Indices des prix du transport de fret et de l entreposage au quatrième trimestre 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Indices des prix du transport de fret et de l entreposage au quatrième trimestre 2014"

Transcription

1 COMMISSARIAT Général au développement durable n 621 Mars 2015 Indices des prix du transport de fret et de l entreposage au quatrième trimestre 2014 OBSERVATION ET STATISTIQUES transport Les prix du transport de fret ont des évolutions contrastées au quatrième trimestre 2014 selon les modes. Les prix du transport routier (- 0,5 %), du transport maritime (- 1,7 %) et ceux du transport fluvial (- 0,4 %) enregistrent une baisse. Les prix du transport ferroviaire (+ 0,2 %) et ceux du transport aérien sont en hausse (+ 1,9 %). Dans les activités logistiques, les prix de la manutention sont en baisse (- 0,2 %) et les prix de la messagerie-fret express sont stables (+ 0,0 %). Les prix de l entreposage (+ 0,4 %), et ceux des autres services de poste et de courrier (+ 0,5 %) enregistrent une hausse. Au total, sur l année 2014, les prix des transports de fret auront évolués dans des proportions variées. Les prix du transport routier (+ 0,1 %) sont stables et ceux du transport maritime (+ 2,8 %) ont augmenté. Les prix du transport ferroviaire (- 4,1 %), du transport aérien (- 2,2 %) et du transport fluvial (- 0,9 %) ont baissé. Dans les activités logistiques, les prix de l entreposage (+ 0,6 %) et de la manutention (+ 1,2 %) ont progressé alors qu ils diminuent dans la messagerie-fret express (- 1,6 %) et les autres services de poste et de courrier (- 3,8 %). Indices des prix du transport de fret et de l entreposage - référence 100 en 2010 Transport de fret Logistique T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T Transport ferroviaire (49.2) Transport routier (49.41) Transport maritime (50.2) Transport fluvial (50.4) Transport aérien (51.21) T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T Autres services de poste et de courrier (53.2) Messagerie, fret express (52.29A) Entreposage (52.10) Manutention (52.24) Niveaux Évolutions T/T-1 (en %) 2014 T4/ 2014/2013 en 2014 T T4 (p) 2014 T T T T T4 (en %) moyenne annuelle (%) Transport ferroviaire (49.2) 100,2 100,4-1,5-0,6-1,3 0,2-3,2-4,1 Transport routier (49.41) 106,2 105,7 0,1-0,1 0,2-0,5-0,2 0,1 Transport maritime (50.2) 85,1 83,7-1,6 0,8-3,6-1,7-5,9 2,8 Transport fluvial (50.4) 114,1 113,7 0,3-0,4-0,7-0,4-1,3-0,9 Transport aérien (51.21) 115,0 117,2-2,4-1,3 1,2 1,9-0,6-2,2 Entreposage (52.10) 104,4 104,9 0,8 0,0-0,3 0,4 1,0 0,6 Manutention (52.24) 104,8 104,6 0,5 0,4 0,1-0,2 0,8 1,2 Messagerie, fret express (52.29 A) 95,7 95,7-0,8 0,7 0,1 0,0-0,1-1,6 Autres services de poste et de courrier (53.2) 93,4 93,9-0,9-3,2-0,8 0,5-4,3-3,8 (p) Les données du quatrième trimestre 2014 sont provisoires. Sources : SOeS 49.2 (à partir de l enquête «prix du transport ferroviaire de fret»), 50.2, (à partir des données de Iata Cargo), A (à partir de l enquête «activité de la messagerie»), Insee 49.41, 50.4, 52.10, 52.24, 53.2 Service de l observation et des statistiques

2 Les prix du transport ferroviaire de fret en hausse, après quatre trimestres de baisse Les prix du transport ferroviaire de fret sont en hausse (+ 0,2 %) au quatrième trimestre 2014 après quatre trimestres successifs de baisse. Cela retrace une hausse dans le transport national (+ 0,2 %) et dans l international (+ 0,1 %). Au total en 2014, en moyenne annuelle, les prix du transport ferroviaire de fret ont baissé de 4,1 % par rapport à Cette baisse s observe pour le transport national (- 5,0 %), les prix du transport international enregistrant une hausse sur l année (+ 1,4 %). Baisse des prix du transport routier de fret Les prix du transport routier de fret sont en baisse au quatrième trimestre 2014 (- 0,5 %). Dans les composantes nationales, les prix du transport de fret de proximité sont en baisse (- 0,2 %) et ceux du transport de fret interurbain également (- 0,3 %). À l international, les prix sont quasiment stables (- 0,1 %). Au total en 2014, en moyenne annuelle, les prix du transport routier de fret sont quasiment stables (+ 0,1 %) par rapport à Baisse des prix du transport maritime L indice des prix du transport maritime de fret (- 1,7 %) retrace à la fois l évolution des prix du transport de vrac, très volatils, et celle des prix du transport de fret par ferry aux évolutions moins marquées. Au total sur l année 2014, en moyenne annuelle, les prix du transport maritime auront augmenté de 2,8 % par rapport à Les prix du transport fluvial à la baisse Dans le transport fluvial, les prix sont en légère baisse (- 0,4 %) au quatrième trimestre Cette baisse des prix du transport fluvial recouvre une baisse des prix dans le transport national (- 1,1 %), et une baisse marquée des prix de l international (- 2,0 %). Les prix sont en légère baisse sur le bassin «Nord-Pas-de-Calais» (- 0,5 %) et en baisse marquée sur le bassin «Seine» (- 2,8 %). Au total en 2014, en moyenne annuelle, les prix ont diminué de 0,9 % par rapport à Hausse des prix dans le transport aérien de fret L indice d ensemble des prix du transport aérien de fret est en hausse de 1,9 % au quatrième trimestre L ensemble des prix par grande région de destination sont en hausse (+ 4,1 % pour la France outre-mer, + 1,6 % pour l Europe, + 2,2 % pour l Afrique, + 3,6 % pour l Asie-Pacifique, + 1,9 % pour l Amérique du Nord et + 2,7 % pour l Amérique du Sud et centrale) à l exception de ceux vers le Moyen- Orient en très forte baisse (- 13,5 %). Au total sur l année 2014, en moyenne annuelle, les prix dans le transport aérien de fret auront baissé de 2,2 % après trois années de hausse. Les prix de l entreposage et des autres services de poste et courrier sont en hausse, ceux de la messagerie sont stables et ceux de la manutention baissent Les prix de l entreposage augmentent (+ 0,4 %) au quatrième trimestre 2014, recouvrant une hausse pour le frigorifique (+ 1,7 %) et une quasi-stabilité pour le non frigorifique (+ 0,1 %). Sur l ensemble de l année, en moyenne annuelle, les prix de l entreposage ont augmenté de 0,6 % par rapport à Au quatrième trimestre 2014, les prix des autres services de poste et de courrier sont en hausse (+ 0,5 %). Sur un an, les prix baissent de 3,8 %. L indice des prix de la messagerie et du fret express est stable au quatrième trimestre 2014 (+ 0,0 %) après une hausse aux deux trimestres précédents. Au total en 2014, en moyenne annuelle, les prix de la messagerie et du fret express ont baissé (- 1,6 %). Les prix de la manutention baissent légèrement (- 0,2 %) au quatrième trimestre de 2014 avec une quasi-stagnation du portuaire (- 0,1 %) et une baisse du non portuaire (- 0,4 %). Au total sur 2014, en moyenne annuelle, les prix de la manutention sont en hausse de 1,2 %. 2 Commissariat général au développement durable - Service de l observation et des statistiques

