Plan Local de Mobilité de Boncelles

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Plan Local de Mobilité de Boncelles"

Transcription

1 Service Public de Wallonie Plan Local de Mobilité de Boncelles RAPPORT DE SYNTHESE Novembre 2010 En collaboration avec :

2 Contact : TRANSITEC Ingénieurs-Conseils 14, rue de la Monnaie B-5000 NAMUR T F _091-rap-na-PLM_Boncelles_synthèse/JD/NA/BV/at

3 Boncelles Plan Local de Mobilité rapport de synthèse Novembre 2010 Table des matières 1. Phase 1 : Analyse - Diagnostic Introduction Volet «socio-économique» Population : évolution et densités Population par tranche d'âge Revenu moyen par déclaration (2007) Pourcentage de logements qui disposent d'un vélo / d'une voiture Affectations au plan de secteur Potentiel foncier Équipements Volet «trafic» Volet «stationnement» Volet «transports en commun» Volet «modes doux» Volet «mobilité scolaire» _091-rap-na-PLM_Boncelles_synthèse Page 3

4 Boncelles Plan Local de Mobilité rapport de synthèse Novembre Phase II : Objectifs et contraintes Objectifs Contraintes rencontrées Estimation du potentiel foncier Projets d'urbanisation Impact de l'urbanisation sur le réseau routier Phase 3 : Elaboration de variantes Préambule Elaboration et évaluation des variantes Le réseau de voiries existantes à travers Boncelles La construction de nouvelles voiries Phase IV : Propositions Concept multimodal des déplacements Volet «urbanisme et aménagement du territoire» Volet «trafic» Hiérarchie du réseau Exploitation du réseau routier projeté Volet «stationnement» _091-rap-na-PLM_Boncelles_synthèse Page 4

5 Boncelles Plan Local de Mobilité rapport de synthèse Novembre Volet «transports en commun» Volet «modes doux» Le vélo La marche à pied Volet «mobilité scolaire» Volet «mise en oeuvre» Priorités à court terme Mesures liées Annexes _091-rap-na-PLM_Boncelles_synthèse Page 5

6 Boncelles Plan Local de Mobilité rapport de synthèse Novembre 2010 Liste des figures Phase 1 : Analyse - Diagnostic Figure Evolution de la population et densités Figure Revenus et moyens de transport des ménages Figure Aménagement du territoire Figure Equipements : généralités Figure Equipements : détails Figure Hiérarchie du réseau routier et exploitation des carrefours principaux Figure Charges de trafic d'un jour ouvrable moyen Etat 2009 Figure Structure du trafic à Boncelles Etat avril 2009 Figure Evaluation du transit lié à la zone commerciale Etat avril 2009 Figure Circulation automobile : synthèse Figure L'offre en stationnement public à l'échelle du centre de Boncelles Etat avril 2009 Figure La demande en stationnement public à l'échelle du centre de Boncelles Etat avril 2009 Figure Offre en transports en commun - Etat avril 2009 Figure «Modes doux» : les points forts Figure «Modes doux» : les points faibles Figure Sur le chemin de l'école : enquête Ecole communale de Boncelles, mai _091-rap-na-PLM_Boncelles_synthèse Page 6

7 Boncelles Plan Local de Mobilité rapport de synthèse Novembre 2010 Phase 2 : Objectifs visés et contraintes rencontrées Figure 2.1 Objectifs Figure Estimation du potentiel foncier Etat juillet 2009 Figure Projets d'urbanisation Etat octobre 2009 : synthèse Figure Impact de l'urbanisation envisagée : synthèse Phase 3 : Elaboration de variantes Figure 3.1 Figure 3.2 Figure 3.3 Figure 3.4 Figure 3.5 Figure 3.6 Figure 3.7 Figure 3.8 Figure 3.9 Figure 3.10 Méthodologie d'approche Option n 0 : noyau villageois perméable évaluation Mesures de réduction du transit dans le noyau villageois Option n 1 : noyau villageois semi-perméable évaluation Option n 2 : noyau villageois imperméable évaluation Option n 2+ : couronne résidentielle fragmentée évaluation Construction d'une nouvelle collectrice au Nord : évaluation Collectrice à l'est : tracés envisageables Construction d'une nouvelle collectrice à l'est Les limites de l'urbanisation de Boncelles 9638_091-rap-na-PLM_Boncelles_synthèse Page 7

8 Boncelles Plan Local de Mobilité rapport de synthèse Novembre 2010 Phase 4 : Propositions Figure 4.1 Concept multimodal des déplacements Figure Urbanisation des ZACC : conditions de mise en oeuvre Figure Urbanisation du noyau villageois : conditions de mise en oeuvre Figure Urbanisation de la couronne résidentielle : conditions de mise en oeuvre Figure Proposition de hiérarchie du réseau routier et d'exploitation des carrefours principaux Figure Aménagement de voiries à réaliser Figure Optimisation des circulations aux abords du carrefour -N663 Figure Politique du stationnement proposée au centre de Boncelles Figure Amélioration de la desserte de la couverture des transports en commun : pistes envisageables Figure Recherche d'un point de correspondance des lignes TEC : au centre du village Figure Recherche d'un point de correspondance des lignes TEC : à proximité de la Figure Adaptation du réseau TEC Figure Réseau cyclable : concept proposé Figure Le réseau de desserte fine (la «bulle cyclable») Figure Le maillage cyclable entre Boncelles, le Sart Tilman et Plainevaux Figure Plan «piétons» : synthèse des mesures préconisées Figure Mobilité scolaire : mesures générales Figures Mesures prioritaires ( ) Figure Mesures liées 9638_091-rap-na-PLM_Boncelles_synthèse Page 8

9 Boncelles Plan Local de Mobilité rapport de synthèse Novembre 2010 Liste des annexes Phase 1 : Analyse Diagnostic Pas d'annexe Phase 2 : Objectifs visés et contraintes rencontrées Annexe Projets d'urbanisation Etat octobre ZACC du «Fort de Boncelles» Annexe Projets d'urbanisation Etat octobre ZACC du «Cornillon» Annexe Projets d'urbanisation Etat octobre Poche du «Bol d'air» Annexe Projets d'urbanisation Etat octobre Ancien PPA «Quartier de l'église» Annexe Projets d'urbanisation Etat octobre PCA «Coeur de Boncelles» Annexe Projets d'urbanisation Etat octobre Poche «Les Gonhis» et 7. Poche «Robiet» Annexe Projets d'urbanisation Etat octobre Poche «Extension zone commerciale» Annexe Liaison entre la ZACC du «Fort de Boncelles» et la N683 Contrainte NATURA 2000 Annexe Impact de l'urbanisation des réserves foncières : le noyau villageois Annexe Impact de l'urbanisation des réserves foncières : la couronne résidentielle Annexe Impact de l'urbanisation des réserves foncières : les ZACC Annexe Impact de l'urbanisation des réserves foncières : la zone commerciale 9638_091-rap-na-PLM_Boncelles_synthèse Page 9

10 Boncelles Plan Local de Mobilité rapport de synthèse Novembre 2010 Phase 3 : Evaluation de variantes Annexe 3.1 Estimation des reports de trafic Annexe 3.2 Augmentations potentielles de la capacité du réseau Annexe 3.3 Mesures d'optimisation de l'échangeur /N663 Phase 4 : Propositions Annexe Liaison entre la ZACC du «Fort de Boncelles» et la N683 : Piste éventuelle Annexe Sortie Sud de la zone «Redevco» : évaluation des variantes d'exploitation Annexe Proposition d'aménagement du carrefour N663 Annexe Proposition d'aménagement du carrefour rue de (N663) rue du Midi Annexe Nouvelle collectrice : connexion à la Annexe Développement du solde de la zone «Redevco» : impacts sur la circulation Annexe Proposition d'aménagement du carrefour rue d'ougrée (N663) rue de l'eglise Annexe Localisation des points de coupure au centre de Boncelles : recherches Annexe Proposition d'aménagement de la rue de l'eglise (entre la rue du Sart et la rue Fraigneux) Annexe Réduction du transit rue du Midi : analyse des différentes variantes Annexe Proposition d'aménagement de l'extrémité de la rue Reine Astrid Annexe Maillons cyclables entre Boncelles, le Sart Tilman et Plainevaux : évaluation (1) Annexe Maillons cyclables entre Boncelles, le Sart Tilman et Plainevaux : évaluation (2) Annexe Traversées cyclables : évaluation des mesures à mettre en oeuvre Annexe Plan «piétons» : illustrations (1) Annexe Plan «piétons» : illustrations (2) 9638_091-rap-na-PLM_Boncelles_synthèse Page 10

