises Innovantes en Tunisie Marseille 06 décembre 2012 Introduction

Plus en détail

Création et développement des petites et très petites entreprises

Création et développement des petites et très petites entreprises Création et développement des petites et très petites entreprises L EXPERIENCE DE FRANCE INITIATIVE Séminaire Tunis 11-14/12/06 1 1 - Généralités Nous parlons de la «très petite et de la petite entreprise»

Plus en détail

Entrepreneur / Chercheur Un partenariat direct pour réussir r

Entrepreneur / Chercheur Un partenariat direct pour réussir r L Ecole de l innovationl Entrepreneur / Chercheur Un partenariat direct pour réussir r votre croissance 1 Principaux programmes spécifiques du 7 e PCRDT Les partenariats compétitifs titifs. CAPACITÉS Renforcer

Plus en détail

Créateurs Repreneurs

Créateurs Repreneurs Créateurs Repreneurs R E U S S I R VOTRE PROJET D E N T R E P R I S E Prêt d honneur la clé de votre financement BON À SAVOIR Montant moyen : 8 000 euros Durée : de 3 à 5 ans En moyenne, 7,8 euros de prêt

Plus en détail

Fédérer les compétences entre générations pour créer des entreprises performantes. Présentation Seniors Entrepreneurs

Fédérer les compétences entre générations pour créer des entreprises performantes. Présentation Seniors Entrepreneurs Fédérer les compétences entre générations pour créer des entreprises performantes Un constat aussi alarmant que prometteur Des centaines de milliers de seniors en France et en Europe, retraités ou en recherche

Plus en détail

Panel 2 : La phase de création - entreprendre

Panel 2 : La phase de création - entreprendre Groupe de travail sur les politiques en faveur des PME, de l entreprenariat et du Capital Humain Panel 2 : La phase de création - entreprendre Mr Khalil AMMAR Président Directeur Général BFPME 30 Mars

Plus en détail

Captation vidéo de la manifestation de remise des prix «Initiative au Féminin» Initiative Doubs Territoire de Belfort Juin 2015

Captation vidéo de la manifestation de remise des prix «Initiative au Féminin» Initiative Doubs Territoire de Belfort Juin 2015 CAHIER DES CHARGES Captation vidéo de la manifestation de remise des prix «Initiative au Féminin» Initiative Doubs Territoire de Belfort Juin 2015 Philippe VOGNE Directeur Tél. : 03 81 65 37 65 philippe.vogne@initiative-doubsterritoiredebelfort.fr

Plus en détail

Cahier des charges Initiative Ile-de-France Agence de communication «Créatrices d Avenir» 2015

Cahier des charges Initiative Ile-de-France Agence de communication «Créatrices d Avenir» 2015 Cahier des charges Initiative Ile-de-France Agence de communication «Créatrices d Avenir» 2015 Nadège Hammoudi Adjointe au Délégué Général Tél. : 01 44 90 87 02 nadege.hammoudi@initiative-iledefrance.fr

Plus en détail

Lundi 1er février 2016

Lundi 1er février 2016 Lundi 1er février 2016 8h30 9h00 : Accueil des participants 9h00 9h30 : Allocution d ouverture 9h30 10h45 Conférence introductive : «Manager les ressources humaines dans l incertitude» Est abordée au cours

Plus en détail

Initiative Landes, fonds de prêt d honneur landais

Initiative Landes, fonds de prêt d honneur landais FINANCEMENT ET ACCOMPAGNEMENT Initiative Landes, fonds de prêt d honneur landais 28 Septembre 2013 Initiative Landes : SOMMAIRE Présentation Résultats Plan stratégique Lande 1/ Initiative Landes : création

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE Contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

entreprendre prêt d honneur accompagner créer financer reprendre développer expertiser parrainer

entreprendre prêt d honneur accompagner créer financer reprendre développer expertiser parrainer entreprendre prêt d honneur accompagner créer reprendre financer développer expertiser parrainer Rapport d activité 2012 Le réseau national Au service des créateurs, des territoires et de l emploi Initiative

Plus en détail

Conférence bancaire et financière pour la transition énergétique

Conférence bancaire et financière pour la transition énergétique Ministère de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie Ministère des Finances et des Comptes publics Conférence bancaire et financière Organisée par Mme Ségolène Royal Ministre de l'ecologie,

Plus en détail

Entrepreneurs demain!

