1. Données de cadrage

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1. Données de cadrage"

Transcription

1 1. Données de cadrage Avant de détailler les indicateurs de précarité recueillis par sous thème, cette première partie présente les principales données démographiques sur La Réunion (population, densité, composition des ménages, catégories socioprofessionnelles, nationalité, natalité et mortalité) issues des statistiques publiées par l INSEE. En bref Une population estimée à habitants au 1 er janvier habitants au 1 er janvier 2006 avec une densité moyenne de 312 habitants par km 2 Plus de 48% d hommes en 2006 Plus de 35% de moins de 20 ans et 11% de plus de 60 ans en 2006 Plus de ménages en 2006, dont 20% de ménages constitués de personnes seules Près de familles en 2006, dont 27% de familles monoparentales Environ 35% des 15 ans ou plus sont employés ou ouvriers en 2006, 14% exercent des professions intermédiaires, cadres et professions intellectuelles supérieures et 13% sont retraités Environ étrangers vivent à La Réunion en 2006, soit 7 étrangers pour habitants naissances domiciliées à La Réunion en 2008 Taux de natalité de 18,5 pour habitants en 2008 Indice Conjoncturel de Fécondité de 2,49 enfants par femme en décès domiciliés à La Réunion en 2008 Taux brut de mortalité de 5,1 décès pour habitants en 2007 Espérance de vie à la naissance en 2006 : 73,2 ans pour les hommes et 80,9 ans pour les femmes 14

2 1.1 Structure de la population Au 1 er janvier 2009, la population réunionnaise est estimée à habitants par l INSEE. Au 1 er janvier 2006, la population réunionnaise est de habitants, soit près de de plus qu en 1999, date du dernier recensement exhaustif de population réalisé avec l ancienne méthodologie. En France métropolitaine, la population dépasse les 61 millions d habitants au 1 er janvier 2006 contre 58 millions en Sur cette période, le taux de variation annuel moyen de la population réunionnaise est de 1,5%, soit plus de deux fois supérieur à celui observé en France métropolitaine (0,7%). Comme en métropole, La Réunion compte en 2006 environ 48% d hommes. Les hommes sont plus représentés chez les jeunes mais leur part diminue avec l âge, ils ne constituent plus que 43% de la population réunionnaise après 60 ans. La population réunionnaise est plus jeune que celle de la métropole : en 2006 elle compte 35% de jeunes de moins de 20 ans contre 25% en France métropolitaine. Les personnes de 65 ans et plus représentent près de 17% de la population métropolitaine, soit le double de la part observée dans notre région. La part des personnes âgées de 20 à 64 ans n a pratiquement pas changé depuis le recensement de 1999 alors que la part des moins de 20 ans a diminué d un point. En 2006, les personnes de 60 ans ou plus représentent 11% de la population réunionnaise contre 9,5% en Ce constat indique les premiers signes d un vieillissement de la population réunionnaise. Une projection centrale de l INSEE prévoit une proportion de l ordre de 24% à l horizon La poursuite du vieillissement de la population française se confirme avec 21% des habitants métropolitains âgés de plus de 60 ans en Définitions Age : les résultats du recensement de la population sont désormais présentés en utilisant l'âge en années révolues (âge atteint au dernier anniversaire avant le recensement). Pour les comparaisons avec 1999, les données ont été recalculées en âge révolu. Les résultats des recensements précédents utilisaient l âge en différence de millésimes (différence entre l année de recensement et l année de naissance). Sources - INSEE : Résultats du recensement de la population INSEE : Résultats du recensement de la population INSEE Réunion : Tableau Economique de La Réunion ; édition ; février 2010 ; 237 p. - Population & Sociétés. Les départements d Outre-Mer face aux défis du vieillissement démographique et des migrations ; D. Breton, S. Condon, C.-V. Marie, F. Temporal ; n 460 ; Ined ; octobre 2009 ; 4 p. 15

3 Population au 1 er janvier à La Réunion et en métropole depuis La Réunion Métropole Source : INSEE (dénombrement et recensements de population) Groupe d'âge Répartition de la population réunionnaise par sexe et âge au 1 er janvier 2006 Hommes Femmes Ensemble Effectif % Effectif % Effectif % ,6% ,2% ,4% ,6% ,2% ,4% ,2% ,8% ,5% ,7% ,5% ,6% ,6% ,6% ,1% ,2% ,4% ,8% 90 et ,1% ,3% ,2% Ensemble % % % Source : INSEE (recensement de population 2006) Exploitation ORS Répartition de la population par classe d âge au 1 er janvier % 11,2% 21,4% 80% 16,6% % 60% 40% 23,5% 22,4% 20,3% 21,0% 60 ans ou plus ans ans ans 0-14 ans 19,0% 20% 26,4% 18,3% 0% Réunion Métropole Source : INSEE (recensement de population 2006) Exploitation ORS 16

4 1.2 Populations communales Au 1 er janvier 2006, l île de La Réunion compte 24 communes réparties en 4 microrégions sur une superficie d environ km 2 : - Nord : Saint-Denis, Sainte-Marie, Sainte-Suzanne, - Est : Saint-Benoît, Saint-André, Bras-Panon, Plaine des Palmistes, Sainte-Rose, Salazie, - Ouest : Le Port, La Possession, Saint-Leu, Saint-Paul, Trois-Bassins, - Sud : Saint-Pierre, Les Avirons, L Entre-Deux, L Etang-Salé, Petite-Ile, Saint-Joseph, Saint- Louis, Saint-Philippe, Cilaos, Le Tampon. La Réunion présente une densité moyenne de 312 habitants par km 2 en 2006 avec de très fortes disparités au sein de son territoire. La microrégion Nord qui comptabilise en 2006 plus de habitants est la zone la plus peuplée de l île avec une densité moyenne de 662 habitants par km 2. Viennent ensuite l Ouest avec une densité moyenne de 371 habitants par km 2 et le Sud avec une densité moyenne de 294 habitants par km 2. La microrégion Est est la zone la moins peuplée de l île avec une densité moyenne de 155 habitants par km 2, plus de 4 fois inférieure à celle de la microrégion Nord. Les communes les plus denses sont celles du Port (2 295 habitants par km 2 ), de Saint-André (976 habitants par km 2 ), de Saint-Denis (969 habitants par km 2 ) et de Saint-Pierre (776 habitants par km 2 ). Les communes présentant les densités les plus faibles sont celles de Saint-Philippe (33 habitants par km 2 ), la Plaine des Palmistes (54 habitants par km 2 ), Salazie (68 habitants par km 2 ) et Cilaos (69 habitants par km 2 ). Définitions Densité de population : Nombre d habitants au km 2. Sources - INSEE : Résultats du recensement de la population INSEE : Résultats du recensement de la population INSEE Réunion : Enquêtes annuelles du recensement, habitants à La Réunion au 1 er janvier 2006 ; Informations Rapides Réunion ; N 10 5 ; Janvier 2009 ; 4 p. - INSEE Réunion : Tableau Economique de La Réunion ; édition ; février 2010 ; 237 p. 17

5 Répartition de la population par commune et par microrégion à La Réunion Commune / Microrégion Effectif Densité* Effectif Densité* Saint-Denis Sainte-Marie Sainte-Suzanne Nord Bras-Panon Saint-André Saint-Benoît Plaine des Palmistes Sainte-Rose Salazie Est Le Port La Possession Saint-Leu Saint-Paul Trois-Bassins Ouest Les Avirons L Entre-Deux L Etang-Salé Petite-Ile Saint-Joseph Saint-Louis Saint-Pierre Saint-Philippe Le Tampon Cilaos Sud La Réunion Source : INSEE (recensements de population 1999 et 2006) Exploitation ORS NB (*) : nombre d habitants par km 2 (recensements de population 1999 et 2006) Densité de population* en 2006 à La Réunion Moyenne régionale 312 hab / km 2 NB (*) : nombre d habitants par km 2 (recensement de population 2006) 18