11 Boncelles Plan Local de Mobilité rapport de synthèse Novembre Phase 1 : Analyse - Diagnostic 1.1 Introduction Ancienne commune aujourd'hui fusionnée avec la Ville de Seraing, Boncelles est située dans la périphérie Sud de l'agglomération liégeoise, à la rencontre entre la vallée de la Meuse et le plateau du Condroz. Par rapport aux autres entités de la commune, Boncelles se distingue par un niveau de revenu par habitant plus important et par une population qui ne cesse de croître. Malgré une bonne localisation par rapport aux grands axes routiers, l'entité rencontre de plus en plus de problèmes liés à la mobilité. Boncelles s'est en effet développée au gré des opportunités, sans vision prospective. Les lotissements et surfaces commerciales qui y sont implantés depuis les années septante ont accru considérablement les charges de trafic sur le réseau routier, ceci alors que peu d'adaptations y ont été apportées. Il en résulte une impression de désordre, un manque de lisibilité du réseau et des frustrations pour l'ensemble des usagers. A l'avenir, la situation ne devrait pas s'améliorer. En effet, l'examen du plan de secteur montre qu'il reste autour de Boncelles un peu moins d'une centaine d'hectares à urbaniser. Ce potentiel foncier se réparti dans des zones d'habitat localisées en intérieur d'îlot (au Sud de la rue du Midi et au Nord de la rue Fossoul) et dans des zones d'aménagement différé (ZACC du Fort de Boncelles et ZACC de Cornillon). Il faut également ajouter à cela le pôle commercial existant qui offre encore des possibilités d'extension, ainsi que différents projets en cours au Sart Tilman (Extension du Parc Scientifique, Urbanisation de la ZACC du Pré- Aily). Pour ces diverses raisons, les Autorités communales ont décidé de prendre le problème à bras le corps et ont mandaté, après un appel d'offre, le bureau d'études Transitec, épaulé du bureau d'urbanisme Pissart, afin d'établir un plan de mobilité ciblé sur la zone. Le Plan Local de Mobilité qui s'est étalé sur un peu plus d'une année, s'articule en quatre phases : phase 1 : analyse et diagnostic du contexte socio-économique et de la mobilité, tous modes confondus ; phase 2 : définition des objectifs à poursuivre à travers le plan, le relevé des contraintes et une évaluation du potentiel urbanistique et de son impact en termes de mobilité ; 9638_091-rap-na-PLM_Boncelles_synthèse Page 11

12 Boncelles Plan Local de Mobilité rapport de synthèse Novembre 2010 phase 3 : élaboration et évaluation des différents scénarios destinés à réduire les problèmes de mobilité actuels et à anticiper ceux dans le futurs, induits par l'urbanisation du solde des terrains disponibles ; L'augmentation de la population s'observe également dans les entités voisines de Plainevaux et Esneux. Ces tendances sont caractéristiques du phénomène de désurbanisation des centres urbains qui a commencé à la fin des années Fig phase 4 : sur base du ou des scénario(s) retenu(s), établissement d'un panel de propositions à court, moyen et long terme tant au niveau de la mobilité que de l'aménagement du territoire. L'étude a été menée en concertation avec les représentants de la, de la Direction des Routes de Liège, du TEC Liège-Verviers, de la SRWT, de l'administration régionale de l'urbanisme, de la Ville de Liège et du département de la Stratégie de la Mobilité de la Région wallonne et a été présentée à trois reprises à la population. 1.2 Volet «socio-économique» Population : évolution et densités L'entité de Boncelles fait partie de la commune de Seraing. Il s'agit de la seule entité de cette commune à gagner des habitants. Entre 1991 et 2007, la population boncelloise a en effet fortement augmenté (+ 28 %) pour arriver à habitants, soit une densité moyenne de hab/km ². Le noyau villageois est très dense avec hab/km ². Fig Fig Population par tranche d'âge Boncelles présente une structure de la population similaire aux entités voisines Revenu moyen par déclaration (2007) Le revenu moyen par déclaration à Boncelles est de Il est supérieur au revenu moyen de la commune de Seraing ( ), de la Province de Liège ( ) et de la Région wallonne ( ) Pourcentage de logements qui disposent d'un vélo / d'une voiture. Boncelles se rapproche des entités voisines de Plainevaux et Esneux, avec un taux de motorisation élevé (plus de 80% des logements disposent d'au moins une voiture, un quart des logements dispose de deux voitures). La moité des logements possède au moins un vélo. Page _091-rap-na-PLM_Boncelles_synthèse

13 % & # ( 2) 03 ) +, )), ) ) ) +,,,. ),+. +, ) ).. ; 2( ) 3, +,,. 45 )3 (07 // 0 7 (, (() 6 )((/, % /0#1, % /0#1 5 / 0 3, ) 3 73 )(3 <8.)(( 1 )( ) ) ) , ,,.,. +, + 2..! # # % & ((( # ) +,#.)#/00 +,1#! # # : # # 2 & #

14 !! / 0 ) ).! 1 & # 2 1 # % #& &! 6 4,. / 77 / 266 / &! 82.. /,.8 /! # % & % ( ) ( # +! % 0 % ) 4 5, 3 ) % +!,!! &% #! &! +! &.!! ( ) )

15 0 1 #23 4.!! # : 7 7 ; < 1 <! 3 1..,, ) +, % (.! # % & % ())) # # # ## # +,! & # #,. / & #! ## 0 8 ) 9 : ) ; 0 /! # % &! # % &!!! 0+! % # % #! 3 +,

16 Boncelles Plan Local de Mobilité rapport de synthèse Novembre 2010 Fig Affectations au plan de secteur Boncelles se distingue des entités voisines par son importante proportion de terrains urbanisables. 79% du territoire de l'entité est repris en zone d'habitat (environ 300 ha). La zone d'activé économique couvre 5 % du territoire (moins de 20 ha). Boncelles compte deux zones d'aménagement communal concerté qui totalisent 13 % du territoire (environ 50 ha). Enfin, l'entité compte également deux zones de services publics et d'équipements communautaires, une zone d'espaces verts, et des lambeaux de zone forestière, dont le pourcentage est négligeable. Les entités voisines de Seraing et Ougrée présentent une proportion beaucoup plus importante de zones non urbanisables. Ces entités s'étendent en partie dans la vallée industrielle urbanisée et sur le plateau boisé. Ce dernier présente un intérêt écologique non négligeable et est repris en partie dans le réseau des sites Natura A ce propos, le site Natura 2000 du «Bois de la Neuville et de la Vecquée» longe l'entité de Boncelles à l'ouest Potentiel foncier Boncelles dispose encore de nombreuses réserves foncières. Les grandes poches de terrains à bâtir se situent principalement dans les périphéries nord et est de l'entité. L'analyse détaillée du potentiel foncier, révèle qu'environ 80 ha sont encore disponibles en zone d'habitat. A ce stade, les deux zones d'aménagement communal concerté, situées sur l'entité, n'ont pas encore été mises en oeuvre. Elles représentent, ensemble, une surface importante sur le territoire boncellois, soit 51 ha. Enfin, les terrains libres d'urbanisation situés en zone d'activité économique représentent environ 6 ha, dont une poche de 5 ha. 9638_091-rap-na-PLM_Boncelles_synthèse Page 16

17 Boncelles Plan Local de Mobilité rapport de synthèse Novembre 2010 Fig et Équipements Boncelles est située dans un secteur de l'agglomération liégeoise relativement bien fourni en termes d'équipements. En effet, non loin de l'entité, les équipements suivants sont recensés : le campus du Sart-Tilman de l'université de Liège, l'athénée de l'air Pur à Seraing, des hôpitaux (le Centre Hospitalier Universitaire, l'hôpital du Bois de l'abbaye), des pôles de loisirs (complexes sportifs du Sart-Tilman et de Seraing, une piscine olympique). Un pôle commercial d'envergure supracommunale est également implanté à Boncelles, le long de la R. Il est caractérisé par la présence de nombreuses grandes enseignes actives dans le domaine de l'équipement de la personne, de la maison et des loisirs. Les quatre «locomotives» de la zone sont : un hypermarché, un supermarché, un discount et un magasin de bricolage, qui accueillent chacun, selon les cas, entre et clients par jour. L'origine de la clientèle se répartit approximativement comme suit : 30 à 40 % venant de Seraing, 30 à 40 % de Marche, 10 à 15 % de Liège et 10 à 15 % de. Le noyau villageois de Boncelles constitue également un pôle à l'échelle locale, avec une école primaire, une bibliothèque, une académie de musique ainsi que des petits commerces et services de proximité. L'école primaire draine environ 450 écoliers, dont la plupart sont originaires de Boncelles. 9638_091-rap-na-PLM_Boncelles_synthèse Page 17

18 % ) + % & %././ 7 & ) 1223! # 4!! % 4 & (! # %! & & & (! % ) +,./0 # 10 1/2 3 # % ) 4 7 %, %././0