Entrepreneurs demain! Entrepreneurs demain! 1. PRESENTATION 2 Contexte Une urgence de diffuser l envie d entreprendre aux jeunes L enseignement doit les préparer Les entrepreneurs les aider Les Pouvoirs Publics les encourager

Plus en détail

Efficacité énergétique et énergies renouvelables en Languedoc-Roussillon. Des dispositifs de financements innovants

Efficacité énergétique et énergies renouvelables en Languedoc-Roussillon. Des dispositifs de financements innovants en Languedoc-Roussillon Des dispositifs de financements innovants Une action régionale volontariste Plan Climat régional -2009 relever le défi climatique et énergétique afin de garantir l attractivité

Plus en détail

Le POn et l entrepreneuriat

Le POn et l entrepreneuriat Le POn et l entrepreneuriat Mai - 2015 Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au titre de la valorisation du programme opérationnel national

Plus en détail

A-/ Présentation du forum national de l innovation Et de la compétitivité des PME

A-/ Présentation du forum national de l innovation Et de la compétitivité des PME En partenariat avec l institut national algérien de la propriété industrielle INAPI- Le parrainage de la direction générale de la recherche scientifique Et développement technologique, L agence CPMconsulting

Plus en détail

innovation oseo.fr et accompagner Pour financer les PME

innovation oseo.fr et accompagner Pour financer les PME innovation oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6511-03 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME innovation oser pour gagner! Pour vous qui créez ou développez votre entreprise, faire

Plus en détail

Gestion de projets artistiques et culturels

Gestion de projets artistiques et culturels Gestion de projets artistiques et culturels Méthodologie de projet : de l idée à l évaluation (réf. 101A) Philippe Fabre Consultant en ressources humaines Philippe Fabre Conseil 2 jours 16 et 23 mai 2014

Plus en détail

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif :

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif : Fiche emploi-cible REN Réseau Réseau école école et Nature et Nature L éducation à à l environnement pour comprendre pour comprendre le monde, le monde, Réseau école et Nature agir agir et vivre et vivre

Plus en détail

Projet d'appui à la Qualité

Projet d'appui à la Qualité République Tunisienne Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Institut de Biotechnologie de Sfax Université de Sfax Projet d'appui à la Qualité Création d une plate forme

Plus en détail

TABLE RONDE DE MONTRÉAL FAITS SAILLANTS DE LA DISCUSSION : PRINCIPAUX DÉFIS ET POSSIBILITÉS D ACTION

TABLE RONDE DE MONTRÉAL FAITS SAILLANTS DE LA DISCUSSION : PRINCIPAUX DÉFIS ET POSSIBILITÉS D ACTION TABLE RONDE DE MONTRÉAL FAITS SAILLANTS DE LA DISCUSSION : PRINCIPAUX DÉFIS ET POSSIBILITÉS D ACTION Du 11 février 2014 Principaux défis en matière d état d esprit et possibilités d'action Peur de l échec

Plus en détail

Panorama des aides pour créer une entreprise sociale et solidaire en Rhône-Alpes

Panorama des aides pour créer une entreprise sociale et solidaire en Rhône-Alpes Panorama des aides pour créer une entreprise sociale et solidaire en Rhône-Alpes Entreprendre en économie sociale et solidaire, c est entreprendre autrement L ESS regroupe les activités économiques développées

Plus en détail

OSEO : SON ROLE SES METIERS SES PRODUITS SON RESEAU. oseo.fr. soutient l innovation et la croissance des PME