6 1.3 Composition des ménages La Réunion compte au 1 er janvier 2006 plus de ménages, soit de plus qu en 1999 (+ 21,5%). Les communes présentant les plus fortes augmentations en nombre de ménages sont les Avirons (+ 43,7%), la Plaine des Palmistes (+ 40,8%), Bras-Panon (+ 37,8%) et Sainte-Suzanne (+ 34,0%). Au 1 er janvier 2006, ménages réunionnais sont constitués de personnes seules (homme ou femme vivant seul(e)), soit un ménage sur cinq contre un ménage sur trois en métropole. Depuis 1999, on comptabilise environ ménages de personnes seules supplémentaires, soit plus de 40% d augmentation à La Réunion entre 1999 et La proportion de personnes seules est plus importante à Saint-Denis (26,7%), Cilaos (23,2%), Saint- Pierre (21,4%), Le Tampon (21,1%) et L Entre-Deux (20,2%) alors qu elle est inférieure à 15% à Sainte-Marie et à Saint-André. Bras-Panon est la commune dont la proportion de personnes seules a le plus fortement augmenté depuis 1999 (11,4% en 1999 contre 18,9% en 2006). Comme en métropole, près de 70% des personnes seules à La Réunion ont plus de 40 ans. Mais, une personne seule sur quatre a plus de 65 ans à La Réunion contre environ 37% des personnes seules en France métropolitaine. Seulement 5% des ménages réunionnais concernent des personnes seules de plus de 65 ans contre 12% en métropole. Cette proportion est plus importante à Cilaos (7,7%) et L Entre-Deux (8,1%). La Réunion compte au 1 er janvier 2006 près de familles dont familles monoparentales, soit familles monoparentales supplémentaires depuis 1999 (+ 25,9%). En 2006, près de 27% des familles réunionnaises sont monoparentales contre 13% des familles en métropole. Près de 89% des familles monoparentales en 2006 sont des mères seules avec leur(s) enfant(s) et cette proportion n a pas changé depuis Les communes présentant les plus forts taux de familles monoparentales sont Le Port (37,7%), Saint- Benoît (31,3%), Saint-Denis (30,5%), Trois-Bassins (29,3%) et Saint-Pierre (28,6%). Les Avirons ont connu une forte augmentation de la proportion de familles monoparentales (17% en 1999 contre 23% en 2006), de même que Sainte-Rose (18% en 1999 contre 23% en 2006). Définitions Famille : Une famille au sens du recensement est la partie d'un ménage comprenant au moins deux personnes et constituée, soit d'un couple (formé de deux personnes de sexe différent, mariées ou non), avec le cas échéant son ou ses enfant(s) appartenant au même ménage ; soit d'un adulte avec son ou ses enfant(s) appartenant au même ménage (famille monoparentale). Ménage : Un ménage au sens du recensement est composé de l ensemble des occupants d un même logement, quels que soient les liens qui les unissent. Un ménage peut être constitué d'une seule personne. Il y a égalité entre le nombre de ménages et le nombre de résidences principales. Les personnes vivant dans des habitations mobiles (les mariniers, les sans-abris) et les personnes vivant en communauté (foyers de travailleurs, maisons de retraite, résidences universitaires, maisons de détention,...) sont considérées comme vivant hors ménage. Remarque : Depuis 2004, avec le recensement rénové, les élèves ou étudiants majeurs vivant en internat, ainsi que les militaires vivant en caserne sans leur famille, sont considérés comme vivant hors ménage, alors qu'ils étaient rattachés au ménage de leur famille dans les précédents recensements de la population. Sources - INSEE : Résultats du recensement de la population INSEE : Résultats du recensement de la population INSEE Réunion : Parité Femmes-Hommes à La Réunion : les familles ; février 2010 ; 4 p. 19

7 Evolution des ménages et des familles à La Réunion et en métropole Ménages Familles Ménages Familles La Réunion Métropole Source : INSEE (recensements de population 1999 et 2006) Proportion de personnes seules* par classe d âge à La Réunion Proportion de personnes seules* en 2006 à La Réunion 25% > 65 ans 20% Ensemble 17% Ensemble 20,1% 5,1% ans < 25 ans 15% 4,1% 10% 5% 0% 11,5% 13,5% 1,4% 1,5% NB (*) : pour 100 ménages (recensements de population 1999 et 2006) Moyenne régionale 20,1 % NB (*) : pour 100 ménages (recensement de population 2006) Proportion de familles monoparentales* en 2006 à La Réunion Moyenne régionale 26,8 % NB (*) : pour 100 familles (recensement de population 2006) 20

8 1.4 Professions et catégories socioprofessionnelles En 2006, La Réunion comptabilise habitants âgés de 15 ans ou plus, soit près de trois quarts de la population totale de l île. Environ 35% des 15 ans ou plus sont employés ou ouvriers alors que les professions intermédiaires, cadres et professions intellectuelles supérieures ne représentent que 14% de la population des 15 ans ou plus à La Réunion. Depuis 1999, la part des retraités dans la population des 15 ans ou plus a augmenté à La Réunion passant de 9% en 1999 à plus de 13% en 2006, une hausse observée également pour les professions intermédiaires, cadres et professions intellectuelles supérieures (12% en 1999 et 14% en 2006). Ces proportions restent néanmoins toujours inférieures à celles observées en métropole. Les communes du nord-ouest de l île présentent les plus fortes proportions de personnes exerçant des professions intermédiaires, cadres et professions intellectuelles supérieures avec plus de 21% pour La Possession et 19% pour Saint-Denis. La commune du Port constitue une exception avec seulement 7% de professions intermédiaires, cadres et professions intellectuelles supérieures et plus de 40% d employés et ouvriers parmi sa population des 15 ans ou plus. Les communes de Salazie (4%), Sainte-Rose (5%), Saint-Philippe (6%) et Cilaos (6%) ont les plus faibles proportions de professions intermédiaires, cadres et professions intellectuelles supérieures, bien en dessous de la moyenne régionale (14%). Ces communes présentent inversement les plus fortes proportions d employés et ouvriers, supérieures à 40% (sauf pour la ville de Sainte-Rose avec 37%). Définitions Profession et catégorie socioprofessionnelle : La nomenclature des Professions et Catégories Socioprofessionnelles dite PCS classe la population selon une synthèse de la profession (ou de l'ancienne profession), de la position hiérarchique et du statut (salarié ou non). Elle comporte trois niveaux d'agrégation emboîtés : - les groupes socioprofessionnels (8 postes) ; - les catégories socioprofessionnelles (24 et 42 postes) ; - les professions (486 postes). Groupes socioprofessionnels : Nomenclature des professions et catégories socioprofessionnelles en 8 postes : - Agriculteurs exploitants, - Artisans, Commerçants, Chef d entreprise, - Cadres, Professions intellectuelles supérieures, - Professions intermédiaires, - Employés, - Ouvriers, - Retraités, - Autres personnes sans activité professionnelle Sources - INSEE : Résultats du recensement de la population INSEE : Résultats du recensement de la population

9 100% Répartition par groupe socioprofessionnel des personnes âgées de 15 ans ou plus 80% 60% 40% 20% 0% 17,9% 22,6% 33,5% 39,2% 25,2% 22,4% 13,5% 9,0% 14,0% 15,1% 14,6% 14,9% 16,7% 16,5% 20,1% 20,1% 12,1% 13,6% 8,9% 10,1% 3,2% 4,0% 6,7% 8,3% 3,1% 3,1% 3,5% 3,2% Réunion 1999 Réunion 2006 Métropole 1999 Métropole 2006 Autres pers. sans act. prof Retraités Ouvriers Employés Prof intermédiaires Cadres, Prof. intel. sup. Artisans, Comm, Chef entr Agriculteurs exploitants Source : INSEE (recensements de population 1999 et 2006) Exploitation ORS Proportion de personnes exerçant des professions intermédiaires, cadres et professions intellectuelles supérieures* parmi les 15 ans ou plus à La Réunion en 2006 Proportion d ouvriers et d employés* parmi les 15 ans ou plus à La Réunion en 2006 Moyenne régionale 14,1 % NB (*) : pour 100 habitants de 15 ans et plus (recensement de population 2006) Moyenne régionale 34,7 % NB (*) : pour 100 habitants de 15 ans et plus (recensement de population 2006) 22

10 1.5 Population et nationalité Au 1 er janvier 2006, un peu plus de étrangers vivent à La Réunion, ce qui représente environ 7 étrangers pour habitants. En métropole, on compte plus de 3,5 millions d étrangers, soit près de 6% de la population totale. Concernant leur lieu de résidence, 36% des étrangers vivent à Saint-Denis, 11% à Saint-Paul, 10% au Port et 7% à Saint-Pierre. Les communes de Saint-Philippe, Trois-Bassins, Cilaos et L Entre-Deux recensent moins de 2 étrangers pour habitants alors que Saint-Denis et Le Port comptent près de 15 étrangers pour habitants. Près de 41% des étrangers vivant sur l île sont des hommes avec des disparités observées sur le territoire : seulement 19% des étrangers vivant à Saint-Philippe sont des hommes contre 60% à L Entre-Deux. A La Réunion, 16% des étrangers sont âgés de moins de 15 ans avec une surreprésentation dans certaines communes comme La Plaine des Palmistes (35,7%), Saint-Benoît (28,3%), Saint-André (23,7%) et Saint-Louis (23,4%). Définitions Nationalité : La population est répartie en deux grands groupes : Français / Étrangers. La population étrangère est définie en fonction d'un critère de nationalité : est étrangère toute personne résidant en France qui n'a pas la nationalité française. Un étranger peut acquérir la nationalité française au cours de sa vie, en fonction des possibilités offertes par la législation (naturalisation, mariage, déclaration ou à leur majorité). Il devient alors Français par acquisition. Parmi les étrangers se trouvant en France au moment du recensement, seuls ont été recensés ceux qui ont leur résidence permanente en France et ceux qui y travaillent ou y étudient (travailleurs permanents, stagiaires, étudiants, ainsi que leur famille le cas échéant), à l'exception des travailleurs saisonniers et des travailleurs frontaliers. En outre, n'ont pas été recensés les étrangers membres du corps diplomatique, mais le personnel étranger (administratif, technique ou de service) des ambassades résidant de façon permanente en France l'a été. Ne sont recensés ni les touristes ni les personnes faisant en France un séjour de courte durée. Sources - INSEE : Résultats du recensement de la population INSEE : Résultats du recensement de la population Part de la population étrangère* en 2006 à La Réunion Moyenne régionale 7 pour habitants NB (*) : pour habitants (recensement de population 2006) 23