3 Indices des prix du transport de fret et de l entreposage - référence 100 en 2010 Pondération en % Variations T/T-1 Niveaux (en %) 2014 T T4 (p) 2014 T T T T T4/ 2013 T4 (en %) 100,0 Transport ferroviaire (49.2) 100,2 100,4-1,5-0,6-1,3 0,2-3,2 87,0 National 98,3 98,5-1,6-0,8-1,6 0,2-3,8 13,0 International 112,1 112,2-0,9 1,1 0,1 0,1 0,4 100,0 Transport routier (49.41) 106,2 105,7 0,1-0,1 0,2-0,5-0,2 34,9 Transport de fret de proximité 105,1 104,9 0,2-0,1 0,2-0,2 0,1 51,7 Transport de fret interurbain 106,2 105,9 0,2 0,1 0,1-0,3 0,1 13,4 Transport international 107,5 107,4-0,7 0,1 0,0-0,1-0,7 17,2 produits agroalimentaires 106,5 105,8 0,4 0,0 0,1-0,7-0,2 10,3 minéraux bruts et matériaux de construction 105,5 105,3 0,2 0,1-0,2-0,1-0,1 49,1 produits manufacturés 106,5 106,3 0,1 0,1 0,3-0,2 0,3 8,5 Location avec chauffeur 106,5 106,0 0,4-0,2 0,1-0,5-0,2 100,0 Transport maritime (50.2) 85,1 83,7-1,6 0,8-3,6-1,7-5,9 100,0 Transport fluvial (50.4) 114,1 113,7 0,3-0,4-0,7-0,4-1,3 50,4 National 111,4 110,2-2,4-1,2 0,2-1,1-4,5 5,9 produits agricoles 107,6 108,9 4,1-0,1-1,7 1,2 3,4 16,8 minéraux bruts et matériaux de construction 103,9 102,7 0,1-0,2-0,4-1,2-1,6 49,7 International 108,7 106,5-0,2 0,7-3,5-2,0-4,9 12,8 produits agricoles 104,7 107,1 1,1-0,9-0,3 2,3 2,2 Bassins (1): 21,0 Nord-Pas-de-Calais 104,6 104,1 2,0-0,9 0,2-0,5 0,9 33,3 Seine 106,8 103,8 2,3-0,7 0,1-2,8-1,2 100,0 Transport aérien (51.21) (2) 115,0 117,2-2,4-1,3 1,2 1,9-0,6 À destination de : 15,9 France outre-mer 101,9 106,1-2,2-0,7 0,6 4,1 1,7 2,3 Europe 137,7 139,9-0,5-1,1 2,7 1,6 2,8 27,0 Afrique 110,9 113,3-2,4 1,9-2,1 2,2-0,5 7,5 Moyen-Orient 146,6 126,8 5,3 9,6 1,2-13,5 1,0 25,0 Asie-Pacifique 181,0 187,5-1,2 5,8 3,3 3,6 11,7 9,8 Amérique du Nord 140,0 142,7-1,4 5,3 0,8 1,9 6,7 13,2 Amérique du Sud et centrale 116,6 119,7-3,5 4,5-2,5 2,7 0,9 100,0 Entreposage et stockage (52.10) 104,4 104,9 0,8 0,0-0,3 0,4 1,0 20,8 Frigorifique 99,5 101,2 0,4 0,5-1,1 1,7 1,5 79,2 Non frigorifique 105,7 105,8 0,8 0,1-0,1 0,1 0,9 100,0 Manutention (52.24) 104,8 104,6 0,5 0,4 0,1-0,2 0,8 83,4 Portuaire 105,6 105,5 0,7 0,4 0,0-0,1 1,0 16,6 Non portuaire 100,9 100,5 1,4-1,1 0,3-0,4 0,2 100,0 Messagerie, fret express (52.29 A) 95,7 95,7-0,8 0,7 0,1 0,0-0,1 100,0 Autres services de poste et de courrier (53.2) 93,4 93,9-0,9-3,2-0,8 0,5-4,3 84,2 National (3) 92,7 92,8-1,1-5,4-0,8 0,1-7,2 15,8 International (3) 97,9 98,3-0,6-1,8-0,9 0,4-2,8 (p) Les données du quatrième trimestre 2014 sont provisoires. (1) Certains bassins ne figurent pas ici pour des raisons de confidentialité. (2) Suite à un rebasement au premier trimestre 2010, de nouvelles pondérations sont utilisées à partir du deuxième trimestre 2010 pour le calcul des évolutions trimestrielles ; les séries d indices de prix ont également été révisées à partir de cette date. (3) Suite à un rebasement au deuxième trimestre 2009, de nouvelles pondérations sont utilisées à partir du quatrième trimestre 2009 pour le calcul des évolutions trimestrielles. Sources : SOeS 49.2 (à partir de l enquête «prix du transport ferroviaire de fret»), 50.2, (à partir des données de Iata Cargo), A (à partir de l enquête «activité de la messagerie»), Insee 49.41, 50.4, 52.10, 52.24, 53.2 Commissariat général au développement durable - Service de l observation et des statistiques 3