OSEO : SON ROLE SES METIERS SES PRODUITS SON RESEAU. oseo.fr. soutient l innovation et la croissance des PME OSEO : SON ROLE SES METIERS SES PRODUITS SON RESEAU soutient l innovation et la croissance des PME Club Finance Innovation Présentation OSEO : le 28 mai 2009 Nathalie DELORME - Direction des Programmes

Plus en détail

APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE

APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE NOTRE MISSION APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE Accompagner dans la durée les entreprises dans leur développement Attirer en Île-de-France

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

Appel à projets Solidarité intergénérationnelle

Appel à projets Solidarité intergénérationnelle Appel à projets Solidarité intergénérationnelle Soutenir le développement de projets solidaires innovants par le crowdfunding et la mobilisation des étudiants 1 1 L APPEL A PROJETS 2 LES ORGANISATEURS

Plus en détail

Appui à la diffusion des clusters en Tunisie :

Appui à la diffusion des clusters en Tunisie : Financé par l UE République Tunisienne Ministère de l Industrie Appui à la diffusion des clusters en Tunisie : Séminaire bilan de la formation à l animation des clusters et Plan d action pour le développement

Plus en détail

SOUTIEN A LA DYNAMIQUE DES CLUSTERS. Cahier des charges

SOUTIEN A LA DYNAMIQUE DES CLUSTERS. Cahier des charges SOUTIEN A LA DYNAMIQUE DES CLUSTERS Cahier des charges 1 Appel à projets L amélioration des perspectives de croissance et de compétitivité de l économie marocaine passe, notamment, par le soutien à l innovation

Plus en détail

Enseignement supérieur - Recherche

Enseignement supérieur - Recherche 254 Enseignement supérieur - Recherche Le domaine fonctionnel Enseignement supérieur Recherche regroupe les emplois qui concourent à l enseignement supérieur et à la recherche. 255 CADRE DE DIRECTION EN

Plus en détail

Appel à projet FACT n 2016-01 «QVT et Numérique»

Appel à projet FACT n 2016-01 «QVT et Numérique» Appel à projet FACT n 2016-01 «QVT et Numérique» Date de communication : 24 février 2016 Date limite de dépôt des dossiers : 25 avril 2016 Le dossier de demande d aide, téléchargeable sur le site de l

Plus en détail

Contrat d appui TPE/Artisanat

Contrat d appui TPE/Artisanat Contrat d appui TPE/Artisanat Soutenir les TPE et les entreprises artisanales de production, de services à l industrie, dans leurs projets d investissements, lors des phases de création, de transmission/reprise,

Plus en détail

Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés sur votre territoire

Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés sur votre territoire Faciliter les partages d expériences internationales et valoriser les progrès en esanté Créer un temps productif et convivial d échanges et de rencontres Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés

Plus en détail

«SESAME» SESAME : Une Action qui aide et soutient les créateurs d entreprises

«SESAME» SESAME : Une Action qui aide et soutient les créateurs d entreprises «SESAME» SESAME : Une Action qui aide et soutient les créateurs d entreprises «S.E.S.A.M.E» est votre partenaire idéal si : Vous cherchez à créer ou reprendre une Entreprise? Vous manquez d expérience

Plus en détail

Le prêt d honneur reprise / transmission

Le prêt d honneur reprise / transmission Initiative Réunion Entreprendre accorde des prêts d honneur, sans intérêts et sans garanties personnelles, remboursable sur 5 ans maximum. Le prêt d honneur est un prêt personnel et non un prêt accordé

Plus en détail

Déclaration des représentants du Secteur Privé

Déclaration des représentants du Secteur Privé Déclaration des représentants du Secteur Privé Les organisations nationales, associations, et corporations professionnelles représentant le secteur privé, réunies à l initiative de l UTICA, constatent

Plus en détail

Association pour le Droit à l Initiative Economique

Association pour le Droit à l Initiative Economique microcrédit Martinique Association pour le Droit à l Initiative Economique L association Des moyens d entreprendre à ceux qui n ont pas les moyens L Adie est une association reconnue d utilité publique