11 1.6 Natalité et fécondité En 2008, La Réunion recense naissances vivantes domiciliées, soit 100 naissances de plus qu en C est le plus haut niveau jamais atteint depuis 1970, ce qui s explique en partie par les conséquences de l épidémie de Chikungunya de début 2006, qui a entraîné un report des naissances de fin 2006 sur l année En 2008, l âge moyen des mères réunionnaises était de 28,1 ans contre 27,6 ans en 1999, alors qu il est de 29,6 ans en métropole en L âge moyen des mères au premier enfant est, quant à lui, de 25,9 ans à La Réunion. Le taux de natalité s élève en 2008 à 18,5 pour mille habitants contre 12,8 pour mille habitants en métropole. La différence s'explique par une fécondité plus importante et par la structure par âge de la population réunionnaise, plus jeune que la population métropolitaine. La répartition des naissances révèle des disparités selon la commune de domicile de la mère. En 2006, le Port est la commune qui enregistre le plus fort taux de natalité supérieur à 22 pour habitants ; à l inverse, c est la ville de Sainte-Rose qui connaît le taux de natalité le plus bas (15 pour habitants). Le taux global de fécondité s élève en 2006 à 6,8 naissances pour 100 femmes âgées de 15 à 49 ans, alors qu il est de 5,5% en métropole. Les communes de l Entre-Deux et de l Etang-Salé enregistrent des taux globaux de fécondité inférieurs à 6% en 2006 alors que le taux global de fécondité est proche de 9% au Port. Entre 1995 et 2006, nous constatons une diminution des taux de fécondité pour les femmes les plus jeunes mais une augmentation de ces taux au-delà de 20 ans. Depuis 2000, l Indice Conjoncturel de Fécondité (ICF) se maintient autour de 2,44 enfants par femme, malgré une légère progression entre 2006 et 2007 pour atteindre 2,49 enfants par femme en L ICF réunionnais reste plus élevé que l ICF métropolitain qui suit une tendance à la hausse depuis quelques années (1,88 en 2000 et 1,97 en 2007). La Réunion se place en deuxième position des départements français en terme de fécondité, derrière la Guyane (3,7 enfants par femme en 2007). Néanmoins, malgré la stagnation observée sur les dernières années, la tendance sur le long terme est à la diminution de la fécondité à La Réunion. Ainsi le taux de fécondité était de 2,81 enfants par femme en 1982 (1,91 en métropole à la même date). Définitions Naissances domiciliées : naissances comptabilisées au domicile de la mère. Taux de natalité : rapport du nombre de naissances vivantes au cours d une période (en général l année) à la population totale au milieu de la période (ici il s agit des populations issues des recensements de l INSEE 1999 et 2006). Taux de fécondité : rapport du nombre de naissances au cours d une période à la population de femmes fécondes en milieu de période. Les femmes dites fécondes sont celles âgées de 15 à 49 ans. Taux global annuel de fécondité : rapport du nombre de naissances vivantes au cours d une année donnée à la population de femmes fécondes issue du recensement de l INSEE pour cette année. Indice conjoncturel de fécondité (ICF) : somme de l ensemble des taux de fécondité par âge pour une année donnée. Il indique le nombre moyen d enfants que mettrait au monde chaque femme d une génération fictive pendant sa vie féconde avec les taux de fécondité par âge identiques à ceux observés l année considérée. L ICF est plus adapté que le taux global de fécondité aux comparaisons car il ne dépend pas de la structure par âge des populations : il représente le nombre moyen d enfants que mettrait au monde une femme si elle connaissait durant toute sa vie féconde (15-49 ans) les conditions de fécondité observées cette année-là. 24

12 Sources - INSEE : Résultats du recensement de la population INSEE : Résultats du recensement de la population INSEE : Données détaillées des statistiques d état-civil sur les naissances - INSEE : Bilan démographique 2008 : Plus d'enfants, de plus en plus tard ; Pla A. ; INSEE première, n 1220 ; janvier 2009 ; 4 p. - INSEE : Bilan démographique 2009 : Deux PACS pour trois mariages ; Pla A., Beaumel C. ; INSEE première, n 1276 ; janvier 2010 ; 4 p. - INSEE Réunion : Tableau Economique de La Réunion ; édition ; février 2010 ; 237 p. - INSEE Réunion. La situation démographique à La Réunion en 2006 ; B. Lorigny, C. Monteil ; INSEE Résultats ; n 33 ; octobre 2008 ; 6 p. - INSEE Réunion. La situation démographique à La Réunion en 2007 ; Michailesco F. ; INSEE Résultats ; n 36 ; janvier 2010 ; 3 p. - INSEE Réunion : Parité Femmes-Hommes à La Réunion : natalité et fécondité ; février 2010 ; 5 p. - DREES : La santé des femmes en France ; Collection Etudes et statistiques ; Documentation Française La natalité et la fécondité à La Réunion et en métropole en 1999 et 2006 Année Naissances vivantes La Réunion Taux de natalité* Taux global de fécondité** Naissances vivantes Métropole Taux de natalité* Taux global de fécondité** ,5 7, ,7 5, ,5 6, ,0 5,5 Source : INSEE (Etat civil, TER) Exploitation ORS NB (*) : pour habitants (recensements de population 1999 et 2006) NB (**) : pour 100 femmes âgées de 15 à 49 ans (recensements de population 1999 et 2006) Naissances vivantes, taux de natalité et taux global de fécondité à La Réunion selon la commune de résidence de la mère en 1999 et Commune de résidence Naissances vivantes Taux de natalité* Taux global de fécondité** Naissances vivantes Taux de natalité* Taux global de fécondité** Les Avirons ,6 5, ,9 6,3 Bras-Panon ,2 6, ,1 6,7 Entre-Deux 96 18,6 7, ,2 5,9 L'Étang-Salé ,0 6, ,5 6,0 Petite-Île ,0 5, ,4 6,3 La Plaine-des-Palmistes 68 19,8 7, ,3 7,6 Le Port ,0 8, ,6 8,7 La Possession ,2 7, ,8 7,1 Saint-André ,2 8, ,0 7,3 Saint-Benoît ,0 8, ,9 7,4 Saint-Denis ,7 6, ,0 6,3 Saint-Joseph ,0 6, ,6 6,8 Saint-Leu ,9 6, ,8 6,8 Saint-Louis ,2 8, ,2 7,2 Saint-Paul ,2 7, ,3 6,4 Saint-Pierre ,9 6, ,6 7,0 Saint-Philippe 95 19,6 7, ,3 6,0 Sainte-Marie ,0 6, ,4 6,6 Sainte-Rose ,6 9, ,0 6,0 Sainte-Suzanne ,8 7, ,9 7,7 Salazie ,3 8, ,8 7,1 Le Tampon ,5 6, ,5 6,9 Les Trois-Bassins ,7 7, ,5 7,1 Cilaos ,5 6, ,3 7,1 La Réunion ,5 7, ,5 6,8 Source : INSEE (Etat civil, recensements de population 1999 et 2006) - Exploitation ORS NB (*) : pour habitants (recensement de population 2006) NB (**) : pour 100 femmes âgées de 15 à 49 ans (recensement de population 2006) 25

13 Taux global de fécondité* par commune à La Réunion en 2006 Moyenne régionale 6,8 pour 100 femmes de ans NB (*) : pour 100 femmes âgées de 15 à 49 ans (recensement de population 2006) Taux de fécondité par tranche d âge et Indice Conjoncturel de Fécondité (ICF) depuis 1982 à La Réunion Nombre d'enfants Années pour femmes ans ans ans ans ans ans ans ICF Réunion 2,81 2,56 2,28 2,47 2,46 2,5 2,44 2,45 2,45 2,44 ICF Métropole 1,91 1,78-1,88 1,88 1,87 1,88 1,92 1,92 1,98 Source : INSEE (Etat-civil, bilan démographique, TER) 26