4 Moyenne annuelle Moyennes annuelles Variations (en %) / / / /2013 Transport ferroviaire (49.20) n.d. 105,0 105,4 101,0 n.d. n.d. 0,4-4,1 National n.d. 104,5 104,6 99,4 n.d. n.d. 0,1-5,0 International n.d. 107,5 110,2 111,7 n.d. n.d. 2,5 1,4 Transport routier (49.41) 103,1 105,0 105,9 106,0 3,1 1,9 0,9 0,1 Transport de fret de proximité 102,6 104,3 104,7 105,0 2,6 1,7 0,3 0,3 Transport de fert interurbain 103,1 105,1 106,0 106,1 3,1 1,9 0,9 0,1 Transport international 104,5 106,0 107,6 107,5 4,5 1,4 1,5-0,1 produits agroalimentaires 104,0 106,2 106,1 106,3 4,0 2,1-0,1 0,2 minéraux bruts et matériaux de construction 102,6 104,7 105,2 105,5 2,6 2,0 0,5 0,3 produits manufacturés 103,3 105,1 106,1 106,3 3,3 1,8 0,9 0,2 Location avec chauffeur 102,7 105,1 106,0 106,4 2,7 2,4 0,9 0,3 Transport maritime (50.2) 87,0 82,0 83,8 86,2-13,0-5,7 2,2 2,8 Transport fluvial (50.4) 109,5 115,2 115,6 114,5 9,5 5,2 0,3-0,9 National 109,2 115,1 115,7 111,4 9,2 5,4 0,5-3,8 produits agricoles 103,9 105,3 106,9 108,9 3,9 1,3 1,6 1,8 minéraux bruts et matériaux de construction 101,9 104,2 104,3 103,9 1,9 2,3 0,0-0,4 International 114,4 116,6 112,8 109,9 14,4 1,9-3,2-2,6 produits agricoles 106,0 108,1 108,9 105,7 6,0 2,0 0,8-2,9 dont bassins (1) : Nord-Pas-de-Calais 104,7 106,6 105,8 104,6 4,7 1,8-0,7-1,2 Seine 102,5 103,9 104,7 106,2 2,5 1,4 0,7 1,5 Transport aérien (51.21) (3) 109,8 113,0 117,8 115,2 9,8 3,0 4,2-2,2 À destination de : France outre-mer 103,7 104,6 106,2 102,8 3,8 0,8 1,6-3,2 Europe 114,3 124,2 135,1 136,8 14,3 8,7 8,8 1,3 Afrique 109,0 112,4 113,7 112,2 9,0 3,1 1,2-1,3 Moyen Orient 117,8 133,0 137,2 137,6 17,8 13,0 3,2 0,3 Asie-Pacifique 125,4 139,5 160,6 177,4 25,4 11,3 15,1 10,4 Amérique du Nord 120,1 125,1 131,0 138,4 20,1 4,2 4,7 5,6 Amérique du Sud et centrale 111,8 111,6 117,0 136,9 11,8-0,1 4,8 17,0 Entreposage et stockage (52.10) (4) 101,5 102,2 104,1 104,7 1,5 0,7 1,8 0,6 Frigorifique 101,5 100,1 100,4 100,4 1,5-1,3 0,3-0,1 Non frigorifique 101,6 102,8 105,1 105,8 1,6 1,2 2,2 0,7 Manutention (52.24) (4) 100,6 102,1 103,4 104,6 0,6 1,5 1,3 1,2 Portuaire 100,7 102,1 103,7 105,5 0,7 1,5 1,6 1,7 Non portuaire 100,7 101,9 101,9 100,9 0,7 1,2 0,0-0,9 Messagerie, fret expres (52.29 A) 100,6 100,3 97,1 95,5 0,6-0,2-3,3-1,6 Autres services de poste et de courrier (53.2) 100,6 99,2 98,4 94,7 0,6-1,4-0,8-3,8 National (5) 100,3 99,3 99,6 94,5 0,3-1,0 0,3-5,1 International (5) 102,2 98,5 100,8 98,9 2,2-3,6 2,3-1,9 NB : les données de l année 2014 sont provisoires. (1) Certains bassins ne figurent pas ici pour des raisons de confidentialité. (2) Suite à un rebasement au premier trimestre 2010, de nouvelles pondérations sont utilisées à partir du deuxième trimestre 2010 pour le calcul des évolutions trimestrielles ; les séries d indices de prix ont également été révisées à partir de cette date. (3) Suite à un rebasement au deuxième trimestre 2009, de nouvelles pondérations sont utilisées à partir du quatrième trimestre 2009 pour le calcul des évolutions trimestrielles. n.d. : donnée non disponible. Sources : SOeS 49.2 (à partir de l enquête «prix du transport ferroviaire de fret»), 50.2, (à partir des données de Iata Cargo), A (à partir de l enquête «activité de la messagerie»), Insee 49.41, 50.4, 52.10, 52.24, Commissariat général au développement durable - Service de l observation et des statistiques

5 Méthodologie Source Les indices de prix des transports de fret, de l entreposage et des services auxiliaires des transports s inscrivent dans le dispositif européen d indices de prix à la production des services aux entreprises régi par le règlement européen des statistiques de court terme (1165/2005 dit «STS»). Champ Le SOeS produit les indices relatifs aux transports de fret ferroviaire (49.2), maritime (50.2) et aérien (51.21) ainsi que l indice de prix de la messagerie-fret express (52.29A). Les autres indices (49.41, 50.4, 52.10, 52.24, 53.2) de cette publication sont réalisés par l Insee. Méthode La méthodologie relative aux différents indices de prix produits par le SOeS (transport routier de fret, transport maritime de fret, transport fluvial de fret, transport aérien de fret, entreposage, manutention, messagerie-fret express) est disponible sur le site : rubrique Sources et méthodes / Opérations statistiques et production d indices / Transports. Avertissement sur les séries Les indices de prix du transport aérien ont été révisés depuis le deuxième trimestre 2010 en raison d un changement de base. La liste des liaisons aériennes prises en compte et leurs pondérations ont été actualisées (voir méthode). Par ailleurs à cette occasion, suite à une adaptation du système informatique de calcul, les indices de prix du transport routier et du transport fluvial ont également été révisés Diffusion Les séries des indices de prix sont disponibles : pour les transports de fret (routier, fluvial, aérien et maritime), l entreposage, la manutention et la messagerie-fret express sur le site : rubrique Transports / Entreprises et emploi / Prix pour les autres services de poste et de courrier sur le site internet de l Insee : pour les services aux entreprises dont font partie le transport et l entreposage sur le site internet d Eurostat dans la base de données New Cronos : Chiffres & statistiques Commissariat général au développement durable Service de l observation et des statistiques Tour Séquoia La Défense cedex Mel : Directeur de la publication Sylvain MOREAU ISSN : SOeS 2015 Julien NICOLAS

Construction de logements

Construction de logements COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 640 Mai 2015 Construction de logements Résultats à fin avril 2015 (France entière) OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Rappel À compter des

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARI GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 461 Novembre 2013 Prix du gaz et de l électricité en France et dans l Union européenne en 2012 OBRVION ET STISTIQU ÉNERG En 2012, le prix du gaz a augmenté

Plus en détail

Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011

Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 366 Novembre 2012 Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011 OBRVATION ET STATISTIQU ÉNERG En 2011, le prix du gaz a augmenté dans tous

Plus en détail

Les prélèvements d eau en France en 2009 et leurs évolutions depuis dix ans

Les prélèvements d eau en France en 2009 et leurs évolutions depuis dix ans COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 29 Février 212 Les prélèvements d eau en France en 29 et leurs évolutions depuis dix ans OBSERVATION ET STATISTIQUES ENVIRONNEMENT En 29, 33,4 milliards