Plus en détail

COMMENT FINANCER VOTRE PROJET

COMMENT FINANCER VOTRE PROJET ATELIER/CONFERENCE Présenté le: 16 octobre 2012 à HASPARREN COMMENT FINANCER VOTRE PROJET 18 octobre 2012 à BAYONNE 1 PLAN Pourquoi un dossier de financement Les 10 conseils Les différentes types d aide

Plus en détail

La place des partenaires prescripteurs dans la procédure d investissement de PACA Émergence. 3. Constitution du dossier de demande de financement

La place des partenaires prescripteurs dans la procédure d investissement de PACA Émergence. 3. Constitution du dossier de demande de financement La place des partenaires prescripteurs dans la procédure d investissement de PACA Émergence SOMMAIRE 1. Préambule 2. Démarrage de l opération 3. Constitution du dossier de demande de financement 4. Envoi

Plus en détail

Formation en travail social - VAE

Formation en travail social - VAE ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

FACILITATEUR DE CRÉATION D ENTREPRISES INNOVANTES

FACILITATEUR DE CRÉATION D ENTREPRISES INNOVANTES FACILITATEUR DE CRÉATION D ENTREPRISES INNOVANTES Dossier de Presse Édition 2015 Levier pour entrepreneurs en puissance, point de rencontre de tous ceux qui veulent s impliquer et investir dans l innovation

Plus en détail

«Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015

«Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015 «Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015 Synthèse de présentation du projet Horizon 2015 approuvée par le Conseil d Administration Fédéral Gîtes de France du

Plus en détail

CREALIA le fonds d amorçage des entreprises innovantes

CREALIA le fonds d amorçage des entreprises innovantes CREALIA le fonds d amorçage des entreprises innovantes Mende Le 19 janvier 2009 CREALIA:954 av. Jean MERMOZ, 34000 Montpellier. Tel:0467171170 I. Le paradoxe régional Un paysage économique marqué : Une

Plus en détail

Sylvie PAYOUX et Constant CALVO - 30 janvier 2012

Sylvie PAYOUX et Constant CALVO - 30 janvier 2012 Comment un Responsable de Formation peut gérer la Responsabilité Sociale des Entreprises (R.S.E.)? Sylvie PAYOUX et Constant CALVO - 30 janvier 2012 1 La R.S.E. a pour finalité le développement durable

Plus en détail

Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne. Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux

Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne. Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux Édito E Chiffres clés bretons Objectifs de la Bretagne* n 2014, le Conseil régional de

Plus en détail

Encouragement de l Investissement et mobilisation des compétences marocaines du Monde

Encouragement de l Investissement et mobilisation des compétences marocaines du Monde Encouragement de l Investissement et mobilisation des compétences marocaines du Monde Marwan Berrada Chef du Service des études et de l action économique Ministère Chargé des Marocains Résidant à l Etranger

Plus en détail

Développement du Secteur Privé Dialogue Social. Chambres & Associations Professionnelles. Conseil. Gestion de projet. Formation Professionnelle

Développement du Secteur Privé Dialogue Social. Chambres & Associations Professionnelles. Conseil. Gestion de projet. Formation Professionnelle Jumelage Développement du Secteur Privé Dialogue Social Chambres & Associations Professionnelles Mobilité Innovation Développement Qualification Conseil Impact Echanges commerciaux Nucleus Développement

Plus en détail

Cadre d intervention Outre-mer 2014-2016. 03 avril 2014

Cadre d intervention Outre-mer 2014-2016. 03 avril 2014 Cadre d intervention Outre-mer 2014-2016 03 avril 2014 1 0 Sommaire de la présentation 1. Contexte général 1.1 Poursuivre le rattrapage économique 1.2 et le rattrapage social 1.3 Un modèle de développement

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Les professeurs et les personnels d éducation mettent en œuvre les missions que la nation assigne à l école. En leur qualité de fonctionnaires

Plus en détail

FORMATION DES DIRIGEANTS LIGUE de JUDO JUJITSU ET D.A. des PAYS DE LA LOIRE Préparation olympiade 2012/2016