19 Seraing - PLM de Boncelles Equipements : détails Phase 1 : Diagnostic 1.1. Volet "socio-économique" Mai 2009 rue de Fraigneux rue du Presbytère rue du Commandant Charlier avenue du Saule rue de l'eglise rue du Sart avenue du Gerbier rue Solvay 1 rue Wagner EQUIPEMENTS Centre de Boncelles Station service Bureau comptable Quincaillerie Café Boulangerie Eglise Le foyer Ecole primaire Pharmacie Banque Pizzeria Garage Café Alimentation Banque Crèche, bibliothèque Café Vêtements Glacier Cabinet médical Pharmacie Plantes Salon de coiffure Librairie Notaire Titres service Boucherie Boulangerie Friterie rue du Midi rue de rue du Gonhy JBC Aubert Aldi 750m² Blokker Photohall Shoe Discount Zeeman O'Cool C&A Tom &Co Home Market Vogele E5 Mode eggo VDB Roi du matelas Prémaman Théma BRICO ElectroTV Center GARDEN Disport CARREFOUR 6 400m² Heytens Ixina Pizza Hut Center Carrelages AUTO5 Quick * route du Condroz N663 * rue de COLRUYT 1 350m² DELHAIZE 1 900m² GRANDES ENSEIGNES Généraliste Spécialiste Hypermarché CARREFOUR semaine : clients/jour w-e : clients/jour Supermarché DELHAIZE semaine : clients/jour w-e : clients/jour Discount COLRUYT semaine : clients/jour w-e : clients/jour BRICO (été) semaine : clients/jour w-e : clients/jour Provenance de la clientèle SERAING OUGREE BONCELLES (sur base des données fournies par Delhaize et Colruyt) 30 à 40% 30 à 40% DELHAIZE COLRUYT 10 à 15% 15 à 20% LIEGE TILFF Broze MARCHE Figure n 1.1.5

20 Boncelles Plan Local de Mobilité rapport de synthèse Novembre 2010 Fig Fig Volet «trafic» La est l'axe principal du secteur, avec des charges de trafic de l'ordre de 30'000 uv/jo. Le trafic augmente au fur et à mesure à l'approche de Liège, mais reste toutefois inférieur à la capacité maximale d'une voirie à 2x2 bandes de circulation. Dans le village de Boncelles, le trafic sur les voiries principales est de l'ordre de 5'000 à 10'000 uv/jo, selon les axes. Les charges les plus importantes sont observées sur la route régionale N663 (rue de rue de Fossoul), alors que celle-ci est quasiment parallèle à la, ainsi que sur la rue de Fraigneux (9'000 uv/jo), qui est une voirie communale. Ces niveaux de trafic sont très élevés pour un secteur avant tout résidentiel. Ils sont en effet problématiques non seulement pour la qualité de vie des habitants, mais aussi pour la sécurité des autres usagers. De telles charges de trafic sur des voiries locales attestent également de la présence de flux de transit liés à la zone commerciale. Le principal carrefour de la zone est l'échangeur N663 (rue de rue du Vieux Frêne). Ce carrefour dénivelé, complexe constitue l'accès principal à la zone commerciale de Boncelles, mais aussi au village. Les charges de trafic sur les bretelles de l'échangeur sont d'environ 27'000 uv/jo, soit presque l'équivalent du trafic en section courante sur la. Les échanges sont donc importants, alors que les conditions de sécurité ne sont pas optimales pour les mouvements de tourneà-gauche. Les autres carrefours sur l'entité ne connaissent pas de phénomènes de saturation à proprement parler. Des remontées de files peuvent être observées lors des périodes d'hyperpointe (carrefour avenue du Ban route du Hamoir, rue de l'eglise rue de Fossoul). Celles-ci sont avant-tout induites par la configuration des carrefours, qui n'offre que peu d'espace de stockage pour les mouvements non prioritaires et génère donc des phénomènes d'auto-blocage. 9638_091-rap-na-PLM_Boncelles_synthèse Page 20

21 Seraing - PLM de Boncelles Phase 1 : Diagnostic Volet 1.2 trafic Hiérarchie du réseau routier et exploitation des carrefours principaux Juin 2010 Rue de Rotheux Boverie Rue de Plainevaux Seraing N683 Rue de la Vecquée Rue du Fort Ougrée N663 Rue de Boncelles Av. du Beau-Site Liège N680 Sart-Tilman Hiérarchie du réseau routier Le périmètre d étude est ceinturé : au Sud et à l Est par la à deux fois deux bandes à l Ouest par la N683 à deux fois une bande et est traversé du Nord au Sud par la N663. A défaut d axe régional structurant Est-Ouest, les routes communales Solvay, Fraigneux et Sart jouent le rôle de collectrices Route de Rotheux Avenue du Ban Légende : Réseau routier principal Réseau routier secondaire Réseau routier collecteur Réseau routier de desserte Carrefour régulé Carrefour non régulé Rond-point Intersection gérée par priorité de droite Intersection gérée par cédez-le-passage Route de Hamoir Solvay Marche en Famenne Plainevaux Fraigneux Damry Cdt Charlier Eglise Ougrée Sart Fossoul Wagner Boncelles Midi 5 Vieux Frêne N663 Angleur ECHELLE [m] Accessibilité Les principaux points d accès au périmètre d étude sont : l échangeur - avenue du Beau-Site (traversée via un quartier fortement habité) l échangeur - N663 (présence d un pôle commercial générant énormément de trafic) le carrefour à feux N683 - avenue du Ban (via la rue de Fraigneux peu adaptée) Exploitation du réseau Hormis les quelques carrefours plus complexes situés sur les axes structurants ceinturant la zone d étude, tous les carrefours sont gérés par simple perte de priorité (cédez-lepassage le long de la N663, priorité de droite pour toutes les autres voiries) 9638_091-f1_2_1-na / sn / sn Figure n 1.2.1

22 Seraing - PLM de Boncelles Phase 1 : Diagnostic Volet 1.2 trafic Charges de trafic d un jour ouvrable moyen - Etat 2009 Juin 2010 Rue de Rotheux Boverie Légende : Rue de Plenevaux Seraing N683 Rue de la Vecquée uv/jo Total en section Trafic par sens unité : [uv/jo] unités véhicules par jour ouvrable (24 h) : PL = 2 uv 1 VP = 1 uv 1 2R = 1/2 uv Route de Hamoir Marche en Famenne Plainevaux Rue du Fort N Solvay Boncelles Fraigneux Damry Ougrée Cdt Charlier Eglise Ougrée Sart Fossoul Wagner Midi Liège Vieux Frêne ECHELLE [m] N663 N680 Sart-Tilman Angleur Rue de Midi Rue de Seraing Rue Gonhy Marche Liège Rue du Vieux Frêne uv/jo Total échangeur : > uv/jo sur environ en section % 35% Les flux importants sont observés sur la Route du Condroz, avec environ uv/jo, loin toutefois de la capacité de cet axe à deux fois deux voies En traversée de Boncelles, des flux compris entre et uv/jo selon les axes. Des flux de trafic importants pour un secteur résidentiel, qui révèlent du trafic de transit passant par le village Un échangeur important sur la, avec plus de uv/jo, qui permet l accès à Boncelles et à sa zone commerciale à l Ouest, au Sart-Tilman et à à l Est Ce carrefour est le plus sollicité de Boncelles Dans le village, c est le carrefour formé par les rues de Fossoul, de l Eglise, du Cdt Charlier et d Ougrée qui est le plus sollicité, avec un trafic d un peu plus de uv/jo entrants 9638_091-f1_2_2-na / sn / sn Figure n 1.2.2

23 Boncelles Plan Local de Mobilité rapport de synthèse Novembre 2010 Fig Sur la base des données socio-économiques (emplois, population) et des comptages de circulation, il est possible d'appréhender la structure du trafic sans nécessairement devoir effectuer une enquête «origine-destination» conséquente. Par rapport aux analyses effectuées, il ressort que près de 50 % des mouvements de véhicules motorisés effectués dans un cordon qui englobe l'entité de Boncelles (à l'exception de la zone commerciale) sont en transit. Fig Deux itinéraires de transit à travers Boncelles ont été ainsi identifiés : l'un suivant la rue Fossoul puis la rue du Commandant Charlier vers le quartier de la Chatqueue (de 1'500 à 2'000 uv/jo), l'autre passant par la rue Reine Astrid, le centre de Boncelles et la rue Fraigneux vers le quartier de l'athénée (de 1'500 à 2'000 uv/jo). Ce transit s'explique principalement par la proximité de la zone commerciale et, plus particulièrement, par les difficultés de tourne-à-gauche en sortie, mais aussi par le manque de hiérarchisation et de structuration du réseau routier. Les véhicules n'étant pas suffisamment orientés vers le réseau routier structurant traversent donc les secteurs résidentiels. Fig Une analyse plus approfondie a été menée afin de déterminer avec plus de précision les itinéraires empruntés par les véhicules en transit dans la zone. La méthode empirique utilisée a consisté à comparer, au cours d'une journée, la répartition du trafic observée à Boncelles et celle rencontrée dans d'autres zones résidentielles. Page _091-rap-na-PLM_Boncelles_synthèse