Plus en détail

De nouveaux indicateurs pour suivre la construction de logements

De nouveaux indicateurs pour suivre la construction de logements COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n spécial Février 2015 De nouveaux indicateurs pour suivre la construction de logements OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Le SOeS diffuse

Plus en détail

LE TRANSPORT ET LA LOGISTIQUE DANS LE COTENTIN

LE TRANSPORT ET LA LOGISTIQUE DANS LE COTENTIN LE TRANSPORT ET LA LOGISTIQUE DANS LE COTENTIN Juillet 2011 Sommaire Le transport et la logistique dans le Cotentin...2 Une filière victime de l enclavement...3 Le transport de marchandises dans la Manche...7

Plus en détail

Repères. Chiffres clés du transport. Édition 2015. mars 2015. Service de l observation et des statistiques

Repères. Chiffres clés du transport. Édition 2015. mars 2015. Service de l observation et des statistiques Commissariat général au développement durable Repères mars 205 Chiffres clés du transport Édition 205 Service de l observation et des statistiques mars 205 Chiffres clés du transport www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Prix de l énergie dans l Union européenne en 2010

Prix de l énergie dans l Union européenne en 2010 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 249 Septembre 2011 Prix de l énergie dans l Union européenne en 2010 OBRVATION ET STATISTIQU ÉNERG En 2010, le prix du gaz a diminué dans l Union européenne

Plus en détail

FILIÈRE TRANSPORT-LOGISTIQUE. Enjeux et questionnements Paroles d'acteurs. Synthèse

FILIÈRE TRANSPORT-LOGISTIQUE. Enjeux et questionnements Paroles d'acteurs. Synthèse FILIÈRE TRANSPORT-LOGISTIQUE Enjeux et questionnements Paroles d'acteurs Synthèse avril 2004 Source : Agence de développement et d'urbanisme de Lille Métropole - 2004 2 L Agence de développement et d urbanisme

Plus en détail

RELEVÉ DES TRANSACTIONS ÉCONOMIQUES AVEC DES NON-RÉSIDENTS RTE

RELEVÉ DES TRANSACTIONS ÉCONOMIQUES AVEC DES NON-RÉSIDENTS RTE RELEVÉ DES S ÉCONOMIQUES AVEC DES NON-RÉSIDENTS RTE Nomenclature générale des codes de transactions à produire par les Déclarants Directs Généraux Pour application à compter du 1 er juillet 2012 15 décembre

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS PERIODE DU 1 ER AVRIL AU 31 DECEMBRE 2004-1 - COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ Période du 1 er avril au 31 décembre 2004 2003 2003 Exercice clos le Notes Pro forma 31 mars 2004

Plus en détail

La situation des transports en Pays de la Loire. Les effectifs salariés du secteur des transports en 2013 ET CONNAISSANCE ANALYSES.

La situation des transports en Pays de la Loire. Les effectifs salariés du secteur des transports en 2013 ET CONNAISSANCE ANALYSES. service connaissance des territoires et évaluation septembre 2014 La situation des transports en Les effectifs salariés du secteur des transports en 2013 ANALYSES ET CONNAISSANCE Collection n 119 direction

Plus en détail

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont :

Chapitre 2 : La logistique. Pour le commerce international, les modes de transport utilisés sont : I) La chaine logistique internationale. A. Le concept de logistique. Chapitre 2 : La logistique. Les activités de logistique et de transport permettent de gérer l ensemble des flux de matières et de produits,

Plus en détail

Pays de la région mulhousienne. Etude emploi transport / logistique AGENCE D URBANISME DE LA REGION MULHOUSIENNE

Pays de la région mulhousienne. Etude emploi transport / logistique AGENCE D URBANISME DE LA REGION MULHOUSIENNE Pays de la région mulhousienne Etude emploi transport / logistique AGENCE D URBANISME DE LA REGION MULHOUSIENNE Janvier 2008 Etude emploi transport / logistique 2 Etude emploi transport / logistique SOMMAIRE

Plus en détail

Royaume du Maroc المرجع :

Royaume du Maroc المرجع : المملكة المغربية Royaume du Maroc المرجع : a présente note méthodologique reprend les nouvelles recommandations internationales mises en œuvre par le Maroc, pour l établissement de la balance des paiements

Plus en détail

SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com. Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz

SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com. Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz SDV, UN SERVICE DE PROXIMITÉ ET UNE PERFORMANCE ASSURÉE La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un

Plus en détail

Manifestation sur les innovations de la supply chain

Manifestation sur les innovations de la supply chain Manifestation sur les innovations de la supply chain INITIATIVES DE MUTUALISATION ET MULTI-MODALITE E.COMMERCE ET LOGISTIQUE TRACABILITE ET PACKAGING Avec la participation de TRANSLOG OUVERTURE PAR MME

Plus en détail

ARCHIVES. Ouvrages & Règlementations en vigueur sur le. Transport et la Logistique. Mai 2005 À l attention des Responsables :

ARCHIVES. Ouvrages & Règlementations en vigueur sur le. Transport et la Logistique. Mai 2005 À l attention des Responsables : Mai 2005 À l attention des Responsables : B035 Qualité Projets Export Achats Logistique Ouvrages & Règlementations en vigueur sur le Transport et la Logistique Réglementation du transport... Aérien...

Plus en détail

Point d actualité. Conseil Economique, Social & Environnemental Régional. Séance plénière 2 février 2015

Point d actualité. Conseil Economique, Social & Environnemental Régional. Séance plénière 2 février 2015 Conseil Economique, Social & Environnemental Régional Point d actualité Séance plénière 2 février 2015 Rapporteur général : Jean-Jacques FRANCOIS, au nom du Comité de Conjoncture CONTEXTE GÉNÉRAL A la

Plus en détail

La région Nord-Pas-de-Calais

La région Nord-Pas-de-Calais La région Nord-Pas-de-Calais A Quelle est l identité de ma région? Quelles sont ses activités? 1 La région Nord-Pas-de-Calais en France 1 2 Les chiffres-clés de la région Nord-Pas-de-Calais Nord-Pas-de-Calais

Plus en détail

Cet article s attache tout d abord

Cet article s attache tout d abord Méthodes internationales pour comparer l éducation et l équité Comparaison entre pays des coûts de l éducation : des sources de financement aux dépenses Luc Brière Marguerite Rudolf Bureau du compte de

Plus en détail

Port de Limay-Porcheville. Infrastructures, Services, Multimodalité

Port de Limay-Porcheville. Infrastructures, Services, Multimodalité Port de Limay-Porcheville Infrastructures, Services, Multimodalité Port de Limay-Porcheville, plate-forme incontournable de l Ouest parisien Situé à l Ouest de Paris sur l axe Paris-Rouen-Le Havre, le

Plus en détail

I) Evolution de la demande d emploi mensuelle

I) Evolution de la demande d emploi mensuelle Document rédigé le 27/04/2015 LES ESSENTIELS DE L EMPLOI - Chiffres de mars 2015 Plan : I) Evolution de la demande d emploi mensuelle (pages 1 et 2) - Catégorie A - Catégorie ABC - Entrées et sorties/offres