FORMATION DES DIRIGEANTS LIGUE de JUDO JUJITSU ET D.A. des PAYS DE LA LOIRE Préparation olympiade 2012/2016 FORMATION DES DIRIGEANTS LIGUE de JUDO JUJITSU ET D.A. des PAYS DE LA LOIRE Préparation olympiade 2012/2016 Maîtriser les bases de la gestion associative est essentiel pour tous les dirigeants bénévoles

Plus en détail

REJOIGNEZ LE RESEAU DES VILLES DE L EDUCATION PAR LE SPORT!!!

REJOIGNEZ LE RESEAU DES VILLES DE L EDUCATION PAR LE SPORT!!! REJOIGNEZ LE RESEAU DES VILLES DE L EDUCATION PAR LE SPORT!!! «Construire une société plus juste et solidaire par le sport» Trouver des solutions au décrochage éducatif des jeunes Permettre à tous les

Plus en détail

2. Les métiers porteurs : facteurs clés de l insertion professionnelle

2. Les métiers porteurs : facteurs clés de l insertion professionnelle Métiers porteurs : le rôle de l entrepreneuriat, de la formation et de l insertion professionnelle Synthèse analytique préparée par la MICI - juin 2013 A l occasion de la relance du débat sur l insertion

Plus en détail

Réunion CDFE du 22 février 2013. Une mission. au service des entrepreneurs et de leurs partenaires

Réunion CDFE du 22 février 2013. Une mission. au service des entrepreneurs et de leurs partenaires Réunion CDFE du 22 février 2013 Une mission au service des entrepreneurs et de leurs partenaires Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr Notre mission Financer

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

Guide pratique pour le développement touristique sur le Pays Beaunois

Guide pratique pour le développement touristique sur le Pays Beaunois Guide pratique pour le développement touristique sur le Pays Beaunois 20082008-2013 Passer de l idée à l action pour notre Territoire! Le Pays Beaunois Le Pays Beaunois est un espace qui, depuis 2004,

Plus en détail

Repérage et accompagnement des projets à potentiel

Repérage et accompagnement des projets à potentiel Repérage et accompagnement des projets à potentiel Atelier 1 : Projets à potentiel : comment les définir, comment les repérer? Fatima BELLAREDJ, ALTER INCUB Catherine ELIE, Institut Supérieur des Métiers

Plus en détail

Loire Active et la Caisse d Epargne Loire-Drôme- Ardèche mettent le cap vers les jeunes de moins de 26 ans!

Loire Active et la Caisse d Epargne Loire-Drôme- Ardèche mettent le cap vers les jeunes de moins de 26 ans! Saint-Etienne, le 18 mars 2013 Loire Active et la Caisse d Epargne Loire-Drôme- Ardèche mettent le cap vers les jeunes de moins de 26 ans! Vendredi 15 mars 2013, Loire Active et la Caisse d Epargne Loire-Drôme-Ardèche

Plus en détail

Le Guide de compétences Licences Université Jean Monnet Saint-Etienne

Le Guide de compétences Licences Université Jean Monnet Saint-Etienne Le Guide de compétences ou comment traduire des diplômes en compétences professionnelles - Contexte - Pour qui, pourquoi? - La démarche suivie - Méthodologie Le Guide de Compétences Mieux nous faire comprendre

Plus en détail

Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Pour: La Tunisie

Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Pour: La Tunisie Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Pour: La Tunisie Un projet financé par l Union Européenne Réunion de Travail des Coordonnateurs du SBA et des Conseillers

Plus en détail

Centre Ain Initiative est une association loi 1901 créée en 1999

Centre Ain Initiative est une association loi 1901 créée en 1999 Qui sommes nous? Centre Ain Initiative est une association loi 1901 créée en 1999 Elle est à la fois membre des réseaux Initiative France et France Active qui fédèrent plus de 200 associations permettant