24 Seraing - PLM de Boncelles Phase 1 : Diagnostic 1.2 Volet trafic Structure du trafic à Boncelles - Etat avril 2009 Rue de Rotheux Boverie Route de Rotheux Rue de Plainevaux Seraing N683 Rue de la la Vecquée Vecquée Trafic d échange 12 à mvt/j Légende : Réseau routier principal Réseau routier secondaire Réseau routier collecteur Réseau routier de desserte Rond-point Route de Hamoir Rue Rue du du Fort Fort N663 Trafic interne < mvt/j Rue de Boncelles Boncelles Fraigneux Solvay Marche en Famenne Plainevaux Cdt Charlier Damry Ougrée Eglise Ougrée Ougrée Sart Wagner Wagner Fossoul Liège Trafic de transit 13 à mvt/j Midi Boncelles 5 Vieux Frêne Cordon zone d habitat Total du trafic : 40 à mvt/jo ECHELLE [m] N663 N680 Sart-Tilman Angleur Evaluation du trafic généré Approche socio-économique : Hypothèses : - 3 à 3,5 déplacements par habitant, dont 75 % en voiture - 5 déplacements automobiles par emploi habitants = 12 à mvt/j 100 à 150 emplois = 500 à 700 mvt/j Trafic généré = à mvt/j Structure du trafic Trafic interne : étant donné le caractère résidentiel de la zone et les distances peu importantes, le trafic automobile interne à Boncelles est évalué à moins de mvt/jo Trafic d échange : 12 à mvt/jo Trafic de transit : = mvt/jo 2 Juin 2010 Le trafic de transit représente environ 50 % des flux automobiles de la zone de Boncelles Un trafic de transit aussi conséquent montre : - un réseau insuffisamment structuré et hiérarchisé - des problèmes de saturation et/ou de sécurité sur certains carrefours (tourne-à-gauche au carrefour - Rue de, par exemple) incitant les usagers à prendre des itinéraires alternatifs 9638_091-f1_2_3-na / sn / sn Figure n 1.2.3

25 Seraing - PLM de Boncelles Phase 1 : Diagnostic 1.2 Volet trafic Evaluation du transit lié à la zone commerciale - Etat avril 2009 Juin 2010 Boverie Seraing N683 N663 Ougrée Rue de Boncelles Liège N680 Sart-Tilman Méthode d approche : HPM (heure de pointe du matin) : uniquement les navetteurs HPS (heure de pointe du soir) : navetteurs + fonctionnement de la zone commerciale Rue du Fort Rue de Rotheux à à 20 % Dans une zone à caractère résidentiel, l heure de pointe du soir est plus étalée et de moindre amplitude (de l ordre de ~90 % de l HPM) Rue de Plainevaux Rue de la Vecquée Route de Rotheux Légende : Réseau routier principal Réseau routier secondaire Réseau routier collecteur Réseau routier de desserte Rond-point 15 à 20% Route de Hamoir 800 à à à 40% à à 30% Fraigneux Solvay Marche en Famenne Plainevaux à à 20% Damry Cdt Charlier Eglise Ougrée Sart Fossoul à à 50% à à 40% Wagner Midi 50 % à 50% à Vieux Frêne ECHELLE [m] N663 Angleur Charges de trafic à l HPS : inférieures ou égales à 110 % de celles de l HPM comprises entre 110 et 130 % de celles de l HPM supérieures à 130 % de celles de l HPM à % Estimation du nombre de voitures en transit Proportion par rapport au TJOM Trafic journalier moyen - jours ouvrables sens 1 sens 2 total Trafic journalier classique d une zone résidentielle Trafic journalier moyen - jours ouvrables Trafic journalier moyen - jours ouvrables L analyse des courbes journalières de trafic confirme l hypothèse d un transit intempestif à travers la zone étudiée. Celui-ci se concentre sur la rue de et la rue Fossoul, puis se divise ensuite en trois branches : - vers l Ouest, par la rue Reine Astrid, rue du Sart, rue de Fraigneux vers la N683 - vers le Nord, via la rue du Fort en direction de Seraing - vers le Nord-Est, par la rue d Ougrée vers Ougrée sens 1 sens 2 total Trafic journalier rue de Fraigneux 22-23h h 02-03h 04-05h 06-07h 08-09h 10-11h 12-13h 14-15h 16-17h 18-19h 20-21h 22-23h sens 1 sens 2 total Trafic journalier rue de 9638_091-f1_2_4-na / sn / sn 00-01h 02-03h 04-05h 06-07h 08-09h 10-11h 12-13h 14-15h 16-17h 18-19h 20-21h 22-23h 00-01h 02-03h 04-05h 06-07h 08-09h 10-11h 12-13h 14-15h 16-17h 18-19h 20-21h Figure n 1.2.4

Annexe D-301 : Planologie stratégique

Annexe D-301 : Planologie stratégique C719 E.I. CU + CE Jardins de la Chasse Page - 1 - Annexe D-301 : Planologie stratégique Le Plan de Déplacement de la Région de Bruxelles-Capitale IRIS 2 (Stratec 2001 2006) La politique de transport et

Plus en détail

Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne

Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne I. Introduction PRO VELO Région Lausanne, en tant qu association forte de plus de 1 200 membres

Plus en détail

Les données urbaines

Les données urbaines Les données urbaines Pour les études de faisabilité, le STIF a chargé l Institut d Aménagement et d Urbanisme d Ile-de- France (IAU IdF), d analyser et d'estimer les évolutions urbaines possibles du territoire

Plus en détail

Tableau de bord stratégique ACTUALISATION DE JUILLET 2014

Tableau de bord stratégique ACTUALISATION DE JUILLET 2014 Tableau de bord stratégique ACTUALISATION DE JUILLET 2014 Table des matières 1. Population et structure des familles 2. Emploi 3. Propreté et Environnement 4. Mobilité 5. Activité économique et immobiliere

Plus en détail

Présentation des projets de plans directeurs sectoriels

Présentation des projets de plans directeurs sectoriels Présentation des projets de plans directeurs sectoriels 20.05.2014 Le plan sectoriel transports (PST) Sommaire Considérations générales Le PST, ses éléments réglementaires et mise en conformité des PAG

Plus en détail

PREAVIS N 01/2014 DEMANDE D'UN CRÉDIT EXTRA BUDGETAIRE DE CHF 108'000. POUR L'ÉTUDE DE RÉALISATION DE LA DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL ROUTES

PREAVIS N 01/2014 DEMANDE D'UN CRÉDIT EXTRA BUDGETAIRE DE CHF 108'000. POUR L'ÉTUDE DE RÉALISATION DE LA DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL ROUTES Commune d'echichens PREAVIS N 01/2014 DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL DEMANDE D'UN CRÉDIT EXTRA BUDGETAIRE DE CHF 108'000. POUR L'ÉTUDE DE RÉALISATION DE LA DESSERTE DU GRAND RECORD, ENTRE LA RC75C

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION DE RENNES METROPOLE Commune de Chartres de Bretagne Plan Local d Urbanisme Orientations d Aménagement et de Programmation Révision approuvée par DCM du 29/06/2009 Modifications

Plus en détail

acérola - plessis-grammoire

acérola - plessis-grammoire acérola - plessis-grammoire oap aménagement Le secteur d Acérola se situe au cœur de la commune du Plessis-Grammoire et couvre une surface d environ 5 hectares au coeur du tissu urbain. Il est délimité

Plus en détail

3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR

3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR 3. UN URBANISME RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT REPOSANT NOTAMMENT SUR LA MAÎTRISE DES DÉPLACEMENTS. Pour assurer un aménagement et un développement durable, la Ville de Boulogne- Billancourt souhaite mener

Plus en détail

Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements

Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements Île-de- Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements Yann Caenen, Insee Île-de- Christine Couderc, Dreif Jérémy Courel, IAU île-de- Christelle Paulo et Thierry Siméon, Stif Avec 3,4

Plus en détail

Fiches de Lecture SCoT Colmar-Rhin-Vosges approuvé le 28 juin 2011

Fiches de Lecture SCoT Colmar-Rhin-Vosges approuvé le 28 juin 2011 Fiches de Lecture SCoT Colmar-Rhin-Vosges approuvé le 28 juin 2011 1. La ville centre de Colmar 2. Les villes couronnes 3. Les pôles pluri-communaux 4. Les pôles secondaires 5. Les villages 6. En zone