Plus en détail

L'EMPLOI SALARIE au 31 décembre 2013 Nombre établissements

L'EMPLOI SALARIE au 31 décembre 2013 Nombre établissements STATISTIQUES ET INDICATEURS POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE - MARS 2015 MAYENNE PORTRAIT SECTORIEL SITUATION AU 31/12/2014 DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE «POLE

Plus en détail

SCPI GEMMEO COMMERCE. L immobilier de commerce français en portefeuille

SCPI GEMMEO COMMERCE. L immobilier de commerce français en portefeuille SCPI GEMMEO COMMERCE L immobilier de commerce français en portefeuille AVERTISSEMENT Facteurs de risques Avant d investir dans une société civile de placement immobilier (ci-après «SCPI»), vous devez tenir

Plus en détail

La filière logistique : un savoir-faire de l Eure

La filière logistique : un savoir-faire de l Eure D O S S I E R T E C H N I Q U E L Eure, atout économique pour le Grand Paris La filière logistique : un savoir-faire de l Eure La filière logistique est l une des spécificités fortes de la Haute-Normandie,

Plus en détail

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 2014. Accelerating success. Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 4 ème trimestre 214 Accelerating success. PERSPECTIVES Une année 215 dans la continuité > Après le creux de 213, l activité sur le marché des bureaux francilien

Plus en détail

CONNAISSANCE DE LA BRANCHE TRANSPORT. Cours interentreprises 4

CONNAISSANCE DE LA BRANCHE TRANSPORT. Cours interentreprises 4 CONNAISSANCE DE LA BRANCHE TRANSPORT 1 Objectif Vous connaissez les moyens de transport courants avec leurs avantages et paticularités. Vous êtes capable de choisir le moyen de transport et l emballage

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC OFFICE DES CHANGES

ROYAUME DU MAROC OFFICE DES CHANGES ROYAUME DU MAROC OFFICE DES CHANGES www.oc.gov.ma 2007 La reproduction des informations contenues dans la présente publication est autorisée sous réserve d en mentionner expressément la source. 1 TABLE

Plus en détail

Mardi 22 novembre 2011. Les matinées d information de l A.F.D.E.T. Isère : Les métiers de la logistique

Mardi 22 novembre 2011. Les matinées d information de l A.F.D.E.T. Isère : Les métiers de la logistique Mardi 22 novembre 2011 Les matinées d information de l A.F.D.E.T. Isère : Les métiers de la logistique La formation initiale Académie de Grenoble Les formations de la conduite routière NIVEAU 5 et 4 CAP

Plus en détail

#Club Pierre. Marché des bureaux en Ile-de-France. 9 Juillet 2015 DTZ Research

#Club Pierre. Marché des bureaux en Ile-de-France. 9 Juillet 2015 DTZ Research #Club Pierre Marché des bureaux en Ile-de-France 9 Juillet 2015 DTZ Research Un 2 ème trimestre meilleur que le 1 er.. Demande placée de bureaux en Ile-de-France, en milliers de m² 3 000 2 500 2 000 1

Plus en détail

2014-2017. DUT Gestion Logistique et Transport. Organisation des études. Un passeport pour l étranger & formation bilingue.

2014-2017. DUT Gestion Logistique et Transport. Organisation des études. Un passeport pour l étranger & formation bilingue. Institut Universitaire de Technologie GLT Gestion Logistique & Transport Place Robert Schuman - BP 4006 76610 Le Havre 02.32.74.46.00 - Fax 02.32.74.46.71 Secrétariat administratif iut-sec-glt@univ-lehavre.fr

Plus en détail

ÉVOLUTION DES EFFECTIFS SALARIES

ÉVOLUTION DES EFFECTIFS SALARIES Mise à jour 2014 ÉVOLUTION DES EFFECTIFS SALARIES L ACCOS a recensé 30 463 établissements employant 343 976 salariés en Seine-et-Marne fin 2013, soit sur un an, une légère hausse de + 0.12 % du nombre

Plus en détail

Pôle n 13 : Pôle de La Sentinelle

Pôle n 13 : Pôle de La Sentinelle Pôle n 13 : Pôle de La Sentinelle S'étendant sur la majeure partie de la commune de La Sentinelle mais également à la marge sur les communes de Valenciennes et Trith-Saint- Léger, ce pôle regroupe plus

Plus en détail

UNE LOGISTIQUE FIABLE POUR LE SECTEUR DE L ENERGIE ÉOLIENNE. Continuer

UNE LOGISTIQUE FIABLE POUR LE SECTEUR DE L ENERGIE ÉOLIENNE. Continuer UNE LOGISTIQUE FIABLE POUR LE SECTEUR DE L ENERGIE ÉOLIENNE Continuer Contents Sommaire Comprendre COMPRENDRE VOS BESOINS Comprendre Après avoir progressé en moyenne de 25% par an au cours de la dernière

Plus en détail

Coopération entre les ports maritimes et les plateformes intérieures ( freight village )

Coopération entre les ports maritimes et les plateformes intérieures ( freight village ) Coopération entre les ports maritimes et les plateformes intérieures ( freight village ) Bruno VERGOBBI Délégué général de l UPACCIM (Union des Ports Autonomes et des Chambres de Commerce et d Industrie

Plus en détail

Le secteur de la restauration commerciale : données économiques, évolution des prix et du nombre de plaintes du secteur

Le secteur de la restauration commerciale : données économiques, évolution des prix et du nombre de plaintes du secteur N 28 juillet 2014 Service du soutien au réseau Sous-direction de la communication, programmation et veille économique Bureau de la veille économique et des prix Auteur : Nicolas ROUX 1 Le secteur de la

Plus en détail

Deux Fleuves. 14 communes 35 389 habitants 2 837 établissements 7 756 emplois salariés. Données 2015

Deux Fleuves. 14 communes 35 389 habitants 2 837 établissements 7 756 emplois salariés. Données 2015 Données 2015 14 communes 35 389 habitants 2 837 établissements 7 756 emplois salariés Répartition des établissements par secteurs d activités La communauté de communes des Deux Fleuves regroupe 14 communes

Plus en détail

Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en Guadeloupe en février 2015

Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en Guadeloupe en février 2015 DIECCTE DR Pôle emploi et Îles du Nord Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en en février 2015 Demandeurs d'emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi Catégories A et A,

Plus en détail

de la logistique dans les Pyrénées Orientales

de la logistique dans les Pyrénées Orientales Le secteur du transport et de la logistique dans les Pyrénées Orientales Soirée économique des Délégués Consulaires de la CCI de Perpignan jeudi 30 octobre 2014 Le positionnement du département au sein

Plus en détail

Durée d investissement recommandée de 8 ans. Lorsque vous investissez dans une SCPI, vous devez tenir compte des éléments et risques suivants :