Plus en détail

2014, année record d engagement

2014, année record d engagement 18% Des entreprises installées en 2014 ont été soutenues par Initiative Nièvre 164 Emplois créés ou maintenus 66% Des projets portés par des demandeurs d emplois 2014, année record d engagement 817 000

Plus en détail

La Coordination régionale

La Coordination régionale La Coordination régionale La coordination régionale Normandie a pour mission de mutualiser certains outils afin de permettre aux plateformes d uniformiser ou d améliorer leurs pratiques. Aujourd hui, la

Plus en détail

Présentation Bpifrance. Philippe BOURDIER 20 décembre 2015

Présentation Bpifrance. Philippe BOURDIER 20 décembre 2015 Présentation Bpifrance Philippe BOURDIER 20 décembre 2015 01. Qui sommes-nous? 02. Nos métiers 03. Le financement de l innovation Titre de la présentation 08/12/15 2 01. Qui sommes-nous? 3 01. Qui sommes-nous?

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD. La ministre de la défense, représentée par le directeur du service national ;

PROTOCOLE D ACCORD. La ministre de la défense, représentée par le directeur du service national ; PROTOCOLE D ACCORD portant sur une démarche d accompagnement personnalisé des jeunes repérés en difficulté de lecture pendant la journée d appel de préparation à la défense (JAPD), dans le cadre d un dispositif

Plus en détail

Comité stratégique régional de l innovation. Evolution de la SRI Centre. 28 mars 2012

Comité stratégique régional de l innovation. Evolution de la SRI Centre. 28 mars 2012 Comité stratégique régional de l innovation Evolution de la SRI Centre 28 mars 2012 Ordre du jour Introduction et rappel du contexte et des objectifs M. le Préfet de région M. le Président du Conseil régional

Plus en détail

Appui conseil pour les organisations sociales et solidaires

Appui conseil pour les organisations sociales et solidaires Appui conseil pour les organisations sociales et solidaires PRESENTATION DU PROJET Coup de Pousse est une agence de Conseil orientée vers les petites et moyennes organisations agissant dans le secteur

Plus en détail

CONCERTATION NATIONALE SUR LE NUMÉRIQUE 1ère journée

CONCERTATION NATIONALE SUR LE NUMÉRIQUE 1ère journée JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE CONCERTATION NATIONALE SUR LE NUMÉRIQUE 1ère journée Compte-rendu de l atelier 5 : Soutien à l innovation Journée contributive n 1 : croissance, innovation, disruption

Plus en détail

La stratégie numérique dans l académie de Clermont-Ferrand

La stratégie numérique dans l académie de Clermont-Ferrand La stratégie numérique dans l académie de Clermont-Ferrand 26, 27 et 28 août 2015 1 LE NUMÉRIQUE, UNE DYNAMIQUE SOLIDEMENT ANCRÉE DANS L HISTOIRE DE L ACADÉMIE à tous les niveaux d enseignement 1 er degré

Plus en détail

Convention de partenariat Annexe 2. (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES

Convention de partenariat Annexe 2. (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES Convention de partenariat Annexe 2 (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES I - Description du projet Depuis quelques années, les mutations des entreprises font ressentir

Plus en détail

LE MANIFESTE DES COOPÉRATIVES ACTIVES DANS L INDUSTRIE ET LES SERVICES POUR LES ÉLECTIONS 2014 DU PARLEMENT EUROPÉEN

LE MANIFESTE DES COOPÉRATIVES ACTIVES DANS L INDUSTRIE ET LES SERVICES POUR LES ÉLECTIONS 2014 DU PARLEMENT EUROPÉEN LE MANIFESTE DES COOPÉRATIVES ACTIVES DANS L INDUSTRIE ET LES SERVICES POUR LES ÉLECTIONS 2014 DU PARLEMENT EUROPÉEN CECOP est la Confédération européenne représentant environ 50,000 coopératives et autres

Plus en détail

I ORGANISATEUR I I PANORAMA DES ESPACES I

I ORGANISATEUR I I PANORAMA DES ESPACES I I ORGANISATEUR I La (association Loi 1901) est l organisation régionale représentante des entreprises, des fédérations et des syndicats d employeurs de l Économie Sociale et Solidaire (ESS) en Rhône-Alpes.