Plus en détail

Lambotte J.-M. Géographe-Urbaniste. Chercheur au Lepur ULg. Semaine Universitaire Luxembourgeoise de l'environnement - Libramont - 15-11-2011

Lambotte J.-M. Géographe-Urbaniste. Chercheur au Lepur ULg. Semaine Universitaire Luxembourgeoise de l'environnement - Libramont - 15-11-2011 Aménagement rural et développement durable Dépendance à la voiture en milieu rural : le cas de la Province du Luxembourg Constats, enjeux et pistes de solutions à moyen-long terme via l aménagement du

Plus en détail

AVIS. Objet : Demande de permis de lotir à Franc- Waret (FERNELMONT) Réf. : CWEDD/05/AV.276. Liège, le 14 mars 2005

AVIS. Objet : Demande de permis de lotir à Franc- Waret (FERNELMONT) Réf. : CWEDD/05/AV.276. Liège, le 14 mars 2005 AVIS Réf. : CWEDD/05/AV.276 Liège, le 14 mars 2005 Objet : Demande de permis de lotir à Franc- Waret (FERNELMONT) Avis du CWEDD portant sur une demande de permis de lotir à Franc-Waret (FERNELMONT) L avis

Plus en détail

Commission Populations - Equipements

Commission Populations - Equipements Commission Populations - Equipements Synthèse du diagnostic stratégique Septembre 2010 Document de travail usage et diffusion soumis à l accord du SEBB Commission populations équipements synthèse du diagnostic

Plus en détail

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 DOSSIER DE PRESSE BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 Service Presse MPM Tél. : 04 88 77 62 54 / 06 32 87 51 18 / contact.presse@marseille-provence.fr BOULEVARD

Plus en détail

FAVORISER LES DEPLACEMENTS ET LES TRANSPORTS LES MOINS POLLUANTS EXEMPLES, PROJETS, PROSPECTIVES

FAVORISER LES DEPLACEMENTS ET LES TRANSPORTS LES MOINS POLLUANTS EXEMPLES, PROJETS, PROSPECTIVES L EXEMPLE DE LA VILLE DE FRIBOURG ET DU QUARTIER VAUBAN EN ALLEMAGNE Responsables de 40 % des émissions de CO 2,, les transports routiers ont un impact non négligeable sur le réchauffement planétaire,

Plus en détail

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations DÉFIS Climat 1. Pensez-vous que ce soit utile de réduire nos déplacements afin de lutter contre les changements

Plus en détail

Quel aménagement choisir?

Quel aménagement choisir? GUIDE MÉTHODOLOGIQUE 1 Quel aménagement choisir? SPW Éditions Les aménagements cyclables en Wallonie Routes 1 Rédaction Benoît Dupriez (IBSR) Comité de rédaction Didier Antoine, Isabelle Dullaert, Raphaël

Plus en détail

Test électoral 2014 de la RTBF

Test électoral 2014 de la RTBF ÉLECTIONS 2014 Test électoral 2014 de la RTBF L AVIS DES PRINCIPAUX PARTIS FRANCOPHONES EN MATIÈRE DE MOBILITÉ NIVEAU FÉDÉRAL Les voitures de société doivent être taxées plus fortement Il s agit avant

Plus en détail

Juillet 2012 LE STATIONNEMENT DANS L AGGLOMÉRATION CAEN LA MER

Juillet 2012 LE STATIONNEMENT DANS L AGGLOMÉRATION CAEN LA MER Juillet 2012 LE STATIONNEMENT DANS L AGGLOMÉRATION CAEN LA MER SOMMAIRE Introduction... 3 La possession de voitures... 4 L usage de la voiture... 5 L opinion sur le stationnement... 6 Le stationnement

Plus en détail

CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville et nouveau Quartier du Vigneret

CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville et nouveau Quartier du Vigneret UNE VOIRIE POUR TOUS Se déplacer autrement dans les petites et moyennes agglomérations 15 novembre 2011 CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville

Plus en détail

Circulation Sécurité Mobilité douce Stationnement

Circulation Sécurité Mobilité douce Stationnement COMPTE RENDU DE L ATELIER DE CONCERTATION: TRANSPORT ET DEPLACEMENTS 15 JUIN 2010 Circulation Sécurité Mobilité douce Stationnement Agenda 21 de la ville de Poussan Zammit Sarah, chargée de mission Tél.

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME Département de la Loire-Atlantique (44) Commune de La Plaine sur Mer PLAN LOCAL D URBANISME Réunion publique de concertation 14 janvier 2013 Les étapes de l élaboration du PLU Prescription (DCM) 11/06/2009

Plus en détail

Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19

Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19 Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19 Eco-quartier des Bergères - Cahier des Charges de la consultation d acquéreurs ILOT

Plus en détail

EMD Lyon. Enquête Travail. Florent BOURLET Charlotte DURUISSEAU Dylan FEITH Mikael LAUTRET-STAUB. Page 1 sur 35

EMD Lyon. Enquête Travail. Florent BOURLET Charlotte DURUISSEAU Dylan FEITH Mikael LAUTRET-STAUB. Page 1 sur 35 EMD Lyon Enquête Travail Florent BOURLET Charlotte DURUISSEAU Dylan FEITH Mikael LAUTRET-STAUB Page 1 sur 35 Table des matières Introduction... 3 I) Analyses préliminaires des données... 4 1) Cartographie

Plus en détail

Un milieu de vie à définir > imaginer

Un milieu de vie à définir > imaginer Programme particulier d urbanisme Secteur Henri-Bourassa Ouest Un milieu de vie à définir > imaginer > intégrer > partager > créer Cahier du participant ateliers de réflexion mai 2013 Introduction Le Plan

Plus en détail

Modèles transport-urbanisme Fiches synthétiques SIMBAD. Modèle de dynamique urbaine désagrégé

Modèles transport-urbanisme Fiches synthétiques SIMBAD. Modèle de dynamique urbaine désagrégé Modèles transport-urbanisme Fiches synthétiques SIMBAD Identité du modèle : Nature Voyageurs / Marchandises Sur quoi porte le modèle d'urbanisme? Modes de transports Modèle agrégé/désagrégé? Modèle d'occupation

Plus en détail

Vendredi 22 mars 2013. Prolongement de la ligne B du métro Toulouse > Ramonville > Labège

Vendredi 22 mars 2013. Prolongement de la ligne B du métro Toulouse > Ramonville > Labège Vendredi 22 mars 2013 Prolongement de la ligne B du métro Toulouse > Ramonville > Labège 2 ème phase de concertation publique 25 mars au 12 avril 2013 2 ème phase de concertation publique sur le projet

Plus en détail

Aménagement : comment favoriser le déplacement des piétons?

Aménagement : comment favoriser le déplacement des piétons? Aménagement : comment favoriser le déplacement des piétons? Préfecture du Var Pourquoi favoriser les piétons? Pour préserver la planète : moins de véhicules à moteur, moins de rejets de gaz d'échappement,

Plus en détail

I. SITUATION ACTUELLE

I. SITUATION ACTUELLE DOSSIER SUR LES TRANSPORTS EN COMMUN I. SITUATION ACTUELLE Le réseau actuel de transports collectifs (offre de service et fréquentation) La zone d influence de la RD7 entre la porte de Sèvres et le Pont

Plus en détail

Magonty, un quartier tourné vers l écologie de demain

Magonty, un quartier tourné vers l écologie de demain Pessac, le 7 août 2009 Réf. : CQM-2009-30a-CV Magonty, un quartier tourné vers l écologie de demain Projet de cheminements verts Rapporteur Serge Degueil Responsable Commission Cadre de vie Yves Schmidt

Plus en détail

Rééquilibrer les fonctions urbaines àl échelle communautaire

Rééquilibrer les fonctions urbaines àl échelle communautaire Enjeu 3, lié aux fonctions urbaines et sociales : Rééquilibrer les fonctions urbaines àl échelle communautaire SCoT de la CUA 53 Enjeu 3, lié aux fonctions urbaines et sociales: Quelles difficultés surmonter?