14 1.7 Mortalité et espérance de vie En 2008, le nombre de décès domiciliés à La Réunion s élève à 4 115, soit 140 de plus qu en 2007 et 200 de moins qu en 2006 dont le début d année avait été marqué par l épidémie de Chikungunya. Le taux brut de mortalité est de 5,1 décès pour habitants en 2007 à La Réunion et a diminué de près de 4% depuis 1999 (5,3 en 1999). Il reste largement en deçà du taux métropolitain (8,4 en 2007). Cet écart entre La Réunion et la métropole tient au fait de la jeunesse de la population réunionnaise. La mortalité par âge et par sexe présente en effet des taux supérieurs à ceux mesurés en métropole. La Possession présente le plus faible taux brut de mortalité avec 3,6 décès pour habitants en 2006 alors que L Entre-Deux enregistre un taux brut de mortalité maximum à 8,2. Ceci s explique par la structure par âge des communes. Malgré un recul observé en 2004 avec décès et en 2007 avec moins de décès, le nombre de décès dans la région suit une tendance globale à la hausse, due au vieillissement de la population réunionnaise. Et ce phénomène devrait se poursuivre puisque d ici 2030, le nombre annuel de décès pourrait être doublé. Près de 57% des décès sont masculins en 2008, cette surreprésentation des décès masculins se retrouve dans tous les groupes d âges sauf après 75 ans où les femmes représentent environ 56% des décès. Plus de 87% des décès surviennent après 45 ans, les décès masculins étant plus fréquents chez les ans. L espérance de vie à la naissance n a cessé d augmenter entre 1990 et 2006 à La Réunion : les hommes ont gagné 4,4 ans et les femmes 2,7 ans. En 2006, elle a atteint 73,2 ans pour les hommes et 80,9 ans pour les femmes. Les progrès sont globalement plus favorables aux hommes qu aux femmes. L écart d espérance de vie à la naissance entre hommes et femmes se réduit ; il a ainsi diminué de 9,4 ans en 1990 à 7,7 ans en Même si l espérance de vie de la population réunionnaise progresse, elle restait inférieure à celle de la métropole en 2006, quel que soit le sexe. L écart d espérance de vie à la naissance, entre les Réunionnais et les Métropolitains, était de 4 ans pour les hommes et 3,3 pour les femmes en La Réunion est le dernier département en terme d espérance de vie pour les hommes derrière la Guyane (74,4 ans). Définitions Décès domiciliés : décès comptabilisés au domicile du défunt. Espérance de vie à la naissance : durée de vie moyenne ou âge moyen au décès d une génération fictive qui aurait tout au long de son existence les conditions de mortalité par âge de l année considérée. Taux brut de mortalité : rapport du nombre de décès au cours d une période (en général l année) à la population correspondante au milieu de la période (ici il s agit des populations issues des recensements de l INSEE 1999 et 2006). Il dépend des conditions de santé et de la structure par âge de la population. Sources - INSEE : Résultats du recensement de la population INSEE : Résultats du recensement de la population INSEE : Données détaillées des statistiques d état-civil sur les décès en INSEE : Bilan démographique 2008 : Plus d'enfants, de plus en plus tard ; Pla A. ; INSEE première, n 1220 ; janvier 2009 ; 4 p. - INSEE : Bilan démographique 2009 : Deux PACS pour trois mariages ; Pla A., Beaumel C. ; INSEE première, n 1276 ; janvier 2010 ; 4 p. - INSEE Réunion : Tableau Economique de La Réunion ; édition ; février 2010 ; 237 p. - INSEE Réunion. La situation démographique à La Réunion en 2006 ; B. Lorigny, C. Monteil ; INSEE Résultats ; n 33 ; octobre 2008 ; 6 p. 27

15 - INSEE Réunion. La situation démographique à La Réunion en 2007 ; Michailesco F. ; INSEE Résultats ; n 36 ; janvier 2010 ; 3 p. Année Nombre de décès et taux bruts de mortalité à La Réunion et en métropole La Réunion Métropole Décès Taux brut de mortalité* Décès Taux brut de mortalité* , , , , , , , , , , , , , , , , , ,4 (p) ,6 (p) Source : INSEE (Etat civil, TER, Bilan démographique) (p) Résultats provisoires à fin NB (*) : pour habitants Nombre de décès et taux bruts de mortalité à La Réunion selon la commune en 1999 et 2006 Commune de résidence Nombre de décès Taux brut de mortalité* Nombre de décès Taux brut de mortalité* Les Avirons 44 6,1 44 4,8 Bras-Panon 52 5,4 57 5,2 Entre-Deux 23 4,5 47 8,2 L'Étang-Salé 68 5,8 94 7,1 Petite-Île 64 6,3 79 7,0 La Plaine-des-Palmistes 27 7,9 30 6,6 Le Port 202 5, ,5 La Possession 104 4,8 95 3,6 Saint-André 239 5, ,1 Saint-Benoît 187 5, ,2 Saint-Denis 672 5, ,9 Saint-Joseph 201 6, ,7 Saint-Leu 140 5, ,2 Saint-Louis 257 5, ,4 Saint-Paul 432 4, ,0 Saint-Pierre 384 5, ,9 Saint-Philippe 25 5,1 29 5,8 Sainte-Marie 113 4, ,2 Sainte-Rose 31 4,7 46 6,9 Sainte-Suzanne 90 5, ,3 Salazie 39 5,3 46 6,5 Le Tampon 330 5, ,3 Les Trois-Bassins 34 5,2 40 5,9 Cilaos 37 6,1 35 6,0 La Réunion , ,5 Source : INSEE - Exploitation ORS NB (*) : pour habitants (recensements de population 1999 et 2006) Espérance de vie à la naissance à La Réunion et en métropole Année La Réunion Métropole Hommes Femmes Ensemble Hommes Femmes Ensemble ,2 74,1 69,7 70,7 78,9 74, ,8 78,2 73,5 72,9 81,0 76, ,3 78,7 74,5 73,9 81,9 nd ,8 79,1 74,9 75,0 82,5 80, ,5 80,7 76,6 76,8 83,8 80, ,9 80,7 76,8 76,8 83,8 80, ,2 80,9 77,0 77,3 84,1 80,7 Source : INSEE (TER, Bilan démographique) - (nd : non disponible) 28

16 Taux brut de mortalité* par commune à La Réunion en 2006 Moyenne régionale 5,5 pour habitants NB (*) : pour habitants (recensement de population 2006) Répartition du nombre de décès selon le groupe d'âge et le sexe en 2008 à La Réunion Groupe d'âge Masculin Féminin Ensemble Nombre % Nombre % Nombre % moins d'1 an 53 2,3 56 3, ,6 1 à 4 ans 18 0,8 14 0,8 32 0,8 5 à 9 ans ns - ns - 6 0,1 10 à 14 ans ns - ns - 7 0,2 15 à 19 ans 17 0,7 7 0,4 24 0,6 20 à 24 ans 28 1,2 8 0,4 36 0,9 25 à 29 ans 24 1,0 10 0,6 34 0,8 30 à 34 ans 29 1,2 15 0,8 44 1,1 35 à 39 ans 49 2,1 32 1,8 81 2,0 40 à 44 ans 109 4,7 38 2, ,6 45 à 49 ans 139 6,0 58 3, ,8 50 à 54 ans 159 6,8 58 3, ,3 55 à 59 ans 180 7,7 93 5, ,6 60 à 64 ans 191 8,2 84 4, ,7 65 à 69 ans , , ,0 70 à 74 ans , , ,5 75 à 79 ans , , ,5 80 à 84 ans , , ,7 85 ans et , , ,2 Ensemble , , ,0 Source : INSEE (Etat civil) Exploitation ORS - (ns : inférieur à 5) 29

Recensement de la population

Recensement de la population Recensement de la population s légales en vigueur à compter du 1 er janvier 2009 Arrondissements - cantons - communes 974 LA REUNION Recensement de la population s légales en vigueur à compter du 1 er

Plus en détail

TD TICE. PARTIE II. Panorama de la famille française

TD TICE. PARTIE II. Panorama de la famille française TD TICE. PARTIE II. Panorama de la famille française Thème 1. Les ménages en question Note 1 : Toutes les informations nécessaires à ce TD sont disponibles gratuitement sur le site de l INED. Note 2 :

Plus en détail

II. LA DIVERSITE DE L'OCCUPATION DU TERRITOIRE

II. LA DIVERSITE DE L'OCCUPATION DU TERRITOIRE II. LA DIVERSITE DE L'OCCUPATION DU TERRITOIRE A. DEMOGRAPHIE 1. Evolution démographique 1.1. Dynamisme démographique 1.2. Structure de la population 1.3. Structure des ménages 2. Hypothèses d'évolution

Plus en détail

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 N 5 Février 2008 La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 Le nombre d infirmiers exerçant à la Réunion ne cesse d augmenter,

Plus en détail

Les jeunes voient plus leurs amis, les plus âgés leur famille

Les jeunes voient plus leurs amis, les plus âgés leur famille Les jeunes voient plus leurs amis, les plus âgés leur famille Michel Duée, Fella Nabli* On voit en moyenne un peu plus souvent sa famille que ses amis. En 2006, 51 % des personnes de 16 ans ou plus voient

Plus en détail

En 2011, 483 000 enfants de

En 2011, 483 000 enfants de Octobre 13 N 411 Une diversité des familles à, avec plus de foyers monoparentaux qu ailleurs et moins de familles Population A, 32 enfants de moins de 25 ans, soit 7 % des enfants parisiens, vivent dans

Plus en détail

(56152 - Commune) Depuis 1999, la population a augmenté de 75 habitants, soit une progression de 3,0%. Page 1 r 4. Population