Durée d investissement recommandée de 8 ans. Lorsque vous investissez dans une SCPI, vous devez tenir compte des éléments et risques suivants : SCPI Rivoli Avenir Patrimoine investir INDIRECTEMENT dans l immobilier d entreprise et bénéficier de revenus potentiels réguliers Durée d investissement recommandée de 8 ans AVERTISSEMENT Lorsque vous

Plus en détail

Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en Guyane en janvier 2015

Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en Guyane en janvier 2015 DIECCTE DR Pôle emploi Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en en janvier 2015 Demandeurs d'emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi Catégories A et A, B, C (en cvs) 24

Plus en détail

Healthcare * sdv.com. Logistique. Imagination. *Santé

Healthcare * sdv.com. Logistique. Imagination. *Santé Healthcare * sdv.com Logistique. Imagination. *Santé SDV, un service de proximité et une performance assurée La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un service de proximité

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

Transport et Logistique face à la mondialisation

Transport et Logistique face à la mondialisation Commission Mobilité et Transport Transport et Logistique face à la mondialisation Cas des Produits Industrialisés CNISF le 13 janvier 2010 JC Raoul 1 Pourquoi les produits industrialisés? Une croissance

Plus en détail

1 ER BAROMÈTRE DES PRIX DE L IMMOBILIER DE PARKING

1 ER BAROMÈTRE DES PRIX DE L IMMOBILIER DE PARKING 1 ER BAROMÈTRE DES PRIX DE L IMMOBILIER DE PARKING Inédit en France, MonsieurParking.com, société spécialisée dans l achat, la vente et la location de places de parking, crée le 1 er baromètre de l immobilier

Plus en détail

L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier.

L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier. L année touristique 2014 démarre de façon positive pour Paris avec un taux d occupation des hôtels de 72,5 % en progression de 0,6 point en janvier. Sommaire Synthèse 1 Arrivées hôtelières par pays 2 Nuitées

Plus en détail

Chiffre d affaires au 30 juin 2015. Conférence téléphonique du 27 juillet 2015

Chiffre d affaires au 30 juin 2015. Conférence téléphonique du 27 juillet 2015 Chiffre d affaires au 30 juin 2015 Conférence téléphonique du 27 juillet 2015 Faits marquants du 1er semestre 2015 CA hors IFRIC 12 : + 3,2 % à change constant à 220,2 M (vs. 213,4 M au 30 juin 2014) Bon

Plus en détail

Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier

Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier N o 63-238-X au catalogue. Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier 2012. Faits saillants Le revenu

Plus en détail

formation et les métiers du transport et de la logistique

formation et les métiers du transport et de la logistique Dossier documentaire JUILLET 2009 OBSERVATOIRE RÉGIONAL DE L EMPLOI ET DE LA ORMATION D ÎLE-DE-RANCE La formation et les métiers du transport et de la logistique OBSERVATOIRE RÉGIONAL DE L EMPLOI ET DE

Plus en détail

PRESENTATION DE L AGENCE NATIONALE DES PORTS. Avril 2011

PRESENTATION DE L AGENCE NATIONALE DES PORTS. Avril 2011 PRESENTATION DE L AGENCE NATIONALE DES PORTS Avril 2011 1 Mise en place d un cadre législatif et réglementaire L instauration par la Loi 15-02 de: l obligation d exercice des activités portuaires dans

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES IEDOM

OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES IEDOM OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES IEDOM RAPPORT D ACTIVITÉ 2011 INSTITUT D ÉMISSION DES DÉPARTEMENTS D OUTRE-MER Établissement public national 164, rue de Rivoli - 75001 PARIS Tél. 01 53 44 41 41 Rapport

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 411 Avril 13 Conjoncture énergétique Février 13 OBSERVATION ET STATISTIQUES TRANSPORT La production d énergie primaire du mois de février recule de 3,2 %

Plus en détail

NOTE D INFORMATION n 01 Janvier 2014

NOTE D INFORMATION n 01 Janvier 2014 DIRECTION DE L ÉVALUATION, DE LA PROSPECTIVE, ET DE LA PERFORMANCE DEPP NOTE D INFORMATION n 1 Janvier 214 La dépense par élève ou étudiant pour un parcours dans l enseignement scolaire ou supérieur en

Plus en détail

Le secteur des assurances en 2009

Le secteur des assurances en 2009 ACA - Actualités et Perspectives Le secteur des assurances en 2009 Le secteur de l assurance au Luxembourg 24 Le marché national 26 Le marché international 32 23 Le secteur de l assurance au Luxembourg

Plus en détail

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT

Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT Contrat d application 2014-2020 pour l amélioration de la compétitivité logistique IMPORT-EXPORT CONTEXTE GÉNÉRAL L amélioration de la compétitivité logistique des flux import-export, en termes de développement

Plus en détail

Monia Amami Franck Brulhart Raymond Gambini Pierre-Xavier Meschi

Monia Amami Franck Brulhart Raymond Gambini Pierre-Xavier Meschi Version 4.7 Simulation d Entreprise «Artemis» Monia Amami Franck Brulhart Raymond Gambini Pierre-Xavier Meschi p. 1 1. Objectifs et Contexte Général L objectif de la simulation d entreprise «Artemis» est

Plus en détail

l Amérique du Nord, l Amérique Centrale et du Sud, l Asie-Pacifique, l Europe, le Moyen-Orient et l Afrique

l Amérique du Nord, l Amérique Centrale et du Sud, l Asie-Pacifique, l Europe, le Moyen-Orient et l Afrique www.gxs.fr SM GXS Active Logistics Service d informations sur les commandes et les livraisons à la demande Les entreprises ont souvent besoin des informations les plus récentes sur leurs commandes et leurs

Plus en détail

Image de la carte bancaire auprès des porteurs - France

Image de la carte bancaire auprès des porteurs - France Image de la carte bancaire auprès des porteurs - France Rapport d étude 7 novembre 2005 Contacts TNS SOFRES : Florence de MARIEN 01.40.92.45.59 Benjamine DUROUCHOUX 01.40.92.45.14 BDX R_42GV07_01 Département

Plus en détail

Schneider Electric. Lyon. 30 mars 2015

Schneider Electric. Lyon. 30 mars 2015 Schneider Electric Lyon 30 mars 2015 1 Avertissement Cette présentation contient des informations à caractère prévisionnel. Ces informations, établies sur la base des estimations actuelles de la Direction

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Janvier 211 15 1 5-5 -1-15 -2 - -3-35 21 22 23 24 26 27 28 29 21 211 Série dessaisonalisée

Plus en détail

Document de consultation sur le cadre pour les négociants fiables

Document de consultation sur le cadre pour les négociants fiables Document de consultation sur le cadre pour les négociants fiables Réunion du Comité consultatif sur les activités commerciales à la frontière (CCACF) Le 1 février 2011 Ottawa 1 Introduction Les programmes