Plus en détail

Le transport actif : marcher pour se rendre à l école

Le transport actif : marcher pour se rendre à l école Le transport actif : marcher pour se rendre à l école Date : le 7 février 2005 Le transport scolaire Dans les politiques des commissions scolaires sur le transport scolaire, on établit une distance entre

Plus en détail

BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL D OISE 1998-1999 LES ÉQUIPEMENTS COMMUNAUX

BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL D OISE 1998-1999 LES ÉQUIPEMENTS COMMUNAUX BILAN ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DU VAL D OISE 1998-1999 LES ÉQUIPEMENTS COMMUNAUX 1 - Des communes inégalement desservies en terme d équipements 2 - Des pôles majeurs d attraction en terme d équipements 3 -

Plus en détail

Circulation motorisée et santé : des interventions pour mitiger ses impacts Routes en traversée d agglomération

Circulation motorisée et santé : des interventions pour mitiger ses impacts Routes en traversée d agglomération Circulation motorisée et santé : des interventions pour mitiger ses impacts Routes en traversée d agglomération Edmonton, 11 juin 2012 Catherine Berthod, ing., urb. Direction de la sécurité en transport

Plus en détail

LES VOITURES À LA DISPOSITION DES MÉNAGES PARISIENS

LES VOITURES À LA DISPOSITION DES MÉNAGES PARISIENS ATELIER PARISIEN D URBANISME - 17, BD MORLAND 75004 PARIS TÉL : 0142712814 FAX : 0142762405 http://www.apur.org LES VOITURES À LA DISPOSITION DES MÉNAGES PARISIENS Recensement général de la population

Plus en détail

1 VOLET MOBILITÉ - TRANSPORTS. Synthèse du volet Mobilité Transports

1 VOLET MOBILITÉ - TRANSPORTS. Synthèse du volet Mobilité Transports 1 VOLET MOBILITÉ - TRANSPORTS Synthèse du volet Mobilité Transports 2 VOLET MOBILITÉ - TRANSPORTS I / Contexte général en matière de mobilité et de transports... 3 A. Une population française et régionale

Plus en détail

AVIS. Objet : Demande de permis unique relative à l aménagement d un complexe sportif sur le domaine du Bois-Saint-Jean au Sart Tilman à LIEGE

AVIS. Objet : Demande de permis unique relative à l aménagement d un complexe sportif sur le domaine du Bois-Saint-Jean au Sart Tilman à LIEGE AVIS Réf. : CWEDD/05/AV.392 Liège, le 11 avril 2005 Objet : Demande de permis unique relative à l aménagement d un complexe sportif sur le domaine du Bois-Saint-Jean au Sart Tilman à LIEGE Avis du CWEDD

Plus en détail

Situation, trafic et emploi

Situation, trafic et emploi Situation, trafic et emploi Situation MONTPELLIER - MÉDITERRANNÉE L'aéroport de Montpellier Méditerranée est situé sur la commune de Mauguio, à 10 km de Montpellier, 30 de Sète, 50 de Nîmes et 70 de Béziers.

Plus en détail

PLAN LOCAL D'URBANISME COMMUNE DE RONCHEROLLES SUR LE VIVIER

PLAN LOCAL D'URBANISME COMMUNE DE RONCHEROLLES SUR LE VIVIER PLAN LOCAL D'URBANISME COMMUNE DE RONCHEROLLES SUR LE VIVIER Orientations d'aménagement et de Programmation Rapport Agence Urbanités- agence DSM 1 Préambule Dans le cadre de la révision générale du PLU

Plus en détail

MOUSSY LE VIEUX 2 PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE URBANISME. FARHI ALEXANDRINE Impasse de la Forge 77550 REAU

MOUSSY LE VIEUX 2 PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE URBANISME. FARHI ALEXANDRINE Impasse de la Forge 77550 REAU MOUSSY LE VIEUX 2 PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE. URBANISME FARHI ALEXANDRINE Impasse de la Forge 77550 REAU Tél. 01 60 60 87 98 Fax. 01 60 60 82 55 Présent document émis le 29 Décembre

Plus en détail

Ville de Spa Plan Communal de Mobilité

Ville de Spa Plan Communal de Mobilité Service Public de Wallonie Ville de Spa Plan Communal de Mobilité RAPPORT DE SYNTHESE Octobre 2013 Nom du fichier Version Date Objet des modifications Directeur d étude Chef de projet Ingénieur d étude

Plus en détail

Détermination des enjeux exposés

Détermination des enjeux exposés RAPPORTS CETE de LYON Centre d'études Techniques de LYON Département Laboratoire de Clermont-Ferrand Affaire 19526 Détermination des enjeux exposés au risque inondation de l'oeil à Cosne d'allier novembre

Plus en détail

Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité

Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité Etudes préalables à la création d une ZAC multisites «Vallée du Thérain» à Beauvais (60) Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité Réunion du 7 mai 2014

Plus en détail

plu classement en zone UE d une surface classée en 2AUe Notice explicative modification n 7

plu classement en zone UE d une surface classée en 2AUe Notice explicative modification n 7 plu modification n 7 classement en zone UE d une surface classée en 2AUe Notice explicative NOTICE EXPLICATIVE Ouverture à l urbanisation d une partie de la zone 2AUe des Commandières (Classement en zone

Plus en détail

AUBE (10) TROYES Vouldy, Jules Guesde, Trévois, Les Sénardes (ZRU) BOULEVARD JULES GUESDE

AUBE (10) TROYES Vouldy, Jules Guesde, Trévois, Les Sénardes (ZRU) BOULEVARD JULES GUESDE AUBE (10) TROYES (ZRU) Le dispositif commercial existant Nature et composition 9 commerces (dont 1 vacant) en rez-de-chaussée d immeubles sans locomotive alimentaire Une offre mixte de commerces de bouche

Plus en détail

Du diagnostic au Plan d Actions

Du diagnostic au Plan d Actions PDU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE ROYAN ATLANTIQUE (CARA) 2013-2022 Du diagnostic au Plan d Actions Réunions Publiques Automne 2012 1 Déroulé de la séance Rappel de la démarche (loi, diagnostic,

Plus en détail

Document 2 Principes d aménagement Scénarios de projet

Document 2 Principes d aménagement Scénarios de projet Projet urbain secteur Maragon Floralies et définition de son mode opératoire Ville de Ramonville St Agne Document 2 Principes d aménagement Scénarios de projet Janvier 2009. V1 Structure urbaine et bâtie

Plus en détail

Guide méthodologique

Guide méthodologique Communauté d Agglomération de NIORT du GRAND NANCY PLAN DE DEPLACEMENTS URBAINS Plan de Déplacement Entreprise Guide méthodologique Septembre 2007 m u n i c i p a l i t é s e r v i c e 7 1, a v e n u e

Plus en détail

Le bouquet "Mobilité" du Grand Lyon

Le bouquet Mobilité du Grand Lyon Le bouquet "Mobilité" du Grand Lyon Pierre SOULARD Ingénieur Génie Urbain - EIVP Chef de projet infrastructures CU MPM Responsable de subdivision de voirie Grand Lyon Grand Lyon, responsable du Service

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME ARCHIPOLE URBANISME ET ARCHITECTURE CITTE CLAES GEOMATIC SYSTEMES PLAN LOCAL D URBANISME Orientations d Aménagement Projet d Aménagement et de Développement Durable Projet d Aménagement et de Développement

Plus en détail

S O M M A I R E. Objet du Marché ARTICLE 1. Pièces constitutives du marché ARTICLE 2. Programme d'étude ARTICLE 3. Délais d exécution ARTICLE 4

S O M M A I R E. Objet du Marché ARTICLE 1. Pièces constitutives du marché ARTICLE 2. Programme d'étude ARTICLE 3. Délais d exécution ARTICLE 4 S O M M A I R E ARTICLE 1 Objet du Marché ARTICLE 2 Pièces constitutives du marché ARTICLE 3 Programme d'étude ARTICLE 4 Délais d exécution ARTICLE 5 Propriété des études et documents ARTICLE 6 Secret

Plus en détail

LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE

LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE Asnières bénéficie d'une excellente connexion au réseau de transports en commun de l Île-de-France. Toutefois, le territoire génère de nombreux déplacements motorisés et supporte les déplacements pendulaires

Plus en détail

Lutte contre l étalement urbain

Lutte contre l étalement urbain Lutte contre l étalement urbain L étalement urbain et la consommation d espace résultent de plusieurs causes cumulatives. Ces phénomènes s expliquent notamment par l insuffisance et l inadaptation de l

Plus en détail

Et si on utilisait le vélo?

Et si on utilisait le vélo? Et si on utilisait le vélo? Marc Eloy Ivan Derré Juillet 2014 Paris peut elle devenir comme Copenhague une capitale symbole du déplacement en vélo? Le développement du Vélib, la mise en place de voies

Plus en détail

Regroupement des écoles de l Envolée et Jacques- Hétu. Commission scolaire du Chemin-du-Roy Trois-Rivières Mauricie 2012-2013

Regroupement des écoles de l Envolée et Jacques- Hétu. Commission scolaire du Chemin-du-Roy Trois-Rivières Mauricie 2012-2013 Regroupement des écoles de l Envolée et Jacques- Hétu. Commission scolaire du Chemin-du-Roy Trois-Rivières Mauricie 2012-2013 Remerciements Vélo Québec tient à remercier ses nombreux partenaires pour leur

Plus en détail

L autopartage en trace directe : quelle alternative à la voiture particulière?