(56152 - Commune) Depuis 1999, la population a augmenté de 75 habitants, soit une progression de 3,0%. Page 1 r 4. Population Chiffres clés Enquête annuelle de recensement 2005 Page 1 r 4 Population Population 2 537 2 462 Part des hommes (%) 48,3 47,9 Part des femmes ( n /n) 51,7 52,1 Depuis 1999, la population a augmenté de

Plus en détail

FICHE PROFIL - QUARTIERS DE LA POLITIQUE DE LA VILLE Données des Recensements de la population de 1990 et 1999

FICHE PROFIL - QUARTIERS DE LA POLITIQUE DE LA VILLE Données des Recensements de la population de 1990 et 1999 N de : 9305020 N Dépt : 13 DONNEES ESSENTIELLES Evol 90-99 1990 en % Evol 1999 90-99 en % Evol 90-99 en % Population totale 19 938 19 896-0,2 134 672 136 578 1,4 1 315 316 1 349 584 2,6 % de moins de 20

Plus en détail

Les communes de des quartiers aux profils

Les communes de des quartiers aux profils Les communes de des quartiers aux profils Les quartiers qui composent les cinq communes de l Ouest présentent des caractéristiques très contrastées : des zones denses d habitat social quasiment saturées,

Plus en détail

Profil sociodémographique

Profil sociodémographique Édition janvier 2013 Données sociodémographiques Population Âge Sexe Accroissement naturel Familles Ménages État matrimonial Langues Photo de la page couverture : Denis Labine Ce profil sociodémographique

Plus en détail

Les migrations polynésiennes en France

Les migrations polynésiennes en France Les migrations polynésiennes en France n mars 1999*, 13 000 personnes nées en Polynésie française résidaient en France métropolitaine. Ce nombre est en forte croissance. C est avant tout une population

Plus en détail

Statistiques Indépendants et Professions libérales 2010 Focus sur les secteurs médical et paramédical

Statistiques Indépendants et Professions libérales 2010 Focus sur les secteurs médical et paramédical Aile profession libérale de l Union des classes moyennes Statistiques Indépendants et Professions libérales 2010 Focus sur les secteurs médical et paramédical PL statistiques2010 BD20111114 I. Travailleurs

Plus en détail

Les propriétaires bailleurs personnes physiques

Les propriétaires bailleurs personnes physiques Les propriétaires bailleurs personnes physiques Nb de logements locatifs détenus par des personnes physiques en hausse depuis la fin des années 1990. Entre 1988 et 1996, ce parc, qui comprend des logements

Plus en détail

Profil sociodémographique

Profil sociodémographique Profil sociodémographique La population > Les familles de recensement Les ménages privés > L'état matrimonial L'immigration > Les langues > Le marché du travail Le lieu de travail et le mode de transport

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DE L'EMPLOI AU QUÉBEC

LES CHIFFRES CLÉS DE L'EMPLOI AU QUÉBEC EMPLOI-QUÉBEC LES CHIFFRES CLÉS DE L'EMPLOI AU QUÉBEC ÉDITION 2015 Rédaction André Levert Catherine Ouellet Paula Santos Élaboration des tableaux Anh Truong Direction de l analyse et de l information sur

Plus en détail

L évolution du marché du travail de 1986 à 2006

L évolution du marché du travail de 1986 à 2006 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 26 avril 2007 L évolution du marché du travail de 1986 à 2006 Ces 20 dernières années, 740.000 travailleurs sont venus grossir

Plus en détail

OBSERVATOIRE NATIONAL DE LA PETITE ENFANCE Rapport 2015 L ACCUEIL DU JEUNE ENFANT EN 2014 DONNÉES STATISTIQUES

OBSERVATOIRE NATIONAL DE LA PETITE ENFANCE Rapport 2015 L ACCUEIL DU JEUNE ENFANT EN 2014 DONNÉES STATISTIQUES OBSERVATOIRE NATIONAL DE LA PETITE ENFANCE Rapport 2015 L ACCUEIL DU JEUNE ENFANT EN 2014 DONNÉES STATISTIQUES Les données présentées ci-après ont été rassemblées et analysées par l Observatoire national

Plus en détail

N 6. Octobre 2003. www.insee.fr/pays-de-la-loire. Prix 12 euros

N 6. Octobre 2003. www.insee.fr/pays-de-la-loire. Prix 12 euros N. Octobre www.insee.fr/pays-de-la-loire Prix euros Avant-propos Ce dossier est le fruit d un travail conjoint de la Mairie de et de l Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE)

Plus en détail

Points forts LES AUSTRALES EN 2012 : UN SOLDE MIGRATOIRE EXCÉDENTAIRE ÉTUDES. De la Polynésie française

Points forts LES AUSTRALES EN 2012 : UN SOLDE MIGRATOIRE EXCÉDENTAIRE ÉTUDES. De la Polynésie française Points forts 1 De la Polynésie française INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE LES AUSTRALES EN 212 : UN SOLDE MIGRATOIRE EXCÉDENTAIRE Points forts De la Polynésie française Au 22 août 212,

Plus en détail

majoritairement occupés par des femmes

majoritairement occupés par des femmes e ins e part naires n o 3 - Novembre 2008 REUNION Direction du Travail, de l Emploi et de la Formation Professionnelle de la Réunion économie sociale en 2006 20 000 emplois majoritairement occupés par

Plus en détail

En 1999, près de 52 000 personnes, soit 6,9 % des actifs occupés de la région, travaillaient dans

En 1999, près de 52 000 personnes, soit 6,9 % des actifs occupés de la région, travaillaient dans BÂTIMENT, TRAVAUX PUBLICS En, près de 52 personnes, soit 6,9 % des actifs de la région, travaillaient dans le domaine du bâtiment et des travaux publics. Composé de huit familles professionnelles, ce domaine

Plus en détail

Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007

Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007 Portrait de branche - Cabinets d avocats - Edition 2007 Introduction/définition Les données présentées ici concernent les entreprises libérales du secteur des cabinets d avocats. Ce secteur n est pas identifié

Plus en détail

Diagnostic territorial de la Communauté de Communes du Bassin de Marennes

Diagnostic territorial de la Communauté de Communes du Bassin de Marennes Analyse des besoins sociaux CIAS du Diagnostic territorial de la Communauté de Communes du BOURCEFRANC -LE-CHAPUS MARENNES HIERS- BROUAGE Communauté de communes du SAINT-JUST-LUZAC NIEULLE- SUR-SEUDRE

Plus en détail

Naissances domiciliées et enregistrées

Naissances domiciliées et enregistrées Fécondité et natalité Naissances domiciliées et enregistrées > 30 623 enfants de mères domiciliées à Paris sont nés en 2008. > L âge moyen à la maternité des Parisiennes (32,2 ans) est supérieur en 2008

Plus en détail

Indicateurs «autour de la grossesse» à La Réunion

Indicateurs «autour de la grossesse» à La Réunion Tableau de bord Tableau de bord Indicateurs «autour de la grossesse» à La Réunion Novembre 2012 Sommaire Introduction 3 Définitions 5 Contexte national 6 Offre de soins 8 Fécondité et naissances 9 Accouchements

Plus en détail

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE DIRECCTE Service ESE Février 2015 METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE Situation socio-économique Direccte Service étude, statistique, évaluation Février 2015 DIRRECTE Service ESE Février 2015 Sommaire Bref

Plus en détail

ENQUETE PERMANENTE SUR LES CONDITIONS DE VIE DES MENAGES

ENQUETE PERMANENTE SUR LES CONDITIONS DE VIE DES MENAGES ENQUETE PERMANENTE SUR LES CONDITIONS VIE S MENAGES Enquête d'octobre 2004 : - «Participation et contacts sociaux» - «Vacances» Région de gestion : N d échantillon... N du questionnaire et clé... Logement

Plus en détail

Points forts LES MARQUISES EN 2012 : POPULATION ET CHÔMAGE EN HAUSSE ÉTUDES. De la Polynésie française

Points forts LES MARQUISES EN 2012 : POPULATION ET CHÔMAGE EN HAUSSE ÉTUDES. De la Polynésie française Points forts De la Polynésie française INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE LES MARQUISES EN 22 : POPULATION ET CHÔMAGE EN HAUSSE Points forts De la Polynésie française L archipel des Marquises

Plus en détail

Photo : PARIMAGE. Vie familiale

Photo : PARIMAGE. Vie familiale Vie familiale Photo : PARIMAGE Les immigrés vivent plus souvent en couple avec des enfants et forment des ménages, dont la taille est plus grande que celle des ménages du reste de la population. Près de

Plus en détail

3. Santé : accès aux soins, offre de soins et mortalité

3. Santé : accès aux soins, offre de soins et mortalité 3. Santé : accès aux soins, offre de soins et mortalité D après la définition de l Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la santé ne se réduit pas à l absence de maladie mais englobe «un état complet

Plus en détail

Diagnostic numérique La Réunion. Table des matières

Diagnostic numérique La Réunion. Table des matières Diagnostic numérique La Réunion Table des matières 1. Éléments de diagnostic...2 2. Avis du Conseiller Livre et Lecture de la région...4 3. Cartographie...5 4. Les dépenses informatiques...6 4.1 Les dépenses