Plus en détail

En 2011, l investissement corporel brut

En 2011, l investissement corporel brut 4.1 Investissement En 211, l investissement corporel brut hors apport des entreprises des secteurs principalement marchands non financiers et non agricoles s élève à 196 milliards d euros. Il s est redressé

Plus en détail

Bulletin trimestriel de conjoncture n 59

Bulletin trimestriel de conjoncture n 59 Bulletin trimestriel de conjoncture n 59 2 ème trimestre 2013 Repli accentué au 2 ème trimestre (-2%) du volume de travaux d entretienrénovation de logements Cette baisse d activité correspond à une baisse

Plus en détail

BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES

BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES 1 er et 2 ème trimestres 2012 Note semestrielle N 5 BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES Une activité dynamique qui pourrait s essouffler L activité d hébergement d entreprises au premier

Plus en détail

Guide de déclaration

Guide de déclaration Enquête unifiée auprès des entreprises Enquête annuelle de 2012 auprès des sièges sociaux If you would prefer receiving this document in English, please call us toll-free at: 1-800-972-9692 Guide de déclaration

Plus en détail

La filière «Transport Logistique»

La filière «Transport Logistique» Direccte ÎLE-DE-FRANCE Direc on régionale des entreprises, de la concurrence, de la consomma on du travail et de l emploi études sectorielles La filière «Transport Logistique» avril 2013 un enjeu stratégique

Plus en détail

BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES

BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES 1 er et 2 ème trimestres 2010 Note semestrielle N 1 BAROMETRE DE CONJONCTURE DE L HEBERGEMENT D ENTREPRISES 1. CHIFFRE D AFFAIRES TOTAL DES CENTRES D AFFAIRES Chiffre d affaires total / surface totale

Plus en détail

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Résumé L excédent commercial suisse affiche un nouveau record en 2013, à 26,6 Mds CHF (environ 4,5% du PIB). Recevant près de 55% des exportations suisses, l

Plus en détail

Liste des activités réglementées

Liste des activités réglementées Liste des activités Agence de mannequins 2 Architecte 2 Assurance/ Réassurance 3 Auto-école 3 Banque 4 Bar/Brasserie/café 4 Changeur manuel 4 Commissionnaire de transport 4 Courtier de Fret Fluvial 5 Courtier

Plus en détail

En souscrivant. au contrat de distribution des solutions AKANEA, vous êtes triplement gagnant :

En souscrivant. au contrat de distribution des solutions AKANEA, vous êtes triplement gagnant : Editeur de progiciels de gestion experts pour les professionnels : Agroalimentaire Transport Douane Entreposage En souscrivant au contrat de distribution des solutions AKANEA, vous êtes triplement gagnant

Plus en détail

Performance des grands groupes bancaires français au 31 mars 2012

Performance des grands groupes bancaires français au 31 mars 2012 Performance des grands groupes bancaires français au 31 mars 2012 Mercredi 16 mai 2012 Sommaire : Introduction > Un premier trimestre 2012 impacté par des éléments exceptionnels > Une dynamique commerciale

Plus en détail

LE SYSTÈME BANCAIRE COM DU PACIFIQUE ET FINANCIER DANS LES

LE SYSTÈME BANCAIRE COM DU PACIFIQUE ET FINANCIER DANS LES IEOM RAPPORT ANNUEL 2008 LE SYSTÈME BANCAIRE ET FINANCIER DANS LES COM DU PACIFIQUE Trois catégories d établissements de crédit 1 sont implantées dans les collectivités d outremer du Pacifique : les banques

Plus en détail

Perspectives des systèmes avancés pour les entreprises de transports et de logistique

Perspectives des systèmes avancés pour les entreprises de transports et de logistique D.BOLLO janvier 2003 INRETS Perspectives des systèmes avancés pour les entreprises de transports et de logistique Les systèmes d'informations et de communications ont progressé rapidement ses dix dernières

Plus en détail

la création d entreprise en nord-pas de calais

la création d entreprise en nord-pas de calais Nord-Pas de Calais N 184 SEPTEMBRE 2014 la création d entreprise en nord-pas de calais Près de 24 000 créations d entreprise en 2013 en Nord-Pas de Calais En 2013, les créations ont légèrement baissé en

Plus en détail

Le score Pour un diagnostic individuel Pour une analyse de portefeuille d entreprises

Le score Pour un diagnostic individuel Pour une analyse de portefeuille d entreprises Le score Pour un diagnostic individuel Pour une analyse de portefeuille d entreprises IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

Plus en détail

RELEVÉ DES TRANSACTIONS ÉCONOMIQUES AVEC DES NON-RÉSIDENTS RTE

RELEVÉ DES TRANSACTIONS ÉCONOMIQUES AVEC DES NON-RÉSIDENTS RTE RELEVÉ DES TRANSACTIONS ÉCONOMIQUES AVEC DES NON-RÉSIDENTS RTE Nomenclature générale des codes de transactions à produire par les Déclarants Directs Généraux Liste et définitions La présente nomenclature

Plus en détail

Observatoire annuel du marché des communications électroniques en France

Observatoire annuel du marché des communications électroniques en France 31 mai 2012 Observatoire annuel du marché des communications électroniques en France Année 2011 Résultats provisoires ISSN : 2258-3106 2 Remarques générales 1. Publication L ARCEP publie un bilan de l

Plus en détail

RESPONSABLE D UNE UNITE DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE (Enseignement week-end) (ACMS23)

RESPONSABLE D UNE UNITE DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE (Enseignement week-end) (ACMS23) RESPONSABLE D UNE UNITE DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE (Enseignement week-end) (ACMS23) PUBLIC & PREREQUIS Personnes désirant acquérir, maintenir ou approfondir leurs connaissances sur le fonctionnement d

Plus en détail

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Eco-Fiche Janvier 2013 BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Retour sur l année 2012 : l atonie En 2012, le Produit Intérieur Brut (PIB) s est élevé à 1 802,1 milliards d euros, soit

Plus en détail

Directeur de la publication : André-Michel ventre, Directeur de l INHESJ Rédacteur en chef : Christophe Soullez, chef du département de l ONDRP

Directeur de la publication : André-Michel ventre, Directeur de l INHESJ Rédacteur en chef : Christophe Soullez, chef du département de l ONDRP repères Premier ministre 20 institut national des hautes études de la sécurité et de la justice Janvier 2013 n Directeur de la publication : André-Michel ventre, Directeur de l INHESJ Rédacteur en chef

Plus en détail

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. La mesure du chômage par l Insee. N 4 Septembre 2012. Combien y a t il de chômeurs en France?