L autopartage en trace directe : quelle alternative à la voiture particulière? L autopartage en trace directe : quelle alternative à la particulière? Résultats de la première enquête sur l impact d un service d autopartage en trace directe (le cas d Autolib ) Cette étude réalisée

Plus en détail

Agen coeur battant. vu par Vélocité en Agenais

Agen coeur battant. vu par Vélocité en Agenais Agen coeur battant vu par Vélocité en Agenais Rappel des objectifs du projet Assurer la prospérité du centre ville 1) Renforcer l attractivité et l accessibilité du centre ville a) Renforcer l offre commerciale

Plus en détail

Les défis urbains et la mobilité urbaine durable

Les défis urbains et la mobilité urbaine durable Les défis urbains et la mobilité urbaine durable Cécile Clément-Werny Montréal - 20 mai 2010 Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer www.certu.gouv.fr SOMMAIRE Pages

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 1 Juillet 2012 La mobilité en Île-de-France 2001-2010 : 3,87 déplacements par personne et par jour Une portée moyenne de 4,4 km 41 millions de déplacements quotidiens 70 % des

Plus en détail

Version définitive approuvée après enquête publique

Version définitive approuvée après enquête publique Secteurs 3 et 4 de Marne-la-Vallée et communes environnantes Phase 3 Version définitive approuvée après enquête publique ROLAND RIBI & ASSOCIES Ingénieurs-conseils et urbanistes s.à.r.l. 15, avenue de

Plus en détail

Une offre complète de. Un nouveau Coeur de Ville à Toulouse. 60 boutiques. au cœur d un projet urbain ambitieux

Une offre complète de. Un nouveau Coeur de Ville à Toulouse. 60 boutiques. au cœur d un projet urbain ambitieux Un nouveau Coeur de Ville à Toulouse Une offre complète de 60 boutiques au cœur d un projet urbain ambitieux Toulouse Métropole une agglomération dynamique Croissance démographique la plus élevée d Europe

Plus en détail

ZONE UB. Article UB 2 : Les occupations et utilisations du sol soumises à des conditions particulières

ZONE UB. Article UB 2 : Les occupations et utilisations du sol soumises à des conditions particulières ZONE UB CARACTÈRE DE LA ZONE Cette zone de densité plus faible regroupe les extensions immédiates du centre-ville. Une partie de cette zone est concernée par le périmètre de protection au titre des Monuments

Plus en détail

Un réseau Bus à Haut Niveau de Service pour GRAND POITIERS. 1 ère Tranche. Bilan de concertation préalable

Un réseau Bus à Haut Niveau de Service pour GRAND POITIERS. 1 ère Tranche. Bilan de concertation préalable Un réseau Bus à Haut Niveau de Service pour GRAND POITIERS 1 ère Tranche Bilan de concertation préalable 1 er au 31 octobre 2011 A l issue d une réflexion sur l évolution du réseau de transport urbain,

Plus en détail

Les pôles commerciaux et leurs magasins

Les pôles commerciaux et leurs magasins Les pôles commerciaux et leurs magasins Julien Fraichard* Pour les commerçants, l'implantation de leur établissement dans le tissu urbain est primordiale. Certains types de commerces, comme les magasins

Plus en détail

Roulons En Ville à Vélo

Roulons En Ville à Vélo Contribution au débat public sur la politique des transports dans la vallée du Rhône et l arc languedocien Roulons En Ville à Vélo Pour une prise en compte des modes doux et des transports en commun Notre

Plus en détail

RAPPORT SUR LES VOIES FERREES EXISTANTES DANS LA ZAE CAPNORD

RAPPORT SUR LES VOIES FERREES EXISTANTES DANS LA ZAE CAPNORD Association des Entreprises de la zone Capnord - Association loi 1901 - N de Préfecture 12419 www.dijon-capnord.com RAPPORT SUR LES VOIES FERREES EXISTANTES DANS LA ZAE CAPNORD 1 - Préambule 2 - Etat du

Plus en détail

Campus Paris Saclay. Enquête sur les usages, transports, logements et services. L enquête en ligne. Les bonnes pratiques identifiées par le benchmark

Campus Paris Saclay. Enquête sur les usages, transports, logements et services. L enquête en ligne. Les bonnes pratiques identifiées par le benchmark Campus Paris Saclay L enquête en ligne Les déplacements : des spécificités par statut L équipement : un intérêt marqué pour les transports doux et les services pratiques Le logement : des attentes et des

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

EVALUATION DE L'EXPOSITION DES CITADINS AUX POLLUANTS D'ORIGINE AUTOMOBILE AU COURS DE LEURS DEPLACEMENTS DANS L'AGGLOMERATION PARISIENNE

EVALUATION DE L'EXPOSITION DES CITADINS AUX POLLUANTS D'ORIGINE AUTOMOBILE AU COURS DE LEURS DEPLACEMENTS DANS L'AGGLOMERATION PARISIENNE EVALUATION DE L'EXPOSITION DES CITADINS AUX POLLUANTS D'ORIGINE AUTOMOBILE AU COURS DE LEURS DEPLACEMENTS DANS L'AGGLOMERATION PARISIENNE Annie COURSIMAULT, Claudie DELAUNAY, Ghislaine GOUPIL Laboratoire

Plus en détail

Energie et morphologie : vers la perdurabilité de la forme urbaine? Généralités et transports. Luc Adolphe

Energie et morphologie : vers la perdurabilité de la forme urbaine? Généralités et transports. Luc Adolphe Energie et morphologie : vers la perdurabilité de la forme urbaine? Généralités et transports Luc Adolphe RÉDUCTION DES BESOINS ÉNERGÉTIQUES DANS LES TRANSPORTS. Contexte : Densité, Mobilité Réduire

Plus en détail

Sommaire. Les lotissements à partir du 1er mars 2012. Février 2012. Caractéristiques d un lotissement...2. Constitue un lotissement...

Sommaire. Les lotissements à partir du 1er mars 2012. Février 2012. Caractéristiques d un lotissement...2. Constitue un lotissement... Les lotissements à partir du 1er mars 2012 Février 2012 Sommaire Caractéristiques d un lotissement...2 Constitue un lotissement...2 Ne constitue pas un lotissement...2 Les procédures applicables et leur

Plus en détail

Intervenant : Séverin Poutrel, BURGEAP

Intervenant : Séverin Poutrel, BURGEAP Capacités d accueil, aménagements commerciaux, mutabilité foncière : des outils concrets pour construire un SCOT intégrant les vulnérabilités énergétiques et climatique Intervenant : Séverin Poutrel, BURGEAP

Plus en détail

Dossier de presse. /p.1. Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr

Dossier de presse. /p.1. Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr PROLONGEMENT DE LA LIGNE T2 JUSQU A EUREXPO Dossier de presse /p.1 Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr Roland Sabbagh T. 04 72 84 58 63 sabbagh@sytral.fr Sommaire

Plus en détail

PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES. Établissement OM GROUP. Communes de SAINT-CHERON et de SERMAISE

PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES. Établissement OM GROUP. Communes de SAINT-CHERON et de SERMAISE PRÉFECTURE DE L'ESSONNE DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES DE L'ESSONNE DIRECTION RÉGIONALE ET INTERDÉPARTEMENTALE DE L'ENVIRONNEMENT ET DE L'ÉNERGIE D'ÎLE-DE-FRANCE Unité territoriale de l'essonne

Plus en détail

Sécurité routière Communication. CEREMA Groupe de travail communication en Sécurité routière Rencontre du 05 mars 2015

Sécurité routière Communication. CEREMA Groupe de travail communication en Sécurité routière Rencontre du 05 mars 2015 Sécurité routière Communication CEREMA Groupe de travail communication en Sécurité routière Rencontre du 05 mars 2015 Service DRGTS Unité Sécurité routière Intervenant Gaëlle Le Bars-Eslan Date 26 février

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE - DEPARTEMENT du NORD Enquête publique ayant pour objet la modification du Plan Local d Urbanisme de la commune de WANNEHAIN

REPUBLIQUE FRANCAISE - DEPARTEMENT du NORD Enquête publique ayant pour objet la modification du Plan Local d Urbanisme de la commune de WANNEHAIN Enquête publique ayant pour objet la modification du Plan Local d Urbanisme (Arrêté n 09-2013 en date du 22 mars 2013 de Monsieur le Maire de WANNEHAIN) CONCLUSIONS MOTIVEES DU COMMISSAIRE ENQUETEUR Administratif

Plus en détail

CYCLISTES BRUXELLOIS, QUELS SONT VOS ITINÉRAIRES?