Plus en détail

Population. 1. Une faible croissance démographique. Un poids démographique important au Nord-Est parisien

Population. 1. Une faible croissance démographique. Un poids démographique important au Nord-Est parisien #1 2 1 Globalement, la ville connaît une relative stagnation de sa population, qui s explique en grande partie par un solde migratoire négatif. Toutefois, les moyennes statistiques démographiques n'ont

Plus en détail

Contexte socio-démographique

Contexte socio-démographique Santé des mères et des enfants de Paris 1 Contexte socio-démographique 1.. Population 11 1.2. Fécondité et natalité 21 1.3. Mortalité 27 1.4. Composition des ménages et des familles, modes de garde des

Plus en détail

Recensement de la population

Recensement de la population Recensement de la population Ménages et familles 1. Définition des concepts Un ménage Un ménage regroupe l ensemble des occupants d une résidence principale, qu ils aient ou non des liens de parenté. Un

Plus en détail

6. Les retraites. Enseignants titulaires du second degré public 9 800 départs à la retraite en 2013. 61,7 ans et 61,5 ans

6. Les retraites. Enseignants titulaires du second degré public 9 800 départs à la retraite en 2013. 61,7 ans et 61,5 ans 6. Les retraites A. Les départs à la retraite des personnels du secteur public en 213 111 B. Un nombre de départs à la retraite tendanciellement en diminution depuis 23 112 C. Le nombre de retraités de

Plus en détail

N 8 - Août 2008. Les formations aux professions sociales à La Réunion en 2006. De plus en plus d étudiants

N 8 - Août 2008. Les formations aux professions sociales à La Réunion en 2006. De plus en plus d étudiants N 8 - Août 2008 Les formations aux professions sociales à La Réunion en 2006 L enquête 2006 auprès des établissements de formation aux professions sociales a concerné l IRTS basée à St Benoît et recensant

Plus en détail

La mobilité résidentielle : parcours dominants et tendances nouvelles

La mobilité résidentielle : parcours dominants et tendances nouvelles 6 La mobilité résidentielle : parcours dominants et tendances nouvelles Orha Nord-Pas-de-Calais 54 Les Cahiers de l Orha - Avril 24 La mobilité résidentielle : parcours dominants et tendances nouvelles

Plus en détail

Chiffres clefs. de la Famille

Chiffres clefs. de la Famille Chiffres clefs de la Famille 2014 EDITO Les «vrais» chiffres de la Famille Rencontrer une personne avec qui vivre, fonder une famille, l agrandir : ces choix si personnels s additionnent, se combinent

Plus en détail

Fiche synthétique Commune du Tampon MAISON DE L EMPLOI DU GRAND SUD REUNION MDEGSR

Fiche synthétique Commune du Tampon MAISON DE L EMPLOI DU GRAND SUD REUNION MDEGSR 2014 Fiche synthétique Commune du Tampon MAISON DE L EMPLOI DU GRAND SUD REUNION Commune du Tampon (97430) La démographie En 2010, la commune du Tampon possède une population totale de 74174 habitants

Plus en détail

Enseignants titulaires du premier degré public : 6 200 58,2 ans 57,7 ans Enseignants titulaires du second degré public : 9 500 61,7 ans

Enseignants titulaires du premier degré public : 6 200 58,2 ans 57,7 ans Enseignants titulaires du second degré public : 9 500 61,7 ans Les retraites Enseignants titulaires du premier degré public : nombre de départs en retraite en 2012 : 6 200 âges moyens respectifs de départ des hommes et des femmes : 58,2 ans et 57,7 ans Enseignants

Plus en détail

Depuis 2005 et l extension à l ancien sans travaux, le prêt à 0% connaît un succès sans précédent, alors que l ancien dispositif s essoufflait.

Depuis 2005 et l extension à l ancien sans travaux, le prêt à 0% connaît un succès sans précédent, alors que l ancien dispositif s essoufflait. Préambule Évoquée de façon générale dans la note de cadrage initiale (étude n 1 «L Habitat dans l Allier Constats et Enjeux» mars 2007), l accession sociale à la propriété (ou l accession aidée) fait ici

Plus en détail

Les pratiques en amateur

Les pratiques en amateur Direction générale de la création artistique Les pratiques en amateur Exploitation de la base d enquête du DEPS «Les pratiques culturelles des Français à l ère du numérique - Année 2008» Laurent Babé REPERES

Plus en détail

6. Formation et scolarité

6. Formation et scolarité 6. Formation et scolarité Cette dernière partie s intéresse à la formation et à la scolarité et détaillera les réseaux d éducation prioritaire mis en oeuvre sur l île, les dispositifs de scolarisation

Plus en détail

CMI 13/09/11. Sources et méthodes. Les indicateurs démographiques

CMI 13/09/11. Sources et méthodes. Les indicateurs démographiques Sources et méthodes L étude des évolutions de la population s appuie sur le calcul d un certain nombre d indicateurs standards qui permetten notammen d appréhender des probabilités de survenue des évènements

Plus en détail

Annexes. Côte-Nord Revenu des familles et des ménages Caractéristiques des ménages et des logements

Annexes. Côte-Nord Revenu des familles et des ménages Caractéristiques des ménages et des logements Annexes 71 Annexe 1 Définitions A. Activité sur le marché du travail : travail à temps plein ou à temps partiel Travail à temps plein Travail contre rémunération ou à son compte, 30 heures ou plus par

Plus en détail

LES DOSSIERS TECHNIQUES DE L OBSERVATOIRE

LES DOSSIERS TECHNIQUES DE L OBSERVATOIRE Portraits de territoires Septembre 2011 Observatoire Local des Territoires ATLAS SOCIO-DÉMOGRAPHIQUE DES CUCS REMIRE-MONTJOLY LES DOSSIERS TECHNIQUES DE L OBSERVATOIRE Centre de Ressources Politique de

Plus en détail

L égalité à Nantes femmes / hommes

L égalité à Nantes femmes / hommes 2014 L égalité à Nantes femmes / hommes Sommaire Le mot de Madame le Maire, présidente du CCAS, et de la vice-présidente du CCAS p.04 Partie 1 Partie 2 Données générales sur la population nantaise p.07

Plus en détail

Documentation du produit

Documentation du produit Documentation du produit Le Portrait de territoire met à disposition un ensemble de données statistiques décrivant les différents aspects démographiques, sociaux et économiques d un territoire «à façon»

Plus en détail

Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs plombe l emploi

Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs plombe l emploi Direction départementale des Territoires de la Analyse sociodémographique de la N 2 Juillet 2015 (version actualisée) C É A S Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs

Plus en détail

Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013)

Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013) 1 Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013) Tendances sur le marché du travail belge (1983-2013) 1. Statut sur le marché de l'emploi de la population de 15 ans et plus en 1983 et en 2013 La

Plus en détail

RESULTATS. VAGUE N 9 Février 2010

RESULTATS. VAGUE N 9 Février 2010 RESULTATS VAGUE N 9 Février 2010 Objectifs Développer un baromètre afin de prendre le pouls de l opinion des français sur les problématiques liées à la maison en particulier et à l habitat de façon générale.

Plus en détail

L épargne en prévision de la retraite : comportement de détention DREES

L épargne en prévision de la retraite : comportement de détention DREES CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 17 décembre 2013 à 14h30 «Etat des lieux sur l épargne en prévision de la retraite» Document N 5 Document de travail, n engage pas le Conseil L épargne

Plus en détail

La sortie au spectacle vivant

La sortie au spectacle vivant Direction générale de la création artistique La sortie au spectacle vivant Présentation générale Exploitation de la base d enquête du DEPS «Les pratiques culturelles des Français à l ère du numérique -

Plus en détail

Repères. L'isolement des adultes. novembre 2014. Chiffres clés de Rezé

Repères. L'isolement des adultes. novembre 2014. Chiffres clés de Rezé Repères Rezé novembre 2014 L'isolement des adultes Jeunes adultes, couples séparés, personnes âgées : de plus en plus de personnes vivent seules. Pour certains c est un choix assumé qui n empêche pas d

Plus en détail

Rechercher et retrouver un emploi après 55 ans

Rechercher et retrouver un emploi après 55 ans Rechercher et retrouver un emploi après 55 Stéphanie Govillot, Marie Rey* En France, le taux d activité des plus de 55 est particulièrement faible, surtout pour les hommes. Pour ces derniers, il a fortement

Plus en détail

SITUATION DES ENFANTS, DES ORPHELINS ET ENFANTS VULNÉRABLES 16.1 SITUATION DES ENFANTS

SITUATION DES ENFANTS, DES ORPHELINS ET ENFANTS VULNÉRABLES 16.1 SITUATION DES ENFANTS SITUATION DES ENFANTS, DES ORPHELINS 16 ET ENFANTS VULNÉRABLES L un des effets les plus dévastateurs de l épidémie de VIH/sida est l augmentation croissante du nombre d orphelins et d enfants rendus vulnérables