Plus en détail

Dynamiser l entreprenariat en Basse-Normandie avec les chartes de partenariat «création» et «reprise-transmission»

Dynamiser l entreprenariat en Basse-Normandie avec les chartes de partenariat «création» et «reprise-transmission» Emploi... Dynamiser l entreprenariat en Basse-Normandie avec les chartes de partenariat «création» et «reprise-transmission» La Région et plus de 160 partenaires en Basse-Normandie se sont engagés en faveur

Plus en détail

MODULE 1 : Vous, l équipe et le projet

MODULE 1 : Vous, l équipe et le projet MODULE 1 : Vous, l équipe et le projet 1. Généralités : Les activités, Les profils, Les motivations 2. Vous 3. L idée, la vision, la mission de l entreprise, la stratégie 4. Le business plan 5. Un outil

Plus en détail

Madame la Secrétaire d Etat chargée de l Enseignement Scolaire, Monsieur le Président Directeur Général de l Association Injaz al-maghrib,

Madame la Secrétaire d Etat chargée de l Enseignement Scolaire, Monsieur le Président Directeur Général de l Association Injaz al-maghrib, Madame la Secrétaire d Etat chargée de l Enseignement Scolaire, Monsieur le Président de la Fondation/Institut CDG, Monsieur le Président Directeur Général de l Association Injaz al-maghrib, Mesdames et

Plus en détail

Des kits clés en mains

Des kits clés en mains Des kits clés en mains Session 2 (13h15/14h15) parcours «créer et reprendre des activités» - s équiper Stéphane Maurin, consultant-formateur en création/reprise d activités David Guillerm, chargé de mission

Plus en détail

Centre International de Développement et de Recherche

Centre International de Développement et de Recherche Centre International de Développement et de Recherche Principes de management collectif Publication UNGANA 1304 CIDR Tous droits de reproduction réservés SE Séquence 1: Les stades de développement d'une

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature RESEAUX THEMATIQUES FRENCH TECH Dossier de candidature DEPOT DES CANDIDATURES : Les dossiers de candidature ne doivent pas faire plus de 30 pages (plus un maximum de 10 pages d annexes). Pour les écosystèmes

Plus en détail

MICROFINANCE ET ENTREPRENARIAT JEUNES

MICROFINANCE ET ENTREPRENARIAT JEUNES MICROFINANCE ET ENTREPRENARIAT JEUNES Etat des lieux et mesures pour renforcer l'accès durable des jeunes à des services financiers adaptés Proposition d un modèle de financement adapté Absa KANE WANE,

Plus en détail

Cette 9 ème édition mettra à l honneur le thème : «Développement commercial et financement de la jeune entreprise»

Cette 9 ème édition mettra à l honneur le thème : «Développement commercial et financement de la jeune entreprise» Préprogramme thématique Avec plus de 100 conférences et ateliers sur 2 jours, le Salon des Entrepreneurs s impose comme un lieu de formation, d information et d échanges, incontournable pour les créateurs

Plus en détail

Rapport d activité 2014

Rapport d activité 2014 Rapport d activité 2014 Chiffres clés depuis l origine Initiative Languedoc-Roussillon 6 356 Entrepreneurs accompagnés 4 944 Entreprises financés 15 818 Emplois créés ou maintenus 52,5 prêt d honneur 320,6

Plus en détail

Présentation ANAPEC. Agence Nationale de Promotion de l Emploi et des Compétences. Dakar les 17 & 18 Septembre 2015

Présentation ANAPEC. Agence Nationale de Promotion de l Emploi et des Compétences. Dakar les 17 & 18 Septembre 2015 Présentation Agence Nationale de Promotion de l Emploi et des Compétences ANAPEC Dakar les 17 & 18 Septembre 2015 1 2 Loi régissant l ANAPEC L Agence Nationale de Promotion de l Emploi et des Compétences