CYCLISTES BRUXELLOIS, QUELS SONT VOS ITINÉRAIRES? CYCLISTES BRUXELLOIS, QUELS SONT VOS ITINÉRAIRES? Rapport de l'enquête menée en 2012 d le cadre de l'observatoire régional du vélo www.provelo.org Table des matières Introduction...3 Méthodologie...3 Récolte

Plus en détail

Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse

Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse Questions de sécurité routière? Mon élu référent a les réponses! La vitesse Concours Gastounet Morbihan 2007 1 La vitesse : 1 er facteur d accident et de gravité? la preuve : Evolution en France de 1970

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Département du Morbihan Commune de l Ile aux Moines Plan Local d Urbanisme Pièce n 2 : Projet d Aménagement et de Développement Durable Vu pour être annexé à la délibération du 19 mars 2014 Le Maire, Dossier

Plus en détail

La prise en compte des 2RM dans les aménagements

La prise en compte des 2RM dans les aménagements La prise en compte des 2RM dans les aménagements Pourquoi les prendre en compte? Quels outils? Bérengère Varin novembre 2011 Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de l'aménagement

Plus en détail

CONSEIL DE QUARTIER BUERS CROIX-LUIZET CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES

CONSEIL DE QUARTIER BUERS CROIX-LUIZET CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES CONSEIL DE QUARTIER BUERS CROIX-LUIZET CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES CIRCULATION : DEVELOPPER LES MODES DOUX >Favoriser la circulation >Rendre les ronds points

Plus en détail

Analyse factuelle de BVA

Analyse factuelle de BVA Analyse factuelle de BVA I. Evolution des déplacements 48% des habitants ont diminué au moins un type de déplacements Parmi les types de déplacements testés, ce sont les déplacements en ville et en voiture

Plus en détail

Promouvoir des modes de déplacement alternatifs Compte rendu de l atelier A1 Mardi 02 Mars 2010 - Pays du Sundgau

Promouvoir des modes de déplacement alternatifs Compte rendu de l atelier A1 Mardi 02 Mars 2010 - Pays du Sundgau Promouvoir des modes de déplacement alternatifs Compte rendu de l atelier A1 Mardi 02 Mars 2010 - Pays du Ordre du jour Définition des objectifs Acteurs locaux présents Albert KRAFFT Jérémy RIEGEL Jean

Plus en détail

LE CARREFOUR GIRATOIRE : UN MODE DE GESTION DIFFÉRENT. Bruno Marquis, ing. Pascal Lacasse, urb.

LE CARREFOUR GIRATOIRE : UN MODE DE GESTION DIFFÉRENT. Bruno Marquis, ing. Pascal Lacasse, urb. LE CARREFOUR GIRATOIRE : UN MODE DE GESTION DIFFÉRENT Bruno Marquis, ing. Pascal Lacasse, urb. Pascale Guimond, ing. Ministère des Transports du Québec Exposé préparé pour la séance sur les méthodes innovatrices

Plus en détail

MILAN LA MISE EN ŒUVRE D UN PEAGE URBAIN ECOLOGIQUE. Mots clés : Politique environnementale ; Réhabilitation des cœurs de ville

MILAN LA MISE EN ŒUVRE D UN PEAGE URBAIN ECOLOGIQUE. Mots clés : Politique environnementale ; Réhabilitation des cœurs de ville MILAN LA MISE EN ŒUVRE D UN PEAGE URBAIN ECOLOGIQUE Mots clés : Politique environnementale ; Réhabilitation des cœurs de ville Monographie rédigée par Camille MARTINET et Julien ALLAIRE sur la base de

Plus en détail

CONSTRUCTION DU PROGRAMME OPERATIONNEL PLURIRE GIONAL PLAN RHO NE 2014-2020

CONSTRUCTION DU PROGRAMME OPERATIONNEL PLURIRE GIONAL PLAN RHO NE 2014-2020 Contribution CCI de région PACA CONSTRUCTION DU PROGRAMME OPERATIONNEL PLURIRE GIONAL PLAN RHO NE 2014-2020 Le Plan Rhône un projet de territoire intégré La CCIR PACA soutient cet outil de cohésion économique,

Plus en détail

Les projets de transports collectifs dans les quartiers de Saint-Maur Créteil et du Vieux Saint-Maur

Les projets de transports collectifs dans les quartiers de Saint-Maur Créteil et du Vieux Saint-Maur Ville de Saint-Maur-des-Fossés Les projets de transports collectifs dans les quartiers de Saint-Maur Créteil et du Vieux Saint-Maur (métro Grand Paris Express, bus Est-TVM) Réunion publique du 23 septembre

Plus en détail

Ouverture d'un point de vente L étude de la zone de chalandise.

Ouverture d'un point de vente L étude de la zone de chalandise. Ouverture d'un point de vente L étude de la zone de chalandise. La zone de chalandise : une zone géographique de captation La zone de chalandise, ou zone d attraction, est le territoire géographique dans

Plus en détail

Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation

Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation Les zones de rencontre en Ile-de-France Journée d échanges techniques Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation Jean-Baptiste CARIOU Ville de Suresnes Au CNFPT Commune des Hauts-de-Seine

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME PLAN LOCAL D URBANISME BROU-SUR-CHANTEREINE 2. PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES Plan Local d'urbanisme prescrit le : 5 février 2010 Plan Local d'urbanisme arrêté le : 11 juillet 2013 Plan

Plus en détail

NORD (59) ROUBAIX Roubaix Est : Moulin, Potennerie, Sainte Elisabeth, Pile, Sartel Carihem, Trois ponts (ZRU - Liste prioritaire ANRU) Commerce diffus

NORD (59) ROUBAIX Roubaix Est : Moulin, Potennerie, Sainte Elisabeth, Pile, Sartel Carihem, Trois ponts (ZRU - Liste prioritaire ANRU) Commerce diffus NORD (59) ROUBAIX Roubaix Est : Moulin, Potennerie, Sainte Elisabeth, Pile, Sartel Carihem, Trois ponts (ZRU - Liste prioritaire ANRU) Le dispositif commercial existant Nature et composition Concentrations

Plus en détail

LA ZONE 30. La «zone 30» est un ensemble de voiries à vitesse inférieure à 30 km/h. Elle peut être plus ou moins étendue.

LA ZONE 30. La «zone 30» est un ensemble de voiries à vitesse inférieure à 30 km/h. Elle peut être plus ou moins étendue. LA ZONE 30 DEFINITION 1 «zone 30» section ou ensemble de sections de voies constituant une zone affectée à la circulation de tous les usagers. Dans cette zone, la vitesse des véhicules est limitée à 30km/h.

Plus en détail

Axe 1 DÉVELOPPER UN URBANISME FAVORABLE AUX MODES ALTERNATIFS

Axe 1 DÉVELOPPER UN URBANISME FAVORABLE AUX MODES ALTERNATIFS Axe 1 DÉVELOPPER UN URBANISME FAVORABLE AUX MODES ALTERNATIFS Même s il n a pas vocation à préciser l'ensemble des actions à entreprendre au niveau de la commune, le PDU définit un cadre général pour une

Plus en détail

Zones de circulation apaisée

Zones de circulation apaisée Zones de circulation apaisée Fiche n 2 Août 2009 Ce document s'insère dans une série de fiches synthétiques sur les trois zones de circulation apaisée : aire piétonne, zone de rencon- tre, zone 30. Ces

Plus en détail

Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi

Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi Agence de développement et d urbanisme de Lille Métropole 29 mars 2012 Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi www.adt-ato.be Qui sommes-nous? Partager

Plus en détail

Brou-sur-Chantereine Elaboration du PLU Compte-rendu de la réunion publique de présentation du diagnostic 20 janvier 2011 1

Brou-sur-Chantereine Elaboration du PLU Compte-rendu de la réunion publique de présentation du diagnostic 20 janvier 2011 1 1. Avant-propos de Monsieur Bréhaux (adjoint au maire en charge de l urbanisme) : L importance du P.L.U. en tant qu outil législatif permettant une maîtrise de l urbanisme de la commune est rappelée aux

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style du titre du masque

Cliquez pour modifier le style du titre du masque Cliquez pour modifier le style du titre du masque Cliquez pour modifier Le télétravail, les styles du texte du masque un outil du management de la mobilité? Deuxième niveau Troisième niveau Quatrième niveau

Plus en détail

Un plan de mobilité pour votre entreprise

Un plan de mobilité pour votre entreprise Un plan de mobilité pour votre entreprise Observatoire Universitaire de la Mobilité (OUM) - UNIGE tél. +41 22 379 83 35 fax. +41 22 379 89 58 U n e o c c a s i o n d e r e p e n s e r l a m o b i l i t

Plus en détail

1. Cadrages de l étude et précisions méthodologiques 1.1 Le modèle de déplacements de la DRIEA

1. Cadrages de l étude et précisions méthodologiques 1.1 Le modèle de déplacements de la DRIEA DRIEA Septembre 2010 ÉTUDES POUR LE DÉBAT PUBLIC SUR LE GRAND PARIS SYNTHESE DES ÉTUDES DE TRAFIC Cette note dresse un bilan synthétique des études de trafic réalisées par la DRIEA pour évaluer l efficacité

Plus en détail