Plus en détail

Villejean-Beauregard. Nord- St-Martin. Bourg-L Evèque- La Touche-Moulin du Comte. Centre. Sud-gare. Brequigny

Villejean-Beauregard. Nord- St-Martin. Bourg-L Evèque- La Touche-Moulin du Comte. Centre. Sud-gare. Brequigny LES 9 ZONES DE RENNES Quartiers de ZUS de Iris de Beauregard nord résidentielle centre étendu ouest est ligne gare nord défavorisée sud défavorisée sud résidentielle 1 ZONE NORD RÉSIDENTIELLE La zone est

Plus en détail

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de licence professionnelle de Lille 3

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de licence professionnelle de Lille 3 e Ofiv Observatoire des Formations, de l Insertion et de la Vie Etudiante Juillet 2015 n 56 Étude Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de licence professionnelle de Lille 3 Présentation de l étude

Plus en détail

La face cachée des «Tanguy»

La face cachée des «Tanguy» La face cachée des «Tanguy» Les jeunes en hébergement contraint chez leurs parents 05 DÉCEMBRE 2015 La face cachée des «Tanguy» Dans le film d Etienne Chatiliez, le jeune «Tanguy» se complaît jusqu à un

Plus en détail

CUMUL DES INÉGALITÉS SOCIO-ÉCONOMIQUES D'ACCÈS AUX SOINS

CUMUL DES INÉGALITÉS SOCIO-ÉCONOMIQUES D'ACCÈS AUX SOINS ARgSES Arguments socio-économiques pour la santé CUMUL DES INÉGALITÉS SOCIO-ÉCONOMIQUES D'ACCÈS AUX SOINS Andrée MIZRAHI 1 et Arié MIZRAHI 1 En France, en 1995 la dépense de soins et biens médicaux 2 s'est

Plus en détail

L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F PRIVÉE. Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des infirmiers diplômés d Etat

L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F PRIVÉE. Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des infirmiers diplômés d Etat F11.11 I L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F I 0 N PRIVÉE Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des infirmiers diplômés d Etat Note documentaire Direction des Ressources Documentaires

Plus en détail

Panorama Social Les Pays et Maisons du département août 2012

Panorama Social Les Pays et Maisons du département août 2012 Conseil Général des Côtes d Armor Panorama Social Les Pays et Maisons du département août 2012 Pays du Trégor Goëlo Département des Côtes d Armor MDD de Lannion Lannion Pays de Guingamp Pays de St Brieuc

Plus en détail

Au 1 er janvier 2011, 635 500 habitants vivent dans le Puy-de-Dôme. Depuis 1999, le rythme de croissance de sa

Au 1 er janvier 2011, 635 500 habitants vivent dans le Puy-de-Dôme. Depuis 1999, le rythme de croissance de sa Au 1 er janvier 2011, 635 500 habitants vivent dans le Puy-de-Dôme. Depuis 1999, le rythme de croissance de sa population ne fléchit pas, contrairement au reste de l Auvergne. Cette constance masque cependant

Plus en détail

PARIS 1954. Données statistiques. 13 e arrondissement. Population, logement, emploi. Atelier Parisien d Urbanisme - septembre 2005.

PARIS 1954. Données statistiques. 13 e arrondissement. Population, logement, emploi. Atelier Parisien d Urbanisme - septembre 2005. PARIS 1954 1999 Données statistiques Population, logement, emploi InterAtlas 13 e arrondissement Atelier Parisien d Urbanisme - septembre 2005 Avertissement La série de recueils «Paris Evolution 1954-1999»

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DE LA PROFESSION DE CHIRURGIEN-DENTISTE EN REGION RHONE-ALPES OCTOBRE 2013

ETAT DES LIEUX DE LA PROFESSION DE CHIRURGIEN-DENTISTE EN REGION RHONE-ALPES OCTOBRE 2013 Service émetteur : Direction de l efficience de l offre de soins Professionnels de santé, Bureau du comité régional de l ONDPS Affaire suivie par : Mireille ALONSO Amandine ROUSSEL Jean-Louis COTART Courriel

Plus en détail

Depuis vingt-cinq ans, une population de plus en plus diplômée mais avec des disparités selon le milieu social encore importantes

Depuis vingt-cinq ans, une population de plus en plus diplômée mais avec des disparités selon le milieu social encore importantes Depuis vingt-cinq ans, une population de plus en plus diplômée mais avec des disparités selon le milieu social encore importantes Magali Beffy, Delphine Perelmuter* Pour l année scolaire 2007-2008, les

Plus en détail

FÉCONDITÉ 4. Soumaïla MARIKO et Ali MADAÏ BOUKAR

FÉCONDITÉ 4. Soumaïla MARIKO et Ali MADAÏ BOUKAR FÉCONDITÉ 4 Soumaïla MARIKO et Ali MADAÏ BOUKAR Les informations collectées au cours de l EDSN-MICS-III sur l'histoire génésique des femmes permettent d'estimer les niveaux de la fécondité, de dégager

Plus en détail

Les notes des candidats aux épreuves du baccalauréat général

Les notes des candidats aux épreuves du baccalauréat général Les notes des candidats aux épreuves du baccalauréat général Session 2001 Naghmeh ROBIN Ministère de la Jeunesse, de l Éducation nationale et de la Recherche Direction de la programmation et du développement

Plus en détail

pour Baromètre «Les Français et la création d entreprise» Vague 10

pour Baromètre «Les Français et la création d entreprise» Vague 10 pour Baromètre «Les Français et la création d entreprise» Vague 10 Janvier 2010 Note méthodologique Etude réalisée pour : CCI Entreprendre en France Echantillon : Echantillon de 969 personnes, représentatif

Plus en détail

Encadré 3. Graphique A Nombre de demandeurs d emploi de catégorie A et nombre de chômeurs au sens du BIT

Encadré 3. Graphique A Nombre de demandeurs d emploi de catégorie A et nombre de chômeurs au sens du BIT Encadré 3 Chômeurs au sens du BIT et demandeurs d emploi inscrits sur les listes de Pôle emploi Les différences conceptuelles entre chômage au sens du BIT et inscription à Pôle emploi Le chômage au sens

Plus en détail

Simulation de modifications. du mode de calcul du salaire annuel moyen au régime général

Simulation de modifications. du mode de calcul du salaire annuel moyen au régime général CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 25 septembre 2012 à 14 h 30 «I - Avis technique sur la durée d assurance de la génération 1956 II - Réflexions sur les règles d acquisition des droits

Plus en détail

Bilan et perspectives des régimes invalidité-décès des artisans et commerçants

Bilan et perspectives des régimes invalidité-décès des artisans et commerçants N 43 Avril 1 Bilan et perspectives des régimes invalidité-décès des artisans et commerçants Le RSI gère les régimes invalidité-décès des artisans et commerçants. L assurance invalidité permet de couvrir

Plus en détail

BÂTIMENT & TRAVAUX PUBLICS

BÂTIMENT & TRAVAUX PUBLICS ZOOM sur les métiers du BÂTIMENT & TRAVAUX PUBLICS Bilan 20 Bretagne SOMMAIRE 3 3 3 3 4 5 6 7 7 7 8 9 SYNTHÈSE DONNÉES CLÉS LA DEMANDE D EMPLOI PRINCIPALES ÉVOLUTIONS PROFIL DES DEMANDEURS D EMPLOI PRINCIPAUX

Plus en détail

les études du CNC décembre 2012 l emploi dans les films cinématographiques

les études du CNC décembre 2012 l emploi dans les films cinématographiques les études du CNC décembre 2012 l emploi dans les films cinématographiques L emploi dans les films cinématographiques L emploi intermittent dans le tournage des films d initiative française de fiction

Plus en détail

La formation professionnelle et statutaire des agents des ministères de 2008 à 2012

La formation professionnelle et statutaire des agents des ministères de 2008 à 2012 MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE POINT STAT Février 2015 La formation professionnelle et statutaire s agents s ministères 2008 à 2012 Salah Idmachiche Entre 2008 et 2012, le

Plus en détail

Les caractéristiques démographiques des étrangers arrivant en Hongrie. Comparaison avec la structure de la population hongroise

Les caractéristiques démographiques des étrangers arrivant en Hongrie. Comparaison avec la structure de la population hongroise Les caractéristiques démographiques des étrangers arrivant en Hongrie. Comparaison avec la structure de la population hongroise Éva GÁRDOS, Annamária SÁROSI Bureau Central de la Statistique de Hongrie

Plus en détail

Territoires de Loire-Atlantique

Territoires de Loire-Atlantique Territoires Agglomération Nantaise Le territoire l Agglomération Nantaise présente s caractéristiques sociales très contrastées. Ces différences opposent essentiellement la ville centre et une partie sa

Plus en détail

LES INEGALITES SOCIALES DE SANTE EN FRANCE.