Plus en détail

La CCI Haute-Savoie de demain

La CCI Haute-Savoie de demain Dossier de presse La CCI Haute-Savoie de demain 25 juin 2015 www.haute-savoie.cci.fr La CCI de demain se construit aujourd hui Face aux sévères restrictions budgétaires imposées au réseau des CCI ces trois

Plus en détail

Club FACE Sénior FACE Lille métropole

Club FACE Sénior FACE Lille métropole Club FACE Sénior FACE Lille métropole 17 mai 2013 Objectifs : Présenter FACE Lille métropole Présenter le Club FACE Sénior, ses objectifs, ses valeurs ajoutées, les engagements demandés et les résultats

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 20 JANVIER 2016 ACCOMPAGNER LA CROISSANCE AU-DELÀ DU FINANCEMENT

DOSSIER DE PRESSE 20 JANVIER 2016 ACCOMPAGNER LA CROISSANCE AU-DELÀ DU FINANCEMENT DOSSIER DE PRESSE 20 JANVIER 2016 ACCOMPAGNER LA CROISSANCE AU-DELÀ DU FINANCEMENT ACCOMPAGNER LA CROISSANCE AU-DELÀ DU FINANCEMENT Le Consumer Electronics Show, qui s est déroulé à Las Vegas début janvier

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES.

DOSSIER DE PRESSE S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES. DOSSIER DE PRESSE LA RÉGION FRANCHE-COMTÉ ET LA CAISSE DES DÉPÔTS S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES 22 janvier 2015 Région Franche-Comté

Plus en détail

La participation des citoyens au cœur de la politique de la ville

La participation des citoyens au cœur de la politique de la ville La participation des citoyens au cœur de la politique de la ville DOSSIER DE PRESSE VENDREDI 20 JUIN 2014 ville.gouv.fr LA PARTICIPATION DES CITOYENS AU CŒUR DE LA POLITIQUE DE LA VILLE 3 La loi de programmation

Plus en détail

PLAN D ACTIONS DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE - 2010/2012

PLAN D ACTIONS DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE - 2010/2012 PLAN D ACTIONS DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE - 2010/2012 Le plan d actions triennal 2010-2012 comporte quatre axes d intervention principaux : Axe 1 : Conforter la dynamique partenariale et la mise

Plus en détail

PME UNIVERSITE La 1ère université des PME et ETI

PME UNIVERSITE La 1ère université des PME et ETI PME UNIVERSITE La 1ère université des PME et ETI La solution aux enjeux de formation des PME et ETI, conçue par des dirigeants, pour le développement de leurs entreprises et de leurs salariés. OSSIER E

Plus en détail

Fonds de développement et services à l'entreprise. Soutien financier Soutien technique. Centre local de développement Mékinac. touristique.

Fonds de développement et services à l'entreprise. Soutien financier Soutien technique. Centre local de développement Mékinac. touristique. touristique Centre local de développement Mékinac Fonds de développement et services à l'entreprise agricole forestier Soutien financier Soutien technique commercial industriel LÉGENDE Démarrage Expansion

Plus en détail

Agir pour le développement économique et l innovation en Provence-Alpes-Côte d Azur

Agir pour le développement économique et l innovation en Provence-Alpes-Côte d Azur Agir pour le développement économique et l innovation en Provence-Alpes-Côte d Azur Groupe EDF 7 400 emplois dans la région Provence-Alpes-Côte d Azur Groupe EDF 350 M * d achats confiés aux entreprises

Plus en détail

Atelier 1.2. Le renforcement du dynamisme culturel, des capacités d innovation, de création et de savoir

Atelier 1.2. Le renforcement du dynamisme culturel, des capacités d innovation, de création et de savoir Atelier 1.2 Le renforcement du dynamisme culturel, des capacités d innovation, de création et de savoir 1. LA PROPOSITION Montréal est une ville de savoir et une métropole culturelle et internationale

Plus en détail