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. La mesure du chômage par l Insee. N 4 Septembre 2012. Combien y a t il de chômeurs en France? L INSEE EN BREF L Insee en bref N 4 Septembre 2012 La mesure du chômage par l Insee Combien y a t il de chômeurs en France? Quelle définition des chômeurs retient l Insee? Comment l Insee mesure t il le

Plus en détail

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2010

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2010 LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ Données clés 2010 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes de la Direction des études et des statistiques FFSA-GEMA.

Plus en détail

LOGTIMUM. 5 e ÉDITION. XMS express Management System. Pour vos appels d offre. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort

LOGTIMUM. 5 e ÉDITION. XMS express Management System. Pour vos appels d offre. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort Pour vos appels d offre Juillet-Août 2011 TMS 5 e ÉDITION LOGTIMUM XMS express Management System SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM de l'éditeur LOGTIMUM 2. Appartenance

Plus en détail

LES MÉTIERS DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE

LES MÉTIERS DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE LES MÉTIERS DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE Septembre 2011 Zoom sur les métiers exercés dans la Branche 1[ ENJEUX ET PISTES DE TRAVAIL Les enjeux identifiés par le Groupe Domaine «Secteurs Economiques

Plus en détail

La création d entreprise en milieu rural

La création d entreprise en milieu rural La création d entreprise en milieu rural Une définition du milieu rural Définir le monde rural à partir de la taille des communes nous paraît insuffisant. En effet, il est important de prendre en compte

Plus en détail

SEMINAIRE INTERNATIONAL «Risques de crédit bancaire en Afrique» Ouagadougou du 23 au 26 octobre 2012 Hôtel Laïco Ouaga 2000

SEMINAIRE INTERNATIONAL «Risques de crédit bancaire en Afrique» Ouagadougou du 23 au 26 octobre 2012 Hôtel Laïco Ouaga 2000 Contexte et justification du séminaire L actualité financière et bancaire de ces dernières années nous a instruit largement sur les conséquences que peut avoir une mauvaise notation financière sur la capacité

Plus en détail

ÉDITORIAL. Chiffres Clés. 29% des emplois. 11% des établissements employeurs de la région

ÉDITORIAL. Chiffres Clés. 29% des emplois. 11% des établissements employeurs de la région ÉDITORIAL Les mutations environnementales, économiques et sociales n ont de cesse et depuis quelques années nous ressentons que cette vitesse d évolution tend à devenir exponentielle Que sera demain? Cette

Plus en détail

Seule adresse Le Service Information et Etudes Economiques de la CCD

Seule adresse Le Service Information et Etudes Economiques de la CCD une Seule adresse Le Service Information et Etudes Economiques de la CCD BP 84 - Tél : 21 35 10 70 Fax : 21 35 00 96 - E-mail : ccd@intnet.dj - d'une opportunité à saisir, - d un partenariat à nouer, -

Plus en détail

Nomenclature d exécution 2010. Programme 315. «Programme exceptionnel d investissement public»

Nomenclature d exécution 2010. Programme 315. «Programme exceptionnel d investissement public» Nomenclature d exécution 2010 315 «exceptionnel d investissement public» Mission ministérielle : PR «Plan de relance de l économie» Ministère : 12 «Services du Premier ministre» (Version du 31/12/2010

Plus en détail

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Deuxième édition. Éditions d Organisation, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Deuxième édition. Éditions d Organisation, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0 Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER Le guide Deuxième édition, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0 Sommaire Introduction...1 Première partie LA PLACE DE L IMPORT DANS LES ÉCHANGES INTERNATIONAUX Chapitre 1. Enjeux

Plus en détail

CONJONCT URE. +1 point. Intentions de recrutements de cadres : entre prudence et reprise de confiance

CONJONCT URE. +1 point. Intentions de recrutements de cadres : entre prudence et reprise de confiance CONJONCT URE estre NOTE DE conjoncture TRIMESTRIELLE de L APEC N Intentions de recrutements de cadres : entre prudence et reprise de confiance Les recruteurs font toujours preuve de prudence dans leurs

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT CHIFFRE D AFFAIRES PREMIER TRIMESTRE 2015 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT Forte croissance du chiffre d affaires Communication

Plus en détail

Investir indirectement dans l immobilier d entreprise et bénéficier de revenus potentiels réguliers

Investir indirectement dans l immobilier d entreprise et bénéficier de revenus potentiels réguliers SCPI Rivoli Avenir Patrimoine Particuliers Investir indirectement dans l immobilier d entreprise et bénéficier de revenus potentiels réguliers Durée d investissement recommandée de 8 ans AVERTISSEMENT

Plus en détail

«Cofely Endel apporte la force d un groupe, leader sur le marché de la maintenance. Ses

«Cofely Endel apporte la force d un groupe, leader sur le marché de la maintenance. Ses CHIMIE Maintenance d un centre de stockage NUCLÉAIRE DÉFENSE NUCLÉAIRE PO Augmenter la disponibilité de ses équipements de stockage Avoir un interlocuteur unique sur les prestations de maintenance et capable

Plus en détail

Entrainement motorisation. Enjeux. Gros Plan N 91. Acteurs Transport pneumatique. Expertise. Actualités. Enjeux

Entrainement motorisation. Enjeux. Gros Plan N 91. Acteurs Transport pneumatique. Expertise. Actualités. Enjeux Mai - Juin 2013 - PRIX 14 N 91 PROCESS ET MANUTENTION DES POUDRES, GRANULEUX ET PULVÉRULENTS Enjeux PHARMACIE-AGROALIMENTAIRE Protèger hommes et machines INDUSTRIE MINÉRALE Grand lifting aux Carrières

Plus en détail

1- Résultats généraux Consommations moyennes pour l ensemble des voitures particulières * Unité : litre/100 km

1- Résultats généraux Consommations moyennes pour l ensemble des voitures particulières * Unité : litre/100 km CONSOMMATIONS DE CARBURANTS DES VOITURES PARTICULIERES EN FRANCE 1988-2005 Direction Générale de l'énergie et des Matières Premières Observatoire de l économie de l énergie et des matières premières Observatoire

Plus en détail

LISTE DES CODES POUR LES SERVICES ET LES TRANSFERTS (valable à partir du 1er janvier 2014) (notice explicative en annexe)

LISTE DES CODES POUR LES SERVICES ET LES TRANSFERTS (valable à partir du 1er janvier 2014) (notice explicative en annexe) STATISTIQUES EXTERIEURES LISTE DES S POUR LES SERVICES ET LES TRANSFERTS (valable à partir du 1er janvier 2014) (notice explicative en annexe) Code Description 1. Transport de personnes B2001 B2101 B2201

Plus en détail

4 CHIFFRES À RETENIR

4 CHIFFRES À RETENIR Une baisse continue mais atténuée 4 CHIFFRES À RETENIR Recettes publicitaires totales (médias historiques + Internet + mobile + courrier publicitaire et ISA) 1 ER SEMESTRE 2014-2,6% S1 2014 vs S1 2013

Plus en détail