LES INEGALITES SOCIALES DE SANTE EN FRANCE. LES INEGALITES SOCIALES DE SANTE EN FRANCE. INTRODUCTION. La France connaît une évolution favorable au plan sanitaire : record français des gains annuels d espérance de vie à la naissance. Elle fait partie

Plus en détail

Nouveaux Quartiers de la Politique de la Ville

Nouveaux Quartiers de la Politique de la Ville COMMISSARIAT GÉNÉRAL À L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES DIRECTION DES STRATÉGIES TERRITORIALES DIRECTION DE LA VILLE ET DE LA COHÉSION URBAINE Nouveaux Quartiers de la Politique de la Ville CA Privas Centre Ardèche

Plus en détail

Les étudiants en formation aux métiers éducatifs en Bretagne en 2012

Les étudiants en formation aux métiers éducatifs en Bretagne en 2012 N 19 / Juin 2014 L'INFO STATISTIQUE Les étudiants en formation aux métiers éducatifs en Bretagne en 2012 En 2012, la Bretagne accueille plus d'un millier d'étudiants en formation aux métiers d'éducateur

Plus en détail

FICHE DE TERRITOIRE BLANCHETTES

FICHE DE TERRITOIRE BLANCHETTES FICHE DE TERRITOIRE BLANCHETTES DEMOGRAPHIE : 4365 habitants sur le territoire dont 2006 hommes et 2359 femmes. Par tranche d âge : Territoire 0 à 14 ans 15 à 29 ans 30 à 44 ans 45 à 59 ans 60 à 74 ans

Plus en détail

JANVIER 2013 LE SURENDETTEMENT

JANVIER 2013 LE SURENDETTEMENT JANVIER 2013 LE SURENDETTEMENT DES MÉNAGES ENQUÊTE TYPOLOGIQUE 2011 SOMMAIRE INTRODUCTION 5 1 Champ de l étude 5 2 Résumé des principaux constats relatifs à l ensemble des dossiers recevables recensés

Plus en détail

Equipement technologique des ménages bretons Point à la mi-juillet 2008

Equipement technologique des ménages bretons Point à la mi-juillet 2008 Equipement technologique des ménages bretons Point à la mi-juillet 2008 Cet article se propose de donner les premiers chiffres de l enquête barométrique de M@rsouin auprès des foyers bretons (par bretons

Plus en détail

Portrait statistique des entreprises et des salariés

Portrait statistique des entreprises et des salariés Portrait statistique des entreprises et des salariés Branche professionnelle des entreprises de courtage d'assurances et/ou de réassurance Service Observatoires AGEFOS PME 187, quai de Valmy 75010 PARIS

Plus en détail

Dares Analyses. Emploi et chômage des 15-29 ans en 2012. publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

Dares Analyses. Emploi et chômage des 15-29 ans en 2012. publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses novembre 13 N 73 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Emploi et chômage des 15-29 ans en 53,7 % des jeunes âgés de 15 à 29 ans sont

Plus en détail

SITUATION COMPAREE DES FEMMES ET DES HOMMES DANS LE TRANSPORT AERIEN

SITUATION COMPAREE DES FEMMES ET DES HOMMES DANS LE TRANSPORT AERIEN DOCUMENT FINAL SITUATION COMPAREE DES FEMMES ET DES HOMMES DANS LE TRANSPORT AERIEN 2011 Ja nv ier 20 09 Avec la collaboration de SOMMAIRE 1. Répartition des effectifs femmes hommes dans la branche 3 1.1

Plus en détail

Migrations Professionnelles en Plaine de France : les Navettes Domicile Travail. Analyse de l Exploitation Complémentaire du Recensement de 2006

Migrations Professionnelles en Plaine de France : les Navettes Domicile Travail. Analyse de l Exploitation Complémentaire du Recensement de 2006 Migrations Professionnelles en Plaine de France : les Navettes Domicile Travail Analyse de l Exploitation Complémentaire du Recensement de 2006 Novembre 2009 Sommaire 1. Introduction : les caractéristiques

Plus en détail

Croissance annuelle moyenne de la population active en France (en milliers)

Croissance annuelle moyenne de la population active en France (en milliers) 23 COMMENT PEUT-ON EXPLIQUER LE CHÔMAGE? A La population active augmente-t-elle trop vite? a) Le chômage : une population active supérieure à l'emploi 1. Au niveau d une économie nationale, le chômage

Plus en détail

Niveau de vie des retraités selon la situation conjugale. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Niveau de vie des retraités selon la situation conjugale. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 25 novembre 2015 à 9 h 30 «Structures familiales, transferts intergénérationnels, bien-être» Document N 2 Document de travail, n engage pas le Conseil

Plus en détail

Éclairage sur la reprise d activité des retraités des fonctions publiques territoriale et hospitalière

Éclairage sur la reprise d activité des retraités des fonctions publiques territoriale et hospitalière Direction des retraites et de la solidarité juillet 2015-12 Éclairage sur la reprise d activité des retraités des fonctions publiques territoriale et hospitalière C. Bac (CNAV), I. Bridenne (CDC), A. Dardier

Plus en détail

LE MARCHÉ DU TRAVAIL EN SEINE-SAINT-DENIS JUILLET 2015

LE MARCHÉ DU TRAVAIL EN SEINE-SAINT-DENIS JUILLET 2015 Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi d Île de France (DIRECCTE) Unité territoriale de Seine-Saint-Denis LE MARCHÉ DU TRAVAIL EN SEINE-SAINT-DENIS

Plus en détail

TABLEAU DE BORD COMMUNAL

TABLEAU DE BORD COMMUNAL TABLEAU DE BORD COMMUNAL DU SOCIAL ET DE LA PRECARITE A LA REUNION Mars 9 DIRECTION REGIONALE DES AFFAIRES SANITAIRES ET SOCIALES DE LA REUNION SERVICE ETUDES ET STATISTIQUES Introduction La plate forme

Plus en détail

PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE À L ÎLE DE LA RÉUNION Document actualisé en 2011 L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE () À L ÎLE DE LA RÉUNION, C EST : 1 emploi sur 10 à la Réunion, soit près de

Plus en détail

Les enseignants, leur rémunération et leur niveau de vie, 1982-2005

Les enseignants, leur rémunération et leur niveau de vie, 1982-2005 Les enseignants, leur rémunération et leur niveau de vie, 1982-2005 Dominique Goux (1) Eric Maurin (2) Version février 2008 Docweb no 0802 Dominique Goux (1) : Professeur associée d économétrie à l Ecole

Plus en détail

LE PAYS D IROISE EN CHIFFRES. Atlas sociodémographique I septembre 2011. Réf. 11/175

LE PAYS D IROISE EN CHIFFRES. Atlas sociodémographique I septembre 2011. Réf. 11/175 LE PAYS D IROISE EN CHIFFRES Réf. 11/175 2 Avant propos L agence d urbanisme du Pays de réédite les atlas socio-démographiques des communautés du Pays de. Ces atlas sont fondés en grande partie sur les

Plus en détail

ANNEXE : LISTE DES FRÉQUENCES DISPONIBLES

ANNEXE : LISTE DES FRÉQUENCES DISPONIBLES ANNEXE : LISTE DES FRÉQUENCES DISPONIBLES 1. Conditions techniques d'utilisation de fréquences 1.1. Considérations générales La liste des fréquences disponibles est annexée à ce document. Les études nécessaires

Plus en détail

Sommaire. Aperçu de l influence de la défavorisation sur la mortalité et l espérance de vie. Septembre 2009. Avant-propos... 3

Sommaire. Aperçu de l influence de la défavorisation sur la mortalité et l espérance de vie. Septembre 2009. Avant-propos... 3 Septembre 2009 Sommaire Avant-propos... 3 Précisions méthodologiques... 4 Qu est-ce que l indice de défavorisation matérielle et sociale?...4 Limites dans l interprétation des résultats... 5 Résultats...

Plus en détail

profession d'avenir LE FRANCILIEN

profession d'avenir LE FRANCILIEN profession d'avenir L EMPLOI DANS LES CABINETS FRANCILIENS Des chiffres pleins de promesses Comment va l emploi dans les cabinets franciliens? Qui sont les collaborateurs qui y travaillent? Comment ont-ils

Plus en détail

Synthèse. Intensité du travail et usages des technologies de l information et de la communication. Enquêtes Conditions de travail

Synthèse. Intensité du travail et usages des technologies de l information et de la communication. Enquêtes Conditions de travail Synthèse Direction de l animation de la recherche, des études et des statistiques Numéro 14 Juin 2015 Intensité du travail et usages des technologies de l information et de la communication Enquêtes Conditions

Plus en détail

BULLETIN D INFORMATIONS STATISTIQUES DE LA DIRECTION GÉNÉRALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE. La population enquêtée en 2007

BULLETIN D INFORMATIONS STATISTIQUES DE LA DIRECTION GÉNÉRALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE. La population enquêtée en 2007 StatEA N 08-04 Avril 2008 BULLETIN D INFORMATIONS STATISTIQUES DE LA DIRECTION GÉNÉRALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE L enquête 2007 auprès des diplômés BAC PRO sortis en 2003 confirme la finalité

Plus en détail